Vous êtes sur la page 1sur 2

TIC :

Les Technologies de l'information et de la communication (TIC) ou Nouvelles


technologies de l'information et de la communication (NTIC) désignent
généralement ce qui est relatif à l'informatique connectée à Internet.

La notion de « technologies d'information et de communication » présente deux


caractéristiques typiques des notions nouvellement formulées. Elle est, d'une
part, fréquemment utilisée au sein des débats contemporains; elle nage, d'autre
part, dans un flou sémantique exemplaire. Il semble donc nécessaire de relier la
notion à un ensemble de structures matérielles, de localiser l'origine de la
diffusion de ces structures dans le temps et dans l'espace géographique et de
délimiter le phénomène de l'espace virtuel que ces structures rendent possible.

Les technologies

Les TIC regroupent un ensemble d'appareils nécessaires pour manipuler de


l'information, et particulièrement des ordinateurs et programmes nécessaires
pour la convertir, la stocker, la gérer, la transmettre et la retrouver.

On peut regrouper les TIC par secteurs suivants :

* Les télécommunications et les réseaux informatiques

* Le multimédia

* Les services informatiques et les logiciels

* Le commerce électronique et les médias électroniques

* La microélectronique et les composants

* L'équipement informatique

Les premiers pas vers une Société de l'Information furent entamés lors de
l'invention du télégraphe électrique, du téléphone fixe, de la radiotéléphonie et,

1
enfin, de la télévision. L'internet, la télécommunication mobile et le GPS peuvent
être considérés comme des NTIC.

L'aspect social des TIC

L'introduction progressive de ces technologies aboutit à un changement de notre


société. On parle de société de l'information ou de société de la connaissance. En
effet, il ne s'agit pas d'une reproduction à l'identique, à travers les TIC, de la
société non-informatisée mais d'un changement en profondeur de la société elle-
même. Les «nouvelles technologies de l'information et de la communication »
désignent par conséquent à la fois un ensemble d'innovations technologiques
mais également les outils permettant une redéfinition radicale du
fonctionnement des organisations. L'implémentation des NTIC impacte donc de
nombreux domaines des sciences humaines comme la sociologie, la théorie des
organisations ou la gestion... Un bon exemple de l'influence des NTIC sur la
société est celui de l'e-gouvernement ou des Smart mobs (voir theorie de Howard
Rheingold). Corollairement aux progrès qu'elles apportent, les NTIC créent de
nouvelles formes d'exclusion sociale par l'apparition d'une « fracture numérique
».

L'ouverture des pays aux NTIC

Chaque année, le Forum économique mondial publie un classement des pays les
plus ouverts aux nouvelles technologies de l'information et de la communication.

Dans le classement publié le 30 mars 2006, la France - qui perd deux places - se
classe en 22ème position au même niveau que l'Estonie. Les États-Unis occupent
la première place devant Singapour (2e), le Danemark (3e), premier pays
européen, l' Islande (4e) et la Finlande (5e). Voir le classement complet sur le site
du Forum économique mondial.

Vous aimerez peut-être aussi