Vous êtes sur la page 1sur 10
26 CAHIER DE REGIE - CONSTANTIN STANISLAVSKI 4. Interrompre la réverie, André parait 4 la porte. II étend la main et prend sa cravate, baise la main d'rina, elle fait son apparition, I'embrasse, s‘approche en fredonnant de Macha, regarde ce qu'elle lit, 'embrasse, et, tout en fredonnant, va vers la loggia avec entrain. Olga continue , quand elle s‘en retourne. 5. Macha sifflote. Bruit de pas et de conversation (8 voix basse) de Touzenbach, Tchéboutykine et Saliony. lls entrent a droite (du public) et vont autour de la table ronde . 6. Pause. Elle reprend son activité antérieure. Irina aussi. 7. Pause. Méme jeu: Macha siffle, conversation de Tchéboutykine, Touzenbach et Saliony. Anfissa apporte la vaisselle, fait du bruit 4 la table 8. Olga se secoue, va 4 une étagére, y prend un nouveau paquet de cahiers, et laisse les cahiers corrigés sur I’étagere. 9. En méme temps qu’elle trie les cahiers. LES TROIS SCEURS - ANTON TCHEKHOV IRINA A quoi bon se souvenir !* Derriére les colonnes, dans la salle, 4 cété de la table, apparaissent le baron Tou- zenbach, Tcheboutykine et Saliony.* OLGA Aujourd’ hui, il fait doux, on peut laisser les fenétres grandes ouvertes, mais les bouleaux n'ont pas encore de feuilles. ° Pére a recu une brigade, il a quitté Moscou avec nous, il y a onze ans et, je m’en souviens parfaitement, au début du mois de mai, a cette époque de l'année, a Moscou, tout est déja en 27 fleur, et tiéde, inondé de soleil. Ca remonte a onze ans, et je revois tout la-ba: comme si c’était hier que nous étions partis. Mon Dieu ! Je me suis réveillée ce matin, j/ai vu cette masse de lumiére, j'ai vu le printemps, la joie s'est mise 4 remuer au fond de mon ame, avec passion jai voulu retrouver notre pattie.” TCHEBOUTYKINE Compte li-dessus! TOUZENBACH Mais oui, sornettes.* Macha, songeuse, penchée sur son livre, sifflote doucement une chanson. OLGA Ne siffle pas, Macha. Comment peux-tu?? Pause. Parce que, moi, je suis au lycée tous les jours, et aprés ca je donne des lecons, jusqu’au soir, 'ai tout le temps mal a la téte, je me dis toujours que cest comme si j‘avais déja vieilli. Et c'est vrai, chaque jour depuis quatre ans que je 28 CAHIER DE REGIE - CONSTANTIN STANISLAVSKI 10. Olga va dans la loggia et en passant elle prend quelques petits fours sur le piano. Elle en fourre un dans la bouche d'trina. Celle-ci le prend, continue son travail avec les cages. 11. Remarque de 'auteur 12, Pause. Passage d’Anfissa qui apporte 4 André des bottes nettoyées et des vétements. Conversation derriére les portes. 13. Remarque de I’auteur. 14, Irina se penche a la fenétre et verse de l'eau d'un récipient (dans la cage). Anfissa passe dans l'autre sens 15. Avec admiration pour elle, comme une mere ou une sceur ainée. Elle se léve et embrasse Irina d’un air protecteur.