Vous êtes sur la page 1sur 1

Prendre la loi de protection des données et montrer que la categorie de données

a caractère personnel peut engendrer des sous catégories. Même exercice avec
les catégories d' obligations ( art. 1136 et s. du code civil) .

A propos des différentes catégories d'obligations (syllabus p. 47 et 48 ), la


distinction entre obligation conditionnelle (je dois si) et obligation a terme (je
dois a partir de ) est-elle cumulative ? Si oui quelle conséquence ? A quelles
catégories appartient la donnée « Mr Poullet est professeur aux FUNDP de
Namur, qui est une université jésuite et fait signer un engagement d'adhésion a
la charte des facultés affirmant cette appartenance jésuite ».

Le syllabus évoque les « hybrides » ( p. 48 ). De quoi s'agit-il ? pouvez-vous


donner un exemple ? Quelles conséquences juridiques tirez-vous de cette
qualification ?

Comment qualifier un contrat portant sur la cession pendant une durée X d' un
programme d'ordinateur ?

Section 3. Le langage du droit

Le droit impose un langage précis, parfois distinct du langage de tous les jours.
Montrer-le par un ou plusieurs exemples ( Syll. p. 53 ). A votre estime, Ie mot
faute utilisé par Ie juriste a t'il la même signifïcation que dans Ie langage
courant ? Que pensez-vous du mot« cohabitation », utilisé a l'article 1475 du
Code civil ?
- Le syllabus distingue différents modes d'énonciation de la prescription. Pour
chaque mode trouver un exemple autre que celui donné dans Ie syllabus en
particulier tiré de la loi de protection des données.

Bon travail.

Yves Poullet