Vous êtes sur la page 1sur 2

Module Traitement du signal – M.

SABRI – 2008 – Université Sultan My Slimane

SERIE 4
ECHANTILLONNAGE des SIGNAUX
1.

a) calculer les signaux à temps discret x(k) et y(k) obtenus par échantillonnage
π π
de x(t)= cos( t ) et y(t)= cos 3 ( t ) , avec une période d’échantillonnage Te=2.
2 2
b) Expliquer de manière graphique dans le domaine de Fourier lequel des deux
signaux peut être récupéré conformément au théorème d’échantillonnage.
c) Quelles sont les fréquences d’échantillonnage minimales requises pour
récupérer parfaitement x(t) et y(t).

2.

x(t) est un signal téléphonique occupant la bande [300Hz,3300Hz], avec X(f)=1


pour toute fréquence de la bande et zéro ailleurs.

a) Tracer respectivement pour Fe=2kHz, 3kHz et 8kHz le spectre du signal


échantillonné.
b) Quelles sont vos observations.
A quelle condition, selon vous, peut-on récupérer la bande téléphonique d’origine
à partir du spectre des échantillons ?
c) Proposer une méthode de récupération du signal analogique originale.

3.

Détection d’un numéro de téléphone par intercorrélation


Chaque touche d’un téléphone A produit un signal échantillonné de forme carrée
et de fréquence propre fi, où i est le numéro de la touche pressée. La figure ci-
dessous illustre un exemple de signal produit par une touche :

YA(nTe)
Touche i

Ti

Ti/6

-1

1 Série 4: Echantillonnage de signaux


Module Traitement du signal – M. SABRI – 2008 – Université Sultan My Slimane

A l’arrivée, un serveur récupère ce signal et doit l’aiguiller vers le poste de


téléphone appelé. Pour cela le serveur dispose des signaux correspondant à
chaque type de touche ys(nTe).
L’objectif est de détecter le numéro composé par le téléphone A.

a) Que vaut la période d’échantillonnage Te ?


b) Calculer la fonction d’intercorrélation échantillonnée Rxy(j) entre les signaux
yA(nTe) et ys(nTe) donné ci-dessous. On prendra N=6 et 0 ≤ j ≤ 5.

YS(nTe)
Touche j

Tj=2Ti/3

Ti/6

-1

c) Quelle est la valeur du maximum de Rxy(j)?


d) Calculer Rxy(j) dans le cas où le serveur compare les signaux d’une même
touche.
e) Conclure sur l’intérêt du calcul de Rxy(j).

2 Série 4: Echantillonnage de signaux