Vous êtes sur la page 1sur 5

Taton Charlotte

Lundi 20 décembre 2010

RAPPORT D’AUTOPSIE N° A11/801

SIGNALEMENT
Brebis Texel, robe blanche, n° de boucle BE988123, âge estimé à moins de 2 ans.

VÉTÉRINAIRE PROPRIÉTAIRE
Thissen Anne-France M. Barth Martial
Rue de Battice 110, 4880 Aubel Rue de Vaals 86, 4851 Gemmenich
Tel: 087/44.65.53 Tel: 0494/43.77.06

ANAMNÈSE
Brebis traitée il y a 15 jours pour diarrhée, coliques et abattement sévère. Elle récupère bien mais
le jeudi 16 décembre, le propriétaire la retrouve toute raide, le cou tendu avec de la bave qui lui
coule de la bouche. L’animal ne se relève plus, il décide de l’égorger.

AUTOPSIE
• DESCRIPTION :
- Aspect extérieur : L’embonpoint est difficile à évaluer à ce stade étant donné le gonflement du
cadavre causé par la putréfaction. L’état du poil est correct excepté au niveau de l’arrière-train
souillé par les matières fécales de l’animal. Absence d’énophtalmie.

- À l’ouverture : L’état de putréfaction est très avancé, celui-ci limite l’examen nécropsique.
Absence de liquide dans la cavité abdominale. La quantité de graisse répartie sur le cadavre est
normale ce qui laisse penser que l’embonpoint était correct.

- Tractus respiratoire : Putréfaction de la muqueuse trachéale, aucune autre anomalie. Les


poumons sont de forme et de volume normaux, leur couleur est rose, homogène. La
consistance ne peut pas être interprétée.

- Tractus digestif : La paroi du rumen se moule sur son contenu, celui-ci est sec et fibreux. La
phase liquidienne n’est pas présente. Il y a peu de contenu dans la caillette, celui-ci est plutôt
liquidien, la muqueuse est putréfiée. L’intestin grêle est vide, sa muqueuse est pâle. Le contenu
du caecum est trop sec, sa muqueuse est putréfiée. La muqueuse du gros intestin est claire, pas
de contenu. Le foie est putréfié. Ganglions de volume normal.

- Coeur : Celui-ci est trop putréfié pour les mesures, le volume global en est augmenté. Il n’y a
ni communication inter-ventriculaire, ni communication inter-auriculaire. Les valvules et les
piliers ne présentent pas d’anomalie.

- Tractus urinaire : Pas d’anomalie. Reins putréfiés.

- Tractus génital : Pas d’anomalie. L’utérus est petit, absence de gestation.

• INTERPRÉTATION :
L’interprétation est difficile étant donné l’état de putréfaction avancé du cadavre et le fait que
l’animal ai été traité. Il n’y a néanmoins pas de signes d’inflammation. L’absence de contenu dans
les intestins et le côlon est suspect. L’assèchement du rumen laisse entendre que l’animal
présentait des désordres électrolytiques. La cause de la mort ne peut pas être déterminée.

PRÉLÈVEMENTS
Matières fécales en vue d’une coprologie pour la recherche de parasites.
Taton Charlotte Lundi 20 décembre 2010

RAPPORT D’AUTOPSIE N° A11/811

SIGNALEMENT
Vache BBB, robe pie-noire, 6 ans, 763 kg, n° de boucle BE61402882

VÉTÉRINAIRE (RUPO) PROPRIÉTAIRE


Dr J-F Brillon Serge Boldrin
Rue Sylvain Panis 91 Rue de Honon
4367 Crisnée 4460 Honon Hozemont
Tel: 04/257.42.60 Tel: 04/250.23.86

ANAMNÈSE
Césarienne effectuée il y a 8 jours, depuis l’animal présente de l’anorexie. Le 18, il est pris en
charge à la faculté par le Dr. Léonard Théron, l’examen clinique révèle des signes de choc.
L’echographie abdominale montre un épanchement. L’Hématocrite est à 45%, PT= 55g/l. A la
paracenthèse l’animal présente un exsudat avec PT=39g/l et neutrophiles. L’animal est traité par
laparotomie. 16L d’exsudat nauséabond sont récoltés, il y a des adhérences sur le rumen et la
matrice. Un lavage est effectué avec 100L d’eau, du chlore et 12 L de Nacl stérile. L’animal reçoit
de l’Excenel© et du Rapidexon© en IV. L’animal meurt de mort naturelle le 21 décembre.

AUTOPSIE
• DESCRIPTION :
- Aspect extérieur : L’animal est gras, l’état du poil est bon, le flanc gauche présente 4 plaies
chirurgicales cutanées: En arrière de la dernière côte se trouve la plaie de césarienne d’une
longueur de 25 cm. Parallèlement à celle-ci, 3 cm plus caudalement on trouve deux plaies
chirurgicales, la plus dorsale aillant une longueur de 15 cm, la plus ventrale 10 cm. Une
dernière plaie chirurgicale de 15 cm parallèle aux autres est présente dans le flanc 3 cm en
arrière. Les sutures cutanées sont belles.

- À l’ouverture : La paroi abdominale présente de la nécrose sous cutanée en regard de la plaie


de césarienne et de la 2eme plaie décrite qui entreprends les différentes couches musculaires et
s’étend jusqu’à la ligne blanche. Il s’agit d’un clapier gangréneux. De la fibrine est présente
dans la cavité abdominale, surtout dans les parties supérieures ainsi que 10L de liquide sero-
hémorragique. Les adhérences fibrineuses avec le péritoine et la paroi abdominale sont
nombreuses sur le rumen et la caillette. Ces anomalies traduisent une péritonite fibrineuse
(aigüe). La quantité de graisse est correcte.

- Tractus respiratoire : Présence de mousse dans la trachée. Les poumons sont de forme, de
volume et de consistance normale, la couleur est bordeaux homogène et luisante à la section,
le test de docimasie est négatif. Ceci traduit une congestion active.

- Tractus digestif : La séreuse est de couleur hétérogène sur toute la surface du tractus digestif,
cependant la muqueuse est uniforme. Ceci est explicable par la péritonite. Le foie est de
volume augmenté et de couleur claire traduisant de la stéatose. Le parenchyme est jaune.

- Tractus génital : L’utérus est correctement involué. Une plaie chirurgicale suturée de 20 cm est
présente, elle est intacte et étanche.

• INTERPRÉTATION :

Péritonite et gangrène sous cutanée ayant pour origine la plaie de césarienne.


Taton Charlotte Lundi 20 décembre 2010

RAPPORT D’AUTOPSIE N° A11/820

SIGNALEMENT
Busco, chien bulldog anglais de 10 ans, 25 kg, bicolore blanc-beige

VÉTÉRINAIRE PROPRIÉTAIRE
Peduzzi Arabia

ANAMNÈSE
Le 25 décembre, l’animal fait une crise d’épilepsie avec hyperthermie. Il est traité avec du
Valium, 2 ampoules de valium en intra-rectal. Le 26 décembre, l’animal meurt au domicile.
Arrêt cardiaque?

AUTOPSIE

• DESCRIPTION :
- Aspect extérieur : Petites zones (1 cm) de dépilation sur les membres antérieurs en regard du
carpe, compatibles avec des lésions de couchage.

- À l’ouverture : L’animal est très gras. Présence de 15ml de liquide séro-hémorragique dans la
cavité thoracique droite. Grosses pétéchies sur la paroi thoracique droite.

- Tractus respiratoire : Sur l’ensemble des poumons mais plus marqué à droite, il y a
hétérogénéité de couleurs et de consistance à la section. Le test de docimasie est négatif sur
l’ensemble des lobes à l’exception du lobe apical droit. Ceci est compatible avec une
pneumonie interstitielle diffuse bilatérale plus marquée à droite qu’à gauche.

- Le coeur est rond. Le rapport entre les ventricules est anormal, il est de 1/2, le volume de
l’oreillette droite est augmenté. Les cavités sont petites.Ces constatations combinées à la
pneumonie intertitielle diffuse bilatérale, nous font penser que celle-ci est chronique et qu’il y a
donc cardiomyopathie hypertrophique du cœur droit.

- Tractus digestif : Absence de contenu dans l’estomac et l’iléon. Peu de contenu liquidien
verdâtre de type bileux dans le duodénum et l’iléon. Peu de matières fécales mais d’aspect
normal dans le rectum. Le reste est normal. L’animal présentait donc de l’anorexie.

- Section sagittale de la tête : Présence d’une quantité anormale de liquide transparent dans les
différents sinus correspondant à de l’hydrocéphalie. Ceci est fréquemment rencontré chez le
bulldog.

• INTERPRÉTATION :

La cause de la mort ne peut pas être déterminée. On peut néanmoins suspecter que la
cardiomyopathie hypertrophique du cœur droit entrainée par une augmentation de résistance
dans les poumons, suite à la pneumonie interstitielle diffuse chronique, ai entrainé des
modifications dans la conduction électrique au niveau des tissus cardiaques. L’hyperthermie
devait sans doute provenir de l’excitation de l’animal lors de la crise.

PRÉLÈVEMENTS

Poumon et Cerveau en vue de coupes histo-pathologiques.


Taton Charlotte Lundi 20 décembre 2010

RAPPORT D’AUTOPSIE N° A11/843

SIGNALEMENT
Veau mixte de 15 jours, mâle, robe blanche et noire, 45 kg. N° BE4.2698.5574

VÉTÉRINAIRE PROPRIÉTAIRE
De vries Annie Monsieur Du Chemin
0477/98.30.50 rue voie taillé
6230 BUZET

ANAMNÈSE
2 veaux mort. Suspicion d’entérite et pneumonie à confirmer.

AUTOPSIE

• DESCRIPTION :
- Aspect extérieur : Veau sale sur l’ensemble du corps, arrière train anormalement souillé.
Celui-ci présente en outre une énophtalmie bilatérale qui peut être compatible avec un état de
déshydratation ou/et de cachexie.

- À l’ouverture : Peu de graisse. La cavité abdominale est en état de putréfaction avancé par
rapport à la conservation de l’ensemble du cadavre, celle-ci ne permet pas le prélèvement pour
analyse pour déterminé la nature de l’entérite. L’ombilic est induré, présence d’un nodule de
1,5 cm de diamètre foncé verdâtre en sous-cutané sur le trajet de l’ombilic. Son involution est
donc retardée. L’aspect des muscles est humide à la coupe.

- Tractus digestif : Les ganglions sont fusionnés sur l’ensemble du trajet de l’intestin formant un
«cordon» ganglionnaire. Le contenu digestif est liquide, de couleur gris-vert, sur toute la
longueur du tractus. Ceci est compatible avec une entérite. La muqueuse de la caillette
présente par endroit des petits foyers rouges érithémateux non significatifs.
-
- Tractus respiratoire : Rien à signaler.

- Coeur : Il n’y a pas de graisse dans les sillons coronaires, signant l’état cachectique du veau.
Le rapport entre les ventricules D/G est de 1/2, le canal artériel n’est pas complètement
fermé, l’oreillette droite est un petit peu augmentée en taille. L’ensemble de ces éléments
plaide pour un retard de croissance.

- Le diamètre des artères ombilicales est large par rapport à l’âge du veau signant un retard
d’involution.

• INTERPRÉTATION :

- L’ensemble de ces éléments plaide pour un état post-septicémique associé à une entérite ayant
provoqué de la déshydratation et un retard de croissance et ayant entrainé la mort de l’animal.
L’origine du problème remonte aux alentours de la naissance. Le veau a donc d’emblée mal
démarré.
Taton Charlotte Lundi 20 décembre 2010

RAPPORT D’AUTOPSIE N° A11/864

SIGNALEMENT
Veau pie-noir holstein, 15 jours Femelle 50kg N° BE3.5574.6912

VÉTÉRINAIRE PROPRIÉTAIRE
UYSTEPRUYST Inconnu

ANAMNÈSE
Inconnue
AUTOPSIE

• DESCRIPTION :
- Aspect extérieur : propre, pas d’énophtalmie, le cordon est bien involué.
- À l’ouverture : Les organes de la cavité abdominale sont anormalement clairs. Le veau est un
peu maigre au vu de la quantité de graisse mais reste dans la normalité.
- Tractus respiratoire : Les ganglions sous maxillaires sont augmentés en volume, le droit + fort
que le gauche; Les ganglions pulmonaires également. Il y a du liquide jaune crémeux dans la
trachée pouvant correspondre à du pus. Une grande quantité de micros abcès sont disséminés
dans les parties antérieures des poumons gauche et droit entreprenant 30% de ceux-ci. Dans
ces mêmes zones la couleur des poumons est rouge bordeaux et le test de docimasie est positif.
Tout ceci est compatible avec une pneumonie alvéolaire abcédative multifocale antérieure
entreprenant 30% du parenchyme pulmonaire.
- Tractus digestif : Le Foie est clair. A l’extérieur comme à la section, la couleur est hétérogène,
entre le beige et le rose pâle. Ceci est compatible avec une dégénérescance graisseuse du foie
causé par une balance énergétique négative. Au niveau des intestins, les ganglions sont
fusionnés, formant un cordon sur toute la longueur du jéjunum. Le contenu est liquide, y
compris dans le gros intestin et le caecum. Ceci est compatible avec une entérite. Il n’ y pas de
lésion sur la muqueuse.
- La taille du thymus est augmentée.
- Rien à signaler au niveau des articulations.

• INTERPRÉTATION :

Deux infections concomitantes ont provoqué la mort de l’animal: d’une part une pneumonie
alvéolaire abcédative multifocale antérieure entreprenant 30%, d’autre part une entérite. La
Balance énergétique négative révélée par la couleur du foie trouve son origine d’une part dans la
mal absorption énergétique causée par l’entérite, d’autre par par une augmentation généralisée
du métabolisme due à l’infection.

Remarques: Les deux infections pourraient être liées. Ici cela n’est probablement pas le cas car l’infestation est
aérogène pour le poumon, au vu de la localisation antérieure de l’infection, et il est peu probable qu’une infection
pulmonaire ait pu se propager à l’intestin. Il s’agit donc bien de deux infections concomitantes. La pression
d’infection était peut-être trop forte, ou l’immunité du veau trop faible. Mais on aurait pu imaginer que l’entérite ai
été provoquée par une dérive de flore suite à la prise d’antibiotiques pour soigner la pneumonie, c’est une autre
possibilité. Si la pneumonie avait été multifocale, on aurait pu envisager la possibilité que les bactéries de l’entérite
ai infesté le poumon par voie sanguine.

PRÉLÈVEMENTS
Prélèvement de la rate et congélation pour analyse virologique. Contenu intestinal pour virologie,
bactériologie avec kit digestif.