Vous êtes sur la page 1sur 5

Les Gradateurs à Modulation de Largeur d’Impulsions

1. Principe de la Modulation de largeur d’impulsion


1.1 Le hacheur

Le rapport cyclique se fait à une fréquence très élevée ce qui a pour conséquence de créer une tension
moyenne. Cʹest lʹanalogue, pour les sources de tensions continues, du transformateur utilisé en régime
alternatif :

1.2 La modulation de largeur d’impulsion

(Pulse Width Modulation en Anglais)

Le principe est de générer un signal logique (valant 0 ou 1), à fréquence fixe mais dont le rapport
cyclique est contrôlé numériquement. La moyenne du signal de sortie est égale au rapport cyclique : il
suffit donc de mettre un filtre passe-bas pour obtenir la valeur analogique recherchée.

On peut voir sur cet exemple les principales contraintes de la MLI :

• Il doit y avoir une fonction filtrage pour extraire le signal utile (ce filtre peut exister naturellement
dans le système : condensateur de lʹalimentation à découpage, inductance du moteur pour le
variateur de vitesse, etc.) ;
• La bande passante est limitée par ce filtre ;
• La fréquence porteuse doit être significativement supérieure à la fréquence de coupure du filtre,
pour que lʹondulation résiduelle soit faible.

1 ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Gradateur à MLI (PWM)


2. Schéma de principe d’un gradateur à MLI (à découpage)

COMMANDE
MLI

REDRESSEUR FILTRE HACHEUR A FILTRE


IGBT PASSE-BAS

2 ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Gradateur à MLI (PWM)


3. Réalisation à IGBT

Cʹest un transistor hybride, MOSFET côté commande et bipolaire côté sortie. Comme un transistor à
effet de champ, il est commandé par la tension de grille (entre grille et émetteur) qui lui est appliquée,
mais ses caractéristiques de conduction (entre collecteur et émetteur) sont ceux dʹun bipolaire.

Ceci lui donne le faible coût énergétique de commande dʹun MOSFET, avec les pertes de conduction
plus faibles (à surface de puce donnée) dʹun bipolaire. De plus, on sait faire des IGBT de tension bien
plus élevée que pour le MOSFET.

3 ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Gradateur à MLI (PWM)


4. Commande MLI

Le motif du signal de sortie est prédéterminé (hors ligne) et stocké dans des tables qui sont ensuite
relues en temps réel.

En pratique, ce type de MLI ne peut être réalisé quʹen numérique.

4 ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Gradateur à MLI (PWM)


5. Exemple Le Gradateur à Découpage

Fonctionnement du système

En collaboration avec le LEEI, CIRTEM a mis


au point et breveté une nouvelle technologie
de gradateur de puissance à découpage. Celle-
ci se caractérise par le respect des normes
harmoniques, un réglage rapide, une grande
fiabilité et un rendement élevé.

Au lieu de faire appel à des thyristors, le


gradateur à découpage met en œuvre un
hacheur à modulation de largeur
dʹimpulsions (MLI) basé sur des transistors
bipolaires à grille isolée IGBT (Insulated Gate
Bipolar Transistor) commutés à plusieurs
dizaines de kilohertz. Le fonctionnement du
système est du type ʺauto-transformateur
électroniqueʺ, autorisant un réglage continu,
très rapide et ʺpropreʺ, auquel sʹajoute une
grande fiabilité et un rendement élevé.

Cette innovation supprime les inconvénients


présentés par les techniques utilisées jusquʹici
pour la conversion alternatif/alternatif : poids
très élevé, réglage lent et mauvaise fiabilité,
prix élevé …

5 ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Gradateur à MLI (PWM)