Vous êtes sur la page 1sur 3

TP : Le moteur de la divergence

Activité 1 : Le flux géothermique et les frontières de plaques

1) Flux géothermique : Quantité de chaleur dégagé en surface du globe


par unité de temps et par unité de surface. Il s’exprime en HFU (Heat
Flow Unit).

2)
Puissance dissipée Puissance
par le globe dissipée par
terrestre (W) désintégration
(W)
E
Continents 8.7 12 7.65E12 Croûte
émergés continental
Plateaux 2.8E12 1.36E12 Croûte
continentaux océanique
E E
Croûte océanique 20.7 12 27.6 12 Manteau
Flux 9.8E12
hydrothermaux
Total 42E12 36E12 Total

4) La désintégration n’est pas responsable de toute la production


d’énergie, donc il doit y avoir d’autres sources d’énergie.

Activité 2 : Les modes de dissipation de la chaleur


A. Les modèles et leur schématisation

Expérience d’huile chaude :

On a deux phases d’huile : de l’huile rouge


froide, plus dense, et donc au fond ; de
l’huile plus chaude, moins dense, et donc
en surface.

La bougie chauffe l’huile rouge : elle va


donc monter et donner sa chaleur à l’huile
jaune. Elle perd alors d l’énergie thermique
et redescend. C’est une convection.

On a donc un transfert d’énergie thermique


par mouvement de la matière. La
conduction est un transfert d’énergie thermique, mais à travers la
matière.

Protocole 1 : Modèle de convection

La source de chaleur est en bas, elle


chauffe alors l’eau du fond qui monte
et chauffe l’eau de surface : c’est un
mouvement de convection.

Mouvements
d’eau
Source d’énergie
thermique

Transferts de
chaleur

Protocole 2: Modèle de
conduction

La source d’énergie thermique est


proche de la surface : seul l’eau en
surface chauffe, il n’y a pas de
transfert thermique avec l’eau du
fond : c’est un mouvement de
conduction.

Source d’énergie thermique en


surface

Mouvements Transferts de
B. Comparaison de l’efficacité des deux modes de dissipation de la
chaleur