Vous êtes sur la page 1sur 19

SOMMAIRE

1- OBJET
2- DOMAINE D’APPLICATION
3- DESCRIPTION DE LA PROCEDURE
4- ASSIETTE DE STOCKAGE
5- RANGEMENT ET IDENTIFICATION
6- PREPARATION DE L’AIRE DE STOCKAGE TUBES
7- SITE DE STOCKAGE
8- CONDITION DE STOCKAGE MANUTENTION ET TRANSPORT
DES TUBES EN ACIER
9- AIRE DE STOCKAGE
10- CALAGES DES TUBES
11- FOURNITURES
12- TRANSPORT
13- MANUTENTION
14- STOCKAGE DES TUBES
15- GENERALITES
16- PRESERVATION
17- DOCUMENT DE REFERENCE
18- TRANSPORT ET STOCKAGE DU MATERIEL
19- MANUTENTION DES TUBES DE LIGNE ET DU MATERIEL
20- INSPECTION PRELIMINAIRE AVANT PRISE EN CHARGE
21- TRANSPORT
22- PREPARATION DES STOCKAGES TEMPORAIRES DE TUBE
23- DECHARGEMENT DES TUBES SUR LES STOCKAGES TEMPORAIRES
24- AUTRE MATERIEL ET EQUIPEMENT
25- ACTIVITE D’INSPECTION DANS UNE TUBERIE.
26- SYSTEME DE MANAGEMENT QUALITE.
27- PRODUCTION DE TUBES (INSTALLATION TUBES SPIRALES
28- RECEPTION DE TUBES
29- CONTROLE ET RECEPTION DES TUBES ET ACCESSOIRES
30- CONTROLE ET RECEPTION DES REVETEMENTS
31- MOYENS MATERIELS UTILISES POUR LA MANUTENTION TRANSPORT ET
STOCKAGE TUBES
32- PREPARATION DES STOCKAGES TEMPORAIRES DE TUBE.
33- DECHARGEMENT DES TUBES SUR LES STOCKAGES TEMPORAIRES :
34- MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS DURANT LA PERIODE DE STOCKAGE
35- CONDITIONS DE TRANSPORT DE MATERIELS
36- MATERIELS UTILISES
37- RECOMMANDATIONS

1/19
1. OBJET :
La présente procédure décrit les étapes et conditions à appliquer durant les opérations
de livraison des tubes, elle a pour objet de définir les conditions exigées pour procéder à
la manutention et au stockage des tubes permettant une gestion pratique et de
préservation efficace de la qualité du produit stocké.

2. DOMAINE D’APPLICATION :
Cette procédure s’applique pour la manutention, stockage et préservation des tubes
conformes.
La présente procédure s’applique a tout produit fini conforme ;

3. DESCRIPTION DE LA PROCEDURE :
Exigences requises de manutention :
La livraison est concrétisée par le chargement du tube conforme sur le camion du client.
La livraison qui marque l’aboutissement du contrat et satisfaction du client est
caractérisée par son exécution en présence obligatoire des deux représentants (du
fournisseur et du client).
Les conditions nécessaires pour opérer à la livraison du produit conforme :
La disposition du produit fini identifie et bien rangé.
La disponibilité des listes de tubes réceptionnés dûment signées par le représentant du
client.
La présence du camion du client aménagé de berceau adéquat.
La présence des repentants du client et du fournisseur (agent assurance qualité).
Rouleaux de convoyeurs habillés.
Crochets des élingues et palonnier protégé au téflon tendre.
Avance lente assurée au niveau de la grue, pont et palonnier.
Des signaux doivent être adopté entre les personnes actionnant l’équipement, et ceux
qui dirigent l’opération de levage.

ASSIETTE DE STOCKAGE :
Terrain nivelé et propre.
Support de stockage en bois, protége par tapis de PE pour les tubes revêtus.
Cales de blocage latéral en bois.
Trombones aux extrémités de la rangée au sol.
Les tubes seront rangés par lot et par épaisseur accessible au minimum d’un cote de la
pile, le nombre de rangée sera déterminé en fonction du diamètre des tubes identifies.
L’identification permet d’assurer un bon stockage tel que le désherbage, le sablage,
l’entretien de la piste de servitude.
Les opérateurs doivent appliquer strictement la procédure particulière du domaine.
Facteur humain pontiers et grutière formé spécifiquement.
Une seul meneur d’opération, le préparateur expédition, de chargement livraisons et
ordonnancement de camion grue et pont.
4. DOCUMENT DE REFERENCE :

2/19
Manuel qualité, au niveau de la structure ou du département de la région concernée par
le parc de stockage.
RANGEMENT ET IDENTIFICATION :
Les tubes sont rangés par lot de produit et commande unique accessible au minimum
d’un coté de la pile.
Les tubes de même qualité, même commande sont identifiés par la couleur et nombre
d’anneau.
Les gisements, pile et aires de stockage sont identifiés.
Le nombre de rangée est détermine en fonction des dimension des tubes.

EXECUTION DE LA LIVRAISON :
Avant son chargement sur camion le tube est présenté au représentant du client pour
ultime contrôle visuel, le moment ou l’agent préparateur expédition relève les
identifications sur le corps du tube.
Le tube n’est chargé qu’après l’accord du représentant du client.
En cas de légères rectifications ou réparation, elles sont exécutées sur site, ensuite le
tube est représenté au représentant du client pour donner son accord de chargement.
Le préparateur expédition élabore le bordereau de chargement ou il inscrit les données
relevés et vérifiées sur tube et sur document (liste de tube réceptionné).
Le bordereau de chargement est visé par l’agent préparateur expédition et par le
représentant du transporteur ou du client.

3/19
PREPARATION DE L’AIRE DE STOCKAGE TUBES
- SITE DE STOCKAGE

- préparer l’aire de stockage (nivellement, drainage, etc..) soit une surface de 7.05
hectares.
- Assurer le déchargement, l’entreposage et le stockage des tubes à l’aire de stockage.
- Fournir les traverses et cales en bois et les néoprènes pour les opérations de
stockage. Ces traverses et cales seront la propriété du Maître de l’Ouvrage et devront
être conservées dans de bonnes conditions (le calage se fera sur rangées doubles de
cales au minimum).
- Assurer le gardiennage du site de stockage.
- l’Entrepreneur s’engage à respecter les conditions ci-dessous indiquées pour les
opérations de manutention, transport et stockage.
- Les tubes doivent être saisis à l’aide de crochets munis de protecteurs afin d’éviter tout
endommagement des parois du revêtement et des extrémités des tubes.
- Les tubes chargés sur camions ou wagons doivent être attachés avec des sangles en
nylon afin d’éviter tout endommagement de l’enrobage.
- Les tubes seront stockés en lots définis selon leur épaisseur et signalés par des
panneaux comportant l’épaisseur de chaque lot.
- L’intervalle entre les lots de tubes doit permettre la libre orientation de camions et/ou
engins de manutention sans causer de dommage aux tubes stockés.

- Toute avarie constatée sur les tubes fera l’objet de l’établissement d’un procès –
verbale qui sera signé contradictoirement par les représentants des deux parties.
Ce procès -verbal doit relater les circonstances de cette avarie.

- L’Entrepreneur s’engage à assurer une cadence continue et régulière d’enlèvement de


tubes du port de …..………….. et de l’usine de ……. ……………pour les acheminer vers
le site de stockage prévu.

4/19
CONDITION DE STOCKAGE MANUTENTION ET TRANSPORT
DES TUBES EN ACIER

1- AIRE DE STOCKAGE :

L’aire de stockage doit être terrassée et nivelée sur toute sa surface, avec drainage des
eaux pluviales. Partout ou le terrain n’est pas assez compact, il est nécessaire de faire
un épandage de tuf et compacté sur 10 cm d’épaisseur.

La location de l’aire de stockage est à la charge du Maître de l’ouvrage.

L’entretien de l’aire de stockage est à la charge de l’entrepreneur jusqu'à la date de


transfert des tubes au constructeur.

2- CALAGES DES TUBES :

Les tubes reposent sur les traverses lesquelles sont supportées par des cales.
Les tubes ne doivent pas reposer par terre (à même le sol).
Aucun contact avec le sol n’est toléré. L’Entrepreneur fera son affaire pour maintenir
toutes les rangées des tubes soulevés du sol par les moyens de calage adéquats. Ce
calage ne doit pas porter préjudice à la qualité des tubes et leur revêtement.
L’utilisation des traverses en bois nécessite d’insérer entre les traverses en bois (ou les
cales) et le tube un coussin en matière souple (tel que les feuilles de néoprène) en
épaisseur (10mm) suffisante pour éviter tout dommage du revêtement.
Le calage du tube doit permettre de la maintenir à 30 cm au minimum du sol même
après les périodes de pluie.
Dans le cas d’enfoncement des cales, l’entrepreneur fera à ses frais le recalage des
tubes en prenant toutes les précautions mentionnées ci-dessus.

3- FOURNITURES :

La fourniture des cales des traverses et des feuilles de néoprène sont à la charge de
l’entrepreneur (les feuilles de néoprène sont à insérer entre la première rangée des
tubes et les traverses).
Les feuilles de néoprène doivent faire l’objet d’approbation du Maître de l’Ouvrage avant
placement de toute commande.
A charge de l’entrepreneur d’effectuer ses prospections et de présenter des échantions
au Maître de l’Ouvrage pour lui permettre de donner son avis ou son approbation.

5/19
4- TRANSPORT :

Tous les moyens de transport sont à la charge de l’entrepreneur.


Les camions destinés au transport doivent être équipés de berceaux adaptés aux tubes
en acier revêtus.
Les wagons seront aménages pour le transport de tubes en acier revêtus.
Un camion ou wagon prototype doit être présenté au Maître de l’Ouvrage pour son
approbation avant le lancement des opérations de transport.

5- MANUTENTION :
Toutes les opérations de manutention des tubes sont à la charge de l’entrepreneur.
Les crochets ou tous autres moyens doivent être adéquats pour préserver la qualité des
tubes, des chanfreins et des revêtements (crochets revêtus de téflon ou néoprène).
Un prototype de moyen de manutention doit être présenté au Maître de l’ouvrage pour
son approbation avant de commencer toute opération de manutention.

6. STOCKAGE DES TUBES :


Les tubes seront stockés sur trois (03) rangées en hauteur.

7- GENERALITES :

A. lors du déchargement des tubes des navires, une expertise doit être effectuée par
un expert agréé par les assurances. A charge de l’entrepreneur de contacter et
d’aviser l’expert avec l’accord préalable du Maître de l’Ouvrage.

Le transport et la prise en charge de l’expert jusqu’au sites sont à la charge de


l’Entrepreneur.

B. Les procès verbaux de prise en charges des tubes :


- A partir du transporteur maritime,
- A partir du fournisseur
- A partir des transporteurs terrestres sont à la charge de l’entrepreneur.

C. la responsabilité de l’entrepreneur est engagée dés la prise en charge des tubes.

D. tous les dommages constatés lors du transfert terrestre des tubes au constructeur
sont à la charge de l’entrepreneur à l’exception de ceux signalées par l’expertise et
qui a déjà défini les responsabilités

6/19
PRESERVATION

La réception et mise en stock destiné à la structure commerciale concernent le produit


conforme livrable au client sans réserve.
Il y a des éventuels facteurs d’origine physique notamment de la manutention qui
peuvent être à l’origine de détérioration réparable ou non du produit.

Le constat technique est fait par l’agent assurance qualité chargé du contrôle de
conformité des livraisons a qui revient la décision de traitement ou de déclassement.
La réparation réalisable sur site est entamée instantanément, à défaut, le recyclage du
tube aux ateliers est pris en charge rangement, programmation et enregistrement en
collaboration des trois structures :
Commerciale expédition, assurance qualité et structure programmation.
Une fois le tube traité, sa destination est l’une des cas suivants :
a. Accepte en l’état après entretien technique avec le représentant du client.
b. Traité, réparé de façon à satisfaire les exigences contractuelles.
c. Déprécie qualitativement st destiné pour autre utilisation, cas ou il suivra
le circuit de mise en stock de produit fabriqué en parallèle sans
commande.
d. Rebuté définitivement.

Du point de vue enregistrement en plus des documents de circulation de produit recyclé,


la destination finale est reportée par le responsable de la structure assurance qualité
concerné sur la carte tube, avec les nouvelles identifications éventuelles.

DOCUMENT DE REFERENCE :

Manuel qualité.

DOCUMENT UTILISE :

Procédures particulières : stockage (11302)


Chargement livraison (11303)

DOCUMENT DE REFERENCE :

Manuel qualité
Du point de vue enregistrement et notification sur document, le contrôle de conformité
d’identification, de qualité, quantité prix et montant globaux, le collationnement entre les
différents documents enregistrant l’action de livraison vente constituant la base d’action
préventive.
Ceci en plus de révision éventuelle de procédure dés enregistrement de non-conformité.

La correction est effectuée par saisie des données exactes après rectification est reprise
sur le même document contresigné par les deux parties : le fournisseur et le client.

Cette procédure ne peut être remplacée ou modifiée sans l’approbation du représentant


qualité de la direction.

7/19
TRANSPORT ET STOCKAGE DU MATERIEL :
1. GENERAL :

La manutention et le transport de tout le matériel nécessaire à la réalisation des travaux


devront être exécutés conformément aux prescriptions décrits dans les documents
contractuels et suivants les recommandations des fournisseurs.
De manière réaliser les opérations de manière satisfaisante, le contracter développera
une procédure de manutention, des pipes qui assurera une manutention sure des
différents matériels et un approvisionnement ininterrompu de manière à respecter le
programme de construction.
Le pipe, après réception, sera chargé sur des semi-remorques et transporté vers des
stockages temporaires situés au voisinage du right of way ou directement sur celui-ci.

2. MANUTENTION DES TUBES DE LIGNE ET DU MATERIEL :

La manutention des tubes de ligne des autres matériels sera réalisée de manière à
éviter tout dommage à ces dernières, à leur revêtement et aux autres matériels.
Les tubes de ligne et autres matériels ne seront pas tirés mais soulevés horizontalement
avec une grue ou un side boom a l’aide d’une barre de levage ou de câbles munis de
crochets aux extrémités. Les crochets seront revêtus de plastique de manière à ne pas
endommager les extrémités et les chanfreins des tubes ou le revêtement.
Les tubes de ligne pourront aussi être soulevés avec des sangles en nylon entourant le
pipe à chaque extrémité. Les tubes de ligne et les autres matériels ne devront pas être
exposés a des coupes ou à la des impacts.
Les matériels qui doivent être transportés soit sur des palettes, soit dans des caisses à
clair voie seront manipulés suivant les instructions des fabricants et des vendeurs.

3. INSPECTION PRELIMINAIRE AVANT PRISE EN CHARGE :

Avant la réception des tubes revêtus et leur prise en charge aux emplacements de
stockage, une inspection sera organisée pour détecter les défauts éventuels.
Les superviseurs de déchargement du contracter doivent obtenir une copie des
inventaires des dépôts de pipe. Ces inventaires devront être utilisés comme dossier de
référence pour vérifier le chargement des pipes sur les camions avant leur transport sur
des sites désignés le long de la route du pipe.

Les superviseurs de déchargement du contacteur doivent préparer un manifeste de


déchargement. Cette forme devra détailler le diamètre, l’épaisseur, la longueur et le
nombre de pipe requis pour un déchargement spécial.
Avant la prise en charge des tubes, une inspection visuelle sera effectuée pour détecter
les défauts éventuels. En plus, une détection au balai détecteur sur le revêtement
appliqué en usine, aux endroits ou cela s’avère nécessaire.
Les tubes endommagés seront mis de coté , en particulier , les tubes présentant des
coupures, des aplatissements, des ovalisations aux extrémités, des défauts
d’alignement ou montrant d’autres déformations permanentes ou un revêtement
endommagé ne seront pas acceptés.

8/19
Les résultats de ces inspections seront enregistrés sur le certificat de prise en charge
ainsi que sur les formulaires d’inspection du revêtement.
La pipe, après réception, sera chargé sur des semi-remorques et transporté vers des
stockages temporaires situés au voisinage du right of way ou directement sur celui-ci.
4. TRANSPORT :

Le contacteur propose de transporter les tubes revêtus principalement sur les routes
importantes en utilisant des semi-remorques de 25 tonnes équipées de berceaux. Le
transport le long de la piste de travail sera réalisé soit en utilisant des semi-remorques,
soit des véhicules tout terrain équipés de berceaux.

5. PREPARATION DES STOCKAGES TEMPORAIRES DE TUBE.

La ou cela s’avéra nécessaire, le contacteur préparera des stockages de tubes


temporaires le long de la route du pipe a différents endroits.
Généralement les stockages temporaires seront de taille suffisante pour permettre le
déchargement et le stockage de tous les pipes nécessaire pour une section particulière.
Une route d’accès sera construite pour permettre un accès permanent tout au long de
l’année entre les dépôts de tube et la piste de travail.
Les sites de stockage temporaires seront préparés sur une surface plate et stable,
drainée correctement si nécessaire. Les tubes seront placés sur des banquettes
possédant une hauteur suffisante pour empêcher la pénétration de boue, d’eau ou tout
autre débris.

Les matériaux utilisés pour créer les plateformes seront débarrassés de pierres, rochers
ou tout autre matériau pouvant endommager le revêtement des tubes.
Les banquettes devront être protégés par des feuilles de plastique quand elles
supportent directement les tubes. Les tubes seront maintenus pour empêcher tout
mouvement et gerbes a une hauteur maximale de cinq couches ; ils seront rangés par
épaisseur, diamètre et type de revêtement.
Des que les tubes auront été bardés le long de la piste de travail et des qu’il n’y a plus
de nécessité de maintenir les stockages temporaires de tubes, le contacteur remettra en
état la zone , remettra en place la végétation si nécessaire démobilisera ses équipement
et son personnel.

6. DECHARGEMENT DES TUBES SUR LES STOCKAGES TEMPORAIRES :

La manutention des tubes de ligne sur les stockages temporaires sera réalisée de
manière à éviter tout dommage à ces dernières, à leur revêtement et aux autres
matériels.
Les tubes de ligne ne seront pas tirés mais soulevés horizontalement avec une grue ou
un side boom a l’aide d’une barre de levage où a l’aide d’un vacuum lift.
Les tubes de ligne ne devront pas être exposés à des coupes où a des impacts.
Les tubes de ligne devront être soulevés des empilements avec une grue ou un side
boom a l’aide d’une barre de levage ou avec dessangles en nylon munis de cochets aux
extrémités.
Les tubes de ligne pourront aussi être soulevés avec des sangles en nylon entourant le
pipe à chaque extrémité.

9/19
Avant le chargement des tubes sur les véhicules de transport, une inspection visuelle
sera effectuée pour détecter les défauts éventuels occasionnés pendant le transport et
les manutentions correspondantes.
Tout défaut éventuel sera entouré d’une marque de peinture pour remise en état avant
la mise en fouille.

7. AUTRE MATERIEL ET EQUIPEMENT :


Les équipements et matériels achetés par le contacteur pour être installés sur le pipeline
seront reçus au port de ……et, après les formalités de douane, seront transportés
jusqu’aux différents entrepôt de stockage situés dans les différents camps de
construction.

L’inspection et la réception de tous les matériels et équipements reçus seront effectuées


par les inspecteurs équipement au dépôt de stockage.

Tous les équipements tels que vannes, gares de racleur, etc.., seront insectes pour les
dommages mécanique et les défauts de fabrication.

Le contrôleur matériel du contacteur s’assurera que tous les matériels, équipements et


leurs différents composants ne seront pas directement stockés en contact avec le sol.
La maintenance des équipements et du matériel pendant la période de stockage sera
effectuée conformément aux recommandations des fournisseurs.

La réception de autres matériel et équipement sera effectuée selon les procédures


d’assurance qualité. Les enregistrements de tous les composants et matériaux reçus,
stockés ou délivrés pour construction devront être tenus a jour en permanence.

La manutention de tout les matériels et équipements sera réalisée de manière a éviter


tout dommage a ces derniers.

Les matériels et équipement ne seront pas tirés mais soulevés horizontalement avec
une grue a l’aide d’élingues munis de crochets aux extrémités si cela convient ou a
l’aide d’une chariot élévateur et ne devront pas être exposés a des coupes ou a des
impacts.

Les matériels qui doivent être transportés soit sur des palettes, soit dans des caisses a
claire voie seront manipulés suivant les inspection des fabricants et des vendeurs.

Les matériels et équipement seront délivrés par camion pour installation sur les sites de
destination correspondants en accord avec le programme de construction.

10/19
ACTIVITE D’INSPECTION DANS UNE TUBERIE
POUR LA RECEPTION DES TUBES

SYSTEME DE MANAGEMENT QUALITE.

- Comment sont établit les responsabilités entre la production et l’assurance qualité .


- Est-ce qu’une retraçabilité du produit est assurée lors du processus de fabrication .
- Commet est réglé la conformité des tubes noirs ainsi que les tubes revêtus .
- Est-ce toutes les exigences de production et de contrôle sont fixées par écrit et ou est
documenté leur exécution .
- Contrôle des qualifications des réceptionnistes, contrôleurs et soudeurs.

PRODUCTION DE TUBES (INSTALLATION TUBES SPIRALES)


-.Exécution du test « springback » (l’ouverture ne doit dépasser 300mm) .
- Contrôle de l’arrivée des rives de bande du tube dans la station de formage .
- Contrôle du décalage des rives de bande .
- Contrôle des véritables paramètres de soudage avec le contrôle de procédure .

RECEPTION DE TUBES :
- Control du réglage de l’installation à l’ultrasons et des resultats avec enregistrement.
- Contrôle des résultats des rayons x.
- Contrôle des résultats de pressions .
- Contrôle des mesures des tubes (essais mécanique et analyses chimiques) .
- Exigences du test DWTT.
- Exigences du test NDT avant et après banc hydrostatique.
- Contrôle si toutes les exigences sont emplies avant la réception du premier tube.
- Vérifier si toutes les machines de contrôle ont été calibrées par un institut indépendant
et agrée.

DOCUMENTATIONS :
Contrôle de documentation exigée.

11/19
CONTROLE ET RECEPTION DES TUBES ET ACCESSOIRES
EN USINE
Suivi d’un plan d’inspection pour la surveillance de fabrication de tubes et accessoires
soudés (tubes, coudes, tés, réductions,….)
* Depuis les approvisionnements jusqu’aux expéditions. Participation aux réunions de
lancement.
*. Vérification des documents techniques et qualité (certificat matière, plan qualité, PV
de contrôles, schémas, qualifications des soudeurs, certificat d’étalonnage des appareils
de mesure ….)
* Suivi du soudage, traçabilité des produits d’apport.
* Assistance aux tests hydrauliques.
* Contrôle du produit fini :
- Dimensionnel.
- Marquage.
* Etablissement d’un PV de réception.
SUR CHANTIER ET POSE :
Suivi d’un plan d’inspection pour la surveillance de mise en fouille de canalisations
composées de tubes et accessoires.
* depuis le stockage sur site jusqu'à la pose de la canalisation, participation aux
réunions de démarrage de chantier.
Vérification des différentes étapes :
• Stockage
• Manutention
• Soudage
• Pose.
INTERVENTIONS POUR CONTROLES NON DESTRUCTIFS
* contrôle par ultrasons manuels (COFRRED Niveau 2)
Control par ressuage (Cofred niveau 2)
Contrôle dimensionnel.
(Établissement d’un PV de contrôle)

CONTROLE ET RECEPTION
DES REVETEMENTS INTERIEURS ET EXTERIEURS :
EN USINE
Suivi de la fabrication.
Réception finale du tube revêtu.
SUR CHANTIER :
Suivi des réfections au doit des joints soudés sur chantier.
Suivi des réparations des revêtements détériorent.

12/19
INTERVENTIONS POUR CONTROLES DE REVETEMENTS :
Contrôle des réfections jointes et des réparations du revêtement extérieur au balai
électrique portatif.
Contrôle à l’éponge humide des revêtements époxy.
Control d’épaisseur ….
MOYENS MATERIELS UTILISES
POUR LA MANUTENTION TRANSPORT
ET STOCKAGE TUBES

CONDITIONS NECESSAIRES

La présente procédure a pour objet de définir les conditions exigées pour procéder au
transport, à la manutention et au stockage des tubes permettant une gestion pratique et
de préservation efficace de la qualité du produit stocké.
La livraison est concrétisée par le chargement du tube conforme sur le camion du client.
La livraison qui marque l’aboutissement du contrat et satisfaction du client est
caractérisée par son exécution en présence obligatoire des deux représentants (du
fournisseur et du client).
Les conditions nécessaires pour opérer à la livraison du produit conforme :
La disposition du produit fini identifie et bien rangé.
La disponibilité des listes de tubes réceptionnés dûment signées par le représentant du
client.
La présence du camion du client aménagé de berceau adéquat.
La présence des repentants du client et du fournisseur (agent assurance qualité).
Rouleaux de convoyeurs habillés.
Crochets des élingues et palonnier protégé au téflon tendre.
Avance lente assurée au niveau de la grue, pont et palonnier.
Des signaux doivent être adopté entre les personnes actionnant l’équipement, et ceux
qui dirigent l’opération de levage.
Les tubes sont rangés par lot de produit et commande unique accessible au minimum
d’un coté de la pile.
Les tubes de même qualité, même commande sont identifiés par la couleur et nombre
d’anneau.
Les gisements, pile et aires de stockage sont identifiés.
Le nombre de rangée est détermine en fonction des dimension des tubes.

- Fournir les traverses et cales en bois et les néoprènes pour les opérations de
stockage. Ces traverses et cales seront la propriété du Maître de l’Ouvrage et devront
être conservées dans de bonnes conditions (le calage se fera sur rangées doubles de
cales au minimum).
- Assurer le gardiennage du site de stockage.
L’Entrepreneur s’engage à respecter les conditions ci-dessous indiquées pour les
opérations de manutention, transport et stockage.

13/19
- Les tubes doivent être saisis à l’aide de crochets munis de protecteurs afin d’éviter tout
endommagement des parois du revêtement et des extrémités des tubes.
- Les tubes chargés sur camions ou wagons doivent être attachés avec des sangles en
nylon afin d’éviter tout endommagement de l’enrobage.
- Les tubes seront stockés en lots définis selon leur épaisseur et signalés par des
panneaux comportant l’épaisseur de chaque lot.
- L’intervalle entre les lots de tubes doit permettre la libre orientation de camions et/ou
engins de manutention sans causer de dommage aux tubes stockés.
La fourniture des cales des traverses et des feuilles de néoprène sont à la charge de
l’entrepreneur (les feuilles de néoprène sont à insérer entre la première rangée des
tubes et les traverses).

TRANSPORT :

Tous les moyens de transport sont à la charge de l’entrepreneur.


Les camions destinés au transport doivent être équipés de berceaux adaptés aux tubes
en acier revêtus.
Les wagons seront aménages pour le transport de tubes en acier revêtus.
Un camion ou wagon prototype doit être présenté au Maître de l’Ouvrage pour son
approbation avant le lancement des opérations de transport.

MANUTENTION :

Toutes les opérations de manutention des tubes sont à la charge de l’entrepreneur.


Les crochets ou tous autres moyens doivent être adéquats pour préserver la qualité des
tubes, des chanfreins et des revêtements (crochets revêtus de téflon ou néoprène).
Un prototype de moyen de manutention doit être présenté au Maître de l’ouvrage pour
son approbation avant de commencer toute opération de manutention.

STOCKAGE DES TUBES :

Les tubes seront stockés sur trois (03) rangées en hauteur.

GENERALITES :

Lors du déchargement des tubes des navires, une expertise doit être effectuée par un
expert agréé par les assurances. A charge de l’entrepreneur de contacter et d’aviser
l’expert avec l’accord préalable du Maître de l’Ouvrage.
Le transport et la prise en charge de l’expert jusqu’au sites sont à la charge de
l’Entrepreneur.
Les procès verbaux de prise en charges des tubes :
- A partir du transporteur maritime,
- A partir du fournisseur
- A partir des transporteurs terrestres sont à la charge de l’entrepreneur.

La responsabilité de l’entrepreneur est engagée dés la prise en charge des tubes.

14/19
Tous les dommages constatés lors du transfert terrestre des tubes au constructeur sont
à la charge de l’entrepreneur à l’exception de ceux signalées par l’expertise et qui a déjà
défini les responsabilités.

PREPARATION DES STOCKAGES TEMPORAIRES DE TUBE.

La ou cela s’avéra nécessaire, le contacteur préparera des stockages de tubes


temporaires le long de la route du pipe a différents endroits.
Généralement les stockages temporaires seront de taille suffisante pour permettre le
déchargement et le stockage de tous les pipes nécessaire pour une section particulière.
Une route d’accès sera construite pour permettre un accès permanent tout au long de
l’année entre les dépôts de tube et la piste de travail.
Les sites de stockage temporaires seront préparés sur une surface plate et stable,
drainée correctement si nécessaire. Les tubes seront placés sur des banquettes
possédant une hauteur suffisante pour empêcher la pénétration de boue, d’eau ou tout
autre débris.
Les matériaux utilisés pour créer les plateformes seront débarrassés de pierres, rochers
ou tout autre matériau pouvant endommager le revêtement des tubes.
Les banquettes devront être protégés par des feuilles de plastique quand elles
supportent directement les tubes. Les tubes seront maintenus pour empêcher tout
mouvement et gerbes a une hauteur maximale de cinq couches ; ils seront rangés par
épaisseur, diamètre et type de revêtement.

DECHARGEMENT DES TUBES SUR LES STOCKAGES TEMPORAIRES :

La manutention des tubes de ligne sur les stockages temporaires sera réalisée de
manière à éviter tout dommage à ces dernières, à leur revêtement et aux autres
matériels.
Les tubes de ligne ne seront pas tirés mais soulevés horizontalement avec une grue ou
un side boom a l’aide d’une barre de levage où a l’aide d’un vacuum lift.
Les tubes de ligne ne devront pas être exposés à des coupes où a des impacts.
Les tubes de ligne devront être soulevés des empilements avec une grue ou un side
boom a l’aide d’une barre de levage ou avec dessangles en nylon munis de cochets aux
extrémités.
Les tubes de ligne pourront aussi être soulevés avec des sangles en nylon entourant le
pipe à chaque extrémité.
Avant le chargement des tubes sur les véhicules de transport, une inspection visuelle
sera effectuée pour détecter les défauts éventuels occasionnés pendant le transport et
les manutentions correspondantes.
Tout défaut éventuel sera entouré d’une marque de peinture pour remise en état avant
la mise en fouille.
Le contrôleur matériel du contacteur s’assurera que tous les matériels, équipements et
leurs différents composants ne seront pas directement stockés en contact avec le sol.

15/19
MAINTENACE DES EQUIPEMENTS
DURANT LA PERIODE DE STOCKAGE

La maintenance des équipements et du matériel pendant la période de stockage sera


effectuée conformément aux recommandations des fournisseurs.

La réception d’autres matériel et équipement sera effectuée selon les procédures


d’assurance qualité. Les enregistrements de tous les composants et matériaux reçus,
stockés ou délivrés pour construction devront être tenus a jour en permanence.

La manutention de tout les matériels et équipements sera réalisée de manière à éviter


tout dommage à ces derniers.

Les matériels et équipement ne seront pas tirés mais soulevés horizontalement avec
une grue a l’aide d’élingues munis de crochets aux extrémités si cela convient ou a
l’aide d’une chariot élévateur et ne devront pas être exposés a des coupes ou a des
impacts.

CONDITIONS DE TRANSPORT DE MATERIELS

Les matériels qui doivent être transportés soit sur des palettes, soit dans des caisses a
claire voie seront manipulés suivant les inspection des fabricants et des vendeurs.
Les matériels et équipement seront délivrés par camion pour installation sur les sites de
destination correspondants en accord avec le programme de construction.

16/19
MATERIELS UTILISES

Un prototype de moyen de manutention doit être présenté au Maître de l’ouvrage pour


son approbation avant de commencer toute opération de manutention.
La manutention des tubes sur les stockages sera réalisée de manière à éviter tout
dommage à ces dernières, à leur revêtement et aux autres matériels.
- Les tubes seront déchargés avec une grue à l’aide d’une barre de levage où a l’aide
d’un vacuum lift.
- Les tubes de ligne ne seront pas tirés mais soulevés horizontalement avec une grue
ou un side boom a l’aide d’une barre de levage où a l’aide d’un vacuum lift.
- Un camion ou wagon prototype doit être présenté au Maître de l’Ouvrage pour son
approbation avant le lancement des opérations de transport.
- Présence du camion du client aménagé de berceau adéquat
- Rouleaux de convoyeurs habillés.
- Crochets des élingues et palonnier protégé au téflon tendre.
- Fournir les traverses et cales en bois et les néoprènes pour les opérations de stockage
- Les tubes doivent être saisis à l’aide de crochets munis de protecteurs afin d’éviter tout
endommagement des parois du revêtement et des extrémités des tubes.
- Les tubes chargés sur camions ou wagons doivent être attachés avec des sangles en
nylon afin d’éviter tout endommagement de l’enrobage.
- Les tubes de même qualité, même commande sont identifiés par la couleur et nombre
d’anneau.
- Les gisements, pile et aires de stockage sont identifiés.
- Les tubes seront stockés en lots définis selon leur épaisseur et signalés par des
panneaux comportant l’épaisseur de chaque lot..

17/19
RECOMMANDATIONS

TRANSPORT :

- Une flotte d’une centaine (100) de camions est nécessaire pour le transport des tubes
du port de débarquement au site de stockage.
- Les camions doivent être équipés de berceaux adéquats
- Les tubes chargés sur camions doivent être attachés avec des sangles en nylon afin
d’éviter tout endommagement de l’enrobage.

MANUTENTION :

- Trois grues de 20 à 30 tonnes sont nécessaires pour le déchargement de tubes et


matériels à l’aide d’une barre de levage où à l’aide des élingues.
- Les Crochets des élingues et palonnier protégé au téflon tendre
(Lot de crochets des élingues)

STOCKAGE :

- Les tubes seront stockés en lots définis selon leur épaisseur et signalés par des
panneaux comportant l’épaisseur de chaque lot.
- Fournir les traverses et cales en bois et les néoprènes pour les opérations de stockage
(Le calage se fera sur rangées doubles de cales au minimum).
- Les tubes seront stockés en lots définis selon leur épaisseur et signalés par des
panneaux comportant l’épaisseur de chaque lot.
- Les tubes doivent être saisis à l’aide de crochets munis de protecteurs afin d’éviter
tout endommagement des parois du revêtement et des extrémités des tubes
- Les tubes ne doivent pas reposer par terre (à même le sol).
- Aucun contact avec le sol n’est toléré. L’Entrepreneur fera son affaire pour maintenir
toutes les rangées des tubes soulevés du sol par les moyens de calage adéquats.
- Ce calage ne doit pas porter préjudice à la qualité des tubes et leur revêtement.

18/19
- L’utilisation des traverses en bois nécessite d’insérer entre les traverses en bois (ou
les cales) et le tube un coussin en matière souple (tel que les feuilles de néoprène) en
épaisseur (10mm) suffisante pour éviter tout dommage du revêtement.
- Le calage du tube doit permettre de la maintenir à 30 cm au minimum du sol même
après les périodes de pluie.

19/19