Vous êtes sur la page 1sur 5

LA SÉCURITÉ ET LES RISQUES MAJEURS

III. LA SÉCURITÉ ET LES RISQUES MAJEURS


( environ 20% du temps consacré à l’éducation civique)
CONNAISSANCES DÉMARCHES
La notion de risque majeur est étudiée en liaison avec Dans le cadre du collège, l’élève est initié aux règles
le programme de géographie. essentielles de sécurité, en fonction des risques liés à
L’État et les collectivités territoriales organisent la sa localisation. D’autres exemples précis pris dans
protection contre les risques majeurs et assurent la l’actualité, sur le territoire national et dans le monde
sécurité sur le territoire national. complètent l’étude.
La sécurité collective requiert la participation de
chacun.
DOCUMENTS DE REFERENCES
Les plans de prévention des risques
BIBLIOGRAPHIE ET SITOGRAPHIE

• http://www.ville-saint-amand-montrond.fr/upload/UserFiles/Maquette%20DICRIM%20ter%20ter.pdf

• www.ina.fr/communaute/journal : le site de l’INA conserve la mémoire des catastrophes naturelles dans


la partie « journal de votre naissance », à partir des archives de journaux télévisés courts que l’on peut
facilement réexploiter en classe : tel l’explosion de l’usine AZF le 21 septembre 2001.

• http://www.risquesmajeurs.fr
La colonne rubrique (à gauche) permet d'accéder aux fiches de description des différents risques
majeurs et permet donc d'illustrer le cours (ou fournit des fiches détaillées pour le prof).

• http://www.risquesmajeurs.fr/infographies-sur-les-risques-majeurs donne accès à une infographie qui


permet d'illustrer tous les risques majeurs et leur prévention. Il faut télécharger le fichier joint et l'ouvrir
dans une page internet vierge.

• Sur Xinthia, la très bonne page de l'INRP (http://tinyurl.com/5wdetlu) fournit un multitude de liens.

• Géoconfluence propose un dossier « Risques et sociétés » (http://geoconfluences.ens-


lsh.fr/doc/transv/Risque/Risque.htm).

• Des informations statistiques pour illustrer la partie consacrée à l'étude des risques en France sont
disponibles sur le site du ministère de l'Ecologie, du Développement durable, de Transports et du
logement
◦ risques naturels: les évènements survenus en France
◦ risques naturels: l'exposition en France
◦ ...
LA SÉCURITÉ ET LES RISQUES MAJEURS

Introduction: Qu'est-ce qu'un risque majeur?


Travail sur les représentations des élèves (définition de la notion de risques majeurs)
Certains risques sont dit « majeurs » car ils sont rares et leurs conséquences sont catastrophiques. On
distingue ainsi deux grands types de risques majeurs:
– les risques naturels qui sont liés à la nature (inondation, feux de forêt, séismes, éruption
volcanique...)
– les risques technologiques qui sont provoqués par les activités humaines (transport de produits
dangereux, activités nucléaires,...)

1- LES RISQUES MAJEURS SUR MON TERRITOIRE


TP « Le collège Jean Moulin face aux risques »
Le TP sert de trace écrite sous forme de mise en commun
finir en montrant le PPMS du collège et en rappelant les règles de sécurité du collège.

2- LES RISQUES MAJEURS EN FRANCE ET DANS LE MONDE


A- La France face aux risques majeurs.
Partir de l'exemple de Xinthia
Elargir en parlant des risques en France de manière générale
Depuis le début du XXe siècle, plus d'une centaine d'accidents très graves se sont produits en France. La
plupart sont dus aux inondations, aux cyclones et aux tempêtes.
B- Faire face aux risques
Travail sur fiche
L'Etat est responsable de la sécurité de la population. Ses représentants sont chargés d'informer les
habitants sur les risques encourus, de prévoir les mesures de protection pour les réduire d'organiser les
secours en cas de crise.
De son côté, le citoyen participe à ce dispositif en prévenant les services de sécurité en cas de besoin et en
prenant les premières dispositions nécessaires.

C- Des inégalités face aux risques dans le monde


Activité p. 256 – 257 du livre d'HG

1. D’après le doc. 1, on distingue trois grandes régions soumises aux cyclones. La première est celle dans
laquelle s’est déroulé le cyclone Rita, c’est-à-dire la zone caraïbe. La deuxième est celle dans laquelle a eu lieu
le cyclone Sidr, c’est-à-dire l’océan Indien, dont les cyclones peuvent toucher à la fois l’Asie du Sud (Pakistan,
Inde, Bangladesh, Sri Lanka…) et les côtes ouest de l’Afrique (Somalie, Tanzanie, Madagascar…). Le
planisphère révèle également la présence d’une troisième zone située sur la façade Asie-Pacifi que et touchant
le Japon, les Philippines, l’Indonésie ou l’Australie.
2. Le risque sismique (séismes possibles aux limites des grandes plaques tectoniques), le risque volcanique
(principalement en Amérique latine et en Asie-Pacifi que), les tsunamis (qui sont d’énormes vagues provoquées
par un séisme sousmarin) et les inondations dans les grandes vallées fluviales (Mississippi, Danube, Gange,
Mékong…). Certaines villes sont particulièrement menacées par les risques : San Francisco, Mexico, Istanbul,
Manille…
3. Les littoraux sont particulièrement exposés aux risques naturels car beaucoup sont situés à la limite des
grandes plaques tectoniques, dans des zones sismiques ou sur des barrières volcaniques. Les cyclones et les
tsunamis se forment en mer et les littoraux, très densément peuplés, sont les premiers espaces exposés. Les
sociétés qui y vivent sont donc particulièrement vulnérables aux risques naturels.
4. Le planisphère 2 croise deux informations : le développement (grâce à l’IDH) et les grandes catastrophes
naturelles (type et ampleur). Il permet donc de bien mesurer la vulnérabilité des sociétés et de constater que les
catastrophes les plus meurtrières ont eu lieu dans les pays les moins développés.
Le séisme qui a frappé Haïti en 2010 aurait fait plus de 250 000 morts. En 2004, le tsunami qui a ravagé l’Asie
du Sud (Inde, Sri Lanka…) et l’Asie du Sud-Est (Indonésie, Thaïlande…) a fait lui aussi plus de 200 000 morts.
Entre ces deux dates, on peut noter la présence de grandes catastrophes
: séisme en Inde/Pakistan de 2005 (80 000 morts), cyclone Nargis en Birmanie en 2008 (130 000 morts), séisme
du Sichuan en Chine en 2008 (80 000 morts)…
5. Le planisphère 3 croise les densités de populations supérieures à 50 hab./ km² et les grandes catastrophes
naturelles entre 2004 et 2010. Il permet de prendre conscience que l’Asie est le continent le plus touché par les
catastrophes naturelles depuis 2004. Le planisphère 2 montre également que c’est en Asie que les catastrophes
naturelles ont fait le plus de victimes. Le croisement des trois planisphères permet de comprendre que les
victimes de catastrophes naturelles sont très importantes en Asie parce que : les risques sont nombreux sur ce
continent (carte 1), le niveau de développement est globalement faible (carte 2) et les densités de populations
très fortes (carte 3). La vulnérabilité de ce continent est donc très élevée, même si quelques pays développés
comme le Japon sont parvenus à la limiter.
FAIRE FACE AUX RISQUES MAJEURS : L'AFFAIRE DE TOUS
Doc. 1: Les acteurs de la sécurité faec aux risques majeurs

Information de la population Organisation des secours


Elaboration du Plan de Prévention - Plan ORSEC
Au niveau du département, sous la
des Risques (PPR) - Plan Particulier d'Intervention
responsabilité du Préfet
(PPI)
- Elaboration du Dossier - Plan Communal de Sauvegarde
d'Information Communal sur les (PCS)
Risques Majeurs (DICRIM)
Au niveau de la commune, sous la
- Réunions publiques, campagnes
responsabilité du maire
d'affichage, information des
personnes qui veulent acheter ou
louer un bien immobilier
Au niveau du collège, sous la - Sensibilisation dans le cadre des - Plan Particulier de Mise en Sûreté
responsabilité du chef programmes scoalires (PPMS)
d'établissement et des enseignants

PPR: il indique pour chaque commune les zones soumises aux risques et réglemente l'utilisation des sols et les
constructions.

PPMS: Il sert à appliquer les directives des autorités et assurer la sécurité des personnes présentes dans le collège en cas
d'accident lié à un risque majeur jusqu'à la fin de l'alerte ou l'arrivée des secours.

ORSEC: plan d'Organisation des Secours, en cas de catastrophe touchant tout ou partie du département

PCS: il est établi par le maire pour organiser les ecours au niveau de la commune.

Doc. 2: Ce que dit la loi


1- Par qui et de quelle manière la population est-elle
Au sujet de l'information de la population: informée sur les risques majeurs (Doc. 1)?
« Les citoyens ont droit à l'information sur les
risques majeurs auxquels ils sont soumis dans
certaines zones du territoire et sur les mesures de
sauvegarde qui les concernent. Ce droit s'applique
aux risques technologiques et aux risques naturels
prévisibles. »
Code de l'environnement, article L. 125-2
Au sujet du rôle des citoyens: 2- Concernant la sécurité face aux risques majeurs, de
« Toute personne concourt par son comportement quel droit dispose le citoyen (Doc. 2)?
à la sécurité civile. En fonction des situations
auxquelles elle est confrontée et dans la mesure de
ses possibilités, elle veille à prévenir les services
de secours et à prendre les premières dispositions
nécessaires. »
Article 4 de la loi de modernisation de la sécurité civile,
2004
3- A quel devoir doit répondre le citoyen (Doc. 2)?