Vous êtes sur la page 1sur 8

TP N° 3 ECOULEMENT PAR ORIFICE HYDRAULIQUE APPLIQUEE

I. INTRODUCTION :
Les écoulement par des grandes ou bien des petits orifices peut se
traduire sous une charge variable ou constante.
Le diamètre de l’orifice à une grande influence sur le débit ainsi
la vitesse de l’écoulement
On vas voir dans ce TP cette influence de contraction des veines
liquides à la sortie de l’orifice sur me débit.

II. BUT DE LA MANIPULATION :


Etude de l’influence de la contraction à la sortie (orifice ) sur le
débit de l’écoulement.

III. RAPPELS THÉORIQUES :


La figure suivante donne les principales caractéristiques de
l’écoulement par orifice à paroi mince.
A l’aide d’un trop plein on va maintenir le niveau d’eau dans le
réservoir constant pour que les vitesses ne soient importantes, ailleurs
que dans l’orifice.
A la sortie de l’orifice, on aura une section contractée par rapport
à la section de l’orifice qui est due à la courbure locale.

_______________________________________________________________________Page 01
TP N° 3 ECOULEMENT PAR ORIFICE HYDRAULIQUE APPLIQUEE

HC
ZM H0
A0

AC

ZN

Plan de référence

Ecoulement à travers un orifice à la base d’un réservoir

Notre expérience comportera deux parties la première consiste à


étudier l’écoulement par un orifice à paroi mince d<0,1H. et la
deuxième partie concerne le jet.
En appliquant l’équation de Bernoulli entre M et N on aura :
U 2M PM U2 P
+ + Z M = N + N + Z N …. (1)( on néglige les pertes de charges)
2g ϖ 2g ϖ
P M =P N =P a t m

Z M -Z N =H 0
La vitesse au point N, sera donnée par la relation :
UN
H0 = ………….(2)
2g
Et ceci en supposant que la vitesse est uniforme dans la section
contractée, on pose U N =U 0 vitesse idéale. la relation(2) devient :
U0
H0 =
2g
_______________________________________________________________________Page 02
TP N° 3 ECOULEMENT PAR ORIFICE HYDRAULIQUE APPLIQUEE

Pour tenir des pertes de charge on introduit la vitesse U C : la


vitesse dans la section contractée :
UC
HC =
2g
H 0 -H C :La perte de charge dans l’orifice.
UC HC
CU = = : Coefficient correcteur de vitesse.
U0 H0
a
CC = c :Coefficient de correction de débit.
a0
Q=U C a c : Le débit réel .
Q 0 = U 0 a 0 = a 0 2gh On déduit la valeur du coefficient du débit.
Q Uca c
Cd = =
Q0 U 0a 0

Q
Co =
a0 2gH 0
C d =C U C C

Une autre méthode pour la détermination de la vitesse à la section


concentrée (voir figure ).
En ce qui concerne la seconde partie consiste à étudier la
trajectoire d’un jet formé par un orifice à paroi mince qui se trouve à
la face verticale d’un petit réservoir.
On suppose que la composante horizontale x de jet avec une
vitesse constante, varie en fonction de temps t est :
X=U C t
Et composante verticale, selon un mouvement uniformément varié
1
y= 2
gt 2

En éliminant le temps de deux équations, on aura :


gx 2
UC =
2y

x2
Comme nous avons : U C =C U .U 0 =C U 2gH 0 donc CU =
4H 0 Y

_______________________________________________________________________Page 03
TP N° 3 ECOULEMENT PAR ORIFICE HYDRAULIQUE APPLIQUEE

Trajectoir d’un jet

IV- MATÉRIEL UTILISÉ :


Pour réalisé ce travail, on a utilisé un banc hydraulique avec un
tube muni d’un orifice de diamètre 13 mm environs, pour la première
partie et pour la seconde on utilise un tube considéré comme réservoir
à grand dimensions à l’aide d’un trop plein et des règles pour le calcul
des coordonnées du jet d’eau qui est considéré comme un projectile.

V. MODE OPERATOIRE :
Pour la première partie on va essayer de calculer la section
contracté à l’aide d’un bras mobile munie d’une barre
d’épaisseur 3 mm .
Pour la deuxième partie on s’intéresse au jet en le considérant
comme un projectile à fin de pouvoir déterminé son équation.

VI. RESULTATS ET INTERPRETATION :


Les résultats sont représentés comme suivants :
Ecoulement par orifice :

_______________________________________________________________________Page 04
TP N° 3 ECOULEMENT PAR ORIFICE HYDRAULIQUE APPLIQUEE

Q 1 =15/73=0,205 l/s = H 0 =38,7 cm


Hc =38,5 cm
U 0 = 2g.H 0

d’ou : U 0 = (2.9,81.38,7) 1 / 2 = 27,55


et d’autre part :
U c = 2g.H c = (2.9,81.38,7) 1 / 2 = 27,48
C u = U c /U 0 = 27,48/27,55 = 0,99
C d = a c /a 0 = 11/13 = 0,84
D’où : C c = C d /C u
Donc : C c = 0,84/0,99 = 0,85
La deuxième partie est une autre méthode pour déterminer la
vitesse à la section contractée :
Les résultats sont tabulés en suivant :

_______________________________________________________________________Page 05
TP N° 3 ECOULEMENT PAR ORIFICE HYDRAULIQUE APPLIQUEE

_______________________________________________________________________Page 06
TP N° 3 ECOULEMENT PAR ORIFICE HYDRAULIQUE APPLIQUEE

VII.CONCLUSION

_______________________________________________________________________Page 07
TP N° 3 ECOULEMENT PAR ORIFICE HYDRAULIQUE APPLIQUEE

A partir de ce TP on peut conclu que l’orifice dans un réservoir à


une grande influence sur la vitesse, et dit la vitesse dit aussi le
trajectoire des particules( qui suit le même trajectoire d’une particule
dans l’espace) ,et aussi le débit de l’écoulement. en prend ça en
considération parce que on rencontre les orifices dans tous les
ouvrages hydrotechnique où il faut prendre un calcul réservé au
orifices qui se trouvent dans les ouvrages et les ouvrages annexes.

_______________________________________________________________________Page 08