Vous êtes sur la page 1sur 1

AL BAYANE

La Der Jeudi 16 septe.mbre 201.0

Portrait
Fouad Laroui

L'écrivain à.mille et une facettes


Le plus célèbre exilé volontaire de la littérature marocaine francophone contemporaine. Une polyvalence exceptionnelle caractérise
le parcours scientifique, professionnel et intelle~tuel de l'écrivain maroùlÏn Fouad LAROUI.
Né à Oujda (Maroc oriental) en : voilà trois valeurs qui m ' inté- - «Les Dents du topographe»
1958, Fouad Laroui est choisi ressent parce qu ' elles sont mal- (Julliard, 1996) : La chronique
à 10 ans pour aller au Lycée menées ou mal comprises dans d'un jeune au Maroc , un récit
Lyautey, le lycée français de nos pays du Maghreb et peut~ qui marque le refus de l'ordre
Casablanca. être aussi ailleurs en Afrique et établi et un sentiment de déta-
Il a onze ans quand son père dans les pays arabe .» (Extrait · chement pour sa patrie. Prix
disparaît. « Je suis la der- d'un article de Fouad Laroui Découverte Albert-Camus.
nière personne à l'avoir vu. pour le Magazine littéraire,
C ' était le 17 avril 1969. Il est avril 1999). Il est également Le roman «Une année chez
sorti de la maison pour aller chroniquéur littéraire à l'heb- les Français» en lice pour
acheter le journal, et nous ne domadaire Jeune Afrique et à le Prix Goncourt 2010
l'avons plus revu. Je n'en ai la revue Economia. Le nouveau roman de Fouad
jamais parlé à personne, puis Poète, il a composé en néer- Laroui "Une année chez les
quand j'ai commencé à écrire, landais un recueil (Verbannen Français" publié aux éditions
certains de mes personnages woorden) qu ' il juge «trop "Julliard" a été retenu parmi
disparaissaient... » (Extrait intime» pour être traduit en ~ la première sélection du 'prix
d'un entretien avec Christine français . Goncourt 2010 , décerné . en
Rousseau, Le Monde, 12 mars France. Le jury de l'Acadé-
2004) Son père a disparu dans Parmi ses œuvres, il faut mie Goncourt a sélectionné
les geôles de Hassan II. Il citer: . cette œuvre aux côtés de treize
passe ensuite par des .grandes - L'Oued et le consul ( avril au.t res en lice pour ce prix pres-
éçoles françaises (Mines, Ponts 2006): Le consul de F inlande 1 tigië'ux de la littérature fran-
et Chaussées) . décide de montrer le Grand çaïsè, a précisé cette institution
Il .en sort ingénieur et se voit Sud à sa femme'. Ils s 'en vont sur son site internet.
confier la direction d'une sur les routes , «elle, la belle A partir de cette sélection, deux
mine de phosphate. Fouad dame:à l' écharpe, Isadora réin- autres plus réduites seront éta-
Laroui avait tout pour devenir carnée., lui, l ' aventurier au long blies le 5 octobre puis le 4
un notable marocain et faire cours, l'intraitable des Traités», novembre, avant l'annonce du
fortune comme beaucoup de «riant en finlandais , et disant lauréat le 8 novembre prochain.
ses congénères . En 1989, il de belles choses, mais un peu Dans sa nouvelle fiction, Fouad
quitte tout et part pour l' Eu- méprisantes, un p(;':u condes- Laroui raconte l ' histoire de
rope, obtient un doctorat de cendantes» sur les Marocains. Mehdi , un petit marocain ori-
science économique, enseigne - «Tu n ' as rien compris à ginaire d'un milieu modeste de
l'économétrie à Amsterdam, Hassan II>> (Julliard, 2004) : l'Atlas, qui , à dix ans et grâce
puis à York . .. se partage entre jamais eu de problème avec faitement le regard que Fouad Recueil de nouvelles . à une bourse d ' étude obtenue
Londres et Paris. En 1996, il la censure, ils figurent géné- Laroui porte sur l'humanité : - «Le Maboul» (Julliard, 2000) en 1970, se trouve propulsé
publie son premier roman qui ralement parmi les meilleures «J' écri~ pour dénoncer des : Recueil de nouv ~ lles qui sont dans l'univers. sophistiqué
le ramène à ses racines maro- ventes au Maroc. situations qui me choquent. autant de satire de la société d'un lycée international (Lycée
caines vues avec toute la dis- « Aujourd'hui, directeur d'une Pour dénicher la bêtise sous marocame. Lyautey de Casablanca), aux
tance de celui qui a vécu en unité de recherche à l'uni- toutes ses formes . La méchan- - «Méfiez-vous des parachu- antipodes de celui Ge sa famille .
exil. Devenu homme de lettre, vers i té d ' Amsterdam; après ceté, la cruauté, le fanatisme , tistes» (Julliard, 1999) : Un Avec un humour corrosif, le
Fouad Laroui est aussi chroni- avoir vécu et travaillé dans de la sottise me révulsent. Je suis portrait comique de la société romancier marocain raconte le
queur à Jeune-Afrique. nombreux pays d'Europe, il en train de compléter une tri- marocaine à travers la vie de choc culturel que représente
Ses romans écrits en françai est probablement le véritable logie. Les dents du topographe deux personnages loufoques. pour Mehdi la découverte du
connai ssent un grand succès premier écrivain européen avait pour thème l'identité . - "De quel amour blessé" mode de vie des Français, «ces
au Maroc pour sa façon de se puisqu'il publie aussi bien ses De quel amour blessé parle (Julliard, 1998) : L' histoire gens qui vivent dans le luxe,
moquer des blocages et des romans en français à Paris, de tolérance. Le troi sième qui d ' un amour imposs ible ·entre mangent des choses incomes-
pesanteurs de la société maro- que ses poèmes en néerlandais vient de paraître sous . le titre un maghrébin de Paris et la fille tibles , parlent sans pudeur et
caine. Il le fait avec humour à Amsterdam.« Tu n'as rien Méfiez-vous des parachutjstes, d'un juif. Prix Méditerranée lui manifestent un intérêt qu ' il
et sans discours politique trop compris à Hassan II>> est le titre parle de l'individu. Identité, des Lycées, Prix Radio-Beur ne comprend absolument pas», .
explicite . Ses œuvres n'ont d ' une nouvelle qui résume par- tolérance, respect de l'individu FM. écrit -il.