Vous êtes sur la page 1sur 2

06/12/2010

INTUBATION ENDOTRACHEALE PAR V…

06/12/2010 INTUBATION ENDOTRACHEALE PAR V… I TUBATIO E DOTRACHEALE PAR VOIE ORALE Chez le cancéreux médical,

I TUBATIO E DOTRACHEALE PAR VOIE ORALE

Chez le cancéreux médical, la voie nasale sera évitée à cause des risques infectieux et traumatiques accrus.

Choix du tube

- femme : 8 - 8,5 ou 9

- homme : 9 - 9,5 ou 10

- en cas de sténose trachéale : tube plus petit

Préparation du patient

- bonne oxygénation à 100% d'O2 pendant au moins 2 minutes, par ventilation au masque si nécessaire

- éventuellement anesthésie en injectant en IVD une ampoule d'HypnomidateR (20 mg/10 ml) dont l'effet est immédiat

- avoir une pompe d'aspiration trachéale à disposition avec sondes d'aspiration

Préparation du tube

- lubrification par un gel hydrosoluble d'anesthésique

- contrôler l'étanchéité du ballonet

Technique

- orientation de la tête du patient : inclinaison postérieure avec surélévation de l'occiput

- ouverture de la bouche

- de la main gauche : avancer le laryngoscope dans le coin droit de la bouche en refoulant à gauche la langue

(! ne pas coincer la lèvre !)

- mettre la lame en position médiane puis découvrir progressivement luette, pharynx et épiglotte en inclinant la

tête en arrière avec la main droite

- repérer les aryténoïdes puis les cordes vocales si possible en soulevant l'épiglotte

- exposer le larynx en tirant le laryngoscope perpe ndiculairement à la lame (! ne pas prendre appui sur les dents !)

éventuellement demander à l'assistant d'appuyer sur le larynx (meilleure visualisation)

- placer le tube dans la trachée avec la main droite sous le contrôle de la vue (le plier ou s'aider éventuellement du stylet qui ne doit jamais dépasser l'extrémité du tube) et l'enfoncer jusqu'à ce que le ballonet disparaisse dans le larynx

- placer le tube contre le coin droit de la bouche et retirer le stylet si on l'a utilisé retirer le laryngoscope

- ventiler et oxygéner immédiatement (AMBU, respirateur après contrôle position du tube)

- gonfler le ballonet du tube (volume air = celui abolissant les fuites d'air audibles)

- placer un tube oropharyngé si le patient a ses dents

- contrôler la position du tube (auscultation)

- fixer le tube à la face du patient (ruban, sparadrap)

06/12/2010

INTUBATION ENDOTRACHEALE PAR V…

- aspiration trachéobronchique si nécessaire

- en cas de coma profond ou de distension gastrique : aspiration nasogastrique.

cas de coma profond ou de distension gastrique : aspiration nasogastrique. oncorea.com/…/IntubationEndotrach.h… 2/2