Vous êtes sur la page 1sur 4

UNIVERSITE CHOUAIB DOUKKALI MASTER RECHERCHE

FACULTE DES LETTRES ET DES


SCIENCES HUMAINES Etudes interculturelles

EL JADIDA Année universitaire

Initiation à la méthode philosophique


Compte rendu

Préparé par : Bammou Lahcen


Initiation à la méthode philosophique, est aux éditions Payot-poche,
2006.

1. Biographie de l’auteur :
Carl jasper (1883-1969) est un philosophe et professeur à l’université de
Heidelberg, puis à celle de Balle en 1947.c’est un philosophe
existentialiste, ayant élaboré le système le plus abouti de la métaphysique.
En somme, il a écrit plusieurs ouvrages théoriques ; analyse de l’histoire
et notamment étude et vulgarisation de la philosophie. En outre, elle a
tenté de traiter quelques questions inhérentes à notre temps.

2. Résumé :

Initiation à la méthode philosophique est un ensemble de séries


d’émissions radiodiffusées. Même si la race humaine a peuplé la terre cela
fait belle lurette, il reste beaucoup de choses à expliquer, voire à élucider
dans ce monde mystérieux. Certes, il est probant que la science a permis,
d’expliquer d’innombrables phénomènes, une pléthore de mystères, mais
il faut appréhender le monde à partir de lui-même et non à partir de sa
matière. La science a fait beaucoup de progrès ce qui lui reste encore c’est
d’expliquer l’unité de la nature universelle, le rapport du tout au un, et que
seule une méthode philosophique rigoureuse peut le faire, car elle met
l’accent sur l’expérience d’un amour du monde et non une connaissance
du monde.

La présence des êtres humains sur la terre est très ancienne. Notre
histoire a six mille ans, ce n’est qu’une minute par rapport à l’histoire non
écrite, c’est une fraction de seconde vue l’immense quantité temporaire,
écoulée sans être éternisée. L’histoire de l’homme est un miracle, la vie
est accident, que sait-on peut être cet accident s’est produit sur d’autres
planètes, dans d’autres galaxies.

Jasper s’explique sue les origines historiques de la philosophie, il aborde


également ce rapprochement entre la science moderne et l’empirisme,
pour lui la transcendance est «ce qu’est au-delà le monde physique» la
transcendance est une absence d’objectivité. Il faut revoir la vraie essence
de l’objectivité et de la subjectivité.

L’existence est une expérience intime et indéfinissable, elle concourt


dans le façonnement d’un moi capable de faire face à tous les avatars de la
vie. Jasper rejette complètement la notion de Dieu, mais il mène en même
temps une réflexion sur le mysticisme chrétien, l’économie, les
institutions politiques, la science moderne sont trop dangereuses pour
l’homme moderne parce qu’ils le séparent de sa vraie nature.

3. Avis personnel :
Une fois la lecture de cet article est achevée, on a l’impression que notre
façon de percevoir la réalité a changé, le style est très accessible, la
lecture de l’article exige un effort supplémentaire de concentration, elle
téléporte dans un univers fait d’idées sublimes. Durant la lecture Jasper
désigne la science d’être incapable d’expliquer des phénomènes et que
seule la philosophie peut le faire, il ne donne pas d’exemples concrets
pour mieux argumenter cette comparaison pareillement, comment les
institutions politiques aliènent-elles l’individu ?