Vous êtes sur la page 1sur 2

Le Laïc est-il un Incroyant (infidèle)?

par Shaykh Haamid al-'Ali

Question :

Nous discutions à propos de l'infidèlité de Arafaat, et l'un [des participants] a posé cette
question, et comme cette question a été répétée plusieurs fois, je souhaite que vous puissiez
nous répondre, qu'Allah vous bénisse.

Yaasir Arafaat est-il infidèle (mécréant) ? Chaque type de mécréance exige-t-elle d'examiner
la condition de la personne en question ? Y a t-il des obstacles à l'appeler mécréant ? Devons-
nous regarder et devons-nous voir si quelqu'un a établi la hujjah ? Et est-ce une condition pour
tous actes de mécréance ?

Réponse :

Louange à Allah, et que la paix et les bénédictions soient sur Muhammed et sa famille, et ses
compagnon ; :

Quant à Yaasir Arafaat et ses semblables qui prononce la shahaadah, se réclamant être
Musulman apparemment, mais aussi croyant à la laicité comme étant idéal, et la prennant
comme méthodologie, ils sont des infidèles, et les règles de l'apostasie sont appliquées sur
eux.

Les savants ont consenti que quiconque se tient à la laïcité est alors incroyant, car c'est une
doctrine qui permet l'infidèlité et l'hérésie, d'avoir des muwalaat pour les athés dans ce qui
n'est pas permis, et de les autoriser à propager leur infidèlité comme « la liberté des choix et
des opinions », et que tout ca est digne d'éloge envers eux ; pour la plupart des opinions, des
croyances et types de mécréances, cela est une preuve supplémentaire du développement de
l'humanité, qu'ils disent ; qu'Allah les combatte.

De la même manière ils croient que repousser les lois d'Allah, le Très Haut, pour la
démocratie est une bonne chose. [La laïcité] est une doctrine qui nomme l'homme comme le
seigneur et dirigeant, avec le droit de démonter les lois d'Allah, le Très Haut, d'établir et de les
remplacer avec d'autres, et cela rend les passions de l'homme comme étant un dieu, et son
esprit un maître qui doit obéir entièrement, prenant la priorité sur l'obéissance à Allah, le Très
Haut.

Quiconque croit en ces idées d'incroyance, qui sont claires dans leurs annulations de l'Islaam,
est déclaré mécréant - même s'il a prononcé les shahadatayn, les prononçer ne lui sera pas le
moins du monde bénéfique - mais on ne doit pas appliquer le takfir sur celui dont l'infidèlité
peut être légèrement cachée [et non de questions apparentes], jusqu'à ce que les preuves soient
établies sur lui, et que les obstacles pour le déclarer mécréant aient été enlevé.

Il est connu que ce n'est pas une condition lorsque l'on gouverne sur quelqu'un qui est venu
avec une annulation claire de l'Islaam, comme insulter Allah, le Très Haut, ou Son messager
ou Sa religion, ou qui croit au polythéisme ou au panthéisme, et les mêmes annulations qui
sont clairement en contradiction pour évider l'Islaam, ceci n'est pas une condition, quand on le
déclare infidèle, savoir que ce qu'il fait est de la mécréance, plutôt ceci [la condition] est
seulement pour ces questions méticuleuses. Tous cela concerne ceux qui ont dit les
shahadatayn s'ils viennent après avec une annulation.

Quant aux autres qui sont comme eux, de ceux qui ne sont pas des gens des shahadatayn, alors
ils sont des mécréants dans les jugements de la dunya, que l'appel à l'Islaam leur ait été fait ou
non, et que le Qur'aan les ait atteint ou non.

Mais s'ils meurent avant d'entendre parler de l'Islaam, alors leur jugement dans l'au-delas est
qu'ils sont des gens d'al-Fatrah ; mais si l'appel les a atteints avant la mort, et ils n'ont pas cru,
alors leur destination dans l'au-delas est pareil à ceux des infidèles dont Allah nous a parlé
dans le Qur'aan, et quelle mauvaise destination!!, qu'Allah nous protège de cela, et Allah sait
mieux.

06/11/2002.

Source :

http://salafiyyah-jadeedah.tripod.com
http://salafiyyah-jadeedah.tripod.co...isbeliever.htm
Traduit de l’anglais par notre sœur Oumm Majda