Vous êtes sur la page 1sur 3

Classes : 4 ème Sc.

de l’Informatique
Ministère de l’éducation et de la formation Devoir
Direction régionale de l’éducation et de la Matière : Sc. PHYSIQUES
formation à l’Ariana
De contrôle N°3
Lycée Sidi Thabet Professeur : Mr. Moutiâ M.
Date : 25 / 4 / 09 Durée : 2H

Ce sujet comporte : - 1 exercice de chimie (L’accumulateur Plomb – Acide),


- 2 exercices de physique (multivibrateur astable et convertisseur N. A), repartis sur les pages 1/3 ; 2/3 et 3/3.

CHIMIE : (5 points) Les parties I ; II et IV sont indépendantes.


Un accumulateur plomb-acide est constitué de deux électrodes (M) et (N) entièrement immergées

BAREME
dans une solution aqueuse d’acide sulfurique (H3O+ + SO42-).
- L’électrode M est constituée d’une grille d’alliage de plomb contenant du plomb spongieux Pb.
- L’électrode N est formée par une grille d’alliage de plomb contenant de l’oxyde de plomb Pb0 2.
Le symbole de cette pile est : Pb I PbSO4 II PbO2 I Pb.

I. Questions préliminaires.
1. Donner un schéma annoté de cette pile. 0,75

2. Lorsque l’accumulateur ne débite aucun courant la d.d.p entre ses bornes est E  Vb .PbO2  Vb .Pb  2V.
2a- Que représente cette d.d.p ? 0,25

0,25
2b- Laquelle de deux électrodes est la borne positive ?
3. La batterie d’accumulateurs plomb-acide, couramment appelée batterie au plomb, utilisée particulièrement
pour démarrer les voitures à moteur à explosion, a une d.d.p égale à 12 V, lorsqu’elle est isolée.
0,25
3a- Que signifie le terme batterie ?
0,25
3b- Comment est conçue cette batterie à partir des accumulateurs plomb-acide ?

II. Décharge de l’accumulateur Pb-acide.


Au cours de la décharge de l’accumulateur la réaction qui se produit au niveau de l’électrode M est
modélisée par la demi-équation incomplète est : Pb + SO42- PbSO4
II.1- Compléter cette demi-équation.
0,25
II.2- L’électrode M est-elle l’anode ou la cathode ? Justifier.
0,25
II.3- Écrire l’équation de la transformation qui se produit au niveau de l’électrode de PbO2, (l’électrode N). 0,75

II.4- En déduire l’équation bilan de la réaction qui se produit spontanément au cours de décharge de 0,75

l’accumulateur.

III. Charge de l’accumulateur Pb-acide.

On doit fournir à l’accumulateur déchargé une quantité d’énergie au moins égale à celle perdue au cours de la
0,75
décharge pour le charger.
Écrire l’équation de la réaction se produisant pendant le processus de charge de l’accumulateur.

IV. Détérioration de l’accumulateur au plomb.


Un accumulateur plomb-acide a une durée de vie limitée. Citer les principales causes de dégradation de 0,5

ce type d’accumulateurs et qui limitent ses capacités à stocker de l’énergie électrique.

M. Moutiâ M. - 4Sc.IDC3 - 2009 Page 1/3


Suite - 4ScIDC3 – Sc. PHYSIQUES - Avril 2009 - Lycée Sidi Thabet

PHYSIQUE : (15 points)

EXERCICE 1 (6,5 points)

BAREME
Un montage multivibrateur astable est un oscillateur délivrant à sa sortie S, une tension u s(t)
périodique rectangulaire évoluant entre deux états astables EH et EB. Voir figure 2.
Dans le cas d’une réalisation avec un amplificateur opérationnel idéal comme
l’indique la figure 1 ci-contre. La tension de sortie us ne peut prendre que
deux valeurs possibles +Usat ou –Usat.
Dans ce montage un comparateur inverseur
constitué d’un amplificateur, d’un résistor R1 et d’un résistor R2 ; commande
la charge du condensateur C à travers un résistor R.

Les basculements de la tension de sortie us de l’état haut


vers l’état bas et de l’état bas vers l’état haut s’effectuent par deux valeurs
différentes respectives UHB et UBH de la tension uc aux bornes du condensateur C.

Figure 2
0,5
1. Donner la définition d’un multivibrateur astable.
0,25
2. Quel est le mode de fonctionnement de l’amplificateur dans ce montage ? justifier.
1
3. En consultant les graphes de la figure 2, déterminer les valeurs :
3a- EH ,
3b- EB,
3c- UHB et
4d- UBH.
0,25
4. Quelle est la valeur de la tension de polarisation Vcc, de l’amplificateur opérationnel utilisé dans ce montage ?
R1
5. Sachant que U HB  U BH  Usat , déterminer la valeur de la résistance R2 dans le cas où R1 = 10kΩ. 0,75
R1  R 2
U  Uf
6. L’expression de la durée Tj de l’état haut ou de la durée de l’état bas de la tension us(t) est : Tj  R .C.Ln i
U0  Uf
Avec R =10kΩ et C =100nF.

6a- Soit T1 la durée de l’état haut de us, 0,5

Quelles sont les valeurs de la tension initiale de charge Ui = Uic, de la tension atteinte U0 et de la tension
visée Uf. En déduire la valeur de T1.
6b- Soit T2 la durée de l’état bas de us,
0,5
Quelles sont les valeurs de la tension initiale de décharge Ui = UiD, de la tension atteinte U0 et de la tension
visée Uf. En déduire la valeur de T2. Y
1
6c- Calculer la fréquence N et le rapport cyclique δ de us(t).
7. La figure 3 représente la caractéristique de transfert u s = f(uc), obtenue en X
mode XY de l’oscilloscope bicourbe dont les voies I et II sont branchées 0,5

respectivement au point A et S. Voir figure 1.


Reproduire la figure 3 sur votre copie en y plaçant les points qui représentent
les tensions EH, EB, UBH et UHB.
Figure 3

M. Moutiâ M. - 4Sc.IDC3 - 2009 Page 2/3


Suite - 4SIDC3-2009 - Sciences physiques - lycée de Sidi Thabet – 2008/2009

EXERCICE 2 : ( 8,5 Point s)

BAREME
Le montage schématisé par la figure ci-dessous représentant le schéma de principe d’un convertisseur numérique
analogique C.N.A à 4 bits et comportant :
- Un amplificateur opérationnel supposé parfait, et associé à un réseau de résistances pondérées de R à 8 R .
- Une alimentation stabilisée délivrant une entre ses bornes une tension constante Uréf = 1 V.
- Des interrupteurs Ko , K1 , K2 et K3 commandés respectivement par les variables logiques ao , a1 , a2 et a3 du signal
numérique (mot binaire [N] ) imposé par un circuit logique non représenté sur la figure ci-dessous.
Pour aj = 1 ; Kj fermé et pour aj = 0 ; Kj est ouvert, avec j = 0 ; 1 ; 2 ou 3.

- Une résistance R’ = 8 R.

0,5
1. Écrire le mot binaire [N] d’entrée de ce C.N.A.
2. Définir le convertisseur numérique analogique et donner son symbole. 1

3. On s’intéresse au cas où a2 = a1 = a0 = 0. Établir l’expression de l’intensité du courant I3 qui traverse la


résistance R3 , en fonction de R et Uréf pour :
3a)- a3 = 1 .
1
3b)- a3 = 0 .
23 a 3 U réf
4. En déduire que I 3  . 0,5
8R
5. Établir l’expression de I, l’intensité du courant qui traverse R’, dans le cas où a3 = a2 = a1 = a0 = 1, en fonction de 1,5

R, Uréf , ao , a1 , a2 et a3.
6. Montrer que uS = k. N Où N est l’équivalent décimal de [N] et k une constante qu’on déterminera son expression 1,5

en fonction de R , Uréf et R’.


7. En déduire la pleine échelle ( P.E ) et quantum ( q ) de ce C.N.A. 1

8. Calculer la résolution relative ( r ) de ce convertisseur. 0,5

0,5
9. Quel rôle joue l’amplificateur opérationnel dans ce montage ?
0,5
10. Donner la valeur de ( uS ) correspondant au mot binaire : 1010.

M.Moutiâ.M – 4Sc.IDC3- 2009 Page 3/3 Bon travail