Vous êtes sur la page 1sur 42

UTILISATION DES TUBES POUR LES TRAVAUX

DANS LE SOL

LES
LES MICROPIEUX
MICROPIEUX

GENERALITES

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUX

• Définitions
• Principes de réalisation
• Résistances ( interne et externe )
• Essais
• Considérations de conception et de mise en œuvre
• Contrôle qualité
• Domaines d ’application
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
Définitions MICROPIEUX
MICROPIEUX
Selon le DTU 13 - 2 ( marchés privés )
et le FASCICULE N° 62 ( marchés publics )
Ce sont: des pieux
p forés de diamètre Ù 250 mm
Forage : Il est accompagnée d ’un remplissage simultané ou
différé de coulis ( ou de mortier ).avec généralement la mise en place d ’une
armature ( tube, barre,…)
Scellement: gravitaire ou en pression
Nota: Quand le sol le permet, on peut envisager de remplacer le forage par:
du lançage
du battage
du fonçage
Ces documents définissent 4 types de micropieux selon leurs modes d ’exécution.
Selon la norme européenne ( à venir ) les micropieux sont:
Pieux forés de diamètre < 300 mm
Pieux à refoulement de sol de diamètre < à 150 mm
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
MICROPIEUX
MICROPIEUX
Principes de base pour la réalisation des micropieux forés
Micropieux forés tubés sans armatures ( type I - DTU 13 - 2 )
• Remplissage gravitaire
• Remplissage en pression

Micropieux forés munis d’armatures


• Scellement gravitaire ou à faible pression ( type I si tubé ) ou
( type II - DTU 13 - 2 )
• Scellement avec injection globale ( IGU ) avec P > 1 Mpa
( type III - DTU 13 - 2 )
• Scellement avec injection répétitive et sélective ( IRS ) avec
P > 1 Mpa ( type IV - DTU 13 - 2 )

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUXFORES
FORESTUBES
TUBES--AVEC
AVECOU
OUSANS
SANSARMATURE
ARMATURE

1 Forage (avec tubage) TYPE I du DTU 13 - 2


2 Remplissage du tubage avec un coulis mortier
(+ éventuellement armature)
3 Détubage avec mise en pression du mortier en détubant

1 2 3
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES -- AVEC
AVEC ARMATURE
ARMATURE
1 Forage avec ligne d ’outil Type II du DTU 13 - 2
2 Mise en place de l ’armature
3 Remplissage du forage avec un coulis ou un mortier ( au niveau du
pied de l ’armature ) gravitairement ou sous faible pression

1 2 3
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES AVEC
AVEC ARMATURE
ARMATURE
1 Forage avec le tube micropieu Type II dans le DTU 13 - 2
2 Le scellement peut être:
• Simultané ( forage au coulis )
• Différé ( substitution du fluide de perforation par un
coulis ou un mortier en fin de forage

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES -- AVEC
AVEC ARMATURE
ARMATURE
1: Forage avec ou sans tubage Type III DTU 13 - 2
2: Mise en place du coulis de gaine
3: Mise en place de l ’armature équipée de manchettes ( tube micropieu avec
manchettes ou barres + tube à manchettes) dans le coulis de gaine
4: Injection en tête en une seule phase (mode I.G.U. avec P ≥ 1 Mpa )

1 2 3 4
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES -- AVEC
AVEC ARMATURES
ARMATURES
1 Forage ( avec ou sans tubage ) Type IV DTU 13 - 2
2 Mise en place du coulis de gaine
3 Mise en place de l ’armature équipée de manchettes ( tube micropieu ou barres +
tube à manchettes ) dans le coulis de gaine
4 Injection manchette par manchette d'un coulis (ou mortier), (injection type
I.R.S. avec P ≥ 1 MPa )

1 2 3 4
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES -- INJECTION
INJECTION IRS
IRS

Manchette en caoutchouc

Orifices De 4 à 6 mm
de diamètre

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


RESISTANCE
RESISTANCE DES
DES MICROPIEUX
MICROPIEUX (( DTU
DTU 13
13 -- 22 ))
RESISTANCE INTERNE et CONTRÔLES
MICROPIEUX TYPE 1
• Contrainte de calcul
– ELS → σ'c ≤ 8 Mpa ( soit en général une résistance nominale du
mortier > à 18 Mpa )
MICROPIEUX TYPES 2, 3 et 4
• Contraintes de calcul:
– Seul l'acier est pris en compte (section totale ou section réduite )

– σELS = 0,5 σLimite élastique

– σELU = 0,75 σLimite élastique


CONTRÔLES: ( essais de portance )
– Tous les 200 micropieux si compression
– Tous les 50 micropieux si traction
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
RESISTANCE
RESISTANCE DES
DES MICROPIEUX
MICROPIEUX (( DTU
DTU 13
13 -- 22 ))

RESISTANCE EXTERNE
Seul le frottement latéral est pris en compte pour la résistance
externe des micropieux

• On détermine le frottement latéral à la rupture Qs

Tel que: Qs = p ∫ hi . qsi


Avec: p = périmètre équivalent du micropieu ( type 1 et 2; p = p forage )
( type 3; p = p forage x 1,2 )
( type 4; p = p forage x 1,5 )
hi = épaisseur de la couche de sol « i »
qsi = frottement latéral limite unitaire qs de la couche « i »
Les valeurs des qsi sont données dans des abaques en annexes du DTU

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


RESISTANCE
RESISTANCEDES
DESMICROPIEUX
MICROPIEUX(FASCICULE
(FASCICULEN°
N°62
62))
RESISTANCE INTERNE
Contrainte de calcul: ( micropieux types II, III et IV - type I non admis )
– Seul l ’acier est pris en compte avec section totale ou section réduite
selon les conditions d ’enrobage.
– A partir des différentes combinaisons de sollicitations, on calcule les
charges QELS (état limite de service ) et QELU ( état limite ultime )

On vérifie ensuite à partir de QELU que la contrainte:

• σELU ≤ 0,8 σLimite élastique soit: (σe / 1,25 )


Le rapport « k » entre QELU et QELS ( souvent 1,35 à 1,4 ) permet de
calculer σELS

On calcule la contrainte σELS: σELS = σELU / k = (0,8 σe ) /k

par ex si k=1,4 -----> σELS = 0,57 σLimite élastique ( avec un maxi à 0,6 σe )
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
RESISTANCE
RESISTANCEDES
DESMICROPIEUX
MICROPIEUX((FASCICULE
FASCICULEN° N°62 62))
RESISTANCE EXTERNE (à partir des essais de sol )
A partir des frottements latéraux unitaires qs, déduits des ces essais (pressiomètre et
pénétromètre), on calcule QSU (charge limite mobilisable par frottement) puis on en
déduit les valeurs des charges caractéristiques du micropieu pour un sol donné. ( seul
le frottement latéral est pris en compte pour les micropieux )
C ’est à dire: Charge de rupture QU ( compression ) et QTU ( traction )
Charge de fluage QC ( compression) et QTC ( traction )
Telles que:
h
QU = QTU = QSU Avec: QSU = P.∫ qs ( z ).dz
0
et ou P = périmètre du micropieu
QC = QTC = 0,7 QSU et qs = frottement latéral unitaire ( réf. abaques )

On vérifie ensuite que les charges obtenues en fonction des différentes combinaisons
de sollicitations satisfont aux conditions suivantes:
Combinaisons Etat de sollicitation Charges applicables
Fondamentales Ultime ( ELU ) QELU ≤ QU/1,4 soit Qsu / 1,40
Accidentelles Ultimes ( ELU ) QELU ≤ QU/1,2 soit Qsu / 1,20
Rares De service (ELS) QELS ≤ QC/1,1 soit Qsu / 1,57
Quasi permanentes De service ( ELS ) QELS ≤ QC/1,4 soit Qsu / 2,00

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


RESISTANCE
RESISTANCEDES
DESMICROPIEUX
MICROPIEUX((FASCICULE
FASCICULEN° N°62
62))
RESISTANCE EXTERNE ( à partir des essais de chargement )
De même à partir des ces essais sur micropieux on détermine, pour un sol donné,
les valeurs « Qi » des charges caractéristiques de compression Qu ( rupture ) et Qc
(fluage) ou de traction QTU et QTC en affectant aux valeurs mesurées d ’un
coefficient qui dépend du nombre d ’essais réalisés.
( ex: Qi = Qmesuré / 1,2 si un seul essai )
On obtient ainsi les valeurs caractéristiques de calcul QU et QC

On vérifie ensuite que les charges obtenues en fonction des différentes


combinaisons de sollicitations satisfont aux conditions suivantes:
Combinaisons Etat de sollicitation Charges applicables
Fondamentales Ultime ( ELU ) QELU ≤ QU/1,4
Accidentelles Ultimes ( ELU ) QELU ≤ QU/1,2
Rares De service (ELS) QELS ≤ QC/1,1
Quasi permanentes De service ( ELS ) QELS ≤ QC/1,4
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
ESSAIS
ESSAISDE
DECHARGEMENT
CHARGEMENTSUR
SURMICROPIEUX
MICROPIEUX

ESSAIS STATIQUES ( essais généralement utilisés )

• Essais à la rupture: ( DTU 13 - 2 & Fascicule 62 )


Destinés à vérifier et préciser le dimensionnement
des micropieux, on détermine ainsi:
• Charge critique
• Charge limite
• Eventuellement qsi ( si micropieu instrumenté )

• Essais de contrôle:
Destinés à vérifier la conformité de la charge de service

ESSAIS DYNAMIQUES ( essais peu répandus )


Destinés à déterminer généralement la charge limite

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


ESSAIS
ESSAISDE
DECHARGEMENT
CHARGEMENTSUR
SURMICROPIEUX
MICROPIEUX
PRINCIPE DE L ’ESSAI STATIQUE
Chargement d ’un micropieu par application, palier par
palier, d ’efforts maintenus constants pendant la durée de
chaque palier ( 1 h )

• Essais à la rupture:
Estimation de la charge de rupture ( Ql ou Qtl ) à partir des
essais géotechniques

Charge maxi d ’essai = Qtmax = 1,5 Qtl ( essai en traction )


1,3 Ql (essai de compression )

• Essais de contrôle:
Charge maxi d ’essai = 1,3 x QELS (Fascicule 62 )
= 1,4 x QELS (DTU )
avec ( QELS =charge limite de service ) (permanentes)
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
ESSAIS
ESSAIS SUR
SUR MICROPIEUX
MICROPIEUX
Programme de chargement Exemple d ’essai

Diagramme efforts déformations

Temps

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


CENTRALE
CENTRALETHERMIQUE
THERMIQUEDEDEFORT
FORTGEORGE
GEORGE
MICROPIEU
MICROPIEUDD’ESSAI
’ESSAI
Q3
Δ
Q2

Q1
t

A partir des essais on trace:


D ’une part les courbes de fluage
D ’autre part le diagramme des
vitesses de fluage en fonction des
charges.
On détermine ensuite les deux
charges caractéristiques QC et QU

Pente de
fluage

Q
Qc Qu
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
MICROPIEUX
MICROPIEUX--ESSAI
ESSAIDE
DECHARGEMENT
CHARGEMENTEN
ENCOMPRESSION
COMPRESSION

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUX
CONSIDERATIONS
CONSIDERATIONSSUR
SURLA
LACONCEPTION
CONCEPTIONET
ETLA
LAMISE
MISEEN
ENOEUVRE
OEUVRE

ARMATURE POUR MICROPIEUX


• Types d ’armatures
• Avantages et inconvénients
• Considérations particulières pour les
connections

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUX -- ARMATURES
ARMATURES
COURAMMENT
COURAMMENT UTILISEES
UTILISEES

Barres:
••Barres: Généralement
Généralementacier
acierde
delimite
limite
--Isolées
Isolées élastique
élastique460
460àà500
500N/mm2.
N/mm2.
--Groupées
Groupées
Limite
Limiteélastique
élastiquedes
desaciers
aciers
normalement
normalementutilisés:
utilisés:
Tubes épais
••Tubes épais :: 552
552N/mm2
N/mm2 V80
V80--N80
N80etc..
etc..
752
752N/mm2
N/mm2 V110
V110--P110
P110 etc..
etc..
Composite:
••Composite: On
Onconsidèrera
considèrerala
laplus
plusfaible
faibledes
des
((tube
tubeet
etbarre
barre)) limites
limitesélastiques
élastiquesdes
descomposants
composants
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
ARMATURES
ARMATURESPOUR
POURMICROPIEUX
MICROPIEUX
AVANTAGES
AVANTAGESET
ETINCONVENIENTS
INCONVENIENTSPOUR
POURL’UTILISATION
L’UTILISATIONDES
DES
BARRES
BARRESET
ETDES
DESTUBES
TUBES
––Armatures
Armaturesààbarres:
barres:
-- Emploi
Emploifacile
facile
-- Limitation
Limitationdesdesefforts
efforts
-- Inertie
Inertietrès
trèsréduite
réduite
-- Pertes
Pertesdd’effort
’effortparfois
parfoisimportantes
importantespour
pourprotection
protection
contre la corrosion par diminution de section
contre la corrosion par diminution de section
––Armatures
Armaturespar
partubes:
tubes:
-- Armatures
Armaturesparfois
parfoisavec
avecun
unpoids
poidsélevé
élevé
-- Efforts
Effortsenvisageables
envisageablespeuvent
peuventêtre
êtreimportants
importants
-- Inertie
Inertiepas
pasnécessairement
nécessairementnégligeable
négligeable
-- Pertes
Pertesdd’effort
’effortpour
pourprotection
protectioncontre
contrelalacorrosion
corrosion
par diminution d ’épaisseur proportionnellement
par diminution d ’épaisseur proportionnellement
moins
moinsimportantes
importantesquequeles
lespertes
pertespour
pourles
lesbarres
barres

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUX A
A BARRES
BARRES
CONSIDERATIONS
CONSIDERATIONSPARTICULIERES
PARTICULIERESPOUR
POURLES
LESCONNECTIONS
CONNECTIONS

•• Barres
Barreslisses
lissesou
oufiletées
filetéesavec
avecdes
dessystèmes
systèmesde
deconnections
connections
et
etd’ancrages
d’ancrages dedecaractéristiques
caractéristiquesbien
biendéterminées:
déterminées:
–– Positionnement
Positionnementdes desmanchons:
manchons:
•• Attention
Attentionaux
auxlongueurs
longueursvissées.
vissées.
–– Positionnement
Positionnementdes
desplaques
plaquesd’ancrage:
d’ancrage:
•• Pas
Pasdedeproblème
problèmeparticulier
particuliersur
surbarres
barresfiletées.
filetées.
•• Sur
Surbarres
barreslisses
lisses((extrémité
extrémitéfiletée
filetée),),lele
positionnement
positionnementde delalabarre
barreen
enaltitude
altitudedoitdoitêtre
êtreprécis.
précis.
•• Barres
Barreslisses
lissesou
oufiletées
filetéesavec
avecdes
dessystèmes
systèmesde deconnections
connections
ou
oudd’ancrages
’ancragesnon
nonstandard:
standard: Attention
Attentionààlalacapacité
capacité
admissible
admissibleau
audroit
droitdes
desconnections
connections

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


FONDATION
FONDATION DE
DE PILE
PILE DE
DE PONT
PONT
Exemple de plaques d ’ancrages sur armatures à barres

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUX A
A TUBES
TUBES
CONSIDERATIONS
CONSIDERATIONS PARTICULIERES
PARTICULIERESPOUR
POURLES
LESCONNECTIONS
CONNECTIONS
CONNECTIONS ENTRE TUBES OU AVEC LES ELEMENTS DE
TRANSMISSION D ’EFFORT EN TETE DE MICROPIEUX

• Par filetage
Diminution de la section résistante
Résistance propre du filetage
• Par soudage
- Qualité de la soudure peu recommandé car difficulté
- Section résistante d ’exécution sur chantier

Il faut tenir compte de ces points particuliers pour établir


les charges admissibles sur les tubes
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
FONDATION
FONDATIOND'UNE
D'UNEDALLE
DALLEPORTEUSE
PORTEUSEGRAND
GRANDLOUVRE
LOUVRE
Exemple de plaques d ’ancrage sur tubes

Paris - cour carrée


du Grand Louvre

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


CENTRALE
CENTRALETHERMIQUE
THERMIQUEDE
DEFORT
FORTGEORGE
GEORGE

PHASAGE D ’EXECUTION DES MICROPIEUX


Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
FONDATION DE
LA STRUCTURE
ET DES MASSIFS
D'UNE
CENTRALE
THERMIQUE
ILE MAURICE

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


CENTRALE
CENTRALE THERMIQUELE
THERMIQUELE MAURICE
MAURICE

manchons

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


CENTRALE
CENTRALE THERMIQUE
THERMIQUE -- ILE
ILE MAURICE
MAURICE
Exemple de plaques d ’ancrage positionnées en sommet de tubes

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MISE
MISE EN
EN ŒUVRE
ŒUVRE DES
DES MICROPIEUX
MICROPIEUX
CONTRÔLE QUALITE
• Prélèvements sur tubes pour contrôles ( en particulier pour tubes de
réemploi )
• Contrôle aux divers stades d'exécution
– Profondeur forage
– Positionnement micropieu
– Enregistrement des paramètres d'injection
• Pression
• Quantité
• Essais sur éprouvettes de coulis de scellement ( ou mortier )
• Essais de contrôles sur micropieux ( essais de chargement )
• Fiche de suivi d'exécution

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES
DOMAINES D ’APPLICATION
• Fondations
– Report des charges
• Soutènements
– Murs de soutènement
• Renforcements
– Renforcement des existants
– Réduction des mouvements
– Renforcement des sols
– Amélioration des stabilités de pente
– Soulèvements / tassements
– Voûtes parapluies

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


FONDATION
FONDATION DE
DE MUR
MUR ANTI-BRUIT
ANTI-BRUIT
Fondations Immeuble

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


RENFORCEMENT
RENFORCEMENT PAR
PAR MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES

Mise en œuvre de
tubes pour renforcer
des pieds de pylônes

Fondations pylônes
Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
FONDATIONS
FONDATIONSPAR
PARMICROPIEUX
MICROPIEUXFORES
FORES

Fondations ouvrages d ’arts


Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES

Renforcements vis à vis des tassements


Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou
MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES

soutènements de fouilles

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


STABILISATION
STABILISATION
DE
DE PENTES
PENTES ET
ET
REPARATION
REPARATION
PILE
PILE DE
DE PONT
PONT

Glissement de terrain avec


rupture de la pile du pont.
•Clouage
•Tirant d ’ancrages
•Micropieux

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


MICROPIEUX
MICROPIEUX FORES
FORES

Amélioration des stabilité de pentes

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


METRO
METRODE
DEMARSEILLE
MARSEILLE STATION
STATIONTIMONE
TIMONE--LOT
LOT44
VOÛTE
VOÛTEPARAPLUIE
PARAPLUIE

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou


UTILISATION DES TUBES POUR LES TRAVAUX
DANS LE SOL

LES
LESMICROPIEUX
MICROPIEUX

Fin

Ouvrages Souterrains - ENPC - 15 février 2008 - Les micropieux - par A. Jaubertou