Vous êtes sur la page 1sur 2

LA NATURE,UN REGARD DE L’AUTRE CÔTÉ

Motto : « La nature est bonne et mauvaise »-J.H.Fabre, entomologiste.

La nature, sujet de tant de débats enflammés,loin d’être seulement une


victime en proie à l’indifférence et à l’agressivité de l’homme,se transforme
bien souvent dans un cruel bourreau qui n’hésite pas de faucher des milliers
de vies d’un seul coup.Pourtant,je ne pense pas que cela justifie notre
conduite envers l’environnement,car il ne faut pas oublier quelle aide
précieuse elle nous offre dans nos activités quotidiennes.
D’ailleurs,n’est-elle pas une source de paix et d’équilibre,bien qu’elle
puisse devenir un danger mortel pour la vie ?N’est-elle pas le milieu ou nous
menons nos vies,pourtant si fragiles devant sa force destructrice ? N’assure-
t-elle pas notre survie,malgré les menaces qui nous guettent provenant de
son sein ?
Tout d’abord,la nature est une source de paix,d’équilibre et même
d’inspiration,car elle se transforme en refuge non seulement pour les
artistes,mais aussi pour le citadin du XXI-ème siècle qui étouffe dans les
grandes villes à cause de la pollution. Si Manhattan Park a New York ou les
Jardins du Luxembourg a Paris en sont des exemples,les choses peuvent
prendre une autre tournure quand la Terre nous menace de la mort en raison
de la succession des ères climatiques - autrefois,l’ère glaciaire qui rendit très
dure l’existence de nos ancêtres et aujourd’hui le réchauffement planétaire –
phénomène naturel mais accéleré par la pollution.
Ensuite la nature est le milieu ou les hommes mènent leurs vies car si
on a industrialisé et urbanisé les paysages,nous faisons tout de même partie
du grand mécanisme naturel,qu’il s’agisse par exemple des habitants des îles
de Maldives,des montagnes des Andes ou bien de la Delta du Danube.Mais,
lorsque des milliers de gens perdent leurs vies,ou que les plus chanceux
restent seulement sans maisons comme lors du dernier tremblement de terre
au Japon ou en Haïti et que des énormes tsunamis s’en suivent,peut-on
riposter contre la force destructrice de la nature ?
Enfin,c’est la nature qui,par ses ressources,assure notre
nourriture,donc notre survie.En commençant avec les fruits,les légumes,et la
viande comme denrées,puis avec le charbon et le pétrole employés pour les
transports et pour le chauffage et terminant avec l’eau des rivières,le vent et
les marées,nécessaires pour la production de l’énergie électrique,il est
évident quelle importance la nature a pour nous. De l’autre part, c’est de son
sein que naissent des virus meurtriers qui ont engendré les épidémies de
peste,la pandémie de grippe espagnole( 1918-1919) ou bien l’épidémie de
cholera éclatée récemment en Haïti.
Pour conclure,il faut admettre que la nature comme un de nos alliés
principaux peut devenir rapidement un de nos pires ennemis- réchauffement
climatique,tremblements de terre,tsunamis et pandémies,qui ne rivalisent pas
pourtant avec les bénéfices à long terme- la nature,comme source de paix,
comme milieu de vie des hommes et comme fournisseur des ressources
nécessaires à notre existence.
À mon avis,l’homme doit changer son attitude envers l’environnement
pour le préserver ,car il est en effet indispensable pour notre survie et mieux
se préparer pour affronter les obstacles que la nature continuera à lui mettre
en chemin. Il suffit de se poser la question “Qu’est-ce que l’homme sans la
nature?” pour y réfléchir profondément,au-delà des préjugés et de la vanité
humaine.