Exercices de Télécommunications GTR 2nde année

Télécommunications analogiques semaine 3

exercice 1 : Un dispositif électronique réalise l'opération suivante : Multiplieur de gain K u(t) i(t)

s(t)

A1

A2 cos(ωpt)

Le multiplieur présente un gain K, c'est-à-dire i(t)=K A1 u(t). On suppose que u(t), i(t), A1 et A2 sont des tensions. La fréquence fp=ωp/(2 π) est de 100 kHz. 1. A quelle grandeur K est-il homogène? 2. Représentez s(t) lorsque A1=2 V, A2=1 V, K=1 et u(t) présente l'allure ci-dessous :
1 .5

1

0 .5

0

-0 .5

-1

-1 .5

0

0 .5

1

1 .5

2

2 .5

3

3 .5 x 1 0

4
-4

3. Représentez s(t) lorsque A1=0,5 V, A2=1 V, K=2 et u(t) présente l'allure ci-dessus. 4. Le signal u(t) est la somme de deux signaux sinusoï daux, u1(t) et u2(t), l'un d'amplitude Am1=1,2732 et de fréquencefm1=5 kHz, l'autre d'amplitude Am2=0,4244 et de fréquencefm1=15 kHz. Déterminez les taux de modulations u1(t) et u2(t) (respectivement m1 et m2) ainsi que mT, l'indice de modulation total dans le cas des questions 2 et 3.

exercice 2 : 1. Calculez la décomposition en série de Fourier du signal u(t) : u(t) +A
u'(t) -τ τ T 2T t +2 A -τ τ T 2T t

-A

2. Calculez U'(f), la transformée de Fourier du signal u'(t). 3. Que se passe-t-il lorsque pour le signal u(t), T tend vers l'infini (comparez avec la transformée de Fourier de u'(t))? 4. La somme des 3 premières harmoniques de u(t) forme le signal u''(t) qui module en AM un signal de fréquence fp>>1/τ. A-t-on besoin de connaître m, le taux de modulation? Représentez le spectre de s(t). De même, représentez le spectre de s(t) dans le cas où le signal modulant est u'(t).

5= 2. m1=1. A2 et s(t) sont des tensions. m1 = m1 . La forme générale d'un signal modulé AM est s(t ) = A p cos ωp t × [1 + m u(t )] . A2=1 V. K=1.5 1 1 .Exercices de Télécommunications GTR 2nde année Télécommunications analogiques 21 Octobre 1998 CORRIGÉ exercice 1 : 1.671 <1!! dans le cas de la question 3. nous sommes en présence d'un signal modulé par deux signaux sinusoï daux.684>1!! 2 2 ( ) ( )[ ( ) ( )[ ( )] ( ) ( )] .2122 et mT=0. A2=1 V.5 x 1 0 4 -4 3. En identifiant avec l'expression de s(t) obtenue en sortie du modulateur : s(t ) = K A2 cos ω p t × A1 + Am1 cos ω m1t + Am2 cos ω m2 t . En traçant l'enveloppe. A2 i(t) est homogène au carré d'une tension donc K est homogène à des V-1.8488et mT=2. L'expression analytique de s(t) est alors : s(t ) = A p cos ω p t × 1 + m1 cos ω m1t + m2 cos ω m2 t .6366. on obtient : 5 4 3 2 1 0 -1 -2 -3 -4 ( ) [ ] [ ] 0 0 .5 V.5= 0.5464. K=2 : 4 3 2 1 0 -1 -2 -3 0 0 . m2 = m2 et mT = m1 2 + m2 2 =   A1   A1  A1 A1 A. on obtient :  Am1   Am1  A A  +  . c'est-à-dire K A2 A1 + u(t ) lorsque A1=2 V. m2=0.N. 2.5 2 2 .5 1 1 .4244/0. : dans le cas de la question 2. m2=0.5 3 3 . Ici.5 x 1 0 4 -4 4.2732/0.5 2 2 .4244/2=0. L'expression de s(t) est : K A2 cos ω p t × A1 + u(t ) .2732/2= 0.5 3 3 . s(t) lorsque A1=0. m1=1. i(t).

+∞ +∞ 4. la fréquence (en 1/T) tend vers 0. U'(f) est le passage à la limite des coefficients de Fourier de u(t). Faire un dessin pour expliquer que si T→∞. Les signaux sont liés par les relations suivantes : X ( f ) = ∫−∞ x (t ) ⋅ e −2 jπ ⋅ f ⋅t dt x (t ) = ∫−∞ X ( f ) ⋅ e 2 jπ ⋅ f ⋅t dt τ  sin 2 n π   2 Aτ ∞ T t  1. 2. u( t ) = ∑ cos 2 n π  . τ  T n=0 T 2 nπ T sin( 2 π f τ ) . donc le spectre de raies tend vers un spectre continu. . Remarquer que u(t)est paire. sa transformée de Fourier.exercice 2 : rappels : La transformée de Fourier : soit u(t). un signal à énergie finie et X(f). U'(f)= TF (u' ' (t )) = 2τ 2π f τ 3.