Vous êtes sur la page 1sur 1

18ème CERCLE DE SILENCE

A SAINT-MAUR
Appel d’ATD Quart Monde, de la L.D.H, de RESF et du Secours Catholique
10 000 personnes protestent chaque mois au sein de 185 Cercles de silence

Être sans-papiers est une situation administrative, pas un délit


CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX SANS-PAPIERS
Rejoignez-nous de 18h30 à 19h30
VENDREDI 25 février 2011
PARVIS RER SAINT-MAUR / CRETEIL

PAR NOTRE PARTICIPATION AU CERCLE DE SILENCE,


Nous dénonçons les traitements inhumains des d'enfants en centres de rétention administrative
migrants du seul fait qu'ils n'ont pas de papiers et zones d’attente
en règle. Nous n'acceptons pas que la France, en vertu de
Nous n'acceptons pas que soient prises en notre lois de plus en plus dures, refuse sa protection
nom des dispositions qui brisent des vies et aux demandeurs d'asile exposés à de très graves
détruisent couples et familles. dangers dans leur pays d'origine.
Nous refusons les interpellations au faciès, Nous voulons que la France redevienne un pays
l’expulsion et l'enfermement inhumain d'adultes et d'accueil, sans cesse enrichi et transformé par
des êtres humains venus du monde entier.
Nous en appelons à la conscience de tous : Rejoignez notre cercle de silence
le 4ème vendredi de chaque mois, de 18 h 30 à 19 h30 sur le parvis du RER Saint-Maur-Créteil
Prochains Cercles : les vendredis 25 mars et 22 avril 2011

ACTUALITÉS DES SANS-PAPIERS


Projet de loi Besson sur l’immigration : Malgré quelques modifications marginales apportées
par le Sénat le 10 février, c’est toujours la menace :
- Certes, des amendements ou votes contre certains articles ont, pour l’instant :
- annulé la restriction au droit au séjour des étrangers malades
- refusé de reculer le délai d’intervention du juge à 5 jours au lieu de 2 actuellement
Par ailleurs,
- reconnu le droit au séjour des conjoint(e)s de Français(e)s ayant perdu leur épou-x-se
Que deviendront ces quelques améliorations du texte lors de la seconde lecture du projet à
l’Assemblée Nationale, le 8 mars et le passage éventuel en commission paritaire ?
. Par ailleurs, les principales dispositions coercitives du texte ont été maintenues par le Sénat:
- interdiction du retour sur le territoire français de 2 à 5 ans pour un étranger expulsé
- allongement de la durée de rétention, de 32 à 45 jours, cependant la plus courte d’Europe
- création de zones d’attente spéciales sur le lieu d’arrivée de groupes de migrants.
Pour plus d’informations sur ce projet de loi, consultez le site de la Cimade http://www.cimade.org/ :
Contact : cercledesilencesaintmaur@numericable.fr Blog : http://cercle-silence.over-blog.com/
.