Vous êtes sur la page 1sur 1

FICHE 1 : PRINCIPAUX COURANTS DE LA PENSEE ECONOMIQUE

I. Le courant libéral
1. Les classiques (18° siècle)
Auteurs : Adam Smith (18° ; père fondateur de l’économie classique) ; David Ricardo ; JB Say.
Idées principales :
 Valeur des choses déterminée par quantité de travail (ex. une table coûte 3H de travail)
 Liberté économique : laisser faire le marché
 Etat gendarme : rôle minimal sauf dans certains biens publics comme l’éclairage
 Propriété privée
 Libre échange
 Division du travail : augmente productivité
 L’offre crée sa propre demande
 Hypothèses de concurrence pure et parfaite : transparence, homogénéité, fluidité...

2. Les néo-classiques (19° siècle)


Auteurs : Léon Walras ; Wilfredo Pareto
Idées principales : identiques + ajouts :
 Valeur des choses déterminée par utilité et rareré
 Analyse micro-économique
 Les individus sont rationnels
 Optimum économique : meilleure allocation des richesses et meilleure satisfaction des individus
 Marchés s’auto-équilibrent

3. Les libéraux contemporains (20° siècle)


Auteurs : Friedrich Von Hayeck ; Milton Friedman ; Arthur Lafer
Idées principales : identiques + ajouts :
 Intervention de l’Etat doit se cantonner à maintenir règles de la concurrence pure et parfaite
 La quantité de monnaie en circulation a une influence sur l’économie et l’inflation
 Une pression fiscale trop forte freine l’activité économique

II. Le courant marxiste (18° siècle)


Auteurs : Karl Marx (19°)
Fondations : repose sur la critique du système capitaliste fondé sur le marché et la propriété privée
Idées principales :
 Valeur des choses déterminée par quantité de travail
 Capitalisme engendre des crises
 Société divisée en 2 classes : bourgeoisie (moyens de production) et prolétariat (force de travail) ;
mécanisme del’exploitation
 Les crises du capitalisme le détruiront de l’intérieur et mèneront à une société sans classes

III. Le courant keynésien (20° siècle)


Auteurs : John Maynard Keynes (19-20°)
Fondations : préconise l’action de l’Etat : politique interventionniste
Idées principales :
 Analyse macro-économique
 Interventionnisme fort de l’Etat car le marché a des défaillances
 Le marché ne crée pas d’équilibre de plein-emploi (chômage involontaire)
 Il faut soutenir une demande de consommation par des salaires élevés