Vous êtes sur la page 1sur 4

Après le Master Professionnel, la vie active?

10/03/11 12:24

Dans le cadre de la réforme LMD, le master professionnel remplace le réputé DESS (diplôme d’études supérieures spécialisées). Si le nom change, la finalité de la formation reste très similaire.

Salon des Masters et 3èmes Cycles vendredi 11 et samedi 12 mars 2011

Digne héritier du DESS, le master professionnel n’en reste pas moins une formation universitaire à vocation professionnelle élevée et pointue, dont la spécialité se choisit le plus souvent après un master 1. Sa finalité repose sur trois objectifs : il apporte une double compétence aux candidats non spécialistes de la discipline ; ou il sanctionne une spécialisation très pointue ; ou encore il conditionne l’admission dans certaines formations (comme le master de droit notarial par exemple). Les masters professionnels, qualifiés de formation complémentaire, s’adressent en particulier à des candidats ayant déjà, à travers leurs parcours antérieur, approché l’une des disciplines enseignées dans la formation. Ils apportent, en outre, une coloration sectorielle ou technologique à une formation généraliste. Les formations complémentaires fonctionnelles (achat, logistique, qualité, entrepreneuriat…) sont également très en vue.

Point de vue Les IAE : pionniers de la professionnalisation à l’université Entretien avec Hervé Penan, directeur de l’IAE de Toulouse. « Les IAE constituent le principal formateur universitaire dans le domaine du management et de la gestion à l’université. Ils donnent une garantie de professionnalisation à leurs diplômés à travers la double compétence, l’adaptation aux métiers, les formations continue ou l’apprentissage. Ces modèles d’insertion pour les étudiants reposent sur une offre de formation étendue qui ne se résume pas au diplôme historique qu’est le MAAE, autrefois baptisé CAAE. Cette offre se construit grâce aux compétences et au dynamisme de l’équipe pédagogique et parfois sur des niches à forte valeur ajoutée. Il y a des formations récurrentes en finance, en RH, en contrôle de gestion, en marketing mais chacun des IAE a développé ses spécificités.

A Toulouse, notre renommée s’est forgée autour de disciplines phares comme le management de l’innovation ; mais aussi le management international, un programme entièrement dispensé en anglais ; ou bien encore l’actuariat. Avec 9 masters, nous sommes une véritable école de gestion anti-chômage au sein de l’université ! »

10/03/11 12:24

10/03/11 12:24