Vous êtes sur la page 1sur 154
Du méme auteur Farid-ud-Din ’ Attar Le Livre de 'gpreuve Fayard, 198] Le Livre des secrets Deux Océans, 1985 Lee dvi Le mémorial Albin Michel, 1990 tLe sia des saints Traduit d'aprés le_oulgour par A. Pavet de Courtsille Iniroduction de Eva de Vitray-Meyerooitch Editions du Seuil san 2-02-008468-4. © éprrans pu stun, 1976, ‘rosie cose ane i comehenent de aca aude 32 sytney [ErConsite une contetagonsuactionace parle aries 42S et suvansu Code peal Introduction Un témoignoge : celui d’hommes et de femmes, qui, ds les débuts de IIslam et pendant des sigcles, se vouérent a la pratique de vertus héroiques; une interpellation - celle que la sainteté, d’oui qu’elle vienne, adresse a chacun, et avec tune force dautant plus grande qu'elle exige un_certa décentrement spirituel; une prise de conscience aigué, enfin, une autre dimension de Métre, rejoignant, un niveau beaucoup plus élevé, les découvertes de la psychologie des profondeurs — tels sont peut-étre les aspects les plus actuels du message du Mémorial des saints. En dépit du godt pour le miraculeux, de la complaisance quelque peu naive a l'égard du prodige, caractéristiques du genre, cette « Legende dorée » musulmane du xuié siécle traduit de fagon émouvante une profonde soif de Absolu — le chaivg, ce désir essentiel de ia Face de Dieu, premier pas sur le sentier que les soufis dont nous parle "Attar vont Selforcer de suivre. Qu’est-ce done que Je Tasavuuf, que les Occidentaux appellent soufisme? Les traités en ont, multiplié tes definitions, tout en précisant qu’aucune d'elles n’en épuise le donné, car il est autant de « chemins » qu’ est de pélerins; chacun ne peut percevoir qu'un reflet de la Vérité supréme. Ainsi, des aveugles a qui 'on présente un animal inconnu deux — Teléphant — s'imagineront, 'un pour avoir tité sa trompe, qu'il agit un tuyau, Pautre, ayant palpé sa jambe, que est un pilier, un autre encore, ayant pose si main sur son dos, concluera que c'est un tréne ! ‘Aussi les explications mettront-elles l'accent sur telle ou 1. CE. Djala-od-Din Rami, Mar, 1, 1259 59