Vous êtes sur la page 1sur 20

Journal Scolaire: « PANORAMA »

Ce journal est le fruit


J’espère être à la hauteur
d’une large concentration
de vos attentes et digne de
menée grâce à la collabo-
votre soutien et de vos en-
ration avec les inspec-
couragement.
teurs de français et avec
M.AISSAOUI Faouzi
l’administration et grâce
à la participation de
quelques élèves de 11e
année Lettres. Réalisé Par:
Les recherches des M.AISSAOUI Faouzi
élèves et les observations Département de français
des inspecteurs et des
« Panorama » Année 1, n° 1
directeurs ont été pré-
cieuses, qu’elles aient été
1 – 1 – 2011
formulées à l’occasion des
interventions pédago-
giques.
Qu’ils en soient ici publi-
quement remerciés.

C’est un réel plaisir


que je dédie ce petit
journal scolaire à tous
ceux qui ont contribué,
de près ou de loin, à sa
réalisation.
Dr. Moudhi Lahmoud: 19 Projets pour
développer l’Enseignement au Koweït.

Participants:
 Hamad Al-Fadhly 11L1

 Abdelkarim Khamis 11L1

 Abdallah Al-Saady 11L1

 Adhbi Khaled 11L2

Notre lycée Ahmad Chihab Eddine  Abdellatif Al-Dhefiri 11L2

 Badr Al-Hajri 11L3

 Adel Al-Kandary 11L3


Notre lycée a été fondé en Ahmad Chihab Eddine c’est Parmi ses élèves, on
1973. Il prit le nom de « lycée qui? trouve Cheikh Jaber  Saoud Al-Shamary 11L3

Doha » puis le nom de « lycée Il s’appelle Ahmad Hassan Al-Ahmad, Cheikh Saad  Ali Al-Anzy 11L3
Ahmad Chihab Eddine ». Ali Chihab Eddine, né en Al-Abdallah et Cheikh
Dans notre lycée, il y a 438 1912 en Palestine. Il était Sobah Al-Ahmad.
Dans ce numéro:
élèves et 71 professeurs, ré- enseignant puis directeur. Il
- Découvrons la France.
a eu la nationalité ko-
partis en 12 départements. - Grammaire.
weïtienne en 1961.
- Divertissement.
Interviewons monsieur le directeur !
 Bonjour, monsieur le directeur !  Quel est ton loisir préféré ? Liberté
 Bonjour, mes chers élèves !  J’aime le sport mais je préfère Sur mes cahiers d’écolier

 Comment allez-vous ? la lecture et le voyage. Sur mon pupitre et les arbres

 Ça va bien.  Quels conseils voudriez-vous Sur le sable sur la neige


donner à vos élèves? J’écris ton nom
 Connaissez-vous le français ?
 Je vous conseille de bien tra- Sur toutes les pages lues
 Oui, un peu.
vailler, de respecter vos pro- Sur toutes les pages blanches
 Comment voyez-vous cette fesseurs et de garder votre Pierre sang papier ou cendre
langue ? lycée propre… J’écris ton nom […]
 C’est une très belle langue, je  Merci beaucoup Et par le pouvoir d’un mot
vous conseille de l’apprendre.  Merci et au revoir. Je recommence ma vie

 Que pensez-vous de ce journal Je suis né pour te connaitre


scolaire ? Pour te nommer

 C’est une excellente idée. C’est Liberté. Paul Eluard

motivant. C’est un signe de


créativité. Bon courage !

Connaîs-tu la France ?
La France est un pays européen.
« Le professeur
Elle a pour capitale Paris, pour langue
ne doit pas
officielle le français et pour monnaie apprendre des
l’Euro. pensées mais à
Il y a de belles villes comme Nice penser. Il ne doit
porter l’élève
Bordeaux, Marseille, Toulouse… mais le guider si
Il y a beaucoup de monuments comme l’on veut qu’à
l’avenir il soit
la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe et les capable de
Invalides. marcher de lui-
même. » E.K

Découvrons Paris !

phe
La tour E T riom
Le TGV e
iffel rc d
L’A

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 2


La Tunisie, un pays francophone !
La Tunisie est un pays d’Afrique du Ibn Khaldoun
Nord appartenant au Maghreb.
Elle est bordée au nord et à l’est
par la mer méditerranée, à l’ouest
par l’Algérie et au sud-est par la Li- Drapeau Aboulkassem Al-Chebbi
Blason
bye.
C’est le berceau de la civilisation
carthaginoise qui atteint son apogée
au IIIe siècle av. J.C, avant de
devenir le « grenier » de l’Empire
romain.
Hannibal
Capitale : Tunis.
Mosquée Al-Zitouna
Superficie : 163 610 km2
Monnaie : Dinar Tunisien
Langue officielle : L’arabe
2e langue étrangère : Le français Dinar Tunisien
Religion : L’Islam Carte de la Tunisie

Acrostiches !
France Paris
France, Mon adorable sœur Paradis des monuments
« L’art de la
Ravie de pouvoir te connaître Attend petits et grands poésie à l’homme
est nécessaire.
Auprès de toi j’ai connu le bonheur Rêve des touristes et des enfants
Qui n’aime pas
Nos confidences, nos complicités Illumine par tous les temps les vers a l’esprit
sec et lourd. »
Combien de rire, combien de pleurs Sur la tour Eiffel c’est géant
Voltaire
Et combien de tendresse tu m’a donne

J’adore ma mère !
Merveilles des merveilles, tu es vraiment la meilleure
A travers tes yeux, je ne vois qu’amour et tendresse
Mon visage et mon esprit ressemblent aux tiens et c’est
A mon avis, un formidable cadeau que m’a fait la vie

Nourri par tes qualités et ton enseignement, je ne peux qu’être heureux.

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 3


Les dangers du tabac !
Le tabac :
 C’est un tueur silencieux..
 S’attaque au cœur et aux poumons
 Fane la beauté.
 Noircit les dents.
 Pollue l’environnement.
 Nuit à la santé.
 Provoque la mauvaise haleine.
 Détruit le corps.

Fumer, tue !

Je fume
Tu fumes « J’entendrai,
Il tousse j’oublierai,
Nous toussons je lirai,
Vous toussez je me rappellerai,
Ils s’arrêtent de fumer je ferai,
je comprendrai. »

Cessez de fumer !

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 4


...Le Soleil est amoureux de la Terre

La Terre est amoureuse du Soleil

Ça les regarde

C'est leurs affaires

Et quand il y a des éclipses

Il n'est pas prudent ni discret de les regarder

au travers de sales petits morceaux de verre fumé Le Soleil


Ils se disputent

C'est des histoires personnelles

Mieux vaut ne pas s'en mêler

Parce que si on s'en mêle on risque d'être

Changé en pomme de terre gelée

Ou en fer à friser
La Lune
Le Soleil aime la Terre

La Terre aime le Soleil

C'est comme ça

Le reste ne nous regarde pas

La Terre aime le Soleil

Et elle tourne

Pour se faire admirer

Et le Soleil la trouve belle

et il brille sur elle La Terre


Et quand il est fatigué

Il va se coucher

Et la Lune se lève

... Jacques Prévert

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 5


« Panorama » Année 1, n° 1 Page 6
le lit la lampe les jouets

le - la - les = articles définis

un tapis une armoire des jouets

un - une - des = articles indéfinis.

le garçon - un garçon le bureau - un bureau

le - un = masculin

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 7


la fille - une fille la commode - une commode

la - une = féminin

un tapis une bibliothèque un lit une fenêtre

le - la - un - une = singulier

les lampes - des lampes les tapis - des tapis

les - des = pluriel (masculin/féminin)

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 8


« Panorama » Année 1, n° 1 Page 9
« Panorama » Année 1, n° 1 Page 10
« Panorama » Année 1, n° 1 Page 11
« Panorama » Année 1, n° 1 Page 12
« Panorama » Année 1, n° 1 Page 13
« Panorama » Année 1, n° 1 Page 14
« Panorama » Année 1, n° 1 Page 15
Les objectifs de la radio scolaire

La radio scolaire : outil d’information et de communication au service de la maîtrise de


la langue :
La radio à l’école a pour objectif principal de réduire les inégalités scolaires et de permettre, par le biais d’un outil motivant, une
meilleure maîtrise de la langue écrite et orale.
La parole en radio passe le plus souvent par l’écrit préparé. Les enfants et les adolescents ressentent le besoin de s’améliorer pour
parvenir à un produit fini de qualité.
Faire de la radio, c’est écrire des textes, les assumer, être en cohérence avec son image. C’est grâce aux ateliers d’écriture mis en place
pendant les stages et dans les classes que l’élève peut élaborer une recherche dans et par l’écriture, ou il apprend à lire les journaux, à com-
prendre l’actualité, à s’informer du monde qui l’entoure. C’est aussi pour les non-lecteurs, par des techniques de mémorisation, l’occasion
de prendre la parole tout en étant confrontés à différents types d’écrits (conducteur d’émission, affiches, fiches diverses).
La maîtrise de la langue constitue le fondement même de l’existence d’une radio scolaire. Les jeux interactifs, la diffusion de l’émission
dans l’école et sur les ondes, les critiques du comité radio, la circulation de cassettes d’émissions aux parents et la présence des parents lors
de la diffusion sont des éléments internes et externes qui ne peuvent que motiver l’enfant à produire un écrit utile, social, dans lequel il se
préoccupe d’utiliser un langage clair et adapté à ceux qui l’écoutent.
D’une manière plus spécifique, l’oral radio est un oral écrit qui s’adresse à l’ouïe. Toute gestuelle est supprimée, il faut trouver les mots
justes, tenir en éveil, relancer une attention et faire en sorte que l’auditeur ait l’impression que l’on s’adresse à lui et à lui seul.
Outre cet objectif essentiel, la radio, intégrée à une pédagogie de projet, favorise par sa programmation, sa production et ses structures
des conduites sociales telles que la responsabilité, l’autonomie, le respect, la prise de parole, l’esprit critique…
Ces compétences ne peuvent avoir que des effets bénéfiques sur le comportement de nos élèves.
Créer une émission de radio est une entreprise collective dans laquelle le travail de l’un dépend du travail de l’autre et où les décisions
sont prises en commun.
C’est l’apprentissage de l’indépendance mais aussi de l’interdépendance et des responsabilités.
La classe, le groupe, l’enfant, l’adolescent s’engagent à produire dans un temps donné une émission. La date, les contenus et le nom des
concepteurs sont affichés et connus des autres élèves A partir de ce moment là, les enfants acquièrent un statut particulier. Ils sont recon-
nus et savent que les autres enfants, les adultes de l’école, leurs parents comptent sur eux puisque rien ne peut se faire sans eux.
Ils vont ensemble chercher à aller toujours plus loin dans leur production, à faire le mieux possible pour les autres, pour leurs auditeurs.
Pendant la préparation des émissions (stages de journalisme, d’animation, de régie, de rédacteurs) l’enseignant guide l’enfant dans ses
choix, lui donne des outils pour apprendre, l’aide à construire son savoir. II reconnaît les capacités de l’enfant, lui laisse le temps et le droit à
l’erreur.
C’est grâce à ce travail, au moment de la diffusion en direct, que les enfants acquièrent la liberté de se gouverner et d’être
indépendants au sein du collectif.
Ils assurent (ou assureront) tout seuls la régie. Dans le studio, les journalistes se succèdent sans erreur, en suivant le conducteur
d’émission mis en place par le groupe. Cette organisation est décidée à l’avance par les élèves et les enseignants, chacun ayant un rôle à
assurer, rôle qu’il a délibérément choisi.
L’enfant est autonome, dans un cadre sécurisant, entouré de l’adulte dont la présence et l’attitude vont favoriser l’apprentissage.
La radio est aussi un lieu de vie où droits et devoirs se conjuguent au quotidien. Chacun a droit au respect mais se doit aussi de respecter
l’autre et son environnement. A la radio, les enfants peuvent aborder tous les sujets à condition de ne pas nuire à autrui. La liberté des
thèmes et les débats qui suivent leur permettent de prendre la parole et de se faire entendre.
Pendant la diffusion, certaines règles élémentaires qui ne sont pas toujours respectées, le sont naturellement au studio c’est le respect de la
parole de l’autre. Si les enfants cherchent à produire une émission de qualité qui sera écoutée et comprise, ils ne peuvent parler que chacun
leur tour, dans l’ordre du conducteur. Ils s’habituent ainsi à écouter l’autre, à le respecter.
L’état d’auditeur peut être aussi passif que celui du téléspectateur. Le rôle de l’école est de dynamiser cette écoute, de la rendre active
grâce aux jeux d’écoute interactifs, aux discussions engendrées par les émissions et dans certaines écoles, par le biais du comité radio com-
posé de représentants des classes et chargé de la critique et de propositions constructives.
La radio est aussi un outil qui favorise la communication. L’enfant traite les grands problèmes du monde pour en informer ses
camarades ; mais à l’heure où les médias occupent une place prépondérante dans la vie de l’enfant et de l’adulte, les stages de journalisme
autour de l’information écrite, visuelle et radiophonique par le biais des revues de presse, permettent aux élèves d’exercer leur esprit critique
et de comprendre la subjectivité de l’information. Cet apprentissage leur donne la possibilité d’accepter les critiques des autres enfants après
les émissions, éléments indispensables à !’autocorrection, au perfectionnement.
L’activité radiophonique qui met en présence des élèves, des enseignants, des personnes extérieures au système éducatif, place l’enfant
dans un contexte valorisant, et ce faisant, permet un épanouissement plus rapide de sa personnalité.
La radio met en place des modes de fonctionnement démocratiques qui donnent à chaque enfant la possibilité de participer à la prise de
décisions et de s’approprier ces dernières plutôt que de les subir.
Les enfants y exercent des responsabilités, deviennent autonomes, respectent leurs droits et leurs devoirs, ce qui ne peut que renforcer
collectivement le sentiment d’appartenance à la Cité en tant qu’espace central de la socialisation.

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 16


Dr. Moudhi Lahmoud

19 Projets pour développer l'Enseignement au Koweït

Prof.Mouna Al– Loughani: Déclare le lancement du guide des normes pour le


projet de qualité dans l'Education.

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 17


Citations et proverbes Traductions

Qui va lentement va sûrement ‫في الخأوي السالمت وفي العجلت الىدامت‬

Qui sème le vent, récolte la tempête ‫مه يزرع الشىك يجىي الجراح‬

Le temps c’est de l’argent ‫الىقج مه ذهب‬

Qui se ressemblent s’assemblent ‫العصافير على أشكالها حقع‬

Après la pluie, le beau temps ‫إن مع العسر يسرا‬

L’argent est un bon serviteur et un mauvais maitre ‫المال عبد صالخ و سيد طالخ‬

Il n’y a pas de fumée sans feu ‫ال دخان بال وار‬

L’argent ne fait pas le bonheur ‫المال ال يصىع السعادة‬

La parole est d’argent, le silence est d’or ‫إذا كان الكالم مه فضت فالسكىث مه ذهب‬

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 18


Jeu des 7 différences !

Jouons avec les mots !


a b c d e f g h i j

2 « L’élève ce n’est
pas un seau qu’on
3 remplit d’eau,
4 mais c’est un feu
qui brûle. »
5

10

1– Être (je) a– fruit


2– 8e lettre de l’alphabet b– Lettre avant “V”
3– L’opposé de “ bonsoir” e– L’opposé de “femme”
5– Le féminin de “ monsieur” g- L’opposé de “oui”
6– Saison (juin, juillet, août) h– 1e lettre de l’alphabet
8– Pays européen i– Le féminin de “père”
10– Profession j– Lettre après “D”

« Panorama » Année 1, n° 1 Page 19


Réalisé Par: « La lecture, ce tapis magique qui permet de
M.AISSAOUI Faouzi traverser les siècles et les espaces... ».

- Direct eur:
M. Jassem AL-Tararwa
- Insp ecteur principal:
M. Abdelaziz Agha
À tous ces petits enfants innocents qui jouent et s’amusent
- Insp ecteur:
M. Mohamad Ali Al -Charkawi dans la vie sans connaître son vrai sens…
À ces belles fleurs qui m’ont fait oublier, grâce à leur parfum,
Lycée Ahmad Chihab Eddine - les lassitudes de la vie…
Garçons
Doha, Block 4 Aux plus belles fleurs du monde… à mes chers lecteurs...
Rue Al-Margach

Téléphone : 24874890 - 24874755


Télécopie : 24872120
Messagerie : www.shehabdeen.com
bdeen.com
www.sheha

Les valeurs morales à l’école !

 Le Respect du savoir et des savants


 Le respect des autres
 La Propreté
 La Solidarité
 La Coopération
 L’Amitié