P. 1
Histoire des prophétes

Histoire des prophétes

|Views: 171|Likes:
Publié parMeissa Sarr

More info:

Published by: Meissa Sarr on Feb 27, 2011
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/03/2013

pdf

text

original

BIENVENUE AU SITE : LA BIBLE DANS LE CORAN

INTRODUCTION A L'OECUMENISME

Menu du site :
INTRODUCTION (à l'oecuménisme) 01 - Vie résumée de MOHAMMED (le loué) 02 - L'ISLAM après la mort du Prophète MOHAMMED

03 - La MISSION du PROPHETE MOHAMMED 04 - Le CORAN : complément des Ecritures sacrées 05 - LA CREATION - DIEU créa le ciel et la terre 06 - L'histoire d'ADAM et d'EVE et de leurs enfants CAÏN et ABEL 07 - L'histoire de Noé sauvé du déluge 08 - La Vie de notre Patriarche : A B R A H A M Abraham (né à Sumer) quitte Haran (Syrie) pour aller en Canaan L'Alliance entre Dieu et Abraham La visite des trois anges aux chênes de Mamré L'épreuve d'Abraham concernant le sacrifice d'Isaac. 09 - L'histoire de LOTH et la destruction de Sodome 10 - LA BELLE HISTOIRE DE JOSEPH (fils du Patriarche Jacob) Joseph vendu en Egypte comme esclave Joseph nommé : gouverneur de Pharaon et 1er intendant Jacob emmène son peuple vivre en Egypte 11 - LA VIE DE MOISE : prophète de Dieu Enfance et adolescence de Moïse Moïse au pays de Madian La rencontre de Dieu et de Moïse au buisson ardent Les dix plaies d'Egypte La traversée de la Mer Rouge L'exode des enfants d'Israël au désert Le veau d'or Les dix Commandements de Dieu et le Cantique de Moïse 12 - Les premiers rois juifs : Saül et David 13 - Salomon - le grand roi d'Israël 14 - Le livre de Job 15 - Le livre de Jonas 16 - Les naissances de Jean et de Jésus (fils de Marie) L'archange Gabriel annonce un fils au vieux prêtre Zacharie La naissance de la Vierge Marie Le message de l'archange Gabriel à Marie 17 - Jésus de Nazareth et l'Evangile dans le Koran 18 - Le MESSAGE de Jésus de Nazareth L'enseignement contenu dans les Evangiles Les miracles de Jésus 19 - Les enfants d'Israël (les juifs) et le Coran Le Patriarche Abraham : père des 3 grandes religions

20 - L'OECUMENISME : rêve ou véritable prophétie ? 21 - Le message de Jésus à la femme samaritaine 22 - Recommandations de TOLERANCE du Prophète Mohammed 23 - LES FEMMES, créatures de Dieu La condition féminine dans le passé!) Lois concernant le mariage Lois concernant la répudiation ( le divorce ) Lois concernant l'adultère Les épouses du Prophète dans le Koran Le Prophète interdit le meurtre des petites filles 24 - La véritable mission de l'homme 25 - Les différents Anges (esprits) du Ciel Les Anges du Très-Haut Controverses des infidèles sur le sexe des anges Les mauvais anges (ou les démons, mauvais esprits) 26 - De la charité sur Terre 27 - De la miséricorde divine 28 - La justice humaine et la justice divine 29 - Du jour du jugement de Dieu 30 - De la résurrection des hommes 31 - Du séjour des élus au Paradis 32 - Lois de guerre et du pardon 33 - Les Grandes Oeuvres d'Allah - L'ETERNEL La création témoignage de la présence de Dieu 34 - Liens entre la miséricorde et l'amour 35 - Epilogue concernant les Livres sacrés

Messagerie avec les auteurs du site Liens vers les autres sites d'Historel : EGYPTE, ORIENT, FLAVIUS, CHRIST Retour au menu principal d'Historel

Bienvenue à notre
(compteur mis en place en Octobre 1997)

ème

visiteur

Introduction à l'Oecuménisme
Nous savons à quel point le Coran constitue un livre sacré pour tous les musulmans dans l'âme. Comme le Pentateuque et l'Evangile, deux autres Livres sacrés qui ont précédé le Coran (le premier d'environ 2000 ans et le second de 600 ans,) certains nous ont d'abord été transmis oralement, puis leurs textes ont été consignés par écrit en utilisant les anciens alphabets et langages en usage dans le bassin méditerranéen. Ces messages ont donc été plusieurs fois recopiés et traduits en diverses langues, ce qui a parfois modifié certains sens originaux! En réalité chaque époque avait le même but : honorer Dieu le Grand Maître de la nature, chaque religion le faisait d'une manière disons différente ! Ainsi pendant des siècles : juifs, chrétiens et musulmans se livrèrent des guerres acharnées pour essayer d'imposer aux autres leurs traditions et leur manière d'adorer le même Dieu dont chacune des trois religions en réclamait l'exclusivité ... Même si beaucoup de divergences d'interprétations ont surgies dans les trois grands Livres sacrés, tous les trois sont des hymnes à la gloire et à la grandeur du Créateur de l'Univers et sont tous unanimes sur le fond et son existence qui guide les hommes d'une manière invisible et omniprésente. Nous pouvons même affirmer que Mohammed - auteur inspiré du Coran, était une personne d'un esprit essentiellement pacifique, même si certains textes dans le Coran font allusion à la guerre, ils ne sauraient en aucun cas constituer un quelconque engagement divin à l'extrémisme ou à l'extermination d'êtres humains dans la souffrance. Mohammed a montré particulièrement contre les Mecquois qu' il savait pardonner les offenses qu'on lui a fait subir. La guerre est l'opposé de l'esprit de paix divin, car elle engendre toujours le sacrifice et l'horreur pour une foule de femmes, de mères et d'enfants innocents, aussi bien du côté des vaincus que celui des vainqueurs temporaires... Une religion doit être le reflet de la conscience et de la noblesse de l'âme humaine qui guide sa spiritualité. On ne peut pas être à la fois pour et contre les principes divins, il faut donc faire le bon choix qui seul permet de vivre en communauté et offre une certaine sécurité aux hommes contre les attaques des mauvais hommes habités par de méchants esprits. Encore faut-il comme certains croyants ne pas noyer sa foi dans les interprétations tatillonnes de certains chefs religieux qui divisent au lieu d'unir ou qui font le contraire de ce qu'ils prêchent ! Chaque homme a en quelque sorte une manière personnelle de voir et de comprendre les choses de la vie et de percevoir le message de sa conscience pour vivre en harmonie avec la volonté divine. Seuls la lecture et la compréhension des messages spirituels peuvent changer les motivations d' une vie sans but et trop matérialiste en lui rappelant l'essentiel : Le respect de Dieu et du prochain, l'amour et la défense des intérêts de Dieu. Si quelqu'un trouve dans la terre un diamant brut avec sa gangue il a un poids brut bien supérieur à celui qu'il aura lorsqu'il sera taillé par un diamantaire expérimenté. Mais une fois l'œuvre achevée, cette pièce rare et de toute beauté scintillera de mille lumières quand les rayons du soleil viendront illuminer ses multiples facettes. Nous n'entamerons donc pas le débat sur l'étude des textes basée exclusivement sur l'application rigoureuse des LETTRES et des TRADITIONS, nous soutiendrons que la lettre seule tue, mais que l' ESPRIT des lettres vivifie. Jésus à son procès disait à Pilate " Je suis venu dans ce monde pour rendre hommage à la vérité " alors le gouverneur romain leva les yeux au ciel et comme s'il revoyait tout le sang, les souffrances et les injustices, dit d'un air désabusé : - Qu'est-ce que la vérité ? Certes il n'est pas facile de faire ressortir " l'esprit des textes et uniquement les intérêts de l'Eternel qui

seul peut effacer par sa miséricorde les imperfections humaines et nous permettre de " revivre " après notre mort corporelle. En cela les messages de ses prophètes et les trois livres sacrés sont unanimes et complé- mentaires l'UN de l'autre : leur but nous rapprocher de Dieu et vivre en paix avec nos prochains en les tolérant quelque soit leur race, leur croyance ou leur couleur de peau. A son époque Mohammed avait déjà essayé de réunir les trois grandes religions en une seule. Mais les hommes étaient plus préoccupés de l'application de leurs dogmes et de l'application stricte des anciennes traditions, comme si notre Dieu était un Dieu du passé au lieu d'être : " le Dieu des vivants, toujours omniprésent " Mohammed humble serviteur de Dieu qui modestement se disait être un illettré, avait un étonnant bon sens et connaissait parfaitement ses frères arabes. Il a su leur faire adopter une série de lois et un rigoureux mode de vie qui ont fait de la religion islamique un exemple d'obéissance dans un monde où les moyens d'instruction sont souvent rares et réservés aux plus fortunés ! Essayons de ne penser qu'à ce qui profite et intéresse le Dieu Unique, notre Souverain Père Créateur, père ayant ici le sens de celui qui a créé, engendré, développé, protégé notre misérable existence pour la faire avancer et évoluer vers le monde de l'esprit. Que diraient : Abraham, Moïse, Jésus et Mohammed qui nous regardent au ciel, à côté du Dieu vivant, " s'ils revenaient demain tous sur cette Terre " en voyant combien de gens ignorent les Commandements de Dieu et font du mal à leur prochain pour satisfaire leurs besoins personnels ? Et pourtant il y a presque cinq mille ans une civilisation s'est tournée vers le surnaturel et a entamé un long processus de construction de pyramides. Comment les égyptiens ont-ils découvert ce qui pourrait être le fond de la Bible et a fait d'eux : les précurseurs du culte au Dieu Unique - Invisible et omniprésent inovant les " premières croyances connues en la résurrection des âmes ? " Etrange message qui ressemble sur le fond à celui d'Abraham, de Moïse, de Jésus et de Mohammad ... Les cathédrales du Moyen Age ont succédé aux temples du Nil qui s'effritent et se disloquent dans les sables du désert et les matériaux des villes nouvelles... Seules de nombreuses pyramides (ces escaliers construits pour mener au ciel) témoignent que durant des siècles des hommes ont manifesté une foi immense qui a disparu parce que d'autres hommes ne comprenaient pas leur religion et parce qu'il en pensaient qu'à vivre en égoïstes au jour le jour, à dominer sans aucune compréhension, à imposer leur religion par la violence et la Loi du plus fort, lentement les Livres d'Imhotep ont disparu ! Les musulmans qui habitent actuellement sur les berges du Nil ancestral sont beaucoup plus que les gardiens de ces vieilles pierres, ils sont également les descendants directs de ces pionniers de la religion, dont l'oeuvre a ressurgi du passé après trois millénaires d' incompréhensions allant jusqu'à la disparition complète de la lecture des hiéroglyphes. Puissent-ils également comprendre que le fond de ces textes ne s'adresse pas à des images polythéistes mais qu'ils constituaient déjà un guide venu du ciel qui transforme un homme ordinaire en bon et loyal serviteur du Dieu Eternel et Maître de tout l'Univers. Hélas, les cycles de la foi fervente sont parfois perturbés par des puissances négatives, Dieu continue alors de transmettre son message au travers d'autres peuples qui même dans leurs épreuves, initient par leur exemple de nouvelles générations de Nations prêtes à recevoir le flambeau de la foi, dont le feu renaît de ses cendres, parfois après bien des millénaires d'extinction, comme le faisait le mythologique : oiseau Phénix. Comme les antiques égyptiens croyants, les juifs et les chrétiens font partie des peuples qui ont hérité de cette doctrine et leur principale Mission est de transmettre aux siècles à venir "cet héritage spirituel" et cette "conduite de vie" aux autres NATIONS de la terre. Depuis le VIIè siècle le peuple arabe fait également partie des peuples qui ont la MISSION de protéger les pauvres et "transmettre le flambeau de

la FOI". Dans ce modeste ouvrage nous avons essayé de regrouper par thèmes les différentes pensées qui ont inspiré Mohammed dans la rédaction du Coran. Nous avons surtout mis l'accent sur les personnages cités dans la Bible, l'Evangile et même les textes de Flavius Josèphe (qui a écrit l'histoire du peuple juif comme on l' enseignait à son époque, soit dans les années 80 de notre ère). Ce n'est donc pas dans un esprit critique que nous avons parfois ajouté les passages d'autres Livres qui traitent du même sujet mais dans un esprit de compréhension et de recherche des points communs! N'oublions pas que Dieu est le Père de toute l'humanité, même si chaque religion garde son entité personnelle, Dieu nous demande de respecter les convictions et les modes de prières de tous ses adorateurs du moment qu'ils ne font pas de mal à autrui. C'est pourquoi " Dieu " nous a créé chaque homme et chaque femme : Tous à la fois " UNIQUES, différents , solidaires et LIBRES : " par la couleur de nos peaux (blanche, brune, jaune, rouge, noire ...) celle de nos yeux (verts, bleus, marrons, châtains, bridés, élargis ...) par la structure de nos cellules et de nos cheveux ( que le microscope électronique commence seulement à découvrir ... ! ) par les empreintes de nos mains, empreintes digitales uniques malgré les six milliards d'individus que compte actuellement notre planète ! Vous comprendrez alors pourquoi notre Dieu-Créateur, travaille parfaitement et ne laisse rien au hasard dans notre vie ! Vous trouverez également sur ce site : Un classement par thèmes des grands enseignements du Coran. Des citations de l'Ancien Testament (Pentateuque, Livre des Rois, Livre de la Sagesse, Livre de Jonas et de Job) pour rechercher l'origine des textes dont le Prophète Mohammed s'est inspiré. Des extraits de l'Histoire des Juifs de Flavius Josèphe et des extraits de ses 27 Livres sur l'Histoire des Juifs. Des extraits de l'Evangile, des Actes et des lettres des Apôtres concernant les thèmes évoqués par Mohammed. Au risque de nous répéter et pour éviter tout malentendu : Le but de ce livre n'est pas de convertir un arabe au Christianisme, ni un chrétien à l'Islam, il veut simplement démontrer par les textes que les grandes religions ont des racines communes qui puisent leur nourriture dans le coeur des croyants. Dieu travaille en secret et déjà il prépare le monde nouveau que les enfants des hommes habiteront, fructifieront et partageront demain. En attendant chaque jour, chrétien ou musulman, priez Dieu selon votre cœur, remerciez-le pour ses bienfaits, soyez tous : musulmans, Juifs ou chrétiens ses apôtres dans l'honneur et l'esprit de votre pays où Dieu vous a placé à votre naissance, instruisez vos femmes et vos enfants pour éviter qu'un fossé de technologie ne se creuse entre l'Orient et l'Occident de demain.

Dieu est Grand, Souverain et Miséricordieux Retour au menu du site

Chapitre 1 : Vie résumée de MOHAMMED (le loué)

Né vers 570 à La Mecque (Arabie), mort en 632 à Médine. Orphelin de père à sa naissance, sa très pauvre mère Aminah confia l'enfant à Abd al-Muttalib, son grand-père aveugle qui décéda en +578. Puis il fut confié à son oncle : Abou-Tâlib qui le prit en charge. D'abord berger, Mohammed se rendit vite très utile en aidant son oncle à servir les clients dans un petit commerce qu'il exerçait à La Mecque et on affirme que dès l'âge de 10 ans, Mohammed suivit son oncle, lorsqu'il se rendit en Syrie en caravanes. A l'âge de 25 ans, Mohammed fit la connaissance de KHADJIA, une belle et jeune veuve de 30 ans qui lui confia quelques marchandises à vendre en Syrie. Il s'acquitta de cette mission avec un tel zèle et honnêteté, que Khadjia lui confia la gestion de l'ensemble de ses caravanes et finit par l'épouser. Khadjia (qui était également une cousine éloignée ) mit au monde sept enfants : dont trois garçons morts en bas âge et quatre filles qu'il a appellé : Zaynab, Roqqaïyah, Oumm Koulthoum et Fâtima, la future épouse de son cousin ALI ( Ibn abi Tâlib ). Jusqu'à l'âge de quarante ans, il mena une vie tranquille et prospère recherchant le calme et le silence pour méditer sur le sens de la vie et de la mort, le renoncement de soi-même en s'imposant des sacrifices et des retraites à l'écart du monde. Comme son grand-père le pratiquait déjà, Mohammed fut l'apôtre de la foi au Dieu Unique, le Dieu qui a donné à Abraham son premier fils : Ismaël d'où sortirent les douze enfants qui formèrent les douze nations dont Ismaël fut avec Abraham le père spirituel. Etrange destin pour cet enfant né de l'union d'Abraham avec une servante égyptienne, comme Isaac il devint Héritier de l'Alliance de Dieu avec les hommes et le père d'une multitude de serviteurs de Dieu. N'oublions pas que Abraham a déjà séjourné en Egypte dans une période où les pharaons se faisaient construire des tombeaux en forme de pyramides pour assurer les faveurs du ROI des dieux et leur renaissance spirituelle " au coeur des Etoiles... " La foi en UN Grand Dieu invisible et omniprésent existait donc déjà depuis 1000 ans (en Egypte) avant l'Alliance d'Abraham qui prolongeait celle de Noé. Cette foi (qui a probablement complètement disparue durant pluesieurs millénaires a subitement réapparue avec l'apparition d'un homme étrange : IMHOTEP le doyen des architectes qui a vécu sous le règne du roi DJESER (-2 770 à -2730 av. J.C.) Cetsur-homme a non suelement réformé la religion, la médecine, l'astrologie et beaucoup de sciences , mais a créé les deux premières unversités pour l'architecture et la science des mathématiques... Même si la circoncision se pratiquait déjà en Egypte dès les premières dynasties officielles (à partir de - 3000 avant J.C.) puisque des corps de momies royales portaient déjà les traces de cette intervention (qui n'était pas obligatoire, car certains rois en furent exempts) curieusement cet acte se pratiquait non pas quelques jours après la naissance, mais vers l'âge d'onze ans comme le font encore aujourd'hui les musulmans.(!) Revenons à Mohammed qui à l'appel de son oncle le chef de la tribu Zabîd, installée à la Mecque crée un Ordre de chevalerie qui doit venir en aide à tout opprimé qu'il soit citoyen ou non de la Mecque. Mohammed s'empresse de faire partie de cet Ordre de chevaliers chargés de combattre les injustices et de corriger les vols et abus de confiance commis par des marchands indélicats. Selon la Tradition musulmane c'est à la Mecque qu'Abraham et son fils Ismaël ont découvert dans les sables du désert la pierre noire sacrée qui est encore aujourd'hui incorporée dans les murs de l'enceinte cubique du temple où doivent se rendre au moins une fois dans leur vie tous les pèlerins musulmans du monde entier.

La vocation de Mohammed :
C'est en 605 de notre ère, qu'un incendie se déclara dans le bas des voiles du célèbre temple et qu'une inondation finit par desceller les fondements qui avaient échappé à l'incendie...Tout le reste de l'édifice s'écroula et fut reconstruit. Mohammed mit un point d'honneur à participer à la restauration du temple et fut choisit par le sort pour remettre en place la fameuse pierre noire qui servait de pierre angulaire. Très attiré par la solitude, il se retira chaque année au mois du Ramadan dans une grotte du Mont Nabab An Nouure (la montagne des lumières) pour prier et pour méditer, partageant avec ses amis qui voulaient l'accompagner ses maigres provisions. C'est au cours d'une de ces retraites qu'il reçut une nuit en rêve (vers 609) la visite de l'Archange Gabriel qui commença à lui transmettre des révélations d'Allah (l'Eternel.) Malgré un silence de trois années, les révélations reprirent et un premier clan de partisans à la doctrine monothéiste se forma autour de Mohammed pour rejeter en bloc tous les cultes polythéistes qui fleurissaient sur les nombreux autels de La Mecque. En 613 l'ange lui réapparut et lui donna comme mission d'éclairer ses frères en les exhortant de n'adorer qu'un seul DIEU et de pratiquer la charité vis à vis des veuves, des plus pauvres et des orphelins. Il commença son apostolat d'abord dans son entourage, par l'intermédiaire de ses disciples qu'il nomma " les musulmans " pluriel de Mussli "ceux qui remettent" (leur âme à Allah), il leur fit apprendre par cœur les teneur de ses révélations successives et les envoya prêcher le Coran dans les environs de La Mecque. Les anciens prêtres attisèrent leurs adeptes contre les fidèles de Mohammed qu'on tortura en les soumettant à divers supplices : expositions au soleil brûlant, supplices de brûlures au fer rouge, internement avec enchaînement dans des sombres cachots ... Suite à la mort cruelle de plusieurs disciples, Mohammed conseilla aux autres survivants de choisir l'exil en Ethiopie chrétienne où régnait un monarque plus tolérant vis à vis de la réforme religieuse. La nouvelle religion prit le nom d' ISLAM, ce qui veut dire : salut et soumission à la volonté de Dieu. Elle s'adresse à tous, puisqu'elle prône que tous les croyants sont frères et égaux devant Dieu.

La lutte du prophète :
Cet exode étant devenu trop important, les chefs du paganisme envoyèrent un ultimatum aux Banou-Hâchim, les gens de la tribu du prophète en leur demandant de le décapiter. Même si dans la ville de La Mecque beaucoup de gens sympathisaient et portaient Mohammed en grande estime, tous s'inclinèrent devant les mesures de boycottage ordonnées contre Mohammed et les siens. Les conditions de vie devinrent dramatiques durant ces trois années, certains disciples en venant même à manger des peaux de bêtes hachées! Par manque de nourriture Mohammed perdit à la fois son épouse Khadjia et Abou Tâlib son oncle protecteur... Tandis qu'exaspéré son autre oncle Abou Lahab rejoignit le parti de ses persécuteurs. Malgré que plusieurs habitants ( non-musulmans ) eussent réclamé la levée des sanctions, l'hostilité de ses concitoyens augmenta encore au moment où le prophète leur fit part de son ascension (mi'râj ) au ciel d'où il rapporta la prière islamique dont l'extrait : Salutations bénies et pures à Dieu, La paix sur toi ô Prophète et la miséricorde de Dieu La paix sur nous et sur ceux des serviteurs de Dieu ...

Mohammed sentant sa vie encore plus menacée se rendit à Tâ'if, une ville du Hedjaz située à 1370 m d'altitude en croyant que sa famille accepterait de le protéger. A Al-Lah, Mohammed fut lapidé à coups de pierres. C'est dans un état lamentable et comateux que notre pèlerin fut pris en charge par un esclave chrétien noir qui le soigna et lui sauva la vie. Quelques mois après, Mohammed bien rétabli, servit occasionnellement de négociateur entre deux tribus arabes ( les Aws et les Khazraj ) et trois groupes de juifs. Par le pacte d'Akaba c'est lui qui a rétabli (en 622) la paix entre ses trois communautés. Et c'est encore très affaibli qu'il se rendit à Yatrib, (ancien nom de Médine ) où il trouva ses premiers disciples : 71 hommes et 2 femmes. Le 16 Juillet 622 les Mecquois vinrent jusqu'à Yatrib pour s'emparer du prophète qui leur échappa de justesse. Il se déplaça pour essayer de persuader plus de quinze tribus à se rallier à sa cause. Pas une seule ne le suivit. Il était très démoralisé lorsqu'il rencontra six juifs de Médine qui attendaient le Messie. Il parvint à les convaincre qu'il était un prophète, ceux-ci l'acceptèrent et lui trouvèrent une douzaine de Médinois qui lui prêtèrent serment de fidélité. Clandestinement et par petits groupes de nouveaux disciples quittèrent La Mecque pour le rejoindre à Médine, malgré que tous leurs biens furent systématiquement confisqués par les Mecquois polythéistes. C'est en 622 que fut institué l'an 1 de l'Hégire (émigration). A Médine, Mohammed institua une sorte de communauté de multi-religions, arabes, juifs, chrétiens et autres devenaient à la fois : citoyens et défenseurs de la cité, tous furent dotés d'une couverture sociale. Pour un laps de temps, l'œcuménisme existait aux premiers temps de l'Islam! Mohammed était devenu législateur et chef suprême en cas de litige, de plus, il accordait aux juifs la complète liberté de leur culte. Furieux de voir des caravanes de pèlerins détournées de leur pèlerinage à La Mecque par les Médinois, le ton monta entre les deux cités qui en vinrent à l'affrontement dès le printemps de l'an 624 (an 2 de l'Hégire), le choc entre les deux armées eut lieu à Badr. L'armée de Mohammed remporta la victoire, malgré l'écrasante supériorité numérique des païens. En souvenir de cet événement le mois de jeûne du Ramadan fut déplacé et mit en concordance avec le jour anniversaire de la première victoire de l'Islam. Les Mecquois engagèrent alors des mercenaires et envahirent la ville de Médine, mais furent repoussés à UHUD. En 627 les Mecquois avec l'appui de plusieurs tribus du Nord, essayèrent de reprendre Médine, mais qu'elle ne fut pas leur surprise de voir Médine soudainement entourée par un profond fossé, ce moyen de défense stratégique étant à l'époque uniquement utilisé en Syrie et Mésopotamie. Le prophète reprit l'avantage et en profita pour expulser de Médine les juifs qui contestaient sa valeur de prophète parce qu'il personnalisait trop l'interprétation des textes bibliques par des variantes non conformes aux originaux hébraïques, ce qui eut pour effet que la communauté juive refusa de se battre aux côtés des Médinois. Autre conséquence : les musulmans qui se tournaient auparavant vers Jérusalem pour faire la prière, se tournèrent désormais vers la Ka'bah. Mohammed proposa ensuite la paix aux Mecquois qu'il négocia avec eux à Hudaibiyah (mars 628) et en profita pour se consacrer à la propagation de sa religion. Hélas son message fut rarement bien accueilli par les souverains étrangers qui massacrèrent beaucoup de gens prêts à embrasser la nouvelle religion monothéiste musulmane. En Palestine, le préfet de Ma'ân fut mis à mort et crucifié par l'empereur pour s'être converti, de même un ambassadeur musulman fut assassiné en Syrie. Au lieu de punir le coupable l'empereur envoya ses armées pour protéger le coupable contre l'expédition punitive envoyée par le prophète. La bataille eut lieu à Mu'tah. Les païens de la Mecque en profitèrent pour violer l'accord de paix.

En l'an 630, Mohammed à la tête de dix mille hommes, prit La Mecque sans violences et ordonna la destruction des autels aux dieux païens. Les habitants s'étant repentis de leur attitude Mohammed leur accorda son pardon ainsi qu'aux habitants de Tâ'if dont l'armée fut dispersée dans la vallée de Hunaïn. Mohammed réorganisa son administration, et pendant son pèlerinage de l'adieu institua le pèlerinage du haji, puis retourna à Médine. Le 8 juin 632, après une courte maladie, s'éteignait le fondateur d'une des plus grandes religions du monde qui compte aujourd'hui environ huit cent millions d'adeptes. Excepté sa première femme, il eut durant ses dix dernières années : quatorze épouses. Rapidement après sa mort, deux femmes se disputeront le pouvoir : Aïcha son épouse favorite d'une part et Fâtima d'autre part, la fille que Mohammed avait eut de Kadhjia sa première femme. Cette querelle allait non seulement entraîner une guerre, des violences et des massacres dans la nouvelle religion, mais également un schisme profond qui séparera les islamistes en deux camps : " les sunnites et les chi'ites... "

Retour au menu du site

Chapitre 2 : L'ISLAM après la mort du Prophète MOHAMMED

Abû Bakr - Premier calife
Père d'Aïcha et beau père de Mohammed. Premier Calife de La Mecque de 632 à 634. Compagnon de la première heure, il quitta son commerce à La Mecque pour s'installer à Médine, à la mort du Prophète on lui donna le titre de successeur à l'envoyé de Dieu. Mais il causa beaucoup de torts à la famille du prophète... Abû Bakr mourut d'une fièvre à l'âge de 63 ans au mois de Jamâdî II de l'an 13 A.H. (634 A.J.C.), après avoir gouverné pendant deux ans, trois mois et dix jours...

OMAR 1er (Abû Hafsa ibn al-Khattâb)
Né à La Mecque vers 581 et mort à Médine en 644. Il fut le deuxième Calife des musulmans de 634 à 644. D'abord adversaire de l'Islam naissant, une fois converti, il devint son plus grand défenseur et fit la conquête de la Mésopotamie, de la Syrie, de la Palestine et de l'Egypte. Il fut assassiné par un esclave persan dans la mosquée de Médine.

OTHMâN (ibn affân )
Troisième Calife musulman qui régna de 644 à 656. Il fut le premier notable Mecquois converti qui succéda à OMAR. Il fut préféré à Ali, mais on l'accusa d'être trop matérialiste et de népotisme. En fixant de manière définitive les textes du Coran, il s'attira le mécontentement de plusieurs anciens compagnons de Mohammed et d'Aïcha. Othmân fut assassiné à l'âge de quatre-vingt-deux ans, le 18 Thilhajh, 35 A.H., après avoir régné pendant onze ans.

Ali (ibn Abû Talib)

- Quatrième Calife - né à La Mecque vers 600 et mort à Kûfa en 661 -

Cousin germain de Mohammed, père de la postérité du Prophète et époux de sa fille Fâtimah. Il eut deux enfants de Fâtima h: HASSAN et HUSSAYN. Après l'assassinat de Othman (656) il fut reconnu comme le quatrième Calife par les musulmans de Médine. Mais deux Mecquois TALHA et ZUBAYR, associés de Âyechah (AïCHA), fille d'Abû BAKR, levèrent une armée pour s'opposer à la nomination d'ALI. Celui-ci les vainquit en 656 à la bataille dite du Chameau. Mais le gouverneur de Syrie Mu'awiya ne voulut pas reconnaître le nouveau Calife et après la bataille de Siffin (658), Ali perdit le Califat. Ali fut assassiné par un Kharijite, (membre de la secte intégriste qui voulait légitimer tout musulman comme étant digne du califat, y compris : un esclave ou un noir observant rigoureusement le Coran). Cette secte musulmane compte environ un demi million d'adeptes particulièrement en Afrique où ils s'appellent les ibadites. Ali devint le fondateur du mouvement Chi'ite. Il eut deux fils Hassan et Hussayn

HASSAN - Cinquième Calife (625 - mort à Médine 669) Il fut nommé cinquième Calife à la mort de son père Ali, mais au lieu de s'opposer à Mu'awiyya, il négocia avec lui sa déposition du califat et retourna à Médine pour mener une vie luxueuse. Il est le

second Imâm des chi'ites. Son frère Hussaïn ne reconnut pas le calife Yazïd (680), il répondit à l'appel de ses partisans perses, mais se fit assassiner en chemin à Karbala avec les membres de sa famille. Il est le troisième Imâm des chi'ites.

Sunnites (la tradition)
Ils acceptèrent dès l'origine les quatre premiers califes du prophète, les Umayyades et les Abassides. Ils se divisèrent en quatre principales écoles de formation aux rites juridico-religieux dont les membres portaient chacun le nom de l'école qui les avait formés : 1. les hanafites - adeptes de l'école sunnite orthodoxe d'Abû Hanifa né à Kûfa en 696 et mort à Baghdâd en 767. Il intégra dans le système juridique, la méthode dite de l'analogie et dans les cas d'exception, l'autorité du " bon sens personnel ". 2. les mâlîkites adeptes de l'école fondée par Mâlik ibn Anas, né à Médine en 710, mort également à Médine en 795 - considérée comme l'école orthodoxe la plus rigide de l'Islâm. 3. les shâfi'ites - Ecole Islamique orthodoxe fondée par SHAFI'I bû Abd Allâh Mohammed ( né à Gaza en 767 et mort au Caire en 820). Voici comment il définit les quatre sources du droit musulman : Le CORAN La tradition (Hadith ) L'usage par l'ensemble de la communauté L'analogie ( al - Qiyâs) 4. les hanbalites - adeptes de l'école sunnite du docteur Ibn Hanbal (Amad ibn Mohammed) né et mort à Baghdâd (780 - 855). Rejetant en matière de religion tout raisonnement et recherche personnelle, il ne prône pratiquement que la pure tradition. En opposition avec la doctrine de l'ascèse : Wacil ibn'ata (mort en 670), les membres de sa secte (les mu'tazilites) se dressèrent contre les docteurs orthodoxes de l'Islam en privilégiant la raison par rapport à la tradition. Ils argumentaient que l'homme peut choisir entre le bien et le mal, et qu'en conséquence il sera jugé bon ou condamné par Allah selon ses actes. Egalement selon leur thèse le Coran créé, ne peut être éternel comme Allah. Cette théorie fut imposée par le calife abbsasside Mâmùn en 833 et la secte des dissidents hanbalites dut subir les effets d'une rigoureuse inquisition. L'orthodoxie reprit sa prépondérance en 847 avec l'arrivée au pouvoir d'alMûtawakkil.

Retour au menu du site

Chapitre 3 : LA MISSION du PROPHETE MOHAMMED

Coran 48 - 29 : Mohammed est l'envoyé de Dieu. Ses compagnons seront durs avec les infidèles mais bons avec les croyants. Tu les verras agenouillés, prosternés, rechercher la faveur de Dieu qui marquera leur front d'un signe de sa satisfaction. Voici à quoi les comparent le PENTATEUQUE (premiers livres de la Bible) et l'EVANGILE : ils sont comme cette semence qui a poussé, elle grandit, elle grossit et s'affermit sur sa tige. Elle réjouit le laboureur. Dieu a promis à ceux qui croient en Lui et pratiquent les bonnes œuvres, le pardon des péchés et une généreuse récompense. Coran 29 - 45 : N'engagez de controverses avec les hommes des Ecritures que de la MANIERE LA PLUS HONNETE, à moins que ce ne soient des hommes méchants. Dites : nous croyons aux livres qui nous ont été envoyés, ainsi qu'à ceux qui vous ont été envoyés. NOTRE DIEU ET LE VOTRE est UN. Nous nous résignons entièrement sa volonté. Coran 05 - 18 : Ô vous qui avez reçu les Ecritures! Notre envoyé vous en a indiqué beaucoup de passages que vous cachiez, et il a passé outre sur beaucoup d'autres. La lumière vous est descendue des cieux ainsi que ce Livre évident par lequel Dieu guidera ceux qui suivent sa volonté dans le sentier du salut. Il les fera passer des ténèbres à la lumière et les dirigera dans la droite voie. Coran 06 - 85 : Zacharie, Yahia (Saint Jean Baptiste) JESUS et Elie, TOUS , ils étaient justes. Coran 06 - 86 : Nous avons élevé au dessus de tous les humains : ISMAEL, Loth, Elisée et Jonas. Coran 06 - 87 : De même parmi leurs pères, leurs frères et leurs enfants, nous en avons élu un grand nombre et conduit dans le droit chemin. Coran 06 - 88 : Telle est la direction de Dieu; il dirige celui qu'il veut d'entre ses serviteurs. Coran 06 - 89 : Si la postérité de ceux (les juifs) à qui nous avons donné les Ecritures, la sagesse et le don de prophétie ne croient pas, nous les confieront à ceux qui y croiront. Coran 06 - 90 : Ceux-là sont dirigés par Dieu lui-même, suis leur direction. Dis leur : je ne vous demande point de salaire pour le Coran, il n'est qu'une instruction pour l'univers. Coran 06 - 155 : Nous avons donné à Moïse le livre avec toutes les instructions pour faire le bien. Ce livre est destiné à servir de direction et de preuve de la miséricorde divine, afin que les juifs croient à la comparution devant leur Seigneur. Coran 08 - 30 : Quand les infidèles tramaient un complot contre toi, Mohammed ! Quand ils voulaient te saisir, te tuer ou te chasser, Dieu à son tour complota contre eux, mais Dieu reste le plus habile. Coran 25 - 43 : Lorsqu'ils te voient (Mohammed), ils te prennent pour un objet de railleries. Et ils disent " Est-ce cet homme que

Dieu a suscité pour être : un Apôtre ? " Coran 25 - 46 : Crois-tu que la plupart comprennent ? Ils (incroyants et polythéistes) sont et restent les plus grandes et pires brutes ! Coran 73 - 12 à 15 : Nous avons pour ces incrédules de lourdes chaînes et un brasier ardent, un repas qui leur déchirera les entrailles et un douloureux supplice qui viendra le jour où la terre sera ébranlée et où les montagnes deviendront des amas de sable. Coran 45 - 21 : DIEU a créé les cieux et la terre dans la vérité. Il récompensera (ou punira) TOUT HOMME et TOUTE FEMME selon ses œuvres, personne ne sera lésé (de ce qu'il mérite) ! Coran 17 - 74 : Celui qui est aveugle dans ce monde le sera également dans l'autre. Coran 21 - 107 : Nous ne t'avons envoyé, Ô Mohammed que par miséricorde pour l'univers. Dieu est le Dieu unique, résignez-vous à sa volonté. Coran 17 - 78 : Peu s'en est fallu que les infidèles ne t'aient fait abandonner ce pays pour t'en chasser. Oh! alors ils n'y auraient pas demeuré longtemps après ton éloignement. Coran 17 - 79 : C'est la voie (difficile) qu'ont suivi NOS APOTRES avant toi. Tu ne verras pas de changements dans notre enseignement. Coran 17 - 80 : Acquitte-toi de la prière au moment où le soleil décline jusqu'à la venue des ténèbres de la nuit, fais également une lecture à l'aube du jour, la lecture àl'aube du jour n'est pas sans témoins. Coran 17 - 81 : Dans la nuit consacre tes veilles à la prière. Ce sera pour toi une œuvre de contemplation et il se peut qu'en pratiquant ces veilles que Dieu te favorise en t'élevant au "Mekam", (le très haut degré de rapprochement d'un humain avec Dieu). Coran 73 - 01 : Ô prophète enveloppé de ton manteau ! Coran 73 - 02 : Lève-toi pour prier pendant la nuit et psalmodier le Coran.

Retour au menu du site

Chapitre 4 : Le Coran - complément des Ecritures sacrées

Coran 06 - 156 : Et ce Coran que nous avons fait descendre est un livre béni. Suivez-le et craignez Dieu, afin d'obtenir sa miséricorde. Coran 06 - 157 : Vous ne direz plus : les Ecritures n'ont été envoyé qu'à deux peuples : Juifs et chrétiens et nous restons dans l'ignorance. Coran 06 - 158 : Vous ne direz plus : si nous aurions reçu le Livre, nous aurions été mieux dirigés qu'eux ! Cette déclaration patentée est cependant venue des cieux de la part de votre Seigneur, elle est la direction et la preuve de la miséricorde divine. Coran 10 - 38 : Ce livre (le Coran) n'est point inventé par quelque autre que Dieu. Il est donné pour confirmer ce qui était avant lui et pour expliquer les Ecritures qui viennent du Maître de l'univers. Il n'y a point de doute à cet égard. Coran 45 - 19 : Ce Livre (le Coran) est comme une lumière pour les hommes, il leur indique la direction pour trouver Dieu qui sera miséricordieux envers ceux qui croient fermement. Coran 29 - 46 : C'est ainsi que nous t'avons envoyé le Livre. Ceux à qui nous avons donné les Ecritures y croient, beaucoup d'entre les arabes y croient, seuls les infidèles nient nos signes. Coran 29 - 47 : Il y eut un temps où tu n'avais aucun livre divin à réciter, où tu n'aurais su tracer une seule ligne de ta main droite. Ceux qui alors nient la vérité, auraient pu douter. Coran 29 - 48 : OUI, le Coran est un recueil de signes évidents dans les cœurs de ceux qui ont reçu la science et non pour les méchants qui refusent nos signes. Coran 29 - 49 : Ils disent : Si au moins des miracles lui étaient accordés de la part de son Seigneur, nous croirions. Réponds-leur : Les miracles sont au pouvoir de Dieu et moi je ne suis qu'un envoyé chargé de vous avertir clairement. Coran 29 - 50 : Ne leur suffit-il pas que nous t'ayons envoyé le livre dont tu leur récites les versets ? Certes, il y a dans ceci une preuve de la miséricorde de Dieu et un avertissement pour tous les hommes qui croient. Coran 29 - 51 : Dis-leur : " il suffit que Dieu soit témoin entre moi et vous ". Coran 29 - 52 : Il connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Ceux qui croient en ce qui est faux et ne croient point en Dieu, ceux-là sont des malheureux. Coran 73 - 20 : ... Lisez le Coran, mais tout juste ce qu'il vous sera facile à lire. Dieu sait qu'il y a parmi vous des malades, des voyageurs et d'autres qui combattent dans les sentiers de Dieu. Lisez ce qui vous en sera le moins pénible, observez la prière et en faisant l'aumône vous ferez un large prêt à Dieu.

Tout bien (bonnes œuvres) que vous avancerez pour vous-mêmes (servira vos intérêts au ciel) Dieu vous redonnera une récompense plus grande. Implorez son pardon, il est indulgent et miséricordieux. Coran 73 - 06 à 08 : A l'entrée de la nuit on a plus de vigueur pour agir et plus de fermeté dans la parole; car, dans la journée, tu as une longue besogne. Répète le nom du Seigneur et offre lui un dévouement absolu. Coran 17 - 82 : Dis : " Seigneur, donne-moi une entrée favorable dans la vie, et fais-moi sortir d'une sortie favorable, couvre-moi de ta puissante protection." Coran 17 - 83 : Dis encore : " la vérité est apparue et le mensonge a disparu " Coran 10 - 94 : Si tu es dans le doute sur ce qui t'a été "envoyé d'en haut" interroge ceux qui lisent les Ecritures envoyées avant toi. La vérité de la part de Dieu est descendue sur toi, ne sois pas de ceux qui doutent. Coran 10 - 95 : Ne sois pas de ceux qui traitaient de mensonges les signes de Dieu, de peur d'être du nombre des réprouvés. Coran 17 - 84 : Nous envoyons dans le Coran : la guérison et la grâce aux fidèles... Coran 17 - 85 : Quand nous accordons quelque bienfait à l'homme, il se détourne de nous et lorsqu'un malheur l'atteint : il se désespère. Coran 17 - 86 : Dis : "chacun agit à sa manière, mais Dieu sait reconnaître le chemin de l'homme droit." Coran 10 - 39 : Les incroyants diront : c'est lui Mohammed qui a inventé le Coran. Réponds-leur "composez donc un seul chapitre semblable et appelez à votre aide qui vous voulez, sauf Dieu." Coran 10 - 40 : Mais ils accusent de mensonge ce qu'ils sont incapables de suivre avec leur science, malgré qu'on leur ait donné l'explication! Ainsi autrefois d'autres incroyants ont agi de même et traité d'imposteurs d'autres que toi. Regarde quelle a été la fin de ces impies ! Coran 10 - 42 : S'ils te traitent d'imposteur, dis-leur : Mes actions m'appartiennent et les vôtres sont à vous. Vous êtes innocents de ce que je fais, et moi de ce que vous faites. Coran 10 - 43 et 44 : Certains comme des sourds t'écouteront sans rien comprendre d'autres comme des aveugles regarderont sans rien voir ! Coran 20 - 113 : Qu'il soit exalté ce Dieu, le roi, la vérité. Ne te hâte point de répéter les versets du Coran, tant que la révélation sera incomplète. Dis plutôt Seigneur! augmente ma science. Coran 07 - 195 : Car mon patron est Dieu, celui qui fait descendre le Livre et qui protège les justes. Coran 36 - 10 :

Prêche plutôt ceux qui craignent le Coran et redoutent Dieu dans le secret de leurs cœurs, annonce-leur le pardon de leur fautes (la miséricorde divine) et une magnifique récompense.

Retour au menu du site

Chapitre 5 : ET DIEU CREA LE CIEL ET LA TERRE

Coran 64 - 01 : Au nom de Dieu clément et miséricordieux. Tout ce qui est dans les cieux et sur la terre chante les louanges de Dieu. (...) C'est Lui qui vous a créé. Coran 65 - 12 : C'est Dieu qui a créé les sept cieux et autant de TERRES, les arrêts de Dieu y descendent afin que vous sachiez qu'il est tout-puissant et que sa science embrasse tout. Coran 24 - 42 : A Dieu appartient le royaume des Cieux et de la Terre. Il est le point où tout aboutit. Genèse chap. 1 - 15 : Dieu fit deux grands luminaires, le plus grand pour présider le jour, le plus petit pour présider la nuit. Il fit aussi les étoiles, qu'il plaça dans l'étendue du ciel pour éclairer la terre et séparer la lumière d'avec les ténèbres. Le sixième jour, Dieu fit des animaux vivants selon leur espèce, bétail et reptiles selon leur espèce. Puis il dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance et il créa l'homme et la femme. Coran 24 - 44 : Dieu fait succéder tour à tour le jour et la nuit. (...) Il a créé d'eau tous les animaux. Dieu crée ce qu'il veut, car il est tout puissant. Coran 25 - 49 à 51 : C'est Lui qui vous donne la nuit pour manteau et le sommeil pour repos. Il a donné le jour pour mouvement. Il envoie les vents comme précurseurs de ses grâces nous faisant descendre du ciel l'eau pure, qui fait revivre une contrée mourante et désaltère un nombre infini d'hommes et d'animaux. Coran 30 - 19 à 24 : C'est un des signes de sa puissance de vous avoir créé de poussière, puis vous devîntes hommes disséminés de tous côtés. C'est aussi un signe de vous avoir créé des épouses formées de vous-mêmes, pour que vous habitiez avec elles. Il a établi entre vous l'amour et la tendresse. La création des cieux et de la terre, la diversité de vos langues et de vos couleurs (de peaux), sont aussi un signe. Certes, il y a dans ceci des signes pour l'univers. (...) Il fait briller à vos yeux l'éclair pour vous inspirer la crainte et l'espérance. Il fait descendre du ciel l'eau avec laquelle il rend la vie à la terre naguère morte. (...) C'est aussi un signe, que par son ordre, le ciel et la terre sont debout. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la Terre. Tout lui est soumis. Coran 31 - 24 à 28 : Si tu demandes aux incrédules qui a créé les cieux, ils répondront : c'est Dieu. Dis-leur : Gloire à Dieu, même si la plupart d'entre eux ne le savent pas! A Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Quand bien même tous les arbres de la terre deviendraient des plumes et que tous les océans se transformeraient en sept mers d'encre, les paroles de Dieu ne seraient point épuisées, car il est sage et puissant. (...) Ne vois-tu pas que Dieu fait entrer le jour dans la nuit, et la nuit dans le jour ? Il vous a assujetti le soleil et la lune qui poursuivront leur cours jusqu'au terme marqué.

Coran 35 - 12 : Dieu vous a d'abord créé de poussière, puis de la semence, puis il vous a divisé en deux sexes. La femme ne porte rien et met rien au monde dont il n'ait connaissance. Rien n'est ajouté, ni retranché à la vie qui ne soit écrit dans le livre. Coran 36 - 33 : Que la Terre morte de sécheresse leur serve de signe de notre puissance. Nous lui rendons la vie et en faisons sortir les grains qui nourrissent les hommes. Nous y avons planté des jardins de dattiers et de vignes. Nous y avons fait jaillir des sources. Qu'ils mangent de leur fruits et jouissent des travaux de leurs mains ? ne seront-ils pas reconnaissants envers nous ? Gloire à celui qui a créé tous les couples, parmi les plantes, les hommes et même les choses qu'ils ne connaissent pas. C'est un signe que lorsque nous retirons le jour, les hommes sont enveloppés dans les ténèbres de la nuit et le soleil aussi qui court jusqu'à son retrait, tel a été l'arrêt du Puissant et du Sage. Nous avons établi des stations pour la lune au point qu'elle devient semblable à une vieille branche de palmier. Il n'est point au soleil d'atteindre la lune, ni à la nuit de devancer le jour, chacun de ces astres suit (sa course), se meut séparément. Coran 39 - 07 et 08 : Il a créé les cieux et la terre pour la vérité. Il roule la nuit sur le jour et le jour sur la nuit. Il a soumis le soleil et la lune qui poursuivent l'un et l'autre leur course jusqu'au terme marqué. N'est-il pas fort, l'Indulgent ? Il vous créa tous d'un seul individu, il en tira ensuite sa compagne. Il vous a donné (du ciel) huit couples d'animaux. Il vous crée dans les entrailles de vos mères en vous faisant passer dans les ténèbres d'une triple enveloppe, d'une forme à une autre. C'est Lui qui est Dieu votre Seigneur, c'est à Lui qu'appartient l'empire. Il n'y a point d'autre Dieu que Lui. Coran 40 - 59 : La création des cieux et de la terre est quelque chose de plus grand que la création du genre humain, mais la plupart des hommes ne le savent pas ! Coran 40 - 63 à 70 : C'est Dieu qui vous donne la nuit pour vous reposer et le jour lumineux. Certes Dieu est plein de bonté pour les hommes, mais la plupart d'entre eux ne lui sont pas reconnaissants. Ce Dieu votre Seigneur, est créateur de toutes choses. Il n'y a point d'autre Dieu que Lui.(...) C'est Dieu qui vous a donné la terre pour base et le ciel pour édifice. C'est Lui qui vous a formé (quelles admirables formes, il vous a donné!) et qui vous nourrit de mets délicieux, ce Dieu est votre Seigneur. Béni soit le Maître de l'Univers ! Il est le Dieu vivant, il n'y a pas d'autre dieu que Lui. Invoquez-le en lui offrant un culte pur. Gloire à Dieu : Maître de l'Univers ! Dis : depuis que des preuves évidentes me sont venues de Dieu, j'ai reçu l'ordre de m'abandonner au Maître de l'Univers. C'est Lui qui vous a créé de poussière, puis d'une goutte de sperme, puis d'un grumeau de sang coagulé. Il vous fait naître enfants, il vous laisse atteindre la force de l'âge et puis vous laisse devenir vieillards. Même si l'un meurt avant cette époque, tous vous atteignez le terme marqué pour chacun. C'est Lui qui fait vivre et qui fait mourir, quand il a résolu quelque chose, il dit " Sois " et elle est.

Coran 42 - 09 et 10 : ARCHITECTE des cieux et de la terre, il a créé des couples dans l'espèce des bestiaux, il vous multiplie par ce moyen. Rien ne lui ressemble, il voit et entend tout. Il a les clefs du ciel et de la terre, il verse ses dons à pleines mains ou les départit dans une certaine mesure, car il sait tout. Coran 51 - 47 : Nous avons bâti le ciel par l'effet de notre puissance et nous l'avons étendu dans l'immensité. Coran 51 - 49 : En toute chose nous avons créé un couple, pour votre réflexion. Coran 53 - 33 : ... Il vous connaissait bien quand il vous produisait des entrailles de la Terre. Il vous connaît quand vous étiez dans les entrailles de votre mère. Coran 53 - 46 : Il a créé le couple : l'homme et la femme. Coran 53 - 47 : D'une goutte de sperme quand elle se répand (dans la matrice) Coran 53 - 48 : Une seconde création est à sa charge. Coran 55 - 02 à 05 : Il a créé l'homme et la femme Il leur a enseigné l'éloquence Le soleil et la lune se meuvent d'après un calcul Les plantes et les arbres se courbent devant Dieu Coran 55 - 09 à 13 : Il a posé la terre pour les différents peuples. Sur la terre se trouvent les fruits et le palmier au fruit couvert d'enveloppe, Et les céréales avec leur paille et les plantes odoriférantes. Lequel des bienfaits nierez-vous ? Il a formé l'homme de terre, comme celle du potier. Coran 57 - 01 à 06 : Que tout ce qui est dans les cieux et sur la terre célèbre les louanges de Dieu. Il est puissant et sage. A lui appartient l'empire des cieux et de la terre. Il fait vivre et il fait mourir. Il peut tout. Il est le premier et le dernier. Visible et caché, il sait tout C'est lui qui créa les cieux et la terre dans l'espace de six jours, puis se reposa sur le trône de la majesté. Il sait ce qui entre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Il est avec vous en quelque lieu que vous soyez, il voit toutes vos actions. L'empire des cieux et de la terre lui appartient. Toutes choses retournent à Lui. Il fait succéder la nuit au jour et le jour à la nuit. Et il sait tout ce que les cœurs renferment.

Coran 71 - 12 à 17 : Qu'avez vous à ne pas croire à la bonté de Dieu ? Il vous a cependant créé sous différentes formes Ne voyez-vous pas comment Dieu a créé les sept cieux, disposés par couches, s'enveloppant les unes dans les autres ? Il a établi la lune pour servir de lumière et placé le soleil comme un flambeau. Il vous a fait "surgir de terre comme une plante" Il vous y fera rentrer et "sortir de nouveau."

Retour au menu du site

Chapitre 6 : L' histoire d' Adam et d' Eve

Bible - Genèse chap. 2 v 7 : L'Eternel forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. Et l'Eternel dit : il n'est pas bon que l'homme soit seul, je lui ferai une aide semblable à lui. Et d'une côte d'Adam Dieu créa Eve. (au temps où la Bible a été écrite, la femme juive n'avait qu'une importance secondaire par rapport à l'homme, ce qui explique que le narrateur a essayé d'inverser les lois de la nature en faisant de l'homme, contrairement aux lois de la nature : le géniteur de la femme ! Coran 02 - 33 : Nous dîmes à Adam " habite le jardin (l'Eden) avec ton épouse et nourrissez-vous abondamment de ses fruits, mais n'approchez (et Coran 07 - 18) pas de l'arbre que voici, de peur que vous ne deveniez coupables Coran 20 - 115 à 118 : Nous dîmes à Adam : Eblis (Satan) est ton ennemi et celui de ton épouse (Eve). Prenez garde qu'il ne vous chasse du paradis et que vous ne soyez malheureux. Tu n'y souffriras ni de la faim, ni de la nudité. Tu n'y seras point altéré de soif, ni incommodé par la chaleur Satan lui suggéra : Ô Adam ! veux-tu que je te montre l'ARBRE de l'ETERNITE et d'un royaume qui ne vieillit pas ? Coran 07 - 19 à 21 : Satan mit en œuvre ses suggestions pour leur montrer leur nudité qui jusqu'ici leur était cachée. Il leur dit : - Dieu vous interdit cet arbre pour que vous ne deveniez pas des anges et que vous ne soyez pas immortels. Il leur jura qu'il était leur conseiller fidèle. Satan les séduisit en les aveuglant et lorsqu'ils eurent goûté un fruit de l'arbre (défendu), ils découvrirent leur nudité et se mirent à se couvrir des feuilles du jardin. Le Seigneur leur cria alors : " ne vous ai-je pas défendu ? " et dit que Satan est votre pire ennemi ? ... Coran 20 - 121 : Dieu dit à Adam et à Eve : sortez tous du paradis! Coran 07 - 26 et 25 : Ô enfants d'Adam! Que Satan ne vous séduise pas comme il a séduit vos pères, qu'il a fait sortir du jardin. Il leur ôta leur vêtement pour leur faire voir leur nudité. Nous vous avons envoyé des vêtements et des ornements précieux pour couvrir votre nudité, mais la piété est votre meilleur habit. Coran 07 - 29 : Ô enfants d'Adam! Mettez vos plus beaux habits toutes les fois que vous vous rendez à quelque oratoire, mangez et buvez, mais sans excès, car Dieu n'aime point ceux qui commettent des excès. Coran 17 - 72 : Nous honorâmes les enfants d'Adam. Nous les portâmes sur la terre et sur les mers en leur donnant pour nourritures des aliments délicieux. Nous leur accordâmes une grande supériorité sur un grand nombre d'êtres que nous avons créés.

Caïn et Abel : les deux premiers enfants d'Adam et Eve
Coran 05 - 30 : Raconte-leur l'histoire des deux fils d'Adam et Eve qui présentèrent leurs offrandes. L'offrande (d'Abel - le berger au cœur pur) fut acceptée, l'offrande (de Caïn le laboureur jaloux) fut rejetée. Caïn dit à son frère : je vais te tuer !

Abel répondit : Dieu ne reçoit des offrandes que des hommes qui le craignent. Coran 05 - 31 : Même si tu étendais ta main pour me tuer, je n'étendrais pas mienne pour t'ôter la vie car je crains le Maître de l'univers. Coran 05 - 33 : Et son âme (la passion de Caïn) se laissa aller, jusqu'à lui faire tuer son frère et il fut du nombre des perdus. Coran 05 - 35 : C'est pourquoi nous avons écrit cette loi pour les enfants d'Israël (et les héritiers de l'Alliance d'Abraham) : celui qui tuera un homme n'ayant commis ni meurtre, ni désordre dans le pays sera considéré comme un meurtrier du genre humain, et celui qui aura rendu la vie à un homme, sera regardé comme s'il avait rendu la vie à tout le genre humain. Important passage du Coran qui devrait être médité par tous ceux qui osent assassiner et égorger et décapiter lâchement de malheureux civils innocents !...Ce sont des ACTES que la JUSTICE d'ALLAH le fera payer : TRES CHER durant l'ETERNITE ...

Retour au menu du site

Chapitre 7 : L' histoire de Noé sauvé du déluge

Bible - Genèse chap. 06 v 5 : L'Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre et que toutes les pensées de leur cœur se portaient uniquement vers le mal. La terre était pleine de violences et corrompue... L'Eternel se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre et décida de l'exterminer. Seul Noé qui était un homme juste et sincère, trouva grâce aux yeux de l'Eternel. Dieu lui dit : la fin de toute chair est arrêtée, fais-toi une arche en bois de Gopher, tu y entreras toi, tes fils, ta femme et les femmes de tes fils, ainsi qu'un couple de chaque espèce d'animaux que tu conserveras en vie avec toi... Coran 07 - 57 : Nous avons envoyé Noé vers son peuple, il lui a dit " O mon peuple ! adore Dieu. Pourquoi adorer d'autres divinités que lui ?Je crains pour vous le châtiment du grand jour. Coran 71 - 02 et 03 : Noé dit : Ô mon peuple! je suis le véritable apôtre chargé de vous avertir adorez le Dieu UNIQUE, craignez-le et obéissez-moi; L'HISTOIRE de NOE est répétée dans plusieurs passages d'autres chapitres du Coran, voir également : chapitres : 10 (72) / 23 (23) / 21 (76) / 71 (1) Coran 11 - 27 à 34 : Nous envoyâmes Noé vers son peuple pour qu'il lui dise : Je suis chargé de vous avertir clairement, de n'adorer qu'un seul Dieu sinon je crains pour vous le châtiment du jour terrible. Les chefs du peuple incrédule lui répondirent : Tu n'es qu'un homme comme nous et vous ne possédez aucun mérite qui vous rende supérieurs à nous. Bien plus nous te regardons (toi et ta famille) comme des imposteurs ! Ô mon peuple, reprit Noé, qu'en pensez-vous ? Si je ne fais que suivre la révélation et la grâce de Dieu et que vous ne voyez pas, faut-il que je vous l'impose malgré vous ? Ô mon peuple je ne vous demande pas de richesses en retour et je ne connais pas les choses cachées, (...) je ne suis pas un ange ! Ils répondirent " Ô Noé, tu as déjà disputé avec nous et tu ne fais qu'augmenter nos querelles. Fais donc arriver ce dont tu nous menaces, si tu es véridique ! Coran 07 - 62 : Mais ces hommes le traitèrent d'imposteur, nous avons noyé ceux qui ont traité nos signes de mensonges. C'était un peuple d'aveugles. Coran 11 - 38 et 39 : " Il " a ensuite révélé à Noé : il n'y aura pas d'autres croyants dans ton peuple que ceux qui ont déjà cru. Ne t'afflige point de leurs actions, construis ton vaisseau sous nos yeux et ne nous parle plus en faveur des méchants, ils seront submergés. Coran 71 - 05 et 06 : Noé cria ensuite vers Dieu et dit " Seigneur, j'ai appelé mon peuple vers Toi jour et nuit, mais mon appel n'a fait qu'augmenter leur éloignement. (...) Ils se sont bouchés leurs oreilles de leurs doigts et se sont enveloppés de leurs vêtements. Ils ont persévéré dans l'erreur et se sont enflés d'orgueil. Coran 71 - 20 : Noé cria vers Dieu : Seigneur, les voilà qui sont rebelles à ma voie et suivent ceux dont les richesses et les enfants ne font qu'aggraver la ruine.

Ils ont imaginé contre Noé un artifice insigne. Leurs chefs leurs criaient : n'abandonnez pas vos divinités, n'abandonnez pas Wodd et Soa, ni Laghouth, ni Laouk, ni Nesr. Ces idoles en ont égaré un grand nombre et ne font qu'accroître l'égarement des méchants. En punition de leurs péchés, ils ont été noyés et puis précipités dans le feu (de l'enfer). Coran 54 - 09 : Le peuple de Noé, traita la VERITE d'imposture. Il traita Noé (notre serviteur) de menteur et de possédé. Coran 54 - 10 : Noé cria vers son Seigneur : viens à mon aide, ils m'oppriment. Coran 11 - 42 : (...) Nous dîmes à Noé, emporte dans l''arche un couple de chaque espèce (d'animaux) ainsi que ta famille, excepté celui sur qui le jugement a été prononcé (un fils de Noé incrédule) Coran 54 - 11 à 13 : Nous ouvrîmes les portes du ciel avec l'eau tombant en torrents. Nous fendîmes la terre en fontaines et l'eau des sources s'unit à l'eau du ciel selon l'arrêt fixé par Dieu. Nous le portâmes dans un vaisseau fait de planches et de clous. Coran 11 - 44 : Et le vaisseau vogua au milieu des flots soulevés comme des montagnes. Coran 11- 46 : (après 40 jours et 40 nuits de pluie) Et"Il" fut dit : " O terre! absorbe tes eaux; ô ciel! arrête de pleuvoir ". Les eaux diminuèrent et le vaisseau s'immobilisa sur le Mont Al-Djoudi (la Bible ch 8, indique le Mont Ararat en Turquie) Bible - Genèse chap. 9 v 8 Dieu dit à Noé et à ses fils : Voici j'établis mon Alliance. J'ai placé mon arc-en-ciel dans les nues, je le regarderai pour me souvenir de " l'ALLIANCE perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants qui sont sur la terre. " Coran 57 - 26 : Nous envoyâmes Noé et Abraham et nous établîmes le don de la prophétie dans leurs descendants, ainsi que le Livre (des Ecritures). Coran 37 - 74 à 77 : Nous délivrâmes Noé avec sa famille de la grande calamité. Nous laissâmes subsister ses descendants et nous lui conservâmes dans les siècles reculés cette salutation. Que la paix soit avec Noé dans l'univers entier ...!

Retour au menu du site

Chapitre 8 : La vie de Notre Patriarche : A B R A H A M

a/ Abraham né à Sumer quitte Haran (Syrie) et s'installe en Canaan
voir répétitions sur ce thème identique dans le Coran : chap. 6 v 74 à 83 / chap. 26 v 69 à 97 / ch 29 v 15 à 24 et ch 37 v 81 à 113...

Généalogie des Parents d'Abraham

Genèse chap. 12 : L'Eternel dit à Abram : " Sors de ton pays, de ta patrie et de la maison de ton père et va dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation et je te bénirai. Je rendrai grand ton nom et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront et maudirai ceux qui te maudiront. Toutes les familles de la terre qui sortiront de toi seront bénies en toi. Coran 02 - 118 : Lorsque Dieu tenta Abraham par des paroles et que celui-ci eut accompli ses ordres, Dieu lui dit : Je t'établirai l'Imam des peuples. (...) Mon Alliance ne comprendra point les méchants.

Coran 02 - 124 : Et qui aura de l'aversion pour la religion d'Abraham, si ce n'est l'insensé ? Nous l'avons élu dans ce monde et il sera dans l'autre au nombre des justes. Coran 02 - 125 : Lorsque Dieu dit à Abraham : abandonne-toi à moi, il répondit "Je m'abandonne à Dieu, Maître de l'Univers" Coran 19 - 42 à 51 : Parle aussi dans le Livre (Coran) d'Abraham, il était juste et prophète Un jour il dit à son père : ô mon père pourquoi adores-tu ce qui n'entends, ni ne voit et qui ne saurait servir à rien ? Ô mon père, il m'a été révélé une portion de la science qui ne t'est point parvenue, suis-moi je te conduirai sur un sentier égal. Ne sers point Satan qui a été rebelle envers le Miséricordieux. Son père lui répondit : Tu as donc de l'aversion pour mes divinités ? Ô Abraham ! Si tu ne cesses d'agir de la sorte, je te lapiderai. (!) Quitte-moi pour de longues années. Que la paix soit sur toi, répondit Abraham, j'implorerai le pardon de mon Seigneur, car il est bienveillant pour moi. Je m'éloigne de vous et de vos divinités que vous invoquez à côté de Dieu. Moi j'invoquerai mon Seigneur et je ne serai pas malheureux dans mes prières. Quand il se fut séparé d'eux et des divinités qu'ils invoquaient, nous lui donnâmes Isaac et Jacob et nous les avons faits prophètes tous deux. Nous leur accordâmes des dons de notre miséricorde et la langue de la véracité. Coran 21 - 52 à 73 : Nous avions déjà donné auparavant la direction à Abraham, et nous le connaissions. Quand il dit à son père et à son peuple : Que signifient ces statues que vous adorez avec tant d'ardeur ? Ils dirent : - nous avons vu nos pères les adorer. - Vous et vos pères, dit Abraham, êtes dans l'erreur évidente, (...) - moi je rends témoignage que le Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre qu'il a créée. Et dès que vous serez partis, je jouerai un tour à vos idoles... Et il les mit en pièces, excepté la plus grande afin qu'il puisse s'en prendre à elle de ce qui est arrivé. (...) Ils dirent alors : - Est-ce toi, Abraham, qui a ainsi arrangé nos dieux ? C'est la plus grande des idoles que voici, interrogez-les pour voir si elles parlent. Pourquoi adorez-vous ce qui ne vous est utile en rien ? - Brûlez-le, s'écrièrent-ils ! Et nous, nous avons dit : - Ô feu sois lui frais, que la paix soit sur Abraham. Nous le sauvâmes, ainsi que Loth et nous le transportâmes dans un pays dont nous avions béni tous les hommes. Nous lui donnâmes Isaac et Jacob comme une faveur de notre bonté et nous les rendîmes justes. Nous les avons institué chefs chargés de conduire les hommes et nous leur avons inspiré la pratique des bonnes œuvres, l'accomplissement de la prière et de l'aumône.

b/ L'ALLIANCE entre Dieu et Abraham
Genèse chap. 15 : La parole de l'Eternel fut adressée à Abram dans une vision et Il lui dit : Abram, ne crains point car je suis ton bouclier et ta récompense sera très grande. Ce n'est pas ton lointain parent Eliézer de Damas qui sera ton héritier, mais celui qui sortira de tes entrailles. Regarde vers le ciel et compte les étoiles, si tu peux les compter ? Telle sera ta postérité. Bible - Genèse chap. 16 : Après qu'Abram eut habité dix années dans le pays de Canaan, Sara, femme d'Abram, qui ne lui avait point donné d'enfants donna à Abram son mari, sa servante égyptienne nommée Agar, pour femme. Agar devint enceinte mais une rivalité jalouse s'installa entre elle et sa maîtresse. Sara maltraita Agar, qui s'enfuit alors au désert. Agar trouva refuge dans une oasis sur le chemin de Schur. Soudain un ange lui apparut et l'appelant par son nom lui demanda : Agar, où vas-tu ? Elle répondit : je fuis loin de ma maîtresse. L'ange de l'Eternel lui dit : Retourne vers ta maîtresse et humilie-toi sous sa main. Et l'ange d'ajouter : Voici, tu es enceinte (d'Abram) et tu enfanteras un fils à qui tu donneras le nom d'Ismaël, car l'Eternel t'a entendu dans ton affliction et il a dit : Je multiplierai ta postérité qui deviendra si nombreuse qu'on ne pourra pas les compter. Agar retourna chez Sarah et elle enfanta un fils à Abram qui était alors âgé de 86 ans. Bible - Genèse chap. 17 : Lorsqu'Abraham fut âgé de 99 ans l'Eternel apparut à Abram et lui dit : Je suis le Dieu tout puissant, marche devant ma face et sois intègre. J'établirai mon Alliance entre moi et toi et je te multiplierai à l'infini. Voici tu deviendras père d'une multitude de nations, on ne t'appellera plus ABRAM mais ABRAHAM, je ferai de toi des nations et des rois sortiront de toi. J'établirai mon Alliance entre moi et toi - et tes descendants après toi, selon leurs générations. Ce sera une Alliance perpétuelle en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi ! A l'égard d' Ismaël voici je t'ai exaucé, je le bénirai. Malgré son grand âge Dieu donne à Abraham son premier enfant : un fils enfanté par la servante Agar, mais ultérieurement Dieu voyant la souffrance de Sara, la comblera en lui donnant également un fils. Or malgré que Sara a dix ans de moins qu'Abraham, elle fut tout de même centenaire lorsqu'elle accoucha d'Isaac ! Lorsque Sarah entendit la décision du Très-Haut (la naissance d'un fils malgré son grand âge) elle se mit à rire en présence des trois visiteurs. L'Eternel lui reprochera ce manque de confiance ! Comme nous l'avons lu, Ismaël est le fils premier-né d'Abraham, il sera circoncis comme le sera plus tard ISAAC le fils de Sarah. Il possède le droit d'aînesse, mais cet héritage lui échappera parce qu'il n'est que le fils de la servante étrangère et que (selon la tradition) le fils de l'épouse légitime a priorité sur les droits de succession. Pourtant Abraham n'abandonnera pas Ismaël, malgré son exil avec sa mère (à l'âge de 16 ans) sur la demande expresse de Sarah. Sarah mourut à l'âge de 125 ans, Abraham devenu veuf, prit alors pour femme KETURA qui lui donna encore six enfants que la Bible nomme : Zimran, Jokschan, Medan, Madian, Jischbak et Schuach. Bible - Genèse chap. 25 : Avant de mourir à l'âge de 175 ans, Abraham donna tous ses biens à Isaac et des dons aux fils de ses concubines en les envoyant de son vivant dans le pays de l'Orient. Et la Bible précise " ISAAC et ISMAEL, ses fils " l'enterrèrent (à Hébron) dans la caverne où Sara reposait déjà. La Bible sous-entend donc une réconciliation entre les deux frères, facilitée d'une part par la disparition de Sarah, d'autre part par l'amour qu'Abraham avait pour tous ses fils naturels.

D'ailleurs l'exemple du Patriarche Jacob, petit-fils d'Abraham est assez éloquent, il eut " 12 " fils, dont huit de ses deux épouses légitimes et 4 des deux servantes sans que la Bible ne mentionne jamais un problème de jalousie entre les deux épouses et les deux servantes de celles-ci. D'ailleurs, même si Jacob a une légère préférence pour les enfants de Rachel, il acceptera ses douze enfants " sans en rejeter un seul." Bible - Genèse chap. 35 : Léa première épouse de Jacob lui enfanta 6 fils et une fille : Ruben (1er né) Siméon, Lévi, Juda, Issacar, Zabulon et Dina - Zilpa, la servante de Léa enfanta : Gad et Aser. Rachel enfanta Joseph et mourut en accouchant Benjamin. Bilha, la servante de Rachel enfanta Dan et Nephtali. Or même si Jacob avait un petit penchant pour Joseph et Benjamin, qui lui rappelaient beaucoup la belle Rachel, il aima ses douze enfants, c'était en somme la coutume et la manière de vivre à cette période où les Patriarches ou chefs de clans en se mariant (parfois même entre cousins pour des questions d'héritage ) prenaient également comme concubines les servantes de leurs femmes légitimes. Ce qui leur assurait un clan plus nombreux. Il n'y a donc rien d'anormal à ce que les deux fils : Ismaël et Isaac aient vécu en bons voisins et en frères. D'ailleurs l'image du père qui abandonne son enfant ne convient pas à l'homme de Dieu que fut Abraham surnommé le miséricordieux et le rassembleur des peuples pacifiques. Ce n'est pas un hasard si Dieu a choisi " les étoiles du ciel " comme exemple pour représenter la postérité d'Abraham : les étoiles sources de lumière et de chaleur forment une énorme roue autour d' un noyau central. Chaque galaxie est un univers qui possède son orbite. Petites ou grandes choses : l'Eternel ne laisse rien au hasard. Juifs, chrétiens et arabes qui se prétendent les enfants d'Abraham devraient être conscients qu'être enfants d'Abraham n'est pas seulement un honneur mais aussi une obligation morale de tolérance, de respect et d'amour en temps qu'héritiers de l'Alliance entre Dieu et les hommes. Coran 02 - 130 : Dites nous croyons en Dieu et à ce qui a été envoyé d'en haut, à nous, à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux douze tribus. Nous croyons aux livres qui ont été donnés à Moïse et à Jésus, aux livres accordés aux prophètes par le Seigneur. Nous ne mettons point de différence entre eux, nous nous abandonnons à Dieu. Coran 02 - 134 : Direz-vous qu'Abraham , Ismaël, Isaac, Jacob et les douze tribus étaient juifs ou chrétiens ? Demandez-leur : qui est le plus savant : Dieu ou Vous ? Existe-t-il un plus coupable que celui qui cache le témoignage dont Dieu l'a rendu dépositaire ?

c/ La visite des trois anges sous les chênes de Mamré
Bible - Genèse chap. 18 : Comme Abram était assis à l'entrée de sa tente, l'Eternel lui apparut parmi les chênes de Mamré. Abram levant les yeux vit devant lui trois visiteurs... Aussitôt Abram se prosterna à terre et dit : - Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, je t'en prie ne passe point loin de ton serviteur. Permettez qu'on apporte un peu d'eau et reposez-vous sous cet arbre. Coran 51 - 24 à 29 : As-tu entendu l' histoire des hôtes d'Abraham, reçus en tout honneur ? Lorsqu'ils entrèrent chez lui, ils lui dirent : paix ! Et Abraham leur dit : PAIX ! - ce sont des étrangers dit-il aux siens et il leur présenta le veau gras en leur demandant s'ils en mangeraient un peu ? Coran 11 -73 et (51 - 27)

Et lorsqu'il vit que leurs mains ne touchaient pas même au repas préparé, il conçut de la frayeur. Coran 51 - 28 : en voyant ses craintes, les visiteurs lui dirent : - ne crains rien, et ils lui annoncèrent un fils très sage. Coran 51 - 29 : Là-dessus survint sa femme Sara (qui avait déjà un âge avancé). Coran 11 - 74 : Sarah se tenait là debout et elle se mit à rire. Nous lui annonçâmes Isaac et après Isaac : Jacob. Coran 51 - 29 : Elle (Sarah) poussa un cri et se frappa le visage en disant : - Moi, une femme vieille et stérile ! Coran 11 - 75 : - Moi, enfanter ? Alors que je suis si vieille et mon mari un vieillard ! Ceci est bien extraordinaire... Coran 51 - 30 à 32 : Ainsi le veut, reprirent les hôtes, Dieu ton Seigneur, le Savant et le Sage. Abraham demanda : Quel est le but de votre voyage ô messagers ? Nous sommes envoyés pour punir un peuple criminel. Coran 51 - 35 : Nous en avons compté les croyants, mais n'avons trouvé qu'une seule famille d'hommes voués à Dieu. Coran 11 - 77 : Lorsque la frayeur d'Abraham se fut dissipée et que l'heureuse prédiction se fut réalisée, (la naissance des deux fils) il disputa avec nous en faveur du peuple de Loth, car Abraham était doux, humain et enclin à l'indulgence. (voir au chapitre Loth : l'intercession d'Abraham pour sauver la ville de Sodome de sa prochaine ruine) Bible - Genèse chap. 21 : L'Eternel se souvint de sa promesse et Sarah devint enceinte et enfanta un fils à Abraham malgré sa vieillesse. Abraham lui donna le nom d'Isaac. Abraham le circoncit le 8è jour. L'enfant grandit et Abraham fit un grand festin le jour où Isaac fut sevré. Mais Sarah vit rire le fils qu'Agar, l'égyptienne avait enfanté d'Abraham. Sarah dit alors à Abraham : - chasse Agar et Ismaël, car le fils de cette servante n'héritera pas avec mon fils ! Agar se perdit dans le désert et Dieu entendit la voix de l'enfant qui pleurait. Un ange lui parla et lui ordonna de se lever pour lui montrer un puits d'eau. Dieu fut avec l'enfant qui grandit et épousa une égyptienne. Flavius Josèphe - Histoire des juifs chap. XII : Sarah qui au commencement avait aimé Ismaël comme s'il eut été son propre fils, eut peur au cas où Abraham vint subitement à mourir (à cause de son âge) qu'Ismaël plus fort et plus âgé qu'Isaac ne lui succéda et ne devint aisément le Maître...

d/ L'épreuve d' Abraham concernant le sacrifice d' Isaac
Bible - Genèse chap. 22 Après ces choses Dieu mit Abraham à l'épreuve, il lui dit Prends ton fils Isaac et offre-le en holocauste sur une des montagnes que je te dirai. Abraham chargea son fils, du bois pour le sacrifice et après trois jours de marche, s'arrêta au lieu désigné pour l'holocauste. D 'après Flavius Josèphe l'endroit est celui où Salomon construira le grand temple de Jérusalem. Flavius précise qu'Isaac avait alors ... 25 ans ! Sa version très pathétique montre un fils qui écoute et approuve le long discours de son père et s'élance avec joie sur l'autel du sacrifice ! Heureusement au dernier moment un ange intervient et ordonne de remplacer l'enfant par un bélier retenu dans les ronces. Il n'empêche que ces sacrifices d'enfants se pratiquèrent couramment en Phénicie, Canaan et même plus tard à Jérusalem, ce que Jérémie dénoncera : (ch 32, 35 ) "... Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom pour faire passer par le feu leurs fils et leurs filles en l'honneur de Moloch !... Et pourtant Moïse avait puni de mort ou de lapidation tous ceux qui sacrifieraient leurs enfants au cruel dieu Moloch. Références aux textes Bibliques : Lévitique chap. 18 v 21 et chap. 20 v 2 à 5.

Coran 37 - 99 à 107 : Nous lui annonçâmes la naissance d'un fils au doux caractère. Lorsqu'il fut parvenu à l'âge de l'adolescence, Son père lui dit : Mon enfant j'ai rêvé comme si je t'offrais en sacrifice à Dieu. Réfléchis un peu, qu'en penses-tu ? - Ô mon père, fais ce qu'on te commande, s'il plaît à Dieu tu me verras supporter mon sort avec fermeté. Et quand ils se furent abandonnés tous deux à la volonté de Dieu et qu'Abraham l'eut déjà couché contre terre, Nous lui criâmes : - Ô Abraham ! - Tu as cru en ta vision, et voici comment Nous récompensons les vertueux. Certes c'était une épreuve décisive. Nous rachetâmes son fils par une hostie généreuse. Coran 37 - 113 : Nous répandîmes notre bénédiction sur Abraham et sur Isaac. Coran 14 - 38 : Abraham adressa à Dieu cette prière : Seigneur fait jouir ce pays de la sécurité parfaite et préserve-nous des idoles. Coran 14 - 40 : Seigneur j'ai établi une partie de ma famille dans une vallée stérile près de ta demeure sainte (la tradition musulmane attribue à Abraham et à Ismaël la découverte de la célèbre pierre noire et la fondation de la Kaba : l'édifice central de la Mecque). Fais qu'ils accomplissent la prière. (...) - Louange au Dieu qui dans ma vieillesse m'a donné : Ismaël et Isaac. Coran 16- 121 à 123 : Abraham était un homme soumis à Dieu, vrai croyant, reconnaissant pour ses bienfaits, Dieu l'a élu et érigé dans la voie du droit chemin. Nous lui accordâmes une belle récompense dans ce monde et l'avons mis au nombre des justes dans l'autre monde.

Retour au menu du site

Chapitre 9 : Histoire de LOTH et destruction de SODOME

Genèse 18 - v 22 : Les deux hommes (anges) s'éloignèrent et allèrent vers Sodome. Abraham se tint encore en présence de l'Eternel. Abraham s'approcha et dit : Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant ? Loin de toi cette manière d'agir ! Celui qui juge toute la terre n'exerce-t-il pas la justice ? Dieu répondit : Si je trouve cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville à cause d'eux. Abraham sait parfaitement qu'il ne trouvera jamais 50 justes à présenter à l'Eternel, pour qu'il écarte la terrible menace divine qui pèse cette ville peuplée de gens impies, pervers et cruels qui ont mérité d'être balayé à tout jamais de la surface de la terre... Alors conscient de l'estime que Dieu lui porte, Abraham va négocier avec Dieu pour faire baisser le nombre de justes jusqu'au chiffre le plus bas. De 50, il propose 45, puis 30 et se faisant tout petit, Abraham en appelle à la miséricorde divine pour faire descendre à 20 le nombre de justes qui par leur seule présence auraient sauvés la région des terribles calamités. L'Eternel accepte et pourtant un doute subsiste dans l'esprit d'Abraham qui connaît bien la mauvaise réputation de ces gens sans scrupules, alors une dernière fois il supplie l'Eternel de sauver la ville contre seulement dix justes... ! Et Dieu qui admire le courage et la générosité d'Abraham va lui accorder cette dernière prière. Mais Abraham ne trouva jamais ces dix justes, il ne put citer au Seigneur que quatre personnes : Loth et trois membres de sa famille : sa femme et ses deux filles. Coran 15 - 58 et 59 : Les deux anges dirent à Abraham : nous sommes envoyés vers un peuple criminel, pour l'anéantir, mais nous sauverons la famille de ton neveu Loth. Coran 07 - 78 : Nous avons aussi envoyé Loth vers les siens. Il leur dit : Commettez-vous des turpitudes (actions infâmes) qu'aucun autre peuple n'a jamais commis avant vous ? Coran 26 - 165 : Aurez-vous commerce avec des hommes, abandonnant les femmes que Dieu a créées pour vous ? En vérité vous êtes un peuple criminel. Coran 07 - 79 : Abuserez-vous des hommes au lieu de femmes pour assouvir vos appétits charnels ? En vérité vous êtes un peuple livré aux excès. Mais le peuple de Sodome répondit : Coran 07 - 80 : Chassez-le de notre ville, ce sont des gens qui se piquent d'être chastes. Coran 11 - 79 : Nos envoyés ( les 2 anges) allèrent vers Loth, il s'affligea à cause d'eux. Coran 11 - 80 : Des hommes de son peuple se portèrent en foule chez lui, en voulant qu'on leur livre les deux anges envoyés par l'Eternel. Mais Loth leur dit : voici mes filles, il serait moins impur d'abuser d'elles. Ne me déshonorez pas dans mes hôtes. N'y a-t-il pas un homme droit parmi vous ?

Coran 15 - 70 : Le peuple lui dit : Ne t'avons pas défendu de donner asile à tout étranger et à qui que ce soit au monde ? Coran 11 - 81 : Tu sais, lui dirent-ils que nous n'avons rien à démêler avec tes filles, tu sais ce que nous voulons. Coran 11 - 82 : Ah ! gémis Loth, si j'avais assez de force pour vous résister ! Coran 11 - 83 : Ô Loth, lui dirent les étrangers, nous sommes les envoyés de ton Seigneur, ils ne te toucheront pas. Coran 54 - 36 : Il (Loth) les menaçait de notre violence, mais ils se mirent à révoquer en doute les menaces (dues à leur turpitudes). Coran 54 - 37 : Ils voulaient abuser de ses hôtes, nous leur avons ôté la vue et nous dîmes : éprouvez mon châtiment et mes menaces. Et les anges dirent à Loth : Coran 15 - 65 : Sors avec ta famille, cette nuit encore, Marche après elle et qu'aucun de vous ne détourne la tête (pour regarder en arrière). Coran 15 - 66 : Nous lui signifiâmes cet ordre parce que le peuple devait être anéanti jusqu'au dernier, avant le lendemain. Coran 11 - 84 : Un ordre émana de Nous. Nous renversâmes cette ville de fond en comble, nous fîmes pleuvoir des briques de terre cuite tombant continuellement et marquées de Dieu. Coran 27 - 58 : Nous sauvâmes la famille de Loth, à l'exception de sa femme que nous avons punie pour avoir désobéi à notre ordre. (elle était restée en arrière pour voir, malgré l'interdit, le feu du ciel anéantir la ville) Coran 54 - 31 : Nous envoyâmes contre eux un seul cri de l'ange et ils devinrent comme des brins de paille sèche qu'on mêle à l'argile. Coran 27 - 59 : Nous avons fait pleuvoir une pluie de pierres. Qu'elle fut terrible la pluie qui tomba sur ces hommes qu'on a averti en vain ! Coran 29 - 25 : Loth crut à Abraham et dit " je quitte les miens et je me réfugie vers le Seigneur, il est sage et puissant." Coran 29 - 34 : Nous avons fait de ces ruines un signe d'avertissement pour les hommes doués d'intelligence. Coran 21 - 74 et 75 : Nous donnâmes à Loth la science et la sagesse; nous le sauvâmes de la ville qui se livrait à des méfaits. Certes c'était un peuple méchant et pervers. Nous comprîmes (Loth) dans notre miséricorde, car il était du nombre des justes. Bible - Genèse chap. 19 : Et le châtiment divin tomba sur Sodome, tandis que la femme de Loth, originaire de Sodome se retourna pour voir ce qui arrivait aux membres de sa famille restés dans la ville. Elle fut alors transformée en statue de sel. Et l'on peut voir encore aujourd'hui un curieux rocher au bord de la Mer Morte qui ressemble à une femme en fuite et que

les arabes ont nommé " la femme de Loth. "

Retour au menu du site

Chapitre 10 : L'Histoire de Joseph : fils de Jacob

Coran 12 - 03 : Nous allons te raconter la plus belle histoire que nous t'ayons révélé dans ce Coran, celle de Joseph. Bible - Genèse - chap. 37 : Jacob demeura (avec ses douze fils) dans le pays de Canaan où avait séjourné son père. Il affectionnait particulièrement Joseph et son dernier né : Benjamin tous deux enfants de la belle Rachel qui avait séduit le cœur de Jacob au pays de son oncle Laban à Paddan-Aram. (Syrie) Après avoir travaillé sept années au service de Laban, Jacob crut recevoir la main de Rachel en remerciement, mais son oncle lui dit (ch 29) : " ce n'est pas la coutume de donner la cadette avant l'aînée... " Hélas, Léa n'était pas aussi jolie que sa sœur Rachel. Jacob épousa donc Léa et se remit sept années au travail chez son oncle Laban pour recevoir enfin la main et le cœur de la belle Rachel qu'il désirait particulièrement. Un jour Jacob rassembla les bêtes acquises durant vingt années de travail chez Laban, ses deux épouses et leurs deux servantes (Genèse ch 31) et s'en retourna vers Canaan. Mais Rachel qui était très attachée aux divinités de son enfance subtilisa les théraphim (images de divinités païennnes appartenant à son père Laban) A son retour Laban constate la disparition des images et courut rattraper la caravane de Jacob qui ignorait tout de ce détournement de son épouse préférée, Ayant fait la paix avec son neveu, Laban s'en retournera chez lui sans les images... C'est un bel exemple de tolérance religieuse que nous donne la Bible. Rachel qui fut longtemps stérile, donna à Jacob dans sa vieillesse deux enfants : Joseph et Benjamin (le dernier né des douze fils) Un jour Joseph eut un songe (chap. 37) qu'il raconta d'abord à ses frères, puis à son père Jacob : Nous étions entrain de lier des gerbes et voici le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi, Jacob réprimanda Joseph en lui disant c'est absurde cela signifierait que moi et tes frères nous devrions nous prosterner devant toi ? Jacob resta très perplexe de cet étrange songe, mais jaloux les frères de Joseph se mirent à comploter contre lui. Coran 12 - 04 : Un jour Joseph dit à Jacob "Ô mon père ! j'ai vu onze étoiles et le soleil et la lune qui m'adoraient." Coran 12 - 05 : Ô mon enfant ! lui répondit Jacob, garde-toi bien de raconter ton songe à tes frères, de peur qu'ils ne s'imaginent contre toi quelques méchancetés, car Satan est l'ennemi déclaré de l'homme. Coran 12 - 08 : Un jour ses frères se disaient l'un à l'autre, Joseph et son frère Benjamin sont les plus chers à notre père et pourtant nous sommes plus nombreux. En vérité, notre père est dans une erreur évidente. Coran 12 - 09 : Tuez Joseph, ou bien éloignez-le quelque part, les regards de notre père seront exclusivement pour nous. Ensuite nous nous conduirons en hommes de bien. Coran 12 - 10 : L'un d'eux (Ruben) dit alors : Ne mettez pas à mort Joseph, jetez-le plutôt au fond d'un puits, si vous vous voulez absolument vous en défaire, quelque voyageur viendra et le ramassera. Coran 12 - 15 : Puis ils emmenèrent Joseph avec eux et d'un commun accord, ils le jetèrent au fond d'un puits. Coran 12 - 16 : Le soir ils se présentèrent devant leur père en pleurant.

Coran 12 - 17 : Ô notre père (Jacob) ! Nous nous sommes éloignés pour courir après le troupeau dispersé et nous avons laissé Joseph auprès de nos hardes et voici qu'un loup a surgi et l'a dévoré ! Coran 12 - 18 : Puis ils montrèrent sa chemise teinte du sang d'un autre sang (du bouc qu'ils avaient saigné). Jacob fut très peiné de cette mauvaise nouvelle, il déchira ses vêtements et prit le deuil. Coran 12 - 19 : Il arriva que des voyageurs vinrent à passer par là. Ils envoyèrent un homme chargé de leur apporter de l'eau, mais lorsque celui-ci laissa descendre son seau il s'écria : quelle heureuse rencontre, voici un enfant. Bible - Genèse chap. 37 / 39 : Et ses frères le vendirent pour vingt sicles d'argent une caravane de madianites qui l'emmena en Egypte pour le revendre sur un marché d'esclaves. Ce fut Potiphar, chef des gardes et officier de Pharaon qui l'acheta pour l'établir comme gestionnaire de sa maison.

Joseph vendu en Egypte comme esclave
Coran 12 - 20 : Ils le vendirent pour quelques drachmes. Celui qui l'acheta (l'Egyptien) dit à sa femme : donne lui une hospitalité généreuse, il peut nous être utile un jour, ou bien nous l'adopterons pour notre fils. Coran 12 - 23 : La femme (de Potiphar) dans la maison dans laquelle il se trouvait conçut de la passion pour lui. Elle ferma les portes de l'appartement et lui dis "viens ici" Joseph répondit Dieu m'en préserve car mon maître m'a donné une généreuse hospitalité! Les méchants ne prospèrent pas. Coran 12 - 25 : Alors tous deux s'élancèrent vers la porte, lui pour fuir, elle pour le retenir. c'est alors que la femme qui tenait dans sa main l'arrière de la tunique de Joseph, la déchira. A ce moment le Maître entra dans la chambre et demanda des explications. Pour se sauver l'épouse infidèle accusa l'esclave d'avoir voulu abuser de son honneur. Coran 12 - 36 : Deux hommes furent en même temps emprisonnés avec lui. (L'un était l'échanson de pharaon et l'autre le panetier du roi d'Egypte. Ils avaient tous deux irrité leur maître pharaon). Un jour l'échanson dit : j'ai rêvé cette nuit que je pressais du raisin et qu'après avoir rempli la coupe de pharaon, je la mettais entre ses mains. L 'autre dit : j'ai rêvé que je portais sur ma tête des pains que des oiseaux venaient becqueter. - Donne-nous l'interprétation de ces songes car nous te tenons pour un homme vertueux. Coran 12 - 38 : Joseph leur répondit Je professe la religion de mes pères Abraham, Isaac et Jacob qui croient en un Dieu Unique qui a créé le ciel, la terre et les hommes. " Coran 12 - 39 : Ô mes camarades de prison ! Est-ce une multitude de seigneurs qui valent mieux qu'un Dieu unique et puissant ?

Coran 12 - 40 : (...) Le pouvoir suprême n'appartient qu'à Dieu, il vous commande de ne point adorer d'autre dieu que lui. C'est la vraie religion mais la plupart ne le savent pas. Coran 12 - 41 : Ô mes camarades de prison l'un d'entre vous présentera la coupe de vin à son maître, l'autre sera crucifié et les oiseaux viendront se repaître de sa tête et mangeront sa chair. Coran 12 - 42 : Puis Joseph dit à l'échanson de pharaon, quand tu seras libre à nouveau, rappelle-moi au souvenir de ton maître. Le panetier fut exécuté et l'échanson réhabilité oublia Joseph en prison. Coran 12 - 43 : Deux ans plus tard, Pharaon, le roi d'Egypte dit un jour aux grands du royaume : J'ai vu en songe sept vaches grasses dévorées par sept vaches maigres et sept épis verts et sept autres épis desséchés. Ô seigneurs, expliquez-moi ma vision, si quelqu'un peut m'expliquer ce songe ? Coran 12 - 45 : Comme personne ne trouva l'explication du songe de pharaon, l'échanson de pharaon se souvint de Joseph et dit à son maître : lorsque j'étais en prison je me souviens d'un compagnon qui ancien esclave du chef des gardes nous a expliqué deux rêves qui se sont transformés en réalités. Coran 12 - 47 : Joseph dit : Les sept vaches belles et les sept épis dorés représentent sept années de fertilité et de bonnes récoltes à venir, mais les sept vaches maigres et les sept épis desséchés sont sept années de famines qui succéderont aux premières. Si le songe s'est répété deux fois, c'est que la chose est arrêtée de la part de Dieu et qu'il va se hâter de l'exécuter. Maintenant que le roi choisisse un homme intelligent et sage et qu'il le mette à la tête du pays d'Egypte pour lever un cinquième des récoltes d'Egypte durant les périodes d'abondance afin que le pays ne soit pas consumé par la famine. Coran 12 - 54 : Le roi dit alors - je prendrai Joseph à mon service particulier et s'adressant à lui il dit : dès aujourd'hui tu seras investi d'autorité et de notre confiance. "

Joseph - nommé gouverneur de Pharaon et 1er intendant
Lorsque les sept années de vaches grasses furent écoulées, arrivèrent les sept années de vaches maigres en Egypte et dans tous les pays d'alentours. Bible - Genèse - chap. 42 : Jacob voyant qu'il y avait du blé en Egypte dit " - J'ai appris qu'il y a du blé en Egypte, descendez-y pour en acheter afin que nous ne mourions pas de faim. Jacob envoya ses dix enfants, mais garda Benjamin le plus jeune auprès de lui. Coran 12 - 58 : Il arriva que les frères de Joseph vinrent en Egypte et se présentèrent devant Joseph qui les reconnut, mais eux ne le reconnurent pas. Usant de son pouvoir Joseph les traita d'espions. Ceux-ci se défendirent en parlant de leur famille. Coran 12 - 59 :

Et lorsqu'ils furent pourvus de provisions, Joseph leur dit : amenez-moi votre frère qui est resté avec votre père, et il fit enchaîner Siméon, qu'il garda auprès de lui à titre de garantie. Secrètement il ordonna de remettre dans les sacs de blé, le montant devant servir au paiement du blé acheté. Coran 12 - 60 : Joseph leur dit : si vous ne m'amenez pas ici, votre plus jeune frère, vous n'aurez plus de blé. Coran 12 - 61 : Nous nous efforcerons dirent-ils, de l'obtenir auprès de notre père et nous ferons tout pour réussir. Ils retournèrent en Canaan et racontèrent à Jacob leur drôle aventure. Coran 12 - 63 : Quand ils furent de retour auprès de leur père, ils lui dirent : on nous refusera à l'avenir le blé en Egypte si tu ne laisses pas partir avec nous Benjamin. Avec lui, nous en obtiendrons et nous veillerons sur lui. Coran 12 - 65 : Lorsqu'ils défirent leurs hardes, ils trouvèrent l'argent du blé qui leur avait été rendu. Et ils dirent à Jacob Ô notre père voici l'argent du blé qui nous a été rendu, retournons en Egypte pour acheter des provisions pour nos familles, nous aurons grand soin de notre frère." Bible - Genèse 42 : Mais Jacob qui croyait avoir définitivement perdu Joseph ne voulut pas laisser partir son dernier né Benjamin. Mais lorsque tout le blé amené d'Egypte fut épuisé, Jacob qui ne voulait pas voir ses enfants mourir de faim, consentit enfin à les laisser retourner en Egypte en emmenant Benjamin avec eux. Coran 12 - 66 : Jacob leur fit jurer devant Dieu qu'ils protégeraient Benjamin et qu'ils le ramèneraient sain et sauf. Lorsqu'ils eurent promis, Jacob s'écria : Dieu m'est caution de vos engagements. Coran 12 - 67 et 68 : Puis il leur dit "afin de ne pas attirer l'attention des gardes n'entrez pas ensemble tous par la même porte. (...) Mais ils furent tout de même reconnus et amenés dans la maison de Joseph. Bible - Genèse 43 : Lorsque Joseph arriva et vit Benjamin, il se cacha pour pleurer, puis il demanda des nouvelles de leur père et ils répondirent que malgré sa vieillesse, sa santé était bonne.Puis Joseph fit servir à manger à ses frères. Pendant ce temps, Joseph ordonna à son intendant de remplir leur sac de blé, d'y déposer l'argent et de camoufler une coupe royale dans le sac de Benjamin. Coran 12 - 70 : A peine étaient ils sur le chemin du retour qu'un héraut les rejoignit et cria " Hé ! Voyageurs, êtes-vous donc des voleurs ?" Coran 12 - 71 : Très étonnés les fils de Jacob dirent : - que cherchez-vous ? Coran 12 - 72 : Nous cherchons la coupe du roi et nous offrons une récompense à quiconque la restituera. Les fils de Jacob se défendirent d'être des voleurs. Et on les ramena vers Joseph. Coran 12 - 76 : Joseph commença par fouiller leur sac et finit par trouver la coupe dans celui de Benjamin. Consternation de tous les frères.

Coran 12 - 78 : Ô seigneur ! dirent-ils, nous avons fait tout ce que tu as demandé, mais notre père est âgé et il risque de mourir si nous ne lui rapportons pas son enfant dernier-né. Prends l'un de nous à sa place, nous savons que tu es généreux.

Jacob emmène son peuple vivre en Egypte
Bible - Genèse - 45 : Joseph les voyant dans un tel état d'affliction, ordonna de faire sortir tout le monde sauf le groupe d'étrangers. Puis le visage rempli de larmes il s'écria : je suis JOSEPH votre frère que vous avez vendu pour être emmené en Egypte. Voilà deux années que sévit cette terrible famine et elle durera encore cinq années. C'est Dieu qui a voulu que les choses arrivent ainsi, afin qu'étant nommé gouverneur d'Egypte, je puisse protéger ma famille de la terrible sécheresse. Lorsque Pharaon apprit que Joseph avait retrouvé sa famille, il se réjouit de cette joyeuse nouvelle et il les exhorta à ramener leur père de Canaan pour venir s'installer en Egypte. Bible - Genèse - 47 : Israël (Jacob) habita dans le pays d'Egypte nommé Gosen. Ils eurent des possessions, ils furent féconds et se multiplièrent beaucoup. Coran 12 - 98 : Lorsque les fils revinrent en Canaan, ils apprirent à Jacob l'heureuse nouvelle : Joseph a été retrouvé vivant. Tous les frères de Joseph coupables demandèrent pardon à leur père et à Dieu, en avouant : - " nous avons péché ! " Coran 12 - 99 : (Jacob répondit ) OUI, j'invoquerai votre pardon auprès de Dieu, car il est indulgent et miséricordieux. Coran 12 - 100 : Quand Jacob avec sa famille arriva en Egypte, Joseph les reçut chez lui et dit : Entrez en Egypte, s'il plaît ainsi à Dieu et habitez ce pays à l'abri de toute crainte. Coran 12 - 101 : (...) Ses pères, mères et frères tombèrent sur leur face pour montrer leur profond respect, ainsi se réalisait le rêve de Joseph. Le Seigneur est plein de bonté quand il le veut, il est le Sage et le Savant. Coran 12 - 103 : Telle est l'histoire ô Mohammed du nombre des récits que nous te révélons. Coran 12 - 108 : Dis aux hommes " voici mon sentier, je vous appelle à Dieu par des preuves évidentes. moi et celui qui me suivra par la gloire de Dieu. Coran 12 - 109 : Nous n'avons jamais envoyé avant toi que des hommes choisis parmi les peuples de différentes cités auxquels nous révélions nos ordres. N'ont-ils pas voyagé dans le pays ? N'y ont-ils pas remarqué la fin de ceux qui ont vécu avant eux ? Certes la demeure de l'autre monde est d'un plus haut prix pour ceux qui craignent Dieu. Ne le comprendrontils pas ? Coran 12 - 111 : L'histoire des prophètes est remplie d'exemples instructifs pour les hommes doués de sens. Ce livre n'est point un récit inventé à plaisir, il corrobore (confirme et fortifie) les "ECRITURES révélées avant lui", il donne l'explication de toute chose, il est la direction et une preuve de la grâce divine pour les croyants.

Chapitre 11 - MOÏSE : Prophète de Dieu a/ L' enfance et l' adolescence de Moïse
Livre de l' EXODE selon la Bible - chap. - 1 : Cela faisait, selon la Bible environ 7 à 8 siècles que les enfants du Patriarche Jacob s'étaient installés en Egypte. Ils devinrent féconds et eurent beaucoup d'enfants. Ce qui inquiéta le nouveau pharaon qui se dit : les hébreux sont trop puissants et trop nombreux, en cas de guerre ils pourraient détruire notre autorité en se joignant à nos ennemis. Alors pharaon ordonna de prendre les hébreux pour les durs travaux réservés aux esclaves. Puis il convoqua les sages-femmes des hébreux pour leur donner l'ordre de tuer tous les nouveau-nés mâles, mais de laisser vivre les filles. Alors les femmes hébreuses accouchèrent en cachette avant l'arrivée de la sage femme. Pharaon se fâcha et ordonna à ses soldats de jeter dans le Nil tous les bébés mâles. Coran 28 - 03 : Pharaon s'éleva dans le pays de l'Egypte et occasionna la division de son peuple en différents partis. Il en opprimait une portion, mettant à mort les petits garçons hébreux en n'épargnant que les filles. C'était un homme pervers. Livre de l' EXODE chap. 2 : Un homme de la maison de Lévi avait épousé une fille de Lévi. Elle devint enceinte et accoucha d'un superbe bébé mâle. Après l'avoir caché durant trois mois, elle mit son enfant dans une caisse de jonc et le déposa entre les roseaux du Nil à l'endroit où la fille de pharaon avait l'habitude de se baigner. Elle entendit les pleurs de l'enfant et le fit chercher par une de ses servantes, lorsque la tante du bébé sortit de sa cachette et proposa à la fille de pharaon de lui trouver une nourrice pour allaiter l'enfant. Ce fut évidemment sa mère naturelle qui le reçut et s'en occupa. Lorsqu'il fut devenu grand, la fille de pharaon l'adopta et lui donna le nom de Moïse ce qui signifie : " sauvé des eaux." Coran 20 - 36 à 39 : Dieu dit à Moïse : - Nous avons été bienveillant envers toi, lorsque nous fîmes entendre ces paroles à ta mère : Mets ton fils dans une caisse et lance-le sur la mer, la mer le ramènera au rivage. Mon ennemi et le sien l'accueillera. Je lui ai inspiré de l'affection pour toi, ô Moïse ! Coran 28 - 06 : Voici ce nous révélâmes à la mère de Moïse : Allaite-le et si tu crains pour lui, jette-le à la mer et cesse de craindre. Ne t'afflige pas car nous te le restituerons un jour et nous en ferons notre apôtre. Coran 28 - 09 et 10 : Le cœur de la mère de Moïse fut accablé de douleur et peu s'en fallut qu'elle n'avoua son origine. Mais nous avons raffermi son cœur afin qu'elle fut croyante. Elle dit à sa sœur : Suivez l'enfant et elle l'observa de loin sans être remarquée. Coran 20 - 41 : Un jour, la sœur (de la mère de Moïse) accosta la fille de pharaon disant : voulez-vous que je vous enseigne une nourrice ? Nous te rendîmes alors à ta mère pour qu'elle se consolât et cesse de s'affliger. Coran 20 - 40 :

Et j'ai voulu que tu fusses élevé sous nos yeux. Coran 28 - 07 : La famille de Pharaon recueillit l'enfant, afin qu'un jour il devint leur ennemi et leur affliction. Certes pharaon et Haman (son vizir d'après le Coran) étaient des pécheurs. Coran 28 - 08 : La femme (la fille selon l'Exode) de pharaon lui dit un jour : cet enfant sera notre consolation, ne le mettez pas à mort, adoptons-le pour notre fils.

Ecrits de Flavius Josèphe : Livre 2 chap. V
Le père de Moïse s'appelait Amram, sa mère Jocabel et sa sœur Marie. La fille de pharaon s'appelait Thermutis. Selon Flavius, Moïse était (en 490 années) le septième descendant d'Abraham. Thermutis étant stérile elle mit beaucoup de fierté en son fils adoptif. Elle veilla sur son éducation et il apprit si bien le maniement des armes que pharaon en fit son général... En ce temps là, l'Egypte était menacée par les Ethiopiens qui fort d'une bataille remportée sur l'Egypte s'étaient avancés jusqu'à Memphis. Il surprit les éthiopiens en faisant traverser son armée au milieu d'un pays infesté de serpents venimeux. Il utilisa pour se protéger des milliers d'Ibis apprivoisés qu'il fit transporter dans des cages et lâcha au dessus des serpents. Les ibis amis de l'homme et ennemis des serpents fondirent du haut des cieux et nettoyèrent la campagne. Moïse fit de même sur le camp des éthiopiens qui surpris, battirent en retraite. Moïse les poursuivit jusque dans leur pays où il saccagea plusieurs de leur villes. Il continua son avancée jusqu'à Saba, capitale de l'Ethiopie, que Cambyse roi des perses nommera plus tard : More (du nom de sa soeur). Toujours selon Flavius la ville fortifiée de Saba (aujourd'hui disparue des cartes géographiques) se trouvait sur une île entourée de trois fleuves : le Nil, l'Atape et l'Atobora. Le siège commençait à durer et à lasser les éthiopiens, lorsque soudain Tharbis, la fille du roi d'Ethiopie l'ayant remarqué pour sa beauté et son courage sentit son cœur blessé par son amour et sa passion croissant toujours, elle lui envoya un ambassadeur qui devait lui proposer de l'épouser. Moïse accepta à condition qu'elle remette la place entre ses mains. Grâce à ce traité, Moïse ramena les égyptiens victorieux en leur pays. Mais ces ingrats jaloux de sa gloire, au lieu de le remercier conseillèrent à pharaon de le faire mourir. Bible Livre de l' EXODE ch. 2 : Un jour Moïse vit un égyptien qui frappait un de ses frères hébreux et croyant ne pas être vu tua l'égyptien et le cacha dans le sable. Mais pharaon apprit la mort de son garde et Moïse décida de s'enfuir au désert pour éviter sa colère.

b/ Moïse au pays de Madian
Coran 28 - 14 : Un Jour Moïse vit deux hommes qui se battaient, l'un était hébreux, l'autre égyptien. Moïse frappa l'égyptien et le tua. Coran 20 - 41 : tu as tué un homme, nous te sauvâmes du malheur et nous t'éprouvâmes par de nombreuses épreuves. Coran 28 - 15 : Moïse dit alors j'ai mal agi, Dieu pardonne-moi. Et Dieu qui est indulgent et miséricordieux lui pardonna.

Coran 28 - 17 : Le lendemain il marchait dans la ville en tremblant lorsque l'homme qu'il avait secouru l'appelait à grands cris. Coran 28 - 18 : Et comme il voulait le repousser il cria : veux-tu aussi me tuer comme tu as tué l'égyptien ? Un homme accourut de l'extrémité de la ville et lui dit : Oh Moïse les grands délibèrent pour te faire mourir - quitte la ville - vas t'en vite. Flavius Josèphe ( Livre - 2) : Le pays de Madian se trouve sur le rivage de la Mer Rouge, on l'appelle également le pays " Troglotide, " sa capitale porte également le nom de Madian, elle a été fondée par un des fils d'Abraham et de sa dernière épouse : Chétura. C'est là qu'habitait Raguël autrement nommé Jéthro, il avait sept filles et possédait un troupeau de chèvres et de brebis. EXODE Chap. 2 : Les filles du prêtre de Madian vinrent puiser de l'eau et pendant qu'elles remplissaient leurs auges, des bergers vinrent et les chassèrent de la fontaine. Alors Moïse (encore revêtu des habits égyptiens) chassa les bergers et laissa boire les troupeaux des filles de Jéthro. Quand elles furent de retour, elles racontèrent à leur père qu'un égyptien les avait délivrées des violences de bergers et même qu'il avait puisé de l'eau pour faire boire leur troupeau. Jéthro dit " appelez-le cet homme pour lui offrir quelque nourriture. " Et Moïse décida de rester chez Jéthro qui lui donna pour femme Séphora, une de ses filles. Séphora lui engendra deux fils : Guerschom ( ou Gerson ) et Eléazar. Coran 28 - 21 à 27 : (En fuyant l'Egypte) Moïse se dirigea du côté de Madian. Arrivé à la fontaine il y trouva une troupe d'hommes qui abreuvaient leurs troupeaux. A côté, il aperçut deux femmes qui écartaient leur troupeau. Que faites-vous ici ? leur demanda-t-il ? Nous ne pourrons abreuver nos brebis que lorsque les bergers seront partis. Notre père est un vieillard respectable. Moïse fit boire leur troupeau et s'étant retiré à l'ombre s'écria : " Seigneur, je manque de ce bien que tu m'as fait rencontrer ici. " Une des filles revint à lui et lui dit " Mon père t'invite à manger afin de te récompenser de ta peine lorsque tu nous as aidé à faire boire notre troupeau. Moïse rencontra le vieil homme qui lui offrit l'hospitalité. Une des filles dit à son père : prends cet homme à ton service, il est robuste et digne de confiance. Le vieillard lui donna une de ses filles en mariage à condition qu'il le serve huit années. Convenu, dit Moïse et quelque soit le temps que j'accomplisse, je ferai ce que Dieu décide.

c/ La rencontre de Dieu et de Moïse au buisson ardent
EXODE chap. - 3 : Longtemps après Pharaon mourut. Pendant ce temps Moïse faisait paître au désert les troupeaux de Jéthro son beau-père. Un jour qu'il s'était approché du Mont Horeb (la Montagne de Dieu), soudain, il vit une chose étrange "un buisson en feu, qui brûlait sans se consumer ! C'est alors qu'il entendit soudain une voix venant du milieu du buisson, c'était Dieu qui l'appelait - " Moïse, Moïse ! " Moïse répondit : " me voici", alors la voix de l'Eternel lui dit : n'approche pas d'ici, ôte tes souliers de tes pieds, car ce lieu où tu te trouves est une terre sainte. Et il ajouta : Je suis le Dieu de ton père, d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. J'ai vu la souffrance de mon peuple en Egypte et j'ai entendu les cris que lui font pousser les oppresseurs, car je connais ses douleurs. Je suis DESCENDU pour le

délivrer et le faire monter dans un pays où coule le lait et le miel. Maintenant va, je t'enverrai auprès de Pharaon. Moïse répondit " qui suis-je, pour aller vers Pharaon (qui veux me faire mourir) et pour faire sortir d'Egypte les enfants d'Israël ? Dieu lui dit : Je serai avec toi et en signe lorsque vous serez sortis d'Egypte, vous viendrez servir Dieu sur cette montagne. Oui répondit Moïse mais si les enfants d'Israël me demandent quel est le nom de celui qui t'envoie ? Dieu dit à Moïse

" Je suis celui qui est "
EXODE - Chap. 4 : Moïse insista. les enfants d'Israël ne me croiront pas et ils diront l'Eternel ne t'est point apparu. L'Eternel lui demanda que tiens-tu dans ta main ? Un bâton de berger. Dieu lui dit : jette-le et le bâton devint un serpent. Puis Dieu dit - saisis-le par la queue et le serpent redevint un bâton ...Puis l'Eternel dit à Moïse : met ta main sur ton sein, Moïse le fit et lorsqu'il retira sa main elle était couverte de lèpre blanche comme la neige. L'Eternel lui dit : remet ta main sur ton sein, et la main redevint comme avant. Et Moïse dit : Oh Seigneur, je ne suis pas un homme qui a la parole facile car j'ai la bouche et la langue embarrassées. Dieu répondit : Qui a fait la bouche des hommes et qui rend muet ou sourd, voyant ou aveugle ? Vas donc, je serai avec ta bouche et je t'enseignerai ce que tu auras à dire. "Mais Moïse (qui pensait d'abord à sa famille) répondit : Ah Seigneur ! envoie qui tu voudras ( mais pas moi ) Et la colère de l'Eternel s'enflamma contre Moïse ! Dieu lui dit : n'as-tu pas ton frère Aaron le lévite ? Il vient déjà au devant de toi, il se réjouira de te voir et il parlera facilement parce que tu mettras les paroles dans sa bouche. Coran 28 - 29 : Moïse étant au service de son beau-père, amena son troupeau vers la montagne (du Sinaï) quand soudain il aperçut un buisson en feu qui ne se consumait point ! Coran 28 - 30 : Quand Moïse fut à l'endroit du feu, une voix sortit du buisson qui l'appelait, Moïse , je suis le Maître de l'Univers. Coran 28 - 31 : Jette ton bâton. Et quand le bâton fut jeté il s'agita comme un serpent, Moïse se mit à fuir mais la voix lui dit : Ô Moïse ne crains rien, tu es en sûreté. (voir également : Coran 20 - 21) Coran 28 - 32 : Mets ta main sur ton sein, elle en sortira toute blanche et puis retire-la toi à nouveau elle sera saine. Coran 28 - 33 : Seigneur dit Moïse, j'ai tué un des leurs et je crains qu'il ne me mette à mort. Coran 28 - 34 :

Mon frère Aaron a l'élocution plus facile que moi, envoie-le avec moi pour m'appuyer et confirmer mes paroles, car je crains qu'on ne me traite de menteur. Coran 28 - 35 : Nous fortifierons ton bras par ton frère et nous vous donnerons un pouvoir tel que les Egyptiens ne sauront jamais atteindre la puissance de vos miracles. Coran 20 - 42 : ô Moïse, tu as habité plusieurs années chez les Madianites, ensuite tu es venu ici en vertu d'un ordre de Dieu ! Coran 20 - 44 : Allez, toi et ton frère, accompagnés de mes miracles et ne négligez point mon souvenir. Coran 20 - 45 Allez (tous deux) vers pharaon qui est impie. Coran 20 - 46 : Parlez-lui un langage doux, peut-être réfléchira-t-il ? ou éprouvera-t-il des craintes ? Coran 20 - 47 : Ils répondirent : Seigneur, nous craignons qu'il n'use de violences envers nous et ne commette des impiétés Coran 20 - 48 : Ne craignez rien, je suis avec vous, j'entends et je vois. Coran 20 - 49 : Allez et dites : nous sommes envoyés de ton Seigneur. Renvoie avec nous les enfants d'Israël et ne les accable pas de supplices. Nous venons chez toi avec un signe de ton Seigneur. Que la paix soit sur celui qui marche dans le droit chemin. Exode chap. 4 Avant d'accomplir sa mission auprès de pharaon Moïse s'en alla rendre visite à son beau père Jéthro pour lui demander la permission d'aller revoir ses frères. Jéthro lui dit " vas en paix. " Alors Moïse mit sa femme et ses deux fils sur un âne et retourna chez pharaon. Son frère Aaron averti par Dieu vint le rejoindre à la frontière de l'Egypte. Coran 26 - 09 : Souviens-toi que Dieu appela Moïse et lui ordonna de se rendre chez le peuple pervers ( les égyptiens). Coran 26 - 11 : Seigneur, je crains qu'ils ne me traitent d'imposteur. Coran 26 - 13 : Ils veulent également me faire expier un crime et je crains qu'ils ne me mettent à mort. Coran 26 - 14 à 16 : Nullement répondit Dieu, allez tous deux accompagnés de mes signes, nous serons avec vous et nous vous écouterons.. Allez tous deux auprès de Pharaon et dites-lui :

Je suis Moïse, l'envoyé du Maître de l'Univers, il te demande de laisser partir avec nous les enfants d'Israël. Coran 26 - 17 et 18 : Ils s'y rendirent et Pharaon dit à Moïse : ne t'avons-nous pas élevé parmi nous dans ton enfance ? Tu as passé plusieurs années de ta vie au milieu de nous, pourquoi as-tu commis l'action que tu sais, (le meurtre de l'égyptien) tu es un ingrat. Coran 26 - 19 et 20 : Oui, répondit Moïse, j'ai commis cette action, mais j'étais alors dans l'égarement. J'ai fui du milieu de vous par crainte ensuite Dieu m'a investi du pouvoir et constitué son Apôtre. Coran 20 - 51 et 52 : Qui est donc votre Seigneur, ô Moïse demanda Pharaon ? Notre Seigneur est celui qui a donné forme à tout ce qui existe et il le dirige dans la voie droite. Voir également dans le Coran : chapitres 10 (v. 76 - 81) et ch. 56 (v.21 - 47)

d/ Les dix plaies d'Egypte selon la Bible (Livre : Exode)
1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Toutes les eaux d'Egypte se transformèrent en sang (Chap. 07) Invasions de grenouilles sur le pays d'Egypte Moïse transforme la poussière en nuées de poux (Chap. 08) Invasions de mouches venimeuses Grande mortalité chez les animaux égyptiens (Chap. 09) Epidémies d'ulcères et de pustules La grêle et le feu détruisent les récoltes égyptiennes Invasions de sauterelles dévoreuses (Chap. 10) Les ténèbres couvrent l'Egypte durant 36 heures. La mort des premiers-nés mâles égyptiens. (Chap. 11)

Au cours de cette dixième plaie, le fils de pharaon perdit la vie. Alors très affligé Pharaon consentit enfin à laisser sortir le peuple hébreu vers sa liberté. Mais il changea d'avis et le poursuivit avec son armée. Coran 43 - 47 : Tous ces miracles étaient plus surprenants les uns que les autres. Nous les visitâmes (les égyptiens) pour leur infliger nos supplices afin qu'ils se convertissent. Coran 20 - 58 : Nous fîmes voir nos miracles à Pharaon, mais il les traita de mensonges et refusa d'y croire. Coran 20 - 59 : Pharaon dit : ô Moïse ! Es-tu venu pour nous chasser de notre pays par tes enchantements ? Coran 20 - 60 Nous t'en ferons voir de pareils, prenons rendez-vous et que tout soit égal. Coran 20 - 65 : Les magiciens se concertèrent et se parlèrent en secret : Ces deux hommes sont dirent-ils des magiciens ! Puis les magiciens de pharaon demandèrent à Moïse :

est-ce toi, Moïse qui jettera ton bâton le premier ou bien nous ? Coran 20 - 69 : Il répondit aux magiciens de pharaon : Jetez les premiers. Et voici que tout d'un coup, il lui sembla que leurs cordes et leurs baguettes couraient (sur le sol) comme par enchantement Coran 20 - 70 à 72 : Moïse en conçut une frayeur secrète en lui-même, mais Dieu lui dit : ne crains rien, car tu es le plus fort. Jette ton bâton, il dévorera tout ce qu'ils ont imaginé comme le font les magiciens qui utilisent les artifices Coran 20 - 73 et 74 : Et les magiciens se prosternèrent en disant : nous croyons au Seigneur d'Aaron et de Moïse, mais pharaon se fâcha et leur interdit de croire sans sa permission. Il les menaça de leur faire couper les mains et de les crucifier aux tiges de palmiers ! Coran 10 - 83 : Et personne ne crut en Moïse excepté son propre peuple, de crainte que pharaon et les grands (d'Egypte) ne les opprimassent, car pharaon était puissant et commettait des excès. Coran 43 - 48 : (dans les épreuves ) ils dirent à Moïse : O Magicien ! prie ton Dieu de faire ce qu'il a promis, car nous voilà (venus) sur la voie de droite (et laisserons aller son peuple) Coran 43 - 49 : Mais à peine avions-nous délivré pharaon et son peuple des plaies, qu'ils violèrent à nouveau leurs engagements. Coran 43 - 50 : Pharaon fit proclamer à son peuple ces paroles : mon peuple ne suis-je pas Maître du royaume d'Egypte ? Ne suis-je pas plus fort que cet homme méprisable qui peut à peine s'exprimer ? Coran 43 - 53 et 54 : Si au moins on lui voyait des bracelets d'or ? Ou s'il venait en compagnie des anges ? Ces paroles inspirèrent de la légèreté à ces peuples pervers qui lui obéirent. Coran 10 - 88 : Seigneur s'écria Moïse, tu as donné à Pharaon et à ses grands les richesses et la splendeur en ce monde, afin qu'ils s'égarent de ton chemin. Seigneur détruis leurs richesses et endurcis leurs cœurs afin qu'ils ne croient point jusqu'à ce qu'ils éprouvent leur terrible châtiment. Coran 40 - 48 : Dieu préserva cet homme (Moïse) des mauvais desseins qu'ils avaient imaginés contre lui. Et la famille de pharaon a été enveloppée des peines du châtiment. Coran 40 - 49 : Du feu où on l'amène le matin et le soir, le jour où surgira l'heure on lui criera "famille de pharaon, allez au plus terrible des châtiments." Coran 11 - 100 Pharaon marchera à la tête de son peuple au jour de la résurrection. Il le fera descendre dans le feu. Quelle affreuse descente !

e/ La traversée de la Mer Rouge
Coran 07 - 124 : Les grands du royaume de Pharaon, lui dirent : Laisseras-tu partir Moïse et sa nation, afin qu'ils ravagent la terre, qu'ils t'abandonnent toi et tes divinités ? Pharaon leur répondit : Faisons mourir leurs enfants mâles et n'épargnons que les filles, ainsi nous les dominerons. Coran 07 - 125 : Moïse dit alors à son peuple : Implorez l'assistance de Dieu et attendez, car la Terre est à Dieu et il la donne en héritage aux serviteurs fidèles qu'il a choisi. La vie future sera la récompense de ceux qui le craignent. Coran 07 - 127 : Déjà nous avons fait sentir aux peuples de pharaon, les plaies de la stérilité et la perte de leurs denrées, afin qu'ils réfléchissent. Coran 07 - 129 : Les égyptiens dirent à Moïse : tu as beau nous apporter des miracles, nous ne te croirons pas. Coran 07 - 130 : Alors nous envoyâmes contre l'inondation, les sauterelles, la vermine, les grenouilles et le sang, tous des signes évidents, mais ils s'enflèrent d'orgueil et demeurèrent criminels. Coran 07 - 131 : Chaque fois qu'une plaie s'appesantissait sur eux, ils disaient à Moïse : Invoque ton Dieu suivant l'alliance que tu as contractée avec Lui. Si tu nous délivres, nous ajouterons foi et nous laisserons partir avec toi les enfants d'Israël. Mais à peine étaient-ils délivrés et que le terme d'une plaie expirait, ils violaient leurs promesses. EXODE ch. 12 (29) Au milieu de la nuit, l'Eternel tous les premiers-nés dans le pays d'Egypte, depuis le premier-né de pharaon assis sur le trône, jusqu'au premier-né du captif dans sa prison et jusqu'à tous les premiers-nés des animaux. Il n'y eut point de maison égyptienne où il n'y eut un mort ! Et les enfants d'Israël partirent de Ramsès (!) pour Succoth. L'Eternel allait devant eux le jour dans une colonne de nuée pour les guider et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer. (chap. 13) EXODE ch. 14 : De Succoth, l'Eternel les guida jusqu'au bord de la Mer Rouge où ils campèrent. Mais on annonça à Pharaon que les israélites s'étaient enfuis vers le désert. Aussitôt il attela son char et avec 600 chars d'élite, il les poursuivit. Alors l'ange de Dieu et la colonne de nuée qui marchait devant eux, se mit derrière eux, pour séparer les deux camps. Coran 26 - 52 : Nous révélâmes à Moïse cet ordre " Tu sortiras avec mes serviteurs pendant le nuit, mais vous serez poursuivis. " Coran 26 - 53 : Pharaon envoya dans les villes de son empire des hommes chargés de rassembler des troupes. Coran 26 - 54 : Les israélites, disait-on, ne sont qu'un ramassis de gens peu nombreux de toutes espèces. Mais ils sont irrités contre nous. Coran 26 - 56 : Nous égyptiens, sommes nombreux et disciplinés.

Coran 26 - 60 : Au lever du soleil, les égyptiens les poursuivirent. Coran 26 - 61 : Et lorsque les deux armées (!) furent à une distance telle qu'elles pouvaient se voir, les compagnons de Moïse s'écrièrent : nous sommes rejoints. Coran 26 - 62 : Point du tout dit Moïse, Dieu est avec moi. Il me guidera. Coran 26 - 63 : Nous révélâmes à Moïse cet ordre : Frappe la mer de ton bâton. Coran 20 - 79 : Fraye un chemin sec à mes serviteurs à travers la mer, Coran 20 - 80 : Ne crains point d'être atteint et n'aie pas peur. Coran 55 - 19 : Il a séparé les deux mers qui se touchent Coran 55 - 20 : Entre elles s'élève une barrière, afin qu'elles ne puissent pas déborder " l'une dans l'autre, " l'une et l'autre fournissent des perles et du corail. Coran 26 - 63 : Et la Mer Rouge se fendit en deux et chacune de ses parties se dressait des deux côtés comme une grande muraille. Et le peuple de Dieu traversa le fond sec de la mer et arriva sur l'autre rive. Sans hésiter pharaon s'engagea également dans le passage. Mais Dieu dit à Moïse remet ton bâton dans l'eau et les eaux se refermèrent engloutissant l'armée de pharaon. Coran 20 - 81 : Pharaon les poursuivit avec son armée Coran 26 - 64 : Puis nous fîmes approcher les égyptiens. Coran 44 - 23 : Laisse les flots ouverts, l'armée ennemie y sera engloutie. Coran 26 - 65 : Nous sauvâmes Moïse et tous ceux qui le suivirent et nous submergeâmes les autres. Coran 20 - 81 : Et les eaux de la mer les recouvrirent tous. Pharaon a égaré son peuple, il ne l'a pas conduit dans le droit chemin. Coran 44 - 28 et 29 : Les cieux et la terre n'ont point pleuré sur eux, ils ont mérité leur punition. Nous avons délivré les enfants d'Israël de peines humiliantes et des excès de pharaon, prince orgueilleux. Coran 44 - 31 et 32 : Nous les avons choisis à bon escient entre tous les peuples de l'univers en leur montrant des miracles comme preuves évidentes. Coran 20 - 82 : Ô enfants d'Israël ! Nous vous avons délivré de votre ennemi et nous vous avons donné pour rendez-vous le flanc droit du Mont Sinaï, nous vous avons nourri dans le désert avec de la manne et des cailles.

f/ L' exode des enfants d' Israël au désert
Coran 07 - 134 : Nous avons traversé la mer avec les enfants d'Israël et dans le pays traversé, ils trouvèrent un peuple adorant des

idoles. Ô Moïse ! dirent les israélites faites nous des dieux comme ces gens en ont. Vous êtes des ignorants répondit Moïse. Coran 07 - 135 : Le culte qu'ils professent est caduc (nul) et leurs actions sont vaines. Coran 07 - 136 : Chercherai-je pour vous une divinité autre que ce Dieu qui vous a élevé au-dessus de tous les peuples ? Coran 07 - 137 : Souvenez-vous que nous vous avons délivré de la famille de pharaon qui vous accablait de maux, qui tuait vos enfants mâles et n'épargnait que vos filles. C'était une dure épreuve de la part du Seigneur. Coran 07 - 138 : (Arrivés au Mont Sinaï) Nous donnâmes à Moïse un rendez-vous pour trente nuits auxquelles nous avons ajouté dix nuits, en sorte que le temps de notre entretien dura quarante nuits et quarante jours. Moïse dit alors à son frère Aaron : Remplace-moi auprès de mon peuple, agis avec justice et ne marche pas dans le sentier des méchants. Coran 07 - 139 : Lorsque Moïse arriva à l'heure indiquée (sur la montagne) et que Dieu lui eut parlé, il dit à Dieu : Seigneur, montre-toi à moi afin que je te contemple. Tu ne me verras pas reprit Dieu, regarde plutôt la montagne, si elle reste immobile à sa place, tu me verras. Et Dieu se manifesta dans un nuage de poussière, avec des éclairs et le grondement du tonnerre. Moïse resta évanoui, face contre terre. Coran 07 - 140 : Revenu à lui, il s'écria " gloire à Toi ! Je retourne à Toi, pénétré de repentir et je suis le premier des croyants. Coran 07 - 141 : Ô Moïse ! dit le Seigneur, je t'ai choisi de préférence à tous les hommes pour porter mes commandements et ma parole. Prends ce que je te donne et sois reconnaissant. Coran 07 - 142 : Nous avons tracé pour lui sur des tables, des commandements sur toutes matières et des explications détaillées sur toutes choses. Emporte-les avec fermeté et ordonne à ton peuple de les observer de son mieux. Coran 07- 143 : J'écarterai de mes signes tous ceux qui s'enorgueilliront injustement sur la terre et qui ne croiront pas en voyant nos miracles. Coran 07- 146 : Pendant son absence, le peuple de Moïse tourna son cœur et prit pour objet de culte : l'image d'un VEAU, qu'il se mit à adorer. Coran 07- 147 : Ils prirent ce veau (d'or) pour objet de culte et ils agirent avec iniquité. EXODE ch. 32 v 7 : L'Eternel dit à Moïse " Vas, descends, car ton peuple que tu as fait sortir d'Egypte s'est corrompu. Ils se sont écartés de la voie que je leur avais prescrite : ils se sont fait un veau en fonte et en or. Et l'Eternel dit à Moïse : laisse ma colère s'enflammer, je les consumerai et je ferai de toi une grande nation... Mais Moïse implora le pardon de l'Eternel en argumentant que les égyptiens diraient alors : " pourquoi leur Dieu les as fait sortir d'Egypte afin de les tuer dans les montagnes ? "

Moïse descendit de la montagne avec les deux tables de la Loi que Dieu avait gravé sur chaque côté des tablettes. Et comme il approchait du camp, il vit le veau et les danses. Dans sa colère Moïse jeta les tablettes contre terre et elles se brisèrent. Puis il prit le veau et le réduisit en poudre dans le feu, puis il fit boire cette poudre avec de l'eau aux enfants d'Israël !

La vache et le veau : symboles Egyptiens de fertilité
Methyer ou la vache primitive représentait les eaux du Noun (le magma liquide primitif de la création du monde vu par les égyptiens de l'époque archaïque. ) mais dans certaines cosmogonies ( mythes attribuants à diverses divinités locales une façon personnelle de créer le monde) la déesse vache servait de lieu de gestation au soleil avant son apparition. A partir des premières dynasties officielles, le culte des animaux / fétiches passa au second plan. Il fut remplacé dès vers -2700 avant notre ère par une nouvelle religion qui parlait d'un Dieu suprême, omniprésent et invisible qui avait le pouvoir de faire ressusciter les âmes méritantes. Le culte aux taureaux qui avait conservé son rôle symbolique reprit de l'importance sous Aménophis II et la dynastie des Ramsès qui se faisaient honorer eux-mêmes comme de véritables dieux vivants...(voir notre autre site HISTOREL/EGYPT) Selon les pharaons en exercice, l'Egypte a donc connu des hautes et des basses périodes de spiritualité alternées, avec des Périodes Intermédiaires de guerres civilles ou d'occupation par des étrangers qui ont duré parfois plus de deux siècles...Sous le Nouvel Empire (période où les hébreux vécurent en Egypte) la religion devint même assez confuse puisque certains pharaons n'hésitèrent pas à se faire adorer et sculpter de manière colossale comme étant les égaux du plus grand dieu! Est-ce aussi un hasard si le chapitre 2 du Coran s'intitule : " la vache " ?

g/ Les juifs et le veau d' or
Coran 02 - 48 Lorsque nous formions notre Alliance avec Moïse pendant 40 jours et 40 nuits, vous avez pris pendant son absence un VEAU pour objet d'adoration. Ainsi vous avez agi iniquement. Coran 20 - 87 : Nous venons d'éprouver ton peuple et il s'est égaré. Coran 20 - 88 : Moïse retourna au milieu de son peuple, enflammé de colère et accablé de tristesse. Il dit à son peuple : Coran 20 - 89 : Ô mon peuple ! Dieu ne vous a-t-il pas fait une belle promesse ? L'Alliance vous paraîtrait-elle déjà durer depuis trop longtemps ? Ou bien avez-vous voulu que la colère de Dieu tombât sur vous ? Pourquoi avez-vous agi contrairement à mes promesses ? Coran 20 - 90 : Le peuple répondit : Nous n'avons point violé nos promesses de notre propre initiative, on nous a commandé de donner plusieurs charges de nos ornements ( bijoux d'or ) pour les jeter au feu et en sortir l'image d'un veau. On nous a dit "ceci est votre dieu et le Dieu de Moïse, mais il l'a oublié pour aller en chercher un autre ..." Coran 02 - 51 : Moïse leur dit :

Vous avez agi iniquement envers vous-mêmes en adorant le veau. Revenez à votre Créateur, ou bien donnez-vous la mort. Il vous pardonnera, car il aime l'homme converti et le couvre de sa miséricorde. Coran 02 - 49 : Nous vous avons pardonné afin que vous soyez reconnaissants.

h/ Les Tables des " dix " Commandements
Coran 07 - 149 : Moïse revenu au milieu de son peuple, rempli de colère et de dépit, s'écria : affreuse action que vous avez commise durant mon absence ! Voulez-vous hâter la vengeance de Dieu ? Il jeta les tables de Dieu à terre. Puis il saisit la tête d'Aaron pour lui demander des comptes. Celui-ci dit : Ô fils (frère) de ma mère, le peuple m'a ôté toute force, peu s'en est fallu qu'il ne m'ait tué. Ne va pas réjouir mes ennemis en me punissant et ne me met pas au nombre des pervers. Coran 07 - 150 : Seigneur ! s'écria Moïse, pardonne-moi et à mon frère, donne-nous une place dans ta miséricorde, car tu es miséricordieux. Coran 07 - 152 : Ceux qui après avoir commis une mauvaise action reviennent à Dieu, regrettent sincèrement et croient ... auront droit à l'indulgence et à la miséricorde divine. Coran 07 - 153 : Lorsque le courroux de Moïse se calma, il ramassa les tables de la loi. Les caractères qui y étaient tracés renfermaient la direction et la grâce pour ceux qui redoutent leur Dieu. Coran 07 - 154 : Moïse prit dans le peuple soixante et dix hommes choisis parmi les anciens qui serviront de conseil des sages en ton absence.

" les dix commandements de Dieu donnés par Moïse " :
1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Il n'y a qu'un seul Dieu et lui seul doit être adoré Tu n'adoreras la ressemblance d'aucun animal Tu ne jureras point en vain avec le nom de Dieu Tu respecteras le 7è jour du sabbat Tu honoreras ton père et ta mère Tu ne commettras point de meurtre Tu ne commettras point d'adultère Tu ne déroberas ( voleras ) point Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain Tu ne désireras aucune chose qui appartiens à autrui pour l'acquérir de manière malhonnête ou déshonorante.

Coran 07 - 170 : Quand nous élevâmes la montagne de Sinaï comme un ombrage au-dessus de leurs têtes, ils croyaient qu'elle allait tomber sur eux, alors nous leur dîmes. "Recevez ces tables" que nous vous donnons, avec une ferme résolution de les observer et souvenez-vous de ce qu'elles contiennent afin que vous craigniez le Seigneur. Coran 07 - 179 : (concerne 3è commandement). Les plus beaux noms appartiennent à Dieu, Invoquez-le par ces noms et éloignezvous de ceux qui les appliquent à tort. Ils auront ce qu'ils méritent. Coran 07 - 159 :

Il y a dans le peuple de Moïse un certain nombre d'hommes qui prennent la vérité pour guide et qui pratiquent l'équité. Coran 07 - 160 : Nous avons partagé les hébreux en douze tribus, formant autant de nations. Nous avons révélé à Moïse qui implorait la pluie pour son peuple ces paroles : Frappe le rocher de ton bâton et le rocher se fendit pour faire jaillir une source où tout le monde put boire. Puis nous fîmes planer sur eux un nuage de cailles. Nourrissez-vous dans le désert de manne et de délices que nous vous accordons. Coran 02 - 57 : Moïse demanda à Dieu de l'eau dans le désert pour désaltérer son peuple. Nous lui dîmes frappe le rocher de ton bâton. Tout d'un coup les eaux jaillirent et tous se désaltérèrent. Coran 02 - 58 : Lorsque vous avez dit : Ô Moïse ! nous ne pouvons supporter plus longtemps une seule nourriture et même nourriture (la manne), prie ton Seigneur qu'il fasse pousser pour nous des légumes et des produits de la terre. Moïse leur répondit " voulez-vous échanger ce qui est bon contre ce qui est mauvais ? Eh bien rentrez en Egypte, vous y trouverez ce que vous demanderez. Coran 02 - 60 : Lorsque nous acceptâmes votre alliance et que vous avez vu se dresser au-dessus de vos têtes le Mont Sinaï, nous dîmes : Recevez avec fermeté les lois que nous vous donnons et souvenez-vous de ce qu'elles contiennent. Peut-être craindrez-vous Dieu ? Coran 02 - 63 : Moïse dit un jour à son peuple " Dieu vous ordonne d'immoler une vache." Les israélites s'écrièrent : " te moques-tu de nous ? " Moïse répondit : Que Dieu me préserve, dit-il d'être au nombre des insensés ! Prie ton Seigneur de nous dire quelle doit être la vache ? Dieu veut qu'elle ne soit ni vieille, ni trop jeune, mais d'un âge moyen. Faites donc ce qui vous est ordonné. Deutéronome ch 31 : Moïse, s'adressant à tout Israël, lui dit : Aujourd'hui je suis âgé de 120 ans et l'Eternel m'a dit : tu ne passeras pas ce Jourdain. " Mais c'est l'Eternel qui marcheras lui-même devant toi. Et Moïse entonna son Cantique à l'Eternel et disparut pour toujours? personne ne retrouva jamais son corps.:

"CANTIQUE de MOÏSE à L' ETERNEL :"
Cieux prêtez l'oreille et Terre écoute les paroles de ma bouche Que mes instructions se répandent comme la pluie, Que ma parole tombe comme la rosée, Comme des ondées sur la verdure, Comme des gouttes d'eau sur l'herbe, Car je proclamerai le nom de l'Eternel, Il est le rocher. Ses œuvres sont parfaites, Car toutes ses voies sont justes, C'est un Dieu fidèle et sans iniquité. Rendez gloire à notre Dieu. Le Très-Haut a donné un héritage aux nations, Il a trouvé son peuple dans une contrée désertique, dans une solitude aux effroyables hurlements, Il l'a entouré de soins et gardé comme la prunelle de son œil, pareil à l'aigle qui veille sur sa couvée, voltige sur ses petits, déploie les ailes, les prend et les porte sur ses plumes.

Nul n'est semblable à l'Eternel, il est avec majesté porté sur les nuées, le Dieu d'Eternité est un refuge et sous ses bras éternels est une retraite.

Sois-lui fidèle et il t'aimera. Retour au menu du site

Chapitre 12 : SAÜL et David : premiers ROIS des JUIFS

Entrée du peuple juif dans la terre Promise (selon la Bible) Après la mort de Moïse, JOSUE lui succéda à la tête des douze tribus d'Israël, il en fut à la fois le chef d'armée et le gouverneur, car dès cette période la conquête de la Terre Promise allait faire couler beaucoup de sang ! Ce fut le début de nombreuses guerres contre les Cananéens, Philistins, Edomites, Madianites, Ammonites... Après la mort de Josué, le pays connut d'abord 18 années d'anarchie où aucun chef véritable ne fut reconnu par le peuple. Puis les douze tribus d'Israël furent administrées par des JUGES qui gouvernaient plusieurs provinces. Samuel (qui avait transmis son pouvoir de Juges à ses deux fils -peu intègres) habitait Ramath ( un village proche de Bethléem ) lorsqu'il reçu demande du peuple juif qui lui réclamait UN ROI. Il oindra et intronisera Saül en tant que : 1er roi des juifs. Coran 02 - 247 : Rappelle-toi l'assemblée des enfants d'Israël après la mort de Moïse, lorsqu'ils demandèrent au prophète Samuel : créez-nous un ROI et nous combattrons dans le sentier de Dieu. Et il leur répondit " lorsqu'on vous le commandera, le ferez-vous ? " Pourquoi ne le ferions-nous pas, nous qui avons été chassés de notre pays et séparés de nos enfants ? Et pourtant lorsqu'il leur ordonna de combattre dans le sentier de Dieu, ils changèrent d'avis, excepté un petit nombre. Coran 02 - 248 : Samuel leur dit : Dieu a choisi Talout (Saül) pour être votre roi (...) Dieu l'a choisi pour vous commander, il lui a accordé une vaste science et la force. Dieu donne le pouvoir à qui il veut, il est immense et savant. Coran 02 - 249 : Le prophète (Samuel) leur ajouta : " En signe de son pouvoir viendra l'Arche d'Alliance. Dans elle vous aurez un gage de sécurité de votre Seigneur. Elle renfermera quelques reliques de la famille Moïse et Aaron, les anges la porteront. Flavius Josèphe (extraits) - Livres V et VI Un mois après sa prise de pouvoir, Saül fut attaqué par l'armée des Ammonites. Mais la plupart des israélites préférèrent prendre leurs bœufs et leurs chevaux pour aller labourer. Saül ayant coupé les jarrets d'environ cent animaux, le lendemain tous les hommes craignant le même traitement étaient prêts avec leurs armes pour lutter contre l'envahisseur ammonite ... Bible : 1 Livre de Samuel 11 Naschasch l'Ammonite vint assiéger Jabès en Galaad. Saül nouveau roi d'Israël prit une paire de bœufs et les coupa en morceaux pour les envoyer par messagers dans tout le territoire d'Israël. Ceux-ci proclamèrent aux juifs : Quiconque ne suivra pas Saül et Samuel aura ses bœufs traités de la même manière ... Coran 38 - 30 et 32 : Un jour, sur le soir on amena au roi (David) des chevaux magnifiques, debout sur trois de leurs pieds (...) mais il se mit à leur couper les jarrets et la tête. Flavius Josèphe (suite) Mais Saül qui possédait une nature nerveuse et orgueilleuse, fut atteint de crises d'étouffements comparables à de l'asthme. Ses médecins lui recommandèrent le calme et la musique douce. Alors on alla chercher un jeune berger de Bethléem nommé DAVID qui vint dans la maison royale de Saül pour lui jouer de la harpe. Peu de temps après les Philistins vinrent camper devant les villes de Soco et d'Aséca. Et durant 40 jours un géant

nommé Goliath vint provoquer les juifs à un combat entre deux hommes. Chacun représentant son camp, le camp vaincu devrait alors s'incliner devant le gagnant. Coran 02 - 250 : Lorsque le roi Saül partit avec ses soldats, il leur dit : Dieu va vous mettre à l'épreuve au bord de cette rivière. (...) Lorsque Saül et ses hommes eurent traversé la rivière, les autres s'écrièrent : Nous n'avons point de force aujourd'hui contre Djalout (Goliath) et ses soldats. Coran 02 - 251 : Sur le point de combattre Goliath et son armée, ils s'écrièrent Seigneur, accorde-nous la constance, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur ce peuple infidèle. Flavius Josèphe (suite) : Seul David eut le courage d'aller affronter le géant Goliath avec pour seule arme sa fronde et cinq petites pierres. En le voyant venir Goliath hurla " me prend-on pour un chien pour venir me combattre avec des pierres ? " David lui répliqua : tu es moins qu'un chien, après t'avoir tué, je te couperai la tête et la donnerai à manger aux chiens. Goliath devint écumant de colère ! Lorsqu'ils furent face à face, David lui envoya avec sa fronde une pierre au milieu du front et le géant s'écrasa à terre. David prit son épée et lui coupa la tête, l'armée philistine s'enfuit en subissant de graves pertes. Coran 02 - 252 : Et les Israélites mirent les Philistins en fuite avec la permission de Dieu. David tua Goliath et Dieu lui donna le livre et la sagesse. Il lui apprit ce qu'il voulut. Le petit David avait remporté une grande victoire et Saül devint jaloux de la gloire de celui qui devenait son rival dans l'esprit populaire. Lorsque Saül mourut David devint le second Roi des Juifs. David fut considéré comme le plus grand roi d'Israël, il mourut à l'âge de soixante dix ans. Il eut huit épouses avant de s'installer à Jérusalem qui lui donnèrent six fils et une fille connue. Puis il épousa encore d'autres femmes dont il eut neuf fils et deux fils de ses concubines. Coran 17 - 57 : (...) Nous avons élevé les prophètes au dessus des autres et donné

" les psaumes à David " (dont voici quelques extraits) :
Psaume 08 : Eternel notre Seigneur, que ton nom est magnifique sur toute la terre ! Ta majesté s'élève au-dessus des cieux. Quand je contemple les cieux ouvrage de tes mains, La lune et les étoiles que tu as créé ! Qu'est-ce que l'homme pour que tu te souviennes de lui ? Que ton nom est magnifique sur toute la terre ! Psaume 23 - L'Eternel est mon berger, je ne manquerai de rien. Dans les verts pâturages, il me fait reposer et près des eaux limpides, il m'a désaltéré. Dans la vallée de l'ombre je ne crains pas la mort, son bras et sa houlette seront mon réconfort. Psaume 30 - Je t'exalte, ô Eternel car tu m'as relevé Eternel mon Dieu j'ai crié à Toi et tu m'as guéri. (36) Car auprès de toi est la source de la vie Par ta lumière nous voyons la lumière Psaume 42 - Comme une biche soupire après l'eau du torrent, mon âme soupire après Toi, ô mon Dieu ! Mon âme a soif du Dieu vivant.

Psaume 67 - Que Dieu fasse luire sa lumière sur la terre, afin que l'on connaisse sa voie parmi toutes les nations et que tous les peuples des extrémités de la terre le louent. Psaume 103 - Mon âme bénis l'Eternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! Mon âme, n'oublie aucun de ses bienfaits C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités Il guérit tes blessures et toutes tes maladies, Comme un père a compassion de ses enfants, L'Eternel a compassion de ceux qui le craignent, Il se souvient que nous sommes formés de poussière. Les jours de l'homme sont comme l'herbe, Il fleurit comme la fleur des champs Et lorsqu'un vent passe sur elle, elle n'est plus et la place qu'elle occupait, reste vide. Psaume 104 - Eternel mon Dieu tu es infiniment grand ! Tu es revêtu d'éclat et de magnificence Enveloppé de lumière comme d'un manteau Psaume 109 - Je louerai de ma bouche hautement l'Eternel, Je le célébrerai au milieu de la multitude, car il se tient à la droite du pauvre, pour le délivrer de ceux qui l'oppriment et le condamnent. Psaume 112 - La lumière se lève dans les ténèbres pour l'homme droit et celui qui est miséricordieux, compatissant et juste. Heureux l'homme qui exerce la miséricorde et qui prête, en réglant toutes ses actions selon la justice. Psaume 119 - Je suis un étranger sur la terre Mon âme est attachée à la poussière et quand j'y retournerai, rends-moi la vie selon ta parole. Tes mains m'ont créé, elles m'ont formé, Eternel que ta miséricorde vienne sur moi. Psaume 145 à 148 - Je t'exalterai ô mon Dieu, mon roi ! L'Eternel soutient ceux qui tombent Il donne du pain aux affamés, Il délivre les prisonniers de leur captivité Il ouvre les yeux des aveugles Il redresse ceux qui ont le dos courbé Il protège les étrangers, la veuve et l'orphelin Il abaisse les méchants et renvoie les orgueilleux les mains vides. Il donne la laine comme la neige, Il répand la gelée blanche comme de la cendre Il fait souffler son vent et mugir les flots. Louez-le vous tous, ses anges, Louez-le, vous, toutes les étoiles lumineuses Louez-le, rois de la terre et tous les peuples Princes et tous les juges de la terre Que TOUS louent le nom de l'Eternel. Sa majesté est au-dessus de la terre et des cieux. Coran 34 - 10

Nous avons accordé à David un don qui venait de nous (le talent d'être chantre et poète). Nous dîmes "ô montagnes et oiseaux, alternez avec lui dans ses chants." (...) Samuel 2ème livre chap. 11 et Flavius Josèphe : Un jour du haut d'une galerie de son palais, David aperçut une jeune et jolie femme nommée Bethsabée qui prenait son bain. Il l'envoya chercher et la mit enceinte. Or cette Bethsabée était déjà mariée avec Urie son écuyer. Comme Moïse punissait de lapidation toute femme infidèle, David le fit venir trois fois à sa table, le fit boire et ensuite lui intima l'ordre d'aller rejoindre sa femme au lit. Mais comme le pays d'Israël était en guerre contre les Ammonites, Urie refusa de rejoindre le lit de sa femme, tant que les autres soldats devraient faire le siège de Rabath, la capitale ammonite. David écrivit alors à Joab son général pour qu'il mette Urie à la pointe des combats et y trouve la mort ! Par la voix du prophète Nathan, qui conta à David l'histoire d'un riche propriétaire qui a volé l'unique brebis d'un homme très pauvre Dieu fit comprendre à David que son geste était méprisable... David comprit la leçon et fit pénitence. Coran 38 - 20 : Deux plaideurs vinrent demander Justice à David. Coran 38 - 21 : Nous sommes deux adversaires, dirige-nous sur le chemin le plus égal et prononce entre nous la justice. Coran 38 - 22 : Le premier avait 99 brebis et moi je n'en avais qu'une. Il me dit un jour "donne-moi ta brebis à garder. Puis il me l'a ravie et a refusé de me la rendre." Coran 38 - 23 : David lui répondit : Il a commis une injustice à ton égard en te prenant ton unique brebis pour l'ajouter aux siennes. (Et David comprit qu'en réalité il se jugeait lui-même). David s'aperçut que nous voulions l'éprouver par cet exemple et il implora le pardon de Dieu, se prosterna et se repentit. Coran 38 - 25 : Ô David ! Nous t'avons établi notre lieutenant sur la terre. Rend la justice avec équité et gardes-toi de suivre tes passions, elles te détourneraient du sentier de Dieu. Coran 38 - 24 : Nous lui pardonnâmes, nous lui avons accordé une place près de nous dans le Paradis et une belle demeure au ciel. David épousa Bethsabée, mais ce premier enfant né entre elle et le roi mourut à la naissance. Dieu accepta son repentir et lui donna par cette même femme un second fils, qu'il appela " SALOMON " Coran 38 - 29 : Nous donnâmes à David Salomon pour fils. Quel excellent serviteur ! Il aimait revenir à Dieu.

Retour au menu du site

Chapitre 13 : Le Roi Salomon et la Reine de Saba

Coran 21 - 79 : Nous donnâmes à David et à Salomon l'intelligence, la science et la sagesse. Et nous forçâmes les montagnes et les oiseaux à chanter nos louanges. Nous avons agi. Coran 27 - 16 : (...) Salomon fut l'héritier de David. Il dit " Dieu nous a appris à comprendre le langage des oiseaux et nous a comblé en toutes choses. Ce sont des faveurs évidentes de Dieu. Coran 27 - 17 : Un jour que Salomon avait rassemblé ses armées, il se dirigea avec eux vers la vallée des fourmis. Coran 27 - 18 : En voyant venir cette grande armée une fourmi s'écria : Ô fourmis, rentrez vite dans vos demeures de peur que Salomon et son armée ne vous foulent avec leurs pieds par mégarde... Cela fit sourire Salomon. Coran 27 - 20 : Salomon avait de magnifiques volières, et il se plaisait à les entendre chanter. Mais un jour il remarqua qu'un oiseau à la huppe (ara?) n'était pas revenu. Peu de temps après ce superbe parleur vint se poser sur l'épaule de Salomon et dit au roi : Coran 27 - 22 : J'ai appris ce que tu ne sais pas, je viens de Saba avec des nouvelles qui vous intéresseront : Coran 27 - 23 : J'y ai trouvé une femme régnant sur les hommes, elle possède toute sorte de biens et elle a un très grand trône. Coran 27 - 24 : Mais j'ai vu aussi qu'elle et son peuple adoraient le soleil, Satan a embelli leurs œuvres à leurs yeux, il les a détournés de la vraie voie en sorte qu'ils ne sont pas dirigés. Coran 27 - 25 : Et ils n'adorent point ce Dieu unique qui produit au grand jour les secrets des cieux et de la terre, qui sait ce que vous pensez et tout ce que vous faites. Coran 27 - 27 : Nous verrons, dit Salomon, si tu dis vrai ou si tu mens ? Coran 27 - 28 : Va-t'en avec cette lettre de ma part, et remet la à la reine Coran 27 - 29 : Surprise et charmée par l'arrivée de l'oiseau multicolore, la reine convoqua les grands du royaume pour les informer de l'arrivée du message de Salomon et leur lire le contenu : Coran 27 - 33 : Nous sommes forts et redoutables, reprirent-ils, mais c'est à toi, notre reine, de nous donner des ordres et de commander. Coran 27 - 34 : Lorsque les rois étrangers entrent dans la ville, dit la reine ils la ravagent et transforment les plus honorables

citoyens en pauvres misérables. Coran 27 - 35 : J'enverrai donc des présents à Salomon et attendrai sa réponse Coran 27 - 36 : Lorsque l'envoyé de la reine de Saba se présenta devant Salomon celui-ci lui dit " : Voulez-vous augmenter mes trésors ? Ce que Dieu m'a donné vaut bien mieux que les biens dont il vous a comblé. Mais vous mettez vos biens dans vos richesses ! Coran 27 - 37 : Retourne vers le peuple qui t'envoie. Nous irons l'attaquer avec une armée où vous ne pourrez pas résister. Nous vous aviliront et vous chasseront du pays. Coran 27 - 41 : Alors la REINE de SABA vint se présenter devant Salomon qui l'invita dans son palais pavé de cristal. Elle en fut toute éblouie. Coran 27 - 45 : Seigneur, dit-elle, j'avais agi iniquement en adorant les idoles, mais maintenant je me résigne comme Salomon à la volonté de Dieu, Maître de l'Univers.

Retour au menu du site

Chapitre 14 : Le LIVRE de JOB et le Coran

Il y avait dans le pays d'Uts un homme intègre et droit, qui craignait Dieu et se détournait du mal. Il s'appelait JOB. Il était riche et une très considéré en Orient , car il possédait sept fils et trois filles, de nombreux serviteurs avec 7 000 brebis, 3 000 chameaux, 500 paires de bœufs, et 500 ânesses... Livre de JOB chap. 6 : (Au ciel) un jour les fils de Dieu vinrent se présenter devant l'Eternel et Satan vint aussi au milieu d'eux. L'Eternel lui dit : Je viens de parcourir la terre, j'ai vu un homme très heureux et très riche, parce que tu le protèges. Mais enlève lui ta protection et on verra s'il ne te maudit pas ? L'Eternel répondit à Satan : Voici prends tout ce qui lui appartient, seulement épargne sa vie Et les malheurs se succédèrent : les sabéens, ( hommes de Saba ) enlevèrent les bœufs et les ânesses, au même moment on lui annonça que la foudre avait détruit les bergeries et que des bandes de chaldéens ( Irakiens ) avaient enlevé ses chameaux en tuant ses serviteurs. Et pour couronner le tableau on lui annonça qu'un cyclone avait détruit sa maison et tué tous ses enfants... Puis Satan frappa Job d'ulcères malins qui le couvrirent de la tête aux pieds, le pauvre Job s'assit sur la cendre pour se gratter avec un tesson. Et Satan lui parla par la bouche de sa femme : Ne demeure pas ferme dans ton intégrité ! Maudis Dieu et meurs. Mais Job lui répondit : Tu parles comme une femme insensée. Pourquoi ne recevrions pas le mal de Dieu comme recevons le bien ? Coran 21 - 83 : Souviens-toi de JOB quand il cria vers son Seigneur : Voici le malheur qui m'atteint, mais tu es le plus compatissant des compatissants. Coran 38 - 40 : Souviens-toi aussi de notre serviteur J0B lorsqu'il adressa à son Seigneur ces paroles Satan m'a accablé de maladies et de tourments " Coran 38 - 41 : Une voix lui cria : Frappe la terre de ton pied , il le fit et une source d'eau jaillit ! Cette eau te servira pour les ablutions et sa fraîcheur te désaltérera. " Et Job dit la Bible se mit à maudire le jour de sa naissance ! Pourquoi ne suis-je pas mort dans les entrailles de ma mère ? Pourquoi Dieu donne-t-il la lumière à celui qui souffre ? Je n'ai ni paix, ni repos et le trouble s'est emparé de moi, l'homme naît pour souffrir, comme l'étincelle pour voler. Job Chap. 14 : L'homme né de la femme a une vie courte et sans cesse agitée : il naît, il est coupé comme une fleur, il fuit et il disparaît comme une ombre Job Chap. 28 : Mais où se trouve la sagesse ? D'où vient l'intelligence ? Elle ne peut se comparer ni à l'or, ni au corail, ni au cristal. La sagesse vaut plus que les perles et le topaze d'Ethiopie

Job Chap. 36 : Dieu sauve le malheureux dans sa misère et c'est par la souffrance qu'il l'avertit Dieu est grand et sa grandeur nous échappe, le nombre de ses années est impénétrable. Il attire à lui les gouttes d'eau, il les réduit en vapeur, les nuages la laissent couler sur la foule des hommes. Job Chap. 37 : Il met un sceau sur la main de tous les hommes afin que tous se reconnaissent comme ses créatures Job Chap. 42 : Job vécut jusqu'à la quatrième génération couvert de bénédictions. Le Seigneur reçut la prière de Job et il reçut du Seigneur le double de tout ce qu'il avait perdu par la tentation de Satan qui voulait l'éprouver. Coran 21 - 84 : Nous exauçâmes ses prières et nous le délivrâmes du mal qui l'accablait. Nous lui rendîmes sa famille et en ajoutâmes une nouvelle, par l'effet de notre miséricorde et pour servir d'avertissement à ceux qui nous adorent. Coran 38 - 44 : Quel excellent serviteur que JOB ! Il recherchait Dieu.

Retour au menu du site

Chapitre 15 : Le Livre de JONAS

Ancien Testament : Jonas Chap. 1 : La parole de l'Eternel fut adressée à JONAS " un prophète juif " c'est LUI que " Dieu choisi " pour transmettre son message aux païens étrangers de Ninive en Mésopotamie. (Iraq actuelle). Jonas n'a pas envie de sauver un peuple arabe et encore moins d'y aller ! Mais en fuyant sur un navire qui prend une direction opposée il va mettre en péril tout un équipage qui sera étonné de devoir affronter des éléments naturels tellement déchaînés en cette saison en Méditerranée. Désigné par le sort il avouera être la cause du courroux de Dieu. Jeté à la mer par l'équipage, il sera avalé par un énorme poisson et il y séjournera trois jours et trois nuits dans son ventre avant d'être rejeté par lui, sur le rivage de la terre d'Israël ! Coran 37- 133 ,134 : Jonas fut aussi un de nos apôtres, il se retira sur un vaisseau chargé Coran 37- 135 : On tira le sort et il fut condamné à être jeté à la mer Coran 37- 136 : Le poisson l'avala, or il avait encouru notre blâme, et il n'avait point célébré nos louanges. Coran 37- 138,139 : Il serait resté dans les entrailles du poisson jusqu'au jour où les hommes seront ressuscités. Nous le rejetâmes sur la côte. Coran 68 - 48 : Attends donc avec patience le jugement de ton Seigneur et ne soit pas comme l'homme au poisson, qui accablé par la douleur criait vers Dieu. Coran 68 - 49 : Si la faveur de son Seigneur ne l'avait pas embrassé, il aurait été jeté sur la côte aride couvert de blâme. Coran 68 - 50 : Mais Dieu l'avait pris pour son élu et il l'a rendu juste.

Livre de Jonas (suite) :
Devant un tel prodige Jonas obéit (enfin) à la volonté de Dieu. Ayant annoncé le futur cataclysme il se gardera bien d'entrer dans la ville maudite, et campera par curiosité devant ses portes, accablé sous le soleil brûlant de Ninive l'ancienne capitale d'Assyrie. Et pourtant la miséricorde de Dieu se donnera également à ces païens qui feront pénitence et changeront leur manière de vivre en tenant compte de l'avertissement donné par un prophète étranger. Coran 37 - 140 : Nous fîmes pousser à ses côtés : un arbre. Livre de Jonas chap. 4 : Jonas qui a trouvé un peu d'ombre sous un jeune plant de ricin, va à nouveau se fâcher lorsque cette plante sera piquée par un ver et desséchera. Accablé sous un soleil de plomb au point de perdre connaissance et déçu de ne pas voir la malédiction de Dieu tomber sur la ville, il demandera sa mort à l'Eternel qui lui répondra :

Tu as pitié d'un petit arbuste qui ne t'as causé aucune peine en poussant en une nuit et mourant en une nuit, mais par contre tu n'aurais pas pitié de la grande ville de Ninive où 120.000 habitants ne savent même pas distinguer la gauche de la droite ? Ce passage en dit long sur la miséricorde et la tolérance divine qui s'est exerçée à l'égard de gens païens qui n'ont pas changé de religion, mais ont demandé pardon de leurs fautes et sont tous revenus dans le droit chemin en abandonnant les actes de violences dont leurs mains étaient coupables. Coran 37 - 141 : Nous l'envoyâmes vers un peuple de plus de cent mille âmes. Coran 37 - 142 : Ils crurent en en Dieu, nous leur avons accordé la jouissance de ce monde jusqu'à un certain temps. Coran 21 - 87 : Et Dhoulnoun (Jonas) aussi s'en alla plein de colère et croyait que nous n'avions plus de pouvoir sur lui. Mais il cria ensuite vers nous du fond de son obscurité. Il n'y a point d'autre Dieu que toi. Gloire à toi, j'ai été du nombre des injustes. Coran 21 - 88 : Nous l'exauçâmes et nous le délivrâmes de l'affliction. C'est ainsi que nous délivrons les croyants. Pour cette fois Ninive sera sauvée de la destruction. C'est bien plus tard en - 612 que Ninive sera détruite par Nabopolassar, allié aux Mèdes (perses du haut plateau iranien). Méfions-nous du jugement de Dieu qui réserve quelques surprises à ceux qui se disent croyants, mais qui sont violents et n'exercent pas la charité vis à vis du prochain. Alors que certains incroyants trouveront miséricorde auprès de Dieu, parce qu'ils ont exercé " l'amour et la charité " vis à vis des pauvres et des étrangers.

Retour au menu du site

Chapitre 16 : Les naissances de JEAN Baptiste et de JESUS

a/ L'archange Gabriel annonce un fils au vieux prêtre Zacharie

Evangile de Luc Chapitre 1 : Du temps d'Hérode, roi de Judée il y avait un prêtre nommé Zacharie. Sa femme appelée Elisabeth était cousine de Marie ( la future mère de Jésus ). Elisabeth ne pouvant avoir d'enfants le couple était déjà d'un âge très avancé, lorsqu'un ange leur annonça la naissance d'un fils qui sera grand devant l'Eternel. Coran 19 - 02 : Un jour (le prêtre) Zacharie invoqua le Seigneur d'une invocation (prière) intime Coran 19 - v. 03, v. 04 et v. 06 : Seigneur mes os languissants se dérobent sous moi, et ma tête s'allume de la flamme de la canitie. Tu as toujours accueilli mes vœux avec bienveillance, ma femme étant stérile, je crains de n'avoir pas de postérité. Donne-moi un héritier qui vienne de toi. Sinon qui héritera de moi ? de la famille de Jacob ? Fais Ô Seigneur que cet enfant te sois agréable. Coran 03 - 33 : L'ange appela Zacharie pendant qu'il priait dans le sanctuaire. Coran 19 - 07 : L'ange dit à Zacharie : Ô Zacharie ! Ta prière a été exaucée, nous t'annonçons un fils. Son nom sera Jean (Yahia). Avant lui personne de ta famille n'a porté ce nom. Coran 03 - 34 : Dieu t'annonce la naissance de Yahia (Saint Jean Baptiste) qui "confirmera la vérité du VERBE de DIEU". Il sera grand, chaste et un des prophètes les plus vertueux. Coran 19 - 09 : Zacharie répondit : Seigneur ! comment aurais-je un fils ? Mon épouse est stérile et moi j'ai déjà un âge très avancé ? Coran 19 - 10 : Il en sera ainsi. Ton Seigneur a dit Ceci m'est facile, ne t'ai-je pas créé quand tu n'étais rien ? (Zacharie dit) : Coran 19 - 11 : Seigneur donne-moi un signe pour garant de ta promesse. Ton signe sera celui-ci, tu ne parlera pas aux hommes jusqu'à ce que ces choses soient arrivées. Coran 19 - 12 : Alors Zacharie s'avança du sanctuaire vers le peuple et s'exprima par signe, ne pouvant plus parler. Coran 21 - 90 : Nous l'exauçâmes et lui donnâmes Yahia (Jean). Nous rendîmes sa femme âgée et stérile capable d'enfanter. Ils cherchaient à se surpasser dans les bonnes œuvres, nous invoquaient avec amour et crainte en s'humiliant devant nous.

Coran 19 - 13 : Ô Jean, prends ce livre avec une résolution ferme. Nous lui avons donné la sagesse dès son enfance, Coran 19 - 14 : avec la tendresse et la candeur. Il était pieux et bon envers ses parents. Il n'était point violent, ni rebelle.

b/ La naissance de la Vierge Marie

Les noms des parents de la Vierge Marie nous ont été transmis par les Evangiles dits : "Apocryphes." Sorte d'écrits qui relatent la tradition chrétienne se rapportant aux 4 évangiles canoniques. Coran 03 - 30 : Dieu a choisi de préférence à tous les humains Adam et Noé, la famille d'Abraham et celle d'Imran (Joachim, nom du père de Marie, mère de Jésus de Nazareth.) Ces familles descendent les unes des autres. Dieu sait tout et entend tout. Coran 03 - 31 : L'épouse d'IMRAM (qui s'appelait Anne) adressa cette prière à Dieu. Seigneur je t'ai consacré le fruit de mon sein. Il t'appartiendra entièrement. Agrée-le, car tu entends et sait tout. Et Anne mit au monde une fille qu'elle nomma Mariam (Marie ou Myriam, comme le nom de la soeur de Moïse). Elle l'offrit au Seigneur et la mit sous sa protection, elle et sa postérité afin que Dieu les préserves des ruses de Satan, le lapidé.* (Selon la tradition arabe, Abraham aurait accueillit à coup de pierres, Satan qui l'approchait pour le tenter.) Coran 03 - 32 : Le Seigneur accueillit favorablement son offrande. Il fit produire à Marie un fruit précieux (Jésus).

c/ Le message de l'archange Gabriel à Marie

Luc chap. 1 v. 26 : Six mois après l'apparition de l'ange à Zacharie, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d'une jeune fille vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la Vierge était Marie. Coran 19 - 16 : Parle dans le Coran de Marie, comme elle se retira de sa famille et alla du côté de l'est du temple. Coran 19 - 17 : Elle se couvrit d'un voile qui la déroba à leurs regards. Nous envoyâmes vers elle notre esprit. Il prit devant elle la forme d'un homme d'une figure parfaite. Coran 19 - 18 : Elle (Marie) lui dit " Je cherche auprès du Miséricordieux un refuge. Coran 19 - 19 : Il (l'ange Gabriel) lui dit :

Je suis l'envoyé de ton Seigneur, chargé de te donner un fils saint. Coran 19 - 20 : Comment répondit-elle, aurais-je un fils ? Nul homme ne s'est approché de moi et je suis encore vierge... Coran 19 - 21 : Il en sera ainsi, ton Seigneur a dit : Ceci est facile pour moi. Ton enfant sera notre signe devant les hommes et la preuve de notre miséricorde. L'arrêt est prononcé. (Selon les musulmans l'ange Gabriel est également le symbole du Saint-Esprit - Il s'approcha d'elle et par son souffle elle devint enceinte sans perdre sa virginité.) Coran 19 - 22 : Marie devint grosse de l'enfant et se retira dans un endroit éloigné. Coran 03 - 37 : Les anges dirent à Marie " Dieu t'a choisie et t'a rendue exempte de toute souillure, il t'a élue parmi toutes les femmes de l'univers. Coran 03 - 38 Ô Marie ! Sois pieuse envers ton Seigneur, prosterne-toi et fléchis le genou devant lui avec ceux qui fléchissent le genou. Coran 03 - 40 : Les anges dirent à Marie : Dieu t'annonce son VERBE. Il se nommera "LE MESSIE - le fils de Marie" - Il sera illustre dans ce monde et dans l'autre et un des familiers de Dieu. Même si le prophète Mahomet aura un doute concernant la résurrection de Jésus, il considère ici clairement Jésus fils de Marie, comme étant le MESSIE et le VERBE de Dieu. Coran 03 - 41 : Car il (Jésus) parlera aux humains, enfant au berceau et homme fait, il sera du nombre des justes. Coran 03 - 42 : Seigneur, répondit Marie, comment aurais-je un fils ? Aucun homme ne m'a approchée. C'est ainsi reprit l'ange, que Dieu crée ce qu'il veut. Il dit : Sois et il est. Coran 03 - 43 : Dieu lui enseignera le Livre et la sagesse, le Pentateuque et l'Evangile. Jésus sera envoyé auprès des enfants d'Israël. Il dira aux enfants d'Israël : Je viens vers vous accompagnés de signes du Seigneur. Je formerai de la boue pour ouvrir les yeux de l'aveugle de naissance, Je guérirai le lépreux, Je RESSUSCITERAI les morts par la permission de Dieu. Je dévoilerai ce que vous avez fait dans votre (intime ) passé et ce que vous avez caché dans vos maisons. Tous ces faits seront autant de signes pour vous, croyants. Evangile de Luc ch 2 : A cause d'un recensement de César Auguste (Joseph qui avait reçu de Dieu l'ordre de veiller sur Marie et son enfant) se rendit de Nazareth à Bethléem (la ville dont dépendait son enregistrement puisqu'il y était né). Pendant qu'ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva. Elle enfanta son fils premier-né dans une grotte où logeaient des animaux parce que personne n'avait eu de chambre à leur donner, elle emmaillota l'enfant et le déposa dans une crèche (mangeoir où l'on déposait le foin pour le repas des bêtes.)

Coran 19 - 35 : C'était Jésus, fils de Marie, il est né pour parler de la parole de vérité, sur laquelle : ils (les juifs traditionnels) émettent des doutes. Coran 19 - 36 : Dieu ne peut pas avoir d'enfants ? Loin de sa gloire ce blasphème ! Quand il (Dieu) décide d'une chose, il dit et la chose est. Coran 21 - 91 : Nous soufflâmes notre Esprit à celle qui a conservé sa virginité. Nous la constituâmes avec son fils, un signe pour l'univers.

Retour au menu du site

Chapitre 17 : JESUS-Christ et l'Evangile dans le Coran

Comme le dit Mohammed dans le Coran chap. 21 - 91 l'enfant Jésus a été créé par le souffle de l'Esprit divin. Les miracles et la faculté que Jésus avait de ressusciter trois morts sont reconnus comme des signes de Dieu, mais Mohammed refuse la passion et la résurrection de Jésus. Pour lui : les morts ressusciteront : au jour que Dieu voudra... Il n'est pas dans notre intention de poursuivre une polémique dogmatique pour savoir si oui ou non l'Evangile (que Mohammed donne comme exemple à suivre avec le Pentateuque) doit être amputé de la passion de Jésus crucifié par les juifs et les romains, sous le prétexte qu' un autre homme aurait pris la place de Jésus condamné ? Car dans ce cas, Marie sa mère, Marie sa tante (femme de Clopas) et Marie de Magdala qui ont assisté à sa crucifixion et à sa mort au pied de la croix, l'auraient-elles toutes confondues ? Et l'apôtre évangéliste Jean qui nous rapporte sous la foi du serment qu'un soldat romain lui a percé le côté avec sa lance (ch 19) serait également dans l'erreur, alors qu'il affirme avoir vu toutes ces choses de ses yeux. Notre travail consistant à sortir et à mettre en valeur les principaux points et sens communs existant entre les trois grands livres religieux : 1. " L' Ancien Testament " le Pentateuque ou les 5 premiers chapitres de la Bible (allant de la Création du monde à l'Exode de Moïse à travers le désert ) et les livres des prophètes de Dieu. 2. " le Nouveau Testament " constitués des 4 Evangiles ou témoignages officiels 3. " Le livre du Coran " inspiré par Dieu au prophète Mohammed qui s'adresse aux musulmans dans un langage simple et clair. Ces trois sources inséparables constituent un seul message et une seule Alliance entre le Dieu Créateur et ses créatures terrestres. Elles doivent nous inciter au respect de Dieu, au partage et à une assistance mutuelle entre tous les hommes de paix et de bonne volonté. Nous ne sommes pas là pour juger les prophètes mais recevoir leur message. C'est une condition indispensable pour être admis au royaume des Cieux là où aucune étiquette ne compte et où il ne suffira pas de dire j'ai été juif, chrétien ou musulman pour accéder à l'éternité. La seule chose que Dieu jugera sont nos actions : bonnes ou mauvaises, publiques ou intimes... En particulier celles des représentants de DIEU sur terre qui ont our MISSION de transmettre le message de Dieu au peuple dans l'exercice des trois grandes religions. Ces hommes qui ont reçu ces cinq talents de la main de Dieu et auxquels Dieu demandera des comptes sur leur conduite et leurs obligations inhérentes à leurs fonctions en tant que guides spirituels des âmes. Même s'il nous est rarement donné de connaître les mystères divins, Dieu nous informe et nous guide par l'essence des Livres sacrés à trouver le chemin de droite qui mène les âmes au ciel, car nous ne serons pas jugés sur ce que nous pensons de tels ou tel prophète, mais bien UNIQUEMENT sur nos prières, notre droiture, notre miséricorde et notre charité vis à vis des plus démunis... C'est CELA qui constitue le FOND commun aux trois religions et l'unique chemin qui mène tous les vrais croyants vers la vie éternelle. En somme le véritable œcuménisme, n'est pas celui qui cherche à diviser les croyants par une étude du dogme dans les lettres, mais celui de l'homme de bien et dont le bon sens qui cherche à respecter et à rassembler dans une seule armée de Dieu tous ceux qui cherchent dans les textes bibliques uniquement : l'Esprit et l'intérêt de Dieu et non le matérialisme et la haine des autres hommes... Jésus disait je ne suis pas venu pour les biens-portants, mais pour soulager ceux qui sont malades, qui

souffrent et qui peinent sous le poids de leur misère. Car ceux qui ne sont pas malades n'ont pas besoin de médecin. Je suis le bon berger qui malgré ses cent brebis court à la recherche de la brebis égarée et la ramène tout joyeux sur ses épaules dans sa bergerie. Tous les messages des prophètes de Dieu sont complémentaires les uns des autres, il faut les lire avec le cœur pour y découvrir les trésors cachés. Coran 02 - 81 : Nous avons donné le livre de la loi à Moïse et nous l'avons fait suivre par d'autres (prophètes) envoyés. Nous (l'Eternel) avons accordé à Jésus - fils de Marie, les signes manifestes (de sa mission) et l'avons fortifié par l'esprit de sainteté. Ô juifs, toutes les fois que les prophètes du Seigneur vous apporterons une doctrine qui froisse vos passions, leur résisterez-vous orgueilleusement ? En accuserez-vous une partie de mensonge et tuerez-vous les autres ? Quelle profondeur dans ces trois phrases dites par le Prophète ! Coran 03 - 44 : (Paroles de Jésus dans la bouche du prophète) Je viens pour confirmer le Pentateuque que vous avez reçu avant moi. Je viens avec des signes (miracles) de la part de VOTRE Seigneur. Craignez-le et obéissez-moi. Coran 03 - 45 : Jésus s'aperçut bientôt de l'infidélité des juifs. Il s'écria : qui m'assistera dans le sentier de Dieu ? " NOUS, répondirent les apôtres, nous serons tes aides dans le sentier de Dieu. Nous croyons en Dieu et tu témoigneras que nous nous abandonnons à sa volonté. Coran 03 - 46 : Seigneur nous croyons à ceux que tu nous envoies et nous suivons l'Apôtre. Inscris-nous au nombre de ceux qui rendent témoignage. Coran 03 - 47 : Les juifs imaginèrent des artifices contre Jésus. Dieu en imagina contre eux, et certes Dieu est le plus habile. Coran 03 - 48 : Certes c'est moi qui te fais subir la mort et t'élève à moi. Je te délivre des infidèles, qui place ceux qui te suivront au-dessus des incroyants, jusqu'au jour de la résurrection. Coran 04- 169 : Ô vous qui avez reçu les Ecritures dans votre religion ne dépassez pas la mesure, ne dites que ce qui est vrai : le MESSIE, Jésus fils de Marie est l'apôtre de Dieu et son verbe qu'il jeta dans Marie est "un ESPRIT venant de Dieu." Ne dites point il y a Trinité, car Dieu est unique, son patronage suffit, il n'a pas besoin d'un agent. " Simple question d'interprétation qui au fond ne nous concerne pas dans l'immédiat pour accomplir notre MISSION sur terre et notre salut individuel " L'Eternel est le Créateur suprême qui peut créer ce qu'il veut , s'il le veut même se multiplier à l'infini ou prendre l'apparence d'un ange ou d'un homme étranger comme il l'a fait pour visiter Abraham aux chênes de Mamré. Certes, il n'est pas facile de comprendre la substance d'un ange (Mohammed identifiait l'Esprit Saint à son visiteur l'archange Gabriel) qui pour lui représente l'Esprit de Dieu qui est omniprésent et voit tout sur la Terre. .. Si Dieu l'avait jugé utile il aurait pu mieux nous informer sur les différents composants des Créatures qu'il a façonné et missionné sur terre, il est CELUI qui sait et peut TOUT, mais au fond à quoi servirait notre FOI et notre confiance en Dieu qui possède notre destin entièrement entre ses mains ? Même Jésus a refusé d'expliquer certains mystères (en particulier sa treansfiguration) à SES disciples en leur disant :

J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvers les porter (comprendre) maintenant ... En ce qui concerne l'appellation : fils de Dieu, il n'y a ici aucun blasphème car tout homme et toute femme mort sur la terre qui sera jugé digne d'accéder un jour à la vie éternelle deviendra selon Jésus et Saint Paul : un fils ou une fille de Dieu. On ne peut à la fois prétendre croire en l'Evangile, si on se borne à faire de Jésus " un homme comme tous les autres ! D'ailleurs c'est précisément pour ces quelques paroles que Jésus disait aux chefs juifs il y a deux mille ans : Je suis sorti de Dieu et "avant Abraham j'étais (j'existais déjà)" ou "Mon Père et moi nous sommes UN" qu'il a déjà failli être lapidé à deux reprises pour blasphème par les juifs et c'est pour ce même MOTIF que plus tard le Sanhédrin (la Cour Suprême juive) l'a condamné à être crucifié !... Il serait donc absurde d'admettre que Jésus (fils de Marie) est à la fois un menteur et un blasphémateur (ce qui donnerait raison aux méchants juifs de l'avoir exécuté) et en même temps d'affirmer dans le Coran qu'il est le MESSIE , l'Apôtre de Dieu, son VERBE, et l'Esprit venant de Dieu (Coran 4 - 164) ... Jésus ne peut donc pas être à la fois " le prophète de Dieu et un blasphémateur et un usurpateur... " L'expression " Fils de Dieu " ne veut pas dire que nous sommes les égaux ou les supérieurs à Dieu. Mais que Dieu nous offre la possibilité de devenir non pas des esclaves, mais ses enfants responsables associés à son œuvre pour lutter contre les esprits du mal. C'est à dire ses fils spirituels d'adoption et ses serviteurs et défenseurs du Royaume des Cieux dans le grand univers ou d'autres terres ont besoin d'une aide spirituelle... D'ailleurs qui peut affirmer qu'il n'a jamais vécu autrefois ? Dans ce monde ou dans un autre monde ? Dommage que Jésus ait évité de répondre à la question de ses disciples concernant l'infirmité de l'aveugle-né qui a péché, LUI ou ses parents ?... Nous risquons d'être un peu surpris en montant au ciel, si nous croyons que notre vie au Royaume des Cieux ne consiste qu'à dormir, à boire et à manger et à se laisser servir !... Si nous sommes restés fidèles à Dieu ici-bas dans les petites choses, l'Eternel nous confiera des MISSIONS beaucoup plus importantes... L'apôtre PAUL disait que par notre renaissance au Paradis nous aurons un " corps nouveau, tout neuf " débarrassé de nos chromosomes et antécédents terrestres. Jésus n'a pas dit que nous seront des anges, mais que là-haut nous serons " semblables aux anges " c'est à dire comparables en bien des points aux anges " les serviteurs de Dieu. " L'Univers et les mystères de Dieu n'ont pas fini de nous surprendre, car seul l'esprit est capable de se déplacer plus vite que la lumière et peut voyager dans le temps et dans les immenses espaces. intergalactiques. Comme le spectre de la lumière est rempli de rayons visibles et invisibles, nous ne percevons à l'œil nu, qu'un tiers des rayons existants, et pourtant de nombreux autres rayons (comme les rayons X, les ondes magnétiques et les rayons ultra violets...) existent également et chacun a son utilité ! Coran 03 - 52 : Jésus est aux yeux de Dieu ce qu'est Adam. Dieu forma son corps sur terre (également de poussière), puis il dit : Sois et il fut.

Retour au menu du site

Chapitre 18 : Le Message Universel de Jésus de Nazareth

Coran 43 - 63 : Quand Jésus vint au milieu des hommes, accompagné de signes (les miracles) il a dit : " Je vous apporte la sagesse " et je viens vous expliquer (à vous juifs) comment vous devez comprendre et suivre les lois de Dieu, il est mon Seigneur et le vôtre, adorez-le c'est le droit chemin. Coran 57 - 25 : Nous avons envoyé des APOTRES accompagnés de signes évidents, Nous leur avons donné le Livre et la Balance (esprit de Justice) afin que les hommes observent l'équité. Dieu veut savoir qui d'entre vous l'assistera, ainsi que son apôtre avec sincérité. Dieu est puissant et fort. Coran 57 - 27 : Nous envoyâmes sur les traces de Noé et d'Abraham, d'autres apôtres comme Jésus, fils de Marie, à qui nous donnâmes l'EVANGILE. Nous mîmes dans les cœurs des disciples qui les ont suivis : la douceur, la compassion. La vie monastique, ce sont eux-mêmes qui l'ont inventée. Nous avons prescrit le désir de plaire à Dieu, mais les juifs ne l'ont point observé, comme ils le devaient. Nous avons donné la récompense à ceux qui ont cru, mais la plupart (des juifs) sont des pervers. Coran 61 - 14 : Ô croyants ! Soyez les aides de Dieu, ainsi que Jésus, fils de Marie, dit à ses disciples : qui m'assistera dans la cause de Dieu ? c'est nous, qui serons tes aides - répondirent-ils. C'est ainsi qu'une portion des enfants d'Israël a cru et que l'autre n'a point cru. Mais Nous avons donné aux croyants la force contre leurs ennemis et ils ont remporté la victoire.

L' enseignement des Evangiles
Jésus disait je ne suis pas venu abolir l'enseignement qu'ont apporté Moïse et les Prophètes. Mais le " perfectionner... " Moïse vous a appris la loi du Talion c'est à dire : œil pour œil, dent pour dent, vie pour vie. Moi je suis venu pour vous montrer un autre chemin : celui du pardon et de la tolérance mutuelle. Aux dix commandements que Dieu a donné à Moïse, je vous en ajoute un nouveau : "Aimez-vous les uns les autres", comme je vous ai aimé. (Jean 13 v 33) c'est à ceci que tous (les païens) reconnaîtront que vous êtes les vrais disciples de Dieu. Jean (le seul disciple mort de manière non violente) disait peu avant de mourir (1ère lettre 4 v 7) : Biens aimés, aimons-nous les uns les autres, car l'amour est de Dieu. Quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n'aime pas, n'a pas connu Dieu. car " DIEU EST AMOUR " Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour est parfait en nous. Sans l'amour Dieu aurait exterminé l'homme depuis longtemps pour lui faire payer toutes ses infidélités. Sans l'amour, pas de pardon, pas de miséricorde, donc pas de nouvelle vie future ! L'amour naît et se fortifie dans l'union et le partage qui sont les deux forces qui protègent la vie. L'amour nous fait ressembler à Dieu qui a fait de grandes choses pour nous, qui sommes si petits. L'amour donne un sens à la vie, une raison d'être, car en donnant on s'oublie soi-même. Et le sage a dit " il y a plus de joies à donner qu'à recevoir. "

Le véritable amour n'est pas dans la crainte, car la crainte suppose un châtiment, mais l'amour est un sentiment d'échanges, d'attentions réciproques, de dons de soi-même, un besoin de protection comme un enfant a besoin de sa mère, comme une plante a besoin de la bonne terre, de lumière et de l'eau pour grandir, l'amour c'est le soleil qui entre dans la maison pour y apporter la chaleur et la lumière nécessaire à une vie tranquille et épanouie. Celui qui bâtit sa maison sur le sable la verra un jour s'écrouler, mais celui qui la construit sur le roc de l'amour, la verra résister aux vents, aux pluies, aux voleurs et aux tempêtes Ainsi l'amour réciproque devient le ciment du foyer et l'équilibre des peuples. Difficile d'aimer dans un monde qui se replie dans ses traditions et agresse dans l'œuf toute ouverture étrangère à son concept, Mohammed en a fait la triste expérience lorsqu'il a été lapidé par ses concitoyens, raillé et ridiculisé par d'autres. Comme la souffrance de Job dans ses épreuves il a vu ses disciples l'abandonner, tandis sa femme et son oncle sont morts sous ses yeux lentement de faim ! Et pourtant il va pardonner à ses concitoyens qui voulaient le faire mourir comme Jésus sur la croix a dit à son Père dans le ciel : Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'il font ! c'est pourquoi il avait déjà dit : Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l'on aime Comme mon Père m'a aimé, moi aussi je vous aime, demeurez dans mon amour.Si quelqu'un m'aime il gardera ma parole et mon père l'aimera. Nous viendrons à lui et NOUS ferons " en lui notre demeure. " Je ne vous laisserai pas orphelin, lorsque je serai remonté vers le Père, Je viendrai à vous en vous envoyant : l'Esprit de vérité - le Consolateur. Il ne parlera pas de lui-même, mais il vous conduira dans la vérité en vous rappelant ce que je vous ai dit. Je ne vous parlerai plus guère, car " le Prince de ce monde " (Satan ) vient. Il n'a rien en moi. Soyez parfaits, comme VOTRE PERE Céleste est parfait. Matthieu ch 6 v 9 : voici comment vous devez prier : Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne s'étende sur la Terre comme tu règnes au ciel. Lettre aux Romains de l'Apôtre Paul (ch 13 v. 8 et ch 2 v. 13) : Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres, car celui qui aime les autres, accomplit la LOI DIVINE. En effet les commandements de Dieu se résument en deux phrases : "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu de tout ton cœur et de tout esprit et ton prochain comme toi-même". Ce ne sont pas ceux qui écoutent la LOI divine qui sont justes devant Dieu, mais ceux qui la mettent en pratique. Quand les païens qui n'ont point la loi, font naturellement ce que Dieu leur prescrit dans sa loi, ils montrent ( même sans aucune appartenance religieuse ) que l'œuvre et l'esprit de la LOI SACREE sont déjà inscrits dans leur cœur et leur conscience. C'est au fond ce qui plaira à Dieu, lorsqu'il jugera les actions secrètes des femmes et des hommes (de toutes religions)... Coran 10 - 70 : Dis-leur ceux qui inventent des mensonges sur le compte de Dieu ne seront pas heureux (dans l'autre monde). Coran 10 - 71 : Ils jouiront temporairement de ce monde et ensuite ils retourneront à nous. Alors nous leur ferons goûter le terrible châtiment que méritent leur mensonges et leur incrédulité. Quant à ceux qui travaillent pour la vérité et pour la

gloire de Dieu, ils obtiendront la récompense pour leur sincérité. Coran 14 - 29 : Ne savez-vous pas à quoi Dieu compare la bonne parole ? C'est à un arbre dont les racines sont solidement fixées dans la terre et dont les rameaux s'élèvent jusqu'aux cieux. Coran 14 - 31 & 32 : La parole mauvaise est comme un arbre mauvais, (sans racines) elle est à fleur de terre et n'a point de stabilité. Dieu affermira les croyants dans cette vie et dans l'autre et il égarera les méchants, car Dieu est le Maître de la Justice. Coran 05 - 50 : Sur les pas des autres prophètes, nous avons envoyé Jésus, le fils de Marie, pour confirmer le Pentateuque. Nous lui avons donné l'Evangile qui contient la lumière et la direction ( de la vie éternelle ) il confirme le Pentateuque. L'Evangile contient aussi la direction et l'avertissement pour ceux qui craignent Dieu. Coran 05 - 51 : "Que ceux qui s'en tiennent à l'Evangile, jugent d'après son contenu." Mais ceux qui ne jugeront pas d'après un livre de Dieu sont des impies. Coran 05 - 52 : Nous t'avons envoyé le livre contenant la vérité, lequel confirme les Ecritures qui l'ont précédé et les met à l'abri de toute altération. JUGE ENTRE EUX TOUS, selon les Commandements de Dieu et garde-toi en suivant leurs désirs, de t'éloigner de ce qui t'as été donné spécialement : un code et une règle de conduite (qui dois guider ta vie sur la terre).

CONCERNANT : Les MIRACLES de JESUS Coran 05-109 : (Dieu) dira à Jésus, au jour où il rassemblera les Apôtres : Coran 05-110 : Je t'ai enseigné le Livre, la sagesse, le Pentateuque et l'Evangile, par ma permission tu as guéri un aveugle de naissance et un lépreux, tu as fait sortir les morts de leurs tombes. Mais au milieu des miracles que tu fis éclater à leurs yeux, les incrédules s'écrièrent : Tout ceci n'est que de la magie ! Et pourtant Jésus a fait des milliers de guérisons aux juifs et aux étrangers : des aveugles, des lépreux, des paralytiques, il a même ressuscité trois morts et nourrit par deux fois 5000 personnes miraculeusement avec seulement quelques pains et quelques poissons ! C'est en réalité ces miracles qui ont exaspéré le plus les autorités juives qui craignaient de voir la foule des juifs les délaisser pour suivre son école.

Retour au menu du site

Chapitre 19 : Les ENFANTS d ' ISRAEL et le Coran

Coran 02 - 38 : Ô enfants d'Israël ! souvenez-vous des bienfaits dont je vous ai comblés, soyez fidèles à mon Alliance et je serai fidèle à la vôtre. Révérez-moi et croyez au livre (le Coran) que j'ai envoyé pour corroborer VOS Ecritures. Ne soyez pas les premiers à lui refuser votre croyance, n'allez point acheter avec mes signes un objet de nulle valeur. Craignez-moi. Coran 02 - 39 : Ne revêtez pas la robe du mensonge, ne cachez point la vérité quand vous la connaissez. Coran 02 - 40 & 41 : Observez exactement la prière, faites l'aumône. (...) Commanderez-vous les bonnes actions aux autres pendant que vous vous oublierez vous-mêmes? Vous lisez cependant le livre (la Bible) mais ne comprendrez-vous jamais ? Coran 02 - 42 & 43 : Appelez à votre aide la patience et la prière. La prière est une charge, mais non pas pour les humbles qui pensent qu'un jour ils reverront leur Seigneur et qu'ils retourneront près de Lui. Coran 02 - 44 : Ô enfants d'Israël ! souvenez-vous des bienfaits dont je vous ai comblés, souvenez-vous que je vous ai élevés audessus de tous les humains Coran 02 - 45 : Redoutez le jour où une âme ne satisfera point pour une autre âme. En ce jour (du jugement) il n'y aura ni intercession, ni compensation, ni secours à attendre. Coran 02 - 50 : Nous donnâmes à Moïse le Livre de la Loi et la distinction, afin que vous soyez dirigés dans la droite voie. Coran 02 - 70 : Désirez-vous maintenant, ô musulmans que les juifs deviennent croyants à cause de vous? Un certain nombre d'entre eux obéirent à la parole de Dieu, mais par la suite ils l'altérèrent sciemment après l'avoir comprise. Coran 02 - 71 : S'ils (les juifs) rencontrent les fidèles, ils disent : Nous croyons; mais, aussitôt qu'ils se voient seuls entre eux, ils disent : " Raconterez-vous aux musulmans ce que Dieu vous a révélé, afin qu'ils s'en servent devant lui pour vous combattre ? " Coran 02 - 72 : Ignorent-ils donc que le Très-Haut sait ce qu'ils cachent comme tout ce qu'ils mettent au grand jour ? Coran 02 - 73 : Parmi eux le vulgaire ne connaît pas le Livre (Pentateuque) ,mais seulement les contes mensongers et il n'a pas de ferme croyance. Malheur à ceux qui écrivant le Livre de leurs mains corruptrices, pour en tirer un vil salaire, disent Voilà le Livre de Dieu. Malheur à eux. Coran 02 - 75 : Bien loin de là, ceux qui n'ont pour tout gain que leurs mauvaises actions, ceux que leurs péchés enveloppent de tous côtés, ceux-là seront voués au feu éternel. Coran 02 - 76 : Mais ceux qui "ont cru et pratiqué le bien", ceux-là seront en possession du paradis et y séjourneront éternellement. Coran 02 - 77 : Quand nous reçûmes "l'Alliance des enfants d'Israël", nous leur dîmes : N'adorerez qu'un seul Dieu, respectez vos pères et vos mères, aidez les orphelins et les pauvres.

" Ayez des paroles de bonté pour TOUS les hommes, acquittez-vous de vos prières, faites l'aumône. Excepté un petit nombre, vous vous êtes montrés récalcitrants et vous vous êtes détournés de mes commandements. " Coran 02 - 79 : Vous avez commis des meurtres entre vous (qui êtes frères) et avez chassé une partie des vôtres hors de votre pays en vous prêtant assistance mutuelle pour les accabler d'injures et d'oppression, alors que cela vous était défendu. Croirez-vous donc à une partie de votre livre et en rejetterez-vous une autre ? Et quel sera le châtiment pour ceux qui agissent de la sorte au jour de la résurrection ? Dieu sait tout et il enregistre toutes vos actions. Coran 02 - 81 : Nous avons donné à Moïse le livre de la Loi et l'avons fait suivre par d'autres envoyés. Nous avons accordé à Jésus, fils de Marie des signes manifestes de sa mission (ses miracles) et l'avons fortifié par l'esprit de sainteté. Toutes les fois que nos prophètes vous apporteront une doctrine qui froisse vos passions, leur résisterez-vous orgueilleusement en les accusant une partie de mensonges et en tuant les autres ? Coran 02 - 83 : Après qu'ils eurent reçu de la part de Dieu un livre confirmant leurs Ecritures, beaucoup ont refusé d'y ajouter foi. Coran 02 - 85 : Lorsqu'on leur dit : croyez à ce que Dieu a envoyé du ciel, ils répondent " Nous croyons aux Ecritures que nous avons reçues et ils rejettent le (Coran) livre venu depuis et pourtant ... ce livre confirme leurs Ecritures. " Demande-leur : pourquoi donc avez-vous tué les envoyés du Seigneur si vous aviez la foi ? Coran 02 - 91 : Dis : qui se déclarera l'ennemi de l'archange Gabriel ? C'est lui qui par la permission de Dieu a déposé sur ton cœur le Livre destiné à " confirmer les livres sacrés " venus avant lui pour servir d'orientation et annonce la bonne nouvelle. Coran 02 - 92 : Celui qui sera l'ennemi du Seigneur, de ses anges, de ses envoyés, des archanges Michel et Gabriel, aura Dieu pour ennemi. Coran 02- 106 : (...) Celui qui se sera livré entièrement à Dieu et QUI AURA PRATIQUE LE BIEN, trouvera sa récompense auprès de son Seigneur, la crainte ne l'atteindra pas et il ne sera point affligé. Coran 02- 107 : Les juifs disent : les chrétiens ne s'appuient sur rien, les chrétiens disent : les juifs ne s'appuient sur rien ! Et cependant les uns et les autres lisent les Ecritures ! Seul les ignorants tiennent un tel langage. Mais Dieu prendra position sur ces paroles au jour de la résurrection. Coran 02- 108 : Qui est plus injuste que ceux qui empêchent que le nom de Dieu retentisse dans les temples ? Ils travaillent à leur ruine et ne devraient y entrer qu'en tremblant. Coran 02- 114 : Les juifs et les chrétiens ne t'approuveront que quand tu auras embrassé leur religion. (!) Dis leur : toutes directions qui viennent (et retournent ) à Dieu sont véritables. Coran 02- 115 : Ceux à qui nous avons donné le livre et qui le lisent comme il convient de le lire, ceux-là croient en lui. Mais ceux qui n'y ajoutent pas foi sont voués à la perdition.

Coran 02- 116 : Ô enfants d'Israël ! souvenez-vous des bienfaits dont je vous ai comblés ! Je vous ai élevés au-dessus de tous les humains. Coran 62 - 04 : La FOI est une faveur de Dieu, il l'accorde à qui il veut. Dieu est plein d'immense bonté. Coran 62 - 05 : Ceux qui ont été chargé d'apporter au monde le Pentateuque (et qui ne l'observent pas eux-mêmes) ressemblent à l'âne qui porte des livres. Encore plus vils sont ceux qui ont vu les signes de Dieu et les qualifient de mensonges. Ce sont des impies. Coran 62 - 06 Dis ô Juifs ! si vous vous imaginez être les alliés exclusifs de Dieu, il vaut mieux pour vous "désirer la mort !" Coran 62 - 07 & 08 : Non, vous ne la désirerez jamais à cause de vos œuvres et pourtant la mort que vous redoutez vous surprendra un jour, vous serez amenés devant celui qui juge les choses visibles et invisibles. Ce juge qui vous rappellera vos œuvres. Coran 05 - 21 & 22 : Les juifs disent " Nous sommes les fils de Dieu et ses amis chéris " (...) Ô vous qui avez reçu les Ecritures, pourquoi Dieu a-t-il cessé de vous envoyer des prophètes? Pourquoi Dieu a-t-il permis la mort de tant de vos enfants ? Pourquoi vous a-t-il mis en exil si longtemps, loin de la terre qu'il vous avait promise et qu'il vous avait donnée ? C'est parce que vous avez tué par orgueil et par intransigeance les prophètes qu'il vous a envoyés en son nom.

Le Patriarche Abraham, père des trois grandes religions :

Coran 02- 118 : Quand Abraham eut accompli la volonté de Dieu, l'Eternel dit : Je t'établirai " l'IMAM des peuples (de toute la terre) Choisis-en aussi dans ma famille (dit Abraham) - Et le Seigneur dit Mon Alliance écartera les méchants. " Coran 02- 119 : Nous établîmes la MAISON SAINTE (en forme de cube = la Ka'ba - dont une partie fut construite par Ismaël et Abraham ) pour être la retraite et l'asile des hommes et nous dîmes prenez la station d'Abraham pour oratoire. Nous fîmes un pacte avec ABRAHAM et ISMAEL en leur disant : rendez pure ma maison et venez en faire le tour. Alors Abraham dit à Dieu Seigneur accorde la sécurité à cette contrée et la nourriture de tes fruits à ceux qui croiront jusqu'au dernier jour. Coran 02- 121 : Lorsque Abraham et Ismaël eurent élevé les fondements de la maison, ils s'écrièrent "Agrée cette maison, Seigneur, car tu entends tout et tu sais tout." Coran 02- 129 : On vous dit : Soyez juifs ou chrétiens et vous serez sur le bon chemin. Répondez-leur : Nous sommes plutôt de la religion " d'Abraham " le vrai croyant. (Père des 3 religions) Coran 02- 130 : Dites : Nous croyons en Dieu et à ce qui a nous été envoyé d'en haut, ainsi qu'à Abraham, Isaac, Jacob, aux douze

tribus. Nous croyons aux livres qui ont été donnés : à Moïse et à Jésus, aux livres accordés aux prophètes par le Seigneur. Nous ne mettons " point de différence entre eux et nous nous abandonnons à Dieu. Coran 02- 132 : C'est un baptême de Dieu et qui peut mieux "donner le Baptême que Dieu ? " Etrange ce mot Baptême prononcé par le père des musulmans ! D'ailleurs n'a-t-on point surnommé Jean, fils de Zacharie, petit-cousin de Jésus "Jean le Baptiste" ou l'homme qui baptise. Le baptême est chez les chrétiens l'acte qui remplace la circoncision traditionnelle ordonnée à Abraham pour l'ancienne Alliance entre Dieu et les hommes. N'oublions pas que Jésus et Jean Baptiste sont : nés juifs, de parents juifs. Tous deux ont été circoncis ( frappés du sceau de Dieu dans leur chair ) et rachetés au temple contre le sacrifice d'un animal en tant que premier-né dans une famille juive, comme l'exigeait la Loi de Moïse. Autrefois on baptisait les gens en les immergeant entièrement dans de l'eau. C'est à dire que l'eau, source de vie avait également le pouvoir d'enlever symboliquement les péchés, pour recommencer une vie nouvelle avec un esprit et une âme purs. Ce baptême (qui au temps de Jean Baptiste effaçait les péchés) pouvait donné aux hommes et aux femmes. Les voies de la Providence divine sont impénétrables et surprenantes : Lorsque Mohammed a été violemment blessé à coups de pierres par ses frères (qui refusaient la nouvelle religion) Dieu a veillé sur sa vie en lui faisant retrouver la santé par les soins et l'hospitalité d'un esclave noir chrétien. Dieu est intervenu une seconde fois en faisant naître au sein d'une petite communauté juive de Médine : le premier groupe qui permit la fondation de la religion islamique. Ironie du sort, Dieu a choisi La Mecque comme "premier centre mondial de prières et de pèlerinages" alors que ses concitoyens ont pratiquement laissé mourir de faim la femme et l'oncle bienfaiteur du prophète, avant de chercher à lui enlever la vie ! Même durant les épreuves l'Eternel veille sur ses enfants avec bonté et miséricorde, en tenant compte du temps présent et du temps futur.

Retour au menu du site

CHAP. 20 : L'OECUMENISME : "rêve" ou véritable prophétie ?

Lorsqu'on remonte à la dernière SOURCE connue du culte au Dieu Unique, l'archonte grec SOLON qui a visité Saïs au VIè siècle avant J.C. a eu de singuliers contacts avec les (réels) derniers Grands-Prêtres de cette ancienne capitale égyptienne aujourd'hui complètement disparue. Solon a laissé des témoignages qu'ont repris Socrate et Platon, le Prince des philosophes. Or ces éminents personnages affirment que "de Gibraltar (les colonnes d'Hercule) jusqu'en Egypte et en Grèce" s'étendait un EMPIRE gouverné par dix rois formant l'antique Grand royaume ATLANTE qui existait déjà AVANT le déluge ! (Voir notre site Historel-Egypte) Ce vieux Grand Prêtre de Saïs qui prétendait être un descendant du grand IMHOTEP, (le doyen des médecins et des architectes) affirmait que son illustre ancêtre qui cumulait la fonction de Vizir du Roi Djeser de la 3è dynastie égyptienne avait des origines ATLANTE ! Si donc ce témoignage se confirmait dans les prochains temps, puisque le grand médium américain Edgar Cayce nous a prédit la prochaine découverte d'importants Livres en Egypte relatant toute l'Histoire de cette civilisation très avancée apparemment disparue à cause de guerres entre les bons et les mauvais atlantes. Selon Cayce, ces Livres se situeraient dans la région de GIZEH près de la Grande Pyramide, leur contenu prouverait que le culte au Dieu Unique avait déjà des origines antérieure au déluge donc ... au-delà de onze mille ans !... Il ne fait pas de doute que le personnage IMHOTEP (comparable aux plus grands prophètes de Dieu) a mené une activité extraordinaire et inexplicable (par nos théories connues ) a par ses apports spectaculaires et ses changements radicaux de la civilisation égyptienne (fondation des premières universités de médecine et de lettres) bouleversé une culture égyptienne qui vers l'an -3000 vivait encore de manière très primitive en adorant des dieux mi humains, mi animaux ! Cet homme humble et très effacé qui a été divinisé deux mille ans plus tard (contre sa volonté) est non seulement l'architecte de la première pyramide de Saqqarah, mais aussi le révélateur de la conscience humaine et d'une nouvelle vie après la vie. Est-ce un hasard si les Patriarches du futur peuple hébreu : Abraham, Jacob, Joseph sont tous venus en EGYPTE bien des siècles après Imhotep dans une période où la spiritualité Osirienne (le jugement des âmes) avait une grande importance dans tout le pays ? Par la suite Dieu constatant la décadence du peuple égyptien surtout durant les longues Périodes Intermédiaires et l'orgueil de certains pharaons du Nouvel Empire qui se faisaient adorer de leur vivant comme le roi des dieux... a choisi le peuple hébreu pour recevoir son message par les mains de Moïse ( fils adoptif de pharaon) et lui a donné mission de transmettre ses Lois aux autres nations par son exemple et sa diaspora durant les deux exils en Assyrie et Babylonie, puis sous l'occupation romaine par la venue de Jésus qui s'est fait "chair" non pas pour abolir la LOI mais la perfectionner. On peut considérer que cette " approche des hommes au culte du Dieu Unique " a constamment été adaptée aux différentes époques et au niveau de compréhension des peuples en fonction des événements et des rois au pouvoir. Au VIIè siècle c'est au tour des peuples arabes de recevoir l'instruction religieuse monothéiste grâce à la courageuse et efficace intervention du prophète Mohammed. Or, aux XIIè et XIIIè Siècles malgré les expéditions acharnées de centaines de milliers de croisés et de colons venus en masse de l'Occident pour établir un royaume et des principautés francs en Turquie, au Liban et en Palestine, la volonté de l'Eternel a tranché : la Turquie, la Terre Sainte et le Liban sont restés pendant plus de dix siècles sous la tutelle musulmane ! ...

Le " Tout-Puissant - Maître du destin des hommes " en a décidé ainsi . Coran 36 - 20 : Suivez ceux qui ne vous demandent aucune récompense, et vous serez sur la droite voie. Coran 02- 131 : S'ils (les juifs et les chrétiens) adoptent votre croyance : (partagent et respectent votre foi) ils sont dans le droit chemin. S'ils (vous refusent) s'en éloignent, ils font une scission avec vous. Mais Dieu vous suffit, il entend et sait tout. Coran 02- 133 : Dis-leur : "disputerez-vous avec nous au sujet de ce Dieu qui est notre Seigneur et le vôtre ? Nous sommes sincères dans notre culte". Coran 02- 134 : Direz-vous qu'Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et toutes leur tribus étaient juifs ou chrétiens ? Qui est le plus savant : Dieu ou vous ? Et existe-t-il plus coupable que celui qui cache le témoignage dont Dieu l'a fait le dépositaire ? Coran 02- 135 : Ces générations ont disparu. Elles ont emporté avec elles, le prix de leurs œuvres, de même vous emporterez celui des vôtres. " Chacune (de ces générations) sera responsable des actions qu'elle a faite". Coran 02- 136 : Même si certains d'entre vous se sont tournés vers la précédente Kebla (Jérusalem) pour faire la prière, Dieu récompensera leurs prières de la même façon. Coran 02- 137 : C'est ainsi que nous avons fait de vous, ô Arabes, une nation intermédiaire, afin que vous soyez témoins vis à vis de tous les hommes, et que l'Apôtre soit témoin par rapport à vous. Coran 02- 172 : Et voici " un important verset, dans la deuxième sourate : " LA VERTU ne consiste point en ce que vous tourniez vos visages du côté de levant ou du couchant, VERTUEUX SONT CEUX QUI CROIENT EN DIEU, en la résurrection, aux anges et au livre. " Et qui "donnent pour l'amour de Dieu des secours" à leurs proches et aux orphelins, aux pauvres et aux voyageurs et à ceux qui demandent (dans l'indigence) qui rachètent les captifs et qui observent la prière. Qui font l'aumône, remplissent leurs engagements et se montrent patients.

Recommandations du prophète à tous les musulmans et aux autres religions :
Coran 02- 257 : Point de contrainte en religions. " La vraie route " se distingue assez de l'égarement. Celui qui croira en Dieu aura saisi une anse solide, à l'abri de toute brisure. Coran 02- 258 et 259 : Dieu est le PATRON de ceux qui croient, il les fera passer des ténèbres à la lumière, quant aux infidèles, Thagout, leur protecteur les conduira dans les flammes et les ténèbres. Coran 02- 123 : Suscite un apôtre au milieu d'eux, afin qu' il leur lise le récit de tes miracles, (que Dieu a réalisé par la présence de Jésus), qu'il leur enseigne le Coran et la sagesse et qu'il les rende purs.

Coran 03 - 57 : Dis aux Juifs et aux Chrétiens : - Ô gens des Ecritures ! Venez entendre un seul mot " que tout soit égal entre vous et nous. Convenons que nous adorons le même Dieu unique sans lui associer d'autres dieux, et sans chercher d'autres seigneur que notre Dieu. ( Cet appel est TOUJOURS valable...) S'ils s'y refusent dites-leur : Vous êtes témoins vous mêmes que nous nous résignons entièrement à la volonté de Dieu. Coran 03 - 58 : Ô vous qui avez reçu les Ecritures ! pourquoi vous disputez vous au sujet d'Abraham ? Le Pentateuque et l'Evangile n'ont été envoyés d'en Haut que longtemps après lui. Coran 03 - 59 : Vous disputez des choses dont vous êtes instruits et sur les choses que vous ignorez. Dieu sait, mais vous, vous ne savez pas. Coran 03 - 60 : Abraham n'était ni juif, ni chrétien, il était pieux et livré entièrement à Dieu seul. Coran 03 - 61 : Ceux qui tiennent le plus en la croyance d'Abraham, sont ceux qui suivent son exemple, de manière que les croyants deviennent comme le prophète. Coran 03 - 78 : Dis " Nous croyons en Dieu et à ce qu'il nous a envoyé. Nous croyons a ce qu'il a révélé à Abraham, Ismaël, Jacob et aux douze tribus. Nous croyons aux livres saints que Moïse, Jésus et les prophètes ont reçus du ciel, " (verset important) nous ne mettons aucune différence entre eux et nous nous résignons à la volonté de Dieu. Coran 03 - 79 : Quiconque désire un autre culte que la résignation à Dieu, (Unique et Souverain), ce culte ne sera point reçu de Lui et il sera dans l'autre monde du nombre des malheureux. Ces textes sont clairs et constituent un véritable appel à l'UNION des trois religions en une seule famille. Il est dommage que l'hermétisme de l'orthodoxie dogmatique a fait mourir dans l'œuf toutes les tentatives du courageux prophète Mohammed qui désirait tant réunir les croyants des trois religions, en une seule religion universelle. Et l'Eternel (parlant par la bouche du prophète) nous dit : Coran 04- 161 : Nous t'avons donné la révélation, comme nous l'avions donné à Noé et aux prophètes qui ont vécu après lui. Nous l'avons donné à Abraham, à Ismaël, à Isaac et à Jacob, aux douze tribus, à Jésus, Job, Jonas, Aaron, Salomon, et nous avons donné les psaumes à David. Coran 04- 162 : (...) Dieu a adressé réellement la parole à Moïse. Coran 05 - 47 : Mais comment (les juifs) te prendraient-ils pour arbitre ? Ils ont cependant le Pentateuque où sont enfermés les préceptes du Seigneur, mais ils s'en sont éloignés et ne croient pas. Coran 05 - 48 : Nous avons fait descendre le Pentateuque, il contient : la LUMIERE et la direction. Les prophètes, vrais croyants résignés à Dieu ,devraient juger les juifs d'après ce livre. Les docteurs et les prêtres jugeaient d'après les parties du Livre de Dieu, dont ils avaient le dépôt. Ils étaient comme témoins de la loi vis à vis des juifs. Ô juifs ! ne craignez point les hommes, mais craignez-moi (votre Dieu) et ne vendez point mes signes pour un prix infime.

Et à l'exemple de Jésus, Mohammed essaie de faire comprendre aux juifs l'importance du pardon, de la tolérance et de la charité, (qui comme disait l'apôtre Paul) "efface de nombreux péchés". Coran 05 - 49 : Dans ce code (les lois données à Moïse) nous avons prescrit aux juifs : Ame pour âme, œil pour œil, dent pour dent... Les blessures seront punies par la Loi du talion ! Mais celui qui recevant de la peine la changera en aumône, fera mieux, cela lui servira d'expiation de ses péchés. Coran 05 - 53 : Si Dieu l'avait voulu, il aurait fait de vous (juifs) un seul peuple, mais il a voulu éprouver votre fidélité à observer ce qu'il vous a donné. Et Mohammed après avoir fait l'éloge de la Vierge Marie, de Jean et de Jésus (ch 21 - 91) fait une déclaration : Coran 21 - 92 : Toutes ces (TROIS) religions n'étaient qu'UNE RELIGION. Je suis votre Seigneur, adorez-moi. (Et suit une importante prophétie :) Coran 21 - 93 : Ils (les hommes) ont formé des scissions entre eux, MAIS TOUS REVIENDRONT (un jour) A NOUS ... Admirable prophétie du père des croyants islamiques, qui confirme la venue d'un nouvel "âge d'or" où l'esprit des hommes s'unira dans UNE religion commune et pacifique.

Retour au menu du site

Chapitre 21 : Le message UNIVERSEL de Jésus à la samaritaine

Après la mort de Salomon qui régna (comme son père David) sur douze tribus d'Israël, vint un schisme qui sépara le pays d'Israël en deux royaumes : celui de Jérusalem et celui de Samarie. Les juifs de Jérusalem haïssaient les juifs de Samarie (les samaritains) qui avaient construit à Sichem un temple rival à celui de Jérusalem. HYRCAN 1er, roi des juifs de Jérusalem (régna de -134 à -105) envoya ses deux fils : Aristobule et Antigone mettre le siège à la ville de Samarie. Ce siège fut long et cruel, car les assiégés livrés à une épouvantable famine en vinrent à manger des cadavres et ce qu'ils n'avaient pas l'habitude de manger ... Le temple de Sichem et la capitale Samarie furent rasés et reconstruits 80 ans plus tard par le roi Hérode le Grand. (Histoire des juifs - Flavius Josèphe) Malgré cette vieille haine réciproque, Jésus s'est souvent rendu chez les samaritains pour les enseigner, puisqu'ils adoraient en fait le même Dieu, observaient les commandements de Moïse et acceptaient le Pentateuque (les 5 premiers livres de la Bible). C'est donc dans ce climat d'hostilités que Jésus, un jour d'été s'arrêta à Sichem au bord du puits de Jacob et demanda à boire à une étrangère qui fut très choquée qu'un juif ose lui adresser la parole. Et un formidable dialogue s'engagea entre ces deux personnes : Donne-moi à boire, dit Jésus à la samaritaine. Comment TOI qui est JUIF, oses-tu me demander à boire ? Et Jésus lui répondit : Ah ! si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te demande à boire, c'est toi qui m'aurais demandé à boire et je t'aurais donné de "l'eau vive". La femme écoute ces paroles surprenantes qu'elle ne comprend pas, mais elle s'aperçoit tout de suite qu'elle n'a pas devant elle un juif ordinaire, alors elle va désormais l'appeler Seigneur ! Seigneur, tu n'as rien pour puiser et ce puits est profond ! D'où aurais-tu cette eau vive ? Es-tu plus grand que notre Père Jacob qui nous a donné ce puits ? Jésus lui répond : Quiconque boit de cette eau aura encore soif, mais l'eau que moi je lui donnerai, deviendra en lui, une source d'eau qui rejaillira dans la vie éternelle. Pendant quelques instants la femme se tait et réfléchit, et n'ayant pas compris que Jésus lui offrait des paroles pour désaltérer son âme, lui répond avec sa naïve simplicité : Seigneur, donne-moi de cette eau, afin que je n'aie plus soif et que je n'ai plus besoin de venir ici pour remonter mon eau de ce puits. A ce moment Jésus voit que la femme ne comprend pas le message qu'il voulait lui donner et le Maître agacé lui dit : Vas chercher ton mari et viens ici avec lui. Spontanément la femme lui dit : "je n'ai point de mari". A ce moment Jésus plonge un regard instantané dans le bilan et la vie cachée de cette pauvre femme qui a traversé de nombreuses difficultés : C'est vrai, tu as raison de dire je n'ai point de mari," car tu as eu CINQ maris et l'homme avec lequel tu vis, ne l'est point ! " Cette fois la femme est bouleversée ! Comment un étranger qu'elle n'a jamais rencontré auparavant est capable

de savoir des choses qu'elle a caché même à son entourage ? Alors elle lui déclare : Seigneur je VOIS que tu es vraiment un prophète ! Et puisqu'elle a cette chance inespérée de pouvoir parler à un vrai prophète, elle va immédiatement en profiter pour lui poser la grande question qui la préoccupe depuis son enfance : Nos pères (samaritains) ont adoré sur cette montagne (Sichem) et vous autres juifs, vous dites que c'est à Jérusalem qu'il faut aller prier ? Et Jésus va aider cette petite foi chancelante : Femme crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne (Sichem), ni à Jérusalem que vous adorerez Dieu le Père. Le salut vient (à l'origine) des juifs, mais l'heure approche où les vrais adorateurs "adoreront le Père en Esprit et en vérité". Car Dieu est Esprit et c'est "par l'Esprit (la foi, l'âme et le cœur charitable) que Dieu demande d'être aimé et adoré. " Nous nous excusons de reprendre ce fameux dialogue déjà détaillé dans le site consacré au Bimillénaire de la naissance de Jésus de Nazareth. Mais nous pensons que les affirmations concernant la prière, la façon de prier, l'endroit où l'on prie sont expliquées de manière tellement importante pour un dogme universel, qu'il fallait les répéter pour ceux qui n'auraient pas encore lu cet autre SITE. En quelques lignes Jésus dans sa prophétie indique qu'il viendra un temps où ce ne sera plus à Jérusalem, à Sichem ou à Rome... que les VRAIS adorateurs de l'Eternel le prieront mais dans leur cœur qui deviendra le vrai temple du SaintEsprit... Coran 23 - 52 : Nous fîmes du fils de Marie, ainsi que de sa mère, un signe pour les hommes. Nous leur donnâmes à tous deux pour demeure un lieu (spirituellement) élevé, sûr et abondant en sources d'eau. Coran 02- 254 : (...) Nous avons envoyé Jésus, fils de Marie, accompagné de signes évidents et nous l'avons fortifié par l'esprit de sainteté. Coran 23 - 53 : Prophètes de Dieu nourrissez-vous d'aliments bons au goût, pratiquez le bien, je connais vos actions. Coran 23 - 54 : Votre religion, celle que vous prêchez est UNE. Je suis votre Seigneur, craignez-moi.

Retour au menu du site

Chapitre 22 - Recommandations du prophète Mohammed

Coran 23 - 55 : Les peuples se sont divisés en différentes sectes et chacune est contente de sa croyance. Coran 23 - 56 : Laisse-les dans l'erreur (des sectes) jusqu'à un certain temps ! Coran 42 - 11 : Il a établi pour vous UNE religion qu'il recommanda à Noé, c'est celle qui t'est révélée, ô Mohammed ! c'est celle que nous avions recommandée à Abraham, à Moïse et à Jésus en disant : Observez cette religion, " ne vous divisez pas en sectes " Mohammed insiste sur l'ancienneté du message de Dieu aux hommes d'une part comme s'il avait le pressentiment de l'ancienneté du message et d'autre part comme s'il voyait déjà les guerres concernant sa succession après sa mort... Coran 42 - 12 : Ce culte auquel tu les appelles, Dieu choisit pour ce culte celui qu'il veut et conduit (à ce culte) celui qui par son repentir veut revenir à Dieu. Coran 42 - 14 : (...) Dieu est mon Seigneur et le vôtre, j'ai mes œuvres et vous avez les vôtres. Entre nous et vous point d'argument (contraire) à faire valoir. Dieu nous réunira TOUS, car il est le terme de toutes choses. Coran 05 - 70 : Oh ! si les hommes des Ecritures avaient la foi et la crainte du Seigneur, nous effacerions leurs péchés, nous les introduirions dans les jardins de délices. S'ils observaient le Pentateuque (qui inclus les Livres suivants de la Bible : la Genèse, l'Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome) et l'Evangile, et les Livres que le Seigneur leur a envoyés d'en haut, ils jouiraient de biens qui se trouvent sous leurs pas et au-dessus de leurs têtes. Certes il y en a qui agissent avec droiture, mais le plus grand nombre commettent des actions détestables. Coran 05 - 71 : Ô prophète ! fais connaître tout ce que Dieu t'a révélé; car si tu ne le fais pas tu n'auras pas rempli ta mission. Dieu te mettra à l'abri des violences des hommes, il n'est pas le guide des infidèles. Coran 05 - 73 : Ceux qui croient (musulmans), et les juifs, les sabéens, les chrétiens, en un mot, quiconque croira en Dieu et au jour dernier et qui aura pratiqué la vertu, ceux-là ne se verront point affligés et seront exempts de toutes craintes. Coran 05 - 74 : Nous avons accepté le pacte des enfants d'Israël et nous leur avons envoyé des prophètes, mais toutes les fois que les prophètes leur annonçaient les vérités que rejetaient leurs penchants, ils accusaient les uns d'imposture et assassinaient les autres. (...) Leurs crimes ne resteront pas impunis. Coran 05 - 82 : Tu reconnaîtras que ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les fidèles (de l'Islam) sont les juifs et les idolâtres et que ceux qui sont le plus disposés à les AIMER sont les hommes qui se disent chrétiens. C'est parce qu'ils ont des prêtres et des moines, hommes exempts de tout orgueil... Coran 49 - 09 : Lorsque deux nations de croyants se font la guerre, cherchez à les concilier. Si l'une d'entre elles agit avec iniquité envers l'autre, combattez celle qui a agi injustement, jusqu'à ce qu'elle revienne aux préceptes de Dieu. Si elle reconnaît ses torts, réconciliez la avec l'autre selon la justice. Soyez impartiaux, car Dieu aime les gens intègres et justes. Coran 49 - 10 :

Car les croyants sont tous frères. Arrangez donc le différend de vos pères... (enterrez les vieilles haines et les dogmes stériles qui séparent) et craigniez Dieu afin qu'il ait pitié de vous.

Retour au menu du site

Chapitre 23

: Les femmes : Créatures de Dieu

a/ La condition féminine autrefois :

Durant des millénaires la condition féminine des femmes fut précaire et la plupart du temps épouvantable ! Habituellement les femmes étaient considérées comme un bien matériel et les membres minoritaires d'une tribu ou d'une communauté dans laquelle elles vivaient . Lorsque la tribu se trouvait envahie ou engageait une guerre contre d'autres peuples qu'elle perdait, la plupart des pauvres femmes qui survivaient étaient massivment exilées avec leurs enfants en bas âge vers un pays étranger et habituellement vendues comme esclaves. Sans aucune personnalité, elles devaient accomplir les basses besognes dans une misère cruelle, mais en plus subir les outrages de leurs maîtres et conquérants ! Là ne s'arrêtait pas son calvaire, souvent elle se retrouvait enceinte plusieurs fois et voyait la majorité de ses enfants soit mourir en bas âge de maladies dans ses bras, ou soit partir à la guerre et ne jamais revenir... Tout aurait pu ainsi continuer très longtemps, si un Esprit Supérieur n'avait révélé aux hommes que la femme est aussi une enfant de Dieu digne de respect et d'amour qui a autant de possibilités que l'homme de pouvoir entrer un jour au Paradis éternel. Coran 04 - 01 : Ô hommes ! craignez votre Seigneur qui vous a créé tous d'un individu. Il créa de lui sa compagne et puis de ces deux êtres fit sortir tant d'hommes et de femmes. L'homme est long à comprendre ce que Dieu attend de lui, heureusement l'Eternel est patient, et parfois après bien des siècles il arrive à éduquer et transformer l'esprit humain avant de le rendre sociable c'est à dire lui apprendre l'esprit de justice, de communauté et de partage.

Quelques exemples de harems célèbres :
Aux temps de la Bible beaucoup de rois s'offraient des harems luxueux avec des cours de malheureuses femmes voilées, ressemblant plutôt à une galerie de tableaux jalousement gardés derrière des barreaux par des eunuques castrés pour accomplir leur mission. EGYPTE - AMENOPHIS III (-1405 à -1367, père d'Akhénaton) Il avait officiellement épousé la reine Tiyi, mais pour sceller ses traités d'alliances politiques il accepta d'épouser plusieurs princesses étrangères comme Kiloughépa (fille du premier roi du Mitanni) et Tadoug (la fille du second roi du Mitanni) ainsi qu'une princesse babylonienne et une envoyée du roi d'Assyrie qui constituèrent autant de harems féminins... Rien que la première princesse du Mitanni vint en Egypte accompagnée de ses 317 servantes attitrées.... A cela s'ajoutait une douzaine de concubines diverses et les 400 femmes du harem royal (!) placées sous la garde des eunuques... EGYPTE - RAMSES II (qui vécut de -1304 à -1237 av. notre ère ) L'Histoire le montre comme un pharaon particulièrement obsédé par ses instincts sexuels. Sa grandeur (presque deux mètres) et son imposant physique en ont fait un roi guerrier très redouté par les pays de l'Orient. Mais profitant de sa double entité : roi et divinité en son royaume il se faisait amener les plus belles jeunes

filles du royaume pour les obliger à participer à ses jeux et en les mettant enceintes, espérant en tirer le plus de guerriers pour ses batailles et aussi créer une nouvelle race à son image ! Grâce au papyrus de Turin nous avons appris que Ramsès II avait 4 épouses officielles, 6 co-épouses et plusieurs centaines de concubines dont il eut : 162 fils et 51 filles connus, (on ignore les autres !) ISRAEL - Le GRAND ROI DAVID L'historien Flavius Josèphe fait (dans son 7è livre sur l'Histoire Juive) l'inventaire des femmes ayant appartenu au roi David. Il commence par 8 épouses connues : Michol, Achinoam, Abigail, Maacha, Agith, Abtihal, Egla, Bethsabée et d'autres femmes (?) qui donnèrent à David encore huit fils légitimes... Nous ne parlerons pas des enfants illégitimes... ISRAEL - SALOMON successeur de David (1er Livre des Rois ch. 11) " Le Roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères, outre la fille de pharaon, (et la reine de Saba) il aima des Moabites, des Ammonites, des Edomites, des Sidoniennes, des Hétiennes... Malgré que l'Eternel avait dit "vous n'irez point chez elles et elles ne viendront point chez vous, afin qu'elles ne détournent pas vos cœurs vers les dieux païens", Salomon, entraîné par la force de l'amour s'attacha à ces nations. Il eut sept princesses pour femmes dont une était la fille de pharaon avec lequel il avait scellé une alliance (Bible 1er Livre des Rois ch 3 et 11) et " 300 concubines... " (1 Roi ch. 11 -10) : L'Eternel fut irrité contre Salomon, parce qu'il avait détourné son cœur du Dieu d'Israël malgré que celui-ci lui serait apparu deux fois. (La bible ne dit pas sous quelle forme !). Dieu lui avait défendu d'aller vers les autres dieux, mais Salomon n'observa point les ordres de l'Eternel et il construisit près de Jérusalem deux temples : un pour Kemosch (le dieu Moabite) et un pour Moloch (le dieu cananéen qui exigeait des sacrifices d'enfants). " Puisque tu as agis de la sorte lui dit l'Eternel, je déchirerai après ta mort ton royaume en deux parties. " Lois de Moïse sur les esclaves féminines juives : (Bible) Au temps de Moïse le guerrier juif avait le droit de ramener dans sa maison de belles captives (Deutéronome 21,10) : Lorsque tu iras à la guerre, peut-être verras-tu parmi les captives une femme belle de figure. Tu l'emmèneras dans ta maison où elle se rasera la tête et se fera les ongles (!). Elle y pleurera durant un mois son père et sa mère, après quoi tu iras vers elle. Tu l'auras en ta possession et elle sera ta femme. Si elle cesse de te plaire, tu la laissera aller où elle voudra, sans la vendre pour de l'argent, ni la traiter comme une esclave, parce que tu l'auras humiliée. Si un homme qui a deux femmes, aime l'une et n'aime pas l'autre, et s'il a des fils dont le premier-né est issu de la femme qu'il n'aime pas, quand il partagera son héritage il devra le confirmer comme premier né, même s'il a d'autres enfants de la femme qu'il aime. En résumé la loi de Moïse permettait à l'homme de posséder deux femmes à la fois et même de belles captives étrangères qu'il ramenait dans sa maison, mais qu'il ne pouvait revendre comme esclave.

b/ Lois concernant le mariage :
La loi de Moïse punissait de mort par jets de pierres (lapidation) toute femme qui n'était pas trouvée vierge à

son mariage. Cette exécution publique se faisait généralement devant la maison de ses parents où il était admis que la malheureuse jeune fille se serait "prostituée !" Au temps de Jésus, les esprits avaient à peine évolué. On ne lapidait plus systématiquement la jeune mariée qui n'était pas trouvée vierge ou qui était déjà enceinte à son mariage, mais lorsqu'on avait des doutes sur l'identité du père présumé de l'enfant, on faisait subir à la jeune mariée l'épreuve dite : des eaux amères ! Cette épreuve des eaux amères, était une sorte de jugement de Dieu on faisait boire à la présumée coupable des herbes très amères qui avaient de quoi faire vomir une bête que l'on mélangeait avec de la poussière ramassée dans le temple. Si la pauvre accusée vomissait elle était reconnue coupable, le mariage était déclaré nul et l'ancien époux pouvait garder la dote et même réclamer une indemnité à ses parents qui devaient la reprendre. Mais si la femme ne vomissait pas, Dieu la déclarait officiellement innocente et mariée ! Cette épreuve selon le proto-évangile de Jacques a été imposée à la Vierge Marie qui en serait sortie indemne grâce à Dieu. Cette méthode ressemble à celle qu'utilisèrent les accusés du Moyen Age qui devaient défendre leur honneur par les armes ! Le chevalier chargé de défendre l'honneur de sa dame avait intérêt à remporter la victoire, qui seule pouvait laver la femme de tout soupçon, mais si le malheureux défenseur de l'honneur était vaincu, il risquait lui-même sa vie et la dame jugée coupable était de suite exécutée ! En ce qui concerne le drap de la nuit de noces, non revêtu d'une tache de sang, l'époux pouvait renvoyer sa femme chez ses parents, tout en ayant le droit de garder la dote et d'exiger devant le conseil des anciens une indemnité de compensation. A moins que les parents de la mariée ne puissent apporter comme preuve le fameux drap entaché, qui obligeait l'époux à garder celle qui venait de marier. Coran 04 - 01 : Ô hommes ! craignez Dieu qui vous a créé et au nom duquel vous vous faites des demandes mutuelles. Respectez les entrailles qui vous ont portées. Coran 04 - 03 : Si vous craignez d'être injustes envers les orphelins (qui logeront dans votre maison) n'épousez que deux, trois ou quatre femmes parmi celles qui vous plaisent. Et si vous craignez encore d'être injustes, n'en épousez qu'une SEULE ou une esclave. Cette conduite vous aidera à être plus justes. (Par ces instructions Mohammed donne aux hommes des consignes qui les aideront à instaurer et à garder un esprit de justice, de paix et de partage dans les foyers des croyants musulmans). Coran 04 - 38 : (...) Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises, elles conserveront soigneusement pendant l'absence de leur mari ce que Dieu a ordonné de conserver intact. La condition féminine est depuis longtemps sujet tabou qui au long des siècles a déjà fait couler beaucoup d'encre. Certes on ne peut comparer le système d'éducation des années 620 de notre ère avec le 21ème siècle et pourtant Jésus qui vécut dans les premières années de notre ère était un homme qui avait une vision exceptionnelle, en voyant à la fois : le présent, le passé et la vie des élus dans le ciel . Jésus disait : (paroles transmises par Matthieu ch .22 et Luc ch. 20 ) Les enfants de ce siècle prennent maris et femmes, mais ceux qui seront trouvés Dignes d'être admis aux siècles futurs " (donc de recevoir le don la vie éternelle après leur mort terrestre) ne prendront ni maris, ni femmes, parce qu'ils seront semblables aux anges et ils seront : enfants de Dieu. Nous voilà prévenus : ceux qui mériteront d'entrer au ciel, recevront "un corps nouveau" sans les organes de reproduction. Il n'y aura donc plus d'homme, ni de femme, mais "des êtres nouveaux" comparables aux anges avec des propriétés et des valeurs nouvelles... L'homme et la femme ont été créés par DIEU pour vivre, instruire et élever ENSEMBLE leurs enfants. C'est pourquoi ils ont intérêt à s'unir, à s'aimer, se soutenir mutuellement et à se respecter l'un et l'autre dans un esprit constant de conciliation et d'affection mutuelle.

La vie avec son cortège d'imprévus, de souffrances, de maladies n'est pas une route facile, mais un père bon et miséricordieux et une mère quotidiennement dévouée à ses enfants engendrent dans leur maison un climat de paix, d'amour et de bonheur. Alors " soudés par tant de victoires communes " dans une vie si éphémère, ces parents arrivés dans l'ultime épreuve de la vieillesse incontournable se sentiront rassurés pour quitter ce monde l'âme tranquille. Coran 24 - 32 : Mariez ceux qui ne sont pas mariés, vos serviteurs probes (très honnêtes) à vos servantes s'ils sont pauvres. Dieu les rendra riches. Coran 24 - 33 : Que ceux qui ne peuvent trouver un parti à cause de leur pauvreté vivent dans la continence jusqu'à ce que Dieu les ait enrichis de sa faveur. (...) Dieu n'aime pas les ignorants. N'a-t-il pas donné une compagne à l'homme pour qu'ils puissent ensemble partager leurs idées et leur savoir ? Ainsi chaque jour "l'école de la vie profitera à chacun". Coran 33 - 35 : Les hommes et les femmes pieux des DEUX SEXES, qui croient en Dieu et s'abandonnent entièrement à Lui, les personnes humbles des DEUX SEXES qui supportent tout avec patience, font l'aumône, observent le jeûne, sont chastes et se souviennent de Dieu à tous moments, ceux-là obtiendront tous le pardon de Dieu et une généreuse récompense. Coran 24 - 30 : Commande aux (hommes) croyants de baisser leurs regards et d'être chastes, ils n'en seront que plus purs. Coran 24 - 31 : Commande aux femmes croyantes de baisser leurs yeux et d'être chastes afin de ne laisser voir que leurs ornements extérieurs et de couvrir leurs seins d'un voile. Que les femmes n'agitent point les pieds pour ne pas montrer leurs ornements cachés. Coran 33 - 52 : Il ne t'est point permis de prendre d'autres femmes que celles que tu as, ni de les échanger contre d'autres, quand même leur beauté te charmerait, à l'exception des "esclaves" que tu peux acquérir ! Coran 2 - 183 : Il vous est permis de vous approcher de vos femmes dans la nuit du jeûne. Elles sont votre vêtement et vous êtes le leur. Coran 2 - 220 : N'épousez point les femmes idolâtres tant qu'elles refuseront de croire. Une esclave croyante vaut mieux qu'une femme libre idolâtre, même si celle-ci vous plairait davantage. Coran 2 - 222 : Ils t'interrogeront sur les règles des femmes. Dis leur : c'est un inconvénient. Séparez-vous de vos épouses pendant ce temps et ne les approchez pas avant qu'elle soient purifiées. Quand elles seront purifiées, allez vers elles comme Dieu l'ordonne.

c/ Lois concernant la répudiation (divorce) :

Coran 04 - 128 : Vous ne pourrez jamais traiter également toutes vos femmes, quand bien même vous le souhaiteriez ardemment. Gardez-vous donc d'en laisser une comme en suspens, soyez généreux. Coran 04 - 127 : Si une femme craint la violence de son mari ou son aversion pour elle, on ne sera pas coupable si l'on s'arrange à

l'amiable. La paix est un grand bien. Les hommes sont portés à l'avarice, soyez bienveillants et Dieu bénira vos actions. Moïse avait permis aux juifs de répudier leur épouse, treize siècles plus tard Jésus essaya de faire comprendre aux juifs que si Moïse avait permis le divorce c'était à cause de la dureté de cœurs et de l'égoïsme des hommes qui habituellement étaient les seuls à pouvoir demander le divorce, c'est à dire le renvoi de leur épouse dans sa maison paternelle d'origine, en invoquant un "motif honteux" souvent futile. Coran 65 - 01 : Ô croyants ! ne répudiez pas vos femmes avant le terme fixé, (délai de trois mois pour être sûr que la femme n'est pas enceinte) avant ce temps vous ne pourrez les chasser de vos maisons, excepté en cas d'adultère prouvé. (...) Peut-être même que Dieu fera surgir durant ce délai quelques circonstances vous réconciliant avec elles ? Coran 65 - 02 : Lorsqu'elles auront attendu le terme prescrit, vous pourrez les retenir avec bienveillance ou vous en séparer avec bienveillance. Appelez des témoins équitables, choisis parmi vous et qui témoignerons devant Dieu. ( Notez le double emploi du mot bienveillance pour tous les cas de rupture !) Coran 65 - 06 : Logez les femmes que vous avez répudiées là où vous logez vous-mêmes et selon les moyens que vous possédez. Ne leur causez pas de peine en les mettant trop à l'étroit. (...) Coran 65 - 07 : Que l'homme aisé donne selon son aisance et que le pauvre donne en proportion de ce que Dieu lui a donné. Dieu n'impose que des charges proportionnées aux moyens de chacun. Coran 02 - 229 La répudiation peut se faire deux fois. Que vous gardiez ou que vous répudiez votre (ou une de vos) femmes, faitesle avec générosité. Laissez-leur ce que vous leur avez donné. Si vous éprouvez pour elle de l'aversion, il vaut mieux se séparer que de lui infliger de mauvais traitements qui offenseront Dieu. Coran 02 - 230 : Si un mari répudie sa femme trois fois, il ne lui est permis de la reprendre que lorsqu'elle aura épousé un autre mari et après que celui-ci l'aura répudiée à son tour. Il n'en résultera aucun péché pour les deux, s'ils se réconcilient et observent les préceptes de Dieu. Coran 02 - 232 : Lorsque vous répudiez vos femmes en ayant observé le temps marqué (3 mois) ne les empêchez pas de renouer les liens du mariage avec leurs maris si les deux époux conviennent de ce qu'ils croient juste. (...) Coran 02 - 233 : Les mères répudiées allaiteront leurs enfants deux ans, le père est tenu de pourvoir à la nourriture et aux vêtements de la femme d'une manière honnête. Que la mère ne soit pas lésée dans ses intérêts à cause de l'enfant, ni le père non plus.

d/ Concernant : l'adultère

L'affaire de la femme adultère et le pardon de Jésus (EVANGILE Jean ch. 8) Jésus venait de se rendre du Mont des Oliviers au temple de Jérusalem. Alors qu'il s'était assis pour enseigner le peuple, voici que les scribes et les pharisiens lui amenèrent une femme "prise en flagrant délit d'adultère". Et comme s'ils avaient entre les mains une bête sauvage, ils jettent la malheureuse femme aux pieds du Christ qui les regarda consterné... Maître, lui dirent-ils avec un air de fausse innocence, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère. Et sans la moindre hésitation, ils justifient leurs actes :

MOISE dans la LOI " nous a ordonné de lapider " de telles femmes ! mais TOI que dis-tu ? que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui lance "la première pierre". Comme ils savaient que Jésus pouvait pénétrer dans la vie secrète des gens, ils n'insistèrent pas et ils commencèrent à s'en aller en commençant par les plus âgés ! Constatant que tous les accusateurs étaient partis Jésus dit à la pauvre femme à terre : personne ne t'as condamnée ? NON SEIGNEUR ! " dit la femme en essuyant ses larmes; moi non plus je ne te condamne pas, va et ne péche plus. Coran 04 -19 : Si vos femmes commettent l'action infâme, appelez quatre témoins. Si leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans des maisons jusqu'à ce que la mort les visite ou que Dieu leur procure un moyen de salut. Coran 24 - 06 & 07 : Ceux qui accuseront leurs femmes et qui n'auront aucun témoin qu'eux-mêmes, devront jurer quatre fois devant Dieu qu'ils disent la vérité et la cinquième fois pour invoquer la malédiction de Dieu sur eux s'ils ont menti. Coran 24 - 08 & 09 : On n'infligera aucune peine à la femme si elle jure quatre fois devant Dieu que son mari a menti et la cinquième fois, elle invoquera la malédiction de Dieu sur elle, si l'accusation portée par son mari était vraie. Coran 04 - 20 : Si deux individus parmi vous commettent une action infâme, faites-leur du mal à tous les deux, mais s'ils se repentent et se corrigent, laissez-les tranquilles, car Dieu aime pardonner avec miséricorde. Coran 24 - 02 : Vous infligerez à l'homme et à la femme adultères : 100 coups de fouet à chacun, que le supplice ait lieu en présence d'un certain nombre de croyants ! Coran 24 - 03 : Un homme adultère ne doit épouser qu'une femme adultère ou idolâtre (ceci dans l'éventualité où un homme et une femme auraient chacun survécus à l'épreuve de la flagellation !) Coran 24 - 04 & 05 : Ceux qui accuseront d'adultère une femme vertueuse, sans pouvoir produire quatre témoins, seront punis de quatrevingts coups de fouet, de même vous n'admettrez jamais plus leur témoignage puisqu'ils sont pervers, à moins qu'ils ne se repentent de leur méfait et se conduisent exemplairement dans l'avenir.

e/ les épouses du prophète dans le Coran

Mohammed a vécu deux différentes périodes de mariages :

1. Son mariage à l'âge de 25 ans avec Khadjia, sa première épouse qui lui donnera sept enfants dont Fâtima
qui jouera un grand rôle dans le développement de la nouvelle religion. De la première apparition de l'ange en 609 jusqu'en 622 : première année de l'Hégire (religion musulmane monothéiste) Mohammed dû subir bien des épreuves et surtout la mort cruelle de son oncle et de son épouse Khadjia qui se sont sacrifiés pour laisser la nourriture aux sept enfants de Mohammed, pendant la période où les Mecquois leur avaient coupé les vivres.

2. De 622 au 8 juin 632 c'est la lutte pour la foi, puis la consécration vers 628 du prophète à Médine

précédant la soumission de ses adversaires et concitoyens de la Mecque en 630. Mohammed étant né en 570, il avait déjà soixante ans à cette période et on comprend les difficultés que rencontra cet homme âgé au grand cœur qui se vit soudain entouré de " 14 épouses ". Il faut préciser que Mohammed n'a pas épousé toutes ces femmes pour des besoins personnels, mais pour venir en aide au nombre croissant de jeunes femmes veuves (surtout à cause de guerres) et aux orphelines en conditions précaires : sans logement et pratiquement sans nourritures ! D'ailleurs sa maison ressemblait plus à une communauté féminine qu'à un harem ! Il faut noter que les véritables problèmes entre épouses ne surgirent ouvertement qu'après la mort trop subite du prophète. Coran 33 - 28 : Ô prophète ! dis à tes femmes : si vous recherchez la vie d'ici-bas avec ses fastes, venez je vous accorderai une belle part et un congé honorable. Coran 33 - 30 : Ô femmes du prophète, ! si l'une d'entre vous se rend coupable de l'action infâme qui soit prouvée, Dieu la punira au double de sa peine, Coran 33 - 31 : mais celle qui croira fermement en Dieu et en son apôtre, pratiquera la vertu sera récompensée du double de ses bonnes œuvres. Coran 33 - 32 : Ô femmes du prophète, vous n'êtes point comme les autres femmes; si vous craigniez Dieu, ne montrez pas trop de complaisance dans vos paroles, de peur que l'homme dont le cœur est atteint d'infirmité ne conçoive de la passion pour vous. Coran 33 - 33 : (femmes du prophète) Restez tranquilles dans vos maisons, n'affectez pas le luxe des temps passés de l'ignorance. Observez les temps de la prière, faites l'aumône.Obéissez à Dieu et à son apôtre. Dieu ne veut qu'éloigner l'abomination de vous tous qui faites partie de sa famille et vous assurer une pureté parfaite. La tradition raconte que le prophète avait acheté un jeune esclave nommé Zeïd, qu'un parti arabe avait enlevé. Mohammed l'aimait et le soignait comme un de ses enfants et il l'adopta. Avec le consentement de Mohammed, Zeïd épousa une superbe jeune fille nommée Zéïab. Un jour, que Zeïd était absent, le prophète vint faire une visite à son ancien protégé, mais il ne trouva que Zéïab à la maison. Stupéfait par la beauté exceptionnelle de Zéïab, le prophète s'écria : Gloire à Dieu qui tourne les cœurs des hommes comme il veut . Dès son retour Zéïab conta la visite du prophète à son époux, qui l'interpréta comme un vœu de Mohammed. Et aussitôt il répudia sa jeune épouse pour la donner à son bienfaiteur. Malgré que Mohammed chercha en vain de faire revenir Zeïd sur sa décision, le Prophète finit par accepter d'épouser et de prendre Zéïab dans sa maison. D'où le verset 37 du chapitre 33 : Coran 33 - 37 : Ô Mohammed ! tu as dis un jour à cet homme envers lequel Dieu s'est montré plein de bonté "Garde ta femme et crains Dieu" et tu cachais dans ton cœur ce que Dieu allait te montrer au grand jour. Mais lorsque Zéïd prit la résolution de répudier sa femme, nous l'unîmes à toi par le mariage, afin que les croyants sachent qu'il n'y a aucun crime à épouser les femmes de leurs fils adoptifs après leur répudiation. Coran 33 - 38 : Il n'y a point de crime de la part du prophète d'accepter ce que Dieu lui a accordé et que Dieu avait coutume de faire pour ceux qui ont déjà vécu avant toi. Coran 33 - 53 : Ô croyants! n'entrez point sans permission dans la maison du prophète, excepté s'il vous invite à sa table. Après le repas, sortez séparément sans prolonger vos entretiens, vous l'offenseriez.. Si vous avez quelque demande à faire à ses femmes, faites-le à travers d'un voile, afin que vos œuvres conservent leur pureté. N'épousez jamais les femmes avec lesquelles il aura eu des relations, ce serait grave aux yeux de Dieu.

Coran 33 - 59 : Ô prophète! prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de laisser tomber leur voile jusqu'en bas, ainsi il sera plus facile d'obtenir qu'elles ne soient méconnues et calomniées. Coran 33 - 29 : Si vous cherchez Dieu et son apôtre, ainsi que la vie future, Dieu a préparé des récompenses magnifiques à celles qui pratiquent la vertu. Coran 66 - 03 : Un jour le prophète communiqua un secret à une de ses femmes qui le dévoila à une autre. Dieu le fit savoir au prophète qui à son tour fit savoir une partie de cette révélation. Lorsque la femme lui demanda qui t'a instruit de tout cela ? Il répondit : "c'est le Savant, l'Instruit. " Coran 66 - 04 : Si vous vous repentez (Hafsa et Aïecha) ,Dieu vous pardonnera mais si vous vous joignez toutes deux contre le prophète, sachez que Dieu est son patron et que Gabriel et tout homme juste lui prêteront assistance. Coran 66 - 05 : Si (le prophète) vous répudie, Dieu peut lui donner de meilleures épouses que vous, des femmes musulmanes croyantes, pieuses et soumises tant mariées précédemment, que vierges.

f/ Le prophète Mohammed interdit le meurtre de petites filles :

Avant l'avènement du prophète, certains arabes idolâtres étaient fiers d'avoir la naissance d'un fils, mais refusaient celle d'une fille qu'ils considéraient comme une bouche inutile à nourrir et une charge improductive qui obligerait plus tard ses parents à verser une importante dot, s'il voulait la marier.C'est pourquoi ces parents indignes étouffaient leurs propres petites filles en les enterrant vivantes dans les sables du désert tout de suite après leur naissance ! Ce qui a causé l'émoi et l'indignation du prophète qui a jeté l'anathème sur ces monstres. Coran 06 - 141 : Ils sont perdus ceux qui tuent leurs enfants par folie. Coran 42 - 48 & 49 : Dieu crée ce qu'il veut, il accorde à certains parents des filles et à d'autres des enfants mâles. Certains reçoivent même des enfants des deux sexes et d'autres n'auront jamais d'enfants parce que leur(s) femme(s) sont stérile(s). Coran 43 - 16 : Et cependant quand on annonce à l'un d'entre eux la naissance d'un être qu'il attribue à Dieu, sa figure se couvre de tristesse et reste comme suffoqué ! Coran 43 - 17 : Attribuent-ils à Dieu comme enfant, un être qui grandit dans les ornements et les parures ? Et qui est toujours à disputer sans raison ? Coran 16 - 60 : Si l'on annonce à quelqu'un d'entre eux la naissance d'une fille, son front s'assombrit et il devient comme suffoqué par la douleur. Coran 16 - 61 : Il se cache aux siens, à cause de la désastreuse nouvelle. "Doit-il : l'ensevelir dans la poussière ?" Que leurs jugements sont déraisonnables ! Coran 17 - 33 : Ne tuez point vos enfants par crainte de pauvreté. Nous leur donnerons leur nourriture ainsi qu'à vous. Les meurtres que vous commettez sont des péchés atroces.

Chapitre 24 : La véritable mission de l'homme

Si Dieu l'avait voulu il aurait pu créer l'homme dans un œuf enfoui dans le sable, à la manière de la tortue ou du poisson dans la mer, non Dieu a voulu qu'il y ait un lien étroit entre l'enfant et le corps de sa mère pour qu'elle partage avec lui son sang, son rythme de vie, sa nourriture, sa peur, sa voix, son amour. Celui qui ne cherche dans les femmes que des satisfactions égoïstes et terrestres ignore les ressources infinies de l'amour, le respect mutuel, le partage des bons et des mauvais jours, l'échange des connaissances dans un monde en pleine mutation technologique. Même si bien des divergences subsistent dans les caractères la famille est la cellule qui doit rester UNIE dans la solidarité mutuelle permanente. pour faire face aux nombreux problèmes de la vie de tous les jours. En particulier lorsque l'équilibre et la sagesse du troisième âge remplace peu à peu la fougue et les passions de la jeunesse que l'on ne la retrouve plus que dans l'image permanente de ses enfants et petits enfants. Difficile période où l'on a besoin de l'amour du conjoint, de sa compréhension, de son assistance avant qu'un fatal destin ne sépare ceux que Dieu a unit sur la terre. HEUREUX CELUI qui découvre la véritable noblesse de l'âme, le tact, la douceur, l'esprit d'abnégation et la présence d'une âme soeur qui lui offrira son amour durant toute sa vie et que même la mort n'arrivera pas à arracher... L'homme doit se rappeler qu' il n'est qu'une étincelle dans la vie cosmique, une poussière qui s'envole et se désintègre au fil des ans. Il ne doit pas oublier que sa vie est courte, mais qu'il doit remplir " sa triple mission " sur Terre protéger la vie, rendre hommage à son Créateur et être le défenseur des êtres les plus faibles. Celui qui sait et fait cela est un homme rempli de sagesse que Dieu récompensera pour ses vertus. Celui-là ou celle-là a la conscience tranquille et n'a pas peur d'affronter la mort même si elle devait venir un jour par surprise. Coran 31 - 15 Ô mon enfant ! ce qui n'aurait que le poids d'un grain de moutarde, fût-il caché dans un rocher, au ciel ou dans la terre, sera produit au grand jour par Dieu qui est instruit de tout. Coran 31 - 16 Ô mon enfant ! observe la prière, invite les hommes aux bonnes actions et supporte avec patience les maux qui t'atteignent. (...) Coran 31 - 17 Ne fais point de contorsions avec la bouche par dédain pour les hommes, que ta démarche ne soit point orgueilleuse, car Dieu n'aime point l'homme présomptueux et vaniteux. Coran 31 - 18 Cherche à modérer ton pas et à baisser ta voix, car la plus désagréable des voix est bien la voix de l'âne ! Dieu aime ceux qui raisonnent avec amour et qui partout où ils vont, émettent un rayonnement de paix qui se transmet à leurs interlocuteurs. Ceux-là sont les messagers de Dieu.

Retour au menu du site

Chapitre 25 : LES DIFFERENTS ANGES (esprits) DU CIEL

a/ Les A N G E S du T R E S - H A U T
Coran 35 - 01 : Gloire à Dieu, Créateur des cieux et de la terre, Celui qui emploie pour messagers les anges à deux, trois ou quatre paires d'ailes. Il ajoute à la Création autant (d'anges) qu'il veut, il est tout puissant. Coran 13 - 12 : " Tout homme a des anges (gardiens) " qui se succèdent sans cesse, placés devant lui, derrière lui. Ils veillent sur lui par ordre du Seigneur. Dieu ne changera point ce qu'il a accordé aux hommes, tant qu'ils ne changeront pas les premiers en devenant infidèles à Dieu ! Quand il veut les punir, rien ne peut lui faire obstacle, car les hommes n'ont pas d'autre protecteur que lui. Coran 02 - 91 : Dis : Qui sera l'ennemi de l'ange Gabriel ? C'est lui qui par la permission de Dieu a déposé sur ton cœur le livre destiné à confirmer les livres sacrés venus avant lui pour servir de direction et annoncer d'heureuses nouvelles aux croyants. Coran 02 - 92 : Celui qui sera l'ennemi du Seigneur, de ses anges, de ses envoyés, des archanges Michel et Gabriel, aura Dieu pour ennemi, car Dieu hait les infidèles. Coran 17 - 87 : Ils t'interrogeront au sujet de l'Esprit, dis leur : L'esprit a été créé par l'ordre du Seigneur, mais il n'y a qu'un petit nombre d'entre vous qui possède cette science. Coran 33 - 42 : Il a de la bienveillance pour vous. Ses anges intercèdent pour vous afin que vous passiez des ténèbres à la lumière. Il est miséricordieux envers les vrais croyants.

b/ Controverse des infidèles sur le sexe des anges :
Coran 37- 143 et 144 : Demande aux Mecquois qu'ils te disent si Dieu a des filles, pendant qu'ils ont des fils ? Aurions-nous par hasard créé des anges femelles ? En ont-ils été témoins ? Coran 43 - 18 : Ils assimilent les anges, qui sont des serviteurs de Dieu, à l'aspect extérieur des femmes. Ont-ils été témoins de leur création ? En réalité les Mecquois voulaient pas rendre hommage à la beauté des anges, mais se moquer d'eux en les comparant à la triste considération qu'ils avaient des femmes qu'ils estimaient comme étant des "êtres inférieurs" à la grandeur de l'homme ! Longtemps les hommes se sont interrogés sur le sexe des anges. Les anges sont des esprits éternels qui ne sont ni homme, ni femme, mais des serviteurs de Dieu chargés de protéger les hommes de bien, d'informer et d'exécuter ses ordres de protection ou de justice. Leur douceur et leur beauté que Dieu leur a donné font que certains hommes les comparent au charme de certaines jeunes femmes, mais il ne faut pas oublier qu'un ange est un esprit éternel qui peut prendre plusieurs aspects visibles ou invisibles, même apparaître sous des formes humaines pour nous éprouver. Coran 17 - 92 :

Ils (les Mecquois) disent nous ne croiront pas, à moins que tu ne fasses jaillir de la terre une source "d'eau vive"; Coran 17 - 93 : ou jaillir des torrents au milieu d'un jardin planté de palmiers et de vignes Coran 17 - 94 : ou à moins qu'un fragment du ciel tombe sur nous, ou que tu ne nous amènes Dieu et les anges comme garants de ta parole ? Coran 17 - 97 : Dis leur : si les anges marchaient sur la terre et y vivaient tranquillement, nous leur aurions envoyé un ange pour apôtre. Coran 06 - 08 : Les incroyants disent : A moins qu'un ange ne vienne, nous ne croiront point. Si nous avions envoyé un ange, leur affaire aurait déjà été décidée et ils n'auraient pas eu un instant de répit. Coran 06 - 09 : Si nous avions envoyé un ange, nous l'aurions envoyé sous la forme humaine et revêtu de vêtements semblables aux leurs. Phrase très importante qui confirme que les anges peuvent revêtir plusieurs aspects différents, y compris des aspects humains... Comme l'Eternel aurait revêtu une forme humaine pour visiter Abraham en compagnie de deux anges aux chênes de Mamré. Au moment de l'arrestation de Jésus dans le jardin de Gethsémani, Pierre voulait défendre son Maître avec deux épées. Selon Matthieu Jésus refusa en lui disant " Penses-tu que je ne puisse pas invoquer Dieu (qui a exaucé mes miracles) et qui me donnerai à l'instant plus de douze légions d'anges ! (soit 72 000 anges...) Un peu plus tard l'apôtre Paul écrivait qu'en exerçant la charité et l'hospitalité, certains croyants ont logé (chez eux) "des anges sans le savoir". Ne refusez donc pas la charité à des étrangers que Dieu vous a envoyé sous un aspect humain pour vous éprouver ! Coran 50 - 16 : Lorsque les deux anges chargés de recueillir les paroles de l'homme viennent pour l'entendre, l'un se met à sa droite, l'autre à sa gauche. Coran 50 - 17 : Il ne se prononce aucune parole sans qu'il n'y ait un observateur toujours prêt à la noter. Coran 06 - 61 : Dieu est le Maître absolu de ses serviteurs. Il envoie des anges qui vous surveillent. Lorsque la mort s'approche de l'un d'entre vous, nos messagers (les anges) reçoivent son (dernier) souffle et leur présence ne fait jamais défaut. Coran 06 - 62 : Ensuite vous êtes rendus (transportés) auprès de votre véritable Maître, à qui appartient le jugement (des âmes). Coran 50 - 20 : Toute âme qui s'y achemine a auprès d'elle un (ange) conducteur qui la pousse et un témoin. Coran 50 - 22 et 23 : Celui qui l'accompagne (l'ange conducteur) lui dira : Voilà ce que j'ai préparé contre toi : jetez dans l'enfer tout infidèle endurci. Coran 41 - 30 : Mais ceux qui s'écrieront : Notre Seigneur est Dieu et qui s'achemineront vers lui, recevront des visites d'anges qui leur diront : " Ne craigniez rien et ne vous affligez point, réjouissez-vous d'entrer au paradis qui vous a été promis. " Coran 17 - 01 : Louange à celui (Gabriel - Esprit messager du Très Haut ) qui a transporté pendant la nuit, son serviteur du temple sacré de la Mecque au temple éloigné de Jérusalem, dont nous avons béni l'enceinte pour lui faire voir nos miracles.

Coran 17 - 87 : Ils t'interrogeront au sujet de l'Esprit. Dis-leur : l'Esprit ( l'ange Gabriel ?) a été créé par l'ordre du Seigneur, mais il n'y a qu'un petit nombre d'entre vous qui soit en possession de cette science.

c/ Les mauvais anges (mauvais esprits ou démons) :
Il ne faut pas oublier que selon la Bible les démons sont également des anges créés par Dieu, qui se sont révoltés contre lui. Vaincus par l'archange Michel et chassés du Paradis, ils sont ensuite devenus : les démons ou esprits malfaisants. EBLIS était d'abord un ange, les anges ne peuvent ni enfanter, ni engendrer. Eblis qui était le chef des anges soulevés contre Dieu devint Satan : l'esprit malin ou le tentateur chef des enfers. Coran 02 - 95 et 96 : Ceux qui jetèrent derrière leur dos les Ecritures et le livre de Dieu, suivent ce que les démons ont imaginé sur le pouvoir du roi Salomon. (Lorsqu'à la demande de ses nombreuses épouses étrangères il sacrifia aux idoles).Ce n'est pas Salomon qui fut infidèle, ce sont les... démons. Ils enseignent aux hommes la magie et la science qui fut donnée aux deux anges de Babylone : Harout et Marout. (Selon la tradition talmudique :) Ces deux anges ont été envoyés par Dieu à Babylone pour juger l'iniquité des hommes, mais ils se laissèrent corrompre par la séduisante Zohra (Vénus) et ne purent revenir au ciel. Ils choisirent de retourner à Babylone pour inciter les hommes au mal et au péché. Coran 02 - 96 : Ceux-ci n'instruisaient personne sans dire : "Nous sommes la tentation, nous semons la désunion entre l'homme et sa femme." Mais les anges (mauvais) n'attaquaient personne sans la permission de Dieu. Mais malgré que les hommes savaient que ceux qui suivraient leur art (maléfique de mauvais esprit) seraient "déshérités ( du ciel )" ils préféraient apprendre le mal et non ce qui aurait pu leur être bénéfique. A signaler que dans ce verset le prophète a bien utilisé le mot : déshérité, qui sous-entend un lien familial, comme un DROIT existant entre père et fils, ou en tous cas une transmission entre deux membres d'une "même famille... "

Retour au menu du site

Chapitre 26 : DE LA CHARITE SUR TERRE

Coran 02- 104 : Croyants acquittez-vous avec exactitude de la prière, "faites l'AUMONE" Le bien que vous aurez fait, vous le retrouverez auprès de Dieu qui voit vos actions. Coran 02- 106 : Loin de là, celui qui se sera livré entièrement à Dieu et qui aura "pratiqué le bien" trouvera sa récompense auprès de son Seigneur, la crainte ne l'atteindra pas et il ne sera point affligé. Coran 02- 211 : Ils t'interrogeront comment il faut faire l'aumône. Dis leur : - il faut aider : les parents, les proches, les orphelins, les pauvres, les voyageurs. Le bien que vous leur ferez sera connu de Dieu. Coran 02- 216 & 217 : (...) Ils t'interrogeront sur ce qu'ils doivent dépenser en largesses ? Réponds-leur : Donnez votre superflu. C'est ainsi que Dieu vous explique ses signes, afin que vous méditiez sur ce monde et sur l'autre. Coran 02- 218 : Ils t'interrogeront sur les orphelins ? Dis-leur - Leur faire du bien est une belle action. Coran 02- 219 : Si vous vivez avec eux, regardez-les comme vos frères. Dieu sait distinguer le méchant du juste. Il est puissant et sage. Coran 02- 225 : Dieu ne vous punira point pour une parole inconsidérée dans vos serments, il vous punira pour les œuvres que vos cœurs ont refusé de donner avec charité. Coran 02- 246 : Qui veut faire à Dieu un prêt magnifique ? (Qui donne aux pauvres, prête à Dieu). Dieu le multipliera à l'infini, car Dieu étend ses faveurs à son gré et vous retournerez tous à lui. Coran 02- 255 : Ô croyants ! donnez l'aumône des biens que nous avons départis, avant que le jour (du jugement) ne vienne, où il n'y aura plus ni amitié, ni intercession. Coran 02- 263 : Ceux qui dépensent leurs richesses dans le sentier de Dieu ressemblent à un grain qui produit sept épis et dont chacun donne cent grains. Coran 02- 264 : Ceux qui dépensent leurs richesses dans le sentier de Dieu et qui ne font point suivre leur largesses de reproches, ni de mauvais procédés, auront une récompense auprès de leur Seigneur. La crainte ne descendra point sur eux et ils ne seront point affligés.

Coran 02- 265 : Une parole honnête, l'oubli des offenses sont supérieurs à une aumône qu'aura suivi une mauvaise manière de donner... Evangile : Jésus disait : quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fais ta main droite. Voyez les pharisiens qui sonnent de la trompette aux coins des rues, ils ont déjà reçu leur récompense. (Luc ch 21 ou Matthieu ch 12) Un jour que Jésus était au temple il vit des sadducéens (membres du parti religieux

aristocratique juif) donner théâtralement leurs bourses dans le panier des offrandes et une pauvre veuve y mettre discrètement quelques petites pièces. Jésus dit alors à ceux qui l'entouraient : - Voyez cette pauvre veuve a donné plus que tous ces orgueilleux qui ont déjà reçu leur récompense en donnant de leur superflu. Car elle a offert à Dieu de son nécessaire pour vivre !.. Bible - extrait de l'Ancien Testament - l'Ecclésiaste ch 4 : Mon fils ne refuse pas au pauvre sa subsistance, Comme l'eau éteint les flammes, l'aumône remet les péchés. Ne fais pas souffrir celui qui a faim. ... " Lettre de l' Apôtre St Jacques (cousin du Christ) Mes frères que sert-il à quelqu'un de dire qu'il a la foi , s'il n'a pas les œuvres ? Si un frère ou une soeur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour et que vous leur disiez : Allez en paix - chauffez-vous et rassasiez-vous et que personne ne leur donne ce qui est nécessaire à leur corps, votre foi est vaine. Car la foi sans les œuvres " ne sert à rien "... Ce ne sont pas ceux qui disent : Seigneur ! Seigneur ! qui seront sauvés, mais ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique ... Lettre de l'Apôtre Saint Paul aux Corinthiens ch 8 v 13 : Lorsque vous faites la charité, il ne s'agit pas de vous exposer à la détresse pour soulager les autres, mais de suivre une règle d'égalité. Que votre superflu pourvoie aux besoins des autres, afin qu'un jour leur superflu pourvoie à vos besoins. Coran 02- 266 : Ô croyants ! ne rendez vaines vos aumônes par les reproches ou les mauvais procédés, comme agit celui qui fait des largesses par ostentation parce qu'il ne croit point en Dieu. De pareils hommes n'auront aucun produit de leurs œuvres, car Dieu sait tout, même vos actions les plus cachées. Coran 02- 267 : Ceux qui dépensent leur avoir dans le désir de plaire à Dieu et pour l'affermissement de leurs âmes, ressemblent à un jardin planté de palmiers et de vignes, arrosé de torrents, de pluie et de rosée et qui porte le double de fruits. Coran 02- 269 : Ô croyants ! faites l'aumône des meilleures choses que vous avez acquises, des fruits que nous avons faits sortir pour vous de la terre, et ne distribuez pas ce qui est sans valeur. Coran 02- 270 : (...) Sachez que Dieu est riche et comblé de gloire. Coran 02- 271 : Satan vous menace de la pauvreté et vous commande des actions infâmes. Dieu vous promet son pardon et ses bienfaits. Coran 02- 272 : Dieu donne la sagesse à qui il veut et quiconque a obtenu la sagesse a reçu de Dieu un bien immense. Mais seuls les hommes doués de raison peuvent apprécier ce don. Coran 02- 273 : Quelle que soit l'aumône que vous ferez, Dieu le saura. (...) Faites-vous l'aumône au grand jour? c'est louable, mais si vous la faite secrètement : c'est encore mieux et cette attitude vous profitera davantage. Une telle conduite vous effacera beaucoup de péchés. Dieu sait tout ce que vous faites ! Coran 02- 274 : Tout ce que vous aurez distribué en largesses dans le désir de contempler la face de Dieu, tournera à votre avantage et vous sera payé. Au jour de votre jugement vous serez traité avec faveur et miséricorde. Tu verras parmi

vous des pauvres commerçants honnêtes qui n'ont pas les moyens de recueillir les profits du commerce, les ignorants les croient riches, car ils sont modestes, mais toi tu les reconnaîtras à leurs marques, parce qu'ils n'osent pas importuner les hommes par leurs demandes. Tout ce que vous aurez fait à ces hommes, Dieu le saura. Coran 02- 275 : Ceux qui feront l'aumône le jour ou la nuit, en secret ou en public, seront récompensés par Dieu. La crainte ne descendra point sur eux et ils ne seront point affligés. Coran 02- 276 : (...) Dieu a permis la vente, mais Il interdit l' usure. Ceux qui se maintiendront dans l'usure seront livrés au feu éternel. Coran 02- 277 : (...) Dieu hait tout homme incrédule et criminel. Mais ceux qui croient et pratiquent les bonnes œuvres, observent la prière et font l'aumône seront récompensés par Dieu. Coran 02- 280 : Si votre débiteur éprouve de la gêne, attendez qu'il soit plus aisé. Si vous lui remettez sa dette ce sera encore plus méritoire pour vous. Coran 03 - 86 : Vous n'atteindrez la hauteur de la vertu parfaite, que lorsque vous aurez fait l'aumône de ce que vous chérissez le plus. Et tout ce que vous aurez donné, Dieu vous le rendra. Coran 03- 127 : Efforcez-vous de mériter l'indulgence du Seigneur et la possession du Paradis, vaste comme les cieux et la terre qui sont destinés à ceux qui craignent Dieu. Coran 03- 128 : A ceux qui font l'aumône dans l'aisance comme dans la gêne, qui savent maîtriser leur colère et qui pardonnent aux hommes qui les offensent. Certes Dieu aime ceux qui agissent avec bonté. Coran 04 - 40 : (...) Témoignez de la bonté à vos parents, aux orphelins, aux pauvres, aux clients de votre famille et aux clients étrangers, à vos compagnons, aux voyageurs et aux esclaves. Dieu n'aime pas les orgueilleux et les présomptueux. Coran 04 - 41 : Dieu n'aime pas les avares qui recommandent l'avarice aux autres et cachent soigneusement les biens que Dieu leur a donné. Coran 09 - 60 : En effet, les aumônes sont destinées aux indigents et aux pauvres. A ceux qui les RECUEILLENT, (hospitalité), à ceux dont les cœurs ont été gagné pour l'Islam, aux rachats des esclaves, aux insolvables pour la cause de Dieu et pour les voyageurs. Ceci (ces aumônes) est OBLIGATOIRE de par Dieu, qui est savant et sage. Coran 09- 103 : D'autres ont avoué leurs fautes, ils ont ainsi mêlé une bonne action à d'autres actions mauvaises. Peut-être Dieu leur pardonnera-t-il ? Il est grand, indulgent et miséricordieux. Coran 09- 104 : Reçois une aumône de leurs biens pour les purifier et les relever de leurs péchés. Prie pour eux, car tes prières leur rendront le repos et Dieu entend et sait tout. Coran 09- 105 : Ne savent-ils pas que Dieu accepte le repentir de ses serviteurs dont il a agréé l'aumône ? Dieu est bon et miséricordieux. Coran 09- 106 : Dis-leur encore : AGISSEZ, (donnez - aidez) Dieu verra vos actions ainsi que son apôtre et les croyants. Vous retournerez un jour à celui qui connaît les choses visibles et invisibles. Alors il vous dira tout ce que vous avez fait.

Coran 09- 122 : Ils ne feront pas une aumône petite ou grande, ils ne franchiront pas un torrent sans que tout soit inscrit, afin que Dieu leur accorde la plus magnifique récompense pour leurs actions Coran 17 - 28 : Rend à tes proches leur dû, ainsi qu'au pauvre et au voyageur et ne sois point prodigue. Coran 17 - 29 : Les prodigues sont les frères de Satan qui a toujours été ingrat envers son Seigneur. Coran 17 - 30 : Si tu t'éloignes de ceux qui sont dans le besoin sans (pouvoir) les secourir, parle-leur au moins avec douceur. Dieu écoutera tes prières avec plus de bienveillance. Coran 17 - 31 : Ne sois ni avare, ni prodigue, de peur que tu ne sois blâmé ou que tu ne deviennes pauvre. Coran 17 - 32 : Dieu tantôt répand à pleines mains ses dons à ceux qu'il veut, tantôt il les mesure. Evangile selon Saint Matthieu chap. 6 v 26 - Jésus disait : Dieu (votre Père dans le ciel) sait ce dont vous avez besoin avant que vous le lui demandiez. Regardez les oiseaux du ciel, ils ne sèment, ni ne moissonnent, ils n'ont pas de greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas plus qu'eux ? En ce temps là, les lis sauvages abondaient sur les collines de Galilée et Jésus leur dit en leur montrant ces magnifiques fleurs : Admirez les lis des champs, ils ne filent, ni ne tissent et pourtant, je vous le dis le roi Salomon dans toute sa grandeur ne fut pas vêtu comme l'un d'eux ... Ne vous inquiétez pas du lendemain, car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine, cherchez d'abord le Royaume des Cieux et sa justice et tout le reste vous sera donné. En vérité même les cheveux de votre tête sont comptés. Coran 18 - 44 : Les richesses et les enfants sont les ornements de la vie mondaines, mais les bonnes œuvres qui restent, obtiennent auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et de plus belles espérances. Coran 24 - 55 : Observez la prière, faites l'aumône, obéissez à l'apôtre et vous serez récompensés par la miséricorde de Dieu. Coran 25 - 64 : Les serviteurs du Miséricordieux sont ceux qui marchent avec modestie et qui répondent : PAIX! aux ignorants qui leur adressent la parole. Coran 25 - 70 : Ceux qui se repentiront, qui auront cru et pratiqué les bonnes œuvres, Dieu changera leurs mauvaises actions en bonnes... Coran 25 - 75 : Les élus de Dieu recevront la récompense des lieux élevés du Paradis Coran 30 - 38 : L'argent que vous donnez à usure pour le grossir par le bien des autres, ne grossira pas auprès de Dieu, mais toute aumône que vous ferez pour obtenir les regards bienveillants de Dieu vous sera doublée. Coran 32 - 19 : Ceux qui ont cru et pratiqué les bonnes œuvres auront les jardins du séjour éternel pour récompense de leurs œuvres.

Coran 35 - 08 : Ceux qui croient et qui pratiquent les bonnes œuvres obtiendront le pardon et une récompense magnifique. Coran 35 - 11 : Si quelqu'un désire la grandeur, la grandeur n'appartient qu'à Dieu, vers lui montent toute bonne parole et toute bonne action, ils les élève. (...) Coran 41 - 05 : Dis leur : OUI, sans doute, moi (Mohammed), je suis un homme comme vous à qui il a été révélé que votre Dieu est le Dieu unique. Acheminez-vous droit à lui et implorez son pardon. Coran 41 - 06 et 07 : Malheur à ceux qui ne font point l'aumône et nient la vie future car ceux qui auront cru et pratiqué la vertu recevront une récompense éternelle. Coran 45 - 13 : Dis aux croyants qu'ils pardonnent à ceux qui n'espèrent point dans les jours de Dieu, institués pour récompenser les hommes selon leurs œuvres. Coran 45 - 14 : Car quiconque fait le bien, le fait pour son propre compte. Quiconque fait le mal, le fait à son détriment, puisque vous retournerez tous à Dieu. Coran 45 - 29 : Dieu comprendra dans sa miséricorde ceux qui ont cru et pratiqué le bien. C'est un bonheur incontestable. (et qui dans leurs largesses ne se montrent ni avares, ni prodigues). Coran 57 - 17 : Ceux qui font l'aumône, hommes et femmes, font à Dieu un prêt généreux, ils recevront le double et une récompense magnifique. Coran 57 - 23 : Ne vous affligez pas de ce qui vous échappe (en matière de biens) et ne vous réjouissez pas outre mesure de ce qui vous est donné. Dieu n'aime point les présomptueux, ni les glorieux. Coran 57 - 24 : Ceux qui étant avares eux-mêmes excitent les autres à l'avarice. Coran 64 - 14 : Ô croyants qui pensez avoir des ennemis dans vos épouses et dans vos enfants, pardonnez, passez outre et sachez que Dieu est indulgent et miséricordieux. Coran 64 - 15 et 16 : Vos richesses (vos femmes) et vos enfants sont votre tentation (illusion de gloire et de puissance), craignez Dieu de toutes vos forces, écoutez, obéissez et faites l'aumône dans votre propre intérêt. Celui qui se tient en garde contre son avarice sera heureux, Dieu le récompensera magnifiquement. Coran 64 - 17 et 18 : si vous faites à Dieu un prêt généreux, il vous paiera le double et il vous pardonnera, car il est reconnaissant et bon. Il connaît les choses visibles et invisibles.

Retour au menu du site

Chapitre 27 : De la MISERICORDE DIVINE

Coran 02 - 35 : Adam apprit de son Seigneur des paroles de prières. Dieu agréa son repentir. Il aime revenir à l'homme qui se repent, il est miséricordieux. Coran 04 - 21 : Le pardon de Dieu est acquis à ceux qui ont péché par ignorance et qui se repentent aussitôt. Coran 04 - 22 : Le repentir n'est d'aucune utilité à celui qui commet constamment les mauvaises actions et qui s'écrie à l'approche de la mort "je me repens". Coran 17 - 52 : Ils disent : est-ce que lorsque nous seront devenus os et cendres, nous pourrons-nous lever sous une nouvelle forme ? Coran 17 - 53 : Dis leur OUI, quand même vous seriez devenus des pierres ou du fer ! Ils demanderont : qui nous fera retourner à la vie ? Celui qui vous a créé la première fois et il se peut que tout cela ne soit point éloigné. Coran 17 - 54 : Un jour Dieu vous appellera de vos tombeaux, vous lui répondrez en le louant, et il vous semblera n'avoir séjourné dans vos tombes que très peu de temps. Coran 17 - 60 : Nous détruirons ou punirons sévèrement toutes les villes de la terre avant le jour de la résurrection. C'est un arrêt écrit dans le Grand livre de l'Eternel. Coran 24 - 10 : Si ce n'était la grâce inépuisable de Dieu et sa miséricorde, il vous punirait à l'instant, mais il aime pardonner et il est miséricordieux. Coran 25 - 57 : Plutôt que Dieu, ils adorent ce qui ne peut ni leur être utile, ni leur nuire. L'infidèle est l'aide du diable. Coran 25 - 61 : Quand on dit aux infidèles " Prosternez-vous devant le Miséricordieux, " ils demandent : Qui est le Miséricordieux ? Et ils s'en éloignent encore davantage. Coran 25 - 64 : Les serviteurs du Miséricordieux sont ceux qui marchent avec modestie et qui répondent : " Paix " aux ignorants qui leur adressent la parole. Coran 25 - 67 : Qui dans leurs largesses, ne sont ni prodigues, ni avares, mais qui se tiennent entre ses deux extrêmes. Coran 25 - 70 : Mais ceux qui se repentiront, qui auront cru et pratiqué les bonnes œuvres, Dieu changera les mauvaises actions de ceux-là en bonnes, car Dieu est indulgent et miséricordieux. Coran 30 - 36 : N'ont-ils pas considéré que Dieu tantôt distribue à pleines mains la nourriture à qui il veut et que tantôt il la mesure ?

Coran 30 - 37 : Donne à chacun ce qui lui est dû, à ton prochain, au pauvre et au voyageur. Ceci sera plus avantageux à ceux qui veulent obtenir le regard bienveillant de leur Seigneur. Coran 35 - 02 : Ce que Dieu ouvre aux hommes des trésors de sa divine miséricorde, nul ne saurait le retenir et ce que Dieu retient, nul ne saurait l'envoyer après lui. Coran 42 - 02 : Tout ce qui est dans les cieux et sur la terre lui appartient. Il est "le Très-Haut, le Grand". Coran 42 - 03 : Peu s'en faut que les cieux ne se fendent à leur voûte, de respect devant lui. Les anges célèbrent ses louanges et implorent son pardon pour les habitants de la terre. Dieu est l'Indulgent et le Miséricordieux. Coran 63 - 03 : Les hypocrites sont ceux qui ont d'abord cru, puis sont retournés à leur incrédulité. Le sceau a été apposé sur leur cœur et ils ne comprennent rien. Coran 63 - 04 : Quand tu les vois, leur extérieur te plaît. Quand ils parlent tu les écoutes volontiers; mais dès qu'un bruit paraît, ils se sentent visés. Ce sont tes ennemis, évite-les. Coran 63 - 07 : Ce sont eux qui disent aux Médinois, ne donnez rien à ceux qui sont avec le prophète et ils seront forcés de l'abandonner. Coran 63 - 09 : Ô croyants ! que vos richesses et vos enfants ne vous éloignent pas du souvenir de Dieu, sinon vous serez malheureux. Coran 63 - 10 : Faites l'aumône des biens que nous vous avons accordés avant que la mort ne vous surprenne. Car à ce moment l'homme dira : Seigneur, si tu m'avais accordé seulement un court délai, j'aurai fait des largesses, j'aurais été du nombre des justes ! Coran 63 - 11 : Dieu ne donne point de délai à une âme dont le terme est venu.

Lettre de l'Apôtre Jacques (Cousin de Jésus) chap. 4 : Vous maintenant qui dites : Nous trafiquerons et nous gagnerons ! Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain, car qu'est-ce que votre vie ? Vous êtes une vapeur qui parait pour un peu de temps et qui ensuite disparaît. A vous maintenant "riches" : pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous ! Vos richesses seront pourries, votre or et votre argent seront rouillés, et cette rouille s'élèvera contre vous dans un témoignage qui dévorera votre chair comme un feu. Voici le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs et dont vous les avez frustrés. Vous avez vécu sur la Terre dans les voluptés et les délices Vous avez rassasié vos cœurs au jour du carnage Vous avez condamné et tué le juste qui ne vous a pas résisté.

Chapitre 28 : La JUSTICE humaine ou DIVINE

Coran 05 - 42 : Vous couperez les mains des voleurs, hommes ou femmes en punition de leur crime. C'est la peine que Dieu a établie contre eux... (Verset qui rappelle le Moyen-Age !) Coran 05 - 43 : Dieu accueillera le repentir de quiconque se sera repenti et corrigé de ses iniquités. Dieu est indulgent et miséricordieux. Coran 05 - 45 : (...) Qui pourra préserver de l'erreur celui dont Dieu a permis l'égarement ? Coran 05 - 46 : Si on a recours à ton jugement, prononce entre eux ou abstiens-toi. Si tu t'abstiens, ils ne pourront pas te nuire, mais si tu te charges de juger, juge-les avec équité. La justice rendue avec équité est agréable à Dieu. Coran 05 - 91 : Dieu ne vous châtiera pas pour un serment inconsidéré, mais il vous châtiera pour, si vous manquez à un engagement réfléchi. L'infraction commise coûtera la nourriture de DIX PAUVRES en qualité moyenne et telle que vous la donnez à votre famille, ou bien leur vêtement ou bien l'affranchissement d'un esclave.Celui qui ne pourra pas satisfaire à cette peine jeûnera trois jours. Telle sera l'expiation du serment que vous avez juré. Coran 06 - 153 : Ne touchez point aux biens de l'orphelin, à moins que ces mesures ne lui apportent un avantage appréciable et ce jusqu'à ce qu'il ait atteint l'âge de la puberté. Remplissez la mesure et pesez au poids juste. Quand vous prononcerez un jugement, prononcez-le avec justice, même si vous le rendez à l'égard d'un parent. Soyez fidèle à l'alliance du Seigneur dont vous êtes actuellement les héritiers. Coran 16 - 126 : Appelle les hommes dans le sentier de Dieu par la sagesse et les douces réprimandes. Si tu dois contester ou régler un litige, fais-le avec sincérité et honnêteté. Coran 16 - 127 : Quand vous exercez une vengeance pour injures reçues, faites qu'elle soit analogue à celles que vous avez souffertes; Mais si vous arrivez à les supporter avec patience, Dieu rendra justice à ceux qui ont souffert avec patience. Coran 16 - 128 : Que ton cœur ne sois pas dans l'angoisse à cause de leurs machinations, car Dieu est avec ceux qui vivent dans le bien. Coran 35 - 19 : Aucune âme chargée de son propre fardeau ne portera celui d'une autre, ni ne pourra être allégée malgré sa demande, quoiqu'elle se sente surchargée. (chaque conscience ne porte que la responsabilité de SES actes) Coran 35 - 21 : Les vivants et les morts sont différents. Dieu se fera entendre de quiconque il voudra, et toi (Mohammed) tu ne pourras pas te faire entendre dans les tombeaux. Coran 42 - 34 : Tous les biens que vous avez reçus ne sont qu'une jouissance temporaire, ce que Dieu tient en réserve vaut plus et durera plus longtemps pour les croyants qui mettent leur confiance en Dieu, Coran 42 - 37 :

qui ayant éprouvé un tort, le redressent eux-mêmes, Coran 42 - 38 : et rendent le mal par un mal égal. Celui cependant qui pardonne et se réconcilie, Dieu le récompensera, car il n'aime pas les méchants. Coran 42 - 39 : On ne pourra s'en prendre à l'homme qui venge une injustice qu'il aura subie, Coran 42 - 40 : On s'en prendra à ceux qui oppriment les autres, qui agissent avec violence et contre toute justice. A ceux-là, un supplice douloureux est réservé. Coran 42 - 41 : C'est la sagesse de la vie que de supporter avec patience et de savoir pardonner. Coran 55 - 06 : Le Miséricordieux a établi la balance, Coran 55 - 07 : Afin que vous ne fraudiez pas dans le poids. Coran 55 - 08 : Pesez juste et ne faites pas perdre à la balance. Coran 53 - 39 : L'âme qui porte sa charge ne portera pas celle d'une autre. Coran 53 - 40 à 42 : L'homme n'aura que ce qu'il a gagné, son travail sera estimé. Il en sera récompensé par une rétribution rigoureuse.

Retour au menu du site

Chapitre 29 : Le jour du jugement
Coran 17 - 16 : Quiconque suit le chemin droit, le suit pour lui-même. Quiconque s'égare le fait à son propre détriment. Toute âme chargée d'un fardeau ne portera pas celui d'aucune autre. Nous n'avons point punit de peuple avant d'avoir suscité dans son sein un apôtre. Coran 40 - 15 : Ce Dieu qui occupe les degrés les plus élevés, possesseur du trône de la majesté, lance de sa seule volonté, le souffle de son esprit dans le serviteur qu'il s'est choisi, pour l'avertir (par don de prophétie) du jour de l'entrevue. Coran 40 - 16 : Au jour où les hommes sortiront de leurs tombeaux, aucune de leurs actions ne sera cachée aux yeux de Dieu. Ce jour-là, le pouvoir suprême appartiendra au Dieu unique et fort. Coran 40 - 17 : Ce jour-là toute âme recevra le salaire de ses œuvres, plus d'injustices, Dieu sera prêt à régler les comptes. Coran 40 - 18 &19 : Avertis-les du jour prochain, (...) où les méchants n'auront ni ami, ni intercesseur que l'on écoute. Coran 42 - 43 : A la vue des supplices, (les infidèles) s'écrieront : n'y a-t-il plus moyen de retourner sur la terre ? Coran 42 - 44 : Tu les verras amenés devant le lieu du supplice, les yeux baissés et couverts de honte, ils jetteront des regards furtifs. Les croyants diront : voilà ces malheureux qui se sont perdus eux-mêmes et leurs familles. Au jour de la résurrection, les méchants ne seront-ils pas livrés au supplice éternel ? Coran 42 - 46 : Obéissez donc à Dieu avant que ne vienne le jour qu'on ne saurait faire reculer. Ce jour-là vous ne pourrez nier vos œuvres. Coran 42 - 48 : Le Royaume des Cieux et de la terre appartient à Dieu. Coran 42 - 52 : C'est ainsi que par notre volonté, l'Esprit t'a parlé, à toi, qui ne savais pas ce qu'étaient le Livre et la religion ! Nous en avons fait une lumière avec laquelle nous dirigeons ceux d'entre nos serviteurs qu'il nous plaît. Coran 57 - 18 : Ceux qui croient en Dieu et à ses Apôtres sont des hommes véridiques, ils seront témoins devant leur Seigneur, ils auront une récompense et " leur lumière "... Coran 57 - 19 : Sachez que la vie en ce monde n'est qu'un jeu et une frivolité, Une belle mais fausse apparence ! L'accroissement de biens et un grand nombre d'enfants sont comme la pluie et les plantes qu'elle anime, bientôt elles se fanent et tu les verras jaunir et devenir des fétus desséchés. Coran 69 - 01 : Le jour inévitable, qu'est ce que le jour inévitable ? Coran 69 - 05 : Thémoud a été détruit par un cri terrible venu du ciel, Ad a été détruit par un ouragan rugissant et impétueux.

Coran 69 - 08 : As-tu vu une seule âme échapper à la destruction ? Coran 69 - 13 : Lorsqu'on enflera la trompette pour la première fois, Coran 69 - 14 : Lorsque la terre et les montagnes seront emportées dans les airs et broyées l'une comme les autres, ce jour-là l'événement aura lieu. Coran 69 - 16 : Le ciel se fendra ce jour-là et tombera en pièces, Coran 69 - 17 : Ce jour-là huit anges porteront le trône du Seigneur, tandis que les autres anges se tiendront à ses côtés Coran 69 - 18 : Ce jour-là vous serez amenés devant Dieu et aucune de vos actions secrètes ne restera cachée. Coran 57 - 12 : Ce jour, croyants tu verras la lumière des hommes et des femmes courir à leur droite devant eux. Aujourd'hui leur dira-t-on, nous vous annonçons une heureuse nouvelle, celle des jardins baignés de courants d'eau où vous pourrez rester éternellement. Coran 57 - 13 : Ce jour-là les hypocrites, hommes et femmes, diront aux croyants : regardez-nous, attendez un instant que nous empruntions quelques parcelles de votre lumière, mais on leur dira : - retournez sur la terre et demandez-en là, entre eux s'élèvera une muraille qui aura une porte en dedans où siégera la miséricorde et en face le supplice. Coran 70 - 06 à 08: Eux, les infidèles pensent que le jour du jugement est éloigné mais il est proche ce jour où le ciel fondera comme l'airain. Coran 57 - 20 : La vie de ce monde n'est qu'une jouissance temporaire qui éblouit. Coran 57 - 22 : Aucune calamité ne frappe soit la terre ou vos personnes, sans la volonté de Dieu qui les a écrites dans le Grand Livre (de la destinée) avant que même que nous les ayons créées. Dieu est l'Eternel. Coran 57 - 28 : Ô vous qui croyez ! Craigniez Dieu et croyez en ses Apôtres. Dieu vous donnera deux portions de sa miséricorde, il vous donnera "la lumière" afin que vous marchiez à l'aide d'elle. Coran 92 -14 : Je vous annonce un feu pour les réprouvés, Coran 92 - 17 à 21 : L'homme pieux y échappera : celui qui dépensait ses richesses pour se rendre plus pur, qui ne fait pas le bien en vue d'une récompense humaine, mais pour le seul désir d'obtenir des regards du Dieu sublime. Celui-là obtiendra satisfaction.

Retour au menu du site

Chapitre 30 : La RESURRECTION dans le Coran

Coran 25 - 04 : Ceux qui ne veulent faire aucun bien, ni aucun mal, ne disposent ni de la vie, ni de la mort, ni de la résurrection. Coran 30 - 18 : Il fait sortir le vivant de ce qui est mort et de ce qui est mort du vivant. Il vivifie la terre la terre naguère morte, c'est ainsi que vous aussi, vous serez ressuscité. Coran 30 - 26 : C'est Lui qui produit la création et qui la fera rentrer dans son sein. Lui seul a le droit d'être comparé à tout ce qu'il y a de plus élevé dans le ciel et sur la terre. Coran 31 - 27 : Il vous a créé comme un seul individu, il vous fera ressusciter. Coran 35- 10 : C'est Dieu qui envoie les vents qui font marcher les nuages. Nous poussons le nuage vers une contrée morte de sécheresse ainsi nous rendons la vie à la terre morte. C'est ainsi qu'aura lieu la résurrection. Coran 75 - 01 & 02 : Je ne jurerai point par le jour de la résurrection... Je ne jurerai point par l'âme qui s'accuse elle-même Coran 75 - 03 : L'homme croit-il que nous ne réunirons pas ses os ? Coran 75 - 06 : L'homme demande, quand donc viendra le jour de la résurrection ? Coran 75 - 07 : Lorsque l'œil sera ébloui, Coran 75 - 08 : Lorsque la lune s'éclipsera et se réunira au soleil, Coran 75 - 10 : L'homme criera : Où trouver un asile ? Il n'en trouvera pas. Coran 75 - 12 : Ce jour-là, la dernière retraite sera auprès de ton Seigneur. Coran 75 - 22 & 23 : Ce jour-là, des visages qui tourneront leur regard vers le Seigneur, brilleront d'un vif éclat, Coran 75 - 24 : Ce jour-là, il y aura des visages ternes qui se douteront qu'une grande calamité va fondre sur eux, Coran 75 - 28 : Quand l'homme comprendra que le moment du départ est venu. Coran 75 - 40 : Ce Dieu n'est-il pas assez puissant pour faire revivre les morts ?

Retour au menu du site

Chapitre 31 : Du S E J O U R a u PA R A D I S

Coran 02- 210 : Croyez-vous entrer dans le Paradis sans avoir à éprouver les maux qu'ont éprouvé ceux qui vous ont précédé ? Les malheurs et les calamités les visitèrent au point que le prophète et ceux qui croyaient avec lui, s'écrièrent : Quand donc arrivera le secours de Dieu ? Coran 02- 221 : Les infidèles t'appellent au feu, mais Dieu vous invite au Paradis et au pardon. Par sa volonté seule, il explique ses enseignements aux hommes pour les faire méditer. Coran 04 - 59 : Ceux qui refuseront de croire à nos signes, nous les approcherons du feu ardent, et quand leur peau sera consumée, nous les revêtirons d'une autre pour accroître leur supplice. Coran 04 - 60 : Ceux qui croiront et pratiqueront les bonnes œuvres seront introduits dans les jardins arrosés d'eau pour y demeurer éternellement. Coran 02 - 75 : Bien loin de là, ceux qui n'ont pour tout gain que leurs mauvaises actions et leurs péchés. Ils iront au feu éternel. Mais ceux qui ont cru et pratiqué le bien, ceux-là seront en possession du Paradis et y séjourneront éternellement. Coran 04- 123 : Hommes ou femmes, ceux qui seront croyants et pratiqueront en même temps les bonnes œuvres, entreront dans le Paradis et obtiendront leur entière récompense. Coran 04- 133 : Quelqu'un désire-t-il la récompense de ce monde ? Celle-ci et la récompense donnée dans l'autre monde est auprès de Dieu. Il voit et entend tout. Coran 07 - 40 : Nous n'imposerons point à ceux qui auront cru et pratiqué les bonnes œuvres, des charges au-dessus de leurs forces. Ils recevront le Paradis où ils resteront éternellement. Coran 07 - 41 : Nous ôterons tout ressentiment de leurs cœurs. Les rivières couleront sur leur pas et ils s'écrieront : Gloire à Dieu qui nous a conduit en ces lieux ! Coran 17 - 20 : Celui qui désire la vie future, qui fait des efforts pour l'obtenir et croit en Dieu, celui là est agréable à Dieu. Coran 17 - 22 : Vois comme nous avons élevé les uns au-dessus des autres par les biens de ce monde. Mais la vie future a des degrés et des supériorités encore beaucoup plus grandes. Coran 25 - 74 : Ceux qui disent : Seigneur accorde-nous dans nos épouses et dans nos enfants un sujet de joie et fait que nous marchions à la tête de ceux qui craignent. Coran 25 - 75 : Ceux-là auront pour récompense les lieux élevés du Paradis, parce qu'ils ont persévéré et qu'ils y trouveront le salut et la paix. Coran 26 - 90 : Quand le Paradis sera rapproché pour les hommes pieux, et que l'enfer se dressera pour engloutir les égarés,

Coran 26 - 96 : et les séduits diront : par le nom de Dieu, nous étions dans une erreur évidente quand nous vous mettions sur la même ligne avec le Souverain de l'Univers. Coran 26- 102 : Ah ! si une seule fois encore, il nous était permis de revenir sur la terre, nous serions des croyants ! Coran 30 - 11 à 14 : Le jour où l'heure sera venue, les criminels seront muets. (...) Les hommes seront séparés les uns des autres, ceux qui auront cru et pratiqué les bonnes œuvres se divertiront dans un parterre de fleurs. Coran 32 - 17 : L'homme ne sait pas combien de joies lui sont réservées en secret pour ses bonnes actions. Coran 32 - 19 : Ceux qui ont cru et qui ont pratiqué les bonnes œuvres auront les jardins du séjour éternel en récompense de leurs œuvres. Coran 35 - 29 : Nous avons accordé le livre comme un héritage aux serviteurs que nous avons élu. Tel d'entre vous se perd luimême, tel autre flotte entre le bien et le mal, tel avec la permission a devancé tous les autres par ses bonnes œuvres. Coran 35 - 30 : Les vertueux entreront dans les jardins d'Eden et s'y pareront de bracelets d'or et de perles, leur vêtements seront de soie. Coran 35 - 32 : Dieu a éloigné de nous l'affliction. Par l'effet de sa grâce, il nous a donné l'hospitalité dans " l'habitation éternelle " où la fatigue et la langueur ne nous atteindrons plus. Coran 39 - 73 : On fera marcher les croyants par troupes vers le paradis et lorsque les portes s'ouvriront devant eux les gardiens diront : que la paix soit avec vous ! Vous avez été vertueux, entrez dans le paradis pour y demeurer éternellement. Coran 39 - 74 : Ils diront : Louange à Dieu qui a accompli ses promesses et qui après nous avoir donné l'héritage de la terre, nous a permis d'habiter le paradis, partout où nous voudrions. Qu'elle est belle la récompense de ceux qui ont fait le bien ! Coran 39 - 75 : Et tu verras les anges marchant en procession autour du trône. Ils célébreront les louanges du Seigneur, Maître de l'univers. Coran 41 -30 : Ceux qui s'écrient : "Notre Seigneur est Dieu" et qui s'acheminent vers lui, reçoivent les visites des anges qui leur disent : - Ne craignez rien, ne vous affligez point, réjouissez-vous du paradis qui vous a été promis, Coran 41 - 31 : Nous sommes vos protecteurs dans ce monde et dans l'autre, vous y aurez tout ce que vos cœurs désirent, tout ce que vous demanderez, (on vous accueillera) Coran 41 - 32 : comme à une réception de l'Indulgent, du Miséricordieux. Coran 41 - 34 : Le mal et le bien ne s'auraient marcher de pair. " Rends le bien pour le mal " et tu verras ton ennemi se changer en protecteur et ami.

Coran 41 - 35 : Mais nul n'atteindra cette perfection, excepté le persévérant. Nul autre ne l'atteindra, excepté l'heureux. Coran 41 - 46 : Quiconque fait le bien le fait à son avantage, celui qui fait le MAL, le fait à son détriment et Dieu n'est point le tyran des hommes (et des femmes). Coran 41 - 53 : Nous ferons éclater nos miracles sur les différentes contrées de la terre, jusqu'à ce qu'il soit démontré que le Coran est une vérité. Coran 42 - 19 : Celui qui veut cultiver le champ de la vie future, nous le lui agrandirons, celui qui désire cultiver celui de la vie présente, n'aura aucune part dans l'autre... Coran 42 - 21 : Un jour tu verras les méchants trembler à cause de leurs œuvres et le châtiment les atteindra, mais ceux qui croient et pratiquent le bien, habiteront les parterres des jardins en ayant chez leur Seigneur tout ce qu'ils désireront. Coran 43 - 69 et 70 : Vous qui croyez à nos signes, qui vous êtes livrés à moi, entrez dans le Paradis, vous et vos compagnes, réjouissezvous. Coran 43 - 71 : On leur présentera à la ronde des écuelles d'or et des gobelets remplis de choses que les sens désirent tant et qui font les délices des yeux. Vous y demeurerez éternellement. Coran 43 - 72 et 73 : Voici le jardin que vous recevrez en héritage pour le prix de vos (bonnes) œuvres. Nourrissez-vous des fruits en abondance. Coran 47 - 16 : Voici le tableau du paradis qui a été promis aux hommes pieux : des fleuves dont l'eau reste limpide, des fleuves de lait au goût inaltérable, des fleuves de VIN DOUX à boire (!), Coran 47 - 17 : des fleuves de miel pur et toutes sortes de fruits. Coran 54 - 54 : Les justes habiteront au milieu de fontaines et de jardins, Coran 54 - 55 : Dans le séjour de la VERITE, auprès du roi puissant. Coran 57 - 20 : (...) La vie de ce monde n'est qu'une jouissance temporaire qui éblouit. Coran 57 - 21 : Luttez donc de vitesse pour obtenir le pardon de Dieu et le PARADIS, dont l'étendue égale celle du ciel et de la terre, et qui a été préparé pour ceux qui croient en Dieu et à ses apôtres. C'est une faveur de Dieu qu'il accordera à qui il voudra, car Dieu est d'une bienfaisance immense. Coran 76 - 11 à 18 : Dieu a préservé les justes du malheur, Il a donné de l'éclat à leurs fronts et les as comblé de joie. Il leur a donné le Paradis et les a habillés avec des vêtements de soie. Appuyés sur des fauteuils, ils n'éprouveront ni la chaleur du soleil, ni le froid. On fera pour eux courir à la ronde des vases d'argent et des gobelets où il se désaltéreront avec des coupes remplies d'un mélange de zendjebil qui forme une source du Paradis, dite Selsebil (gingembre).

Chapitre 32 : Des Lois de Guerre et du pardon

Coran 02- 173 : Ô croyants la peine du talion vous est prescrite pour un meurtre : un homme libre pour un homme libre, l'esclave pour l'esclave et une femme pour une femme. Mais celui qui obtiendra le pardon de son frère, sera tenu de payer une certaine somme, moyennant quoi la peine (du délit) contre lui, sera prononcée avec humanité. Coran 02- 174 : C'est un adoucissement de la part de votre Seigneur et une faveur de sa miséricorde, mais quiconque se rendra coupable encore une fois d'un crime pareil, sera livré au châtiment douloureux. Coran 02- 186 Combattez dans la voie de Dieu contre ceux qui vous feront la guerre. Mais " ne commettez point d'injustice " en les attaquant les premiers, car Dieu n'aime point les injustes. Coran 02- 187 : Tuez-les idolâtres, (!) partout où vous les trouverez, et chassez-les d'où ils vous auront chassés. La tentation à l'idolâtrie est pire que le carnage de la guerre. (Et pourtant Mohammed a pardonné aux Mecquois idolâtres ses interminables souffrances et la mort de faim : de son oncle et de sa première épouse...) Ne leur livrez point de combat auprès de l'oratoire sacré (la Kaba) à moins qu'ils ne vous y attaquent. S'ils le font, tuez-les. Tel sera le châtiment des infidèles. Coran 02- 188 : S'ils (les incroyants) mettent un terme à leurs (mauvaises) actions qu'ils commettent, Dieu est indulgent et miséricordieux. Coran 02- 189 : Combattez-les jusqu'à ce que vous n'ayez point à craindre la tentation et que tout culte : soit celui au Dieu Unique. S'ils mettent un terme à leurs actions, alors cessez les hostilités, si ce n'est contre les méchants. Coran 02- 190 : Quiconque agira violemment contre vous durant le mois sacré (du Ramadan) ou sur les lieux sacrés (du pèlerinage) vous verra agir de même à son encontre. Coran 02- 191 : Employez vos biens (vos capitaux et vos possessions) pour la cause de Dieu et ne vous précipitez pas de vos propres mains dans l'abîme. Faites le bien, car Dieu aime ceux qui font le bien. Coran 02- 212 : On vous a prescrit la GUERRE et vous l'avez pris en aversion. Coran 02- 213 : Il se peut que vous ayez de l'aversion pour ce qui vous est avantageux et que vous aimiez ce qui est nuisible. Dieu le sait, mais vous vous ne le savez pas. Coran 02- 214 : Ils t'interrogeront sur le mois sacré, ils te demanderont si on peut faire la guerre dans ce mois. Dis-leur : La guerre dans ce mois est un péché grave, mais se détourner de la voie de Dieu et ne point croire en lui, chasser les fidèles croyants de l'enceinte de l'oratoire sacré est un péché encore plus grave. La tentation à l'idolâtrie est pire que le carnage. Les infidèles ne cesseront point de vous faire la guerre tant qu'ils

ne seront pas arrivés à vous faire renoncer à votre religion. Coran 04 - 91 : Ils ont voulu vous rendre infidèles comme eux, afin que vous soyez tous égaux. Ne formez point de liaisons avec eux jusqu'à ce qu'ils n'aient quitté le pays pour la cause du Seigneur. S'ils retournaient à l'infidélité, saisissez-les et mettez les à mort. Ne cherchez parmi eux ni protecteur, ni ami; Coran 04 - 92 : Excepté ceux qui chercheraient un asile chez vos alliés et qui sont forcés de vous faire la guerre, ou de la faire à leur propre tribu. Si Dieu avait voulu, il leur aurait donné l'avantage sur vous et ils vous combattraient sans cesse. S'ils cessent de porter les armes contre vous et s'ils vous offrent la paix, Dieu vous défend de les attaquer. Coran 04 -93 : Vous en trouverez d'autres qui chercheront à gagner également votre confiance et celle de leur nation. Chaque fois qu'ils tremperont dans la sédition, ils seront défaits. S'ils ne se tiennent pas à l'écart, s'ils ne vous offrent pas la paix et ne s'abstiennent pas de vous combattre, saisissez-les et mettez-les à mort. Coran 04 - 94 : Pourquoi un croyant tuerait-il un autre croyant, si ce n'est involontairement ? Celui qui en tuera un involontairement sera tenu d'affranchir un esclave croyant et de payer à la famille du mort le prix du sang fixé par la loi, à moins qu'elle ne fasse convertir cette somme en aumône. Celui qui ne trouvera pas d'esclave à racheter jeûnera deux mois de suite. Coran 04 - 95 : Celui qui tuera un croyant volontairement aura l'enfer pour récompense, il y demeurera éternellement. Dieu s'irritera contre lui, le maudira et le condamnera à un terrible supplice. Coran 04 - 96 : Ô croyants ! lorsque vous marchez pour la guerre sainte, pesez vos démarches. Que la soif des biens de ce monde ne vous fasse pas dire à celui que vous rencontrerez et qui vous adresse le salut "c'est un infidèle". Examinez donc avant d'agir, Dieu connaît toutes vos actions. Coran 04 - 97 : Les fidèles qui resteront dans leurs foyers sans y être contraints par la nécessité, ne seront pas traités comme ceux qui combattant dans le sentier de Dieu, feront le sacrifice de leurs biens et de leurs personnes. Dieu a assigné à ceux-ci un rang plus élevé qu'à ceux-là. Il a fait de belles promesses à tous, mais il a destiné aux combattants une récompense plus grande, qu'à ceux qui resteront dans leurs foyers. Coran 05 - 36 : Nos envoyés ont paru au milieu d'eux accompagnés de nos signes évidents, mais la plupart des hommes sont demeurés iniques. Coran 05 - 38 : (...) Vous épargnerez ceux qui se sont repentis avant d'être vaincus car sachez que Dieu est indulgent et miséricordieux. Coran 05 - 39 Ô croyants ! craignez Dieu. Efforcez-vous de mériter un accès en son royaume. Combattez pour lui et vous serez heureux. Coran 05 - 40 : Quand les infidèles (hommes matérialistes) posséderaient deux fois autant de richesses que la terre en contient et les offriraient pour se racheter du supplice au jour de la résurrection leurs offres seront rejetées. Coran 08 - 36 Les infidèles dépensent leurs richesses pour détourner les autres de la voie de Dieu. Ils les dépenseront toutes. Un repentir amer en sera le fruit et ils seront vaincus. Coran 08 - 38 : Dieu séparera le mauvais d'avec le bon, il entassera les mauvais les uns sur les autres, il en formera un faisceau et il

y mettra le feu de la Géhenne. Coran 08 - 42 : Sachez que lorsque vous avez fait un butin, la part du cinquième ( = 20%) revient à Dieu, au prophète, aux parents, aux orphelins, aux pauvres et aux voyageurs. Coran 09 - 06 : Si quelque idolâtre te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il puisse entendre la parole de Dieu, puis fais-le reconduire à un lieu sûr. "Ceci t'est prescrit," parce que ce sont des gens (ignorants) qui ne savent rien. Coran 60 - 03 : Au jour de la résurrection, ni vos parents, ni vos enfants ne vous serviront à rien (Chaque âme est responsable de sa conduite.) Dieu vous séparera les uns des autres pour juger vos actions. Coran 60 - 04 : Vous avez un bel exemple dans Abraham et ceux qui le suivaient lorsqu'ils dirent : nous sommes innocents du culte des idoles que vous pratiquez ! Nous vous renions pour toujours à moins que vous n'adoptiez le culte du Dieu Unique. Seigneur nous mettons notre confiance en toi, tu es l'aboutissement de toutes choses. Coran 60 - 06 : Vous avez un bel exemple dans Abraham et ses fidèles compagnons qui ont espéré en Dieu et cru au dernier jour. Mais quiconque tourne le dos à Dieu, le Glorieux se passera de lui. Coran 60 - 07 : Il se peut qu'un jour Dieu établisse entre vous et vos ennemis une bienveillance réciproque. Dieu peut tout, il est bienveillant et miséricordieux. Coran 60 - 08 : Dieu ne vous défend pas " la bienveillance et l'équité " envers ceux qui n'ont point combattu contre vous pour cause de religion et qui ne vous ont point bannis de vos foyers. Il aime ceux qui agissent avec équité. Coran 60 - 09 : Mais Dieu vous interdit toute liaison avec ceux qui vous ont combattus pour cause de religion, qui vous ont chassés de vos foyers, ou qui ont aidé d'autres à le faire. Psaume : 37 v. 37 Observe celui qui est intègre et regarde l'homme qui vit dans le droit chemin. Lettre de l'apôtre Paul à Timothée (2ème lettre chapitre 1 v 6 ) : Ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse. Livre des Proverbes de la Bible - chapitre 24 : Ne porte pas envie aux hommes méchants et ne désire point être avec eux. Car tu feras la guerre avec prudence, Le salut est dans le grand nombre de conseillers. Ah ! si tu dis nous ne savions pas ! ... Celui qui pèse les cœurs ne le voit-il pas ? Celui qui veille sur ton âme ne le connaît-il pas ? Et ne rendra-t-il pas à chacun selon ses œuvres ? Evangile de l'apôtre Matthieu chap. 16 v 26: A quoi servirait-il à l'homme de gagner l'UNIVERS, s'il venait à perdre son âme? Ou que peut donner un homme en échange de son âme ? Coran 90 - 04 Nous avons créé l'homme dans la misère... Coran 90 - 10 à 20 Nous l'avons conduit sur les deux routes : du bien et du mal...

Et cependant il n'a pas encore descendu la pente ! Qu'est ce que la pente ? c'est de racheter les captifs, (frères prisonniers) c'est de nourrir (ceux qui ont faim) aux jours de la disette : (la veuve et) l'orphelin qui nous sont liés par le sang, le pauvre qui couche sur la (terre) dure Celui qui agit ainsi, et qui en outre croit et recommande la patience et conseille l'humanité, Sera parmi ceux qui occuperont la droite au jour du jugement. Les autres seront entourés d'une voûte de flammes.

Retour au menu du site

Chapitre 33 - LES GRANDES OEUVRES d'ALLAH

Coran 13 - 38 : Avant toi, (Mohammed) nous avons envoyé d'autres prophètes, (...) aucun n'a pu faire de miracles sans notre volonté. Chaque époque a eu son livre sacré. Coran 13 - 39 : Dieu efface ce qu'il veut ou le maintient, (en son message), "la mère du Livre" est entre ses mains. (Ce terme Mère du Livre sous-entend : le premier Livre qui se perpétue par des adaptations aux différentes civilisations et générations qui se sont succédées sur cette terre et qui ont écouté les enseignements divins. Ainsi il y a 4 800 ans les égyptiens avaient déjà des LIVRES qui indiquaient le chemin à suivre aux hommes de bien pour acquérir, grâce à leurs mérites la vie éternelle...) Coran 13 - 40 : Soit que nous te fassions voir l'accomplissement d'une partie de nos menaces, soit que nous t'appelions à nous avant terme. Ta MISSION est de prêcher et de nous rendre un compte exact. Coran 14 - 01 : Nous t'avons envoyé ce Livre pour guider les hommes des ténèbres vers la lumière et les conduire, par la volonté de Dieu, vers le sentier du Tout Puissant et Glorieux. Coran 13 - 13 : C'est Dieu qui fait briller l'éclair à vos yeux pour vous inspirer la crainte, la confiance en Dieu et l'espérance. C'est Lui qui élève les nuages chargés de pluie. Coran 13 - 14 : Le tonnerre célèbre ses louanges, les anges le glorifient pénétrés de frayeur. Il lance la foudre et atteint ceux qu'il veut, lorsqu'ils se disputent au sujet de Dieu. Coran 13 - 17 : (...) Dieu est le Créateur de tout, il est l'Unique, le Victorieux. Coran 60 - 22 : Il n'y a point de Dieu hors Dieu, Il connaît le visible et l'invisible. Il est le Clément, le Miséricordieux. Coran 60 - 23 : Il est le Roi, le Saint, le Sauveur, le Fidèle, le Gardien, le Fort, le puissant, le Très-Elevé. Gloire à Dieu ! Coran 60 - 24 : Il est le Dieu Unique, le Producteur, le Créateur, le Formateur. Les plus beaux noms lui appartiennent. Il est le Fort, le Sage, tout dans les Cieux et sur la terre célèbre sa gloire. Coran 13 -18 : Il fait descendre l'eau du ciel, couler les flots des torrents dans leur lit, il dose la force du courant qui emporte l'écume au loin. De l'océan il fait remonter les saumons jusqu'à la source des montagnes pour y pondre leurs œufs. Il parle aux baleines et aux dauphins pour leur dire qu'ils sont les amis des hommes. Il dirige les troupeaux de rennes sur des milliers de milles à la même saison. Il est le Maître de la vie au fond des mers et sur les sommets des montagnes. Coran 24 - 35 : " Dieu est la LUMIERE " des cieux et de la terre. Cette lumière ressemble à un flambeau placé dans un cristal et ce cristal est semblable à une étoile brillante. Ce flambeau qui ne se consume pas est nourri de l'huile brillante issue

de l'arbre sacré nommé olivier. Cette huile brille même quand le feu ne la touche pas. Alors les feux s'unissent pour former une lumière brillante, encore plus étincelante. Dieu conduit celui qu'il veut ( le prophète qu'il a choisi) afin que grâce à sa lumière spirituelle tout homme comprenne ses paraboles. Coran 30 - 10 : Dieu a produit la création et la fera rentrer dans son sein. Comme les étoiles naissent, meurent et renaissent, vous retournerez tous à Lui. Coran 30 - 18 : Il fait sortir le vivant de ce qui est mort et ce qui est mort du vivant, il vivifie la terre et vous fera renaître. Coran 24 - 41 : N'as-tu pas considéré que tout ce qui est dans les cieux et sur la terre publie les louanges de l'Eternel ? Comme les oiseaux étendant leurs ailes, tout être sait la prière et le récit de ses louanges. Dieu écoute leur chant. Coran 25 - 47 : As-tu remarqué comme le Seigneur étend l'ombre ? Coran 28 - 71 : Dis-leur : Que vous en semble? Si Dieu voulait étendre sur vous la nuit éternelle pour la faire durer jusqu'au jour de la résurrection, quel autre dieu que Lui, pourrait vous donner la lumière? Ne l'entendez-vous pas? Coran 28 - 72 : Et si Dieu voulait étendre sur vous le jour éternel, le faire durer jusqu'au jour de la résurrection, quel autre dieu que Lui vous amènerait la nuit pour repos? Coran 28 - 73 : Mais Dieu, par l'effet de sa miséricorde vous a donné la nuit et le jour. Tantôt pour vous reposer, tantôt pour demander à sa bonté des richesses par le travail, afin que vous lui soyez reconnaissants. Coran Coran Coran Coran Coran Coran Coran Coran Coran Coran 26 - 78 : Qui m'a créé et me protège sur la voie droite ? 26 - 79 : Qui me nourrit et me donne à boire ? 26 - 80 : Qui me guérit quand je suis malade ? 26 - 81 : Qui me fera mourir et me ressuscitera ? 26 - 82 : Qui me pardonnera mes péchés au jour de la rétribution ? 27 - 61 : CELUI qui a créé les cieux et la terre et nous envoie l'eau, (...) 27 - 62 : CELUI qui a tracé les rivières et élevé les montagnes, (...) 27 - 63 : CELUI qui entend la prière de l'opprimé et le délivre du mal, (...) 27 - 64 : CELUI qui vous guide à travers les ténèbres sur terre et mer, (...) 27 - 65 : CELUI qui vous envoie votre pain quotidien (...)

Coran 27 - 95 : Dis : Louange à Dieu ! Bientôt il vous donnera des marques (preuves) de sa puissance et vous ne pourrez plus les nier. Coran 31 - 21 : Celui qui s'abandonne entièrement à Dieu est juste, il a saisi une anse solide.

La Création : témoignage de la présence de Dieu

Dieu est le plus grand Architecte et décorateur de l'Univers, c'est LUI qui a construit le ciel et synchronise la valse des galaxies qui comptent des milliards de soleils. Supposez un naufragé qui arrive un jour sur une île déserte et il découvre soudain qu'une dizaine d'arbres sont entrain de pousser dans une ligne droite avec toujours le même espacement ! Ce n'est pas dû à l'effet du

hasard mais à celui d'une logique et d'une intelligence humaine De même si des archéologues retrouvent des restes de poteries ou les ruines d'un abri dont les pierres sont déposées à angle droit et en équilibre les unes sur les autres, ce n'est pas le travail de la nature, mais la preuve que l'intelligence et la main d'un homme ont un jour créé ou planté ces objets d'une manière qui échappe aux lois naturelles courantes. Cet homme a marqué son passage et sa présence en ces lieux, même s'il est mort depuis longtemps ! Ces œuvres restent là comme un témoignage de ce que ses mains ont réalisées. Ainsi l'univers tout entier constitue une preuve de l'existence de Dieu par l'ensemble des Lois et règles qui harmonisent ces mondes et les protègent les uns des autres de la destruction totale. Dieu le Grand Architecte en contrôle la naissance, les déplacements et leur renaissance lorsque des milliers d'étoiles se rassemblent et fusionnent attirés par un énorme et invisible champ électromagnétique, puis se séparent pour former de nouvelles galaxies, de nouveaux soleils, de nouvelles lunes et de nouvelles planètes et qui sait combien de nouvelles terres ?? ... De même tout ce qui est sur Terre n'est pas dû au hasard, mais à la présence, à l'énergie et aux forces et à l'intelligence d'un ESPRIT Supérieur invisible, mais omniprésent partout. Il est impossible à l'homme de donner la vie à un brin d'herbe mort, il est impossible à l'homme de ne pas vieillir ou de ne pas mourir à plus ou moins longue échéance. Même les rois les plus puissants de la terre n'ont pas pu échapper à ces Lois du Créateur. Un jour ! Seul Dieu Maître de la vie, de la nature, de la lumière, des corps visibles et invisibles peut donner la vie, réparer les tissus blessés, et même nous redonner un nouveau corps incorruptible en fonction de sa volonté et de ses préférences... Fallait-il que ce Dieu Créateur ait un grand amour de l'homme pour avoir lui avoir donné tant de bienfaits et la protection des anges gardiens chargés de lui apprendre le chemin du bien par ses messages et la voix de sa conscience. Hélas une majorité de gens préfèrent suivre le chemin de leur orgueil de leur égoïsme ! Ils deviennent méchants, athées, égoïstes, cruels et sans pitié... Ceux qui tirent vanité de leur noble naissance ne se rendent même pas compte qu'ils doivent leur confort et leur héritage à Dieu, qui s'il l'avait voulu, aurait aussi pu les faire naître dans une famille nombreuse et très pauvre d'Afrique, d'Ethiopie, de Mongolie, dans les bidonvilles de Calcutta, de Manille, du Caire ou dans la brousse brésilienne ! Alors pourquoi s'enorgueillir des cadeaux que Dieu leur a donné et pourquoi profiter pour opprimer leurs frères et sœurs dans la misère ? Les messagers de Dieu : Noé, Imhotep, Abraham, Moïse, Elie, Zacharie, Jésus et ses apôtres, Muhammad et tant d'autres ont risqué leur vie et parfois l'ont donné pour faire comprendre le message de Dieu à des gens bornés et enracinés dans leur dogme dont il ne comprenait pas l'essentiel : l'amour de Dieu pour les hommes de cette terre où il ne font que passer... Coran 24 - 39 : Pour les incrédules, leurs œuvres seront comme les mirages du désert que l'homme assoiffé prend pour de l'eau jusqu'à ce que s'en étant approché, il n'y trouve que du sable. Coran 24 - 40 : Les œuvres des incrédules ressemblent encore aux ténèbres qui règnent dans les mers profondes, recouvertes de flots tumultueux. D'autres flots s'élèvent vers les nuages pendant que les ténèbres s'entassent avec les autres ténèbres. Et l'homme cherche la lumière en étendant sa main, mais ne la trouve pas. Si Dieu ne donnait pas sa lumière, où l'homme pourrait-il la trouver ?

Retour au menu du site

Chapitre 34 : Liens entre la miséricorde et l'amour divin

Même si mohammed resta (à part les quelques dernières années de sa vie) très préoccupé par les énormes difficultés que rencontra l'implantation de la foi islamique à ses débuts, il insista particulièrement sur l'observation de la LOI de MISERICORDE sans laquelle aucune vie en communauté, aucun respect des femmes et des enfants, aucune sécurité de la société, aucun épanouissement de l'être ne serait possible ! D'autre part il admet la résurrection des arabes croyants méritants ce qui constitue un grand pas vers celle de Jésus après sa mort qui constitue pour les chrétiens la base de leur foi. D'ailleurs aucun chrétien ne consteste les mérites du prophète mohammed et sa résurrection au Paradis.... N'oublions pas que le Coran est un Livre d'abord destiné aux arabes et conçu pour leur expliquer le contenu des livres sacrés qui sont : l'Ancien Testament les livres des prophètes (Jonas, Job) et les psaumes de David. et l'Evangile avec l'enseignement du Christ et Apôtres. Il y aura toujours dans la Religion une partie constituée de mystères qui échappera à tout raisonnement humain, alors si les arabes veulent ignorer la double substance du verbe que les chrétiens attribuent à Jésus cela a peu d'importance puisque Jésus a lui-même basé sa théorie évangélique sur la loi de tolérance et le respect des autres. En faite Jésus n'est pas venu pour être jugé par nous, mais pour nous transmettre un enseignement de complément : aux dix commandements de Moïse il en ajoute un nouveau : " AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES - COMME JE VOUS AI AIME " Jésus ne parle plus uniquement de miséricorde mais d' un lien plus fort et plus difficile à réaliser ! Aimer Dieu comme on aime un père et aimer son prochain(e) (comme un frère ou une soeur dans le besoin). Peu de temps avant sa mort Jésus montre l'exemple en devenant le seul homme sur terre que personne (même pas ses ennemis) n'a pu convaincre de péché. D'ailleurs Jésus avait un rayonnement si exceptionnel que lorsque son ombre touchait des malades elle les guérissait, quelque soient leurs maladies. Des milliers de personnes : des juifs, des syriens, des libanais ont été miraculeusement guéris par cet homme extraordinaire. qui en faite n'est pas venu sur terre pour se faire pardonner des péchés qu'il n'a pas commis mais pour aider notre pauvre humanité à trouver le chemin qui mène vers la vie éternelle en regrettant sincèrement nos fautes humaines qui constituent un obstacle pour entrer au Paradis.. Voir avec le cœur, être miséricordieux vis à vis des autres qui n'ont pas eu les mêmes chances et les mêmes moyens financiers pour réussir dans la vie... Quelque soit le prophète ou la religion adoptée, la miséricorde est un sentiment humain de solidarité vis à vis de la pauvre veuve, de l'orphelin abandonné, de l'étranger qu'on a dépouillé et blessé, de nos frères dans la misère. C'est même un sentiment humain très proche du sentiment d'affection et de compréhension qui a son origine dans la conscience, le respect et la pensée d'un Dieu omniprésent ? Mais l'amour est un sentiment supérieur à la miséricorde car il bannit la crainte. C'est non seulement un sentiment de partage solidaire mais aussi un sentiment plus puissant qui au moyen de la vertu de charité, exprime aussi un sentiment de recherche de perfection, d'abnégation de soit-même et de disponibilité pour résoudre les problèmes au lieu de les soulager temporairement. L'amour est un sentiment qui règne au ciel parce qu'il vient de Dieu, même s'il est difficile à appliquer sur terre dans ce monde d'imperfections, alors si un chrétien ou un arabe désirent suivre ce difficile chemin qui mène vers la Perfection , qu'ils ne se découragent pas s'ils s'aperçoivent qu'ils ne sont que des humains pleins de défauts et d'ignorance. En tout cas ce n'est pas Dieu qui leur reprochera d'avoir essayé, bien au contraire. De toute façon si un musulman applique le Coran sur son esprit de fond tel que Mohammed l'a prescrit, il ne peut le faire sans amour et sans instinctivement marcher derrière le prophète sur le chemin de la perfection

qui mène les âmes au ciel. Coran 14 - 30 : La bonne parole porte des fruits en chaque saison. Le Seigneur parle aux hommes en paraboles, afin qu'ils réfléchissent. Coran 07 - 154 : Moïse s'écria : Seigneur tu aurais pu nous anéantir avant ce jour, mais nous feras-tu périr à cause de quelques insensés ? Mon châtiment, reprit Dieu, tombera sur ceux que je voudrai, mais ma miséricorde embrassera toutes choses et je la destine à ceux qui croient, acceptent mes signes et font l'aumône. Coran 07- 156 : (Ceux) qui suivent l'envoyé, le prophète illettré qui est mentionné dans leurs livres : dans le Pentateuque et dans l'Evangile, qui leur commande le bien et leur interdit le mal, qui allégera leurs fardeaux et ôtera les chaînes qui les accablaient Ceux qui croiront en lui (donc aux recommandations ci-dessus du prophète) et qui l'assisteront en suivant la LUMIERE descendue avec lui, seront (appelés) "bienheureux." Coran 07- 158 : Il n'y a point d'autre dieu que LUI, il donne la vie et fait mourir. Croyez en Dieu et en son envoyé, le prophète illettré qui croit lui aussi en la parole de Dieu. Très beau passage du prophète qui d'abord en se nommant par deux fois : le prophète illettré accomplit ici un bel acte d'humilité, mais il confirme l'importance de la Bible et l'enseignement de l'Evangile qui hélas de nos jours est lui-même abandonné par beaucoup de gens qui trop souvent confondent les règles érigées en dogmes ultérieurement par divers chefs d'Eglises pour fortifier leur autorité personnelle et l'esprit de l'Evangile inspiré par Dieu. Il n'est pas haïssable de gagner honnêtement de l'argent, ce qui est haïssable :c'est la mauvaise utilisation que certains avares ou spéculateurs en font. Etrange d'ailleurs ce mot Bienheureux dans la bouche du prophète qui rappelle et confirme les Béatitudes du sermon de Jésus sur la montagne sainte : Bienheureux vous qui avez faim, car vous serez rassasiés Bienheureux les pauvres en esprit (les riches charitables), car le royaume des Cieux est à vous. Bienheureux ceux qui attendent la justice, ils seront exaucés Bienheureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Bienheureux les débonnaires, car "ils hériteront la Terre." Bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Bienheureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Plus que des promesses, c'est un véritable Testament qui selon les 4 Evangiles, lie désormais Dieu avec tous les hommes de paix et de bonne volonté de notre Terre.

Retour au menu du site

Chapitre 35 : Epilogue concernant les Livres Sacrés

Si Dieu a créé des hommes et des femmes de races et de couleur différentes, c'est le signe que sa volonté est de laisser à chaque continent : ses racines, son identité, sa manière de s'exprimer et de croire en lui. Par contre Dieu exige de chaque croyance une attitude loyale et un esprit d'entraide pacifique et de tolérance mutuelle. Dieu déteste les fanatiques : les superstitieux matérialistes, les ignorants aveugles et cruels, les nationalistes inconditionnels... Pour Dieu, tous les hommes sur cette Terre naissent égaux et ils restent unis dans la souffrance, la maladie et dans la mort. Au fond Jésus qui se comportait comme un médecin des âmes ne voyant pas dans les hommes l'étiquette religieuse qu'ils prétendent porter, mais il avait un don pour juger et apprécier leur foi jusque dans leurs sentiments les plus intimes et évaluer la bonté et la beauté de leur âme. Alors quand ses disciples lui demandèrent comment reconnaître les bons des faux prophètes qu'il voyait proliférer dans les temps à venir, il disait : Vous reconnaîtrez les bons des faux prophètes comme vous reconnaissez les bons arbres des mauvais : "grâce à leurs fruits" . Comme un homme de Dieu porte de bons fruits, de même une mauvaise secte donne de mauvais fruits. Dieu, le Grand Miséricordieux invite donc tous les hommes à gérer et à partager entre eux les richesses naturelles qu'il développe en abondance sur cette terre afin que la vie ne soit pas un calvaire pour certains et une provocation par un train de vie luxueux et immodéré pour les autres qui ont du patrimoine à volonté. Nous invitons donc tous les croyants à lire avec intelligence les trois livres sacrés que sont la Bible, l'Evangile et le Coran, afin d'en rechercher les points communs, qui reflètent la volonté de Dieu, (et non de celle qu'ont inventé certains religieux matérialistes) dans l'intérêt uniquement du Créateur Eternel, quelque soit le nom que lui donne ses fidèles :

YAHWEH - DIEU le PERE - ou ALLAH le Miséricordieux, puisqu'il s'agit bien d' UNE SEULE et même PERSONNE...
L'expérience montre que durant des siècles et des millénaires, il n'a pas été facile de faire comprendre ce principe à tous les croyants : Croisades, intégrisme, orthodoxie bornée, conciles dogmatiques, guerres de religions interminables, tribunaux d'Inquisition, excommunications, Interdits fermant toutes les églises d'un royaume etc. Ces guerres en se succédant ont coûté la vie à des dizaines de millions de croyants, brisant des familles entières et laissant tant d'orphelins et de veuves à l'abandon, de même l'exagération de l'autorité temporelle de certains papes a causé d'énormes ravages et beaucoup de souffrances dans les anciennes populations. D'ailleurs Mohammed ne s'est pas trompé lorsqu'il a choisi dans la Bible : l'Histoire et les passages concernant le Pentateuque, les prophètes de Dieu, les textes de l'Evangile et des Apôtres en excluant les autres Livres relatant plus spécialement l'Histoire du peuple juif et de ses guerres contre les tribus voisines, ainsi que les douloureuses périodes des deux Exodes... Consolons-nous chaque Livre a quelque petites imperfections liés à l'ancienneté des messages comme les commentaires personnels du prophète sur les génies de feu ou le samaritain d'Aaron ... Mais orientons-nous entièrement vers le véritable Message que Dieu souhaite nous faire parvenir pour nous préparer au monde spirituel du futur où Dieu réunira toutes les nations et toutes ses brebis n'entendront plus que la voix d'un SEUL PASTEUR ! En cela " les trois livres sacrés sont d'accords " et beaucoup de prophètes s'accordent à nous prédire que bientôt nos trois grandes religions oublieront ces " détails " et s'harmoniseront toutes trois en " UNE SEULE et UNIQUE RELIGION au DIEU ETERNEL. "

Il ne s'agit " pas d'une fin du monde " mais de la naissance d'une nouvelle civilisation et d'un nouvel esprit de paix sur cette terre Mais quel sera le prix que nous ferons payer (pour réaliser enfin cette union guidée par la raison) les esprits mauvais qui hantent depuis toujours les esprits méchants et cruels ? Citons pour conclure l'exemple d'un grand Homme de l'Islam ( du XIIème siècle ). Vivant au milieu des richesses sans s'y attacher. C'était un homme d'honneur, d'une bonté courageuse pleine de miséricorde : Cet homme au cœur extraordinaire était un chef arabe qui a su inculquer à ses hommes le rayonnement de sa foi débordante, son nom : " Youssef Salah el Din ou SALADIN " l'émir à la parole d'honneur Lorsque son adversaire Richard Cœur de Lion avait fait décapiter contre sa ferme promesse les 2 700 prisonniers de St Jean d'Acre et exécuter leurs 300 épouses qui s'étaient rendus après un siège héroïque de deux ans , sous le prétexte que l'énorme rançon de 200 000 dinars (or) n'avait pu être rassemblé en quinze jours ! Saladin aurait également pu faire exécuter ses 3000 prisonniers francs capturés sur la colline de Hattin en Galilée et qu'il détenait à Jérusalem. Malgré sa promesse de tous les exécuter si Richard exécutait sa menace, le cœur, la conscience, la foi de SALADIN lui ont interdit cet acte de barbarie. Plus tard il les libérera en signant avec Richard un traité garantissant aux pèlerins le libre accès aux lieux saints de Nazareth, Jérusalem et de Bethléem. Richard avait manqué à sa parole de Roi, mais le destin se chargea de lui enseigner la patience et la longue attente de deux années pour le paiement de sa propre rançon par tous ses sujets anglais au nouvel empereur allemand du Saint Empire !... Puisse Saladin rester l'exemple des hommes d'honneur à suivre par tous les pieux musulmans. Coran 78 - 08 : Nous vous avons créés, Coran 78 - 10 : Nous vous avons donné la nuit pour manteau Coran 78 - 11 : Nous avons établi le jour comme moyen de vivre Coran 78 - 12 : Nous avons établi au dessus de vos têtes sept cieux solides, Coran 78 - 13 à 15 : Nous y avons suspendu un flambeau lumineux et faisons descendre des nuages, de l'eau en abondance pour faire germer par elle, le grain et les plantes. Coran 78 - 18 ,19 : Un jour le ciel s'ouvrira et présentera de nombreuses portes Coran 78 - 31,33 : Un séjour de bonheur sera réservé aux justes, des jardins et des vignes, des filles au sein arrondi, aux prunelles noires étincelantes et d'un âge égal. Coran 78 - 38 : Au jour où l'esprit et les anges seront rangés en ordre, celui qui parlera avec la permission du Miséricordieux dira ce qui est juste. Coran 78 - 39: Ce jour est un jour infaillible, quiconque veut, prend la route qui conduit au Seigneur. Coran 42 - 41 : C'est la sagesse de la vie que de supporter avec patience et de pardonner. Coran 82 - 10 : Des (anges) gardiens veillent sur vous, Coran 82 - 11 : Des (anges) gardiens honorés qui écrivent vos actions, Coran 82 - 12 : Ils savent ce que vous faites, Coran 82 - 13 : (ils emmèneront) les justes dans le séjour des délices. Coran 82 - 19 :

Ce jour-là, une âme ne pourra plus rien faire pour une âme. Ce jour-là, l'empire (le ciel et la terre) sera tout entier à Dieu.

Retour au menu du site

A nos Amis INTERNAUTES
Nous avons le plaisir de vous présenter ce nouveau site consacré aux textes du CORAN regroupés sous une PRESENTATION THEMATHIQUE en fonction de la chronologie biblique et des grands personnages cités dans la Bible et l'Evangile. Grâce à cette présentation synoptique originale et exclusive, vous pourrez comparer et apprécier la majorité des POINTS COMMUNS existants entre ces trois grands LIVRES SACRES qui forment la base des TROIS GRANDES RELIGIONS MONOTHEISTES. Vous y trouverez également : La vie des grands personnages bibliques comme Noé, Adam, Abraham, Loth, Moïse, Job, Jonas, Jean Baptiste, Jésus, sa famille et ses Apôtres... Un résumé historique sur la vie du Prophète Mohammed et ses successeurs : les "premiers CALIFES de la Mecque". Un classement thématique inédit sur les 600 plus beaux versets du Coran exprimant la pensée et les aspirations oecuméniques du Prophète dont le rêve était de voir un jour " L'UNION des TROIS RELIGIONS " plutôt que de voir les représentants de Dieu se quereller sur des interprétations du dogme et en arriver à oublier l'essentiel : Le culte dû au Dieu de tout la Terre et déclarer la guerre à la misère et au gaspillage et à la pollution dans le monde. Vous serez "étonné" de constater à quel point, il y a déjà 1350 ans, la pensée du prophète Mohammed était proche du livre de la Sagesse, de l'esprit de Moïse et de l'ouverture d'esprit de Jésus qui ne parlait que de miséricorde d'amour et de notre renaissance au Royaume des Cieux : le Paradis. En aucun cas notre Livre ne cherche à CONVERTIR un chrétien, un juif ou un musulman... Dieu nous a créé tous différents et UNIQUES, chacun doit garder sa propre entité, mais il doit tolérer et respecter tous ses autres frères qui sont tous des enfants de Dieu adorant le ... " même Père dans le ciel " Même si chacun d'entre vous l'honore dans son coeur à sa façon. Nous espérons simplement que lorsque ce message sera UN JOUR enfin accepté par tous les hommes de bonne volonté , il se concrétisera par une paix et un partage universel des ressources. Et vous verrez que la VIE sera alors beaucoup plus facile et plus agréable pour chacun et chacune d'entre nous. Que vous soyez Chrétiens, Juifs ou Musulmans nous vous offrons là, trois possibilités de comparer vos croyances A LA SOURCE des TEXTES des trois grands Livres Sacrés qui adorent le même Dieu, qu'il s'appelle : Allah, Jéhowah, ou Dieu - le Père Eternel. Peut-être vous rendrez-vous compte que l'Oecuménisme n'est pas seulement une question de rêve mais aussi une affaire de BON SENS puisqu'il ne faut pas "séparer ceux que Dieu a déjà UNIT sur la Terre et dans le Ciel" pour vivre "ensemble l'éternité".

Nous vous conseillons de consulter aussi nos autres sites Egypte, Orient, Flavius ou Christ (pour les consulter, utilisez les liens directs du menu principal de ce site) consacrés aux évolutions spirituelles et religieuses des pays du Proche Orient. Nous sommes aussi attentifs à toutes vos réflexions et nous essayerons de répondre aux questions que vous nous soumettrez concernant ces sujets sur l'Histoire des RELIGIONS. Donc n'hésitez pas à nous contacter, nous serions heureux de pouvoir partager notre passion avec vous, Notre e-mail : jclbernard@9online.fr Nous rappelons enfin que ces pages constituent un manuscrit qu'il vous est permis de consulter ou de reproduire sur votre imprimante pour une diffusion non commerciale. Par contre si vous désirez reproduire et vendre ces textes par le système de l'Edition classique vous devez impérativement nous contacter pour négocier les droits d'auteur qui restent notre propriété. Espérant que ce sujet vous passionnera autant qu'il a enrichi nos connaissances dans la remontée du temps. Amicalement,

Jean-Claude et Bernard
Retour au menu du site

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->