Vous êtes sur la page 1sur 2

INFORMATIONS RELATIVES À L’EXAMEN ORAL 

DE DROIT DES OBLIGATIONS

Informations générales

Notez que l’examen oral n’a pas nécessairement lieu le même jour que l’examen écrit.
Il n’est pas possible de choisir le jour d’examen… ni l’examinateur.
Le local où se déroule l’examen est indiqué aux valves de BAC 1, au rez­de­chaussée de la faculté de 
droit.
Le jour de l’examen oral, veillez à vous présenter au moins 20 minutes avant l’heure indiquée.
Une tenue correcte est recommandée.
Il est bien entendu strictement interdit de communiquer avec les autres étudiants d’une manière 
quelconque pendant toute la durée de l’examen.

Vous devez vous munir de votre code (ou textes de loi imprimés) et vous en servir à l’examen, 
non   seulement   pour   préparer   l’examen   mais   aussi   pour   étayer   vos   réponses   devant 
l’examinateur. 
Rem. : Les annotations des textes sont interdites, sauf les renvois d’article à article. Aucun autre 
document n’est autorisé.

La préparation :

A votre arrivée, vous êtes invité à tirer au sort une fiche contenant les questions de base de l’examen. 
Toutes les fiches se présentent de la même manière, à savoir un casus à résoudre et deux points de 
matière à développer (voyez un exemple sur le site web, dans la rubrique ‘Examens’). 
Vous disposez d’environ un quart d’heure pour préparer par écrit vos réponses. 
Les feuilles de brouillon vous sont fournies.
Il est conseillé de rédiger un plan de réponse avant d’entrer dans les détails.

L’examen oral se déroule en deux parties :

1.  Avec l’assistant : résoudre le casus (8 points sur 20)

Vous commencez par résoudre oralement le casus, devant l’un des assistants présents. 
Le casus doit être résolu, de préférence, selon la méthode employée aux TPs. 
L’assistant est susceptible de vous poser des sous­questions en dehors du casus, dans la matière 
relative aux TPs.

2. Avec le professeur : développer les deux points de matière indiqués sur la fiche 
(12 points sur 20)

Il   s’agit   de  présenter   au  professeur   chaque   point  de  matière  indiqué  sur   la  fiche :   par  exemple, 
expliquer un régime de responsabilité, comparer, définir les notions…
Le professeur est bien entendu susceptible de vous poser des questions supplémentaires pour vérifier 
votre maîtrise du cours.

Les résultats :

Les   points   ne   sont   pas   donnés   à   la   fin  de   l’examen   oral,   car   la   note   globale  fait  l’objet  d’une 
discussion entre le professeur et l’assistant.
Lors de la proclamation des résultats, tout étudiant qui le souhaite peut obtenir des explications sur 
sa note.