Vous êtes sur la page 1sur 4

c 


       

Facteurs de production : - K technique = K fixe + K circulant ( ne peut ê utilisé qu͛une fois


dans le processus de production)

-? 3e travail : capital humain.

3e niveau de la production est fonction de la quantité de K et de 3 utilisés.

Productivité du 3 : mesure l͛efficacité de la combinaison productive.

3͛augmentation du volume mais aussi de la productivité des facteurs de production sont à


l͛origine de la croissance économique.

2 types de croissance : R  croissance intensive : repose sur une augmentation de


l͛efficacité de la combinaison productive.

? croissance extensive : repose sur une augmentation du


volume des facteurs utilisés.

c      

^? uéorganisation du travail : Taylorisme, Fordisme, Toyotisme.


^? ºntensité capitalistique ( + de machines par travailleurs)
^? Ñméliorer la quantité de la main d͛œuvre
^? 3e progrès technique.

3e capital humain : c͛est l͛ensemble des connaissances et des talent acquis par les
travailleurs au travers de l͛éducation, de l͛apprentissage et de l͛expérience =  
 notion introduite par Gary BEcKEu (1930)

? 3͛investissement public à un rôle important à jouer en


matière d͛accumulation de stock de capital humain, c͛est
l͛ Etat qui est à l͛origine de la formation initiale.

3e rôle de la division du 3 :

Ñdam Smith « la ricchesse des nations » 1776. Economiste écossais, libéral, père fondateur
de l͛école classique, il explique la croissance économique.

     représente l͛intervention de l͛Etat dans l͛économie par le biais de
dépenses publiques ( investissemen t dans la recherche ou le développement).
      signifie que les sources de croissance sont différentes des facteurs
de production. 3a croissance est expliquée par des variables extérieures au modèle
économique.

? uobert SO3OW : croissance exogène car du à l͛augmenta°


de la pop active & progrès technique. ( pas de variable
économique)

3a croissance favorise le progrès technique : elle facilite le financement de recherche/


développement.

3a croissance économique provient de l͛augmentation des facteurs de production (


capital/ 3 ) mais une large part du phénomène s͛explique par l͛augmentation de l͛efficacité
de la productivité : R K humain : augmentation de l͛intensité capitalistique

? ´ivision du 3 : diffusion du p rogrès technique.

3a théorie néoclassique de SO3OW considère les facteurs de la croissance comme exogènes,


non expliqués par des variables économiques.

3es nvelles théories de la croissance endogène considèrent que l͛accumula° du K humain &
le progrès technique sont le résultat de la croissance elle -même.

       

Trois sortes d͛atteintes à l͛environnement :

? Epuisement des ressources naturelles ( pétrole)


? Pollution ( air, sols, eaux)
? uéchauffement climatique ( gaz à effet de serre )

uessources non renouvelables = fossiles= pétrole, gaz

uenouvelables = bois

Mode de développement occidental pas soutenable :

1970͛s : ´enis MEÑ´OWS : « the limits of the growth » , repris en 1972 par les économistes
du club de uome, il prôn ent la croissance zéro.

1987 : le ´r Bu T3Ñ´ invente l͛expression « développement durable »

´éveloppement durable : capacité d͛une génération à répondre à ses propres besoins sans
compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.
Emprunte écologique : c͛est un indicateur qui permet d͛évaluer la surface théorique de sol
productif nécessaire à une population pour répondre à sa consommation et pour absorber
ses déchets ( hectar/ hab) = 2 ha/ hab

certains prônent le    ou la    

Ecologie radicale : partisans de la décroissance

Partisans du dév durable : réorientation de la production des ords de façon à permettre au


Suds de se développer. Substituer des activités non polluantes aux activités polluantes.

Ñrguments développement durable :

^? ºl existe de nouveaux moyens technologiques pour consommer


moins de matières premières et d͛énergie : recyclage,
économie d͛énergie, énergies moins polluantes.
^? On peut produire autant avec moins de matières premières =
activités moins polluantes.

Ñrguments décroissance :

^? ºl existe un « effet rebond » : à chaque fois que l͛on économise


des matières premières ou de l͛énergie, cette économie est
plus que compensée par la hausse des quantités de matières
produites ou conso mmées.

´         

Externalité : c͛est la conséquence négative ou positive pour un agent économique de


l͛activité d͛autres agents économiques sans que ce derniers n͛en supporte les coûts ( ext
négative) ou n͛en tire un gain ( ext positive).

c͛est la conséquence positive ou négative de l͛activité économique non prise


en compte par le marché.

Externalité positive : lorsqu͛une infrastructure publique est crée, le prix des biens
immobiliers augmente

Externalité négative : élevage porcins en Bretagne.

Pour les libéraux (classiques ou néoclassiques) le marché est considéré comme un


mécanisme auto régulateur de l͛économie, et qui en assure l͛effiscience ( ne pas gaspiller les
ressources) => principe de la ma in invisible.


!" en cas de présence d͛externalités qui justifient l͛intervention de l͛Etat.
3a demande de certains biens dont la production accroît la pollution peut augmenter car il
n͛y a aucun prix lié à la dégradation.

? ºl faut donc internaliser les effets externes par le biais d͛injonctions ou


d͛incitations.

u : - interdire l͛usage de certains produits par des traités ( entreprises) = Traité
de Montréal.

-Supprimer la vente de certains produits ( ménages) ( pousser à l͛achat


d͛ampoules à incandescence.)

-uéglementer les consommations ( entreprises) ( vente de voitures au rejet de


cO2 réduit)

#       : les pouvoirs publiques fixent un niv max d͛émission de
cO2. chaque entreprise se voie attribuée un quotat d͛émission ( qu͛elles peuvent revendre.)

^? PB : prix de la tonne de cO2 bas, les entreprises rachètent des


quotas et n͛investissent pas dans des tech ʹ polluantes.

Œ: inciter les agents à changer de comportement en taxant les produits carbonés

^? Taxe carbone votée par le parlement mais jugée


inconstitutionnelle.

c  

   


3e mode de développement occidentale n͛est pas soutenable à l͛ensemble de la


planète comme le montrent les indicateurs de soutenabilité de la croissance économique
(emprunte écologique et seuil de durabilité écologique.)