Vous êtes sur la page 1sur 1

Avertissement : ce questionnaire ne constitue qu’une illustration du genre de questions

susceptibles de vous être posées à l’examen écrit. Nous nous réservons le droit de modifier
la structure de l’examen, le nombre de questions ou la répartition des points.

EXEMPLE D’EXAMEN DE DROIT DES OBLIGATIONS

I. Définir (2 points)

1. Invalidité
2. Fait juridique

II. Questions précises (2 x 3 points)

1. L’on dit volontiers que la faute aquilienne (1382 C. civ.) s’apprécie in abstracto. Pouvez-
vous gloser cette affirmation, en veillant, au besoin, à la nuancer.

2. Expliquez en quoi l’article 1386bis du Code civil déroge au droit commun.

III. Question de réflexion (4 points)

Commentez et critiquez le régime actuel de responsabilité des père et mère. Selon vous, est-il
toujours adapté à la société actuelle ?

IV. Casus à résoudre (2 x 4 points)

1. Depuis bientôt six mois, John Deuf travaille pour les Caves Grafé-Lapoule, spécialisées
dans la vente de vins et de spiritueux. Il est chargé de livrer le précieux breuvage aux
différents clients de son employeur, essentiellement des restaurateurs. Son patron est content
de lui et, depuis une semaine, il est engagé dans les liens d’un contrat de travail à durée
indéterminée. Pour fêter l’événement, il profite d’une livraison pour faire un détour par
l’appartement de quelques amis. Sachant qu’il transporte une centaine de bouteilles de
Château Margaux, il décide d’en prélever discrètement l’une ou l’autre pour les boire avec ses
amis. La dégustation se prolonge pendant deux heures et finalement, dix bouteilles sont
vidées. John est passablement éméché mais il décide de remonter dans la camionnette pour
poursuivre ses livraisons. Il éprouve d’énormes difficultés à maîtriser son véhicule et emboutit
une voiture mal stationnée sur le bas-côté de la chaussée. Le propriétaire de celle-ci souhaite
obtenir réparation des dégâts causés à son véhicule et évalués à 3000 euros.

Contre qui peut-il agir et sur quelle(s) base(s) ? Justifiez soigneusement votre réponse.

2. Robert Pinard sort vers 1heure du matin d’une soirée fort arrosée. Trop ivre pour se
souvenir où il a garé sa voiture, il entreprend de rentrer à pied chez lui, tant bien que mal. Il
traverse une grande artère de la ville, très fréquentée, même à cette heure tardive, sans se
soucier des voitures qui arrivent. Monsieur Midas, qui roule heureusement à allure modérée,
ne l’aperçoit que quelques secondes avant la collision. Il freine de toutes ses forces et tente de
dévier sa trajectoire mais finit quand même par heurter Robert. Celui-ci est emmené à
l’hôpital d’où il ressortira le lendemain avec une jambe cassée et les deux poignets foulés, ce
qui l’empêchera de travailler pendant trois semaines. Monsieur Midas, quant à lui, ne souffre
que de légères blessures. Sa voiture devra subir des réparations pour 3000 EUR.

Que pensez-vous de cette situation ? Quelles sont les possibilités d’indemnisation des
différentes victimes de l’accident ? Sur quelle(s) base(s) ? Pour quel(s) dommage(s) ? Contre
qui doivent-elles agir ?

Centres d'intérêt liés