Vous êtes sur la page 1sur 85

Chapitre 2 :

Écoulement permanent à surface libre

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 1


Hydraulique fluviale
Plan

• Hypothèses et définitions
• Écoulement uniforme
• Écoulement graduellement varié
• Écoulement brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 2


Hydraulique fluviale
Plan

• Hypothèses et définitions
• Écoulement uniforme
• Écoulement graduellement varié
• Écoulement brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 3


Hydraulique fluviale
Hypothèses

• Écoulement permanent
En un point, les grandeurs caractéristiques de l’écoulement
(hauteur d’eau vitesse, débit) restent identiques dans le temps.
Ces grandeurs peuvent par contre varier d’un point à l’autre.

• Écoulement continu
Le débit est le même partout dans le canal ou la rivière.

• Écoulement bidimensionnel
On tient compte de la largeur de la rivière, mais le niveau d’eau ne
varie pas transversalement.

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 4


Hydraulique fluviale
Différents types d’écoulements

• Écoulement uniforme

• Écoulement
graduellement varié

• Écoulement
brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 5


Hydraulique fluviale
Systèmes d’axes

Deux systèmes d’axes de référence sont utilisés couramment


– Système classique : x y z
– Système associé au fond de la rivière : s y h
– Échelle distordue

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 6


Hydraulique fluviale
Rappel Bernoulli – écoulement en conduite

p
Cote piézométrique H = z+
γ
HHHH

p v²
Charge = z+ +
γ 2g
HHHH
HHHH

p1 v12 p2 v22
Bernoulli = + J1− 2 z1 + + = z2 + + + J1− 2
1 2
γ 2g γ 2g
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 7
Hydraulique fluviale
Comparaison écoulement en conduite/à surface libre

Conduite Surface libre

H = z+
p H = z+h
Cote Piézométrique H
γ Niveau de la surface libre
HHHH

HHHH
p v² v²
Charge H = z+ + = z+h+
γ 2g 2g
HHHH
HHHH
Perte de charge J J1− 2 = 1 − 2

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 8


Hydraulique fluviale
Définitions

Aire mouillée A
Surface occupée par l’eau dans une section transversale de
l’écoulement

Périmètre mouillé P
Longueur opposant un frottement à l’écoulement dans une
section transversale de l’écoulement

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 9


Hydraulique fluviale
Définitions

Hauteur d’eau moyenne hm

A
hm =
L

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 10


Hydraulique fluviale
Définitions

Rayon hydraulique Rh
Rapport entre l’aire mouillée et le périmètre mouillé
A
Rh =
P
Plus Rh est grand, plus la section est « efficace »

Thalweg

Le thalweg est une ligne de fond


définie par les points où le lit de la
rivière est le plus profond dans
chaque section transversale

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 11


Hydraulique fluviale
Différentes pentes

S 0 = sin φ

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 12


Hydraulique fluviale
Plan

• Hypothèses et définitions
• Écoulement uniforme
• Écoulement graduellement varié
• Écoulement brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 13


Hydraulique fluviale
Écoulement uniforme

Dans un canal de pente constante et dont la section


transversale ne varie pas (canal prismatique,…),
l’écoulement est dit uniforme si :
– La profondeur, la section mouillée et la vitesse moyenne restent
constantes en toute section du canal.
– La ligne de charge, la surface libre et le fond du canal sont
parallèles.
En pratique :
– Au sens strict rarement réalisé
– Dans canal artificiel (section et pente constante), écoulement « à
peu près uniforme »
– En rivière naturelle, certains résultats du mouvement uniforme
utilisables si lignes d’eau et de fond +/- parallèles

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 14


Hydraulique fluviale
Écoulement uniforme

z 2 − z1
• Pente de fond S 0 = = sin ϕ
s2 − s1
S0 = S w = S f
• Pente de la surface libre Sw
• Pente de charge Sf

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 15


Hydraulique fluviale
Écoulement uniforme - Chézy

Équilibre des forces selon s (volume de contrôle de longueur ds)


• Force de frottement FR = τ P ds avec τ = kV ²
• Poids propre de l’eau – composante en s FG , s = γ A ds S 0
• Pression sur les parois latérales (1) (pas de composante en s)
• Pression au fond et pression atmosphérique (2)(pas de composante en s)
• Pression hydrostatique (3) (résultante nulle car mouvement uniforme)

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 16


Hydraulique fluviale
Écoulement uniforme - Chézy

Équilibre des forces selon s

∑F s = 0 ⇒ FR = FG , s
τ P ds = γ A ds S 0 V = C Rh S 0
kV ² P ds = γ A ds S 0
C = Cœfficient de Chézy
γ A
V= S0
k P
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 17
Hydraulique fluviale
Écoulement uniforme - Manning

• Nombreux essais réalisés pour déterminer C en fonction du


matériau du canal (20 à 80 m1/2/s)
• Problème : C dépend du matériau et du rayon hydraulique

1 1/ 6
• Manning propose une formule C= Rh
n
1 2/3
V = C Rh S 0 V= Rh S 0
n
• n = Coefficient de Manning (m/s1/3) tableau suivant le
matériau du canal

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 18


Hydraulique fluviale
Écoulement uniforme - Manning

Parfait

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 19


Hydraulique fluviale
Écoulement uniforme - Manning

Parfait

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 20


Hydraulique fluviale
Écoulement uniforme - Manning

Débit en fonction de la géométrie de la section et de la


pente de fond

1 2/3
V = Rh S 0
n
ARh2 / 3
Q= S0
n
Q = AV

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 21


Hydraulique fluviale
Manning – section rectangulaire

l est la largeur au plafond (fond du canal


ou de la rivière)

h est la hauteur uniforme (hauteur d’eau


en mouvement uniforme)

A lh
A=lh P = l + 2h Rh = =
P l + 2h
2/3
 lh 
l h 
Q=
ARh2 / 3
S0 = 
l + 2 h  S0 =
(l h)
5/3
S0
n(l + 2h )
2/3
n n

 Q n (l + 2h )2 / 3 
3/ 5

h=  On trouve h par itération


 S l 5 / 3 
 0 
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 22
Hydraulique fluviale
Exemple – calcul hauteur uniforme
l =10 m
Q = 25 m³/s
n = 0.014 m/s1/3 (béton)
S0 = 0.001
Quelle est la hauteur uniforme h ?

Ex : valeur de départ h = 2 m

 Q n (l + 2h )
3/ 5
2/3

Étape 1 : h= 
h = 1.216 m
 S l 5/ 3 
 0 
 Q n (l + 2h )2 / 3 
3/ 5

Étape 2 : h=  h = 1.159 m


 S l 5 / 3 
 0 

Étape 3 : h = 1.155 m Étape 4 : h = 1.155 m

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 23


Hydraulique fluviale
Manning – section rectangulaire

h << l
A lh
A=lh P = l + 2h Rh = = Rh ≈ h
P l + 2h

ARh2 / 3 l h5 / 3
Q= S0 ≈ S0
n n
3/ 5
 Qn 
h≈ 
l S 
 0 
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 24
Hydraulique fluviale
Exercices

• 4 exercices
• 18 QCM

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 25


Hydraulique fluviale
Plan

• Hypothèses et définitions
• Écoulement uniforme
• Écoulement graduellement varié
– Introduction et hypothèses
– Perte de charge
– Propagation de l’information
– Axes hydrauliques
• Écoulement brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 26


Hydraulique fluviale
Rappel – écoulement uniforme

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 27


Hydraulique fluviale
Introduction

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 28


Hydraulique fluviale
Introduction

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 29


Hydraulique fluviale
Introduction

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 30


Hydraulique fluviale
Introduction – différents types d’écoulements

• Écoulement uniforme

• Écoulement
graduellement varié

• Écoulement
brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 31


Hydraulique fluviale
Écoulement graduellement varié

En écoulement graduellement varié, la hauteur d’eau et la


vitesse varient progressivement d’une section à l’autre.

• Comment caractériser ces écoulements?

• Comment la rivière gère-t-elle l’énergie à sa disposition?

• Comment savoir quelle forme va prendre la surface libre en


fonction des conditions imposées?

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 32


Hydraulique fluviale
Hypothèses

• Filets fluides quasiment parallèles


– Pente de la ligne d’eau Sw pas trop éloignée de la pente de fond
– Vitesses parallèles  pression hydrostatique

• Pente de fond limitée


• Canal prismatique
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 33
Hydraulique fluviale
Plan

• Hypothèses et définitions
• Écoulement uniforme
• Écoulement graduellement varié
– Introduction et hypothèses
– Perte de charge
– Propagation de l’information
– Axes hydrauliques
• Écoulement brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 34


Hydraulique fluviale
Gestion de l’énergie - Perte de charge

En écoulement uniforme S0 = S w = S f

énergie gagnée (S0)= énergie dépensée (Sf)


en tout point

En écoulement graduellement varié S0 ≠ S w ≠ S f

énergie gagnée (S0) ≠ énergie dépensée (Sf)


en tout point

MAIS énergie gagnée (S0)= énergie dépensée (Sf)


en moyenne
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 35
Hydraulique fluviale
Plan

• Hypothèses et définitions
• Écoulement uniforme
• Écoulement graduellement varié
– Introduction et hypothèses
– Perte de charge
– Propagation de l’information
– Axes hydrauliques
• Écoulement brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 36


Hydraulique fluviale
Propagation d’une perturbation

Créons une perturbation à la surface d’un plan d’eau au repos (ex :


cailloux jeté dans une marre)

La perturbation se déplace dans toutes les directions avec la même


vitesse
c = gh
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 37
Hydraulique fluviale
Propagation d’une perturbation
Créons à présent cette perturbation à la surface d’un cours d’eau où la
vitesse de l’eau est V

Si V < c

Si V > c

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 38


Hydraulique fluviale
Propagation d’une perturbation

• Vidéo
Rem : Identique à la propagation du son et au mur du son

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 39


Hydraulique fluviale
Propagation d’une perturbation

V<c

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 40


Hydraulique fluviale
Propagation d’une perturbation

V=c

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 41


Hydraulique fluviale
Propagation d’une perturbation

V>c

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 42


Hydraulique fluviale
Propagation d’une perturbation

V<c
Régime
subcritique

V=c
Régime
critique

V>c
Régime
supercritique

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 43


Hydraulique fluviale
Nombre de Froude

Nombre de Froude = Rapport entre la vitesse de


l’écoulement et la vitesse de propagation d’une
perturbation à la surface de l’eau

V V
Fr = =
c gh

Permet de classifier les écoulements

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 44


Hydraulique fluviale
Régime critique

V
V =c Fr = = 1
c
• Vitesse critique uc = vitesse de l’écoulement identique à la
vitesse de propagation d’une perturbation de surface c

Vc = c = gh

• Hauteur critique hc = pour un débit donné, hauteur d’eau


correspondant à un écoulement dont la vitesse est égale à
la vitesse critique 2
Ql
h =
3
c
g 1 − S 02
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 45
Hydraulique fluviale
Régime subcritique

V
V <c Fr = < 1
c

• V < c : la vitesse moyenne de l’écoulement est inférieure à


la vitesse de propagation d’une perturbation

• h > hc le tirant d’eau est plus grand que celui qui


correspond au régime critique

• Le régime est dit subcritique (ou fluvial), une perturbation


peut dés lors remonter de l’aval vers l’amont

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 46


Hydraulique fluviale
Régime supercritique

V
V >c Fr = > 1
c

• V > c : la vitesse moyenne de l’écoulement est supérieure à


la vitesse de propagation d’une perturbation

• h < hc le tirant d’eau est plus petit que celui qui correspond
au régime critique

• Le régime est dit supercritique (ou torrentiel), une


perturbation ne peut pas se propager de l’aval vers l’amont

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 47


Hydraulique fluviale
Exercices

• 13 QCM

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 48


Hydraulique fluviale
Plan

• Hypothèses et définitions
• Écoulement uniforme
• Écoulement graduellement varié
– Introduction et hypothèses
– Perte de charge – Énergie spécifique
– Propagation de l’information
– Axes hydrauliques
• Écoulement brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 49


Hydraulique fluviale
Faible pente – Forte pente de fond
• La forme des lignes d’eau va être différente suivant qu’on
se trouve en forte pente de fond ou en faible pente de fond
• La distinction n’est pas purement géométrique, on
détermine si le canal présente une faible ou une forte pente
de fond en fonction du débit et de la comparaison entre
hauteur uniforme et hauteur critique
• Pour un débit donné, il existe trois possibilités :
– hu > hc : le canal est en faible pente de fond (écoulement uniforme
subcritique)
– hu = hc : le canal a une pente critique (écoulement uniforme
critique)
– hu < hc : le canal est en forte pente de fond(écoulement uniforme
supercritique)

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 50


Hydraulique fluviale
Faible pente – Forte pente de fond
Pour un débit donné, la hauteur uniforme et la hauteur critique
varient en fonction de la pente :

Pour les valeurs courantes de pente (0<S0<5%), hc varie très peu


avec la pente
La pente critique S0,c varie quand le débit change
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 51
Hydraulique fluviale
Axes hydraulique – Faible pente de fond

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 52


Hydraulique fluviale
Axes hydraulique – Forte pente de fond

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 53


Hydraulique fluviale
Axe d’amont – Axe d’aval

Si à un endroit de la ligne d’eau, h > hc, cela signifie que


l’aval peut influencer l’amont (écoulement subcritique)
 la ligne d’eau est un axe d’aval

Si à un endroit de la ligne d’eau, h < hc, cela signifie que


l’aval ne peut pas influencer l’amont (écoulement
supercritique)
 la ligne d’eau est un axe d’amont

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 54


Hydraulique fluviale
Méthode choix axe hydraulique
• Calcul de la hauteur uniforme
• Calcul de la hauteur critique
• Comparaison des deux hauteurs calculées
– hu > hc : le canal est en faible pente de fond  choisir parmi les
axes M (mild slope)
– hu < hc : le canal est en forte pente de fond  choisir parmi les
axes S (steep slope)

• Choisir l’axe en fonction des indications données sur


l’amont ou l’aval du problème
• Quand on n’a pas d’information sur l’amont ou l’aval on
suppose que l’axe tend vers la hauteur uniforme
• Particularités quand on traverse la hauteur critique
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 55
Hydraulique fluviale
Exemple1

Calcul de la hauteur uniforme hu

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 56


Hydraulique fluviale
Exemple1

Calcul de la hauteur critique hc

 Faible pente de fond – axes de type M

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 57


Hydraulique fluviale
Exemple1

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 58


Hydraulique fluviale
Exemple1

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 59


Hydraulique fluviale
Exemple1

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 60


Hydraulique fluviale
Exemple1

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 61


Hydraulique fluviale
Exemple1

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 62


Hydraulique fluviale
Exemple2

Calcul de la hauteur uniforme hu

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 63


Hydraulique fluviale
Exemple2

Calcul de la hauteur uniforme hc

 Forte pente de fond – axes de type S

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 64


Hydraulique fluviale
Exemple2

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 65


Hydraulique fluviale
Exemple2

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 66


Hydraulique fluviale
Exemple2

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 67


Hydraulique fluviale
Exemple2

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 68


Hydraulique fluviale
Exemple2

• Aucune perturbation à l’amont


• Lac à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 69


Hydraulique fluviale
Plan

• Hypothèses et définitions
• Écoulement uniforme
• Écoulement graduellement varié
• Écoulement brusquement varié

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 70


Hydraulique fluviale
Introduction

Un écoulement brusquement varié se caractérise par :


• Une variation rapide de la hauteur d’eau et de la vitesse
moyenne  Les filets fluides ne peuvent plus être
considérés comme parallèles
• Une perte de charge brutale au niveau de la discontinuité (à
rapprocher des pertes de charge locales en conduite)
• En écoulement permanent : ressaut stationnaire
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 71
Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire

Ressaut hydraulique stationnaire : brusque surélévation de la surface


libre d’un écoulement permanent. Passage d’une hauteur h1 < hc
(supercritique) à une hauteur h2 > hc (subcritique)

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 72


Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire

• Profondeurs conjuguées : h1 et h2
• Hauteur du ressaut : h2 - h1
• Longueur du ressaut : λ
• Perte de charge : J

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 73


Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire

La longueur du ressaut peut être estimée à l’aide de


formules empiriques, dont les plus usuelles :

λ = 6 (h2 − h1 ) ou λ = 6 h2

Dans un canal de section rectangulaire, on peut calculer :


– La hauteur conjuguée
h1  
− 1
8Q ²
h2 = 1+
2 gL ² h 3
1 − S 2 
 1 0 
– La perte de charge au droit du ressaut

J=
(h2 − h1 )
3

4 h1h2
Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 74
Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire – classification

On peut classifier les ressauts hydrauliques en fonction du


nombre de Froude dans la section amont

V1
Fr1 =
gh1

Fr1>1 car écoulement supercritique

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 75


Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire – classification

1 < Fr1 < 1.7  Ressaut ondulé

La surface de l’eau présente des ondulations, proche du


régime critique qui est instable

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 76


Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire – classification

1.7 < Fr1 < 2.5  Ressaut faible

De petits rouleaux apparaissent, la surface de l’eau reste


lisse à l’aval

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 77


Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire – classification

2.5 < Fr1 < 4.5  Ressaut oscillant

Jet oscillant tantôt vers le fond du canal, tantôt vers la


surface. A chaque oscillation une onde irrégulière se
propage vers l’aval (à éviter)

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 78


Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire – classification

4.5 < Fr1 < 9  Ressaut stable

Extrémité des rouleaux et endroit où le jet rapide quitte


le fond sont sur la même verticale (dissipation de 45% à
70% d’énergie)

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 79


Hydraulique fluviale
Ressaut stationnaire – classification

Fr1 > 9  Ressaut raide

Jet rapide perturbé par la retombée des rouleaux, ondes


importantes vers l’aval (dissipation de plus ou moins
85% d’énergie)

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 80


Hydraulique fluviale
Ressaut

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 81


Hydraulique fluviale
Mascaret

• Ressaut du à la brusque montée du niveau aval d’un fleuve


à cause des marées

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 82


Hydraulique fluviale
Ressaut circulaire

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 83


Hydraulique fluviale
Utilisation du ressaut

• Dissipateur d’énergie
– A l’aval d’ouvrages générant des écoulements rapides
(supercritique)
– On essaie de créer un ressaut stable
– Pour forcer la position du ressaut, on crée des bassins de
dissipation

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 84


Hydraulique fluviale
Ressaut noyé

• Parfois, le ressaut est refoulé contre l’ouvrage


hydraulique (ex : vanne de fond)
– Un matelas d’eau apparaît (zone de remous)
– La loi de débit de l’ouvrage hydraulique est modifiée

Bureau d'études du génie civil - Ch 2 : Ecoulement à surface libre 85


Hydraulique fluviale