Vous êtes sur la page 1sur 47

Cellules à effet Peltier

Bilan thermique
et
exemples d’application

François Penot
CNRS – LET – ENSMA
Poitiers - Futuroscope
29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen
Intérêts pratiques de la
thermoélectricité,
le point de vue du thermicien
________

Production de froid, sans pièces


mécaniques en mouvement.

Production d’électricité directement à


partir d’écarts de température
29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen
Machine thermique

dont on fait
le bilan énergétique global

par une
approche système thermique

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
_________
on part de la vision classique

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
on part de la vision classique
QF

TF

N P
I I

TC

QC

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF

céramique
TF

N P
I I

céramique
TC

QC

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF

céramique
TF
air

N P
I I
air
céramique
TC

QC

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF

céramique
TF
air

N P
I I
air
céramique
TC
échangeur

QC

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF

céramique
TF
air

N P
I I
air
céramique
TC
air
échangeur

QC

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF

air
céramique
TF
air

N P
I I
air
céramique
TC
air
échangeur Tamb

QC volume extérieur

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF

air
céramique
TF
air

N P
I I
air
céramique
TC
air
échangeur Tamb

QC volume extérieur

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF

air volume intérieur


céramique
TF
air

N P
I I
air
céramique
TC
air
échangeur Tamb

QC volume extérieur

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF Tint

air volume intérieur


céramique
TF
air

N P
I I
air
céramique
TC
air
échangeur Tamb

QC volume extérieur

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Le Bilan thermique
Des résistances thermiques existent
QF Tint
Pertes
air volume intérieur
céramique
TF
air

N P
I I
air
céramique
TC
air
échangeur Tamb

QC volume extérieur

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Les équations de bilan
des éléments Peltier

Bilan du côté froid


⎡ ⎤
QF = n ⎢α I TF − R I 2 − K (TC − TF )⎥
1
⎣ 2 ⎦

Bilan du côté chaud


⎡ ⎤
QC = n ⎢α I TC + R I 2 − K (TC − TF )⎥
1
⎣ 2 ⎦

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Les équations de bilan
des 2 échangeurs extrêmes

Bilan du volume intérieur


∂Tint
mint = hint S (Tamb − Tint ) − QF
∂t

pertes vers les ambiances côté froid et côté chaud

Bilan du volume extérieur


∂Text
mext = hext S (Text − Tamb ) − QC
∂t

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Des anomalies possibles

QF Tint
Pertes
air volume intérieur
céramique
TF
air
fuites
N internes P
I I
air
céramique
TC
air
échangeur Tamb

QC volume extérieur

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Corrections

La conductance thermique K, doit être modifiée pour tenir


compte de ces pertes dues aux échanges radiatifs,
convectifs et conductifs à l’intérieur même de la CEP.

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Les équations de bilan
Bilan d’une résistance de contact équivalente à une lame d’air
∂Tair λ air
QF − mext Cpair = S (Tair − int − Tair −ext ) = QF'
∂t eair
Bilan d’une céramique
∂Tcér λ cér
QF' − mcér Cpcér = S (Tcér −int − Tcér −ext ) = QF"
∂t ecér

Bilan d’une seconde résistance de contact de l’autre côté de la céramique


∂Tair λ air
QF" − mext Cpair = S (Tair − int − Tair −ext ) = QF"'
∂t eair

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Corrections
ƒ La conductance thermique K, doit être modifiée
pour tenir compte de ces pertes dues aux
échanges radiatifs, convectifs et conductifs à
l’intérieur même de la CEP.

ƒ Les flux de chaleur extraits ne sont pas les flux


de chaleur QF et QC.

ƒ Les pertes Joules ne sont pas équitablement


réparties entre la face chaude et la face froide.

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Modélisation par une approche nodale
analogie thermique – électrique

température ⇒ tension électrique


flux de chaleur ⇒ intensité
masse thermique ⇒ capacité
résistance thermique ⇒ résistance électrique

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


L’approche nodale
analogie thermique – électrique

température ⇒ tension électrique


flux de chaleur ⇒ intensité
masse thermique ⇒ capacité
résistance thermique ⇒ résistance électrique

On obtient un réseau électrique équivalent


au réseau thermique

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Tamb

QF Tint
Pertes
volume intérieur

TF

fuites QF
N internes P
QC
I I

TC
Tamb

QC volume extérieur

Tamb

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.
jet annulaire régulé en température ventilateur

ECHANGEUR

Sortie du jet
Aspiration

Breveté
Objet

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.

double circuit de ventilation


extérieur ECHANGEUR VENTILATEUR MOTEUR
CELLULE PELTIER

toit

intérieur

ZONE DE RECIRCULATION D'AIR

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.

CELLULE PELTIER
ECHANGEUR VENTILATEUR MOTEUR

15 cellules
à effet
Peltier
réparties
sur une
couronne
circulaire
ZONE DE RECIRCULATION D'AIR

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.

CEP disposées autour du ventilateur et détail

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.

échangeur à aiguilles (très performant) et détail

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.

Coupe horizontale

Visualisations par
Coupe verticale
tomographie laser

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.

Visualisations par tomographie laser, avec un mannequin

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.

Visualisations par tomographie laser, avec un mannequin,


vues en coupe verticale montrant le volume climatisé.

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture électrique.

froid chaud froid chaud


champs de vitesse champs de température

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture
électrique.
- Production de froid et de chaud :
la fontaine réfrigérée et chauffée

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid et de chaud :
la fontaine réfrigérée et chauffée

0,5 L d’eau
à la
température
de 80 °C 1,5 L d’eau
à la
température
de + 5°C

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid et de chaud :
la fontaine réfrigérée et chauffée breveté

0,5 L d’eau
à la
température
de 80 °C 1,5 L d’eau
à la
température
2 cellules à effet de + 5°C
Peltier

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid et de chaud :
la fontaine réfrigérée et chauffée breveté

0,5 L d’eau
à la
température
de 80 °C 1,5 L d’eau
à la
température
2 cellules à effet de + 5°C
Peltier

1 échangeur
en
convection forcée

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid et de chaud :
la fontaine réfrigérée et chauffée, vue de l’échangeur

échangeur latéral
emplacement de la CEP
pour le réservoir
pour le réservoir
d’eau froide
d’eau chaude

CEP pour le réservoir échangeur à ailettes


d’eau froide ventilé

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid et de chaud :
la fontaine réfrigérée et chauffée, vue du prototype

réservoir
d’eau de 5 L

réservoir
d’eau chaude
réservoir
d’eau froide

échangeur

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid et de chaud :
la fontaine réfrigérée et chauffée, résultats de mesures
90

80

70

60

Eau froide
50
Eau chaude
T2
40
T1

30 T3
entretoise
20 ambiante

10

0
0 60 120 180 240 300 360 420 480 540 600 660 720 780 840 900 960 1020 1080 1140

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production de froid ou de chaud :
Modulclim, dispositif de climatisation de voiture
électrique.
- Production de froid et de chaud :
la fontaine réfrigérée et chauffée

- Production d’électricité :
le pull thermoélectrique

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production d’électricité :
le pull thermoélectrique (imaginé pour des étudiants de l’ENSMA)

1 tricot de thermocouples
en série – parallèle
100 000 jonctions
avec
un écart de température
de l’ordre de 10°C.

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production d’électricité :
le pull thermoélectrique : agencement des fibres

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production d’électricité :
le pull thermoélectrique : modèle couplé thermique, électrique
1 2
1 AIT F = Q F + K p (TC − TF ) + RI
2 Bilan
1 2 énergétique
2 AITC = −QC − K p (TC − TF ) + RI
2

3 U = AI (TC − TF ) − RI

4 U tot = nU Bilan
Nombre de électrique
5 I tot = nI jonctions

6 U tot = RC I tot Résistance de


charge
29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen
Quelques réalisations
- Production d’électricité :
le pull thermoélectrique : des résistances thermiques de contact

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production d’électricité :
le pull thermoélectrique : un modèle électrique équivalent

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Quelques réalisations
- Production d’électricité :
le pull thermoélectrique : une simulation : 2,5 W sous 10 Ω

Puissance K
W

29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen


Conclusion
L’approche thermique des CEP apporte des renseignements
complémentaires.

On peut faire des réalisations concrètes mais avec de mauvais


rendements.
Les CEP ne sont pas optimisées thermiquement

Il faut considérer le système thermique complet,


Faciliter les flux thermiques
Minimiser les pertes

Des progrès restent à faire dans l’intégration des CEP


dans les systèmes thermiques
Concevoir des cellules spécifiques aux applications
souhaitées.
29 juin 2007 GDR Thermoélectricité Réunion scientifique Caen