Vous êtes sur la page 1sur 1

CC

COMMUNIQUE DU LKP
RELATIVE AU PASSAGE DU NUAGE RADIOACTIF SUR LA GUADELOUPE

« La Martinique et la Guadeloupe devraient être les premières terres françaises


touchées par les particules radioactives ». C’est par cette phrase que TF1
annonçait ce samedi 19 Mars le passage du nuage radioactif en provenance du
Japon sur nos deux pays dans l’indifférence générale.

En 1986, le Gouvernement français déclarait que le nuage de Tchernobyl s’était


arrêté aux frontières de la France. Aujourd’hui, aucune mesure n’ayant été prise
tant au niveau de la prévention que de l’information, le préfet Fabre nous dira
sans doute que les particules sont tellement dispersées qu’elles ne présentent
aucun risque pour la santé. D’autant plus qu’il n’y a à ce jour aucun détecteur ni
de balise de détection installé dans la zone.

Cette situation met en exergue, une fois de plus, l’inconséquence et


l’incompétence des autorités en charge de ce pays. Pour rappel, la cour des
compte avait, dans un récent rapport, mis en lumière l’insuffisance des
équipements et la faiblesse des systèmes de prévention dans le cadre du plan
séisme Antilles.

Il est vrai que la seule préoccupation des élus et des autorités est la lutte contre un
fléau plus grave : le LKP

TRAVAILLEURS, CHÔMEURS, JEUNES, RETRAITÉS,


C’EST EN PRENANT LE CHEMIN DE LA LUTTE QUE NOUS ACCÉDERONS À PLUS DE JUSTICE ET D’ÉQUITÉ.

En conséquence, Le LKP invite les Travailleurs et le Peuple de Guadeloupe à


participer aux meetings d’information :

• MARDI 22 MARS À 19H00 : MAWCHÉ • VENDREDI 25 MARS A 19H00 :


LÉMANG O KANNAL. GOZYÉ (SENFÉLIS OWA BOULANJRI
LA)

GWADLOUP SÉ TAN NOU, GWADLOUP A PA TA YO

LKP - Lapwent - le 21maws 2011