Vous êtes sur la page 1sur 2

flyer manifs mai 2008 12/05/08 22:57 Page 1

Manifestation de La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme

POUR LE RESPECT
DES DROITS DE L’HOMME
EN PSYCHIATRIE !
En France
• 120 000 enfants et adolescents prennent des antidépresseurs pouvant conduire au
suicide ou à la violence,
• plus de 76 000 personnes sont internées sous contrainte chaque année (Direction
Générale de la Santé),
• au moins 70 000 séances d'électrochocs sont réalisées chaque année (Etude de
l'association nationale des anesthésistes).

Nos revendications
Nous demandons des réformes dans le domaine de la santé mentale :
• interdiction des tests de dépistage des troubles mentaux dans les écoles,
• interdiction des traitements par électrochocs,
• réforme de la loi sur les internements afin d'éviter les hospitalisations arbitraires.
flyer manifs mai 2008 12/05/08 22:57 Page 5

Les faits
• La France, avec 76 814 personnes hospitalisées sous contrainte en 2003 (derniers
chiffres disponibles auprès de la Direction Générale de la Santé), est un des pays au
monde qui recourt le plus aux internements psychiatriques forcés. Ces derniers ont
plus que doublé entre 1992 et 2003.

• Une étude récente évalue le taux de “guérison” en psychiatrie à moins de 1 %.

• Malgré ces piètres résultats, le budget annuel de la psychiatrie s'élève en France à


14 milliards d'euros en 2005, soit près de 10 % des dépenses de santé.

• En France, 21,4 % de la population a été sous psychotrope au cours des 12 derniers


mois contre 5,9 % en Allemagne ou 13,7 % en Italie (étude ESEMeD 2001-2003).

• La moitié des personnes consommant des antidépresseurs et les deux tiers des
personnes consommant des anxiolytiques et des hypnotiques ne présentent pas de
troubles psychiatriques relevant d'une indication connue (rapport OPEPS). Les campagnes
d'information sur ce sujet restent pourtant bien timides, malgré les économies à réaliser.

• En France en 2004, à 18 ans, 5 % des garçons et 10 % des filles ont fait l'objet d'une
prescription de psychotropes (étude CANAM).

• Plus de 15 000 enfants sont sous Ritaline, un dérivé amphétaminique dont les effets
sont similaires à ceux de la cocaïne.
supérieur, mais étrangement, il n'existe aucune statistique officielle sur leur nombre.

Réagissez, visitez notre site internet www.ccdh.asso.fr


Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
pour visionner les clips vidéo et signez notre pétition
pour la protection de l’enfance contre les abus psychiatriques.
Si vous avez été victime ou si vous connaissez des victimes d'abus psychiatriques, contactez
la CCDH* Auvergne pour témoigner :
Téléphone : 06 64 19 35 30
Email : ccdhauvergne@free.fr

* Marques déposées. © 2008 CCDH. Tous droits réservés. CCDH et le logo de CCDH sont des marques déposées appartenant
à Citizen Commission for Human Rights International et utilisées avec sa permission.

Témoignez contre les abus psychiatriques, ce sont des actes condamnables !