Vous êtes sur la page 1sur 5

BOURSES UNIVERSITAIRES 2011-2012

DELIVREES PAR L’AMBASSADE DE FRANCE

Désireuse de promouvoir la coopération entre la France et la Serbie et de favoriser


la mobilité des étudiants serbes, l’Ambassade de France en Serbie renouvelle en
2011-2012 son programme de bourses pour les étudiants serbes qui souhaitent
effectuer des études de niveau master 2 ou doctorat en France.

Une vingtaine de bourses seront attribuées. Ces bourses couvrent les frais de scolarité et
de vie en France, y compris la protection sociale. Les étudiants sélectionnés auront le
statut de Boursier du Gouvernement français.

L’Ambassade de France peut également octroyer des bourses partielles, qui couvrent les
frais de scolarité ainsi que les frais de couverture sociale et offrent à l’étudiant le statut de
Boursier du Gouvernement français. Ces bourses peuvent accompagner un cofinancement
par une entreprise, une commune etc. ou par l’étudiant lui-même (cf. les nouvelles
possibilités offertes aux étudiants de travailler pendant leurs études).

http://www.campusfrance.org/fr/page/travailler-pendant-ses-etudes.

1) pour un master 2, la bourse est d’une durée de 10 mois


2) pour un doctorat, la bourse permet d’effectuer des études en alternance entre la
Serbie et la France pendant 3 ans, à raison de 6 mois par an en France, soit 18
mois de bourse au total, dans le cadre d’une convention de cotutelle entre une
université serbe et une université française.

Attention : Compte tenu du taux de sélection important, il est recommandé aux


candidats de déposer des dossiers de candidature à d’autres programmes de bourses
pour augmenter leurs chances d’étudier en France.
Outre les bourses proposées par le gouvernement serbe ou par des fondations et
associations présentes en Serbie, de nombreux organismes français proposent des
possibilités de bourse :
Consultez le site suivant pour plus d’informations.
http://www.campusfrance.org/fria/bourse/index.html

Les étudiants dans le domaine des sciences et technologies sont invités à postuler
également pour les bourses de développement solidaire gérées également par
l’Ambassade de France :
http://www.ambafrance-srb.org/france_serbie/spip.php?article1832

ELIGIBILITE

Sont éligibles au programme de bourses universitaires délivrées par l’Ambassade de


France :

1) les étudiants de nationalité serbe


2) ayant un projet d’études en France au niveau « master 2 » et « doctorat » ;
pourront être examinées à titre exceptionnel des demandes pour des cursus
spécifiques (grandes écoles, Instituts d’études politiques…)
3) ayant terminé leur 4ème année d’études ou la terminant au plus tard en juin 2011
(sauf pour les étudiants qui présentent des demandes pour les cursus spécifiques
mentionnés ci-dessus).

Sont éligibles tous les dossiers déposés, postés ou envoyés par e-mail au Service de
coopération et d’action culturelle avant le 6 mars 2011. Aucun dossier ne sera accepté
après cette date.
Toutefois, si le nombre de dossiers de qualité lui paraît insuffisant, le SCAC se réserve le
droit de lancer un nouvel appel à candidatures.

Contact pour l’envoi des dossiers :

Vesna Adamovic
(011) 302 36 39
vesna.adamovic@diplomatie.gouv.fr
Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France
Zmaj Jovina 11 – 11 000 Beograd

AVANT DE DEPOSER VOTRE DOSSIER, PRENEZ LE TEMPS DE BIEN


ETUDIER LES POSSIBILITES D’ETUDES EN FRANCE :

Il est vivement recommandé de consulter le site :CampusFrance


www.campusfrance.org et de prendre rendez-vous à l’espace CampusFrance du
Centre culturel français à Belgrade.
Contacter sandra.elezovic@ccf.org.rs. Permanences le mardi et le jeudi de 13h à 16h et le
samedi de 10h à 12h (sur rendez-vous)

Pour rencontrer d’anciens boursiers du gouvernement français et bénéficier de leurs


conseils, vous pouvez contacter l’Association des diplômés de l’enseignement
supérieur français (ADEF).
www.adef.rs

Attention : Il est rappelé que l’inscription auprès des établissements d’enseignement


supérieur en France (universités, grandes écoles…) est distincte de la procédure de
demande de bourse : les étudiants doivent être attentifs aux délais de dépôt de
dossiers pour l’inscription à la formation choisie.
Il est prudent de sélectionner plusieurs formations en France, au cas où l’inscription
ne serait pas acceptée dans la formation que vous avez choisie en premier.

COMPOSITION DU DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

Pour être examiné, le dossier doit comprendre les pièces suivantes :

1) un curriculum-vitae
2) une lettre de motivation en français
3) la description détaillée du cursus que l’étudiant souhaite suivre en France, le nom
de l’Université ou de l’établissement d’enseignement supérieur français délivrant
le diplôme choisi, le titre exact de la formation, la durée, et les frais de scolarité
4) la copie du dernier diplôme obtenu
5) le dernier relevé de notes obtenu
6) tout élément que l’étudiant jugera utile d’apporter à l’appui de son dossier (autres
diplômes, recommandations de professeurs…)
7) la preuve qu’un contact a été établi avec la ou les Universités ou l’établissement
d’enseignement supérieur choisis ;
pour une demande de bourse de doctorat en cotutelle, l’accord des deux
professeurs pressentis pour diriger la thèse.

DEROULEMENT DE LA PROCEDURE

Les dossiers feront d’abord l’objet d’un examen par le service de coopération du SCAC.
Cet examen doit permettre d’écarter les dossiers incomplets ou inéligibles, et d’effectuer
une première présélection sur la base des critères 1 et 2 développés ci-dessous.

Les candidats dont les dossiers auront été présélectionnés seront convoqués pour un
entretien devant un jury, fin mars pour les bourses de master, fin avril pour les bourses de
doctorat.

CRITERES D’APPRECIATION DES DOSSIERS

6 critères principaux ont été retenus, sans hiérarchie entre eux. L’entretien doit permettre
principalement d’évaluer les critères 2 et 3.

1) Qualité du dossier universitaire

Notes obtenues au cours de la scolarité, appréciation des professeurs…

2) Adéquation avec les priorités de coopération définies par le SCAC


En complément des critères précédents, le SCAC souhaite qu’une priorité soit donnée :

- aux disciplines scientifiques et techniques (les étudiants dans le domaine des


sciences et technologies sont invités à postuler également pour les bourses de
développement solidaire pour augmenter leurs chances) :
http://www.ambafrance-srb.org/france_serbie/spip.php?article1832

- aux projets s’inscrivant dans le cadre de coopérations institutionnelles existantes


ou en cours de développement (coopérations existantes entre Universités serbes et
françaises, entre laboratoires de recherche, entre municipalités etc.…)
Une attention particulière sera également accordée aux étudiants dont le projet
d’étude est susceptible d’intéresser une entreprise française présente en Serbie ou
désireuse d’y investir.

3) Qualité du projet universitaire et professionnel

Le jury appréciera la motivation du candidat, la cohérence de sa demande avec ses


objectifs professionnels, les démarches qu’il a entreprises pour choisir sa formation en
France…

4) Maîtrise du français

Un bon niveau de français est demandé. En cas de doute des membres du jury, il peut être
demandé au candidat de passer un test de connaissance linguistique permettant de lui
proposer des solutions pour améliorer son niveau de langue avant son départ en France.

Toutefois, des exceptions pourront être faites pour les étudiants souhaitant s’inscrire en
France dans des cursus bilingues français-anglais ou anglophones.

5) Existence de cofinancement

Même s’il ne s’agit pas d’une condition obligatoire, une attention particulière sera
accordée aux dossiers pours lesquels les étudiants prévoient une autre source de
financement (entreprises, collectivités locales serbes ou françaises, fondations etc.…)

6) Qualité de la formation choisie

La qualité de la formation choisie en France sera prise en compte par le jury.

6) Autres

- Le jury sera attentif à un certain équilibre entre la provenance géographique (Université


d’origine notamment) des différents candidats.
- Compte tenu du coût de la vie à Paris et de la qualité des formations dans d’autres villes
universitaires en France, le jury veillera à ce que les bourses ne soient pas attribuées
uniquement pour des formations à Paris.

-Le jury veillera à ce que soit maintenu un certain équilibre entre les différentes
disciplines (sciences, droit économie, lettres, etc…)

- Enfin, entre deux dossiers de qualité égale, il est proposé de privilégier les étudiants
n’ayant jamais eu la possibilité d’effectuer des séjours longs à l’étranger.

Le jury est souverain dans ses décisions et ses appréciations.

Les décisions du jury seront communiquées dans le courant du mois d’avril 2011
pour les masters et dans le courant du mois de mai 2011 pour les doctorats.