Vous êtes sur la page 1sur 4

Pascaline

Machine à calculer mise au point par Pascal Blaise.

L'intérieur de la Pascaline : quelques photos d'une réplique dont le mécanisme est conforme
à celles de Blaise, à quelques détails près ...que vous découvrirez en cliquant sur les photos !

Et vue de dessous :

Cette réplique a été réalisée par un artisan de Vertaizon, à côté de Clermont, la ville de Pascal
Pierre CHARRIER 04 73 68 09 74.
Pascaline vue d'ensemble

La Pascaline en majesté.

Pascaline, la platine enlevée

La Pascaline côté mécanique interne.

1. On distingue en haut le dessous de la platine qui porte les rayons de saisie des
chiffres.
2. Dans le boitier, les 5 modules de transmission sont composés de bas en haut :

• de l'engrange qui est activé par les rayons


• de la série des 4 masselottes du reporteur sautoir
• des dispositifs anti retour
• des cylindres d'affichage des chiffres
Pascaline vue éclatée

La Pascaline en éclaté :

a. le boitier en haut à droite


b. de ce boitier s'enlève d'un tenant tout le mécanisme pris entre les deux plaques
extrèmes
c. une plaque intermédaire porte d'un côté l'axe des cylindres des chiffres et de l'autre
l'axe principal
d. un de ces axes est sorti et supporte le reporteur sautoir.

Pascaline, vue du mécanisme

1. On distingue de bas en haut :


• la partie de l'engrenage moulin dans laquelle vient s'insérer l'engrenage lié à la platine
• la masselotte du sautoir qui assure le report de la retenue (noter que la masse décroît
de droite à gauche,...)
• le dispositif anti-retour
• la partie haute de l'engenage qui entraîne les chiffres
• le rouleau d'affichage des chiffres
L'axe principal et le sautoir

A droite, l'axe principal qui porte trois engrenages :

 celui qui reçoit l'engrenage lié aux rayons de saisie sur la platine
 celui qui lève le sautoir (entre les 2 plaques, non visible sur cette vue)
 celui qui est poussé par le sautoir quand celui ci retombe sur l'axe de la roue
des puissances de 10 supérieures)

A gauche le sautoir, invention célèbre de Blaise Pascal qui permet la retenue mécanique automatique

Pascaline vue de dessous

La Pascaline dispose d'une trappe qui donne accès au mécanisme par en dessous.

On distingue les rouleaux avec les chiffes ainsi que le mécanisme à engrenage de moulin.