Vous êtes sur la page 1sur 4

Correction des de Tds Statistiques

descriptives

CORRECTION

Dans chacun des exercices ci-dessous, on commencera, avant de


répondre aux questions posées, par décrire la situation statistique
(population, échantillon éventuel, caractère observé : modalité,
qualitatif /quantitatif, discret/continu).

Exercice 1.
Population : habitantes de Papytown
Echantillon : habitantes de plus de 16 ans
Caractère observé : pointures
Nature : caractère quantitatif discret
Modalités : 35 – 36 - 37 - 38 – 39 – 40 – 41 - 42

Pointures Nb d'habitantes Effectifs cumulés


(en %) croissants

35 2 2
36 8 10
37 12 22
38 30 52
39 27 79
40 15 94
41 4 98
42 2 100
EFFECTIFS
1) 32

24

20

16

12

Pointures
0
35 36 37 38 39 40
41 42
2) Le mode est la modalité qui représente le plus grand effectif : Mo
= 38
La médiane est la valeur de la variable statistique qui partage la
population en
deux effectifs égaux.

La médiane est la valeur qui correspond à 50%. (Dans le cas des


pourcentages)
Me=38
3) La moyenne arithmétique :

8
1
x=
n
∑ ni xi = 35×236×837×1238×3039×
100
2740×1541×442×2
       ≃
i=1

La moyenne quadratique :

1 8 2 35 2 + 36 2 + 37 2 + 38 2 + 39 2 + 40 2 + 41 2 + 42 2
Q= ∑xi =
8 i =1 8
≅ 38

4) Les Quartiles :
100
Q1 : On a k = = 25% donc Q1 est la valeur correspondant au
4
25eme rang ;
Q1 =38 Ainsi

Q3 : On a 3 k = 75% donc Q3 est la valeur correspondant au 75eme


rang

Q3 =39 Ainsi

Q2 = Me = 38. Q2 : On sait que

Exercice 2.
Population : élèves d'un établissement scolaire provincial
Caractère observé : tailles
Nature : caractère quantitatif continu

Tailles (en Nb Centres ci Effectifs Effectifs


cm) d'élèves cumulés cumulés
croissants décroissants
125 - 135 13 130 13 270
135 - 145 23 140 36 257
145 - 155 30 150 66 234
155 - 165 97 160 163 204
165 - 175 70 170 233 107
175 - 185 24 180 257 37
185 - 195 9 190 266 13
195 - 205 4 200 270 4

1) Histogramme des effectifs.


Histogramme des effe ctifs

120

100

80
effectifs

60

40

20

0
[125 [135 [135 [145 [155 [165 [175 [185 [195
;135[ ;145[ ;145[ ;155[ ;165[ ;175[ ;185[ ;195[ ;205[
classes

2) Polygone des effectifs cumulés croissants : on a besoin des


points suivants :

Points du polygone Ecc Points du polygone Ecd


(125,0) (125,270)
(135,13) (135,257)
(145,36) (145,234)
(155,66) (155,204)
(165,163) (165,107)
(175,233) (175,37)
(185,257) (185,13)
(195,266) (195,4)
(205,270) (205,0)

On obtient le graphique suivant :


3) La classe modale : [155 ; 165[
k1
• Le mode : Mo = x1 + ( x 2 − x1 )
k1 + k 2

- [x1; x2[= [155 ; 165[. C’est la classe modale.

k1 = l’effectif de la classe modale - l’effectif de la classe [145 ; 155[


= 97 - 30 = 67

k2 = l’effectif de la classe modale - l’effectif de la classe [165 ; 175[


= 97 - 70 = 27

- L’amplitude x2 – x1 = 10

Si on remplace ces quantités dans l’expression de “Mo”, on trouve :

67
Mo = 155 + ×10 ≈ 162
67 + 27

• La classe médiane : [155 ; 165[


n / 2 − N { i −1,cc}
La médiane : Me = xi + ( xi +1 − xi )
ni
- [xi ; xi+1 [ = [155 ; 165[ d’effectif ni = 97.

- N {i −1,cc } = 66 est l’effectif cumulé croissant situé avant la classe


médiane.

Si on remplace ces quantités dans l’expression de “Me”, on trouve :

135 − 66
Me = 155 + ×10 ≈ 162
97

4) La moyenne arithmétique :
1 8 130 ×13 +140 × 23 +150 × 30 +160 × 97 +170 × 70 +180 × 24 +190 × 9 + 200 × 2
x = ∑ni ci =
n i =1 100
x = 161,703704

La moyenne quadratique :

1 8 2 130 2
+140 2
+150 2
+160 2
+170 2
+180 2
+190 2
+ 200 2
Q= ∑ci =
8 i =1 8

Q= 166,583312