Vous êtes sur la page 1sur 2

Gestion de mémoire – TD

Exercice 1.
Soit un système utilisant l'allocation mémoire basée sur des partitions variables.
Le placement en mémoire centrale obéit à la stratégie First Fit.

On suppose que la taille de la partition User en mémoire centrale est de 175 K.

À un instant t, l'état de la mémoire centrale est le suivant :

10 K 30 K 5K 10 K 15 K 10 K
A B C D E F
10 K 20 K 10 K 30 K 5K 20 K

Zone allouée Zone libre

Travail demandé.
Représenter l'évolution de la mémoire centrale suite à l'arrivée des événements
suivants :
1. Arrivée du programme G (20 K).
2. Départ du programme B.
3. Arrivée du programme H (15 K).
4. Départ du programme E.
5. Arrivée du programme I (40 K).

Exercice 2.
Soit un système utilisant la technique de l'allocation contiguë basée sur des
partitions variables. La taille de la mémoire centrale est de 1000 blocs.
Soient les demandes d'allocation et de libération suivantes

-250, -200, -100, -150, +250, -300, +100, +300, -50, -100, -200 et -100.

On suppose que le signe '-' indique une allocation tandis que le signe '+' désigne
une libération.

On suppose que la mémoire centrale est initialement libre. Comment le système va-
t-il traiter ces demandes d'allocation/libération et ce fonction des stratégies de
placement first fit, best fit et worst fit ?

Exercice 3.
Soit une machine disposant d'une mémoire principale de 32 Ko. La partie résidente
du système d'exploitation occupe les 10 premiers Ko.

Soient les demandes suivantes :

Processus Date d'arrivée Taille(Ko) Durée d'exécution


A 0 3 5
B 2 11 4
C 3 12 3
D 5 5 6
E 7 4 2

On suppose que le système utilise la technique d'allocation contiguë basée sur des
partitions fixes et que un processus chargé en mémoire centrale y restera jusqu'à
la fin de son exécution. Le système utilise Best fit comme stratégie de placement
et utilise Round Robin (RR) avec un quantum de 3 pour l'ordonnancement des
processus.

Travail demandé.
Représenter l'évolution de l'état de la mémoire principale aux différentes étapes
de traitement de ces processus et le diagramme de GANTT correspondant à leur
ordonnancement.
Exercice 4.
Soit une machine qui possède 4 cadres. Le gestionnaire de mémoire maintient les
informations suivantes : date de chargement de la page virtuelle, date de dernière
référence à la page, bit R (=1 si la page a été référencée et =0 sinon) et un bit
M (=1 si la page a été modifiée et =0 sinon).

Soit le tableau suivant :

Page Date de chargement Date de dernière référence R M


0 26 30 0 1
1 12 20 0 0
2 45 46 1 1
3 31 38 1 0

Travail demandé.
Quelle page faudra-t-il remplacer prochainement selon les stratégies de
remplacement suivantes : FIFO, LRU et NRU.

Exercice 5.
1. Soit la table des segments suivante :

Segment Base Longueur


0 540 234
1 1254 128
2 54 328
3 2048 1024
4 976 200

1.1 Schématiser la mémoire principale.


1.2 Calculer les adresses physiques correspondant aux adresses logiques
suivantes :
(0,128) ; (1,99) ; (4, 100) ; (3, 888) ; (2, 465) et (4, 344).
2. Soit un système utilisant la pagination pure. La taille d'une page est de 100
octets.
2.1 Déduire l'adresse logique sous forme de couple <N° Page, Déplacement> de
l'adresse logique linéaire dans chacune des références suivantes :
34, 145, 10, 236, 510, 412, 789.

Exercice 6.
Soit une mémoire de 3 cadres. La durée de traitement d'un défaut de page est de
une milliseconde (1 ms) s'il n'y a pas de recopie et est de 3 ms sinon.

Le processus en cours passe 5 ms de calcul entre deux référencements de page.

Les bits R et M sont remis à 0 toutes les 25 ms mais le traitement d'un défaut de
page suspend l'horloge.

Soit la chaîne de références suivante :


0, 2*, 4, 1*, 2, 3*, 0, 4*, 2*, 4, 3*, 4*, 5, 3*, 2.

L'astérisque (*) indique un accès en écriture.

Travail demandé.

Calculer la durée totale d'exécution d'un processus en fonction de la stratégie de


remplacement de pages : FIFO, NRU et OPT.