Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre V ANALYSE COMPORTEMENTALE 4éme ScT

La Flexion Plane Simple


Objectifs :
- Identifier la sollicitation subie par un solide de type poutre;
- Vérifier la résistance d’un composant ;
- Dimension d’un composant.
Système d’étude
Ensemble de Bridage
1 2 3 4 5 6

8 7

Mise en situation : 8 1 Ecrou en T M10


Pour serrer une pièce de grandes dimensions, que l’étau 7 1 Table Machine
ne peut recevoir, sur la table d’une machine outils 6 1 Cale étagée
(Perceuse, fraiseuse. . .) on utilise des brides. 5 1 Rondelle d’appui M10
4 1 Goujon M10
En serrant l’écrou (3) on développe un effort capable
3 1 Ecrou Hexagonal M10
d’immobiliser la pièce (1) en position.
2 1 Bride
L’utilisation de la cale étagée (6) permet un serrage 1 1 Pièce
pour différentes hauteurs. Rep Nb Désignation
A- Étude Fonctionnelle :

1- Modélisation :

Labo Mécanique KORBA Page 1 / 4 Prof Mr Ben abdallâh Marouan


La Flexion Plane Simple

3
2

8
2- Schéma Cinématique :

B- Étude Statique :
Étude de l’équilibre de la bride (2) : 50 55

Section Droite (S)


Hypothèses : La bride est assimilée à une poutre
- La section est rectangulaire ; Centre G

- La ligne moyenne formée par la droite


passante par le centre (G) de la section
droite rectangulaire ;
- Le Poids de la bride (2) est négligé.

Modélisation : Y

0 X
Z

a- Placer et Calculer les actions appliquées sur la bride (2) (Action de serrage est de 550 N)

F5/2 = . . . . . . . .

F1/2 = . . . . . . . .

F6/2 = . . . . . . . .
b- Donner le type de sollicitation : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ;

C- Flexion Plane Simple


Définition
Une poutre est sollicitée à la flexion plane simple lorsqu’elle est soumise à l’action de plusieurs forces Parallèle entre eux et
Perpendiculaire / à la ligne moyenne.

Labo Mécanique KORBA Page 2 / 4 Prof Mr Ben abdallâh Marouan


La Flexion Plane Simple

1- Diagramme des efforts tranchants (TY)


C’est la répartition des actions perpendiculaires à la ligne moyenne sur toute la longueur de la poutre.
TY (N)
Échelle : 10 mm → 200 N

Effort tranchant :

Zone (. . .) ⇒ TY = . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
X
Zone (. . .) ⇒ TY = . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TY Maxi = . . . . . . . . . . . . . .

2- Diagramme des Moments Fléchissant (MfZ)


C’est la répartition des moments autour de l’axe (OZ) Sur toute la longueur de la poutre :

MfZ (Nm) Échelle : 10 mm → . . . . N


Effort tranchant :

Zone (. . .) 0 ≤ x ≤ . . . ⇒ MfZ = . . . . . . . . . . . . . . .

Pour x = 0 → Mfz = . . . . . . . . = . . . . . . . Nm
X
Pour x = . . → Mfz = . . . . . . . . = . . . . . . . Nm

Zone (. . .) . . . ≤ x ≤ . . .⇒ MfZ = . . . . . . . . . . . . . . .

Pour x = . . . → Mfz = . . . . . . . . = . . . . . . . Nm

Pour x = . . . → Mfz = . . . . . . . . = . . . . . . . Nm

MfZ Maxi = . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3- Contrainte normale Maximale (σMaxi)

MfZ Maxi σMaxi : Contrainte normale Maximale (N/mm2)


σMaxi = MfZ Maxi : Moments Fléchissant Maximale (Nm) ;
IGZ IGZ : Moment Quadratique (mm4);
V : Désigne la valeur de Y la plus éloignée « Y Maxi » (mm) ;
V IGZ / V : Module de flexion (mm3)

Labo Mécanique KORBA Page 3 / 4 Prof Mr Ben abdallâh Marouan


La Flexion Plane Simple

4- Contrainte Tangentielle (τ)


L’effet de cette contrainte tangentielle τ est généralement négligé devant la contrainte normale σ

|| τ ||: Contrainte Tangentielle (N/mm2)


|| Ty Maxi ||
|| τmoy || = || Ty Maxi || : Effort Tranchant Maximale (N) ;
S S : Section de la poutre (mm).

5- Condition de Résistance :

MfZ Maxi
Re
σMaxi ≤ Rp ⇒ ≤
IGZ s

6- Valeur du moment Quadratique de surfaces élémentaires


Y Y

Z Z
H
h

b b
B

IGZ = b h3 / 12 IGZ = (BH3-bh3) / 12


Avec V=h/2 Avec V = H/2
Y Y
D D
d
Z Z

IGZ = ∏ D4 / 64 IGZ = ∏ (D4 - d4) / 64


Avec V = D/2 Avec V = D/2

Labo Mécanique KORBA Page 4 / 4 Prof Mr Ben abdallâh Marouan