Vous êtes sur la page 1sur 1

LETTRE OUVERTE

-Débat sur la laïcité-


Contexte
En cette période dite de débat sur la laïcité, il nous a semblé important d'exprimer un autre point
de vue que celui repris en boucle sur cette question.

Remettre la laïcité dans son contexte historique et philosophique


Le débat initial était censé porter sur la laïcité. On a pu observer très rapidement qu'il s'est
résumé à la sécularisation ne retenant que la loi de 1905 et plus particulièrement la séparation de l'église
et de l'État. On assiste aujourd'hui à une dérive qui nous amène non plus à s'inscrire dans le respect des
confessions à partir du moment où elles restent dans la sphère privé, mais à stigmatiser une religion en
particulier.
Il nous paraît important de replacer la laïcité dans son contexte historique et philosophique. De
nombreux républicains se retourneraient dans leurs tombes s'ils assistaient à cette scène qui nous est
donné à voir. La laïcité s'inscrit dans l'histoire des lumières. Les laïcs ont ainsi amené la révolution
française et le peuple à prendre sa destinée entre ses mains. La laïcité s'inscrit dans l'histoire de
l'émancipation des individus. La philosophie laïque se reconnaît dans la construction de citoyens libres,
dotés d'un esprit critique et exerçant leur libre-arbitre. La laïcité, c'est l'autonomie des individus. Elle en
respecte la diversité au niveau des opinions et des confessions, tout en concevant la liberté religieuse à
partir du moment où elle s'inscrit dans l'espace privé.

La casse du service public d'Éducation


Une société qui se dit laïque a pour mission d'éduquer ses citoyens afin de leur permettre d'être
libre, autonome et doté de sens critique. Aujourd'hui nous ne pouvons que constater la casse du service
public d'Éducation de la République. L'École, les associations complémentaires de l'École et les
associations de jeunesse et d''Éducation populaire souffrent d'un manque d'intérêt politique pour
l'éducation des citoyens et d'un manque cruel de moyens.

Poser aujourd'hui un débat sur la laïcité ne peut être accueilli que positivement. Faudrait-il
encore ne pas l'instrumentaliser et poser véritablement le débat. L’enjeu actuel de la laicité est ainsi
l’institution d’un citoyen autonome et donc la sauvegarde et le développement d’un service public
d'Éducation.

« Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance »

Abraham LINCOLN