Vous êtes sur la page 1sur 3

La Maison Autrique

La Maison Autrique (Horta 1893) est un jalon


important de l'Art Nouveau. Elle a fait l'objet d'une
restauration exemplaire. Ouverte au public, elle
permet à chacun de mieux saisir l'intérêt historique et
esthétique des vieilles demeures bruxelloises.
Lors de votre visite, vous découvrirez des espaces
d'exposition, une petite librairie thématique et une
scénographie originale signée Benoît Peeters et
François Schuiten.

En 1893, Horta a 32 ans : après ses stages chez Balat,


quelques maisons à Gand et de nombreux projets, il
reçoit commande d'une maison personnelle de son ami
Eugène Autrique, ingénieur chez Solvay. Le
programme fixé par Autrique était simple : « aucun
luxe, aucune extravagance : souterrain habitable,
vestibule et escalier honorables, salon et salle à
manger agréablement unis, premier étage avec bain et
toilette (pas encore courants à l'époque) et deuxième
étage mansardé pour enfants et personnel » (V. Horta,
Mémoires, p . 31).
Le terrain choisi se trouvait 236 chaussée de Haecht
(aujourd'hui n° 266), terrain que Victor Horta acquis
en vente publique à titre de command pour E.
Autrique.
Ce sera le premier hôtel particulier construit par Victor
Horta. On y décèle déjà des éléments qui feront l'objet
de recherches continuelles par l'architecte : un début
de liaison avec le trottoir, des revêtements muraux
d'épaisseurs diverses, la coexistence de symétries-

Arts et Lettres Belgique Page 1


dissymétries, sans parler de l'usage du métal et de
matériaux industriels.
Presque en même temps, Horta réalise l'hôtel Tassel ;
les années qui suivent verront les commandes se
multiplier et s'épanouir ce style qu'on appellera
bientôt l'Art Nouveau.
Dans ses Mémoires, Horta revient sur son travail : '[...]
ma conscience était satisfaite d'avoir contenté un ami
et mon bonheur professionnel touchait à toutes mes
aspirations du fait d'avoir réalisé une oeuvre honnête,
n'ayant rien emprunté à personne.' (Mémoires, p. 33)
La Maison Autrique constitue un but de visite essentiel
pour tout amoureux de l'architecture et pour tout
amateur de l'oeuvre de Victor Horta.

La 'Maison du Peuple' détruite en 1963

Premier édifice marquant de Victor Horta, la Maison


Autrique est un élément majeur du patrimoine
architectural bruxellois. D’abord parce que cette
maison de 1893 représente une étape essentielle dans
l’évolution du plus grand architecte belge. Ensuite
parce que
ce bâtiment vient de faire l’objet d’une restauration à
bien des égards exemplaire (par le bureau MA 2,
accompagné d’un véritable comité scientifique), aidant
à mieux comprendre la naissance de l’Art Nouveau.
Cet édifice aujourd’hui ressuscité est pour nous une
oeuvre émouvante: c’est la première réalisation
importante d’un jeune architecte qui y mit tout son
coeur, soutenu par la bienveillance de son client et par
le désir d’affirmer un tempérament original.
Stylistiquement, la Maison Autrique relève de
l’éclectisme, mais l’usage des matériaux industriels et

Arts et Lettres Belgique Page 2


l’élaboration d’un langage ornemental basé sur la
courbe annoncent l’Art Nouveau. Le bâtiment est
encore engoncé dans des formes empruntées au passé,
mais est parcouru çà et là d’un souffle de jeunesse
prometteur de bien des bouleversements
architecturaux. À lui seul, le jeu des couleurs –
minutieusement reconstituées à partir de nombreux
sondages – permet de porter un nouveau regard sur le
travail du jeune Horta.

LES MÉMOIRES D’UNE MAISON


La mémoire est sans doute la clé du projet
scénographique conçu par François Schuiten et Benoît
Peeters pour faire vivre la Maison Autrique. Au sens
originel, une maison n’est-elle pas d’abord ce qui
demeure ? Et pour beaucoup d’entre nous, une maison
n’évoque-elle pas aussi des images liées à l’enfance :
un dédale de longs couloirs et d’escaliers dérobés,
bordé par ces deux lieux obscurs que sont les caves et
le grenier. C’est avec de telles émotions, un tel
imaginaire, que la Maison Autrique voudrait renouer.
Bien plus que comme une visite de musée, la
découverte est conçue comme un véritable récit, un
parcours quasi initiatique, permettant de traverser
plusieurs couches d’espace et de temps. C’est comme
si les murs se souvenaient, révélant les années
écoulées, les étrangetés, les mystères, les traces
laissées par les habitants successifs.

Chaussée de Haecht, 266


1030 Bruxelles
Tel : 02/2156600
info@autrique.be

Arts et Lettres Belgique Page 3