Vous êtes sur la page 1sur 3

Éditions Législatives Page 1 of 3

Social / Retraite et prévoyance 03-01-2011


Réforme des retraites : le premier décret d'application est paru !
Le premier décret d'application de la réforme des retraites confirme, entre autres, la progressivité du recul de l'âge légal
de la retraite et adapte les dispositifs de retraite anticipé pour longue carrière, pour handicap lourd et la surcote.

Pour rendre la loi portant réforme des retraites applicable, de nombreux décrets d'application sont nécessaires. Le plus attendu
est très certainement celui qui adapte les mécanismes de départ à la retraite au relèvement des bornes d'âge. Ce décret vient de
paraître au Journal Officiel du 31 décembre.

Confirmation du relèvement progressif des bornes d'âge


Le relèvement progressif de l'âge légal de départ à la retraite, esquissé dans la loi, est confirmé. L'âge d'ouverture du droit à la
retraite de base, désormais fixé à 62 ans à partir de la génération née en 1956, augmentera de manière croissante à raison de 4
mois par génération pour les générations nées entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955.

Age légal de départ à la


Taux plein
retraite
Trimestres Age d'obtention
Date de départ pour un
Classe d'âge Age Date de départ d'assurance automatique du
taux plein automatique
requis taux plein
Nés entre le 1er 60 ans Départ au plus tôt entre Départ au plus tôt entre le
juillet et le 31 et 4 le 1er novembre 2011 et 163 65 ans et 4 mois 1er novembre 2016 et le
décembre 1951 mois le 1er mai 2012 1er mai 2017
60 ans Départ au plus tôt entre Départ au plus tôt entre le
1952 et 8 le 1er septembre 2012 et 164 65 ans et 8 mois 1er septembre 2017 et le
mois le 1er septembre 2013 1er septembre 2018
Départ au plus tôt entre Départ au plus tôt entre le
1953 61 ans le 1er janvier 2014 et le 165 66 ans 1er janvier 2019 et le 1er
1er janvier 2015 janvier 2020
61 ans Départ au plus tôt entre Départ au plus tôt entre le
1954 et 4 le 1er mai 2015 et le 1er 165 66 ans et 4 mois 1er mai 2020 et le 1er mai
mois mai 2016 2021
61 ans Départ au plus tôt entre Départ au plus tôt entre le
1955 et 8 le 1er novembre 2011 et a priori 166 66 ans et 8 mois 1er novembre 2021 et le
mois le 1er mai 2012 1er mai 2022
Départ au plus tôt à
Départ au plus tôt à
1956 et après 62 ans compter du 1er janvier a priori 166 67 ans
compter du 1er janvier 2023
2018

Précisions apportées sur la retraite à taux plein

Augmentation de la durée d'assurance nécessaire à une retraite à taux plein pour les générations 1953 et 1954

Le législateur a simplifié la procédure d'allongement des durées d'assurance. Ces durées sont dorénavant fixées par décret pris
après après avis technique du Conseil d'orientation des retraites (COR).

Les assurés nés en 1953 et 1954 connaissent désormais le nombre exact de trimestres requis nécessaire à une retraite à taux
plein. Cette durée d'assurance augmente d'un trimestre : elle passe de 164 trimestres pour les générations 1952 à 165 trimestres
pour les générations 1953 et 1954.
Les générations suivantes seront informées du nombre exact de trimestres requis pour une retraite à taux plein par décret publié
avant le 31 décembre de leur 56e anniversaire.

Remarque : rappelons que le gouvernement a indiqué, dans le dossier de presse diffusé au moment de la présentation de la réforme,
qu'il prévoyait de fixer cette durée d'assurance à 166 trimestres à partir de la génération 1955.

Parent d'enfant handicapé : conditions requises pour l'obtention d'une retraite à taux plein à 65 ans

L'arrivée d'un enfant handicapé ayant des incidences sur la vie professionnelle de ses parents, le législateur a décidé de leur
octroyer une retraite à taux plein à 65 ans quel que soit le nombre de trimestres d'assurance qu'ils ont acquis. Le décret précise
les conditions d'obtention de ce taux plein.
Ainsi, pour pouvoir y prétendre, l'assuré devra à partir du 1er juillet 2016 (date à laquelle ce maintien du taux plein devrait
produire ses premiers effets) :
- soit bénéficier d'au moins un trimestre au titre de la majoration de durée d'assurance pour enfant handicapé ;
- soit établir qu'il a été salarié ou aidant familial, pendant une durée d'au moins 30 mois, de son enfant bénéficiaire de l'élément
d'aide humaine de la prestation de compensation du handicap accordé notamment en cas de nécessité de recours à une tierce
personne ou pour un handicap lourd (CASF; art. L. 245-3, al. 1).

Adaptation de certains dispositifs de retraite anticipée

Dispositif de retraite anticipée pour longue carrière

http://www.editions-legislatives.fr/portailel/actucontinue/articlecenter.do?attId=11387... 04/01/2011
Éditions Législatives Page 2 of 3

A compter du 1er juillet 2011, le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière est aménagé compte tenu du relèvement de
l'âge légal de départ à la retraite. Par ailleurs, ce dispositif sera ouvert aux assurés ayant débuté leur activité avant leur 18e
anniversaire.
Le décret détaille, pour chaque génération, les âges minima d'entrée dans le dispositif et les conditions de durée d'assurance et
de durée cotisée requises.
Age de départ anticipé Durée d'assurance totale Durée d'assurance cotisée Début d'activité
Assuré né avant le 1er juillet 1951
56 ans 171 171 avant 16 ans
58 ans 171 167 avant 16 ans
59 ans 171 163 avant 17 ans
Assuré né entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951 inclus
56 ans 171 171 avant 16 ans
58 ans 171 167 avant 16 ans
59 ans 171 163 avant 17 ans
60 ans 171 163 avant 18 ans
Assuré né en 1952
56 ans 172 172 avant 16 ans
58 ans 172 168 avant 16 ans
59 ans 172 164 avant 17 ans
60 ans 172 164 avant 18 ans
Assuré né en 1953
56 ans 173 173 avant 16 ans
58 ans et 4 mois 173 169 avant 16 ans
59 ans et 8 mois 173 165 avant 17 ans
60 ans 173 165 avant 18 ans
Assuré né en 1954
56 ans 173 173 avant 16 ans
58 ans et 8 mois 173 169 avant 16 ans
60 ans 173 165 avant 18 ans
Assuré né en 1955
56 ans et 4 mois a priori 174 a priori 174 avant 16 ans
59 ans a priori 174 a priori 170 avant 16 ans
60 ans a priori 174 a priori 166 avant 18 ans
Assuré né en 1956
56 ans et 8 mois a priori 174 a priori 174 avant 16 ans
59 ans et 4 mois a priori 174 a priori 170 avant 16 ans
60 ans a priori 174 a priori 166 avant 18 ans
Assuré né en 1957
57 ans a priori 174 a priori 174 avant 16 ans
59 ans et 8 mois a priori 174 a priori 170 avant 16 ans
60 ans a priori 174 a priori 166 avant 18 ans
Assuré né en 1958
57 ans et 4 mois a priori 174 a priori 174 avant 16 ans
60 ans a priori 174 a priori 166 avant 18 ans
Assuré né en 1959
57 ans et 8 mois a priori 174 a priori 174 avant 16 ans
60 ans a priori 174 a priori 166 avant 18 ans
Assuré né à compter du 1er janvier 1960
58 ans a priori 174 a priori 174 avant 16 ans
60 ans a priori 174 a priori 166 avant 18 ans

Dispositif de retraite anticipée pour handicap lourd

Comme annoncée par la loi portant réforme des retraites du 9 novembre 2010, le dispositif de retraite anticipée pour handicap
lourd est désormais ouvert aux travailleurs reconnus handicapés par la commission des droits et de l'autonomie des personnes
handicapées.
Rappelons que cette qualité est reconnue à toute personne dont les possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi sont
effectivement réduites par suite de l'altération d'une ou de plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale et psychique (C.
trav., art. L. 5213-1 et L. 5213-2).
Le décret adapte donc les dispositions réglementaires relatif à ce dispositif en ce sens.
A compter du 1er janvier 2011, tout travailleur reconnu handicapé par la commission des droits et de l'autonomie des personnes
handicapées peut liquider sa retraite de base à 55 ans, sous réserve qu'il remplisse les conditions de durée d'assurance et de
durée cotisée requises.

http://www.editions-legislatives.fr/portailel/actucontinue/articlecenter.do?attId=11387... 04/01/2011
Éditions Législatives Page 3 of 3

Remarque : les régimes de retraite complémentaire AGIRC et ARRCO seront très certainement amenés à aligner leur dispositif de
retraite anticipée pour handicap lourd sur celui prévu par le régime de base.

Surcote : les changements


La surcote est une majoration de la pension de retraite de base dont bénéficie tout assuré qui poursuit son activité
professionnelle après l'âge légal de départ à la retraite et au-delà de la durée d'assurance requise pour l'obtention d'une retraite
à taux plein.
Le décret adapte les dispositions réglementaires pour tenir compte du relèvement progressif de l'âge légal de départ à la retraite.
Ainsi, cette majoration sera accordée à l'assuré né en 1953 qui poursuit son activité professionnelle malgré l'acquisition de 165
trimestres d'assurance, non plus après ses 60 ans, mais après ses 61 ans (voir tableau 1 ci-dessus).
En revanche, les références au 65e anniversaire de l'assuré sont maintenues. Ainsi, pour les trimestres acquis entre le 1er
janvier 2004 et le 31 décembre 2008, chaque trimestre accompli après le 65e anniversaire de l'assuré lui donne droit à un taux
de majoration de 1,25 %.

Géraldine Anstett
Dictionnaire Permanent Social

http://www.editions-legislatives.fr/portailel/actucontinue/articlecenter.do?attId=11387... 04/01/2011