Vous êtes sur la page 1sur 1

2.

L’usufruit et les servitudes foncières

2.1. Les servitudes personnelles s’éteignent par le décès de leur titulaire, car elles sont
attachées à sa personne. Quelle est la validité de la clause suivant laquelle je constitue un
usufruit pour moi-même et pour mes héritiers?

2.2. Monsieur Séraphin Lampion a reçu en usufruit une maison d’habitation qu’il donne en
location pour une année. Le preneur lui verse immédiatement la totalité du loyer. Monsieur
Lampion meurt six mois après la conclusion du contrat de bail. Que devient l’usufruit? Que
devient le bail?

2.3. Adhémar Talon, par testament, lègue un cheval en usufruit à Hilarion Lefuneste, son cher
voisin. Son fils Achille, tenu en vertu du testament de livrer le cheval, tarde à faire cette
livraison.
— Première hypothèse. Le cheval meurt. Quelle est alors l’obligation d’Achille Talon?
— Deuxième hypothèse. Hilarion Lefuneste meurt. Quelle est l’obligation d’Achille Talon
vis-à-vis des héritiers de Monsieur Lefuneste?

2.4. Gonzague a reçu en usufruit un lot important de vêtements. Il se fait cambrioler et le


voleur emporte tout. Gonzague a-t-il intérêt à soutenir que les vêtements sont des choses
consomptibles ou non-consomptibles?

2.5. Une servitude de passage a été constituée sur un fonds A au profit d’un fonds B qui
appartient à Monsieur Enfant. Celui-ci achète le fonds A à Monsieur Labévue qui n’en est
qu’usufruitier. Trois ans plus tard, Monsieur Enfant meurt en léguant le fonds A à sa fille
Hélène et le fonds B à sa fille Ludivine. Cette dernière prétend se prévaloir de la servitude. A-
t-elle raison?
Variante : Monsieur Enfant meurt un an après avoir acheté le fonds A.

2.6. Monsieur Colsix, propriétaire d’un fonds A, le donne en usufruit à l’abbé Thiry. Ce fonds
est grevé d’une servitude de passage au profit du fonds B appartenant à Madame Dupont, qui
le donne en location à Madame Spinoza. Cette dernière veut exercer son droit de passage et
l’abbé Thiry s’y oppose en avançant trois arguments :
— la servitude est un droit réel, qui doit donc être exercé par le titulaire d’un droit réel et non
par un locataire, qui n’a qu’un droit de créance;
— l’usufruitier d’un fonds servant ne doit pas respecter la servitude concédée par le
propriétaire, parce qu’il a un droit réel;
— les fonds ne sont pas contigus.
Que pensez-vous de ces arguments?

2.7. Castor, usufruitier d’un fonds bénéficiaire d’une servitude de non-construction, autorise
Pollux, propriétaire du fonds servant, à édifier un bâtiment malgré la servitude. Devenu par
héritage propriétaire du fonds dominant, Castor exige la démolition du bâtiment en avançant
que Pollux n’a pas respecté la servitude. Qu’en pensez-vous?