Vous êtes sur la page 1sur 2

Le rôle des medias dans la société

1. Définition

Mot né dans les années 20, mass-media est un mélange de latin et


d’anglo-américain : un medium, sans accent est un mot latin, qui signifie
initialement à la fois un milieu et un intermédiaire. Mass est un mot anglais
lié à la société industrielle.

« Mass media » est bien en effet une notion liée aux innovations de
l’ère industrielle (cinéma, affiche, radio, télévision, presse). Le terme se
réfère aux moyens de communication destinés aux masses, selon un schéma
un-vers-tous. Ils permettent de toucher immédiatement des audiences
nombreuses et physiquement dispersées. Le public concerné tend à être
anonyme (de moins en moins déterminé par la catégorie sociale, l’âge, le sexe,
l’ethnie, etc. puisque tout le monde a accès à la consommation médiatique).
D’autre part les mass-media supposent consommation rapide et
renouvellement perpétuel.

Or, cette idée de « masses » n’est pas une notion des plus claires.
Certains entendent par là « beaucoup de gens » (ce qui n’est guère
scientifique) ; d’autres des publics « massifiés », transformés en éléments
indistincts, ce qui revient à présumer de leur influence et poser que la
société moderne, contrairement à celles qui la précèdent serait « l’ère des
masses ».

La radio, dans les zones rurales, la télévision, dans les centres urbains,
sont de très loin les principales sources d'information et de culture de la
majorité des hommes et des femmes à la surface du globe : les plus
accessibles, même aux analphabètes, les plus proches, les plus baignées dans
la vie quotidienne des citoyens et dans l'identité de chaque pays. Mais,
l’expérience a montré que les médias « classiques » la télévision, la radio
pouvaient viser des publics très spécialisés et que leurs contenus se
diversifier à mesure qu’ils se multiplient.
La television.La télévision occupe une place importante dans la vie des gens.
Il n'y a presque pas un foyer où l'on ne trouve pas un poste de télévision,
sinon une antenne parabolique qui permet de capter plusieurs chaînes. Mais
de temps à autre fusent des récriminations qui mettent en cause la
télévision, l'accusant d'être responsable de divers maux. Bien que ces
accusations soient en partie fondées, il ne faut pas omettre les bienfaits de
la T.V. Encore faut-il remédier à ses effets négatifs.
Les nombreux de la télévision sont multiples et variés. Nombreux sont ceux
qui la considèrent purement et simplement comme une perte de temps. Les
téléspectateurs qui restent rivés vers un téléviseur ne tirent pas un grand
profit sur le plan intellectuel, affectif ou culturel, au bout de plusieurs
heures. Parfois, ceux-ci zappent à l'aide de la télécommande pour passer
d'une chaîne à l'autre sans but précis. Les enseignants se plaignent que les
élèves, qui passent un temps fou devant la télé, n'ont pas une large culture,
contrairement aux générations précédentes pour qui le petit écran n'avait
pas d'importance. En d'autres termes, quoi que les détracteurs puissent
dire, la télévision est devenue une partie intégrante de notre vie quotidienne.
Maigre ses multiples méfaits sur les téléspectateurs, ses bienfaits
demeurent incontestablement plus nombreux tant au niveau économique,
culturel ou social. Encore faut-il éduquer les téléspectateurs et leur
inculquer de bonnes habitudes de regarder la télé.

Essai rédigé par Săpunareanu Andreea.