Vous êtes sur la page 1sur 1

En effet, il faut distinguer le tx de marge (par rapport au Px d’achat, toujours) et le

tx de marque (par rapport au Px de vte, toujours).

En tous cas ne pas distinguer les deux est très grave, et pour la survie de l’entreprise
il est impératif de calculer le taux de marque, c’est à dire savoir combien je vais
gagner par rapport au px de vente (et non par rapport au px d’achat).

C’est une erreur courante, visible dans la majorité des faillites..

Exemple :

Je suis vitrier, ma fenêtre je n’en connaît plus le coût d’achat (attention autre subtilité
ici, à différencier du px d’haïcha:) mais son prix d’achat je m’en souviens : 1500€ HT,
et je veux une « marge » (terme impropre mais utilisé ainsi communément) de 25 %,
pb :

PA = 1500€HT
« Marge » souhaitéee = 25 %
QUEL DOIT ETRE MON PRIX DE VTE ?

Première réponse, eronnée et très courante, cause de faillite :

ah ben c’est simple (oui je mets même les paroles:), je fais 1500 x 1.25 et toc ! ça fait
1500 x 1.25=1875€ HT, je peux donc la vendre 1875€ HT ma fenêtre he he he (oui il
est content le vendeur:)

Le patron tout heureux de la vendre « autant » aprouve, mais un employé averti lui
dit : eh copain (oui il appelle son patron comme ça, ça change;), tu te plantes
complet ma poule ! c’est surtout pas ça, il faut faire :

1500/(1- »Mg ») = 1500 / (1-0.25) = 1500 / 0.75 = 2000€ HT !!!!

Et oui, la marge on n’en connaît pas le montant ici, pas plus que le prix de vente,
donc il faut savoir combien on va gagner par rapport au px de vte (et non au prix
d’achat qui ne prend pas en compte les charges variables).

Vous comprendrez que ça change tout ! Rapport avec le topic ? Ben justement,
l’employé a su distinguer le taux de marge et le tx de marque, la preuve :

2000 – 1500 = 500€


500€/2000€ = 0.25 = 25% eh oui… AAATTENtion au donner de leçon tout en haut là
qui n’avait pas fait cette distinction…