Vous êtes sur la page 1sur 160

L¥e∑ A¥telier∑ H¥achette présentent :

Max, Jules
et leurs copains
Guide pédagogique

Isabelle CARLIER
Professeur des écoles

Angélique LE VAN GONG


Professeur des écoles

Michelle VARIER
I.E.N.
Suivi éditorial : IN-ÉDIT
Responsable éditoriale : Stéphanie-Paule SAÏSSE
Responsable de projets : Marie LUCAS
Création de la maquette intérieure et mise en pages : TYPO-VIRGULE
Relecture typographique : Jean-Pierre LEBLAN et Patricia SULTAN
Création de la maquette de couverture : Laurent CARRÉ
Exécution de la maquette de couverture : TYPO-VIRGULE
Illustration de la couverture : Michel COUDEYRE
Illustrations : Paul BEAUPÈRE
Fabrication : Nicolas SCHOTT

ISBN : 978-2-01-117393-5

© Hachette Livre 2008, 43 quai de Grenelle, 75905 Paris Cedex 15.

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes des articles L.122-4 et L.122-5, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées
à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que « les analyses et les courtes citations » dans un but d’exemple et
d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite ».
Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français de l’exploitation du droit de copie
(20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.

2
Avant-propos
Ce guide pédagogique complète le manuel et le cahier d’exercices Les lectures de Max, Jules et leurs copains
CE1. Il se propose d’aider les enseignants à préparer leur classe pour mettre en œuvre les exercices proposés dans
ces ouvrages.
Nos choix pédagogiques sont explicités dans les premières pages :
• s’appuyer sur la littérature de jeunesse pour donner aux élèves le plaisir de lire et les compétences nécessaires
pour y accéder ;
• associer la lecture, l’écriture et la maîtrise du langage oral ;
• consolider les apprentissages de la lecture et enseigner l’orthographe ;
• enrichir et structurer le vocabulaire.

Chaque unité est organisée autour d’un thème fédérateur qui s’étale sur quatre semaines afin que les élèves se
repèrent et structurent leurs acquis. Nous proposons une programmation en tête de chaque unité, à raison de deux
séances d’environ une heure chaque jour, pour aider l’enseignant à répartir régulièrement les activités sur cette du-
rée. Une évaluation sur chaque unité permet de mesurer et d’analyser les acquis.

Pour chaque leçon, notre organisation souple mais régulière permet d’alterner :

• des moments d’oral (certains guidés par des questions très précises et d’autres plus libres où les élèves sont in-
vités à exprimer un point de vue dans une langue parfois plus complexe) avec des exercices écrits (parfois brefs
où une réponse d’une phrase suffit, parfois de véritables projets d’écriture à réaliser sur plusieurs séquences) ;
• des activités en groupe-classe ou des travaux en petits groupes (2 à 3 élèves) avec des exercices individuels ;
• des activités de compréhension, d’émission d’hypothèses, d’élaboration qui mettent en œuvre des compétences
de haut niveau ou des exercices qui nécessitent des réponses simples, souvent déjà explicitées, avec des exer-
cices d’application.

Enfin, nous insistons, à chaque étape, sur la place de la synthèse, qui permet de récapituler, conceptualiser et
dégager des règles – phase indispensable à la consolidation des acquis.

Des indications de durée sont données à chaque étape : elles sont bien entendu à adapter en fonction de la classe,
mais elles permettent d’estimer le temps nécessaire et de mieux l’organiser.

Tout au long des séquences, des conseils simples permettent de mettre en œuvre la différenciation pour faire
progresser tous les élèves, quelles que soient leurs facilités ou leurs difficultés.

Nous proposons des références bibliographiques autour du thème traité et de nombreux prolongements possibles
pour aller au-delà du manuel et s’adapter au mieux aux besoins de chaque classe.

Les auteurs

3
4
Sommaire
Pages Pages
Nos choix pédagogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Les outils des élèves/L’organisation du manuel/ THÈME 4
L’organisation du guide pédagogique . . . . . . . . . . 7 Enfants d’ici, enfants d’ailleurs
Les activités proposées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Introduction du thème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Évaluer les connaissances Tableau de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
et les compétences de début d’année . . . . . . . . . . . 10
Semaine 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Compétences évaluées/Conseils
Semaine 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
pour l’utilisation de la fiche récapitulative . . . 11
Semaine 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
Évaluations (Lien CP/CE1) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Semaine 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
Fiches récapitulatives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

THÈME 5
L’eau
THÈME 1
Les animaux Introduction du thème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
Tableau de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
Introduction du thème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Semaine 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
Tableau de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Semaine 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
Semaine 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Semaine 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107
Semaine 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Semaine 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111
Semaine 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
Semaine 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 THÈME 6
La mythologie
THÈME 2
Jouer, manger, bouger ! Introduction du thème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115
Tableau de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116
Introduction du thème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Semaine 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
Tableau de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Semaine 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122
Semaine 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Semaine 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126
Semaine 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Semaine 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130
Semaine 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Semaine 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 THÈME 7
Les aventuriers de la mer
THÈME 3
Le Soleil et la Lune Introduction du thème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134
Tableau de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
Introduction du thème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
Semaine 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
Tableau de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Semaine 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142
Semaine 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Semaine 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146
Semaine 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
Semaine 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
Semaine 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
Semaine 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Évaluations (fin de thématique) . . . . . . . . . . . . . . . . . 154

5
Nos choix pédagogiques
« La fréquentation de la littérature est un instrument graphe que lorsqu’il s’agit de construire une phrase et d’or-
majeur des acquisitions nécessaires à la maîtrise de la ganiser un texte. C’est en observant et en analysant les carac-
langue française » (Socle commun de connaissances et de téristiques d’un document écrit que l’on apprend à organiser
compétences). un texte, à écrire, et cela à différents niveaux. On peut s’ins-
pirer et reproduire une structure de phrase, intégrer la néga-
1. Privilégier et organiser la lecture d’œuvres tion, et ce faisant, peut-être aussi, construire un paragraphe,
complètes de littérature de jeunesse une suite et une fin cohérente à un récit.
Au CE1, les compétences de lecture des jeunes élèves per- En poésie aussi, à partir de jeux de rimes et de rythmes
mettent d’aborder des textes plus longs et plus complexes. observés, on peut s’amuser à composer une comptine, voire
C’est ce qui a guidé nos choix pour les 7 contes et récits qui un poème.
constituent le cadre de lecture de ce manuel.
Chaque étude de texte propose donc dans l’appareil pé-
Les textes restent cependant assez courts pour être pré- dagogique, outre les questions indispensables de compréhen-
sentés en deux ou trois épisodes – ce qui permet de doser sion, de courts exercices d’écriture.
les efforts de lecture, mais aussi de susciter la curiosité et
d’inviter les élèves à anticiper, à émettre des hypothèses sur Dans chaque chapitre (pour chaque thème étudié), un
le texte à venir. projet d’écriture plus élaboré est en lien avec l’un des textes
proposés.
Les histoires choisies sont assez diverses pour qu’elles
suscitent l’intérêt du plus grand nombre d’élèves. Nous vou- 3. Consolider l’apprentissage du code
lons leur donner le goût et le plaisir de lire avec des histoires et enseigner l’orthographe lexicale
qui séduisent (Fille de pirate), qui intriguent (Cache-Lune),
qui amusent (Docteur Pirouette), qui étonnent et ouvrent sur Le travail de correspondances entre l’oral et l’écrit consti-
d’autres cultures (La pluie des mots) et d’autres univers (Les tue une part essentielle de l’apprentissage de la lecture au CP.
aventures d’Ulysse). Il est nécessaire d’asseoir solidement ces compétences d’ana-
lyse et de synthèse, de s’assurer que les élèves discriminent
Se construit ainsi une première culture littéraire qui sera
correctement les phonèmes et savent les transcrire. Mais la
complétée par la fréquentation de la BCD et des bibliothè-
langue française est très complexe et irrégulière (un même
ques. Chaque chapitre est aussi accompagné d’une biblio-
phonème correspond à plusieurs graphies) ; c’est pourquoi
graphie proposant différents types d’ouvrages sur le même
nous proposons une révision systématique des phonèmes les
thème.
plus complexes et des graphies les plus fréquentes.
Les textes choisis sont exigeants, tant dans les sujets abor-
dés que dans le vocabulaire ou la syntaxe. Ils obligent ainsi Ce travail permet aux lecteurs hésitants de reprendre les
les enfants à une lecture de plus en plus fine et attentive. apprentissages fragiles et de les consolider. Il permet aussi
de commencer un apprentissage raisonné de l’orthographe
Développer le plaisir de lire nécessite un travail de com- lexicale.
préhension, d’analyse, de réflexion collective : autant de ru-
briques proposées dans l’appareil pédagogique. 4. Enrichir et structurer le vocabulaire
2. Associer la lecture, l’écriture De nombreuses études ont montré que l’une des causes
et la maîtrise du langage oral des difficultés en lecture résidait dans la pauvreté, l’insuffi-
sance du vocabulaire des enfants. Comment lire et compren-
La maîtrise du langage oral est la condition première de
dre un texte où de nombreux mots sont inconnus ? Certes, les
la production d’écrit. En effet, il faut pouvoir construire,
élèves les plus débrouillards s’appuient sur le contexte pour
formuler mentalement des phrases et les enchaîner correc-
deviner le sens d’un mot inconnu, mais tous n’ont pas cette
tement pour pouvoir ensuite les écrire. L’expression orale
capacité et, quand trop de mots sont inconnus dans un texte,
est systématiquement travaillée dans chaque rubrique, soit
la tâche devient impossible.
sur le mode simple de questions/réponses, soit sur un mode
plus complexe dans les débats institués avec « Je donne mon C’est pourquoi nous avons choisi des textes littéraires
avis » où il s’agit de produire des énoncés plus longs, plus où le vocabulaire est riche et raffiné. La fréquentation, en
personnels pour exprimer un point de vue, le soutenir et le contexte, de ces mots permet aux enfants d’enrichir leur lexi-
justifier. Enfin, dans la préparation du projet d’écriture, une que. Des notices explicatives, en marge, donnent des défini-
phase orale collective permet de préparer l’écriture. tions simples sur le sens du mot dans le texte. De plus, la
Comme au CP, l’apprentissage de la lecture et celui de rubrique « Je découvre des mots du texte » permet d’élargir
l’expression écrite sont parfaitement complémentaires. L’un le champ sémantique des mots et invite les élèves à les utili-
et l’autre s’enrichissent mutuellement. La lecture et l’écri- ser. Cela n’est cependant pas suffisant.
ture sont aussi indissociablement liées dans l’apprentissage On sait que structurer le vocabulaire, observer la forma-
de l’écrit. Écrire un mot requiert la même analyse et la même tion des mots favorise la mémorisation et l’accroissement du
synthèse que celles nécessaires au déchiffrage. Ce va-et-vient lexique. C’est pourquoi nous consacrons une page dans cha-
entre l’oral et l’écrit se poursuit au CE1 aussi bien en ortho- que chapitre à un travail systématique sur le lexique.

6
Les outils des élèves
Le manuel Il aura besoin d’y revenir pour les modifier, les compléter et
C’est l’outil indispensable de l’élève à la fois dans la dé- enfin pour s’y référer.
couverte du thème avec en amorce la question du débat, dans Il est important, pour que les apprentissages soient bien
l’exploitation les différents textes de lecture vers lesquels construits et perdurent, que les élèves puissent les consulter
l’élève pourra revenir, et dans la mise en place de nouvelles à volonté ; aussi, il est conseillé de les accrocher au mur et de
notions ou la révision de sons. L’enseignant l’utilisera et le les y laisser un long moment. Lorsque l’enseignant décide de
fera utiliser par ses élèves à volonté et dans la cohérence des les retirer pour y mettre de nouveaux affichages, il est impor-
séances proposées dans ce guide pédagogique. tant qu’il l’annonce aux élèves et qu’il veille à ce que ceux-ci
Le cahier d’exercices aient le moyen de retrouver ce qui correspond à l’affiche dans
un autre document.
Complémentaire du manuel, il offre une banque d’exer-
cices où l’élève pourra s’entraîner ou vérifier ses acquis ; il le Les cahiers
guidera également dans la production de textes. Son utilisa-
tion est notée en parallèle des séances décrites dans le guide. Le cahier de repères fait le relais avec l’affichage. On doit
y retrouver les règles établies avec les élèves et qu’ils auront
Le tableau, les affichages dans la mesure du possible recopié eux-mêmes. C’est donc
C’est là que l’enfant verra se construire les notions à par- un outil qu’ils doivent être en mesure de consulter à chaque
tir des idées émises, orientées, travaillées à l’aide du maître. fois qu’ils en ont besoin.

L’organisation du manuel
Le manuel est organisé autour de 7 thèmes. Chaque thè- Chaque chapitre contient donc 1 histoire complète,
me est présenté sous forme d’une problématique à travers 3 autres textes de nature différente et 2 poésies. Les diffé-
une question qui vise à introduire une réflexion et un débat. rents types de textes abordés permettent au jeune lecteur de
devenir peu à peu un lecteur polyvalent, capable d’adapter sa
Ainsi, à partir d’un texte de base (le texte intégral) s’or- lecture au document auquel il est confronté.
ganise une succession d’autres textes de types différents qui Outre l’œuvre complète et les autres textes de lecture,
prolongent, contredisent, changent l’angle et le point de vue chaque unité comprend aussi deux pages de révisions de
sur la question du débat. La réflexion, le débat d’introduc- sons et une page sur des notions de vocabulaire.
tion se voient ainsi enrichis de connaissances ou de nouvelles
questions. Enfin, un projet d’écriture, associé à un texte déjà lu, est
présenté en fin de chapitre mais pourra, dans l’organisation
En fin de parcours, le débat doit être repris, enrichi, syn- de la classe, être traité dans la continuité du texte référent.
thétisé et éventuellement donner lieu à de nouvelles lectures, 2 poèmes (sauf 1 pour la mythologie) permettront aux
de nouvelles recherches dans des domaines scientifiques, ar- élèves d’enrichir leur culture poétique par un apprentissage
tistiques... systématique.

L’organisation
du guide pédagogique
En tête d’unité, nous proposons une programmation sur en place avec une construction « découverte/observation, re-
4 semaines pour l’étude du chapitre. cherche, entraînement, synthèse avec formalisation/mémori-
Chaque thème est donc présenté sur 4 semaines avec sation » au sein de laquelle on alterne les formes de travail :
un découpage correspondant souvent à un apprentissage de collectif/groupe/individuel, à l’écrit/à l’oral.
2 heures de maîtrise du langage à répartir dans la journée. Quand cela nous a paru utile, des propositions de diffé-
Chaque rubrique de l’appareil pédagogique est traitée renciations et de prolongements complètent les séances.
dans le souci d’alterner les formes et modalités de travail. En Une évaluation clôt chaque unité pour permettre aux en-
effet, un essai cohérent de proposition de séances a été mis seignants de contrôler les acquis.

7
Les activités proposées
I. Les textes 3. Le travail sur la langue :
vocabulaire et grammaire
1. La lecture
La rubrique « Je découvre les mots du texte » initie un tra-
En classe, la lecture se décline sur plusieurs modes qui ont vail sur les mots en contexte sans systématisation. Manipuler
tous une fonction bien définie : les mots, les observer, les décomposer, les utiliser dans des
u La lecture silencieuse des élèves. C’est la lecture person- phrases permet de mieux les comprendre mais aussi de se les
nelle du lecteur autonome, encore délicate pour la plupart approprier. Ainsi, les exercices proposent de :
des élèves de CE1. C’est pourquoi nous avons découpé – chercher des expressions équivalentes pour asseoir le sens ;
les textes en épisodes et souvent même en paragraphes, – travailler sur le champ lexical (sans le théoriser) ;
surtout en début d’année ; elle n’est contrôlée que par les – travailler sur le champ sémantique ;
questions que pose l’enseignant. Il est souvent nécessaire – retrouver des préfixes, des mots de la même famille ;
de travailler avec de petits groupes d’élèves pour revenir – appréhender le sens figuré et la polysémie.
sur des passages plus difficiles, reformuler régulièrement La rubrique « J’observe les phrases du texte » ne saurait
ce qui vient d’être lu pour mieux le mémoriser et le com- constituer l’essentiel de l’apprentissage de la grammaire.
prendre. Grâce à un travail d’observation des phrases du texte, des
u La lecture du professeur, lecture experte. Elle facilite transformations et des substitutions, cette rubrique vise
la compréhension et est indispensable pour redonner au d’abord à :
texte son unité, son sens et sa tonalité. – aborder des notions simples sur les éléments principaux de
u La lecture à voix haute des élèves. Au CE1, l’objectif est la phrase en conformité avec les programmes du Cycle 2 :
de passer du déchiffrage oralisé à une lecture intelligible nom, verbe, déterminant, adjectif... ;
et expressive. Lire à haute voix est un exercice complexe – souligner des spécificités de la langue écrite (syntaxe des
qui nécessite un entraînement régulier. Cela implique le phrases négatives, interrogatives…) ;
respect de la ponctuation, une diction claire, une compré- – introduire les notions de temps verbal ;
hension fine. Plusieurs essais sont souvent nécessaires. – et parfois, au-delà de la phrase, aborder les caractéristiques
C’est pourquoi nous avons créé dans chaque étude de texte de différents types de textes (BD, recette, fiche techni-
une rubrique « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute ». que...).
Lire à voix haute, c’est aussi lire pour et avec les autres. C’est Un encadré définit la notion et renvoie ainsi à des leçons de
donc une activité de communication orale. De nombreuses grammaire plus systématisées.
activités proposées dans cette rubrique proposent des lectu-
res dialoguées, des recherches sur les intonations, voire des 4. Le langage oral
mises en jeu comme au théâtre. Il est traité à travers deux rubriques :
La lecture à voix haute permet aussi d’évaluer les élèves. En – « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » et « Je donne
cela, elle est un bon indicateur, non seulement du niveau de mon avis ».
la lecture mais aussi de la compréhension. Dans ces deux rubriques, des questions et des exercices en-
Trouver le ton approprié est un travail long et difficile. Il né- traînent les élèves à mieux lire, mais aussi à mieux parler.
cessite une observation fine de la ponctuation, d’avoir acquis Donner son point de vue sur un sujet, échanger ses impres-
un bon niveau de compréhension du texte et d’avoir dépassé sions, exprimer les émotions ressenties, élaborer des juge-
le simple stade du déchiffrage. ments et remettre parfois en cause des préjugés exige de
mettre en œuvre des fonctions du langage importantes et des
2. La compréhension compétences sociales et cognitives (communiquer, entrer en
Une première approche de la compréhension se fait au mo- relation, prendre la parole, s’affirmer, accepter le point de
ment des premiers échanges informels qui suivent la lecture vue des autres, raconter, argumenter, comparer).
silencieuse des élèves. Les illustrations et le sujet permettent Cela nécessite une écoute attentive et l’emploi d’un langage
de faire des hypothèses et d’accéder à une première compré- explicite ne se réduisant pas à des bribes de phrases.
hension du texte. Le rôle de l’enseignant est d’aider les enfants à trouver les
Les questions que propose la rubrique « Je comprends » por- expressions les plus justes en leur proposant du vocabulaire,
tent sur plusieurs niveaux de compréhension : des formes syntaxiques et en reformulant constamment ce
– retrouver des renseignements explicites et formulés sous qui vient d’être dit dans un langage plus élaboré.
une forme proche de la question ; Ces débats permettent aussi d’approfondir la compréhension
– appréhender le cadre général de l’action : « Où se passe-t- du sens général d’un texte et engagent l’enfant dans une re-
elle ? Quand ? Avec qui ? » ; lation plus étroite avec l’histoire et avec les problématiques
– repérer le type de texte ; posées.
– comprendre et répondre à des questions qui nécessitent des
inférences ; 5. L’écriture de courts textes
– comprendre le sens général du texte (la morale du conte Le en relation avec la lecture
chat si extraordinaire, la parodie et l’égalité des sexes dans Les sujets sont toujours en relation étroite avec le texte et
Fille de pirate, la nécessité universelle d’apprendre dans La parfois avec la rubrique « Je donne mon avis ». Ils consis-
pluie des mots...). tent en l’écriture de quelques phrases (une ou deux en début
Le petit débat instauré dans la rubrique « Je donne mon avis » d’année) et nécessitent toujours une préparation collective.
participe aussi de ce travail de compréhension. Ces exercices courts permettent une correction rapide. Ils

8
permettent, surtout en début d’année, de travailler les carac- 2. La définition du projet
tères premiers de la langue écrite : ponctuation, majuscules, Cette phase est très importante car elle permet aux enfants
correction syntaxique et orthographique. La dictée à l’adulte de s’approprier le projet.
est une aide possible pour les élèves en difficulté.
À partir de la consigne, il s’agit de contextualiser le projet :
« À qui s’adresse-t-on ? Dans quel but ? Quels renseignements
II. La révision des sons et l’orthographe indispensables doit-on donner ? Sous quelle forme ? »
1. La discrimination auditive
3. La réalisation
Cette première étape consiste essentiellement en un travail
oral, rapide, où le plus grand nombre d’élèves est interrogé. À partir de ces questions sont engagés des essais partiels, le
Les premiers exercices visent à s’assurer d’une bonne dis- plus souvent en groupes. L’enseignant recueille les proposi-
crimination auditive, soit en repérant des mots contenant le tions et les note au tableau, pour qu’elles constituent un réser-
phonème étudié à partir d’un texte court lu à voix haute : « Je voir où chacun peut trouver des idées, des expressions, des mots.
reconnais le son », soit par des jeux oraux de reconnaissance La rubrique « Des outils pour mieux écrire » initie ou com-
(pigeon vole, jeu du corbillon, jeu du maharadjah...). En dé- plète ce travail qui alterne recherche collective et travail in-
but d’année et pour asseoir les compétences du CP, l’ensei- dividuel. Ainsi se construit peu à peu un premier essai.
gnant pourra faire repérer la syllabe où se situe le phonème À partir de ces essais, l’enseignant va pouvoir construire la
et proposer quelques exercices d’épellation phonétique. dernière étape.
D’autres exercices viennent compléter cette phase auditive :
la recherche de mots contenant le son, le classement du type 4. La finalisation
je vois/j’entends, la recherche du mot intrus parmi une liste À partir des erreurs et des réussites, ou à partir de quelques
de mots. Tous ces exercices se conduisent rapidement mais textes d’élèves, l’enseignant peut préciser, aider à rédiger ce
toujours avec une justification des élèves. qui n’a pas été bien compris ou encore mal réalisé. La ru-
brique « À mon tour d’écrire ! » est un guide méthodologi-
2. L’orthographe ou la découverte des différentes graphies
que qui énonce d’une façon simple ce qui est indispensable
du phonème étudié grâce à des exercices d’observation et de
à l’écriture du texte : en quelque sorte un guide de relecture
classement.
mais que les élèves de CE1 ne peuvent utiliser qu’avec l’aide
3. La formulation de la règle ou des régularités, dans de l’enseignant.
un « Je retiens ». C’est après cette nouvelle rédaction que la correction or-
4. L’apprentissage et la mémorisation thographique prend place. En effet, à cet âge, la plupart des
des mots fréquents et des mots outils enfants ne maîtrisent ni l’organisation, ni la cohérence d’un
texte ni l’orthographe.
Pour cet apprentissage, il est bon de tenir compte des diffé-
rents modes de mémorisation des élèves en leur proposant La qualité de la présentation doit être l’objet d’une attention
plusieurs techniques : l’épellation à voix haute, la copie en constante.
présence du modèle, la copie légèrement différée. Une éva- Ces textes peuvent ensuite, selon leur nature et le projet de
luation régulière est nécessaire. classe, être communiqués à d’autres classes ou aux parents,
sous forme d’affiches, de livrets de conseils ou de recueils d’his-
toires. Ils donnent alors lieu à d’autres mises en page, à diver-
III. Le vocabulaire ses illustrations, voire à l’utilisation du traitement de texte.
Nous pensons qu’une meilleure compréhension de l’organi-
sation du lexique aide à le maîtriser et à se l’approprier. Nous
avons donc choisi de traiter : les mots étiquettes qui couvrent V. La poésie
un champ sémantique, les synonymes et les antonymes, les Comme tout texte littéraire, la poésie suppose plus qu’une
mots de la même famille, la polysémie qui est une caractéris- simple lecture littérale. Elle se prête à tous les jeux sur les mots
tique de la langue française, les homophones qui contribuent et le sens et présente souvent plusieurs niveaux de lecture.
à une bonne orthographe.
Il n’est pas toujours nécessaire de faire un travail d’analyse et
Ces leçons sont toujours organisées sur le même modèle : de compréhension fine d’un texte poétique ; c’est pourquoi le
– la phase d’observation se fait à partir d’un texte très court manuel ne comporte pas d’appareil pédagogique. Cependant,
qui permet d’introduire la notion ; nous avons souhaité proposer dans le guide pédagogique :
– la rubrique « Je m’exerce » conduit les élèves à manipuler
les mots, à les décomposer, à les rapprocher d’autres mots, u une aide à l’analyse avec :
à les utiliser à bon escient dans un sens donné ; – des questions pour éclairer le sens du poème ;
– un encadré « Je retiens » résume les observations faites et – des questions pour commencer à marquer ce qui caracté-
les formalise. rise le langage poétique (les rimes, le rythme, la mise en
page, les images). D’autre part, les illustrations du ma-
IV. Le projet d’écriture nuel peuvent aider à comprendre ou à imaginer l’uni-
vers évoqué par le poète ;
Le travail d’expression écrite est difficile. Nous proposons
qu’il soit réalisé en quatre étapes : u des conseils pour la copie : apprendre à bien observer,
respecter la disposition, copier, écrire soigneusement, il-
1. L’observation d’un texte référent lustrer le cahier de poésies, qui doit être particulièrement
Le texte référent est le plus souvent extrait des différents tex- bien présenté et agréable à regarder ;
tes mais il peut aussi être simplifié (affiche, pense-bête…) u des conseils pour l’apprentissage en classe afin d’aider
ou parfois même créé en lien étroit avec l’histoire (la lettre les enfants à apprendre par cœur : lire le texte à voix haute,
de Niéléni). Des questions permettent de dégager les carac- le découper en unités plus petites (quelques vers), relire
téristiques du type de texte : finalité, mise en page, structure plusieurs fois les vers, les redire dans sa tête, essayer de
du texte, vocabulaire spécifique. Cette étude peut se conclure réciter, focaliser son attention sur des mots oubliés, et re-
par la constitution d’une silhouette du document ou une fi- commencer ainsi de suite pour chaque strophe jusqu’à ce
che récapitulative qui serviront ensuite d’aide à l’écriture. que le texte entier soit su.

9
Évaluer les connaissances
et les compétences
de début d’année
Ces évaluations ont pour objectif de vous aider à connaî- Cette évaluation doit débuter par une lecture silencieuse
tre rapidement les acquis de vos élèves. du texte par les élèves. Puis, un par un, ils viennent lire le tex-
te à l’enseignant afin de remplir la grille d’évaluation. C’est
une phase longue mais qui permet de réellement connaître le
Écrire niveau de lecture de chacun.
Les exercices d’écriture s’attachent à déterminer les sons
non acquis à l’écrit en ce début d’année. Pour chaque exercice, lire les consignes et les faire refor-
muler par les élèves.
Liste des mots à dicter dans l’exercice 1 : chemin –
garçon – flûte – jardin – trou – cartable – pantalon – Les questions de compréhension doivent permettre d’éva-
couleur – douche – signature – pointu – orteil – miette. luer le niveau de compréhension du texte, non celui des ques-
Liste des mots à dicter dans l’exercice 2 : elle – dans – tions. Lorsque tous les élèves ont lu oralement le texte, il est
avec – pour – c’est – il y a – chez – j’ai – mais – qui – les – il est – utile de réaliser une lecture collective du récit afin de per-
alors – après – toujours – quand. mettre à tous de se remémorer les faits avant de débuter les
exercices de compréhension. Si trop d’élèves peinent à lire
Mots à écrire à côté de chaque dessin : pirate – éléphant –
les phrases du « Vrai/Faux », les questions ainsi que les paro-
miroir – parapluie – crocodile – bison – grenouille – dragon –
les tirées du texte, il ne faut pas hésiter à les lire à la classe et
arbre – addition.
à laisser du temps pour rédiger les réponses.
L’exercice 5 peut être précédé d’une phase orale : descrip-
tion de l’illustration, oralisation de phrases.
Utiliser la langue
Lire Pour chaque question, lire les consignes et les faire re-
Le texte Pique-nique à la campagne sert de support à la lec- formuler par les élèves. Ne pas hésiter à aider par la lecture
ture orale ainsi qu’à la compréhension. orale les élèves en difficulté.

10
Compétences évaluées
Écrire [des mots] E. Lire les sons composés de plus de 2 lettres (oin, ill…) (éva-
luation 2, exercice 1).
Respecter la correspondance phonie/graphie :
F. Respecter les lettres muettes (évaluation 2, exercice 1).
A. sur les consonnes courtes (évaluation 1, exercices 1 et 3 ) ;
B. sur les consonnes longues (évaluation 1, exercices 1 et 3) ; Comprendre
C. sur les groupes consonantiques (évaluation 1, exercices 1 G. S’assurer de la véracité d’une phrase (évaluation 2, exer-
et 3) ; cice 2).
D. sur les sons complexes (évaluation 1, exercices 1, 3 et 4). H. Prélever une information précise (évaluation 2, exer-
E. connaissance de la graphie des mots outils (évaluation 1, cice 3).
exercice 2). I. Répondre à une question par une phrase (évaluation 2,
exercice 3).
J. Reconstruire la chronologie d’un récit (évaluation 2, exer-
Produire des phrases cice 4).
F. Utiliser les majuscules et les points délimitant la phrase K. Se repérer dans un dialogue, identifier les locuteurs (éva-
(évaluation 1, exercice 5). luation 2, exercice 5).
G. Réaliser une suite de mots ayant un sens (évaluation 1,
exercice 5). Utiliser la langue
H. Respecter la séparation des mots dans la phrase (évalua- A. Différencier féminin et masculin dans les noms (évalua-
tion 1, exercice 5). tion 3, exercice 1).
B. Différencier singulier et pluriel dans les noms (évalua-
Lire [oralement] tion 3, exercice 2).
C. Reconnaître une phrase (évaluation 3, exercice 3).
A. Avoir une lecture fluide (évaluation 2, exercice 1).
D. Distinguer une phrase affirmative et une phrase interro-
B. Respecter la ponctuation (évaluation 2, exercice 1). gative (évaluation 3, exercice 4).
C. Lire les sons simples (évaluation 2, exercice 1). E. Utiliser correctement les pronoms personnels (évaluation 3,
D. Lire les sons composés de 2 lettres (an, on…) (évaluation 2, exercice 5).
exercice 1). F. Utiliser la forme négative (évaluation 3, exercice 6).

Conseils pour l’utilisation


de la fiche récapitulative
La fiche récapitulative suivante est à remplir élève par élève. u Colonnes « Lire » et « Comprendre »
Elle vous permettra d’avoir une vue des acquis de chaque Le relevé des compétences peut utiliser le même code
élève mais surtout de la classe. couleur que précédemment.
u Colonnes « Écrire » u Colonnes « Utiliser la langue »
Compléter les cases sur des compétences A B C D avec la liste Le relevé des compétences peut utiliser le même code
des sons non acquis par chaque élève et non avec les mots mal couleur que précédemment.
orthographiés. Procéder à l’identique pour les mots-outils.
u Colonnes « Produire des phrases »
Le relevé des compétences F G H peut être réalisé à l’aide
d’un code couleur :
vert : acquis
orange : en cours d’acquisition
rouge : non acquis

11
ÉVALUATION 1 (lien CP/CE1) Nom : ........................................

Écrire
1. Dictée de mots.

2. Dictée de mots-outils.

3. Écris le mot à côté de chaque dessin. 4. Complète les mots


avec ,oU in oN
, ou . oI
....................... .......................

la b....... che le ment....... le fr....... t


....................... ....................... la j....... e le p....... gnet

....................... .......................
le d....... gt
© Hachette Livre 2008. Photocopie autorisée pour une classe seulement.

le c....... le c....... de
....................... .......................

2
6
+ 3 – 4 .......................
.......................
= 5 = 2

5. Écris trois phrases à partir de cette image.

12
ÉVALUATION 2 (lien CP/CE1) Nom : ........................................

Lire et comprendre
1. Lis ce texte silencieusement.
Pique-nique à la campagne
Max et Jules font une balade à vélo à la campagne. Les voilà partis avec leur tenue d’été et leur sac
à dos. C’est l’heure du déjeuner.
– Installons-nous au bord de cette rivière, propose Jules. J’ai pris du pain, du fromage, du poulet
et des fruits.
Max a emporté des galettes bretonnes et de l’eau.
– J’ai aussi des bonbons au caramel, s’écrie-t-il.
– Zut ! On a oublié de prendre un sac-poubelle, dit tristement Jules.
– C’est inutile : regarde !
Max attrape les papiers de bonbons et les cache sous une pierre !
– Arrête ! Tu devrais avoir honte ! Ça commence comme ça, une pollution !
Tout honteux, Max reprend ses papiers et les range dans sa poche.

2. Réponds par vRai ou faux.


Max est parti pique-niquer avec Julie. ..................

Jules met les papiers dans le sac-poubelle. ..................

Ils ont du fromage et du poulet à manger. ..................

Les deux amis s’installent au bord d’un lac. ..................

3. Réponds aux questions par une phrase.


• Qu’a apporté Max dans son sac à dos ?
© Hachette Livre 2008. Photocopie autorisée pour une classe seulement.

............................................................................................................................................................

• Pourquoi Max cache-t-il les papiers de bonbons sous la pierre ?


............................................................................................................................................................

4. Numérote les phrases


dans l’ordre de l’histoire. 5. Qui prononce ces paroles ?
« Zut ! »
Ils s’arrêtent pour pique-niquer.
..........................................................................

Jules se fâche contre Max. « J’ai aussi des bonbons. »


..........................................................................
1 Max et Jules se promènent à vélo.
« C’est inutile : regarde ! »
Max cache les papiers. ..........................................................................

Max reprend les papiers « Arrête ! »


et les met dans sa poche. ..........................................................................

13
ÉVALUATION 3 (lien CP/CE1) Nom : ........................................

Utiliser la langue

1. Entoure les mots au féminin.


vélo poche poulet campagne rivière fromage pierre

2. Entoure les mots au pluriel.


fruits papiers balade bonbons rivière pain galettes

3. Barre les lignes qui ne sont pas des phrases.


Jules adore faire du vélo
Max papier sous pierre met.
le pain est dans le sac
Il a caché les papiers sous la pierre.

4. Termine chacune de ces phrases par un [.] ou un [?].

Jules pédale vite Qui est Max

Où se sont-ils arrêtés Max mange un fruit

Que cache Max Les bonbons sont au caramel

I¥l, E¥lle, I¥l∑ ou E¥lle∑.


© Hachette Livre 2008. Photocopie autorisée pour une classe seulement.

5. Complète les phrases avec


Jules est assis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . a chaud.
Les bonbons sont bons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sont au caramel.
La pierre est grosse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . est lourde.
Les galettes sont bonnes ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sont au beurre.
Max reprend les papiers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . les range dans sa poche.

6. Recopie ces phrases en ajoutant ne... $pa∑.


Il fait chaud. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Le sac-poubelle est vide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tu devrais avoir honte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

14
FICHE RÉCAPITULATIVE

ÉCRIRE PRODUIRE DES PHRASES


PRÉNOMS
A B C D E F G H

15
LIRE COMPRENDRE
PRÉNOMS
A B C D E F G H I J K

16
UTILISER LA LANGUE
PRÉNOMS
A B C D E F

17
Les animaux
I. Le choix du thème élèves et est caractérisé par une structure bien particulière
(deux histoires parallèles qui utilisent les mêmes mots, les
Proche de l’univers des enfants, pour lesquels les animaux mêmes structures de phrase mais qui inversent les person-
sont source de fascination et d’intérêt, important dans la vie nages) ;
des hommes dans toutes les civilisations et très présent dans
la littérature enfantine, ce thème est tout à fait indiqué pour • deux poèmes légers et drôles d’écrivains contemporains
commencer l’année. Il va permettre de travailler avec les en- (Claude Roy et Pierre Coran).
fants dans différentes directions : les notions d’« animaux
domestiques » et d’« animaux sauvages », la responsabilité du
« propriétaire » d’un animal, la personnification des animaux III. Vers d’autres matières :
dans certains textes, en particulier des contes… découverte du monde
II. Le choix des textes Possibilité de lier l’étude de ce thème à la découverte du
monde du vivant (travail sur les caractéristiques du vivant :
La volonté de proposer des types de textes variés et de traiter naissance, croissance et reproduction ; nutrition et régimes
de problématiques diverses a présidé au choix de ces textes : alimentaires des animaux ; interaction avec leur environne-
• un conte complet (Le chat si extraordinaire), qui illustre la ment) ;
vanité des puissants qui confondent les mots et les choses ;
• à partir de « Comment t’occuper de ton hamster ? », plu-
• un documentaire (« Comment t’occuper de ton hamster ? »), sieurs directions sont possibles (voir comment un animal
qui exige un autre type de lecture et aborde des gestes plus s’adapte à son environnement, comparer avec d’autres ani-
concrets que les enfants peuvent faire avec leurs animaux do- maux familiers ou sauvages…) ;
mestiques ;
• un extrait de bande dessinée (Surprise ! extrait de Boule • à partir de Surprise, évoquer la vie des animaux sauvages,
et Bill), afin de familiariser les enfants avec un type de texte la nutrition et les différents régimes alimentaires des êtres
complexe, mais qu’ils apprécient beaucoup, où il faut lire vivants (végétariens, carnivores et omnivores) ;
images et texte et les mettre en relation pour apprécier la • à partir de Escargot et tortue, tortue et escargot, ramassage et
chute amusante ; observation d’escargots, constitution d’élevages temporaires
• un récit (Escargot et tortue, tortue et escargot), texte court qui permettent d’observer en classe ces petits animaux et les
et dense, qui met en scène des animaux bien connus des conditions de vie qui répondent à leurs besoins.

D’autres lectures sur le thème des animaux


Contes et fables Romans et récits
• Patrimoniaux : – Marie et le chat sauvage, J. Chessex, D. Bour, Grasset
– Le Vilain Petit Canard, H. C. Andersen. Jeunesse.
– Le Loup et les Sept Chevreaux, J. et W. Grimm. – Plumette, une poule super chouette, A.-M. Desplat-Duc,
– Fables, J. de La Fontaine. Rageot.
– Légendes et contes Indiens d’Amérique, Gründ. – Un amour de tortue, R. Dahl, Gallimard Jeunesse.
• Contemporains : Bandes dessinées
– L’Histoire du chat qui boude, M. Dib, Albin Michel
– Boule et Bill, J. Roba, Dupuis.
Jeunesse.
– La Sorcière aux trois crapauds, H. Oram, Gallimard – Swimming poule mouillée, G. Long, La Joie de lire.
Jeunesse.
Poésie
Albums – Poèmes, R. Desnos, Bayard Jeunesse.
– Une petite oie pas si bête, C.-J. Church, Albin Michel – Zoo, M. Butor, Rue du Monde.
Jeunesse.
– Le chat de 20h32 et quelques poèmes, J. Sadeler, B. Heitz,
– Crapaud, R. Brown, Gallimard Jeunesse. Le Rocher Jeunesse.
– Mon chat le plus bête du monde, G. Bachelet, Seuil
Jeunesse. Théâtre
– Chien bleu, Nadja, L’École des loisirs. – Erwin et Grenouille, B. Wegenast, L’École des loisirs.

18 Thème 1 – Les animaux


IV. Programmation

Semaine 1
Thème et débat (premières pistes)
Manuel p. 11
Langage oral ‹ Quelles responsabilités a celui qui possède un animal ?
Jour 1

« Le chat si extraordinaire » (1)


Manuel pp. 12-13
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 4)
Cahier p. 4
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« Le chat si extraordinaire » (1)
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 et 6) Manuel pp. 12-13
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte Cahier p. 4
Jour 2

Langage oral
Le son [e]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 18
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 7
‹ J’entends le son
« Le chat si extraordinaire » (1)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 12-13
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 4
Jour 3

Écriture ‹ J’écris
Le son [e]
Manuel p. 18
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 7
‹ Je retiens
« Le chat si extraordinaire » (2)
Manuel pp. 14-15
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 3)
Jour 4

Cahier p. 5
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« La girafe a-t-elle bu ? »
Manuel p. 28
Poésie ‹ Lecture et compréhension

Semaine 2
« Le chat si extraordinaire » (2)
Manuel pp. 14-15
Lecture ‹ Je comprends (questions 4 et 5 )
Cahier p. 5
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Jour 1

Les sons br, cr, vr, gr, bl…


Orthographe ‹ J’observe Manuel p. 19
‹ Je cherche des mots avec br, cr, vr, gr, bl… Cahier p. 8
‹ J’entends le son
« Le chat si extraordinaire » (2)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 14-15
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 5
Jour 2

Écriture ‹ J’écris
Les sons br, cr, vr, gr, bl…
Manuel p. 19
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 8
‹ Je retiens
« Le chat si extraordinaire » (3)
Manuel pp. 16-17
Lecture ‹ Je comprends (questions 1à 4)
Jour 3

Cahier p. 6
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« La girafe a-t-elle bu ? »
Manuel p. 28
Poésie ‹ Récitation, copie, illustration
« Le chat si extraordinaire » (3)
Manuel pp. 16-17
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 à 7)
Cahier p. 6
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Jour 4

« Le chat si extraordinaire » (3)


Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire Manuel pp. 16-17
‹ Je donne mon avis Cahier p. 6
Écriture ‹ J’écris

Thème 1 – Les animaux 19


Semaine 3
« Comment t’occuper de ton hamster ? »
Manuel pp. 20-21
Lecture ‹ J’observe
Cahier p. 9
Jour 1

‹ Je comprends
L’ordre alphabétique
Manuel p. 26
Vocabulaire ‹ J’observe
Cahier p. 12
‹ Je m’exerce (exercices 1 et 2)
« Comment t’occuper de ton hamster ? »
Manuel pp. 20-21
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots
Jour 2

Cahier p. 9
Langage oral ‹ Je donne mon avis
Écrire un pense-bête Manuel p. 27
Projet d’écriture ‹ Préparation Cahier p. 13
Écrire un pense-bête Manuel p. 27
Projet d’écriture ‹ Réalisation Cahier p. 14
Jour 3

L’ordre alphabétique
Manuel p. 26
Vocabulaire ‹ Je retiens
Cahier p. 12
‹ Je m’exerce (exercices 3, 4 et 5)
Écrire un pense-bête Manuel p. 27
Jour 4

Projet d’écriture ‹ Finalisation Cahier p. 13


« Le hibou et l’hirondelle »
Manuel p. 28
Poésie ‹ Lecture et compréhension

Semaine 4
« Surprise ! »
Manuel pp. 22-23
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 4)
Cahier p. 10
Jour 1

Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte


« Surprise ! »
Manuel pp. 22-23
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 à 8)
Cahier p. 10
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« Surprise ! »
Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 22-23
Jour 2

‹ Je donne mon avis Cahier p. 10


Écriture ‹ J’écris
« Le hibou et l’hirondelle »
Manuel p. 28
Poésie ‹ Récitation, copie, illustration
« Escargot et tortue, tortue et escargot »
Manuel pp. 24-25
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 4)
Cahier p. 11
Jour 3

Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte


« Escargot et tortue, tortue et escargot »
Manuel pp. 24-25
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 et 6 )
Cahier p. 11
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
« Escargot et tortue, tortue et escargot »
Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 24-25
Jour 4

‹ Je donne mon avis Cahier p. 11


Écriture ‹ J’écris
Langage oral Bilan du thème

20 Thème 1 – Les animaux


Semaine 1 – Jour 1

I. Le débat manuel p. 11 ceux qui savent ou les expliquer. En profiter pour parler du
rôle des notices explicatives en marge du texte. Passer en-
Connaissance et compétence suite à une lecture à voix haute par plusieurs élèves. C’est
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon- l’occasion de repérer les élèves en difficulté de lecture, de ma-
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les nière à pouvoir constituer des groupes par la suite. Terminer
règles de communication. par une lecture magistrale, très importante, car elle permet à
tous les élèves d’entendre clairement le texte avec ses pauses
u Quelles responsabilités a celui et le ton qui conviennent.
qui possède un animal ? (20 min.) Travailler ensuite sur la compréhension en posant des ques-
Organisé avant la lecture des divers textes, il permet de poser tions : « Pourquoi le mandarin veut-il appeler son chat “Ciel” ?
des questions qui introduiront à la lecture de certains textes. Est-ce un nom habituel pour un chat ? Que ressent le man-
Écrire la question du débat au tableau et laisser un temps aux darin par rapport à son chat ? Le texte dit-il pourquoi ce chat
enfants pour réagir librement. Puis aider les élèves à préciser, est extraordinaire ? » Attention à faire justifier les réponses
orienter leur pensée en leur posant des questions sur : en retournant au texte.
– les animaux qu’ils possèdent ou aimeraient posséder ; u Phase 3 : le 2nd paragraphe (individuel puis collectif, 15 min.)
– la notion de responsabilité : être responsable d’un animal, er
Faire relire le 1 paragraphe par un élève, puis enchaîner
c’est être capable de s’occuper de lui, même si ce n’est pas sur la suite du texte. Procéder avec la même démarche que
toujours agréable (ex. : nettoyer sa gamelle, trouver des solu- pour le 1er paragraphe (lecture silencieuse, questions sur les
tions quand on part en vacances…) ; difficultés rencontrées, lecture à voix haute des élèves puis
– ce dont un animal a besoin pour vivre (et les responsabilités du professeur), sauf si des difficultés importantes se sont ré-
que cela implique) : nourriture, soins, affection… vélées lors de son étude : dans ce cas, commencer par une
Relever les différents points de vue émis par les élèves au lecture magistrale. Demander ensuite aux élèves de résumer
tableau en les classant par thème. Faire une synthèse sous ce second paragraphe.
forme d’affiche qui restera présente dans la classe pendant u Phase 4 : « Je comprends » (collectif, 10 min.)
toutes les lectures de ce chapitre (ex. : la liste des animaux Lire les questions à voix haute et s’assurer qu’elles sont bien
évoqués avec, pour chacun, les besoins répertoriés). comprises (les faire reformuler par les élèves). S’ils bloquent
sur la question 1, attirer leur attention sur les notes explica-
II. Étude de texte : tives en marge (partir de mandarin pour arriver à Asie). Les
Le chat si extraordinaire (1) manuel pp. 12-13 questions 2, 3 et 4 ont leur réponse explicite dans le texte et
auront déjà été évoquées précédemment.
1. Lecture et compréhension
u Phase 5 : la synthèse (collectif, 10 min.)
Connaissances et compétences Faire reformuler l’ensemble de l’histoire par les élèves.
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in-
connus et manifester sa compréhension dans une refor- 2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
mulation, des réponses à des questions.
Connaissance et compétence
• Lire des œuvres intégrales courtes.
• Travailler sur le sens et la composition d’un mot du texte
• Identifier les personnages, les événements du récit.
(extraordinaire).
• Décrire une illustration.
u Phase 1 : la décomposition du mot (collectif, 20 min.)
u Phase 1 : la découverte (collectif, 15 min.)
Poser la question 1 à la classe et interroger rapidement le
Lire le titre et demander aux élèves d’émettre des hypothè- plus d’élèves possible. Relever les réponses au tableau et
ses sur l’histoire (phase qu’il faudra reprendre à la fin de la leur demander d’expliquer en quoi ils trouvent tel ou tel
lecture du texte) : « Qu’est-ce que ce chat peut bien avoir extraordinaire. Pour la question 2, aider les élèves à définir
d’extraordinaire ? » Recueillir et noter sur une affiche ou au la notion, en leur demandant de trouver des expressions de
tableau les propositions des élèves. Attirer ensuite leur atten- sens voisin (ex. : ce qui n’est pas habituel, normal, ce qui est
tion sur l’illustration de la p. 24 et leur demander ce qu’elle rare, étonnant, exceptionnel ...). Écrire leurs propositions
nous apprend. Procéder en deux temps : au tableau. Ils proposeront sans doute des mots comme
– faire décrire le personnage (son costume, son visage) et son Super ! ou Trop bien ! (qui veulent plutôt dire Très bien !).
chat (a-t-il quelque chose de particulier ? d’extraordinaire ?). C’est l’occasion d’expliquer que certains mots utilisés à l’oral
Faire également observer la manière dont il le tient et l’effet ne sont pas toujours utilisables à l’écrit, surtout dans un écrit
produit (sentiment de fierté) ; littéraire comme celui-ci. Conclure en demandant à plusieurs
– interpréter : « À partir de cette description, peut-on imagi- élèves d’énoncer une de ces explications. Passer ensuite à la
ner qui est ce personnage ? De quel pays ou de quelle région question 3 : écrire le mot au tableau et demander aux élèves
vient-il ? À quelle époque se déroule l’histoire ? » de séparer les deux mots. Leur demander de faire une phrase
avec le mot ordinaire.
u Phase 2 : le 1er paragraphe (individuel puis collectif, 15 min.)
En ce début d’année, il est important de bien découper l’étu- u Phase 2 : l’extrapolation (individuel ou par 2, 10 min.)
de du texte, afin d’en faire repérer la structure et d’en facili- Poser la question 4 et demander aux élèves de répondre sur
ter la compréhension. La lecture se fera donc en deux temps. ardoise ou cahier de brouillon. Ce peut être aussi une pre-
Faire lire le 1er paragraphe silencieusement puis demander mière recherche dans le dictionnaire. Constater que le mot
aux élèves quelles difficultés ils ont rencontrées, quels mots extra ne s’utilise que dans un contexte (C’est extra !). Sinon, il
ils n’ont pas compris. Faire expliquer les mots difficiles par est toujours en début d’un autre mot (extraterrestre).

Thème 1 – Les animaux 21


u Phase 3 (facultative) : Prolongement
le cahier d’exercices p. 4 (individuel, 10 min.)
• En vocabulaire : à partir du travail sur le mot extraordi-
naire, chercher d’autres préfixes (super, hyper…).

Semaine 1 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : II. Orthographe : Le son [e] manuel p. 18


Le chat si extraordinaire (1) manuel pp. 12-13
Connaissance et compétence
1. Lecture et compréhension • Reconnaître le son [e] et le différencier du son [ε].
u Phase 1 : le résumé du texte et la relecture (collectif, 10 min.)
Demander aux élèves de raconter le texte lu la veille. Le faire 1. « Je reconnais le son »
relire d’abord silencieusement puis à voix haute par plusieurs
élèves. Compléter les éventuelles lacunes de la synthèse de u Phase 1 : la découverte (collectif, 5 min.)
départ après cette lecture. Cette phase introductive orale peut être menée à partir de
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif, 10 min.) jeux d’écoute du type « Pigeon vole » (l’enseignant lit une
liste de mots et demande aux élèves de lever la main ou de
Les questions 5 et 6 sont destinées à voir si les élèves ont
cocher sur une ardoise quand ils entendent le son).
déjà repéré que ce texte est un conte et éventuellement à en
dégager rapidement les caractéristiques. Leur demander de u Phase 2 : la recherche dans un texte (individuel, 10 min.)
citer les contes qu’ils connaissent. Lire la question 1 ; demander aux élèves de répondre sur
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.) leurs ardoises. Noter les différentes réponses au tableau ; uti-
Afin que les élèves suivent bien la continuité de cette histoire, liser la même démarche pour la question 2. Si certains se
commencer une affiche qui restera au mur pendant l’étude des trompent, noter leurs erreurs sur une partie du tableau, en
autres épisodes, avec le titre, le nom de l’auteur, les personna- particulier s’ils ont recopié des mots avec le son [ε] (fier), et
ges rencontrés, et les différents noms donnés au chat. bien les opposer aux bonnes réponses (désormais, était, décer-
ner).
u Phase 4 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 4 (individuel, 5 min.) 2. « Je cherche des mots avec le son »
2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » u Questions 1 et 2 (collectif puis par 2, 15 min.)
Poser la question 1 et faire lire la liste par un élève. Interro-
Connaissances et compétences ger un élève par mot. En cas de blocage, initier une recherche
• Différencier ligne et phrase. dans le dictionnaire. Poser la question 2 à la classe et laisser
• Identifier les phrases d’un texte en s’appuyant sur la les élèves chercher par 2. Les orienter si besoin est (« Quels
ponctuation et la majuscule initiale. autres fruits connaissez-vous ? »).
➙ Différenciation : pour les élèves en difficulté, possibilité de four-
u Phase 1 : la découverte (individuel, 5 min.) nir une liste de fruits et de faire chercher les noms d’arbres corres-
Lire la question 1 à la classe puis laisser les élèves lire silen- pondants.
cieusement les trois premières lignes. Faire noter la réponse
sur ardoise. Attention ! la présence des guillemets dans la 3. « J’entends le son »
phrase peut les dérouter. Au besoin, recopier les phrases au u Phase 1 : le classement dans un tableau (individuel, 10 min.)
tableau sans les guillemets.
Lire la consigne de l’exercice 1 et expliquer le fonctionne-
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.) ment du tableau, puis le faire recopier aux élèves. Lire les
Vérifier les réponses sur les ardoises puis poser les questions 2 3 premiers mots et les classer collectivement, puis laisser les
et 3 pour amener les élèves à la définition d’une phrase et à élèves continuer le classement seuls. Au moment de la cor-
corriger leurs éventuelles erreurs. rection collective, demander aux élèves d’entourer les lettres
➙ Différenciation : pour les élèves en difficulté, proposer les mêmes qui font le son [e].
questions sur des phrases plus courtes et plus simples. u Phase 2 : la recherche d’intrus (individuel, 10 min.)
Faire lire ensuite la définition dans l’encadré récapitulatif. Pour l’exercice 2, s’assurer que tous savent ce qu’est un in-
u Phase 3 : l’application de la règle (individuel, 10 min.)
trus. Faire les deux premières listes collectivement et deman-
der aux élèves de justifier leurs réponses. Ensuite, laisser les
Commencer par demander aux élèves de compter le nombre élèves travailler seuls et écrire le mot intrus sur leur ardoise.
de lignes et de phrases de la rubrique « Je comprends », ainsi Correction individuelle.
que le nombre de points d’interrogation. Terminer en deman-
dant à chacun d’écrire une phrase sur son ardoise. ➙ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté et leur lire les
listes de mots.
u Phase 4 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 4 (individuel, 10 min.) u Phase 3 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 7 (individuel, 10 min.)
Prolongement
• En grammaire, commencer une affiche collective repre- Prolongement
nant la définition de la phrase (qui sera à compléter après • Faire chercher aux enfants des noms d’animaux qui
la découverte des encadrés des pp. 15 et 17 du manuel). contiennent le son [e].

22 Thème 1 – Les animaux


Semaine 1 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : ou en chercher d’autres et les noter au tableau. Chercher éga-
lement des adjectifs qui pourraient remplacer extraordinaire
Le chat si extraordinaire (1) manuel pp. 12-13 et les noter au tableau (beau, gentil, fort, féroce, puissant...).
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » u Phase 2 : la réalisation (individuel, 10 min.)

Connaissance et compétence Demander à chaque élève d’écrire au brouillon l’animal, son


nom et la caractéristique choisie. Vérifier rapidement que cha-
• Respecter les pauses et les intonations indiquées par les
cun a bien noté ces trois composantes. Rappeler ensuite que
signes de ponctuation.
la copie doit être sans fautes et faire écrire le texte dans les
cahiers.
u Questions 1 à 3 (collectif, 10 min.)
➙ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté, leur faire dire
Il s’agit de montrer ici aux élèves l’importance de la ponc- leur texte avant qu’ils l’écrivent et/ou guider leur écriture en leur
tuation (points et virgules) dans la lecture d’un texte à voix dictant les mots nouveaux.
haute. Interroger le plus d’élèves possible sur la question 3.
Possibilité, en plus, de lire l’ensemble du texte sans faire de u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
pause pour montrer un contre-exemple aux élèves, puis de Lecture à la classe du plus grand nombre de textes en fonc-
le leur faire relire en prêtant particulièrement attention aux tion du temps restant.
pauses.
u Phase 4 (facultative) :
2. « Je donne mon avis » le cahier d’exercices p. 4 (individuel, 5 à 10 min.)

Connaissance et compétence
II. Orthographe (2) : Le son [e] manuel p. 18
• Exprimer un point de vue.
1. « J’écris le son »
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une
u Phase 1 : l’observation
seule des deux.
des différentes graphies (collectif, 10 min.)
u Question 1 (collectif, 5 à 10 min.) Repartir des lettres entourées dans le tableau de l’exercice 1
Lire la question puis faire rappeler les noms que le manda- de la rubrique « J’entends le son » et demander également
rin donne à son chat dans cet épisode. Demander aux élèves aux élèves de repérer les graphies du son dans l’exercice 2
si ce sont des noms habituels, puis faire rappeler le sens du de la même rubrique, de manière à obtenir l’ensemble des
mot extraordinaire. Collecter ensuite des noms au tableau, en graphies du son. Les lister au tableau sous la dictée des élè-
leur demandant d’expliquer leur choix. Les conserver car ils ves, en choisissant avec eux un mot référent qui servira dans
pourront servir pour la rubrique « J’écris ». l’élaboration d’une affiche récapitulative et d’une fiche in-
dividuelle. Insister sur le sens de l’accent, le faire écrire sur
u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.) l’ardoise et contrôler (procédé La Martinière).
Faire retrouver la phrase qui explique pourquoi le mandarin
u Phase 2 : la conceptualisation (collectif, 5 min.)
choisit le nom Nuage. Recueillir les propositions des élèves
en leur demandant de les justifier. Ce moment permet aussi Lire l’encadré « Je retiens » et demander aux élèves de pro-
d’anticiper la suite du conte. poser d’autres mots pour chaque graphie.
u Phase 3 : l’application de la règle (individuel, 15 min.)
3. « J’écris »
Proposer l’exercice 1, en encourageant les élèves à prononcer
les mots dans leur tête pour trouver les réponses. Proposer
Connaissances et compétences l’exercice 2 : commencer par faire recopier les mots puis les
• Copier un court texte (par mots entiers ou groupes de faire épeler par plusieurs élèves.
mots) en respectant l’orthographe, la ponctuation, les
majuscules et en soignant la présentation. u Phase 4 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 7 (individuel, 10 min.)
• Compléter un court texte.
Prolongements
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
• En orthographe : créer collectivement une affiche avec les
Lire la consigne et la faire reformuler. Retrouver ces phrases différentes graphies et des mots-référents choisis pour le
dans le texte d’origine et chercher collectivement d’autres son [e] ; faire apprendre par cœur les mots de l’exercice 2,
noms d’animaux. Puis rappeler aux élèves la liste des noms rubrique « J’écris le son », et faire une dictée de mots.
cités précédemment (« Je donne mon avis », question 1) et/

Semaine 1 – Jour 4

I. Étude de texte : Connaissances et compétences


Le chat si extraordinaire (2) manuel pp. 14-15 • Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in-
connus et manifester sa compréhension dans une refor-
1. Lecture et compréhension
mulation, des réponses à des questions.
• lire des œuvres intégrales courtes ;
• identifier les personnages, les événements
Thème 1 –du
Lesrécit ;
animaux 23
• décrire une illustration.
• lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in-
connus et manifester sa compréhension dans une refor-
mulation, des réponses à des questions ;
• Lire des œuvres intégrales courtes. u Phase 2 : la décomposition
d’un mot (individuel puis collectif, 20 min.)
• Identifier les personnages, les événements du récit.
• Décrire une illustration. Poser la question 2 et demander aux élèves d’écrire la ré-
ponse sur leur ardoise. Pour les aider, préciser que ce mot
u Phase 1 : le résumé de l’épisode 1 décrit le sentiment que le mandarin éprouve pour son chat.
et l’observation (10 min.) Lorsque tous ont identifié le mot recherché, poser la ques-
tion 3 (la reformuler si nécessaire : « Avez-vous déjà entendu
Faire récapituler par les élèves ce qui s’est passé dans le 1er ce mot ? »). Pour la question 4, amener les élèves à identifier
épisode à l’aide de l’affiche réalisée précédemment puis le les deux parties du mot et à faire le lien avec le mot préféré de
relire (ou le faire relire). Demander ensuite aux élèves de la question 1.
décrire l’illustration et de dire qui ils reconnaissent. Leur
demander d’émettre des hypothèses sur le deuxième être hu- Attirer l’attention sur le trait d’union : sa fonction est ici par-
main représenté. ticulièrement claire (demander aux élèves s’ils connaissent
d’autres mots composés).
u Phase 2 : le 1er paragraphe (individuel puis collectif, 15 min.)
Faire lire le 1er paragraphe silencieusement, puis demander u Phase 3 (facultative) :
aux élèves de le résumer et de dire les difficultés qu’ils ont le cahier d’exercices p. 5 (individuel, 10 min.)
rencontrées. Faire lire par un élève la note concernant le
mot orgueilleux et expliquer les autres mots incompris le cas II. Poésie : La girafe a-t-elle bu ? manuel p. 28
échéant.
➙ Différenciation : regrouper les enfants qui ont des difficultés en Connaissances et compétences
lecture et leur lire le texte à voix basse, puis les aider à en extraire • Repérer les spécificités d’une écriture poétique : les rimes
le sens. et les strophes.
Travailler la compréhension en posant des questions (« Que • Entrer dans un univers poétique.
veut dire : “À quelque temps de là” ? Qu’est-ce qui est plus
fort que les nuages selon le deuxième mandarin ? ») et en • Dire et réciter en tenant compte de ces contraintes.
reformulant si nécessaire.
1. Lecture et compréhension
u Phase 3 : le 2nd paragraphe (individuel puis collectif, 15 min.)
nd
Passer à la lecture du 2 paragraphe et procéder de la même u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 10 min.)
façon que pour le 1er. Commencer par l’observation de l’illustration et la lecture si-
Prêter particulièrement attention à la bonne compréhen- lencieuse du poème. Demander alors aux élèves de quoi cela
sion du mot maître, qui n’a pas ici le sens que connaissent parle et les laisser réagir et décrire l’illustration. Terminer en
les élèves. S’assurer également que la construction de certai- faisant observer la disposition du texte dans la page ; voir si
nes phrases a été bien comprise en cherchant des expressions les élèves connaissent la notion de vers, de strophes. Dans le
équivalentes ou en interrogeant les élèves : il est une chose (« il cas contraire, les expliquer.
y a quelque chose ») ; une semaine ne s’était pas écoulée (« il n’y
avait pas tout à fait une semaine »). Terminer par une lecture u Phase 2 : la compréhension (collectif, 10 min.)
magistrale du texte. Poser des questions pour organiser l’étude du poème : « Qu’
arrive-t-il à cette girafe ? Pourquoi ? » Demander aux élèves
u Phase 4 : « Je comprends » (collectif, 10 min.)
de chercher la réponse dans le titre et dans le texte, puis ex-
Poser la question 1 et faire retrouver et relire la phrase qui pliquer les verbes tanguer et tituber. Lire le dernier vers et
permet de répondre (lignes 3 et 4). Demander aux élèves de demander aux élèves comment il explique tout le poème.
la reformuler, en particulier le mot chasser (qui signifie ici
« faire disparaître, vaincre »). Passer à la question 2 et faire u Phase 3 : la lecture à voix haute (collectif, 10 min.)
également reformuler la phrase-réponse (ligne 7). Terminer Faire lire chaque strophe à voix haute par un élève différent.
par la question 3 et demander aux enfants d’écrire le nom Leur demander ensuite : « Que remarquez-vous à la fin de
sur leur ardoise ou cahier de brouillon. La seconde partie de chaque paire de vers ? » Expliquer ce qu’est une rime. Faire
la question sera traitée oralement. compter le nombre de syllabes de chaque vers pour constater
u Phase 5 : la synthèse (collectif, 15 min.) que chaque vers est construit sur le même rythme.
Faire relire le texte par plusieurs élèves. Leur demander de u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 min.)
raconter cette histoire depuis le début et d’émettre des hypo-
Demander aux élèves de résumer l’histoire de ce poème en
thèses sur la suite de l’histoire : « Que va-t-il se passer ? »
une phrase : « C’est à cause de son long cou que la girafe voit
2. Vocabulaire : tout de haut et qu’elle a le vertige et titube. » Terminer en
« Je découvre les mots du texte » demandant si c’est un poème sérieux, triste ou amusant.
u Phase 5 : le début de l’apprentissage (collectif, 10 min.)
Connaissance et compétence
Faire lire le plus d’élèves possible en découpant le poème en
• Travailler sur le sens et la composition de mots du texte strophes. Leur faire repérer les signes de ponctuation et vé-
(préféré et mieux-aimé). rifier qu’ils sont bien respectés. Faire des essais pour trouver
un ton léger. Pour commencer l’apprentissage par cœur, faire
u Phase 1 : le travail sur le sens (collectif, 10 min.) répéter chaque strophe en chœur.
Faire lire la question 1 et la reformuler. Préciser aux enfants
qu’il faut chercher des expressions équivalentes et pas seu- Prolongement
lement des mots pour remplacer préféré (ex. : « Ce chat est
• Faire dire le poème en le mimant.
l’animal que le mandarin aime le plus »).

24 Thème 1 – Les animaux


Semaine 2 – Jour 1

I. Étude de texte (2) : ser à les « déconstruire » pour fabriquer des suites de mots
absurdes.
Le chat si extraordinaire (2) Manuel pp. 14-15
À l’inverse, demander aux élèves de choisir des mots, puis de
1. Lecture et compréhension construire des phrases avec ces mêmes mots.
u Phase 1 : u Phase 4 :
le résumé des épisodes 1 et 2 et relecture (collectif, 10 min.) l’application de la règle (individuel, puis par groupes, 10 min.)
Demander aux élèves de raconter l’histoire depuis le début ; La question 4 permet de faire observer la ponctuation et la
enchaîner avec le 1er épisode ; insister sur les connecteurs de présence des majuscules. Vérifier les réponses sur les ardoises.
temps : un jour, ensuite, plus tard... Relire le conte depuis le début Sur le même modèle, possibilité d’instituer des jeux par petits
pour vérifier si le texte a bien été compris et résumé. Écrire un groupes : un groupe écrit des phrases avec intrus que l’autre
très bref résumé du 2nd épisode sous la dictée des élèves. groupe doit réécrire ; un autre groupe écrit une suite de mots
Relecture de cette partie de l’histoire par plusieurs élèves. dans le désordre que l’autre doit remettre dans l’ordre.
u Phase 2 : « Je comprends » (individuel puis collectif, 10 min.) u Phase 5 (facultative) : le cahier d’exercices p. 5
Resituer la question 4 en demandant aux élèves dans quelle
partie du texte il faut chercher la réponse (fin du texte). Les Prolongement
faire répondre par écrit en exigeant une phrase. • Comme dans les jeux des surréalistes, fabriquer des « ca-
➙ Différenciation : faire énoncer la phrase correcte oralement davres exquis » : mettre des mots dans un chapeau, les
avant de la faire écrire. prendre au hasard et essayer d’en faire une phrase.
La question 5 est plus difficile puisque le texte ne donne jus-
tement pas de réponse. Mais les élèves pourront commencer
à émettre des hypothèses : « Pourquoi le mandarin change-t- II. Orthographe : Les groupes
il le nom de son chat ? Le mandarin se trompe-t-il ? » consonantiques : br, cr, vr, gr, bl... manuel p. 19
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
Connaissances et compétences
Reprendre les questions qui se posent depuis le début de cette
histoire : « En quoi ce chat est-il extraordinaire ? • Être capable de repérer les syllabes d’un mot.
Que sait-on de ce chat ? Est-ce que c’est parce que le manda- • Discriminer des groupes consonantiques proches.
rin est lui-même un personnage important qu’il croit que son
chat aussi est important, voire extraordinaire ? Que peut-on 1. « J’observe »
en déduire sur le caractère du mandarin ? » Les noter sur
l’affiche commencée après la lecture du 1er épisode. u Phase 1 : la découverte (collectif, 5 min.)

u Phase 4 (facultative) : Cette phase introductive orale peut être menée à partir de
le cahier d’exercices p. 5 (individuel, 10 min.) jeux d’écoute du type « Pigeon vole » (l’enseignant lit une
liste de mots et demande aux élèves de lever la main ou de
2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » cocher sur une ardoise quand ils entendent le son) ou à partir
de jeux de prononciation (virelangues, comptines, etc.)
Connaissances et compétences
• Différencier ligne et phrase. u Phase 2 : la recherche dans un texte (individuel, 10 min.)

• Connaître la définition sémantique de la phrase. Lire le texte et demander aux élèves de répondre aux ques-
tions 1, 2 et 3 sur leur ardoise.
Ce sont des notions qui ont été déjà abordées au CP et qui ne Les réponses à ces questions permettront d’évaluer les
devraient pas présenter de difficultés particulières. connaissances des élèves sur la notion de syllabe, sur les
voyelles et les consonnes. Distinguer la syllabe orale, unité
u Phase 1 : la révision (collectif, 5 min.)
articulatoire de la syllabe écrite.
Faire lire la question 1 individuellement.
Relecture des lignes 5 à 8 du texte à voix haute. Demander 2. « Je cherche des mots avec br, cr, vr, gr, bl… »
aux élèves de répondre sur leur ardoise et vérifier. Si des er-
u Phase 1 : discrimination auditive (collectif, 5 min.)
reurs subsistent, rappeler ou relire la définition de la p. 15.
Faire compter le nombre de points. Poser la consigne de l’exercice 1. Initier la recherche de
noms d’animaux collectivement (brebis, tigre, crabe, crapaud,
u Phase 2 : l’observation (collectif, 5 min.) grenouille, zèbre, lièvre...). Pour les élèves qui ont du mal à
Lire la question 2 à la classe puis recueillir les remarques. trouver, leur montrer des images représentant ces animaux.
Faire exprimer aux élèves que la suite de mots telle quelle Écrire les réponses proposées au tableau. Leur demander de
n’a pas de sens. venir entourer les groupes consonantiques.
Demander aux élèves de répondre à la question 3 sur leur
ardoise. Vérifier si la ponctuation et la majuscule sont pré- u Phase 2 : discrimination visuelle (individuel puis collectif, 5 à 10 min.)
sentes. Conclure que la phrase qu’ils viennent d’écrire est Lire la consigne de l’exercice 2 et demander aux élèves de
maintenant compréhensible : il faut mettre les mots dans le répondre individuellement sur leur ardoise. Vérifier l’ortho-
bon ordre pour qu’une suite de mots forme une phrase. graphe en faisant écrire les différentes réponses au tableau.
Continuer collectivement la recherche avec des couleurs
u Phase 3: la synthèse (collectif, 10 min.) (bleu, blanc, ocre, gris, brun, brique...), des aliments (frites, fro-
Lire la définition dans l’encadré à la classe. mage, fraise, framboise...). Écrire les réponses des élèves au
Demander aux élèves d’inventer ou, pour les élèves en diffi- tableau. Possibilité ici encore de venir entourer les groupes
culté, de dicter des phrases ; les écrire au tableau, puis s’amu- consonantiques.

Thème 1 – Les animaux 25


➙ Différenciation : les élèves les plus rapides peuvent rechercher u Phase 2 : discrimination visuelle (collectif, 10 min.)
d’autres mots dans les textes déjà lus. Faire lire et observer la première liste de mots de l’exercice 2
à voix haute. Chercher collectivement le mot à trouver. Noter
3. « J’entends le son » les réponses au tableau. Partager la classe en petits groupes
u Phase 1 : pour travailler sur les listes de mots suivantes.
discrimination auditive (collectif puis individuel, 10 min.) Chaque groupe proposera plusieurs mots que l’ensemble de
la classe validera ; les mots seront épelés pour être écrits au
Travailler sur la première liste de l’exercice 1 collectivement. tableau et recopiés par tous.
Faire expliquer pourquoi le mot algue est l’intrus, puis de-
mander aux élèves de terminer l’exercice, par écrit, indivi- ➙ Différenciation possible : proposer des listes de mots parmi les-
duellement. quelles les enfants les moins rapides pourront choisir.
Corriger en veillant à ce que chaque élève justifie son choix. u Phase 3 (facultative) : le cahier d’exercices p. 8

Semaine 2 – Jour 2

I. Étude de texte (3) : 3. « J’écris »


Le chat si extraordinaire (2) manuel pp. 14-15 Connaissances et compétences
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » • Copier un texte court en respectant l’orthographe,
la ponctuation, les majuscules.
Connaissance et compétence
• Compléter un texte court en cohérence avec ce qui précède.
• Respecter les pauses et les intonations indiquées par les
signes de ponctuation (points et virgules). u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
Il s’agit ici, comme dans la leçon précédente, de montrer l’impor- Faire lire le texte silencieusement. Faire observer la dispo-
tance de la ponctuation dans la lecture d’un texte à voix haute. sition du texte avec les tirets, les guillemets et les points de
Ces pauses permettent à celui qui écoute de mieux comprendre suspension. Rappeler les fonctions de ces différents signes de
et à l’enseignant de vérifier si le texte est bien compris. ponctuation. Demander aux élèves de proposer un mot pour
la 2e phrase. Faire évaluer par la classe si les noms proposés
u Question 1 (collectif, 5 à 10 min.)
désignent quelque chose de plus fort que le mur. Noter les
Lire la question 1 à voix haute, puis faire lire la phrase à noms qui conviennent au tableau.
plusieurs élèves. À chaque fois, demander à la classe si les
pauses sont respectées. Faire expliquer pourquoi. Profiter u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 min.)
de l’occasion pour rappeler le rôle de la virgule et du point. Demander préalablement à chaque élève de noter au
Faire aussi remarquer que la voix baisse légèrement en fin de brouillon le nom qu’il a choisi. Faire recopier et compléter
phrase. Dans ce texte, les guillemets peuvent constituer une les deux premières phrases en rappelant les exigences (le res-
difficulté supplémentaire, en particulier pour les lecteurs pect de l’orthographe, de la ponctuation, des majuscules et
encore maladroits. Expliquer comment s’arrêter légèrement des tirets du dialogue).
pour mettre en valeur ce nom donné au chat : Vent. Pour la dernière phrase :
u Question 2 (collectif, 10 min.) ➙ Différenciation : les plus habiles travaillent en autonomie com-
Proposer ensuite à plusieurs élèves de lire les lignes 7 à 13 plète. Regrouper les autres ; chercher collectivement des formula-
du texte, comme le stipule la question 2, en demandant à la tions à l’oral : Je vais l’appeler, le baptiser..., avant de leur faire
classe d’être très attentive aux pauses et d’évaluer la lecture. compléter la fin.
Conclure par une lecture intégrale du texte. u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)

2. « Je donne mon avis » Lecture à la classe du plus grand nombre de textes. Ramas-
ser les cahiers pour une correction individuelle de l’ortho-
Connaissance et compétence graphe.
• Savoir exprimer un point de vue et le justifier. u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 5
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une
seule des deux selon le temps disponible. II. Orthographe (2) : Les groupes
u Question 1 (collectif, 10 min.) consonantiques : br, cr, vr, gr, bl... manuel p. 19
Lire la question à voix haute puis faire récapituler les noms Connaissances et compétences
que le mandarin donne à son chat. Écrire les réponses au ta- • Écrire correctement les groupes consonantiques les plus
bleau. Laisser les élèves s’exprimer librement et leur deman- fréquents.
der de justifier leur position. Résumer les différents avis en
utilisant des amorces comme : C’est ridicule de donner à un • Apprendre et mémoriser l’orthographe de mots courants.
chat le nom d’un autre objet ou C’est original...
1. « J’écris br, cr, vr, gr, bl… »
u Question 2 (collectif, 10 min.)
Adopter la même démarche pour la question 2. Lire la ques- u Phase 1 : la recherche
tion et laisser les enfants s’exprimer. Leur demander de retrou- de nouveaux mots (collectif puis par groupes de 2, 15 à 20 min.)
ver des noms de personnages qu’ils connaissent (dans la réalité, Lire la consigne et les mots proposés à voix haute. Écrire les
dans les contes, dans les dessins animés). Sensibiliser les élèves deux premiers mots de l’exercice 1 au tableau et chercher
au fait qu’un nom peut donner des indications sur le caractère collectivement pour permettre aux élèves de bien compren-
du personnage. dre la consigne et la démarche à suivre (la vente ➙ le ventre ;

26 Thème 1 – Les animaux


le bas ➙ le bras). Les laisser continuer l’exercice par écrit par nuel, l’autre trouve et écrit la syllabe qui contient plusieurs
groupes de 2. consonnes ; travailler sur la 1re phrase du texte p. 14 collecti-
Procéder à une vérification collective en écrivant les mots au vement pour s’assurer que tous aient compris puis laisser les
tableau et en faisant épeler chaque mot. groupes travailler en autonomie.
Adopter la même démarche pour l’exercice 2. Trouver les
➙ Différenciation : les élèves trouveront un nombre de mots diffé-
mots oralement et demander ensuite aux élèves de les écrire.
rent selon leur rapidité.
Correction : faire épeler chaque mot, les écrire au tableau
pour que les élèves puissent se corriger seuls. Proposer l’exercice 3. Commencer par copier les mots, puis
les faire épeler par plusieurs élèves. Demander aux élèves de
u Phase 2 : la conceptualisation (collectif, 5 min.)
mémoriser l’orthographe de ces mots.
Lire l’encadré « Je retiens » et demander aux élèves ce qu’ils
pensent de la phrase donnée en exemple. Leur proposer de u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 8
chercher d’autres mots avec ces groupes consonantiques,
puis leur faire écrire collectivement une autre phrase drôle Contrôler dans les jours suivants que les mots ont bien été
qui accumule ces mots et qui pourra servir de référence pour appris et retenus en faisant une dictée de mots.
la classe…
Prolongement
u Phase 3 : l’application (collectif puis individuel, 10 min.)
• Inventer des onomatopées qui reproduisent des cris d’ani-
Constituer des binômes d’élèves : l’un doit chercher des mots maux.
contenant des groupes consonantiques dans la p. 14 du ma-

Semaine 2 – Jour 3

I. Étude de texte : u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 15 à 20 min.)

Le chat si extraordinaire (3) manuel pp. 16-17 Poser la question 1 et faire retrouver la phrase que prononce
l’étudiant dans le texte. La faire lire et l’expliquer.
1. Lecture et compréhension Attirer l’attention des élèves sur le fait que l’étudiant est plus
Connaissances et compétences jeune et moins important que le mandarin. Ces remarques
serviront à éclairer le sens du mot respectueusement dans la
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- leçon de vocabulaire qui suit.
connus et manifester sa compréhension dans une refor- Passer à la question 2 et faire retrouver la phrase du texte
mulation, des réponses à des questions. qui contient ce mot. Chercher collectivement la raison pour
• Lire des œuvres intégrales courtes. laquelle le mandarin est ainsi nommé. Demander aux élèves
• Identifier les personnages, les événements du récit. s’ils connaissent d’autres usages du mot seigneur : « Quand ou
• Décrire une illustration. à propos de qui utilise-t-on ce mot ? » (Dieu et chateau fort)
Pour les questions 3 et 4, faire préciser à quelle ligne se trouve
u Phase 1 : le résumé des épisodes la réponse (ligne 9). Deux réponses sont possibles : celle qui
précédents et l’observation (collectif, 10 min.) est explicitement donnée dans le texte ; l’autre, plus subtile :
Faire récapituler aux élèves ce qui s’est passé dans les épisodes « L’enfant se moque-t-il du mandarin qui veut appeler son
précédents. C’est l’occasion de vérifier si le conte a bien été com- chat “Souris” ? » Pour aider les élèves à comprendre que l’en-
pris. Au besoin relire (ou faire relire) les épisodes précédents. fant réagit différemment (peut-être ne sait-il pas que le man-
Demander ensuite aux élèves d’observer l’illustration. Procéder darin est très puissant ?), relire les passages qui montrent sur
en deux temps : la faire décrire (un nouvel animal, la théière et la quel ton les autres personnages parlent au seigneur. Relever
tasse renversée, le chat toujours aussi mystérieux) et l’interpré- et écrire toutes ces expressions au tableau : p. 12, ligne 5 :
ter : « Comment la souris peut-elle s’intégrer dans cette histoire ? Permettez-moi de vous faire remarquer ; p. 16, ligne 2 : remarquer
Que peut-il se passer entre le chat et la souris ? » Recueillir toutes respectueusement.
les hypothèses et les noter en les faisant formuler clairement. u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
u Phase 2 : la lecture (individuel puis collectif, 10 min.) Faire relire la partie du texte déjà expliquée (jusqu’à la li-
➙ Différenciation : regrouper les enfants en difficulté de lecture gne 12) par plusieurs élèves. Leur demander la raison pour
et leur lire le texte à voix basse pendant que les autres lisent seuls laquelle le nom Souris est encore plus ridicule que tous les
silencieusement. autres. « Comment peut réagir le mandarin ? Pourquoi peut-
on penser qu’on s’approche de la fin de cette histoire ? »
Faire lire le texte silencieusement. Demander aux élèves de le Travailler l’émission d’hypothèses à partir de ce qui vient
résumer et de dire les difficultés qu’ils ont rencontrées. Faire d’être dit.
lire par un élève les notes pour expliquer les mots difficiles.
Le mot vanité (ligne 13) est le plus complexe : non seulement u Phase 5 (facultative) : le cahier d’exercices p. 6
il dénote l’orgueil du mandarin mais aussi le fait que ça ne
conduit à rien. Faire aussi expliquer les autres mots incom- 2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
pris le cas échéant. Connaissance et compétence
Poser quelques questions pour éclairer l’organisation du texte :
« Combien y a-t-il de personnages dans cet épisode ? • Travailler sur le sens d’un mot du texte (respect).
– Comment le sait-on ?
– Quels signes de ponctuation permettent de repérer rapide- u Phase 1 : la recherche du sens
ment les différents noms donnés au chat ? » du mot respect (collectif, 20 min.)
Mettre en relation ces remarques avec les hypothèses faites à Poser la question 1 à la classe et interroger rapidement le
partir de l’illustration : « Y a-t-il une souris ? » plus d’élèves possible. Écrire les réponses au tableau.

Thème 1 – Les animaux 27


Préciser aux élèves que, pour chercher le sens d’un mot, il est • Copier avec soin, en respectant la mise en page, un texte
possible de procéder de différentes façons : utiliser le diction- en prose ou un poème appris en récitation. L’illustrer.
naire ou essayer de comprendre le mot grâce au contexte.
Dans un premier temps, voir s’ils peuvent répondre grâce au
contexte et au travail préalablement effectué lors de l’étude u Phase 1 : la récitation (individuel, 10 min.)
du texte (la manière dont les différents personnages s’adres- Interroger oralement plusieurs élèves. Veiller au respect de
sent au mandarin). Reprendre chaque personnage : « Qui est la ponctuation et à la restitution du ton défini lors de l’étude
respectueux ? » (tous, sauf l’enfant) et le faire correspondre du texte.
à ce qu’il dit (et la manière dont il le dit) au mandarin. De-
mander aux élèves de trouver des formulations équivalentes : u Phase 2 : la copie et l’illustration (collectif puis individuel, 30 min.)
admirer, ne pas oser contredire... – Le repérage des caractéristiques
Dans un second temps, chercher dans le dictionnaire le sens du mot. Demander aux enfants d’observer de nouveau le texte dans
Le comparer avec les premières définitions écrites au tableau. leur manuel et de récapituler ce qui a été dit sur sa structure
u Phase 2 : l’utilisation du mot (collectif, 5 à 10 min.) (des strophes de 2 vers). Attirer ensuite leur attention sur les
Poser à la classe les questions 2 et 3. majuscules qui commencent chaque vers et sur la ponctua-
tion. Ne pas oublier ni le titre ni l’auteur.
La jeunesse de l’étudiant a déjà été soulignée dans l’étude du
texte mais encore faut-il expliquer pourquoi un jeune se doit – La copie et l’illustration
de respecter un personnage plus âgé. Demander si ce respect Faire recopier la poésie dans les cahiers en insistant bien sur
doit être mutuel. Enchaîner ensuite sur leurs comportements une reproduction exacte de la mise en page et sur l’attention
et déterminer qui ils respectent. Écrire au tableau la liste de à porter à l’orthographe. Corriger les copies avant que les élè-
ces personnes et leur faire justifier leurs réponses. ves illustrent la poésie.
Prolongement u Phase 3 (facultative) : des jeux oraux
• En instruction civique : la notion de respect de l’autre Faire d’abord observer le rythme des deux premiers vers
(respect de chaque enfant, respect de l’adulte, respect des (6 syllabes pour le premier et deux fois 3 syllabes séparées par
règles de vie, respect des animaux, respect de la nature, ou pour le deuxième vers). Chercher ensuite d’autres noms
de l’environnement). d’animaux et reproduire un rythme identique. (Par exemple :
u Phase 3 (facultative) : le cahier d’exercices p. 8 La girafe a-t-elle ri ? trop chanté ou trop dansé ?)
Prolongements
II. Poésie : La girafe a-t-elle bu ? manuel p. 28
• Écrire un poème sur ce modèle avec d’autres animaux.
Connaissances et compétences • Chercher des animaux très caractéristiques et imaginer
• Dire un poème de mémoire, en l’interprétant avec l’in- leurs attitudes ; travailler ces situations en les mimant et
tonation. en utilisant l’expression corporelle.

Semaine 2 – Jour 4

I. Étude de texte (2) : u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)


er
Le chat si extraordinaire (3) manuel pp. 16-17 Reprendre la question posée dès le 1 épisode : « Le chat est-
il extraordinaire ? » Vérifier si les élèves ont maintenant la
1. Lecture et compréhension réponse à cette question.
u Phase 1 : le résumé Demander ce qu’ils pensent du mandarin et de l’enfant.
du texte et relecture (collectif, 5 à 10 min.)
« Quelle est la morale de ce conte ? » L’écrire au tableau. Rap-
procher éventuellement la morale qu’ils auront trouvée du
Demander aux élèves de raconter l’épisode lu la veille, le proverbe : « La vérité sort de la bouche des enfants. » Ont-ils
faire relire silencieusement puis à voix haute par plusieurs aimé ce conte ? Recueillir tous les avis en demandant de les
élèves. S’assurer que les difficultés qu’ils ont rencontrées au justifier.
cours de la première lecture ont été levées en posant quelques
questions. Bien marquer qu’il s’agit d’un moment crucial de u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 6
l’histoire puisqu’il est difficile de trouver un nom plus ridi-
Prolongement
cule que Souris pour désigner un chat. Demander aux enfants
de continuer leur lecture silencieusement. • Lecture d’autres contes : cf. bibliographie.

u Phase 2 : « Je comprends » (collectif, 15 min.)


2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
Les questions 5 et 6 portent sur le dernier paragraphe. Il faut
avoir compris le sens du mot vanité (ligne 13) pour répondre à Connaissances et compétences
la question 5. Ce mot a déjà été expliqué lors de la première lec- • Savoir que les phrases ont des longueurs et des complexi-
ture. Vérifier sa compréhension par les élèves. Chercher d’autres tés différentes.
formulations : « Le mandarin comprend que tous ces noms ne
changent rien, ne servent à rien. » Leur demander de relever • Savoir amplifier une phrase.
dans le texte la phrase qui montre que le mandarin a compris.
La question 7, difficile, permet de dégager le sens du texte. u Phase 1 : l’observation (individuel puis collectif, 10 min.)
Chat est le nom juste ; il ne sert à rien de lui donner d’autres Lire la question 1 et faire délimiter les 2 phrases (cela per-
noms : il reste un chat, même si son maître est un personnage mettra d’évaluer si la notion de phrase est bien acquise –
important. certains confondront peut-être le deux-points avec le point

28 Thème 1 – Les animaux


final). Faire écrire sur l’ardoise le nombre de mots. Attention ! 2. « Je donne mon avis »
dans la 1re phrase, il y a 33 mots mais – et ce n’est pas une er-
reur grave au CE1 – si l’on compte qu’il pour un seul mot, on Connaissances et compétences
en trouve alors 32. La 2nde phrase comporte 6 mots (5 si c’est • Expliquer avec ses propres mots le sens implicite du texte.
est compté pour un seul mot). • Exprimer un point de vue.
Conclure qu’une phrase peut être très longue ou très courte.
Leur demander de rappeler la définition d’une phrase (cf. les Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une
deux leçons de grammaire précédentes). Si besoin, se repor- seule des deux selon le temps disponible.
ter à l’affiche ou au cahier de règles.
u Question 1 (collectif, 10 min.)
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.)
Lire la question (qui a déjà été abordée lors de la compréhen-
Faire lire la définition dans l’encadré récapitulatif.
sion du texte) à voix haute. C’est pour l’enseignant l’occasion
Demander aux enfants de produire à l’oral une phrase très
de vérifier que les élèves ont bien compris les intentions de
courte, la noter au tableau ; puis essayer de l’agrandir le plus
l’enfant. Retrouver la phrase dans le texte et la relire.
possible.
Écrire une phrase très longue au tableau et demander aux Conclure qu’il est idiot de donner au chat le nom de ce qui
élèves de la raccourcir au maximum. est plus faible que lui et qu’il peut manger.
Demander aux élèves ce qu’on peut en déduire du caractère
u Phase 3 : l’application de la règle (collectif par groupes, 10 min) de l’enfant. Pour les aider, leur proposer si besoin des expres-
Constituer des groupes de 2 ou 3 élèves pour la question 2. sions : « Il est malin, il est intelligent, il n’a pas peur de se
Chaque groupe travaille sur quelques lignes et note le nom- moquer du mandarin, il dit ce qu’il pense sans se soucier de
bre de mots de chaque phrase (c’est la 1re phrase qui est la l’importance du mandarin… »
plus longue).
u Question 2 (collectif, 5 min.)
Demander à chaque groupe d’écrire une phrase très courte ;
la lire à toute la classe qui doit l’allonger le plus possible sans La question 2 a été posée tout au long de l’étude du conte.
la détourner de son sens initial. C’est donc l’occasion de vérifier si le sens général, la morale
du conte sont compris. Si l’on regarde à nouveau les illustra-
u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 6 tions, on peut trouver que ce chat a des attitudes, une couleur
extraordinaires, mais que ce n’est pas ce qui intéresse le man-
II. Étude de texte (3) : darin. Demander aux enfants de conclure : « Ce chat n’a rien
d’extraordinaire, si ce n’est d’être son chat. »
Le chat si extraordinaire (3) manuel pp. 16-17
3. « J’écris »
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute »

Connaissances et compétences Connaissances et compétences


• Respecter les pauses et les intonations indiquées par les • Adopter un point de vue pour inventer.
signes de ponctuation. • Rédiger une explication.
• Respecter les liaisons.
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
u Phase 1 : l’observation (collectif, 10 à 15 min.) Lire la consigne. Préciser aux enfants que l’on n’est plus dans
C’est l’enseignant qui doit lire la phrase de l’exercice 1. De- l’esprit du conte puisqu’on imagine que le chat a quelque
mander aux élèves ce qu’ils ont remarqué, leur faire observer chose de particulier. Noter au tableau toutes les propositions
la phrase écrite et leur demander d’expliquer le sens des traits des enfants. Ils peuvent s’inspirer des illustrations ou inven-
rouges. Pour les aider à bien comprendre, poser des questions : ter des qualités exceptionnelles à ce chat. Exiger qu’ils utili-
« Quel est le son qui est prononcé chaque fois et qui n’est pas sent un langage explicatif : proposer d’autres structures de
écrit ? Quelle est la lettre qui est toujours présente ? » Préci- phrases (« C’est parce qu’il... que le chat du mandarin... »).
ser que cela est nommé « liaison ». u Phase 2 : la réalisation (individuel, 10 à 15 min.)
Faire lire la phrase par le plus d’élèves possible. Vérifier que
toutes les liaisons sont prononcées. Enchaîner sur la ques- Les élèves peuvent reprendre les propositions écrites au ta-
tion 2. Si les élèves ne trouvent pas seuls la réponse, leur bleau ou en inventer d’autres. Demander aux élèves de faire
demander d’observer par quelles lettres et quels sons com- un premier jet au brouillon. Corriger les phrases avant qu’ils
mencent tous les mots de la 1re phrase pour lesquels on a fait ne les recopient. Rappeler ensuite que la copie doit être sans
une liaison. « Comment s’appellent ces lettres ? » Observer fautes et faire écrire le petit texte dans les cahiers.
ensuite par quelle lettre commence le mot rossignol. Possibilité de demander d’illustrer leurs productions.
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.)
➙ Différenciation : demander aux élèves qui rédigent et écrivent
vite et bien de trouver plusieurs qualités ou caractéristiques. Possi-
Demander aux élèves de formuler la règle. La reformuler si bilité de leur demander d’utiliser d’autres structures de phrases que
nécessaire et l’écrire au tableau. celles du manuel.
u Phase 3 : l’application de la règle (collectif, 10 min.)
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
Faire lire la phrase de l’exercice 3 par plusieurs élèves. De-
Lecture à la classe du plus grand nombre de textes en fonc-
mander à la classe d’écouter quand les liaisons sont faites ;
tion du temps restant.
leur demander de justifier chaque liaison. Pour préparer la
question 4, demander quelle lettre autre que le s se prononce Prolongement possible
[z]. Faire formuler à nouveau la règle en rajoutant le x. • Lire des extraits du Chat qui parlait malgré lui, de Claude
On peut faire remarquer que les deux lettres s et x sont ici la Roy, Folio, Gallimard.
marque du pluriel.

Thème 1 – Les animaux 29


Semaine 3 – Jour 1

I. Étude de document : Comment u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 20 min.)

t’occuper de ton hamster ? manuel pp. 20-21


Demander aux élèves de trouver dans quel paragraphe ils peu-
vent trouver le renseignement demandé dans la question 1.
1. Lecture et compréhension S’appuyer sur le travail précédent effectué sur les sous-titres.
Les enfants s’arrêtent parfois à la 1re ligne, dès qu’ils ont trou-
Connaissances et compétences vé une réponse. Exiger la liste complète des aliments. Les
• Lire et comprendre un texte documentaire en sachant écrire au tableau.
mettre en relation les textes et les illustrations. Procéder de la même manière pour la question 2 : faire trou-
• Comprendre et savoir se servir de l’organisation d’un texte ver d’abord le paragraphe qui contient la réponse, le faire
documentaire pour trouver rapidement une information. relire. Cette question exige un type de recherche particulier
puisque le renseignement demandé n’est pas formulé dans
La lecture d’un texte documentaire développe d’autres com- les mêmes termes que la question.
pétences que la lecture de récits. La question 3 est plus difficile parce qu’aucun sous-titre n’y
– Un texte documentaire contient des informations objecti- répond explicitement.
ves, souvent scientifiques. ➙ Différenciation possible : laisser les bons lecteurs relire tout le
– Il est organisé autrement dans l’espace de la page en mêlant document ; donner des indices aux autres pour qu’ils trouvent plus
dessins, schémas graphiques et légendes. facilement le paragraphe concerné.
Les élèves doivent donc comprendre qu’on ne lit pas un texte Lire la question 4 et vérifier si les élèves ont compris la dé-
documentaire de la même manière qu’un récit. La lecture marche à adopter. Dans le cas contraire, rappeler la méthode
n’est pas obligatoirement linéaire : ils vont devoir se repérer utilisée pour les questions 1 et 2. Demander aux enfants de
à partir des titres et des sous-titres pour en extraire les don- restituer tous les conseils avant de les faire relire.
nées qui les intéressent.
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
u Phase 1 : la découverte (collectif, 5 min.) Faire résumer toutes les informations données dans le document
Laisser quelques instants les élèves découvrir seuls le docu- en les classant : la cage, les soins, la nourriture, les relations.
ment. Recueillir leurs observations spontanées.
Recentrer la séquence en posant quelques questions. Définir
rapidement le sujet : « De quoi est-il question ? De quel type II. Vocabulaire :
de texte s’agit-il ? » L’ordre alphabétique manuel p. 26
Faire lire le titre et le chapeau pour justifier les réponses cor-
rectes. Connaissances et compétences
Demander aux élèves de formuler en une phrase la nature du • Connaître l’ordre alphabétique pour vérifier dans un dic-
texte et le sujet de ces deux pages. tionnaire l’écriture d’un mot ou en chercher le sens.
u Phase 2 : « J’observe » (collectif, 40 min.) • Savoir ranger des mots en ordre alphabétique.
Poser la question 1. Faire lire le titre, faire observer la taille,
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
la couleur et la forme des lettres.
« Pourquoi le titre est-il écrit de cette manière ? » Compa- Demander aux élèves de réciter l’alphabet en partant du A ;
rer éventuellement avec d’autres titres. Faire repérer le point puis en partant d’autres lettres.
d’interrogation. Dicter des lettres (minuscules, majuscules, voyelles, conson-
La question 2 vise à bien différencier les photographies du nes). Les élèves écrivent sur leur ardoise. Au signal, ils lèvent
dessin de la cage. Faire ensuite décrire chaque photo en pré- l’ardoise de telle sorte que l’enseignant puisse lire très ra-
cisant aux élèves de faire des phrases simples et précises. pidement toutes les réponses (procédé La Martinière) pour
Quand elles sont abouties, les noter au tableau. évaluer rapidement les connaissances et les lacunes.
Faire lire les légendes (s’assurer que le mot légende est ac- u Phase 2 : « J’observe » (collectif, 20 min.)
quis, sinon l’expliquer). Les comparer avec les descriptions ; Commencer par faire observer aux enfants l’alphabet et les dif-
conclure que les légendes aident à mieux comprendre ce que férents types d’écritures (page de garde à la fin du manuel).
l’on voit mais ne décrivent pas les photos avec précision. Demander aux élèves de montrer les majuscules, les capitales
Les questions 3 et 4 portent sur l’organisation du texte en d’imprimerie, les autres majuscules ; nommer les différents
paragraphes et la fonction des sous-titres. types d’écritures (scripte et cursive).
Faire lire silencieusement d’abord, puis à voix haute, le 1er pa- Enchaîner sur les questions 1, 2 et 3 de la p. 26. Repérer les
ragraphe : « Comment installer... » avec son sous-titre. Faire dé- élèves qui ont des difficultés.
couvrir que le sous-titre indique de quoi parle le paragraphe.
Demander ensuite aux élèves de lire seuls les autres paragra- u Phase 3 : « Je m’exerce » (individuel, 15 min.)
phes et de regarder si cela se vérifie pour tous les textes. Lire la consigne et faire le premier exemple de l’exercice 1
« Par quels mots commencent toutes ces phrases ? Pourquoi ? » collectivement pour s’assurer que tous les élèves ont bien
Écrire le mot sous-titre au tableau et l’expliquer. compris le sens de l’exercice.
Conclure que les sous-titres donnent les conseils principaux ➙ Différenciation : les meilleurs élèves travaillent en autonomie.
pour soigner les hamsters. Montrer au reste de la classe comment se servir précisément de l’al-
Établir une synthèse collective sur le rôle et la fonction de phabet pour retrouver la bonne lettre. Aider les enfants à faire les 3
ce texte documentaire. Demander aux élèves de le décrire ou 4 premiers exercices et les laisser finir seuls.
d’une manière un peu plus abstraite : il traite d’un sujet pré- Utiliser la même démarche pour trouver l’intrus dans l’exer-
cis, donne à voir des illustrations, dessins et photographies ; cice 2.
les illustrations sont légendées ; les textes sont organisés en Faire collectivement la première série de l’exercice 3. Deman-
petits paragraphes précédés d’un sous-titre. der à ceux qui ont réussi d’expliquer leur démarche : « Quelle

30 Thème 1 – Les animaux


lettre regarder d’abord ? » (Dans ce cas, la première lettre de – observer ensuite la deuxième lettre de chaque mot, et ran-
chaque mot suffit.). Écrire ensuite les mots dans l’ordre. ger les mots dans l’ordre alphabétique ;
Pour la seconde série : faire observer la première lettre de – si les deux premières lettres sont identiques, observer les
tous les mots. Comme elle ne permet pas de classer les mots troisièmes lettres, puis les quatrièmes...
dans l’ordre, demander aux élèves quelle autre lettre il faut Tous les élèves font seuls la seconde série de l’exercice 3.
regarder pour ranger les mots. Faire observer les 2 premiers u Phase 4 : la synthèse
mots cravate et cabane. Demander aux élèves d’expliquer la
suite de leur démarche. Faire écrire l’alphabet au crayon à papier par tous les élèves
en un temps limité. Vérifier l’ordre des lettres.
Redéfinir ensuite clairement la méthodologie :
Constituer des binômes d’élèves et donner la consigne : « L’un
– classer préalablement tous les mots qui ont en commun la efface une lettre de son alphabet et son voisin doit identifier
même lettre initiale ; la lettre manquante. »

Semaine 3 – Jour 2

I. Étude de document (2) : Comment Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une
seule des deux selon le temps disponible.
t’occuper de ton hamster ? manuel pp. 20-21
1. Vocabulaire : « Je découvre des mots » u Question 1 (individuel puis collectif, 30 min.)

Lire la consigne. Demander à chaque élève d’écrire au


Connaissance et compétence
brouillon le nom de l’animal qu’il aimerait avoir. S’appuyer
• Travailler sur le sens des mots du texte (apprivoiser, animal sur le travail effectué préalablement sur les animaux sauva-
domestique). ges et domestiques. Puis, à l’oral, interroger le plus d’élèves
possibles et leur demander d’expliquer ce qu’ils aimeraient
u Phase 1 : la recherche du sens faire avec cet animal : jouer, bien s’en occuper, le câliner, le
du mot apprivoiser (collectif, 10 min.) promener...
La question 1 reprend les réponses à la question 4 du « Je Récapituler les raisons données et les noter.
comprends ». Demander aux élèves de retrouver le paragra-
phe concerné et le relire. Écrire la liste des conseils, puis de- Prolongement possible
mander pour vérifier la compéhension : « Pourquoi le hams-
ter aura-t-il peur au début ? Pourquoi n’aura-t-il plus peur • Faire écrire par chaque élève une phrase sous la forme
par la suite ? » simple : « C’est pour... que j’aimerais avoir un... »
En déduire le sens du verbe apprivoiser (rendre un animal
moins sauvage, l’habituer à vivre avec des hommes). u Question 2 (collectif, 15 min.)
Demander aux enfants s’ils ont déjà apprivoisé un animal. Demander aux élèves qui possèdent un animal d’expliquer
Faire partager leur expérience avec le reste de la classe. De- ce qu’ils font pour s’en occuper. Comparer avec ce qui est dit
mander à chacun d’écrire une définition du mot apprivoiser dans le documentaire. Mettre en évidence que les soins, la
au brouillon. nourriture, les obligations sont différents selon les animaux.
u Phase 2 : la recherche du sens Déterminer l’animal qui donne le plus de travail à son maître.
du mot domestique (collectif, 10 min.) Éventuellement, réaliser une affiche collective pour résumer
Demander aux élèves le sens de animal domestique. Il est par- les obligations d’un maître envers son animal.
fois plus simple d’expliquer en utilisant son contraire : ce Reprendre le thème du débat proposé au début de l’étude
n’est pas un animal sauvage. Écrire la définition au tableau. des textes. Relier ce qui vient d’être dit et/ou écrit à l’affiche
Chercher collectivement des animaux domestiques et sauva- initiale du lancement du thème. Montrer comment les soins
ges et écrire les noms au tableau. Les faire classer dans un à donner peuvent constituer un premier élément de réponse
tableau pour vérifier que le vocabulaire a bien été acquis. à la question posée en débat.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
Conclure en rappelant les définitions des mots étudiés. Possi- Prolongements
bilité de faire chercher les définitions dans le dictionnaire et • En lecture : consulter les livres documentaires de la BCD
de comparer avec celles données par la classe. sur les animaux et les soins qui leur sont prodigués.
• En écriture : réaliser un petit guide ou des fiches récapi-
Prolongements tulatives pour reprendre les informations données par les
• Dans le domaine du vivant, continuer à travailler sur le élèves.
classement des animaux (sauvages/domestiques, les dif- • En sciences : faire un élevage dans la classe.
férents milieux de vie, etc.).
• Lire le passage dans Le Petit Prince de Saint-Exupéry où
le Renard explique tout ce qu’il faut faire pour l’appri- II. Projet d’écriture :
voiser.
« Écrire un pense-bête » manuel p. 27

2. Expression orale : « Je donne mon avis »


Connaissances et compétences
Connaissance et compétence • Repérer les caractéristiques d’une liste organisée.
• Savoir exprimer un point de vue et le justifier. • Écrire une liste en tenant compte de ces contraintes.

Thème 1 – Les animaux 31


1. « J’observe » la question 4, bien différencier les points rouges qui servent
à classer et les tirets qui marquent une énumération.
u Phase 1 : la préparation (collective, 20 min.)
Conclure : demander aux élèves de dire ce qu’ils ont lu et
Laisser un temps d’observation silencieuse aux élèves, puis
compris. Le reformuler.
faire lire le texte à haute voix. Laisser les enfants réagir et
poser leurs questions. Poser un certain nombre de questions Par exemple : Un enfant qui possède un hamster explique à un
pour structurer l’observation : autre comment en prendre soin ; il écrit une liste pour ne rien
« Quel est le titre ? Qui peut avoir écrit ce texte ? Pour qui ? oublier, en classant les choses dont il faut s’occuper : la nourri-
Cette question exige une lecture fine qui distingue nettement ture… ; c’est un pense-bête.
mon [hamster] et t [occuper].
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.)
– Quelle écriture est utilisée ? Pourquoi ?
– À quelle lecture faite en classe ce message fait-il penser ? Réaliser une silhouette de pense-bête. Demander aux élè-
(Relire ou rappeler les conseils donnés dans le documentaire ves de dessiner rapidement la silhouette sur leur cahier de
pp. 20-21 du manuel.) brouillon en insistant sur le rôle et la place du titre, des sous-
– Pourquoi cela s’appelle-t-il un “pense-bête” ? » titres et des tirets. À partir de leurs réalisations et de leurs ob-
Répondre ensuite aux questions du manuel, destinées en servations, réaliser une maquette sur une affiche qui servira
particulier à bien identifier la structure du pense-bête. Pour de modèle dans la phase suivante.

Semaine 3 – Jour 3

I. Projet d’écriture (2) : rubriques ; leur demander ensuite ce qu’il faut écrire sous chaque
titre et leur rappeler la nécessité des tirets dans l’énumération.
Écrire un pense-bête manuel p. 27 Pour des élèves en grande difficulté, l’enseignant pourra avoir pré-
paré des bandelettes de papier avec les soins à prodiguer à l’animal
Connaissances et compétences
et demander aux enfants de les classer puis de les coller dans les
• Écrire une liste en tenant compte des contraintes de ce bonnes rubriques.
type de texte.
Ramasser les pense-bêtes pour les corriger avant la phase de
• Respecter la nature du projet et la consigne. finalisation.

1. « J’écris un pense-bête »
II. Vocabulaire (2) :
u Phase 1 : la compréhension L’ordre alphabétique manuel p. 26
de la consigne et du projet (collectif, 5 à 10 min.)
Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Pos- Connaissances et compétences
sibilité de contextualiser le projet, en racontant par exemple • Connaître l’ordre alphabétique pour vérifier dans un dic-
ce qui se passe quand on doit confier son animal pendant les tionnaire l’écriture d’un mot ou en chercher le sens.
vacances.
• Savoir ranger des mots dans cet ordre.
Observer la silhouette réalisée dans la rubrique « Des outils
pour mieux écrire » et demander aux élèves de la commen-
ter pour s’assurer que les caractéristiques du texte sont bien u Phase 1 : le rappel de la leçon 1 (individuel, 10 min.)
comprises. Demander aux élèves de réciter l’alphabet, puis de l’écrire
sur ardoise ou au brouillon. Vérifier rapidement que les let-
u Phase 2 : la préparation orale (collectif, 10 min.)
tres sont correctement formées. Leur demander de citer tou-
Recherche collective de tout ce qui est nécessaire. Noter au tes les voyelles et 5 consonnes.
fur et à mesure au tableau sur trois colonnes les réponses des
élèves : la nourriture, le lieu où dormir, les objets. Demander u Phase 2 : « Je retiens » (collectif, 5 min.)
aux élèves de structurer leurs idées (utilisation des tirets…). Lire la définition dans l’encadré récapitulatif.
Au début, l’enseignant pourra classer les réponses proposées,
u Phase 3 : « Je m’exerce » (individuel, 10 min.)
puis laisser peu à peu faire les élèves.
L’exercice 4 (recherche de l’intrus) doit être fait très rapi-
u Phase 3 : la préparation écrite (individuel, 10 min) dement. Trouver l’intrus de la première liste collectivement.
Chaque enfant choisit l’animal qu’il devra garder et lui don- Rappeler si nécessaire la méthode utilisée dans les exercices
ne un nom. précédents. Récapituler en demandant aux enfants quelle
Demander à chaque élève de trouver le classement qu’il utili- lettre il fallait regarder pour trouver le mot intrus clé. Lais-
sera. Lui faire recopier les mots dont il aura besoin. Les ren- ser ensuite tous les élèves travailler en autonomie en écrivant
voyer à l’encadré « Des outils pour mieux écrire » dans leur pour chaque liste le mot intrus sur leur ardoise.
manuel. Certains trouveront sans doute des idées originales, Correction collective : demander aux élèves de justifier leur
les plus nombreux se saisiront des notes écrites au tableau. choix.
u Phase 4 : la réalisation (individuelle, 20 min.) u Phase 4 : l’évaluation (individuel, 10 min.)
Rappeler aux élèves quel type de texte il faut écrire et à quoi L’exercice 5 permet d’évaluer la progression des élèves.
il doit servir. Faire ensuite lire à voix haute le guide « À mon Faire collectivement la 1re ligne et demander aux élèves d’ex-
tour d’écrire ! » du manuel. pliquer la démarche adoptée. Puis les laisser travailler en
Puis laisser les élèves écrire leur texte. autonomie. Même démarche pour la correction que celle uti-
➙ Différenciation : regrouper les élèves moins habiles ou les plus lisée pour la recherche de l’intrus.
lents, leur faire organiser la page en trois espaces bien distincts et ➙ Différenciation : pour les élèves qui ont fait beaucoup d’er-
écrire avec eux ou leur faire écrire le titre de chacune des trois reurs, organiser un travail en petits groupes :

32 Thème 1 – Les animaux


– leur faire réciter l’alphabet ; Prolongement
– contrôler, avec des exemples du même type que ceux de l’exercice 2,
qu’ils savent retrouver la place d’une lettre ; • L’utilisation du dictionnaire : comprendre l’ordre de clas-
– retravailler avec eux la méthode de classement. sement des mots dans le dictionnaire puis chercher les
mots de l’exercice 3.
u Phase 5 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 12 (individuel, 5 min.)

Semaine 3 – Jour 4

I. Projet d’écriture (3) : u Phase 2 : la lecture (collectif, 10 min)

« Écrire un pense-bête » manuel p. 27 Plusieurs démarches sont possibles suivant le niveau de la


classe :
Connaissances et compétences – la lecture à voix haute de l’enseignant pour faciliter la com-
• Savoir se relire et évaluer si la consigne a été respectée. préhension, en mettant bien en valeur la différence de voix et
• Élaborer collectivement un corrigé et le recopier. de ton des deux oiseaux ;
– la lecture du poème par plusieurs bons lecteurs. Demander
1. L’écriture au reste de la classe s’ils ont été sensibles aux différentes in-
tonations des deux voix.
L’orthographe et la syntaxe des pense-bêtes auront été corri-
gées avant cette leçon. u Phase 3 : la compréhension (collectif, 30 min.)
u Phase 1 : l’évaluation (travail en groupes, 10 min.) Pour aider les élèves à mieux observer et comprendre, poser
Organiser la classe en groupes de 3 élèves de niveaux diffé- des questions plus précises :
rents. « Quel est le titre ? Qui est l’auteur du poème ?
Distribuer quelques pense-bêtes à chaque groupe et deman- – Comment le texte est-il disposé ?
der aux élèves d’observer si les consignes de l’encadré « À
mon tour d’écrire » ont bien été respectées : – Quel type de texte est-ce ?
« Des conseils sont-ils donnés ? Sont-ils classés ?… » – Combien de strophes ? (Expliquer ce qu’est une strophe.)
u Phase 2 : la mise en commun (collectif, 15 min.)
– Qui parle dans la 1re ? Qui parle dans la 2nde ?
Sous la dictée des élèves, réécrire au tableau un texte qui res- – Comparer les deux oiseaux (photographies à l’appui).
pecte les consignes et les contraintes explicitées précédem- – Comparer ce que chacun dit : Je suis un monsieur... Je vole et
ment. Veiller à ce que la disposition soit très claire : utiliser je vais là où il me plaît. »
des couleurs différentes pour les sous-titres et les tirets.
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 min)
u Phase 3 : la finalisation (collectif, 15 à 20 min.)
Demander aux élèves de conclure : « C’est un poème de deux
En ce début d’année, cette correction collective peut suffire. strophes. Le hibou dit qui il est dans la 1re (sérieux et élégant) ;
Demander à chacun de recopier le pense-bête écrit au ta- l’hirondelle dit qui elle est dans la 2nde strophe (insouciante et
bleau en rappelant que la copie doit respecter la disposition contente de voler là où ça lui plaît). »
et l’orthographe.
L’enseignant pourra coller dans le cahier de chaque enfant u Phase 5 : la lecture à deux voix (collectif, 10 min.)
son texte original corrigé et le texte collectivement repro-
duit. À partir de cette analyse, possibilité de demander aux élè-
ves de travailler sur l’opposition sérieux/légèreté : « Quel ton
Prolongement possible emploie le hibou ? Quel est celui de l’hirondelle ? » Faire lire
le plus de « duos » d’élèves possible. Demander à la classe
• Possibilité de s’amuser à écrire des petits pense-bêtes qui d’apprécier pour chaque lecture si le ton est adapté aux deux
peuvent servir dans d’autres situations (les courses, les oiseaux.
devoirs…).
u Phase 6 : l’apprentissage (collectif, 10 min.)

Aider les élèves à apprendre le poème par cœur. Faire re-


II. Poésie : marquer que le premier vers des deux strophes est presque
Le hibou et l’hirondelle manuel p. 28 semblable. Seul change le nom de l’oiseau. Faire répéter en
chœur les quatre premiers vers ; puis les trois suivants à plu-
Connaissances et compétences sieurs reprises. Demander aux élèves d’apprendre le poème
• Entrer dans un univers poétique. pour la séance suivante.
• Comprendre les spécificités d’une écriture poétique : les
rimes et le rythme. Prolongements
• Savoir dire et réciter en tenant compte de ces contraintes. • Continuer de chercher des situations de contrastes (par
exemple sur des caractères) et faire de petites improvi-
1. Lecture et compréhension sations mettant en scène des personnages qui s’opposent
(le timide et celui qui sait toujours tout, le gentil et le
u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 10 min.) méchant…).
Laisser les élèves découvrir silencieusement le texte. Puis • Faire travailler la situation en la mimant et en utilisant
procéder à un débat ouvert : « Que pensent-ils de ce texte ? l’expression corporelle.
Qu’ont-ils remarqué ? »

Thème 1 – Les animaux 33


Semaine 4 – Jour 1

I. Étude de texte : Surprise ! manuel pp. 22-23 u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
Demander aux élèves de résumer ce qui se passe dans ces
1. Lecture et compréhension
premières vignettes. Leur faire rappeler le vocabulaire spéci-
Connaissances et compétences fique à la B.D. (les vignettes, les bulles).
Finir par plusieurs lectures dialoguées du début de la B.D.
• Savoir lire un type de texte particulier : une bande des-
Réaliser une affiche (agrandissement de la B.D.) et noter le
sinée.
vocabulaire spécifique.
• Savoir lire les images.
• Associer images et texte. 2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
• Comprendre les codes : bulles, typographie. Connaissance et compétence
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.)
• Comprendre les codes de la B.D.
La lecture des bandes dessinées n’est pas simple : elle oblige u Phase 1 : l’évaluation (individuel, 5 min.)
les élèves à lire attentivement les images et à relier le sens des
images au sens du texte. D’autre part, la bande dessinée uti- Lire la question 1 à la classe. Le mot bulle ayant été utilisé
lise des codes graphiques qu’il faut apprendre à déchiffrer. dans l’étape précédente, demander simplement aux enfants
Laisser un temps d’observation individuelle, puis recueillir de répondre à la question par écrit. Vérifier et écrire la bonne
les remarques des enfants. « Connaissent-ils ces personnages définition au tableau.
et ces histoires ? » Pour structurer leurs observations, poser u Phase 2 : la découverte (collectif, 20 min.)
quelques questions :
La question 2 porte sur la fin de l’histoire. Demander d’abord
« Que voit-on ? (Les laisser décrire les illustrations mais attirer
si tous les personnages parlent à quelqu’un. « À quoi le voit-
leur attention sur la juxtaposition des dessins et des textes.)
on ? » Observer les attitudes, comment les corps et les visages
– Combien voit-on de personnages ? (Plusieurs réponses sont
sont tournés vers ceux à qui ils s’adressent. Observer ensuite
possibles et permettent aux élèves de s’interroger : “Le chien
la tortue. « À qui parle-t-elle ? » Faire observer les petites bul-
est-il un personnage ? Comment sait-on que les personnages
les qui relient le texte à la tortue. Comparer ensuite comment
parlent ?”) »
(par quels signes) les textes sont reliés aux autres personna-
Commencer à donner et définir avec eux le vocabulaire né-
ges. Émettre des hypothèses sur le rôle de ces petites bulles et
cessaire pour décrire la B.D. : les vignettes, les bulles... Atti-
conclure : « C’est comme si la tortue se parlait à elle même. »
rer leur attention sur le sens de la lecture de gauche à droite
Faire remarquer aux élèves que dans une B.D., il faut être
comme dans tous les textes (en français) et non de haut en
attentif à tous les indices.
bas comme certains élèves le croient. Les laisser découvrir
Pour pouvoir répondre à la question 3, faire décrire la vi-
seuls le texte.
gnette (la tête du papa de Boule, ses gestes). Travailler l’émis-
u Phase 2 : la lecture (collectif, 10 min.) sion d’hypothèses sur ce qui arrive. Demander aux élèves ce
La lecture à voix haute va certainement être difficile avant que l’auteur du texte a voulu traduire en écrivant le texte de
les premières explications. Choisir les meilleurs lecteurs et cette manière. Expliquer que c’est une façon d’exprimer la
essayer une lecture dialoguée entre Bill et son père ; garder le peur, sans avoir besoin de décrire et d’utiliser des phrases.
rôle du forain dans la dernière vignette pour l’enseignant.
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 30 min.) II. Étude de texte (2) : Surprise ! manuel pp. 22-23
Lire la question 1. Dans un premier temps, observer la 2e 1. Lecture et compréhension
vignette et décrire les personnages (un adulte, un enfant et le
chien). Émettre des hypothèses sur leurs identités. Attention ! u Phase 1 : la lecture (collectif, 10 min.)
ce n’est que dans la 4e vignette que l’on sait qui est l’homme Commencer par une lecture dialoguée de la B.D. Cette fois,
qui accompagne Boule. interroger des lecteurs de différents niveaux.
Difficulté particulière : on ne voit pas qui parle dans la 1re Résumer : « Comment s’appelle le petit garçon ? Qu’a décidé
vignette ; il faut donc attribuer les paroles aux personnages son papa ? Que constatent-ils le lendemain matin ? »
de la 2e.
Pour contrôler la bonne compréhension : faire lire les vignet- u Phase 2 : « Je comprends » (collectif, 25 min.)
tes par 2 élèves. Leur demander de bien différencier les voix. Toutes ces questions portent sur les deux dernières vignettes.
Observer à nouveau la 1re vignette pour trouver la réponse à Pour les questions 5 et 6, demander aux élèves de trouver la vi-
la question 2. Demander aux élèves comment ils reconnais- gnette dans laquelle se trouvent ces renseignements ; la faire lire
sent l’écran de télévision et leur demander s’ils connaissent à voix haute. Observer la manière dont sont habillés les différents
ce type d’émission. personnages. Vérifier que les élèves connaissent le sens du mot
Passer à la question 3. Faire trouver dans quelle vignette se chapiteau pour qu’ils puissent deviner qu’il s’agit d’un cirque.
trouve la réponse, puis enchaîner sur la lecture des trois vi- La question 7 a déjà été évoquée lors de la leçon précédente
gnettes suivantes pour confirmer cette réponse. Procéder de (« J’observe les phrases », exercice 3) ; vérifier que les élè-
nouveau à une lecture dialoguée de ces trois vignettes. ves retrouvent très rapidement la vignette 7. Contrôler que le
Pour la question 4, demander d’abord aux élèves de retrouver procédé est bien compris.
l’expression le lendemain matin. Pour les aider à comprendre le Puis chercher sur l’autre vignette ce qui prouve qu’il a peur.
statut particulier de ce texte, poser des questions : « Est-ce écrit Faire décrire très précisément l’attitude du papa de Boule.
avec la même écriture que les paroles de Boule et de son père ? Chercher des expressions comme : Il se sent mal, Il a les jambes
Est-ce quelqu’un qui parle ? Est-ce placé dans une bulle ? » coupées, Il est sur le point de s’évanouir...
Pour conclure, expliquer que l’auteur de la B.D. intervient avec Demander pourquoi les autres personnages ne semblent pas
des annotations de ce genre pour aider à la compréhension. avoir peur.

34 Thème 1 – Les animaux


Pour la question 8, même si les élèves ne connaissent pas le u Phase 2 : la recherche dans une
sens du mot végétarien, montrer comment la bulle permet de documentation (collectif par groupes puis individuel, 20 min.)
comprendre que Gaspard n’aime pas la viande et donc les Mettre un livre ou une documentation sur les crocodiles à la
hommes. La leçon de vocabulaire qui suit définira plus pré- disposition des élèves.
cisément le sens du mot. Faire formuler clairement comment Pour les questions 2 et 3, procéder en deux temps :
se finit cette histoire. – chercher d’abord collectivement ce que mangent les croco-
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
diles puis vérifier par la lecture des documents les proposi-
tions des élèves ;
Reprendre le titre du recueil : Boule et Bill. Faire rappeler qui – par écrit, demander à chaque élève de rédiger une phrase
est Boule. Émettre des hypothèses sur qui est Bill. « Ce chien qui explique pourquoi les crocodiles ne sont pas végétariens.
parle-t-il dans cette B.D. ? » Et pourtant, son nom est dans le ➙ Différenciation possible : choisir des documents simplifiés pour
titre. Sensibiliser les élèves à la notion de personnage central les lecteurs plus lents.
et de personnage secondaire.
Donner aux plus malhabiles une structure de phrase à compléter :
Les crocodiles ne sont pas végétariens car ils mangent des…
2. Vocabulaire :
« Je découvre les mots du texte » u Phase 3 : la recherche
du contraire d’un mot (collectif, 10 min.)
Connaissances et compétences Retrouver pour la question 4 le sens du mot en s’aidant de
• Travailler sur le sens d’un mot du texte (végétarien). la vignette 2. Demander à quels autres mots celui-ci fait pen-
• Utiliser un dictionnaire. ser, puis chercher des mots de sens contraire. Faire écrire au
brouillon les mots trouvés. Les collecter et les écrire au ta-
u Phase 1 : bleau. Faire corriger l’orthographe.
la recherche dans le dictionnaire (collectif par groupes, 10 min.) u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 10
La réponse à la question 1 a déjà été évoquée lors de l’étude
de la B.D. Retrouver la bulle qui comporte le mot et en dé- Prolongements
duire le sens. Puis travailler en petits groupes : certains cher- • Une recherche sur les animaux avec un classement : car-
chent dans le dictionnaire le sens du mot (en ce début d’an- nivores, omnivores... qu’on peut ajouter au dossier consacré
née, les aider à se repérer dans le dictionnaire) ; les autres à la thématique.
cherchent des mots de la même famille que végétarien. Mettre • L’observation des dentitions des animaux.
en commun : faire lire les définitions et s’assurer que le sens • « Les hommes sont-ils ou peuvent-ils être végétariens ? »
est bien compris, puis écrire au tableau les aliments que peu- Chercher ce qu’ils mangent, les origines de leurs aliments.
vent manger les végétariens.

Semaine 4 – Jour 2

I. Étude de texte (3) : Surprise ! manuel pp. 22-23 u Question 1 (collectif, 10 min.)

1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » Lire la consigne. Recueillir ce que disent les enfants puis or-
ganiser les réponses.
Connaissance et compétence Deux points de vue peuvent être défendus :
• Participer à une lecture dialoguée : articulation correcte, « C’est une mauvaise surprise de découvrir un crocodile alors
fluidité, intonation appropriée. qu’on attendait une grenouille !
– C’est une bonne surprise puisque le crocodile étant végéta-
u Question 1 (collectif, 10 min.) rien, il n’est pas dangereux. »
Demander aux élèves de raconter rapidement l’histoire. Demander aux élèves quelle interprétation ils préfèrent.
Travailler d’abord précisément sur les deux vignettes (2 et 3) Veiller à ce qu’ils justifient leur choix par des arguments et
en insistant sur la différence de ton entre l’adulte (voix plus utilisent un langage explicite et correct.
grave, débit plus lent) et l’enfant. Puis faire relire toute la 3. « J’écris »
planche avec les mêmes exigences.
Demander qui doit lire les deux annotations temporelles des Connaissances et compétences
vignettes 4 et 6 et vérifier ainsi si les élèves ont bien compris • Réinvestir les connaissances acquises sur la B.D.
leur fonction. Créer un rôle de narrateur pour les lire.
Procéder à plusieurs lectures. • Imaginer une fin cohérente.
• Écrire des paroles.
Prolongement
• Faire jouer la scène et créer les paroles des personnages u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
secondaires. Noter au tableau toutes les propositions des élèves. Examiner
avec eux si elles sont cohérentes avec le reste de l’histoire.
2. « Je donne mon avis » En sélectionner quelques-unes (par exemple : le crocodile
Connaissances et compétences mange Boule ou son père, le crocodile est tué...) et leur de-
• Savoir exprimer un point de vue en respectant les règles mander ce que le dessin doit montrer et ce que les personna-
de communication dans un groupe. ges doivent dire ; noter les idées et des exemples de paroles
au tableau.
• Argumenter.
On peut rapidement réaliser une vignette collectivement en
• Manifester une compréhension fine du sens du texte lu. la dessinant au tableau.

Thème 1 – Les animaux 35


u Phase 2 : l’écriture (par groupes de 2, 15 min.) u Phase 2 : la copie et l’illustration (individuel, 20 à 30 min.)
Indiquer à chaque équipe dans quel ordre travailler. Se met- – Le repérage des caractéristiques
tre préalablement d’accord sur une fin ; puis l’illustrer et Demander aux élèves d’observer à nouveau le texte dans leur
écrire les bulles. manuel et de récapituler ce qui a été dit sur sa structure (deux
➙ Différenciation possible : préparer et photocopier quelques tex- strophes). Attirer ensuite leur attention sur les tirets qui
tes de paroles possibles, puis demander aux élèves de dessiner la amorcent chaque strophe, en leur précisant simplement que
vignette ; préparer des vignettes sans paroles et demander aux en- cela indique qu’un personnage va prendre la parole. Attirer
fants d’écrire les paroles. également leur attention sur les lignes 3 et 4 de la 2nde strophe
avec le texte en italique. Ne pas oublier ni le titre ni l’auteur.
u Phase 3 : l’évaluation (collectif, 20 min.)
– La copie et l’illustration
Afficher les vignettes. Les lire à voix haute, évaluer leur com-
préhension et leur cohérence avec le reste de la B.D. Faire recopier le texte dans les cahiers en insistant bien sur
une reproduction exacte de la mise en page et sur l’atten-
tion à porter à l’orthographe. Corriger les copies avant que
II. Poésie (2) : les élèves n’illustrent. Possibilité d’afficher dans la classe des
photographies de hibou et d’hirondelle qui serviront de mo-
Le hibou et l’hirondelle manuel p. 28
dèles.
Connaissances et compétences u Phase 3 (facultative) : des jeux oraux (collectif, 15 min.)
• Dire un poème de mémoire, en l’interprétant avec l’in-
Faire préalablement observer le rythme du poème (des vers
tonation.
de 5 syllabes à l’exception du deuxième vers). Chercher en-
• Copier avec soin, en respectant la mise en page, un texte suite deux animaux qui s’opposent (lion et gazelle, mouton
en prose ou un poème appris en récitation ; l’illustrer. et hérisson, papillon et tortue...), remplacer les personnages
et imaginer leurs atours et leurs caractéristiques.
u Phase 1 : la récitation (collectif, 10 à 15 min.)
Rappeler le sens de la poésie, puis interroger plusieurs duos pour Prolongement
une récitation à 2 voix du poème de Claude Roy. Demander à la • Écrire un poème sur ce modèle.
classe d’être attentive et de dire si les voix sont bien différenciées.

Semaine 4 – Jour 3

I. Étude de texte : Escargot et tortue, Faire décrire les deux animaux pour montrer que l’illustra-
tion ne suffit pas pour répondre. Rechercher dans le texte la
tortue et escargot ! manuel pp. 24-25 phrase qui y répond (ligne 4).
1. Lecture et compréhension Enchaîner sur la question 3. Demander aux élèves de retrou-
ver la phrase du texte qui comporte la réponse. « La tortue
Connaissances et compétences porte-t-elle aussi son habitation sur son dos ? » Regarder à
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- nouveau l’illustration pour répondre ; comparer avec des
connus. photographies ou documents scientifiques plus précis.
• Identifier les personnages, les événements et les circons- Demander aux élèves de répondre à la question 4 avec une
tances temporelles et spatiales d’un récit. phrase explicative en utilisant parce que et une phrase du type :
Pour se venger, elle... Écrire ensuite ces phrases au tableau et
• Comprendre la construction du texte.
les faire recopier sur le cahier.
u Phase 1 : la découverte (collectif, 15 minutes) u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
Travailler l’émission d’hypothèses à partir du titre et de l’il- Demander aux élèves de résumer cette première partie. Écri-
lustration. re sous leur dictée ce résumé sur une affiche. Puis faire lire ce
Lire le titre et demander aux élèves d’émettre des hypothèses début de texte par plusieurs élèves.
sur l’histoire. Recueillir les réactions des élèves sur le titre :
« Pourquoi répéter deux fois les noms dans un ordre inversé ? 2. Vocabulaire : « Je découvre
Les deux animaux sont-ils bien ceux de l’illustration ? » les mots du texte » (collectif puis par groupes, 15 à 20 min.)

Faire lire le 1er paragraphe silencieusement. Poser quelques Connaissance et compétence


questions pour vérifier la compréhension et faire remarquer
les contradictions : « L’escargot est-il jeune ou vieux ? Et la • Travailler sur le sens des mots du texte (carapace et coquille).
tortue ? » Demander aux enfants comment ces contradictions
peuvent s’expliquer. Les plus astucieux comprendront que u Phase 1 : la recherche de définition (collectif, 10 min.)
peut-être la suite du texte répondra à ces questions. Poser la question 1 à la classe et vérifier que les élèves savent
Faire lire la première phrase du 2nd paragraphe. utiliser les notices explicatives. Observer sur des photos et
Conclure que ce ne sont ni les mêmes animaux, ni les mêmes sur l’illustration ce qu’est la carapace de la tortue ; la décrire
lieux dans les deux parties de l’histoire. Relire le titre. Les enfants (sombre, brune, très solide et faite de grosses écailles).
peuvent maintenant comprendre pourquoi il est rédigé ainsi.
u Phase 2 : la comparaison de deux mots proches
u Phase 2 : « Je comprends » (individuel puis collectif, 20 min.) (coquille et carapace) (par groupes de 2, 15 min.)
Répondre par écrit à la question 1. Traiter ensemble les questions 2 et 3. Observer les photos
Apporter des photographies de tortue et d’escargot pour la pour définir les différences entre la coquille de l’escargot
question 2. (plus fragile, d’une forme différente) et la carapace de la

36 Thème 1 – Les animaux


tortue. Proposer des contre-exemples pour montrer que ces u Phase 3 : la synthèse (par groupes, 10 min.)
différences ne sont pas toujours aussi nettes (ex. : les co- Poser les questions suivantes : « Comment finit chaque his-
quilles d’huître, les coquilles Saint-Jacques sont plus dures ; toire ? Quel personnage meurt dans chaque histoire ? Pour
les carapaces des insectes sont plus fragiles). quelle raison ? »
Chercher des animaux qui répondent à ces deux questions et
mettre en commun. Profiter de cette occasion pour débuter u Phase 4 : la mise en commun (collectif, 20 min.)
une recherche plus approfondie sur ces animaux. Faire deux colonnes (le vainqueur, le vaincu) au tableau pour récapi-
Vérifier par la question 4 que les deux mots sont bien com- tuler les grandes étapes de chaque histoire et mieux les comparer.
pris. Faire relire la fin du 1er paragraphe et faire trouver dans Demander aux enfants de conclure eux-mêmes.
le texte les mots qui leur ont permis d’effectuer leur choix. Rédiger une phrase qui résume la morale (pas très morale) de
cette histoire (« Ce sont les plus forts qui gagnent »).
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
u Phase 5 (facultative) : le cahier d’exercices p. 11
Demander aux élèves ce qui risque d’arriver à l’animal qui a
une coquille et non une carapace. Cette question prépare la 2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
lecture du 2nd paragraphe.
Connaissance et compétence
u Phase 4 (facultative) : • Appréhender la notion de paragraphe.
le cahier d’exercices p. 11. (individuel, 5 à 10 min.)
u Phase 1 : l’observation (collectif, 15 min.)
II. Étude de texte (2) : Escargot Poser les questions 1 et 2 à la classe. Pour aider les élèves à
trouver le personnage principal de chaque histoire, leur po-
et tortue, tortue et escargot ! manuel pp. 24-25
ser les questions : « Qui est présenté en premier ? Qui déclen-
1. Lecture et compréhension che la réaction de l’autre personnage ? »
Traiter ensemble les questions 3 et 4. Observer la disposition
Connaissances et compétences du texte dans la page. Les enfants doivent comprendre que
• Lire silencieusement un texte et savoir le résumer. chaque partie raconte une histoire. Leur demander ce qui
arrive au jeune escargot après le mot carapace. Montrer que
• Comprendre la construction du texte.
c’est donc la fin de son histoire. Expliquer que chaque partie
• Comprendre le sens général du texte, sa morale. s’appelle un paragraphe. Écrire le mot au tableau.
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
u Phase 1 : le résumé du texte (collectif, 10 min.)
Faire lire la définition dans l’encadré récapitulatif. Deman-
Demander aux élèves de raconter le texte lu la veille puis der à quelques élèves de reformuler la notion de paragraphe.
faire relire à voix haute le résumé. Relire le texte en entier ;
relire le premier résumé puis demander aux élèves de résu- u Phase 3 : l’application de la règle (collectif, 5 à 10 min.)
mer la seconde partie de l’histoire sur ce modèle. Faire observer le texte des pp. 14 et 15. Demander aux en-
fants de compter le nombre de paragraphes. Leur préciser
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif, 15 min)
qu’il n’est pas nécessaire de lire le texte : regarder la disposi-
Poser la question 5. Faire lire les phrases des lignes 1 à 6 et 8 tion du texte suffit. Faire attention à ce que la disposition des
à 13. Comparer les phrases une à une. « Quels mots changent ? dialogues ne perturbe pas les enfants.
En quoi les deux personnages se ressemblent-ils ? (Ils sont
jeunes, ils font un voyage, pensent la même chose...) Peut-on Prolongements
dire pour autant qu’ils sont pareils, semblables ? » • Possibilité de faire le même travail à partir d’albums de
C’est la question 6 qui permet de répondre. Demander aux la BCD.
élèves de comparer mot à mot les deux dernières phrases de • Établir un parallèle entre la notion de paragraphe dans
chaque paragraphe. « Quel est le seul mot qui diffère ? » Mon- un texte et la notion de strophe dans une poésie.
trer que ce seul petit mot change complètement le sens.

Semaine 4 – Jour 4

I. Étude de texte (3) : Escargot Demander aux élèves de trouver ces différences avant de les
faire répondre à la question 1.
et tortue, tortue et escargot ! manuel pp. 24-25
Avant de traiter la question 2, transformer la phrase de la
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » question 1. Plusieurs solutions sont possibles : soit il se parle
à lui-même (« Quelle vieille tortue ! »), soit il s’adresse à la
tortue (« Tu es vraiment vieille et laide ! »). Chercher ensem-
Connaissances et compétences
ble toutes les façons possibles que ce jeune escargot a de se
• Respecter les pauses et les intonations indiquées par les moquer de la vieille tortue ou d’être méprisant.
signes de ponctuation.
Pour répondre à la question 3, relire la fin du paragraphe
• Respecter les liaisons. pour se rappeler que c’est la tortue la plus forte.
Constituer plusieurs binômes d’élèves pour jouer ce dialogue.
u Questions 1 à 3 (collectif, 10 min.)
Prolongement
Il s’agit de montrer ici aux élèves l’importance de la ponctua-
• Utiliser la même démarche pour tout le texte et transfor-
tion (points et virgules) et l’intonation qui donne vie au texte
mer ce récit en texte théâtral.
de l’histoire.

Thème 1 – Les animaux 37


2. « Je donne mon avis » II. Bilan du thème
Connaissances et compétences Connaissance et compétence
• Savoir expliquer le sens implicite du texte avec ses pro- • Faire la synthèse de l’étude d’un thème en utilisant le
pres mots. vocabulaire adéquat.
• Exprimer un point de vue.
u Phase 1 : le rappel du thème (collectif, 5 min.)
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une
Lire (ou faire lire) à voix haute l’affiche créée lors du débat
seule des deux.
introductif. Demander ensuite aux élèves de récapituler la
u Question 1 (collectif, 5 à 10 min.) liste des textes étudiés dans ce chapitre. Profiter de cette
Lire la question à voix haute. Recueillir les remarques spon- opportunité pour montrer comment se repérer et utiliser le
tanées des élèves. Leur demander de justifier leur point de sommaire pp. 4 et 5 du manuel.
vue en s’appuyant sur le texte. u Phase 2 : la synthèse (collectif, 15 min.)
Les aider à utiliser des adjectifs appropriés : « L’escargot Demander à la classe : « Qu’avez-vous appris de plus pour
est-il bête, inconscient, prétentieux parce qu’il n’a pas com- répondre à la question du débat à travers les textes que nous
pris que sa coquille était plus fragile que celle de la tortue ? avons étudiés ? » Laisser d’abord les élèves s’exprimer libre-
Au contraire, était-il courageux de dire ce qu’il pensait ? » ment puis leur proposer de classer les informations. Procéder
Reformuler clairement les différents points de vue. méthodiquement en leur demandant de citer chaque fois la
u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.) nature du texte, son titre, les informations qu’ils en ont reti-
Lire la question puis chercher collectivement ce qui arrive rées ; les écrire au tableau sous la dictée des élèves. Leur de-
quand on dit ce que l’on pense comme l’escargot. Aider les mander quels sont les textes qui n’apportent pas de réponse.
élèves à utiliser des mots justes : on vexe l’autre, on le rend Arriver à une synthèse sous forme de tableau.
triste, on le met en colère mais, dans le cas contraire, on Responsabilités envers un animal
trompe l’autre, on le ménage, on est hypocrite... Leur deman- Le chat si extra- – Ne pas donner un nom ridicule à son
der d’exposer des situations concrètes qu’ils ont pu vivre. ordinaire animal
Conclure en reformulant clairement les différents points de Conte
vue.
« Comment – Lui installer une cage, un panier... un
3. « J’écris » t’occuper de lieu à lui et le nettoyer.
ton hamster ? » – S’en occuper, l’apprivoiser et lui don-
Connaissances et compétences Documentaire ner de l’amour et de l’affection.
– Le nourrir en fonction de ses besoins.
• Adopter un point de vue pour inventer.
– Le soigner.
• Rédiger une explication. – Protéger les lieux où les animaux ont
Surprise !
besoin de vivre (exemple : des mares
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.) Bande dessinée
pour les grenouilles)
Relire la fin de chaque épisode puis chercher collectivement Escargot et tortue,
d’autres fins alternatives qui auraient pu se révéler moins tortue et escargot –
fatales pour l’escargot. Écrire les propositions des élèves au Récit
tableau. Vérifier avec la classe leur efficacité et leur vraisem-
blance (« L’escargot peut prendre la fuite, mais est-il plus ra- u Phase 3 : la synthèse (collectif puis par groupes, 20 à 30 min.)
pide que la tortue ?... ») Proposer de réaliser un document pour garder trace de ce bi-
Reformuler les idées des élèves et écrire les phrases au ta- lan et/ou le communiquer. Rédiger, par exemple, un carnet de
bleau. conseils pour savoir bien s’occuper d’un animal domestique.
Chercher le titre du carnet avec l’ensemble de la classe puis
u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 min.)
répartir les élèves en groupes hétérogènes. Chaque groupe
Demander à chaque élève de faire un choix parmi les dif- reprend une case du tableau et cherche le conseil à donner en
férentes fins alternatives au tableau. Leur faire recopier sur utilisant, par exemple, la formule : Il faut… Chercher ensuite
leur cahier de brouillon en étoffant le texte avec des détails. collectivement des exemples pour illustrer chaque conseil.
➙ Différenciation : regrouper les élèves les plus lents. Élaborer Chaque groupe choisit un ou deux exemples qui correspon-
le texte à l’oral avec eux en reprenant les structures précédentes dent au conseil qu’il a déjà rédigé. Faire écrire les phrases
pendant que le reste de la classe rédige directement. L’enseignant d’abord au brouillon pour pouvoir les corriger avant la réa-
pourra aussi avoir préparé des phrases qu’ils n’auront plus qu’à lisation.
compléter. Recopier chaque conseil et ses exemples sur une feuille ; les
illustrer.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
Lecture à la classe du plus grand nombre de textes en fonc- Prolongement
tion du temps restant. • Fabriquer le carnet de conseils en reliant les feuilles et en
Ramasser les cahiers de brouillon pour une correction indivi- composant une couverture en expression artistique.
duelle de l’orthographe. Faire recopier le texte au propre.

38 Thème 1 – Les animaux


Jouer, manger, bouger !
I. Le choix du thème • Deux poèmes contemporains (Ronde et Les Confitures) qui
célèbrent sur un ton léger le plaisir de manger, de jouer et
Le thème de la santé est un thème vaste qui peut être abordé d’être aux côtés des autres.
sous différents angles. Nous avons souhaité présenter sous
une forme agréable, voire amusante, les grands principes de
l’hygiène de vie : comment bien s’alimenter, faire de l’exer- III. Vers d’autres matières :
cice physique, mais aussi jouer et avoir des amis.
les sciences,
II. Le choix des textes le monde du vivant
• Un récit inédit (Docteur Pirouette) qui met en scène une Il est possible de lier l’étude de ce thème avec l’EPS et le
petite malade imaginaire sur un mode humoristique ; c’est monde du vivant en particulier sur :
aussi un texte qui fait des pirouettes avec les mots. • le corps humain (observer, mimer, représenter) ;
• Un texte documentaire (« Faire du sport, ça fait du bien ! »)
qui reprend brièvement quelques données scientifiques sur • les mouvements (marcher, courir, sauter... ; les muscles, les
le fonctionnement du corps humain et explique les bienfaits articulations) ;
du sport. • la respiration et les battements du cœur (les fonctions vi-
• Une affiche authentique (La santé vient en mangeant et en tales) ;
bougeant !) éditée dans le cadre du Programme national de la
santé et dont le mot d’ordre apparaît dans toutes les campa- • l’origine des aliments, la constitution des différents repas
gnes actuelles sur le juste équilibre alimentaire. et l’équilibre alimentaire ;
• Un extrait de roman (Le dîner de Zoé) où une petite fille et • les rythmes du sommeil nécessaires à notre bon dévelop-
sa baby-sitter s’affrontent sur fond d’équilibre alimentaire. pement.

D’autres lectures sur le thème de « Jouer, manger, bouger ! »


Albums Bande dessinée
– Le Géant de Zéralda, T. Ungerer, L’École des loisirs. – Petit Poilu, La Sirène gourmande, P. Bailly, C. Fraipont,
– Le Déjeuner de la petite ogresse, A. Vaugelade, L’École des Dupuis.
loisirs.
Comptine
Romans et récits – Sucré salé, H. Coffinières, Thierry Magnier.
– Le Dessert, T. Tirabosco, La Joie de lire.
– La grosse faim de P’tit Bonhomme, P. Delye, C. Hudrisier,
Didier Jeunesse.
– Quartiers d’orange, F. Legendre, N. Fortier, Thierry Magnier.

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 39


IV. Programmation

Semaine 1
Thème et débat (premières pistes)
Manuel p. 29
Langage oral ‹ Que faut-il faire pour être en forme ?
Jour 1

« Docteur Pirouette » (1)


Manuel pp. 30-31
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 4)
Cahier p. 16
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« Docteur Pirouette » (1)
Manuel pp. 30-31
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 et 6)
Cahier p. 16
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Jour 2

Le son [ɔ̃]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 36
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 19
‹ J’entends le son
« Docteur Pirouette » (1)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 30-31
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 16
Jour 3

Écriture ‹ J’écris
Le son [ɔ̃]
Manuel p. 36
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 19
‹ Je retiens
« Docteur Pirouette » (2)
Lecture Manuel p. 32-33
‹ Je comprends (questions 1 à 3)
Jour 4

Vocabulaire Cahier p. 17
‹ Je découvre les mots du texte
« Ronde »
Poésie Manuel p. 46
‹ Lecture et compréhension

Semaine 2
« Docteur Pirouette » (2)
Lecture Manuel pp. 32-33
‹ Je comprends (questions 4 à 7 )
Grammaire Cahier p. 17
‹ J’observe les phrases du texte
Jour 1

Le son [ε̃]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 37
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 20
‹ J’entends le son
« Docteur Pirouette » (2)
Lecture
‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 32-33
Langage oral
‹ Je donne mon avis Cahier p. 17
Jour 2

Écriture
‹ J’écris
Le son [ε̃]
Manuel p. 37
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 20
‹ Je retiens
« Docteur Pirouette » (3)
Manuel pp. 34-35
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 et 2)
Jour 3

Cahier p. 18
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« Ronde »
Manuel p. 46
Poésie ‹ Récitation, copie, illustration
« Docteur Pirouette » (3)
Manuel pp. 34-35
Lecture ‹ Je comprends (questions 3 et 4)
Cahier p. 18
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Jour 4

« Docteur Pirouette » (3)


Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 34-35
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 18
Écriture ‹ J’écris

40 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


Semaine 3
« Faire du sport, ça fait du bien ! »
Manuel pp. 38-39
Lecture ‹ J’observe
Cahier p. 21
Jour 1

‹ Je comprends
Les mots-étiquettes
Manuel p. 44
Vocabulaire ‹ J’observe
Cahier p. 24
‹ Je m’exerce (exercices 1, 2 et 3)
« Faire du sport, ça fait du bien ! »
Vocabulaire Manuel pp. 38-39
‹ Je découvre les mots
Langage oral Cahier p. 21
Jour 2

‹ Je donne mon avis


Les mots-étiquettes
Manuel p. 44
Vocabulaire ‹ Je m’exerce (exercices 4 et 5)
Cahier p. 24
‹ Je retiens
« La santé vient en mangeant et en bougeant ! » Manuel pp. 40-41
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 5) Cahier p. 22
Jour 3

« La santé vient en mangeant et en bougeant ! »


Manuel pp. 40-41
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots de l’affiche
Cahier p. 22
Grammaire ‹ J’observe les phrases de l’affiche
« La santé vient en mangeant et en bougeant ! »
Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 40-41
Jour 4

‹ Je donne mon avis Cahier p. 22


Écriture ‹ J’écris
« Les Confitures »
Manuel p. 46
Poésie ‹ Lecture et compréhension

Semaine 4
Créer une affiche Manuel p. 45
Jour 1

Projet d’écriture ‹ Préparation Cahier pp. 25-26


« Le dîner de Zoé » Manuel pp. 42-43
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 5) Cahier p. 23
Créer une affiche Manuel p. 45
Projet d’écriture ‹ Réalisation Cahier pp. 25-26
Jour 2

« Le dîner de Zoé »
Manuel pp. 42-43
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
Cahier p. 23
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
« Le dîner de Zoé »
Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 42-43
Jour 3

‹ Je donne mon avis Cahier p. 23


Écriture ‹ J’écris
Créer une affiche Manuel p. 45
Projet d’écriture ‹ Finalisation Cahier pp. 25-26
« Les Confitures »
Jour 4

Manuel p. 46
Poésie ‹ Récitation, copie et illustration
Langage oral Bilan du thème

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 41


Semaine 1 – Jour 1

I. Le débat manuel p. 29 qui connaissent ce mot de relire le passage du texte concerné


en y mettant l’intonation. Passer ensuite à une lecture à voix
Connaissance et compétence haute par plusieurs élèves, en n’hésitant pas à les arrêter et à
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon- donner des conseils sur les pauses ou le ton à adopter. Termi-
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les ner par une lecture magistrale.
règles de communication. Travailler ensuite sur la compréhension en posant quelques
questions : « Combien y a-t-il de personnages dans ce 1er pa-
Organisé avant la lecture des divers textes, il permet de poser ragraphe ? Quel est le seul personnage qui parle ? À quoi voit-
des questions qui introduiront à la lecture de certains textes. on dans le texte que ce personnage parle ? » Attirer l’attention
u Que faut-il faire pour être en forme ? (20 min.) des élèves sur le rôle des tirets. Attention à faire formuler des
Écrire la question du débat au tableau et laisser un temps aux phrases et à identifier les phrases du texte nécessaires pour
élèves pour réagir librement. justifier les réponses.
Puis les aider à préciser, orienter leur pensée en leur posant Faire relire le 1er paragraphe par un élève.
des questions :
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 15 min.)
« Que veut dire l’expression être en forme ? (Chercher des ex-
pressions équivalentes : être en bonne santé, ne pas être malade, Lire les questions à voix haute et s’assurer qu’elles sont bien
se sentir bien...) comprises (les faire reformuler). Pour la question 1, leur de-
– Que faut-il faire pour être en bonne santé ? (Il faut bien mander comment ils en ont déduit que Lucie est une petite
se nourrir [notion d’équilibre alimentaire], dormir suffisam- fille. « Le texte le dit-il ? À quoi peuvent-ils le deviner ? »
ment, se laver [notion d’hygiène], faire du sport, faire de la Chercher des indices dans le texte (sa maman et les bisous,
prévention [dentiste, médecin…], etc.) » une mamie, les vacances...).
Relever les différents points de vue émis par les élèves au Pour la question 2, demander aux élèves de relever les trois
tableau en les classant par domaine. Faire une synthèse sous phrases du texte qui permettent de répondre.
la forme d’une affiche qui restera présente dans la classe pen-
dant toutes les lectures de ce chapitre. Cette affiche pourra Adopter la même démarche pour la question 3.
régulièrement être enrichie au fil des lectures.
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 10 min.)

Faire reformuler ce début d’histoire par les élèves. « Les hy-


II. Étude de texte : pothèses émises lors de la phase 1 sont-elles confirmées ? Lu-
Docteur Pirouette (1) manuel pp. 30-31 cie est-elle malade ou simplement douillette ? »
1. Lecture et compréhension
2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
Connaissances et compétences
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- Connaissance et compétence
connus et manifester sa compréhension par une reformu- • Travailler sur le champ sémantique : se plaindre.
lation, des réponses à des questions.
• Lire des œuvres intégrales courtes. u Phase 1 : la liste des mots et expressions (collectif, 20 min.)
• Identifier les personnages, les événements du récit.
Poser la question 1 à la classe et interroger rapidement le
• Décrire une illustration. plus d’élèves possible. Relever les réponses au tableau. Poser
la question 2 et aider les élèves à définir faire la moue, en leur
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.) demandant de trouver des expressions de sens voisin. L’ensei-
Lire le titre et demander aux élèves d’émettre des hypothè- gnant pourra s’amuser à mimer et faire mimer l’expression.
ses sur l’histoire (phase qu’il faudra reprendre à la fin de la Écrire les propositions au tableau. Conclure en demandant
lecture du texte). Recueillir et noter sur une affiche ou au à plusieurs élèves d’énoncer l’une de ces définitions. Passer
tableau les propositions des élèves. Attirer ensuite leur atten- ensuite à la question 3 : demander aux élèves de relire la
tion sur l’illustration de la p. 30 et leur demander ce qu’elle notice en marge du texte. S’exercer à lire la phrase de Lucie
nous apprend. Procéder en deux temps : avec l’intonation qui convient pour s’assurer que le mot est
bien compris. Faire écrire au brouillon une phrase avec ce
– faire décrire les personnages, le lieu où ils se trouvent, ce
verbe. Pour les aider, leur faire chercher des exemples de si-
qu’ils font ;
tuations possibles (des animaux qui souffrent, des blessures,
– interpréter : « À partir de cette description, peut-on imagi- un chagrin...).
ner de quoi parle l’histoire ? »
u Phase 2 : l’extrapolation (individuel ou par groupes de 2, 10 min.)
u Phase 2 : le 1er paragraphe (individuel puis collectif, 10 min.)
La lecture se fera en deux temps pour d’un côté bien faire Chercher d’autres façons de se plaindre verbales et non verbales.
repérer aux enfants la structure du texte et de l’autre en fa-
ciliter la compréhension. Faire lire le 1er paragraphe silen- u Phase 3 (facultative) :
cieusement puis demander aux élèves quelles difficultés ils le cahier d’exercices p. 16 (individuel, 10 min.)
ont rencontrées, quels mots ils n’ont pas compris. Faire ex-
pliquer les mots difficiles par ceux qui savent ou les expli- Prolongement
quer. Vérifier qu’ils ont bien lu la notice explicative en marge
• En vocabulaire : chercher des expressions contraires.
du texte. Pour expliquer le verbe gémir, demander aux élèves

42 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


Semaine 1 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : u Phase 4 (facultative) :


le cahier d’exercices p. 16 (individuel, 5 min.)
Docteur Pirouette (1) manuel pp. 30-31
Prolongement
1. Lecture et compréhension
• En grammaire, commencer une affiche collective qui lis-
u Phase 1 : le résumé du texte et relecture (collectif, 10 min.)
tera les différents types de phrases (à compléter après la
découverte des encadrés des pp. 33 et 35 du manuel).
Demander aux élèves de raconter le texte lu la veille, le faire
relire d’abord silencieusement puis à voix haute par plusieurs
élèves. Veiller à ce que tous les élèves aient l’occasion de lire II. Orthographe : Le son [ɔ̃] manuel p. 36
à voix haute une partie de ce texte. Suite à cette lecture, com-
pléter les éventuelles lacunes de la synthèse de départ. Connaissance et compétence
• Reconnaître le son [ɔ̃].
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif, 10 min.)

Les questions 5 et 6 exigent un niveau de compréhension 1. « Je reconnais le son »


différent. Vérifier que les enfants connaissent le sens du mot
abonnement. Chercher des exemples (téléphone, transports...) u Phase 1 : la découverte (collectif, 5 min.)
et définir avec eux ce que pourrait être un « abonnement Cette phase introductive orale peut être menée à partir de
docteur-téléphone ». Demander aux enfants de retrouver jeux de prononciation ou de jeux d’écoute du type « Pigeon
la phrase du texte qui explique le sens de cette expression vole » (l’enseignant lit une liste de mots contenant différentes
créée par l’auteur (ligne 15). S’attarder sur le nom de l’oncle : nasales [on, in] et demande aux élèves de lever la main ou de
« Est-ce un nom qui existe ? » À partir de ce nom, anticiper cocher sur une ardoise quand ils entendent le son).
sur la suite du récit. u Phase 2 : la recherche dans un texte (individuel, 10 min.)

u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.) Lire la question 1 puis lire le texte en demandant aux élèves
de répondre sur leurs ardoises. Noter les différentes réponses
Afin que les élèves suivent bien la continuité de cette his- au tableau puis poser la question 2. Lire à nouveau le texte et
toire, commencer une affiche qui restera en classe pendant demander aux élèves de noter les mots sur leurs ardoises (l’un
l’étude des autres épisodes avec le titre, le nom de l’auteur, d’eux peut venir au tableau). Faire valider par la classe.
les personnages rencontrés et le problème à résoudre.
2. « Je cherche des mots avec le son »
u Phase 4 (facultative) :
u Questions 1 et 2 (collectif, 5 min.)
le cahier d’exercices p. 16 (individuel, 5 min.)
Poser la question 1 et laisser les enfants chercher par 2 des
2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » noms d’animaux. Interroger chaque groupe et écrire la liste
des mots trouvés au tableau. Poser la question 2.
Connaissance et compétence ➙ Différenciation : orienter si besoin les élèves en difficulté, en leur
• Reconnaître et utiliser la phrase exclamative. donnant des indices (« Il a une crinière, il est féroce... »).
3. « J’entends le son »
u Phase 1 : la découverte (individuel, 10 min.)
u Phase 1 : l’identification et la copie (individuel, 10 min.)
Lire la question 1 à la classe puis laisser les élèves lire si- Lire la consigne de l’exercice 1 et faire lire tous les mots à
lencieusement et repérer les 3 phrases du texte où Lucie voix haute. Lire ensuite les 2 premiers mots et faire remar-
se plaint. Faire écrire les phrases au tableau, puis poser les quer aux élèves que la graphie on ne correspond pas toujours
questions 2 et 3. au son [ɔ̃], puis les laisser continuer l’exercice seuls. Au mo-
ment de la correction collective, demander aux élèves d’en-
➙ Différenciation : préciser aux élèves en difficulté que les phrases tourer les lettres qui font le son [ɔ̃].
à retrouver se trouvent dans le 1er paragraphe.
u Phase 2 : la recherche d’intrus (individuel, 10 min.)
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.) Lire la consigne de l’exercice 2. Faire la première liste collec-
Quand les caractéristiques de la phrase exclamative auront tivement et demander aux élèves de justifier leurs réponses.
été énoncées par les élèves, leur demander dans quelles cir- Laisser ensuite les élèves travailler seuls et écrire les mots
constances elle est employée. Faire ensuite lire la définition intrus sur leurs ardoises. Correction individuelle.
dans l’encadré récapitulatif. ➙ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté et leur lire les
listes de mots à voix haute.
u Phase 3 : l’application de la règle (collectif puis individuel, 15 min.)
u Phase 3 (facultative) :
À l’oral, demander aux élèves d’imaginer des phrases excla- le cahier d’exercices p. 19 (individuel, 10 min.)
matives. En sélectionner quelques-unes, les écrire au tableau.
Faire préciser par quels signes ponctuer ces phrases. Prolongement
Terminer en demandant à chaque élève d’écrire une phrase • Chercher des comptines et des chants contenant le son
sur son ardoise. (« Il était une bergère, et ron et ron... »).

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 43


Semaine 1 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : u Phase 2 : la réalisation (individuel, 10 min.)

Docteur Pirouette (1) manuel pp. 30-31


Demander à chaque élève de copier l’une des phrases du ta-
bleau sur son cahier de brouillon. Rappeler ensuite que la co-
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » pie doit être sans fautes et vérifier rapidement l’orthographe
et la ponctuation. Faire écrire le petit texte dans les cahiers.
Connaissance et compétence ➙ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté et leur propo-
• Respecter les intonations de la phrase exclamative. ser de recopier une des phrases exclamatives du texte.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)
u Questions 1 et 2 (collectif, 10 min.)
Lecture à la classe du plus grand nombre de phrases en
Il s’agit de montrer ici aux élèves l’importance du point d’ex- fonction du temps restant. Correction individuelle de l’ortho-
clamation et de leur faire observer le ton que prend la voix. graphe.
Interroger le plus d’élèves possible sur la question 1. Possi-
u Phase 4 (facultative) :
bilité, en plus du questionnement prévu, de lire la première
le cahier d’exercices p. 16 (individuel, 5 à 10 min.)
partie du texte (lignes 1 à 10) pour bien marquer la différence
entre les phrases exclamatives et les phrases déclaratives.
Pour la question 2, adopter la même démarche en interro- II. Orthographe (2) :
geant le plus grand nombre et faire valider la justesse du ton Le son [ɔ̃] manuel p. 36
par la classe. Chercher d’autres expressions sur le même mo-
dèle (Vraiment, tu exagères ! ; Comme ton pull est joli !...). 1. « J’écris le son »
u Phase 1 : l’observation
2. « Je donne mon avis » (collectif, 15 min.) des différentes graphies (collectif puis individuel, 10 min.)

Connaissance et compétence Lire la consigne et la liste de mots de l’exercice 1. Expliquer


le fonctionnement du tableau puis le faire recopier aux élè-
• Exprimer un point de vue. ves sur leur ardoise ou cahier de brouillon. Lire ensuite les
trois premiers mots et les classer collectivement. Laisser les
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une élèves continuer seuls le classement. Au moment de la cor-
seule des deux. rection collective, leur demander d’entourer les lettres qui
u Question 1 (collectif, 5 à 10 min.) font le son [ɔ̃].
Pour préparer l’exercice 2, lister au tableau sous la dictée des
Pour aider les élèves, leur demander si Lucie est vraiment
élèves les mots avec la graphie om.
malade. Si oui, elle est sincère et éventuellement douillette ;
sinon, elle est capricieuse. Elle joue la comédie pour acca- Faire recopier ces mots puis leur demander de faire l’exer-
parer l’attention. Relever les différents points de vue et les cice en autonomie. Procéder à une correction collective au
énoncer clairement. Annoncer aux élèves que la suite de tableau. Mettre en valeur les lettres repérées et leur faire ré-
l’histoire permettra sans doute de répondre. sumer ce qu’ils ont observé.
Choisir avec eux deux mots référents qui serviront dans l’éla-
u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.) boration d’une affiche récapitulative et d’une fiche indivi-
Lire la question puis définir le sens de l’« abonnement doc- duelle.
teur-téléphone ». Recueillir les réponses des élèves en leur u Phase 2 : la conceptualisation (collectif, 5 min.)
demandant de les justifier. Veiller à ce que les enfants em-
ploient les mots parce que, puisque, car... Lire l’encadré « Je retiens » et demander aux élèves de pro-
poser d’autres mots pour chaque graphie.
3. « J’écris » (35 min.) u Phase 3 : l’application de la règle (individuel, 15 min.)
Vérifier l’application de la règle dans l’exercice 1. Proposer
Connaissance et compétence
l’exercice 3 en encourageant les élèves à prononcer les mots
• Écrire une phrase exclamative en lien avec l’histoire en dans leur tête avant de les épeler. Faire recopier la règle dans
respectant l’orthographe, la ponctuation, les majuscules le cahier ou le carnet de règles.
et en soignant la présentation.
u Phase 4 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 19 (individuel, 5 min.)
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
Lire la consigne. Retrouver les phrases du texte d’origine où Prolongements
Lucie se plaint et chercher collectivement d’autres phrases • En orthographe : créer collectivement une affiche avec
que Lucie pourrait prononcer. Reprendre le vocabulaire trou- les différentes graphies et des mots référents choisis pour
vé dans l’exercice « Je découvre les mots du texte ». Veiller à le son [ɔ̃] ; faire apprendre par cœur les mots de l’exer-
la cohérence avec le récit en essayant de replacer les phrases cice 2, rubrique « J’écris le son » et faire une dictée de mots
dans le texte. Écrire les phrases au tableau en rappelant la dans les jours qui suivent ; le cahier d’exercices p. 19.
présence du point d’exclamation.

44 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


Semaine 1 – Jour 4

I. Étude de texte : fant d’imaginer une phrase avec ce mot. Poser la question 3
et noter les réponses au tableau.
Docteur Pirouette (2) manuel pp. 32-33
u Phase 3 (facultative) :
1. Lecture et compréhension le cahier d’exercices p. 17 (individuel, 10 min.)
u Phase 1 : le résumé de l’épisode 1
et l’observation (collectif, 10 min.)
Faire récapituler par les élèves ce qui s’est passé dans le II. Poésie : Ronde manuel p. 46
1er épisode à l’aide de l’affiche réalisée précédemment. Au
Connaissances et compétences
besoin, relire l’épisode 1 (ou le faire relire) pour vérifier la
justesse du résumé. • Repérer les spécificités d’une écriture poétique : les rimes
Demander ensuite aux élèves d’observer et de décrire l’illus- et le rythme.
tration. Préciser qui sont les personnages représentés et ce • Dire et réciter en tenant compte de ces contraintes.
qu’ils font. Leur demander d’émettre des hypothèses sur ce
que peut bien dire Lucie. 1. Lecture et compréhension
u Phase 2 : le 1er paragraphe (individuel puis collectif, 15 min.)
u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 10 min.)
er
Faire lire le 1 paragraphe (lignes 1 à 17) silencieusement
puis demander aux élèves quelles difficultés ils ont rencon- Laisser les élèves découvrir silencieusement le texte, puis
trées. Faire lire par un élève la note concernant le mot remède procéder à un débat ouvert : « Que pensent-ils de ce texte ?
et expliquer les autres mots incompris le cas échéant. L’ex- De quoi parle-t-il ? Qu’ont-ils remarqué ? » Noter au tableau
pression piqués comme des allumettes risque de poser problème. les remarques émises.
Faire un dessin pour expliquer si nécessaire. Demander aux ➙ Différenciation : regrouper les lecteurs plus lents et lire à voix
élèves de résumer cette première partie du texte. basse les deux premières strophes.
➙ Différenciation : regrouper les enfants qui ont des difficultés en lec- u Phase 2 : la lecture à voix haute (collectif,10 min.)
ture, leur lire le texte à voix basse puis les aider à en extraire le sens.
Deux démarches sont possibles suivant le niveau de la classe :
Travailler la compréhension en posant des questions : « À qui
Lucie téléphone-t-elle ? Comment sait-on qui parle ? » Faire – soit la lecture est faite préalablement par l’enseignant pour
observer les marques du dialogue (tirets, retours à la ligne). faciliter la compréhension, en mettant bien en valeur le ton
alerte du texte ;
Pour s’assurer que le dialogue est bien compris, faire lire le
texte à 2 élèves. – soit la lecture est faite successivement par plusieurs élèves.

u Phase 3 : le 2nd paragraphe (individuel puis collectif, 15 min.) u Phase 3 : la compréhension (collectif, 30 min.)

Passer à la lecture du 2nd paragraphe et procéder de la même Pour aider les élèves à mieux observer et comprendre, poser
manière que pour le 1er. des questions plus précises : « De quel genre de texte s’agit-il ?
Quel est le titre de ce poème ? Comment le texte est-il dis-
S’assurer également que la construction de certaines phrases a
posé ? Combien y a-t-il de strophes ? »
été bien comprise en cherchant des expressions équivalentes.
Travailler sur le premier vers : « À quoi cette phrase fait-elle
u Phase 4 : « Je comprends » (collectif, 10 min.) penser ? (À la chanson enfantine Entrez dans la ronde) Com-
Poser la question 1, faire retrouver et relire la phrase du texte bien de fois le mot ronde est-il écrit ? À quelle place dans
qui permet de répondre (lignes 6 à 8). Demander aux élèves chaque strophe ? » Faire comparer les premiers vers des trois
ce qu’ils ont compris. Passer à la question 2 et faire égale- premières strophes et noter le verbe qui change à chaque fois
ment reformuler la phrase-réponse (lignes 11 et 12). Faire (entrez, sautez, tournez). Les rapprocher de la chanson enfan-
préciser le nombre de grimaces. Terminer par la question 3 tine Entrez dans la ronde que l’enseignant pourra faire écouter
et s’assurer que le mot efficace est compris. Chercher des ex- au besoin. Demander aux enfants de relever le premier vers
pressions équivalentes (ici, « qui soigne vraiment »). Relever de la 4e strophe et de l’expliciter. Le mot ronde prend ici un
la phrase qui prouve qu’elle est guérie. sens très différent. Faire prendre conscience aux enfants que
l’auteur joue sur les mots. Chercher ensuite quel autre mot
u Phase 5 : la synthèse (collectif, 15 min.)
est répété dans chaque strophe (monde). Relire la 3e strophe
Faire relire le texte par plusieurs élèves. Leur demander de et en chercher le sens.
raconter cette histoire depuis le début et d’émettre des hypo-
thèses sur la suite : « Que va-t-il se passer ? » u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 min.)
Conclure en récapitulant : « C’est un poème de quatre stro-
2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte » phes sur le rythme d’une ronde pour chasser les soucis du
monde et se réjouir de tous les bonheurs. »
Connaissance et compétence
• Travailler sur un champ sémantique (s’amuser). Demander aux élèves de trouver l’auteur et le titre du re-
cueil. « Que pensent-ils du titre ? »
u Phase 1 : le travail sur le sens (collectif, 10 min.) u Phase 5 : l’apprentissage (collectif, 10 min.)
Faire lire la question 1 et la reformuler. Faire relever les mots À partir de l’analyse du poème, demander aux élèves sur quel
ou expressions et les écrire au tableau. En profiter pour de- ton il faut le lire.
mander aux élèves ce qu’ils pensent de la maladie de Lucie.
Faire lire chaque strophe par des élèves différents et deman-
u Phase 2 : la décomposition d’un mot (individuel puis collectif, 20 min.) der à la classe d’apprécier si la lecture est joyeuse et bien
Poser la question 2 et leur demander d’écrire la réponse sur adaptée.
leur ardoise. Valider les réponses et demander à chaque en- Aider les élèves à apprendre par cœur la poésie.

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 45


Semaine 2 – Jour 1

I. Étude de texte (2) : u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 17


Docteur Pirouette (2) manuel pp. 32-33

1. Lecture et compréhension II. Orthographe : Le son [ε̃]. manuel p. 37

u Phase 1 : le résumé du 1er paragraphe Connaissance et compétence


et relecture (collectif, 10 min.) • Reconnaître le son [ε̃].
Demander aux élèves de raconter le texte lu la veille en rap-
pelant le remède trouvé par le docteur, faire relire d’abord 1. « Je reconnais le son »
silencieusement puis à voix haute ce 1er paragraphe par plu-
sieurs élèves. Compléter les éventuelles lacunes de la synthè- u Phase 1 : la découverte (collectif, 5 min.)
se de départ après cette lecture. Cette phase introductive orale peut être menée à partir de
jeux de prononciation ou de jeux d’écoute du type « Pigeon
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif, 10 min.)
vole » (l’enseignant lit une liste de mots contenant différentes
Lire le texte a partir de la ligne 18 et poser les questions 4 à 7. nasales [in, on, an] et demande aux élèves de lever la main ou
Les questions 4 et 5 ont leur réponse explicite dans le texte. de cocher sur une ardoise quand ils entendent le son).
La question 6 exige une relecture plus fine du texte pour per-
mettre aux élèves de justifier leur réponse. Précisez que cette u Phase 2 : la recherche dans un texte (individuel, 10 min.)
question porte sur le 2nd paragraphe « Lucie ne pense plus Lire la question 1 puis lire le texte en demandant aux élèves
aux picotis ». La question 7 fait référence au sens figuré : évo- de répondre sur leurs ardoises. Noter les différentes réponses
quer les mouvements des ailes de papillon pour essayer de au tableau et analyser avec les erreurs s’il y en a. Poser la
faire comprendre l’expression. La faire mimer si nécessaire question 2. Lire à nouveau le texte et demander aux élèves de
en retrouvant la phrase du texte qui explique ce qui arrive noter les mots sur leurs ardoises. Faire valider par la classe.
aux doigts de Lucie (ligne 27).
Chercher dans le texte d’autres phrases qui font appel à des 2. « Je cherche des mots avec le son »
comparaisons. u Phase 1 : l’identification et la copie (individuel, 10 min.)
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.) Lire la consigne de l’exercice 1 et faire dire toute la suite des
Conclure en résumant l’histoire avec les élèves. Revenir à la nombres à voix haute. Demander ensuite à chacun de noter
question posée dans « Je donne mon avis » p. 31. (en chiffres) les nombres qui contiennent le son étudié. Vérifier
« Lucie se plaint-elle encore ? Est-elle malade ? Que va-t-il se rapidement. Écrire les nombres en lettres au tableau et deman-
passer dans le prochain épisode ? » der aux élèves de venir entourer les lettres qui font le son [ε̃].
Noter les différentes hypothèses émises au tableau (ou sur l’affiche).
u Phase 2 : la recherche du contraire (par groupes de 2, 10 min.)
u Phase 4 (facultative) : Lire la consigne de l’exercice 2 à la classe et laisser les en-
le cahier d’exercices p. 17 (individuel, 5 min.) fants chercher par groupes de 2.
Écrire les propositions des enfants au tableau en vérifiant
2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
bien que le contraire trouvé contient le son [ε̃].
Connaissance et compétence
3. « J’entends le son »
• Reconnaître et utiliser la phrase interrogative.
u Phase 1 : le classement dans un tableau (individuel, 10 min.)
u Phase 1 : l’observation (individuel, 5 min.) Lire la consigne de l’exercice 1, rappeler le fonctionnement du
Lire la question 1 pour vérifier si la leçon précédente a bien tableau, puis le faire construire aux élèves sur leur cahier de
été comprise. Puis revenir au début du texte pour répondre brouillon. Lire ensuite les deux premiers mots, les classer collec-
aux questions 2 et 3. Le point d’interrogation est déjà connu tivement puis laisser les élèves continuer seuls le classement.
des élèves. Pour s’en assurer, leur demander de retrouver les Au moment de la correction collective, demander à quelques
points d’interrogation dans la p. 33 du manuel. Leur deman- élèves de venir entourer au tableau les lettres qui font le son [ε̃].
der ensuite pourquoi, à leur avis, il y en a autant. ➙ Différenciation : pour les élèves en difficulté, chercher les deux
Amener ainsi les élèves à la définition d’une phrase interrogative. premiers mots avec eux.
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.) u Phase 2 : la recherche d’intrus (collectif puis individuel, 10 min.)
À l’oral, demander à chacun de poser une question ; en noter Lire la consigne de l’exercice 2. Chercher collectivement
quelques-unes au tableau, puis leur demander d’écrire une l’intrus de la première colonne et demander aux élèves de
question sur leur ardoise. justifier leurs réponses. Laisser ensuite les élèves travailler
Vérifier rapidement la présence du point d’interrogation et seuls et écrire les mots intrus sur leurs ardoises. Correction
corriger leurs éventuelles erreurs. individuelle. Faire remarquer comment le e final modifie la
Faire ensuite lire la définition dans l’encadré récapitulatif. prononciation.
u Phase 3 : l’application de la règle (individuel, 15 mn) ➙ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté et leur lire les
Commencer par demander aux enfants de compter le nombre listes de mots.
de phrases de la rubrique « Je découvre les mots du texte » u Phase 3 (facultative) :
et le nombre de phrases interrogatives. le cahier d’exercices p. 20 (individuel, 10 min.)
Écrire au tableau différents types de phrases. Demander aux
élèves d’identifier chacune des phrases puis de nommer les Prolongement
points qui les terminent. Conclure en demandant de rappeler
• Inventer une comptine qui rime avec le son [ε̃].
le rôle de la phrase interrogative.

46 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


Semaine 2 – Jour 2

I. Étude de texte (3) : l’orthographe. Rappeler ensuite que la copie doit être sans
fautes et faire écrire le petit texte dans les cahiers.
Docteur Pirouette (2) manuel pp. 32-33
➙ Différenciation : les élèves plus lents peuvent reprendre l’une des
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » questions déjà écrites au tableau.
Connaissance et compétence u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
• Respecter les pauses et les intonations indiquées par les Lecture à la classe du plus grand nombre de textes en fonc-
signes de ponctuation (points et virgules). tion du temps restant. Correction individuelle de l’orthogra-
phe.
u Questions 1 à 3 (collectif, 15 min.)
Faire lire la question du docteur Pirouette par un grand nom- u Phase 4 (facultative) :
bre d’élèves pour constater que la voix monte lorsqu’on pose cahier d’exercices p. 17 (individuel, 5 à 10 min.)
une question. Pour la question 3, écrire les propositions des
enfants au tableau (elles serviront pour l’exercice « J’écris »).
L’enseignant pourra aussi faire imaginer en jeu de rôle une II. Orthographe (2) : Le son [ε̃] manuel p. 37
consultation chez le médecin. 1. « J’écris le son »
Lire l’ensemble du texte à 2 voix en marquant bien la diffé-
rence entre les phrases exclamatives, la phrase interrogative u Phase 1 : l’observation des différentes
et les phrases déclaratives. graphies (collectif puis individuel,10 min.)

2. « Je donne mon avis » Lire la consigne et la liste de mots de l’exercice 1, puis faire
recopier le tableau sur le cahier de brouillon. Lire ensuite
Connaissance et compétence les 3 premiers mots et les classer collectivement. Laisser les
élèves continuer seuls le classement. Au moment de la cor-
• Savoir exprimer un point de vue et le justifier.
rection collective, demander aux élèves d’entourer les lettres
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une qui font le son [ε̃].
seule des deux selon le temps disponible. Pour préparer l’exercice 2, lister au tableau sous la dictée des
u Question 1 (collectif, 5 à 10 min.) élèves les mots avec la graphie im.
Lire la question 1 à voix haute puis rappeler les remèdes que Faire recopier ces mots puis leur demander de faire l’exer-
propose le docteur Pirouette. Demander aux enfants s’il s’agit cice en autonomie. Procéder à une correction collective au
de remèdes habituels. Faire la liste des remèdes plus usuels tableau. Mettre en valeur les lettres repérées et leur faire ré-
et les comparer avec ceux proposés par le docteur Pirouette. sumer ce qu’ils ont observé.
Recueillir leurs réactions en les aidant à préciser leur pensée Choisir avec eux deux mots-référents qui serviront dans l’éla-
avec l’utilisation d’adjectifs (faux, drôles, amusants, bizarres, boration d’une affiche et d’une fiche récapitulative.
trompeurs...).
u Phase 2 : la conceptualisation (collectif, 5 min.)
u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.)
Faire définir le mot pirouette au sens propre (en EPS : « un Lire l’encadré « Je retiens » et demander aux élèves de pro-
tour entier sur soi-même ») mais aussi au sens figuré (« éviter poser d’autres mots pour chaque graphie.
une question embarrassante en répondant à côté »). « Dans u Phase 3 : l’application de la règle (individuel, 15 min.)
quel sens faut-il comprendre ici le mot ? » Leur demander de
justifier leurs réponses. Proposer l’exercice 3 en encourageant les élèves à prononcer
les mots dans leur tête avant de les épeler. Faire recopier les
3. « J’écris » mots, puis la règle dans le cahier ou le carnet de règles.
Conclure en lisant à voix haute des mots comme imbattable,
Connaissance et compétence
injuste, important... et demander aux enfants d’écrire n ou m
• Écrire une phrase interrogative. sur leur ardoise en fonction de l’orthographe du mot.

u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.) u Phase 4 (facultative) :


Lire la consigne et la faire reformuler. Reprendre éventuelle- le cahier d’exercices p. 20 (individuel, 5 min.)
ment les phrases notées plus haut (rubrique « Je m’exerce à
lire et à dire à voix haute ») en chercher d’autres et les noter Prolongement
au tableau. Rappeler la nécessité de la majuscule et du point • En orthographe : créer collectivement une affiche avec les
d’interrogation. différentes graphies et des mots-référents choisis pour le
u Phase 2 : la réalisation (par groupes de 2, 15 à 20 min.) son [ε̃]. Faire apprendre par cœur les mots de l’exercice 3,
rubrique « J’écris le son » et faire une dictée de mots dans
Répartir les tâches dans chaque groupe d’élèves : l’un écrit la les jours qui suivent.
question au brouillon, l’autre la réponse. Vérifier rapidement

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 47


Semaine 2 – Jour 3

I. Étude de texte : nir des indices en sériant la recherche (par exemple, tout ce
qui se trouve sur la tête). Écrire les réponses au tableau sous
Docteur Pirouette (3) manuel pp. 34-35 la dictée des élèves.
1. Lecture et compréhension ➙ Différenciation : les lecteurs rapides peuvent aussi aller chercher
des mots dans les deux épisodes précédents.
Connaissances et compétences
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.)
connus et manifester sa compréhension dans une refor- Demander aux enfants d’organiser leurs réponses en trou-
mulation, des réponses à des questions. vant un classement (par exemple : la tête, les membres, le
• Lire des œuvres intégrales courtes. tronc... ou l’intérieur [la gorge, l’intestin...] et l’extérieur [la
peau, les cheveux...]).
• Décrire une illustration.
u Phase 3 : l’écriture (collectif puis individuel, 10 min.)
u Phase 1 : le résumé des épisodes 1 et 2 Chercher collectivement toutes les façons possibles de répon-
et l’observation (collectif, 10 min.) dre à la question 3. Demander aux élèves de décrire d’abord
Faire récapituler par les élèves ce qui s’est passé dans les un chardon puis de trouver quelles sensations provoque ce
deux premiers épisodes. Au besoin, procéder à une lecture genre de plante. Chercher des expressions équivalentes pour
magistrale. la faire comprendre aux enfants. Écrire au tableau quelques-
Demander ensuite aux élèves de décrire l’illustration et unes de ces expressions, puis leur demander d’écrire chacun
d’émettre des hypothèses sur le déroulement de l’histoire et une phrase au brouillon. Vérifier l’orthographe et faire reco-
sur le personnage qui accompagne Lucie. pier cette phrase sur le cahier.
➙ Différenciation : compléter la consigne pour les plus habiles en
u Phase 2 : le 1er paragraphe demandant une phrase exclamative.
(lignes 1 à 10) (individuel puis collectif, 15 min.)
Faire lire le 1er paragraphe silencieusement. Demander aux u Phase 4 (facultative) :
élèves de le résumer et de dire les difficultés qu’ils ont ren- le cahier d’exercices p. 18 (individuel, 5 min.)
contrées. « Pourquoi peut-on effectivement dire qu’elle a mal
partout ? » Chercher toutes les parties du corps énumérées.
Souligner les mots utilisés par Lucie pour dire qu’elle a mal
II. Poésie : Ronde manuel p. 46

(chardons, ricochets, marteau-piqueur, abeilles, clous). Demander Connaissances et compétences


aux élèves d’expliquer ces expressions, de chercher des équi-
valences (ça pique, ça fait mal...) et noter que celles utilisées • Dire un poème de mémoire, en l’interprétant avec l’in-
par Lucie sont beaucoup plus imagées et amusantes. tonation.
➙ Différenciation : regrouper les enfants qui ont des difficultés en • Copier avec soin, en respectant la mise en page, un texte
lecture (en particulier pour ces expressions), leur relire le texte et en prose ou un poème appris en récitation. L’illustrer.
reprendre ces expressions une à une si nécessaire.
u Phase 1 : la récitation (individuel, 10 min.)
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 10 min.)
Interroger oralement plusieurs élèves. Veiller au respect de la
Poser la question 1 et faire attention à bien faire chercher ponctuation et à la restitution du ton défini lors de l’étude du
la réponse dans la 1re phrase et non à énumérer toutes les texte (en particulier le Hou ! final).
maladies qui sont écrites au passé (Lucie a eu mal partout).
Passer à la question 2, demander aux enfants de trouver dans u Phase 2 : la copie et l’illustration (collectif puis individuel, 30 min.)
le texte la phrase qui permet de répondre (ligne 12 : Allo ; – Le repérage des caractéristiques
Lucie téléphone au docteur Pirouette et, cette fois, elle est Demander aux enfants d’observer à nouveau le texte dans
sincère en lui disant qu’elle s’ennuie). Opposer le mot nulle leur manuel et de récapituler ce qui a été dit sur sa structure
part au mot partout. (4 strophes séparées par une ligne, un dernier vers très court).
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 10 min.)
Attirer ensuite leur attention sur les majuscules qui commen-
cent chaque vers. Ne pas oublier ni le titre ni l’auteur.
Mettre en relation ce qu’on vient de lire avec ce que les il-
lustrations indiquaient. Demander aux enfants quel remède – La copie et l’illustration
va pouvoir inventer le docteur Pirouette cette fois-ci ? Noter Faire recopier le texte dans les cahiers en insistant bien sur
toutes les propositions des enfants pour pouvoir les comparer une reproduction exacte de la mise en page et sur l’attention
avec la fin de l’histoire telle qu’elle est écrite. à porter à l’orthographe. Corriger les productions avant que
les élèves ne les illustrent.
2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte » Possibilité pour les élèves de s’inspirer de l’illustration du
manuel.
Connaissances et compétences
➙ Différenciation : proposer de ne recopier que la 1re et la der-
• Désigner par les termes adéquats les différentes parties nière strophes (en mettant des points de suspension où le texte a
du corps. été coupé).
• Classer des mots par catégorie sémantique.
Prolongements
u Phase 1 : la recherche de vocabulaire (collectif, 10 min.)
• Faire un collage pour l’afficher en classe, chacun réalisant
Pour aider à répondre aux questions 1 et 2, l’enseignant un dessin d’enfant qui joue.
pourra utiliser un schéma simplifié du corps humain. Possi-
• Chercher des rondes chantées ou simplement rythmées.
bilité de se référer au cahier d’exercices p. 17 et de leur four-

48 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


Semaine 2 – Jour 4

I. Étude de texte (2) : II. Étude de texte (3) :


Docteur Pirouette (3) manuel pp. 34-35 Docteur Pirouette (3) manuel pp. 34-35
1. Lecture et compréhension 1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute »
u Phase 1 : le résumé des épisodes précédents Connaissance et compétence
et l’observation (collectif, 10 min.)
• Savoir reconnaître les rimes.
Faire raconter toute l’histoire de Lucie et de ses maladies.
Relire le début de ce dernier épisode. Reprendre toutes les
u Questions 1 à 4 (collectif, 15 min.)
hypothèses proposées lors de la synthèse précédente : « Quel
remède va inventer le docteur Pirouette ? » Il s’agit ici de faire entendre aux élèves les mots qui riment.
Faire isoler les phonèmes communs [ɔ̃] et [ε] pour les ques-
u Phase 2 : les 2 derniers paragraphes (individuel puis collectif, 10 min.) tions 1 et 2 ; [r] [εj] et [u] pour la question 3. Chercher collec-
Passer à la lecture de la fin de l’histoire. Terminer par une tivement des phrases qui riment entre elles pour la question
lecture magistrale du texte et vérifier la compréhension en 4. Demander à chacun d’en trouver une autre et interroger
faisant reformuler ce passage par les élèves. oralement le plus d’élèves possibles. Écrire ces phrases au ta-
bleau dans l’optique de préparer l’exercice « J’écris ».
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 15 min.)
➙ Différenciation : demander aux élèves les plus rapides de trou-
Pour la question 3, demander aux élèves d’écrire le nom de ver des rimes dans le début de l’histoire p. 30.
la maladie sur leur ardoise ou cahier de brouillon. Les laisser
s’exprimer sur un moment d’ennui qu’ils ont pu connaître et 2. « Je donne mon avis »
le remède qu’ils ont trouvé. Conclure en posant la question
4. Leur demander de trouver dans le texte la phrase qui mon- Connaissance et compétence
tre que Lucie s’amuse bien et la faire lire à voix haute. La • Savoir exprimer un point de vue et le justifier.
première partie de la question sera traitée oralement.
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 10 min.)
u Question 1 (collectif, 5 à 10 min.)
Cette question permet de vérifier la compréhension du sens
Faire relire le texte par plusieurs élèves. Comparer cette fin
général du texte par les élèves. Leur demander de justifier
avec les hypothèses formulées avant la lecture. « Quelle fin
leur point de vue.
préfèrent-ils : celle qu’ils avaient imaginée ou celle inventée
par Corinne Albaut ? » u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.)

2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » Rappeler en quoi consistent les remèdes du docteur Pirouet-
te. Aider les élèves en leur posant des questions : « Les remè-
Connaissance et compétence des habituels sont-ils agréables ? Quels sont ceux qui sont
agréables ? Ceux du docteur Pirouette le sont-ils ? » Conclure
• Connaître les différents types de phrases interrogatives.
que les rires et les jeux font souvent oublier la douleur.
u Phase 1 : la révision (individuel, 5 à 10 min.) u Question 3 (collectif, 5 à10 min.)
Les questions 1 et 2 permettent de vérifier l’acquisition des Laisser un petit temps aux élèves pour expliquer s’ils s’en-
notions abordées lors des leçons précédentes. Demander aux nuient et ce qu’ils font pour échapper à cet ennui.
élèves de recopier au moins une phrase de chaque type. Véri- 3. « J’écris »
fier la ponctuation.
➙ Différenciation : indiquer aux élèves les plus lents le paragraphe Connaissance et compétence
où se trouve la phrase interrogative. • Savoir écrire des rimes.
u Phase 2 : la découverte (collectif puis individuel, 15 min.)
re
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
Lire la 1 phrase de la question 3 à la classe puis laisser les
Lire la consigne et la faire reformuler. Identifier et lister les
élèves trouver les différentes formes possibles (Est-ce que,
différents bobos possibles des enfants. Reprendre les rimes
Est-elle...). Procéder de la même façon pour la 2nd phrase. S’ils
trouvées dans la rubrique « Je m’exerce à lire et à dire à voix
ne la trouvent pas seuls, la leur proposer et l’écrire au tableau
haute » et/ou en chercher d’autres et les noter au tableau.
(« Le docteur Pirouette sait-il... ? » avec la reprise et l’inversion
du sujet). Les élèves cherchent seuls et écrivent sur l’ardoise u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 min.)
ou au brouillon la dernière transformation. Demander à chaque élève d’écrire au moins une phrase. Véri-
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.) fier rapidement que chacun a bien utilisé des rimes. Corriger
rapidement ces phrases et faire recopier dans le cahier.
Vérifier les réponses, puis écrire au tableau toutes les phrases
trouvées. Faire ensuite lire la définition dans l’encadré. u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)

u Phase 4 : l’application de la règle (individuel, 10 min.) Lecture à la classe du plus grand nombre de textes en fonction
du temps restant. Correction individuelle de l’orthographe.
Relire les questions de la rubrique « Je comprends ». Pro-
poser d’autres transformations et veiller à ce que les enfants u Phase 4 (facultative) :
trouvent une phrase interrogative avec inversion du sujet. le cahier d’exercices p. 18 (individuel, 5 à 10 min.)

Prolongement Prolongement
• Compléter l’affiche collective sur les types et formes de • Mettre bout à bout toutes les phrases proposées pour
phrases. écrire une complainte de la classe.

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 49


Semaine 3 – Jour 1

I. Étude de document : u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.)

Faire du sport, ça fait du bien ! manuel pp. 38-39


Lire et répondre à la question 4 qui servira de synthèse. De-
mander aux enfants de reprendre tous les arguments que
1. Lecture et compréhension donne le document : se muscler, mieux respirer, avoir et dépenser
de l’énergie, s’amuser.
Connaissances et compétences
• Lire et comprendre un texte documentaire en sachant Prolongements en sciences et EPS
mettre en relation les textes et les illustrations. • Profiter des activités physiques pour écouter et compter
• Comprendre et savoir se servir de l’organisation d’un texte les battements de cœur au repos et immédiatement après
documentaire pour trouver rapidement une information. l’effort, les comparer ; les mettre en relation avec l’essouf-
flement. Expliquer le rôle du cœur.
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.)
Laisser quelques instants les élèves découvrir seuls le docu-
ment. Recueillir leurs observations spontanées. Poser quel-
II. Vocabulaire :
ques questions si nécessaire pour guider leurs premières ré- Les mots-étiquettes manuel p. 44
flexions : « Que dit le titre ? De quoi parle ce texte ? En quoi
ce texte diffère-t-il des récits ou des poèmes ? Sait-on déjà ce Connaissance et compétence
que l’on va trouver comme informations ? » Puis passer à une • Classer les mots par catégorie sémantique.
observation plus fine du texte.
u Phase 2 : « J’observe » (collectif, 15 min.)
u Phase 1 : « J’observe » (collectif puis individuel, 15 min.)

Poser les questions 1 et 2. Faire lire le titre et observer les Poser les questions 1 et 2. Faire citer les aliments représen-
photographies. Vérifier que les enfants ne confondent pas tés dans chaque case puis chercher collectivement le mot qui
photographies avec schémas ou dessins. peut les chapeauter ; expliquer le mot si cette séquence est
La question 3 porte sur l’organisation du texte en paragra- réalisée avant l’étude de l’affiche. Poser la question 3. Faire
phes et la fonction des sous-titres. Les faire lire puis mettre écrire à chacun sur l’ardoise le plus grand nombre de mots ;
en relation le sous-titre avec le paragraphe qui suit. Conclure les répertorier ensuite au tableau sous la dictée des élèves. En
en formulant clairement le rôle du sous-titre. vérifier l’exactitude.
S’assurer avec la question 4 que les enfants savent identifier u Phase 2 : « Je m’exerce » (individuel puis collectif, 15 min.)
le schéma. Expliquer ensuite ce qu’est un schéma (un dessin Lire la question 1. Définir chaque objet en cherchant ce qui
simplifié pour montrer l’essentiel). Comparer avec une pho- le rapproche ou non des autres. Faire trouver ensuite le titre
tographie ou une radiographie. de chaque liste.
Rappeler le rôle et la synthèse d’un texte documentaire : textes Laisser les élèves travailler en autonomie sur la première
courts sous-titrés, photographies et schémas explicatifs ou illus- liste de la question 2. Veiller à ce que la copie soit sans fautes
tratifs. Rappeler l’objet du documentaire, résumé dans son titre. et procéder à la correction.
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 30 min.) ➙ Différenciation : raccourcir la liste pour les élèves plus lents.
Pour toutes les questions, demander aux élèves de citer le Travailler la 2nde liste oralement ; chercher si on aurait pu
paragraphe dans lequel ils peuvent trouver l’information trouver une autre désignation que contes pour regrouper ces
demandée. La question 1 comporte un piège puisque la ré- titres (histoires, dessins animés, livres, albums...)
ponse n’est pas dans le paragraphe dont le sous-titre utilise le Lire la consigne de l’exercice 3. Faire la première liste collec-
mot muscler, mais dans dépenser l’énergie. tivement et demander aux élèves de justifier leurs réponses en
Pour la question 2, il faut mettre en relation inspirer et res- trouvant le mot couleur. Ensuite laisser les élèves travailler en
pirer pour trouver le paragraphe qui contient la réponse. La autonomie et écrire les mots intrus sur leurs ardoises. Procé-
question 3 est plus simple ; cependant, le fait que le cœur der à une correction rapide. Mettre en commun les différents
soit un muscle a besoin d’être explicité. Penser à apporter mots-étiquettes proposés pour chacune des listes. Conclure
une documentation scientifique pour préciser ce qui pose que plusieurs solutions sont possibles pour une même liste.
problème aux élèves (observer les mouvements que l’on fait
quand on respire à fond ; observer des radios de poumons ; u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
mettre en évidence l’air qu’on rejette…). Lire l’encadré « Je retiens ».

Semaine 3 – Jour 2

I. Étude de document (2) : u Phase 1 : la recherche de vocabulaire


autour du sport (collectif puis individuel, 15 min.)
Faire du sport, ça fait du bien ! manuel pp. 38-39
Demander aux élèves de répondre à la première partie de la
1. Vocabulaire : « Je découvre les mots » question 1. Plusieurs réponses sont possibles : montrer qu’el-
les sont plus ou moins précises (plongeon/natation, jeu de
Connaissance et compétence ballon / football, patinage / roller...).
• Désigner par les termes adéquats des activités en liaison Demander ensuite à chacun d’écrire sur son ardoise ou au
avec la vie quotidienne. brouillon d’autres noms de sports. Les lire et les écrire au ta-

50 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


bleau. Les classer en cherchant le mot-étiquette (sports aqua- u Question 2 (collectif, 10 min.)
tiques, de plein air, de montagne... individuel / par équipe...). Pour cette question, s’inspirer de la liste des sports préalable-
La question 2 va obliger les enfants à rechercher des ver- ment définie avec les élèves. De la même manière que pour la
bes. Les faire chercher collectivement (plonger, shooter, faire question 1, veiller à ce que les élèves justifient leurs réponses.
une passe...) puis procéder comme pour l’exercice précédent
en listant et classant tous les verbes au tableau. Demander Prolongement
à chacun d’écrire une phrase avec ces mots. Corriger rapide- • Travail sur les jeux Olympiques.
ment puis faire recopier dans le cahier.
u Phase 2 : la recherche de mots
de la même famille (individuel, 15 min.) II. Vocabulaire (2) :
Recherche individuelle au brouillon pour la question 3. Noter Les mots-étiquettes manuel p. 44
au tableau les mots trouvés (respirer, respiration, expirer...). Ob- u Phase 1 : la révision (collectif, 10 min.)
server qu’ils ont tous une partie commune, l’entourer. Mimer
Demander aux élèves de définir ce qu’est un mot-étiquette.
ces actions puis essayer de les faire expliquer par les élèves.
Faire relire l’encadré « Je retiens » et demander aux élèves de
Conclure en écrivant les définitions sur le cahier (inspirer :
trouver un mot-étiquette, par exemple, pour tout le contenu
faire entrer l’air dans les poumons ; expirer...).
de leur cartable.
u Phase 3 (facultative) : le cahier d’exercices p. 21 u Phase 2 : l’application de la règle (individuel puis par groupes, 20 min.)
Prolongement Lire l’exercice 4, trouver et écrire sur ardoise le mot-étiquet-
te de la 1re phrase. Corriger, puis laisser les élèves trouver
• Expérimenter ces actions en EPS en rappelant les défi- seuls les autres mots-étiquettes au brouillon. Après la correc-
nitions. tion collective, faire recopier sur le cahier les quatre phrases
complétées.
2. Expression orale : « Je donne mon avis » ➙ Différenciation : pour les élèves en difficulté, ne faire recopier
que deux phrases.
Connaissance et compétence
Pour l’exercice 5, répartir les élèves en groupes hétérogènes
• Savoir exprimer un point de vue et le justifier.
de 4. Chaque groupe doit trouver le plus de mots possible dans
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une un temps limité (5 min.). Procéder à une correction collective
seule des deux selon le temps disponible. et au comptage des mots pour la désignation du vainqueur.

u Question 1 (collectif, 10 min.)


u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
Faire observer des planches de dictionnaire : chercher le mot-
Lire la question à voix haute, puis faire rappeler les bienfaits
étiquette, puis expliquer en quoi ces classements sont utiles.
du sport tels qu’ils ont été définis dans le document. Interro-
ger le plus d’enfants possible en veillant à ce qu’ils justifient u Phase 4 (facultative) :
leurs réponses. le cahier d’exercices p. 24 (individuel, 10 min.)

Semaine 3 – Jour 3

I. Étude de l’affiche : La santé vient Faire observer aux élèves les caractères, la couleur et la
taille des lettres du titre. Leur demander pour quelle raison,
en mangeant et en bougeant ! manuel pp. 40-41 d’après eux, ces choix ont été faits.
Connaissance et compétence Les questions 2 et 3 renvoient aux jeux d’enfants qui servent
à illustrer l’affiche. Les nommer en utilisant les expressions
• Repérer les caractéristiques d’une affiche. travaillées dans la leçon sur le vocabulaire sur le sport (ma-
nuel p. 39). Faire une phrase complète pour chaque jeu. Leur
1. Lecture et compréhension demander pour quelle raison des sports ont été choisis pour
illustrer cette affiche. S’ils ont du mal à répondre, leur faire
u Phase 1 : la découverte de l’affiche (individuel puis collectif, 15 min.)
de nouveau observer l’affiche pour prendre de nouveaux in-
Laisser un temps d’observation silencieuse aux élèves, puis dices permettant de répondre (le texte : « Bouger de 30 minu-
faire lire le texte à voix haute. Les laisser réagir et poser leurs tes à 1 heure par jour »).
questions. Poser un certain nombre de questions complémen- Enchaîner sur la question 4 qui découle logiquement de la
taires pour structurer leurs observations : « En quoi ce docu- précédente. Expliquer que les affiches adaptent leur message
ment est-il différent de ceux déjà lus dans le manuel ? Com- et les informations en fonction du public qu’elles souhaitent
ment se nomme ce type de texte ? » Écrire au tableau le mot atteindre.
affiche. Chercher où l’on voit des affiches et leur fonction. La question 5 porte sur le message. Ici, plusieurs conseils
Distinguer les affiches publicitaires des affiches informa- sont donnés. Faire relire la première case en haut de la page.
tives, électorales, des tracts, des affiches qui véhiculent des Chercher le conseil qui est donné et veiller à ce que l’énoncé
messages (environnement…), etc. restitué soit complet (limiter la consommation de sucré, salé,
Commencer une fiche ou une affiche collective sur ce type de gras). Procéder de même pour les trois cases suivantes (eau,
texte où l’on notera au fur et à mesure ce qui la caractérise. féculents, fruits). Faire retrouver les verbes nécessaires à la
compréhension (boire, manger), puis demander aux élèves
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif puis individuel, 25 min.) d’écrire les conseils donnés dans les deux cases en bas de la
Lire la question 1 et demander aux enfants de repérer le ti- page sur leur cahier de brouillon. Vérifier que les mots soient
tre. « Qu’est-ce qui le caractérise ? À quoi le reconnaît-on ? » remis dans le bon ordre.

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 51


➙ Différenciation : relire à voix basse les deux cases en bas de la Demander aux élèves d’identifier les mots-étiquettes à écrire
page avec les enfants les moins habiles ; transformer collectivement dans chaque colonne. Répartir la classe en groupes hétéro-
ces conseils en phrases et ne leur faire recopier qu’une seule de ces gènes. Demander à chaque groupe de compléter l’un des ta-
deux phrases. bleaux. Les reproduire au tableau pour une correction col-
lective.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 15 min.)
Demander aux élèves de formuler ce qu’ils ont retenu : « À Fruits Produits Viandes, œufs
Féculents
quoi sert cette affiche ? À qui s’adresse-t-elle ? Que faut-il et légumes laitiers et poissons
faire pour être en bonne santé ? » Écrire sous leur dictée ces
réponses sur l’affiche amorcée en début de leçon.

Prolongement
• Chercher d’autres affiches. Approfondir les notions évo-
quées (la cible ou le public), les moyens utilisés pour atti- Sucré
rer l’attention, éventuellement les dangers de la publicité.
Gras
2. Vocabulaire : « Je découvre les mots de l’affiche » Salé

Connaissances et compétences ➙ Différenciation : les lecteurs rapides complètent seuls le tableau.


Avec les autres, commencer par classer les aliments collectivement
• Désigner par les termes adéquats les objets et activités
puis les laisser terminer seuls. Terminer en accompagnant les élèves
afférents à la vie quotidienne.
qui ont le plus de difficultés.
• Classer des mots par catégorie sémantique.
3. Grammaire : « J’observe les phrases de l’affiche »
u Phase 1 : la recherche de vocabulaire (travail en groupes, 10 min.)
Connaissance et compétence
Répartir la classe en groupes hétérogènes. Pour aider à ré-
pondre à la question 1, apporter des planches (voir dans cer- • La fonction de la phrase exclamative dans un titre.
tains dictionnaires) avec des noms de légumes et de fruits
car les habitudes alimentaires des enfants peuvent être très u Phase 1 : la révision (collectif, 5 min.)
diverses et nombreux peuvent être ceux qui ignorent le nom Lire la question 1 pour vérifier si les leçons précédentes ont
de certains légumes relativement courants. Chaque groupe bien été assimilées. Récapituler avec les élèves la fonction de
répertorie ce qu’il trouve dans les cases. Comparer les répon- l’affiche pour justifier le point d’exclamation.
ses des élèves puis les valider en les écrivant au tableau sous
leur dictée. u Phase 2 : l’écriture (individuel, 15 min.)

u Phase 2 : la prise d’indices (collectif puis individuel, 15 min.)


À l’oral, demander à chacun d’imaginer un sujet d’affi-
che (encourager à manger tel ou tel produit ou à ne pas en
Lire les questions 2 et 3. Veiller à ce que les élèves identifient manger ; conseils d’hygiène [brossage des dents, prévention des
bien les cases concernées avant de répondre sur leurs cahiers. poux], les règles de vie de la classe, etc.). Puis, pour chaque
Procéder ensuite à la correction des cahiers. thème, faire trouver un titre. Les faire écrire dans leur cahier
u Phase 3 : l’écriture (individuel, 10 min.) de brouillon. Vérifier rapidement l’orthographe, puis en lire
La question 4 a déjà été traitée dans la rubrique « Je com- le plus grand nombre, en noter quelques-uns au tableau et
prends (question 3) ». Demander aux élèves de retrouver et comparer leur efficacité. Conclure en précisant aux élèves
d’écrire les jeux qui avaient été listés. Correction collective qu’un titre doit être court pour avoir de l’impact.
au tableau. Faire recopier les phrases sur le cahier en rappe- Faire recopier un des titres sur le cahier.
lant bien les consignes de correction (majuscules, ponctua- u Phase 3 : la synthèse (individuel, 5 min.)
tion, orthographe).
Faire lire l’encadré récapitulatif.
Procéder ensuite à la correction des cahiers.
➙ Différenciation : permettre aux plus lents de recopier ce qui u Phase 4 (facultative) :
avait été formulé le matin. le cahier d’exercices p. 22 (individuel, 5 min.)

u Phase 4 : la synthèse (collectif puis travail en groupes, 10 min.)


Prolongement
Faire réaliser deux tableaux vierges (ou mieux : les préparer • Organiser un concours de slogans.
à l’avance et les distribuer).

Semaine 3 – Jour 4

I. Étude de l’affiche (2) : La santé vient u Question 1 (collectif, 10 min.)

en mangeant et en bougeant ! manuel pp. 40-41 Rappeler qu’il faut faire une phrase compréhensible en uti-
lisant les verbes trouvés lors de l’étude du vocabulaire. (Les
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » rappeler : manger, boire.) Construire d’abord collectivement
des phrases sur le modèle donné dans le manuel, puis de-
Connaissances et compétences mander à chacun d’en imaginer une autre. Interroger le plus
• S’exprimer avec précision. d’élèves possible. Veiller à ce que les négations soient com-
plètes (ne... pas) et la syntaxe correcte.
• Utiliser le vocabulaire appris.

52 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


➙ Différenciation : demander aux élèves les plus habiles de trou- 1. Lecture et compréhension
ver de nouvelles expressions.
u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 10 min.)

2. « Je donne mon avis » Laisser les élèves découvrir silencieusement le texte. Puis
procéder à un débat ouvert : « Que pensent-ils de ce texte ?
Connaissance et compétence De quoi parle-t-il ? Quel type de texte est-ce ? Ressemble-t-il
aux poèmes déjà étudiés ? En quoi ? »
• Comparer et exprimer son point de vue.
u Phase 2 : la lecture (collectif, 10 min.)
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une Deux démarches sont possibles suivant le niveau de la classe :
seule des deux selon le temps disponible. – la lecture à voix haute de l’enseignant pour faciliter la com-
préhension, en mettant bien en valeur l’intonation ;
u Question 1 (collectif, 10 à 15 min.)
– la lecture du poème successivement par plusieurs élèves.
Penser à collecter les menus du restaurant scolaire. Cette
question permet de vérifier si les élèves ont bien assimilé les u Phase 3 : la compréhension (collectif, 30 min.)
conseils fournis dans l’affiche. Leur demander de justifier Pour aider les élèves à mieux observer et comprendre, poser
leur point de vue en reprenant chaque conseil et en les com- des questions plus précises :
parant aux repas proposés. L’enseignant pourra les réécrire « Quel est le titre de ce poème ?
au tableau pour être sûr de n’en oublier aucun. – Qui en est l’auteur ?
u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.) – Combien y a-t-il de strophes ? »
Cette question invite à des remarques plus personnelles. Faire observer la 1re strophe : relire les deux premiers vers :
Laisser un petit temps de réflexion aux enfants. Attention à « À quoi fait penser niam, niam ? Pourquoi l’auteur em-
ne pas critiquer trop sévèrement les habitudes alimentaires ploie-t-il cette expression ? » L’enseignant pourra éventuel-
des familles. Veiller à ce que les phrases soient explicites et lement introduire une expression imagée comme se lécher
correctes. Relier éventuellement à la gourmandise évoquée les babines. « Combien de fois le mot confiture est-il répété ?
dans le poème Les Confitures. Pourquoi ? »
Expliquer les mots difficiles comme damner. « À quelle image
3. « J’écris » fait penser le vers Les confitures plein la figure ? » Montrer que
l’on imagine bien un enfant dévorer de la confiture et s’en
Connaissance et compétence mettre plein la figure. Relire le dernier vers ; faire remarquer
la majuscule de Ça qui marque une forte insistance.
• Écrire un texte court.
Relire la 2nd strophe. Expliquer préalablement les expres-
sions latines (ad vitam : l’amour des confitures c’est pour
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.) toute la vie, ad aeternam : et même plus, pour l’éternité !).
Lire la consigne et la faire reformuler. Lister les légumes et Relire les quatre derniers vers. Demander aux élèves pour-
les fruits connus des enfants (cf. leçon de vocabulaire), en quoi si les confitures durent, ce ne sont pas de vraies confi-
chercher d’autres et les noter au tableau. tures (peut-être parce que, si elles durent, c’est qu’elles ne
sont pas assez bonnes pour être mangées !). Leur demander
u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 min.) d’expliquer pourquoi le Pas est écrit en italique et avec une
majuscule, comme le Ça de la 1re strophe. Faire remarquer
Demander à chaque élève d’organiser sa liste selon des cri- l’absence de négation (C’est Pas des confitures) et rapprocher
tères à déterminer. Vérifier le classement de chacun. Corri- ce vers du dernier vers de la 1re strophe (C’est Ça les confitu-
ger rapidement l’orthographe et faire recopier dans le cahier. res). Expliquer que l’auteur a pris des libertés avec la langue
Rappeler que la copie doit être sans faute. Ces listes seront française pour que l’on puisse opposer ces deux vers.
utiles dans l’élaboration d’un menu (manuel p. 43).
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 min.)
➙ Différenciation : demander aux plus rapides de constituer
d’autres listes d’aliments (desserts, boissons...). Demander aux enfants de conclure : « C’est un poème de deux
strophes sur l’amour fou des confitures, sur la gourmandise. »
u Phase 3 (facultative) : Leur demander s’ils trouvent cet amour exagéré. « Et eux, de
le cahier d’exercices p. 22 (individuel, 5 à 10 min.) quoi sont-ils gourmands ? »
u Phase 5 : la lecture à haute voix (collectif, 10 min.)
Prolongement À partir de l’analyse du poème, apprendre aux enfants à pro-
• Réaliser des planches illustrées des fruits et légumes ré- noncer les mots latins et chercher collectivement les diffé-
pertoriés. rents tons à employer pour les différents vers :
« Niam ! niam ! » : ton de celui qui est gourmand et qui se
frotte le ventre.
II. Poésie (1) : Les Confitures manuel p. 46 – C’est Ça les confitures : ton convaincu.
– C’est Pas des confitures : ton convaincu.
Connaissances et compétences
u Phase 6 : l’apprentissage (collectif, 10 min.)
• Repérer les spécificités d’une écriture poétique : les rimes
et le rythme. Aider les élèves à apprendre le poème par cœur en s’appuyant
sur les remarques précédentes. Faire répéter par toute la clas-
• Savoir dire et réciter en tenant compte de ces contrain- se en chœur les vers deux par deux pour la première strophe.
tes. Détacher les quatre derniers vers de la 2nde strophe.

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 53


Semaine 4 – Jour 1

I. Projet d’écriture : 1. Lecture et compréhension


Créer une affiche manuel p. 45 u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.)

Connaissances et compétences Faire lire le titre et observer l’illustration. Demander aux en-
• Repérer les caractéristiques d’une affiche. fants de la décrire et d’émettre des hypothèses sur l’histoire :
« Où est Zoé ? Quelle est l’expression de son visage ? Que
• Écrire une affiche en tenant compte des contraintes. traduit-elle ? » Travailler sur des expressions : avoir l’air dé-
goûté, faire des grimaces... Retrouver l’expression utilisée par
1. Préparation : « J’observe une affiche » Lucie dans le texte Docteur Pirouette (faire la moue). Les noter
u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 15 min.) au tableau.
Laisser un temps d’observation silencieuse aux élèves, puis faire u Phase 2 : « Je comprends » (collectif, 25 min.)
lire le texte à haute voix. Laisser les enfants réagir et poser leurs
questions. Poser d’autres questions pour structurer leurs observa- Lire le texte silencieusement. Poser quelques questions
tions : « Connaissent-ils ce type de texte ? » Le faire nommer. Écri- pour resituer le texte : « Comment la 1re phrase est-elle
re le mot affiche au tableau. Chercher où l’on voit des affiches, leur mise en valeur ? À votre avis pourquoi ? » Expliquer que cette
rôle. Commencer une fiche ou une affiche collective sur ce type de phrase permet de résumer ce qui précède : c’est donc un ex-
texte où l’on notera au fur et à mesure ce qui la caractérise. trait d’un récit plus long. Chercher le titre de ce livre et son
auteur.
u Phase 2 : la compréhension (collectif puis individuel, 25 min.)
Répondre aux questions du manuel destinées à montrer le Demander aux élèves quelles difficultés ils ont rencontrées,
type d’informations que peut véhiculer une affiche et la ma- quels mots ils n’ont pas compris. Faire expliquer les mots dif-
nière dont elles sont formulées. ficiles par les élèves plus experts ou les expliquer. Vérifier
Poser la question 1 : faire observer aux élèves la mise en va- qu’ils ont pris l’habitude de lire les notices explicatives en
leur du titre (taille des caractères, majuscules, le point d’ex- marge du texte. S’assurer de la compréhension du mot baby-
clamation, lettres en jaune sur fond rouge, les vaguelettes sitter, le traduire.
pour attirer l’attention comme un clignotant). Leur deman- « Que pensent-ils de l’histoire ? Est-elle drôle ? triste ? »
der d’expliquer la raison de cette mise en valeur. Les faire
aussi réagir sur la concision du titre : « Un titre plus long Relire le texte et traiter ensuite les questions du manuel.
aurait-il le même impact ? » Les questions 1, 2 et 3 ont leurs réponses explicites dans le
Possibilité de classer les informations contenues dans l’affiche texte. Leur faire retrouver à quoi sont comparées les pâtes.
en fonction de leur caractère plus ou moins indispensable. Faire expliquer cette comparaison avec les chenilles. « Qu’en
Les questions 2 à 5 permettent d’effectuer ce travail et de pense Zoé ? Quel mot montre son dégoût ? Et Josie, est-elle
travailler la prise d’indices. Récapituler les informations dégoûtée ? » Retrouver la phrase du texte qui le prouve (li-
dans un tableau : les dates et horaires, les sports, les lieux. gnes 8 et 9).
Faire observer la photographie et recueillir les réactions des
enfants sur son adéquation avec le sujet de l’affiche. « Quelle Avant de poser la question 4, demander aux élèves pourquoi
autre photographie y aurait-il pu avoir ? » Faire définir cha- Zoé veut mettre du sucre et de la confiture. Trouver dans le
cun des sports en demandant aux enfants de faire une phrase texte la réponse de Josie. « Josie se contente-t-elle d’interdire ?
complète pour chaque jeu. Que fait-elle ? » Relire à voix haute ses paroles et préciser le
La question 6 porte sur le message. Le faire relire et veiller à sa ton sur lequel ça doit être dit. Rappeler éventuellement les
compréhension. Faire imaginer d’autres messages possibles. conseils de l’affiche sur la santé p. 40 (limiter le sucré mais
Demander aux élèves de formuler ce qu’ils ont retenu : « À manger tout de même !).
quoi sert cette affiche ? À qui s’adresse-t-elle ? Quel message
Adopter la même démarche pour la question 5. Lire le der-
véhicule-t-elle ? » Écrire sous leur dictée ces réponses sur l’af-
nier paragraphe et chercher ensuite des mots pour qualifier
fiche commencée en début de leçon.
l’attitude de Zoé : coléreuse, furieuse, grossière… « Son attitude
u Phase 3 : la synthèse est-elle justifiée ? Qu’en pensent-ils ? »
(réalisation d’une maquette) (collectif, 15 min.)
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 à 15 min.)
Demander à chaque élève de tracer un cadre et de placer les
informations : date, lieu, titre, message. Les enfants pourront Conclure en résumant l’histoire avec les élèves. Pour appren-
écrire ces mots sur des étiquettes et chercher les différentes dre aux élèves à retrouver l’essentiel, noter au tableau les dif-
solutions de placement possibles. férentes grandes idées du texte et le rédiger sous la forme
En afficher quelques-unes pour une critique collective. d’un court résumé. (Par exemple : « Josie garde Zoé. Zoé
trouve que le dîner n’est pas bon et veut passer directement
au dessert. Josie interdit à Zoé de manger trop sucré et la
II. Étude de texte : prive de dessert. Zoé est furieuse. »)
Le dîner de Zoé manuel pp. 42- 43
Leur demander ensuite qui a raison : Josie ou Zoé ? Mettre
Connaissances et compétences en relation avec les conseils donnés par l’affiche sur la santé
• Lire silencieusement en déchiffrant les mots inconnus et si cela n’a pas été fait.
manifester sa compréhension par une reformulation, des S’il reste du temps disponible, faire recopier le résumé ;
réponses à des questions. sinon, l’afficher dans la classe.
• Identifier les personnages, les événements du récit.
u Phase 4 (facultative) :
• Apprendre à résumer un texte.
le cahier d’exercices p. 23 (individuel, 5 min.)

54 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


Semaine 4 – Jour 2

I. Projet d’écriture (2) : u Phase 1 : la définition du mot (collectif, 10 min.)

Créer une affiche manuel p. 45 Faire relire le texte par plusieurs élèves et vérifier l’intona-
tion, preuve que le texte est bien compris.
1. « Je crée une affiche »
Puis chercher dans le texte le nombre de fois où le mot di-
u Phase 1 : l’observation (collectif, 15 min.) gestion est employé. Copier le mot sur le cahier de brouillon,
Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Possibi- puis poser la question 1. Penser à apporter un schéma corpo-
lité de contextualiser le projet en se remémorant les fêtes rel pour faire localiser l’estomac et l’intestin. Faire visualiser
d’école connues des enfants. « Comment la prépare-t-on ? le « chemin » d’un aliment. Donner toutes les explications
Comment informer les parents ? » Lister les différents nécessaires pour que la notion (difficile pour des CE1) soit
moyens (lettre, communication orale). Souligner l’intérêt de comprise. Faire ensuite rechercher dans le texte qui emploie
l’affiche. le mot à deux reprises et pour quelle raison.
S’assurer que les caractéristiques de ce type de texte sont u Phase 2 : le travail sur un mot
bien assimilées. Rappeler les renseignements indispensables de la même famille (collectif, 15 min.)
à faire figurer sur l’affiche (utiliser la maquette réalisée lors
Certains élèves sauront sans doute expliquer le sens du mot
de la phase d’observation).
indigestion. Recourir au dictionnaire pour vérifier ou obtenir
u Phase 2 : la préparation orale (collectif, 10 min.) la définition. Insister sur le fait que l’on peut avoir une indi-
Recherche collective de tout ce qu’il faut faire apparaître sur gestion lorsqu’on a trop mangé. Lister et noter au tableau des
l’affiche : le titre, les activités proposées, le lieu, la date, les verbes et des adjectifs utiles pour la construction de la phrase
horaires, l’illustration... contenant le mot indigestion (avoir, souffrir de, se plaindre de /
Au début, l’enseignant classe lui-même les réponses puis, peu une terrible, affreuse, épouvantable, douloureuse...).
à peu, il demande aux élèves d’organiser leurs propositions. Demander aux élèves d’écrire leurs phrases au brouillon et
corriger l’orthographe.
u Phase 3 : la préparation écrite (individuel, 10 min.)
La consultation du dictionnaire peut aussi permettre de dé-
Demander à chaque élève de choisir le type de fête à laquelle couvrir les mots de la même famille, même si cette notion n’a
il veut inviter les parents (exposition, fête de l’école, specta- pas encore été abordée dans le manuel.
cle, chorale…). L’écrire au brouillon sous la forme d’un titre
(faire remarquer que le déterminant est souvent absent). Les ➙ Différenciation : proposer une structure de phrase aux élèves en
renvoyer à l’encadré « Des outils pour mieux écrire » dans difficulté du type : « Quand j’ai mangé trop de..., j’ai une... » Obli-
le manuel p. 45. Lire toutes les expressions pour donner en- ger les plus rapides à construire des phrases plus détaillées, plus longues.
vie aux parents de venir, puis laisser chaque élève choisir et
2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
recopier celle qui lui plaît. Certains trouveront sans doute
des idées originales, les plus nombreux piocheront dans le Connaissances et compétences
vocabulaire proposé.
• Reconnaître et utiliser les formes affirmatives et négatives.
u Phase 4 : la réalisation (individuel, 20 à 30 min.) • Transposer oralement des phrases affirmatives en phrases
Rappeler aux élèves le type de texte qu’il faut écrire et sa négatives.
fonction, puis mettre à leur disposition des feuilles de grand
format. Apporter aussi des images à découper et à coller pour u Phase 1 : l’observation
ceux qui ne souhaitent pas dessiner. Faire lire ensuite, à voix (les deux termes de la négation) (collectif , 10 min.)
haute, le guide « À mon tour d’écrire » du manuel.
Lire les questions 1, 2 et 3 et retrouver les phrases dans le
Puis laisser les élèves écrire leur texte. Pour éviter les erreurs texte.
ou les ratures sur l’affiche, possibilité de faire écrire chaque
Comparer les phrases de Zoé et celles de Josie. « Que manque-
partie de l’affiche sur des bandes de papier séparées et de
t-il dans les phrases de Zoé ? » Expliquer les raisons de ces
faire ensuite réfléchir la classe sur la mise en page.
différences de registre de langue (Josie est une adulte qui fait
Relever les affiches pour corriger les fautes d’orthographe et attention et parle correctement ; Zoé parle comme une enfant
préparer la finalisation. qui n’est pas attentive.) Faire remarquer qu’à l’oral, souvent,
➙ Différenciation : pour les élèves moins habiles ou plus lents, pré- on n’entend pas la première partie de la locution négative.
parer des feuilles où sont déjà notés quelques éléments (la date, Faire rechercher dans le texte des phrases négatives. Les
l’heure), puis les laisser compléter et découper avant de coller. écrire au tableau et entourer les deux parties de la négation.
Pour des élèves très en difficulté, l’enseignant pourra avoir préparé S’exercer ensuite à bien prononcer la locution complète.
des bandes de papier avec les informations nécessaires et pourra ➙ Différenciation : indiquer aux lecteurs lents dans quelle partie
leur demander de les coller ou de les recopier au bon endroit. du texte se trouvent les phrases.
u Phase 2 : la comparaison des formes
II. Étude de texte (2) : affirmatives et négatives (par groupes, 10 min.)
Le dîner de Zoé manuel pp. 42- 43 Faire l’exercice 4. Comparer les phrases proposées avec cel-
les de Zoé : « Ont-elles le même sens ? » Reformuler les ré-
1. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
ponses des élèves en utilisant le mot contraire.
Connaissances et compétences Faire rapidement un exercice à deux : un élève dit une phrase
• Trouver un mot d’une même famille. qui commence par J’aime..., son voisin répond Je n’aime pas...,
puis changer la structure de départ et/ou laisser les élèves in-
• Savoir utiliser le dictionnaire pour vérifier le sens d’un venter librement des phrases affirmatives. L’exercice pourra
mot. aussi être fait en partant de phrases négatives.

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 55


u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.) u Phase 5 (facultative) : le cahier d’exercices p. 23
Faire lire la définition dans l’encadré récapitulatif. Deman-
der aux élèves de trouver d’autres exemples.
Prolongement
u Phase 4 : l’application de la règle (individuel, 10 min.)
Élaborer la comptine des prénoms de la classe avec des for-
Demander à chaque élève d’écrire une phrase affirmative et mes négatives et en réinvestissant la notion de rime (Émile
de la transformer en phrase négative. Vérifier rapidement la n’aime pas la ville, Charlotte n’aime pas la compote...)
présence du ne... pas. Corriger leurs erreurs éventuelles.

Semaine 4 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : u Synthèse (collectif, 5 min.)

Le dîner de Zoé manuel pp. 42- 43 « Que penser de Zoé ? » Revenir sur les adjectifs utilisés lors
de la première lecture du texte et compléter (Elle ne sait pas
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » encore très bien ce qui est bon pour sa santé ! ou Elle s’en
moque parce qu’elle est gourmande et peu obéissante !)
Connaissance et compétence
« Que penser de Josie ? » Ses intentions de préserver la santé
• Participer à une lecture dialoguée (articulation, respect de Zoé sont peut-être bonnes mais elle ne s’y prend pas de la
de la ponctuation, intonation appropriée). bonne manière et arrive à un résultat qui est le contraire de
ses intentions de départ (Au lieu d’un repas équilibré, elle
u Phase 1 : la révision (collectif, 15 min.) prive de dîner la petite fille dont elle a la charge !).
Il s’agit d’abord de vérifier que les enfants ont bien compris
et retenu la manière dont monte la voix lorsqu’on pose une 3. « J’écris »
question. Introduire la notion de points de suspension qui
marquent ici l’hésitation et qui obligent à faire une petite Connaissance et compétence
pause, sans que la voix redescende. • Écrire un menu équilibré.
Sur la question 1, faire lire le plus d’élèves possibles, en par-
ticulier les lecteurs moins adroits. u Phase 1 : la préparation (collectif puis individuel, 15 min.)

u Phase 2 : l’application (groupes de 2, 10 à 15 min.) Reprendre les menus collectés lors de l’étude de l’affiche.
Observer la mise en page et préciser l’ordre d’apparition des
Avant de choisir et de lire à 2 voix un passage du texte proposé aliments (entrée, plat, dessert, boisson). Demander à chaque
par la question 2, rappeler aux élèves le ton et les caractères des enfant de faire une maquette de menu.
deux personnages. Si nécessaire, revenir au résumé élaboré lors
de la première lecture. Faire lire de nombreux binômes. Deman- u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 à 20 min.)
der à la classe d’évaluer si les personnages sont reconnaissables. Reprendre les tableaux récapitulant les différents aliments
Possibilité, en plus du questionnement prévu, de lire l’en- suivant leur catégorie, élaborés lors de l’étude de l’affiche, et
semble du texte à 2 voix en marquant bien la différence entre proposer aux enfants de s’en inspirer.
les phrases exclamatives, la phrase interrogative, les points
Les élèves n’ont plus qu’à choisir parmi cette liste d’aliments
de suspension et la différence de ton entre les deux person-
pour élaborer leur menu.
nages. Assurer le rôle du narrateur.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
2. « Je donne mon avis »
Lecture à la classe du plus grand nombre de menus en fonc-
Connaissances et compétences tion du temps restant. Pour chaque menu lu à haute voix,
• Exprimer un point de vue. demander à la classe s’il lui semble équilibré. Correction in-
dividuelle de l’orthographe.
• Comparer un texte lu avec un texte déjà étudié.
Prolongements
Toutes ces questions renvoient au thème du débat et en par-
• Recopier et illustrer ces menus.
ticulier à l’hygiène de vie.
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une • Lire des menus fantaisistes (par exemple, Le Géant de Zé-
seule des deux selon le temps disponible. ralda, l’école des loisirs).
u Question 1 (collectif, 10 min.)
Pour alimenter la discussion, apporter une affiche ou des II. Projet d’écriture (3) :
documents sur le thème de l’hygiène bucco-dentaire. Lire la Créer une affiche manuel p. 45
question et recueillir leurs remarques spontanées. Les aider u Phase 1 : l’évaluation (par groupes, 10 min.)
à préciser leur pensée en leur proposant d’utiliser des mots
précis : se brosser, la prévention, les caries, le dentiste... Donner à chaque groupe quelques affiches réalisées par leurs
Conclure sur la nécessité de se brosser les dents tous les jours camarades. Leur demander d’observer si l’encadré « À mon
et si possible après chaque repas. tour d’écrire » a été respecté et de porter un regard critique
sur le travail réalisé.
u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.)
u Phase 2 : la finalisation (collectif, 20 min.)
Procéder de manière méthodique en listant au tableau le menu
de Zoé sous la dictée des enfants. Comparer son menu avec En ce début d’année, une mise en commun pour une correc-
l’apport journalier nécessaire (cf. l’affiche La santé vient en man- tion collective suffira.
geant et en bougeant !). Noter ce qui manque : l’eau, les fruits et L’enseignant pourra coller dans un cahier le texte original de
légumes, et, si elle ne mange pas son yaourt, le produit laitier. chaque élève et le texte corrigé collectivement reproduit.

56 Thème 2 – Jouer, manger, bouger !


Semaine 4 – Jour 4

I. Poésie (2) : Les Confitures manuel p. 46 u Phase 1 : le rappel du thème (collectif, 5 à 10 min.)
Réécrire le sujet du débat, le relire et faire lire à voix haute
Connaissances et compétences l’affiche créée lors du débat introductif. Demander ensuite
• Dire un poème de mémoire, en l’interprétant avec l’in- aux élèves de récapituler la liste des textes ou documents
tonation. étudiés dans ce chapitre. Les noter au tableau. Profiter de
• Copier avec soin, en respectant la mise en page, un texte cette opportunité pour vérifier s’ils savent se repérer dans un
en prose ou un poème appris en récitation ; l’illustrer. sommaire.
u Phase 2 : la synthèse (collectif puis par groupes, 15 min.)
u Phase 1 : la récitation (collectif, 10 à 15 min.) Demander à la classe : « Qu’est-ce que ces textes nous ont
Commencer par une lecture magistrale de la poésie. Inter- appris de plus sur ce qu’il faut faire pour être en forme ? »
roger ensuite plusieurs élèves et demander à la classe de vé- Laisser d’abord les élèves s’exprimer librement puis leur
rifier si les tons (gourmand, puis déterminé) définis lors de proposer de classer les informations. Former des groupes et
l’étude du texte sont bien restitués. leur donner un tableau à remplir (soit l’écrire au tableau, soit
distribuer un tableau prêt à être rempli) avec les champs sui-
u Phase 2 : la copie et l’illustration (collectif puis individuel, 30 min.)
vants : titre du texte, type de texte, ce qu’il nous apprend.
– Le repérage des caractéristiques
Demander aux élèves d’observer à nouveau le texte dans u Phase 3 : la mise en commun (collectif, 20 min.)
leur manuel et de récapituler ce qui a été dit sur sa structure À partir des tableaux des élèves, procéder à la mise en com-
(2 strophes séparées par une ligne). Attirer ensuite leur at- mun qui pourra prendre la forme suivante :
tention sur les nombreux détails : les majuscules qui com-
mencent chaque vers (sauf en latin), le C majuscule pour Texte Ce qu’il nous apprend
tous les Confitures, les guillemets et les points d’exclamation Docteur Pirouette Être en forme, c’est avoir des amis,
du 2e vers, les mots en latin, enfin les mots Pas et Ça qu’il Récit jouer, s’amuser pour ne pas s’ennuyer
faut écrire dans une écriture différente (l’enseignant pourra et oublier d’éventuels petits soucis.
suggérer de les écrire en couleur). Ne pas oublier ni le titre
ni l’auteur. « Faire du sport, Faire du sport, ça permet de :
– La copie et l’illustration ça fait du bien » – dépenser l’énergie produite
Faire recopier le texte dans les cahiers en insistant bien sur Documentaire par la nourriture qu’on mange ;
une reproduction exacte de la mise en page et sur l’attention – renforcer les muscles du corps ;
à porter à l’orthographe. Corriger les productions avant que – mieux respirer ;
les élèves ne les illustrent. – muscler son cœur ;
– s’amuser et se détendre (c’est bon
u Phase 3 : le récital (collectif, 10 min.) pour le moral).
En fonction du temps disponible, demander aux élèves de La santé vient Pour être en bonne santé, il faut man-
lire ou de réciter le poème qu’ils préfèrent. en mangeant ger équilibré et bouger / faire du sport
➙ Différenciation : la copie peut être très longue pour certains et en bougeant ! de 30 minutes à 1 heure par jour.
élèves ; on peut leur proposer de ne recopier que la 1re strophe et de Affiche
trouver un autre moment pour terminer (par exemple, la dernière
séance du jour 4). Le dîner de Zoé Zoé ne fait pas un repas équilibré :
Récit ce n’est pas bon pour sa santé.
Pour être en bonne santé, il faut suivre
Prolongements
des règles d’hygiène ; par exemple :
• Lire le poème de R. de Obaldia : « J’ai trempé mon doigt se laver les dents après chaque repas.
dans la confiture ».
• Comparer ce poème avec celui d’Andrée Chédid. Les Confitures Pour se sentir bien dans sa tête
Poème et dans son corps, il faut aussi prendre
du plaisir quand on mange et manger
des choses qui font plaisir (par
II. Bilan du thème exemple, des confitures).
Connaissances et compétences Ronde Chanter, danser avec les autres pour
• Faire la synthèse de l’étude d’un thème en utilisant le Poème chasser les soucis du monde.
vocabulaire adéquat.
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon- Prolongement
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les • Rédiger pour une autre classe une feuille de conseils sur
règles de communication. l’hygiène.

Thème 2 – Jouer, manger, bouger ! 57


Le Soleil et la Lune
1. Le choix du thème un Soleil capricieux et nous incite à nous interroger sur la
rencontre Lune / Soleil.
Par leur visibilité et leur excentricité, le Soleil et la Lune ont
toujours constitué un sujet d’intérêt pour les humains. Ils • deux poèmes aux belles et riches images, l’un traitant du
nourrissent l’imaginaire des enfants par leur importance et Soleil, d’un poète contemporain connu des élèves (Maurice
leur éloignement ; ce thème se posait donc là pour les amener Carême), l’autre de la Lune, plus long, d’un célèbre poète du
XIXe siècle (Alfred de Musset).
à dépasser leur quotidien et à rêver.
Tout au long de ce thème, nous allons ainsi être amenés à
nous interroger sur leur rôle respectif, à réfléchir sur des no- 3. Vers d’autres matières :
tions de rythme, à développer l’imaginaire, à jouer sur les
rimes et enfin à commencer à écrire un court récit.
découverte du monde
Il est possible de lier l’étude de ce thème à la découverte du
monde et notamment dans les domaines du temps et de la
2. Le choix des textes matière (travail sur l’alternance jour/nuit, la météo, les diffé-
La volonté de proposer des types de textes variés et de traiter rents états de la matière…).
de problématiques diverses a présidé au choix de ces textes : • À partir de Cache-Lune, il est possible d’établir un calen-
• un récit complet (Cache-Lune) – c’est un voyage poétique, drier lunaire avec les différentes phases de la Lune. On peut
mué dans une structure répétitive, une rencontre riche de aussi travailler sur les métiers avec les métiers de la nuit /
personnages, tous au service d’une même cause : permettre ceux du jour.
au Cache-Lune de rejoindre la Lune impérativement. • À partir de « Les 8 planètes du système solaire », travailler
• un documentaire (« Les 8 planètes du système solaire ») sur la rotation de la Terre et l’année avec les saisons : le calen-
– c’est un texte qui exige un autre type de lecture, et qui lève drier peut donc être abordé. Il est également possible d’évo-
le voile sur une partie de l’univers. quer les différents états de la matière (gaz…) en lien avec le
• une pièce de théâtre (L’Avion et la Lune) – humoristique descriptif des planètes et leur composition.
petite saynète qui nous emmène vers un nouveau type d’écrit, • À partir de L’Avion et la Lune, évoquer les différents moyens
le théâtre, et nous incite à jouer avec la voix et le corps. de transport.
• un récit (Le Soleil veut rencontrer la Lune) – extrait d’un pe- • À partir de Le Soleil veut rencontrer la Lune, observation du
tit roman, il met en scène les éléments du ciel, nous dépeint temps, mise en place d’un relevé météorologique.

D’autres lectures sur le thème du Soleil et de la Lune


Contes et fables Romans et récits
– Le Roi, la Lune et le Mendiant, A. Jonas, A. Tjoyas, Albin – Le Bourreau de la Pleine Lune, M. Honaker, Gallimard
Michel Jeunesse. Jeunesse.
– Histoires du soleil et de la lune, I. Lafonta, S. Strassmann,
Flies France. Poésie
– La Lune nue, M. Sellier, H. Rajcak, Le baron perché. – La Lune, J.-P. Jaubert, Ophrys.
– Les bébés de lune, L. Krauss Melmed, Bayard Jeunesse. Théâtre
Albums – Une lune entre deux maisons, S. Lebeau, éditions Théâtrales.
– Soleil de jour, Lune de nuit, Elzbieta, Le Rouergue. Documentaire
– Le Soleil et la Lune, C. Trenet, C. Alline, Didier Jeunesse. – La Lune, P. Biard, Gallimard Jeunesse.
– Pierre de lune, J.-M. Henry, M. Truong, Rue du monde. – Ils ont marché sur la Lune, J.-B. Durand, D. Bertail, Cas-
– Que fait la lune la nuit ?, A. Herbauts, Casterman. terman.

58 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


IV. Programmation
Semaine 1
Thème et débat (premières pistes)
Langage oral Manuel p. 47
‹ Le Soleil est-il plus important que la Lune ?
Jour 1

« Cache-Lune » (1)
Manuel pp. 48-51
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 4)
Cahier pp. 28-29
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« Cache-Lune » (1)
Manuel pp. 48-51
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 à 7)
Cahier p. 29
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Jour 2

Le son [ɑ̃]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 56
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 32
‹ J’entends le son
« Cache-Lune » (1)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 48-51
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 29
Jour 3

Écriture ‹ J’écris
Le son [ɑ̃]
Manuel p. 56
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 32
‹ Je retiens
« Cache-Lune » (2) Manuel pp. 52-55
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 4) Cahier p. 30
Jour 4

« Le Chat et le Soleil »
Poésie ‹ Lecture, compréhension et vocabulaire Manuel p. 66
‹ Apprentissage

Semaine 2
« Cache-Lune » (2)
Manuel pp. 52-55
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 à 7 )
Jour 1

Cahier pp. 30-31


Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
Manuel pp. 52-55
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Cahier p. 31
« Cache-Lune » (2)
Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 52-55
Jour 2

‹ Je donne mon avis Cahier p. 31


Écriture ‹ J’écris
Écrire un épisode Manuel p. 65
Projet d’écriture ‹ Préparation Cahier pp. 38-39
« Les 8 planètes du système solaire »
Manuel pp. 58-59
Lecture ‹ J’observe
Jour 3

Cahier p. 34
‹ Je comprends
Écrire un épisode Manuel p. 65
Projet d’écriture ‹ Réalisation Cahier pp. 38-39
« Les 8 planètes du système solaire »
Manuel pp. 58-59
Lecture ‹ Je découvre les mots
Cahier p. 34
Jour 4

Langage oral ‹ Je donne mon avis


« Le Chat et le Soleil »
Poésie ‹ Apprentissage Manuel p. 66
‹ Copie, illustration

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 59


Semaine 3
« L’Avion et la Lune »
Jour 1
Lecture ‹ Je comprends Manuel pp. 60-61
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots Cahier p. 35
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
« L’Avion et la Lune »
Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 60-61
Jour 2

‹ Je donne mon avis Cahier p. 35


Écriture ‹ J’écris
Écrire un épisode Manuel p. 65
Projet d’écriture ‹ La finalisation Cahier pp. 38-39
« Le Soleil veut rencontrer la Lune »
Jour 3

Lecture ‹ Je comprends Manuel pp. 62-63


Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte Cahier p. 36
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
« Ballade à la Lune »
Poésie ‹ Lecture, compréhension, vocabulaire Manuel p. 66
‹ Copie
Jour 4

Le son [ε]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 57
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 33
‹ J’entends le son

Semaine 4
« Le Soleil veut rencontrer la Lune »
Manuel pp. 62-63
Lecture ‹ Je comprends
Cahier p. 36
Jour 1

Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute


Le son [ε]
Manuel p. 57
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 33
‹ Je retiens
« Le Soleil veut rencontrer la Lune »
Manuel pp. 62-63
Langage oral ‹ Je donne mon avis
Cahier p. 36
Jour 2

Écriture ‹ J’écris
Les familles de mots
Manuel p. 64
Vocabulaire ‹ J’observe
Cahier p. 37
‹ Je m’exerce (exercices 1 et 2)
« Ballade à la Lune »
Poésie ‹ Apprentissage Manuel p. 66
Jour 3

‹ Copie, illustration
Les familles de mots
Manuel p. 64
Vocabulaire ‹ Je m’exerce (exercices 3, 4 et 5)
Cahier p. 37
‹ Je retiens
Jour 4

Langage oral Bilan du thème


Vocabulaire Lexique du thème

60 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


Semaine 1 – Jour 1

I. Le thème et le débat manuel p. 47 va être le personnage principal ? Pourquoi ? » (On le retrouve


sur les trois illustrations.) Noter les remarques sur une affi-
Connaissance et compétence che qui restera au tableau.
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon- u Phase 2 : « Je comprends » (individuel puis collectif, 15 min.)
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les
Faire lire le texte jusqu’à la ligne 20 silencieusement (cela
règles de communication.
permet aux enfants de se l’approprier). S’assurer de la com-
préhension du vocabulaire, aussi bien celui qui est expliqué
1. Le choix du thème : Le Soleil et la Lune en marge du texte que des mots ou expressions non compris.
Le thème choisi a pour objectif de développer l’imaginaire Travailler la compréhension en posant des questions : « De qui
des élèves en traitant d’un univers à la fois proche de lui, car parle-t-on dans cette histoire ? Où se déroule-t-elle ? » Faire
visible, mais lointain et inaccessible. constater que l’on ne sait pas où vit Timoléon (on sait juste
qu’il est allé à l’école du Cosmos) et qu’on ne sait pas non plus
Commencer par écrire le thème au tableau et recueillir leur
quand se passe cette histoire. La Lune étant près de cette pla-
réactions en leur posant la question : « De quoi cela va-t-il
nète, on peut en déduire que cette école est sur la Terre.
parler ? Qu’allons-nous découvrir ? »
Établir un rapprochement entre les hypothèses de départ et ce
2. Le débat : que le texte dévoile (voir affiche réalisée lors de la phase 1).
Le Soleil est-il plus important que la Lune ? Poser ensuite les questions 1, 2, 3 et 4. Attention à faire for-
muler des phrases pour les réponses, établir un retour au tex-
Possibilité de guider, d’orienter le débat à l’aide de photogra- te afin de justifier celles-ci : « Quelles phrases te permettent
phies destinées à montrer l’utilité de chacun des éléments de répondre ? » (Se servir des lignes.)
(un champ sous le soleil, des individus qui bronzent sur une
plage, des gens qui dorment…). Poser des questions pour u Phase 3 : la synthèse (par groupes de deux, 20 min.)
alimenter le débat : « À quoi le Soleil sert-il ? et la Lune ? » Sorte de synthèse des phases précédentes. Les élèves vont être
En lien avec le programme de découverte du monde, évoquer amenés à construire un outil qui pourra être réutilisé pour
l’importance de l’alternance du jour et de la nuit, voire aller d’autres textes, assemblant des informations sur l’histoire.
jusqu’à parler de la rotation de la Terre autour du Soleil. Re- Ce travail va permettre d’établir une fiche d’identité de l’al-
lever les métiers qui sont en lien avec l’alternance jour/nuit. bum (auteur, illustrateur, éditeur, titre, les personnages, si-
tuation initiale, épisodes…) et de hiérarchiser les personna-
II. Étude de texte : ges (nombreux dans cet ouvrage). La répartition en binôme
permet une confrontation des avis. Demander aux élèves de
Cache-Lune (1) manuel pp. 48-51 faire un retour au texte pour compléter les fiches d’identités
des personnages à l’écrit (donner une fiche d’identité vierge à
Connaissances et compétences compléter et qui pourra être étayée d’autres rubriques).
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in-
connus et manifester sa compréhension par une reformu- u Phase 4 : la mise en commun (collectif, 15 min.)
lation, des réponses à des questions. Mise en commun et synthèse des recherches, qui favorise
• Participer à une lecture dialoguée. l’argumentation. Lister avec les élèves les caractéristiques
que l’on peut trouver sur un personnage (physique, profes-
• Identifier les personnages, les événements et les circons- sion, habitation, qualités…).
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu. Établir une fiche de synthèse sur l’album qui pourra être
complétée tout le long de l’étude du texte (titre, auteur, per-
1. Le choix du texte sonnage principal, personnages secondaires, situation ini-
L’histoire de Cache-Lune a été écrite et illustrée par un auteur tiale, épisodes, fin de l’histoire).
et illustrateur de littérature de jeunesse : Éric Puybaret. Ce
3. Vocabulaire : « Je découvre
dernier a illustré une vingtaine d’albums chez différents
les mots du texte »
éditeurs, et écrit et illustré deux albums (Cache-Lune et Les
Échasses rouges) chez Gautier-Languereau. Les illustrations et u Questions 1 et 2 (collectif, 20 min.)
l’originalité de l’histoire laissent une grande part à l’imagi- Cette courte séance va permettre l’analyse de la structure
naire. Le vocabulaire permettra aux enfants d’enrichir leur d’un dialogue avec l’inventaire des mots que l’on peut utiliser
lexique, notamment sur le thème de l’espace. Les personna- pour montrer que quelqu’un parle. La phrase de la question 1
ges sont variés et originaux, le texte se trouve agrémenté de de la rubrique est notée au tableau. Le rappel est fait des mar-
dialogues qui permettront de travailler l’expression orale et ques typographiques qui indiquent un dialogue (guillemets,
sa structure répétitive sera exploitée en production de texte. tirets). Le mot cherché est souligné puis les élèves émettent
Les deux épisodes sont assez longs comparés à ceux des textes des propositions suite à la lecture de la question 2. Lister au
des deux premiers chapitres ; c’est pourquoi une exploitation tableau.
de chaque épisode sur trois jours doit être privilégiée. Faire rechercher dans le texte de lecture afin de compléter la
liste et/ou utiliser le cahier d’exercices p. 29.
2. Lecture et compréhension
Prolongement
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.)
• Réaliser une affiche, qui pourra être complétée, sur les
Travailler l’émission d’hypothèses par la prise d’indices à marques de ponctuation (tirets, guillemets…) ainsi que
partir du titre et des illustrations. Ne pas entrer dans le des- les règles à suivre lorsqu’on écrit un dialogue. Les mots
criptif de chaque illustration mais faire raconter ce qui se listés lors de la séance pourront être donnés aux élèves
passe. Établir un rapport entre le titre et la première illus- dans un cahier de repères.
tration : « Que fait le personnage sur cette illustration ? Qui

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 61


Semaine 1 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : u Phase 1 : la découverte (individuel, 10 min.)

Cache-Lune (1) manuel pp. 48-51 Noter les deux phrases-exemples de la question 1 au tableau
et les faire recopier par les élèves sur un cahier de brouillon
Connaissances et compétences (manuel fermé). Lire la question de l’exercice et laisser les
enfants chercher. Ne pas oublier dans la consigne préalable
• Faire un récit structuré et compréhensible de la partie déjà lue.
de leur dire qu’il faudra expliquer sa démarche.
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in-
connus et manifester sa compréhension par une reformu- ➙ Différenciation : pour les élèves en difficulté, les mettre par 2
lation, des réponses à des questions. pour la recherche, passer et leur demander de justifier leur réponse.
• Participer à une lecture dialoguée. u Phase 2 : la synthèse (collectif, 20 min.)
• Identifier les personnages, les événements et les circons- Il s’agit de faire expliquer aux élèves les stratégies qu’ils ont
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu. adoptées et de les amener par discussion à opter pour la dé-
• Désigner par des termes adéquats les repères du dialogue écrit. marche la plus experte. Leur faire expliciter le rôle du verbe :
« C’est le mot qui dit ce que l’on fait » (les verbes d’état sont
• Reformuler le sens d’un mot ou d’une phrase. difficiles à aborder : on se contentera au CE1 des verbes d’ac-
tion). Leur montrer que, pour trouver le verbe d’une phrase,
1. Le choix du texte il faut se demander : « Que fait… (la personne ou l’animal
Cette seconde partie du texte 1, complétera la suite de la si- dont on parle) ? ». Poser ensuite la question 2 et lister les
tuation initiale ainsi que l’arrivée d’un nouveau personnage. propositions de verbes des élèves. Lire l’encadré récapitulatif
Il amorce également la structure répétitive du texte que l’on pour conclure.
retrouvera dans l’épisode 2. u Phase 3 : l’application de la règle (collectif, 10 min.)

2. Lecture et compréhension Oralement proposer des phrases simples dans lesquelles les
élèves vont devoir chercher le verbe. Ne pas oublier de faire
u Phase 1 : le résumé du texte et la lecture (collectif, 10 min.) formuler la question « Que fait… ? » afin de les aider à prendre
Rappel de la séance précédente, sortir la fiche d’identité du texte l’habitude de se poser cette question pour trouver le verbe.
réalisée collectivement afin d’aider à l’élaboration d’un résumé. Faire recopier des phrases du texte puis faire rechercher tous
Lecture à haute voix du texte jusqu’à la ligne 20 puis émission les verbes en les soulignant.
d’hypothèses sur la suite avec l’aide des illustrations du livre.
➙ Différenciation :
u Phase 2 : « Je comprends » (individuel puis collectif, 15 min.) – faire écrire les questions qui permettent de trouver le verbe :
Lecture silencieuse de la ligne 20 jusqu’à la fin p. 50. S’assu- « Que fait… »
rer de la compréhension du vocabulaire. Travailler la com- – donner moins de phrases.
préhension en posant des questions : « Que cherche Timoléon u Phase 4 (facultative) :
dans sa poche de pantalon ? Quel est le métier de Gonzague ? » le cahier d’exercices p. 29 (individuel, 5 min.)
Faire le lien entre le nom du personnage et son métier. (Ex-
pliquer ce qu’est une gazette, montrer le trait d’humour de
Prolongement
l’auteur.) Établir un rapprochement entre les hypothèses et
ce que le texte dévoile. • En grammaire, réaliser une affiche collective reprenant la
Poser ensuite les questions 5, 6 et 7. Attention à faire formu- règle et les verbes proposés par les élèves.
ler des phrases, établir un retour au texte afin de justifier les
réponses : « Quelles phrases te permettent de répondre ? » (Se
servir des lignes.) II. Orthographe : Le son [ɑ̃] manuel p. 56
u Phase 3 : la définition
Connaissances et compétences
des personnages (par groupes de 2 puis collectif, 15 min.)
• Repérer un phonème dans un mot.
Recherche des éléments du texte sur les personnages :
« Quelles informations nous donne le texte sur le nouveau • Établir les correspondances entre graphèmes et phonèmes.
personnage (Gonzague) ? A-t-on de nouvelles informations
sur Timoléon ? (Il porte un veston, il a un trou dans sa poche 1. « Je reconnais le son »
de pantalon d’écolier.) »
Faire constater qu’il n’y a pas de description physique. u Phase 1 : le rappel (collectif, 5 min.)
Compléter la fiche réalisée lors de la séance précédente avec Demander aux élèves de rappeler les différentes graphies du
les nouveaux personnages. son [ɑ̃], les noter au tableau.
Synthèse collective ; une fiche-référent est conservée pour la Pour chaque graphie, leur faire rechercher un mot qui pourra
classe. servir de mot-référent.
3. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » u Phase 2 : la recherche dans une phrase (collectif, 5 à 10 min.)
Connaissances et compétences Copier la phrase de la rubrique « Je reconnais le son » p. 56
et la faire lire à voix haute. Lecture de la question 1. Les élèves
• Les classes de mots : distinguer les verbes. recopient la phrase et cherchent les mots contenant le son [ɑ̃].
• Les fonctions : ➙ Différenciation : donner la phrase écrite sur un papier aux élè-
– comprendre la différence entre la nature d’un mot et sa ves en difficulté, afin qu’ils soient tout de suite en recherche.
fonction ;
– dans une phrase simple, identifier le verbe et son sujet. Collectivement, pointer les mots (ils sont entourés sur l’affi-
che du tableau), mettre l’accent sur l’importance entre ce que

62 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


je vois et ce que j’entends (la terminaison du verbe rythment un mot est trouvé, l’enfant peut venir chercher le mot suivant) – ce
dont ent est la marque du pluriel et non le son étudié). Faire qui leur permettra de les manipuler pour les reconstituer.
remarquer et rappeler la règle du m devant p ou b.
3. « J’entends le son »
2. « Je cherche des mots avec le son » u Phase 1 : la discrimination auditive (collectif, 5 min.)
u Phase 1 : la discrimination auditive (collectif, 10 min.) Mettre l’accent sur la distinction entre ce que je vois et ce que
Demander aux élèves de proposer des mots avec le son [ɑ̃] j’entends.
pour s’assurer de leur discrimination (jeu de « Pigeon vole »). Lecture de la consigne de l’exercice 1 collectivement, refor-
Localiser le son dans un mot, proposer des mots contenant mulation pour s’assurer de sa compréhension. Laisser les en-
le son [ɑ̃] (les élèves doivent situer la syllabe dans laquelle se fants reproduire le tableau et le compléter.
trouve le son). ➙ Différenciation : pour certains enfants, faire repérer ce qui res-
semble au son [ɑ̃ ]. Puis les aider dans la lecture des mots.
u Phase 2 : la recherche (en binômes, 10 min.)
Faire remarquer que, lorsque la consonne est doublée, dans
Lecture de la consigne de l’exercice 1. Travail en binômes la plupart des mots, on n’entend pas le son [ɑ̃], mais égale-
qui permettra aux enfants de trouver plus facilement. ment lorsqu’il y a une voyelle juste après le n ou m.
Synthèse collective des recherches ; lister les mots pour en
faire un affichage, au besoin faire expliquer en quoi consiste u Phase 2 : la discrimination visuelle (individuel, 5 à 10 min.)
le métier. Lecture de la consigne de l’exercice 2, reformulation, travail
Demander aux enfants de faire l’exercice 2 individuellement. individuel.
➙ Différenciation : pour aider les enfants en difficulté, leur fournir u Phase 3 (facultative) :
les étiquettes des syllabes de chaque mot au fur et à mesure (quand le cahier d’exercices p. 32 (individuel, 5 min.)

Semaine 1 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : Analyser sa structure : le moyen de voyager est nommé, avec
son effet (une pilule qui rend léger, elle permet de voler).
Cache-Lune (1) manuel pp. 48-51
u Phase 2 : la recherche (collectif, 5 min.)
Connaissances et compétences Demander aux élèves de faire oralement des propositions sur
• Lire des œuvres intégrales courtes. d’autres moyens de voyager, les noter au tableau ou sur une
• Participer à une lecture dialoguée. affiche. Chercher les verbes qui énoncent un déplacement
• Concevoir et écrire de manière autonome. (voler, s’envoler, grimper, monter, s’élever, sauter…) et les asso-
cier aux modes de voyage trouvés.
• Participer à un échange.
u Phase 3 : l’écriture (individuel, 10 min.)

1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » Faire recopier la phrase en y insérant sa proposition.
➙ Différenciation : pour aider les élèves en difficulté, proposer une
u Questions 1 à 3 (collectif puis en groupes, 30 min.)
structure de phrase plus directive ; « Voici le/la… qui…, com-
Laisser les élèves relire l’épisode individuellement et silen- me…, il/elle te permettra de… jusqu’à la Lune, mais atten-
cieusement. tion : nous n’en possédons qu’une ! »
Ressortir l’affiche sur les personnages ; rappel de l’histoire.
Lire les consignes des questions 1 à 3, répondre puis lire les
passages mentionnés avec l’intonation. II. Orthographe (2) : Le son [ɑ̃] manuel p. 56
Répartir les élèves par 4 et distribuer les rôles (narrateur, pro- 1. « J’écris le son »
fesseur, Timoléon, Gonzague), les laisser s’entraîner et passer
dans les groupes pour les aider à bien articuler, respecter la u Phase 1 : le rappel
ponctuation et l’intonation. des différentes graphies (collectif puis individuel, 30 min.)
Faire passer 1 groupe ou 2 devant la classe. Rappel des différentes graphies du son [ɑ̃] et des remar-
ques faites sur les moyens de lire les mots contenant le son
2. « Je donne mon avis » (collectif, 10 min.) (consonnes doubles, voyelle après le n ou m).
u Questions 1 et 2 Proposer des mots qui contiennent le son [ɑ̃], les élèves les
écrivent sur l’ardoise. Proposer, entre autres, des mots faisant
Lire les questions posées à voix haute, s’assurer de leur com-
partie de la liste de l’exercice 3.
préhension et faire le lien avec l’histoire de Cache-Lune. Lais-
Lecture de la consigne des exercices 1 et 2. Travail indivi-
ser un temps aux élèves pour réfléchir. Mener le débat et exi-
duel.
ger d’eux qu’ils argumentent leurs points de vue. Procéder de
même avec la deuxième question en leur demandant : « Est-il Former des binômes ; chacun leur tour, ils épellent les mots
possible de vivre 300 ans ? » de la liste de l’exercice 3. Leur faire ensuite écrire chaque
mot deux fois chacun afin de mémoriser leur orthographe.
3. « J’écris » u Phase 2 : la conceptualisation (collectif, 10 min.)
u Phase 1 : la lecture de l’énoncé (collectif, 5 min.) Récapituler ce que l’on sait sur le son [ɑ̃]. Réalisation d’un
Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension en la fai- affichage aux murs qui servira de repère dans la classe. Lire
sant formuler de nouveau. la rubrique « Je retiens ». Cette règle pourra également être
Faire rechercher la phrase dans le texte qui correspond recopiée dans le cahier de repères des élèves.
(ligne 19) et la faire lire.

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 63


Semaine 1 – Jour 4

I. Étude de texte : ments fournis par les élèves. Mettre l’accent sur le nom des
personnages, le lien avec leur métier et ce qu’ils utilisent pour
Cache-Lune (2) manuel pp. 52-55 aider Timoléon. Montrer la structure répétitive du texte : un
personnage arrive, « il/elle attrape » Timoléon pour l’aider,
Connaissances et compétences
celui-ci décolle mais il y a un problème puis une chute. Cette
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- phase doit être bien travaillée afin de facilité l’écriture d’un
connus et manifester sa compréhension par une reformu- nouvel épisode (voir le projet d’écriture).
lation, des réponses à des questions.
• Participer à une lecture dialoguée.
• Identifier les personnages, les événements et les circons-
II. Poésie :
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu. Le Chat et le Soleil manuel p. 66

Connaissances et compétences
1. Lecture et compréhension
• Lire silencieusement un texte et manifester sa compré-
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.) hension dans une reformulation, des réponses à des ques-
Travailler l’émission d’hypothèses par la prise d’indices à tions.
partir de l’illustration pp. 52-53. • Repérer les spécificités d’un type d’écrit : le poème avec
Ne pas entrer dans le descriptif pur de l’illustration mais fai- les rimes et le rythme.
re observer les personnages présents. Établir un rapport avec • Participer à une lecture dialoguée : articulation correcte,
le texte 1 : « Quels personnages retrouve-t-on ? Quels sont les fluidité, respect de la ponctuation, intonation appropriée.
nouveaux ? Que porte la dame sur son chapeau ? et le mon-
sieur ? Qu’a-t-il sur sa veste ? Que va-t-il se passer ? Quelle • Dire de mémoire un poème.
attitude a Gonzague ? (Main qui soutient sa tête.) » Noter les
idées des élèves sur une nouvelle affiche. Faire argumenter u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 5 min.)
les propositions. Laisser les élèves lire silencieusement le texte. « De quel type
u Phase 2 : « Je comprends » (individuel puis collectif, 15 min.) de texte s’agit-il ? Qui l’a écrit ? De quoi parle-t-il ? Comment
est-il construit ? »
Faire lire le texte jusqu’à la ligne 28 silencieusement. (Cela
permet aux élèves de se l’approprier.) S’assurer de la compré- u Phase 2 : la compréhension (collectif, 20 min.)
hension du vocabulaire, aussi bien celui expliqué en marge Affiner la compréhension par des questions plus précises
du texte que des mots ou expressions non compris. aussi bien sur la structure du poème que sur son vocabulaire
Travailler la compréhension en posant des questions : « Pour- ou les images employées. « Quel est le titre ? Que remarque-
quoi les deux enfants sont-ils assis ? Comment s’appelle la t-on à la fin de chaque ligne ? Quel rapport y a-t-il entre le
dame et quel est son métier ? et le monsieur ? Comment vont- chat et le soleil ? Qu’est-ce que les deux morceaux de soleil ? »
ils aider Timoléon ? » Établir un rapprochement entre les ob- Faire dire les mots qui riment, constater l’alternance.
servations de l’illustration et les hypothèses de départ et ce
que le texte dévoile (voir affiche réalisée lors de la phase 1). u Phase 3 : la lecture à voix haute (collectif, 10 min.)
Poser ensuite les questions 1, 2, 3 et 4. Attention à faire for- Le poème étant court, laisser les élèves proposer des lectures.
muler des phrases pour les réponses, établir un retour au Vérifier que la ponctuation est bien respectée. Leur deman-
texte afin de les justifier : « Quelles phrases te permettent de der de lire en y mettant de l’intensité, de l’émotion.
répondre ? » (Se servir des lignes.)
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 min.)
u Phase 3 : la synthèse (par groupes de 2, 20 min.) Conclure en reprenant les informations énoncées par les élè-
Ressortir la fiche de lecture sur le texte établie lors du travail ves : c’est un court poème de 2 strophes dont les rimes alter-
sur l’épisode 1. Rappel de ce qui a été fait, ce que l’on y a nent. Dans la première partie, on établit le lien entre le chat
consigné. et le soleil ; dans la seconde, on explique pourquoi la nuit on
Demander aux élèves de compléter leur fiche à partir de cette voit les yeux du chat.
première partie du nouvel épisode : les nouveaux personna-
u Phase 5 : l’apprentissage (en binômes puis individuel, 10 min.)
ges (nom, métier, description physique…), les événements.
Par 2, les élèves récitent chacun leur tour la première strophe ;
u Phase 4 : la mise en commun (collectif, 15 min.) y joindre des gestes pour faciliter la mémorisation (ouvrir les
Mise en commun et synthèse des recherches, qui favorisent mains pour montrer les yeux qui s’ouvrent…).
l’argumentation. Compléter la fiche de la classe avec les élé- Continuer l’apprentissage de la poésie entière, puis seul(e).

64 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


Semaine 2 – Jour 1

I. Étude de texte (2) : Faire lire la question 1. Se rapporter au texte et demander


à un élève de lire la phrase qui correspond à la ligne 16.
Cache-Lune (2) manuel pp. 52-55 Expliquer puis demander à un groupe de mimer cette émo-
tion. Faire de même pour la question 2 et répondre à la ques-
Connaissances et compétences
tion 3. Demander aux élèves, par groupes de deux, de trouver
• Faire un récit structuré et compréhensible de la partie une émotion visible sur le visage puis leur demander de la
déjà lue. mimer aux camarades qui tentent de trouver le mot qui va
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- décrire l’air adopté. Lister les mots trouvés qui donneront
connus et manifester sa compréhension dans une refor- lieu à un affichage ou une liste d’émotions dans le cahier de
mulation, des réponses à des questions. repères.
• Participer à une lecture dialoguée. u Phase 2 (facultative) :
• Identifier les personnages, les événements et les circons- le cahier d’exercices p. 31 (individuel, 5 min.)
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu.
3. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
1. Lecture et compréhension
Connaissances et compétences
u Phase 1 : le résumé des épisodes • Les classes de mots : distinguer les verbes.
précédents et la lecture (collectif, 10 min.)
• Comprendre la correspondance entre les temps verbaux
Rappel de la séance précédente ; sortir la fiche d’identité du et les notions d’action déjà faite, action en train de se
texte réalisée collectivement afin d’aider au rappel. Lecture faire, action non encore faite.
à voix haute du texte jusqu’à la ligne 28 puis émission d’hy-
pothèses sur la suite avec l’aide de l’illustration p. 54. « Quels
u Phase 1 : la découverte (collectif puis individuel, 20 min.)
personnages retrouve-t-on ? Qui sont les autres ? Timoléon
va-t-il réussir à aller jusqu’à la Lune ? » Noter les trois phrases de la question 1 « J’observe les phra-
ses du texte » au tableau et les faire lire par les élèves. Leur
u Phase 2 : « Je comprends » (individuel puis collectif, 15 min.) demander de chercher le verbe pour chacune d’elles et l’en-
Faire lire le texte jusqu’à la fin silencieusement. S’assurer de la tourer. Rappel de ce qu’est le verbe et de la question à se poser
compréhension du vocabulaire, aussi bien celui qui est expliqué pour l’identifier (« Que fait… ? »). Lire la question 2, lais-
en marge du texte que des mots ou expressions non compris. ser les élèves répondre et justifier leur réponse. Procéder de
Travailler la compréhension en posant des questions : « Quel même avec les questions 3 et 4. Faire expliciter que ce qui se
métier fait Albert ? Avec quoi va-t-il aider Timoléon ? Margot passe maintenant est le présent, ce qui s’est passé est appelé
a-t-elle un métier ? Que fait-elle ? Quel personnage apporte le passé et ce qui se passera est le futur.
la solution ? » Noter une phrase au tableau et demander si elle est au passé,
Établir un rapprochement entre les hypothèses de départ et au présent ou au futur. Une fois le temps trouvé, demander
ce que le texte dévoile. aux élèves de changer la phrase de temps en commençant
Poser ensuite les questions 5, 6 et 7. Attention à faire formu- par Hier, ou Maintenant, ou Demain. Faire constater que le
ler des phrases pour les réponses, établir un retour au texte mot qui change est le verbe. Il est possible de faire la même
afin de justifier les réponses : « Quelles phrases te permettent constatation en leur proposant directement la même phrase
de répondre ? » (Se servir des lignes.) aux trois temps et de leur faire chercher quel est le mot qui a
changé dans chaque phrase.
u Phase 3 : les caractéristiques Demander aux élèves de rechercher dans le texte une phrase
des personnages (par groupes de 2, 15 min.)
au présent, ou au futur, ou au passé. Corriger collectivement ;
Compléter la fiche sur le livre en y ajoutant les nouveaux les phrases trouvées pourront être classées dans un tableau
personnages avec leurs caractéristiques. Établir également sur une affiche qui restera en classe comme repère.
la succession des interventions. Repérer la chute finale de ➙ Différenciation : pour les élèves en difficulté, donner des phrases
l’histoire (c’est un personnage anodin, sans spécificité), faire sur des bandes et demander aux élèves de mettre les phrases au
chercher les mots qui la décrivent (voix fluette, petite). présent ensemble – de même pour les autres temps. Ces phrases sont
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 10 min.) tirées du texte de Cache-Lune.
Mise en commun et synthèse des recherches, qui favorisent u Phase 2 : la recherche (individuel, 10 min.)
l’argumentation. Lister avec les élèves les caractéristiques Lire la question 5 de la rubrique « J’observe les phrases
des nouveaux personnages et compléter l’affichage collectif. du texte ». S’assurer de sa compréhension et mettre les en-
Reconnaître les personnages sur l’illustration p. 54. Faire re- fants en situation de recherche. Au bout d’un certain temps,
pérer les rimes dans les présentations : Albert, verre ; Margot, écouter les propositions de quelques élèves et faire dire dans
oiseaux ; Benoît, poids ; Marlou, voyou. quelle colonne (passé, présent ou futur) la phrase doit être
2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte » classée.
➙ Différenciation : aider les élèves en difficulté en passant auprès
Connaissance et compétence d’eux pour qu’ils oralisent avant d’écrire, leur faire commencer
• Travailler sur le champ sémantique de l’émotion. avec un des mots-repères de temps (hier, aujourd’hui ou demain).
Les élèves les plus rapides peuvent inventer une phrase dans cha-
que temps.
u Phase 1 : le champ
sémantique de air (collectif puis par groupes de 2, 10 min.) u Phase 3 : l’application de la règle (collectif, 10 min.)
Ce travail sur l’air que les personnages ont va permettre Oralement, proposer une phrase et faire trouver aux élèves
d’enrichir le lexique des élèves sur le thème de l’émotion. si elle est au passé, au présent ou au futur. Leur faire cocher

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 65


sur l’ardoise le temps exact après avoir fait trois colonnes Prolongement
(passé, présent, futur). L’utilisation de ce procédé permet à
l’enseignant d’avoir une vision globale de la compréhension • Prévoir trois boîtes dans un coin de la classe avec Passé,
de cette notion par la classe. Présent et Futur. Les élèves peuvent ainsi spontanément,
lors de moments libres, produire une phrase à mettre
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 10 min.) dans la bonne boîte. Trouver un moment en fin de se-
maine pour lire collectivement les phrases des boîtes afin
Synthèse collective sur ce que l’on vient d’apprendre. Les de valider leur présence ou non dans la bonne boîte, en
élèves reformulent avec leurs mots. Puis, lire l’encadré réca- demandant aux élèves de justifier les réponses.
pitulatif.

Semaine 2 – Jour 2

I. Étude de texte (3) : Rechercher dans le texte les passages où Timoléon dit la phra-
se notée dans la rubrique, l’afficher au tableau et entourer ce
Cache-Lune (2) manuel pp. 52-55 qui va être changé dans la production. Laisser les élèves reco-
pier le début puis compléter avec une des idées avancées.
Connaissances et compétences
➙ Différenciation : donner l’amorce déjà écrite pour que certains
• Lire des œuvres intégrales courtes.
n’aient plus qu’à compléter.
• Participer à une lecture dialoguée.
• Concevoir et écrire de manière autonome.
• Participer à un échange.
II. Projet d’écriture :
Écrire un épisode manuel p. 65
1. « Je m’exerce à lire
Connaissances et compétences
et à dire à voix haute »
• Repérer la structure d’un texte.
u Questions 1 et 2 (collectif puis par groupes, 30 min.)
• Concevoir et écrire de manière autonome un texte nar-
Laisser les élèves relire l’épisode individuellement et silen-
ratif.
cieusement.
Ils rappellent l’histoire de Cache-Lune. Avec l’aide de l’affi- • Comparer sa production à un modèle et rectifier ses erreurs.
che de la classe sur le livre, rappel de la structure de l’album, • Produire un travail écrit soigné.
des personnages et de leur entrée.
Rappel des émotions des personnages. 1. « J’observe »
Lire la question 1 et faire lire le passage mentionné avec l’in-
tonation adéquate. u Phase 1 : la découverte du projet (collectif, 10 min.)
Proposer aux élèves de chercher de quelle autre manière Lire individuellement et silencieusement l’extrait reproduit.
on pourrait lire cet extrait. Les laisser chercher et proposer Demander aux élèves de quelle œuvre vient ce morceau et le
d’autres intonations. resituer dans l’histoire de Cache-Lune. Rappel des mots un
Puis lire la question 2, par groupes de 2 ; les enfants peu- peu difficiles mais déjà vus (bourrasque, étang…). Lecture à
vent s’entraîner à lire en utilisant le ton demandé (en colère, voix haute de cet épisode.
joyeux). Écouter collectivement quelques propositions.
u Phase 2 : la compréhension (individuel puis collectif, 20 min.)

Prolongement Faire lire les questions par les élèves ; leur laisser un temps
de réflexion et répondre collectivement au fur et à mesure.
• Les élèves peuvent être amenés à apprendre ce passage par S’assurer qu’ils formulent des phrases correctes. Cette phase
cœur pour favoriser l’intonation et y ajouter un jeu de scè- va permettre de mettre en évidence la structure du récit en
ne dans un cadre de théâtralisation de parties de l’album. vue d’écrire un épisode. Lors des réponses, un schéma de la
structure peut être mis en place pour aider les élèves à bien
2. « Je donne mon avis » la visualiser :
u Question 1 (collectif, 10 min.)
prend Timoléon Il s’écrase
Daphné
Lire la question à voix haute. S’assurer de sa compréhension ; marchande un cerf- s’élève dans dans
rappeler le rôle de Cache-Lune. Laisser un temps aux élèves de jouets volant. les airs. l’étang.
pour réfléchir. Mener le débat et exiger des élèves qu’ils argu-
mentent et éventuellement qu’ils fassent un retour au texte Bourrasque
qui permet de justifier leur réponse. Pour répondre aux questions, un retour au texte pour valider
3. « J’écris » sa réponse est nécessaire ; les élèves doivent prendre l’habi-
tude de cette démarche pour être sûrs de ne pas se tromper.
u Question 1 (collectif puis individuel, 10 min.)
Lire la consigne et demander la différence avec l’histoire lue. u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
En référence avec le débat du thème de ce chapitre sur l’im- Demander aux élèves de reformuler ce qu’ils vont devoir
portance du Soleil pour notre planète (si une affiche a été faire et comment : choisir un personnage (prénom), avec une
réalisée au départ du thème, il est possible à ce moment-là caractéristique ou un métier particulier. Le personnage est
de la ressortir pour rappeler aux esprits les idées déjà émi- envoyé dans les airs mais un élément vient le perturber et il
ses) ; demander aux élèves de chercher oralement une raison retombe dans un lieu où il ne se fera pas trop mal. Les élèves
de cacher le Soleil en laissant une large place à l’imaginaire. peuvent à ce stade déjà émettre des idées qui peuvent être
« Que se passerait-il s’ils ne pouvaient pas le cacher ? » Noter notées sur une feuille individuelle concernant les différentes
les propositions sur un affichage. choses à trouver.

66 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


Semaine 2 – Jour 3

I. Étude de document : ➙ Différenciation : lors de la lecture des différents textes informa-


tifs au départ de ce travail, mettre les élèves en difficulté en binômes
Les 8 planètes du système solaire manuel pp. 58-59
avec un élève bon lecteur.
Connaissances et compétences
• Émettre des hypothèses. II. Projet d’écriture (2) :
• S’approprier les constituants d’un documentaire. Écrire un épisode manuel p. 65
• Lire un texte informatif.
Connaissances et compétences
• Lire un document non linéaire, prélever des informations.
• Repérer la structure d’un texte.
• Acquérir un vocabulaire spécifique.
• Concevoir et écrire de manière autonome un texte nar-
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.) ratif.
Repérer de quel livre vient ce document. « De quand date-t-il ? » • Comparer sa production à un modèle et rectifier ses er-
Laisser les élèves observer et émettre des hypothèses à partir reurs.
des images, du titre et des sous-titres. Échanger les observa- • Produire un travail écrit soigné.
tions sur la forme et le contenu du document. Identifier le
type d’écrit : le documentaire. 1. « J’écris un épisode »
u Phase 2 : « J’observe » (groupes de 3, collectif puis individuel, 20 min.) u Phase 1 : la compréhension
En groupes, les élèves doivent trouver les constituants du do- de la consigne et du projet (collectif, 10 min.)
cumentaire, les termes appropriés à la description de celui-ci Afficher au tableau la structure de l’épisode étudié la séance
(titre, sous-titres, photographies, textes informatifs…). Distribuer précédente, un rapide rappel de ce qui a été vu et fait par les
une reproduction pour chaque groupe qui devra mettre des élèves. Afficher également les idées avancées lors de la pre-
légendes à chaque constituant. Ils peuvent au préalable met- mière séance. Lecture de la rubrique « J’écris un épisode »
tre des couleurs aux éléments qui se ressemblent en vue de p. 65. S’assurer de sa compréhension par une reformulation.
leur trouver un intitulé.
Mise en commun avec une reproduction pour la classe de u Phase 2 : la préparation orale (collectif puis en groupes, 20 min.)
ce document qui sera légendé avec les remarques des élèves. « Que doit-on choisir en premier ? » Rappel des différents
Celles-ci devront être justifiées à chaque fois. noms des personnages de l’histoire ; les noter au tableau et
Lire les questions de la rubrique « J’observe », s’assurer de rappeler également la rime qui existe entre le nom et le mé-
leur compréhension et laisser les élèves répondre de façon tier ou la caractéristique. Proposer d’effectuer cette première
autonome ; exiger qu’ils argumentent le plus possible leurs recherche par groupes ; chacun aura une tâche différente. Un
réponses. Au bout d’un moment, correction collective, noter groupe sera chargé de rechercher des propositions de métiers
une fiche de lecture sur le document qui reprendra les items : qui pourraient aider Timoléon à aller dans les airs grâce à
type de document, titre, origine du document, descriptif, un objet particulier. Un autre groupe sera chargé de trouver
thème, organisation. des noms puis, au bout d’un moment, il se concertera avec
le premier groupe afin de trouver une rime avec l’activité et
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif puis individuel, 20 min.)
l’objet. Un troisième groupe devra lister des verbes qui per-
Rappel des hypothèses émises plus haut sur le contenu. Lais- mettent d’envoyer en l’air. Puis, pour compléter la structure,
ser les élèves lire les différents textes encadrés. Mise en com- un groupe cherchera ce qui sera l’élément perturbateur et où
mun des lectures ; favoriser les échanges sur les différentes peut atterrir Timoléon. Mise en commun avec validation ou
informations que les élèves ont recueillies dans les textes en non des propositions de chaque groupe. L’enseignant veillera
posant des questions : « De quoi nous parle chaque texte ? à faire bien attention à la cohérence entre le métier, l’objet
Qu’ont-ils de commun ? » Leur montrer que leur fonction est et le nom.
de décrire en partie une planète en donnant des caractéristi-
ques sur sa constitution ou taille. Valider ou non les hypothè- u Phase 3 : la préparation écrite (individuel, 10 min.)
ses de départ en justifiant par un retour aux textes. Lecture à Chaque élève va choisir un nom et l’associer à un métier et
voix haute de chaque texte. un objet afin de former une rime. Il lui faudra ensuite choisir
Lire les questions 1 et 2. Laisser les élèves répondre en for- le verbe qui permettra d’envoyer Timoléon dans les airs. Les
mulant une phrase et en justifiant par un retour au texte : renvoyer à l’encadrer « Des outils pour mieux écrire » du
« Où as-tu pu trouver la réponse ? » manuel ou à l’affichage réalisé précédemment.
Lire la consigne 3, demander aux élèves quelle partie du do-
u Phase 4 : la réalisation (individuel, 20 min.)
cumentaire va permettre de répondre à la consigne.
Lecture des questions 4 et 5, faire répondre par une phrase Lecture à voix haute de la rubrique « À mon tour d’écrire »
en justifiant. Montrer que, pour la dernière question, la ré- du manuel. S’assurer de la compréhension et laisser les élè-
ponse est présente dans deux parties : le texte et la photo- ves écrire individuellement. Ramasser les productions afin
graphie. de corriger l’orthographe et la syntaxe en vue de la phase de
Ce travail de compréhension va permettre de montrer aux finalisation.
élèves que, dans un documentaire, il est important d’observer ➙ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté ; dans le pas-
toutes les parties car des réponses peuvent se trouver dans les sage de Daphné, surligner tous les mots qui devront être changés
photographies comme dans les textes. afin de laisser la structure à compléter.

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 67


Semaine 2 – Jour 4

I. Étude de document (2) : Faire lire la consigne. Laisser un temps aux élèves pour ré-
fléchir puis mener le débat en veillant à faire justifier les ré-
Les 8 planètes du système solaire manuel pp. 58-59 ponses.
Connaissances et compétences
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- II. Poésie (2) : Le Chat et le Soleil manuel p. 66
connus et manifester sa compréhension par une reformu-
lation, des réponses à des questions.
Connaissances et compétences
• Participer à une lecture dialoguée.
• Lire silencieusement un texte et manifester sa compré-
• Identifier les personnages, les évènements et les circons- hension dans une reformulation, des réponses à des ques-
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu. tions.
• Repérer les spécificités d’un type d’écrit : le poème avec
1. Vocabulaire : « Je découvre les mots » les rimes et le rythme.
u Phase 1 : la recherche • Participer à une lecture dialoguée : articulation correcte,
dans le dictionnaire (collectif puis individuel, 20 min.) fluidité, respect de la ponctuation, intonation appropriée.
Demander aux élèves de relever dans le documentaire les • Dire de mémoire un poème.
phrases dans lesquelles apparaît le mot diamètre. Les noter au
tableau et laisser les élèves émettre des hypothèses, expliquer u Phase 1 : l’apprentissage (collectif puis par groupes de 2, 20 min.)
le sens de ce mot.
Lecture de la consigne 1. Rappel collectif de la façon de Laisser les élèves relire le poème silencieusement. Rappel de
chercher dans le dictionnaire puis laisser les élèves trouver ce qui a été dit précédemment sur le sens du poème. Aider
la définition individuellement. Lecture à voix haute de celle- les élèves à apprendre en récitant collectivement ; procéder
ci ; si les élèves n’ont pas le même dictionnaire, procéder à par l’apprentissage d’une phrase, la dire puis la faire répéter.
la lecture des définitions les plus intéressantes. Faire refor- Puis ajouter la phrase suivante et ainsi de suite ; faire répéter
muler les explications et s’assurer de la compréhension du le paragraphe. Mener l’apprentissage par accumulation jus-
mot. Relire les phrases dans lesquelles le mot est cité et les qu’à la fin. Il peut être facilité par l’adjonction de gestes qui
réexpliquer, au besoin schématiser au tableau un diamètre aident à la mémorisation (rappel de ce qui a été trouvé à la
puis les comparaisons de diamètre des planètes. séance précédente sur le poème). Insister sur l’intonation et
Lecture de la consigne 2. Faire reconnaître le mot mètre, de- l’articulation, bien marquer les pauses.
mander son explication et demander aux élèves pourquoi il Par groupes de 2, laisser un temps aux élèves pour qu’ils
est dans le mot diamètre (faire le lien avec la définition vue se récitent la poésie mutuellement. Puis proposer de réciter
au préalable). devant la classe ; aider pour l’intonation, le rythme, l’émo-
u Phase 2 : l’accroissement du lexique (collectif, 20 min.)
tion.
Lecture de la consigne 3. S’assurer de sa compréhension u Phase 2 : la copie (individuel, 10 min.)
et laisser un temps aux élèves pour chercher d’autres mots
contenant le mot mètre. Mise en commun ; s’assurer de la Afficher le texte. Les élèves doivent le recopier sur leur ca-
compréhension des mots trouvés en demandant aux élèves hier. Au préalable, leur donner les règles à suivre : mettre
de les utiliser dans des phrases. une majuscule en début de ligne, aller à la ligne comme sur le
Les mots peuvent être ensuite listés dans un cahier de repè- modèle, sauter une ligne entre les deux paragraphes. Exiger
res ou sur un affichage en classe. du soin et de l’application.

2. Expression orale : « Je donne mon avis » u Phase 3 : l’illustration (individuel, 10 min.)

Amorcer le débat en leur posant des questions : « Que savez- Interroger les élèves sur ce qui devra être présent dans le
vous sur ce que l’on trouve dans l’espace ? Que pensez-vous dessin. Éventuellement, leur montrer des photos de chat et
qu’il y ait d’autre ? » Laisser une large place à l’imaginaire. d’yeux de chat. Laisser les élèves illustrer avec soin.

68 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


Semaine 3 – Jour 1

I. Étude de texte : « Pourquoi l’avion veut-il rejoindre la Lune ? Pourquoi n’ar-


rive-t-il pas à la rejoindre ? Que signifie l’expression décrocher
L’Avion et la Lune manuel p. 60-61 la lune ? » Montrer le trait d’humour de la fin de la saynète.
Connaissances et compétences u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 min.)
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots Demander aux élèves de résumer l’histoire. Marquer les dif-
inconnus et manifester sa compréhension par une refor- férentes étapes.
mulation, des réponses à des questions.
3. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
• Participer à une lecture dialoguée.
u Questions 1 et 2 (collectif, 20 minutes)
• Identifier les personnages, les événements et les circons-
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu. Lecture de la question 1. Faire rechercher dans le texte le
verbe demandé, situer les lignes dans lesquelles ont peut le
• Savoir lire un type de texte particulier : une pièce de théâtre.
trouver (2, 17 et 29). Lire la question 2 et, par groupes de
• Comprendre la structure d’une pièce de théâtre. deux, demander aux élèves de trouver d’autres verbes. Collec-
tivement, lister les propositions et les noter sur une affiche.
1. Le choix du texte Lecture de la question 3 ; relever dans le texte les endroits où
Il est important que les élèves rencontrent des types de textes ce bruit est indiqué (lignes 3, 19 et 23). Demander aux élèves de
variés. Le théâtre est donc une œuvre littéraire qui va permet- lire ce mot. « Quelle caractéristique a-t-il ? Peut-on le trouver
tre à l’enfant d’entrer dans un écrit différent avec des codes de dans le dictionnaire ? » Le faire chercher et en conclure qu’il
lecture, d’écriture et d’interprétation. Cette saynète, amusan- sert à représenter un bruit. Lire les questions 4 et 5 de la
te par le jeu qu’elle met en place et les onomatopées qu’elle même rubrique puis, à partir de la liste établie précédemment,
aborde, s’inscrit aisément dans le thème de ce chapitre. chercher des onomatopées correspondant aux verbes trouvés.

2. Lecture et compréhension Prolongement


• Lors d’une séance d’expression corporelle et orale, les élè-
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.) ves peuvent s’amuser à créer des onomatopées en mimant
Laisser un temps d’observation aux élèves, recueillir les remar- des actions.
ques. Pour structurer, poser quelques questions : « Quel est le
titre ? Que remarquez-vous de particulier ? De quel livre vient 4. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
ce texte ? » Expliquer le terme comédien du titre du livre puis
u Phase 1 : la découverte (collectif, 30 minutes)
celui de saynète, au besoin faire chercher dans le dictionnaire.
Cette séance va permettre de mettre en relief les caractéristi-
u Phase 2 : la lecture (individuel puis collectif, 10 min.) ques d’une pièce de théâtre.
Laisser les élèves lire silencieusement le texte puis demander Au préalable, demander aux élèves les types d’écritures et
les mots qui ont posé problème, les expliquer ainsi que les mots les tailles des lettres qu’ils connaissent. Noter au tableau les
en marge du texte. Une lecture à voix haute sera faite ; choisir propositions (attaché, détaché, capitale, majuscule, minuscule).
de préférence de bons lecteurs pour cette première oralisation. Leur demander ensuite d’observer le texte et de repérer les
différentes écritures ; laisser les élèves échanger.
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 30 min.) Poser les questions 1 et 2. Reproduire au tableau le nom d’un des
Lire la question 1. Laisser les élèves répondre et leur deman- personnages, montrer que le caractère est plus foncé (en gras).
der de justifier leur réponse par un retour au texte : « Dans Puis lire la question 3 ; les élèves relèvent les différents textes
quelle partie est-ce écrit ? Comment le sait-on ? » écrits en italique ; les faire lire puis en conclure que ces phrases
Lire la question 2 et laisser les élèves chercher dans le texte sont des indications pour l’intonation ou le jeu de scène.
l’information demandée. Attention ! la réponse est subtile,
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 5 minutes)
l’âge n’étant pas donné. La réponse est contenue dans la
phrase « Je suis tout neuf » ; il faut donc déduire son âge. Faire une synthèse de toutes les remarques observées sur le tex-
Poser la question 3 et demander aux élèves de valider leur te, faire expliciter que c’est un texte qui doit se jouer. Conclure
réponse par un retour au texte. Approfondir la réponse « Il la avec la question 4 qu’il s’agit d’une pièce de théâtre.
trouve belle » par le fait qu’il ne l’a jamais vue et faire ainsi le Prolongement
lien avec la réponse de la question précédente : « Il est neuf,
Une photocopie du texte peut être donnée à chaque élève qui,
c’est pour ça qu’il ne connaît pas la Lune et qu’il l’admire. »
par un code couleur, peut colorier chaque composant de la
Lire la question 4 ; laisser les élèves répondre en justifiant et
pièce (les noms des personnages, les paroles, les indications).
affiner la compréhension avec des questions complémentaires :

Semaine 3 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : • Savoir lire un type de texte particulier : une pièce de théâtre.
L’Avion et la Lune manuel pp. 60-61 • Comprendre la structure d’une pièce de théâtre.
Connaissances et compétences
1. « Je m’exerce à lire
• Participer à une lecture dialoguée. et à dire à voix haute » (collectif, puis groupes de 2, 30 min.)

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 69


u Questions 1 à 3 de chercher d’autres raisons pour lesquelles l’avion ne pour-
Rappel de ce qui a été dit sur ce type de texte et sur l’im- rait jamais avoir vu la Lune et lister leurs propositions au ta-
portance des différentes écritures. Demander aux élèves de bleau. Rechercher la phrase de l’avion (ligne 15), la noter au
chercher combien de rôles doivent être distribués. « Les indi- tableau et laisser les élèves écrire leur phrase. Lire quelques
cations doivent-elles être lues ? » propositions à la classe.
Lecture de la consigne 1. S’assurer de sa compréhension,
montrer les lignes concernées par la consigne. Chercher pour
chaque phrase le ton que chaque personnage doit employer. II. Projet d’écriture (3) :
Il s’agit là pour les élèves d’être attentifs aux adjectifs utilisés Écrire un épisode manuel p. 65
dans les indications de scène (admiratif, s’inclinant poliment,
riant…). Répondre à la question 2. u Phase 1 : l’évaluation (par groupes puis collectif, 10 min.)
Répartir les élèves par 2 pour qu’ils s’entraînent à lire ce pas-
sage en y mettant le ton. Au bout d’un moment, proposer à Rappel collectif du projet d’écriture.
des élèves de lire devant la classe.
Distribuer à chaque groupe les productions des élèves et vé-
Prolongement rifier ainsi le respect des consignes d’écriture données dans la
Les élèves peuvent être amenés à apprendre un rôle de la say- rubrique « À mon tour d’écrire » : « Y a-t-il une rime commu-
nète par cœur puis à travailler le jeu de scène afin de la jouer. ne entre le nom, le métier et l’objet ? Le nouveau villageois
envoie-t-il bien Timoléon dans les airs ? Quel est l’élément
perturbateur ? »
2. « Je donne mon avis » (collectif, 15 min.)
u Questions 1 et 2 u Phase 2 : la finalisation
Demander aux élèves : « Qui a déjà pris l’avion ? » Leur faire
décrire les sensations qu’ils ont eues. Puis faire décrire un avi- Les productions sont rendues à chaque élève qui peut corri-
on, au besoin montrer différentes photos afin de définir ce qui ger ou améliorer son travail en fonction des remarques faites
aide les avions à voler ; montrer l’importance des ailes (faire par ses camarades. Puis chacun recopie proprement son texte
un lien avec les oiseaux) pour planer et le moteur qui va le en respectant la disposition.
propulser. « Comment peut-on atteindre la Lune ? » Montrer
des photos de fusées, établir la comparaison avec un avion. u Phase 3 : la mise en commun (collectif, 10 min.)
Lecture de la question 1 ; laisser les élèves donner leur avis Lecture de quelques productions à voix haute. Un recueil de
en justifiant puis lire la question 2. Laisser une large place à ces épisodes pourra être réalisé.
l’imagination pour répondre.

3. « J’écris » Prolongement
u Question 1 (collectif puis individuel, 15 min.) • Une illustration de chaque épisode permettra d’enrichir
le recueil. Après avoir choisi quelques épisodes, l’album
Lecture de la consigne et s’assurer de sa compréhension pourra être lu à d’autres classes.
après reformulation par les élèves. Leur demander ensuite

Semaine 3 – Jour 3

I. Étude de texte : Distribuer aux binômes une fiche de lecture individuelle afin
que les élèves cherchent les informations à compléter. Leur
Le Soleil veut rencontrer la Lune manuel pp. 62-63 laisser du temps pour répondre puis corriger collectivement.
Faire un affichage pour la classe avec ces renseignements – ce
Connaissances et compétences qui permettra aux élèves de se corriger. Faire lire le titre et
– Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- émettre des hypothèses sur l’histoire : « Quels sont les per-
connus et manifester sa compréhension par une reformu- sonnages de l’histoire ? et d’après l’illustration ? Quel est
lation, des réponses à des questions. le genre de ce texte ? » Différencier ce genre de la pièce de
– Participer à une lecture dialoguée. théâtre : il y a des dialogues mais ils sont insérés dans un ré-
– Identifier les personnages, les événements et les circons- cit. Faire remarquer les tirets qui indiquent qu’une personne
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu. prend la parole.
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif puis individuel, 20 min.)
1. Le choix du texte Laisser les élèves lire silencieusement le texte jusqu’à la ligne
Ce texte s’inscrit dans le thème avec une histoire mettant en 19, puis s’assurer de la compréhension du vocabulaire, aussi
scène des personnages originaux et permettant aux enfants d’en- bien celui qui est expliqué en marge du texte que des mots
visager la présence simultanée du Soleil et de la Lune (éclipse). ou expressions non compris. Travailler la compréhension en
Phénomène que les élèves peuvent être amenés à observer. posant des questions complémentaires : « Où se passe cette
histoire ? Quel temps fait-il ? Qui sont les personnages qui
2. Lecture et compréhension parlent ? Pourquoi le Soleil n’est-il pas content ? » Établir
un rapprochement avec les hypothèses de départ, justifier les
u Phase 1 : la découverte (groupes de 2 puis collectif, 15 min.) réponses par un retour au texte.
Présenter le texte en recherchant des informations sur son Poser les questions 1, 2 et 3. Travail individuel puis correc-
origine avec pour objectif de faire une fiche de lecture : « De tion collective. Faire formuler des phrases pour répondre et
quel livre provient cet extrait ? Qui est l’auteur ? Quelle est la valider dans le texte en faisant lire les passages qui répon-
collection ? Qui est l’éditeur ? Quel est le titre ? » dent à la question.

70 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


u Phase 3 : la synthèse (collectif, 15 min.) u Phase 1 : la découverte (individuel, 10 min.)
Demander aux élèves de compléter la fiche de lecture col- Rappel de ce qui a été vu sur le verbe : comment le reconnaî-
lective commencée dans la phase de découverte avec le titre tre, le temps des phrases.
de l’extrait, les personnages de l’histoire. Puis faire résumer Noter au tableau les phrases de la consigne 1.
oralement cette première partie et noter la situation initiale Laisser les élèves identifier et écrire sur leur ardoise les ver-
sur l’affiche. Les élèves recopient sur leur fiche individuelle bes au présent. Après avoir montré le résultat de leur recher-
ce qui a été établi. che, demander aux élèves quelle question on doit se poser
pour repérer le verbe dans chacune des phrases : « Que fait la
3. Vocabulaire : Lune ? Que font les nuages ? »
« Je découvre les mots du texte »
u Phase 2 : la mise en commun (collectif puis individuel, 20 min.)
Cette courte séance va permettre de compléter et d’établir
Souligner les verbes trouvés. « À quel temps sont les phrases ? »
un lien avec le travail sur les expressions et intonations vues
Lecture de la question 2 ; laisser les élèves répondre et jus-
dans les textes précédents (Cache-Lune, L’Avion et la Lune).
tifier. Leur demander : « Quelle différence faites-vous entre
u Questions 1 à 5 (collectif, 20 min.) les deux verbes se lève et briller ? » Relever les remarques des
Lecture de la question 1. S’assurer de sa compréhension puis élèves puis leur demander d’énoncer la 1re phrase au futur
laisser les élèves lire silencieusement la ligne 17. Répondre et (demain…) puis au passé (hier…), les noter au tableau. Faire
demander à un élève de lire la ligne à voix haute. Puis lire la observer que le verbe briller n’a pas changé contrairement aux
question 2 et répondre en justifiant sa réponse : « On entend autres.
miel ; c’est une voix douce car le miel est doux et sucré. » Fai- Lecture de la consigne 3 ; laisser un temps aux élèves pour
re le lien entre les effets thérapeutiques du miel (on le donne écrire les trois phrases. Faire constater que le verbe briller
pour adoucir la voix) et le type de voix que cela signifie. Faire change quand c’est lui qui est en action.
relire la ligne 17 en adoptant l’intonation adéquate. Conclure que dans une phrase on peut trouver des verbes qui
changent selon le temps (verbes conjugués) et d’autres qui ne
Lire la consigne 3 puis laisser les élèves chercher d’autres
changent pas (verbes à l’infinitif). Amener les élèves à com-
moyens de qualifier une voix. Les laisser s’aider du diction-
prendre que l’infinitif est le nom des verbes et que dans le
naire en cherchant à voix haute, noter les propositions, puis
dictionnaire c’est sous cette forme qu’on les trouve.
lire la consigne 4 et noter les idées des élèves sur une affiche.
Pour chaque proposition, demander à un élève de dire une u Phase 3 : l’application de la règle (individuel puis collectif, 15 min.)
phrase avec l’intonation afin de bien l’illustrer. Montrer des étiquettes de verbes (avale, sortira, finir, mangeons,
Prolongement boire, prends…) ; les élèves doivent les classer dans la bonne
colonne (verbe conjugué ou infinitif). Ils peuvent également
• Les élèves peuvent être amenés à recopier cette liste dans proposer oralement un verbe ; un camarade doit dire dans
un cahier de repères à la suite du vocabulaire déjà ren- quelle colonne le placer.
contré sur les expressions et intonations.
Proposer des phrases avec des verbes conjugués et à l’infini-
tif ; les élèves doivent souligner d’une couleur différente les
4. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » deux types de verbes.

Connaissances et compétences u Phase 4 : la conceptualisation (collectif, 5 min.)

• Les classes de mots : distinguer les verbes. Faire reformuler ce qui vient d’être vu puis lire à voix haute
l’encadré récapitulatif.
• Les fonctions :
– comprendre la différence entre la nature d’un mot et Prolongement
sa fonction ; • Lors de la conclusion de la mise en commun, une règle
– dans une phrase simple, identifier le verbe et son sujet. élaborée avec les mots des élèves peut être écrite sur une
• Identifier les verbes conjugués, trouver leur infinitif. affiche. La leur faire recopier dans leur cahier de règles.

Semaine 3 – Jour 4

I. Poésie : Ballade à la Lune manuel p. 66 montrer qu’il est formé de 6 strophes et composé de rimes ;
faire un lien avec la poésie sur Le Chat et le Soleil. Leur don-
Connaissances et compétences ner quelques informations sur l’auteur, Alfred de Musset,
• Lire silencieusement un texte et manifester sa compré- poète et écrivain français (1810-1857).
hension par une reformulation, des réponses à des ques- u Phase 2 : le vocabulaire
tions. et la compréhension (individuel puis collectif, 20 min.)
• Repérer les spécificités d’un type d’écrit : le poème avec
les rimes et le rythme. Demander aux élèves de noter sur une feuille les mots qui
leur ont posé problème. Les interroger et expliquer les mots ;
• Participer à une lecture dialoguée : articulation correcte, si besoin se référer au dictionnaire, en particulier pour bal-
fluidité, respect de la ponctuation, intonation appropriée. lade, faucheux, éborgné.
• Dire de mémoire un poème. Affiner la compréhension par des questions plus précises
sur les images employées : « Quel est le titre de ce poème ?
u Phase 1 : la découverte (collectif, groupes de 2, 10 min.) Comment le poète voit-il la Lune dans la nuit ? (Une boule,
Laisser les élèves lire silencieusement le texte. « De quel type un disque noirci qui s’allonge en croissant rétréci.) Que se
de texte s’agit-il ? Qui l’a écrit ? De quoi parle-t-il ? Comment demande-t-il sur la Lune ? (Il se demande qui la promène,
est-il construit ? » Relever les remarques des élèves et leur comment elle fait pour changer de forme.) À quoi la com-

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 71


pare-t-il ? » Faire justifier les remarques des élèves par un re- 2. « Je cherche des mots avec le son »
tour au texte, montrer que les strophes 1 et 6 se ressemblent u Phase 1 : la discrimination auditive (collectif, 10 min.)
beaucoup.
Demander aux élèves de proposer des mots avec le son [ε]
u Phase 3 : la lecture à voix haute (collectif, 10 min.) pour s’assurer de leur discrimination (jeu de « Pigeon vole »
Demander aux élèves de se mettre par groupes de 2 et de ou jeu du Maharadjah : il s’agit d’apporter un cadeau qui
chercher l’intonation avec laquelle dire la poésie à voix contient le son étudié).
haute. Dans un premier temps, se contenter des 3 premières Localiser le son dans un mot, proposer des mots contenant
strophes – ce qui permettra aux élèves de commencer son ap- le son [ε], les élèves doivent situer la syllabe dans laquelle se
prentissage. Puis demander à quelques groupes de présenter trouve le son.
leur lecture. Aider les élèves à marquer les pauses, à mettre u Phase 2 : la recherche (en binômes, 10 min.)
l’intonation pour marquer l’émotion.
Lecture de la rubrique « Je cherche des mots avec le son »
u Phase 4 : la copie (individuel, 10 min.) et de la consigne de l’exercice 1. En autonomie, chaque
La poésie étant longue, leur faire recopier seulement les élève pourra répertorier parmi les prénoms de la classe ceux
3 premières strophes. Pour beaucoup, il s’agit là d’un entraî- qui contiennent le son étudié. Élargissement de l’exercice à
nement à la copie. Insister sur le soin, l’orthographe et le res- d’autres prénoms connus.
pect de la mise en page. Mettre en commun les prénoms trouvés, les écrire au tableau
et faire valider par l’ensemble de la classe.
Demander aux élèves de faire l’exercice 2 individuellement
II. Orthographe : Le son [ε] manuel p. 57 et procéder à une correction collective.
Connaissances et compétences 3. « J’entends le son »
• Repérer un phonème dans un mot. u Phase 1 :
• Établir les correspondances entre graphèmes et phonèmes. la discrimination auditive (collectif puis individuel, 10 min.)
Collectivement et oralement dire les mots de l’exercice 1 et
1. « Je reconnais le son » faire taper la syllabe dans laquelle on entend le son [ε]. Puis,
individuellement, les élèves recopient les mots, séparent les
u Phase 1 : le rappel (collectif, 10 min.) syllabes de chaque mot par un trait vertical et colorient la
Demander aux élèves de rappeler les différentes graphies du syllabe dans laquelle ils entendent le son.
son [ε], les noter au tableau. ➙ Différenciation : pour les élèves en difficulté, donner les mots
Pour chaque graphie, leur faire rechercher un mot qui pourra avec les syllabes déjà dans des cases ; ils colorient juste la syllabe
servir de mot-référent. avec le son étudié.
u Phase 2 : la recherche dans une phrase (collectif, 5 à 10 min.) Lire la consigne de l’exercice 2. Mettre l’accent sur la dis-
tinction entre ce que je vois et ce que j’entends. Faire refor-
Lire à voix haute l’extrait de Cache-Lune et après une secon-
muler pour s’assurer de sa compréhension. Laisser les élèves
de lecture orale, poser aux élèves les questions 1 et 2. Faire
reproduire le tableau et le compléter.
compter le nombre de fois où ils ont entendu le son [ε] et
faire trouver les mots. Insister sur la différence entre le son ➙ Différenciation : lire avec le groupe en difficulté les premiers
[ε] et le son [e]. mots afin qu’il les place dans le tableau.
➙ Différenciation : donner la phrase écrite sur un papier aux élè- u Phase 2 (facultative) :
ves en difficulté, afin qu’ils soient tout de suite en recherche. le cahier d’exercices p. 33 (individuel, 5 min.)

72 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


Semaine 4 – Jour 1

I. Étude de texte (2) : intéressante du passage et laisser un temps aux élèves pour
s’entraîner à lire.
Le Soleil veut rencontrer la Lune manuel pp. 62-63

1. Lecture et compréhension Prolongement


u Phase 1 : la découverte (collectif puis individuel, 10 min.)
• La scène peut être travaillée en théâtre avec une activité
d’expression corporelle qui va aider l’enfant qui lit à voix
Ressortir la fiche établie lors de la séance précédente et faire haute à mettre de l’intensité.
oraliser la présentation du texte. Puis rappel de l’histoire par
les élèves et émission d’hypothèses sur ce qui va se passer. La
première partie est lue à voix haute ; ensuite, lecture indivi- II. Orthographe (2) : Le son [ε]
duelle silencieuse de la fin du texte.
1. « J’écris le son »
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif puis groupes de 2, 20 min.)
u Phase 1 : le repérage des graphies du son [ε] (collectif, 10 min.)
S’assurer de la compréhension du vocabulaire. Approfondir la
Noter deux phrases au tableau : La reine n’aime pas la princesse
compréhension en posant des questions : « Pourquoi le Soleil est-
Blanche-Neige. Sa belle-mère l’envoie dans la forêt.
il en colère ? Qui est effrayé par le Soleil ? Et que fait-il quand il
Lecture individuelle puis demander aux élèves de trouver les
a peur ? À qui transmet-il sa peur ? Que se passe-t-il alors ? »
mots dans lesquels on entend le son [ε]. Leur faire ensuite en-
Montrer le côté capricieux du Soleil qui fait peur au vent – ce
tourer pour chaque mot les lettres qui font le son [ε]. Produire
qui provoque la panique parmi les nuages et un changement
un tableau avec chacune des graphies et leur demander de
de temps qui fait que la Lune se réveille. Il est intéressant de
proposer des mots qui seront placés dans le tableau. Ils peu-
faire relever par les élèves les conséquences possibles d’un
vent également en trouver dans le manuel de lecture.
acte capricieux ; leur faire noter également le côté amusant
Faire nommer les accents et montrer qu’un e peut parfois,
de chaque personnage.
devant une ou deux consonnes, faire le son [ε].
Lecture des questions 4, 5 et 6. Répondre collectivement en fai-
sant formuler des phrases et en validant par un retour au texte. u Phase 2 : l’entraînement (individuel, 20 min.)
Par groupes de 2, demander aux élèves de trouver les situa- Sur l’ardoise, proposer une dictée de mots en y incorporant des
tions de cette suite et pour chacune de faire une phrase résu- mots de l’exercice 4. Lecture de la consigne de l’exercice 1 ;
mée en vue de compléter la fiche de lecture. s’assurer de sa compréhension, au besoin écrire les accents
puis laisser les élèves travailler en autonomie. Ils peuvent
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
avoir recours au dictionnaire.
Demander à chaque groupe le découpage de cet épisode (le
➙ Différenciation : lire les mots avec les élèves en difficulté pour
Soleil capricieux crie, le vent panique ; situation finale : la
leur faire comprendre que l’accent ne sera pas sur le dernier e de
Lune se réveille), faire justifier les réponses, puis noter sur la
certains mots.
fiche collective et compléter les personnages. Faire résumer
cette histoire par les élèves puis, à leur tour, ils complètent Lecture des consignes des exercices 2 et 3. S’assurer de la
leur fiche individuelle de lecture. Une lecture orale de cette compréhension puis travail en autonomie. Lors de la correc-
seconde partie du texte clôturera la séance. tion collective, s’assurer que les élèves justifient leurs répon-
ses pour l’exercice 3.
2. « Je m’exerce à lire u Phase 3 : la mémorisation (individuel puis groupes de 2, 10 min.)
et à dire à voix haute » (groupes de 2 puis collectif, 20 min.)
Lecture de la consigne de l’exercice 4. Demander aux élèves
u Questions 1 à 3 de recopier chaque mot deux fois. Puis, en binômes, chacun
Lecture de la consigne de l’exercice 1. S’assurer de sa com- leur tour, ils doivent épeler chaque mot afin de mémoriser
préhension puis demander aux élèves par groupes de 2 de l’orthographe.
lire chacun à leur tour les lignes demandées. Leur laisser
un temps pour confronter leurs lectures puis, collective- 2. La conceptualisation (collectif, 10 min.)
ment, demander à quelques groupes de lire. Faire un point Récapituler ce qui a été vu sur les différentes graphies du
sur le rôle de la ponctuation puis répondre aux questions 1 son [ε]. Réalisation d’un affichage qui sera un repère dans
et 2 ; faire un lien entre les pauses et les intonations pour la classe et conçu avec les mots et exemples des élèves. Puis
donner une dynamique et une intensité à la lecture. Proposer lecture de la rubrique « Je retiens ». Cette règle pourra égale-
une lecture possible ou faire lire un groupe ayant une lecture ment être recopiée dans le cahier de repères des élèves.

Semaine 4 – Jour 2

I. Étude de texte (3) :


Le Soleil veut rencontrer la Lune manuel pp. 62-63
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon-
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les
Connaissances et compétences règles de la communication.
• Faire un récit structuré et compréhensible. • Concevoir et écrire de manière autonome.
• S’exprimer avec précision. • Relire sa production et la corriger.

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 73


1. « Je donne mon avis » de la rubrique « J’observe ». Demander de trouver les verbes
u Question 1 (collectif, 20 min.) de la phrase et les entourer. Ensuite faire donner des expli-
cations sur le sens de ces deux verbes, établir le lien avec le
Rappel de l’histoire puis lecture de l’intégralité du texte par verbe trouvé au début de la séance. Lecture de la question 1
les élèves. Leur demander d’expliquer l’attitude du Soleil : puis entourer dans les mots ce qui est commun. Faire expli-
« Quel type de comportement a-t-il ? » Puis lire la question, citer que ces mots ont une partie qui est la même (la racine)
s’assurer de sa compréhension et laisser les élèves répondre et qu’ils ont un sens proche : ce sont des mots de la même fa-
en justifiant. Mener le débat en veillant à ce que tout le mon- mille. Lecture de la consigne 2 puis laisser les élèves trouver
de participe. d’autres mots (tour, tournant, tourniquet…).
2. « J’écris » u Phase 2 : l’entraînement (collectif puis individuel, 20 min.)
u Question 1 (collectif puis individuel, 30 min.) Donner deux mots (écrits au tableau ou sur des étiquettes).
Lecture de la consigne. S’assurer de sa compréhension en la Les élèves doivent dire s’ils sont de la même famille ou non.
refaisant formuler par les élèves. Rappel de ce que le nuage a Faire justifier leurs réponses et entourer la racine commune
dit sur la Lune au Soleil. Établir avec les élèves qu’il y a deux pour les mots de même famille : un feuillage/un feuillu – un
possibilités : soit le Soleil la trouve effectivement belle, soit arbre / un arbitre – un chat / une chatière – le soleil / un soldat –
il est déçu et le lui dit. Demander aux élèves d’argumenter une toiture / la toilette – une lampe / un lampadaire.
l’une des deux propositions puis noter au tableau les diffé- Proposer au tableau deux familles de mots mélangées. De-
rentes idées. Laisser ensuite les élèves écrire leur petit texte. mander aux élèves de souligner d’une même couleur des mots
Passer dans les rangs et aider à la construction des phrases et de même famille : un pliage – une passe – un passage – plier – dé-
à la logique des propos. plier – un passeur – une pliure – dépasser – une passoire – un pli.
Une fois les productions terminées, en lire quelques-unes. Faire justifier chaque mot en expliquant son sens. Dans cha-
que famille, entourer la racine de chaque mot et montrer que
Prolongement la racine peut parfois être un mot, le plus court de la famille.
Faire aussi remarquer que des mots de même famille ne com-
• Il est conseillé de lire aux élèves la fin de l’histoire afin
mencent pas obligatoirement par la racine commune : celle-
d’établir des comparaisons avec leurs idées lors de la pro-
ci peut être allongée avant et/ou après.
duction écrite.
u Phase 3 : « Je m’exerce » (individuel, 10 min.)
Lecture des exercices 1 et 2. S’assurer de leur compréhen-
II. Vocabulaire : sion en refaisant formuler par les élèves. Puis les laisser tra-
Les familles de mots manuel p. 64 vailler en autonomie.
➙ Différenciation : pour les élèves en difficulté, leur fournir les éti-
Connaissances et compétences quettes des mots de l’exercice 1 ; ils peuvent commencer à les classer
• Regrouper des mots par famille. par famille. Puis, dans chaque mot, faire entourer la racine d’une
• Trouver un ou des mots d’une famille. couleur – ce qui leur permettra de valider leur choix. Selon le temps
imparti et une fois le travail terminé, ils peuvent coller les étiquet-
tes ou les recopier dans un tableau préétabli par la maîtresse.
u Phase 1 : « J’observe » (collectif, 10 min.)
Demander aux élèves de rappeler les mouvements que fait Prolongement
l’avion dans l’histoire L’Avion et la Lune. « Quel terme est uti-
• Débuter des listes de mots qui pourront être complétées
lisé pour décrire ce qu’il fait ? » Les élèves peuvent se référer
au gré des lectures et des thèmes abordés.
au manuel p. 60. Puis noter la première phrase au tableau

Semaine 4 – Jour 3

I. Poésie (2) : Ballade à la Lune manuel p. 66 u Phase 3 : la copie (individuel, 10 min.)

u Phase 1 : Demander aux élèves d’observer à nouveau le texte dans leur


la lecture à voix haute (collectif puis groupes de 2, 20 min.) manuel et de récapituler ce qui a été dit sur sa structure.
Rappeler les exigences de soin et de mise en forme de celui-ci
Rappel du sens de cette poésie. « De quoi parle-t-elle ? Qui en puis procéder à la copie de la suite. Passer dans les rangs afin
est l’auteur ? Sur quoi s’interroge-t-il ? Comment est décrite de prodiguer des conseils et encourager.
la Lune ? » Les élèves doivent être capables de montrer qu’ils
ont compris tant au sens propre qu’au sens figuré. Demander u Phase 4 : l’illustration (individuel, 10 min.)
à des élèves de relire les 3 premières strophes en marquant Faire l’inventaire de ce qui peut être présent sur le dessin. Fai-
les intonations et les pauses. re attention aux images que l’auteur a utilisées et qui ne sont
Remettre les élèves en groupes de 2 et leur demander de tra- pas nécessairement à mettre en scène sur l’illustration. Laisser
vailler sur les strophes suivantes ; leur laisser un temps pour un temps aux élèves pour produire leur dessin du poème.
confronter leurs lectures.
Collectivement, faire lire certains groupes afin de faire la
synthèse sur l’interprétation du poème : « Quels sont les mo- II. Vocabulaire (2) :
ments d’intonation ? les pauses ? le sentiment général qui se Les familles de mots manuel p. 64
dégage de ce poème (mélancolique, gai, rêveur…) ? »
Connaissances et compétences
u Phase 2 : l’apprentissage (individuel, 10 min.)
• Regrouper des mots par famille.
Laisser les élèves s’entraîner à apprendre le poème, appren- • Trouver un ou des mots d’une famille.
tissage qui sera à continuer à la maison.

74 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


u Phase 1 : le rappel (collectif, 10 min.) u Phase 3 : « Je m’exerce » (individuel, 10 min.)
Écrire au tableau deux séries de mots de même famille et Lecture de la consigne de l’exercice 3. S’assurer de sa com-
demander aux élèves individuellement de les séparer en les préhension, laisser un temps aux élèves pour lire chaque liste
écrivant sur l’ardoise (une famille de chaque côté). Après un de mots et pour trouver l’intrus. Puis lecture collective et cor-
temps, corriger en exigeant qu’ils justifient leurs choix et en rection avec justification du choix.
mettant en évidence la racine de chaque mot. Faire rappeler
Lecture des exercices 4 et 5, puis laisser les élèves travailler en
ce qui avait été vu la séance précédente : plat – literie – alité –
autonomie ; ils peuvent disposer du dictionnaire pour s’aider.
plateau – lit – aplatir – litière – platée.
u Phase 2 : la recherche (groupes de 3, 20 min.) u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 min.)

Fournir des mots et demander oralement aux élèves de trouver Faire résumer ce que l’on vient d’apprendre sur les mots de
un mot de la même famille, le noter. Puis proposer à chaque même famille. « Comment les reconnaître ? Qu’ont-ils de
groupe d’élèves de compléter ces familles avec au moins trois commun ? » Demander aux élèves de formuler des phrases
mots. Après avoir énoncé la consigne oralement, s’assurer de en vue de l’affichage collectif d’une règle qu’ils pourront re-
sa compréhension par une reformulation puis laisser les grou- copier dans leur cahier de repères.
pes rechercher ; les élèves peuvent se servir du dictionnaire. Lecture de la rubrique « Je retiens » et vérification de la règle
Mots proposés : rouge, rond, temps, fil, vitre, bouillir, gros, tapis, frais. élaborée collectivement.
Correction collective ; demander aux élèves de justifier leurs
choix, au besoin avoir recours au dictionnaire pour valider. u Phase 5 (facultative) :
Faire entourer la racine dans les mots trouvés. le cahier d’exercices p. 37 (individuel, 5 min.)

Semaine 4 – Jour 4

I. Bilan du thème u Phase 1 : le rappel du thème (individuel, 10 min.)


Réécrire le thème du débat au tableau et le faire relire. Puis
afficher ce qui a été dit lors de la mise en route du thème. Au
Connaissances et compétences besoin remettre les documents apportés lors de cette premiè-
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon- re séance (photos…). Relire l’affiche et demander aux élèves
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les de rappeler les textes vus lors de l’étude du thème.
règles de communication. u Phase 2 : la mise en commun (par groupes de 3, 20 min.)
• Faire la synthèse de l’étude d’un thème en utilisant le Par groupes, demander aux élèves d’inscrire dans un tableau
vocabulaire adéquat. à deux colonnes les éléments sur la Lune ou le Soleil relevés
dans les différents textes. Les mettre en lien avec la réalité et
le sujet du débat.

Lune Soleil
C’est un astre.
Cache-Lune Elle a un rythme puisqu’elle passe
Récit de la pleine lune aux croissants (montrer
un calendrier lunaire).
C’est une étoile.
Il a un système ; 8 planètes tournent
« Les 8 planètes du système solaire »
autour de lui.
Documentaire
Il a une place dans l’univers et influence
des planètes.
L’Avion et la Lune Lointaine.
Théâtre On ne peut pas l’atteindre en avion.
Le Soleil veut rencontrer la Lune
S’interroger sur la possibilité de voir le Soleil et la Lune en même temps.
Récit
Il est intense.
Le Chat et le Soleil
On le retrouve dans certains regards,
Poème
pleins de chaleur et de lumière.
Ballade à la Lune Interrogation sur les changements de
Poème forme de la Lune et sur sa place dans le ciel.

u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.) avancées technologiques nous permettent d’en savoir plus.
Reprendre chaque texte et établir une synthèse collective. Parler de Neil Armstrong qui a marché sur la Lune (1969).
Faire remarquer que de tout temps les hommes se sont in- Personne n’est allé sur le Soleil (trop chaud) mais on sait de
terrogés sur la Lune et le Soleil car ils sont visibles à l’œil quoi il est composé. Faire un lien avec les remarques effec-
nu. Leurs rythmes ont donné lieu à des calendriers (lunaire, tuées au début du thème. Conclure par une question : « Que
solaire). Compléter par le fait qu’ils alimentent l’imaginaire retiendra-t-on sur le Soleil et la Lune ? »
et que l’homme a toujours voulu les étudier. Aujourd’hui les Établir en parallèle un lexique sur le thème.

Thème 3 – Le Soleil et la Lune 75


Prolongement tification par les élèves. Au besoin se référer au texte d’où
vient le mot ou en rappeler le sens.
• Les élèves peuvent être amenés, dans le cadre de la décou-
verte du monde, à faire des recherches complémentaires u Phase 3 : la recherche (groupes de 3, 10 min.)
pour une exposition sur le Soleil et la Lune.
Demander de compléter ce lexique avec des mots qu’ils
connaissent et qui ne sont pas présents dans les textes du
manuel. En passant dans les groupes, s’assurer que les élè-
II. Vocabulaire sur le thème ves savent expliquer le mot, au besoin les laisser utiliser le
dictionnaire.
Connaissances et compétences
• Regrouper des mots par famille. u Phase 4 : la synthèse 2 (collectif, 10 min.)
• Utiliser des mots précis pour s’exprimer. Ajouter sur l’affiche, d’une autre couleur, les mots supplé-
mentaires. Exiger des élèves qui proposent le mot de l’expli-
u Phase 1 : la recherche (groupes de 3, 10 min.) quer à la classe. Si nécessaire, faire lire la définition du dic-
Demander aux élèves d’établir un lexique sur l’espace en in- tionnaire et s’assurer de sa compréhension en faisant utiliser
tégrant tout ce qui a été vu sur le Soleil et la Lune. Avec l’aide le mot dans une phrase.
du manuel et des différents textes du thème, les élèves com-
mencent à répertorier tous les mots en rapport avec le sujet. Prolongement
Leur demander de noter le texte de référence afin d’y faire un • Une fiche de synthèse peut être donnée à chaque élève
retour lors de la synthèse. pour le cahier de repères. Il peut leur être demandé
u Phase 2 : la synthèse 1 (collectif, 10 min.) d’écrire une ou deux phrases libres reprenant des mots de
la liste, afin de s’assurer de leur compréhension et de leur
Réaliser une affiche collective en notant les mots trouvés
bonne utilisation.
dans chaque groupe, valider ou non les propositions avec jus-

76 Thème 3 – Le Soleil et la Lune


Enfants d’ici, enfants d’ailleurs
I. Le choix du thème extrait contient une histoire dans l’histoire (un des personna-
ges devient lui aussi un narrateur).
Ce thème est à la fois proche et lointain des élèves. Ils y re-
trouvent leur vie, celle d’autres enfants, mais beaucoup de • deux poésies : l’une engagée (Viens en France, enfant loin-
différences vont apparaître au fil des lectures. Il leur est tain…) et l’autre plus rêveuse (L’île des rêves).
difficile d’imaginer que la vie d’un enfant puisse être très
différente de la leur. Le documentaire proposé reste dans le III. Vers d’autres matières :
cadre de leur vie d’élève mais les autres lectures de ce chapi-
tre s’attachent à d’autres modes de vie, plus éloignés de leur découverte du monde
quotidien. Ce thème permet un grand nombre de prolonge-
Il est possible de lier l’étude de ce thème à la découverte du
ments dans d’autres matières et peut ainsi se conclure par
monde : l’espace (localisation de pays et de continents, les
une exposition présentant aux autres élèves les résultats de
habitations, jeux et jouets des enfants, les écoles), vivre en-
leurs quatre semaines de travail sur ce thème.
semble (les droits et devoirs des enfants à travers le monde,
apprendre à connaître les autres et leurs origines), pratiques
II. Le choix des textes artistiques (musiques et danses du monde). Chaque thème
abordé en parallèle à la lecture permet aussi aux élèves d’ori-
• un conte complet (La pluie des mots) : il permet de décou- gine étrangère de parler de leur pays et de le faire découvrir
vrir les réalités de la campagne africaine (l’illettrisme et aux autres.
l’inégalité entre filles et garçons). C’est un conte poétique,
proche de la nature, qui bascule peu à peu dans la magie et la • À partir de La pluie des mots, découvrir la vie d’un village
tradition africaine. africain, l’Afrique noire (paysages, vie animale) mais aussi la
notion de famille dans le monde.
• un documentaire (« L’école à travers le monde ») : il né-
cessite un autre type de lecture. Chaque photographie est • À partir du documentaire « L’école à travers le monde »,
accompagnée d’un titre permettant la localisation de la pho- étudier la scolarisation des enfants dans le monde, étudier les
tographie et d’un petit texte explicatif. droits des enfants mais aussi leurs devoirs.
• une recette norvégienne (Biscuits des lutins) : elle illustre • À partir de Lili et le goût de la Chine et de Biscuits des lutins,
le côté gourmand et petit cuisinier des enfants, une recette découvrir les traditions alimentaires à travers le monde : que
originale et simple à réaliser. mange-t-on et comment mange-t-on ?
• un extrait de récit (Lili et le goût de la Chine) : il permet • À partir de Lili et le goût de la Chine et de la poésie Viens en
de découvrir les origines historiques d’un plat chinois. L’hé- France, enfant lointain…, il est possible de s’interroger sur ce
roïne est une petite fille chinoise adoptée en France et qui ne qui peut pousser des gens à quitter leur pays, leurs traditions,
connaît ni son pays d’origine ni ses traditions culinaires. Cet sur ce qu’ils pensent trouver dans le pays qui les accueille.

D’autres lectures sur le thème « Enfants d’ici, enfants d’ailleurs »


Contes – Petit glaçon, l’enfant esquimau, de G. Huriet et P. Pawlak,
– Rafara, un conte populaire africain, illustré par A.-C. de Milan poche Benjamin.
Boel, éd. Pastel. – Lisa et Moïse, de J. Vénuleth, Syros.
– Contes d’Afrique, de S. Mobdj et V. Guérin, éd. Milan. Ouvrages thématiques
– L’Enfant de la banquise, de R. Giraud et A. Buguet, Père – Enfants d’ailleurs racontés aux enfants d’ici, C. et M. Laffon,
castor, Flammarion. G. Hüe, De la Martinière Jeunesse.
– Snow le petit esquimau, de F. Bobe et P. Cornuel, Père – Enfants du monde : se nourrir, se loger, s’instruire, E. Vidard,
Castor, Flammarion. M. Goust, Père Castor, Flammarion.
Albums – Des enfants comme moi, B. et A. Kindersley, Gallimard Jeu-
nesse en association avec l’UNICEF.
– Amena, la légende du vent doux, de J. Siccardi, Le Rocher.
– Tous les enfants du monde ont les mêmes droits ! survivre, ap-
– Loin de mon pays, P. Francotte, Alice Éditions ; prendre et jouer, se sentir en sécurité, participer, J. Hintzy,
– Même les mangues ont des papiers, Y. Pinguilly, A. Fronty, Gallimard Jeunesse en association avec l’UNICEF.
Rue du monde. – Écoles du monde, S. et A. Moreno, Milan Jeunesse.
– Azur et Asmar, de M. Ocelot, Nathan ; – Familles du monde entier, S. Furlaud, P. Verboud, U. Om-
– Un pays loin d’ici, de N. Gray et P. Dupasquier, Folio mer, Seuil Jeunesse.
Benjamin, Gallimard. – Collection les enfants du monde, édition pemf.
– Le pays des Frissons, de F. Place, Casterman.
Poésie
Récits – Tour de Terre en poésie, anthologie multilingue de poèmes du
– Bonne chance, petite Rubis !, de S. Yim Bridges et S. Blac- monde, J.-M. Henry et M. Vautier, Rue du monde.
kall, Syros Jeunesse. – La cour couleurs, anthologie de poèmes contre le racisme,
– Le Rêve de Mia, de M. Foreman, Gallimard Jeunesse. J.-M. Henry et Zaü, Rue du monde.

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 77


IV. Programmation

Semaine 1
Thème et débat (premières pistes)
Langage oral Manuel p. 67
‹ Que sais-tu de la vie des enfants d’autres pays ?
« La pluie des mots » (1)
Manuel pp. 68-71
‹ Je comprends (questions 1 à 6)
Jour 1

Lecture
Cahier pp. 41-42
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
Les sons [o] et [ɔ]
Orthographe ‹ Je reconnais les sons Manuel p. 76
‹ Je cherche des mots avec les sons Cahier p. 45
‹ J’entends les sons
« La pluie des mots » (1)
Manuel pp. 68-71
Jour 2

Langage oral ‹ Je donne mon avis


« La pluie des mots » (1) Manuel pp. 68-71
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte Cahier p. 42
« La pluie des mots » (1) Manuel pp. 68-71
Lecture ‹ Je comprends (questions 7 à 9) Cahier p. 41
Jour 3

Les contraires
Manuel p. 84
Vocabulaire ‹ J’observe
Cahier p. 50
‹ Je m’exerce (exercices 1 et 2)
« La pluie des mots » (1)
Manuel pp. 68-71
Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute
Jour 4

Cahier p. 42
Écriture ‹ J’écris
« L’île des rêves »
Manuel p. 86
Poésie ‹ Lecture et compréhension

Semaine 2
« La pluie des mots » (2) Manuel pp. 72-75
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 4 ) Cahier pp. 43-44
Jour 1

Les sons [o] et [ɔ]


Manuel p. 76
Orthographe ‹ J’écris les sons
Cahier p. 45
‹ Je retiens
« La pluie des mots » (2) Manuel pp. 72-75
Jour 2

Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte Cahier pp. 43-44


« La pluie des mots » (2) Manuel pp. 72-75
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte Cahier p. 44
« La pluie des mots » (2) Manuel pp. 72-75
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 à 7) Cahier p. 43
Jour 3

Les contraires
Manuel p. 84
Vocabulaire ‹ Je m’exerce (questions 3 et 4)
Cahier p. 50
‹ Je retiens
« La pluie des mots » (2)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 72-75
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 44
Écriture ‹ J’écris
Jour 4

Écrire une lettre Manuel p. 85


Projet d’écriture ‹ Préparation Cahier p. 51
« L’île des rêves »
Manuel p. 86
Poésie ‹ Apprentissage, récitation et copie

78 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


Semaine 3
« L’école à travers le monde »
Manuel pp. 78-79
Lecture ‹ J’observe
Cahier p. 47
‹ Je comprends
Jour 1

Le son []
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 77
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 46
‹ J’entends le son
« L’école à travers le monde »
Manuel pp. 78-79
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots
Jour 2

Cahier p. 47
Langage oral ‹ Je donne mon avis
Écrire une lettre Manuel p. 85
Projet d’écriture ‹ Réalisation Cahier pp. 51-52
« Lili et le goût de la Chine »
Manuel pp. 80-81
Lecture ‹ Je comprends
Cahier p. 48
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
Jour 3

Écrire une lettre : Manuel p. 85


Projet d’écriture ‹ Finalisation Cahier p. 52
« Viens en France, enfant lointain… »
Poésie ‹ Lecture et compréhension Manuel p. 86
‹ Copie et illustration
« Lili et le goût de la Chine »
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 80-81
Jour 4

Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 48


Écriture ‹ J’écris
« Lili et le goût de la Chine » Manuel pp. 80-81
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte Cahier p. 48

Semaine 4
« Biscuits des lutins »
Manuel pp. 82-83
Lecture ‹ Je comprends
Jour 1

Cahier p. 49
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« Viens en France, enfant lointain »
Manuel p. 86
Poésie ‹ Lecture et apprentissage
« Biscuits des lutins »
Manuel pp. 82-83
Lecture ‹ Je comprends
Cahier p. 49
Jour 2

Langage oral ‹ Je donne mon avis


Le son []
Manuel p. 77
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 46
‹ Je retiens
« Biscuits des lutins »
Jour 3

Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte Manuel pp. 82-83


Langage oral ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Cahier p. 49
Écriture ‹ J’écris
Jour 4

Langage oral Bilan du thème

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 79


Semaine 1 – Jour 1

I. Le débat manuel p. 67 ➞ Lignes 1 à 13 : questionner sur les personnages, se reporter


à l’illustration : « Qui est qui ? Qui est N’na ? »
Connaissances et compétences ➞ Lignes 14 à 28 : questionner sur le lieu : « Quelles preuves
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon- avons-nous dans le texte que cette histoire se déroule en Afri-
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les que ? (Prénoms, piller le mil, un taxi-brousse, une calebasse…) »
règles de communication. puis sur les faits : « Qui arrive ? Qui est-il ? » Demander aux
• S’exprimer d’une manière correcte et intelligible. élèves où ils ont déjà vu Niéléni avec une lettre (sur la cou-
verture du livre).
u Que sais-tu de la vie des enfants d’autres pays ? ➞ Lignes 29 à 38 : faire un parallèle avec les illustrations du
Le thème choisi a pour objectif de faire réfléchir les élèves bas de la page. Associer à chaque image l’activité de Niéléni.
sur leur mode de vie et celui que peuvent avoir d’autres en- Se reporter au texte pour justifier. Attirer l’attention sur l’ex-
fants à travers le monde. Commencer par écrire le thème au pression quatre-frères-même-père : « Connaissez-vous d’autres
tableau et recueillir les réactions des élèves en leur posant la mots avec quatre tirets ? Pourquoi avoir lié ces mots ensem-
question : « À votre avis, quelle vie ont les enfants dans les ble de cette façon ? Quel mot utilise-t-on plutôt ? »
autres pays ? » u Phase 3 : « Je comprends » (groupes de 2, 15 min.)
Faire préciser leurs connaissances (réelles ou imaginées) en Lire et reformuler chaque question de 1 à 6. Il a déjà été
questionnant sur leur maison, leurs jeux, leur école, ce qu’ils répondu aux questions au cours de la lecture. Il s’agit sim-
mangent. Solliciter, si cela se présente, les élèves ayant vécu plement d’un rappel permettant d’insister sur la formulation
à l’étranger et demander à ceux dont les parents sont nés à des réponses. Laisser aux élèves une quinzaine de minutes
l’étranger de les questionner afin d’enrichir la discussion et pour rédiger leurs réponses.
les discussions à venir autour du thème.
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 10 min.)
Relever les premières réflexions et réactions des élèves au
tableau. Puis faire une synthèse organisée par thème sous Cette phase peut débuter par une relecture magistrale de
forme d’affiche qui restera en classe et pourra être enrichie l’enseignant.
au fur et à mesure des lectures, discussions… La mise en commun des réponses permet la réalisation d’une
affiche résumant : les personnages, la situation initiale (une
petite fille africaine qui aide sa mère aux tâches quotidien-
II. Étude de texte : nes) et l’élément perturbateur (l’arrivée d’une lettre que Nié-
La pluie des mots (1) manuel pp. 68-71 léni ne peut pas lire).

1. Lecture et compréhension u Phase 5 (facultative) :


le cahier d’exercices p. 41 (individuel, 5 à 10 min.)
Connaissances et compétences
2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in-
connus et manifester sa compréhension par une reformu- Connaissance et compétence
lation, des réponses à des questions.
• Approche de la constitution des mots.
• Lire des œuvres intégrales courtes.
• Identifier les personnages, les événements du récit. u Phase 1 : la découverte (groupes de 2, 10 min.)
• Décrire et utiliser une illustration. Lire et faire reformuler les consignes des questions 1 et 2.
• Utiliser les aides à la lecture. Laisser les élèves chercher les réponses à ces questions et les
noter sur leur ardoise.
u Phase 1 : la découverte (collectif, 15 min.) Faire les recherches liées aux questions 1 et 2.
Lire le titre et demander aux élèves d’émettre des hypothèses u Phase 2 : la mise en commun (collectif, 20 min.)
sur l’histoire. « Que vous inspire ce titre ? Qu’est-ce qu’une
Questionner sur le résultat des recherches : « Que veut dire
“pluie de mots” ? Comment peut-il y avoir une “pluie de
maternel ? Comment le savent-ils ? À quels autres mots ce mot
mots” ? »
ressemble-t-il ? (École maternelle, lait maternisé, maternité) » et
Chercher les noms de l’auteur et de l’illustrateur (réaliser sur la démarche utilisée. Structurer la définition du mot et
une affiche). Se reporter à la fin du manuel où il y a une re- chercher son équivalent du côté du père. Pour permettre une
production de la couverture du livre : interroger les élèves meilleure compréhension de ces mots, réaliser au tableau
sur ce qu’ils voient, où est assise la petite fille, ce qu’elle tient un arbre généalogique jusqu’aux grands-parents : choisir
dans les mains. 2 couleurs (une pour la famille maternelle et l’autre pour la
Observer les illustrations des pp. 68-70 : « Où se déroule cette famille paternelle).
histoire ? Qui sont les personnages ? Que savons-nous sur les
personnages ? » Une petite fille est présente sur toutes ces u Phase 3 : le réinvestissement (groupes de 2 puis collectif, 5 min.)
illustrations. Lire la consigne de la question 3. Utiliser l’arbre généalogique
dessiné au tableau pour permettre aux élèves de visualiser la
u Phase 2 : la lecture (individuel puis collectif, 30 min.)
réponse attendue. Procéder question par question en laissant
Afin de s’assurer de la compréhension fine du texte malgré aux élèves le temps de noter la réponse sur une ardoise. Rap-
les difficultés du vocabulaire, réaliser la lecture de ces 2 pa- peler que le but est d’utiliser les mots maternel et paternel.
ges par étapes. Pour chaque étape : débuter par une lecture
silencieuse suivie d’un questionnement et d’un retour sur le u Phase 4 : la recherche (collectif, 5 min.)
vocabulaire. Terminer la séance par une relecture orale (par Lire la question 4. Rechercher la phrase permettant de ré-
les élèves ou par l’enseignant). pondre dans le texte (ligne 32).

80 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


« Comment appelle-t-on la possibilité pour un homme d’avoir 2. « Je cherche des mots avec les sons »
plusieurs femmes ? Est-ce possible en France ? Existe-t-il des
femmes ayant plusieurs maris ? (Oui : la polyandrie, prati- u Question 1 (groupes de 2 puis collectif, 15 min.)
quée par quelques peuples asiatiques.) » Lire la question 1. Commencer par énumérer des noms de
vêtements (avec ou sans les sons) puis demander aux élèves
u Phase 5 (facultative) : de noter leurs réponses dans un cahier de brouillon. Il appa-
le cahier d’exercices p. 42 (individuel, 5 min.) raîtra certainement de nombreuses erreurs sur les graphies
des sons [o] et [ɔ]. Les élèves sont ici en phase de recherche
orale. La mise en commun permettra de corriger leurs éven-
III. Orthographe : tuelles erreurs.
Les sons [o] et [ɔ] manuel p. 76 Réaliser une mise en commun validant collectivement les
réponses.
Connaissances et compétences u Question 2 (groupes de 2 puis collectif, 15 min.)
• Respecter la correspondance entre phonème et graphème. Lire la question 2. Demander aux élèves de noter leurs ré-
• Connaître les différentes graphies des sons [o] et [ɔ]. ponses au brouillon.
Exemples : rhinocéros, moto, colonne, automobile, astronaute,
taureau, loto, autoroute, locomotive, promotion…
1. « Je reconnais les sons » Réaliser une mise en commun validant collectivement les
réponses.
u Phase 1 :
la découverte des sons (collectif, 5 min.) 3. « J’entends les sons »
Cette phase introductive orale peut être menée à partir de u Phase 1 : le classement (individuel, 10 min.)
jeux de prononciation ou de jeux d’écoute du type « Pigeon
Lire la consigne de l’exercice 1 et réaliser avec les élèves le
vole » (l’enseignant lit une liste de mots et demande aux élè-
tableau à deux colonnes.
ves de lever la main ou de cocher sur une ardoise quand ils
Rappeler le fonctionnement du tableau ; illustrer avec 2 ou 3
entendent le son).
exemples des mots de l’exercice (haricot, ardoise, phoque, ongle).
u Phase 2 : Laisser ensuite les élèves réaliser seuls le classement.
la recherche dans un texte (individuel, 10 min.) u Phase 2 : la mise en commun (collectif, 5 min.)
Lire les questions 1 et 2. Demander aux élèves de lister les Lors de la mise en commun, demander aux élèves d’entourer
mots de la question 2 sur leurs ardoises. Écrire au tableau les les lettres faisant [o] ou [ɔ].
mots relevés par les élèves.
u Phase 3 (facultative) :
Attirer leur attention sur la distinction entre [o] et [ɔ]. le cahier d’exercices p. 45. (individuel, 5 min.)

Semaine 1 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : u Phase 4 : la comparaison (collectif, 20 min.)

La pluie des mots (1) manuel pp. 68-71 Afin d’enrichir l’approche du thème, il est intéressant de
permettre aux élèves de s’interroger sur ce qui apparaît au
Connaissances et compétences travers du conte sur la vie d’une petite fille africaine dans un
• Participer à une lecture dialoguée. village de brousse. Interroger les élèves sur les ressemblances
et les différences qui existent entre la vie de Niéléni et la leur
• Lire à haute voix en articulant correctement, en respec-
(sans entrer dans le détail matériel de leur vie). Garder une
tant la ponctuation et l’intonation.
trace de cette discussion : Niéléni n’a pas droit à l’instruc-
tion, elle apprend le quotidien de la vie d’une femme, d’une
1. Relecture mère (tâches quotidiennes). Demander aux élèves ce qu’il en
u Phase 1 : la relecture (collectif, 10 min.) est des garçons, les demi-frères de Niéléni.
Questionner sur les personnages présents (nombre et
noms). Puis lister ceux qui parlent : « Comment le sait-on ? Prolongement
(Attirer l’attention sur les tirets.) Par qui sont dites les autres • Lire ensemble, pour en discuter, un livre présentant la vie
phrases ? (Le narrateur est un terme connu des élèves mais des enfants de par le monde.
dissocier ses paroles de celles des autres personnages est plus
difficile.) »
2. « Je donne mon avis »
u Phase 2 : l’entraînement à la lecture (groupes de 4, 10 min.)
u Question 1 (collectif, 25 min.)
Répartis en groupes de 4, les élèves se partagent les rôles (Ka-
diatou, Niéléni, Zana et le narrateur) et s’entraînent à lire les Lire la question, laisser les élèves réagir.
lignes 1 à 23.
Relancer le débat : « Est-il normal que certains enfants n’aient
u Phase 3 : la mise en commun (collectif, 20 min.) pas le droit d’apprendre à lire ? Pourquoi existe-t-il de telles
Après avoir circulé et écouté différents groupes sur une par- interdictions ? »
tie de la lecture, sélectionner (choisir les groupes en fonction Faire une comparaison avec la France : « Qui a le droit d’aller
des réussites et des erreurs) 2 ou 3 groupes. à l’école en France ? Cela a-t-il toujours été le cas ? (Scolari-
Écouter et discuter collectivement de leur lecture. sation des filles, scolarisation obligatoire…) »

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 81


Peut-être certains élèves aborderont-ils le cas des enfants du souligner le sujet et encadrer le verbe.
voyage, des enfants de saisonniers, des enfants hospitalisés,
u Phase 2 : le réinvestissement (collectif, 10 min.)
l’existence d’internats…
Utiliser la même procédure pour la phrase de l’exercice 2.
Enrichir les affiches sur la vie des enfants d’ailleurs.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
3. Grammaire : Demander aux élèves de rappeler les noms des groupes de
« J’observe les phrases du texte » mots encadrés.
Connaissances et compétences Donner les noms des groupes de mots soulignés.
• Identifier le verbe et son sujet dans une phrase simple. Faire lire l’encadré récapitulatif. Réaliser une affiche repre-
nant les questions permettant de trouver le sujet et le verbe
• Identifier le sujet d’une phrase qu’il ait la forme d’un dans une phrase en dessous d’un exemple.
nom propre, d’un groupe nominal ou d’un pronom per-
sonnel. u Phase 4 : l’application de la règle (collectif, 15 min.)
• Comprendre la relation qui unit le sujet et le verbe. Multiplier les phrases d’entraînement. Écrire les phrases sui-
vantes au tableau, une à une.
u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 15 min.) Kadiatou offre un verre à Zana. Les garçons se moquent de Niéléni.
Écrire la phrase de l’exercice 1 au tableau et demander aux Un timbre décore la lettre. Niéléni glisse la lettre sous sa camisole.
élèves de la recopier sur leurs ardoises. Lire la première ques- Puis, pour chacune d’elles, demander aux élèves de noter sur
tion et demander de souligner la réponse dans la phrase. Lire leur ardoise : « De qui parle-t-on ? » Valider les réponses en
la seconde question et faire encadrer la réponse. soulignant le sujet. Puis ce qu’il ou elle fait : valider les ré-
ponses en encadrant le verbe.
Lors de la mise en commun, sélectionner plusieurs ardoises.
Demander aux élèves de valider la ou les bonnes réponses et u Phase 5 (facultative) :
d’expliquer les erreurs des autres. Sur la phrase du tableau, le cahier d’exercices p. 42 (individuel, 5 min.)

Semaine 1 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : u Phase 4 : la lecture magistrale (collectif, 5 min.)

La pluie des mots (1) manuel pp. 68-71 Clore la séance par une relecture magistrale afin que les élè-
ves imaginent l’histoire.
1. Lecture et compréhension
u Phase 5 (facultative) :
u Phase 1 : le résumé le cahier d’exercices pp. 41-42 (individuel, 5 min.)
du début du texte et la lecture (collectif, 5 min.)
Demander de résumer ce qui s’est passé dans l’épisode précédent.
II. Vocabulaire : Les contraires manuel p. 84
Introduire la nouvelle lecture par la question 6.
Rappeler aux élèves l’utilité des mots expliqués dans la marge : Connaissance et compétence
ce récit localisé en Afrique contient un vocabulaire auquel les • Connaître les contraires des adjectifs, des noms et des
élèves ne sont pas habitués. verbes les plus fréquemment utilisés.
Poursuivre l’affiche de suivi de la lecture par la réponse à la
question : « Quel est le problème de Niéléni ? (Lire la lettre u Phase 1 : « J’observe » (collectif, 10 min.)
est le problème de Niéléni.) Que peut-elle faire pour connaî- Lire les phrases de la rubrique « J’observe ». Les écrire au
tre le contenu de la lettre ? » tableau (cela permet une meilleure lisibilité et une réelle re-
u Phase 2 : la lecture silencieuse (individuel puis collectif, 30 min.) cherche puisque le titre de la leçon n’apparaît pas). Poser la
question 1 puis la question 2. Souligner d’une même couleur
Faire lire la p. 70 en 2 étapes :
les mots qui ont changé. Demander aux élèves comment s’ap-
➞ Lignes 39 à 51 : s’assurer de la compréhension du texte en pellent ces mots de sens opposé.
questionnant les élèves : « Où se réfugie Niéléni ? Comment
s’appellent les quatre demi-frères de Niéléni ? Que pensez- Faire remarquer que les phrases sont de sens opposé, que
vous de leur comportement ? » malheureuse est remplacé par son contraire alors que ne… pas
sert à dire le contraire de la seconde phrase : deux moyens
Parallèlement, faire reformuler les phrases contenant un mot différents de dire le contraire.
expliqué en marge.
u Phase 2 : « Je m’exerce » (groupes de 2, 35 min.)
➞ Lignes 52 à 62 : questionner : « Pourquoi la lumière res-
pire-t-elle mieux en haut ? Pourquoi Niéléni se sent-elle sur- Faire lire et reformuler la consigne de l’exercice 1. Laisser
veillée par les yeux du ciel ? Comment les quatre frères ont- les élèves faire leur recherche au brouillon.
ils eu cette idée ? » Lors de la mise en commun des résultats, écrire les couples
Procéder de même pour le vocabulaire. de contraires au tableau. Demander aux élèves pourquoi cer-
tains couples de contraires sont plus simples à trouver que
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 10 min.) d’autres (mots courants ou orthographe proche). Attirer l’at-
Lire et chercher collectivement les réponses aux questions 6 tention sur la construction de certains couples de contraires
à 9. La question 7 nécessite d’avoir lu et compris les annota- (adroit / maladroit, possible / impossible…). Rechercher collec-
tions de marge sur l’arbre à karité et l’arbre fétiche. Pour les tivement d’autres couples sur les mêmes modèles, les noter
questions 8 et 9 demander aux élèves de relever dans le texte sur une affiche avec un repère de couleur (mettre en couleur
les phrases justifiant leurs réponses. les a, im, mal).

82 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


Lire et faire reformuler la consigne de l’exercice 2. Faire lire Lors de la mise en commun, réaliser une affiche récapitulant
les phrases une à une en demandant aux élèves de réfléchir à les couples de contraires les plus courants.
la réponse sans la donner. Puis les laisser écrire les réponses
u Phase 3 (facultative) :
au brouillon. le cahier d’exercices p. 50 (individuel, 10 min.)

Semaine 1 – Jour 4

I. Étude de texte (4) : u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)

La pluie des mots (1) manuel pp. 68-71 Demander à ceux qui le désirent de lire leur production.

1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute »


u Phase 1 : la relecture (collectif, 15 min.)
III. Poésie : L’île des rêves manuel p. 86

Demander une relecture silencieuse de la p. 70. Lister les 1. Lecture et compréhension


personnages présents et ceux qui s’expriment. Compléter
l’affiche de suivi de l’histoire par le contenu de ce nouvel épi- Connaissances et compétences
sode : Niéléni se retrouve piégé dans l’arbre par ses frères. • Dire une poésie de mémoire.
Émettre des hypothèses sur ce qui va se passer : « Que peut • Manifester sa compréhension par une reformulation.
faire Niéléni ? Que vont faire ses demi-frères ? Que peut bien
penser et faire la mère de Niéléni ? » • Découvrir des écrits jouant avec la langue.
• Être capable d’interpréter un texte avec intonation, en res-
u Phase 2 : la préparation (groupes de 4, 10 min.)
pectant son rythme sans oubli ni substitution.
Lire la consigne. Faire lire silencieusement les lignes 43 à 51.
Demander aux élèves de relever (par oral) les phrases dites u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.)
par le narrateur. « Quelles informations donnent-elles sur les
tons pris par les demi-frères de Niéléni quand ils lui parlent ? » Lire la poésie à voix haute (les manuels des élèves doivent
Faire définir les verbes lancer et ronchonner. être fermés). Demander aux élèves de quel type de texte il
s’agit. Les questionner sur leurs premières impressions et
Répartir la classe en groupes de 4 ; les élèves se partagent
leur compréhension de la poésie.
les rôles (les quatre frères) et s’entraînent à lire les lignes 43
à 51. u Phase 2 : la compréhension (collectif, 15 min.)
u Phase 3 : la mise en commun (collectif, 10 min.) Travailler sur la compréhension globale et fine du texte afin
Après avoir circulé dans la classe et avoir écouté différents d’en faciliter la mémorisation.
groupes, en sélectionner 2 ou 3 (les choisir en fonction des Questionner les élèves afin d’attirer leur attention sur plu-
réussites et des erreurs). sieurs points :
Écouter et discuter de leur lecture. – seul le 1er paragraphe est ancré dans la réalité ;
u Phase 4 (facultative) : – le héros de cette histoire est un enfant ;
le cahier d’exercices p. 42 (individuel, 5 min.) – cet enfant s’est pris pour un « grand » ;
2. « J’écris » – il se rend dans un pays imaginaire : rêve-t-il ?
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
Expliquer, si nécessaire, les mots : veston, perdre haleine, écume
et il aborde.
Faire lire par un élève la consigne de la rubrique « J’écris ».
Lister, avec l’aide du texte ou de l’illustration p. 69, ce que Demander aux élèves ce qu’est le pays des rêves pour un en-
fait Niéléni pour aider sa mère. Demander quelles actions fant.
les élèves peuvent, eux aussi, réaliser. Les interroger sur ce u Phase 3 : la lecture à voix haute (collectif, 15 min.)
qu’ils font pour aider leur père ou leur mère dans les tâches
quotidiennes. Écrire au tableau les actions proposées avec les Demander aux élèves de chercher des moyens de dire, de
verbes à l’infinitif. jouer d’une manière vivante cette poésie, en la lisant.
u Phase 2 : la réalisation (individuel, 10 min.) u Phase 4 : la copie et l’illustration (individuel, 10 min.)
er
Laisser les élèves écrire leur texte. Insister sur le fait que Faire copier aux élèves le 1 paragraphe de la poésie dans le
leurs phrases doivent commencer par Je. cahier de poésies puis la faire illustrer.

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 83


Semaine 2 – Jour 1

I. Étude de texte : u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 15 min.)

La pluie des mots (2) manuel pp. 72-75 Lire et chercher collectivement les réponses aux questions 1
à 4. Trouver dans les pages les phrases justifiant les réponses.
1. Lecture et compréhension Émettre des hypothèses sur la suite du récit : « Que vont faire
les villageois ? Niéléni va-t-elle trouver de l’aide pour lire sa
Connaissances et compétences lettre ? Quelle aide le lion lui apporte-t-il ? »
• Lire silencieusement un récit en déchiffrant les mots incon-
nus et manifester sa compréhension par une reformulation. u Phase 4 : la lecture magistrale (collectif, 5 min.)

• Lire des œuvres intégrales courtes. Clore la séance par une relecture magistrale afin que les élè-
• Identifier les personnages, les événements d’un récit. ves imaginent la suite de l’histoire.

u Phase 1 : le résumé des épisodes II. Orthographe (2) :


précédents et la découverte (collectif, 15 min.)
Livre fermé, demander aux élèves de se rappeler l’épisode Les sons [o] et [ɔ] manuel p. 76
précédent. (Utiliser l’affiche de suivi si besoin.) Émettre des 1. « J’écris les sons »
hypothèses par rapport à l’illustration : « Qu’y voit-on ? Où
vont les quatre frères ? Que font les villageois ? Pourquoi u Phase 1 : l’exercice 1 (groupes de 2 puis collectif, 15 min.)
sont-ils réunis ? » Débuter cette séance par un rappel de ce qui a été vu pré-
u Phase 2 : la lecture (individuel et collectif, 30 min.) cédemment. Lire la consigne de l’exercice 1. Insister sur la
Procéder par lectures successives : lire silencieusement, s’as- nécessité de justifier son choix. Lors de la mise en commun,
surer de la compréhension du récit et du vocabulaire. Cette écrire au tableau chaque liste et entourer les graphies des
histoire est un conte. Les épisodes précédents étaient réalis- sons [o] et [ɔ].
tes ; ici, le récit bascule : Niéléni est une guina mousso, les faits u Phase 2 : l’exercice 2 (collectif, 15 min.)
magiques apparaissent.
Utiliser la correction de l’exercice 1 au tableau. Demander
➞ Lignes 1 à 14 : cette première partie nécessite une lecture
d’écrire sur l’ardoise les réponses successives aux questions.
attentive car le texte contient beaucoup d’éléments étrangers
Réaliser une affiche des différentes graphies des sons avec les
à notre culture.
mots-référents correspondants. Lire la rubrique « Je retiens ».
Faire reformuler les lignes 2 à 4 : le vent se personnifie et
Niéléni se nourrit du vent. u Phase 3 : l’exercice 3 (collectif, 15 min.)
« Que mange Niéléni en haut de son arbre ? Pourquoi sa mère
Cet exercice peut être réalisé de manière individuelle sur un
dit-elle qu’elle triche avec la faim et la soif ? Le vent s’est
cahier ou collectivement sur l’ardoise. Dans ce cas, deman-
arrêté devant Niéléni : quelle conséquence cela a-t-il pour les
der à un élève de lire la devinette, laisser écrire la réponse
villageois ? Pourquoi le vent s’arrête-t-il devant Niéléni ? »
sur l’ardoise. Vérifier les ardoises ; valider le mot et son or-
Cette partie contient deux faits « magiques » : le vent s’est ar-
thographe.
rêté devant Niéléni et Niéléni se nourrit du vent.
➞ Lignes 15 à 29 : « Que veulent faire les quatre demi-frères u Phase 4 : l’exercice 4 (collectif, 10 min.)
de Niéléni pour faire revenir la pluie ? » Faire résumer orale- Pour chaque mot : l’écrire au tableau, demander à un élève de
ment les lignes 21 à 29 sur la poursuite du lion. « Quel est le l’épeler. Attirer l’attention sur les difficultés orthographiques.
fait magique de ce passage ? (Le lion avale les flèches.) » Effacer et demander aux élèves de le réécrire sur le cahier ou
➞ Lignes 30 à 44 : « Pourquoi le lion n’attaque-t-il pas Niélé- sur l’ardoise.
ni ? Que font Niéléni et le lion lorsqu’ils arrivent au village ?
Et les villageois, que font-ils ? Quel est le fait magique de ce u Phase 5 (facultative) :
passage ? (Niéléni parle au lion qui la comprend et la suit). » le cahier d’exercices p. 45 (individuel, 5 min.)

Semaine 2 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : Niéléni, l’arrivée au village) ainsi que les faits magiques (le
vent s’est arrêté, Niéléni se nourrit de vent, le lion avale les
La pluie des mots (2) manuel pp. 72-75 flèches, elle parle au lion). Différencier ce qui est du domaine
du réel et ce qui est du domaine de l’imaginaire. Conclure en
Connaissances et compétences
émettant des hypothèses sur la suite.
• Participer à une lecture dialoguée.
• Lire à haute voix en articulant correctement, en respec- u Phase 2 (facultative) : le cahier d’exercices p. 43
tant la ponctuation et l’intonation. 2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
u Phase 1 : la recherche de définitions (groupes de 2, 25 min.)
1. Lecture et compréhension
Lire et faire reformuler la consigne de l’exercice 1. Si besoin,
u Phase 1 : la relecture (collectif, 10 min.) rechercher la définition dans le dictionnaire, qui contient
Poursuivre l’affiche de suivi en notant les faits importants peut-être une illustration de la brousse. Laisser les élèves lis-
(la sécheresse, la chasse au lion, la rencontre du lion et de ter les animaux.

84 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


Lors de la mise en commun, rechercher d’autres noms de Procéder de même avec la seconde phrase ; laisser les deux
paysages africains (désert, etc.), et les animaux qui y vivent. phrases au tableau.
Lire et faire reformuler la consigne de l’exercice 2. Laisser u Phase 2 : la recherche (individuel, 15 min.)
faire les recherches. Lors de la synthèse, faire remarquer le Lire la consigne de l’exercice 2. Faire écrire la réponse sur
point commun entre ces trois objets : ce sont des vêtements. l’ardoise. Lors de la mise en commun, valider qu’un sujet
L’exercice 3 est à réaliser collectivement. Lister d’autres vê- est au singulier et l’autre au pluriel. Changer les couleurs du
tements connus : kimono, djellaba… Solliciter les élèves d’ori- soulignage selon le nombre (bleu pour le singulier et rouge
gine étrangère. pour le pluriel) en le disant aux élèves : « Ce sujet est au sin-
gulier, je le souligne en bleu… »
u Phase 2 (facultative) :
Lire la consigne de l’exercice 3. Faire écrire la réponse sur
le cahier d’exercices pp. 43-44 (individuel, 5 min.)
l’ardoise. Lors de la mise en commun, valider qu’un verbe
3. Grammaire : est au singulier et l’autre au pluriel. Changer les couleurs de
« J’observe les phrases du texte » l’encadrement selon le nombre en le disant aux élèves : « Ce
verbe est au singulier, je l’encadre en bleu… »
Connaissances et compétences u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
• Identifier le verbe et son sujet dans une phrase simple. La mise en couleur doit faire apparaître le lien unissant le su-
• Comprendre la relation qui unit le sujet et le verbe. jet et le verbe. Demander aux élèves ce qu’ils en concluent.
Questionner sur la construction de ces phrases : sujet et verbe
u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 10 min.) au singulier dans une même phrase, sujet et verbe au pluriel
dans l’autre phrase. Lire l’encadré récapitulatif.
Écrire la première phrase au tableau. Demander aux élèves
de noter le sujet sur leurs ardoises. Souligner le sujet au ta- u Phase 4 (facultative) :
bleau. Faire de même avec le verbe. Encadrer le verbe. le cahier d’exercices p. 44 (individuel, 5 à 10 min.)

Semaine 2 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : u Phase 4 : la synthèse (collectif, 15 min.)

La pluie des mots (2) manuel pp. 72-75 Récapituler les grandes étapes de l’histoire.
1. Lecture et compréhension
u Phase 1 : le résumé Pages Faits réels Faits magiques
des épisodes précédents (collectif, 10 min.)
Livre fermé, demander aux élèves de se remémorer la situa- 68-69 • Niéléni aide sa mère.
tion de Niéléni dans l’épisode précédent (utiliser l’affiche de • Elle reçoit une lettre
suivi si besoin). Émettre des hypothèses par rapport à l’illus- mais elle ne sait pas lire.
tration : « Que fait Niéléni ? Que s’est-il passé pour qu’elle
lise la lettre ? Qui l’a donc aidée ? » 70 • Niéléni se réfugie dans un
arbre fétiche.
u Phase 2 : la lecture (individuel puis collectif, 30 min.)
• Ses frères préparent un
Procéder par lectures successives : lire silencieusement, s’as- piège.
surer de la compréhension du récit et du vocabulaire. Ce der-
nier épisode confirme les pouvoirs de Niéléni mais elle n’en 72-73 • Le vent arrête de souffler : • Le vent s’arrête devant
reste pas moins une enfant : c’est la sécheresse. Niéléni.
➞ Lignes 45 à 64 : Niéléni pose des conditions pour faire • Les frères veulent offrir une • Le lion avale les flèches.
revenir la pluie. queue de lion en sacrifice. • Niéléni parle au lion.
« Pourquoi le chef du village pense-t-il que Niéléni est une • Niéléni et le lion devien-
guina mousso ? Pourquoi cela effraie-t-il sa mère ? Que veut nent amis : ils sortent du trou.
Niéléni ? Que se passera-t-il lorsque le vent chatouillera le • Ils arrivent au village.
ciel ? »
➞ Lignes 65 à 74 : elle va à l’école, le lion reste à ses côtés. 74 • Niéléni fait peur. • Niéléni va demander au
• Il pleuvra si Niéléni va vent de chatouiller le ciel.
« La pluie vient-elle ? Combien de temps Niéléni reste-t-elle
à l’école ? Le problème de Niéléni est-il résolu ? » à l’école. • Niéléni est une guina
• Il pleut. mousso.
Conclusion du conte : Niéléni a résolu son problème : elle
lit la lettre. • Niéléni sait lire. • Le lion reste à ses côtés.
Les villageois ont appris que Niéléni est une guina mousso.
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 15 min.) u Phase 5 : la lecture magistrale (collectif, 5 min.)
Lire et chercher collectivement les réponses aux questions 5 Clore la séance par une relecture magistrale afin que les élè-
à 7. Trouver dans les pages les phrases justifiant les répon- ves laissent parler leur imaginaire.
ses. Questionner sur l’école de Niéléni : « Combien de
temps y reste-t-elle ? Que pensez-vous du quand elle eut tout u Phase 6 (facultative) :
appris ? » le cahier d’exercices p. 43 (individuel, 5 à 10 min.)

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 85


II. Vocabulaire (2) : Les contraires manuel p. 84 res. C’est justement pour cela que cet exercice est difficile : il
faut reformuler les phrases et non les modifier.
u Phase 1 : le rappel (collectif, 10 min.)
Lire toutes les phrases de l’exercice 3. Lors de la mise en
Cacher l’affiche et demander aux élèves de noter sur leurs commun, enrichir l’affiche.
ardoises un couple de contraires. Faire lire plusieurs ardoi- Lire la consigne de l’exercice 4. Attirer l’attention des élèves
ses afin de valider ou non. Demander d’écrire le contraire sur les modèles en rouge : réécrire les trois exemples au tableau
de quelques mots (piocher dans l’exercice 2 fait précédem- en accentuant ce qui est en gras dans le manuel. Demander aux
ment). Lire la rubrique « Je retiens ». élèves pourquoi ces lettres sont en gras.
u Phase 2 : « Je m’exerce » (groupes de 2 puis collectif, 20 min.) Lors de la mise en commun, enrichir l’affiche des couples de
contraires les plus courants.
Écrire au tableau les phrases exemples de l’exercice 3. De-
mander aux élèves d’expliquer la différence entre les deux u Phase 3 (facultative) :
phrases : le sens est le même mais on utilise des mots contrai- le cahier d’exercices p. 50 (individuel, 10 min.)

Semaine 2 – Jour 4

I. Étude de texte (4) : tableau), si Niéléni tutoie ou vouvoie le vent. Rappeler que
Niéléni parle au vent afin d’éviter les « Elle lui dit que… ».
La pluie des mots (2) manuel pp. 72-75
u Phase 2 : la réalisation (individuel, 10 min.)
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute »
Demander à chaque élève d’écrire au brouillon les paroles de
u Phase 1 : la relecture (collectif, 10 min.)
Niéléni. Corriger leurs productions individuellement et les
Réaliser une lecture par des élèves ou par l’enseignant. faire recopier dans le cahier.
Demander quels sont les personnages présents et ceux qui
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
parlent. Dans le cas d’une lecture par les élèves, en choisir 4
pour représenter les personnages (le narrateur, Niéléni, Ka- Demander à certains élèves de lire leur écrit à la classe. Insis-
diatou, le chef du village). Clore l’affiche de suivi de l’histoire : ter sur le ton utilisé par Niéléni en fonction de ses paroles.
Niéléni est une guina mousso, les négociations de Niéléni
(pluie contre école), Niéléni sait lire. Elle a résolu son pro- u Phase 4 (facultative) :
blème. Attirer l’attention des élèves sur le fait que l’on ne sait le cahier d’exercices p. 44 (individuel, 5 à 10 min.)
rien du contenu de la lettre de Zana. Maintenant que le conte
a été lu : « Pourquoi le choix d’un tel titre ? (Les villageois
recherchent la pluie, Niéléni recherche la lecture, la compré- II. Projet d’écriture :
hension des mots…) » Écrire une lettre manuel pp. 85

u Phase 2 : la recherche (par groupes, 10 min.)


Connaissances et compétences
Lire la consigne de l’exercice 1 : faire lire l’extrait par un élève. • Écrire un texte court en respectant une consigne.
Lire les consignes des exercices 2 et 3. Donner aux élèves un • Réinvestir ses connaissances orthographiques et gram-
temps de recherche par groupe. maticales.
Faire lire différents élèves. • Écrire en respectant la structure d’une lettre.
2. « Je donne mon avis »
u Phase 1 : la lecture (collectif, 10 min.)
u Question 1 (collectif, 20 min.)
Faire lire silencieusement la lettre de Zana. Questionner les
Lire la question. Laisser un temps de réflexion aux élèves. élèves : « Est-ce la lettre que reçoit Niéléni dans le conte ?
Écouter les arguments de chacun, faire valider les justifica- (C’est impossible puisqu’il la questionne sur son école.) »
tions des élèves par la classe. Reprendre les faits magiques
qui marquent le récit. « Quelles autres explications que la u Phase 2 : « J’observe » (collectif, 15 min.)
magie peut-on trouver ? »
Au préalable, agrandir la lettre de la p. 85 (format A3).
u Question 2 (collectif, 20 min.)
Question 1 : localiser et nommer la formule de politesse.
Lire la question. Écouter les arguments de chacun, faire vali-
der les justifications de chacun par la classe. Question 2 : localiser et nommer l’expéditeur via la signa-
ture.
3. « J’écris » Question 3 : localiser et nommer le lieu et la date.

Connaissances et compétences Question 4 : relire les 3 questions.


• Écrire un texte court (2 ou 3 phrases) en respectant une Question 5 et 6 : localiser et nommer la formule de politesse.
consigne.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
• Réinvestir ses connaissances orthographiques et gramma-
ticales. Reprendre chaque élément de la lettre, donner son nom et
légender les différentes parties : la date, le lieu, les formules
u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
de politesse, le corps de la lettre.
Lire la consigne et la faire reformuler. Chercher différen- u Phase 4 (facultative) :
tes formules permettant d’interpeller le vent (les écrire au le cahier d’exercices p. 51 (individuel, 10 min.)

86 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


III. Poésie (2) : L’île des rêves u Phase 2 : la récitation (collectif ou individuel, 10 min.)
Aider à l’apprentissage des deux autres paragraphes : répéter
Connaissances et compétences un, deux, puis plusieurs vers en variant les tons (vite, très
• Dire une poésie de mémoire. lentement, en articulant excessivement, en chuchotant…).
• Être capable d’interpréter un texte avec intonation, en u Phase 3 : la copie (individuel, 15 min.)
respectant son rythme sans oubli ni substitution. Faire copier aux élèves la fin de la poésie dans le cahier de
poésies, vérifier les cahiers.
u Phase 1 : l’apprentissage (collectif, 15 min.)
Relire la poésie. Demander à ceux qui le désirent de réciter le
1er paragraphe. Aider pour l’intonation.

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 87


Semaine 3 – Jour 1

I. Étude de document : de préciser leurs réponses. Les interroger sur la raison du port
de l’uniforme par le petit Anglais. « Qu’en pensez-vous ? »
L’école à travers le monde manuel pp. 78-79
u Phase 4 (facultative) :
1. Lecture et compréhension le cahier d’exercices p. 47 (individuel, 5 à 10 min.)

Connaissances et compétences
• Lire et comprendre un texte documentaire en sachant
II. Orthographe : Le son [] manuel p. 77

mettre en relation des textes et des illustrations. Connaissances et compétences


• Comprendre et savoir se servir de l’organisation d’un texte
• Respecter la correspondance entre phonème et graphème.
documentaire pour trouver rapidement une information.
• Connaître les différentes graphies du son [].
• Décrire une photo.
1. « Je reconnais le son »
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.)
u Phase 1 : la découverte du son (collectif, 10 min.)
Laisser les élèves observer le document. « Quel est son titre ? »
Leur laisser le temps de lire seuls le document. Interroger Cette phase introductive orale peut être menée à partir de
sur son contenu (des photographies accompagnées d’une lé- jeux d’écoute du type « Pigeon vole » ou à partir de jeux de
gende, d’un sous-titre et de quelques phrases d’explication). prononciation (comptines…).
Demander combien de pays sont cités. Réaliser une lecture u Phase 2 : la recherche (individuel, 10 min.)
collective de chaque photographie.
Écrire au tableau le texte de l’introduction. Lire les ques-
u Phase 2 : « J’observe » (collectif puis groupes de 2, 30 min.) tions 1 et 2. Demander aux élèves de noter sur leurs ardoises
les mots contenant le son []. Réaliser une mise en commun,
Poser les questions 1 et 2. Définir avec les élèves le matériel utilisé
noter sur une affiche les mots trouvés (4 mots).
dans les classes. Lors de la mise en commun, réaliser une affiche.
Poser la question 3. Répondre à la question en demandant 2. « Je cherche des mots avec le son »
aux élèves d’organiser leurs propositions sous la forme d’un La question 2 est plus difficile car les élèves entendent plus
tableau à deux colonnes (les ressemblances et les différences). facilement un son en début de mot. La mise en commun per-
Lors de la mise en commun, compléter un tableau similaire. mettra de faire une mise au point sur l’orthographe.
Ressemblances Différences 3. « J’entends le son »
Pakistan Tableau, maître Pas de filles, classe en extérieur, u Phase 1 : le classement dans un tableau (individuel, 15 min.)
pas de mobilier ni de matériel Lire la consigne de l’exercice 1 et réaliser avec les élèves le
Grande- Cartable Uniforme tableau à deux colonnes. Cet exercice peut être réalisé au
Bretagne brouillon ou dans un cahier de classe selon les élèves.
Mali Cahier, livre, crayon Mobilier fixe Expliquer le fonctionnement du tableau, choisir deux ou trois
mots de l’exercice et les classer. Laisser ensuite les élèves réa-
Cambodge Matériel, ordinateur Pas de garçon, uniforme liser seuls le classement. Lors de la mise en commun, leur
demander de lister les différentes graphies du son [] et de
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 15 min.)
réaliser une affiche. Se limiter à ce qui est vu. Les explications
Les 4 questions doivent être traitées collectivement. Elles sur la présence du e viendront plus tard dans l’étude du son.
permettent d’observer plus attentivement les différentes
u Phase 2 : la recherche de l’intrus (collectif, 10 min.)
photos et d’affiner la recherche entre les ressemblances et
différences des écoles présentées. Lire la consigne, rappeler qu’il faut justifier sa réponse. Lais-
Poser les questions 1 et 2. Après avoir répondu aux ques- ser les élèves lire silencieusement la première colonne. Faire
tions, interroger sur les activités des filles au Pakistan et des noter l’intrus sur l’ardoise. Faire lire les mots par un élève,
garçons au Cambodge. D’un côté, les filles ne sont pas scola- laisser modifier la réponse de ceux qui le désirent. Interro-
risées alors que, de l’autre, il s’agit simplement d’une sépara- ger un ou plusieurs élèves sur la réponse et sa justification.
tion garçons/filles dans les écoles. Expliquer les mots inconnus des élèves. Procéder de la même
manière pour les autres colonnes.
Poser la question 3 et faire remarquer aux élèves que l’ordina-
teur n’est pas le seul outil utilisé (cahier et stylo sont aussi pré- u Phase 3 (facultative) :
sents). Lors de la question 4, demander aux élèves de justifier et le cahier d’exercices p. 46 (individuel, 5 min.)

Semaine 3 – Jour 2

I. Étude de document (2) : u Phase 2 : la localisation des pays cités (groupes de 3, 15 min.)

L’école à travers le monde manuel pp. 78-79 Les élèves pourront avoir à disposition : des planisphères, un
1. Vocabulaire : « Je découvre les mots » globe terrestre, des livres de géographie, des atlas (Internet)…
u Phase 1 : la relecture du document (collectif, 5 min.) Lire les questions 1 et 2. Écrire au tableau les noms des 6 pays
Demander aux élèves de présenter chacune des photos. représentés sur la double page. Interroger les élèves sur la
Relire collectivement les textes accompagnant chaque photo. localisation de ces pays et sur les moyens dont ils disposent

88 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


pour le savoir. Les laisser chercher tout en circulant de grou- II. Projet d’écriture (2) :
pe en groupe afin d’orienter les recherches.
Réaliser une synthèse des recherches. Prévoir un fond de Écrire une lettre manuel p. 85
carte vierge de format A3 pour colorier les pays, noter leurs 1. La découverte du projet (collectif, 10 min.)
noms puis ceux de leurs habitants lors de la phase 3.
Lire la consigne et questionner sur ce que les élèves vont de-
u Phase 3 : la dénomination voir faire. Écrire au tableau le pense-bête du projet, guider
des habitants d’autres pays (groupes de 2, 10 min.) les élèves : écrire une lettre, écrire à la place de Niéléni, ré-
Lire la question 3. Noter au tableau les noms des 8 pays dont pondre aux questions de l’oncle Mody.
il faut trouver les noms des habitants. Employer les mêmes
2. « J’écris une lettre » (collectif, 20 min.)
moyens de recherche que précédemment.
Réaliser avec les élèves 3 affiches précisant les règles à suivre
u Phase 4 (facultative) : lors de l’écriture.
le cahier d’exercices p. 47 (individuel, 5 min.)
u Phase 1 : écrire une lettre (affiche 1)
2. Expression orale : « Je donne mon avis » Questionner les élèves sur les éléments qui doivent apparaî-
u Question 1 (groupes de 4, 20 min.) tre sur une lettre ainsi que sa mise en page. Rappel de la
Lire la question 1 et demander à chaque groupe de lister structure de la lettre vue lors de l’étude du document : la
les raisons pour lesquelles il faut aller à l’école. Organiser date (le jour d’écriture), le lieu (inventer collectivement ou
la mise en commun sous forme de minidébat sur les appren- individuellement le nom du village de Niéléni), les formules
tissages scolaires et leur utilité. Aider les élèves à sortir du de politesse de début et de fin (chercher des exemples et les
cadre purement scolaire et à envisager leur avenir. « À quoi noter), la signature.
vous servira de savoir lire ? de savoir écrire ?… » u Phase 2 : se mettre à la place de Niéléni (affiche 2)
u Question 2 (collectif, 15 min.) Demander ce que signifie se mettre à la place de Niéléni lors-
Il est très difficile pour les élèves de répondre à ces questions. qu’on écrit. Lister les mots, les expressions à utiliser dans la
Expliquer que ce fut le cas en France il y a plusieurs décen- lettre : je, j’ai, ma classe, mon maître, ma maîtresse, ma meilleure
nies. Les orienter vers les raisons financières, la place des gar- amie, mes amis, tutoyer Mody…
çons dans les familles, dans les successions, les responsabili- u Phase 3 : répondre aux questions de Mody (affiche 3)
tés qui incombent aux filles, aux garçons… Demander à ceux
d’origine étrangère ce qu’il en est dans leur pays d’origine. Tout en listant les thèmes que peut aborder Niéléni en parlant
de sa classe, de son école, de ses camarades…, demander aux élè-
u Question 3 (collectif, 10 min.) ves de donner des phrases complètes afin d’aider les élèves sans
Lire la question 3. Lister au tableau les raisons pour lesquel- idées et vérifier qu’ils se sont mis en situation (Niéléni parle).
les les filles et les garçons peuvent être séparés. Demander
dans quels lieux, en France, ils sont séparés : les vestiaires, 3. Réalisation individuelle (individuel, 20 min.)
les douches, les toilettes, les cabines d’essayage… Interroger Distribuer aux élèves une feuille lignée en petits carreaux
sur les raisons de cette séparation. Clore le débat en leur de- (éviter la feuille de classeur ou le cahier afin que l’espace
mandant s’ils préfèrent la mixité ou la séparation, les avanta- d’écriture ressemble à une vraie lettre).
ges et les inconvénients de chacun des systèmes. ➙ Différenciation : pour certains élèves, il est possible de signaler
par un point la localisation des date, lieu et formule de politesse.
Prolongement 4. Validation des productions (individuel, 20 min.)
• Organiser une séance sur les droits et devoirs des élèves. Dans la mesure du possible, il est plus intéressant pour les élè-
Celle-ci permettra de s’interroger : « Pourquoi faut-il ves de réaliser une correction individualisée des productions.
mettre ces obligations par écrit ? Tous les élèves bénéfi-
➙ Différenciation : pour les élèves les plus en difficulté face à l’écrit,
cient-ils des mêmes droits et devoirs à travers le monde
il est possible soit de corriger l’essentiel de leur écrit avec eux et ne leur
et même en France ? Quelles différences existe-t-il entre
laisser que quelques points à corriger seuls, soit de les regrouper et d’opé-
les élèves ? »
rer une correction semi-collective (les erreurs sont souvent les mêmes.).

Semaine 3 – Jour 3

I. Étude de texte : Observer l’illustration et émettre des hypothèses sur le nom


de la petite fille. « Où se trouvent les personnages ? Qui est cet
Lili et le goût de la Chine manuel pp. 80-81 homme ? Que tient-il ? Pourquoi y-a-t-il des lampes autour
de son lit ? Pourquoi Lili est-elle couchée ? »
Connaissances et compétences Faire lire silencieusement les trois lignes en italique qui débu-
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots tent le récit. Faire reformuler par les élèves les informations
inconnus et manifester sa compréhension par une refor- contenues dans ces lignes. Faire lire un élève. Demander la
mulation, des réponses à des questions. raison pour laquelle ces lignes sont en italique. « Suite à cette
• Identifier les personnages, les événements du récit. lecture, qui est le personnage sur l’illustration ? Quel rapport
• Utiliser les aides à la lecture. a-t-il avec Lili ? »
Scinder la lecture en 2 étapes car la seconde partie de cet ex-
1. Lecture et compréhension trait comprend une histoire dans l’histoire dont M. Barnabé
u Phase 1 : la découverte (collectif, 20 min.) devient le narrateur.
Lire le titre du récit. Questionner sur le titre du livre, les u Phase 2 : la lecture des lignes 1 à 8 (individuel puis collectif, 15 min.)
noms de l’auteur et de l’illustrateur ; questionner sur les ori- Faire lire silencieusement les lignes 1 à 8. Questionner sur
gines de l’illustrateur, le nom de l’éditeur. la compréhension : « Pourquoi M. Barnabé est-il inquiet ?

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 89


Qu’apporte-t-il à Lili ? Quand mange-t-on ces friandises en Pourquoi ajouter cette consigne à la lettre ? (Elle rend la let-
Chine ? » tre plus réaliste.) »
Répondre aux questions 1 à 3 de la rubrique « Je comprends ». Demander aux élèves d’écrire une ou deux questions que
Demander aux élèves de justifier leurs réponses par une Niéléni pourrait poser à son oncle. Passer rapidement auprès
phrase tirée du récit. des élèves pour corriger ces questions puis leur demander de
u Phase 3 : recopier leur lettre au propre.
la lecture des lignes 9 à 17 (individuel puis collectif, 20 min.) Les élèves finissant rapidement peuvent faire un dessin illus-
Faire lire silencieusement les lignes 9 à 17. Débuter le ques- trant leur lettre, procédé courant chez les élèves écrivant à un
tionnement par l’histoire des zongzi : « Pourquoi les prépare- membre de leur famille.
t-on ? Qui est Qu Yan ? Que lui est-il arrivé ? » Répondre aux
questions 4 à 7 de la rubrique « Je comprends ». Demander aux u Phase 3 : la synthèse
élèves de justifier leurs réponses par une phrase tirée du récit. Lire quelques productions à la classe puis afficher les lettres
Revenir au récit et questionner sur les personnages présents et les dessins.
dans ce récit : « Qui parle ? Pour une lecture orale, de com-
bien de lecteurs a-t-on besoin ? » Lire les lignes 9 à 17 et de-
mander qui doit les lire : Lili, M. Barnabé ou le narrateur ? Il III. Poésie :
y a de fortes probabilités pour que les élèves pensent au nar- Viens en France, enfant lointain… manuel p. 86
rateur. Demander alors pourquoi le narrateur raconte deux
histoires en même temps : celle de Lili et celle de Qu Yan. Cette poésie est longue, aussi bien à apprendre qu’à expli-
Faire relire la ligne 9 : « Qui dit ces paroles ? » Faire déduire quer. Lors de cette première séance, l’enseignant s’attachera
que les lignes suivantes sont racontées par M. Barnabé. Il ra- à expliquer les 3 premières strophes et approfondira la der-
conte une histoire à Lili. nière dans une seconde séance.
u Phase 4 : la lecture magistrale (collectif, 5 min.) u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.)
Clore la séance par une lecture magistrale de ce récit permet- Lire le titre de la poésie. Demander aux élèves d’émettre des
tant à tous de se représenter les faits. hypothèses sur le sujet de la poésie, sur ce que leur inspire ce
u Phase 5 (facultative) : titre, sur le destinataire du texte.
le cahier d’exercices p. 48 (individuel, 5 min.) Lire la poésie à haute voix (livre fermé). Donner le titre et
l’auteur. Interroger les élèves sur :
2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
– le type de texte dont il s’agit (demander des justifications) ;
u Phase 1 : les mots d’origine étrangère (collectif, 5 min.)
– le nombre de strophes dont il est composé ;
Lire la consigne. Faire la liste au tableau des mots écrits en
italique. Chercher leur point commun. Demander pourquoi – leur première compréhension de la structure de la poésie
une telle écriture a été utilisée. Faire remarquer qu’il y a déjà (la répétition du titre au début de chaque strophe).
une autre écriture utilisée dans les textes (le rouge des mots Demander aux élèves de fermer les yeux et réaliser une nou-
expliqués en marge). velle lecture, plus lente, leur permettant de mettre des ima-
u Phase 2 : les sens propre et figuré (collectif, 15 min.)
ges sur les mots.
Lire la question 2 et faire lire silencieusement puis oralement u Phase 2 : la compréhension (collectif, 20 min.)
par un élève la phrase du texte contenant le mot brillant. At- Travailler sur la compréhension globale et fine du texte afin
tirer l’attention de la classe sur le fait que ce mot n’a pas ici d’en faciliter la mémorisation.
son sens le plus courant. Demander où il est possible de cher-
cher la réponse à une telle question. Chercher le mot dans le Procéder à un débat ouvert : « Que pensez-vous de cette poé-
dictionnaire, lire la définition. Il est possible d’expliquer aux sie ? De quoi parle-t-elle ? Que raconte celui qui parle ? Qui
élèves ce que sont les sens propre et figuré d’un mot à partir parle ? »
de cet exemple. Relire la poésie, phrase après phrase, expliquer le vocabu-
La question 3 permet de chercher un synonyme, non plus laire. Certains élèves pourront peut-être expliquer à la classe
une explication mais un mot seul (intelligent, doué), alors que le vocabulaire difficile : les blés, les blés qui dansent, on dirait des
la question 4 revient sur le sens propre de l’adjectif (éclatant, poupées, vieilles villes, villes jeunes, chaque pierre a une histoire.
étincelant, magnifique, lumineux).
u Phase 3 : la lecture à voix haute (groupes de 3, 15 min.)
u Phase 3 (facultative) :
Demander aux élèves de prendre leur livre, de se mettre par
le cahier d’exercices p. 48 (individuel, 5 min.)
groupes de 3 et de chercher comment dire cette poésie. La
lecture doit être répartie entre les 3 élèves.
II. Projet d’écriture (3) : Lors de la mise en commun, demander à quelques groupes de
Écrire une lettre manuel p. 85 présenter leur lecture.
u Phase 1 : le rappel du projet (collectif, 10 min.) u Phase 4 : la copie et l’illustration (individuel, 15 min.)
Faire relire la lettre de Mody. Interroger sur les critères à res- La poésie étant longue, il est possible de ne leur faire reco-
pecter lors de l’écriture. Rendre aux élèves leurs productions. pier que les 2 premières strophes. Pour beaucoup, il s’agit là
Demander à quelques-uns d’entre eux de lire leur lettre. d’un bon entraînement à la copie et au passage de l’écriture
u Phase 2 : la finalisation (individuel, 15 min.) scripte à l’écriture cursive.
Faire lire la rubrique « Des outils pour mieux écrire ». « Le- Laisser un temps pour réaliser l’illustration ou demander
quel des points n’a pas été traité lors de la séance précédente ? que celle-ci soit faite à la maison.

90 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


Semaine 3 – Jour 4

I. Étude de texte (2) : u Phase 1 : la découverte (collectif, 5 min.)

Lili et le goût de la Chine Manuel pp. 80-81


Lire la consigne, la faire reformuler. Attirer l’attention des
élèves sur le fait qu’il va falloir répondre à 3 questions.
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute »
u Phase 2 : la préparation (collectif, 10 min.)
Connaissances et compétences Insister sur le fait que la production doit comporter plusieurs
• Participer à une lecture dialoguée. phrases (au moins une par question). Si certains élèves ont
• Lire à haute voix en articulant correctement, besoin de repères d’écriture précis, donner un nombre de
en respectant la ponctuation et l’intonation. phrases minimum à écrire.
Relire les questions une à une et demander aux élèves de
u Phase 1 : la relecture (collectif, 5 à 10 min.) s’exprimer :
Demander aux élèves de relire silencieusement le texte puis – « Qu’avais-tu ? » Donner le nom de la maladie ou des symp-
le lire collectivement. Demander une reformulation des tômes ressentis. Lister ce que l’on peut avoir lorsque l’on est
phrases contenant un mot expliqué en marge. malade (boutons, fièvre, mal au ventre, à la tête, vomissements,
diarrhées…).
u Phase 2 : la question 1 (collectif, 5 min.)
– « Que ressentais-tu ? » Faire la liste des effets (fatigue, avoir
Lire la question 1. Demander le nom de celui qui raconte l’histoi- chaud ou froid, des douleurs et leurs intensités…).
re. Rappeler que le narrateur n’est pas nécessairement l’auteur.
u Phase 3 : la réalisation (individuel, 5 à 10 min.)
u Phase 3 : la question 2 (groupes de 3, 15 min.)
u Phase 4 (facultative) :
Lire la question 2 et la faire reformuler. Laisser les élèves
le cahier d’exercices p. 48 (individuel, 5 min.)
travailler oralement les lignes à lire. Passer de groupe en
groupe pour suivre le travail demandé. Pour les groupes les 4. Grammaire :
plus performants, leur demander de poursuivre le travail de « J’observe les phrases du texte »
lecture orale jusqu’au bas de la page.
u Phase 4 : la mise en commun (collectif, 5 min.) Connaissances et compétences
Demander à un ou plusieurs groupes de présenter leur tra- • Repérer la marque écrite de l’accord sujet/verbe.
vail de lecture à toute la classe. • Marquer l’accord du verbe au pluriel.

Prolongements u Phase 1 : la découverte


• Faire une recherche en bibliothèque sur la Chine : sa localisa- Lire la question 1.
tion sur un planisphère, ses grandes villes, ses habitants…
Écrire la première phrase au tableau. Demander aux élèves
d’écrire le sujet de cette phrase sur leur ardoise. Valider la
2. « Je donne mon avis » réponse au tableau en soulignant le sujet. Puis demander
u Phase 1 : la compréhension de la consigne (collectif, 5 min.) d’écrire le verbe sur l’ardoise. Valider la réponse au tableau
en encadrant le verbe.
Lire la consigne. Interroger sur la signification de jour férié
et en mémoire de. Écrire la seconde phrase au tableau sous la première. Puis
suivre la même démarche.
Faire reformuler la consigne.
Interroger sur les ressemblances et les différences entre ces
u Phase 2 : la recherche (par groupes, 10 min.) deux phrases : les verbes sont identiques mais ce n’est pas le
Demander aux élèves de faire la liste des jours fériés ren- cas des sujets. Attirer l’attention des élèves sur les verbes :
contrés depuis la rentrée (1er et 11 novembre, 24 décembre, « Qu’ont-ils en commun ? »
1er janvier). S’ils n’ont pas retenu de date, ils sont capables de u Phase 2 : la synthèse
prendre un calendrier et de trouver les jours fériés. Recher-
cher les autres jours fériés du calendrier. Lire la question 2. Faire remarquer que l’un des sujets est
au singulier alors que le second est au pluriel. Demander ce
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.) qu’il en est pour le verbe. Interroger les élèves sur le lien qui
Lors de la mise en commun des jours fériés, demander aux existe entre le sujet et le verbe. Poser la question 3. « Quelles
élèves s’ils savent lesquels ont été instaurés en souvenir lettres doit-on ajouter au verbe quand il est au pluriel ? »
d’hommes ou d’événements. Repasser en rouge le nt du second verbe.
Se remémorer collectivement ce qui a eu lieu le 11 novem- Lire la définition dans l’encadré récapitulatif.
bre. Demander aux élèves s’ils connaissent les raisons qui ont u Phase 3 : l’application de la règle
rendu ces jours importants dans la mémoire collective. Leur
expliquer ou leur lire des documents sur le 1er, le 8 mai et le Sur l’ardoise, multiplier les phrases nécessitant d’accorder le
14 juillet. verbe tantôt au singulier, tantôt au pluriel. Écrire la phrase
au tableau sans le verbe. Les élèves n’ont plus qu’à écrire le
3. « J’écris » verbe à accorder sur leurs ardoises.
« M. Barnabé raconte une histoire. Les parents racontent sou-
Connaissances et compétences vent des histoires.
• Écrire un texte court respectant une consigne. – Lili mange des zongzi. Les chinois mangent des zongzi. »
• Réinvestir ses connaissances orthographiques
et grammaticales. u Phase 4 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 48 (individuel, 5 min.)

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 91


Semaine 4 – Jour 1

I. Étude de document : la plus courante d’un rouleau à pâtisserie et d’une planche


à découper ? À quoi servent-ils normalement ? » Écrire au
Biscuits des lutins manuel pp. 82-83 tableau : Écrase-les. « Qui est ce les ? »
1. Lecture et compréhension ➞ Faire lire le numéro 5 silencieusement puis oralement par
un élève.
Connaissances et compétences
Faire reformuler. Demander ce que signifie battre la crème et
• Lire et comprendre un texte documentaire en sachant mousseuse pour une crème. Écrire au tableau : Bats-la. « Qui
mettre en relation textes et illustrations. est ce la ? » Se reporter à l’illustration.
• Comprendre et savoir se servir de l’organisation d’un texte ➞ Faire lire le numéro 6 silencieusement puis oralement par
documentaire pour trouver rapidement une information. un élève.
Rechercher où les 150 grammes de sucre ont précédemment
u Phase 1 : la découverte (collectif, 15 min.)
été utilisés.
Laisser aux élèves le temps de découvrir le document par
➞ Faire lire le numéro 7 silencieusement puis oralement par
eux-mêmes. Puis, avant la lecture, les questionner sur le type
un élève.
de document dont il s’agit, leur demander de se justifier. En-
richir le questionnement par l’observation des illustrations : Questionner les élèves sur le vocabulaire : plat creux, terrine,
« Que suggèrent-elles ? » Ne pas attendre un vocabulaire pré- disposer. Puis faire reformuler ce que fait le lutin.
cis. Le vocabulaire de la recette sera étudié lors de la séance ➞ Faire lire le numéro 8 silencieusement puis oralement par
« J’observe les phrases du texte ». Demander aux élèves : un élève.
« Que sont les biscuits ? Quelle différence existe-t-il entre Questionner sur le vocabulaire : imprégnés, idéal, la veille. De-
les gâteaux et les biscuits ? (Pour information, l’origine du mander ce qui doit être imprégné et de quoi ils vont s’im-
mot vient du fait qu’ils étaient cuits 2 fois : bis / cuits.) « Qui prégner. « Pour manger ce dessert ce soir, quand faut-il le
sont les lutins ? Où vivent-ils… ? » Il s’agit là d’une recette préparer ? Pour quelle raison ? »
norvégienne.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
u Phase 2 : la lecture (collectif, 30 min.)
Réaliser une lecture magistrale. Demander aux élèves d’ap-
Procéder directement à une lecture fractionnée de la recette porter des recettes.
(pas de lecture silencieuse).
Pour chaque passage, réaliser un questionnement sur le fond u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 49
et la forme et ne pas hésiter à faire mimer ce qui est écrit.
2. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
➞ Faire lire le texte en italique. Questionner sur le vocabu-
laire (crème liquide, petit-beurre, batteur électrique). Connaissances et compétences
Il serait intéressant de préparer une boîte avec différents in- • Travailler sur le sens des mots propres à une recette
grédients et de demander aux élèves d’aller y prendre ceux de cuisine.
utilisés dans cette recette.
• Appréhender la construction des mots (préfixes,
Questionner sur la mise en page et sur le classement utilisé : suffixes).
« Pourquoi ces mots sont-ils écrits en italique ? Pourquoi y
a-t-il deux colonnes ? » Si le terme ingrédient n’est pas donné u Phase 1 : la question 1
spontanément, le préciser.
Lire la question 1 et y répondre. À droite se trouvent les us-
➞ Faire lire le numéro 1 silencieusement puis oralement par tensiles et à gauche les ingrédients. Demander aux élèves de
un élève. noter sur leurs ardoises d’autres ingrédients que ceux de la
« Que faut-il faire ? Que veut dire peler, épépiner, couper en recette.
quartiers ? » (Se reporter aux illustrations.) Faire remarquer Faire une affiche lors de la mise en commun.
qu’un quartier de pomme est une partie de la pomme comme
le quartier d’une ville est une partie de la ville. « Qu’utilise- u Phase 2 : les questions 2 et 3
t-on pour éplucher un fruit ou un légume ? » Introduire le Demander aux élèves de faire la liste des ustensiles utilisés
mot économe. dans cette recette. Lors de la mise en commun, réaliser une
➞ Faire lire le numéro 2 silencieusement puis oralement par affiche : couteau, casserole, planche à découper, rouleau à pâtis-
un élève. serie, saladier, batteur électrique, plat, terrine, réfrigérateur (de-
Faire reformuler ce qui doit être fait, avec le matériel et les mander s’il s’agit vraiment d’un ustensile : il appartient au
ingrédients nécessaires. Écrire au tableau : Mets-les et Recou- mobilier de la cuisine ; on ne le lave pas lorsqu’on a fini de
vre-les : « Qui est ce les ? Pourquoi n’utilise-t-on que 150 g de préparer son plat). Compléter cette liste avec d’autres usten-
sucre alors que la liste des ingrédients en note 200 g ? » siles connus des élèves.
➞ Faire lire le numéro 3 silencieusement puis oralement par u Phase 3 : la question 4
un élève. Écrire au tableau : épépiner ↔ enlever les pépins.
Rappeler que des mots sont expliqués en marge. Faire refor- Demander quels sont les ressemblances entre les mots épépi-
muler les phrases. « Que signifie le ¼ d’heure ? « Écrire au ner et pépin (dans épépiner on retrouve le mot pépin).
tableau : Fais-les. « Qui est ce les ? »
Sous enlever les pépins, écrire enlever un noyau. Faire chercher
➞ Faire lire le numéro 4 silencieusement puis oralement par le verbe équivalent. Rappeler qu’il doit contenir le mot noyau.
un élève. Orienter la recherche en donnant un exemple similaire : se
Faire reformuler l’action, la faire mimer. Attirer l’attention déshabiller ↔ enlever un habit. Puis faire chercher les verbes
sur le fait que cette étape est illustrée. « Est-ce l’utilisation signifiant « enlever les os » et « enlever le sel » (faire remar-

92 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


quer que dans dessaler, le mot sel n’apparaît pas mais que le – La dureté des pierres
contraire de dessaler est saler). – L’insouciance des élèves
– La joie de celui qui parle
u Phase 4 (facultative) :
– La grandeur de la tour Eiffel
le cahier d’exercices p. 49 (collectif, 10 min.)
– La musique, la peinture, les gâteaux…
Lors de la mise en commun, écouter et observer plusieurs
II. Poésie (2) : groupes.
Viens en France, enfant lointain manuel p. 86 u Phase 3 : l’apprentissage (collectif, 15 min.)
u Phase 1 : le rappel de la dernière strophe (collectif, 10 min.) Faire répéter plusieurs fois aux élèves chaque phrase, puis
Demander aux élèves quel était le thème de la poésie : « Viens chaque groupe de phrases et chaque strophe en jouant sur
en France, enfant lointain ». Reformuler leurs remarques : les mots :
l’auteur veut donner envie au lecteur de venir en France ; il lui – exagérer l’articulation ;
parle des paysages français, des villes, des jeux des enfants… – lire très lentement en traînant sur le dernier son de chaque
Faire relire les trois premières strophes silencieusement puis mot ;
à haute voix. Lire la dernière strophe. Questionner les élè- – chuchoter ;
ves : « Où précisément veut-il faire venir l’enfant lointain ? – varier le ton : la gaieté, la tristesse, l’hésitation… ;
Comment est la vie de l’auteur à Paris ? Ce qui est dit donne- – simuler l’écho ;
t-il envie de venir ? Pourquoi ? Le ton et le vocabulaire que – imiter une sorcière…
l’auteur emploie sont-il adaptés à son public ? » Amener les La répétition permet la mémorisation. Le jeu détourne l’at-
élèves à remarquer que l’auteur fait briller la diversité des tention de l’apprentissage du par cœur tout en le facilitant.
choses à sa disposition (musique, gâteaux, livres) et la liberté Les élèves aiment jouer. Ils peuvent aussi mimer certains
qu’il y a (le choix des couleurs, tant que tu voudras). « Pour- mots ou passages de la poésie.
quoi qualifie-t-il la tour Eiffel de girafe énorme ? » Lors de la récitation de la poésie à la classe, les laisser choisir
Demander aux élèves d’origine étrangère s’ils savent pour- s’ils veulent être seuls, à 2, à 3, s’ils récitent seulement ou s’ils
quoi leurs parents ont choisi de venir en France, ce qui les s’accompagnent de gestes.
a attirés.
Prolongement
u Phase 2 : la lecture dialoguée (collectif, 10 min.)
• Faire réaliser aux élèves des productions en arts visuels
Répartir les élèves par groupes de 3 ou 4. Leur demander de
(Delaunay, peinture, découpage) ou une mini-exposition
lire le texte en lui donnant vie par le ton ou par les gestes. Re-
à partir de ce poème dont le but serait de donner envie de
lire d’une voix neutre la poésie et leur demander quels sont les
venir en France. Afficher les réalisations dans le couloir
mots ou phrases auxquels il est possible de donner vie :
autour d’une reproduction de la poésie.
– Le vent qui fait bouger les blés

Semaine 4 – Jour 2

I. Étude de document (2) : – d’autres recettes pour enfants (car elles présentent de nom-
breux dessins et la liste des ustensiles) ;
Biscuits des lutins manuel pp. 82-83
– des recettes filmées ;
1. Relecture de la recette (groupes de 2, 15 min.)
– des recettes simples sans ustensiles ni dessins ni photos ;
Débuter la séance par une relecture silencieuse puis répar-
tir les élèves par groupes de deux : un lit chaque numéro et – des recettes de plats étrangers.
l’autre mime les étapes de la réalisation. Puis inverser les rôles. Rassembler les élèves ou distribuer une reproduction de cha-
Lors de la mise en commun, faire lire les élèves dont la lec- que recette à chaque groupe d’élèves. Étudier les ressemblan-
ture est fluide et faire mimer à l’ensemble de la classe. Ob- ces et les différences entre les recettes présentées.
server les élèves et arrêter la lecture pour donner en exemple Toutes les recettes ne listent pas les ustensiles à utiliser.
certains élèves dont le mime est pertinent (gestes, visage…).
Demander aux élèves par quel moyen on peut connaître la
2. « Je comprends » liste des ustensiles s’il n’y a pas de liste. Insister sur la néces-
sité de faire une première lecture d’une recette pour s’assurer
u Phase 1 : la lecture des questions (individuel puis collectif, 5 min.) que tous les ingrédients et ustensiles sont à disposition.
Faire lire silencieusement l’ensemble des questions. Puis les faire
Les recettes ne contiennent pas toutes des illustrations. De-
lire une à une par des élèves. Faire reformuler chacune d’elles.
mander aux élèves : « Dans quel type de recette trouve-t-on le
Ces questions ne présentent aucune difficulté. Au cours de la
plus d’illustrations ou de photographies ? Dans quel but ? »
lecture de la veille, tous les thèmes ont été abordés.
➞ Question 2 : c’est habituellement un petit être qui porte
u Phase 2 : la réponse aux questions (groupes de 3, 15 min.) un bonnet pointu et vit dans les pays froids (Norvège, Finlan-
Répartir les élèves par groupes de travail et les laisser ré- de…). Dans les légendes de Noël, les lutins aident souvent le
pondre à toutes les questions. Ce travail peut être réalisé au Père Noël à fabriquer les cadeaux et les friandises de Noël.
brouillon ou sur une feuille qui pourra être relevée et corri- Les lutins sont aussi dans certaines légendes des petits êtres
gée (la mise en commun sera alors différée). malicieux ou des démons familiers.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.) ➞ Question 7 : demander aux élèves où est écrite l’origine de
➞ Question 1 : ce document est une recette. Si les élèves la recette des lutins.
n’ont pas apporté de recette, en présenter quelques-unes Pour les autres questions, les réponses se trouvent dans la
agrandies au format A3 : recette.

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 93


La mise en commun permettra de mettre l’accent sur l’utilité II. Orthographe (2) : le son [] manuel p. 77
d’une recette : découvrir un plat, respecter les ingrédients, les
proportions données et les étapes de la réalisation si l’on veut 1. Rappel
aboutir au résultat attendu. Demander aux élèves ce qu’ils ont retenu de la première
séance de recherche sur le son []. Même si aucune trace
u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 49
écrite n’a été formalisée, les élèves auront retenu que la let-
tre g peut produire 2 sons : [] ou [] et que le son [] peut
Prolongement
s’écrire avec les lettres j ou g.
• Suite à la lecture et relecture d’une recette, il est fort pro-
bable que les élèves aient envie de goûter à ces biscuits. 2. « J’écris le son »
L’étude du document leur permet de la réaliser en auto- Il est possible de donner aux élèves une feuille où sont déjà
nomie, groupe après groupe. écrits en script les mots des exercices 1 et 2. Cela évitera une
perte de temps et, surtout, des erreurs de copie nuisibles à ces
3. Expression orale : « Je donne mon avis » recherches. Prévoir également un espace à la fin de chaque
exercice pour noter les lettres coloriées.
Connaissance et compétence u Phase 1 : l’association
• Savoir exprimer un point de vue et le justifier. graphèmes et phonèmes (individuel, 15 min.)
Lire la consigne de l’exercice 1 et la faire reformuler. Écrire
u Question 1 (collectif, 20 min.)
tous les mots de l’exercice au tableau. Laisser un temps de
recherche. Lors de la mise en commun, faire venir des élèves
Lire la première question. Donner la parole à plusieurs afin qu’ils entourent les lettres suivant le g. Puis demander
élèves en rappelant bien qu’il faut justifier ce que l’on dit : d’écrire les lettres qui ont été coloriées.
« Qu’est-ce qui ne leur plaît pas dans le plat ? (Ingrédients, Faire de même au tableau : n’ont été coloriés que des e et
plat froid…) » Enrichir le débat : « Quand peut-on manger des i. Que pouvons-nous en conclure ? Dans tous ces mots, le g
ce plat ? Est-ce une entrée, un dessert, un goûter, un plat associé avec un e ou un i fait [].
de fête… ? » Puis orienter le débat sur les plats étrangers. Utiliser la même démarche pour l’exercice 2.
Cette recette vient de Norvège. « Quels autres plats étrangers Lors de la mise en commun, demander aux élèves ce qu’ils ont
connaissent-ils et mangent-ils ? (Pizza, paella, nem, curry, remarqué. « Pourquoi ce e est-il présent ? De quelles lettres
hamburger, couscous…) » Questionner les élèves d’origine est-il toujours suivi ? Quel son fait-il ici ? Pourquoi ajouter
étrangère sur ce qu’ils mangent chez eux, la différence avec une lettre si elle est muette ? » Écrire au tableau les mots gare,
ce qui est servi à la cantine… galette, gorille et rigoler. Faire remarquer que dans ces mots
le g n’est pas suivi du e mais qu’il est aussi suivi de a et de o.
Prolongement Quelles différences cela entraîne-t-il ?
• Demander aux élèves d’apporter un dessert de chez eux En conclure que pour que le g fasse [] devant un o ou un a,
et organiser un goûter. il est accompagné d’un e.
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.)
u Question 2 (collectif, 20 min.) Récapituler ce qui vient d’être déduit des deux exercices pré-
cédents sur les graphies du son [] avec la lettre g ainsi que la
Lire la question. Demander aux élèves si ils aident à faire la
lettre j. Réaliser une affiche reprenant les 3 graphies du son
cuisine à la maison. Si oui, que font-ils ? Préciser qu’aider à
[] accompagnées d’exemples. Lire l’encadré « Je retiens ».
la cuisine, ce n’est pas seulement préparer le repas mais c’est
aussi faire les courses, la vaisselle, mettre le couvert, dresser u Phase 3 (facultative) :
une belle table… le cahier d’exercices p. 46 (individuel, 5 min.)

Semaine 4 – Jour 3

I. Étude de document (3) : trouve le nom de la recette ; l’entourer en rouge et légender :


nom de la recette.
Biscuits des lutins manuel pp. 82-83
Suivent deux listes écrites ici en italique. Questionner sur
1. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » le nom donné aux mots écrits à gauche. L’entourer en bleu
et légender : ingrédients. Demander comment on appelle des
Connaissances et compétences mots écrits ainsi l’un en dessous de l’autre à l’aide de points
• Connaître les caractéristiques d’une recette. ou de tirets (une liste).
• Extraire d’un document les informations qui lui sont par- Faire de même pour la liste de droite : rappeler que tous les usten-
ticulières. siles ne sont pas cités. L’entourer en vert et légender : ustensiles.
Demander aux élèves ce que signifie préparation : 45 min. (le
Afficher un agrandissement A3 de la recette au tableau (sans temps de préparation).
le vocabulaire ni les références) : entourer les différents élé-
ments au fur et à mesure de la séance. Les élèves peuvent u Phase 2 : les étapes (collectif, 10 min.)
avoir, eux aussi, une reproduction de la recette (format A4 ou Entourer sur la recette la totalité des étapes : « Que représen-
A5) afin de la légender de la même manière et de la conserver tent ces numéros ? » Il s’agit de la préparation par elle-même.
dans un cahier-repères ou équivalent. Légender : préparation.
u Phase 1 : les légendes (collectif, 10 min.) Lire la question 2. Ils aident à suivre la préparation dans
Lire la question 1 et interroger les élèves. Tout en haut se l’ordre : il faut respecter les étapes et ne rien oublier.

94 Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs


« Pourquoi ces numéros sont-ils écrits en couleur ? (Par souci u Phase 2 : la recherche (groupes de 4, 15 min.)
d’esthétisme uniquement.) » Répartir les élèves par groupes de 4 et les laisser théâtraliser
u Phase 3 : les illustrations (collectif, 5 min.) les 4 étapes comme le feraient ces lutins. Les aider, les écou-
ter…
Lire la question 3. La réponse attendue est : Les dessins ser-
vent à illustrer certaines étapes de la préparation. « Est-ce u Phase 3 : la mise en commun (collectif, 10 min.)
que les étapes illustrées sont celles qui sont le plus difficile à Demander à quelques élèves volontaires de lire 1 ou 2 étapes.
comprendre ? Ces dessins sont-ils indispensables ? Pourquoi
toutes les étapes ne sont-elles pas représentées ? Qu’appor- 3. « J’écris »
tent ces illustrations en plus du texte ? » u Phase 1 : la préparation (collectif, 30 min.)
u Phase 4 : les actions (collectif, 10 min.) Demander aux élèves de lire la consigne de la rubrique
Faire relire chaque étape une à une. Pour chacune d’elles, faire « J’écris ». Faire reformuler la consigne : « Que devez-vous
préciser où se trouve le verbe. En même temps, souligner les faire ? » Expliquer le mot cocktail. Écrire au tableau la liste
verbes sur l’agrandissement. Quand toutes les étapes ont été des fruits nécessaires pour l’élaboration de leur cocktail. Pré-
relues, demander aux élèves ce qu’ils remarquent sur la posi- ciser les ustensiles indispensables pour la réalisation de la
tion des verbes. Le verbe est toujours en tête de phrase (sauf recette. « Quelle présentation est recommandée pour l’écri-
étape 7). « Pourquoi cette position ? » Relire les verbes sur un ture d’une liste ? »
ton sec afin de faire remarquer aux élèves qu’ainsi, le verbe est u Phase 2 : la réalisation (par groupes, 10 min.)
plus percutant, et non plus perdu dans la phrase. Il ne s’agit pas Répartir les élèves par groupes. Distribuer une feuille à cha-
d’introduire la notion d’impératif mais de leur faire sentir que que groupe et les laisser autonomes.
cette position a un sens.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
u Phase 5 (facultative) : le cahier d’exercices p. 49
Demander à certains groupes de lire leur production. Il y
2. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » aura certainement des commentaires sur le goût que les cock-
tails peuvent avoir.
u Phase 1 : la lecture de la consigne (collectif, 10 min.)
Faire lire et reformuler la consigne, puis demander à un élève Prolongement
de lire (normalement) les étapes à travailler. Interroger les • Demander aux élèves d’écrire les étapes de la réalisation
élèves sur la voix d’un vieux lutin barbu, puis sur celle d’un de ce cocktail. Réaliser le cocktail.
jeune lutin.

Semaine 4 – Jour 4

I. Bilan du thème La vie des enfants à travers le monde


Connaissances et compétences « L’école à travers Les filles et les garçons peuvent être séparés.
le monde » L’école est prioritairement ouverte aux garçons.
• Faire la synthèse de l’étude d’un thème.
Documentaire Le confort des classes peut être très rudimentaire.
• Utiliser les affiches constituées au fur et à mesure Le mobilier et le matériel peuvent être réduits.
des lectures.
Lili et le goût La nourriture chinoise et les traditions qui s’y
de la Chine attachent.
u Phase 1 : le rappel du thème (collectif, 5 min.)
Récit La découverte par une petite fille adoptée d’une
Interroger les élèves sur le sujet du thème du chapitre qui culture qui est celle de sa famille et qu’elle ne
vient d’être étudié. « Quelle était la question-débat ? » connaît pas.
Reprendre et lire (ou faire relire) l’affiche écrite lors du débat Biscuits des lutins Découverte d’une recette étrangère. Si de multi-
introductif. Demander ensuite aux élèves de se remémorer Recette ples recettes étrangères ont pu être observées, on
les textes lus dans ce chapitre. « Quels sujets se reportant à norvégienne en concluera que les ingrédients changent selon
la vie des enfants à travers le monde ont été abordés ces der- les pays, les continents, les fruits, légumes et
nières semaines ? » Lister au tableau les sujets traités dans autres aliments cultivés sur place.
le manuel mais aussi ceux qui ont été abordés hors manuel,
dans des prolongements. Viens en France, Cette poésie veut donner envie de venir en
enfant lointain France, à Paris.
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 20 à 30 min.) Elle ne parle pas du fait que cela signifie quitter
Demander à la classe : « Qu’avons-nous appris sur la vie des son pays, ni des raisons qui peuvent occasionner
enfants ? » Passer en revue les différents documents du ma- un départ.
nuel pour réaliser ce bilan. L’île des rêves Cette poésie parle des rêves de l’enfance : vouloir
Poésies devenir grand mais aussi rester petit.
La vie des enfants à travers le monde
La pluie des mots Elle vit dans un village de cases (confort différent). Ne pas oublier d’ajouter à ce bilan les différentes recherches
La vie d’une petite Elle vit dans une famille polygame. réalisées en parallèle au manuel à l’aide de la BCD, de la
fille dans un vil- Elle n’a pas eu le droit d’aller à l’école. Celle-ci, bibliographie, des élèves d’origine étrangère.
lage africain quand elle existe, est réservée aux garçons.
Rappeler aux élèves qu’il existe, en Afrique et ailleurs dans
Conte intégral Elle doit aider sa mère dans les tâches quotidien-
le monde, des enfants qui ont une vie bien différente de la
nes : c’est un travail difficile car elle ne dispose
leur, mais aussi des enfants dont la vie ressemble beaucoup
pas de notre confort (électroménager…).
à celle qu’ils ont.

Thème 4 – Enfants d’ici, enfants d’ailleurs 95


L’eau
I. Le choix du thème • Un documentaire (« Pourquoi faut-il économiser l’eau ? »)
qui traite du rôle indispensable de l’eau dans notre vie et des
Autrefois, seuls les pays aux contrées désertiques ou peu dé- économies d’eau à réaliser.
veloppées se devaient d’économiser l’eau. Aujourd’hui, la
question de l’eau est devenue la préoccupation de tous. • Une fiche technique (Fabriquer un pluviomètre) qui initie à
un type de texte prescriptif.
Les enfants sont très sensibles aux thèmes de l’écologie,
d’autant que l’actualité les alerte continuellement avec des • Un extrait de texte théâtral (Barbababor, extrait de « His-
images souvent saisissantes (la sécheresse, les changements toire en chansons » de F. Place) qui conte les mésaventures
climatiques, la fonte des glaciers, la pollution et les marées d’une baleine empoisonnée par la marée noire.
noires) et aussi des interdictions (d’arroser, de laver sa voi- • Deux poèmes (Giboulées de Raymond Richard et Poisson
ture...). de Paul Éluard) qui chantent les bienfaits et les plaisirs que
C’est un thème qui permet de relier les grandes questions procure l’eau.
de notre temps de protection de notre planète et des gestes
quotidiens accessibles à tous pour la préserver. Ouvrir sur les
grandes questions de leur avenir et les alerter sur le présent III. Vers d’autres matières
est un aspect important de l’éducation à la citoyenneté.
• À partir du conte Yatiri et la Fée des Brumes : le cycle de
« L’eau est indispensable à la vie et à la santé. Le droit de l’être hu- l’eau, l’eau sous toutes ses formes.
main à l’eau est donc fondamental pour qu’il puisse vivre une vie
saine et digne. C’est la condition de la réalisation de tous ses autres • À partir du documentaire : « Comment économiser l’eau ?
droits » (déclaration du 27-11-2002 du Comité des Nations D’où vient l’eau du robinet ? » Aborder le traitement de l’eau
unies pour les droits économiques, sociaux et culturels). potable et de l’hygiène.
• À partir des illustrations des poèmes et du conte, travailler
II. Le choix des textes en arts plastiques sur les différentes représentations de la
mer en peinture.
• Un conte du Chili (Yatiri et la Fée des Brumes) narre avec
• Après la fabrication du pluviomètre, d’autres expériences
poésie les problèmes d’un pays sans eau, les croyances et les
sur l’eau et d’autres fabrications d’instruments sont possibles
mythes, mais aussi les solutions : actuellement, des filets ont
(cf. À la découverte de l’eau, collectif, Albin Michel Jeunesse).
été mis en place pour recueillir les brumes océaniques. Met-
tre en relation des mythes et des découvertes scientifiques et • À partir de Barbababor : la pollution (cf. Les Grandes Pollu-
techniques. tions, A. Pesterlin, I. Manager, Milan Jeunesse).

D’autres lectures sur le thème de l’eau


Albums Contes
• Histoire du nuage qui était l’ami d’une petite fille, B. Ruillé,
Grasset Jeunesse. • « L’Eau qui rend invisible » in Contes d’ailleurs et d’autre
part, P. Gripari, Grasset Jeunesse.
• Ma Planète et moi, B. Heitz, S. Vaisman, Casterman.
• Légendes des lacs et des rivières, B. Clavel, Livre de Poche.
Récits
• Sita et la Rivière, R. Bond, Rageot. Poésie
• Une baleine sur la plage de Saint-Malo, R. Judenne, Morgan,
Rageot. • L’Eau en poésie, collectif, Gallimard.

96 Thème 5 – L’eau
IV. Programmation

Semaine 1
Débat (premières pistes)
Manuel p. 87
Jour 1

Langage oral ‹ Pourquoi a-t-on besoin d’eau ?


« Yatiri et la Fée des Brumes » (1) Manuel pp. 88-91
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 5) Cahier p. 54
« Yatiri et la Fée des Brumes » (1)
Manuel pp. 88-91
Lecture ‹ Je comprends (questions 6 à 8)
Cahier p. 54
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
Jour 2

Le son [s]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 96
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 58
‹ J’entends le son
« Yatiri et la Fée des Brumes » (1) Manuel pp. 88-91
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte Cahier p. 55
Jour 3

Le son [s]
Manuel p. 96
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 58
‹ Je retiens
« Yatiri et la Fée des Brumes » (1)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 88-91
Jour 4

Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 55


Écriture ‹ J’écris
« Giboulées »
Manuel p. 106
Poésie ‹ Lecture et compréhension

Semaine 2
« Yatiri et la Fée des Brumes » (2)
Manuel pp. 92-95
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 3)
Cahier p. 56
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
Jour 1

Le son [z]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 97
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 59
‹ J’entends le son
« Yatiri et la Fée des Brumes » (2) Manuel pp. 92-95
Lecture ‹ Je comprends (questions 4 à 6) Cahier p. 56
Jour 2

Le son [z]
Manuel p. 97
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 59
‹ Je retiens
« Yatiri et la Fée des Brumes » (2) Manuel pp. 92-95
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte Cahier p. 57
Jour 3

Les synonymes
Manuel p. 104
Vocabulaire ‹ J’observe
Cahier p. 63
‹ Je m’exerce (exercices 1 et 2)
« Yatiri et la Fée des Brumes » (2)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 92-95
Jour 4

Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 57


Écriture ‹ J’écris
« Giboulées »
Manuel p. 106
Poésie ‹ Récitation, copie, illustration

Thème 5 – L’eau 97
Semaine 3
« Pourquoi faut-il économiser l’eau ? »
Manuel pp. 98-99
Lecture ‹ J’observe
Cahier p. 60
Jour 1

‹ Je comprends
Les synonymes
Manuel p. 104
Vocabulaire ‹ Je m’exerce (exercices 3 et 4)
Cahier p. 63
‹ Je retiens
« Pourquoi faut-il économiser l’eau ? »
Manuel pp. 98-99
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots
Jour 2

Cahier p. 60
Langage oral ‹ Je donne mon avis
« Poisson »
Manuel p. 106
Poésie ‹ Lecture et compréhension
Fabriquer un pluviomètre Manuel pp. 100-101
Lecture ‹ Je comprends Cahier p. 61
Jour 3

Fabriquer un pluviomètre
Manuel pp. 100-101
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
Cahier p. 61
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Fabriquer un pluviomètre
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 100-101
Jour 4

Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 61


Écriture ‹ J’écris
Écrire une fiche de fabrication Manuel p. 105
Projet d’écriture ‹ Préparation Cahier p. 64

Semaine 4
« Barbababor » Manuel pp. 102-103
Jour 1

Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 6) Cahier p. 62


Écrire une fiche de fabrication Manuel p. 105
Projet d’écriture
‹ Réalisation Cahier p. 64
« Barbababor »
Manuel pp. 102-103
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
Jour 2

Cahier p. 62
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Écrire une fiche de fabrication Manuel p. 105
Projet d’écriture ‹ Finalisation Cahier p. 65
« Barbababor »
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 102-103
Jour 3

Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 62


Écriture ‹ J’écris
« Poisson »
Manuel p. 106
Poésie ‹ Récitation, copie, illustration
Jour 4

Langage oral Bilan du thème


Écriture Préparation de l’exposition sur l’eau

98 Thème 5 – L’eau
Semaine 1 – Jour 1

I. Le débat manuel p. 87 2) Puis travailler l’émission d’hypothèses à partir de l’illus-


tration : « Qui est cet enfant ? À votre avis, dans quel pays
Connaissance et compétence vit-il ? À qui s’adresse-t-il ? »
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon- Mettre ces observations et ces questions en relation avec le
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les titre (le prénom inhabituel et une fée).
règles de communication. Conclure en écrivant ces différentes questions au tableau.
u Phase 2 : la lecture
u Pourquoi a-t-on besoin d’eau ? (jusqu’à la ligne 26) (individuel puis collectif, 20 min.)

Organisé avant la lecture des textes, ce débat permet de sa- Faire lire les deux premières pages silencieusement puis
voir et de faire le point sur ce que les élèves pensent, savent, demander aux élèves quelles difficultés ils ont rencontrées,
se représentent sur cette question. Écrire la question du dé- quels mots ils n’ont pas compris. Faire expliquer les mots dif-
bat au tableau et leur laisser un temps pour réagir librement. ficiles par ceux qui savent ou les expliquer. En profiter pour
Puis les aider à préciser, à orienter leur pensée en leur posant s’arrêter sur les notices explicatives en marge du texte. Passer
des questions : ensuite à une lecture à voix haute par plusieurs élèves. Ter-
« Ont-ils besoin d’eau ? Pour quoi faire ? (Lister les réponses : miner par une lecture magistrale.
boire, se laver, arroser...) Le texte est construit comme de très nombreux contes. L’étu-
– Quels sont les endroits où on trouve de l’eau ? (Les rivières, dier pas à pas :
la mer, les sources...) La situation initiale (lignes 1 à 6). Reprendre les questions
– Toutes les eaux sont-elles semblables ? utilisables ? (La écrites au tableau et extraire les réponses du texte : « Qui est
pluie, la mer...) Yatiri ? Où vit-il ? » Faire relever tous les mots à consonance
étrangère. Retrouver dans les notices où vit Yatiri. Le pays
– Tous les pays ont-ils suffisamment d’eau ? n’est pas précisé mais on sait que c’est un pays d’Amérique
– D’où vient l’eau ? » du Sud (localiser ce continent sur un globe terrestre ou sur
Ces questions permettront de mener, à côté des lectures une carte).
proposées dans le manuel, d’autres travaux sur l’eau. L’élément perturbateur (lignes 7 à 10) : la sécheresse et ses
Relever au tableau les différents points de vue émis par les conséquences. La prairie se transforme en désert, les ani-
élèves en les classant par thème. Faire une synthèse sous la maux ne trouvent plus à manger, il va falloir partir…
forme d’une affiche qui restera présente dans la classe pen- Le début de la quête « Que décide Yatiri ? À qui s’adresse-
dant toutes les lectures de ce chapitre (ex. : la liste des besoins t-il ? De qui a-t-il besoin ? » Comparer avec les hypothèses
en eau et les différents moyens de s’en procurer). Cette affi- formulées lors de la phase 1. Demander chaque fois aux élè-
che pourra régulièrement être complétée au fil des lectures. ves de retrouver dans le texte les phrases qui justifient leurs
réponses.
u Phase 3 : « Je comprends » (individuel, 20 min)
II. Étude de texte :
Lire les trois premières questions à voix haute : s’assurer
Yatiri et la Fée des Brumes (1) manuel pp. 88-91 qu’elles sont bien comprises et demander aux élèves de ré-
pondre par écrit en rédigeant chaque fois une phrase. Cela
1. Lecture et compréhension
permettra d’évaluer la compréhension de cette première partie.
Connaissances et compétences La question 4 peut être traitée à l’oral. Elle peut se lire à
deux niveaux : Yatiri s’adresse à la Lune mais c’est pour trou-
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in-
ver la Fée des Pluies qui peut faire revenir la pluie.
connus et manifester sa compréhension par une reformu-
lation, des réponses à des questions. Poser la question 5 et faire répondre les élèves en retrouvant
• Lire des œuvres intégrales courtes. la phrase du texte justifiant leur réponse. Émettre des hypo-
thèses sur la suite. « À votre avis, que va faire Yatiri ? Que
• Identifier les personnages, les événements du récit. feriez-vous à sa place ? »
• Décrire une illustration. ➙ Différenciation : « Que pensez-vous de cette fée ? Existe-t-elle ?
De quel type de récit s’agit-il ? » Regrouper les élèves en difficulté
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.) de lecture et reformuler avec eux les réponses à l’oral.
Demander aux élèves de lire le titre et d’observer les illustra- u Phase 4 : la synthèse (collectif, 15 min)
tions des pp. 88-89. Procéder en deux temps : Reprendre les phrases écrites par les élèves lors des questions 1
1) Faire décrire les illustrations : à 3. Les écrire au tableau : elles constituent la charpente
– p. 88 : un enfant mystérieux (son visage et en particulier d’un résumé. Demander quelles informations indispensables
son regard, ses vêtements, le paysage autour de lui [l’arbre et manquent pour rendre compte de ce début d’histoire.
les animaux]) ; u Phase 5 (facultative) :
– p. 89 : chercher à qui s’adresse cet enfant. le cahier d’exercices p. 54 (individuel, 5 min)

Thème 5 – L’eau 99
Semaine 1 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : u Phase 2 : la synthèse (collectif, 10 min.)


Demander aux élèves dans quel type de texte ils ont déjà
Yatiri et la Fée des Brumes (1) manuel pp. 88-91
rencontré des fées. Les aider éventuellement en leur citant
1. Lecture et compréhension quelques contes (La Belle au bois dormant…).
« Dans les contes que vous connaissez y a-t-il aussi une Fée
u Phase 1 : le résumé du texte et la lecture (collectif, 10 min.)
des Pluies et un Génie des Océans ? »
Demander aux élèves de raconter le texte lu la veille, dans un Essayer de montrer que non seulement les animaux, les fruits et
premier temps sans support, puis, dans un second temps, en les prénoms sont différents mais aussi les contes et légendes.
s’appuyant sur le résumé élaboré lors de la leçon précédente.
Faire relire le texte silencieusement puis à voix haute. Com- u Phase 3 (facultative) :
pléter les éventuelles lacunes de la synthèse de départ après le cahier d’exercices p. 54 (individuel, 5 min.)
cette lecture. Enchaîner sur la lecture de la seconde partie
du texte. II. Orthographe : Le son [s] manuel p. 96
Demander aux élèves de raconter ce qu’ils viennent de lire.
Poser quelques questions pour structurer les réponses : « Que Connaissances et compétences
s’est-il passé de nouveau ? Quel oiseau Yatiri rencontre-t-il ? • Reconnaître le son [s] et le différencier de sons proches.
Comment s’appelle le jeune condor ? Que lui est-il arrivé ? » • Reconnaître et apprendre les principales graphies de ce son.
Puis s’assurer que tous les mots ont été bien compris (envol), y
compris les mots expliqués en marge (condor, lama, en quête).
1. « Je reconnais le son »
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif puis individuel, 15 min.) u Phase 1 : la découverte (collectif, 5 min.)
La question 6 exige une lecture plus précise du texte. Faire Cette phase introductive orale peut être menée à partir de
relire à haute voix les paragraphes qui permettent de donner jeux de prononciation (« Les chaussettes de l’archiduchesse
la réponse complète. sont-elles sèches, archisèches ? ») ou de jeux d’écoute du type
La question 7 est plus facile. Faire écrire la réponse sur ar- « Pigeon vole ».
doise. La vérifier rapidement (procédé La Martinière). u Phase 2 : la recherche dans un texte (individuel, 10 min.)
Montrer à travers la question 8 que Yatiri poursuit sa quête ; Faire lire le texte et les questions 1 et 2. Demander aux élèves
faire préciser aux élèves ce qu’il cherche et pourquoi. de répondre sur leurs ardoises. Noter les différentes réponses
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
au tableau. Vérifier que tous les mots ont bien été repérés.
Reprendre le résumé de la première partie et le compléter 2. « Je cherche des mots
en dégageant bien les étapes essentielles : la rencontre, l’aide avec le son »
demandée pour trouver la Fée des Pluies. Interroger les élè- u Exercices 1 et 2 (groupes de 2 puis individuel, 15 min.)
ves sur la suite possible : « Yatiri va-t-il réussir et, à leur avis,
Pour l’exercice 1, laisser les élèves chercher par groupes de
comment ? » Recueillir leurs hypothèses, les noter.
2. Leur préciser que ce ne sont pas des nombres qui sont at-
u Phase 4 (facultative) : tendus. Les orienter si besoin en demandant à la classe de
le cahier d’exercices p. 54 (individuel, 5 min.) donner un exemple. Au moment de la correction, chercher
dans le dictionnaire si d’autres mots sont proposés.
2. Vocabulaire : Recherche individuelle pour l’exercice 2.
« Je découvre les mots du texte » ➞ Différenciation : pour les élèves en difficulté, donner des indices :
Connaissance et compétence « C’est un fruit », « On va y voir des films »...
• Travailler sur le sens de mots appartenant à d’autres 3. « J’entends le son »
cultures. u Phase 1 : le classement dans un tableau (individuel, 10 min.)
Faire tracer le tableau de l’exercice 1. Faire lire à voix hau-
u Phase 1 : le repérage (individuel puis collectif, 20 min.) te tous les mots et classer collectivement les deux premiers
La question 1 reprend des définitions (en marge du texte) mots, puis laisser les élèves continuer seuls le classement. Au
relues plusieurs fois. Faire écrire les réponses au brouillon moment de la correction collective, leur demander d’entou-
en exigeant une phrase. Faire repérer sur la carte les diffé- rer les lettres qui produisent le son [s].
rents pays d’Amérique du Sud et émettre des hypothèses sur
le pays dans lequel pourrait se dérouler l’histoire. u Phase 2 : la recherche d’intrus (individuel, 10 min.)
Pour l’exercice 2, faire la première liste collectivement et
Même démarche pour la question 2. Aider les plus lents à re- demander aux élèves d’expliquer pourquoi le mot corde est
trouver dans le texte les phrases qui permettent de répondre l’intrus. Ensuite, laisser les élèves travailler seuls et écrire les
(ligne 4) et leur demander de rédiger une phrase. mots intrus sur leurs ardoises. Correction individuelle.
Pour la question 3, les bons lecteurs relisent l’intégralité du ➞ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté et les aider à
texte. Guider la recherche pour les plus lents. lire les deux dernières listes de mots.
Écrire sous la dictée la liste des mots au tableau : condors,
lamas, ponchos, mangues, goyaves. u Phase 3 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 58 (individuel, 10 min.)
Puis demander si d’autres mots dans le texte ne leur parais-
sent pas un peu étranges. Aider les élèves par quelques ques- Prolongement
tions, leur faire relever les prénoms, des expressions comme • Faire chercher aux élèves des noms d’animaux contenant
Mère Lune, les messagers du Soleil, la Fée des Pluies, le Génie des le son [s].
Forêts, le Génie des Océans...

100 Thème 5 – L’eau


Semaine 1 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : u Phase 5 (facultative) :


le cahier d’exercices p. 55 (individuel, 10 min.)
Yatiri et la Fée des Brumes (1) manuel pp.88-91

1. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » Prolongement


• Observer des articles du dictionnaire pour comprendre
Connaissances et compétences les abréviations qui désignent et accompagnent les noms
• Les classes de mots : reconnaître le nom. communs.
• Distinguer nom propre et nom commun.

u Phase 1 : la découverte (collectif, 20 min.)


II. Orthographe (2) : Le son [s] manuel p. 96

Écrire au tableau une phrase du texte : Yatiri aimait les pon- 1. « J’écris le son »
chos que sa maman tissait avec la laine des lamas. u Phase 1 : l’observation
Faire repérer et encadrer les verbes en utilisant les critères des différentes graphies (individuel puis collectif, 10 min.)
définis dans les leçons précédentes. Transformer la phrase au Repartir des lettres entourées dans le tableau de l’exercice 1
présent et observer les mots qui changent. Chercher le sujet de la rubrique « J’entends le son » puis demander aux élè-
de ces verbes. ves de faire l’exercice 1 de la rubrique « J’écris le son » au
Montrer que ces mots désignent des personnes. Utiliser la brouillon. Prévoir un espace à la fin de chaque exercice pour
même démarche avec d’autres phrases : noter les lettres coloriées.
Les animaux ne trouvent plus à manger. L’herbe ne pousse plus. Les Pour la correction, écrire les mots au tableau et faire entou-
étoiles scintillaient dans le ciel. rer les graphies du son. Les lister ensuite au tableau sous la
Faire trouver les sujets des verbes et interroger : « Ces mots dictée des élèves, en choisissant avec eux un mot-référent
désignent-ils des personnes ? Que désignent-ils ? » qui servira dans l’élaboration d’une affiche récapitulative et
d’une fiche individuelle. Attirer leur attention sur le cas de la
Expliquer que ce sont aussi des noms. Faire chercher dans la
lettre t qui se prononce parfois [s].
première phrase d’autres mots qui désignent un animal, des
objets et faire remarquer que tous sont précédés d’un petit u Phase 2 : l’association
mot : les, l’, la, sa, des. graphèmes et phonèmes (individuel, 15 min.)
Entourer ces noms avec leur déterminant. Lire d’abord les mots de l’exercice 2 à haute voix, puis de-
mander de faire l’exercice individuellement. Corriger en
u Phase 2 : la distinction écrivant les mots au tableau. Demander aux élèves d’obser-
nom propre et nom commun (collectif, 10 min.)
ver les lettres coloriées. Seuls les e et les i ont été coloriés.
Poser la question 1 à la classe puis laisser les élèves lire silen- « Que pouvons-nous en conclure ? » Dans tous ces mots, le c
cieusement les phrases. Faire noter la réponse sur ardoise. La associé avec un e ou un i fait le son [s].
réponse à la question 2 peut nécessiter de l’aide. Demander Écrire ensuite des mots où la lettre c se prononce [k] (devant
préalablement s’ils savent ce qu’est le Chili. « Y a-t-il plu- une autre consonne et les voyelles a, o et u). Leur proposer
sieurs pays qui s’appellent ainsi ? » Même chose pour le pré- aussi des mots avec une cédille (garçon, ça...). Demander quel
nom Yatiri. Leur demander pourquoi leurs nom et prénom rôle joue la cédille. En conclure que pour que le c fasse [s]
s’écrivent aussi avec une majuscule. devant un o, un a ou un u, il est accompagné d’une cédille.
Insister sur le fait que les noms propres ne peuvent pas être Dans le cas contraire, il fait le son [k].
mis au pluriel. Ces noms désignent des personnes, des pays
uniques et ils sont écrits avec une majuscule. Établir un pa- u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
rallèle avec les noms communs qui sont souvent précédés Récapituler ce qui vient d’être déduit des exercices précé-
d’un déterminant. dents sur les graphies du son [s] avec la lettre s ainsi que la
lettre c. Réaliser une affiche reprenant les 3 graphies du son
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 15 min.) [s] accompagnées d’exemples.
Lire l’encadré récapitulatif. S’assurer que chaque phrase est Lire l’encadré « Je retiens » et demander aux élèves de pro-
bien comprise. Chercher d’autres exemples pour chaque dé- poser d’autres mots pour chaque graphie.
finition.
u Phase 4 : l’application de la règle (individuel, 15 min.)
Sur ardoise, faire écrire un nom de chose, d’animal, de lieu,
puis un nom propre. Faire l’exercice 3.
➞ Différenciation : les élèves plus rapides cherchent d’autres mots
u Phase 4 : l’application de la règle (individuel, 15 min.) dans le texte p. 88.
Écrire des phrases simples au tableau et demander aux élèves u Phase 5 (facultative) :
de repérer et de venir entourer les noms communs. Par exem- le cahier d’exercices p. 58 (individuel, 5 min.)
ple : Le condor est blessé. Le vent est très violent. Yatiri aime man-
ger des mangues. Il aime regarder le ciel et les étoiles.
Prolongement
Leur demander ensuite de relever les noms propres du texte. • En orthographe : faire apprendre par cœur les mots de
Rappeler les critères de reconnaissance. Vérifier les répon- l’exercice 2, rubrique « J’écris le son », et faire une dictée
ses. Signaler éventuellement que Fée des Pluies, ou Génie de mots dans les jours qui suivent.
des Océans sont des noms propres.

Thème 5 – L’eau 101


Semaine 1 – Jour 4

I. Étude de texte (4) : u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)

Yatiri et la Fée des Brumes (1) manuel pp. 88-91


Faire relire les raisons, écrites au tableau, de ne pas vouloir
quitter sa maison. Demander à chacun de choisir, parmi cette
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » liste, les raisons qui lui semblent les plus importantes. For-
muler à l’oral en utilisant des connecteurs comme parce que.
Connaissances et compétences
u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 min.)
• Participer à une lecture dialoguée.
Chaque élève écrit au moins 2 ou 3 phrases au brouillon.
• Distinguer narration et dialogue.
Passer dans les rangs pour vérifier rapidement l’orthographe,
puis faire recopier en rappelant les exigences (orthographe,
u Phase 1 : le repérage des dialogues (individuel puis collectif, 15 min.) ponctuation et écriture soignée).
Il s’agit de montrer ici aux élèves la différence entre le récit ➞ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté, leur faire dire
et les dialogues. Leur demander de répondre sur ardoise à la leur texte avant qu’ils l’écrivent et/ou guider leur écriture en leur
question 1. Corriger en leur demandant quels sont les signes dictant les mots nouveaux.
qui leur permettent de savoir que c’est un dialogue et com-
ment ils ont identifié le nom de celui qui parle.
Relire les lignes 27 à 29 pour répondre à la question 2. Si II. Poésie : Giboulées manuel p. 106
besoin, poser des questions complémentaires pour aider les
élèves : « Où est Yatiri ? Que voit-il ? Que fait-il ? » Connaissances et compétences
Ces phrases servent donc à nous donner les informations néces- • Repérer les caractéristiques d’un poème (rimes, stro-
saires pour que le lecteur imagine et comprenne la situation. phes…).
u Phase 2 : la lecture (groupes de 3, 15 min.) • Appréhender la langue poétique : les images et les com-
paraisons.
Pour la question 3, demander à la classe le nombre de lec-
teurs nécessaires pour lire ce passage. Constituer des groupes
de 3 élèves. Laisser 5 à 10 minutes de préparation. 1. Lecture et compréhension
Faire lire plusieurs groupes et, à chaque lecture, demander à u Phase 1 : la découverte (collectif, 20 min.)
la classe de donner son avis sur la lecture. Observer l’illustration (en bas et à droite de la p. 106) et lire
Quand ces lectures montrent que les élèves ont bien compris, silencieusement le poème. Laisser les élèves réagir puis poser
enchaîner sur la suite du texte en suivant la même procé- des questions pour organiser l’étude du poème. Dans un pre-
dure et en distinguant à chaque fois clairement les paroles du mier temps, définir le titre : Giboulées (des pluies soudaines et
commentaire ou du récit. brèves, parfois mêlées de grêle).
2. « Je donne mon avis » Puis décrire précisément l’illustration : les animaux, la ber-
gère, les arbres et les oiseaux, le soleil et les nuages, l’arc-
Connaissance et compétence en-ciel. « Voit-on la pluie ? Comment est-elle représentée et
pourquoi ? » Demander ensuite aux élèves de relire le poème
• Exprimer un point de vue. et de chercher si tous les autres éléments de l’illustration sont
présents dans le texte. Écrire au tableau d’un côté, sous leur
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir la
dictée, les éléments de l’illustration et de l’autre les éléments
première qui aidera à la rédaction de la rubrique « J’écris ».
du texte qui leur correspondent.
u Question 1 (collectif, 10 min.) Conclure que souvent les poètes utilisent des images et des
Lire la question, puis demander aux élèves de retrouver dans comparaisons dans leurs descriptions.
le texte les raisons qui poussent Yatiri à vouloir rester chez S’attarder ensuite sur la façon dont le poète décrit. Choisir
lui. Élargir ensuite le débat : « Pourquoi est-ce difficile de les exemples les plus caractéristiques : les perles tièdes et légè-
quitter sa maison ? Cela vous est-il arrivé ? Connaissez-vous res, le soleil joue à cache-cache avec les nuages, le pont joyeux de
des gens à qui cela est arrivé ? » l’arc-en-ciel.
Veiller à ne pas mettre les élèves dans des situations embar-
rassantes car certains sont peut-être issus de familles étran- u Phase 2 : l’observation (collectif, 10 min.)
gères. Relier aux grandes migrations et éventuellement à Observer la disposition du texte dans la page : 3 strophes de
l’histoire de la région. 4 vers. Faire lire à haute voix chaque strophe par un élève
Noter au tableau toutes les raisons trouvées ; elles serviront différent et identifier les rimes.
pour l’exercice suivant. Faire compter le nombre de syllabes de chaque vers pour
u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.)
constater que chaque vers est construit sur le même rythme.
Veiller à ce que le rythme (8 syllabes dans chaque vers) soit
Question moins personnelle. Faire définir le mot capricieux respecté dans la lecture.
puis réfléchir à ce que cela signifie en termes climatiques.
Relier à l’histoire de Yatiri. « Peut-on dire que dans cette his- u Phase 3 : la synthèse (collectif puis individuel, 10 min.)
toire le temps est capricieux ? » Demander aux élèves ce qu’ils pensent de cette pluie. « Est-
elle triste et froide ? » Leur demander de trouver des mots
3. « J’écris » pour la qualifier : légère, souriante, agréable, colorée. Demander
quelles images ils ont particulièrement aimées.
Connaissance et compétence
u Phase 4 : la diction, l’apprentissage
• Écrire un court texte en respectant l’orthographe, la ponc-
tuation, les majuscules et en soignant la présentation. Faire lire le plus d’élèves possible en découpant le poème en
strophes.

102 Thème 5 – L’eau


Semaine 2 – Jour 1

I. Étude de texte (1) : u Phase 1 : les diminutifs (collectif puis individuel, 10 min.)

Yatiri et la Fée des Brumes (2) manuel pp. 92-95 L’explication des mots gouttes et gouttelettes de la question 1
permettra de mieux comprendre la fin de l’histoire de Yatiri.
1. Lecture et compréhension Pour l’exercice 2, chercher ensemble un mot composé à par-
tir du mot fille et sur le même modèle. Demander aux élèves
Connaissances et compétences de faire seuls l’exercice 2 ; vérifier l’orthographe et corriger
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- en faisant écrire les mots au tableau.
connus et manifester sa compréhension par une reformu- Chercher ensemble d’autres mots composés de la même fa-
lation, des réponses à des questions. çon : jupette, chaînette, barrette. Repérer les faux amis : ba-
• Lire des œuvres intégrales courtes. guette, pirouette, assiette. Montrer que, lorsqu’on hésite, il faut
• Identifier les personnages, les événements du récit. consulter le dictionnaire pour savoir si c’est un mot de la
même famille ou pas.
• Décrire une illustration.
u Phase 2 : le champ sémantique (collectif puis groupes de 2, 10 min.)
u Phase 1 : le résumé du texte et la relecture (collectif, 10 min.)
Lire la question 3 et la liste de mots. Demander aux élèves
Demander aux élèves de raconter la première partie du conte de trouver quel est le point commun entre tous ces mots (la
sans ouvrir le manuel, puis le faire relire à voix haute par plu- pluie). Essayer ensuite collectivement de définir l’averse en
sieurs élèves. Veiller à ce que tous aient l’occasion de lire à voix trouvant ce qu’elle a de particulier (soudaine et brève). De-
haute une partie de ce texte. Compléter les éventuelles lacunes mander ensuite aux élèves de travailler par 2 sur les autres
de la synthèse de départ après cette lecture et en s’appuyant sur mots de la liste et de chercher ce qui caractérise chacune de
le résumé rédigé en semaine 1. Conclure en demandant aux élè- ces pluies.
ves comment ils imaginent la suite de l’histoire.
Collecter les réponses. Les noter au tableau, puis demander
u Phase 2 : la découverte aux élèves de vérifier dans le dictionnaire si la définition re-
et la lecture de la première partie (collectif, 15 min.) tenue par la classe est juste. Chaque groupe cherche un seul
Observer rapidement l’illustration pp. 92-93. Faire décrire mot ; les définitions exactes sont recopiées dans le carnet de
le petit Indien et les trois condors. « Que fait Yatiri ? À qui vocabulaire.
s’adresse-t-il ? » Aider éventuellement les élèves à identifier Demander ensuite aux élèves s’ils connaissent d’autres types
le Génie des Océans. En déduire que Yatiri va certainement de pluies. Si nécessaire, les renvoyer au poème Giboulées.
le rencontrer comme il le souhaite. Trouver des adjectifs pour
le décrire : monstrueux, effrayant... u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
Faire lire silencieusement jusqu’à la ligne 26, puis faire une Revenir à l’histoire : « La Fée des Brumes apporte-t-elle la
lecture magistrale de cet extrait. même quantité d’eau que la Fée des Pluies ? (La brume génè-
Vérifier que le texte est bien compris en posant quelques ques- re de très fines gouttelettes alors que la pluie fait des gouttes ;
tions : « Où les condors transportent-ils Yatiri ? Qui rencontre- la brume est quotidienne et la pluie plus occasionnelle…) »
t-il ? Obtient-il de l’eau ? » Si les réponses montrent des incom-
préhensions ou même des contresens, relire les passages mal u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 56
interprétés et s’assurer que le vocabulaire est bien compris.
Prolongement
u Phase 3 : « Je comprends » (individuel puis collectif, 10 min.)
• Raconter ou lire des récits sur le Déluge. Lire le poème
Passer ensuite aux questions 1 à 3 du manuel. Répondre par de Raymond Queneau : Averse.
écrit à la question 1 qui est plus simple.
➞ Différenciation : aider les élèves plus lents à retrouver le para-
graphe où se trouve la réponse. II. Orthographe : Le son [z] manuel p. 97
Corriger en demandant aux élèves de citer la phrase qui per-
met de répondre (lignes 8 et 9). Mettre en relation le texte Connaissance et compétence
avec l’illustration. • Reconnaître le phonème [z].
Traiter la question 2 collectivement, puis demander pourquoi
le Génie ne peut pas envoyer sa fille la Fée des Pluies. Relire 1. « Je reconnais le son »
la p. 93 avant de répondre à la question 3. Insister sur le
sens du mot aurore. « Pourquoi Yatiri ne comprend-il pas ? » u Phase 1 : la découverte (collectif, 5 min.)
Comparer les noms des deux filles du Génie des Océans : Cette phase introductive orale peut être menée à partir de
« Quelles différences y a-t-il entre la brume et la pluie ? » jeux de prononciation ou de jeux d’écoute du type « Pigeon
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 5 min.) vole ». (L’enseignant lit une liste de mots et demande aux élè-
ves de lever la main ou de cocher sur une ardoise quand ils
Reprendre la question initiale : « Que cherche Yatiri et pourquoi ? entendent le son.)
Pour l’instant l’a-t-il trouvé ? A-t-il un espoir ? Lequel ? »
u Phase 2 : la recherche dans un texte (individuel, 10 min.)
2. Vocabulaire : Faire lire le texte et les questions 1 et 2. Demander aux élèves
« Je découvre les mots du texte » de répondre sur leurs ardoises. Noter les réponses. Si certains
élèves se sont trompés, noter leurs erreurs sur une partie du
Connaissance et compétence
tableau, pour les analyser collectivement.
• Travailler sur le sens et la composition des mots du texte
et de leurs diminutifs. ➞ Différenciation : les élèves plus rapides peuvent continuer la
recherche p. 89.

Thème 5 – L’eau 103


2. « Je cherche des mots avec le son » 3. « J’entends le son »
u Exercice 1 (individuel puis par 2, 15 min.) u Phase 1 : la recherche et la copie (individuel, 10 min.)

Pour l’exercice 1, laisser les élèves chercher seuls et écrire Pour l’exercice 1, laisser les élèves travailler en autonomie et
les mots au féminin sur leur cahier de brouillon ou sur l’ar- écrire les mots sur leurs ardoises. Correction collective.
doise. Faire formuler leur conclusion clairement : quand des ➞ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté et les aider à
mots terminés par le son [r] passent au féminin, le eur final lire la phrase avant de faire l’exercice.
se transforme en [z]. Leur demander s’ils connaissent des u Phase 2 : le classement dans un tableau (individuel, 10 min.)
mots pour lesquels cette règle s’applique (en particulier les
noms de métiers : coiffeur, danseur) et d’autres pour lesquels Faire tracer le tableau de l’exercice 2 . Faire lire à voix haute
elle ne s’applique pas (instituteur, docteur). tous les mots et classer collectivement les deux premiers.
Puis laisser les élèves continuer seuls le classement. Au mo-
u Exercice 2 (par groupes de 2, 5 à 10 min.) ment de la correction collective, leur demander d’entourer
les lettres qui font le son [z].
Pour l’exercice 2, organiser la recherche par équipes de 2.
Après la correction, rechercher d’autres nationalités : danoise, u Phase 3 (facultative) :
portugaise, hollandaise, anglaise. le cahier d’exercices p. 59 (individuel, 10 min.)

Semaine 2 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : II. Orthographe (2) : Le son [z] manuel p. 97


Yatiri et la Fée des Brumes (2) manuel pp. 92-95 1. « J’écris le son »
1. Lecture et compréhension u Phase 1 : l’observation de la lettre s
qui se prononce [z] (individuel puis collectif, 10 min.)
u Phase 1 : le résumé du texte et la lecture (collectif, 20 min.) Repartir des lettres entourées dans le tableau de l’exercice 2
de la rubrique « J’entends le son » puis demander aux élè-
Faire raconter rapidement l’épisode lu la veille. Faire relire
ves de faire l’exercice 1 de la rubrique « J’écris le son » au
les pp. 92-93 par plusieurs élèves puis enchaîner sur la suite
brouillon. Pour la correction, écrire les mots au tableau et en
du texte. Lire silencieusement puis à voix haute. Procéder
extraire une règle à formaliser avec les élèves.
comme les fois précédentes pour s’assurer que les mots dif-
ficiles sont compris. Relire chaque notice explicative, puis u Phase 2 : la transformation (individuel puis collectif, 10 min.)
faire raconter cette fin pour évaluer la compréhension. Lire d’abord les mots de l’exercice 2 à haute voix puis de-
mander à chaque élève de faire seul l’exercice. Corriger en
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif et individuel, 20 min.) écrivant les mots au tableau. L’objectif est de trouver les mots
Relire le 1er paragraphe de la p. 94 pour répondre à la ques- viser, caser, base, case et, ce faisant, de rappeler que deux s se
tion 4. Bien distinguer le rêve de ce qui se passe réellement. prononcent toujours [s] et, comme on l’a vu dans l’exercice
Demander aux élèves d’expliquer pourquoi la brume venue précédent, que le s se prononce [z] entre deux voyelles.
de l’océan apporte des gouttes d’eau. Faire préciser com- Si l’enseignant souhaite faire jouer les élèves avec les mots,
ment sont ces gouttes. Une fois que les élèves ont compris, il pourra sur la même base de mots leur en faire trouver
leur demander de rédiger une phrase pour répondre à la d’autres en changeant une autre lettre : visser/lisser, casser/las-
question 5. ser, basse/masse...
➞ Différenciation : préciser aux élèves moins habiles que c’est une
Passer au paragraphe suivant et demander aux élèves de ré- consonne qu’il faut supprimer ; les élèves plus rapides peuvent conti-
pondre par écrit à la question 6, en leur précisant qu’il y a nuer l’exercice de transformation, cette fois en changeant les voyelles.
deux noms à trouver.
u Phase 3 : la conceptualisation (collectif, 5 min.)
Lors de la correction, expliquer que le nom de Camanchaca Lire l’encadré « Je retiens » et demander aux élèves de pro-
est donné en Amérique du Sud à un phénomène climatique poser d’autres mots pour chaque graphie.
particulier : des brumes, très tôt le matin, s’élèvent au-dessus
de l’océan, se déplacent vers l’intérieur des terres où elles se u Phase 4 : l’application de la règle (individuel, 15 min.)
réchauffent et forment un très léger brouillard plein de mi- Faire recopier les mots de l’exercice 3. Vérifier l’orthographe.
nuscules gouttes de pluie. ➞ Différenciation : les élèves qui ont fini de recopier ces mots cher-
Relire les deux derniers paragraphes et demander aux élèves chent dans le dictionnaire d’autres mots commençant par la lettre z.
ce qui se passe dans chacun d’eux et de justifier leur réponse.
C’est un peu comme s’il y avait deux fins à cette histoire. Prolongements
• En orthographe : créer collectivement une affiche avec les
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.) différentes graphies et des mots-référents choisis pour le
son [z].
Demander aux élèves s’ils ont aimé cette histoire et pour
• Faire apprendre par cœur les mots de l’exercice 3, rubri-
quelles raisons. Pensent-ils que cette histoire est vraie ? Es-
que « J’écris le son » et faire une dictée de mots dans les
sayer de démêler avec eux ce qui est vrai (la Camanchaca) et
jours qui suivent.
ce qui est du domaine du conte (les génies et les fées).

104 Thème 5 – L’eau


Semaine 2 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : Demander aux élèves de chercher dans le texte d’abord les
noms et leurs déterminants, puis le ou les mots qui rensei-
Yatiri et la Fée des Brumes (2) manuel pp. 92-95 gnent sur ces noms. Vérifier les réponses.
1. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » ➞ Différenciation : les élèves très rapides peuvent chercher des GN
dans le 1er paragraphe de la p. 94.
Connaissance et compétence
u Phase 5 (facultative) :
• Les classes de mots : distinguer le nom, le groupe nominal. le cahier d’exercices p. 57 (individuel, 5 min.)

u Phase 1 : la découverte
(le nom et son déterminant) (individuel puis collectif, 20 min.) II. Vocabulaire : Les synonymes manuel p. 104
Pour l’exercice 1, faire travailler les élèves individuellement
par écrit. Au moment de la correction, demander comment Connaissance et compétence
chaque nom a été identifié. Le nom aurore, peu connu et assez • Savoir donner des synonymes pour reformuler le sens
abstrait, sera sans doute moins bien repéré. Le meilleur cri- d’un texte ou pour améliorer l’expression orale ou écrite.
tère de reconnaissance semble être la présence de ces petits
mots (les déterminants) repérés dans la première leçon sur le u Phase 1 : « J’observe » (individuel, 15 min.)
nom. Noter au tableau tous les noms proposés par les élèves. Lire les deux textes de l’exercice 1 et les comparer. S’assurer
➞ Différenciation : aider les élèves en difficulté en examinant que les élèves ont bien remarqué le remplacement de certains
méthodiquement chaque mot et en lui appliquant les critères de mots par d’autres tout en conservant le sens de la phrase. Les
reconnaissance. faire ensuite travailler individuellement pour la dernière
Puis, avec l’exercice 2, relever les déterminants. Plusieurs question.
difficultés sont à expliquer (l’apostrophe du l : réexpliquer sa Chercher s’il est possible de changer d’autres mots de la même
fonction ; la présence de seconde entre le nom fille et son déter- façon sans changer le sens de la phrase (soudain / tout à coup).
minant ma). Demander aux élèves de faire des phrases avec u Phase 2 : « Je m’exerce » (individuel, 25 min)
le mot fille : les noter. Montrer qu’il y a toujours un petit mot :
la, une, cette… alors que le mot seconde est particulier à cette Pour l’exercice 1, lire la première liste de mots et chercher col-
phrase et cette histoire ; ce n’est pas un déterminant. lectivement les mots qui ont le même sens. Puis faire les deux
Chercher, dans le dernier paragraphe p. 94, d’autres noms dernières listes individuellement au brouillon ou sur ardoise.
avec leur déterminant. Lors de la correction au tableau, écrire les mots. Interroger
Faire avec eux la liste des déterminants les plus fréquents. les élèves pour savoir si le sens des deux mots qui ont été as-
Elle servira pour la leçon suivante (p. 103). sociés est rigoureusement identique ou s’il existe des nuances
de sens (par exemple, entre gai et joyeux, beau et joli, tranquille
u Phase 2 : l’approche du groupe nominal (individuel, 10 min.) et calme, bavarder et parler).
Répondre par écrit à la question de l’exercice 3. Puis demander Chercher éventuellement la définition de quelques synony-
aux élèves quels autres mots on pourrait mettre à la place de mes dans le dictionnaire pour vérifier si les définitions sont
seconde si on racontait une autre histoire (grande, jolie...). Ne pas strictement semblables ou non.
se limiter à un seul adjectif. Ajouter aussi des adverbes (une très Expliquer que ces mots sont des synonymes mais qu’il peut
gentille petite fille), puis donner un exemple où les adjectifs sont y avoir quand même quelques petites nuances de sens. Ces
placés après (le vent violent, les oranges sucrées et délicieuses...). remarques peuvent aider à mieux comprendre l’exercice 2 et
Expliquer que les mots qui accompagnent le nom donnent la recherche de l’intrus.
des renseignements supplémentaires sur ce nom. Trouver l’intrus de la première liste collectivement et faire
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
justifier son choix. Les laisser ensuite chercher seuls les in-
trus suivants et les noter sur leur ardoise.
Lire l’encadré récapitulatif. Expliquer les deux mots groupe
et nominal. S’assurer que chacun est bien compris. Sur ardoi- ➞ Différenciation : aider les élèves en difficulté en faisant la se-
se, faire écrire cette expression et expliquer aussi son abré- conde liste avec eux et en cherchant le point commun de tous ces
viation GN. verbes (tous parlent de la vue sauf sentir).
Au moment de la correction et pour chaque liste, faire définir ce
u Phase 4 : l’application de la règle (individuel, 15 min.)
qui est commun aux trois mots et ce qui ne l’est pas à l’intrus.
Écrire des phrases simples au tableau et demander aux élèves
de retrouver les GN. Par exemple : Le jeune condor est blessé. u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min)
Yatiri aime manger des mangues juteuses. La très jolie Fée des Rappeler aux élèves le sens du mot synonyme. Observer son
Pluies ne vient pas aider Yatiri. orthographe, le faire épeler, le copier sur l’ardoise.

Semaine 2 – Jour 4

I. Étude de texte (4) : Connaissances et compétences


Yatiri et la Fée des Brumes (2) manuel pp. 92-95 • Participer à une lecture dialoguée.
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » • Distinguer narration et dialogue.

Thème 5 – L’eau 105


u Phase 1 : le repérage des dialogues (individuel, 5 min.) lités s’offrent aux élèves : transformer les phrases négatives
Ces deux premières questions permettent d’évaluer si la le- en phrases affirmatives (Les arbres portent des fruits) ; trouver
çon précédente sur les dialogues a été bien assimilée. Faire des mots et expressions de sens contraire (Les herbes reverdis-
travailler les élèves individuellement pour bien repérer ceux sent). Demander quelle phrase résume l’ensemble du texte
qui n’auraient pas compris. Puis répartir les rôles et deman- (La prairie se transformait en désert). La transformer en son
der à 3 élèves de lire le texte (uniquement les paroles). contraire (Le désert se transforme en prairie) et la comparer
avec l’une des phrases de la fin de l’épisode (2) : Le désert était
➞ Différenciation : relire le paragraphe, repérer les tirets et cher- parsemé de fleurs.
cher pour chaque phrase le nom de celui qui la prononce. Noter ces expressions au tableau.
u Phase 2 : la lecture (collectif, 10 min.)
u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 min.)
Faire l’exercice 2 collectivement : « Quelles phrases n’ont pas Chaque élève choisit et écrit au moins une phrase sur chaque
été lues par les 3 élèves ? ». Observer chacune des phrases sujet au brouillon et termine par une phrase de conclusion.
pour définir leur fonction. Chercher à quelles questions elles Passer dans les rangs pour vérifier rapidement l’orthographe,
pourraient répondre (« Quand ? Qui ? Comment ? »). puis faire recopier en rappelant les exigences (orthographe,
Expliquer que celui qui lit ces renseignements est appelé « le ponctuation et soin de l’écriture).
narrateur ». Ces renseignements permettent de mieux ima- ➞ Différenciation : regrouper les élèves en difficulté et leur faire
giner les personnages et le décor de l’action. repérer et choisir les phrases copiées au tableau.
Poser la question 3 et demander combien d’élèves sont né-
cessaires. Constituer des groupes de lecteurs. Laisser un u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
temps de répétition à voix basse, puis faire lire le maximum Lecture à la classe du plus grand nombre de textes en fonc-
de groupes. tion du temps restant.

2. « Je donne mon avis » (collectif, 15 min.) u Phase 4 (facultative) :


le cahier d’exercices p. 57 (individuel, 5 à 10 min.)
Connaissance et compétence
• Exprimer un point de vue. II. Poésie (2) : Giboulées manuel p. 106

u Question 1 (collectif, 10 min.) Connaissances et compétences


Lire la question à voix haute, puis demander aux élèves de • Dire un poème de mémoire, en l’interprétant avec
retrouver dans le texte le (ou les) personnage(s) qui croi(en)t l’intonation.
aux génies et aux fées. Recueillir ensuite leur avis : « Qui • Copier avec soin, en respectant la mise en page, un texte
apporte la pluie ? D’où vient-elle ? » L’enseignant pourra pro- en prose ou un poème appris en récitation. L’illustrer.
fiter de l’occasion pour démarrer un travail scientifique sur le
cycle de l’eau. Le maître pourra aussi demander aux élèves si, u Phase 1 : la récitation (individuel, 15 min.)
à leur avis, Yatiri et ses parents connaissent le cycle de l’eau
(s’ils vont à l’école, s’ils lisent…). Rien dans le texte ne per- Interroger le plus d’élèves possible ; vérifier que la ponctua-
met de répondre mais les contes font souvent référence à des tion est respectée et que le ton est léger. Associer toute la
temps lointains où croire à des génies et à des êtres surnatu- classe à l’évaluation pour apprendre aux élèves à avoir une
rels permettait d’expliquer ce qui dépassait l’entendement. écoute active.

u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.)


u Phase 2 : la copie et l’illustration (collectif puis individuel, 30 min.)
La question 2 sollicite davantage l’imagination. Laisser les – Le repérage des caractéristiques
élèves raconter ce qu’ils aimeraient faire et voir. Demander aux élèves d’observer à nouveau le texte dans
leur manuel et de récapituler ce qui a été dit sur la structure
Ce pourrait être l’occasion d’évoquer Le Merveilleux Voyage de (3 strophes de 4 vers séparées par une ligne). Attirer ensuite
Niels Holgerson sur le dos d’une oie, de Selma Lagerlöf. leur attention sur les majuscules qui commencent chaque
vers. Ne pas oublier ni le titre ni l’auteur. S’assurer aussi que
Prolongements la ponctuation a été bien repérée, en particulier les virgules
• Travail en sciences sur le cycle de l’eau. des troisièmes vers des deux dernières strophes.
• Lecture de l’album Histoire du nuage qui était l’ami d’une – La copie et l’illustration
petite fille, Bertrand Ruillé, Grasset Jeunesse. Faire recopier le texte dans les cahiers en insistant bien sur
une reproduction exacte de la mise en page et sur l’attention
3. « J’écris » à porter à l’orthographe. Corriger les productions avant que
les élèves les illustrent.
Connaissance et compétence Possibilité pour les élèves de s’inspirer de l’illustration du
• Copier un court texte en respectant l’orthographe, la ponc- manuel ou reprendre les éléments du manuel sous forme de
tuation, les majuscules et en soignant la présentation. collages. Rappeler les couleurs de l’arc-en-ciel.
➞ Différenciation : proposer de ne recopier que la première et la der-
u Phase 1 : la préparation (collectif, 15 min.) nière strophes (en mettant les points de suspension là où le texte a été
Faire relire le début du conte Yatiri et la Fée des Brumes (1) et coupé).
plus particulièrement les lignes 7 à 12. Demander aux élè-
ves de relever une phrase sur les animaux, une sur les arbres Prolongements
et les herbes. Écrire chacune de ces phrases sous la dictée • Faire un collage pour l’afficher en classe, chacun réalisant
des élèves. Puis chercher ensemble ce qui se passerait si la un élément (animal, nuage, bergère...).
pluie tombait. Leur demander de transformer ces phrases
• Lire le poème Averse, de Raymond Queneau.
pour annoncer que la sécheresse est finie. Plusieurs possibi-

106 Thème 5 – L’eau


Semaine 3 – Jour 1

I. Étude de document : Pourquoi Reprendre ensuite le document et demander si tous les peu-
ples disposent d’eau potable. Chercher ensemble ce qui peut
faut-il économiser l’eau ? manuel pp. 98-99 faire que l’eau est impropre à la consommation (absence ou
mauvais état des puits, des canalisations, absence de produits
Connaissances et compétences
désinfectants...) ; chercher ensuite quelles en sont les consé-
• Lire et comprendre un texte documentaire en sachant quences.
mettre en relation les textes et les illustrations.
Adopter la même méthodologie de travail pour la question 2.
• Comprendre et savoir se servir de l’organisation d’un texte
Il est plus difficile de répondre à la question 3. Rappeler que
documentaire pour trouver rapidement une information.
les brumes sont constituées de minuscules gouttelettes d’eau.
Si les élèves ne pensent pas spontanément à relier cette infor-
u Phase 1 : la découverte (collectif 5 min.)
mation au conte Yatiri et la Fée des Brumes, ne pas l’évoquer :
Laisser quelques instants aux élèves pour découvrir seuls le ce sera l’objet du débat de la rubrique « Je donne mon avis ».
document. Recueillir leurs observations spontanées. La question 4 est plus facile. Demander aux élèves d’y ré-
Définir rapidement le sujet et recentrer la séquence en po- pondre par écrit. Lors de la correction, vérifier que tous les
sant quelques questions : « De quoi est-il question? De quel exemples donnés ont bien été repris. Les interroger pour voir
type de texte s’agit-il ? » s’ils appliquent certaines de ces recommandations.
Faire lire le titre et le chapeau pour justifier les réponses cor-
rectes. u Phase 4 : la synthèse
Demander aux élèves de formuler en une phrase la nature du Demander aux élèves de décrire d’une façon un peu plus abs-
texte et le sujet de ces 2 pages. traite ce texte documentaire. Préciser son sujet, de quoi il
u Phase 2 : « J’observe » (collectif, 20 min.)
est constitué. Énumérer les photographies et les thèmes des
paragraphes.
Lire le titre, faire observer la taille, la couleur et la forme des
lettres. u Phase 5 (facultative) :
Procéder à un rappel : « Pourquoi est-ce écrit ainsi ? » Éven- le cahier d’exercices p. 60 (individuel, 5 min.)
tuellement, comparer avec d’autres titres. Faire repérer le
point d’interrogation. Faire observer l’organisation du texte II. Vocabulaire (2) :
en paragraphes et les sous-titres. Lire les sous-titres et définir
leur rôle. Évaluer ainsi si les élèves savent se repérer dans ce Les synonymes manuel p. 104
type de texte documentaire. u Phase 1 : le rappel (collectif puis individuel, 10 min.)
Traiter les questions 1 et 2 dans un même temps. Reprendre Demander aux élèves de trouver les synonymes de drôle,
chaque photo et aider les élèves à utiliser un vocabulaire pré- bavarder, bicyclette et de donner la définition d’un synonyme.
cis dans leurs descriptions. Au besoin, poser des questions Leur faire écrire le mot sur l’ardoise. Vérifier l’orthographe.
pour obtenir des précisions : « Que fait cette femme ? Dans
u Phase 2 : « Je m’exerce » (individuel, 20 min.)
quel paysage se trouve-t-elle ? (Reprendre le vocabulaire sur
le désert et la sécheresse du conte de Yatiri.) Que voit-on de Lire les phrases de l’exercice 3. Chercher ensemble le syno-
la Terre ? Peut-on reconnaître les pays ? les continents ? » nyme du mot vieux. Laisser ensuite les élèves travailler indi-
Demander pourquoi, à leur avis, il y a dans ce document une viduellement.
photo de petite fille qui se brosse les dents ? Terminer par la Au moment de la correction, recueillir toutes les réponses
photo du Chili, qui est la plus difficilement compréhensible trouvées. Observer qu’il peut y avoir plusieurs synonymes
(la lecture de la légende et du paragraphe qui la commente proches en termes de sens (par exemple : une glace délicieuse,
est indispensable). agréable, exquise) et d’autres au contraire moins proches (cruel
Revenir ensuite aux légendes et les comparer avec les des- est plus proche de féroce que l’adjectif sauvage, par exemple).
criptions. Faire observer qu’elles sont courtes, qu’elles favo- Vérifier que les temps des verbes ont été respectés.
risent la compréhension, mais qu’elles sont souvent insuffi- Proposer ensuite l’exercice 4. Ne faire écrire que les verbes
santes pour bien comprendre de quoi il s’agit. et demander aux élèves l’intérêt d’avoir trouvé d’autres ver-
La question 3 porte sur la photographie la plus spectacu- bes en remplacement du verbe faire. Insister sur le fait que
laire et la plus déroutante. Observer comment les élèves la les synonymes trouvés peuvent être plus précis et éviter les
comprennent et comment ils s’y repèrent. Comparer avec répétitions.
d’autres représentations de la Terre. Conclure. u Phase 3 : la conceptualisation (collectif, 5 min.)
u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 20 min.) Lire l’encadré « Je retiens ». Demander aux élèves de retrou-
Relire silencieusement l’ensemble du document. Prévoir un ver d’autres exemples vus lors de la leçon.
planisphère pour pouvoir localiser les continents dont il est u Phase 4 : l’application de la règle (individuel, 10 min.)
question.
Faire l’exercice 5 individuellement pour évaluer cette leçon.
Rappeler aux élèves que la lecture des sous-titres facilite la
➞ Différenciation : pour les élèves en difficulté, possibilité d’avoir
recherche de renseignements avant de répondre aux ques-
préalablement constitué des listes de mots dans lesquelles ils pour-
tions. Ainsi, leur demander de trouver le paragraphe dans
ront trouver le bon synonyme.
lequel ils peuvent trouver le renseignement demandé dans
la question 1. Leur faire distinguer les différentes eaux : u Phase 5 (facultative) :
salée/douce/potable. le cahier d’exercices p. 63 (individuel, 10 min.)

Thème 5 – L’eau 107


Semaine 3 – Jour 2

I. Étude de document (2) : Pourquoi Noter toutes suggestions des élèves et s’interroger sur leur
efficacité. Procéder éventuellement à un classement (ce qui
faut-il économiser l’eau ? manuel pp. 98-99 dépend de chacun / ce qui dépend des autres...).
1. Vocabulaire : « Je découvre les mots »
Prolongement
Connaissances et compétences • Noter toutes les solutions proposées pour économiser
• Trouver des mots de sens contraire. l’eau sur une affiche. Celle-ci pourra être complétée et
• Trouver des mots de la même famille. affinée lors du bilan de fin de chapitre.

u Phase 1 : la recherche
de mots de même famille (groupes de 2, 10 min.) II. Poésie : Poisson manuel p. 106
Faire relire le paragraphe sur le manque d’eau puis poser Connaissance et compétence
la question 1. Demander aux élèves s’ils se souviennent des
mots utilisés dans le conte de Yatiri. Éventuellement, relire • Repérer les spécificités d’un poème (rimes et strophes).
les deux derniers paragraphes de la p. 88.
Chercher des mots de la même famille par équipes de 2. 1. Lecture et compréhension
u Phase 2 : les mots de sens contraire (collectif, 15 min.) u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 10 min.)
Pour la question 2, rappeler la définition du mot potable. Laisser les élèves découvrir silencieusement le texte. Puis
Contrôler cette définition dans le dictionnaire par les lecteurs procéder à un débat ouvert : « Que pensez-vous de ce texte ?
les plus habiles puis faire chercher, à nouveau par 2, les mots De quoi parle-t-il ? De quel type de texte s’agit-il ? Ressem-
ou des expressions de sens contraire. S’arrêter sur l’adjectif ble-t-il aux poèmes déjà étudiés ? En quoi ? »
imbuvable qui a aussi un sens figuré insupportable. Observer l’illustration. Laisser les élèves réagir puis décrire
Pour répondre à la question 3, avant de définir ce qu’est l’eau le dessin (le voilier, l’élève, le poisson, leurs attitudes, le pay-
douce, chercher son contraire : eau salée. Souvent, il est plus sage), les couleurs et l’impression qui s’en dégage.
facile de définir un mot par son contraire. Expliquer aussi le
mot saumâtre. u Phase 2 : la compréhension
Faire relire le poème par plusieurs élèves et chercher si les
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 à 10 min.) éléments de l’illustration se retrouvent dans le texte.
Récapituler tous les mots découverts pour qualifier l’eau. En Écrire au tableau sous leur dictée, d’un côté, les éléments de
chercher d’autres (eau courante, vive, plate, pétillante...). l’illustration et de l’autre, les éléments du texte qui leur corres-
pond.
u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 60
Le comparer avec le poème Giboulées (ici le poète n’utilise pas
Prolongement les expressions habituelles [ex. : le nageur danse]).
Relire le poème strophe par strophe et chercher les mots
• Écouter ou lire la chanson L’Eau vive de Guy Béart et qui donnent une impression de mouvement (bouge, avance,
relever le vocabulaire lié à l’eau. danse, bouge, porte, emporte). Faire observer en particulier la
deuxième strophe : le nageur danse, la voile respire ; chercher
2. « Je donne mon avis » pourquoi ces verbes ont été choisis.
« Cette eau est-elle dangereuse, violente ? » Chercher le sens
Connaissance et compétence que donne le poète à l’eau douce.
• Exprimer un point de vue. Dans la troisième strophe, interroger les élèves : « Est-ce
l’eau qui bouge, le poisson, ou le nageur ? Que fait l’eau pour
u Question 1 (collectif, 15 min.) le bateau, le nageur et le poisson ? » Leur demander si, quand
La question 1 fait suite au débat précédent (« Je donne mon ils se baignent, ils ont ainsi l’impression d’être portés et em-
avis » p. 95). Récapituler les réponses aux questions : « Qui portés. Chercher dans quelle eau on flotte, dans quelle eau on
apporte la pluie ? D’où vient-elle ? » se sent emporté.
Faire relire le paragraphe Recueillir et économiser l’eau à voix hau- u Phase 3 : la synthèse
te puis essayer de retrouver dans le conte des expressions qui Conclure sur ce poème dans lequel Paul Éluard a voulu re-
rejoignent cette explication (Un épais manteau de brume se glissa trouver et redonner les impressions que l’on peut ressentir
hors de l’Océan ; il recouvrit la terre de minuscules gouttelettes). lorsqu’on est dans une eau vivante, que l’on soit poisson, na-
➞ Différenciation : laisser les bons lecteurs relire seuls la p. 94 ; geur ou bateau. « Quelles expressions avez-vous particulière-
guider les élèves plus lents pour leur faire retrouver les expressions ment aimées ? »
lignes 31-35 de l’épisode 2. u Phase 4 : la diction, l’apprentissage
Demander aux élèves si les personnages du conte connais- Observer la structure du texte dans la page (2 strophes de
sent ces filets à nuages. « Comment le sait-on ? » Expliquer 4 vers et 1 de 5). Faire lire à haute voix chaque strophe par un
qu’à l’initiative de ces filets se trouvent les observations des élève différent et repérer les rimes. Observer que les vers ne
paysans chiliens. riment pas toujours et qu’ils sont de longueur inégale.
Rappeler que la croyance en des génies et des êtres surnatu-
rels permet d’expliquer ce qui dépasse les connaissances. Chercher comment rendre cette impression de douceur et de
mouvement. Faire des essais pour trouver le rythme et véri-
u Question 2 (collectif, 15 min.) fier que la ponctuation est bien respectée.
L’objet de la question 2 est en rapport direct avec le thème du Pour commencer l’apprentissage par cœur, faire répéter cha-
débat évoqué en début de chapitre. que strophe en chœur.

108 Thème 5 – L’eau


Semaine 3 – Jour 3

I. Étude d’une fiche de fabrication : che en écrivant le plus de mots possible de la famille de pluie
et de mètre sur l’ardoise.
Fabriquer un pluviomètre manuel pp. 100-101 Parallèlement, lancer 2 équipes dans une recherche dans le
dictionnaire. Collecter tous les mots et les noter au tableau.
Connaissance et compétence
En décomposer de nouveau quelques-uns (par exemple, cen-
• Lire et comprendre une fiche technique. timètre, kilomètre) en expliquant leur sens.
Trouver collectivement le sens du mot imperméable dans
1. Lecture et compréhension l’exercice 2. Comparer les sens de perméable et imperméable.
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.)
En déduire le sens du préfixe im- ou in-. Demander à cha-
que binôme de trouver d’autres mots avec ce même préfixe.
Laisser les élèves observer le document et accueillir leurs
Comme pour l’exercice précédent, choisir 2 autres équipes
remarques. Poser quelques questions pour guider leurs pre-
pour faire la recherche dans le dictionnaire. Au moment de la
mières observations : « Que dit le titre ? De quoi parle ce
correction, rappeler la règle d’orthographe qui explique le m
texte ? Qu’est-ce qui est différent des textes déjà étudiés ? »
devant la lettre p. Revoir la leçon p. 37 si nécessaire et relire
Puis passer à une lecture plus fine du document.
l’exercice 2 de la rubrique « Je cherche des mots ». Repren-
u Phase 2 : la lecture (collectif, 10 min.) dre aussi la leçon p. 84 et en particulier l’exercice 4.
Avant de relire le document, demander l’ordre dans lequel il Faire l’exercice 3. Corriger en précisant qu’il faut utiliser im-
faut lire le texte. « Comment le sait-on ? » Plusieurs répon- perméable en tant que nom et non en tant qu’adjectif. Rappeler
ses sont possibles, mais expliquer qu’il est préférable de lire aux élèves les critères de reconnaissance du nom commun.
le paragraphe sur le pluviomètre avant celui sur le matériel. Pour l’exercice 4, demander aux bons lecteurs de lire la dé-
Après la lecture, observer les couleurs utilisées et chercher finition du mot dans le dictionnaire, puis chercher par équi-
la raison pour laquelle tous les textes ne sont pas écrits de pes d’autres sens du mot grade. Demander à chaque groupe
la même manière. Puis faire décrire un par un les différents d’écrire une phrase avec ce mot.
dessins. Lire les légendes et demander de quel autre docu- u Phase 2 : la synthèse
ment cela se rapproche.
Demander aux élèves de redonner les définitions de famille de
u Phase 3 : « Je comprends » (individuel, 20 min.) mots et de préfixe.
Si nécessaire, pour la question 1, retrouver d’abord les mots u Phase 3 : l’application de la règle
fiche de fabrication dans la p. 100 (en haut et à gauche). Cher-
Travailler sur le préfixe re- à partir des mots redire, recons-
cher d’autres mots possibles pour définir ce type de texte
truire, relire, réécrire. Chercher le sens du préfixe et trouver
(mode d’emploi, notice) et comparer avec une recette (p. 82),
d’autres mots composés avec ce même préfixe.
organisée sur le même modèle.
Demander dans quelle partie du texte se trouve la réponse à la u Phase 4 (facultative) :
question 2. Relire ce paragraphe et demander aux élèves d’ex- le cahier d’exercices p. 61 (individuel, 5 min.)
pliquer, au-delà du texte, quand on se sert de cet instrument.
Même démarche pour la question 3 : chercher préalablement 3. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
le paragraphe qui contient la réponse.
La question 4 souligne que le sens de la lecture n’est ni celui Connaissance et compétence
d’un texte ordinaire ni celui d’une B.D. Il faut donc adapter sa • Savoir se repérer dans une fiche technique.
lecture au document, ce qui n’est pas évident pour des lecteurs
débutants. Faire relire en priorité les lecteurs en difficulté. u Phase 1 : l’observation (individuel puis collectif, 20 min.)
Pour la question 5, montrer que les dessins permettent de Relire silencieusement toute la fiche puis répondre aux ques-
mieux comprendre le texte et aident à la réalisation ; faire tions 1 et 2 par écrit.
observer que ce sont des dessins simplifiés sans détails. Lors de la correction, s’assurer que le mot matériel est bien
Faire répondre à la question 6 par écrit. Exiger une phrase compris. Comparer cette énumération avec d’autres listes
explicative pour la seconde partie de la question. (par exemple, le pense-bête p. 27). « Quels sont les points
Au moment de la correction, vérifier que les phrases rédigées communs dans la présentation de ces deux listes ? » Noter les
utilisent des conjonctions exprimant la cause ou le but. verbes trouvés au tableau sous la dictée des élèves. Répondre
ensuite aux questions 3 et 4 collectivement. Observer les ter-
u Phase 4 : la synthèse (collectif, 10 min.)
minaisons des verbes et demander aux élèves de justifier leur
Conclure en demandant aux élèves d’écrire une phrase décri- réponse. Si besoin, revenir à la leçon de grammaire p. 63 sur
vant le document qui vient d’être lu. le verbe.
Mettre en commun les réponses et rédiger collectivement une
phrase claire et précise. Cette phrase sera étoffée par la suite. u Phase 2 : la synthèse (10 min.)
Demander aux élèves d’énumérer les éléments indispensa-
2. Vocabulaire : bles à faire apparaître dans une fiche de fabrication. Noter
« Je découvre les mots du texte » manuel pp. 100-101 leurs réponses (livre fermé). Puis lire et comparer avec l’en-
Connaissances et compétences cadré récapitulatif.
• Trouver des mots de la même famille. u Phase 3 (facultative) : le cahier d’exercices p. 61
• Utiliser le dictionnaire pour vérifier le sens d’un mot.
Prolongements
u Phase 1 : la recherche • Chercher et observer d’autres fiches ou notices de fabri-
de mots de même famille (groupes de 2, 20 min.) cation.
Constituer des groupes de 2 élèves. Faire chercher les répon- • Comparer les encadrés de la recette p. 83 et de l’affiche p. 45.
ses de l’exercice 1. Après la correction, continuer la recher-

Thème 5 – L’eau 109


Semaine 3 – Jour 4

I. Étude d’une fiche de fabrication (2) : comparer les précipitations de saison en saison. Chercher
aussi à qui cela sert (les paysans pour les cultures, les météo-
Fabriquer un pluviomètre manuel pp. 100-101 rologues pour leurs études sur le temps...).
1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » Noter toutes ces expressions au tableau ; chercher des formes
u Phase 1 : la révision (collectif, 10 min.) de phrase : un pluviomètre sert à… On se sert d’un pluviomètre
pour… Les paysans ont besoin…
Poser la question 1. Il s’agit d’abord de vérifier que les élèves
ont bien repéré les légendes. Faire lire le plus d’élèves possi- u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 à 20 min.)
ble, en particulier les lecteurs malhabiles.
Faire écrire au brouillon pour pouvoir corriger les erreurs.
u Phase 2 : la recherche (collectif, 15 min.) Après correction, faire recopier ces textes sur le cahier. Rap-
Pour l’exercice 2, demander aux élèves de modifier les phra- peler les exigences de la copie : orthographe, ponctuation,
ses le moins possible. Faire des essais et privilégier les for- majuscules...
mes les plus simples à l’impératif pluriel pour s’adresser à ➞ Différenciation : les élèves plus lents peuvent reprendre simple-
l’ensemble de la classe (Coupez). Écrire le verbe conjugué au ment les éléments écrits dans le manuel. Les aider à passer du tu
tableau pour montrer, l’orthographe étant différente, qu’il utilisé dans la fiche à une forme impersonnelle.
ne s’agit pas d’un infinitif. Les élèves pourront aussi utiliser
des formes comme : Il faut que vous... Veiller à la présence du u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
subjonctif (sans le nommer). Quand on s’adresse à un seul Lecture à la classe du plus grand nombre de textes en fonc-
camarade, l’infinitif s’impose. tion du temps restant.
u Phase 3 : la transformation (groupes de 2, 20 min.)
Pour la question 3, demander aux élèves de s’exercer à 2 pour
trouver comment raconter cette fabrication. Écouter les dif- II. Projet d’écriture :
férentes propositions. Choisir les plus simples (passé com- Écrire une fiche de fabrication manuel p. 105
posé). Montrer aux élèves que l’on est obligé de conjuguer les
verbes au passé. Connaissances et compétences
• Repérer les caractéristiques d’une fiche de fabrication.
2. « Je donne mon avis »
• Écrire une fiche de fabrication en tenant compte de ces
Connaissance et compétence contraintes.
• Exprimer un point de vue.
1. « J’observe »
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une
seule des deux selon le temps disponible. u Phase 1 : la découverte (collectif, 15 min.)

u Question 1 (collectif, 10 min.) Laisser un temps d’observation silencieuse. Laisser les élèves
réagir et poser des questions pour structurer leurs observa-
Laisser les élèves donner leur avis. Leur demander de ma-
tions : « De quel objet s’agit-il ? (C’est un instrument qui
nière systématique de justifier leur réponse et d’employer des
permet de voir sous l’eau.) De quel type de texte s’agit-il ? »
phrases explicatives. Lister les objets que l’on peut fabriquer,
les classer (des jeux, des objets décoratifs, des bijoux). « En Vérifier ainsi les acquis de la fiche de fabrication p. 100 du
avez-vous déjà fabriqué ? Quand ? Où ? À quelle occasion ? » manuel.
Si des avis sont opposés, faire la synthèse en reformulant les
avis des deux parties. u Phase 2 : la compréhension
u Question 2 (collectif, 10 min.) Répondre aux questions de la rubrique « J’observe ». Faire
compter et décrire les vignettes. Préciser la fonction des nu-
Procéder méthodiquement : chercher les critères de réussite. méros. Rechercher les informations indispensables qui man-
Arriver à terminer l’objet, son aspect. Dans le cas du pluvio- quent en comparant si nécessaire avec la fiche du pluviomè-
mètre, s’interroger de savoir s’il peut servir. Faire raconter tre.
aux élèves s’ils ont parfois réussi ou échoué. Comparer avec
les critères de réussite d’un gâteau. u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)

Prolongement Conclure en demandant aux élèves de récapituler ce qu’ils en


• En fonction de ce qui a été exprimé à propos de la question 1, ont retenu. « La fiche est-elle utilisable ? Contient-elle tous
élaborer avec eux un projet pour confectionner un autre objet. les renseignements nécessaires ? » Répertorier le matériel né-
cessaire (le déduire des images) et l’écrire au tableau.
3. « J’écris » u Phase 4 : la réalisation d’une maquette (groupes de 2, 15 min.)

Connaissance et compétence Répartir les élèves en petits groupes. Leur demander de tra-
cer une maquette de fiche de fabrication identique à celle
• Écrire un court texte. proposée pour le pluviomètre (un cadre pour le matériel, des
cadres pour les dessins ; ne pas se préoccuper des légendes).
u Phase 1 : la préparation (collectif, 15 min.) Les élèves pourront ainsi y placer tous les renseignements
Retrouver dans la fiche la phrase qui explique à quoi sert utiles.
un pluviomètre. Chercher la définition dans le dictionnaire.
(Attention ! on ne trouvera pas dans les dictionnaires pour u Phase 5 : la mise en commun (collectif, 10 min.)
élèves.) Approfondir en cherchant pour quelle raison il peut Afficher quelques-unes des maquettes au tableau pour une
être important de mesurer la quantité d’eau tombée et de critique collective.

110 Thème 5 – L’eau


Semaine 4 – Jour 1

I. Étude de texte : Barbababor manuel pp. 102-103 u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 à 15 min.)
Demander aux élèves de résumer l’histoire. Résumer chaque
1. Lecture et compréhension étape de l’histoire par une phrase et les écrire sous leur dic-
tée au tableau. Une fois le résumé complet, le copier sur une
Connaissances et compétences affiche.
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots Pour conclure, leur demander s’ils ont ou non aimé cette his-
inconnus et manifester sa compréhension par une refor- toire et de justifier leur réponse.
mulation, des réponses à des questions.
• Identifier les personnages, les événements et les circons- Prolongement
tances temporelles et spatiales d’un récit. • Écouter l’histoire intégrale en chansons.
• Participer à une lecture dialoguée.

u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 10 min.) II. Projet d’écriture (2) :
Travailler l’émission d’hypothèses à partir du titre et de l’il- Écrire une fiche de fabrication manuel p. 105
lustration. Laisser un temps de lecture silencieuse aux élè-
1. « J’écris une fiche de fabrication »
ves, puis recueillir leurs réactions. Identifier les difficultés
qu’ils ont pu rencontrer. Relire les passages concernés et ex- u Phase 1 : la définition
pliciter les notices en marge du texte. Poser quelques ques- et la contextualisation du projet (collectif, 10 min.)
tions pour vérifier la compréhension : « Que pensez-vous du Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. Contex-
titre ? Que signifient les phrases écrites en italique ? À quoi tualiser le projet en imaginant ce qui peut être fait avec cette
servent-elles ? » Expliquer, pour ceux qui ne l’ont pas encore lunette, où s’en servir et ce que l’on peut y voir.
compris, qu’il s’agit d’un extrait et qu’il faut le replacer dans
son contexte pour bien comprendre l’histoire. Demander aux S’assurer que les caractéristiques de ce type de texte sont
élèves de repérer le nom de l’auteur et le titre de l’histoire. bien assimilées. Rappeler les renseignements indispensables
« Qu’apprend-on de plus sur cette histoire ? (C’est une his- à faire figurer sur la fiche. Se référer à la maquette préalable-
toire en chansons.) » ment réalisée lors de la phase d’observation. Relire l’encadré
p. 101 pour vérifier que rien n’a été oublié.
u Phase 2 : « Je comprends » (individuel et collectif, 30 min)
u Phase 2 : la préparation orale (collectif, 10 min.)
Répondre par écrit à la question 1. Écrire les noms des per- Recherche collective du contenu des différentes rubriques (le
sonnages au tableau et identifier chacun d’eux (un marin, titre, le matériel, les légendes…). Noter au fur et à mesure au
une baleine, un petit garçon, les tankers). « Est-ce habituel tableau sous la dictée les propositions des élèves. Les infor-
de rencontrer de tels personnages dans une histoire ? » mer sur les terminaisons des verbes en er ou ez.
Distribuer les rôles et faire relire le texte à voix haute. Ne pas
oublier de désigner un récitant. Puis commencer à travailler u Phase 3 : la préparation écrite (individuel, 10 min.)
sur le sens du texte en posant les questions 2 et 3. Demander à chaque élève de choisir un titre en s’aidant
des propositions de la rubrique « Des outils pour t’aider ».
La réponse à ces deux questions est assez technique et exige L’écrire au brouillon et vérifier si le point d’interrogation est
d’avoir bien lu et explicité toutes les notices. Interroger les nécessaire. Renvoyer ensuite à l’encadré « Des outils pour
élèves sur ce qu’ils savent des marées noires. Cette question mieux écrire ». Sélectionner le matériel nécessaire en obser-
sera approfondie dans la rubrique « Je donne mon avis ». vant les dessins et en se référant à la fiche créée lors de la
Répondre à la question 4 par écrit. Vérifier que la réponse partie « J’observe » de ce projet d’écriture. Faire écrire une
est complète. légende par dessin. Certains trouveront sans doute d’autres
expressions, les plus nombreux se serviront du vocabulaire
➞ Différenciation : faire repérer où se trouve la réponse dans le
proposé.
texte (lignes 10 à 14).
Avant de poser la question 5, faire repérer le passage du texte u Phase 4 : la réalisation (individuel, 20 à 30 min.)
concerné. Observer que plusieurs tirets ne sont pas précédés Faire lire ensuite, à voix haute, la rubrique « À mon tour
du nom de celui qui parle. Observer aussi que le nom tan- d’écrire » du manuel. Préciser qu’il faut suivre ces conseils
kers est au pluriel : ce sont donc plusieurs tankers qui parlent pas à pas, puis laisser les élèves écrire seuls leur texte.
chacun à leur tour. Compter le nombre de prises de parole et Relever les fiches pour corriger les fautes d’orthographe et
distribuez les rôles. Faire relire ce passage à plusieurs voix. préparer la finalisation.
Répondre ensuite à la question 5. Résumer leur point de vue. ➞ Différenciation : pour les élèves moins habiles ou plus lents, pré-
« Ont-ils raison ? » Organiser rapidement une petite discus- parer des feuilles où les dessins sont déjà reproduits.
sion sur ce sujet et résumer les différents avis.
u Phase 5 (facultative) :
Répondre à la question 6 par écrit par une phrase explicative. le cahier d’exercices p. 64 (individuel, 10 à 15 min.)

Thème 5 – L’eau 111


Semaine 4 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : Si trop d’erreurs sont commises, multiplier les exercices sur
le même modèle.
Barbababor manuel pp. 102-103
u Phase 2 : l’observation (collectif, 10 min.)
1. Vocabulaire : « Je découvre les mots du texte »
Écrire la phrase de l’exercice 1 au tableau puis demander
u Phase 1 : la recherche aux élèves de la mettre au singulier suivant la consigne de
de vocabulaire autour des bateaux (groupes de 2, 15 min.) l’exercice 2. « Que remarquez-vous ? » Souligner les mots qui
Poser la question 1 et écrire au brouillon tous les mots qui ont changé. S’arrêter sur chacun et expliquer les raisons de
désignent des bateaux. Corriger collectivement, puis répartir cette transformation. Observer que l’adjectif gros ne change
les élèves en binômes et leur faire trouver d’autres noms de pas. Chercher d’autres adjectifs : les écrire au pluriel puis au
bateaux. Au moment de la correction, chercher ce qui carac- singulier. Bien distinguer le pluriel du nom s du pluriel du
térise chacun d’entre eux. Les classer : par exemple, du plus verbe nt.
général (bateau) au plus précis (pétrolier, voilier). Faire un exercice similaire avec pour sujet un nom féminin
Observer une planche de dictionnaire où tous ces bateaux (baleine, par exemple). Montrer que le déterminant du nom
sont représentés, compléter la liste et affiner les représenta- commande toute la chaîne des accords.
tions qu’en ont les élèves.
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
Ce travail peut être étoffé en procédant à un classement du
même type pour les véhicules, par exemple. Faire lire la définition dans l’encadré récapitulatif. Chercher
d’autres noms avec des déterminants variés.
u Phase 2 : les différents sens
du verbe déguster (collectif puis individuel, 15 min.) Insister sur les mots genre et nombre.
Traiter les questions 2 et 3 simultanément. Chercher collec- u Phase 4 : l’application (groupes de 2, 10 min.)
tivement à travers des exemples les différents sens possibles
Par équipes de 2, écrire plusieurs GN de genre et de nombre
du verbe déguster. Vérifier dans le dictionnaire. Faire remar-
différents.
quer qu’un mot peut avoir plusieurs sens.
Attirer l’attention sur le fait que le verbe déguster est employé Noter toutes les propositions au tableau. Analyser pour cha-
dans le texte dans un sens familier. que GN le genre et le nombre.
Demander à chaque élève d’écrire une phrase avec le sens u Phase 5 (facultative) : le cahier d’exercices p. 62
premier de déguster.
Faire lire toutes les phrases pour s’assurer que le sens est bien
assimilé.
II. Projet d’écriture (3) :
Écrire une fiche de fabrication manuel p. 105
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 5 min.)
Conclure cette séance de vocabulaire en faisant un point sur 1. Finalisation
les différents registres de langue qui peuvent être employés à
l’écrit comme à l’oral (expressions plus ou moins familières). Connaissance et compétence
Faire un parallèle avec les paroles de Zoé dans le texte Le • Savoir se relire et évaluer si la consigne a été respectée.
dîner de Zoé p. 42. Possibilité de faire un tableau récapitulatif
des différents mots ou expressions connus dans les différents u Phase 1 : la lecture des fiches corrigées
registres.
Chaque fiche ayant été corrigée, demander à chaque élève
u Phase 4 (facultative) : le cahier d’exercices p. 62 de relire la rubrique « À mon tour d’écrire » et de vérifier si
toutes les recommandations ont été respectées. Laisser cha-
Prolongements
que élève reprendre, corriger ou compléter son texte selon les
• Travailler sur les niveaux de langue. observations qui lui ont été faites.
• Explorer la notion de polysémie à travers quelques exem- ➞ Différenciation : aider plus particulièrement les élèves dont les
ples simples (par exemple : sentir, frais...). fiches étaient incomplètes. Reprendre avec eux, point par point, les
rubriques à compléter.
2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
u Phase 2 : la réalisation finale
Connaissance et compétence Recopier la fiche. Rappeler les exigences (écrire lisiblement,
• Approfondir la notion de groupe nominal. respecter l’orthographe et la ponctuation, soigner la présen-
tation). Laisser un temps suffisant pour que chaque élève
u Phase 1 : le rappel (individuel, 10 min.) puisse terminer.
Proposer l’exercice 1 : c’est ici l’occasion d’évaluer ce que Après une ultime correction, coller ces fiches dans les ca-
les élèves ont compris et retenu de la leçon de grammaire hiers.
précédente. L’enseignant pourra choisir les fiches les plus claires pour les
Au moment de la correction, leur demander la méthodologie proposer à une autre classe et les inviter à essayer de fabri-
adoptée pour trouver les groupes nominaux. Si nécessaire, quer la lunette.
la rappeler (chercher les noms, leur déterminant et les mots
qui accompagnent ces noms). Alerter les élèves sur le fait que Prolongement
les sujets ne sont pas les seuls à constituer des groupes no- • Réaliser la lunette.
minaux.

112 Thème 5 – L’eau


Semaine 4 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : Conclure sur les dommages occasionnés par les marées
noires.
Barbababor manuel pp. 102-103

1. « Je m’exerce à lire et à dire à voix haute » Prolongement


• Organiser une recherche sur le thème de la pollution à
Connaissance et compétence partir des sujets évoqués dans le débat.
• Participer à une lecture dialoguée (articulation, fluidité,
respect de la ponctuation, intonation appropriée). 3. « J’écris »
u Phase 1 : la recherche du ton approprié (par groupes, 10 min.) Connaissance et compétence
Relire le passage précisé dans la question 1. Reprendre ce • Écrire un court texte sous la forme d’une saynète.
qui avait été vu lors de l’étude du texte sur le nombre de tan-
kers. Chercher la réplique où ils sont contents d’eux ; cel- u Phase 1 : la préparation (collectif, 10 min.)
les où il sont sûrs d’avoir raison. Constituer des groupes de
4 lecteurs ; leur demander de préparer la lecture à voix basse. Lire la consigne et la faire reformuler pour tenir compte des
Faire lire si possible tous les groupes et associer la classe à deux contraintes : le sujet et le type d’écrit.
l’évaluation de ces lectures. Observer à nouveau la disposition du texte. Recenser métho-
diquement les caractéristiques de ce type de dialogue (retour
Poser la question 2 et chercher le ton de la baleine malade. à la ligne à chaque fois qu’un personnage parle, le nom de ce
Procéder à des essais. Trouver des adjectifs pour qualifier sa personnage suivi de deux-points). Observer aussi le registre
voix (une petite voix, plaintive, faible, gémissante...). Chercher la de langue employé (proche de la langue parlée).
manière d’imiter les soupirs. Puis procéder comme pour les
Relire le vocabulaire listé au cours de l’exercice précédent
tankers, cette fois par équipes de 2.
« Je donne mon avis ».
u Phase 2 : la lecture théâtralisée (par groupes, 20 min.) Imaginer collectivement et écrire au tableau la question que
Demander aux élèves combien il faut de lecteurs pour traiter pourrait poser Léo.
la question 3. Ne pas oublier le récitant et retrouver quand u Phase 2 : la réalisation (individuel, 15 min.)
il intervient (lignes 21 à 23). Répartir la classe en groupes de
8 élèves. Les laisser libres de se partager les rôles. Écouter Demander à chaque élève d’écrire une ou deux phrases qui
chaque interprétation. Comparer les lectures en dégageant répondent à la question de Léo.
quelques critères (fluidité, ponctuation, ton). Veiller à ce que Lire ces phrases à voix haute et évaluer avec eux si elles défi-
tous les élèves aient lu. nissent bien ce qu’est une marée noire.
Vérifier ensuite si la disposition a été bien respectée.
Prolongement Corriger rapidement l’orthographe et faire recopier dans le
• Réfléchir à une mise en scène de ce texte. cahier. Rappeler que la copie doit être sans fautes.
u Phase 3 (facultative) :
2. « Je donne mon avis » le cahier d’exercices p. 62 (individuel, 5 à 10 min.)

Connaissance et compétence Prolongement


• Comparer et exprimer un point de vue. • Apporter des photos ou visionner des séquences pour
compléter cette description de marée noire.
Possibilité de traiter les deux questions ou d’approfondir une
seule des deux selon le temps disponible.
u Question 1 (collectif, 10 à 15 min.) II. Poésie (2) : Poisson manuel p. 106

Lire la question puis laisser un temps de réflexion aux élèves. Connaissances et compétences
Tracer deux colonnes au tableau et classer leurs propositions.
• Dire un poème de mémoire, en l’interprétant par son
Les aider si besoin en posant quelques questions : « Les balei-
intonation.
nes parlent-elles ? et les tankers ? Le pétrole qui se déverse et
qui pollue la mer existe-t-il ? » Relire aussi l’introduction écrite • Copier avec soin, en respectant la mise en page, un texte
en italique pour se souvenir qu’il s’agit d’un rêve que fait Léo. en prose ou un poème appris en récitation ; l’illustrer.
Conclure que les personnages (baleine, tankers) sont ima-
u Phase 1 : la récitation (individuel, 10 min.)
ginaires, mais que les faits (pétrole, marée noire) sont bien
réels. Commencer par une lecture magistrale. Interroger oralement
plusieurs élèves. Veiller au respect de la ponctuation et à la
u Question 2 (collectif, 5 à 10 min.) restitution de l’intonation définie lors de l’étude du texte.
Lire la question et recueillir les premières remarques des élè- Interroger le plus d’élèves possible.
ves. Poser quelques questions : « Pouvez-vous décrire une ma-
rée noire ? Où en avez-vous vu : à la télévision ou en bord de u Phase 2 : la copie et l’illustration (collectif puis individuel, 30 min.)
mer ? » Faire décrire ce qu’ils ont vu. « Quelles sont les consé- – Le repérage des caractéristiques
quences pour la mer, les oiseaux, les poissons, la plage ? » Demander aux élèves d’observer à nouveau le texte dans
Vérifier qu’ils comprennent bien le terme pollution. Noter au leur manuel et de récapituler ce qui a été dit sur sa structure
tableau le vocabulaire nécessaire à cette description (sale, (3 strophes d’inégale longueur : 2 de 4 vers, la dernière de 5,
boulettes grasses, collantes, poisseuses, empoisonner, tuer...). Ce vo- séparées par une ligne). Puis, comme pour les autres poèmes,
cabulaire servira pour l’exercice de la rubrique « J’écris ». attirer leur attention sur les majuscules qui commencent

Thème 5 – L’eau 113


chaque vers et la ponctuation. Ne pas oublier le titre et Possibilité pour les élèves de s’inspirer de l’illustration du
l’auteur. manuel.
– La copie et l’illustration Prolongement
Faire recopier le texte dans les cahiers en insistant bien sur • Arts plastiques : montrer aux élèves différentes représen-
une reproduction exacte de la mise en page et sur l’attention tations de la mer ; faire des recherches de couleurs et de
à porter à l’orthographe. Corriger les productions avant que matières pour les faire peindre à leur tour.
les élèves les illustrent.

Semaine 4 – Jour 4

I. Bilan du thème Conclure en proposant de réaliser une exposition pour gar-


der une trace de ce bilan, et de communiquer pour informer
Connaissances et compétences les autres élèves de l’école et/ou les parents.
• Faire la synthèse de l’étude d’un thème en utilisant le
vocabulaire adéquat.
II. Préparation de l’exposition sur l’eau
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon-
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les Connaissances et compétences
règles de communication.
• Écrire de courts textes.
u Phase 1 : le rappel du thème (collectif, 5 min.)
• Les calligraphier et les illustrer.
Réécrire le sujet du débat, le relire et faire lire à voix haute
l’affiche créée lors du débat introductif. Demander ensuite u Phase 1 : la préparation (groupes de 2 à 3 élèves, 20 min.)
aux élèves de récapituler la liste des textes ou documents Chercher ensemble les contenus que l’on souhaite transmet-
étudiés dans ce chapitre. Rappeler qu’ils peuvent utiliser le tre :
sommaire du manuel. – Recenser les thèmes à traiter ; les écrire au tableau sur trois
u Phase 2 : la synthèse (collectif, 15 min.) colonnes :
Demander à la classe : « Qu’avez-vous appris de plus pour 1. « À quoi sert l’eau ? » ;
répondre à la question du débat à travers les textes que nous 2. « Les dommages que subit l’eau » ;
avons étudiés ? » Laisser d’abord les élèves s’exprimer libre- 3. « Comment protéger l’eau et l’économiser ? ».
ment puis leur proposer de classer les informations. Former – Penser ensuite à la rédaction d’une affiche et de cartons
des groupes et leur donner un tableau à remplir. Procéder d’invitation pour inviter élèves et parents à l’exposition.
méthodiquement en leur demandant de citer à chaque fois – Proposer d’exposer les poèmes et de les illustrer.
la nature du texte, son titre, les informations qu’ils en ont
retirées. Répartir la classe en plusieurs groupes hétérogènes. Chaque
élève choisit ce qu’il aimerait faire (réaliser des panneaux
u Phase 3 : la mise en commun explicatifs, recopier les poèmes en grand, illustrer, réaliser
À partir des tableaux des élèves, procéder à la mise en com- l’affiche ou les invitations).
mun, qui pourra prendre la forme suivante : Faire travailler les équipes au brouillon pour pouvoir corri-
Ce qu’on a appris Comment protéger
ger et améliorer les productions avant la réalisation.
sur l’eau l’eau Relever ces brouillons pour pouvoir corriger la syntaxe et
Yatiri et la Fée L’eau sert pour les Elle peut être l’orthographe.
des Brumes cultures. Elle est recueillie même quand
Conte indispensable aux il y en a très peu. u Phase 2 : la mise en commun (collectif, 15 min.)
hommes, aux animaux Chaque groupe lit ce qu’il a écrit et explique comment il
et aux plantes. compte le présenter. Chercher collectivement si tous les as-
« Pourquoi faut- Il y a peu d’eau douce Il faut l’économiser pects prévus ont été traités. Les recenser à nouveau. Se mettre
il économiser sur Terre. à travers des gestes d’accord sur la présentation (format des panneaux, couleurs,
l’eau ? » Certains pays n’en ont quotidiens. décoration, documents). Valider avec l’ensemble de la classe
Documentaire presque pas ; elle n’est la maquette de l’affiche, le titre et les informations indispen-
pas toujours potable.
sables à faire figurer. Corriger pour améliorer.
Barbababor L’eau peut être souillée Il faut éviter les pol-
Théâtre par la pollution et lutions. u Phase 3 : la réalisation (par groupes, 30 min)
devenir nocive pour la
faune et la flore. Aider les élèves si besoin. Veiller à l’orthographe et à l’écri-
Poisson L’eau porte et emporte
ture.
Poème les poissons, les nageurs – Laisser le temps nécessaire pour que le travail soit soigné.
et les bateaux.
Giboulées La pluie douce et u Phase 4 : l’affichage des panneaux
Poème agréable forme un arc- – Mise en commun pour la lecture de tous les panneaux et les
en-ciel. ultimes corrections.

114 Thème 5 – L’eau


La mythologie
I. Le choix du thème • un récit (Le lion de Némée) : cet autre extrait du Premier
Larousse des légendes de la mythologie met en scène l’incontour-
Univers fantastique, la mythologie grecque offre pléthore nable Héraclès (Hercule), héros aux aventures multiples qui
d’histoires aussi étonnantes les unes que les autres, aux héros doit se racheter en accomplissant douze travaux. Saura-t-il
courageux, dotés pour la plupart de pouvoirs et dont la des- affronter le lion, son premier défi ?
tinée reste invariablement liée aux dieux. Elle va alimenter
• un poème, en fait les paroles d’une chanson tirée d’une ode
et développer l’imaginaire ; c’est une rencontre avec le passé,
célèbre de Joachim du Bellay qui rend hommage aux voya-
avec une culture qui influença la nôtre.
geurs et à ce qui nous est de plus cher : la liberté.

II. Le choix des textes III. Vers d’autres matières :


La volonté de proposer des types de textes variés et de traiter la découverte du monde
de problématiques diverses a présidé au choix de ces textes :
• un récit complet (Les Aventures d’Ulysse) : c’est un voyage Il est possible de lier l’étude de ce thème à la découverte du
maritime mouvementé au cours duquel Ulysse découvre des monde, notamment dans les domaines du temps et de la ma-
îles toujours plus surprenantes. Il multiplie les rencontres tière (travail sur l’alternance jour/nuit, la météo, les diffé-
dangereuses qu’il affronte avec courage et avec ruse, jusqu’au rents états de la matière…).
retour à Ithaque où, là encore, il lui faudra se battre pour • À partir des Aventures d’Ulysse, on pourra travailler sur
regagner son trône ; la Grèce et sa situation géographique ; il est aussi possible
• un documentaire (« Les habitants du mont Olympe ») : d’évoquer les règles de vie (en faisant le lien avec Ulysse qui,
ce document présente et illustre la famille des dieux grecs, rentrant chez lui, est confronté à des prétendants qui ne le
principaux personnages de la mythologie. Il les situe les uns respectent pas).
par rapport aux autres en définissant le rôle de chacun dans • À partir du documentaire « Les habitants du mont Olympe »,
cet univers ; la notion de famille et de génération, peut être abordée, avec
• un article (« Achille » extrait du magazine pour enfants création d’un arbre généalogique.
Arkéo-Junior) : il retrace la vie et la mort d’un célèbre héros • À partir de Le lion de Némée, on peut proposer un travail
de la guerre de Troie, sous la forme d’un article, pour montrer sur les félins, leur régime alimentaire, leur mode de déplace-
aux élèves un type d’écrit ; ment, leur lieu de vie.

D’autres lectures sur le thème de la mythologie


Contes et légendes – La Naissance des saisons : le mythe de Déméter et Perséphone,
– Des Héros de la mythologie, C. Grenier, Ph. Kailhenn, C. Lossani, O. Monaco, J. Vallery, Grasset Jeunesse.
Nathan Jeunesse.
Romans et récits
– Jason et la Toison d’or, N. Cauchy, Morgan, Gautier-
Languereau. – Sacrés caractères : Ulysse le petit malin, Hercule le petit
– Les Folles Aventures de la mythologie grecque, J. Malan et costaud, Pandore la curieuse, M. Vautier, Gallimard
al., Casterman. Jeunesse.
– Les Douze Travaux d’Hercule, N. Cauchy, Morgan, Gautier-
Languereau. Bandes dessinées
– Thésée et le Minotaure, N. Cauchy, Morgan, Gautier- – Alix : le cheval de Troie, J. Martin, Casterman.
Languereau. – Les voyages d’Alix : Grèce (tomes 1 et 2), J. Martin, Caster-
– La Boîte de Pandore, V. Koenig, L. Heugel, Thierry Magnier. man.
– Sagesse et Malice des dieux grecs, L. Mistral, B. Jacques, – Les Douze Travaux d’Astérix, A. Uderzo, R. Goscinny.
Albin Michel.
Albums Théâtre
– Ulysse et le Cheval de Troie, C. Palluy, A. Guillerey, Milan – Petit Théâtre des grands personnages : héros et savants,
Jeunesse. M. Fustier, P. Roux, Le Sablier.

Thème 6 – La mythologie 115


IV. Programmation

Semaine 1
Débat (premières pistes)
Manuel p. 107
Langage oral ‹ Qu’est-ce qu’un héros ?
Jour 1

« Les aventures d’Ulysse » (1)


Manuel pp. 108-111
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 3)
Cahier pp. 67-68
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte
« Les aventures d’Ulysse » (1)
Manuel pp. 108-111
Lecture ‹ Je comprends (questions 4 à 7)
Cahier pp. 67-68
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Jour 2

Le son [k]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 120
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 73
‹ J’entends le son
« Les aventures d’Ulysse » (1)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 108-111
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 68
Jour 3

Écriture ‹ J’écris
Le son [k]
Manuel p. 120
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 73
‹ Je retiens
Jour 4

« Les aventures d’Ulysse » (2)


Manuel pp. 112-115
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 4)
Cahier pp. 69-70
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte

Semaine 2
« Les aventures d’Ulysse » (2)
Manuel pp. 112-115
Lecture ‹ Je comprends (questions 5 à 8 )
Cahier pp. 69-70
Jour 1

Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte


« Heureux qui comme Ulysse »
Poésie ‹ Lecture et compréhension Manuel p. 130
‹ Copie
« Les aventures d’Ulysse » (2)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 112-115
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 70
Jour 2

Écriture ‹ J’écris
Le son [j]
Orthographe ‹ Je reconnais le son Manuel p. 121
‹ Je cherche des mots avec le son Cahier p. 74
‹ J’entends le son
« Les aventures d’Ulysse » (3)
Manuel pp. 116-119
Lecture ‹ Je comprends (questions 1 à 6)
Cahier pp. 71-72
Jour 3

Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte


Le son [j]
Manuel p. 121
Orthographe ‹ J’écris le son
Cahier p. 74
‹ Je retiens
Jour 4

« Les aventures d’Ulysse » (3)


Manuel pp. 116-119
Lecture ‹ Je comprends (questions 7 à 9)
Cahier pp. 71-72
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte

116 Thème 6 – La mythologie


Semaine 3
« Les aventures d’Ulysse » (3)
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 116-119
Jour 1

Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 72


Écriture ‹ J’écris
« Heureux qui comme Ulysse »
Manuel p. 130
Poésie ‹ Lecture, compréhension, copie
« Les habitants du mont Olympe »
Manuel pp. 122-123
Lecture ‹ J’observe
Cahier p. 75
Jour 2

‹ Je comprends
Un mot, plusieurs sens
Manuel p. 128
Vocabulaire ‹ J’observe
Cahier p. 78
‹ Je m’exerce
« Les habitants du mont Olympe »
Manuel pp. 122-123
Vocabulaire ‹ Je découvre les mots
Cahier p. 75
Jour 3

Langage oral ‹ Je donne mon avis


Un mot, plusieurs sens
Manuel p. 128
Vocabulaire ‹ Je m’exerce
Cahier p. 78
‹ Je retiens
« Achille »
Jour 4

Lecture ‹ Je comprends Manuel pp. 124-125


Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte Cahier p. 76
Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte

Semaine 4
« Achille »
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 124-125
Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 76
Jour 1

Écriture ‹ J’écris
« Heureux qui comme Ulysse »
Poésie ‹ Apprentissage et récitation Manuel p. 130
‹ Illustration
« Le lion de Némée »
Lecture ‹ Je comprends Manuel pp. 126-127
Jour 2

Vocabulaire ‹ Je découvre les mots du texte Cahier p. 77


Grammaire ‹ J’observe les phrases du texte
Écrire la fin d’une histoire Manuel p. 129
Projet d’écriture ‹ Préparation Cahier p. 79
« Le lion de Némée »
Lecture ‹ Je m’exerce à lire et à dire à voix haute Manuel pp. 126-127
Jour 3

Langage oral ‹ Je donne mon avis Cahier p. 77


Écriture ‹ J’écris
Écrire la fin d’une histoire Manuel p. 129
Projet d’écriture ‹ Réalisation Cahier p. 79
Écrire la fin d’une histoire Manuel p. 129
Jour 4

Projet d’écriture ‹ Finalisation Cahier p. 79

Langage oral Bilan du thème

Thème 6 – La mythologie 117


Semaine 1 – Jour 1

I. Lancement du thème u Phase 3 : « Je comprends » (collectif, 20 min.)


Demander aux élèves de lire les lignes 1 à 34. S’assurer de la
et débat manuel p. 107
compréhension du vocabulaire, aussi bien celui qui est expli-
Connaissance et compétence qué en marge du texte que les autres mots ou expressions.
• Participer à un échange : questionner, apporter des répon- Faire remarquer qu’il y a un sous-titre. « Quelle information
ses, écouter et donner un point de vue en respectant les donne-t-il ? Qu’est-ce qu’un cyclope ? » Travailler la compréhen-
règles de communication. sion en posant des questions sur le texte : « Qu’a vu Ulysse au
sommet de l’île ? Pourquoi part-il avec ses plus braves soldats ?
1. Le choix du thème : La mythologie Qu’emporte-t-il avec lui ? Que trouve-t-il dans la caverne ?
Pourquoi les hommes se réfugient-ils au fond de la caverne ?
Récits familiers de la Grèce antique, les mythes forment les
Que fait le Cyclope après qu’Ulysse lui a parlé ? »
fondements des rites et représentations que les Grecs se fai-
saient du monde. Dans L’Iliade écrite par Homère, Ulysse Lecture du texte à voix haute par les élèves (une lecture à
incarne l’idéal moral du parfait héros homérique. Histoires plusieurs voix est possible).
de simples mortels aux rencontres imprévues, voyages dans Puis lire les questions 1, 2 et 3 et s’assurer de leur compréhen-
des mondes fantastiques, la mythologie et toutes ses créatu- sion. Laisser un temps aux élèves pour répondre sur un cahier.
res sont source d’imaginaire, mais posent aussi une réflexion Vérifier qu’ils formulent des phrases correctes. Correction col-
sur la vie des hommes. Il est intéressant d’amener les élèves à lective : faire lire plusieurs de leurs propositions et noter une
s’interroger sur les chemins à suivre, à développer leur ima- formulation qui pourra servir de modèle à ceux qui corrigent.
gination.
u Phase 4 : la mise en commun (groupes de 3, 10 min.)
2. Le débat : Qu’est-ce qu’un héros ? Demander aux élèves de relever les caractéristiques d’Ulysse
Apporter des photos ou des images de différents héros (ima- et du Cyclope. Établir un tableau comparatif : rechercher
ginaires, anciens, modernes). dans le texte les mots ou expressions qui les décrivent, leur
Demander aux élèves de nommer les héros qu’ils connais- faire noter les lignes où on les trouve.
sent, les lister sur une feuille. Leur demander de dire ce que u Phase 5 : la synthèse (collectif, 10 min.)
chacun a de particulier et établir des similitudes entre eux.
Puis leur demander d’essayer de définir un héros : « Où vit-il ? Afficher les tableaux des groupes et analyser les éléments. Ré-
Que fait-il ? » pertorier ce qui est commun, mettre des couleurs pour classer
les éléments (ce qui est de l’ordre du physique, du caractère,
du métier, lieu de vie…). Établir un tableau de synthèse à par-
II. Étude de texte : tir des éléments des élèves, en ordonnant les informations.
Les aventures d’Ulysse (1) manuel pp. 108-111 u Phase 6 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 67 (individuel, 5 à 10 min.)
Connaissances et compétences
Prolongements
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots
inconnus et manifester sa compréhension par une refor- • Établir une fiche de lecture sur le récit avec recherche
mulation, des réponses à des questions. de l’auteur, la collection, l’éditeur…
• Participer à une lecture dialoguée. • Faire compléter un tableau reprenant l’affiche réalisée en com-
• Identifier les personnages, les événements et les circons- mun à partir des travaux de recherche, par chacun des élèves.
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu.
3. Vocabulaire :
« Je découvre les mots du texte » (collectif, 20 min.)
1. Le choix du texte
u Exercices 1 et 2
Héros de la mythologie par excellence, Ulysse en est l’arché- Lecture de la consigne de l’exercice 1. S’assurer de sa com-
type qui, face à des personnages étonnants et de tout genre, préhension, puis laisser un temps aux élèves pour relire le
fait travailler sa tête, faute de pouvoirs, pour se sortir des
passage et relever les mots demandés.
situations les plus difficiles. Il est l’exemple même de l’hom-
me-héros plongé dans un monde imaginaire. ➞ Différenciation : lors de la recherche, répartir les élèves en dif-
ficulté en binômes.
2. Lecture et compréhension Faire relire le passage collectivement puis noter les propo-
u Phase 1 : la découverte (collectif, 10 min.) sitions des élèves. Établir le parallèle entre ce qui effraie les
Lecture du titre et émission d’hypothèses à partir des illus- hommes et les mots qui décrivent leur état.
trations pp. 108-109. « Où se passe cette histoire ? Quand se Lire la consigne de l’exercice 2 et compléter collectivement
passe-t-elle ? Comment sont habillés les personnages ? Quelle la liste de mots sur la peur.
particularité a le personnage de l’illustration p. 109 ? »
Prolongements
Noter les remarques des élèves sur une affiche.
• L’enseignant pourra donner aux élèves une fiche listant
u Phase 2 : l’introduction (individuel puis collectif, 10 min.)
les mots autour de la peur pour qu’ils la collent dans leur
Leur demander de lire l’introduction en italique. Puis s’assu- cahier de repères et qu’ils puissent s’en servir comme outil.
rer de sa compréhension par des questions et par la reformu- • Ils peuvent également inventer une phrase avec l’un des
lation des élèves : « Qui est Ulysse ? De quel pays vient-il ? mots et l’écrire – ce qui permettra de s’assurer de sa com-
Pourquoi est-il parti de chez lui ? Quand ses aventures lui
préhension et de sa bonne utilisation.
arrivent-elles ? »

118 Thème 6 – La mythologie


Semaine 1 – Jour 2

I. Étude de texte (2) : que. Répondre collectivement en veillant à faire justifier les
réponses. Faire comprendre aux élèves que ce mot donne des
Les aventures d’Ulysse (1) manuel pp. 108-111 informations supplémentaires sur le nom qu’il accompagne
1. Lecture et compréhension et qu’il peut être supprimé de la phrase.
u Phase 2 : la recherche (individuel puis collectif, 20 min.)
Connaissances et compétences
Lecture de la consigne de l’exercice 4. S’assurer de sa com-
• Faire un récit structuré et compréhensible de la partie préhension, puis laisser un temps aux élèves pour chercher
déjà lue. d’autres mots. Faire attention à ce qu’ils cherchent bien à rem-
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots placer uniquement le mot gigantesque. Leur faire comprendre
inconnus et manifester sa compréhension par une refor- qu’ils ne sont pas obligés de trouver un mot de même sens.
mulation, des réponses à des questions.
• Participer à une lecture dialoguée. ➞ Différenciation : il est possible de proposer à certains élèves des
• Identifier les personnages, les événements et les circons- étiquettes de mots qu’ils peuvent placer dans la phrase à la place du
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu. mot gigantesque. Après lecture de la nouvelle phrase, ils gardent
• Reformuler le sens d’un mot ou d’une phrase. l’étiquette si la phrase est correcte.
Au bout d’un certain temps, noter les propositions au tableau,
u Phase 1 : le résumé et l’observation (collectif, 10 min.) et faire valider si la phrase a toujours un sens.
Rappel de la séance précédente. Ressortir le tableau compa- u Phase 3 : l’application de la règle (collectif, 10 min.)
ratif sur Ulysse et le Cyclope. Résumer ce qui a été vu et nommer la particularité de ce mot :
Faire résumer la partie de l’histoire lue puis faire relire le adjectif qualificatif (qui qualifie un nom). Lire l’encadré ré-
texte à voix haute par les élèves. capitulatif. Dans un premier temps, montrer des étiquettes
Lecture silencieuse de la p. 110. de mots : les élèves doivent trouver s’il s’agit ou non d’un
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif puis individuel, 20 min.) adjectif. Dans un second temps, leur demander d’en chercher
S’assurer de la compréhension du vocabulaire ou des expres- (ils peuvent se référer au texte de lecture). Par groupes, ils
sions puis interroger les élèves pour s’assurer de la compré- peuvent aussi trier des étiquettes puis faire une correction
hension : « Pourquoi Ulysse et ses hommes sont-ils prison- collective. Écrire des groupes nominaux au tableau : les élè-
niers ? Que fabrique Ulysse ? Pourquoi Ulysse fait-il boire le ves doivent identifier le nom puis entourer les adjectifs. Faire
Cyclope ? Que font-ils avec le pieu ? » de même avec des phrases simples.
Demander aux élèves de justifier leurs réponses en faisant u Phase 4 (facultative) :
référence au texte : exiger d’eux qu’ils lisent la phrase qui le cahier d’exercices p. 68 (individuel, 5 à 10 min.)
permet de répondre.
Lecture à voix haute de la p. 110 (une lecture à plusieurs voix Prolongement
est conseillée). • Réaliser une affiche reprenant les remarques des élèves et
Lecture des questions 4 à 7. S’assurer de leur compréhen- qui pourra donner lieu à une règle dans le cahier de repères.
sion puis demander aux élèves de répondre sur leur cahier
en formulant des phrases correctes. Correction collective :
plusieurs propositions peuvent être lues. En noter une qui II. Orthographe : Le son [k] manuel p. 120
servira de référence pour ceux qui corrigent.
Connaissances et compétences
u Phase 3 : les personnages (groupes de 2 puis collectif, 10 min.)
• Repérer un phonème dans un mot.
Rappeler le nombre de soldats qui partent en exploration • Établir les correspondances entre graphèmes et phonèmes.
avec Ulysse. « Qu’arrive-t-il à certains d’entre eux ? » Deman-
der aux élèves de chercher combien de soldats restent avec 1. « Je reconnais le son » (collectif, 10 min.)
Ulysse à la fin de cet épisode. Ils doivent relever dans le texte
les phrases qui vont permettre de décompter les soldats. Cor- u Phase 1 : la préparation
riger collectivement en faisant référence au texte, puis leur Demander aux élèves de proposer des mots contenant le son [k]
demander d’émettre des hypothèses sur la suite de l’histoire : pour s’assurer de leur discrimination (jeu de « Pigeon vole »).
« D’autres soldats seront-ils dévorés ? Pourquoi ? » Localiser le son dans un mot. Proposer des mots contenant le
Compléter le tableau comparatif des caractéristiques d’Ulys- son [k] ; les élèves doivent situer la syllabe dans laquelle se
se et du Cyclope (Ulysse est rusé et courageux, le Cyclope est trouve le son.
rapide et aime le vin). Proposer le jeu du maharadjah : pour le mariage du maharadjah,
chaque élève doit apporter un cadeau contenant le son étudié.
u Phase 4 (facultative) :
le cahier d’exercices p. 67 (individuel, 5 à 10 min.) u Phase 2 : la recherche dans un texte
Lecture de la phrase. Livre fermé, demander aux élèves com-
2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte » bien de fois ils ont entendu le son [k]. Au besoin, relire une
fois la phrase. Leur faire lister oralement les mots contenant
Connaissance et compétence le son étudié.
• Les classes de mots : distinguer les adjectifs.
2. « Je cherche des mots
u Phase 1 : la découverte (individuel, 10 min.) avec le son » (collectif puis groupes de 2, 20 min.)
Noter les deux phrases au tableau. Demander aux élèves d’en- u Exercices 1 et 2
tourer le mot que l’on retrouve dans les deux phrases. Faire Lecture de la consigne de l’exercice 1. S’assurer de sa com-
remarquer sa position dans chacune d’elles (avant ou après préhension puis répartir les élèves en binômes. Ils peuvent
un nom). Puis faire lire les questions 2 et 3 de la même rubri- avoir recours au dictionnaire.

Thème 6 – La mythologie 119


Correction collective. Établir une liste des moyens de trans- lire à haute voix. Faire entourer ceux où l’on entend le son [k].
port qui pourra être complétée par la suite. Lire la consigne Faire prendre conscience de la différence avec le [], qui est
de l’exercice 2 et laisser les élèves trouver les mots. guttural (vient de la gorge).
➞ Différenciation : proposer des étiquettes qui aideront les élèves u Phase 2 : les exercices 1 et 2
les plus en difficulté.
Lecture collective de la consigne de l’exercice 1. La reformu-
3. « J’entends le son » (collectif puis individuel, 10 min.) ler pour s’assurer de sa compréhension, puis laisser les élèves
u Phase 1 : la discrimination [] / [k] / [s] recopier les mots demandés.
Mettre l’accent sur la distinction entre « ce que je vois » et ➞ Différenciation : pour certains élèves, proposer une aide à la lecture.
« ce que j’entends ». Lire la consigne de l’exercice 2. Faire lire chaque colonne
Écrire des mots (cinéma, coussin, charrette, caresse, pastèque, à voix haute. Veiller à ce que le choix de l’intrus soit bien
chorale, langue, malice, glaçon, cercle) au tableau puis les faire justifié.

Semaine 1 – Jour 3

I. Étude de texte (3) : y a essentiellement des adjectifs pour montrer le côté af-
freux, énorme et monstrueux. Résumer en demandant :
Les aventures d’Ulysse (1) manuel pp. 108-111 « Quelles parties du corps peut-on décrire pour montrer que
1. « Je m’exerce à lire le monstre est affreux ? » Faire remarquer que l’on peut par-
et à dire à voix haute » (collectif puis groupes de 2, 30 min.) ler de son visage mais aussi de sa taille… Compléter avec
d’autres propositions des élèves.
Connaissance et compétence
u Phase 2 : la recherche (groupes de 3 puis collectif, 10 min.)
• Participer à une lecture dialoguée.
Par groupes de 3, les élèves cherchent des caractéristiques
u Question 1 physiques d’un monstre imaginaire. Leur proposer de com-
pléter ces caractéristiques par des adjectifs qui accentueront
Laisser les élèves relire l’épisode individuellement et silen-
son côté effrayant. Les élèves peuvent s’aider du lexique sur
cieusement. Ressortir le tableau comparatif sur les personna-
les mots de la peur réalisé lors de la première séance sur le
ges et rappeler l’histoire.
texte. Synthèse collective, lister les mots trouvés.
Lecture de la question 1. S’assurer de sa compréhension puis
laisser un moment aux élèves pour relire le passage concerné. u Phase 3 : l’écriture (individuel, 10 min.)
Répondre à la question en justifiant par un retour au texte. Écrire au tableau le début de la phrase : À l’entrée de la ca-
S’assurer de la compréhension du mot ivre, qui sera indis- verne surgit…, puis laisser les élèves compléter en décrivant
pensable pour répondre aux questions suivantes. un monstre qui fait peur.
u Questions 2 et 3 Faire lire à haute voix quelques descriptions.
Lire les questions 2 et 3 et faire remarquer la présence des
pointillés, des mots hachés. Établir que c’est une manière à u Phase 4 (facultative) :
l’écrit de montrer un état de bégaiement. Faire déduire aux le cahier d’exercices p. 68 (individuel, 5 à 10 min.)
élèves que ce bégaiement est la résultante de son état d’ivres- Prolongements
se. Par groupes de 2, les laisser confronter leur lecture. Au
bout d’un moment, demander à ceux qui le souhaitent de • Compléter le lexique sur la peur avec les mots trouvés
proposer leur interprétation devant la classe. lors de la production.
• Les élèves peuvent également illustrer le monstre d’un
2. « Je donne mon avis » (collectif, 10 min.) camarade d’après la production écrite faite – ce qui per-
mettra de comparer les descriptions et les détails fournis.
Connaissances et compétences
• Savoir exprimer un point de vue et le justifier.
• Anticiper sur la suite d’un récit. II. Orthographe (2) : Le son [k] manuel p. 120

u Question 1 1. « J’écris le son » (collectif puis individuel, 30 min.)


Lire la question à voix haute puis laisser un temps aux élèves u Phase 1 : l’observation des différentes graphies
pour réfléchir au moyen de sortir de la caverne. Noter leurs Écrire une phrase au tableau : Le chef d’orchestre quitte les coulis-
propositions sur une affiche et leur demander d’argumenter ses, enfile un képi et va au cinéma en car. La faire lire par les élèves
leurs idées. puis faire entourer les lettres qui font le son [k]. Écrire les dif-
3. « J’écris » (collectif puis individuel, 30 min.) férentes graphies du son dans les colonnes d’un tableau et de-
mander aux élèves de trouver des mots pour chaque colonne. Ils
Connaissance et compétence peuvent faire une recherche dans l’histoire d’Ulysse (pp. 108 à
• Écrire un texte court. 110). Au besoin, ajouter d’autres graphies rencontrées (cc). Pro-
poser une dictée de mots sur l’ardoise (s’inspirer de l’exercice 3
de la rubrique « J’écris le son » p. 120).
u Phase 1 : la compréhension de l’énoncé (collectif, 10 min.)
Lire la consigne et s’assurer de sa compréhension en la fai- Lire la consigne et les phrases de l’exercice 1. S’assurer de leur
sant reformuler. Relire le passage où le Cyclope apparaît à compréhension puis laisser les élèves travailler en autonomie.
l’entrée de la caverne (ligne 17), puis noter au tableau ce ➞ Différenciation : pour les élèves en difficulté, ne pas faire reco-
qui a trait à sa description (taille, visage). Relever les mots pier toutes les phrases. Leur proposer directement celles sur lesquel-
qui font peur dans cette description. Faire constater qu’il les ils vont pouvoir entourer les différentes graphies.

120 Thème 6 – La mythologie


Lire la consigne de l’exercice 2 et faire compléter les mots. u Phase 3 : l’application de la règle
Au besoin, étoffer le tableau avec les mots complétés.
Par binômes, les élèves épellent chacun leur tour les mots de
u Phase 2 : la conceptualisation (collectif, 10 min.) la liste de l’exercice 3. Leur faire ensuite écrire chaque mot
Récapituler ce que l’on sait sur le son [k]. Réalisation d’un deux fois afin de mémoriser l’orthographe.
affichage qui restera sur les murs de la classe comme repère.
Lire la rubrique « Je retiens ». Cette règle pourra également u Phase 4 (facultative) :
être recopiée dans le cahier de repères des élèves. le cahier d’exercices p. 73 (individuel, 5 à 10 min.)

Semaine 1 – Jour 4

I. Étude de texte : u Phase 4 (facultative) :


le cahier d’exercices p. 69 (individuel, 5 à 10 min.)
Les aventures d’Ulysse (2) manuel pp. 112-115
Prolongement
1. Lecture et compréhension
• Les élèves peuvent illustrer leur résumé, chaque aventure
Connaissances et compétences d’Ulysse pouvant faire l’objet d’un même travail en vue
de réaliser un petit livret sur l’ensemble des aventures
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- d’Ulysse. L’enseignant pourra compléter ces aventures
connus et manifester sa compréhension par une reformu- avec d’autres histoires de ce voyage en se référant à un
lation, des réponses à des questions. livre donné dans la bibliographie.
• Participer à une lecture dialoguée.
• Identifier les personnages, les événements et les circons- 2. Grammaire : « J’observe les phrases du texte »
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu.
Connaissances et compétences
u Phase 1 : le résumé du texte et la découverte (collectif, 10 min.)
• Les classes de mots : distinguer les adjectifs selon leur
Demander aux élèves de résumer l’épisode 1, puis faire obser- nature.
ver les pp. 112-113. Faire constater qu’il y a deux illustrations • Connaître et appliquer la règle de l’accord entre l’adjectif
dont une qui ne semble pas être en rapport avec l’histoire qualificatif et le nom qu’il qualifie.
du Cyclope. Faire remarquer également le second sous-titre
p. 113, le lire et émettre des hypothèses sur ce deuxième
u Phase 1 : la découverte (individuel, 10 min.)
récit.
Demander aux élèves de rappeler ce qu’est un adjectif, leur
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif puis individuel, 20 min.) faire trouver des exemples et ressortir l’affiche réalisée lors
de l’étude de cette notion.
Demander aux élèves de lire silencieusement les pp. 112-
113. S’assurer de la compréhension du vocabulaire, aussi Écrire au tableau la phrase de l’exercice 1. Leur demander
bien des notes en marge du texte que les autres mots ou ex- d’identifier l’adjectif et de déterminer le nom qu’il qualifie.
pressions. Poser des questions afin d’évaluer la compréhen-
sion du texte : « Comment le Cyclope appelle-t-il Ulysse ? u Phase 2 : la recherche (collectif, 20 min.)
Pourquoi les autres cyclopes ne comprennent-ils pas Poly- Lire la consigne de l’exercice 2 et demander aux élèves de
phème ? Pourquoi se déplace-t-il à tâtons ? Grâce à qui Ulys- répondre. Observer les différentes propositions, puis faire
se et ses hommes arrivent-ils à sortir ? Que se passe-t-il sur remarquer ce qui a changé (au féminin, l’adjectif prend
l’île des Lestrygons ? Que découvrent les éclaireurs à l’escale un e). Proposer d’autres adjectifs à transformer au féminin
suivante ? » (petit, grand, noir, géant, joli, puissant). Lecture de la consigne
Lire les questions 1, 2, 3 et 4. S’assurer de leur compréhen- de l’exercice 3 ; faire constater qu’au pluriel, l’adjectif aussi
sion et laisser un temps aux élèves pour répondre individuel- prend la marque du pluriel.
lement sur leur cahier. Veiller à la formulation. Procéder à
u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
une correction collective : faire lire plusieurs propositions
des élèves et noter une formulation qui pourra servir de mo- Faire récapituler ce qui vient d’être vu sur les adjectifs. Noter
dèle à ceux qui corrigent. les phrases des élèves au tableau puis les faire recopier dans
leur cahier de repères. Faire lire l’encadré récapitulatif.
u Phase 3 : la synthèse (groupes de 3 puis collectif, 20 min.)
u Phase 4 : l’application de la règle (collectif, 10 min.)
Demander aux élèves d’écrire en 4 ou 5 phrases un résumé de
l’aventure d’Ulysse avec le Cyclope. Lecture des différentes Proposer plusieurs groupes nominaux et demander aux élè-
productions. ves de remplacer le nom masculin par un nom féminin ou
vice versa (un petit chat, un grand garçon, le gentil géant). Leur
➞ Différenciation : pour les élèves en difficulté, une activité moins proposer ensuite de les écrire au pluriel.
difficile peut être proposée en travaillant sur le sens de l’histoire,
consistant à remettre dans l’ordre des phrases résumant l’aventure Demander aux élèves d’indiquer le genre et le nombre
avec le Cyclope. d’autres groupes nominaux écrits au tableau (un sorcier fu-
rieux, la cabane verte, les terribles orages). Faire justifier les ré-
Reprendre le tableau comparatif d’Ulysse et du Cyclope et ponses.
ajouter une colonne qui concernera la magicienne Circé. Fai-
re chercher les éléments de la p. 113 qui servent à la décrire u Phase 5 (facultative) :
(femme divine, voix charmante, beauté envoûtante). le cahier d’exercices p. 70 (individuel, 5 à 10 min.)

Thème 6 – La mythologie 121


Semaine 2 – Jour 1

I. Étude de texte (2) : u Phase 1 : l’accroissement du vocabulaire


Les aventures d’Ulysse (2) manuel pp. 112-115
Lecture de la consigne de l’exercice 1. S’assurer de sa com-
préhension puis laisser un temps aux élèves pour relire le
1. Lecture et compréhension passage. Lecture à haute voix puis recherche des mots qui
désignent la magicienne : la déesse magicienne, la magicienne,
Connaissances et compétences
la déesse, l’enchanteresse. Faire expliquer ces termes. Élaborer
• Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots in- un lexique sur la magie puis lire la consigne de l’exercice 2.
connus et manifester sa compréhension par une reformu- Laisser les élèves relever les mots, rappeler leur sens puis
lation, des réponses à des questions. compléter le lexique : contrepoison, breuvage, baguette, enchan-
• Participer à une lecture dialoguée. tements, maléfices, onguent magique. Par groupes de 2, faire
• Identifier les personnages, les événements et les circons- chercher d’autres mots sur la magie ; les élèves peuvent avoir
tances temporelles et spatiales d’un récit qu’on a lu. recours au dictionnaire pour vérifier le sens d’un mot.
u Phase 2 (facultative) : le cahier d’exercices pp. 69-70
u Phase 1 : le résumé du texte et la découverte (collectif, 10 min.)
Demander aux élèves de rappeler le début de l’histoire de Cir- Prolongements
cé : « Qui est-elle ? Où vit-elle ? Que fait-elle aux hommes ? » • Une fiche établissant un lexique des mots de la magie peut
Faire observer l’illustration p. 114 et travailler l’émission d’hy- être donnée aux élèves dans leur cahier de repères afin
pothèses. Si nécessaire, poser les questions : « Qui voit-on ? Qui qu’ils s’en servent comme outil.
est le personnage avec la cape ? » Le faire décrire, constater qu’il • Ils peuvent également, lors des moments de transition ou
est plus grand qu’Ulysse : « Pourquoi ? Quels sont les personna- en arrivant le matin, inventer une phrase et l’écrire avec
ges importants dans la mythologie autres que les héros ? » l’un des mots – ce qui permettra de s’assurer de la compré-
En déduire que les dieux et héros sont très étroitement liés hension et bonne utilisation de ceux-ci.
dans les récits de la mythologie.
Faire lire silencieusement le texte p. 114.
u Phase 2 : « Je comprends » (collectif puis individuel, 20 min.) II. Poésie :
S’assurer de la compréhension du vocabulaire, aussi bien des Heureux qui comme Ulysse manuel p. 130
notes en marge du texte que des mots ou expressions dans le
texte. Travailler la compréhension en posant des questions sur Connaissances et compétences
le texte : « Pourquoi Ulysse s’enfonce-t-il à son tour dans l’île ? • Repérer les spécificités d’une écriture poétique : les rimes
Qui est le personnage de l’illustration avec Ulysse ? Que dit- et le rythme.
il à Ulysse ? Que doit-il prendre pour se protéger ? Que doit • Participer à une lecture dialoguée : articulation correcte,
promettre Circé à Ulysse ? Comment les hommes sont-ils déli- fluidité, respect de la ponctuation, intonation appropriée.
vrés ? Combien de temps Ulysse reste-t-il avec ses hommes sur • Dire de mémoire un poème.
cette île ? » Exiger des élèves qu’ils répondent par des phrases
et qu’ils justifient leurs réponses par un retour au texte. u Phase 1 : la découverte (individuel puis collectif, 10 min.)
Lire les questions 5, 6, 7 et 8. S’assurer de leur compréhension
Laisser les élèves découvrir silencieusement le texte, puis po-
et laisser un temps aux élèves pour répondre sur leur cahier.
ser les questions : « De quel type de texte s’agit-il ? Qui l’a
Veiller à la formulation. Procéder à une correction collective :
écrit ? Quel est son titre ? Combien comporte-t-il de strophes ?
faire lire plusieurs de leurs propositions et noter une formula-
Ont-elles la même longueur ? » Noter les réponses au ta-
tion qui pourra servir de modèle à ceux qui corrigent.
bleau.
➞ Différenciation : les élèves en difficulté peuvent faire le travail Faire lire les références en bas de la page et faire remarquer
en binômes ou, au préalable, surligner dans le texte (sur une photo- que ce sont les paroles d’un poème mis en chanson.
copie) les phrases qui permettent de répondre à la question.
u Phase 2 : la lecture à voix haute (collectif, 10 min.)
u Phase 3 : la synthèse (groupes de 3 puis collectif, 20 min.)
Deux démarches sont possibles selon le niveau de la classe :
Demander aux élèves de résumer en 4 ou 5 phrases l’épisode
– soit la lecture est faite préalablement par l’enseignant pour
de Circé la magicienne. Lecture des différentes productions.
faciliter la compréhension ;
Établir un parallèle avec l’histoire du Cyclope sur la construc-
– soit la lecture est faite successivement par plusieurs élèves.
tion du récit : une situation initiale avec un lieu particulier
(une île à chaque fois), un personnage perturbateur (le Cy- u Phase 3 : le travail sur la compréhension (collectif, 20 min.)
clope, la magicienne), le héros qui intervient (Ulysse est Affiner la compréhension par des questions sur la première
rusé), le dénouement puis le départ. moitié du poème : « Que dit-on sur Ulysse ? Quel est le lien
u Phase 4 (facultative) : entre Ulysse et la liberté ? Qu’est-ce qui rend belle la liberté
le cahier d’exercices p. 69 (individuel, 5 à 10 min.) pour le poète ? Où vivait le poète ? Comment est décrite la
Provence ? (La situer sur une carte de France et au besoin
Prolongement apporter des photos de cette région.) » Attirer l’attention sur
• Construire un tableau récapitulant ces épisodes avec les dif- la construction du poème : la 1re strophe fait référence au
férentes étapes que les élèves pourront remplir et conserver. voyage d’Ulysse, les strophes 2 et 3 sont plus courtes et par-
lent de liberté, la 4e strophe est ancrée dans la vie de l’auteur
2. Vocabulaire : (ma Provence et moi). On retrouve la même structure dans la
« Je découvre les mots du texte » (collectif, 30 min.) seconde partie de la chanson.

Connaissance et compétence u Phase 4 : la lecture à plusieurs voix (collectif, 10 min.)


Demander aux élèves de chercher des moyens de dire, de
• Travailler sur un champ sémantique (la magie).
jouer cette première partie d’une manière vivante. Faire dire

122 Thème 6 – La mythologie


chaque strophe par des élèves différents. Puis les aider à ap- u Phase 5 : la copie (individuel, 10 min.)
prendre la poésie. Faire copier aux élèves la première partie de la poésie avec
soin et application.

Semaine 2 – Jour 2

I. Étude de texte (3) : décrire les étapes. Insister sur le côté magique de la transfor-
mation ; les élèves doivent faire preuve d’originalité et d’ima-
Les aventures d’Ulysse (2) manuel pp. 112-115 gination. Par groupes de 2, ils écrivent une recette.
1. « Je m’exerce à lire u Phase 3 : la synthèse (collectif, 10 min.)
et à dire à voix haute » (collectif puis groupes de 2, 30 min.)
Demander à certains groupes de lire leur écrit à la classe.
Connaissance et compétence Remarquer si les élèves ont bien respecté les règles d’écriture
propres à la recette.
• Participer à une lecture dialoguée.
u Phase 4 (facultative) :
u Questions 1 et 2 le cahier d’exercices p. 70 (individuel, 5 à 10 min.)
Demander aux élèves de rappeler tous les signes de ponctua- Prolongement
tion qu’ils ont déjà rencontrés lors de leurs différentes lectu-
res. Les noter sur une feuille puis définir le rôle, la fonction • Après avoir fait illustrer chaque recette par les élèves, les
de chacun (« . » = arrêt ; « , » = respiration ; « ? » et « ! » = regrouper dans ce qui sera le livre de recettes de la classe.
voix qui monte…).
Lire la question 1. S’assurer de sa compréhension puis lais-
ser un temps aux élèves pour relire le passage demandé (li- II. Orthographe : Le son [j] manuel p. 121
gnes 1 à 5).
Connaissances et compétences
Lister les ponctuations dans l’extrait et faire expliciter la
• Repérer un phonème dans un mot.
manière dont les élèves vont en prendre compte dans leur
lecture en faisant justifier par un retour au texte. • Établir les correspondances entre graphèmes et phonèmes.
Lire la consigne de la question 2 ; laisser un temps aux élèves
pour qu’ils s’entraînent par groupes de 2 puis laisser ceux qui 1. « Je reconnais le son »
ont envie de présenter leur lecture le faire à voix haute. u Phase 1 : le rappel (collectif, 5 min.)

2. « Je donne mon avis » (collectif, 10 min.) Demander aux élèves de rappeler les différentes graphies du
son [j], les noter au tableau.
Connaissance et compétence Pour chaque graphie, leur faire rechercher un mot qui servira
• Savoir exprimer un point de vue et le justifier. de mot-référent.
u Phase 2 : la recherche du son
u Questions 1 et 2 dans une phrase (collectif, 10 min.)
Lire la question 1. Laisser un temps de réflexion aux élèves. Lire à voix haute l’extrait proposé. Les élèves ont le livre fer-
Faire rechercher dans d’autres histoires (les contes notam- mé ; leur demander combien de fois ils ont entendu le son [j].
ment) les maléfices utilisés par les magiciens ou sorciers : Au besoin, faire une relecture. Puis leur faire lister oralement
la pomme empoisonnée (Blanche Neige), la piqûre de la que- les mots contenant le son étudié.
nouille (La Belle au bois dormant)…
Écouter les arguments de chacun, faire valider les justifica- 2. « Je cherche
tions par la classe. Puis lecture de la question 2. Faire recher- des mots avec le son » (collectif puis groupes de 2, 20 min.)
cher dans le texte le passage qui en parle (lignes 56 à 58). Re- u Exercices 1 et 2
lancer le débat en posant des questions : « Sait-on qui vit au Demander aux élèves de proposer des mots avec le son [j]
palais avec Circé ? Pourquoi les bêtes restent-elles avec Circé ? pour s’assurer de leur discrimination (jeu de « Pigeon vole »).
Pourquoi les hommes n’auraient-ils pas envie de rester ? » Localiser le son dans un mot, proposer des mots contenant
le son [j] ; les élèves doivent situer la syllabe dans laquelle se
3. « J’écris » (collectif puis individuel, 30 min.)
trouve le son.
Proposer le jeu du maharadjah : pour le mariage du mahara-
Connaissance et compétence djah, on apporte un cadeau contenant le son (en disant le mot).
• Concevoir et écrire une recette de manière autonome. Lecture de la consigne de l’exercice 1. S’assurer de sa com-
préhension puis mettre les élèves en binômes ; ils peuvent
u Phase 1 : la lecture avoir recours au dictionnaire.
et la compréhension de l’énoncé (collectif, 10 min.) Corriger collectivement, puis établir une liste de verbes
Demander aux élèves de quoi est constituée une recette. Rap- contenant le son étudié : noyer, nettoyer, balayer, rayer, briller,
peler au tableau les différents éléments (ingrédients, ustensiles, plier, rouiller… Noter les verbe