Vous êtes sur la page 1sur 522

Tout sur l'electronique

Bienvenue sur le site XI Electronique

Derniere update: le 15/06/2003

Nouveautés:

Corrections de quelques erreurs.

Vous pouvez toujours nous contacter, mais soyez clair et precis dans vos requettes, relisez vos
phrases, souvent elles ne veulent rien dire. Donnez toujours le plus de detail possibles (pas de
"mon montage ne fonctionne pas, qu'est ce qu'il a ?" Comment voulez vous que je le sache, il n'y
a aucun detail !) Enfin, inutile de nous demander des cours, de faire des montages, des
programmes ou autre, tout ce que nous avons a partager est sur le site.

Enfin, vous l'aurez remarque, le site ne bouge plus beaucoup depuis plus d'un an. Si nous
retrouvons le temps et le gout de faire ca a l'avenir, peut etre que nous referons plus de mises
a jour.

Presentation

Ce site a ouvert le Jeudi 16 septembre 1999. Il est consacré a l'éléctronique. Vous y trouverez:

Des montages électroniques

Les datasheets (Description, brochage, ... des principaux composants) et le(s) logo(s) des
principaux constructeurs d'éléctronique.

Des cours d'electronique sur certains composants (en construction)

Un kit en vente (programmateur de PICs)

Des trucs et des astuces sur l'electronique

Où acheter ses composants pour pas cher

Des Liens vers d'autres sites d'electronique

Quelques informations sur les webmasters


Un sondage

Vous pouvez acceder a mon site sur mes logiciels Linux en cliquant ici

Vous pouvez acceder a mon site sur les calculatrices (plus maintenu) en cliquant ici

http://xizard.chez.com/sommaire.html[26/11/2010 03:40:21]
Tout sur l'electronique

Ce site est optimisé pour une résolution de 1280*1024 pixels et pour le navigateur mozilla
(anciennement netscape). Adresse de base: http://www.chez.com/xizard Si vous trouvez qu'il y a trop
de pub, sachez qu'il existe d'autres navigateurs bien meilleurs que internet exploreur, qui sont
capables de bloquer la pub! Par exemple mozilla: http://frenchmozilla.sf.net/

Vous pouvez m'ecrire, mais soyez precis et relisez vos phrases! Inutile de demander des cours, des
programmes ou autre, tout est sur le site: xizard@enib.fr et xizard@chez.com

Le sondage

Le site se charge:
rapidement
normalement
lentement

Avez vous rencontre des erreurs (Liens manquant ou pas a jour, ...)?
Non
Oui (a preciser):

Qu'avez vous le plus apprecie?

Qu'avez vous le moins apprecie?

Vous venez:
France
Belgique
Suisse
Quebec
Angleterre
U.S.A.
Finlande
Autre:

Votre impression generale sur mon site:


Tres bonne
Bonne
Normale
Pas genial
Pas bien du tout

Remarque judicieuse (pas obligatoire)

http://xizard.chez.com/sommaire.html[26/11/2010 03:40:21]
Tout sur l'electronique

Envoyer Effacer

Remarque: je n'utiliserai en aucun cas votre adresse e-mail.

Visiteurs depuis le debut

http://xizard.chez.com/sommaire.html[26/11/2010 03:40:21]
Sommaire de "XI Electronique"

Bienvenue sur le site XI Electronique

Derniere update: le 15/06/2003

Nouveautés:

Corrections de quelques erreurs.

Vous pouvez toujours nous contacter, mais soyez clair et precis dans vos requettes, relisez vos
phrases, souvent elles ne veulent rien dire. Donnez toujours le plus de detail possibles (pas de
"mon montage ne fonctionne pas, qu'est ce qu'il a ?" Comment voulez vous que je le sache, il n'y
a aucun detail !) Enfin, inutile de nous demander des cours, de faire des montages, des
programmes ou autre, tout ce que nous avons a partager est sur le site.

Enfin, vous l'aurez remarque, le site ne bouge plus beaucoup depuis plus d'un an. Si nous
retrouvons le temps et le gout de faire ca a l'avenir, peut etre que nous referons plus de mises
a jour.

Presentation

Ce site a ouvert le Jeudi 16 septembre 1999. Il est consacré a l'éléctronique. Vous y trouverez:

Des montages électroniques

Les datasheets (Description, brochage, ... des principaux composants) et le(s) logo(s) des
principaux constructeurs d'éléctronique.

Des cours d'electronique sur certains composants (en construction)

Un kit en vente (programmateur de PICs)

Des trucs et des astuces sur l'electronique

Où acheter ses composants pour pas cher

Des Liens vers d'autres sites d'electronique

Quelques informations sur les webmasters


Un sondage

Vous pouvez acceder a mon site sur mes logiciels Linux en cliquant ici

Vous pouvez acceder a mon site sur les calculatrices (plus maintenu) en cliquant ici

Ce site est optimisé pour une résolution de 1280*1024 pixels et pour le navigateur mozilla
(anciennement netscape). Adresse de base: http://www.chez.com/xizard Si vous trouvez qu'il y a trop
de pub, sachez qu'il existe d'autres navigateurs bien meilleurs que internet exploreur, qui sont

http://xizard.chez.com/Sommaire_bas.htm[26/11/2010 03:40:38]
Sommaire de "XI Electronique"

capables de bloquer la pub! Par exemple mozilla: http://frenchmozilla.sf.net/

Vous pouvez m'ecrire, mais soyez precis et relisez vos phrases! Inutile de demander des cours, des
programmes ou autre, tout est sur le site: xizard@enib.fr et xizard@chez.com

Le sondage

Le site se charge:
rapidement
normalement
lentement

Avez vous rencontre des erreurs (Liens manquant ou pas a jour, ...)?
Non
Oui (a preciser):

Qu'avez vous le plus apprecie?

Qu'avez vous le moins apprecie?

Vous venez:
France
Belgique
Suisse
Quebec
Angleterre
U.S.A.
Finlande
Autre:

Votre impression generale sur mon site:


Tres bonne
Bonne
Normale
Pas genial
Pas bien du tout

Remarque judicieuse (pas obligatoire)

Remarque: je n'utiliserai en aucun cas votre adresse e-mail.

http://xizard.chez.com/Sommaire_bas.htm[26/11/2010 03:40:38]
Sommaire de "XI Electronique"

Envoyer Effacer

Visiteurs depuis le debut

http://xizard.chez.com/Sommaire_bas.htm[26/11/2010 03:40:38]
Les montages

Les montages
Vous trouverez ici certains montages que je r�lise, ainsi que les montages d'autres passionn� de
l'electronique...

Le routage est r�lis�avec le logiciel ARES; ceci pour que tout le monde puisse le lire, en effet la version
Lite d'ARES est disponible gratuitement sur internet, �l'adresse suivante: http://www.multipower-fr.com
Vous devez la telecharger pour pouvoir r�liser vos typons.
Un peu d'aide sur ARES Lite: Cliquez ici (pour pouvoir imprimer vos typons)

Ce logo indique que le montage utilise un PIC

Voltmetre LCD

Voltmetre �afficheurs �LED

Surveillant de temp�ature �affichage digital

Compteur totaliseur horaire

Selfm�re

Alimentation r�ul�

Alimentation miniature

Programmateur universel de PIC

Programmateur universel de PIC (version en kit)

D��ectronique �PIC

Supprimeur de lignes vid� (sous titres, macrovision...) 

Troisieme feu stop original pour voiture

http://xizard.chez.com/les_montages.htm[26/11/2010 03:40:44]
Les montages

Recepteur Infra Rouge pour piloter votre P.C. �distance

Telecommande Infra Rouge universelle

Thermostat

Minuterie �PIC

Enceinte amplifi� economique

Interface pour relier votre calculatrice Casio au port serie de votre P.C.

Convertisseur de fichiers pour votre calculatrice Casio

Adaptateur pour utiliser FX-interface avec FA-122 et vice versa

Montages ne
fonctionnant pas
Clap inter secteur �transistors

Supprimeur de lignes

xizard@enib.fr

http://xizard.chez.com/les_montages.htm[26/11/2010 03:40:44]
Les montages

http://xizard.chez.com/les_montages.htm[26/11/2010 03:40:44]
Les fiches techniques

Data sheet
Soyez patient, c'est long a charger.

Ici vous trouverez les liens vers les principales entreprises d'electroniques, ainsi que des Liens pour obtenir gratuitement des documents sur les
composants (plus de 40 liens, et plus de 70 logos).

Je m'explique: si comme moi vous recuperez des composants dans des televisions, ou autre, vous avez peut etre envie de savoir a quoi ils servent et
vous voulez peut etre les réutiliser.
Dans le tableau ci dessous, vous trouverez tout ce qu'il faut pour ca:

A gauche il y a le Logo qu'on voit sur le composant. Il sert a connaitre la marque qui fabrique le composant.

Ensuite il vous suffira de cliquer sur l'adresse correspondante se situant dans la colonne "Data Sheets au format .PDF"

Voux pourrez egalement vous servir de ce tableau pour rechercher un certain type de composant. Par exemple si vous cherchez des memoires, il vous
suffira de rentrer "memory" dans le moteur de recherche d'un des sites ci dessous, et vous aurez tous les types de memoires qui apparaitrons, avec
la possibilité d'avoir une doc techique tres detaillée au format PDF.
Pour cela j'ai classé les sites par ordre de preférence.

ATTENTION: vous ne trouverez pas forcément ce que vous cherchez, surtout si vous faites de la recuperation. En effet, les constructeurs ne
mettent generalement que les composants qu'ils vendent encore. Mais c'est tout de meme pas mal, et rapelez vous que c'est gratuit!

Comment faire pour lire les documents au format .PDF. Il suffit de telecharger gratuitement Abode Acrobat Reader qui est sur le site Adobe.

Remarque, commentaire, erreur, n'hesitez pas! (ne fonctionne pas avec AOL)

Envoyer Effacer

Logo sur
le Marque Logo Note
Groupe actuel Data Sheets au format .PDF Commentaire
Circuit d'origine officiel perso
Integré
Plus de 13000
Ne http://www.farnell.com/france/index.html fiches techniques
fabrique
http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les fiches techniques

Farnell Farnell de toutes les *****


pas de Cliquez sur "conseils techniques", puis sur
marques au
C.I. "semiconductor datasheets".
format .PDF

SGS + Thomson

SGS

Thomson

Mostek
Excellent site,
http://eu.st.com/stonline/pnsearch/index.htm rapide, où l'on
STMicroelectronics *****
trouve beaucoup
Thomson - CSF - cliquez alors sur "Fuzzy P.N. search".
de choses.
Sescosem

SGS-ATES

Eurotechnique
(anciennement
National
Semiconductor +
Saint Gobain)

Philips

Tres bon site,


http://www-us.semiconductors.philips.com rapide où l'on
Philips *****
Signetics trouve beaucoup
Mettre la reference du composant dans la case "Find"
de choses.

R.T.C.
(Radio Technique
Compelec)

Beacoup de

http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les fiches techniques

circuits du meme
http://www.analog.com type, tres bien
fait, avec par
Analog Devices Analog Devices *****
Mettre la reference recherchée dans la case "Part exemple la
Number" possibilité de
previsualiser les
docs PDF

http://www.national.com Nombreux
National National
composants, ****
Semiconductor Semiconductor Mettre la reference dans la case "ORDER PARTS" rapide

Rapide.
Texas Instrument dommages qu'ils
http://www.ti.com/ aient fait
Texas Instrument disparaître le
Mettre la reference du composant dans la case site de Burr- ****
(T.I.) "Search", et choisissez la rubrique "All Brown sans
semiconductors" prévenir!
Burr-Brown

http://www.infineon.com/sr/search Bien fait, rapide


et original avec la
Cliquez d'abord sur search. Puis entrez la reference possibilité de
Siemens Infineon ****
pour chercher un composant, ou cliquez sur l'onglet rechercher des
"Search for discontinued products" pour chercher un vieux composants
vieux composant d'origine siemens

Pas mal de
http://www.necel.com/home.nsf/HTMLPages/ circuits?, et
N.E.C. N.E.C. ****
Search rapide. (C.I.
Japonais)

http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les fiches techniques

Rapide. Circuits
Sony Sony http://www.sel.sony.com/semi/search.html sony assez rares. ****
(C.I. Japonais)

Toshiba
Rapide, pas mal
Toshiba http://www.toshiba.com/taec de choses (C.I. ****
Japonais)
Toshiba

http://www.mec.panasonic.co.jp/e-index.html Pas mal de


Matsushita
Groupe Matsushita composants a
Cliquez d'abord sur "Products information", puis sur ****
Panasonic Technics priori. Assez
"Electronic catalog", enfin, entrez votre reference
Panasonic rapide
dans la case "direct search"

Assez
Fairchild Fairchild http://www.fairchild.com/ interessant, pas ****
mal de choses

Les recherches
sont maintenant
possibles. Le site
http://www.maxim-ic.com s'est nettement
Maxim ****
Maxim Dallas ammélioré depuis
Entrez la référence dans la case "search entire site"
que les deux
societes sont
ensembles.

Intersil

R.C.A.
http://www.intersil.com/ Rapide, C.I.
Intersil ***

http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les fiches techniques

Cliquez sur products puis sur Products search. interessants


Harris

Harris (nouveau
logo)

Ancien logo?

Pas de recherche
possible, Mais
ITT Micronas www.micronas.com ***
quelques circuits
interessants

Fabricant connu
pour ses opto-
Isocom Isocom http://www.isocom.com/products.html#search ***
coupleurs, ...
Site original

Des composants
Zilog Zilog http://www.zilog.saqqara.com ***
Zilog (Z80, ...)

http://www.elantec.com entrer la reference dans la Des composants


Elantec Elantec ***
case "Product number" Elantec

Pas mal, j'ai


http://www.microsemi.com
Linfinity Linfinity trouve ce que je ***
Entrez la reference dans "Part Search"
cherchait.

Site lent où il n'y


http://mot-sps.com/documentation a pas beaucoup
de composants.
http://www.mot.com
Motorola Motorola Pas trés serieux **
Cochez la case "Data Sheet" et entrez la reference du pour une société

http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les fiches techniques

composant" de cette taille


(C.I. Japonais)

Pas de C.I.,
Telefunken Vishay + Temic http://www.vishay.de/cgi/catalogserv.cgi uniquement des **
transistors

Rapide, mais pas


http://semiconductor.hitachi.com/search grand chose pour
une entreprise si
Hitachi Hitachi A droite de la case "Enter Search", mettez "Part **
gigantesque.
Number", et mettez "Data scheet" comme type de
(Seulement 1347
document
docs). (Japon)

Pas de recherche
Exar Exar http://www.exar.com/1.0.html possible, mais **
des fichiers PDF

Pas grans choses


Goldstar Hyunday? http://www.lgsemicon.co.kr/products.htm (memoires et **
microcontroleurs)

Pas de recherche
possible, mais
Sharp Sharp http://www.sharp.co.jp/eog/data.html des documents **
.pdf tout de
meme

Marque bien
connue des
audiophiles.
http://www.allegromicro.com/control/
Sanken Sanken Pas de recherche **
sknsmca.html
possible, et pas
de description
tres detaillée

http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les fiches techniques

Cette marque
possede plusieurs
sous marques
Solid State Solid State Aucun Pas de PDF **
(international
rectifier, ...) qui
ont des .PDF

Semelab Semelab **

Quelques fichiers
AMD AMD http://www.amd.com/techdocdir.html **
au format .PDF

Rien! (258
http://www.mitsubishichips.com/data/
Mitsubihi Mitsubishi documents) (C.I. *
datasheets/index.html
Japonais)

http://www.usa.samsungsemi.com
Samsung Samsung Pas grand chose *
Entrer la reference recherchée dans la case "Part n°
search"

General
Semiconductor Pas de Circuits
General http://www3.gensemi.com/SHADOW/ integres,
General *
Semiconductor EC700H1.MBR uniquement des
Instrument transistors
(ancien logo)

Quelques circuits
integres,
Sanyo Sanyo http://service.semic.sanyo.co.jp/semi/search_ds_e.htm notamment les *
amplificateurs
STK.

http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les fiches techniques

Les fichiers PDF


http://www.okisemi.com/communicator/ ne sont a priori
O.K.I. O.K.I. public/fm/case-html/sontainer.cgi? pas disponible
subdir=docs&doc=home pour les
amateurs!

Rien
J.R.C. J.R.C. Pas de PDF
d'interessant

A priori il sagit
d'un distributeur
C.S.I. C.S.I. Pas de PDF
plutot que d'un
fabricant.

Nikko Nikko Aucun Pas de P.D.F

Ne font plus de
Amstrad Amstrad Aucun
C.I. a priori

Cette societé a à
priori abandoné
sa filiére
Mitsumi Mitsumi Pas de pdf dans l'electronique
electronique pour
se consacrer a
l'informatique

Varo Varo Aucun Rien a voir

United
Probleme avec
microelectronics U.M.C. Pas moyen d'aller sur leur site
leur adresse
corporation

http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les fiches techniques

Site absolument
nul, et tres lent.
S'ils croient que
c'est comme ca
Weltrend Weltrend Il faut un mot de passe pour acceder aux PDF!!!!!
qu'ils vont
vendre leurs
composants, ils
se trompent!

Les inconnues ou
introuvables
Logo sur
le Circuit Commentaire
Integré
Je n'ai plus de logos
inconnus. Merci a tous ceux
qui m'ont aidé!

Remarques: Ce tableau peut presenter des erreurs, notemment en ce qui concerne les regroupements; en effet les marques n'affichent generalement
pas clairement ceci. Je ne suis en aucun cas responsable de ces erreurs; ce tableau est donné a titre indicatif.

Les logos qui sont presents a gauches du tableau ont pour la plupart été scannés sur mes composants.

Ce fond d'ecran a été réalisé avec mes composants, joli non?

http://xizard.chez.com/DataSheets_des_constructeurs.htm[26/11/2010 03:41:03]
Les cours

Les cours

D'autres cours viendront plus tard.

Vous pouvez m'ecrire si vous avez des questions intelligentes et precises. Inutile de demander des
cours, tout est la. xizard@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_cours.htm[26/11/2010 03:41:08]
Les cours

http://xizard.chez.com/Les_cours.htm[26/11/2010 03:41:08]
Achat d'un programmateur de PICs

Achat d'un Programmateur universel de microcontroleurs PIC®

Nous ne vendons plus le programmateur. Nous n'avons plus le temps d'en fabriquer.
~ Par contre, le logiciel a ete mis à jour. La version Linux est téléchargeable ci desssous,
et ceux qui ont acheté la version windows peuvent demander la nouvelle version.
~ Le typon du programmateur est disponible sur le site à la rubrique des montages.

Fonctionalités:

Deux en un:

Ce montage vous permettra de programmer quasiment tous les microcontroleurs PIC à


programmations série du marché pour un cout modique par rapport à ce qu'on peut trouver

Il permet également de programmer des mémoires EEPROM série utilisant le protocole


I2C (24Cxx), Microware (93cxx), et SPI (X25xxx).

Le logiciel permet entre autres de lire, programmer, effacer les PIC et EEPROM en
utilisant des fichiers standards (.HEX) générés par exemple par le logiciel gratuit de
Microchip: MPASM (voir la rubrique cours de mon site pour plus de details) ou par gpasm
sous Linux.

Le logiciel pour Linux

Caractéristiques techniques: (vous pouvez cliquer sur certaine photos pour les
agrandir).
~ Voici quelques images du logciel:
 Vue d'ensemble

Possibilité de comparer les données affichées avec les données du PIC

Changement d'une partie du programme ou des données en hexadecimal, décimal ou binaire.

http://xizard.chez.com/Vente/arret_vente_programmateur.htm[26/11/2010 03:41:11]
Achat d'un programmateur de PICs

Choix de programmateurs prédéfinis.

Configuration manuelle possible.

~ Entièrement en français, il est capable de programmer les PIC suivant:


16F83, 16CR83, 16F84*, 16F84A*, 16CR84, 16C84, 16F872, 16F873, 16F874, 16F876,
16F877*, 12C508, 12C508A*, 12C509, 12C509A*, 12CE518*, 12CE519, 16C554, 16C556,
16C558, 16C61, 16C62, 16C62A, 16C62B, 16CR62, 16C63, 16C63A, 16CR63, 16C64, 16C64A*,
16C64B, 16CR64, 16C65, 16C65A, 16C65B, 16CR65, 16C66, 16C67, 16C620, 16C620A,
16C621, 16C621A, 16C622, 16C622B, 16CE623, 16CE624, 16CE625, 16C71, 16C72, 16C72A,
16C73, 16C73A, 16C73B, 16C74, 16C74A, 16C74B, 16C76, 16C77, 16C710, 16C711, 16C715

~Et les mémoires suivantes:


I2C: 24C00, 24C01, 24C02, 24C03, 24C04, 24C05, 24C08*, 24C09, 24C16*, 24C17, 24C32,
24C64, 24C128*, 24C256,
Microwire: 93C06, 93C46*, 93C56*, 93C66, 93C76, 93C86
SPI: 25C020*, 25C040, 25C057, 25C080, 25C097, 25C128, 25C138, 25C160, 25C170,
25C256, 25C320, 25C330, 25C640*, 25C650

~Un nom suivit d'une étoile indique que le composant a été testé; tous les PICs non testés
utilisent un protocole semblable à celui d'un PIC déja testé; et différent seulement par des
élements mineurs tels la taille de la zone programme ou EEPROM.

~ Il est entierement configurable et peut également fonctionner avec d'autres


programmateurs tels P16PRO.

Téléchargement:
~ Conformémant à l'"esprit" Linux, ce logiciel est entierement gratuit.

~ Cliquez ici pour le telecharger (version 1.2: correction de bug pour la mandrake 8, ajout
d'une barre défilement, ...).
~ Cliquez ici pour aller sur la page de telechargement (sources du logiciel sous licence GPL,
...).
~ Cliquez ici pour avoir quelques conseils pour l'installation

~ Si vous voulez des informations complémentaires:

Le logiciel pour Windows 95 et Windows 98

http://xizard.chez.com/Vente/arret_vente_programmateur.htm[26/11/2010 03:41:11]
Achat d'un programmateur de PICs

Caractéristiques techniques: (vous pouvez cliquer sur certaine photos pour les
agrandir).
~ Voici quelques images du logciel:
 Vue d'ensemble

Possibilité de comparer les données affichées avec les données du PIC

Affichage et changement des données en hexadécimal, binaire, ou décimal:

Configuration manuelle possible.

~ Entièrement en français, il est capable de programmer les PIC suivant:


16F83, 16CR83, 16F84*, 16F84A*, 16CR84, 16C84, 16F872, 16F873, 16F874, 16F876,
16F877*, 12C508, 12C508A*, 12C509, 12C509A*, 12CE518*, 12CE519, 16C554, 16C556,
16C558, 16C61, 16C62, 16C62A, 16C62B, 16CR62, 16C63, 16C63A, 16CR63, 16C64, 16C64A*,
16C64B, 16CR64, 16C65, 16C65A, 16C65B, 16CR65, 16C66, 16C67, 16C620, 16C620A,
16C621, 16C621A, 16C622, 16C622B, 16CE623, 16CE624, 16CE625, 16C71, 16C72, 16C72A,
16C73, 16C73A, 16C73B, 16C74, 16C74A, 16C74B, 16C76, 16C77, 16C710, 16C711, 16C715

~Et les mémoires suivantes:


I2C: 24C00, 24C01, 24C02, 24C03, 24C04, 24C05, 24C08*, 24C09, 24C16*, 24C17, 24C32,
24C64, 24C128*, 24C256,
Microwire: 93C06, 93C46*, 93C56*, 93C66, 93C76, 93C86
SPI: 25C020*, 25C040, 25C057, 25C080, 25C097, 25C128, 25C138, 25C160, 25C170,
25C256, 25C320, 25C330, 25C640*, 25C650

~Un nom suivit d'une étoile indique que le composant a été testé; tous les PICs non testés
utilisent un protocole semblable à celui d'un PIC déja testé; et différent seulement par des
élements mineurs tels la taille de la zone programme ou EEPROM.

~ Il est entierement configurable et peut également fonctionner avec d'autres


programmateurs tels P16PRO.

~ Vous pouvez télécharger une version d'évaluation en cliquant ici.


~ Cliquez ici pour avoir quelques conseils pour l'installation

~ Si vous voulez des informations complémentaires:

http://xizard.chez.com/Vente/arret_vente_programmateur.htm[26/11/2010 03:41:11]
Achat d'un programmateur de PICs

Le programmateur:

Caractéristiques techniques: (vous pouvez cliquer sur certaine photos pour les
agrandir).
~ Une vue d'ensemble du programmateur:

ou +

~ Il est proposé en version montée et testée ou non montée.


~ Il est capable de programmer tous les PIC à programmation série (la plupart le sont).
~ Il peut également programmer les memoires à acces série du type:
 -> I2C (24Cxx): de la 24C00 à la 24C256
 -> Microwire (93Cxx): de la 93C06 à la 93C86
 -> SPI (25xxx): de la 25020 à la 25650

~ Il est livré absolument complet, c'est à dire qu'il inclus:


 ->Un circuit imprimé gravé, percé et étamé (une couche d'etain est déposée sur les pistes).
 ->Tous les composants necessaires, y compris le transformateur d'alimentation et le
cordon secteur.
 ->Un dessin de l'implantation des composants.

~ Il se branche sur le port paralléle du P.C. au bout du cable imprimante (port centronic).
Dès l'instant où vous avez une imprimante, il n'y aura qu'a débrancher le cable de celle ci,
et le brancher sur le programmateur. Si vous n'avez pas d'imprimante, il vous suffira
d'acheter un cable pour imprimante (environ 25F en grande surface).

~ Ce programmateur peut egalement fonctionner avec le logiciel P16PRO, vous pourrez


programmer tous les PIC présents dans P16PRO, mais pas  les memoires EEPROM série.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr & cseptsea@enib.fr

http://xizard.chez.com/Vente/arret_vente_programmateur.htm[26/11/2010 03:41:11]
Trucs et Astuces !

Trucs et Astuces
Vous trouverez ici des idées pour vous aider en electronique. Merci à tous ceux qui ont eu ces idées!

Réalisation d'un circuit imprimé de A à Z

Les precautions à prendre en electronique

Dessoudage des composants

Dépannage d'appareils de forte puissance


Postez vos idées. Elles pourront etre publiées.

Poster Recommencer

http://xizard.chez.com/Trucs_et_astuces.htm[26/11/2010 03:41:13]
Les magasins d'electronique

Où acheter:
Les magasins d'électronique se font rares. Si vous habitez dans une grande ville, vous avez encore des chances d'en
trouver un, mais attention aux prix! certains revendeurs pratiquent des prix exorbitants! (et après il ferment parce
qu'ils n'ont plus de clients).

Les pas cher

Un magasin que je vous conseil particulièrement: C'est le magasin a choisir pour faire de l'électronique a faible coût.

le magasin Medelor: c'est très peu cher; et c'est très sérieux. Livraison en une semaine au maximum. Il y a 35F
de port: c'est le tarif habituel. (gratuit a partir de 450F H.T. de commande)

Vous pouvez demander le tarif qui est gratuit a l'adresse suivante:


MEDELOR S.A.
42800 Tartaras
Tel: 04-77-75-80-56

Un magasin pas cher du tout: Comptoir du Languedoc.

Il y a une publicite dans Electronique Pratique chaque mois. On y trouve par exemple de nombreux condensateurs

http://xizard.chez.com/Les_magasins_d'electronique.htm[26/11/2010 03:41:15]
Les magasins d'electronique

de qualité pro, à des prix défiant toute concurence.

Adresse:
Comptoir du Languedoc Electronique
28, rue du Languedoc
31000 TOULOUSE
Un autre magasin pas très cher: E44 électronique
Un grand choix de circuits intégrés, à des prix convenables. Egalement de nombreux lots de composants, ainsi
que du matériel de sonorisation, ...
Site internet: http://www.e44.com
Le catalogue est gratuit, vous pouvez le demander a cette adresse:
E44 Electronique S.A.
B.P. 18805
15 Bd. René Coty
44188 NANTES CEDEX 4
Les sérieux:
C'est le magasin Selectronic (http://www.selectronic.fr: catalogue en ligne).
De très nombreux composants, qu'on trouve nulle part ailleurs. De nombreuses informations intéressantes sur les
composants. Frais de port: 28F
Le catalogue coûte 30F, il est tout en couleur.
Voici leur adresse:
Selectronic
B.P. 513
59022 LILLE CEDEX

Les complets:
Le magasin Cibot (http://www.cibot.com) a en stock une quantité incroyable de composants (notamment de
composants actifs, avec des transistors et des C.I. japonais).
Le catalogue est sur leur site internet.

Les chers et complet:


Il y a un autre magasin qui pratique des prix très élevés, mais qui livre en 24H, avec le port gratuit: c'est
Radiospares. ( http://www.radiospares.fr).
Ce magasin a en stock ce qui se fait de plus moderne. Catalogue en 3 tomes, plus de 3000 pages format A4 !!!!!
Vous pouvez demander le CD-Rom très bien fait et gratuit la première fois à l'adresse suivante:
RADIOSPARES
Rue Norman King
B.P. 453
60031 BEAUVAIS Cedex

D'autres:

Conrad electronic:
On peut avoir le catalogue gratuitement. Il est à première vue attractif mais le commercial prime sur le service.
D'autre part, il comporte de nombreuses erreurs (descriptions des portes logiques erronées, ...).
Le choix de dissipateurs, boîtiers électroniques, ... s'est considérablement réduit, pour ne laisser que les modèles
les plus rentables.
Bref, les gadgets remplacent peu à peu les composants utiles, ce magasin ne présente plus d'intérêt pour l'électronicien.

Par contre, on constate une amélioration au niveau du site: http://www.conrad.fr. Il y a désormais un catalogue en
ligne.
CONRAD ELECTRONIQUE
Vepex 5000
59861 LILLE Cedex 9

http://xizard.chez.com/Les_magasins_d'electronique.htm[26/11/2010 03:41:15]
Les magasins d'electronique

http://xizard.chez.com/Les_magasins_d'electronique.htm[26/11/2010 03:41:15]
Les liens sur l'electronique

Les liens de l'electronique


Les autres pages perso:

Titre et
Commentaire et contenu Logo
Auteur
Plein de choses intéressantes, notamment une liaison FM pour les
"the Yannick's
calculatrices T.I. et Casio.
homepage"
A Aller voir!
Forum du Un forum assez intéressant pour obtenir des informations pour
dépanneur dépanner vos appareils
Page d'Aurélien Un site d'un passionné d'électronique (infos sur les telephones, ...)
Page de Xavier Site d'un prof. Si vous cherchez un cours sur l'electronique, c'est là
COTTON qu'il faut aller, il y a un nombre impressionnant de liens.
Craftynet Un autre site d'un passionné d'électronique
Une page en anglais regroupant un nombre impressionnant de Logos
Jochen Frieling
(comme ma page datasheets).
Thomas et Un cours sur le code des couleurs ainsi qu'un logiciel pour Windows  
Mathieu permettant de calculer la valeur d'une résistance ou sa couleur ainsi
DUBAËLE que les valeurs normalisées.

Le site de mon frere:


Titre et
Commentaire et contenu Logo
Auteur
Un super site sur les processeurs, les cartes graphiques, les jeux
videos, Linux, Black and White, ainsi qu'une rubrique download qui
XRI Web Site comporte des telechargements pour Black and White, et des
downloads utiles tels que WinAce. Nouveau: un comparatif détaillé
entre la Graph100 et la Ti89 (Graph100 vs Ti89)

                    

Les sites intéressants:

Logo Titre commentaire et contenu


Revendeur electronique où vous pourrez trouver plein de
documents sur les circuits integres, transistors, ... au format
Farnell
.pdf.
Pour plus d'informations, voyez la section "Data Sheets".

http://xizard.chez.com/Liens.htm[26/11/2010 03:41:17]
Les liens sur l'electronique

Revendeur electronique où vous pourrez trouver plein de


Radiospares documents sur les circuits integres, transistors, ... au format
.pdf. Au préalable, vous devez vous inscrire.
Revendeur electronique. Vous trouverez ici des informations
Cibot generales sur une quatité incroyable de composants (C.I., C.I.
japonais, Transistors, Transistors japonais, ...)
  Hitex Plein de datasheets regroupes sur un site
Vous cherchez le site d'un fabricant de composant? Alors vous
  Webscope
trouverez surrement sur ce site
Une base de donnée impressionnante: tres nombreux composants
  Chipdir
referencés, les prefixes des fabricants, ...

Vous pouvez m'ecrire si vous avez des questions intelligentes, et soyez precis! xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Liens.htm[26/11/2010 03:41:17]
Moi

Les intervenants:

Nous sommes maintenant trois à intervenir sur ce site.

De gauche à droite, on a:

Xavier: xizard@enib.fr et xizard@chez.com


C'est moi ai créé le site. Je voulais faire découvrir l'electronique pratique au plus grand nombre et ce gratuitement.
Je suis originaire de Saint Dié dans les Vosges.
J'ai découvert l'electronique en démontant des appareils, puis petit à petit, j'ai construit des montages de revue, puis
mes propres schémas.
Actuellement agé de 22 ans, j'étudie l'éléctronique et l'informatique à l'E.N.I. de Brest, avec Raphaël et Cyril.
Maintenant, je m'interesse plus particulierement aux microcontroleurs.

Raphaël: rbourdon@enib.fr
Il  est également passionné par l'électronique, mais beaucoup moins par l'informatique. C'est un électronicien pur :-).
Nous réalisons quelques projets en commun, malheureusement un peu trop complexes pour etre mis sur le site
(alimentation de laboratoire, ...)
Raphaël propose également ses schémas et des cours réalisés conjointement sur le site.
Agé de 22 ans, il n'a pas voulu mettre une photo recente de lui sur le site ... Il vient de Grièges pas trop loin de Lyon.

Cyril: cseptsea@enib.fr
Dernier arrivé sur le site, Cyril est mon binôme de travail à l'école. Il est passionné par l'informatique, domaine qu'il
ma d'ailleur fait apprécier au cours de nos projets communs.
Pour ma part, je lui ai fait "découvrir" l'électronique lors de la réalisation de notre projet de deuxieme année à l'ENI
de Brest: un capacimetre pour condensateurs chimiques entierement automatique (malheureusement il est beaucoup
trop complexe pour etre mis sur le site).
Actuellement, nous réalisons plusieurs projets ensemble, dont un programmateur de microcontroleurs PIC (voir la
rubrique des montages).
Agé de 22 ans, Cyril est originaire de Salbris pas trop loin d'Orléans.

Vous pouvez aller voir mon site sur mes logiciels Linux: http://xizard.free.fr

Vous pouvez aller voir mon site sur les calculatrices casio: http://wind.prohosting.com/xizard

Vous voulez des composants pas cher? Alors commandez chez Medelor!

http://xizard.chez.com/Le_webmaster.htm[26/11/2010 03:41:21]
Moi

http://xizard.chez.com/Le_webmaster.htm[26/11/2010 03:41:21]
Utilisation d'Areslite

Reglage des parametres d'Areslite

Apres avoir installe Areslite (pour windows 95 et windows 3.1), et ouvert le


fichier fournit (il faut attendre 10 secondes avant que le logiciel se lance.
Cliquez ensuite sur "Register Later"):

Appuyez sur les bons icones, pour obtenir exactement ce qui est a gauche.
Cliquez ensuite sur le "E" qui est en bas a gauche

Une fenetre doit apparaitre.

effectuez les reglages pour obtenir la meme chose que ci-contre


Validez avec le bouton "OK"

Dans le menu deroulant "System", cliquez sur "Set Work Area"

Cette fenetre doit apparaitre

ecrivez la meme chose que ci contre, puis validez avec "OK"

Vous pouvez maintenant imprimer.

Reglez d'abord l'imprimante pour qu'elle soit au maximum de ses


performances, en appuyant sur "Printer setup...".

Imprimez en cliquant sur "Print". Attendez 10 secondes, puis cliquez sur


"Register later". Ne touchez a rien, et mettez "OK".

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Areslite.htm[26/11/2010 03:41:23]
Utilisation d'Areslite

Pour plus d'informations, ecrivez moi!

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Areslite.htm[26/11/2010 03:41:23]
voltmètre_LCD

Réalisez un voltmètre LCD


 

Caractéristiques du montage:

Ce voltmètre se caractérise par sa faible consommation, en effet l'écran à cristaux liquides est très économique par rapport aux afficheurs à LED.
Il s'alimente avec une tension comprise entre 8 et 18V et il est capable de mesurer une tension de 0 à 200mV.

Description:

Voici le schéma du montage:

Le montage est entièrement basé autour de l'ICL7106, c'est ce circuit intégré qui mesure la
tension et commande l'afficheur LCD.

Le potentiomètre de 2.2Kohms permet d'ajuster la sensibilité du voltmètre.

Le 74HC86 est une porte ou exclusif, trois portes sont utilisées pour les points décimaux, la
quatrième sert à produire l'alimentation négative.

L'alimentation négative permet de mesurer des tensions négatives ou proches de 0V, elle est
inutile lorsque que l'on utilise une pile pour alimenter le voltmètre.
On peut donc mesurer des tensions référencées par rapport à  la masse  du voltmètre (moins
de l'alimentation) en utilisant ce voltmètre.

Pour l'affichage des points décimaux, on utilise des portes ou-exclusif. En reliant sur le
circuit à l'aide de straps Dp1 ou Dp2 ou Dp3 au +5V, on commande l'éclairage des points 1
ou 2 ou 3.
Par exemple, si Dp1 est à 5V, la sortie du 74HC86 est en opposition de phase avec la sortie
B.P. (BackPlane) du 7106 se qui produira l'éclairage du point 1. Si Dp1 est en l'air, Dp1 vaut
0V, la sortie du 74HC86 est en phase avec B.P., le point 1 est éteint.

Réalisation:

Voici l'implantation des composants et le typon du circuit:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Voltmetre_LCD.htm[26/11/2010 03:41:26]
voltmètre_LCD

Vous devez télécharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE
Je rappelle qu'il faut télécharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import region.
~ En effet, le logiciel est limité a 100 pastilles. Quand on dépasse 100 pastilles, la seule solution pour l'enregistrer est de le mettre sous forme d'une region. Pour chaque
opération, Ares vous mettra que vous avez dépassé 100 pastilles. Il vous faudra appuyer sur OK à chaque fois.
Il faudra ajuster la taille des pistes, pour cela cliquez sur l'outil pistes (en haut à droite de l'écran) puis double-cliquez sur "défaut". Indiquez alors "Width=27th" et cochez
"update défaut". En appuyant sur "R", vous régénérez l'écran, les pistes prennent leur largeur de 27th.

Apperçu:

On peut voir ci-dessous l'écran Cette photo montre les positions On distingue sur cette vue le
LCD en gros plan. des différents circuits. potentiomètre de réglage.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Voltmetre_LCD.htm[26/11/2010 03:41:26]
voltmètre_LCD

           

Montage:

Il faut assembler le montage en respectant l'ordre suivant: Tout d'abord souder les straps, puis le 7106 et les barrettes support pour l'afficheur; souder, sur le circuit principal coté
cuivre, des morceaux de fil rigide orthogonaux au circuit. Ces fils servent à connecter les deux autres circuits au circuit principal. Monter tous les composants, nettoyer les
circuits et assembler les circuits imprimés perpendiculaires au circuit principal.

Il faut absolument nettoyer le circuit à l'acétone, l'afficheur est très sensible, il suffit d'un courant très faible pour éclairer un segment.

Remarque concernant l'afficheur à cristaux liquides: il est très fragile, il faut le manier avec précaution.

Remarques:

Je vous rappelle que je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou matériels que pourrait causer le montage.

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hésitez pas à écrire à rbourdon@enib.fr

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Voltmetre_LCD.htm[26/11/2010 03:41:26]
voltmètre à LED

Réalisez un voltmètre ou amperemetre à LED


Caractéristiques du montage:

Ce montage est un voltmetre 2000 points (affiche jusqu'à 1999) basé sur le circuit integré ICL7107

Ses avantages sont d'etre économique, et d'etre trés visible (LED).

Prix de revient: de 50F à 70F (IC1 = 30F, Aff = 3F50 chez Medelor)

Description:

Voici le schéma du montage:

Ce montage peut mesurer des tension de 0 à 200mV, et par l'intermedaire d'un pont diviseur de resistances (R3 et R6), on peut mesurer des
tensions continues de 0 à 2V; de 0 à 20V; etc
Lorsque le montage est en mode amperemetre, il faut mettre la resistance R5.
La consomation du montage est de l'ordre de 200mA (à cause des leds).
Le montage s'alimente en +5V, et il fabrique son alimentation négative (-5V en theorie, et -3.5V environ en réalité) par l'intermedaire du circuit
integré IC2 (portes inverseuses) et de l'ensemble C1, C2, D1, D2.
L'interet de l'alimentation négative est de permettre de mesurer des tensions négatives, et de mesurer des tensions proches de 0V lorsque l'une
des entrées du signal est reliée à la masse.
On peut parfois se passer de cette alimentation négative, dans se cas, les deux entrées de mesure sont flotantes (S6 horizontal sur le typon),

http://xizard.chez.com/Les_montages/voltmetre_LED.htm[26/11/2010 03:41:30]
voltmètre à LED

tout en sachant qu'elles doivent rester entre +Vcc - 0.5V et -Vcc + 1V, ce qui fait dans notre cas de -2.5V à +4V.
Cette configuration est interessante par exemple lorsqu'on réalise une alimentation et qu'on veut mesurer la tension de sortie: on peut utiliser la
meme masse pour toutes les alimentations (celle du voltmetre, et les autres)
Pour se passer de cette alimentation négative, il suffit d'enlever IC2, D1, D2, C1, C2, et de relier la patte 26 à la masse.

Matériel necessaire:

Un fer à souder, de la soudure, une insoleuse, une bonne imprimante, ...

R1 220 Ohms
R2 47 kOhm
R4 1 MOhm
R3 + R6  ou  R5 Voir plus bas
R7 100 kOhm
R8 22 kOhm
P1 1 kOhm vertical (multitours de preference)
D1, D2 1N4148 ou 1N914
S1 à S8 Straps (morceaux de fil)
C1 10µF 6.3V (minimum) chimique
C2 47nF MKT, ...
C3 220nF MKT, ...
C4 470nF MKT, ...
C5 10nF MKT, ...
C6 100nF MKT, ...
C7 100pF ceramique
C8 1µF MKT, ...
IC1 ICL7107
IC2 CMOS 4049 (portes inverseuses)
Afficheurs 7 segments doubles 13 ou 14 mm à annode commune
Aff1, Aff2
(AC) (3F50 H.T. chez Medelor)
Conn1 Un connecteur quelconque ou un bornier
Support 2*20 obligatoire pour les afficheurs dans la version une seule
broches plaque.

Réalisation:

http://xizard.chez.com/Les_montages/voltmetre_LED.htm[26/11/2010 03:41:30]
voltmètre à LED

Je vous propose pour le moment deux versions. l'une qui tient sur une seule plaque, l'autre sur deux plaques que l'on supperpose.
(j'envisage de faire une version pour afficheur 7 segments simple; meme si ca vaut moins le coup).

Version "Une plaque pour afficheurs 7 segments doubles" Version "Deux plaques pour afficheurs 7 segments doubles"

Vous devez télécharger le typon en cliquant tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE:
~ Version "Une plaque pour afficheurs 7 segments doubles"
~ Version "Deux plaque pour afficheurs 7 segments doubles"
Je rappelle qu'il faut télécharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import region.
~ En effet, le logiciel est limité a 100 pastilles. Quand on dépasse 100 pastilles, la seule solution pour l'enregistrer est de le mettre sous forme
d'une region. Pour chaque opération, Ares vous mettra que vous avez dépassé 100 pastilles. Il vous faudra appuyer sur OK à chaque fois.
http://xizard.chez.com/Les_montages/voltmetre_LED.htm[26/11/2010 03:41:30]
voltmètre à LED

~ Il faudra ajuster la taille des pistes, pour cela cliquez sur l'outil pistes (en haut à droite de l'écran) puis double-cliquez sur "défaut". Indiquez
alors "Width=27th" et cochez "update défaut". En appuyant sur "R", vous régénérez l'écran, les pistes prennent leur largeur de 27th.

Apperçu:

Vue de la version a une seule plaque: (les deux versions ont ete testées)

Montage:

Commencez par souder les straps, les condensateurs, les resistances. Je vous conseil de mettre un support 40 broches pour IC1 et pour les
afficheurs

Dans la version une seule plaque, il faut absolument mettre un support 40 broches pour les afficheurs (sinon il ne sont pas assez haut). Attention
lorsque vous mettez en place les afficheurs, mettez les le plus à droite possible. (il y a des pattes du support qui ne servent pas)

Calcul approximatif de R3 et R6: (uniquement pour la mesure de tensions). Ne pas mettre R5


~ il faut deja savoir quelle gamme prendre. Par exemple si la tension à mesurer vaut au maximum 15V, vous prendrez la gamme 0 à 20V, en
allumant le 2° point (mettre R1 au bon endroit)
~ On aura toujours R3 < R6, on fixe R6 pour que le courant circulant dans le pont diviseur soit de l'ordre du mA: R6 = 15kOhm, on a I = 15V /
15000 = 1mA
(on suppose que R3 est negligeable devant R6)
~ On a alors R3 = R6 * 0.2V / (Ve - 0.2V). Ce qui fait environ ici R3 = 150 Ohm. (Ve est la tension maximale à mesurable sur la gamme: 20V dans
notre exemple).
~ On verifie que le courant circulant dans les deux resistances est de l'ordre du mA: 15V / (150 + 15000) = 1mA
~ Remarques:
    sur le calibre 200mV, il suffit de ne pas mettre R3, et de remplacer R6 par un fil
    Pour R3 et R6, il est conseillé de prendre des resistances à couche metalliques (plus stables). Ces resistances sont generalement vertes.

~ Le but de ces deux resistances est d'obtenir Ve = 200mV lorsqu'on mesure la tension maximale de la gamme (20V dans notre exemple).

Calcul de R5: (uniquement pour la mesure de courants). Ne pas mettre R3, et remplacer R6 par un fil
http://xizard.chez.com/Les_montages/voltmetre_LED.htm[26/11/2010 03:41:30]
voltmètre à LED

~ il faut deja savoir quelle gamme prendre. Par exemple si la tension à mesurer vaut au maximum 1.8A, vous prendrez la gamme 0 à 2A, en
allumant le 1° point (mettre R1 au bon endroit)
~ Le calcul de R5 se resume à une simple loi d'Ohm: R5 = 0.2V / Imax, avec Imax l'intensité maximale de la gamme (2A dans notre exemple). Soit
R5 = 0.1 Ohm
~ Calcul de la puissance de R5: P = R5 * Imax² = 0.1 * 2² = 0.4W. On prendra donc une resistance de 0.5W au minimum.

Pour la version "Deux cartes", il suffit de relier les deux cartes entres elles par des cables en nappe au pas de 2.54mm. Ensuite vous pouvez
replier les deux circuits. Les soudures des deux cartes doivent se faire face, mais pas se toucher!. Il est prevu des trous pour visser les deux
cartes entres elles.

Il faut absolument nettoyer le circuit à l'acétone (frotter avec une vieille brosse à dents), en effet les pistes etant tres proches, le circuit
risquerait d'afficher n'importe quoi.

Remarques:

Je vous rappelle que je ne peux en aucun cas etre tenu pour responsable des dommages corporels ou matériels que pourrait causer le montage.

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hésitez pas à écrire à xizard@enib.fr

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/voltmetre_LED.htm[26/11/2010 03:41:30]
surveillant de température

Réalisez un "Surveillant de température"


 

Je ne peux en aucun cas être tenu pour responsable en cas d'accident ou autre.

A quoi sert le montage?:

C'est un thermomètre capable de signaler un dépassement de température. Concrêtement, ce montage peut avertir les étourdits qui oublientde fermer la porte du réfrigirateur (ou pire, la porte du
congélateur...). Ce montage peut-être facilement transformé en thermostat.

Le fonctionnement:

Le surveillant peut afficher la température mesurée par la sonde (Tm) ou la température réglée (Tr) par l'utilisateur par le biais d'un potentiomètre en basculant un inverseur.
Lorque Tm > Tr, un "BIP-BIP" sonore retentit et une LED s'allume jusqu'à ce que Tm < Tr

Description:

Le montage se branche sur le réseau secteur 220V.


Le coeur du montage est un ampli-OP (TL081) cablé en comparateur.
L'affichage se fait sur un voltmètre, le voltmètre à LED décrit dans la rubrique "les montages" convient très bien.
Le capteur de température est un LM335, il faut le mettre à l'extérieur du boitier.
Vous pouvez télécharger le schéma du montage en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.

Voici le schéma du montage:

http://xizard.chez.com/Les_montages/surv_temp.htm[26/11/2010 03:41:33]
surveillant de température

L'alimentation 5V sert au voltmètre à LED.


Le circuit logique CMOS 4093 génère le "BIP-BIP", il est commandé par l'AO (TL081).

Realisation:

Voici l'implantation des composants et le typon du circuit :

Le montage n'appelle pas de remarque particulière, il ne faut pas oublier de straps et placer les deux circuits intégrés sur des supports.

Le circuit imprimé est prévu pour être placé dans un boitier VD2 de chez Medelor.

Voici un apperçu du montage avec le voltmètre:


http://xizard.chez.com/Les_montages/surv_temp.htm[26/11/2010 03:41:33]
surveillant de température

Vous devez telecharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import Region.

Essais:

Pour les essais, n'oubliez pas que le montage est relié sur le réseau secteur, vous devez alimenter votre montage avec une alim de laboratoire pour procéder à des tests ou des mesures. Il suffit de
débrancher le montage du réseau secteur et de brancher l'alim réglée sur 12V après le pont de diodes en respectant la polarité.

Lorsque vous le branchez, le montage doit aussitôt se mettre en marche. Il faut commencer par régler le potentiel du curseur du potentiomètre multitours de 10K à 2.73V. Il faut ensuite s'assurer
que le voltmètre soit réglé sur le calibre 200mV. Une fois ces réglages effectués, le montage doit afficher la température Tm ( s'assurer que l'inverseur est en position "mesure de température"). Puis
en actionnant P1 (4.7K), vous faite varier Tr (s'assurer que l'inverseur est en position "réglage de température") et vous remarquez que le "BIP-BIP" et la LED se mettent en marche et s'arrêtent.

Le potentiomètre de 47K sert à régler le point de basculement du comparateur. Concrètement, c'est en jouant sur la position de son curseur que l'on ajuste Tm=Tr pour l'éclairage de la diode et la
mise en marche du "BIP-BIP".

Pour terminer, vous devez placer le montage dans un boitier plastique, par exemple le VD2 de chez Medelor en photo.

Remarques:

Je vous rappelle que je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou materiels que pourrait causer le montage.

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à   m'écrire : rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/surv_temp.htm[26/11/2010 03:41:33]
surveillant de température

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/surv_temp.htm[26/11/2010 03:41:33]
compteur horaire

Réalisez un "Compteur Horaire"


 

Je ne peux en aucun cas être tenu pour responsable en cas d'accident ou autre.

A quoi sert le montage?:

Il sert à totaliser le nombre d'heures de fonctionnement d'une machine dans le but de gérer les opérations de maintenance (par exemple:vidange, nettoyage, ...).

Le fonctionnement:

Le comptage va de "0000.0" à "9999.9" heures.


Dès la mise sous tension, le comptage se déclenche. Pour garder en mémoire la durée écoulée, on procède à un enregistrement toutes les 2 minutes. Par conséquent, lorsque le
montage n'est pas alimenté, le comptage est arreté sur la dernière valeur enregistrée. Pour rectifiée l'erreur due à la mise en marche (et à l'arret), on donne une minute d'avance
à chaque démarrage du comptage. (Cette minute sera compensée à l'arret.)

Description:

L'alimentation typique est de 12V (régulée ensuite à 5V), la consommation est de l'ordre de 100 mA.
Le coeur du montage est un microcontrôleur PIC16F84. IL gère:
L'affichage du nombre d'heures.
L'enregistrement du nombre d'heures.
Le cadencement du décompte (quartz 4MHz).
Vous pouvez télécharger le schéma du montage en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Voici le schéma du montage:

http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire

Les afficheurs sont de type anode commune.


Le port A gère le multiplexage et le port B pilote les segments des cinq afficheurs.
La circuiterie de reset est particulièrement conçue pour empêcher le PIC de fonctionner en dessous d'une tension trop faible.

Le programme:
Le programme est réalisé pour un PIC16F84, il utilise les interruptions internes du PIC.
Remarque importante sur le programme:
Le comptage réalisé par le PIC est en fait basé sur un décomptage: il décompte de 10 à 1. Quand un registre atteint la valeur 0, il est aussitôt réinitialisé à 10.
Pour faire apparaitre un comptage au lieu d'un décomptage, on utilise le sous programme "affiche" qui renvoi un 0 pour un 10, un 1 pour un 9, un 2 pour un 8, un 3 pour un 7,
un 4 pour un 6, un 5 pour un 5, un 6 pour un 4, un 7 pour un 3, un 8 pour un   et un 9 pour un 1.
On obtient bien un comptage de 0 à 9 pour chaque registre.
Voici le fonctionnement de la partie enregistrement sous forme de GRAFCET:

http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire

A première vue, le PIC doit juste compter en enregistrant le temps actuel dans sa memoire EEPROM.

Il n'y aurait aucun problème si le protocole d'enregistrement n'éxigeait pas que l'on arrête les interruptions.
Il est donc indispensable de stopper les interruptions internes à chaque enregistrement. Comme se sont les
interruptions qui gèrent le comptage, on se trouve obligé de faire un compromis entre fréquence
d'enregistrement et précision de l'horloge.

La précision totale du système dépend donc de nos choix: plus on enregistre souvent, plus la précision est
bonne pour les transitions "marche-arrêt" et plus elle est mauvaise pour l'horloge du comptage elle même.
Après réflexion, j'ai choisi d'enregistrer toutes les deux minutes.

Concrêtement, le PIC compte normalement pendant deux minutes au bout desquelles il s'arrête, enregistre
et recommence à compter. On constate alors qu'il suffit de connaître le temps d'enregistrement et le tour est
joué... On se reporte aussitôt à la fiche technique qui nous indique le temps typique d'enregistrement mais
malheureusement ce temps peut fluctuer.

Revenons au programme en nous référant au GRAFCET ci-contre.


Tout d'abord, définissons les notations utilisées. Pour les étapes, les noms sont assez explicites; P1 et P2
correspondent aux parties de mémoire EEPROM utilisées par le PIC. Pour les transitions, "=1" signifie que
la transition est validée, "test" est l'indicateur d'enregistrement, OK signifie que l'on attend que le transfert
soit effectué et T est la temporisation de deux minutes.

Au démarrage, le PIC doit aller chercher la dernière valeur enregistrée. Considérons qu'il parvienne sans
difficulté dans la boucle. Lorsque T est valide (=1), on enregistre 0 dans test pour indiquer que l'on est en
cours d'enregistrement dans le cas d'une coupure d'alimentation au moment de l'enregistrement. On
enregistre alors P1, on remet test=1 et on enregistre P2.

Examinons le cas du démarrage. On commence par lire le bit test, si il est à 1, c'est que P1 est valable, on
lit alors P1 et on transfert P1 dans P2 (au cas ou P2 serait nonvalable). on est alors sûr que P1 et P2 sont
tous les deux valables. Si le bit test est à 0, P1 est non valable, on lit P2.

De cette manière, on remarque que même dans le cas le plus défavorable il reste toujours un emplacement
valable (P1 ou P2). On note aussi que la première mise en marche du PIC exige que l'on ait déjà
programmé les emplacements mémoire correspondant à P1 et P2 sur la valeur "0000,0". Il faut se reporter
aux dernières lignes du programme pour voir comment on programme la mémoire EEPROM du PIC.

Vous pouvez télécharger le programme compt_heure.ASM en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Vous pouvez télécharger le fichier éxécutable compt_heure.HEX en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Voici le programme:
;******************************************************************************************************
;montage compteur d'heure.

http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire
;24/09/2000
;programme de compteur d'heure
;
;Auteur: Raphael Bourdon
;******************************************************************************************************

    list p=16f84,f=inhx8m             ; Type de PIC et format de fichier


    __config    B'11111111110001'    ; pas de protection du code, timer au demarrage,
                        ; pas de chien de garde, oscillateur a quartz.
    #include "p16f84.inc"             ; Librairie pour le compilateur

;definition des variables


time1    equ    H'0C'
time2    equ    H'0D'
temp    equ    H'0E'
afficheur    equ    H'0F'
savstatus    equ    H'10'
dizieme    equ    H'11'
unite    equ    H'12'
dizaine    equ    H'13'
centaine    equ    H'14'
millier    equ    H'15'
temp1    equ    H'16'
time3    equ    H'17'
temp2    equ    H'18'

;definition des adresses memoires EEPROM


s_test    equ    D'0'             ;s_test indique l'etat de la sauvegarde
s_time3    equ    D'1'
s_dizieme    equ    D'2'
s_unite    equ    D'3'
s_dizaine    equ    D'4'
s_centaine    equ    D'5'
s_millier    equ    D'6'
ss_time3    equ    D'7'
ss_dizieme    equ    D'8'
ss_unite    equ    D'9'
ss_dizaine    equ    D'10'
ss_centaine    equ    D'11'
ss_millier    equ    D'12'
    org    0
    goto    debut

;------------------------------------------------------------------------------------------------------
    org    H'04'             ;INTERRUPTION

    movwf    temp             ;sauvegarde de W dans temp


    swapf    STATUS,0         ;sauvegarde de STATUS
    movwf    savstatus         ;dans savstatus
    bcf    STATUS,RP0         ;on passe dans la page memoire 0
    movlw D'06'             ;on initialise TMR0 a 6
    movwf TMR0
    bcf INTCON,T0IF        ;remise a 0 du bit T0IF (il est mis a 1 a chaque interruption)

http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire

    decfsz time1,1             ;time1 sert de diviseur par 250. On decompte qu'une
    goto    fininterrupt         ;interruption sur 250.
    movlw    D'250'             ;reinitialisation de time a 250.
    movwf    time1   

    decfsz time2,1             ;time2 sert de diviseur par 30.


    goto    fininterrupt         ;reinitialisation de time a 30.
    movlw    D'30'   
    movwf    time2

    bsf    temp2,0             ;temp2,0 permet l'enregistrement.


    decfsz time3,1             ;time3 sert de diviseur par 3. On decompte qu'une
    goto    fininterrupt         ;interruption sur 3.
    movlw    D'3'             ;reinitialisation de time a 3.
    movwf    time3

    decfsz    dizieme,1         ;decremente dizieme


    goto    fininterrupt

    movlw    H'0A'


    movwf    dizieme
    decfsz    unite,1             ;decremente unite
    goto    fininterrupt

    movlw    H'0A'


    movwf    unite
    decfsz    dizaine,1         ;decremente dizaine
    goto    fininterrupt        

    movlw    H'0A'


    movwf    dizaine
    decfsz    centaine,1         ;decremente centaine
    goto    fininterrupt

    movlw    H'0A'


    movwf    centaine
    decfsz    millier,1         ;decremente millier
    goto    fininterrupt

    movlw    H'0A'


    movwf    millier

fininterrupt
    swapf    savstatus,0         ; restauration de STATUS
    movwf    STATUS
    swapf    temp,1             ; restauration de W
    swapf    temp,0            
    retfie

;------------------------------------------------------------------------------------------------------
debut    ; Initialisation

    movlw    H'01'


http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire
    movwf    PCLATH

    movlw    D'250'             ; initialisation de time1 a 250


    movwf    time1

    movlw    D'15'             ; initialisation de time2 a 15


    movwf    time2             ;on donne une minute d'avance au demarrage

    movlw    D'3'             ; initialisation de time3 a 3


    movwf    time3

    clrf    afficheur


    bsf    afficheur,4         ;initialisation de afficheur

    clrf    temp2   

;on initialise les registres sauvegardes dans l'EEPROM

    movlw    s_test             ;lecture de s_test


    call    lecture
    btfss    EEDATA,0         ;test sur s_test,0
    goto    sauvegarde         ;si s_test,0 = 1, s_* registres -> * registres

    movlw    s_time3


    call    lecture
    movwf    time3

    movlw    s_dizieme


    call    lecture
    movwf    dizieme

    movlw    s_unite


    call    lecture
    movwf    unite

    movlw    s_dizaine


    call    lecture
    movwf    dizaine

    movlw    s_centaine


    call    lecture
    movwf    centaine

    movlw    s_millier


    call    lecture
    movwf    millier

;enregistrement de secour        * registres -> s_* registres


    movlw    ss_time3
    movwf    EEADR
    movf    time3,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture
http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire

    movlw    ss_dizieme


    movwf    EEADR
    movf    dizieme,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_unite


    movwf    EEADR
    movf    unite,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_dizaine


    movwf    EEADR
    movf    dizaine,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_centaine


    movwf    EEADR
    movf    centaine,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_millier


    movwf    EEADR
    movf    millier,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    goto    fin_init

sauvegarde                 ;si s_test = 0, ss_* registres -> * registres


    movlw    ss_time3
    call    lecture
    movwf    time3

    movlw    ss_dizieme


    call    lecture
    movwf    dizieme

    movlw    ss_unite


    call    lecture
    movwf    unite

    movlw    ss_dizaine


    call    lecture
    movwf    dizaine

    movlw    ss_centaine


    call    lecture
    movwf    centaine

http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire
    movlw    ss_millier
    call    lecture
    movwf    millier

fin_init

; Configuration de l'interruption et des ports A et B


    bsf    STATUS,RP0         ; selection de la page memoire n1

    movlw    B'10000101'         ; On configure le prediviseur


    movwf    OPTION_REG         ; interruption toutes les 64 instructions

    movlw    B'10000000'         ;les pattes 0/6 du port


    movwf    TRISB             ;B en sorties

    clrf    TRISA             ; Tout le port A en sortie

    bcf    STATUS,RP0         ; on repasse dans la page memoire 0

    clrf    PORTA             ; on met le port A a zero


    comf    PORTA,1

    clrf    PORTB             ; on met le port B a zero

    movlw    B'10100000'         ; on va configurer les interruptions


    movwf    INTCON

;------------------------------------------------------------------------------------------------------
boucle                    
    bcf    STATUS,C         ;remise a zero de la retenue
    rrf    afficheur,1         ;puis on fait tourner le bit de afficheur
    movf    afficheur,1         ;afficheur-> afficheur
    btfsc    STATUS,Z         ;si afficheur vaut zero
    bsf    afficheur,4
       
    btfsc    afficheur,0         ;si le bit 0 de afficheur vaut 1
    movf    millier,0         ;on met millier dans W
    btfsc    afficheur,1         ;si le bit 1 de afficheur vaut 1
    movf    centaine,0         ;on met centaine dans W
    btfsc    afficheur,2         ;si le bit 2 de afficheur vaut 1
    movf    dizaine,0         ;on met dizaine dans W
    btfsc    afficheur,3         ;si le bit 3 de afficheur vaut 1
    movf    unite,0             ;on met unite dans W
    btfsc    afficheur,4         ;si le bit 4 de afficheur vaut 1
    movf    dizieme,0         ;on met dizieme dans W

    call    affiche


    movwf    PORTB

    comf    afficheur,0         ;on complemente afficheur, on met le resultat dans W
    movwf    PORTA             ;W -> portA
       
    call    tempo             ;la tempo sert a ralentir la vitesse sur les ports A et B
http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire
   
    btfss    temp2,0             ;on teste l'indicateur d'enregistrement temp2,0
    goto    boucle             ;si temp2,0 = 0 on retourne a boucle
    bcf    temp2,0             ;temp2,0 = 0

;inserer l'enregistrement a cet endroit


    movlw    H'FF'             ;on coupe l'affichage
    movwf    PORTA

    movlw    s_test             ;on enregistre 0 dans s_test


    movwf    EEADR
    clrf    EEDATA
    bcf    INTCON,GIE
    call    ecriture

    movlw    s_time3             ;* registres -> s_* registres


    movwf    EEADR
    movf    time3,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    s_dizieme


    movwf    EEADR
    movf    dizieme,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    s_unite


    movwf    EEADR
    movf    unite,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    s_dizaine


    movwf    EEADR
    movf    dizaine,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    s_centaine


    movwf    EEADR
    movf    centaine,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    s_millier


    movwf    EEADR
    movf    millier,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

valide
    movlw    s_test             ;on enregistre 1 dans s-test
    movwf    EEADR
http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire
    clrf    EEDATA
    comf    EEDATA,1
    bcf    INTCON,GIE
    call    ecriture

    bsf    STATUS,RP0         ;on verifie que s_test = 1


    bsf    EECON1,RD         ;sinon on va a valide
    bcf    STATUS,RP0
    btfss    EEDATA,0
    goto    valide

;enregistrement de secour
    movlw    ss_time3         ;* registres -> ss_* registres
    movwf    EEADR
    movf    time3,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_dizieme


    movwf    EEADR
    movf    dizieme,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_unite


    movwf    EEADR
    movf    unite,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_dizaine


    movwf    EEADR
    movf    dizaine,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_centaine


    movwf    EEADR
    movf    centaine,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    ss_millier


    movwf    EEADR
    movf    millier,0
    movwf    EEDATA
    call    ecriture

    movlw    D'241'             ;compense le retard du a l'enregistrement


    movwf    time1

    comf    afficheur,0         ;on remet en marche l'affichage


    movwf    PORTA
    bsf    INTCON,GIE         ;reactive les interruptions
http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire
    goto    boucle

;------------------------------------------------------------------------------------------------------
;sous-programmes

lecture
    movwf    EEADR
    bsf    STATUS,RP0
    bsf    EECON1,RD
    bcf    STATUS,RP0
    movf    EEDATA,W
    return

ecriture
    bsf    STATUS,RP0
    clrf    EECON1
    bsf    EECON1,WREN
    movlw    H'55'
    movwf    EECON2
    movlw    H'AA'
    movwf    EECON2
    bsf    EECON1,WR
fin_ecriture
    btfsc    EECON1,WR
    goto    fin_ecriture
    bcf    STATUS,RP0
    bcf    temp2,0
    return

tempo
    decfsz    temp1,1
    goto    tempo
    return

affiche
    addwf    PCL,1             ;on charge le registre PCL par la
    nop                 ;valeur qu'il contient plus la valeur       
   
    retlw    b'01101111'
    retlw    b'01111111'         ;de W
    retlw    b'00000111'         ;On se deplace ainsi a l'adresse:    
    retlw    b'01111101'         ;adresse de 'addwf PCL,1' + W
    retlw    b'01101101'         ;il faut intercaler une instruction nop
    retlw    b'01100110'         ;car W varie de 0 à 9 Enfin, on
    retlw    b'01001111'         ;retourne dans W la valeur a afficher
    retlw    b'01011011'
    retlw    b'00000110'
    retlw    b'00111111'

;definition des contenus des registres de sauvegarde pour initialiser l'EEPROM a la premiere
;utilisation du montage
;le comptage demarre ainsi a "0000,0" apres la programmation du PIC
    org    H'2100'
    de     H'FF',H'03',H'0A',H'0A',H'0A',H'0A',H'0A',H'03',H'0A',H'0A',H'0A',H'0A',H'0A'
http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire

    end

Realisation:

Voici l'implantation des composants et le typon du circuit :

Il faut cabler les deux circuits imprimés perpendiculairement. C'est à cause du manque de place que les résistances ne sont pas sur le circuit mais soudées entre les deux parties.
Pour établir les autres contacts entre les deux circuits vous devez souder des queues de résistances. Le montage est prévu pour un boitier TEKO metallique de 40x40x70
(constitué de deux parties vissées).

http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire
Les afficheurs sont des HDSP-F101 (Hewlett Packard), on peut les remplacer par des afficheurs ayant des caractéristiques équivalentes: même boitier, courant nominal de 5mA
et anode commune.

Voici des photos de la réalisation:

Le compteur en marche: Le montage vu de dessus:

Vous devez telecharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import Region.

Essais:

Lorsque vous branchez le montage:  IL doit aussitôt afficher "0000,0".

En marche continue, j'ai mesuré une erreur de 1 seconde sur 24 heures (sans arrêt du montage).

Le clignotement bref toutes les deux minutes et normal, il correspond à l'enregistrement.

Remarques:

Je vous rappelle que je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou materiels que pourrait causer le montage.

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à   m'écrire : rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
compteur horaire

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/compteur_horaire.htm[26/11/2010 03:41:37]
Selfmètre

Réalisez un "Selfmètre"
 

  Le contenu de ces pages ne peut en aucun cas être utilisé à des fins lucratives.
            Je ne peux en aucun cas être tenu pour responsable en cas d'accident ou autre.

A quoi sert le montage?

Il sert à mesurer et à connaitre l'inductance en Henry des selfs.

Le fonctionnement:

La bobine à mesurer est connectée en parallèle avec un condensateur afin de créer un circuit résonnant.
Le PIC sert à générer le signal d'exitation du circuit résonnant et à mesurer (avec le CAN intégré) la tension aux bornes du circuit résonnant. Le PIC extrait alors le maximum atteint aux bornes du circuit
résonnant et en déduit la valeur de la self.

Description:

Le montage se branche sur le réseau secteur 220V.


Un PIC 16F870 est au coeur du montage.
L'affichage se fait sur afficheur 2 lignes 16 caractères.
Vous pouvez télécharger le schéma du montage en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.

Voici le schéma du montage:

Le schéma est réduit au minimum, le PIC se charge de générer les fréquences, de mesurer la résonnance, de calculer la valeur de la self et d'afficher le résultat.
On utilise un régulateur faible chute de tension afin de pouvoir utiliser un transformateur 6V mais ceci peut tout à fait être modifié.

Le prinicipe de fonctionnement:

http://xizard.chez.com/Les_montages/selfmetre.htm[26/11/2010 03:41:41]
Selfmètre
Le problème pour mesurer la valeur d'une self en utilisant sa constante de temps est qu'il faudrait appliquer une tension constante à ses bornes et mesurer le courant qui la traverse. Comme il n'apparait
pas forcément de solution simple (ou aussi simple que celle proposée), c'est la méthode de la résonnance du circuit parallèle LC qui est mise en oeuvre.
La relation qui lie la valeur de la self à la fréquence de résonnance est f=1/(2.Pi.Racine(LC)) et cela qu'il s'agisse d'un circuit résonnant parallèle ou série.
La résonnance se traduit pour un circuit parallèle par une impédance maximale du circuit résonnant à la fréquence f=1/(2.Pi.Racine(LC)). Par conséquent, l'amplitude du signal alternatif sera maximale
aux bornes de la self et du condensateur pour la fréquence de résonnance Fr.
Dans notre cas, le PIC injecte un signal carré au  circuit LC alors qu'il faudrait lui appliquer un signal sinusïdal. Le problème est résolu par le programme du PIC qui procède à la recherche de
l'impédance maximale sans s'arreter sur un maximum local.
Le PIC balaie toute une game de fréquence et recherche celle pour laquelle la résonnance du circuit LC semble être atteinte. Plus précisement, on a choisi de prodéder ainsi:
    Fr=1/(2.Pi.Racine(LC))  donc  Tr=2.Pi.Racine(LC).
Pour le PIC, Tr = 2.t (une période niveau haut, une période niveau bas)  donc   t = Pi.Racine(LC)  d'où  L = t²/(Pi².C)
Pour simplifier les calculs, on choisit C=101,3nF et on remarque que (Pi².C) = 10^(-6). On se base pour t sur une période mutiple de 1µs d'où t= n.To.
To = 1µs = 10^(-6)  donc  en revenant à la relation de départ, on a: L = n².10^(-6)  soit  L = n² µH
Il ne reste alors plus qu'à afficher cette valeur.

L'utilisation:

Au démarrage, le selfmètre affiche un message d'accueil pendant 5 secondes puis teste la présence d'une self. Si une self est connectée (et detectée), la "Mesure étendue" est lancée. Si aucune self n'est
connectée, le message "Aucune Self" s'affiche.
La "Mesure étendue" permet de mesurer la valeur d'une self comprise entre 9µH et 1H, le problème de cette mesure est sa lenteur, il faut attendre 18 secondes avant d'obtenir le résultat. C'est pour éviter
d'attendre le résultat sur la mesure de petites selfs de valeurs comprises entre 7µH et 2,4mH que le mode "Mesure fine" est très pratique. Pour passer en mode "Mesure fine", il suffit d'appuyer sur le
poussoir jusqu'à ce que "Mesure fine" apparaisse.
En mode automatique (le mode par défaut), la "Mesure étendue" est lancée automatiquement lorsqu'une self est détectée, si sa valeur est comprise entre 7µH et 2,4mH, la "Mesure fine" est
automatiquement lancée. Par contre, il est impossible que le selfmètre passe de la "Mesure fine" à la "Mesure étendue" de manière automatique. Il faut pour cela appuyer brièvement sur le bouton
poussoir ou débrancher la self, on revient alors à la mesure étendue.
On peut accéder directement à la "Mesure fine" en appuyant plus longtemps sur le poussoir. En appuyant, le mode "Mesure  étendue" s'affiche puis, en maintenant le poussoir, "Mesure fine" apparait, il
suffit de le relâcher à ce moment. La mesure fine est alors lancée jusqu'à un nouvel appui sur le poussoir ou jusqu'à ce que la self soit retirée.
Enfin, on peut bloquer le selfmètre sur le mode "Mesure fine" en maintenant le poussoir jusqu'au message "Mode fin". Ce mode est utile dans le cas de la mesure répétée de selfs de petite valeurs. On
peut quitter ce mode en pressant le poussoir (retour à "Mesure étendue" puis "Mesure fine" et "Mode fin").
Pour mieux comprendre, voici le grafcet simplifié du fonctionnement du selfmètre:

Realisation:

http://xizard.chez.com/Les_montages/selfmetre.htm[26/11/2010 03:41:41]
Selfmètre
Voici l'implantation des composants et le typon du circuit :

Le circuit imprimé est prévu pour être placé dans un boitier VD2 de chez Medelor.

La petite carte se place verticalement, juste derrière la façade. Les deux cartes peuvent être assemblées à l'aide de barrette HE14 coudée.

Pas d'apperçu du montage pour le moment...

Vous pouvez télécharger les fichiers selfmetre.asm en cliquant ici et selfmetre.hex en cliquant ici.

http://xizard.chez.com/Les_montages/selfmetre.htm[26/11/2010 03:41:41]
Selfmètre
Vous pouvez telecharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import Region.

Essais:

Pour les essais, n'oubliez pas que le montage est relié sur le réseau secteur, vous devez alimenter votre montage avec une alim de laboratoire pour procéder à des tests ou des mesures. Il suffit de
débrancher le montage du réseau secteur et de brancher votre alim (6V à 9V)  avant le régulateur en respectant la polarité.

Lorsque vous le branchez, le montage doit fonctionner aussitôt en affichant le message d'accueil. Si rien ne s'affiche, vérifier que l'afficheur est bien compatible 44780 et qu'il fonctionne.

Le potentiomètre de 4,7K sert à régler le contraste de l'afficheur. Si il est mal réglé, vous ne verrez rien s'afficher.

Pour terminer, vous devez placer le montage dans un boitier plastique, par exemple le VD2 de chez Medelor. Le montage est spécialement conçu pour le VD2.

Remarques:

Je vous rappelle que je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou materiels que pourrait causer le montage.

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à   m'écrire : rbourdon@enib.fr

  Le contenu de ces pages ne peut en aucun cas être utilisé à des fins lucratives.

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/selfmetre.htm[26/11/2010 03:41:41]
Alimentation

Réalisez une alimentation reglable regulée ultra simple

A quoi ca sert?:

Ca peut servir de petite alimentation de laboratoire (pour alimenter vos montages). On peut egalement
l'utiliser comme alimentation fixe.
Caracteristiques:
~ Sortie de 1.25V à 37V
~ Entrée de 4.5V à 40V
~ Courant max: 1.5A
Il s'agit d'une alimentation régulée, la tension de sortie est donc extrement stable, et ce quel que soit le
courant que vous consomiez en sortie.
Vous pouvez telecharger cette page pour pouvor la consulter hors connexion, et uniquement pour ca en
cliquant ici

Prix de revient: ordre d'idée chez Medelor: à partir de 70F environ, transformateur compris

Schéma:

C'est le schema le plus simple qu'on puisse faire avec un regulateur de tension.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Alimentation.htm[26/11/2010 03:41:43]
Alimentation

Voici quelques explications: (de gauche à droite)


~ On a tout d'abord le transforamteur. Il sert à abaisser la tension du secteur qui vaut environ 220 Volts, en
une tension qui vaudra quelques dizaines de volts (voir plus loin)
~ La tension qui sort du transfo est alternative sinusoidale. En passant dans le pont de diodes (D1 à D4),
on rend la tension uniquement positive. (voir cours sur les diodes)
~ La tension est ensuite stabilisée grace au condensateur C3, c'est à dire qu'on la rend presque constante.
~ On arrive alors au regulateur de tension (REG). Il y aura prochainement un cours sur ce composant,
mais voici rapidement comment ca s'utilise:
On met une tension continue en entrée (Ve = cte, avec 4.5V < Ve < 40V). Le regulateur se debrouille
alors pour que Vs soit constante, et ce quel que soit la tension Ve pourvu qu'elle soit superieur d'au moins
3V à la tension Vs.
~ La resistance R et le POTENTIOMETRE servent à ajuster la tension de sortie (1.25V < Vs < 37V)

Il reste le condensateur C2: il sert pour eviter de griller le regulateur, notemment lorsque l'alimentation est
loin du regulateur. Quant à C1, il n'est pas indispensable, mais il assure une meilleur stabilité de la tension
de sortie.

Matériel nécessaire:

Un fer a souder, de la soudure, du matériel pour graver les plaques, et de préférence une insoleuse et une
bonne imprimante.

TRANSFORMATEUR depend de votre utilisation (voir plus loin)


1N4001 à 1N4007 et BYV95 ou BYV96 au dessus
D1, D2, D3, D4 ou pont de diodes rond 1.5A
d'1A pour le courant de sortie
C1, C2 100nF MKT
1000µF et plus (voir cours sur les condos pour le
calcul) Attention à la tension: elle doit au moins
C3
valoir la tension de sortie du transfo multipliée par
racine de 2 (=1.414)
R 240 Ohms maxi (220 Ohm si vous ne trouvez pas)
4.7kOhm (10kOhm si vous voulez que Vs puisse
POTENTIOMETRE
depasser 25V)
REG LM317T (1.5A max) ou LM350T (3A max)
Rad Un radiateur pour boitier TO220 (voir texte)

Description:

Voici le typon.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Alimentation.htm[26/11/2010 03:41:43]
Alimentation

Les connecteurs penvent etre des borniers.


Pour le connecteur referencé "Conn1", vous pouvez ne pas le mettre, et le remplacer par une resistance
ajustable (voir la photo). Dans ce cas votre alimentation sera reglée "une fois pour toute" à la tension
voulue.
Si au contraire vous voulez une alimentation reglable, mettez le bornier, et un potentiometre.
Pour le redressement, vous pouvez mettre des diodes, ou un pont de diodes rond 1.5A. C'est strictement
equivalent, ca depend de ce que vous avez.

Réalisation:

Choix du radiateur:
~ Pour le radiateur, sa taille depend du courant que vous voulez, et egalement de la difference Ve - Vs.
Plus cette difference est grande, plus le regulateur chauffe.
~ Par exemple si vous voulez une alimentation variable de 1.25V à 20V, qui puisse debiter 500mA au
maximum, la tension de sortie (Vs) pour laquelle le regulateur va le plus chauffer est 1.25V.
Pour arriver à ses fins, il faudra qu'il dissipe une puissance de (Ve - Vs) / Isortie, soit ici: (25 - 1.25)/0.5,
soit environ 12Watts. Le 25V est la tension Ve, en prenant un transformateur 18V, on obtient en effet une
tension Ve qui vaut 18V * 1.414 soit environ 25V (toujours vrai quel que soit la tension du transfo)
~ Les radiateurs ont des caracteristiques exprimés en °/W. Par exemple un radiateur de 3°/W va voir sa
temperature s'elever de 3° pour chaque watt dissipé. Donc dans notre cas, en supposant que l'air est à
25°C, et qu'on veut dissiper 12Watts, la temperature du radiateur pourra atteindre 25 + 12 * 3 = 60°C
environ (approximatif). Il serait bon de ne pas trop depasser cette valeur, meme si le regulateur est censé
pouvoir fonctionner jusqu'à 125°C.

Les radiateurs deviennent vite enormes.

Attention, le régulateur ne peut pas dissiper indefiniment:


Pour le LM317T, la dissipation maximale est 15W environ
Pour le LM350T, la dissipation maximale est de l'ordre de 30W
Cela signfie que si dans le calcul ci dessus, vous trouvez un résultat superieur à ces valeurs, le régulateur
ne pourra pas atteindre les performances escomptées.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Alimentation.htm[26/11/2010 03:41:43]
Alimentation

Choix du transformateur:
~ Pour la tension du transformateur, il faudra prendre au minimum: (Vsmax + 3V) / 1.414     (racine de 2
= 1.414) Pour notre exemple, ca fait environ 18V
~ Pour la puissance du transfo, il faudra prendre au minimum Ve * Imax, soit pour notre exemple
precedent 25 * 0.5 = 12.5VA (volts amperes). Pour eviter un echauffement excessif du transfo, je vous
conseil de prendre un peu plus.
Vous devez telecharger le typon en cliquant tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE: cliquez ici
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant:
http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

Essais:

Mettez le montage sous tension. Si tout se passe bien, vous devriez voir apparaitre en sortie une tension
extremement stable, que vous pouvez faire varier avec le potentiometre.
Le regulateur de tension est protegé contre les courts circuits, et contre les surchauffes, donc normalement
vous en pouvez rien griller.
Avec un regulateur du type LM350T, Le courant de sortie pourrait atteindre 3A. Le probleme, c'est que ca
chauffe encore plus, et il faudrait mettre des diodes 3A (BY255, mais elle ne passent pas sur mon circuit)

Remarques:

pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas a écrire à xizard@enib.fr
Attention je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou matériels que pourrait causer le
montage.

© Xizard 2000: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Alimentation.htm[26/11/2010 03:41:43]
Alimentation secteur isolée

Réalisez une "Alimentation secteur isolée miniature"


 

  Le contenu de ces pages ne peut en aucun cas être utilisé à des fins lucratives.
            Je ne peux en aucun cas être tenu pour responsable en cas d'accident ou autre.

A quoi sert le montage?

Il permet de disposer d'une alimentation isolée du secteur de taille très réduite sans transformateur couteux.

Le fonctionnement:

La tension secteur est abaissée avec un condensateur puis redressée.


Un oscillateur alimente un transformateur miniature, après redressement, on dispose de 30mA sous 7V.

Description:

Le montage se branche sur le réseau secteur 220V.


Un circuit logique 40106 (6 inverseurs trigger) sert d'oscillateur.
Vous pouvez télécharger le schéma du montage en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.

Voici le schéma du montage:

Les condensateurs en entrée peuvent être remplacés par un seul condensateur (typon à modifier). Avec un condensateur de 220nF, on
peut obtenir 20mA sous 7V. Les performances de l'alim peuvent varier en fonction des caractéristiques du transformateur utilisé, en
fonction de la fréquence de l'oscillateur...

http://xizard.chez.com/Les_montages/alim_isol.htm[26/11/2010 03:41:46]
Alimentation secteur isolée

Le transformateur utilisé ici est le modèle Transfo ferrite 1.2/7ohm  T38   de chez Medelor.
Remarque: Il faut placer le bobinage de 7.2 ohm du coté des capacités de 220nF et celui de 1.2 ohm du coté de la diode 1N4148.

L'utilisation:

Cette alimentation est très compacte, son circuit imprimé  est étudié pour être installé dans un boitier 10P de chez Medelor. Le boitier
a pour dimensions extérieures 85x55x34mm et pour dimensions intérieures 82x52x27mm. Une fois le circuit installé, il reste
50x52x27mm disponible à l'intérieur du coffret.

Realisation:

Voici l'implantation des composants et le typon du circuit :

La petite carte se place verticalement dans le boitier.

Attention, les condensateurs C7 et C8 sont de type CMS, 100nF est un minimun.

Pas d'apperçu du montage pour le moment...

Vous pouvez telecharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-
fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import Region.

Essais:

Pour les essais, n'oubliez pas que le montage est relié sur le réseau secteur, vous devez alimenter votre montage avec une alim de
laboratoire pour procéder à des tests ou des mesures. Il suffit de débrancher le montage du réseau secteur et de brancher votre alim
réglée sur 18V à la place de la diode zener.

En fonctionnement, la tension aux bornes de la diode zener D6 doit être de 18V. Pour cette mesure, il est indispensable de prendre des
précautions, n'oubliez pas que votre montage est relié au reseau secteur 220V.

Pour terminer, il est obligatoire de placer le montage dans un boitier plastique.

Remarques:

Je vous rappelle que je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou materiels que pourrait causer le montage.

http://xizard.chez.com/Les_montages/alim_isol.htm[26/11/2010 03:41:46]
Alimentation secteur isolée

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à   m'écrire : rbourdon@enib.fr

  Le contenu de ces pages ne peut en aucun cas être utilisé à des fins lucratives.

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/alim_isol.htm[26/11/2010 03:41:46]
Alimentation

Réalisez un programmateur de PIC et d'EEPROM séries

A quoi ca sert?:

A programmer des microcontroleurs PIC et des mémoires EEPROM série avec le protocole I2C, Microwire, et SPI

il est capable de programmer les PIC suivant:


16F83, 16CR83, 16F84*, 16F84A*, 16CR84, 16C84, 16F872, 16F873, 16F874, 16F876, 16F877*, 12C508*, 12C508A, 12C509*, 12C509A, 12CE518,
12CE519*, 16C554, 16C556, 16C558, 16C61, 16C62, 16C62A, 16C62B, 16CR62, 16C63, 16C63A, 16C64, 16C64A*, 16C64B, 16C65, 16C65A,
16C65B, 16C66, 16C67, 16C620, 16C620A, 16C621, 16C621A, 16C622, 16C622B, 16CE623, 16CE624, 16CE625, 16C71, 16C72, 16C73, 16C73A,
16C73B, 16C74, 16C74A, 16C74B, 16C76, 16C77, 16C710, 16C711, 16C715

Et les mémoires suivantes:


I2C: 24C00, 24C01, 24C02, 24C03, 24C04, 24C05, 24C08*, 24C09, 24C16*, 24C17, 24C32, 24C64, 24C128*, 24C256,
Microwire: 93C06, 93C46*, 93C56*, 93C66, 93C76, 93C86
SPI: 25C020*, 25C040, 25C057, 25C080, 25C097, 25C128, 25C138, 25C160, 25C170, 25C256, 25C320, 25C330, 25C640*, 25C650

Les noms suivis d'une étoile ont ete testés. Pour les autres, le protocole est identique, seule la taille mémoire diffère, il y a donc toutes les chances qu'ils
fonctionnent.

Le logiciel pour communiquer avec le P.C. est gratuit dans sa version pour Linux, et coute la modique somme de 60FF dans sa version pour Windows.
Notez que ces logiciels sont compatibles avec le programmateur P16Pro, et que le logiciel P16Pro peut utiliser ce programmateur (mais vous ne pourrez
pas utiliser les mémoires EEPROM)

Prix de revient: ordre d'idée 120FF.


Pour ceux qui ne peuvent pas ou qui ne veulent pas se le fabriquer, nous vendons une version en KIT pour 160FF port compris. Voir la rubrique vente pour
plus de détails

Schéma:

Voici le schéma du programmateur:

http://xizard.chez.com/Les_montages/xisept.htm[26/11/2010 03:41:49]
Alimentation

Voici quelques explications:


~ En haut, on trouve l'alimentation, elle fournit du +5V, et du +13V (utile lors de la programmation des PICs).

Il y a la tension secteur (230V) directement sur la plaque!


~ Tous les transistors servent à obtenir des signaux "propres" entre le P.C. et les PICs ou les EEPROM.
~ On utilise 7 sortie du port parallele, et une entrée.

Description:

Voici le typon.

http://xizard.chez.com/Les_montages/xisept.htm[26/11/2010 03:41:49]
Alimentation

Une version à l'echelle du typon sera donnée plus bas


Pour le redressement, vous pouvez mettre des diodes, ou un pont de diodes rond 1.5A. C'est strictement equivalent, ca depend de ce que vous avez.

Réalisation:

Telecharger le TYPON:

Je rappelle qu'il faut télécharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import region.
~ En effet, le logiciel est limité a 100 pastilles. Quand on dépasse 100 pastilles, la seule solution pour l'enregistrer est de le mettre sous forme d'une
region. Pour chaque opération, Ares vous mettra que vous avez dépassé 100 pastilles. Il vous faudra appuyer sur OK à chaque fois.
~ Il faudra ajuster la taille des pistes, pour cela cliquez sur l'outil pistes (en haut à droite de l'écran) puis double-cliquez sur "défaut". Indiquez
alors "Width=35th" et cochez "update défaut". En appuyant sur "R", vous régénérez l'écran, les pistes prennent leur largeur de 35th.

fichier à telecharger: cliquez ici

Commencez par souder les 11 straps, puis les résistances. Passez ensuite au reste dans un ordre quelconque.
Avant tout essai, vérifiez minutieusement qu'il n'y a aucun court circuit sur la carte. Attention le port parallele n'est pas protégé, et il pourrait etre
endommagé en cas de court circuit au niveau du connecteur centronic.

Essais:

http://xizard.chez.com/Les_montages/xisept.htm[26/11/2010 03:41:49]
Alimentation

Telecharger la version gratuite du logiciel XISEPT (développé par Cyril Septseault) pour Linux: cliquez ici
Pour la version Windows, voyez la rubrique vente
Mettez le montage sous tension. Si tout se passe bien, seule la LED du haut doit s'allumer.
Testez les tensions de sortie des régulateurs (entre la patte 3 du régulateur et la masse): elles doivent etre de +5V pour le 7805, et de +13V pour le 7808
(non il n'y a pas d'erreur).
Branchez maintenant le programmateur sur votre cable imprimante. il est possible que l'autre LED s'allume. Mais elle doit s'eteindre lorsque vous lancez
le logiciel (du moins celui qui est sur notre site). La LED du bas s'allume uniquement lors de communications avec le PIC.
Vous pouvez alors essayer de programmer un PIC ou une EEPROM

Remarques:

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas a écrire à xizard@enib.fr & cseptsea@enib.fr
Attention nous ne sommes en aucun cas responsable des dommages corporels ou matériels que pourrait causer le montage.

© Xizard 2000: xizard@enib.fr et cseptsea@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/xisept.htm[26/11/2010 03:41:49]
de_elec

Réalisez un "Dé électronique"


 

Je ne peux en aucun cas être tenu pour responsable en cas d'accident ou autre.

A quoi sert le montage?:

A remplacer un dé numéroté de 1 à 6.
A apprendre à programmer les microcontrôleurs PIC.

Description:

Voici le schéma du montage:

L'afficheur peut être de type anode commune ou de type cathode commune.


Le PIC est branché normalement, il est configuré en mode power up reset d'ou l'absence de circuiterie de reset.
Le principe de fonctionnement est le suivant: on appuie sur le bouton poussoir, l'afficheur compte alors très rapidement 1,2,3,4,5,6,1,2... Au moment ou
l'on relache le bouton, la vitesse de comptage décroit progressivement et le bouton n'est alors plus pris en compte. La vitesse de comptage décroit petit à
petit jusqu'à l'arrêt du comptage, l'afficheur garde alors une valeur affichée jusqu'à ce que l'on rappuie sur le bouton et que démarre un nouveau cycle.

Le programme:
Le programme permet de piloter un afficheur à anode commune, pour cela il faut relier le strap au plus de l'alimentation.
Pour piloter un afficheur à cathode commune, il suffit de brancher le strap entre la cathode commune et le moins de l'alimentation. Il faut aussi modifier
le programme en complémentant les octets retournés lors de l'affichage.
Voici le programme:
;******************************************************************************
; 04/05/2000
; DE ELECTRONIQUE
; afficheur de type anode commune
;******************************************************************************
processor 16f84 ;type de pic utilisé
__config B'11111111110001' ;oscillateur quartz, pas de
#include "p16f84.inc" ; chien de garde, pas de protection
; reset à la mise sous tension
;inclure la librairie p16f84
;définition des variables
delais equ 0CH ;delais* servent à la temporisation
delais1 equ 0DH ;
delais2 equ 0EH ;vitesse permet de régler la durée
vitesse equ 0FH ;de la temporisation
compte equ 10H ;compte permet de compter de 1 à 6
temp equ 11H ;temp est une variable temporaire
bsf STATUS,RP0 ;on passe au banc mémoire 1
movlw B'10000000' ;les pattes 0/5 du port
movwf TRISB ;B en sorties
bcf STATUS,RP0 ;on passe au banc mémoire 0
clrf PORTB ;on met le port B à zéro
debut
clrf vitesse ;vitesse est mise à zéro
bsf vitesse,3 ;vitesse est mise à huit
btfsc PORTA,0 ;on teste le port A
goto debut ;si on n'appuie pas sur la touche
;on retourne à début, sinon, on va à boucle1
boucle1
movlw 06H ;on initialise le registre compte

http://xizard.chez.com/Les_montages/de_elec.htm[26/11/2010 03:41:52]
de_elec

movwf compte ;à la valeur 6


boucle2
movf compte,0
call affiche ;appel du sous programme affiche
movwf PORTB ;la valeur retournée par affiche
;est mise dans le portB
call tempo ;appel du sous programme tempo
movf vitesse,1 ;vérification de la valeur de la
btfsc STATUS,Z ;variable vitesse (si zéro, on
goto debut ;retourne à début
decf compte,1 ;on décrémente compte
btfsc STATUS,Z ;on le teste:
goto boucle1 ;si il est à zéro, on va à boucle1
nop ;sinon, on va à boucle2 mais on attend
nop ;2 cycles d'horloge pour compenser la
goto boucle2 ;différence entre boucle1 et boucle2
;sous-programmes
tempo
movf vitesse,0 ;on met vitesse dans temp
movwf temp
movlw 08H ;on charge w à 8
subwf temp,1 ;on soustrait W de temp
btfsc STATUS,Z ;si le bit Z vaut zéro on saute
btfsc PORTA,0 ;si on n'appuie pas sur la touche
addwf vitesse,1 ;on ajoute 8 à vitesse
clrf delais ;RAZ de delais
movf vitesse,W ;on charge delais1 avec vitesse
movwf delais1
movlw 02H ;on met delais2 à 2
movwf delais2
tempo1
decfsz delais,1 ;on décrémente delais
goto tempo1 ;on va à tempo1 si delais vaut 0
decfsz delais1,1 ;on décrémente delais1
goto tempo1 ;on va à tempo1 si delais1 vaut 0
movf vitesse,W ; on met vitesse dans delais1
movwf delais1
decfsz delais2,1 ;on décrémente delais2
goto tempo1 ;on va à tempo1 si delais2 vaut 0
return ;retour de l'éxécution du programe
;(après la dernière instruction call)
affiche
addwf PCL,1 ;on charge le registre PCL par la
nop ;valeur qu'il contient plus la valeur
retlw b'00000010' ;de W
retlw b'00010010' ;On se déplace ainsi à l'adresse:
retlw b'00011001' ;adresse de 'addwf PCL,1' + W
retlw b'00110000' ;ilfaut intercaler une instruction nop
retlw b'00100100' ;car W varie de 1 à 6 Enfin, on
retlw b'01111001' ;retourne dans W la valeur à afficher
end

Realisation:

Voici l'implantation des composants et le typon du circuit:

http://xizard.chez.com/Les_montages/de_elec.htm[26/11/2010 03:41:52]
de_elec

Vous devez telecharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Load Layout.

Essais:

Lorsque vous branchez le montage:  Si vous utilisez un afficheur à anode commune, les 7 segments doivent s'allumer.
                                                    Si vous utilisez un afficheur à cathode commune, il doit être entièrement éteint.

Dès que l'on actionne l'interrupteur les chiffres doivent défiler (de 1 à 6).

Remarques:

Je vous rappelle que je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou materiels que pourrait causer le montage.

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à écrire à rbourdon@enib.fr

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/de_elec.htm[26/11/2010 03:41:52]
Supprimeur de lignes vidéo

Réalisez un "Supprimeur de lignes vidéos"


 

   Le contenu de ces pages ne peut en aucun cas être utilisé à des fins lucratives.
            Je ne peux en aucun cas être tenu pour responsable en cas d'accident ou contrevenance à la loi.            

A quoi sert le montage?

Il sert à supprimer des lignes vidéo afin d'effacer une partie de l'image ou de permettre la copie de documents protégés par le système macrovision.

Description:

Le montage s'alimente en 5V.


Vous pouvez télécharger le schéma du montage en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.

Voici le schéma du montage:

http://xizard.chez.com/Les_montages/S_L_V.htm[26/11/2010 03:41:54]
Supprimeur de lignes vidéo

Le fonctionnement:

Le LM1881 extrait les signaux de synchronisation du signal vidéo, c'est à dire les synchros lignes, les synchros trames et le signal de parité.
Les étages d'entrée et de sortie sont constitués de transistors en suiveurs qui adapte les niveaux d'impédance des différents éléments du circuit.
Les interrupteurs analogiques 4066 permettent de selectionner les parties du signal vidéo a conserver.
Le PIC sert au comptage des nombres de lignes et au pilotage des interrupteurs analogiques, il compte les lignes en interruption sur RB0 et se remet à zéro quand il reçoit
le signal de synchro vertical. On ne tient pas compte du signal de parité.

http://xizard.chez.com/Les_montages/S_L_V.htm[26/11/2010 03:41:54]
Supprimeur de lignes vidéo

L'utilisation:

Les boutons poussoirs permettent de régler les nombres de lignes: étendue et position de la bande supprimée.
Le dernier bouton permet l'accès à des valeurs en mémoire.
Vous pouvez télécharger le programme assembleur en cliquant ici et le programme compilé .hex en cliquant ici.
Le programme proposé n'est qu'une ébauche, je vous conseille vivement de l'adapter à vos besoins. Vous pouvez par exemple ajouter un enregistrement de vos paramètres
personnels dans l'EEPROM du PIC ou ajouter des valeurs préréglées en modifiant les options du début du programme. Au delà de six valeurs préréglées, il faut modifier le
programme de selection.

Realisation:

Voici l'implantation des composants et le typon du circuit :

Vous pouvez telecharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import Region.

http://xizard.chez.com/Les_montages/S_L_V.htm[26/11/2010 03:41:54]
Supprimeur de lignes vidéo
Essais:

Pour le branchement, vous pouvez vous aidez des indications données dans le Supprimeur de sous titre. Vous y trouverez comment cabler la prise péritel. Je vous conseille
d'utiliser du cable blindé un conducteur (75 ohm) pour faire passer le signal de la première prise au montage et du montage à la deuxième prise.

Une fois branché, vous devez pouvoir déplacer verticalement une bande noire sur l'écran en actionnant les poussoirs.

Description des fonctions de chaque poussoirs (de gauche à droite) :


1: La bande noircie monte.
2 : La bande noircie descend .
3 : La bande noircie est réduite.
4 : La bande noircie est élargie.
5 : Rappel de réglages préenregistrés.

Le module peut-être rendu inactif tout en restant câblé afin par exemple de permettre la vision normale d’un film sans pour autant être obligé de connecter directement la
télévision et le magnétoscope. Il suffit pour cela de réduire à zéro la largeur de la bande noircie avec la touche 3.

Remarques:

Je vous rappelle que je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou materiels que pourrait causer le montage.

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à   m'écrire : rbourdon@enib.fr

  Le contenu de ces pages ne peut en aucun cas être utilisé à des fins lucratives.

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/S_L_V.htm[26/11/2010 03:41:54]
Troisieme feu stop

Realisez un Troisieme feu STOP


 

De quoi sagit-il:

Ce montage est un troisieme feu stop pour voiture, assez original, puisqu'en s'allumant, il écrit STOP.

Vous pouvez telecharger cette page en cliquant ici, de maniere à pouvoir la consulter tranquillement chez vous. ATTENTION vous ne devez pas la mettre sur votre site.

Materiel necessaire:

Un fer a souder, de la soudure, du materiel pour graver les plaques, et de preference une insoleuse et une bonne imprimante.

Liste des composants nécessaires:

Materiel Prix chez Medelor


Environ 90 LED rouge haute luminosité, 5mm 31F les 100 (4.78 Euros)
15 Résistances 22Ohm, 0.5Watts mini 4F15 les 15 (0.36 Euros)
Un fusible 2A 0F60 (0.09 Euros)
Uu porte fusible 0F85 (0.13 Euros)

Comme vous le voyez, si vous choisissez un magasin pas cher, ce montage coute moins de 40F

Description:

La borne plus du montage se branche sur le plus de l’alimentation des feux "stop". La borne moins sur la masse du véhicule.

Realisation:

Voici le schema du montage:

Calcul des résistances du circuit:


~ Soit Vb la tension de la batterie (13.8V)
~ soit Vd la chute de tension aux bornes des LEDs
~ n le nombre de diodes en série
~ Id le courant traversant les diodes
~ et R la valeur de la résistance.

On a R=(Vb – n.Vd) /Id
Ce calcul est à réaliser en fonction des composants utilisés. Une resistance de 22 Ohm a donné d'excellents resultats avec les composants de Medelor.

Pour tout renseignement écrivez moi à l’adresse: rbourdon@enib.fr

Voici le dessin du typon:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Troisieme_feu_STOP.htm[26/11/2010 03:41:57]
Troisieme feu stop

Vous pouvez le telecharger en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import region.
~ En effet, le logiciel est limité à 100 pastilles. Quand on dépasse 100 pastilles, la seule solution pour l'enregistrer est de le mettre sous forme d'une region. Pour chaque operation, Ares vous mettra que vous avez depassé 100 pastilles.
Il vous faudra appuyer sur OK à chaque fois.

Le montage ne présente pas de grosses difficultés. Il faut evidemment faire attention qu'aucune piste ne se touche. Attention il y a une partie du montage reliée au secteur.

Essais:

Maintenant que le montage est terminé, vous pouvez le brancher sur la batterie de votre voiture pour le tester. Ensuite il faudra le mettre dans un boitier, puis se debrouiller pour le fixer à l'arriere de la voiture (l'auteur va simplement
le poser sur la plage arriere).
Ensuite, il faut le brancher a l'un des feux arriere, en respectant bien les polarités.

Remarques:

pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à ecrire à rbourdon@enib.fr.

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages matériels et corporels que pourrait causer ce montage.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Troisieme_feu_STOP.htm[26/11/2010 03:41:57]
Troisieme feu stop

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Troisieme_feu_STOP.htm[26/11/2010 03:41:57]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

Réalisez un recepteur Infra rouge pour votre P.C.

A quoi ca sert?:

Ce montage a base d'un microcontroleur PIC16F84 (voir la section sur les PIC à la rubrique cours) est capable de faire les choses suivantes avec la quasi totalité des
telecommandes infra rouges:
~ Allumer le P.C..
~ Commander tous les logiciels pouvant se lancer en ligne de commande.
Il est alimenté par le P.C..
Avec la carte optionnelle qui est présentée plus loin, vous pourrez egalement:
~ Selectionner une paire d'enceinte parmis 4
~ Selectionner une source audio parmis 3
Le montage est tres petit, puisqu'il ne mesure que 4 * 5 cm. Il peut se brancher directement derriere le P.C. sur le port serie.
Vous pouvez telecharger cette page pour la consulter hors connection, et uniquement pour ca: cliquez ici

Prix de revient: ordre d'idée: à partir de 80F environ (10Euros).

Schéma:

Voici le schema relativement simple de la telecommande:

http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

Description du schema:

~ Alimentation:
L'alimentation se fait soit par le port série quand le logciel est lancé, soit par des batteries (rechargeables: 4 * 1.25V). L'alimentation par batterie n'est necessaire que si vous
voulez pouvoir alumer votre P.C. à distance.
La tension est stabilisée à 5.1V grace aux condensateurs C3 et C4, à une diode zener DZ1, et une resistance R3. la valeur de la resistance peut etre de 0 Ohm, car le port série
(qui est entierement protegé) est juste suffisant pour alimenter le montage. 
Remarque: le port série à l'origine n'avait pas ete prévu pour alimenter quelque chose. Puis avec l'arrivée des souris, on s'est servis des signaux de controle pour les alimenter.
C'est ce que je fais ici: je me sert des signaux de controle pour alimenter le montage. La broche 7 cree le +Vcc, et la broche 4 cree le -Vcc.

~ Interrupteurs I1 et I2:
R1 et R2 sont les resistances de rappel, les entrees RA2 et RA3 du PIC sont par defaut à 1. j'ai egalement ajoute C1 et C2 qui servent d'anti rebond, meme si j'en ai deja mis un
dans le programme du PIC.

~ QUARTZ + condensateurs C5 et C6:


Ils servent pour l'horloge du PIC.

~ Transistor T:
Le transitor est utilisé en commutation: il sert a demarrer le P.C.
Encore quelques explications sur le port série: le port série fonctionne avec des tensions comprises entre -3V et -25V pour le niveau 1, et +3 et +25V pour le niveau 0. La tension
0V qui sert habituellement de niveau 0 logique est ici interdite (en pratique sur la plupart des nouveaux ports série, la tension 0V correspond à un niveau logique 1).
Donc pour respecter les normes du port série, j'ai mis un transistor branché entre le +Vcc et le -Vcc, ainsi:
http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
   Lorsque la sortie RA1 est à 0V, le transistor est saturé, donc la tension presente sur la patte 9 (Ring Indicator) du port série est +Vcc = +5V environ.
   Lorsque la sortie RA1 est au niveau haut (elle l'est par défaut), le transistor est bloqué, et la tension presente sur la patte 9 du port série est environ -12V.
Pour démarer le P.C., on utilise donc la patte Ring Indicator du port série, cette patte permet normalement d'allumer votre P.C. lorsque le modem sonne. Il faut pour cela que
votre alimentation soit de type ATX (cas de tous les P.C. modernes, il suffit de verifier que votre P.C. s'eteint tout seul sans que vous appuyez sur un bouton lorsque vous quittez
Linux ou windows), et il faut activer cette fonction dans le bios ("Wake-up on ring" ou equivalent).

~ Le filtre selectif:
Ce sera surement le composant le plus difficile à trouver. On peut en récuperer facilement dans des televisions ou des magnetoscopes. Voici une photo du mien:

Il est generalement encapsulé dans une boite comme celle ci:

Le role de ce filtre est de detecter lorqu'une lumiere infra rouge avec une frequence de 40kHz est présente au niveau de la diode. Il cree alors un niveau 1 en sortie. Sinon le
filtre sort un niveau 0.
Je rappelle (voir mon montage sur la telecommande universelle pour plus de détails) que la telecommande emmet un signal numérique sur lequel se supperpose une porteuse à
une frequence d'environ 40kHz, et ce pour eviter toutes les perturbations des lumières ambiantes.

~ Connnecteur CON2
Ce connecteur permet de brancher une carte additionnelle décrite plus bas: cette carte permet de sélectionner des hauts parleurs, et des sources audio.

Principe de fonctionnement:

Un code composé de 0 et de 1 est tout d'abord envoyé par la telecommande. Pour éviter les perturbations des néons, ..., le signal est agrémenté d'une porteuse à 40kHz.

Le filtre se charge alors de détecter cette porteuse. Lorsqu'il recoit la porteuse, il cree un niveau 1 en sortie, sinon il cree un niveau 0. Ainsi on recree les 0 et les 1 de la
telecommande.

Ce signal est alors envoyé sur le recepteur. Il est mémorisé dans la RAM du PIC, puis il est envoyé au P.C. par l'intermédiaire du port série (port COM2). Pour cela, on transmet
le code octet par octet tout en ajoutant les bits de start et de stop pour chaque octet. Attention, le port série implique qu'on transmette le code en commencant par le bit de poids
le plus faible!
Enfin, le code est comparé avec les 4 codes enregistrés dans l'EEPROM du PIC. S'il y a correspondance, l'une de ces 4 action est effectuée: Allumage du P.C., Sélection d'une
paire d'enceinte, Sélection d'une source audio, Mute.

Matériel nécessaire:

Un fer a souder, de la soudure, du matériel pour graver les plaques, et de préférence une insoleuse et une bonne imprimante.

http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

PIC PIC16F84-04 (environ 40F soit 6.1Euros)


R1,R2 47 kOhm
R3 0 Ohm (100 Ohm si vous n'avez pas confiance... Voir texte)
R4 820 Ohm
R5 4.7 kOhm
R6 1 kOhm
C1,C2 220 pF (Il n'est pas obligatoire de mettre ces condensateurs, ils servent pour l'anti rebond déja inclus dans le programme)
C3 100 nF
C4 220 µF  6.3V minimum
C5,C6 15 pF à 39 pF
D1,D2 1N4148, 1N4151, ...
DZ1 Diode zener 5.1V 0.4W
LED LED 5mm quelconque
T BC327-25 ou BC557B ou BC558B ou BC559B
I1,I2 Interrupteurs 1T (voir typon et photo)

http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
QUARTZ Quartz 4MHz (bien respecter cette fréquence)
CON1 Socle pour circuit imprimé SUBD 9 broches Femelle. (le montage peut ainsi se brancher directement derriere le port série
CON2 Connecteur à 10 broches (voir photo). Ce connecteur est nécéssaire uniquement si vous utilisez la carte additionnelle à relais.
On peut le récupérer dans les télé, magnétoscopes, ... (voir photo).
Cependant il y a de trés fortes chances (non testé) qu'on puisse également mettre l'un de ces composants récent qui remplace tout ce filtre:
TSOP1738 de chez Temic
Filtre selectif TSOP1838 de chez Temic
IS471F de chez Sharp (moins facile à mettre en oeuvre).

On trouve maintenant ces composants presque partout.


Utilisez 4 piles rechargeables (car leur tension est de 1.25V) mises en série. Si vous tenez à utiliser des piles normales, dans ce cas ne mettez surtout pas 0
BATTERIE pour la valeur de R3. 100 Ohm peuvent convenir. Mais dans ce cas le P.C. ne servira plus à alimenter le montage, et les piles vont vite se vider.
Notez que ces piles ne sont nécessaires que pour démarer le P.C. à distance.
S Noubliez pas les quelques straps.

Description:

Voici le typon.

Vous devez telecharger le typon en cliquant tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE: cliquez ici
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

Réalisation:

Commencez par souder les 6 straps pour ne pas les oublier.


Comme d'habitude, soudez ensuite les résistances, condensateurs, le quartz, le support pour C.I., et les interrupteurs. Terminez par les connecteurs.
Aidez vous de la photo pour le choix et le placement des composants.

http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

Certaines pastilles ou pistes sont très proches l'un de l'autre, il faut faire très attention aux courts circuits.

Essais et mode d'emploi:

Le programme pour le PIC: Cliquez pour le telecharger: comIR_16.asm. Vous pouvez egalement telecharger la version deja compilée: comIR_16.hex
Le programme pour le P.C.: Je l'ai concu pour tourner sous Linux uniquement. Ne comptez pas sur moi pour faire une version windows, je ne développe des programmes que
pour des systems d'exploitation dignes de ce nom! (cependant si quelqu'un en fait une, je la mettrai).
Telechargement de la version en ligne de commandes réalisée par moi: recepteur_IR_06.tar.gz
Telechargement de la version graphique réalisée par un copain: carrouet@enib.fr: gIR-02.tar.gz
Il est bien entendu que ces logiciels sont des logiciels libres, et en version complète. Pour les décompresser, tapez tar zxvf nom_fichier.tar.gz

Pour l'installation vous devez etre en root (à cause de l'acces au port série). Si vous voulez utiliser le montage sans etre en root, il faudra mettre le bit SUID de
l'executable à 1 (prenez l'explorateur graphique, et cochez la case).
Voici un exemple d'installation:

Cette installation montre un exemple de branchement avec la carte à relais additionnelle qui je le rapelle permet de sélectionner les sources et les enceintes. Sans cette carte,
vous pouvez supprimer toute la partie du bas, et garder juste l'ampli et une paire d'enceintes.
Procédure de test:
~ Echantillonage:
Ne branchez pour le moment pas le montage et ne mettez pas les piles, et lancez le logiciel en ajoutant un code par exemple: ./recepteur_IR -a debug "xmms -p &" (le but est
d'alimenter le montage). Il faut que le logiciel soit en attente, sinon le montage n'est plus alimenté. (dans ce cas relancez le logiciel).
Appuyez sur les deux touches du montage en meme temps, et tout en les maintenant enfoncées, branchez le montage au P.C.
Appuyez alors un peu sur toutes les touches de votre telecommande; le but est de faire détecter au PIC la vitesse à laquelle emmet votre telecommande. A chaque fois que vous

http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
appuyez, la LED doit clignoter assez rapidement. Répetez cette opération jusqu'a ce que la LED ne s'allume plus.
~ Apprentissage des codes:
Maintenant que l'echantillonage est terminé, le PIC attend les quatre codes suivants:
Appuyez sur la touche I1, puis appuyez sur la touche de votre télécommande que vous voulez utiliser pour alumer le P.C.
Recommencez de meme pour la touche servant respectivement à selectionner les sources, selectionner les hauts parleurs, puis la touche mute.
Remarque: il faut obligatoirement faire ces opérations, meme si vous n'utilisez pas la carte additionnelle.
Si vous souhaitez refaire un échantillonage parce que vous changez de télécommande, ou parce que le premier à mal fonctionné (dans ce cas en général toutes les touches de la
telecommande lancent le meme logiciel), il suffit de débrancher le montage du P.C., d'enlever éventuellement les piles, de lancer le logiciel, et de reprendre à partir de "~
Echantillonage".
Utilisation du logiciel:
~ Commencez par effacer  le fichier liste_codes.data en faisant "rm liste_codes.data". Ce fichier contient la liste des codes que vous avez enregistrés.
~ Lancez le logiciel pour ajouter une action, par exemple lancer la lecture dans xmms (player MP3): ./recepteur_IR -a debug "xmms -p &"
Le logiciel se met alors en attente. Appuyez sur la touche que vous voulez utiliser pour lire les MP3 sur votre telecommande; vous devez voir 32 octets s'afficher à votre ecran.
~ Procedez de meme pour augmenter le volume par exemple: ./recepteur_IR -a debug "aumix -v+5"
~ Lancez ensuite le logiciel en mode test: ./repecteur_IR -t. Appuyez sur l'une des deux touches enregistrée de votre telecommande. Vous pouvez verifier le bon fonctionnement
en regardant ce qui s'affiche. (remarque: il faut relancer systématiquement le logiciel pour chaque essai).
~ Si ca n'a pas l'air de fonctionner, vous pouvez tenter de reprendre à l'etape d'echantillonage, en changeant eventuellement de telecommande.
~ Si tout semble fonctionner correctement, vous pouvez enresitrer toutes les autres touches.
Voici un extrait de la liste des commandes que j'utilise:
"xmms -p &": xmms en lecture
"xmms -f &": chanson suivante dans xmms
"xmms -r &": chanson precedente dans xmms
"xmms -s &": arret de xmms
"killall xmms": fermeture de xmms
"aumix -v-5": diminution du volume
"aumix -v+5": augmentation du volume

~ Si vous enregistrez les chiffres (par exemple ./recepteur_IR -a "1"), vous pourrez ensuite lancer tous les logiciels qui acceptent un nombre comme parametre: par exemple
./recepteur_IR -a "xmms -p -e /root/MP3/%d.m3u &" permet de charger une playliste dont le nom sera par exemple 1.m3u, et qui se situera dans le repertoire /root/MP3/
Au niveau de la telecommande, il suffit de rentrer le numero, par exemple "1", puis "5" pour 15, et ensuite d'appuyer sur la touche pour charger une playliste.
Ceci vous permet egalement d'arreter votre P.C. au bout d'un certain temps.
Pour finir, vous pouvez lancer le logiciel en tache de fond, en utilisant la commande ./recepteur_IR -b ou ./recepteur_IR -b debug. 
Notez qu'avec la version graphique, il suffit de cliquer.
Derniere chose: pour supprimer des codes, il suffit de lancer ./recepteur_IR -d, et d'appuyer sur la touche à supprimer sur la telecommande, ou ./recepteur_IR -d "<commande>",
en remplacant commande par ce qu'il faut effacer.
Utilisation du montage:
~ Les touches, une fois le PIC configuré, permettent de selectionner les enceintes et le sources si la carte additionnelle est présente. Cette fonction n'est utile que pour faire des
tests, ou si vous avez perdu la telecommande!!!
~ La LED s'allume à chaque code recu de la telecommande.

Carte à relais additionnelle:

La présentation va etre très succinte, comme je l'ai déja dit, cette carte est optionelle, et permet de selectionner les sources et les hauts parleurs.

Voici le typon de la carte:

http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

La carte n'est pas prévue pour un ampli de 300W, mais pour un petit ampli de 50W grand maximum.

Elle a besoin d'une alimentation externe delivrant entre +4.8V et +5.6V, 150mA environ. Lorsque rien n'est alimenté, j'ai prévu pour qu'il y ait un chemin par défaut, c'est à dire
que le signal audio passera par EAG1 et EAD1, et les enceintes seront celles branchées sur SHG1 et SHD1.

Le montage est tres simple, veillez à ce que les pistes audio ne se touchent pas (testez au multimetre), sinon vous risquez de griller votre ampli ou votre carte son.

La piste de masse est surtout là pour réduire les parasites (blindage), Vu le diametre des fils audio, je vous conseil de relier les masses directement ensemble sans passer par ma
carte (manque de place). Reliez simplement la masse pour faire blindage.

Vous devez telecharger le typon en cliquant tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE: cliquez ici
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

Remarques:

pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas a écrire à xizard@enib.fr

Attention je ne peux en aucun cas etre tenu pour responsable des dommages corporels ou matériels que pourrait causer le montage.

http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

© Xizard 2000: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/com_IR.htm[26/11/2010 03:42:02]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

Réalisez une telecommande infra rouge universelle

A quoi ca sert?:

Ce montage a base d'un microcontroleur PIC16F84 (voir la section sur les PIC à la rubrique cours) est capable de memoriser jusqu'a 4 codes de telecommandes Infra rouge
(televisions, chaines, magnetoscopes, ...), et ainsi de piloter quelques appareils (reglage du volume, changement de chaine, ...)
Le montage est tres petit, puisqu'il ne mesure que 3 * 7 cm. Je l'ai testé avec succés avec les telecommandes de marque suivante:
Philips, Grundig, Kenwood, JVC, Akai, Goldstar, Technics, Panasonic. Il doit pouvoir fonctionner avec presque toutes les marques.
Par contre il ne peut pas fonctionner avec les telecommandes de voiture, en effet leur code est beaucoup trop long pour la memoire du PIC.
Vous pouvez telecharger cette page pour pouvoir la consulter hors connexion, et uniquement pour ca en cliquant ici

Prix de revient: ordre d'idée: à partir de 60F environ (10Euros).

Quelques images des codes de differentes telecommandes (relevés à l'oscilloscope): (Base de temps: 2ms/division)

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

Ci dessus, le code d'une telecommande Philips. (Touche pour augmenter le volume). Ce code est du type RC-5

Ci dessus le code d'une telecommande Kenwood. (Touche pour augmenter le volume). Ce code est du type REC-80.

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
Ci dessus le code d'une telecommande Technics. (Touche pour augmenter le volume). Ce code est du type REC-80, mais il est bien plus long en terme de nombre de bits que le
precedent; ce qui fait qu'on ne peut pas memoriser 4 touches dans la memoire du PIC, mais seulement 2 si on a ce type de telecommande.

Vous l'aurez remarqué, il existe deux normes de codage, (RC-5 et REC80), mais en plus le codage differe en terme de vitesse et de nombre de bits entre chaque telecommande. Ceci
ne rend pas la memorisation du code facile, car il faut non seulement memoriser tous les bits, mais en plus il faut memoriser la vitesse d'emission.

Comme si ca ne suffisait pas, il y a une porteuse à environ 40kHz lorsque la telecommande emet un niveau haut (voir image ci dessus). Cette porteuse permet au recepteur d'éviter les
parasites dus aux néons, .... Le probleme, c'est qu'il faut recreer cette porteuse avec le PIC pour que le recepeur réagisse!

Schéma:

Voici le schema relativement simple de la telecommande:

Description du schema de gauche à droite:


~ On a tout d'abord la partie receptrice avec une diode infra rouge branchée sur un darlington PNP (T1+T2) pour amplifier fortement en courant. Le tout va sur une entrée
trigger du PIC (patte 3)
~ On trouve ensuite la partie emission, avec T4 qui est commandée par la patte 6 du PIC. T4 sert à recreer le code en lui meme. T5 quant à lui sert à recreer la porteuse. Il est
commandé par la patte 7 du PIC.
nb: je ne sais pas s'il fallait faire comme ca pour recreer la porteuse, mais l'essentiel c'est que ca marche!

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
~ A droite du PIC, on trouve deux LED pour indiquer les differents etats de la telecommande (programmation, ...).
~ Le fait qu'il n'y ait pas de resistance de rappel pour les interrupteurs n'est pas une erreur de ma part! En effet elles sont deja incluses dans le PIC, il suffit de les activer.

Principe de fonctionnement:

Voici le principe que j'utilise pour memoriser le code sans erreur:

Quelques explications. Tout d'abord, on fait rechercher au PIC la durée minimale d'un etat (On mesure T et on le divise par 2). Ensuite, il "suffit" d'utiliser les interruptions du
PIC, et d'interrompre l'execution du programme toutes les T/2 secondes pour memoriser l'etat de la LED receptrice (niveau haut ou bas).

Pour eviter les decalages entre l'horloge du PIC et l'horloge de la telecommande; je resynchronise l'horloge du PIC à chaque changement d'etat de la LED receptrice (Fleche
violete). D'autre part, la durée avant interruption du programme lorsqu'il y a changement d'etat est T/4 (au lieu de T/2); ceci pour etre environ au milieu de l'etat a memoriser
lorsqu'il y a interruption.

Matériel nécessaire:

Un fer a souder, de la soudure, du matériel pour graver les plaques, et de préférence une insoleuse et une bonne imprimante.

PIC PIC16F84A-04 (environ 40F soit 6.1Euros)


R1 560 kOhm
R2 100 Ohm
R3, R5, R6, R7 1 kOhm
R4 39 Ohm
C1 100 µF
C2 100 nF
C3, C4 15 à 33 pF
Photo diode receptrice (dans le cas d'un boitier parallelepipedique, l'angle cassé sur le dessus de la LED indique la cathode)
D1 A priori a peu pres tous les modeles peuvent convenir; j'ai récupéré la mienne dans une television.
Attention tout de meme de ne pas prendre un photo transistor, ca ne se branche pas pareil.
Diode emetrice infra rouge 5mm quelconque. Vous pouvez eventuellement en mettre 2 (voir typon), pour augmenter la portée, mais dans ce cas il faut
D2
baisser la valeur de R4 (par exemple 15 Ohm ou moins).
D3, D4 LED 5mm
T1, T2 BC327-25 ou BC557B ou BC558B ou BC559B
T3 BC327 de preference (a cause du courant assez important qui circule dans D2). eve,tuellement BC557
T4 BC337 de preference (a cause du courant assez important qui circule dans D2). eventuellement BC547

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
Interrupteurs poussoir miniatures à 4 pattes (voir la photo). Il faut imperativement qu'ils aient 4 pattes, car ces pattes sont reliées 2 à 2 à l'interieur de
I1 à I6
l'interrupteur et servent de strap de temps en temps.
Q1 Quartz 4MHz pour faire fonctionner le PIC
S1 à S4 Straps (morceaux de fil)

Description:

Voici le typon.

Vous devez telecharger le typon en cliquant tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE: cliquez ici
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

Réalisation:

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

Commencez par souder les 4 straps pour ne pas les oublier.


Concernant la diode receptrice, j'utilise un modele parallelepipedique noir recuperé dans une television. J'ai fait des essai avec plusieurs, ca a l'air de bien fonctionner à chaque
fois. Pour verifier le bon fonctionnement de la partie reception, mettez le montage sous tension, et controlez la tension entre le collecteur de T1 et la masse. Elle doit valoir
environ 0V quand le montage est dans le noir, et pas loin de 5V quand le montage est fortement eclairé.
Attention au sens de cette diode, si vous la mettez à l'envers la diode ou/et les transistors grilleront! Pour la mettre dans le bon sens, il suffit de la tester au multimetre.
Partie emission: Vous pouvez mettre une ou deux LED. Pour ma part, je n'en n'ai mis qu'une, la portée est generalement suffisante: 2m à 3m. Vous pouvez eventuelement baisser
la valeur de R4, en effet dans ma telecommande de chaine, la valeur de cette resistance est 2.2 Ohm (alimenté sous 3V, 2V pour la diode, - 0.2V dans le transistor, ca fait un
courant impulsionnel de (3 - 2 - 0.2)/2.2 = 350mA). Avec R4 = 39 Ohm, le courant n'est que de (5 - 2 - 0.2 - 0.2) / 39 = 66mA.
Interrupteurs: choisissez bien des modeles à 4 pattes, car ils servent egalement de straps (traits en pointillé sur le typon). Notez que les pattes sont deja reliés deux par deux à
l'interieur de l'interrupteur, et qu'il n'est pas necessaire de les relier exterieurement.
Concernant l'alimentation: Le montage consomme moins de 700µA au repos dans un endroit faiblement eclairé. Avec des piles 300mAH, ca fait une autonomie d'environ 17
jours.
Il est preferable de ne pas utiliser de pile 4.5V, en effet, cette tension est limite, et le PIC peut ne pas arriver à ecrire dans l'EEPROM. Pour ma part, j'ai mis 4 piles
rechargeables en serie. Avec une tension de 1.25V par pile, ca fait 5V environ. Attention, ca ne marche que parce que ce sont des piles rechargeable, ne faites surtout pas ca
avec des piles normales, ca ferait 6V ce qui est trop pour le PIC.
Le circuit est assez compacte, avant de brancher, verifiez bien qu'aucun composant ne se touche.

Essais et mode d'emploi:

Le programme: Cliquez pour le telecharger: RecIR_12.asm. Vous pouvez egalement telecharger la version deja compilée: RecIR_12.hex
Si tout ce passe bien:
Lorsque vous mettez le montage sous tension, rien ne doit se passer.
Appuyez alors sur I2. La LED du haut doit s'allumer. Le PIC va reconnaitre le type de telecommande que vous utilisez (il va mesurer la duree minimale d'un etat). Cette etape
est appelée echantillonage dans mon programme.
Mettez vous dans un endroit faiblement eclairé pour ne pas perturber le montage, mettez la telecommande en face de la LED receptrice du montage (à quelques centimetres).
Appuyez sur un peu tous les boutons de votre telecommande. La LED du bas doit clignoter tres rapidement lorsque vous appuyez. Au bout d'un certaint moment la LED du
dessus va s'eteindre. Ca y est le PIC a reconnu le type de telecommande.
Nous allons maintenant passer à la memorisation du code proprement dit:
~ Mettez la telecommande en face de la LED receptrice du montage (à quelques centimetres)
~ Appuyez sur le bouton I1 du montage, puis sur l'un des boutons I3 à I6 pour memoriser l'une des touche de votre telecommande.
~ Appuyez alors sur la touche de votre telecommande que vous voulez memoriser. La LED du dessus doit s'alluer un court instant.
Pour reemetre le code de cette touche avec le montage, il suffit d'appuyer sur l'un des interrupteurs I3 à I6 (celui sur lequel vous avez appuyé quand vous avez enregistré le
code)
Pour enregistrer d'autre touches, il suffit de refaire l'etape de memorisation. Il n'y a pas besoin de refaire l'etape d'echantillonage à chaque fois, sauf si vous changez de
telecommande.
Si rien ne va plus:
http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
Si aucune LED ne s'allume quand vous echantillonez, c'est qu'il y a un probleme au niveau du montage, regardez bien qu'il n'y a aucun court circuit. Si vous avez un
oscilloscope, controlez que le quartz oscille.
Si tout a l'air de fonctionner normalement, mais pourtant l'appereil concerné ne veut rien savoir:
~ Commencez par regarder s'il n'est pas de marque Panasonic ou Technics et peut etre d'autres. Dans ce cas, il faut que vous editiez le programme avec notepad ou xedit par
exemple, et que vous enleviez le point virgule devant "#DEFINE    Panasonic". En effet les codes de ces fabricants sont trop longs pour tenir sur 16bits; le fait d'enlever le ";"
permet de memoriser sur 32bits. En contre partie, il n'y plus que deux memoires.

~ Vous pouvez egalement lire la memoire EEPROM avec le programmateur. Voici le contenu obtenu avec le logiciel P16Pro:

Il y a une ligne par touche. Les 15 premier octets correspondent au code. Les 2 premieres lignes proviennent d'une telecommande kenwood. Les deux dernieres d'une
telecommande Philips.
Ce que vous pouvez verifier: Il doit normalement y avoir un zero juste avant le 16eme octet de chaque ligne. Sinon, il est possible que le code soit trop long, dans ce cas voyez
ci dessus.
Le dernier octet du code correpsond a la vitesse d'emission. Convertissez le en decimal et regardez sa valeur. Il doit valoir environ 40 pour une telecommande Philips, Grundig;
environ 122 pour une telecommande Kenwood, Goldstar; et environ 150 pour une telecommande Panasonic ou Technics.

~ Enfin regardez si la partie reception a l'air de fonctionner: controlez la tension entre le collecteur de T1 et la masse. Elle doit valoir environ 0V quand le montage est dans le
noir, et pas loin de 5V quand le montage est fortement eclairé. A l'oscillo, vous devez voir des crenaux lorsque vous appuyez sur une touche de la telecommande mise en face du
montage (base de temps 1ms).

Le programme (voir plus haut pour le telecharger)

;Police: TERMINAL
;___________________________________________________
;|Enregistreur de code de telecommandes Infra Rouge|
;___________________________________________________
;Recepteur/Emmeteur Infra Rouges.
;Copyright Xavier IZARD: xizard@enib.fr, xizard@chez.com, http://move.to/xi
;Ca marche, il y a maintenant quatre boutons, branches sur PORTB4 a PORTB7
;Il y a un bouton Enregistrement branche sur portA,0 (resistance au plus)
;Le PIC est maintenant capable de reconnaitre le type de code tout seul,
;en mesurant la largeur des impulsions. Pour cela mettre PORTA1 au niveau bas. (resistance au plus)
;Pour enregistrer un code, appuyer sur le bonton enregistre, puis sur la touche a enregistrer.
;pour resituer un code, appuyer simplement sur la touche correpondante
;(pour effacer tous les codes, appuyer sur la touche enregistrement avant d'alimenter le PIC)
;La LED receptrice est branchee sur un darlington PNP sur le PORTA,4 (entree trigger)
;LA LED emmetrice est branchee sur le PORTB,0
;Une LED indicatrice est branchee sur le PORTB,1
;La porteuse sort de PORTB,2, va sur un PNP qui va au plus de la LED
;interruptions a utiliser: (donne a titre indicatif, le PIC les detectes tout seul)
;telecommandes Philips, Grundig, ... (code RC-5): echant=D'38' et echantd=D'140'
;telecommandes Kenwood, Goldstar, ... (code REC-80): echant=D'124' et echantd=D'180'
;Le programme a ete teste avec plein de telecommandes, de plein de marque differentes.
;Il a fonctionnne dans tous les cas.
;marques testees: Philips, Kenwood, JVC, Goldstar, Grundig, Akai, Technics, Panasonic.
;Pour les telecommandes Technics et Panasonic, et peut etre d'autres, enlevez le point virgule
;dans la ligne "#DEFINE Panasonic" (attention vous n'aurez plus que 2 memoire, en effet le code de ces telecommandes
;est tres long, et ne tient pas sur 16bits comme c'est le cas pour les autres codes)

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

;#DEFINE Panasonic
    list        p=16f84,f=inhx8m
    __config    B'11111111110001'
    #include    "p16f84a.inc"
preced    equ    H'0C'
W_temp    equ    H'0D'
ST_temp    equ    H'0E'
index    equ    H'0F'
echant    equ    H'10'         ;"durée" minimale d'un etat (haut ou bas)
echantd    equ    H'11'         ;"durée" correpondant d'un "demi etat"
mini    equ    H'12'         ;variable temporaire transferée dans echant
temp1    equ    H'13'
    org    H'00'
    goto    Debut
;_________________________________________________________________________________________________________
;|On vient ici lorsqu'il y a interruption (permet d'enregistrer et de recreer le code a la bonne vitesse)|
;_________________________________________________________________________________________________________
    org    H'04'        ; le programme s'execute a partir d'ici lorsqu'il y a interruption
    movwf    W_temp         ; On sauvegarde W et STATUS pour pouvoir les restituer intacts
    swapf    STATUS,0    ; apres le traitement de l'interruption.
    movwf    ST_temp         ; On utilise un swap pour ne pas modifier le contenu de STATUS (C,DC,Z)
    bcf    STATUS,RP0    ; pour le cas ou il y aurait interruption lorsqu'on est dans la page mem 1
    btfss    PORTA,0         ; Est-on en mode enregistrement?
    call    Enr_code    ; Oui alors on va au label Enr_code
    btfsc    PORTA,0         ; Est on en mode resitution du code?
    call    Rest_code    ; Oui alors on va au label Rest_code
    bcf    INTCON,T0IF    ; On annule l'interruption
    swapf    ST_temp,0    ; On remet STATUS dans le bon sens
    movwf    STATUS         ; Et on le resitue
    movf    echant,0    ; On reinitialise TMR0 avec la valeur contenue dans echant
    movwf    TMR0         ; (enchant contient la duree minimale d'un etat haut ou bas)
    swapf    W_temp,1    ;
    swapf    W_temp,0    ; On a restitue W sans modifier le contenu de STATUS
    retfie             ; On revient a l'endroit ou le programm s'est interrompu.
;______________________
;|Configuration du PIC|
;______________________
Debut
    bsf    STATUS,RP0    ; On passe dans la zone memoire numero 1
    movlw    B'00000001'    ;
    movwf    OPTION_REG    ; Predivision par 4 (incrementation de TMR0 toutes les 4micorsecondes)
    movlw    B'00010000'    ;
    movwf    TRISA         ; bit a 1 => patte en entree; bit a 0 => patte en sortie
    movlw    B'11111100'    ;
    movwf    TRISB         ; bit a 1 => patte en entree; bit a 0 => patte en sortie
    bcf    STATUS,RP0    ; On passe dans la zone memoire numero 0
    movlw    D'124'         ; echant est charge avec une valeur par defaut, mais il est conseille de
    movwf    echant         ; refaire le reglage automatique pour chaque telecommande. Il suffit de
                ; mettre PORTA1 au niveau bas et d'appuyer sur plein de touches de la
                ; telecommande en attendant l'extinction de la LED
Menu
    bcf    PORTB,0         ; On remet a zero la sortie PORTB0 (LED d'emmission)
    bsf    PORTB,1         ; Pour eviter de consommer inutilement (transistor PNP)

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
    bcf    PORTA,0         ; Led indicatrice de mode (enregistrement ou lecture)
    movf    echantd,0    ; On va charger TMR0 avec une valeur calculee a partir de echant:
    movwf    TMR0         ; echantd = echant - 8 + (255 - echant) / 2
    clrf    index         ; index contient le bit en cours de traitement.
    movlw    H'FF'         ;
    movwf    echantd         ; Tout ceci permet de calculer la valeur de echantd a partir de echant:
    movf    echant,0    ; echantd = echant - 8 + (255 - echant) / 2
    subwf    echantd,1    ; On cree un interruption plus rapidement lors d'un changement d'etat
    bcf    STATUS,C    ; de la LED receptrice
    rrf    echantd,1    ; Division de echantd par 2
    movf    echant,0    ;
    addwf    echantd,1    ;
    movlw    D'008'         ;
    subwf    echantd,1    ;
    bsf    index,7         ;
;__________________________________
;|On attend l'appui sur une touche|
;__________________________________
Menu1
    bcf    PORTA,1         ; On eteint la LED indicatrice
    clrf    EEADR         ; 0 -> EEADR: contient l'adresse a laquelle on va ecrire dans l'EEPROM
    btfss    PORTB,4         ; as t'on appuye sur la touche 0
    goto    Boucle4         ; Oui alors on va au label Boucle 4 (on va restituer le code correspondant)
#IFDEF    Panasonic
    clrf    EEADR
#ELSE
    movlw    H'10'         ; sinon on continue
    movwf    EEADR         ; H'10' -> EEADR: contient l'adresse a laquelle on va ecrire dans l'EEPROM
#ENDIF
    btfss    PORTB,5         ; as t'on appuye sur la touche 1 ?
    goto    Boucle4         ; Oui alors on va on va restituer le code correspondant a la touche 1
    movlw    H'20'         ; sinon on continue
    movwf    EEADR         ; H'20' -> EEADR: contient l'adresse a laquelle on va ecrire dans l'EEPROM
    btfss    PORTB,6         ; as t'on appuye sur la touche 2 ?
    goto    Boucle4         ; Oui alors on va on va restituer le code correspondant a la touche 2
#IFDEF    Panasonic
    movlw    H'20'
#ELSE
    movlw    H'30'         ; sinon on continue
#ENDIF
    movwf    EEADR         ; H'30' -> EEADR: contient l'adresse a laquelle on va ecrire dans l'EEPROM
    btfss    PORTB,7         ; as t'on appuye sur la touche 3 ?
    goto    Boucle4         ; Oui alors on va on va restituer le code correspondant a la touche 3
    btfss    PORTB,3         ; Appuye t'on sur la touche echantillonage
    goto    Echantillonage    ; Oui alors on va au label echantillonage (recherche de la duree mini
                ; d'un etat haut ou bas. a faire une fois par telecommande)
    btfsc    PORTB,2         ; Veut-on enregistrer une nouvelle touche?
    goto    Menu1         ; Non alors on revient au label Menu1
    movlw    H'30'         ; H'30' -> FSR. FSR est un pointeur sur la RAM. Il contient l'adresse d'une
    movwf    FSR        ; case memoire de la RAM. On recupere le contenu de cette case memoire dans
                ; la variable INDF.
;____________________________________________________________
;|On efface une partie de la RAM avant d'enregistrer le code|
;____________________________________________________________
Efface_RAM
    clrf    INDF        ;
    incf    FSR,1         ; Va permettre d'effacer le contenu de la RAM entre les adresse H'30'
    movlw    H'50'         ; et H'4F'. Cette zone de memoire servira a stocker provisoirement le
    subwf    FSR,0         ; code de la telecommande. (On ne peux pas stocker directement le code
    btfss    STATUS,Z    ; de la telecommande dans l'EEPROM, car le temps d'ecriture est trop long)
    goto    Efface_RAM    ;

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

    movlw    H'30'         ; On recharge FSR avec la valeur H'30'


    movwf    FSR        ;
;__________________________________________________________________
;|On attend de savoir quelle touche l'utilisateur veut enregistrer|
;__________________________________________________________________
Menu2
    clrf    EEADR         ;
    btfss    PORTB,4         ;
    goto    Boucle1         ;
#IFDEF    Panasonic
    clrf    EEADR
#ELSE
    movlw    H'10'         ;
    movwf    EEADR         ;
#ENDIF
    btfss    PORTB,5         ;
    goto    Boucle1         ;
    movlw    H'20'         ; On regarde quelle touche on veut enregister, et on charge l'adresse
    movwf    EEADR         ; de l'EEPROM en consequence.
    btfss    PORTB,6         ;
    goto    Boucle1         ;
#IFDEF    Panasonic
    movlw    H'20'
#ELSE
    movlw    H'30'         ;
#ENDIF
    movwf    EEADR         ;
    btfss    PORTB,7         ;
    goto    Boucle1         ;
    goto    Menu2         ;
;__________________________________________________
;|On attend que la telecommande commence a emettre|
;__________________________________________________
Boucle1
    btfss    PORTA,4         ; On attent que la telecommande commence a emmetre.
    goto    Boucle1
    bsf    PORTA,1         ; On indique a l'utilisateur que l'enregistrement debute
    movf    PORTA,0         ; preced va contenir la valeur precedente de PORTA (pour pouvoir
    movwf    preced         ; detecter les changements d'etat)
    movlw    B'10100000'    ; On va autoriser les interruptions dues au Timer0
    movwf    INTCON         ; (interruption chaque fois que TMR0 passe de H'FF' a H'00'
;_________________________________________________________________________________________________________
;|C'est l'enregistement du code. A chaque interruption l'etat de la LED emettrice est stocke dans un bit |
;|de la RAM. L'horloge du PIC est resynchronisee sur l'horloge de la telecommande a chaque changement |
;|d'etat de cette derniere                                         |
;_________________________________________________________________________________________________________
Boucle2
    movf    preced,0    ; On compare la valeur actuelle de PORTA avec la valeur precedente.
    subwf    PORTA,0         ; S'il y a changement d'etat de la led receprtrice, alors on va
    btfss    STATUS,Z    ; resynchroniser les interruptions sur le front.
    call    Init_timer0    ;
;    btfss    PORTA,4         ;
;    bcf    PORTB,0         ; La sortie PORTB0 recopie ce que le PIC recoit sur PORTA4
;    btfsc    PORTA,4         ; (enlever les point virgule pour verifier le bon fonctionnement a l'oscillo)
;    bsf    PORTB,0         ;
    movf    PORTA,0         ;
    movwf    preced         ; On transfert PORTA dans preced

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge

    movlw    H'50'         ; On regarde si l'enregistrement n'est pas finit (memoire pleine)
    subwf    FSR,0         ;
    btfss    STATUS,Z    ;
    goto    Boucle2         ; Si l'enregistrement est finit, on ne retourne pas au label Boucle2
    bcf    INTCON,GIE    ; On desactive les interruptions
    movlw    H'30'         ; On recharge le pointeur sur la RAM: FSR avec la valeur
    movwf    FSR        ; du debut
;_________________________________________________________________________________________________________
;|On transfert maintenant le contenu de la RAM dans l'EEPROM (On ne peut pas ecrire directement dans |
;|l'EEPROM, car le temps d'ecriture est trop long (4ms mini).                          |
;_________________________________________________________________________________________________________
Boucle3
    movf    INDF,0         ; On recupere le contenu de la RAM a l'adresse FSR.
    movwf    EEDATA         ; On met ce contenu dans EEDATA
    call    Ecriture    ; et on va l'ecrire dans l'EEPROM
#IFNDEF    Panasonic
    movlw    H'0E'         ;
    subwf    EEADR,0         ;
    btfsc    STATUS,Z    ;
    goto    Type_code    ;
#ENDIF
    movlw    H'1E'         ;
    subwf    EEADR,0         ;
    btfsc    STATUS,Z    ; On regarde si EEADR a atteint sa valeur finale (4 cas possibles), au
    goto    Type_code    ; quel cas, on arrete d'enregisterer
#IFNDEF    Panasonic
    movlw    H'2E'         ;
    subwf    EEADR,0         ;
    btfsc    STATUS,Z    ;
    goto    Type_code    ;
#ENDIF
    movlw    H'3E'         ;
    subwf    EEADR,0         ;
    btfsc    STATUS,Z    ;
    goto    Type_code    ;
    incf    FSR,1         ; Sinon on incremente la valeur du pointeur sur la RAM
    incf    EEADR,1         ; et on incremente la valeur de l'adresse de l'EEPROM
    goto    Boucle3         ; Et on va recommencer un cycle d'ecriture
;___________________________________________________________________________________________
;|Dans le dernier octet concernant une touche, on enregistre la vitesse d'execution du code|
;___________________________________________________________________________________________
Type_code
    incf    EEADR,1         ; On incremente une derniere fois EEADR
    movf    echant,0    ; On va ecrire dans la derniere case memoire concernant une touche
    movwf    EEDATA         ; la valeur de echant, c'est a dire la "duree" minimale d'un etat
    call    Ecriture    ; (haut ou bas)
    bcf    PORTA,1         ; On indique a l'utilisateur que l'enregistrement est finit
    goto    Menu        ; On revient au label Menu
;______________________________________________________________________
;|A partir d'ici, ca concerne la restitution du code (partie emission)|
;______________________________________________________________________
Boucle4
    bcf    PORTB,0         ; On eteint la LED d'emission
    bsf    PORTA,0         ; Pour indiquer qu'on est en mode restitution
#IFDEF    Panasonic
    movlw    H'1F'
#ELSE

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
    movlw    H'0F'         ;
#ENDIF
    addwf    EEADR,1         ; On va aller lire dans l'EEPROM (tout a la fin du code d'une touche)
    bsf    STATUS,RP0    ; la duree minimale d'un etat pour pouvoir regler les interruptions
    bsf    EECON1,RD    ; correctement, et ainsi resituer le code a la bonne vitesse
    bcf    STATUS,RP0    ;
    movf    EEDATA,0    ;
    movwf    echant         ;
#IFDEF    Panasonic
    movlw    H'1F'
#ELSE
    movlw    H'0F'         ;
#ENDIF
    subwf    EEADR,1         ;
    clrf    preced         ; preced va cette fois ci contenir le nombre d'octet qu'on a lu dans l'EEPROM
    clrf    index         ; index contient la valeur du bit en cours de lecture
    bsf    index,7         ; On commence par le bit le plus a gauche
    movf    echant,0    ;
    movwf    TMR0         ; on transfert la valeur de echant de TMR0
    movlw    B'10100000'    ;
    movwf    INTCON         ; On reactive les interruptions
    bsf    PORTB,0         ; On allume la LED emmetrice (le code commence forcement par un "1"
Boucle5
#IFDEF    Panasonic
    movlw    D'31'
#ELSE
    movlw    D'15'         ;
#ENDIF
    subwf    preced,0    ; On regarde si on n'a pas restitue toutes les valeurs (15 octets au max)
    btfsc    STATUS,Z    ;
    goto    Fin        ; Si c'est le cas, on va au label Fin
    nop            ;
    nop            ; Pour retarder un peu le PIC, en fait ca sert à restituer la porteuse a
    nop            ; peu pres a bonne frequence (38kHz environ)
    nop            ;
    btfsc    PORTB,1         ;
    goto    Reset_PORTB2    ; Permet de faire changer d'etat PORTB2 a une frequence d'environ 38kHz
    bsf    PORTB,1         ; (pour recreer la porteuse)
    goto    Boucle5         ; on retourne au label Boucle5 pour continuer a resituer le code
Reset_PORTB2
    bcf    PORTB,1         ; Sous programme pour faire changer d'etat PORTB2 a 38kHz environ
    goto    Boucle5         ;
;________________________________________________________________________________________________
;|Sous programme appele pour mesurer la duree minimale d'un etat haut ou bas de la LED emettrice|
;________________________________________________________________________________________________
Echantillonage
    movlw    D'100'         ; On initialise la variable temporaire temp1 a la valeur 100 pour faire
    movwf    temp1         ; cent mesures
    bsf    STATUS,RP0    ; Zone memoire numero 1
    movlw    B'00000010'    ;
    movwf    OPTION_REG    ; predivision par 8 (incrementation de TMR0 toutes les 8 microsecondes)
    bcf    STATUS,RP0    ; On revient dans la zone memoire numero 0
    bsf    PORTA,1         ; On allume la LED indicatrice
    movlw    H'FF'         ; On initialise mini a la plus grande valeur possible
    movwf    mini         ; mini contiendra la "duree" minimale d'un etat (haut ou bas) de la LED receptrice
Ech0
    bcf    PORTA,0         ; On eteint l'autre LED indicatrice
    bcf    INTCON,GIE    ; On desactive les interruptions
    btfsc    PORTA,4         ; On attend que la led receptrice soit au niveau bas

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
    goto    Ech0
Ech1
    btfss    PORTA,4         ; On attend que la LED receptrice soit au niveau haut
    goto    Ech1        ; (les quelques lignes precedentes permettent de detecter un front montant)
    clrf    TMR0        ; 0 -> TMR0
    bsf    PORTA,0         ; On alume l'autre LED indicatrice
    movlw    B'10100000'    ;
    movwf    INTCON         ; On reactive les interruptions.
Ech2
    movlw    D'250'         ; On s'arrange pour qu'il n'y ait jamais interruption
    subwf    TMR0,0         ; En fait TMR0 va uniquement nous servir a mesurer la "duree" d'un etat
    btfsc    STATUS,C    ;
    goto    Ech0        ; Dans le cas ou TMR0 depasse D'250', on revient à Ech0
    btfsc    PORTA,4         ;
    goto    Ech2        ; On revient au label Ech2 tant que l'entree de la led receptrice n'est pas a "0"
Ech3
    movlw    D'250'         ;
    subwf    TMR0,0         ;
    btfsc    STATUS,C    ; Idem que precedemment, mais avec un niveau haut pour l'entree de la
    goto    Ech0        ; receptrice.
                ; Encore une fois, ces quelques lignes nous ont permis de detecter un
    btfss    PORTA,4         ; front montant
    goto    Ech3        ;
    bcf    INTCON,GIE    ; On desactive les interruptions
    movf    TMR0,0         ;       
    subwf    mini,0         ; On compare la valeur de TMR0 avec la valeur minimale prise par cette variable
    btfss    STATUS,C    ; Si la valeur de TMR0 < mini, alors on va l'enregistrer
    goto    Fin_ech         ; Sinon on va au label Fin_ech
    movf    TMR0,0         ;
    movwf    mini         ; TMR0 -> mini
    sublw    H'FF'         ;
    addlw    D'006'         ; 6 Par ce que ca marchait mieux
    movwf    echant         ; 255 - mini + 6 -> echant
                ; ainsi on pourra charger TMR0 directement avec la valeur de echant
Fin_ech
    decfsz    temp1,1         ; As t-on fait 100 echantillonages?
    goto    Ech0        ; Non alors on continue
   
    bcf    PORTA,1         ; On eteint la LED indicatrice pour dire que l'echantillonage est finit
    bsf    STATUS,RP0    ;
    movlw    B'00000001'    ;
    movwf    OPTION_REG    ; On remet la predivision par 4
    bcf    STATUS,RP0    ;
    goto    Menu        ; On revient au menu avec la bonne valeur dans echant
Init_timer0
    movf    echantd,0    ; echantd (comme echantillonage de depart) -> TMR0
    movwf    TMR0         ;
    return             ;
;____________________________________________________
;|Sous programme concerant la retransmission du code|
;____________________________________________________
Rest_code
;    btfsc    PORTB,1         ; etait cense rendre la porteuse 38kHz plus reguliere
;    goto    Reset2_PORTB2    ; Il s'est avere que c'est ce qui empechait le bon fonctionnement
;    bsf    PORTB,1         ; sur une chaine Goldstar. En cas de pb essayez d'enlever les ; du debut
Rest_code2
    bcf    STATUS,C    ; Permet d'eviter l'apparution de "1" lors de la rotation (rrf)
    rrf    index,1         ; on decale tout vers la droite. (traitement du bit suivant)

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
    btfss    STATUS,C    ; on regarde si on n'a pas fait un tour complet
    goto    Fin_rest_code    ; non alors on saute quelques lignes
    clrf    index         ;
    bsf    index,7         ; sinon on reinitialise index a B'10000000'
    incf    EEADR,1         ; On incremente EEADR pour changer l'octet en cours de traitement
    incf    preced,1    ; On incremente la variable preced qui contient le nb d'octets traites
Fin_rest_code
    bsf    STATUS,RP0    ;
    bsf    EECON1,RD    ; On lit le contenu de l'EEPROM a l'adresse EEADR. Ce contenu est mis
    bcf    STATUS,RP0    ; dans EEDATA
    movf    index,0         ; Et logique avec index pour recuperer uniquement le bit qui nous interesse
    andwf    EEDATA,1    ; Par exemple index = B'00010000' et EEDATA = B'10000111' alors EEDATA = 0
    movf    EEDATA,1    ;
    btfsc    STATUS,Z    ; On regarde si EEDATA est nul, dans ce cas on eteint la LED emmetrice
    goto    Eteint         ;
    bsf    PORTB,0         ; sinon on l'allume
    return
Eteint
    bcf    PORTB,0
    return
Reset2_PORTB2
    bcf    PORTB,1         ; sert a faire changer d'etat PORTB2
    goto    Rest_code2    ;
;_________________________________________________________
;|Sous programme en rapport avec l'enregistrement du code|
;_________________________________________________________
Enr_code
    btfss    PORTA,4         ; La LED receptrice est-elle a "1"
    goto    Suite_Enr_code    ; Non alors on laisse le bit correpondant de la RAM a "0" (RAM prealablement effacee)
    movf    index,0         ; On met index dans W
    iorwf    INDF,1         ; On fait un OU logique entre index et le contenude la RAM a l'adresse FSR
                ; ceci permet de garder le contenu de INDF intact, et de ne mettre a "1"
                ; que le bit qui nous interesse, c'est a dire celui d'index
Suite_Enr_code
    bcf    STATUS,C    ; Permet d'eviter l'apparution de "1" lors de la rotation (rrf)
    rrf    index,1         ; deplacement de tous les bits d'un cran vers la droite
    btfss    STATUS,C    ; On regarde si on a fait un tour complet.
    return             ; Sinon on revient
    clrf    index         ; Si oui:
    bsf    index,7         ; On reinitialise index a B'10000000'
    incf    FSR,1         ; On incremente FSR pour memoriser dans l'octet suivant de la RAM
    return
;___________________________________________________
;|Sous programme pour ecrire dans la memoire EEPROM|
;___________________________________________________
Ecriture
    bsf    STATUS,RP0    ; on passe dans la zone memoire numero 1
    clrf    EECON1         ; remise a zero des eventuelles erreurs
    bsf    EECON1,WREN    ; on autorise l'ecriture
    movlw    H'55'         ;
    movwf    EECON2         ; securite de microchip pour eviter les ecritures
    movlw    H'AA'         ; intempestives.
    movwf    EECON2         ;
    bsf    EECON1,WR    ; on ecrit pour de bon
Fin_ecriture
    btfsc    EECON1,WR    ;
    goto    Fin_ecriture    ; on attend que l'operation d'ecriture soit finie (de l'ordre de la ms,
    bcf    STATUS,RP0    ; contre une micro seconde pour un cycle d'horloge)

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Recepteur Emeteur Infra Rouge
    return
Fin
    bcf    INTCON,GIE    ; On desactive les interruptions
    goto    Menu        ; On revient au label Menu
;___________________________________________________________
;|Permet d'ecrire des donnees dans la memoire EEPROM du PIC|
;___________________________________________________________
    org    H'210F'         ;Adresse = H'2100' + Adresse de l'EEPROM a laquelle on veut ecrire
    de    D'124'         ;Permet d'eviter un blocage du PIC lors de la premiere utilisation si on appuie sur une touche
non programmee
    org    H'211F'
    de    D'124'
    org    H'212F'
    de    D'124'
    org    H'213F'
    de    D'124'
    end

Remarques:

pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas a écrire à xizard@enib.fr
Attention je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou matériels que pourrait causer le montage.

© Xizard 2000: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/telecommande_IR.htm[26/11/2010 03:42:07]
Thermostat

Realisez un Thermostat
 

De quoi sagit-il:

Ce montage permet par exemple d'allumer un radiateur lorsqu'il fait trop froid

Vous pouvez telecharger cette page en cliquant ici, de maniere à pouvoir la consulter tranquillement chez vous. ATTENTION vous ne devez pas la mettre sur votre
site.

Materiel necessaire:

Un fer a souder, de la soudure, du materiel pour graver les plaques, et de preference une insoleuse et une bonne imprimante.

Liste des composants necessaires:

Materiel Prix chez Medelor


1 condensateur de 10 nano Farads ou plus (ce condensateur doit
1F50
supporter du 630V en continu, ou 250V en alternatif (classe X2))
2 condo de 100 nano Farads LCC ou autre 2F50
1 condo de 100 micro Farads 25 Volts 1F60
1 opto triac MOC 3041 7F25
1 triac BTA16 600B ou equivalent (16A 400V) 6F
2 resistances de 82 Ohm 0F50
1 resitance de 180 Ohm 0F25
1 resistance de 470 Ohm 0F25
1 resistance de 10 kilo Ohm 0F25
1 resistance de 47 kilo Ohm 0F25
1 resistance ajustable de 4.7 kilo Ohm 1F30
1 potentiometre de 10 kilo Ohm 3F85
1 CTN de 47 kilo Ohm (egalement appelé thermistance) 2F40
1 self (bobine) de 0.1 mili Henris 10Amperes (valeur sans grande
5F
importance)
1 transfo 1*9 Volts 2VA environ 19F30
1 pont de diode 0.5A ou plus 0F50
1 ampli Op LM311 ou LM211 ou LM 111 2F40
1 LED rouge 0F85
Boitier adapté: (VD4G chez Medelor) 18F
Optionel: 1 varistance 250V (protege des surtentions) 2F20
Optionel: 1 resistance d'1 Mega Ohm 0F25

Comme vous le voyez, si vous choisissez un magasin pas cher (Medelor), ce montage coute moins de 80F

Description:
http://xizard.chez.com/Les_montages/Thermostat.htm[26/11/2010 03:42:11]
Thermostat

Ce régulateur de température met sous tension une charge lorsque la température qu’il mesure est inférieure à la consigne de l’utilisateur.
(Par exemple la mise en marche d’un radiateur pour une température inférieure à celle fixée)
Il permet la commande d’une charge allant jusqu’à 2KW et cela sans générer de parasites sur le réseau domestique .

Realisation:

Voici le schema du montage:

fonctionnement :Comme toujours, une alimentation (dans ce montage isolée du secteur 220V), suivie d’un comparateur qui pilote la partie puissance du montage.

Le comparateur (LM 311: composant en forme de triangle)  mesure les tensions aux bornes du potentiomètre et de la CTN. (CTN coefficient de temperature négatif)
Le comparateur a deux entrées : E+ et E- et une sortie S.
Dans ce cas:
~ Si E+ > E- alors S=+Vcc
~ Si E+ < E- alors S=-Vcc

Pour information, la sortie du comparateur est à collecteur ouvert.

Par conséquent, dans le cas où le thermostat est au repos, et lorsque la température baisse, on a l’évolution suivante :

la température baisse
la résistance de la CTN augmente
la tension aux bornes de la CTN augmente
E- > E+ le comparateur met à –Vcc sa sortie
L’optocoupleur commande le triac qui laisse alors passer le courant dans la charge.

Le condensateur et la self (bobine) servent à éliminer les parasites au sein même du montage.
http://xizard.chez.com/Les_montages/Thermostat.htm[26/11/2010 03:42:11]
Thermostat

L’optocoupleur, ici un optotriac, sert à isoler la partie commande (basse tension) de la partie opérative (secteur 220V). C’est aussi lui qui déclenche le triac au passage
à zéro de la tension secteur.

Pour tout renseignement écrivez moi à l’adresse: rbourdon@enib.fr

Voici le dessin du typon:

Vous pouvez le telecharger en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE

http://xizard.chez.com/Les_montages/Thermostat.htm[26/11/2010 03:42:11]
Thermostat
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

Le montage ne présente pas de grosses difficultés. Il faut evidemment faire attention qu'aucune piste se touche. Attention il y a une partie du montage reliée au
secteur.

Voici un exemple de presentation du montage:

Essais:

Attention ! Ce montage est branché sur le secteur, il faut prendre certaines précautions et respecter les normes en vigueur.
Après avoir gravé, (étamé) et percé le circuit, placer les composants et ne pas oublier de brancher la terre comme indiqué
Remarque : la résistance de 1Mohm n’est pas nécessaire, elle est prévue au cas où le montage mettrait en marche et arrêterait trop rapidement sa sortie (instabilité).
Pour brancher le potentiomètre, penser qu’en le tournant dans le sens horaire, la tension aux bornes du curseur doit décroître.
Le montage sera mis dans un boîtier suffisamment grand (aéré) de préférence en plastique (pour la sécurité).
La LED doit s’allumer lorsque la charge est sous tension.

Remarques:

Pour le triac, utiliser un triac d’intensité nominale 16A (l’ajuster à l’utilisation mais garder de la marge) et de tension minimale 400V.
Pour l’inductance, utiliser une self d’antiparasitage pour triac de 0.1µH environ, 10A de preference.

pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à ecrire à rbourdon@enib.fr.

Je ne suis en aucun cas responsable des dommages matériels et corporels que pourrait causer ce montage.

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Thermostat.htm[26/11/2010 03:42:11]
minuterie

Réalisez une "Minuterie"


 

Je ne peux en aucun cas être tenu pour responsable en cas d'accident ou autre.

A quoi sert le montage?:

Il sert de temporisation programmable de 0 à 1H40min.


A apprendre à programmer les microcontrôleurs PIC en utilisant les interruptions.

Description:

Le circuit s'alimente en 5V et consomme 150 à 200 mA.


Le montage repose essentiellement sur l'utilisation du microcontrôleur PIC16F84.
Sur le port A, il gère le multiplexage des afficheurs ainsi que la mise en marche du relais.
Sur le port B, il pilote les segments des afficheurs par l'intermédiaire d'un ULN2003 (qui sert juste à fournir un fort courant pour les afficheurs); il gère
aussi le clavier de commande du montage.
L'horloge est basée autour d'un quartz 4MHz.
Vous pouvez télécharger le schéma du montage en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Voici le schéma du montage:

http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
minuterie

Les afficheurs sont de type anode commune.


Le PIC est branché normalement, il est configuré en mode power up reset d'où l'absence de circuiterie de reset.
Le clavier est cablé à la manière d'un clavier téléphonique, la touche dièse sert de mise en marche et la touche étoile sert de bouton arret.

Le programme:
Le programme est réalisé pour un PIC16F84, il utilise les interruptions internes du PIC. Le programme se déroule de la manière suivante: Après le démarrage du
PIC et l'initialisation des registres, le PIC éxécute une boucle dans laquelle on affiche successivement sur les 4 afficheurs et on lit sur le clavier. Par
conséquent,à chaque éxécution de la boucle, chaque afficheur est allumé une fois et le clavier est lu une fois.
Vous pouvez télécharger le programme minut.ASM en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Vous pouvez télécharger le fichier éxécutable minut.HEX en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Voici le programme:
;******************************************************************************************************
;montage minuterie.
;14/06/2000
;programme de minuterie
;
;Auteur: Raphael Bourdon
;******************************************************************************************************
;
;Remarque importante:
http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
minuterie
;Le decompte affiche est compris entre 0 et 9 pour les secondes ou les minutes, il est compris entre 0
;et 5 pour les dizaines de secondes ou de minutes. Cependant, le programme est tel que l on decompte de
;10 a 1. La valeur "0" n'est pas utilisee pour le decompte mais comme indicateur. Il faut donc penser
;que un chiffre X affiche vaut un chiffre X+1 dans le programme. La traduction de la valeur programme
;en valeur decimale se fait dans le sous programme affiche.
;
;
list p=16f84,f=inhx8m ; Type de PIC et format de fichier
__config B'11111111110001' ; pas de protection du code, timer au demarrage,
; pas de chien de garde, oscillateur a quartz.
#include "p16f84.inc" ; Librairie pour le compilateur
;definition des variables
ligne1 equ H'00' ;ces definitions servent pour la lecture du clavier
ligne2 equ H'01'
ligne3 equ H'02'
ligne4 equ H'03'
colonn1 equ H'04'
colonn2 equ H'05'
colonn3 equ H'06'
etat equ H'0C' ;etat est un registre qui contient des bits d etat
time equ H'0D' ;bit0 -> marche 1 / arret 0
temp equ H'0E' ;bit1 -> positionne lors du passage dans clavier
afficheur equ H'0F' ;bit2 -> positionne pour un changement dans clavier
savstatus equ H'10' ;bit3 -> indicateur de "00:00"
sec equ H'11' ;sec, dsec, min et dmin contiennent les secondes
dsec equ H'12' ;et les minutes
min equ H'13'
dmin equ H'14'
temp1 equ H'15'
valeur equ H'16'
temp2 equ H'17'
temp3 equ H'18'
temp4 equ H'19'
temp5 equ H'1A'
org 0
goto debut
;------------------------------------------------------------------------------------------------------
;INTERRUPTION
org H'04'
movwf temp ;sauvegarde de W dans temp
swapf STATUS,0 ;sauvegarde de STATUS
movwf savstatus ;dans savstatus
bcf STATUS,RP0 ;on passe dans la page memoire 0
movlw D'012' ;on initialise TMR0 a 12
movwf TMR0
bcf INTCON,T0IF ;remise a 0 du bit T0IF (il est mis a 1 a chaque interruption)
btfss etat,0 ;si etat,0 est a 0, on ne decompte pas, on saute directement
goto fininterrupt ;a fin_interrupt
decfsz time,1 ;time1 sert de diviseur par 16. On decompte qu'une
goto fininterrupt ;interruption sur 16.
movlw D'16' ;reinitialisation de time a 16.
movwf time
decfsz sec,1 ;decremente seconde
goto fininterrupt
movlw H'0A'
movwf sec
decfsz dsec,1 ;decremente dsec
goto fininterrupt
movlw H'06'
movwf dsec
decfsz min,1 ;decremente min
goto fininterrupt

http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
minuterie
movlw H'0A'
movwf min
decfsz dmin,1 ;decremente dmin
goto fininterrupt ;si on dmin vaut 0, on remet sec, dsec, min et dmin a 1.
bcf etat,0 ;on met aussi le bit etat,0 a 0. Le decompte est alors
movlw D'1' ;bloque.
movwf sec
movwf dsec
movwf min
movwf dmin
fininterrupt
swapf savstatus,0 ; restauration de STATUS
movwf STATUS
swapf temp,1 ; restauration de W
swapf temp,0
retfie
;------------------------------------------------------------------------------------------------------
debut ; Initialisation
bcf PORTA,4
movlw D'16' ; initialisation de time a 16
movwf time
clrf afficheur
bsf afficheur,4 ;initialisation de afficheur
clrf valeur ;initialisation de tout les registres
clrf temp2
clrf temp3
clrf temp4
clrf temp5
bcf etat,1
movlw D'1' ;on initialise sec, dsec, min et dmin a 1 au demarrage
movwf sec ;sur les afficheurs on ne lit pas "1" mais "0"
movlw D'1'
movwf dsec
movlw D'1'
movwf min
movlw D'1'
movwf dmin
bcf etat,0
; Configuration de l'interruption et des ports A et B
bsf STATUS,RP0 ; selection de la page memoire n1
movlw B'10000111' ; On configure le prediviseur
movwf OPTION_REG ; interruption toutes les 256 instructions
movlw B'10000000' ;les pattes 0/6 du port
movwf TRISB ;B en sorties
clrf TRISA ; Tout le port A en sortie
bcf STATUS,RP0 ; on repasse dans la page memoire 0
bsf PORTA,0 ; on met le port A a zero
bsf PORTA,1
bsf PORTA,2
bsf PORTA,3
clrf PORTB ; on met le port B a zero
movlw B'10100000' ; on va configurer les interruptions
movwf INTCON
;------------------------------------------------------------------------------------------------------
boucle

http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
minuterie
bcf STATUS,C ;remise a zero de la retenue
rrf afficheur,1 ;puis on fait tourner le bit de afficheur
movf afficheur,1 ;afficheur-> afficheur
btfsc STATUS,Z ;si afficheur vaut zero
call init_afficheur ;on appel init_afficheur
btfsc afficheur,0 ;si le bit 0 de afficheur vaut 1
movf dmin,0 ;on met dmin dans W
btfsc afficheur,1 ;si le bit 1 de afficheur vaut 1
movf min,0 ;on met min dans W
btfsc afficheur,2 ;si le bit 2 de afficheur vaut 1
movf dsec,0 ;on met dsec dans W
btfsc afficheur,3 ;si le bit 3 de afficheur vaut 1
movf sec,0 ;on met sec dans W
call affiche
movwf PORTB
comf afficheur,0 ;on complemente afficheur, on met le resultat dans W
movwf PORTA ;W -> portA
btfsc etat,0
bsf PORTA,4
btfss etat,0
bcf PORTA,4
call tempo ;la tempo sert a ralentir la vitesse sur les ports A et B
btfss etat,1 ;on poursuit la boucle qu'une fois sur 4
goto boucle
bcf etat,1 ;indique le passage dans la
;partie de boucle traitant le clavier
bcf etat,2 ;etat2 indique un changement dans clavier
movf temp2,1
btfss STATUS,Z
bsf etat,2
movf temp3,1
btfsc STATUS,Z
bsf etat,2
btfsc etat,2 ;si il n y a pas de changement, on retourne a boucle
goto boucle
btfsc etat,0 ;si la minuterie decompte, on va a arret
goto arret
movlw D'11' ;si la touche arret est pressee, on va debut (reinitialisation)
subwf temp5,0
btfsc STATUS,Z
goto debut
movlw D'13' ;si la touche marche est pressee, on va a marche
subwf temp5,0
btfsc STATUS,Z
goto marche
movlw D'12' ;si la touche zero est pressee, on remplace le 12 par 0
subwf temp5,0
movlw D'01'
btfsc STATUS,Z
movwf temp5
movf min,0 ;on fait le decalage vers la gauche des afficheurs
movwf dmin
movf dsec,0
movwf min
movf sec,0
movwf dsec
movf temp5,0
movwf sec
goto boucle
arret
movlw D'11' ;si on presse la touche arret, le bit etat,0 est mis a zero
subwf temp5,0

http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
minuterie
btfsc STATUS,Z
bcf etat,0
goto boucle
marche
movlw D'16' ; on met 16
movwf time ; dans time
call test_zero
btfss etat,3 ;on met le bit etat,0 a 1 condition que les registres dmin
bsf etat,0 ;min, dsec et sec ne soient pas a 1 (affiche alors un 0)
goto boucle
;------------------------------------------------------------------------------------------------------
;sous-programmes
tempo
decfsz temp1,1
goto tempo
return
test_zero
bsf etat,3 ;indicateur de "00:00"
movlw H'01'
subwf dmin,0
btfss STATUS,Z
bcf etat,3 ;enleve indicateur de "00:00"
movlw H'01'
subwf min,0
btfss STATUS,Z
bcf etat,3 ;enleve indicateur de "00:00"
movlw H'01'
subwf dsec,0
btfss STATUS,Z
bcf etat,3 ;enleve indicateur de "00:00"
movlw H'01'
subwf sec,0
btfss STATUS,Z
bcf etat,3 ;enleve indicateur de "00:00"
return
init_afficheur
bsf afficheur,3 ;on reinitialise afficheur
movlw B'00001111' ;on eteind les afficheurs pendant la lecture du clavier
movwf PORTA
btfsc etat,0 ;on maintient le relais dans sa position
bsf PORTA,4
btfss etat,0
bcf PORTA,4
bsf etat,1
bsf STATUS,RP0 ; selection de la page memoire n1
movlw B'11110000' ;on configure le port B en entree
movwf TRISB
bcf STATUS,RP0 ; on repasse dans la page memoire n0
movf temp2,0 ;on decale temp2 -> temp3
movwf temp3
movlw H'01' ;on commence la lecture du clavier
movwf valeur ;valeur sera additionne a la colonne (1 2 3) selectionnee
clrf PORTB ;on active la premiere ligne
bsf PORTB,ligne1
call colonne ;on va voir quelle colonne est selectionnee
movwf temp2 ;le sous programme colonne retourne la valeur
movf temp2,1 ;correspondant a la touche sollicitee
btfss STATUS,Z ;si aucune touche n a ete activee, on poursuit la lecture
goto fin_clav
movlw H'04' ;le programme se deroule de meme pour les

http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
minuterie
movwf valeur ;lignes suivantes
clrf PORTB
bsf PORTB,ligne2
call colonne
movwf temp2
movf temp2,1
btfss STATUS,Z
goto fin_clav
movlw H'07'
movwf valeur
clrf PORTB
bsf PORTB,ligne3
call colonne
movwf temp2
movf temp2,1
btfss STATUS,Z
goto fin_clav
movlw H'0A'
movwf valeur
clrf PORTB
bsf PORTB,ligne4
call colonne
movwf temp2
fin_clav
bsf STATUS,RP0 ; selection de la page memoire n1
movlw B'10000000'
movwf TRISB
bcf STATUS,RP0 ; on repasse dans la page memoire n0
movf temp4,0 ;rotation dans les registres
movwf temp5
movf temp2,0
addwf valeur,0
movwf temp4
return
colonne
btfsc PORTB,colonn1
retlw H'01'
btfsc PORTB,colonn2
retlw H'02'
btfsc PORTB,colonn3
retlw H'03'
retlw H'00'
affiche
addwf PCL,1 ;on charge le registre PCL par la
nop ;valeur qu'il contient plus la valeur
retlw b'00111111'
retlw b'00000110' ;de W
retlw b'01011011' ;On se deplace ainsi a l'adresse:
retlw b'01001111' ;adresse de 'addwf PCL,1' + W
retlw b'01100110' ;il faut intercaler une instruction nop
retlw b'01101101' ;car W varie de 1 a 10 Enfin, on
retlw b'01111101' ;retourne dans W la valeur a afficher
retlw b'00000111'
retlw b'01111111'
retlw b'01101111'
end

Realisation:

Voici l'implantation des composants et le typon du circuit (cliquez pour agrandir):

http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
minuterie

Il faut superposer les deux circuits imprimés pistes contre pistes, vous pouvez les fixer avec des entretoises. Pour établir le contact entre entre les deux circuits,
vous pouvez souder des morceaux de barrette tulipe sur un circuit imprimé et souder des queues de résistances (bien ajustées) sur l'autre. Il ne reste alors plus
qu'à les connecter dos à dos.

Voici les photos de la réalisation:

Le dos de la minuterie. On distingue les barrettes tulipes. La minuterie vue de face.

Vous devez telecharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE.
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import Region.

Essais:

Lorsque vous branchez le montage:  IL doit aussitôt afficher "00 00".

Le clavier est configuré comme un clavier de téléphone, la touche dièse sert de mise en marche et la touche étoile sert de bouton arret.

Le principe est le suivant: on programme une durée, par exemple 18minutes 45secondes, on tape 1 8 4 5. Puis on met la minuterie en marche en appuyant sur la
touche marche (bas à droite); le relais se déclenche aussitôt (jusqu'à ce que la minuterie s'arrète). Il y a alors deux possibilités, la minuterie atteind "00 00" toute
http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
minuterie
seule ou on décide de l'arreter en appuyant sur arret (bas à gauche); le relais se décolle alors. Une fois arretée, la minuterie peut-être remise à "00 00" (en
appuyant une deuxième fois sur la touche arret) ou remise en marche ou encore reprogrammée sur une autre durée.

Remarques:

Je vous rappelle que je ne suis en aucun cas responsable des dommages corporels ou materiels que pourrait causer le montage.

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas à   m'écrire : rbourdon@enib.fr

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/minuterie.htm[26/11/2010 03:42:14]
Enceinte amplifiee

Réalisez une enceinte amplifiée économique

Une partie de ce montage est reliée au 220V, il ne faut donc jamais le toucher lorsqu'il est branché. Je ne pourrai en aucun
cas être tenu pour responsable en cas d'accident.

A quoi ca sert?:

C'est un petit amplificateur économique pour enceintes (a brancher sur un P.C. par exemple)

Il sort une puissance d'environ 9W dans 8 Ohm (d=10%), et 13W dans 4 Ohm, ce qui est largement suffisant pour des
enceintes de P.C..
Attention: si vous regardez les enceintes pou P.C. dans les catalogues, elles sont souvent annoncées pour des puissances
énormes. Ces puissances sont dans l'immense majorité des cas très exagérées.
Par exemple j'en ai démonté qui etaient annoncées pour 2*60Watts, ... à l'intérieur il y avait un amplificateur 2*1 Watt
!!!!!
Vous pouvez télécharger le fichier complet, pour pouvoir le consulter hors connexion (et uniquement pour ca): cliquez
ici

Prix de revient: ordre d'idée chez Medelor: de 60F à 100F TTC par enceinte, plaque comprise, sans le haut parleur.

Schéma:

J'ai repris le schéma du constructeur (Thomson), et j'ai ajouté la partie alimentation:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Enceinte_amplifiee.htm[26/11/2010 03:42:21]
Enceinte amplifiee

Matériel nécessaire:

Un fer a souder, de la soudure, du matériel pour graver les plaques, et de préférence une insoleuse et une bonne
imprimante.

Liste des composants nécessaires:

C1 2.2µF 16V chimique non polarisé de preferance


C2 22µF 25V
C3, C4 100nF 63V (type MKT, LCC)
C5, C6 1000µF 25V ou mieux: 2200µF 25V
C7 220nF 63V (type MKT, LCC, ...)
C8 220pF céramique
R1, R3 22kOhm
R2 680Ohm
R4 1Ohm
R5 2.2kOhm
transformateur moulé bas profile 2*9V ou 2*12V, 18VA ou 20VA.
TRANSFO
marque: Schaffner (TES172) ou Clairtronic ou Myrra
~ TDA2006 ou TDA2030 si TRANSFO=2*9V
TDA2006 ~ TDA2030 si TRANSFO=2*12V (configuration conseillée pour des H.P. de 8
Ohm)
PONT pont de diode rond quelconque: 1A 50V par exemple
eventuellement des connecteurs (voir typon).
Modèle de 4 ou 8 Ohm, avec de preference un aimant blindé si vous mettez les
Haut parleur

http://xizard.chez.com/Les_montages/Enceinte_amplifiee.htm[26/11/2010 03:42:21]
Enceinte amplifiee

enceintes près d'un écran.


Divers: plaque, bois pour faire l'enceinte (un simple étagère en aggloméré suffira)

Description:

Voici le typon.

Tout les composants - à l'exception du potentiomètre - prennent place sur la plaque. On prendra bien soin d'étamert les
pistes d'alimentation, et notamment la piste de masse.
Vous pouvez utiliser indifféremment un TDA2006 ou un TDA2030. Par contre si vous voulez faire un amplificateur
plus puissant, il faut mettre un transfo 2*12V, et dans ce cas seul le TDA2030 convient.
Cependant pour avoir essayé les deux solutions, je vous conseil de mettre un transfo 2*12V, et un TDA2030 lorsque
vous utilisez un haut parleur de 8 Ohms.
Les diodes D1 et D2 servent uniquement à protéger le circuit intégré lors de l'extinction de l'amplificateur.
On pourra utiliser des connecteurs pour câbler les entrées et le potentiomètre. La sortie haut parleur peut se faire sur des
cosses poignard (connecteurs).
Attention: l'entrée audio ainsi que le potentiomètre seront reliés à l'aide de fil blindé (genre fil de casque de Walkman).

le secteur se trouve directement sur la plaque (au niveau du transfo et sous le connecteur), il ne faut donc jamais
toucher le montage lorsqu'il est branché.

Réalisation:

Gros plan sur la partie électronique:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Enceinte_amplifiee.htm[26/11/2010 03:42:21]
Enceinte amplifiee

Il existe deux version du typon: l'une permet de mettre le radiateur à l'extérieur de l'enceinte, et l'autre permet de mettre
le radiateur à l'interieur de l'enceinte.
J'ai fait des essais avec des enceintes de 8Ohm, le radiateur chauffe très peu; dans ce cas on peut donc le mettre à
l'interieur de l'enceinte. C'est d'autre part plus simple, car il n'y a pas d'étanchéité à faire.
Si vous choisissez la solution radiateur externe, j'ai laissé la place pour mettre une planche de 2cm d'epaisseur au
maximum entre le circuit intégré + radiateur et le reste.

Vous devez telecharger le typon en cliquant tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE:
~ typon avec radiateur à l'interieur: cliquez ici
~ typon avec radiateur à l'exterieur: cliquez ici
Je rappelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant:
http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez également cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

Voici une photo du montage une fois fini: (version radiateur à l'interieur).

Voici un dessin de l'interieur de l'enceinte dans sa version radiateur externe:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Enceinte_amplifiee.htm[26/11/2010 03:42:21]
Enceinte amplifiee

Et voici des photos de mes enceintes

Une vue de l'enceinte une fois finie.

Vue des deux enceintes, avec l'un des caches


enlevé (il est posé par terre).
Le cache est réalisé avec un collant noir, et un
cadre en bois (quart de rond)

les differentes planches de bois sont vissées entres


elles, et j'ai mis du joint entre les planches pour
l'etancheité.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Enceinte_amplifiee.htm[26/11/2010 03:42:21]
Enceinte amplifiee

Vue avec le haut parleur des graves


enlevé. Remarquez le petit
compartiment pour le potentiometre, et
l'interrupeur 220V.
Pour la facade de ce petit
compartiment, j'ai utilisé du bois de
cagette.

Une vue de l'interieur de l'enceinte. On appercoit


le radiateur au fond, et les deux condensateurs.

Avec des hauts parleurs de 8 Ohm, je n'ai


rencontré aucun probleme d'echauffement excessif
en mettant le radiateur à l'interieur.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Enceinte_amplifiee.htm[26/11/2010 03:42:21]
Enceinte amplifiee

Une vue du haut parleur de graves


avec l'aimant blindé. Je ne crois pas
qu'il se trouve dans le commerce, mais
je vous donne tout de meme sa
reference:
AD36901/X8
Marque: Philips

Le haut parleur des aigus quant à lui


vient de chez Medelor. (mettre un
condo de quelques µF en serie avec ce
haut parleur pour le filtre.

Remarques diverses mais importantes:


~ Si vous mettez le potentiomètre à l'interieur de l'enceinte, il faudra lui faire un petit caisson, pour que le reste de
l'enceinte soir bien étanche.
~ J'ai utilisé des haut parleur récupérés dans des télévisions, l'avantage c'est que l'aiment est déjà blindé. Comme je l'ai
déjà dit, le blindage est important si vous mettez les enceintes à coté d'un écran, sinon l'image risque de trembler, et il
parait que ca peut même abîmer écran?
~ Concernant le TDA 2006, il coûte entre 10F et 25F. Si le TDA 2030 est moins cher, n'hésitez pas, prenez le. Ces
composants ne sont pas disponibles chez Medelor.
~ Les deux gros condensateur servent au filtrage de l'alimentation. Une valeur de 2200µF a été tout à fait concluante.
~ Si des ronflements apparaissaient (ca ne m'est pas arrivé, mais on ne sait jamais), il faut mettre de l'etain tout au long
de la piste de masse.
~ Le condensateur C8 sert à atténuer légèrement les hautes fréquences. Si vous voulez plus d'aigus, vous pouvez
l'enlever ou diminuer sa valeur, mais je trouve que le résultat obtenu est moins satisfaisant.
~ L'interrupteur pourra se mettre sur la face avant à coté du potentiomètre, ou, pour plus de simplicité directement sur le
fil (genre interrupteur de lampe de chevet).
~ Pour cacher le haut parleur, vous pouvez faire un cadre avec une baguette de quart de rond, et le recouvrir d'un bas ou
d'un collant.

Essais:

Après avoir bien tout vérifié, vous pouvez allumer, mais ne branchez pas tout de suite le haut parleur. Contrôlez avec un
voltmètre en continu que la tension de sortie est bien proche de 0V. Si elle est proche des tensions d'alimentation, C'est
sûrement que l'amplificateur n'a pas de tension négative ou positive. Dans ce cas ne branchez surtout pas le haut
parleur!

http://xizard.chez.com/Les_montages/Enceinte_amplifiee.htm[26/11/2010 03:42:21]
Enceinte amplifiee

Si tout s'est bien passé, vous pouvez brancher le haut parleur, et commencer les essais avec un walkman ou un P.C.

A l'inverse des enceintes de P.C., si l'enceinte est bien close, les sons graves doivent bien ressortir.

Pour information, mes enceintes ont une dimension de 11cm*25cm*16cm (l*h*p)

Remarques:

pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas a écrire à xizard@enib.fr Attention je ne suis en aucun
cas responsable des dommages corporels ou matériels que pourrait causer le montage.

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Enceinte_amplifiee.htm[26/11/2010 03:42:21]
Fabriquer son interface

Fabriquez une interface pour relier votre calculatrice a votre P.C.

Interet
Ca vous permet de mettre tres rapidement, sur votre calculatrice casio, tous les fichiers qui sont sur mon site
casio.

Cette interface fonctionne avec tous les logiciels qui existent actuellement pour communiquer avec les
calculatrices Casio!

Elle ne revient pas tres cher, comparee aux 450F qu'il faut debourser pour avoir l'interface Casio qui en plus ne
fonctionne qu'avec FX-Interface!!!

Elle est relativement simple a fabriquer, le plus dur est en fait de se procurer les composants.

Les trois circuits que je vais vous proposer ont ete crees par moi.

Prix de revient
Interface pour ceux qui n'ont pas beaucoup de materiel: de 60FF à 150FF (de 9.15Euros à 23.00Euros)
Interface pour ceux qui ont de quoi realiser leurs circuits: de 60FF à 160FF (de 9.15Euros à 24.40Euros)
Pour calculer les prix de revient, j'ai regarde les prix de differents catalogues. Il y a d'ennormes variations (du
simple au triple); donc faites attention a l'endroit où vous achetez!
Le prix de revient n'inclus pas le fer a souder ni la soudure.
Où acheter? cliquez ici

Achat
Pour ceux qui preferent, je vends maintenant des interfaces pour 100FF
Cliquez ici pour voir les conditions.

Le schema

(cliquez dessus pour l'agrandir)

Le Schema de l'interface a ete cree au depart par Brian Stewart. Vous pouvez aller voir son site, il a egalement
developpe le logiciel Xchange pour communiquer avec la calculatrice (logiciel gratuit).
Ce schema est egalement present sur le site de Christophe Baudoin
J'ai mis le schema pour ceux qui voudraient faire un autre circuit que ceux que je vais vous proposer ci apres.

Les circuits
Vous choisirez celui qui vous convient le mieux, suivant le materiel que vous avez, ...
Soyez PATIENT! il y a beaucoup d'images, donc c'est long à charger.

Circuit:
(Cliquez
Description Avantages Inconvenients
sur un
numero)

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface.htm[26/11/2010 03:42:23]
Fabriquer son interface

Simple a realiser
Il est fait sur une plaque a bandes de Prend de la place
1 Pas besoins de
cuivre Pas tres esthetique!
materiel sophistique
Il est fait sur un circuit imprime et Il faut avoir un bon materiel
2 s'insere directement dans le boitier pour le realiser
Ultra compacte (tient
de la prise informatique 25 broches (imprimante, insoleuse,
dans une prise
revelateur, perchlorure)
informatique 25
si vous n'avez pas de port
Il est fait sur un circuit imprime et broches)
serie 25 broches sur votre
3 s'insere directement dans le boitier Pas de fil de la prise
P.C., il faudra realiser ou
de la prise informatique 25 broches au boitier
acheter un adaptateur 25
broches -> 9 broches.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface.htm[26/11/2010 03:42:23]
Realisez un convertisseur fxi

Realisez un convertisseur fxi-cat-ctf


De quoi sagit-il: pour enregistrer les donnees de votre calculatrice sur un ordinateur, Casio a cree deux logiciels
(l'un americain, l'autre francais); et ces deux logiciels sont parfaitements imcompatibles :-(
Il existe un troisieme logiciel tres bien fait, et developpe par un particulier, qui lui non plus n'est pas compatible
avec les deux autres.

Le logiciel americain FA-122 cree des fichiers du type "nom_du_fichier.cat"


Le logiciel francais FX-interface cree des fichiers du type "nom_du_fichier.fxi"
Le logiciel particulier cree des fichiers du type "nom _du_fichier.ctf". Il peut egalement creer des fichiers
.cas (un autre format du dos et de Linux), et .txt le format qu'on peut voir avec un editeur de texte
classique)

Je vous propose donc de realiser un convertisseur du format fxi ou ctf au format cat; et du format cat au
format fxi ou ctf.

Alors vous me direz "A quoi ca sert?": eh bien voila, pour faire simple, Casio a egalement rendu les
interfaces incompatibles; c'est a dire que si vous achetez l'interface francaise qui est livree avec le logiciel
FX-Interface, vous ne pourrez pas utiliser votre interface (cordon) avec le logiciel FA-122 et vice-versa.
Donc ceux qui ont l'interface (cordon) americaine, livree avec le logiciel FA-122 ne peuvent pas
transmettre les programmes de mon site a leur calculatrice par exemple :-(    Avec cette petite astuce, ca
va maintenant etre possible :-)

Vous pouvez telecharger cette page en cliquant ici, de maniere a pouvoir la consulter tranquilement chez
vous. ATTENTION vous ne devez pas la mettre sur votre site sans mon autorisation.

Voici une convertion en cours:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Convertisseur_de_fichiers.htm[26/11/2010 03:42:25]
Realisez un convertisseur fxi

conversion_en_cours.gif (28745 octets)

Prix de revient: 11F dans un magazin pas cher, 30F dans un magazin tres cher.

Materiel necessaire:

Windows 95 ou 98 (pour pouvoir travailler en multi-taches).

Deux ports serie (la plupart des ordinateurs ont ca), et si possible une souris branchee sur le port PS2 (c'est
a dire une souris qui n'est pas branchee sur un port serie)

Les logiciel FA-122 et FX-interface ou X-Change

Schema (tres simple a realiser):

http://xizard.chez.com/Les_montages/Convertisseur_de_fichiers.htm[26/11/2010 03:42:25]
Realisez un convertisseur fxi

Materiel electronique necessaire:


Un fer a souder (si possible pas un pistolet a souder de 100Watts!!!) et de la soudure
Deux prises informatique SUB-D 9 broches femelle (c'est a dire avec des trous); et deux capots plastique
pour proteger les prises et pour faire joli!
Du fil blindé avec deux conduteurs a l'interieur (c'est a dire avec une tresse metalique qui fait le tour des
deux fils). Vous devez donc avoir trois fils en tout.

Si vous ne trouvez pas de fil blinde avec deux conducteurs a l'interieur, vous pouvez prendre deux  fil
blinde un seul conducteur, et vous relierez les deux tresses entres-elles.

Remarque: il est possible que ca fonctionne avec du fil non blinde; dans ce cas, reliez avec deux fils
normaux la patte 2 d'une prise à la patte 3 de l'autre, et vice-versa (La masse n'est pas necessaire,
puisqu'elle est deja reliee a l'interieur du P.C..

Prenez environ 20 cm de fil

Realisation:

Soudez d'abord les petits fils (qui sont verts et bleu sur le schema)
Reliez ensuite la patte 2 d'une prise avec la patte 3 de l'autre, avec l'un des deux fils du cable blindé.
Reliez la patte 3 de cette meme prise avec la patte 2 de l'autre prise. (voir le schema)
Soudez ensuite la tresse

Remarque: les deux prises sont vues du cote ou on soude les fils, mais de toute facon, vous ne pouvez
pas vous tromper, puisqu'il y a les numeros des broches sur la prise.
Voila, il ne vous reste plus qu'a verifier qu'il n'y a aucune court-circuit. Si vous n'avez pas de
multimetre, regardez bien s'il n'y a pas de morceaux de soudure qui trainent.

Mettez alors les deux capots plastique, et branchez une prise sur le port serie n°1, et l'autre sur le port
serie n°2

Essais:

Si votre souris est branchee sur un des ports serie, laissez la pour le moment. Ouvrez les logiciel FX-
Interface et FA-122. (disposez les de facon a voir les deux en meme temps).
Allez dans poste de travail, (ou l'explorateur), puis cliquez sur panneau de configuration, puis sur systeme,
puis sur le "+" a gauche de souris; et enfin cliquez sur le nom de votre souris, et appuyez sur proprietes.
Une fenetre concernant la souris doit s'ouvrir. Là, dans l'onglet "general", vous avez une option
"Desactiver dans ce profil materiel". Cochez cette option, et appuyer sur entee. votre souris ne marche
plus! Alors la bon courage! (je vous donne quand meme les combinaisons de touches pour passer d'une
fenetre a l'autre, ...: [ALT]+[TAB], [ALT]+[ESPACE], [ALT]+[C] par exemple pour ouvrir le menu
Casio dans FX-Interface, [TAB] pour se deplacer, [ENTREE], ...).

Si votre souris est branchee sur un port PS2, alors c'est beaucoup plus simple: suivez ce qui est ecrit ci
dessous

Une fois que vous vous etes occupe de la souris, il ne reste plus qu'a essayer:

Choisissez par exemple le port "com 2" pour le logiciel FX-Interface (dans le menu "Casio", puis
"Parametres de transmition") ou pour le logiciel X-Change (dans le menu "View", puis "Options").
Dans ce cas, choisissez le port "com 1" pour le logiciel FA-122 (dans le menu "Link, puis

http://xizard.chez.com/Les_montages/Convertisseur_de_fichiers.htm[26/11/2010 03:42:25]
Realisez un convertisseur fxi

"Communications").

Mettez un logiciel en reception; et dans l'autre logiciel, choisissez les programmes a transmettre, et
transmetez les. Si tout se passe bien, vous devez voir apparaitre les programmes dans le logiciel qui
est en reception.

Voila, vous venez de realiser un convertisseur de fichier pour le moins original!

Remarques:
Ce cordon ne fonctionne pas directement entre le logiciel FX-Interface et le logiciel X-Change (je ne sais pas
pourquoi? si quelqu'on a une idee ...). Par contre il fonctionne entre le logiciel FA-122 et X-Change ou FX-
Interface; allez comprendre quelque chose!!!
Par l'intermediaire de X-Change, vous pouvez alors obtenir des fichiers texte ou .cas

Si vous avez un port serie 25 broches, voici le tableau d'equivalence 9 broches - 25 broches:

Numero de la broche sur une prise 9 broches (SUB-


1 2 3 4 5 6 7 8 9
D 9 Femelle)
Numero de la broche sur une prise 25 broches (SUB-
8 3 2 20 7 6 4 5 22
D 25 Femelle)

© Xizard 1999: xizard@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Convertisseur_de_fichiers.htm[26/11/2010 03:42:25]
Adapateur pour FX-Interface ou FA-122

Realisez un adaptateur pour FX-Interface ou FA-122


De quoi sagit-il:

Ceux qui ont acheté FX-interface le savent, ils ne peuvent pas utiliser leur interface avec le logiciel FA-
122.
C'est embetant, car on ne peut pas transmettre a sa calculatrice tous les fichiers qui sont au format .cat, et
on en trouve beaucoup sur internet.

Je vous propose donc de réaliser un petit montage qui va vous permettre d'utiliser votre interface FX-
interface avec le logiciel FA-122, et vice-versa

Ce petit montage s'intercalle entre votre interface et votre P.C.

Voici une photo une fois terminé, avec à coté, l'interface FX-Interface qui se branche dessus:

Prix de revient: 13F dans un magazin pas cher, 40F dans un magazin tres cher.

Materiel necessaire:

Cliquez sur les


Description photos pour les
agrandir

Matériel pour souder + soudure

4 Diodes quelconques (1N4148, 1N914, 1N4150,


1N451, ...)

http://xizard.chez.com/Les_montages/Adaptateur.htm[26/11/2010 03:42:27]
Adapateur pour FX-Interface ou FA-122

10cm de fil blindé 8 conducteurs + blindage (=tresse)

2 capots plastique pour prise informatique SUB-D


9broches

Une prise informatique SUB-D 9 broches femelle

Une prise informatique SUB-D 9 broches male

Schema:

Ne vous trompez pas de schema! ce ne sont pas les memes!

Voici les branchements à faire pour ceux qui ont acheté FX-Interface (les prises sont vues du coté où on
soude):

Voici les branchements à faire pour ceux qui ont acheté FA-122 (les prises sont vues du coté où on
soude):

http://xizard.chez.com/Les_montages/Adaptateur.htm[26/11/2010 03:42:27]
Adapateur pour FX-Interface ou FA-122

adaptateur_FA-122.gif (13122 octets)

Realisation:

Aidez vous de ces photos. J'ai respecté les couleurs des fils entre les photos et les shemas.

Je vous conseil de commencer par souder les diodes, et apres les fils.

Meme si on a l'impression sur la photo que les fils rouge et gris sont reliés, ce n'est pas le cas (ca ne
marcherait pas). Regardez bien le schema.
Photo_adaptateur1.jpg (21936 octets)

Adaptateur une fois terminé:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Adaptateur.htm[26/11/2010 03:42:27]
Adapateur pour FX-Interface ou FA-122

Essais:

Branchez votre interface sur l'adaptateur, et ensuite branchez l'adaptateur sur le P.C. (là où etait branchée
votre interface)

Vous pouvez maintenant utiliser indifferement les logiciels FX-interface et FA-122 pour communiquer
avec votre calculatrice!
(ca fonctionne egalement avec Xchange)

Mot de passe pour le telechargement:161276

J'ai testé avec succés ce petit montage avec mon interface FX-Interface.
Pour ceux qui possede l'interface FA-122, je ne sais pas si ca marche, mais il y a de grandes chances que
oui. (merci de me prevenir si tel est le cas)

Remarques:

Je ne peux en aucun cas etre tenu pour responsable des domages que pourrait causer ce montage.

Si vous avez un port serie 35 broches et que vous ne voulez absolument pas mettre d'adaptateur, il faut
remplacer la prise SUB-D 9 broche femelle par une prise SUB-D 25 broches femelle.
Voici le tableau d'equivalence entre les pattes:

Numero de la broche sur une prise 9 broches (SUB-D


1 2 3 4 5 6 7 8 9
9 Femelle)
Numero de la broche sur une prise 25 broches (SUB-
8 3 2 20 7 6 4 5 22
D 25 Femelle)

© Xizard 1999: xizard@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Adaptateur.htm[26/11/2010 03:42:27]
Clap à transistors

Realisez un "clap" pour le secteur

Ce montage n'a fonctionné parfaitement que sur la plaque d'essai.Il est donc déconseillé de le réaliser.

Ce montage est tres dangereux, en effet tous les composants sont reliés au secteur. NE TOUCHEZ JAMAIS UN COMPOSANT LORSQUE LE MONTAGE EST BRANCHE.
Je ne peux en aucun cas etre tenu pour responsable en cas d'accident ou autre

A quoi ca sert?:

A allumer ou a eteindre une lampe en frappant deux fois dans les mains

Vous remarquerez qu'on ne pert pas de place ...


Vous pouvez telecharger le fichier complet, pour pouvoir le consulter hors connexion (et uniquement pour ca): cliquez ici

Prix de revient: ordre d'idée:


~ Chez Conrad: 60F TTC sans le boitier
~ Chez Medelor: 30F TTC sans le boitier

Materiel necessaire:

Un fer a souder, de la soudure, du materiel pour graver les plaques, et de preference une insoleuse et une bonne imprimante.

Liste des composants necessaires: cliquez ici pour avoir le detail

Description:

J'ai fait ce montage en meme temps que Raphael, le but etait de faire le montage le plus petit possible. Pour ca, j'ai gagné, la plaque a pour dimentions 3.9cm * 5.7cm. Pour en savoir plus, voici la comparaison entre les deux
montages:

Montage Avantages Inconveniants


~ Le plus petit ~ En cas de non fonctionnement, c'est difficile a depaner.
Mon montage ~ Pas de composant exotiques, uniquement des transistors. ~ Fonctionnement pas tres satisfesant de temps en temps (la lampe s'allume
Consomation au repos moindre (3mA environ) et s'eteind tout de suite)
Montage de Raphael ~ Fonctionnement parfait ~ Utilisation d'un optotriac et de circuits integrés
Je conseille fortement aux debutants de faire le montage de Raphael, il est plus facile a comprendre et il fonctionne mieux.
Voici le schema: (le but etait de n'utiliser que des transistors)

http://xizard.chez.com/Les_montages/Clap_a_transistors.htm[26/11/2010 03:42:30]
Clap à transistors

Voila, si vous etes encore sur votre chaise, on va étudier le schema zone par zone, et en fait vous allez voir que c'est simple.
Zone n°1: Amplificateur:
Le micro electret est un condensateur qui varie en fonction du son. Il y a alors un signal de faible amplitude sur la base de T1, qui est amplifié par ce dernier.
On recupere donc sur le collecteur de T1 un signal qui a la meme forme que sur la base, mais qui a une amplitude plus grande.
R2 et R21 servent a polariser le transistor. (voit cours sur les transistors quand il sera fait)
Zone n°2: Detection d'un bruit fort (quand on frappe dans les mains)
Lorsqu'il n'y a pas beaucoup de bruit, les diodes D1 et D2 sont bloquée, mais dés qu'on frappe dans les mains, il y a un pic de tension sur la cathode de D1, ce qui pour effet de la rendre passante.
Les transistors T2 et T3 (qui consituent un darlington) vont alors devenir passant (on va avoir une tension proche de 15V sur le collecteur de T3)
Zone n°3: Systeme (ou bidouille) permettant d'allumer la lampe seulement apres qu'on ait frappé deux fois dans les mains:
La premiere fois que que l'ensemble T2, T3 devient passant, ca a pour effet de décharger C7. Notez que C7 a une forte valeur par rapport a C6
Etant donné qu'il n'y a pas de variation brusque de tension aux bornes d'un condo, C6 ne s'est pas encore chargé. Du coup, T5 reste bloqué, et T4 aussi.
C7 est toujours dechargé, et on refrappe une fois dans les mains. Pendant ce temps, C6 a eu le temps de se charger, ce qui a rendu T5 passant, et T4 aussi.
Donc lorsqu'on reffrape dans les mains, l'ensemble T2, T3 redevient passant, et crée une tension de 15V environ sur le collecteur de T4 (en effet il est passant).
Zone n°4: Bascule à transistors.
(Ca sert a memoriser un etat: lorqu'on met en entée un impulsion au niveau haut (15V), la bascule met par exemple sa sortie au niveau haut (15V). Lorqu'on remet une implusion au niveau haut, la bascule met sa sortie au niveau
bas (0V))
On a donc une impulsion au niveau haut (15V) qui est envoyée sur une bascule a transistor (sur C8 et C9). Ceci a pour effet de la faire changer d'etat (la lampe va s'allumer si elle etait eteinte, ou le contraire).
Notez que l'ensemble C10 R14 D6 n'a rien a voir avec la bascule, il sert juste a remettre a zero la bascule lorqu'on branche le montage (pratique en cas de coupure de courant, vous etes sur que la lampe ne va pas se rallumer toute
seule)
Zone n°5: commande pour l'alumage de la lampe.
La sortie de la bascule s'effectue sur le collecteur de T7. Lorsque cette sortie est a "1" (15V), le transistor T8 devient passant, ce qui a pour effet de faire circuler un courant entre la gachette et l'anode 1 du triac. Il allume alors la
lampe
Zone n°6: c'est une alimentation secteur (pas de transformateur)

Cette alimentation n'isole pas le montage du secteur, ce qui fait que TOUT le montage est relié au secteur (quel que soit le composant que vous touchiez quand c'est branché, vous avez une chance sur deux de vous
electrocuter.
Le seul avantage de ce genre d'alimentation est la faible place que ca prend.
Vous remarquerez que j'ai fait une alim négative, c'est uniquement pour avoir un courant négatif dans la gachette du triac (il consomme ainsi moins de courant)
 

Realisation:

Voici le dessin du typon:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Clap_a_transistors.htm[26/11/2010 03:42:30]
Clap à transistors

Vous devez telecharger le typon en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE
Je rapelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

ATTENTION, ici il faut ouvrir le fichier de la manière suivante:


~ Ouvrez le logiciel ARES Lite
~ Cliquez sur File, puis sur Import region.
~ En effet, le logiciel est limité a 100 pastilles. Quand on depasse 100 pastilles, la seule solution pour l'enregistrer est de le mettre sous forme d'une region. Pour chaque operation, Ares vous mettra que vous avez depassé 100
pastilles. Il vous faudra appuyer sur OK à chaque fois.

Remarque concernant la diode zener D2: c'est elle qui permet de regler la sensibilité du montage: plus sa tension est elevée, moins le montage est sensible. Une diode zener de 2V4 ou 2V7 donne de bons résultats. Si vous trouvez
que le montage n'est pas assez sensible, il faudra la remplacer par une diode normale (1N4148), et il faudra la monter dans l'autre sens (dans le meme sens que D1)

Remarque concernant R22 et R23: vous pouvez mettre une resistance d'1/2W qui sera horizontale, ou deux resistances 1/4W qui seront verticales. (cette resistance sert juste a decharger le condo C12 lorqu'on debranche le
montage. Sa valeur n'est donc pas critique)

Meme remarque pour R25: soit vous mettez une resistance de 1 kOhm 1/2W, soit vous mettez deux resistances de 470 Ohm 1/4W

Essais:

Ne faites pas comme moi, (un fusible du tableau a sauté, et deux pistes ont ete completement détruites: il y avait un court circuit sur le 220V) verifiez bien qu'il n'y a pas de court circuit.

Pour les premiers essais, vous pouvez mettre une LED à la place du triac: cathode sur la resistance, et anode à l'autre extremitée.

Si tout se passe bien, apres avoir branché le montage (ne le touchez surtout plus), et en tapant 2 fois dans les mains, la led doit s'eclairer, puis s'eteindre, ...

Vous pouvez alors souder le triac

Remarques:

Il arrive que lorsu'on frappe dans les mains, la lampe s'allume et s'eteigne imédiatement apres. C'est le defaut de mon montage.

Par contre, vous remarquerez que si vous tapez 2 fois dans les mains, puis que vous continuez a taper, la lampe va s'allumer, s'eteindre sans qu'on tape deux fois.
Ce n'est pas un defaut, c'est inherant au montage, et ce n'est d'ailleur pas tres genant. Le systeme du double "clap" a été fait uniquement pour que la lampe ne s'allume pas lorqu'on claque une porte par exemple.

pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas a ecrire à xizard@enib.fr Attention je ne suis en aucun cas responsble des domages corporels ou materiels que pourrait causer le montage.

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Clap_a_transistors.htm[26/11/2010 03:42:30]
Supprimeur de lignes pour la Television

Realisez un supprimeur de sous titres pour television

Ce montage n'a pas fonctionné, Il doit être modifié pour pouvoir fonctionner.

De quoi sagit-il:

Ce montage sert a supprimer les lignes du bas d'une image télévisée.Il permet donc de supprimer les sous titres, il peut être modifié pour
supprimer le signal macrovision.

Prix de revient: ordre d'idée: 150F, plaque comprise

Materiel necessaire:

Un fer a souder, de la soudure, du materiel pour graver les plaques, et de preference une insoleuse et une bonne imprimante.

Liste des composants necessaires:


~ 2 borniers doubles
~ 1 fusible 100mA
~ 1 porte fusible
~ 1 regulateur de tension 7809
~ 1 transformateur moulé 1*9V, 1VA mini
~ 1 pont redresseur rond
~ 1 circuit logique CMOS: 4093
~ 1 circuit integré LM1881
~ 1  circuit logique CMOS: 4066 (interrupteur analogique)
~ 3 diodes 1N4148
~ 2 condensateurs LCC de 10nF
~ 1 condensateurs LCC de 47nF
~ 2 condensateurs LCC de 100nF
~ 1 condensateurs LCC de 470nF
~ 1 condensateur chimique de 100 µF
~ 1 resistance de 470 Ohm
~ 1 resistance de 1 kilo Ohm
~ 1 resistance de 2.2 kilo Ohm
~ 1 resistance de 100 kilo Ohm
~ 1 resistance de 1 Mega Ohm
~ 1 LED rouge de 5mm
~ 1 cordon avec une prise peritel male a chaque extremité (10F en promo au Leclerc)

Description:

Voila comment se branche le montage:

Le montage s'intercale entre la television et le


magnetoscope.

Il y a deux potentiometres de reglage:


~l'un sert a regler la hauteur du sous-titre à supprimer.
~l'autre sert à regler l'amplitude du signal a renvoyer à la
télé pour un fonctionnement normal. Il faudra tatoner pour
le regler.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Supprimeur_de_sous_titre.htm[26/11/2010 03:42:32]
Supprimeur de lignes pour la Television

Realisation:

Voici le schema du montage:

explication du fonctionnement: L'image d'une television est affichée lignes par lignes.
Le LM1881 donne une impulsion au niveau bas au debut de l'affichage de chaque image. Ceci a pour effet de redéclencher la temporisation
réalisée à l'aide des 4 portes logiques NAND (4093). En meme temps, l'interrupteur analogique est fermé, donc le signal qui vient du
magnetoscope est directement relié a la télé.
Une fois que le temps de la tempo est écoulé, l'interrupteur analogique est ouvert, et seul la synchronisation est envoyée à la television (les sous
titres sont supprimés)

Voici le dessin du typon:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Supprimeur_de_sous_titre.htm[26/11/2010 03:42:32]
Supprimeur de lignes pour la Television

Vous pouvez le telecharger en cliquant ici tout en appuyant sur la touche MAJUSCULE
Je rapelle qu'il faut telecharger le logiciel ARES Lite qui est gratuit. Il est disponible sur le site suivant: http://www.multipower-fr.com
Vous pouvez egalement cliquer ici pour voir comment faire pour imprimer votre typon

Le montage ne présente pas de grosse dificultées. Il faut evidemment faire attention qu'aucune piste se touche. Attention il y a une partie du
montage reliée au secteur.
Les deux potentiometres seront soudés avec des fils normeaux, puis vissés sur le boitier.
Pour le cordon peritel, il suffit d'en acheter un avec une peritel male a chaque extremité, puis de démonter l'une des deux prises (on va prendre
celle qui etait sur la tété). Il faudra ensuite que vous coupiez les fils branchés sur les pattes 19 et 20.
Reliez le fil qui etait soudé sur la patte 19 de la peritel à l'entrée magnetoscope du montage. Et reliez la patte 20 de la peritel de la tele. a la sortie
vidéo du montage.
N'oubliez pas de relier égamlement la masse vidéo (patte 17 des peritels) au montage.

Essais:

Maintenant que la réalisation est terminée, il faut brancher la bonne peritel sur le magnetoscope! Pour cela, regarder les images ci dessus.

Une fois que tout est branché, vous pouvez proceder aux essais. Mettez les deux potentiometres au mini (résistance aux bornes maximales).
L'image doit apparaitre entiere.
Ensuite, tournez le potentiometre d'1 Mega Ohm. Il doit normalement y avoir une partie plus ou moins grande de l'image qui est supprimée.

Si l'image a tendance à sauter, essayez de mettre le potentiometre de 10 kilo Ohm dans une position differente.

Remarques:

Ce montage ne fonctionne pas car les interrupteurs analogiques du 4060 ne présentent pas une résistance négligeable par rapport à l'impédance
d'entrée d'une télévision (75ohm). En effet, La résistance d'un unterrupteur analogique "fermé" est d'environ 100 ohms (voir la doc du 4060). Il est
indispensable d'ajouter un ampli de courant en sortie du montage, il peut être réalisé en cablant un suiveur à transistor. Pour cela, voir le
supprimeur de lignes vidéos à base de PIC 16F84.

Pour plus de precisions, vous pouvez telecharger la doc technique du LM1881 au format .PDF (il faut le logiciel gratuit: adobe acrobat:
http://www.adobe.com)

Pour tout renseignement, question, commentaire, ... n'hesitez pas a ecrire à rbourdon@enib.fr. Attention je ne suis en aucun cas responsble des
domages que pourrait causer le montage.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Supprimeur_de_sous_titre.htm[26/11/2010 03:42:32]
Supprimeur de lignes pour la Television

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Supprimeur_de_sous_titre.htm[26/11/2010 03:42:32]
La resistance

La resistance
 

Description:

Cliquez sur l'un des boutons

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_index.htm[26/11/2010 03:42:35]
Index du cours sur les diodes

La diode

Description:

Cliquez sur l'un des boutons

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_index.htm[26/11/2010 03:42:37]
Index du cours sur les condensateurs

Les condensateurs

Description:

Cliquez sur l'un des boutons

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_index.htm[26/11/2010 03:42:39]
Index du cours sur les transistors bipolaires

Les transistors bipolaires

Introduction

Présentation des transistors bipolaires

Les transistors bipolaires en commutation

Les transistors bipolaires en amplification

Utilisation du transistor bipolaire

 
Description:

Cliquez sur l'un des boutons

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_index.htm[26/11/2010 03:42:41]
Index du cours sur les PIC

Les microcontroleurs PIC

Précisez: Clignotement
Clignotementd'une
d'uneLED
LED1 1
Clignotement d'une LED 2

Description:

Cliquez sur l'un des boutons

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_index.htm[26/11/2010 03:42:43]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_vue_ensemble.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison.gif[26/11/2010 03:42:44]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_modif_hexa.gif[26/11/2010 03:42:45]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option1.gif[26/11/2010 03:42:46]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option2.gif[26/11/2010 03:42:47]
Xisept universal PIC programmer

Xisept: universal PIC programmer for Linux and windows

Here you can find Xisept software and hardware. Xisept is a quasi universal PIC and EEPROM
programmer witch is able to program the folowing list of PICs:
16F83, 16CR83, 16F84*, 16F84A*, 16CR84, 16C84, 16F872, 16F873, 16F874, 16F876, 16F877*,
12C508, 12C508A*, 12C509, 12C509A*, 12CE518*, 12CE519, 16C554, 16C556, 16C558, 16C61,
16C62, 16C62A, 16C62B, 16CR62, 16C63, 16C63A, 16CR63, 16C64, 16C64A*, 16C64B, 16CR64,
16C65, 16C65A, 16C65B, 16CR65, 16C66, 16C67, 16C620, 16C620A, 16C621, 16C621A, 16C622,
16C622B, 16CE623, 16CE624, 16CE625, 16C71, 16C72, 16C72A, 16C73, 16C73A, 16C73B, 16C74,
16C74A, 16C74B, 16C76, 16C77, 16C710, 16C711, 16C715.
and EEPROMs:
I2C: 24C00, 24C01, 24C02, 24C03, 24C04, 24C05, 24C08*, 24C09, 24C16*, 24C17, 24C32,
24C64, 24C128*, 24C256,
Microwire: 93C06, 93C46*, 93C56*, 93C66, 93C76, 93C86
SPI: 25C020*, 25C040, 25C057, 25C080, 25C097, 25C128, 25C138, 25C160, 25C170, 25C256,
25C320, 25C330, 25C640*, 25C650

Names followed by a star (*) have been tested.

Xisept software is available in rpm package (tested under Mandrake 7.2 and Mandrake 8.0). You
may also download sources in .tar.gz format. Sources are under GPL licence.
Installation must be done in root. This is mandatory because Xisept need to access parallel port.
Note that Xisept is a setuid program, so you may or you may not be able to run it without being
root (gtk don't like anymore SUID program).
To install rpm package, you can launch your package manager, or simply type rpm -i
<package_name.rpm> in console.
To install sources, uncompress file (tar zxvf <file.tar.gz>), then type make && make install.

Hardware part is released with Areslite. This free softawre can be found at:
http://www.multipower-fr.com You can run it under Linux using the windows emulator wine. Note
that I don't recommand using this software, Eagle really run under Linux, and it is much more
better.

download:

Filename comment

xisept-1.2-1.i386.rpm The last version of Xisept


(precompiled) in .rpm package

xisept-1.2.tar.gz The last version of Xisept


(precompiled) in .tar.gz format

xisept-1.2.src.tar.gz Sources of the last Xisept version.


(cleaned version comming soon...)

http://xizard.chez.com/Vente/xisept.htm[26/11/2010 03:42:49]
Xisept universal PIC programmer

xisept-1.1-1.i686.rpm Older version of Xisept


(precompiled) in .rpm package

xisept-1.1.tar.gz Older version of Xisept


(precompiled) in .tar.gz format

Hardware layout of Xisept. Schematic can be found in this page


(in french).

contact me: xizard@enib.fr

Blague1.gif (4000 octets)

http://xizard.chez.com/Vente/xisept.htm[26/11/2010 03:42:49]
Installation du logiciel xisept: programmateur de PIC et d'EEPROM serie.

~ Sous Windows, double cliquez sur le nom du fichier (xisept_win.exe). Le logiciel va s'installer dans le repertoire
Program Files\xisept. Vous pourrez alors lancer l'executable qui se trouve dans le repertoire Program Files\xisept.

~ Sous Linux: logez vous préalablement en "root". Cliquez sur le nom du fichier (xisept_linux.rpm), et installer le.
Vous pourrez alors lancer l'executable qui se trouve dans le repertoire /usr/bin/xisept.
A noter que les fichiers de configuration sont dans /etc/xisept- 1.0, et que l'aide en HTML est dans
/usr/doc/xisept- 1.0

Pour plus d'informations, consultez l'aide du logiciel.

Document réalisé le 10/10/2000.

©Xavier IZARD & Cyril SEPTSEAULT


http://move.to/xi

http://xizard.chez.com/Vente/logiciels/a_lire.txt[26/11/2010 03:42:50]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_vue_ensemble_win.gif[26/11/2010 03:42:50]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_comparaison_win.gif[26/11/2010 03:42:51]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_affichage_binaire_win.gif[26/11/2010 03:42:52]
http://xizard.chez.com/Vente/images/prog_option_win.gif[26/11/2010 03:42:54]
http://xizard.chez.com/Vente/images/photo_XISEPT2.jpg[26/11/2010 03:42:54]
http://xizard.chez.com/Vente/images/Photo_KIT.jpg[26/11/2010 03:42:55]
http://xizard.chez.com/Vente/images/Photo_KIT.jpg[26/11/2010 03:42:55]
Realisation d'un Circuit Imprimé de A à Z

Voici tous les conseils que nous pouvons donner pour rendre la réalisation de circuit imprimé
plus facile
Creation du typon

Il vous faut un logiciel. Sous windows il n'existe pas de logiciel gratuits, mais cependant il existe de nombreux
sharwares. Nous utilisons le logiciel ARES Lite telechargeables sur le site http://www.mutipower-fr.com . Sous Linux,
j'utilise Eagle, A ESSAYER absolument!: http://www.cadsoftusa.com/ (il y a egalement une version pour windows et
pour dos disponible)

Certains logiciel permettent de passer directement du schema au typon. (Ce n'est pas le cas d'ARES dans sa version
limitée; mais c'est le cas d'Eagle).

Impression
Voici deux methode que nous avons experimentées:

Impression sur transparent avec une imprimante jet d'encre:


~ Il faut acheter des transparents pour imprimante jet d'encre. Attention aux marques: les Agfa, Oxford et Epson
donnent d'excelents resultats, ce qui n'est pas le cas des Staedler.
~ Votre imprimante doit pouvoir imprimer au moins en 720dpi.
~ Configurez votre imprimante au maximun de ses capacités (impression sur papier photo ou glassé, ...) Surtout ne
mettez pas impression sur transparent (ce n'est vraiment pas noir). Nous utilisons des Epson stylus color 740 ou stylus
pro XL.

~ Si besoin, vous pouvez supperposer plusieurs transparents.


~ Si vous voyez apparaitre des bandes sur le typon, il y a de fortes chances que ca vienne du transparent (mauvaise
qualité). Pour remedier à ce probleme, vous pouvez imprimer un typon dans un sens, et un deuxieme en le faisant
tourner d'un quart de tour (les bandes restant dans le meme sens). Supperposez ensuite les typons.

~ Attention n'essayez pas d'imprimer sur calcque, ca ne marchera pas (ca bave).

Impression sur papier calque avec une imprimante laser


Cette methode donne egalement de bons resultats, le probleme c'est que tout le monde n'a pas d'imprimante laser!

Pour pouvoir centrer vos plaques plus faciment sur le typon, mettez des petites croix dans les angles à l'aide de pistes
tres fines.

Faut il que l'encre soit du coté du circuit ou du coté de l'insoleuse?


En theorie, il vaut mieux que l'encre soit du coté du circuit (moins de difraction). Cependant on a constaté que l'encre
reagissait avec le vernis du circuit. On imprime donc pour que l'encre soit du coté de l'insoleuse. Le mieux est de faire
des essais.

Insolation

Nous utilisons l'insoleuse qu'on trouve un peu partout aux alentours de 400F. Son gros defaut est de ne pas appuyer
uniformement sur le circuit. Vous avez donc tout interet à appuyer au milieu pour compenser ce defaut.

Un temps d'insolation de 3 minutes 15 secondes donne de bons resultats (depend des plaques et de l'insoleuse).

Remarque de M. Patrice Vermond:


Ceux qui n'ont pas d'insoleuse peuvent utiliser un halogène de salon. Le temps d'insolsation et par contre 10 fois plus
long, il faut en effet entre 20 et 25min pour cette etape.

Revelation

Le mieux reste le revelateur. Mais on le trouve uniquement dans les magasins d'electronique.

Cependant on peut utiliser de la lessive de soude (s'achete dans certaines grandes surfaces, pas au
rayon des lessives, mais là où il y a l'alcool à bruler, ...). Ca reste assez delicat, mais ca marche.
Pour cela, melangez dans un petit bac: 250mL d'eau et environ 6mL de lessive de soude à 33% (voir

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/Realisation_CI.htm[26/11/2010 03:42:58]
Realisation d'un Circuit Imprimé de A à Z

la photo ci contre).

Agitez le bac, et vous pouvez enlever ce qui reste en frottant legerement la plaque avec de l'essuie
tout.

Attention, il ne faut plus qu'il reste du vernis à l'endroit où il n'y a pas de piste, meme pas un petit peu,
sinon la gravure se passera mal.

Gravure: fini le perchlorure de fer!

Vous pouvez utiliser du perchlorure de fer, mais ca coute relativement cher par
rapport à la solution ci dessous, ca ne se trouve qu'en magasin d'electronique, et
surtout c'est tres long! (30 minutes minimum dans un bac)

Une autre solution est d'utiliser de l'acide chlorydrique, et de l'eau oxygénée à


110 volumes

Ces produits sont tres dangereux (l'eau oxygenée aussi, car elle est tres
concentrée. A manipuler avec precaution)

Vous pourrez ainsi graver en 5 à 10 minutes!


+
~ commencez par mettre 250mL d'eau dans un petit bac en plastique.
~ ajoutez environ 8mL à 10mL d'eau oxygénée à 110 Volumes.
~ Pour finir (à ne pas mettre avant l'eau), mettez environ 50mL d'acide
chlorhydrique.

L'acide chlorhyque se trouve en grande surface.


Quant à l'eau oxygénée, elle s'achete en pharmacie (sans ordanance normalement).
ATTENTION, precisez bien qu'il vous faut de l'eau oxygénée à 110 Volumes.
(celle pour soigner les bressures ne convient pas puisqu'elle est environ à 10
Volumes). La bouteille de 500mL que vous voyez ci contre coute moins de 20F.
Remarque: on m'a rapporté que la bouteille d'eau oxygénée pouvait exploser, donc
ne la fermez pas trop fort!

Enlevement du vernis
Là il n'y a rien de special à dire, vous pouvez utiliser de l'acetone et un chiffon. L'alcool à bruler marche aussi mais moins
bien cependant c'est moins dangereux.

Etamage

A quoi ca sert?
Deja ca fait plus "pro", mais surtout ca empeche l'oxydation du circuit, et ca facilite le soudage.

Mais surtout le grand avantage, c'est qu'il n'y a besoin d'aucun materiel special! Juste un fer à souder, et un petit
produit un peu magique ...

Circuit non étamé Circuit étamé

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/Realisation_CI.htm[26/11/2010 03:42:58]
Realisation d'un Circuit Imprimé de A à Z

Le produit magique en question, c'est de la pate d'erain. On la trouve dans certaines grandes
surface au rayon charpente, ou soudure de tuyaux d'eau (à Cora ou Carrefour par exemple).
Ca coute environ 40F. Ca peut paraitre cher, mais ca dure tres tres longtemps.
Comment proceder:
~ commencez par bien agiter le produit.
~ mettez un petit peu d'eau dans un recipient.
~ trempez un pinceau d'artiste dans l'eau puis tres legerement dans la pate d'etain.
~ Deposez le produit sur la plaque à l'aide du pinceau. Il doit etre a peine visible, sinon c'est
qu'il y en a trop.

~ Vous pouvez alors passer le fer à souder sur les pistes. Elles doivent s'etamer un peu ...
magiquement!
~ Attention tout de meme: s'il y a trop peu de produit, vous risquez d'arracher les pistes. S'il
y en a trop, ca va faire des bourlets de soudure.
Notez que vous pouvez egalement utiliser un décapeur à la place du fer a souder. L'avantage
c'est que c'est beaucoup plus rapide.

Remarque: pour avoir un meilleur etat de surface, vous pouvez frottez le circuit à l'aide de laine de
fer.

Percage

Soit vous utilisez une petite perceuse qui sera de preference de bonne qualité (support metalique). Il vous en coutera au
minimum 300F.

Vous pouvez egalement Acheter une perceuse à colonne (300F à 400F en grande surface), et la regler sur la vitesse
maxi. Les avantages sont nombreux: les forets peuvent servir bien plus longtemps, et votre perceuse ne sert pas qu'à
l'electronique. Il faut alors acheter des forets qui ont la queue plus grosse que le foret lui meme (chez Castorama, BHV,
...,  et quelques grandes surfaces)

Soudage
Rien de special à dire, soudure 8/10 et fer à souder JBC avec panne longue durée (quasiment inusable) sont mes outils de
travail.

Finition

Un circuit soudé n'est jamais tres joly car le decapant contenu dans la soudure à tendance à faire des "taches" sur le
circuit.

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/Realisation_CI.htm[26/11/2010 03:42:58]
Realisation d'un Circuit Imprimé de A à Z

Alors munissez vous de votre brosse à dents, ou plutot d'une brosse à dents usagée, et d'acetone.

Trempez la brosse dans l'acetone, et frottez fermement sur le circuit jusqu'a ce que tout le "vernis" parte.

Si le circuit à tendance à rester collant apres, il suffit de frotter le circuit avec de l'eau savoneuse!

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

© Xavier IZARD & Raphael BOURDON

Blague1.gif (4000 octets)

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/Realisation_CI.htm[26/11/2010 03:42:58]
Recuperation de composants

Conseils pour le dessoudage et la recuperation de composants


Pour quoi faire?
Il est souvent bien plus interessant de recuperer des composants sur des cartes (vieux P.C., ...) que de les acheter.

Pour les circuits en double face, la seule solution qui marche est le décapeur!

Un décapeur est une sorte de gros seche cheveux, qui est normalement fait pour enlever de la peinture.
On les trouve maintenant à des prix tres raisonables en grande surface (100F à 200F).

Comment proceder?
~ mettez un embout avec un bec plat qui va permettre de diffuser la chaleur sur toutes les pattes des cicuits
integres.
~ Mettez le decapeur à fond.
~ munissez vous d'une pince pour dessouder les circuits (s'accroche de chaque coté du circuit).
~ Chauffez un quelques secondes le circuit tout en tirant sur la pince. Le circuit doit venir tout seul.

~ Attention, apres cette operation, le circuit integre et la paque sont tres chauds. Cependant j'ai testé
plusieurs circuits dessoudés avec cette methode, et aucun n'etait grillé.

Pour les circuits en simple face:

Munissez vous d'un fer à souder relativement puissant (de 40W à 60W) avec de preference une grosse
panne plate. On en trouve à des prix n'excedant pas 50F en grande surface.

Pour dessouder rapidement, la pompe à dessouder est à proscire.

Dessoudage des circuits intégrés:

Munissez vous d'un petit tournevis d'horlogerie (on doit pouvoir le passer entre les pattes d'un circuit
intégré).

Passez ce tournevis d'un coté du circuit integré entre deux pattes:

Faites alors glisser le fer le long de la rangée de soudures tout en faisant levier avec le tournevis de
l'autre coté.

Une fois que vous avez sortit l'un des coté du circuit integré, recommencez de l'autre coté.
(notez qu'avec un peu d'entrainement on arrive à dessouder des circuits comportant 60 pattes en
quelques secondes, alors qu'il faudrait ... quelques heures pour y arriver avec une pompe à
dessouder, sans compter que le circuit aura chauffé pendant un bon moment)

Dessoudage des condensateurs chimiques, des gros condensateurs non polarisés (MKT, ...), et des
transistors: vous pouvez les attraper avec les doigts sans risque de vous bruler.

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/Dessoudage_composants.htm[26/11/2010 03:43:01]
Recuperation de composants

Dessoudage des condensateurs ceramiques:

La meilleur solution que j'ai trouvé pour ne pas arracher les pattes est la pince à épiler.

Attrapez le condensateur au plus pres de la carte electronique, chauffez les deux soudures du
condensateur en meme temps, et tirez sur la pince.

Dessoudage des resistances:

Les resistances ont generalement les pattes pliés (pour qu'elles tiennent toutes seules avant le
soudage)

chauffez alors l'autre pastille de


Passez un petit tournevis sous la la resistance tout en faisant
resistance. Faites faire quasiment 1/2 tour revenir le tournevis dans sa
Chauffez la patte, tout en à la resistance position initiale.
faisant levier avec le tournevis Ca y est, la resistance est
dessoudée!

(notez que le composant qui est en photo n'est pas une resistance, mais un condensateur (corps
rose); mais ca n'a aucune importance).
Si vous avez des suggestions ou des questions, n'hesitez pas à m'écrire: xizard@enib.fr

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

© Xavier IZARD & Raphael BOURDON

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/Dessoudage_composants.htm[26/11/2010 03:43:01]
Recuperation de composants

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/Dessoudage_composants.htm[26/11/2010 03:43:01]
Dépannage des appareils de forte puissance

Conseils pour le dépannage d'appareils de forte puissance par Michel Voisin


Truc pour protéger vos montages ,dépanner des amplificateurs BF ou appareils à forte consommation de
courant en cas de court circuit.

Lorsque je dépanne un ampli BF de forte puissance et que je viens de remplacer une série de transistors de
puissance,c'est un peut angoissant de mettre en marche l'ampli en direct.
Combien d'entre nous ont ils vus des transistors partir en fumée à la mise sous tension.... Suivi d'un sentiment
décourageant de gaspillage, en plus il va falloir recommencer puisque l'appareil n'est toujours pas dépanné.

Comment faire ??

Il suffit de mettre une résistance de puissance adaptée a la place de chaque fusible au secondaire du
transformateur d'alimentation, ou une ampoule électrique basse tension.
Exemple

Ampli alimenté en 50 volts avec Haut parleur de 4 ohms intensité mais en courant continu = 12,5 ampères
Il faut limiter le courant a 0,5 ampère maxi pour les tests donc mettre une résistance de 100 ohms 25 W dans ce
cas en cas de court circuit c'est la résistance qui consommera le courant.
En mesurant la tension a ses bornes on pourra apprécier le courant qui la traverse et déterminer si le montage est
en fonctionnement correct.
Si on a 50 volts à ses bornes il faudra déterminer quel est le composant défectueux simplement en dessoudant
des composants jusqu'à disparition du court circuit.
Autre exemple un téléviseur avec alimentation à découpage

Remplacer les composants douteux ou en panne puis mettre en série dans l'alimentation un lampe de 220 volts
25 watts

Si à la mise sous tension la lampe s'allume au maximum en permanence = Reverifier les composant il y a une
anomalie

Si la lampe clignote doucement remplacez la par une lampe de 60 watts car il y a une demande de courant assez
importante. Le dépannage semble correct vous pouvez brancher en direct.

J'utilise cette technique depuis des années et elle m'a permis des dépannages et des mises au point très efficaces.
C'est un ami concepteur et fabricant d'ampli de sonorisation qui ma montré cette technique qu'il utilise pour la
mise au point et le réglage de ses produits.

Michel Voisin

Si vous avez des suggestions ou des questions, n'hesitez pas à m'écrire: xizard@enib.fr

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

© Xavier IZARD & Raphael BOURDON

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/depannage_appareils_forte_puissance.htm[26/11/2010 03:43:03]
Dépannage des appareils de forte puissance

http://xizard.chez.com/Truc_et_astuces/depannage_appareils_forte_puissance.htm[26/11/2010 03:43:03]
Utilisation d'Areslite

Reglage des parametres d'Areslite

Apres avoir installe Areslite (pour windows 95 et windows 3.1), et ouvert le


fichier fournit (il faut attendre 10 secondes avant que le logiciel se lance.
Cliquez ensuite sur "Register Later"):

Appuyez sur les bons icones, pour obtenir exactement ce qui est a gauche.
Cliquez ensuite sur le "E" qui est en bas a gauche

Une fenetre doit apparaitre.

effectuez les reglages pour obtenir la meme chose que ci-contre


Validez avec le bouton "OK"

Dans le menu deroulant "System", cliquez sur "Set Work Area"

Cette fenetre doit apparaitre

ecrivez la meme chose que ci contre, puis validez avec "OK"

Vous pouvez maintenant imprimer.

Reglez d'abord l'imprimante pour qu'elle soit au maximum de ses


performances, en appuyant sur "Printer setup...".

Imprimez en cliquant sur "Print". Attendez 10 secondes, puis cliquez sur


"Register later". Ne touchez a rien, et mettez "OK".

http://xizard.chez.com/Les_montages/Aide_areslite/Areslite.htm[26/11/2010 03:43:04]
Utilisation d'Areslite

Pour plus d'informations, ecrivez moi!

http://xizard.chez.com/Les_montages/Aide_areslite/Areslite.htm[26/11/2010 03:43:04]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Images/typon_minut_pic.gif[26/11/2010 03:43:20]
Fabriquer son interface

Où acheter?
Les magasins d'electronique se font rares. Si vous habitez dans une grande ville, vous avez encore des chances
d'en trouver un, mais attention aux prix! certains revendeurs pratiquent des prix exorbitants! (et apres il ferment
parce qu'ils n'ont plus de clients).
 
Si je peux vous conseiller un magasin, c'est le magazin Medelor: c'est tres peu cher (tous les prix mini
proviennent de chez eux); et c'est tres serieux. Livraison en une semaine au maximum. Il y a 35F de port:
c'est le tarif habituel. Le seul probleme est qu'il n'ont pas le jack 2.5mm stereo, ni le circuit integre.
Vous pouvez demander les tarifs qui sont gratuits a l'adresse suivante:
MEDELOR S.A.
42800 Tartaras
Tel: 04-77-75-80-56
 
Il y a un autre magasin qui pratique des prix tres eleves, mais qui livre en 24H, avec le port gratuit: c'est
Radiospares.
Vous pouvez demander le CD-Rom tres bien fait et gratuit la premiere fois à l'adresse suivante:
RADIOSPARES
Rue Norman King
B.P. 453
60031 BEAUVAIS Cedex
 
Un autre magasin que je deconseille fortement (delais de livraison impossibles, il manque toujours quelque
chose, arnaque, ...): Conrad.
Le catalogue est gratuit, vous pouvez le demander a l'adresse suivante:
CONRAD ELECTRONIQUE
Vepex 5000
59861 LILLE Cedex 9

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Magasins.htm[26/11/2010 03:43:22]
Vente d'une interface Casio/P.C.

Je vends des interfaces. Conditions de vente:

Je fabrique les interfaces moi meme.

Les interfaces qui vous seront livrés sont celle de type 2 ou 3 qui sont sur mon site.

Elles sont testées sur mon P.C.

L'interface fonctionne avec tous les logiciels présents sur le marche, a savoir Xchange, FX-interface, FA-122,
Link-up, CaS, ....
Elle se branche sur un port série 25 broches. (ou sur un port série 9 broches via un adaptateur)
Elle fonctionne avec toutes les calculatrices connectables.

Pour eviter tout probleme, voici comment je compte faire:

Payement par cheque uniquement.

Vous envoyez le cheque, à la suite de quoi j'envoie l'interface.

Si vous me confirmez que l'interface fonctionne, j'encaisse le cheque.


Si l'interface ne fonctionne pas, le probleme vient surrement de votre ordinateur. Si je n'arrive pas a le
regler, vous me renvoyez l'interface, apres quoi je vous renvoi votre cheque. Les frais de renvois sont a
votre charge.

Si vous n'avez pas de port serie 25 broches, je peux vous fabriquer un adaptateur 25 Broches 9 Broches pour
10FF
Résumé:
Une interface
Une interface pour pour port
port serie 25 serie 25
broches. broches.
Une interface Une interface Un adaptateur 25 Un adaptateur
pour port serie 25 pour port serie broches 9 broches 25 broches 9
broches. 25 broches. (indispensable si broches
Configuration
Enlévement sur Livraison a vous n'avez pas de (indispensable
place (dans les domicile par la port serie 25 si vous n'avez
Vosges). poste. broches) pas de port
Enlévement sur serie 25
place (dans les broches)
vosges). Livraison a
domicile
Prix 100FF 106.70FF 110FF 116.70FF

Voici quelques photos:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Vente_interface.htm[26/11/2010 03:43:26]
Vente d'une interface Casio/P.C.

Interface Casio-Ordinateur-Vue Complète.jpg (24529 octets)

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Vente_interface.htm[26/11/2010 03:43:26]
Vente d'une interface Casio/P.C.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Vente_interface.htm[26/11/2010 03:43:26]
Schema de l'interface & images des comosants

Le schema de l'interface
J'ai realise ce schema avec le logiciel Isislite, logiciel que vous pouvez telecharger gratuitement sur internet a l'adresse suivante: http://www.multipower-fr.com

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Images.htm[26/11/2010 03:43:27]
Interface sur plaque a bandes

Interface n°1 (La plus facile a realiser)


 

Si votre ordinateur a un port serie 9 broches, cliquez ici.

Si votre ordinateur a un port serie 25 broches, cliquez ici.

©Xavier IZARD, avril 1999

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1.htm[26/11/2010 03:43:28]
Interface sur plaque d'epoxy

Interface n°2: se met directement dans la prise informatique 25 broches.

(Voir plus bas pour les prises informatique 9 broches)


 

Photo de l'interface
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Implantation des composants:


Dimention du circuit imprimé: 4cm*2.1cm

Les composants sont reperes par des lettres en bleu. Le circuit est vu du cote des composants.

Vue de coté: il faut enficher la carte (circuit imprimé) entre les pattes du connecteur. Le mieux est d'avoir une plaque d'epoxy d'1.6mm
d'epaisseur. Regardez les numeros inscrits sur le connecteur, et faites les correspondre avec les numeros inscrits ci dessus.

Typon: (un typon a la bonne echelle sera donne plus bas)

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface2.htm[26/11/2010 03:43:32]
Interface sur plaque d'epoxy

Remarque: les numeros des broches sont ecris sur la prise informatique.

Liste des composants: (cliquez sur les photos pour les voir en plus grand)

Photo du
Nom du composant Schematisation Repere Nombre Prix a l'unite Remarques
composant
Les fers JBC
25Watts sont
Materiel de soudage - - 1 160F00 d'une
excellente
qualité

Il faut
Insoleuse
egalement
Revelateur - - - 700F environ
avoir une
perchlorure de fer
imprimante

Il faut qu'elle
soit
presensibilisee
Plaque d'epoxy (on doit
présensibilisée simple - - 1 8F00 à 25F00 pouvoir
face (4*2.1*0.16cm) enlever un
film
protecteur noir
ou blanc)
Attention,
tous les mots
sont
importants!
Ces jacks sont
plus petits que
Jack male 2.5mm
- - 1 5F00 à 17F50 les jacks de
stereo
Walkman; et
ils doivent
etre stereo (3
parties
metalliques
distinctes).

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface2.htm[26/11/2010 03:43:32]
Interface sur plaque d'epoxy

Le plus
important est
le "232". Ce
composant est
Circuit integre: ce que
Max232, ou LM232, ou C.I. 1 18F00 à 30F00 certains
HIN232, ... appelent une
"puce". (16
pattes).
Attention au
sens!
Attention au
sens: la bague
noir sur la
Diodes 1N4148 D 2 0F40 à 2F50
diode indique
le trait noir
sur le schema.

Regardez la
photo. Le plus
Regulateur de tension, important est
5Volts, qu'il fasse
REG. 1 2F00 à 5F00
100milliAmperes, 5Volts, et qu'il
boitier TO-92 (78L05) porte une
reference du
genre 7805.

Attention il y
a un sens!
regardez la
photo, la patte
plus est
clairement
indiquee par
des "+"
La valeur du
condensateur
peut
theoriquement
Condensateur tantale
etre comprise
de 4.7µF (micro C 5 0F30 à 1F30
entre 1µF et
Farads)
22µF
La tension
mini du
condensateur
doit etre de
25Volts
Il faut des
condensateurs
tantales pour
pouvoir
fermer le
capot!
Il n'y a pas de
sens. ce
Condensateur non
condensateur
polarise de 100nF C' 1 1F00 à 2F00
sert juste a
(100nF = 0.1µF)
proteger le
regulateur
On peut
realiser les
straps avec les
morceaux en

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface2.htm[26/11/2010 03:43:32]
Interface sur plaque d'epoxy

trop des pattes


Morceau de fil appele
- - S 5 - des diodes et
"strap"
des
condensateurs,
ou avec des
morceaux de
fils.
Vous pouvez
egalement
prendre du fil
Fil blinde 2
genre casque
conducteurs + tresse. 3F60/m à
- F 2m de walkman.
Diametre exterieur: 6F50/m
Dans ce cas,
3mm environ
reliez les deux
tresses entres
elles.
Connecteur Sub-D 25 Choisissez un
broches femelle (avec - - 1 2F00 à 15F00 modele a
des trous) souder
Regardez bien
la photo, il
doit avoir
cette forme,
sinon le
circuit ne
rentrera pas.
Capot plastique pour
Si vous
prise SUB-D 25 - - 1 3F00 à 20F00
n'arrivez pas a
broches
trouver ce
type de capot,
choisissez
l'interface n°3,
elle est faite
pour un autre
type de capot.

Montage:
Aidez vous de la photo (cliquez dessus pour la voir en plus gros):

Une fois que vous avez tous les composants, il faut graver la plaque.
Je vous fournit directement le fichier a imprimer. Il faut l'ouvrir avec le logiciel gratuit Areslite.
Telecharger ce logiciel a l'adresse suivante: http://www.multipower-fr.com
Ouvrer le fichier suivant (cliquez ici) a l'aide de ce logiciel
Reglez les bons parametres (cliquez ici), puis imprimez.

Pour obtenir un bon resultat, j'imprime le circuit sur un transparant pour imprimante jet-d'encre, avec la definition maximale (il faut
que ce soit bien noir).
Vous pouvez egalement imprimer avec une imprimante laser sur du calque.
Insolez le circuit a l'aide de l'insoleuse, apres avoir enleve le film protecteur. (3minutes 30secondes environ. depend des plaques
et de l'insoleuse)
Revelez le circuit a l'aide du revelateur (5 minutes maxi). vous devez voir apparaitre les pistes.
Gravez le circuit a l'aide du perchlorure de fer (environ 25minutes).

Percez les trous, puis passez au soudage


Il faut d'abord mettre les straps (morceaux de fil).
Soudez ensuite le reste.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface2.htm[26/11/2010 03:43:32]
Interface sur plaque d'epoxy

Ne chauffez pas trop le C.I..

Le plus dur a souder est le jack, car il a tendance a fondre. Soudez d'abord le fil sur le Jack, et si vous pouvez, verifier qu'il n'y a aucun
court-circuit. Soudez ensuite l'autre extremitee du fil sur la carte.
Une fois que tout est soudé:
Verifiez bien qu'il n'y a aucun court circuit.
Verifiez que les pattes du connecteur Sub-D25F ne touchent pas les pattes d'autres composants.
mettez l'interface dans le capot, apres avoir prealablement coupé les coins.
Pour ceux qui comme moi n'ont pas de port serie 25 broches, il vous faut acheter ou realiser un adaptateur 25 broches male vers 9
broches femelle.
Pour cela, achetez une prise Sub-D25 male, une prise Sub-D9 femelle, ainsi que du fil blinde 8 conducteurs.
Reliez les grace au tableau d'equivalence ci dessous. Les numeros des broches sont indiques sur les prises.
Utilisez la tresse du fil pour relier les masses.

Numero de la broche sur une prise 9 broches (SUB-D


1 2 3 4 5 (masse) 6 7 8 9
9 Femelle)
Numero de la broche sur une prise 25 broches (SUB-
8 3 2 20 7 (masse) 6 4 5 22
D 25 Femelle)

Essai:
Mettez un logiciel de votre choix en reception (X-Change se met automatiquement en mode reception).
Choisissez sur la calculatrice (mode transmit), un programme a transmettre, et transmettez le.
Si tout se passe bien, vous devez voir apparaitre sur votre ordinateur le programme que vous avez transmis.

Problemes connus et restrictions:


Si vous n'arrivez a transmettre ni dans un sens, ni dans l'autre, et que vous etes sur qu'il n'y a aucun court circuit sur votre plaque, alors
c'est que votre P.C. ne peut pas fournir le courant necessaire pour alimenter le montage.
Dans ce cas, il faut ENLEVER LES DEUX DIODES (D), et ensuite ajouter une pile 9Volts avec le moins relié à la masse; et le plus
relié a l'entree du regulateur.
Lors d'une transmition avec FA-122 (logiciel casio americain), il peut arriver que l'ordinateur ecrive "transmit error". Rien de bien
grave, puisque le programme se transmet totalement.
Je ne suis en aucun cas responsable de ce que vous faites. Vous faites cette interface a vos risques et perils.

Remarques:
J'ai teste cette interface, et elle fonctionne parfaitement.

Pour un quelconque probleme, quelque chose qui n'est pas clair, ..., envoyez moi un e-mail.

©Xavier IZARD, avril 1999

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface2.htm[26/11/2010 03:43:32]
Interface sur plaque d'epoxy

Interface n°3: se met directement dans la prise informatique 25 broches.

Implantation des composants: (vue de dessus)


Dimention du circuit imprimé: 3.5cm*3.1cm

Les composants sont reperes par des lettres en bleu. Le circuit est vu du cote des composants.

Vue de coté: il faut enficher la carte (circuit imprimé) entre les pattes du connecteur. Le mieux est d'avoir une
plaque d'epoxy d'1.6mm d'epaisseur. Regardez les numeros inscrits sur le connecteur, et faites les correspondre
avec les numeros inscrits ci dessus.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface3.htm[26/11/2010 03:43:36]
Interface sur plaque d'epoxy

Typon: (un typon a la bonne echelle sera donne plus bas)

Remarque: les numeros des broches des connecteurs sont indiques directements sur ces derniers.

Liste des composants: (cliquez sur les photos pour les voir en plus grand)

Nom du Photo du Prix a


Schematisation Repere Nombre Remarques
composant composant l'unite
Les fers JBC
25Watts sont
Materiel de
- - 1 160F00 d'une
soudage
excellente
qualité

Il faut
Insoleuse
700F egalement
Revelateur - - -
environ avoir une
perchlorure de fer
imprimante

Il faut qu'elle
soit
presensibilisee
Plaque d'epoxy
(on doit
présensibilisée 8F00 à
- - 1 pouvoir
simple face 25F00
enlever un
(3.5*3.1*0.16cm)
film

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface3.htm[26/11/2010 03:43:36]
Interface sur plaque d'epoxy

protecteur noir
ou blanc)
Attention,
tous les mots
sont
importants!
Ces jacks sont
plus petits que
Jack male 2.5mm 5F00 à
- - 1 les jacks de
stereo 17F50
Walkman; et
ils doivent
etre stereo (3
parties
metalliques
distinctes).
Le plus
important est
le "232". Ce
composant est
Circuit integre:
ce que
Max232, ou 18F00 à
C.I. 1 certains
LM232, ou 30F00
appelent une
HIN232, ...
"puce". (16
pattes).
Attention au
sens!
Attention au
sens: la bague
0F40 à noir sur la
Diodes 1N4148 D 2
2F50 diode indique
le trait noir
sur le schema.

Regardez la
photo. Le plus
Regulateur de
important est
tension, 5Volts,
2F00 à qu'il fasse
100milliAmperes, REG. 1
5F00 5Volts, et qu'il
boitier TO-92
porte une
(78L05)
reference du
genre 7805.

Attention il y
a un sens!
regardez la
photo, la patte
plus est
clairement
indiquee par
des "+"
La valeur du
condensateur
peut

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface3.htm[26/11/2010 03:43:36]
Interface sur plaque d'epoxy

theoriquement
Condensateur
0F30 à etre comprise
tantale de 4.7µF C 5
1F30 entre 1µF et
(micro Farads)
22µF
La tension
mini du
condensateur
doit etre de
25Volts
Il faut des
condensateurs
tantales pour
pouvoir
fermer le
capot!
Il n'y a pas de
sens. ce
Condensateur non
1F00 à condensateur
polarise de 100nF C' 1
2F00 sert juste a
(100nF = 0.1µF)
proteger le
regulateur
On peut
realiser les
straps avec les
morceaux en
trop des pattes
Morceau de fil
- - S 5 - des diodes et
appele "strap"
des
condensateurs,
ou avec des
morceaux de
fils.
Vous pouvez
egalement
Fil blinde 2 prendre du fil
conducteurs + genre casque
3F60/m à
tresse. Diametre - F 2m de walkman.
6F50/m
exterieur: 3mm Dans ce cas,
environ reliez les deux
tresses entres
elles.
Connecteur Sub-D Choisissez un
2F00 à
25 broches femelle - - 1 modele a
15F00
(avec des trous) souder
Attention,
cette interface
n'est pas faite
pour le capot
Capot plastique represente ci
3F00 à
pour prise SUB-D - - 1 contre. Elle
20F00

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface3.htm[26/11/2010 03:43:36]
Interface sur plaque d'epoxy

25 broches est faite pour


un capot qui
se ferme a
l'aide de deux
visses.

Montage:
Une fois que vous avez tous les composants, il faut graver la plaque.
Je vous fournit directement le fichier a imprimer. Il faut l'ouvrir avec le logiciel gratuit Areslite.
Telecharger ce logiciel a l'adresse suivante: http://www.multipower-fr.com
Ouvrer le fichier suivant (cliquez ici) a l'aide de ce logiciel
Reglez les bons parametres (cliquez ici), puis imprimez.

Pour obtenir un bon resultat, j'imprime le circuit sur un transparant pour imprimante jet-d'encre, avec la
definition maximale (il faut que ce soit bien noir).
Vous pouvez egalement utiliser une imprimante laser sur du papier calque.
Insolez le circuit a l'aide de l'insoleuse, apres avoir enleve le film protecteur. (3minutes 30secondes
environ. depend des plaques et de l'insoleuse)
Revelez le circuit a l'aide du revelateur (5 minutes maxi). vous devez voir apparaitre les pistes.
Gravez le circuit a l'aide du perchlorure de fer (environ 25minutes).

Percez les trous, puis passez au soudage


Il faut d'abord mettre les straps (morceaux de fil).
Soudez ensuite le reste.
Ne chauffez pas trop le C.I..

Le plus dur a souder est le jack, car il a tendance a fondre. Soudez d'abord le fil sur le Jack, et si vous pouvez,
verifier qu'il n'y a aucun court-circuit. Soudez ensuite l'autre extremitee du fil sur la carte.
Une fois que tout est soudé:
Verifiez bien qu'il n'y a aucun court circuit.
Verifiez que les pattes du connecteur Sub-D25F ne touchent pas les pattes d'autres composants.
Mettez l'interface dans le capot. Auparavant, il faut casser les morceaux de plastique qui servent à tenir le
serre cable.
Pour ceux qui comme moi n'ont pas de port serie 25 broches, il vous faut acheter ou realiser un adaptateur 25
broches male vers 9 broches femelle.
Pour cela, achetez une prise Sub-D25 male, une prise Sub-D9 femelle, ainsi que du fil blinde 8
conducteurs.
Reliez les grace au tableau d'equivalence ci dessous. Les numeros des broches sont indiques sur les prises.
Utilisez la tresse du fil pour relier les masses.

Numero de la broche sur une prise 9 5


1 2 3 4 678 9
broches (SUB-D 9 Femelle) (masse)
Numero de la broche sur une prise 25 7
8 3 2 20 6 4 5 22
broches (SUB-D 25 Femelle) (masse)

Essai:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface3.htm[26/11/2010 03:43:36]
Interface sur plaque d'epoxy

Mettez un logiciel de votre choix en reception (X-Change se met automatiquement en mode reception).
Choisissez sur la calculatrice (mode transmit), un programme a transmettre, et transmettez le.
Si tout se passe bien, vous devez voir apparaitre sur votre ordinateur le programme que vous avez transmis.

Problemes connus et restrictions:


Si vous n'arrivez a transmettre ni dans un sens, ni dans l'autre, et que vous etes sur qu'il n'y a aucun court circuit
sur votre plaque, alors c'est que votre P.C. ne peut pas fournir le courant necessaire pour alimenter le montage.
Dans ce cas, il faut ENLEVER LES DEUX DIODES (D), et ensuite ajouter une pile 9Volts avec le moins relié
à la masse; et le plus relié a l'entree du regulateur.
Lors d'une transmition avec FA-122 (logiciel casio americain), il peut arriver que l'ordinateur ecrive "transmit
error". Rien de bien grave, puisque le programme se transmet totalement.
Je ne suis en aucun cas responsable de ce que vous faites. Vous faites cette interface a vos risques et perils.

Remarques:
J'ai teste cette interface. Elle fonctionne parfaitement sur mon P.C.

Pour un quelconque probleme, quelque chose qui n'est pas clair, il y a une erreur, ..., envoyez moi un e-mail.

©Xavier IZARD, avril 1999

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface3.htm[26/11/2010 03:43:36]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Materiel_de_soudage.gif[26/11/2010 03:43:38]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Diode.gif[26/11/2010 03:43:38]
Clap à transistors

Realisez un "clap" pour le secteur


Liste des composants necessaire:

Nom Valeur (en Ohm, Farad, ...)


R1, R3, R5, R9, R18, R19 10k
R2, R11, R13 100k
R4, R10 1M
R6 470
Résistances R7 8k2
(toutes les R8, R14, R20 15k
resistances sont R21 6K8
des 1/4W, sauf R22, R23 de 1M à 10M 1/2W (Voir le texte)
precision
contraire) R24 47
R12, R15 220k
R25 1k 1/2W (ou 2*470 1/4W)
R26 1k8
R27 1k
R16, R17 330k
C1, C5 100n 63V LCC (jaune)
C2 1µF 16V chimique
C3 10nF ceramique
C4 47µF 10V chimique
Condensateurs
C6 2.2µF 16V chimique
(les valeurs des C7 47µF 16V chimique
tensions sont C8, C9 220nF 63V LCC
des valeurs
minimales, C10 10µF 16V chimique
mais on peut C11 100µF 16V chimique
mettre plus) 0.47µF 400V
C12
Il est imperatif que sa tension soit de 400V
C13 22µF 35V chimique
NPN: BC548B, ou BC547B, ou BC549B
T1, T5, T8 (Ca doit aussi marcher avec des BC237B et des
BC337B)
Transistors
PNP: BC558B, ou BC557B, ou BC 559B
T2, T3, T4, T6, T7 (Ca doit aussi marcher avec des BC307B et des
BC327B)
J'ai mis un BTF139-600 (16A 600V)
Triac
Mais un triac 400V 4A suffira largement.
Eventuellement un radiateur pour le triac. Pour ma part, je n'en n'ai pas mis, et il
n'y aucun probleme (lampe de 100W)

http://xizard.chez.com/Les_montages/Clap_liste_composants.htm[26/11/2010 03:43:40]
Clap à transistors

Divers
Un connecteur avec un pas de 2 et 4 picots,
ou deux doubles borniers
Un micro a electret (voir la photo)
Eventuellement un boitier plastique

© Xizard 1999: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Les_montages/Clap_liste_composants.htm[26/11/2010 03:43:40]
La resistance

Presentation
 

La resistance est le composant le plus utilisé en electronique.

A quoi sert une résistance ?

Comme son nom l’indique, la résistance résiste !

Que représentent l’intensité, la tension et la résistance ?


Imaginons un cours d’eau et comparons le à un circuit électrique.

On remarque que le débit de l’eau est limité par le rétrécissement, ce qui entraine une différence de
pression entre A et B.

On peut alors comparer, le débit d’eau au courant électrique I (qui est d’ailleurs le débit d’électrons), la
différence de pression à la différence de potentiel électrique (qui est la tension U) et, enfin, le
rétrécissement à la résistance R.
Ainsi, pour une tension fixée, plus la résistance est faible, plus le courant la traversant est fort. Cette
proportion est vérifiée par la relation: U= R.I

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_presentation.htm[26/11/2010 03:43:46]
La resistance

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_presentation.htm[26/11/2010 03:43:46]
La resistance

Description de la resistance

Photos:

Voici quelques photos de différentes résistances:

Résistance classique 1/4 Watts


(nous verrons plus tard a quoi ceci
correspond).

Vous pouvez voir ci


contre différentes
résistances de
puissance.
Les formes sont
très variées.
Les résistances sont
classées de la plus
puissante a la moins
puissante.

Ici il s'agit de résistances


miniatures de surface (C.M.S.).
Ce sont les résistances utilisées
dans les circuits miniatures
modernes.
Elles n'ont plus de pattes, car
elles sont directement soudées du
coté des pistes des circuits
imprimés.

Symboles:

Il existe deux symboles pour la résistance:

Symbole Européen, le plus utilisé actuellement. (Du moins en France).

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_composant.htm[26/11/2010 03:43:51]
La resistance

Symbole Américain, utilisé dans les logiciels d'electronique américains.

Les différents paramètres d'une résistance:

La valeur ohmique: Elle s'exprime en Ohm "W" (ou en Kilo Ohm "kW" ou en Mega Ohm
"MW"). Plus cette valeur est grande, plus la résistance va résister.
(1 MW = 1000 kW = 1.000.000 W)

La puissance: Si on reprend notre analogie avec le barrage: plus le barrage sera solide plus
il pourra accepter d'eau. Ici, la solidité du barrage s'apparente a la puissance de la
résistance, et la quantité d'eau au courant circulant dans la résistance.
On verra plus bas comment se calcule cette puissance.

La tolérance: Les fabricants ne font pas des résistances parfaites, ils mettent donc une
tolérance sur la valeur annoncée.
Par exemple une résistance de 1000 Ohm 5% pourra avoir une valeur comprise entre
0.95*1000=950 Ohm et 1.05*1000=1050 Ohm.

La déviation en température: Sur les résistances très précises, il peut y avoir une bague
correspondant a la déviation en température. Elle s'exprime en ppm/°C (parties par million
par degré celcius). En fait ce n'est pas compliqué: Par exemple soit une résistance qui fait
1 Mega Ohm (= 1 million d'Ohm) et qui a une déviation en température de 50ppm/°C: Lors
d'une augmentation d'un degré de la température, la valeur de la résistance va diminuer de
50 Ohm.
On peut écrire que: Variation(t°)  = - t * Deviation_en_temp * R / 1000000
On obtient ainsi l'augmentation ou la diminution de la valeur de R en fonction de la
variation de température:
Pour R=1500 Ohm, Deviation_en_temp=200ppm/°C, t°=-10 (baisse de la température de
10°), on obtient Variation=+3 Ohm

Notez tout de même que cette information sert très rarement.

Lecture de la valeur, ...:

Il existe plusieurs types de codage de la valeur d'une résistance. Le plus courant étant des
bagues de couleur autour de la résistance. On va donc commencer par celui la.

Voici un document de chez RTC. Je l'ai complété pour qu'il soit le plus complet
possible:

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_composant.htm[26/11/2010 03:43:51]
La resistance

Pour voir si vous avez bien compris:

~ Quelle est la valeur d'une résistance


qui a les bagues suivantes:
Rouge, Jaune, Orange, Or
Réponse (ne trichez pas!)

~ Quelle est la valeur d'une résistance


qui a les bagues suivantes:
Blanc, Marron, Argent, Argent
Réponse

~ Quelle est la valeur d'une résistance


qui a les bagues suivantes:
Rouge, Rouge, Marron, Rouge, Marron
Réponse

~ Quelle est la valeur d'une résistance


qui a les bagues suivantes:
Violet, Vert, Noir, Or, Bleu, Rouge
Réponse

Remarque: il est possible que vous trouviez une résistance avec une seule bague noir. Dans
ce cas, il s'agit d'une résistance de 0 Ohm (un strap); c'est utilisé dans l'industrie, car ca
évite d'avoir une machine spéciale pour mettre les straps (un strap = un bout de fil = une
résistance de 0 Ohm)

Dans quel sens faut-il mettre la resistance pour lire sa valeur?

En general, on ne peut pas se tromper, il faut mettre la bague doree le plus a droite.

Cependant, il arrive que la resistance ait deux valeurs possibles suivant le sens dans
lequel on la prend.

Dans un sens: (1000 Ohm 2%)   ...    ou dans l'autre: (24 Ohm
1%)
En fait pour la prendre dans le bon sens, il suffit de mettre les bagues resserrées
vers la gauche, comme sur la premiere photo.
Donc la valeur de la resistance ci dessus est 1000 Ohm

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_composant.htm[26/11/2010 03:43:51]
La resistance

La derniere solution pour savoir le sens de lecture est de regarder si une bague est
plus grosse que les autres.

La bague la plus large doit se lire en dernier: Ici , la bague la plus large est
tout en bas. Cette resistance a donc pour valeur: 2200 Ohm, 5%

Un autre code, surtout utilisé sur les résistances de puissance: le marquage en clair
(ou presque!)

~Voici un exemple: Il y a écrit 5W 100WJ


  Ce qui signifie que la résistance fait 100 Ohm (W), a une puissance de 5W, et une
tolérance de 5%

~Explication du marquage en clair:


La valeur de la résistance peut être exprimée en Ohm, en Kilo Ohm (=1000 Ohm), ou en
Mega Ohm (=1000 Kilo Ohm).

Ainsi 10R est une resistance de 10 Ohm


0R47 ou R47 est une résistance de 0.47
Les lettres "W", "E", ou "R" servent a
Ohm
exprimer une valeur en Ohm.
1W5 ou 1.5W est une résistance de 1.5 Ohm
680E est une résistance de 680 Ohm
La lettre K sert a exprimer une valeur en 4K7 = 4.7 Kilo Ohm
Kilo Ohm (kW) 560K = 560 Kilo Ohm
La lettre M sert a exprimer une valeur en 3M6 = 3.6 Mega Ohm
Mega Ohm (MW) 12M = 12 Mega Ohm

La tolérance est donnée par une lettre généralement placée après la valeur de la
résistance. Dans notre exemple ci dessus, La lettre est J.
Elle peut également être écrite en clair (par exemple 5%).

Lettre
correspondant B C D F G H J K M
à la tolérance
Tolérance 0.1% 0.25% 0.5% 1% 2% 2.5% 5% 10% 20%

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_composant.htm[26/11/2010 03:43:51]
La resistance

Quant a la puissance, si elle n'est pas écrite en clair, la seule solution est de l'estimer très
approximativement en regardant la taille de la résistance.

Encore un autre code, surtout utilisé sur les résistances C.M.S. (voir les photos) et
sur les résistances variables:
~Il s'apparente beaucoup au code couleur cité ci dessus, mais a la place des couleurs, on a
mis les chiffres correspondants.
Ainsi une résistance de 24 Kilo Ohm sera codée: 243. Les deux premiers chiffres sont les
chiffres significatifs. Quant au troisième chiffre, il correspond au nombre de zéros qu'il
faut ajouter pour obtenir la valeur de la résistance.
Pour la tolérance, c'est la même chose que pour le code précédent.

~Exemples:
471H = 470 Ohm 2.5%
105J = 1 Mega Ohm 5%
222M = 2.2 Kilo Ohm 20%
473K = 47 Kilo Ohm, 10% * (la lettre K Correspond a la tolérance)

*(On pourrait confondre avec une résistance de 473 Kilo Ohm après le code n°2 énoncé,
mais en fait il n'en n'est rien, car une résistance a toujours 2 chiffres significatifs (sauf
pour le code couleur), ca ne peut donc pas être une résistance de 473 Kilo Ohm, car il y
aurait 3 chiffres significatifs.)

Le code couleur de la guerre: "corps bout point"


~Je le site bien que je n'aie jamais rencontre une telle résistance. Il peut être utile pour
ceux qui font de la réparation de postes T.S.F.

~Le corps de la résistance détermine le premier chiffre significatif.


~Le bout de la résistance détermine le second chiffre significatif
~Le point détermine le nombre de zéros (voir le code couleur ci dessus)
~La tolérance est de 20%

~Exemple: corps="rouge", bout="violet", point="marron" donne une résistance de "2" + "7" +


"Marron= 1 zéro".
  Soit 270 Ohm

Attention, ces informations sont a vérifier!

Relations:

La relation incontournable: La loi d'Ohm:

~Ur est la tension aux bornes de la résistance. Elle se mesure en Volts (V)
~R est la valeur de la résistance. Elle se mesure en Ohm (W)
~I est le courant traversant la résistance. Il se mesure en Ampères (A)

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_composant.htm[26/11/2010 03:43:51]
La resistance

On constate ainsi que pour une résistance R donnée, plus on augmente le courant dans la
résistance, plus la tension aux bornes de cette résistance va être importante.
Nous verrons un exemple d'application de cette loi d'Ohm dans la rubrique "Utilisation".

Calcul de la puissance dissipée par une résistance.


~Vous avez sûrement remarqué que les résistances avaient différentes tailles. Il n'y a pas
- comme on pourrait le penser - une relation entre la valeur et la taille de la résistance.
En fait la taille d'une résistance est en relation avec sa puissance. Plus une résistance est
puissante, plus elle acceptera une grande tension et un fort courant à ses bornes. On peut
donc écrire:

P est la puissance dissipée par la résistance (transformée en chaleur). Elle s'exprime en


Watts (W)
Les résistances les plus courantes ont une puissance maximale d'1/4 de Watts.
Notez que la résistance s'echauffe en résistant, plus la puissance P est importante, plus
elle va s'echauffer.

~En combinant les deux relations précédentes, on peut écrire:

  ou 
Donc si on met une tension de 12 volts aux bornes d'une résistance de 56 Ohm, Sa
puissance devra être de 12²/47=1.57W on prendra donc 2W.

Si vous mettez une résistance d'1/4 W par exemple, elle chauffera très vite, puis
elle grillera.

Les associations de resistances:


~Associations series

On peut mettre plusieurs


resistances en serie. L'avantage
est de pouvoir obtenir
exactement la valeur qu'on
souhaite.
On a alors R_equiv=R1+R2

Si on met plus de deux resistances, on a:

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_composant.htm[26/11/2010 03:43:51]
La resistance

~Associations paralleles:

On peut egalement associer


les resitances en paralléle.
L'avantage, est de pouvoir
obtenir une resistance plus
puissante.
Par exemple si on associe 2
resistances de 100W 0.25W,
on obtiendra une resistance
de 50W 0.5W

Si on met plus de deux resistances, on a:

Les series normalisée:


~Les valeurs des resistances sont normalisées. Les series portent les noms E3, E6, E12,
E24, E48, E96, et E192. Les valeurs des resistances sont calculées de telle sorte qu'il n'y
ait pas de recoupements entre les valeurs a cause des tolerances.

~La valeur d'une resistance en fonction de la serie considerée est donnée par la relation:

Par exemple la troisieme valeur de la serie E12 vaut R = 10^(2/12) = 1.467W = 1.5W

~Remarque: de la serie E3 à la serie E24, Seuls les deux premiers chiffres sont
significatifs (resistances a 4 bagues)
De la serie E48 à E192, les trois premiers chiffres sont significatifs (resistances à 5 ou 6
bagues)

~Voici les valeurs des series E12 et E24, les plus utilisées en electronique:

Serie
10   12   15   18   22   27   33   39   47   56   68   82  
E12
Serie
10 11 12 13 15 16 18 20 22 24 27 30 33 36 39 43 47 51 56 62 68 75 82 91
E24

Complement:
On a egalement cette formule:

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_composant.htm[26/11/2010 03:43:51]
La resistance

Voici la resistivité de quelques conducteurs:

Materiau Argent Cuivre Aluminium Carbone Constantan


p en W.m 1.4*10^-8 1.72*10^-8 2.7*10^-8 40*10^-8 50*10^-8

Fin:
Voila, vous en savez maintenant pas mal. Dans la rubrique suivante, vous trouverez un outil pour
connaitre les caracteristiques d'une resistance quelconque. Il est fait en JavaScript, votre
navigateur doit donc supporter le JavaScript.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_composant.htm[26/11/2010 03:43:51]
Toutes les caracteristiques d'une resistance

Outil pour determiner toutes les caracteristiques d'une resistance:


Vous pouvez rentrer la couleur des bagues: cliquez ici

Ou vous pouvez indiquer le code avec des chiffres: cliquez ici (par exmple 473J . Voir la rubrique precedente
pour plus d'informations).

Determination des caracteristiques d'une resistance à bagues.


Dessin de la resistance:

Entrez les differents parametres dans ce tableau:

Couleur de Couleur de Couleur de


Couleur de Couleur de Couleur de
la la la Couleur du coprs de la
la premiere la seconde la sixieme
troisieme quatrieme cinquieme résistance
bague bague bague
bague bague bague
noir
noir noir
noir noir
noir or
or aucune
aucune aucune
aucune autre
autre
marron marron marron argent

Appuyez maintenant sur ce bouton: (et n'oubliez pas de descendre avec l'ascenseur)

Valeur de la resistance

Valeur en
Ohms
Valeur en
kilo Ohms
Valeur en
Mega
Ohms
(Megohms)
Tolerance
Deviation
en
temperature
(en ppm/
°C)
Serie

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_valeur.htm[26/11/2010 03:43:55]
Toutes les caracteristiques d'une resistance

normalisée

              

Commentaire sur cette resistance:

Determination des caracteristiques d'une resistance dont la valeur est codee avec des chiffres:
Entrez le code inscrit sur la resistance. Il doit ressembler a ceci: 212J, ou 915K, ou 333, ou 271, ... Mais attention, ne
mettez pas des codes tels que 200E, en effet, la valeur est ecrite en clair, c'est 200 W il n'y a donc pas besoin d'outil
pour la determiner. (Pour plus d'informations, voyez la rubrique precedente).

Entrez le code inscrit sur la resistance dans ce cadre:

Validez ensuite en appuyant sur ce bouton: Valeur de la resistance

Le resultat va s'afficher dans les fenetres ci dessus.

Vous avez trouvé un bug?, vous avez une question, ..., alors n'hesitez pas a m'ecrire: xizard@enib.fr

Remarque: j'ai moi meme realisé ce programme, d'apres une idée de Generation Electronique.
Je tiens a remercier un professeur du lycée Boissy d'Anglas à Annonay en Ardèche, ainsi que Marc Bollard pour leur
excellent site sur le javascript que je vous invite a aller visiter: http://web.avo.fr/chenu et
http://home.nordnet.fr/~Embollard/

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_valeur.htm[26/11/2010 03:43:55]
Toutes les caracteristiques d'une resistance

© xizard 1999

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_valeur.htm[26/11/2010 03:43:55]
La resistance

Utilisation des resistances

Vous allez trouver ici quelques exemples d'utilisation des résistances:


~ Choisir la resistance pour alimenter une L.E.D.
~ Realiser un pont diviseur de tension
~ Realiser un pont diviseur de courant
~ Choisir la resistance de base d'un transistor.
~ Calculer un pont diviseur pour un transistor

Choix de la resistance pour alimenter une LED (diode lumineuse):

Voici le schema de depart. Le but est de calculer la valeur de la resistance:

On sait que la pile délivre 4.5Volts, et que la LED s'alimente avec 1.8V de tension à ses
bornes, avec un courant de 15mA la traversant.

On va donc ecrire une loi des mailles. Pour cela il faut reperer la tension aux bornes de
chaque composant avec une fleche et un nom:

Pour connaitre le sens des fleches, on regarde le sens du courant. Pour les generateurs, la
fleche verte doit etre dans le meme sens que le courant (intensité).
Pour tous les autres composants, la fleche doit etre opposée au sens de circulation du
courant.
Notez que le courant circule du "+" vers le "-".

On peut maintenant ecrire la loi des mailles qui dit que:


La somme des tensions flechées dans un sens = La somme des tensions flechées dans
l'autre sens.

Soit V = Ur + Ud
Or on sait (voir precedemment) que Ur = R x I, où I est l'intensité traversant la resistance
(cette intensité traverse egalement la diode et l'alimentation).

On a donc V = R x I + Ud, ce qui peut encore s'ecrire R = (V - Ud) / I.


Soit R = (4.5 - 1.8) / 0.015 = 180 Ohm.
Notez que le courant doit etre en amperes. Ici on a I = 15mA = 0.015A

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_utilisation.htm[26/11/2010 03:43:58]
La resistance

Pour etre complet, on peut egalement calculer la puissance dissipée par la resistance:
On a (voir precedemment) P = R x I², soit P = 180 x 0.015² = 0.0405W
On pourra donc prendre une resistance d'1/4W. (ce sont les plus courantes).

Realisation d'un pont diviseur de tension:

Si on veut obtenir une certaine tension a partir d'une tension plus elevée, on peut utiliser
le montage suivant:

On va avoir Ur2 = Vcc x R2 / (R1 + R2)


Vous pouvez cliquer ici pour voir comment on trouve le resultat ci dessus.

Réalisation d'un pont diviseur de courant:

On peut faire la meme chose que precedemment, mais pour les courants:

Vous noterez que l'espece de sens interdit est un generateur de courant, c'est a dire que
quel que soit ce qu'on branche dessus, il fournira un courant I

Dans ce cas, on aura I2 = I x R1 / (R1 + R2)

Regardez bien ce qui est ecrit: pour calculer I2, on doit mettre R1 au numerateur.

Calcul de la resistance de base d'un transistor:

On veut alimenter, à l'aide d'un transistor, un moteur qui consomme 0.8A (donc Ic = 0.8A)
sous 12V.
On cherche à calculer la valeur de R1 pour que le transistor laisse passer Ic = 0.8A

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_utilisation.htm[26/11/2010 03:43:58]
La resistance

Remarque: ici le transistor pourra etre consideré comme un interrupteur, avec Ic = b x Ib,
où b est le gain du transistor (on prendra b = 300):
Si Ib = 0, l'interrupteur est ouvert, et le moteur ne tourne pas (IC=0)
Si Ib >= Ic / b , le moteur est traversé par un courant de 0.8A, donc il tourne. (c'est
comme si le moteur etait relié au moins de la pile)

Calcul de la valeur de R1: même methode que pour l'alimentation d'une LED (voir plus haut).
On a: Vcc = Ur1 + Vbe    et   Ur1 = R1 x Ib   et    Ib = Ic / b
Donc Vcc = R1 x Ic / b + Vbe
Soit R1 = b (Vcc - Vbe) / Ic   (avec Vbe = 0.6 V pour un transistor NPN)

D'où R1 = 300 (12 - 0.6) / 0.8 = 4275 Ohm   (On prendra 3900 Ohm dans la serie E12)

A quoi ca sert. En effet, vous allez me dire que si on avait branché le moteur directement
sur l'alimentation, ca aurait marché aussi; et vous avez raison!
Mais ce montage peut servir à faire un variateur de vitesse pour le moteur: pour cela il
suffit de remplacer le fil qui relie R1 au plus de l'alimentation par un potentiometre de 100
kilo Ohm par exemple.

Calcul d'un pont diviseur de tension pour un transistor:

On veut cette fois ci que le moteur (toujours alimenté sous 12V) s'arrete de tourner si la
tension d'alimentation descend en dessous de 8V.
Le transistor va se bloquer (devenir un interrupteur ouvert) dés que Ur2 deviendra
inferieur a 0.6V

En applicant la formule du pont diviseur de tension vue precedemment (Ur2 =


Vcc*R2/(R1+R2)), on peut ecrire que:
0.6 = 8 * R2/(R1+R2).
En fixant la valeur de R1 à 1200 Ohm (arbitraire ou presque!), on trouve qu'il faut que R2 =
91 Ohm pour verifier la relation.

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_utilisation.htm[26/11/2010 03:43:58]
La resistance

Voila, c'est tout pour les resistances! Si vous avez des questions, n'hesitez pas à nous ecrire:
xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_utilisation.htm[26/11/2010 03:43:58]
Exercice sur le code des couleurs

Exercice sur le code couleur des resisances

Choisissez la serie que vous voulez (par exemple E12 = 12 valeurs differentes): E12
E12
E24

Dessin de la resistance:

Entrrez la valeur de la resisance (en Ohm, en kilo Ohm (mettre un k, par exemple 470k), ou en Mega Ohm (mettre un
M, par exemple 3.6M))

  A remplir Correction
Valeur en Ohm

Tolerance en %

Verification Exercice suivant

© xizard 1999

http://xizard.chez.com/Cours/Resistance_exercice.htm[26/11/2010 03:44:01]
Les diodes

Les diodes

 A quoi sert une diode?

Une diode laisse passer le courant dans un seul sens.

Analogie avec les clapets

De la meme manière que pour les résistances, nous allons étudier les diodes.

En reprenant les memes comparaisons entre courant électrique et courant hydraulique, tension
et pression, nous comparerons la diode à un clapet anti-retour. On a donc le schéma suivant:

On remarque donc que le courant ne peut traverser la diode que dans un sens: De l'anode vers la
cathode

Dans l'autre sens la diode se bloque: le courant ne pouvant pas passer, la diode est alors
équivalente à un fil coupé.

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_presentation.htm[26/11/2010 03:44:04]
Les diodes

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_presentation.htm[26/11/2010 03:44:04]
La diode -- page 1/2

Description de la diode.
page 1/2
Photos:

Diodes de signal.

(Nous verrons plus tard à quoi elles servent)

Diodes de redressement

Une diode C.M.S. (Composant miniature de surface)

Ces diodes sont directement soudées du coté des pistes

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 1/2

Diodes de puissance: elle supportent un fort courant et une forte tension

C'est une vieille diode de redressement.

(on n'en trouve plus beaucoup qui ont cette forme)

Diode haute frequence (on la trouve par exemple dans les decodeurs U.H.F. des televisions)

Les composants derivés des diodes: (dans l'ordre)

~ un pont de diodes (voir la rubrique exemples d'utilisation)

~ Une L.E.D. (diode qui eclaire)


remarque: cette LED n'eclaire pas blanc mais rouge. Les diodes blanches ne sont pour le moment pas en vente.

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 1/2

~ Une diode infrarouge receptrice. C'est le genre de composant qu'il y a dans les televisions et qui capte les signaux emis par la telecommande.

Symboles

La diode a un sens. Pour repérer ce sens, chaque patte a un nom.


Sur les symboles ci dessous, la base du triangle represente l'anode, et le trait represente la cathode (valable pour toutes les diodes)
Sur les diodes elles memes, le sens est generalement reperé par une bague noire (voir plus bas pour le code de marquage)

C'est le symbole de la diode classique

Ce sont les symboles de la diode zener:


~ le premier est le symbole actuellement en vigueur
~ le second est l'ancien symbole
~ le dernier n'est pas normalisé, mais il est tout de meme employé

Cette diode est également appelée diode à effet de claquage

Stabistor (sorte de diode zener faible tension)

Diode zener programmable

Double diode zener (deux diodes zener mises tête beche)

Diode Schottky

Diode varicap ou diode à variation de capacité

Diode electro luminescente ou L.E.D.

Pour une diode infrarouge receptrice, les fleches sont dans l'autre sens

Diode tunnel

Nous verrons plus bas a quoi correspondent tous ces noms

Fonctionnement d'une diode classique:

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 1/2

Par analogie avec le clapet, on peut differencier deux etats pour la diode: passante et bloquée:

Etat passant: Ve > Vs

La diode est passante lorsque Ve > Vs.

On a alors Id > 0
et Vd > 0 (en fait Vd reste à 0.7V environ)

Le courant circule de l'anode de la diode (reperée "A") vers le cathode de la diode (reperée "C")
C'est le cas où le clapet est ouvert

 
Etat passant: Ve > Vs

La diode est bloquée lorsque Ve < Vs

On a alors Id = 0
et Vd <= 0

la tension aux bornes de la diode est negative


C'est le cas où le clapet est fermé

Vous venez de voir le fonctionnement d'une diode idéale, voyons maintenant le fonctionnement d'une diode dans la réalité:
Il y a une tension de seuil qui apparait: 0.7V environ pour une diode au silicium (0.4V pour une diode au germanium). Cette tension de seuil correspond a la pression minimale
qu'il faut exercer pour pousser la bille du clapet.

Voici la courbe réelle qui peut toujours se décomposer en deux parties:

La zone où la diode est bloquée, c'est a dire que Vd < 0.7V


Dans cette zone, on peut considerer que le courant Id est nul, mais il ne l'est pas totalement.

La zone où la diode est passante, c'est à dire que Vd > 0.7V


Dans cette zone, Vd reste proche de la tension de seuil (0.7V), mais augmente legèrement avec le courant.

Fonctionnement d'une diode schottky

Une diode schottky fonctionne exactement de la meme maniere qu'une diode normale. Les differences se situent:
~ Au niveau de la tension de seuil, qui n'est plus de 0.7V, mais de 0.3V, à 0.4V
~ Au niveau de la rapidité, les diodes schottky sont beaucoup plus rapides (nous en reparlerons plus tard)

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 1/2

Fonctionnement d'une LED

Cette diode fonctionne de la meme maniere qu'une diode classique. Les differences sont:
~ Qu'elle eclaire!
(remarque: les couleurs des leds sont les suivantes: rouge, vert, jaune, orange, et plus recemment bleu. Les diodes blanches existent depuis peu: elles sont obtenues soit par
l'allumage de 3 leds, une rouge, une verte, une bleue; soit par "transformation" du bleu en blanc)
~ la tension de seuil se situe entre 1.8V pour une led rouge, 2.1V pour une led verte, à 4.5V pour une led bleue

Fonctionnement d'une diode zener

       

On constate que:
~ Lorsque Vd > 0, la diode zener se comporte comme une diode normale
~ Par contre, si Vd < 0, la diode zener va redevenir passante à partir d'une certaine tension à ses
bornes. Cette tension s'appelle la tension zener; elle est generalement écrite sur le boitier de la
diode.

Par analogie avec la mécanique, la diode zener serait équivalente à ceci:

L'eau peut passer dans les deux sens, mais il faudra qu'elle exerce une pression plus forte dans un sens que
dans l'autre pour pouvoir passer.

La diode zener a donc deux tensions de seuil différentes suivant sa polarisation: si elle est traversée par un courant allant de l'anode vers la cathode,
alors on a Vd=0.7V.   Si elle est traversée par un courant allant de la cathode vers l'anode, alors on a Vdz à ses bornes (Vdz est une tension indiquée sur

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 1/2

le boitier de la diode) Vdz a generalement une valeur comprise entre 2.4V et 150V.
En fait, pour faire des diodes zener, on utilise la tension de claquage: toutes les diodes claquent si on leur applique une tension Vd trop negative.
Pour les diodes zener, la tension de claquage est maitrisée par les constructeurs, qui sont capables d'obtenir des tensions de claquage très précises.
Notez que pour les diodes zener, le claquage n'est pas destructeur (la diode n'est pas fichue)
Notez egalement que c'est de là que vient l'autre nom de la diode zener: diode à effet de claquage.

Fonctionnement d'un stabistor

Il est impossible de fabriquer des diodes zener avec une tension de seuil inferieure à 2.4V. Lorsqu'on a besoin de tensions de seuil comprises entre 0.56V et 3V, on utilise des
stabistors.

La grande difference entre les stabistors et les diodes zener est qu'une diode zener se branche en inverse (voir apres), alors qu'un stabistor se branche dans le meme sens qu'une
diode normale (voir la partie exercices).

Fonctionnement d'une diode zener programmable

La diode zener programmable n'a de diode que le nom. En effet, c'est en fait un veritable circuit integré qui contient un transistor, un ampli-op, ...

Voici le schéma de principe de cette diode:

(voir la partie exercice pour le schéma de branchement)

Le grand avantage des diodes zener programmables est d'une part la possibilité d'obtenir une tension ajustable, et d'autre part une stabilité bien meilleur que les diodes zener
classiques.

Merci à Roger Blondiau pour ses informations concernant les stabistors et les diodes zener programmables.

Fonctionnement d'une diode tunnel

Je ne connais pas bien ce type de diode. Mais j'ai pu obtenir quelques informations sur le forum d'Electronique Pratique: http://www.eprat.com
http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 1/2
Ca ne se fait plus, ca avait un boitier doré, et c'etait par exemple utilisé dans les anciens ordinateurs. En effet, elles etaient extrémement rapides.

Comme on le voit sur la caracteristique ci dessus, la diode se comporte comme une resistance négative dans une certaine zone. Ca permettait par exemple de faire des
oscillateurs.
Merci en tout cas à Patrick, et a lvaure@club-internet.fr pour leurs informations.

Fonctionnement d'une diode varicap

La diode varicap peut etre utilisée dans les oscillateurs à modulation de fréquence. En effet, sa caractéristique principale est de se comporter comme un condensateur dont la
capacité varie avec la tension de polarisation de la diode.
La diode doit etre polarisée en inverse et c'est la valeur de la tension Cathode-Anode (positive) qui fixe la valeur de la capacité (très faible: qq pico Farads à qq dizaine de pF)
entre les bornes de la diode.
Cela s'explique de la manière suivante: en polarisant la diode en inverse,on augmente la barrière de potentiels ce qui se traduit par une diminution du nombre de porteurs de
chaque coté de la jonction. Or ces porteurs, de chaque coté de la jonction, se comportent comme les armatures d'un condensateur, ce qui explique l'existence de la capacité. La
valeur d'un condensateur est donnée par la formule: C=Eo.S/E avec C en F, S surface d'une armature, E l'épaisseur du diéléctrique et Eo constante égale à 4Pi10^-7. On remarque
donc que la valeur de la capacité est fonction de la géométrie des armatures et on a vu que la taille des armatures était fonction du nombre de porteurs; par conséquent la capacité
entre anode et cathode varie en fonction de la polarisation de la diode.

Cas général: fonctionnement d'une diode                                                    

       Dans ce paragraphe, nous allons voir comment fonctionnent les diodes au silicium.

Le silicium a une structure très stable, c'est un cristal dont la géométrie est la suivante:
                                                                                                               

Le silicium non dopé et non excité est organisé ainsi car l'atome de silicium a quatre électrons périphériques (il est donc lié à quatre atomes voisins).

La température est à l'origine de l'agitation thermique que l'on appelle excitation. Plus le silicium est excité, plus il a de liaisons qui se brisent; il y a
apparition de paires électron-trou: un électron quitte son noyau pour un autre noyau (attention, ces paires électron-trou sont proportionnelles à la
http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 1/2

température mais elles sont minoritaires par rapport aux atomes de silicium "normalement" liés). Il y a alors dans le cristal de silicium des porteurs
capables de véhiculer le courant.

Le dopage consiste à introduire dans le silicium des impuretés qui ont un nombre d'électrons périphériques différent de quatre. Par exemple, le
phosphore a cinq électrons périphériques et l'indium en a trois. Les éléments rajoutés sont minoritaires par rapport aux atomes de silicium
"normalement" liés.

Dopage de type N: on introduit un élement avec un électron périférique en plus dans le cristal de silicium(ex: phosphore).

Dopage de type P: on introduit un élement avec un électron périférique en moins dans le cristal de silicium(ex: indium).

On a donc le schéma suivant:

On remarque que les électrons de la partie dopée N ont tendance à migrer vers la partie dopée P, en effet cela est du à la structure
géométrique du silicium (chaque atome de silicium est normalement lié à quatre autres atomes).Les "trous"(partie P)  attirent les électrons
eux-mêmes repoussés par la partie N.Mais cette migration des électrons est limitée par la différence de potentiel (DDP) de contact qui
apparait avec le déplacement des électrons. On rappelle que le sens de déplacement du courant est l'opposé de celui des électrons, c'est la
raison pour laquelle le courant de diffusion va de P vers N. On note aussi la présence d'un courant de conduction, qui est le résultat de
l'agitation thermique. Mais il est négligeable devant le courant de diffusion; il correspond au courant de fuite de la diode et on déduit de ce
qui a été vu précédemment qu'il dépend de la température.

Conclusion: On peut donc faire circuler un courant à travers la diode de l'anode vers la cathode, il faut pour cela appliquer une DDP
supérieure à la barrière de potentiel (0.6V) entre anode et cathode. La barrière de potentiel est matérialisée sur le schéma par les traits
magentas (zone de dépression). Donc en polarisant la diode en inverse, on augmente la taille de la zone de dépression (ou barrière de
potentiel), proportionnellement à la tension appliquée. Au delà d'une certaine tension inverse, la diode claque.

On a donc la formule:  I = Is(e^(qV/kT) - 1) avec q charge de l'électron, k constante de boltzmann, T température absolue, V tension en
volts, Is constante et I courant traversant la diode.

Dans la page suivante, nous ellons voir si vous avez bien compris ... et nous allons parler des composants (code couleur, marquage, ...)

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 1/2

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant1.htm[26/11/2010 03:44:10]
La diode -- page 2/2

Description de la diode.
page 2/2
Nous allons maintenant voir si vous avez bien tout compris!

Il suffit que vous remplissiez ce formulaire. Pour la correction, voyez plus bas.

Schema n°1

La resistance sert a limiter le courant circulant dans la diode.

Pour raisonner, il faut considerer que la resistance veut toujours "ramener" la cathode de la diode a la masse.

Remarque, sans cette resistance, en theorie le courant pourrait etre infini. En pratique, la diode ou l'alim partiraient
en fumée!

correction:
La diode D est:
passante
bloquée

Schema n°2

On suppose que la resistance a ete bien calculée.

~ Une led rouge a une tension de seuil de 1.8V


~ Une led verte a une tension de seuil de 2.1V
~ Une led bleue a une tension de seuil de 4.5V

La LED D1 est: La LED D2 est: La LED D3 est:


allumée allumée allumée
eteinte eteinte eteinte
correction:
http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant2.htm[26/11/2010 03:44:14]
La diode -- page 2/2

Schema n°3

On suppose que R est bien calculée, et que l'intensité de sortie est nulle.

La tension de seuil de la diode dans le sens normal est de 0.6V

Sachant que Ve= -9 V


La diode DZ est: Quelle est la valeur de Vs en volts?
passante dans le sens normal
passante dans le sens zener correction:
bloquée

Correction des exercices remise a zero

Quels sont les parametres des diodes?

Vd=Vf: tension aux bornes de la diode dans le sens passant.


Cette tension est de l'ordre de 0.4V pour une diode au germanium (utilisé dans le temps), de l'ordre de 0.3V, 0.4V pour une diode schottky, et de l'ordre de 0.6V, 0.7V pour une
diode au silicium

If (I forward): intensité maximale dans le sens passant (en A): C'est le courant maximum qu'on peut faire passer dans la diode dans le sens passant (apres elle grille)

Vr (V reverse): c'est la tension maximale aux bornes de la diode dans le sens bloqué. Au dela de cette tension, la diode claque. Pour les diodes normales, ce claquage est
destructeur, c'est a dire que la diode est fichue. Pour une diode zener ce claquage est non destructeur (c'est fait pour!)

Ir: courant de fuite: lorque la diode est bloquée, il y a tout de meme un courant tres tres faible qui circule de la cathode vers l'anode. Sa valeur max est de l'ordre de quelques
dizaines de µA pour une diode normale, et peut monter a quelques mA pour des diodes haute tension et fort courant. Notez que les diodes au germanium (plus utilisé) ont un
courant de fuite plus important que les diodes au silicium.

Pd: puissance dissipée (en Watts): c'est surtout important pour les diodes zener: à la maniere des resistances, il existe plusieurs puissances pour les diodes zener (0.5W, 1.3W,
3W, ...)
Pour calculer cette puissance, il suffit d'appliquer la formule Pd = Vz * I, avec Vz la tension zener en volts, et I l'intensité circulant dans la diode.

Tit: temps de recouvrement (en nano secondes. 1 nS=0.000001 S): je ne sais pas a quoi ca correspond exactement, mais ca donne l'ordre d'idée du temps que va mettre la diode
pour passer de l'etat bloqué à l'etat passant, et vice versa. C'est de l'ordre de quelques nano secondes.

Les codes de marquage sur les diodes:


Il existe deux codes de marquage normalisés: le code J.E.D.E.C. et le code Pro-electron. Ils sont a peu pres respectés, meme si certains fabricants adoptent leur propre code.

Le code JEDEC est un code couleur qui ressemble a celui des resistances. La diode possede de 2 à 4 bagues. le nom de la diode se determine de la facon suivante:
~ Le prefixe est generalement 1N
~ Le suffixe se determine avec la couleur des bagues:

~ Il existe des diodes a 2, 3 ou 4 bagues. Toutes les bagues sont significatives. Par exemple une diode qui a les bagues suivantes: bleu, rouge, a la

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant2.htm[26/11/2010 03:44:14]
La diode -- page 2/2

reference 1N62.
Dans l'exemple ci contre, la diode a 4 bagues qui sont jaune, marron, jaune, gris. La diode est donc une 1N4148

~ Si la premiere bague de la diode est noire, alors il ne faut pas en tenir compte, elle sert juste a reperer la cathode de la diode.

~ On lit la reference de la diode de la cathode vers l'anode.


Pour reperer la cathode: soit la premiere bague est plus grosse, soit toutes les bagues sont regroupées de son coté.

~ Alors vous me direz a quoi ca sert d'avoir la reference? Eh bien apres vous pouvez faire une recherche chez les constructeurs (voir la rubrique datasheets), pour avoir les
caracteristiques de la diode.

Assez souvent, la reference est directement ecrite sur la diode.


Par exemple, il y a ecrit 1N4148 sur la diode. Cette diode est une diode de signal, c'est a dire qu'elle sert a transmettre des informations, elle est relativement rapide, mais elle ne
peut pas etre utilisée pour redresser une tension (voir la rubrique exercice pour le redresseur de tension), car elle ne laisse pas passer assez de courant (200 mA)
Pour redresser une tension, on utilise par exemple des 1N4001, ce sont des diodes qui laissent passer 1A au maximun.

Le code Pro-electron est cette fois ci representé par des lettres et des chiffres inscrits sur la diode:

Premiere
A: germanium B: silicium C: arséniure de gallium R: matériaux composés
lettre
Z: diode de
B: diode a H: diode pour X: diode
reference ou de
Deuxieme variation de mesure de Q: diode multiplicatrice Y: diode de
A: diode de signal E: diode tunnel regulation de
lettre capacité (diode champs electroluminescente (varactor ou diode redressement
tension (diode
varicap) magnetiques de recouvrement)
zener)
Troisieme
T: ? (diode zener) V: ? (diode zener) W: diode d'écrêtage X: ? (diode zener)
lettre

Voila, la troisieme lettre y est rarement, et elle ne sert pas a grand chose.

Voici quelques exemples de diodes courantes:


~ BY255 :  diode de redressement 3A
~ BZX79C 5V1 :  diode zener 0.5W, 5.1V (notez que la tension est ecrite en clair)
~ BZT03C 36V:  diode zener 3W, 36V

Complements divers

Il faut savoir que tout n'est pas aussi simple que ce j'ai dit precedemment. En effet, le courant circulant dans la diode est régi par cette formule qui est valable tout le temps:
I = Is(exp(V/Vt)-1). Avec Vt=k.T/q
Avec
I: courant circulant dans la diode en A
Is: courant de fuite en A
V: tension aux bornes de la diode en V
k: constante de Boltzmann
T: temperature en Kelvin
q: charge de l'electron

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant2.htm[26/11/2010 03:44:14]
La diode -- page 2/2
Vt=0.025V a 300°Kelvin
Voila, cette formule ne sert pas a grand chose, mais on ne sait jamais!

Remarquez tout de meme dans cette formule que la temperature intervient. Cette proprieté des diodes est utilisée pour faire des sondes de temperature. (il se vend des diodes
"sonde de temperature")

Autre remarque en haute frequence, la diode devient capacitive, c'est à dire qu'elle se comporte comme si on mettait un condensateur à ses bornes. C'est cette propriété qui est
utilisée pour les diodes varicap (voir avant).

Notez que les photos des boitiers (voir au debut) ne peuvent pas renseigner sur le type de diode. On ne peut par exemple pas dire en regardant le boitier que telle ou telle diode
est une diode zener. Il faut pour cela regarder la reference inscrite sur la diode.

Avertissement:

Toutes ces informations sont données a titre indicatif, et nous ne pourrons en aucun cas etre tenus pour responsables en cas d'erreur

Dans la rubrique suivante, vous trouverez un outil pour determiner quel est le nom et le type d'une diode en rentrant le code couleur ou la reference. Ce
petit outil comporte une trentaine de diodes en memoire (les plus courantes), n'esperez donc pas trouver la diode à vide de 1930!
Attention, votre navigateur doit supporter le JavaScript, sinon ca ne marchera pas.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_composant2.htm[26/11/2010 03:44:14]
Caracteristiques de vos diodes

Outil pour determiner les caracteristiques d'une diode:


Vous pouvez rentrer la couleur des bagues de la diode: cliquez ici
Vous pouvez rentrer la reference de la diode: cliquez ici

Dessin de la diode:

Entrez les differentes bagues de la diode:

noir
noir     noir
noir     noir
noir     noir
noir
marron marron marron marron

Appuyez ici pour avoir les caracteristiques de la diode ci dessus

(N'oubliez pas de descendre pour voir le resultat)

Enrez ici la reference ecrite sur la diode:  (par exemple 1N4148, ou BY255)

Réference entiere uniquement? Oui      Non


Ne mettez pas d'espace, ni de jockers (*). Voux pouvez mettre un nom partiel, mais il faut qu'il y ait le suffixe
(BY2 par exemple).

Appuyez ici pour obtenir ses caracteristiques

Nom du modèle trouvé:

Nom du modèle le plus proche:

Tension maximale dans le sens passant:


Intensité max dans le sens passant:
Tension maximale dans le sens bloqué:
Courant de fuite dans le sens bloqué:
Puissance dissipée:
Type de diode:
Materiau utilisé:
type de Boitier:
Rapidité (temps de recouvrement):
Remarques:

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_valeur.htm[26/11/2010 03:44:18]
Caracteristiques de vos diodes

Vous avez trouvé un bug?, vous avez une question?, vous ne trouvez pas une diode?..., alors n'hesitez pas a m'ecrire:
xizard@enib.fr

Remarque: j'ai moi meme realisé ce programme.

Ce programme peut comporter des erreurs, les caracteristiques sont données à titre indicatif, et sont à verifier. Je ne
pourrai en aucun cas etre tenu pour responsable en cas d'erreur ou autre.

Je tiens a remercier un professeur du lycée Boissy d'Anglas à Annonay en Ardèche, ainsi que Marc Bollard pour leur
excellent site sur le javascript, que je vous invite a aller visiter: http://web.avo.fr/chenu et
http://home.nordnet.fr/~Embollard/

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_valeur.htm[26/11/2010 03:44:18]
Quelques exemples d'utilisation des diodes

Utilisation des diodes


Vous trouverez ici 4 exemples d'application des diodes:

Réalisation d'un detrompeur


Réalisation d'une stabilisation en tension
Commutation automatique sur batterie en cas de coupure de courant
Le pont de diode

Realistation d'un détrompeur

Premier exemple d'utilisation: faire un detrompeur. Pour eviter de griller un appareil quand on met les piles a
l'envers par exemple, les constructeurs mettent souvent une diode en serie avec ces dernieres. Ainsi l'appareil ne
pourra jamais etre alimenté a l'envers (la diode se bloquera)

Ici le but est de ne pas griller le ventilateur si on branche l'alim


à l'envers.

(En effet, dans les ventilateurs de P.C. par exemple, il y a des


moteurs sans balais. Il y a donc un circuit electronique pour
recreer ce que font les balais. Le probleme c'est qu'ils n'aiment
pas etre alimenté à l'envers ...)

Que se passe t'il?


(Notez que le ventilateur a toujours tendance a rapprocher la cathode de la diode de la masse (moins). Le
ventilateur peut etre assimilé a une resistance)
Si on met le plus de l'alim sur l'anode de la diode:
La tension sur l'anode de la diode a tendance a etre superieure à celle de la cathode. La diode est donc
passante. Donc le ventilateur tourne dans le bon sens.
Si on met le moins de l'alim sur l'anode de la diode (c'est a dire qu'on se trompe en branchant l'alim)
La tension sur l'alim vaudra donc -Valim (-12V par exemple). La tension sur la cathode de la diode sera
proche de 0V. Donc Vd est negatif, et la diode est bloquée.
Le ventilateur n'est donc pas alimenté dans le mauvais sens, il ne tourne pas.
Voila, on vient de realiser ce qu'on pourrait appeler un detrompeur.

Remarque: si vous avez du mal a raisonner comme ca - et c'est normal au debut - supposez par exemple que la
diode est bloquée, et regardez si c'est coherent:
Dans notre exmple, si on suppose que la diode est bloquée, ca veut dire que le ventilo ne tourne pas. Donc la
tension a ses bornes est nulle, donc la tension sur la cathode de la diode est nulle.
La tension sur l'anode de la diode Vaut la tension d'alim (12V par exemple).
Donc la tension sur l'anode de la diode est superieure a la tension sur la cathode. Donc la diode est passante.

Pour la diode, on pourra prendre une 1N4001 à 1N4007

Obtention d'une tension fixe avec une diode zener

Ce montage va permettre d'obtenir une tension de 5V à partir d'une alim de 12V

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:21]
Quelques exemples d'utilisation des diodes

~ Il faut qu'on connaisse la consommation mini et


maxi du montage qui se branchera sur le 5V.
Dans notre exemple, on prendra Imin=1.5mA, et
Imax=10mA

~ On va alors pouvoir determiner la puissance de la


diode zener, la valeur et la puissance de la resistance.

Calcul de la valeur de R:
Le but est que la diode zener ne soit jamais bloquée (en effet, si le montage consomme trop de courant, la
chute de tension dans la resistance va etre trop importante ( >7V), donc la diode zener va se bloquer)
On a R = (Ve - Vz)/(1.5 * Imax)     (le "1.5" est ce qu'on appelle un coefficient de securité, c'est pour etre
sur que la diode sera toujours passante et qu'on ne sera pas dans un cas limite)
Donc R = 466.7 Ohm. On prendra donc une resistance de 470 Ohm (valeur normalisée)
Le courant maximum disponible sera donc: Imax = (Ve - Vz)/R = 14.9mA
Le courant sortant de la resistance est toujours le meme: c'est 14.9mA. Mais alors que fait ce systeme?
Lorsque le montage consomme peu, le courant part principalement dans la diode zener.
Par contre, quand le montage consomme beaucoup, peu de courant part dans la diode zener.

Ces remarques vont nous servir a determiner la puissance de la resistance et de la diode zener
Calcul de la puissance de la resistance (Pr):
Comme on l'a vu ci dessus, le courant circulant dans le resistance est constant et vaut 14.9mA.
On a donc Pr = R * I² (voir cours sur les resistances). Soit Pr = 0.104W. on prendra donc une resitance de
470 Ohm, 1/8 Watts ou 1/4 W (plus courant).
Calcul de la puissance de la diode zener (Pz):
On a vu precedemment que le courant circulant dans la diode zener etait maximum quand le montage
consommait peu.
En appliquant une loi des noeuds (Cliquez dessus pour un complement), on a donc Iz + I = Ir soit Iz = I -
Ir
Donc Pz = Vz * Iz = Vz (I - Ir) = 0.067W
On prendra donc une diode de 0.5W (il n'y a pas moins puissant)
Et si on veut une tension inférieure à 2.4V?
C'est exactement la meme chose, mais il faut utiliser un stabistor.
exo_diode_regulateur2.gif (3192 octets)

Les calculs seront exactement identiques, la seule difference est le sens de branchement de la diode
Quelques exemples de references: BA220, BA315, BZV86-1V4, BAS17, ...
Il est également possible d'utiliser des diodes zener programmables:
Voici un schéma de branchement:

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:21]
Quelques exemples d'utilisation des diodes

Le calcul de R se fait exactement de la meme maniere que pour les diodes zener normales.
Le calcul de la tension de sortie s'obtient de cette maniere:
Vs = Vref * (R1 + R2) / R2
Où Vref est la tension de seuil indiquée par le fabricant.
Pour une bonne stabilité, on prend choisit le courant circulant dans R1 et R2 = 1mA
(On doit donc avoir Vs / (R1 + R2) = 0.001A)
Pour terminer, un exemple de reference de diode zener programmable: TL431

Double alimentation

Ce montage permet d'alimenter une lampe 12V (ca pourrait etre autre chose) avec une alimentation secteur.
Lorqu'il y a une coupure de courant, les piles prennent la reléve.

~ Lorsque l'alimentation secteur est presente, c'est la


diode D1 qui est passante.

~ Lorsqu'il y a une coupure de courant, D2 est passante


et ce sont les piles que alimentent la lampe.

En considerant que les diodes ont une tension de seuil de 0.6V:


Si l'alimentation secteur est presente, on a Ve = 13V, donc la diode D1 est passante, et la lampe est
alimentée en 12.4V (= 13V - 0.6V)
On verifie au passage que D2 est bien bloquée, en effet, la tension sur sa cathode est de 12.4V, alors que
la tension sur son anode n'est que de 12V.
Si il y a une coupure de courant, on a Ve = 0.
D2 devient donc passante, et la lampe est alimentée sous une tension de 11.4V (= 12V - 0.6V)
D1 est bien bloquée, puisque la tension sur sa cathode est de 11.4V, alors que la tension sur son anode est

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:21]
Quelques exemples d'utilisation des diodes

de 0V (le secteur est coupé)

Pour les diodes, on pourra choisir des diodes du type 1N4001 à 1N4007 si la lampe ne consomme pas plus d'un
Ampere. Et des 1N5402, 1N5404, BY255, ... si la lampe consomme moins de 3A
Pour l'alimentation secteur, on pourra par exemple prendre le montage ci dessous

Le pont de diodes

Ce tres celebre montage est un pont de diode. Il permet d'obtenir à partir de la tension du secteur qui est
sinusoïdale alternative (voir la courbe 1), une tension continue de quelques volts à quelques dizaines de volts.

~ Ce montage est constitué d'un


transformateur, suivi du fameux pont de
diode.

~ La tension à l'entrée et la sortie du


transfo ont exactement la meme allure,
seul leur valeur efficace (Veff) change
(220V a l'entrée, et par exemple 12V à
la sortie)

~ Le pont de diode permet de rendre Vs


entierement positive.
 

~ La tension a l'entrée du pont de diodes (Ve) est représentée


par la premiere courbe. La tension a la sortie du pont de diodes
(Vs) est representée par la seconde courbe.

~ Lorsque l'alternance de Ve est positive (noté + sur les


courbes), les diodes D1 et D3 sont passantes, et l'alternance de
sortie est la meme que l'alternance d'entrée.

~ Lorsque l'alternance de Ve et negative (noté - sur les


courbes), les diodes D2 et D4 sont passantes, et l'alternance de
sortie est l'opposée de l'alternance d'entrée.

~ Voila, on obtient donc en sortie une tension qui est certe


positive, mais qui n'est pas tout a fait continue (elle n'est
vraiment pas stable). Pour la rendre plus stable, on fait le
montage suivant.

C'est le meme montage que precedemment, avec en plus un condensateur mis en parallele sur la sortie.
~ On obtient alors un signal de sortie
Vs' (voir courbe 3) qui est quasiment
stable. Les legeres variations sont dues
à la charge et à la decharge du
condensateur.

~ Notez que le courant Is n'est pas nul

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:21]
Quelques exemples d'utilisation des diodes

(on alimente un montage). Si ce courant


etait nul, la courbe serair parfaitement
horizontale.

Supposons qu'on veuille faire une alimentation de 20V, 1A

Détermination du transformateur:
~ Contrairement a ce qu'on pourrait penser, il ne faudra pas un transfo 20V. En effet, lorqu'on donne la
valeur d'une tension alternative, on donne la valeur efficace (220V, c'est une valeur efficace).
Or un pont de diode permet de recuperer la valeur maximale, et non pas la valeur efficace.
~ Notez la relation Vmax = Veff * 1.414
Il faut egalement penser à la chute de tension dans les diodes. Comme il y a toujours 2 diodes passantes, la
chute de tension sera de 2*0.6V = 1.2V
~ En prenant un transfo de 15V, on obtiendra donc une tension de sortie de Vmax - 1.2 = Veff * 1.414 -
1.2
Soit pour notre montage: 15 * 1.414 - 1.2 = 20V
~ Il faut egalement connaitre la puissance du transfo. Cette puissance est exprimée en Volts * Amperes
(c'est equivalent aux Watts).
~ On a P = Vs * Is = 20 * 1 = 20V.A
~ Pensez a bien prendre la tension de sortie du montage et non pas la tension du transfo pour calculer cette
puissance.
~ Notez que la puissance trouvée est la puissance minimale du transfo, il est conseillé de prendre 1.5 fois
plus, sinon il risque de beaucoup chauffer.

Détermination du condensateur:
Sachant que I=Q/t, et que Q=C.U (vrai uniquement si I = constante)
On a C = I * t / U.
U est difference de tension entre la valeur max et la valeur min de Vs'
t vaut 0.01 S pour une frequence de 50Hz
I est le courant maximum de sortie en A
C est la valeur du condensateur en Farads (1000µF = 0.001F)
Donc pour notre alimentation, si on veut une chute de tension maximale de 1V, pour I = 1A, il faudra
prendre C=1*0.01/1 = 0.01F = 10000µF
Notez que cette valeur est assez élevée. Si je pouvais donner une valeur moyenne, je dirai qu'on met
1000µF.

DANGER: Il faut faire attention a la tension du condensateur. Il faut choisir un condensateur qui a au
moins la valeur max de Vs', plus un coefficient de sécurité. Dans le cas contraire le condensateur explose (croyez
en mon experience)
Pour notre alimentation, on prendra un condensateur de 25V minimum.

Voila, le cours sur les diodes est terminé, si vous avez des remarques, n'hesitez pas a nous les envoyer.
Attention, nous ne pouvons en aucun cas etre tenus pour responsables en cas d'accident, ou d'erreur sur ce site. Vous
faites les montages a vos risques et perils.

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:21]
Quelques exemples d'utilisation des diodes

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Diode_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:21]
Presentation des condensateurs

Présentation

Comme la résistance, le condensateur est un composant passif.

A quoi sert un condensateur?

Le condensateur se caractérise essentiellement par sa capacité dont l'unité est le Farad. Il a pour effet de s'opposer aux
variations de tension à ses bornes.

Que représentent l’intensité, la tension et la capacité ?


Reprenons la comparaison entre tension et pression, débit d'eau et courant électrique . On peut alors
matérialiser le condensateur comme un ballon :
De la même manière que l'eau remplit le ballon, le courant électrique charge le condensateur.

                                                  

Le ballon se vide jusqu'à ce que la pression de l'eau qu'il contient soit nulle. De la même manière, le
condensateur se décharge dans la résistance jusqu'à ce que la tension à ses bornes soit nulle.

                                                             

On obtient une relation de proportionnalité entre la tension aux bornes du condensateur et la quantité
d'électrons qu'il contient : Q= C.U
Avec Q charge du condensateur (quantité d'électrons qu'il contient), C capacité du condensateur en Farad
(F) et U la tension à ses bornes.

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_presentation.htm[26/11/2010 03:44:24]
Presentation des condensateurs

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_presentation.htm[26/11/2010 03:44:24]
Les condensateurs -- page 1/3

Description de la diode.
page 1/3
Photos:

Comme d'habitude nous commençons par voir a quoi ressemble un condensateur:

Ce sont des condensateurs chimiques


polarisés.

Plus ils sont gros, plus leur capacité


(voir plus bas) et/ou leur tension est
élevée ... et plus ils coûtent cher!

Ces condensateurs ont une valeur


généralement comprise entre 0.1 micro
Farad, et 100000 micro Farads

Vous remarquerez qu'il y a des


condensateurs axiaux (une patte de
chaque coté), et des condensateurs
radiaux (les deux pattes du même coté).
les condensateurs radiaux sont
maintenant les plus courants.

Remarque: polarisé signifie qu'il y a un


sens pour brancher les condensateurs,
et que si vous les branchez à l'envers,
ils peuvent exploser (il se produit une
réaction chimique à l'intérieur: voir
plus loin). Pour des raisons de sécurité,
certains gros condensateurs sont munis
de "soupapes de sécurité"

Ce sont toujours des condensateurs


chimiques, mais haute qualité; c'est a
dire qu'ils ont une très faible résistance
série (voir plus bas), qu'ils sont
capables de fournir un courant élevé,
qu'ils ont un courant de fuite très faible,
....

(J'ai mis une résistance en bas a droite

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant1.htm[26/11/2010 03:44:29]
Les condensateurs -- page 1/3

pour avoir un ordre d'idée de la taille


du condensateur jaune: 6.5cm*11.5cm)

Condensateurs chimiques non


polarisés.

Il y a généralement écrit sur leur boîtier


"BP" ou "NP"

Nous verrons plus bas comment ces


condensateurs sont réalisés.

Condensateur "Gold-cap": ce sont des


condensateurs qui ont une capacité
énorme dans une très petit volume.
En contre partie ils ont une résistance
série très élevée (voir plus bas)

(1Farad = 1000000 micro Farads pour


celui ci, contre 0.068Farad pour le gros
condensateur ci dessus)
Condensateurs chimique a électrolyte
solide (tous les condo ci dessus étaient
a électrolyte liquide).

Ce type de condensateur plutôt rare est


surtout utilisé pour des applications ou
la fiabilité et la stabilité du
condensateur sont indispensables.
les courants de charge et de décharge
ne sont pas limités
Ce sont des condensateurs tantale.
L'anode de ce condensateur est de la
poudre de tantale, qui a une surface de

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant1.htm[26/11/2010 03:44:29]
Les condensateurs -- page 1/3

1m² / cm³! le principe de


fonctionnement est le même que pour
les condensateurs chimiques (voir plus
loin). électrolyte est de l'acide
sulfurique. La cathode est un boîtier en
argent.

Ces condensateurs ont donc une grande


capacité par unité de volume. Par
contre les tensions nominales sont assez
réduites.
La panne principale de ce genre de
condensateur est le court circuit.

Nous arrivons maintenant aux


condensateurs non chimiques. Il existe
quatre familles pour ce type de
condensateur.

Ils sont tous construits avec deux films


métalliques, et un isolant entre ces
films; chacune des patte étant reliée a
l'un des film.

L'isolant était du papier, et a


maintenant été remplace par 4 sortes de
plastiques, d'où les quatre familles.
Ces famille ont des valeur
généralement comprises entre 0.1 nano
Farad = 0.0001 micro Farad, à 10
micro Farad.

La famille présentée a gauche est la


famille MKT, réalisée avec du
polyester (polyéthylène ou mylar®)

Ces condensateurs sont les plus


courants de la catégorie; ils servent
comme condensateurs de couplage
(liaison) et de découplage. (nous
verrons ce que signifient ces termes).

Voici la famille des condensateurs


MKP, réalisée avec du polypropylène

Leurs principales caractéristiques sont


une très bonne stabilité en fréquence,
et leur excellent comportement en

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant1.htm[26/11/2010 03:44:29]
Les condensateurs -- page 1/3

régime impulsionnel.

Ils sont entre autres utilisés pour faire


des condensateurs de précision.
(+- 2.5% pour le bleu en bas a droite
par exemple, sachant que l'ordre de
grandeur d'une tolérance de
condensateur est 10 à 20%)

Voici la famille MKS, réalisée avec un


isolant en polystyrène (polysulfone
métallisé, styroflex, ...)

Ils sont très apprécies pour leur très


grande stabilité, même a haute
température (155°C).
Leur comportement en régime
impulsionnel est excellent

Voici la dernière famille: MKC,


réalisée avec du polycarbonate.

Leurs avantages sont: une grande


stabilité et fiabilité, une très forte
résistance d'isolement.

notez qu'ils sont plutôt rares.

Voici un autre type de condensateur:


les condensateurs céramique.
Ils sont constitués d'un disque de
céramique, sur lequel une patte est
connectée de chaque coté.

Ils servent plutôt  pour des


condensateurs de fable valeur (d'1 pico
Farad = 0.000001 micro Farad, à 10000

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant1.htm[26/11/2010 03:44:29]
Les condensateurs -- page 1/3

pico Farads environ)

Ils sont plus ou moins stables, et ils


sont surtout utilisés pour le découplage.
pour ceux qui ne sont pas stables, la
tolérance peut être -20/+80% !

Ce sont des condensateurs céramique


multi-couches. Ils sont caractérisés par
de plus faibles dimensions que les
condensateurs précédents.

Les couleurs au dessus des


condensateurs servent a déterminer le
type de condensateur (stabilité plus ou
moins grande, ainsi que la tension
nominale)

Ce sont des condensateurs céramique


tubulaires.
On dirait des résistances, mais ca n'en
n'est pas!

Comment les différencier: grâce à la


couleur du corps: il est soir rose, soir
vert pale. Ils existent en différent
format: de 1/8W à 1/2W.
Ces condensateurs ne sont a priori pas
encore disponibles dans le commerce.

Le condensateur en haut a droite est


également un condensateur tubulaire,
mais il est vieux, et ne se vend plus
depuis longtemps.
Ce sont toujours des condensateurs
céramique, mais C.M.S., c'est a dire
qu'ils n'ont pas de pattes, et qu'ils sont
fait pour être montés directement du
cote des pistes.
Condensateur céramique (?) utilisé en
haute fréquence, dans les décodeurs
U.H.F. de télé par exemple.

Ils s'insèrent dans une fente pratiquée


dans la carte.

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant1.htm[26/11/2010 03:44:29]
Les condensateurs -- page 1/3

Condensateurs variable.

Ils sont basés sur la formule C = cte *


S, ou S est la surface en regard.
En tournant la vis, on fait varier la
surface en regard, donc la capacité.

Ce sont a nouveau des condensateurs


chimiques. Ils ont exactement la même
capacité, et la même tension nominale.
Pourtant il y en a un qui est quasiment
deux fois plus gros que l'autre!
Pourquoi?

En fait ils ont une vingtaine d'année


d'écart.

Donc ATTENTION, les lots de


condensateurs "pas chers" dans les
magasins sont généralement des
condensateurs obsolètes, qui ont des
tailles bien trop importante.
D'autre part, les condensateurs
chimiques s'usent au cours du temps,
leur capacité diminue.

Même remarque que ci dessus pour les


condensateurs non polarisés.

Par contre, contrairement aux


condensateur chimiques, ce type de
condensateur ne s'use pas.

Symboles

Comme d'habitude il y a beaucoup de symboles pour la même chose. Les Symboles C1 et C3 sont normalisés.
Les autres sont couramment utilisés. Le symbole C1 est utilisé pour les condo non polarisés. Les Autres pour les
condos polarisés.

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant1.htm[26/11/2010 03:44:29]
Les condensateurs -- page 1/3

Pour ma part je préfère C2, car il est proche de la réalité, c'est à dire qu'on retrouve la "cuve" (masse du condo)
et le "couvercle" (plus). Notez que sur les condensateurs axiaux (une patte de chaque coté), la bague (endroit où
il y a une réduction de diamètre) indique toujours le plus. Sur les condensateurs radiaux, c'est généralement le
moins qui est repéré par plusieurs signes moins du coté de la patte moins.

Les différents paramètres des condensateurs.

La capacité: Elle représente la "force" du condensateur. Plus la capacité sera grande, plus le condo pourra
s'opposer aux variations de tension à ses bornes.
L'unité de mesure de la capacité est le Farad, noté F. Dans la pratique, les valeurs des condensateurs sont
plutôt comprises entre 1pF = 10^-12F, et 0.1F
La tension: elle s'exprime en volts continus. Elle correspond à la tension nominale, c'est à dire la tension
que peut supporter le condensateur en permanence à ses bornes. Attention, si vous mettez plus en
permanence, le condensateur peut exploser, et ca peut être dangereux ....
La tolérance: elle correspond aux écarts de valeur qu'il peut y avoir sur la capacité du condensateur. Pour
avoir les deux valeurs extrêmes du condensateur, il suffit de multiplier la valeur indiquée par 1 - tolérance
/ 100 et 1 + tolérance / 100.
Par exemple un condensateur de 220µF = 0.00022F avec une tolérance de -10%/+30% aura une valeur
comprise entre 220*1-10/100 = 220*0.9 = 198µF   et    220*1+30/100 = 220*1.3 = 286µF
Déviation en température: tout comme les résistances, les condensateurs dévient en température. Pour les
condensateurs à film, la famille MKT à un coefficient de température positif (de l'ordre de quelques
centaines de ppm/°C). C'est à dire que plus la température augmente, plus la capacité du condensateurs
augmente. Pour les autres condensateurs à film, le coefficient est négatif; c'est à dire que plus la
température augmente, plus la valeur du condo diminues. Pour plus d'informations, voyez le cours sur les
résistances.
Courant de fuite: un condensateur chargé, laissé longtemps déconnecté finit par être décharger; c'est
comme s'il y avait une résistance de très forte valeur entre les deux bornes du condo. Par exemple pour un
condo de 4700µF 63V, le courant de fuite est d'environ 2mA
Résistance série: le condensateur n'est pas parfait, c'est à dire qu'il n'est pas capable de fournir ou de
recevoir un courant infini. En effet, tout se passe comme s'il y avait une résistance de très faible valeur en
série avec le condensateur. Par exemple pour le condo de 4700µF 63V, la résistance série est de l'ordre de
0.04 Ohm

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant1.htm[26/11/2010 03:44:29]
Les condensateurs -- page 1/3

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant1.htm[26/11/2010 03:44:29]
Les condensateurs -- page 2/2

Description des condensateurs.


page 2/3
code couleur:

Contrairement aux résistances, où le codage de la valeur reste relativement simple et bien respecté, les
codages de la valeur d'un condensateur sont nombreux et pas toujours très simples.
Nous allons neamoins tenter de faire le tour de ces codes.

On rappelle que l'unité de mesure officielle de la valeur des condensateurs est le Farad (c'est l'unité à
utiliser dans les calculs).
On a:
~ 1 mili Farad (1mF) = 0.001F = 10^-3F
~ 1 micro Farad (1µF) = 0.001mF = 10^-6F
~ 1 nano Farad (1nF) = 0.001µF = 10^-9F
~ 1 pico Farad (1pF) = 0.001nF = 10^-12F
Dans le commerce, on trouve généralement des condensateurs de 1pF à 1F

~ Le micro Farad est l'unité de mesure généralement utilisée pour la mesure de la valeur des
condensateurs chimiques et tantale.
~ Le micro Farad et le nano Farad sont utilisés pour les condensateurs à film (MKT, MKP, ...)
~ Enfin, le pico et le nano Farad pour les condensateurs céramiques.

les valeurs des condensateurs sont normalisées (même valeurs que pour les résistances).
En général pour les condo chimiques, les valeurs sont des multiples de la série E6, à savoir 10, 15, 22, 33,
47, 68
Et pour les condo non polarisés, les valeurs sont des multiples de la série E12, à savoir 10, 12, 15, 18, 22,
27, 33, 39, 47, 56, 68, 82

Concernant les tensions nominales (c'est à dire les tensions que l'on peut appliquer au condo en
permanence. On parle également de tension maximale, dans ce cas c'est la tension la plus élevée qu'on
peut appliquer passagèrement aux bornes du condo. Un ordre de grandeur: tension max = 1.15 * tension
nominale), elles sont plus ou moins normalisées:
voici les plus courantes en Volt: 5.5, 6.3, 10, 16, 25, 35, 40, 50, 63, 100, 160, 250, 400, 630, 1000
Généralement l'indication est donnée en volts continus. (remarque: Vcontinu = 1.414Valternatif).
Lorsqu'elle est indiquée en volts alternatif, c'est que le condo est prévu pour fonctionner en alternatif (par
exemple un condo classe X ou X2, ou classe Y). Ce genre de condo est fait pour être branche directement
sur le 220V alternatif, il comporte donc des sécurités: auto cicatrisant, ...

Parfois on trouve des indications complémentaires qui correspondent aux températures de


fonctionnement:
40/125/56 signifie que le condo est capable de fonctionner à -40°C ou +125°C pendant au moins 56 jours

La tolérance des condensateurs est indiquée par une lettre entre B et Z. Voici la correspondance avec la
tolérance:

Lettre B C D F G H J K M R S T Z
Tolérance
+30/- +50/- +65/- +80/-
correspondante 0.1% 0.25% 0.5% 1% 2% 2.5% 5% 10% 20%
20% 20% 20%? 20%
(C>=10pF)

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant2.htm[26/11/2010 03:44:33]
Les condensateurs -- page 2/2

Tolérance
+- +- +- +- +-
correspondante
0.1pF 0.25pF 0.5pF 1pF 2pF
(C<10pF)

Codage n°1: le marquage en clair ... ou presque!

Pour les condensateurs chimiques ou tantale, il n'y a normalement pas de problème, la valeur est
écrite en clair, et parfois il y a même l'unité. On trouve également la tension, et parfois la tolérance,
soit indiquée en clair soit indiquée par une lettre (voir tableau ci dessus).
L'unité sert souvent de point décimal. par exemple un condensateur de 6.8µF sera codé 6µ8

Exemples:
~ 150µ-M 16V est un condo de 150µF, 16V nominal continu, tolérance 20%
~ µ47 63V K est un condo de 0.47µF, 63V nominal continu, tolérance 10%
~ .47µ 35V est un condo de 0.47µF, 63V nominal continu, tolérance inconnue. Attention il y a un
point avant 47µ
~ 220/25 est un condo de 220µF, 25V. Ca ne peut pas être un condo de 25µF 220V, car 25µF n'est
pas une valeur normalisée.

Remarque: si vous regardez les photos de la page précédente, il y a un condensateur noté


15000MFD. Il ne s'agit évidemment pas d'un condo de 15000 Mega Farads, mais d'un condo de
15000µF (la notation est complètement fausse)

Pour les condensateurs non chimiques, ca devient déjà plus dur. En effet, quand l'unité n'est pas
indiquée, la valeur du condensateur peut être marquée soit en µF, soit en pF. Pour savoir laquelle est
la bonne, il faut savoir que la valeur indiquée est rarement en dessous d'1pF, et rarement au dessus
d'1µF. D'autre part, la taille d'un condensateur peut aider.

Exemples:
~ 0.47 J ou .47J est un condo de 0.47µF  5% (car un condo de 0.47pF ne se vend pas)
~ 1.5 est un condo d'1.5pF s'il est céramique, et 1.5µF si c'est un condensateur a film (MKT, ...)
~ 180H est un condo de 180pF
~ n82 est un condo de 0.82nF = 820pF
~ 0.068K 100 MKT est un condo de 0.068µF = 68nF, 100V, 10%, type MKT
~ 2n2 est un condo de 2.2nF
~ 2700 1500- est un condensateur de 2700pF = 2.7nF 1500V nominal continu (notez que le tiret
signifie continu)
~ 0.0105 500~ 2.5% est un condo de 10.5nF 500V alternatifs, tolérance 2.5%
~ 3.3µF/10/160 est un condo de 3.3µF, 10%, 160V
~ 0.33µF X 250V~ 40/085/56 est un condo de 0.33µF, 250V alternatifs, classe X (directement fait
pour être branche sur le 220V), utilisation possible pendant 56 jours à -40°C ou +85°C

Codage n°2: le code des chiffres

C'est le même principe que pour le code couleur des résistances, sauf que les bagues sont
représentées par des chiffres.

La valeur est toujours indiquée en pico Farads (pF). La tolérance - quand elle est indiquée - est
codée à l'aide d'une lettre (voir plus haut).

Les deux premiers chiffres sont les chiffres significatifs, quand au troisième, il détermine le
nombre de zéros.

Exemples:

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant2.htm[26/11/2010 03:44:33]
Les condensateurs -- page 2/2

~ 561 = 56 + un "0" = 560pF


~ 225K = 22 + cinq "0" = 2200000 = 2.2µF le K signifie que la tolérance est 10%
~ 683J100 est un condo de 68000pF = 68nF, tolérance 5%, 100Volts
~ 479 est un condo de 4.7pF ATTENTION: le "9" signifie qu'il faut diviser par 10, et non pas mettre
9 zéros. (c'est la norme, mais je n'ai jamais rencontré de tels condos, une telle valeur sera plutôt
notée 4.7)

il y a un problème entre les deux codes précédents:

En effet: une écriture du type 560 peut donner deux valeurs différentes: d'après le code n°1, ca fait
560pF, et d'après le code n°2 ca fait 56pF.

Il n'y a aucun moyen de dire lequel est le bon. Mais généralement c'est le code n°1 qui s'applique.

Codage n°3: le code couleur pour les condensateurs céramiques tubulaires

Ce sont des condensateurs relativement récents


qui ne se trouvent a priori pas encore dans le
commerce. Il ressemble étrangement à des
résistances, mais ca n'en n'est pas.
Comme nous l'avons vu sur la page précédente,
pour les distinguer des résistances, il suffit de
regarder la couleur du corps: il est soit rose, soit
vert pale.

Concernant la tension, elle est au maximum de


50V pour les faibles valeurs, et descend à 16V
pour les valeurs plus élevées (qq dizaines de nano
Farads)

La colonne type permet entre autres de savoir le


coefficient de déviation en température (de le
même manière que pour les résistances, la valeur
du condensateur varie en fonction de la
température)

Dans la deuxième partie de ce document, vous


trouverez des infos sur les condensateurs
céramique multicouches (plaquette). La couleur
qui se situe en haut de ce genre de condo
correspond à la colonne type dont on a parlé
précédemment.

(Document R.T.C.)

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant2.htm[26/11/2010 03:44:33]
Les condensateurs -- page 2/2

Codage n°4: code couleur pour les anciens condensateurs (type MKT sauf erreur)

Ce sont des condensateurs qui ne se font maintenant plus.


Néanmoins on les rencontre encore souvent. Vous trouverez
donc ci contre le code couleur.

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant2.htm[26/11/2010 03:44:33]
Les condensateurs -- page 2/2

Nous allons maintenant voir si vous avez bien tout compris!

Il faut maintenant donner les caractéristiques du condensateur qui est en photo. Appuyez ensuite sur
correction. Pour passer à l'image suivante, appuyez sur "Autre condensateur".
Si certaines cases ne peuvent être remplies, ne mettez rien.

Valeur du condensateur en pF
pF
nF
correction:
Tension de service en Volts continus
continus
alternatifs Valeur:
Tension:
Tolérance en %
Tolérance:

Type de condensateur: Type:


Ceramique
Ceramique
MKT

Correction des exercices Autre condensateur

Voilà, ici se termine la partie de cours sur les condensateurs. Dans la page suivante vous trouverez un outil
en javascript pour déterminer les caractéristiques de vos condensateurs. Attention votre navigateur doit
supporter le Javascript, sinon ca ne marchera pas.

Avertissement:

Toutes ces informations sont données a titre indicatif, et nous ne pourrons en aucun cas
être tenus pour responsables en cas d'erreur

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant2.htm[26/11/2010 03:44:33]
Les condensateurs -- page 2/2

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant2.htm[26/11/2010 03:44:33]
Les condensateurs -- page 3/3

Description des condensateurs.


page 3/3
Le Nécessaire

Le condensateur s'oppose aux variations "rapides" de la  tension à ses bornes (on désignera
cette tension Vc).

Que signifie "rapide" ?


Rapide signifie que le temps intervient, on se souvient alors de l'exemple du ballon qui se
gonflait petit à petit avec de l'eau. Pour le condensateur, c'est la même chose: le passage
immédiat de Vc de 3V à 8V est impossible, le condensateur met un temps à se charger.

Nous avons vu précédemment que: Vc = Q/C  or Q = I.t  d'où  Vc = ( I.t )/C    avec I
courant de charge constant (en Ampère),
Q charge du condensateur (en Coulomb), C capacité du condensateur (en farad) et t le
temps (en seconde).
La tension est donc bien fonction du temps.

Cependant, le courant de charge du condensateur n'est pas toujours constant. Nous allons
donc étudier le cas d'un circuit RC.
Commençons par analyser le schéma. Le montage est
constitué d'un générateur de tension, un interrupteur, une
résistance et un condensateur. Le condensateur est
supposé déchargé, on ferme l'interrupteur à t=0, le
condensateur se charge, Vc augmente jusqu'à atteindre la
valeur E. Mais le courant n'est pas constant, on utilise
alors la formule:                    
   Vc(t) = Vc(infini) + [ Vc(0) - Vc(infini)
].exp(-t/RC)

                 Avec Vc(t) la tension aux bornes du condensateur à l'instant t,


Vc(infini) la tension Vc très longtemps après avoir fermé l'inter (E dans ce cas),
Vc(0) la tension Vc à t=0, le temps t en secondes et RC la constante de temps
(en secondes) du circuit.

Application numérique:  Prenons le même montage que précédemment avec C=1000µF, E=12V
et R=2,2Kohm. On suppose le condensateur initialement déchargé, on a Vc(0)=0, Vc(infini)
est la valeur de Vc une fois qu'il est chargé d'où Vc(infini)=12V et RC= 0,001 . 2200= 2,2
secondes (la constante de temps).
On veut savoir en combien de temps Vc atteint la valeur 4V. On part de Vc(t) =
Vc(infini) + [ Vc(0) - Vc(infini) ].exp(-t/RC)
On met sous la forme    [ Vc(t) - Vc(infini) ] / [ Vc(0) - Vc(infini) ] = exp(-t/RC)
On obtient t :  t = -RC.ln[( Vc(t) - Vc(infini) ) / ( Vc(0) - Vc(infini) )]
Donc t = -2,2.ln(8/12) = 0.9 secondes

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant3.htm[26/11/2010 03:44:37]
Les condensateurs -- page 3/3

A quoi sert l'exercice précédent ?


Le schéma ci-contre est identique au précédent, la
présence des LEDs permet de comprendre l'intérêt
du condensateur. Les diodes utilisées sont de
couleur verte (tension de seuil 2V), elles sont
associées en série, il faut donc que Vc atteigne 4V
pour qu'elles puissent briller. Par conséquent, tant
que Vc est inférieur à 4V, le circuit se comporte de
la même manière que sans les LEDs, puis Vc atteint
4V et les LEDs brillent.

        On a ainsi un retard créé par le condensateur; 0,9 secondes après avoir fermé
l'inter, les LEDs s'illuminent.

Condensateur de liaison
On a vu que le condensateur a tendance à garder la tension à ses
bornes constante. C'est cette caractéristique qui est mise à
profit avec le condensateur de liaison (Cl). Il permet de
transmettre les variations de tension d'un point à un autre, sans
que ses points n'aient de tension moyenne commune. On trouvera
aux bornes du condensateur la différence de ces tensions
moyennes. Le condensateur laisse passer  le courant alternatif et
il coupe le courant continu.

Association de condensateurs
En association série, la capacité équivalente aux deux condensateurs vaut :
Ceq = (C1.C2)/(C1+C2) 
On pose U = U1 + U2.    Pour une tension U donnée, U1 = U.C2/(C1+C2) et  
U2= U.C1/(C1+C2)
Remarque: Le condensateur formé de C1 et C2 peut accepter une tension
max égale à U1max + U2max, en contre partie il a une capacité inférieure à
celles de C1 et C2.

En parallèle, la capacité équivalente aux deux condensateurs vaut : Ceq =


C1+C2
Remarque: La tension Umax est donnée par la plus petite tension U1max ou
U2max
Cette association série est particulière  car elle consiste à mettre tête-
bêche deux condensateurs électrolytiques. Elle est utilisée lorsque l'on a
besoin de condensateurs de fortes capacités non polarisés. On peut réaliser
cette association soi-même ou l'acheter toute faite.

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant3.htm[26/11/2010 03:44:37]
Les condensateurs -- page 3/3

Remarque: Ce type de condensateur est utiliser dans les filtres (ex: pour
séparer les voies dans une enceinte).

Impédance d'un condensateur


L'impédance est une sorte de résistance, elle se mesure en ohm. L'impédance d'un
condensateur est sa résistance en fonction de la fréquence.
On définit ainsi  Z = 1 / ( w.C ) = 1 / (2.PI.f.C)    avec C la capacité du condensateur, f la
fréquence en hertz (w est la pulsation en rad/s, w = 2.PI.f)  et Z l'impédance en ohm. (Voir
les explications détaillées dans le complément)

Complément

Ce graphique représente la charge d'un condensateur à courant


constant. On a alors Vc = Q/C = (I.t)/C

Charge d'un condensateur

On Reprend l'exemple de la charge d'un condensateur à travers une résistance

>
Pour t =0, Vr + Vc = E, or Ic(t) = C.dVc/dt donc
R.C.dVc/dt + Vc = E d'où l'équation différentielle: R.C.Vc'
+ Vc = E
On a donc une solution de la forme: Vc(t) = A.exp(-t/RC) +
B     Détermination de A et B:
Vc(0)=0  D'où  A + B = 0 et Vc(infini) = E d'où B = E et
donc A = -E  Par conséquent, Vc(t) = E - E.exp(-t/RC)
La charge du condensateur à travers une résistance est
tracée ci-contre, on note certaines caractéristiques:
  à  t= RC, Vc vaut 0,63.E   On peut considérer que Vc = E
pour t >5.R.C
  Enfin, la tangente à la courbe à t=0 coupe la droite V=E
en t= R.C

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant3.htm[26/11/2010 03:44:37]
Les condensateurs -- page 3/3

Impédance d'un condensateur

On veut calculer l'impédance d'un condensateur (Zc en ohm).  Zc = Vc/Ic  or 


Ic = C.dVc/dt  d'où  Zc = Vc(t)/(C.Vc'(t))
Vc est une tension sinusoïdale de la forme: Vc(t) = E.sin(wt) donc Vc'(t) =
E.w.cos(wt)   En négligeant le rapport de phase entre cosinus et sinus, on
obtient:  Z = 1/(w.C)          ( En tenant compte du rapport de phase, on a en
notation complexe:  Z = 1/( j.w.C) )

Remarque:   On peut utiliser la formule  Zc = 1/(w.C)  lors de la réalisation d'une


alim sans transfo pour calculer la valeur du condensateur branché sur le signal
alternatif.

Avertissement:

Toutes ces informations sont données a titre indicatif, et nous ne pourrons en aucun cas
être tenus pour responsables en cas d'erreur.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_composant3.htm[26/11/2010 03:44:37]
Caracteristiques d'un condensateur

Outil pour déterminer toutes les caractéristiques d'un condensateur:


Vous pouvez rentrer la couleur des bagues: cliquez ici

Vous pouvez indiquer le code avec des chiffres: cliquez ici (par exemple 473J . Voir la rubrique précédente pour
plus d'informations).

Ou vous pouvez entrer la couleur des anneaux (condensateurs obsolètes): cliquez ici

Détermination des caractéristiques d'un condensateur à bagues.


Dessin du condensateur:

Entrez les différents paramètres dans ce tableau:

Couleur de Couleur Couleur de


Couleur de Couleur de
la de la la
la première la seconde
troisième quatrième cinquième
bague bague
bague bague bague
noir
noir noir
noir noir
noir argent
argent marron
marron
marron marron marron rouge

Appuyez maintenant sur ce bouton: (et n'oubliez pas de descendre avec l'ascenseur)

Valeur du condensateur

Valeur en
pico Farads
(pF)
Valeur en
nano
Farads (nF)
Valeur en
micro
Farads (µF)
Tolérance
Tension
maximale
Série
normalisée
Type

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_valeur.htm[26/11/2010 03:44:40]
Caracteristiques d'un condensateur

              

Commentaire sur ce condensateur:

Détermination des caractéristiques d'un condensateur dont la valeur est codée avec des
chiffres:
Entrez le code inscrit sur le condensateur. Il doit ressembler a ceci: 212J, ou 915K, ou 333, ou 271, ... Mais attention,
ne mettez pas des codes tels que 200n, ou .47µ, en effet, la valeur est écrite en clair, c'est 200nF ou 470nF il n'y a donc
pas besoin d'outil pour la déterminer. (Pour plus d'informations, voyez la rubrique précédente).

Entrez le code inscrit sur le condensateur dans ce cadre:

Validez ensuite en appuyant sur ce bouton: Valeur du condensateur

Le résultat va s'afficher dans les fenêtres ci dessus.

Détermination des caractéristiques d'un condensateur à anneaux


Je rappelle que ces condensateurs ne se font plus. Néanmoins, on les trouves encore très souvent dans des appareils
anciens, il est donc utile de pouvoir lire leur valeur

noir
noir : couleur de la première bague
marron
noir
noir : couleur de la seconde bague
marron
noir
noir : couleur de la troisième bague
marron
blanc
blanc : couleur de la quatrième bague

rouge
rouge : couleur de la cinquième bague
jaune

Valeur du condensateur

Vous avez trouvé un bug?, vous avez une question, ..., alors n'hésitez pas a m'écrire: xizard@enib.fr

Remarque: j'ai moi même réalisé ce programme.


Je tiens a remercier un professeur du lycée Boissy d'Anglas à Annonay en Ardèche, ainsi que Marc Bollard pour leur
excellent site sur le javascript que je vous invite a aller visiter: http://web.avo.fr/chenu et
http://home.nordnet.fr/~Embollard/

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_valeur.htm[26/11/2010 03:44:40]
Caracteristiques d'un condensateur

© xizard 2000

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_valeur.htm[26/11/2010 03:44:40]
Quelques exemples d'utilisation des condensateurs

Utilisation des condensateurs


Vous trouverez ici 5 exemples d'application des condensateur:

Condensateur de filtrage:

Voici le schema d'un redresseur de tension que nous avions déjà rencontré dans la partie de cours sur les diodes.
 

Nous avions vu que le pont de diodes


servait à obtenir une tension
uniquement positive à partir d'une
tension alternativement positive et
négative (voir cours sur les diodes)

 
La première courbe est celle qu'on obtient sans mettre le
condensateur, comme vous le voyez ce n'est pas vraiment
une tension continue, puisque la courbe devrait être plate!
Pour remédier à cela, on met un condensateur. Comme
nous l'avons vu, ce dernier s'oppose aux variations de
tension à ses bornes. Ici il va dons stabiliser la tension; les
légère variations de tensions que l'on observe sont dues à
la charge à la décharge du condensateur.
Plus la valeur du condo est importante, moins ces
variations seront visibles; mais un gros condo prend de la
place et coûte cher. Nous allons donc voir comment
calculer ce condensateur.
Supposons qu'on veuille faire une alimentation de 20V, 1A
Détermination du transformateur:
~ Contrairement a ce qu'on pourrait penser, il ne faudra pas un transfo 20V. En effet, lorsqu'on donne la
valeur d'une tension alternative, on donne la valeur efficace (220V, c'est une valeur efficace).
Or un pont de diode permet de récupérer la valeur maximale, et non pas la valeur efficace.
~ Notez la relation Vmax = Veff * 1.414
Il faut également penser à la chute de tension dans les diodes. Comme il y a toujours 2 diodes passantes, la
chute de tension sera de 2*0.6V = 1.2V
~ En prenant un transfo de 15V, on obtiendra donc une tension de sortie de Vmax - 1.2 = Veff * 1.414 -
1.2
Soit pour notre montage: 15 * 1.414 - 1.2 = 20V
~ Il faut également connaître la puissance du transfo. Cette puissance est exprimée en Volts * Ampères
(c'est équivalent aux Watts).
~ On a P = Vs * Is = 20 * 1 = 20V.A
~ Pensez a bien prendre la tension de sortie du montage et non pas la tension du transfo pour calculer cette
puissance.
~ Notez que la puissance trouvée est la puissance minimale du transfo, il est conseillé de prendre 1.5 fois
plus, sinon il risque de beaucoup chauffer.
Détermination du condensateur: on suppose que le montage consomme un courant constant
Sachant que I=Q/t, et que Q=C.U (vrai uniquement si I = constante)

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:44]
Quelques exemples d'utilisation des condensateurs

On a C = I * t / U.
U est différence de tension entre la valeur max et la valeur min de Vs'
t vaut 0.01 S pour une fréquence de 50Hz
I est le courant maximum de sortie en A
C est la valeur du condensateur en Farads (1000µF = 0.001F)
Donc pour notre alimentation, si on veut une chute de tension maximale de 1V, pour I = 1A, il
faudra prendre C=1*0.01/1 = 0.01F = 10000µF
Notez que cette valeur est assez élevée. Si je pouvais donner une valeur moyenne, je dirai qu'on met
1000µF.

DANGER: Il faut faire attention a la tension du condensateur. Il faut choisir un condensateur


qui a au moins la valeur max de Vs', plus un coefficient de sécurité. Dans le cas contraire le
condensateur explose (croyez en mon expérience)
Pour notre alimentation, on prendra un condensateur de 25V minimum.

Condensateur pour faire une temporisation:

Ce montage permet d'allumer et d'éteindre progressivement une lampe. Veillez tout de même à ce que la
consommation de la lampe ne dépasse pas 600mA, sinon le transistor va griller.
Rappel sur le transistor (nous verrons précisément comment il fonctionne dans un prochain cours):
Le transistor laissera passer un courant dans la lampe proportionnel au courant qui circule dans sa base
(notée b).
pour qu'un courant commence à circuler dans la base, il faut que Vb atteigne 0.6V
On a Ilampe = 200 * Ib (très approximatif, dépend du transistor)

fonctionnement:
lorsque l'interrupteur est sur la position OFF:
~ Chaque borne du condensateur est branchée à la masse (la
borne plus est branché sur R1 qui va à la masse).
~ Donc si le condo était déchargé, il le reste; et s'il était
chargé, il se décharge à travers R1.
Lorsque l'interrupteur est sur la position ON:
~ Au départ le condensateur est déchargé: Vc = 0
~ tant que Vc n'atteint pas 0.6V, le courant Ib est nul, donc
Ur2 (tension aux bornes de R2) est nulle (Ur2 = R2*Ib)
~ A partir du moment où Vc atteint 0.6V, Vb reste égal à
0.6V tandis que Vc continue à monter. Donc Ib augmente;
donc la lampe commence à s'allumer.
~ Comme on a Ib = Ur2/R2 = (Vc-Vb)/R2, le courant dans
la base augmente, donc la lampe s'allume de plus en plus.
~ Apres un certain temps, tout s'est stabilisé, le condo est
chargé à (V-Vb)/2 + Vb = 2.55V; et on a Ib = (V-
Vb)/(R1+R2).
Si on remet l'interrupteur sur OFF, il se passe le phénomène
inverse, le condo se décharge, et la lampe s'éteint
progressivement.
 

Doubleur de tension:

Ce montage sert à doubler une tension. Par exemple si vous avez un montage qui fonctionne en 5V, vous

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:44]
Quelques exemples d'utilisation des condensateurs

fabriquez donc une alimentation de 5V pour ce montage, mais l'un des composants nécessite être alimenté en
10V, au lieu de faire une seconde alimentation pour ce composant, vous pouvez faire un doubleur de tension.

fonctionnement:
~ Soit Vs' la tension à la sortie du générateur de signaux carrés.
On suppose C1 et C2 déchargés (c'est le cas quand on allume)
~ Au départ Vs'=0V, le condo C1 se charge à une tension
d'environ 5V. (D1 est passante)
~ Vs' passe à 5V, on a alors D1 bloquée, et D2 passante. Le
condo C2 se charge. La tension au point A vaut alors 5V + Vc1 =
10V environ (vrai si C2 non connecté). Cette tension qui vaut
2*Valim, va donc servir à charger C2 à une tension d'environ
10V
~ Remarque: le condensateur C2 ne se chargera pas tout de suite
à 10V, il faudra attendre un certain nombre de cycles pour que la
tension à ses bornes tende vers 10V
 
Le générateur de signaux carrés doit être protégé contre les courts circuits, dans le cas contraire, il faudra mettre
une résistance entre C1 et le générateur de signaux carrés. (en effet, on envoie un signal carré au condo, donc en
théorie le courant traversant le condo est infini. En pratique il est limité par le générateur de signaux).
Pour le générateur de signaux carrés, nous verrons plus tard comment faire. Il est possible d'utiliser des portes
logiques inverseuses, ou un NE555 par exemple.
Remarque: ce doubleur de tension n'est évidemment pas parfait, puisqu'il faudra retirer la tension de seuil des
diodes. La tension maximale fournie sera donc de 10V-2*0.6V = 8.8V. (on peut améliorer ce résultat en mettant
des diodes schottky qui ont une tension de seuil plus faible (0.4V))
le courant fournit sera de quelques dizaines de mA

symetriseur de tension:

Ce montage permet d'obtenir une tension symétrique (+5V -5V) à partir d'une tension unique de 5V. Ca permet
par exemple d'alimenter des amplificateurs opérationnels, ou un circuit de voltmètre pour qu'il puisse mesurer
des tensions négatives.

La première chose qu'on serait tenté de faire, c'est de dupliquer


l'alimentation comme je l'ai fait dans le deuxième schéma du haut.
C'est évidemment à ne jamais faire. En effet, le générateur est tout
simplement en court circuit.

fonctionnement:
~ Soit Vs' la tension à la sortie du générateur de signaux carrés. On
suppose C1 et C2 déchargés (c'est le cas quand on allume)
~ Au départ, Vs' passe à 5V, D1 est passante, donc C1 se charge à
5V.
~ Vs' passe à 0V, D1 se bloque, et D2 devient passante. Le
condensateur C1 charge alors le condensateur C1 à une tension qui
va tendre au bout d'un certain nombre de cycles vers -5V
~ On a donc réalisé un symetriseur de tension.

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:44]
Quelques exemples d'utilisation des condensateurs

Le générateur de signaux carrés doit être protégé contre les courts circuits, dans le cas contraire, il faudra mettre
une résistance entre C1 et le générateur de signaux carrés. (en effet, on envoie un signal carré au condo, donc en
théorie le courant traversant le condo est infini. En pratique il est limité par le générateur de signaux).
Pour le générateur de signaux carrés, nous verrons plus tard comment faire. Il est possible d'utiliser des portes
logiques inverseuses, ou un NE555 par exemple.
Remarque: ce doubleur de tension n'est évidemment pas parfait, puisqu'il faudra retirer la tension de seuil des
diodes. La tension maximale fournie sera donc de 5V-2*0.6V = 3.8V. (on peut améliorer ce résultat en mettant
des diodes schottky qui ont une tension de seuil plus faible (0.4V))
le courant fournit sera de quelques dizaines de mA, ce qui est suffisant pour alimenter un amplificateur
opérationnel.

Filtre économique pour haut parleur d'aigus:

On va utiliser un condensateur chimique non polarisé, ou deux condensateurs chimiques polarisés montés tète
bêche.

Comment ca marche: une fréquence audio se situe entre 20Hz et


20000Hz. On veut que le petit haut parleur des aigus ne reçoive
pas les basses fréquences.
le haut parleur sera assimilé à une résistance de 8Ohm
Lorsque le la fréquence est basse:
On va retrouver le signal basse fréquence aux bornes des
condensateurs. Suivant que l'alternance est positive ou
négative, les condos C et C' vont se charger et se décharger.
Par contre, lorsque la fréquence est élevée:
Les condensateur n'auront plus le temps de se charger ni de
se décharger. Le haut parleur va donc recevoir le signal
audio, et va produire un son.
Calcul de la valeur de ce condensateur:
Le haut parleur d'aigus est capable de fonctionner à une fréquence comprise entre 3000Hz et 20000Hz. On
va donc calculer le condensateur pour qu'il coupe les fréquences en dessous de 3kHz.
Pour que les calculs soient plus simples, on va assimiler le haut parleur à une résistance de 8 ohm. (ce
n'est pas très rigoureux). Soit Vs la tension aux bornes du haut parleur, et Ve la tension au niveau du
bornier.
On rappelle que l'impédance d'un condensateur est Zc=1/jCw, avec j représentant une valeur complexe, C
la valeur du condo en Farads, et w la pulsation (w=2.pi.f, f en Hz)
on peut donc écrire la formule du pont diviseur de tension avec l'impédance Zc et la résistance R du haut
parleur. (ca marche pareil qu'avec les résistances).
On a Vs = R*Ve / (R+1/(jCw)) = jRCw*Ve / (1+jRCw)  En posant w'=1/RC, on a Vs = (jw/w') /
(1+jw/w').
La fréquence de coupure de ce filtre est donnée quand w = w' = 1/(RC) donc la fréquence de coupure à -
3dB de ce filtre est: f' = 1/(2.pi.RC)
C'est à dire qu'entre 20Hz et cette fréquence, l'amplitude du signal est d'abord nulle, puis augmente
progressivement pour atteindre la valeur maximale (voir courbes).
En prenant C = 6.8µF = 6.8*10^-6F, on obtient f'=2925Hz, soit presque 3kHz
voici la courbe qu'on obtiendrait:

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:44]
Quelques exemples d'utilisation des condensateurs

Attention, nous ne pouvons en aucun cas être tenus pour responsables en cas d'accident, ou d'erreur sur ce site. Vous
faites les montages a vos risques et périls.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/Condensateur_utilisation.htm[26/11/2010 03:44:44]
Presentation des transistors

Présentation

Le transistor est un composant actif.

A quoi sert un transistor?

La caractéristique principale du transistor est de permettre de commander un courant


électrique avec un autre courant plus faible. Le transistor pourra donc amplifier un signal
électrique.

Les différents types de transistors?

Tout d'abord, on distingue deux types de transistors, les transistors bipolaires (ou à
jonction) et les transistors à effet de champ (TEC ou FET pour Field Effect Transistor).

Les polarisations des transistors séparent les transistors bipolaires et FET en deux types.
NPN et PNP pour les bipolaires et Canal N et Canal P pour les FET.

Comment représenter le fonctionnement d'un transistor?

L'exemple ci-dessous montre le fonctionnement d'un transistor bipolaire NPN.


En reprenant la comparaison entre tension et pression, débit d'eau et courant électrique,
on peut comparer le transistor à un robinet dont l'ouverture est fonction d'un autre débit
d'eau. Le courant de la base actionne le levier qui ouvre le robinet contrôlant le courant du
collecteur.
Le courant traversant le collecteur est fonction du courant traversant la base. Le courant
de l'emetteur est la somme du courant de la base et du courant du collecteur.

                                   

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_presentation.htm[26/11/2010 03:44:47]
Presentation des transistors

          

Il existe une relation de proportionnalité entre le courant de la base et le courant du


collecteur : Ic = ß.Ib
Cette relation n'est valable que lorsque le transistor fonctionne dans son domaine linéaire,
nous verrons par la suite les limites du transistor.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_presentation.htm[26/11/2010 03:44:47]
Le transistor bipolaire

Description du transistor bipolaire.


Photos:

Voici differents types de boitiers de transistors bipolaires.

En general plus les transistors sont gros, plus ils pourront dissiper une puissance importante, c'est à dire laisser passer un courant et/ou une tension
importante. (Puissance = Courant * Tension).

Il existe deux types de transistors bipolaires: PNP et NPN. Nous verrons plus bas quelle est la difference entre ces deux types.

Transistors CMS (Composants Miniatures de Surface).

Quelques noms de boitier: SOT223, SOT23


Exemples de references courantes: NPN: BC847, BC817; PNP: BC857, BC807

Transistors à usage general: commutation, amplification, ... (pour les courants faibles)

Quelques noms de boitier: TO92


Exemples de references courantes: NPN: BC547, BC548, BC549, BC337; PNP: BC557, BC558, BC559, BC327

Transistors faible bruit (pour l'audio) et haute frequence. (Les transistors à boitier metallique ne sont plus tres
courants)

Quelques noms de boitier: TO18, TO72, TO5, TO39, SOT37


Exemples de references courantes: NPN: 2N2222, 2N2219; PNP: 2N2907, 2N2905

Transistors de moyenne puissance (>1W)

Quelques noms de boitier: TO126


Exemples de references courantes: NPN: BD135, BD435; PNP: BD136, BD436

Transistors de moyenne puissance (Ce type de boitier est tres peu utilise)

Quelques noms de boitier: TO202


Exemples de references courantes: NPN: BF869; PNP: BF870

Transistors de moyenne puissance (ils dissipent un peu plus que les transistors precedents: quelques dizaines de
watts)

Quelques noms de boitier: TO220


Exemples de references courantes: NPN: BD241, TIP31; PNP: BD242, TIP32

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_composant.htm[26/11/2010 03:44:51]
Le transistor bipolaire

Transistors a forte dissipation (de l'ordre de la centaine de watts)

Quelques noms de boitier: TOP3, TO264, SOT39, ...


Exemples de references courantes: NPN: BD249; PNP: BD250

Transistor à forte dissipation (plusieur centaines de watts)

Quelques noms de boitier: TO3


Exemples de references courantes: NPN: 2N3055; PNP: 2N2955

Quelques vieux transistors (celui qui est en haut à gauche est un transistor au germanium, matériau maintenant
abandonné au profit du silicium)

Quelques noms de boitier: je n'en sais rien


Exemples de references: AC181

Symboles des transistors bipolaires:

Il faut retenir les noms des pattes. L'emetteur est toujours reperé par la fleche. Le sens de la fleche indique le type de transistor.

Les deux types de transistors sont necessaires et complementaires. Pour certaines applications, on peut utiliser indifferemment les deux types; pour
d'autres, on doit utiliser exclusivement un certain type (notemment pour les amplificateurs audio de classe B).

Les noms PNP et NPN viennent du type des jonctions à l'interieur des transistors. Pour le transistor PNP, on a une zone dopee P, puis N (la base), puis
P. Pour plus de details sur les jonctions, voyez le cours sur les diodes.

Le transistors PNP est un peu moins courant que son homoloque le NPN. En general, on s'en sert lorsqu'on ne peut pas
mettre un transistor de type NPN. Mais ce n'est pas une raison pour l'ignorer!

La fleche rentre dans le transistor pour un PNP (c'est une convention)

Le transistor NPN est generalement celui qu'on utilise par defaut

La fleche sort du transistor NPN

Fonctionnement d'un transistor:

Sens des courants et tension pour un transistors PNP

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_composant.htm[26/11/2010 03:44:51]
Le transistor bipolaire

Sens des courants et tension pour un transistors NPN

Voilà comment tester un transistor bipolaire. Ca permet de reconnaître si le transistor est de type PNP ou NPN.

Les informations que vous trouverez ci apres ont ete volontairement simplifiées pour qu'elles soient comprehensibles. Ca signifie que les
formules et les graphiques ne sont pas forcement exacts.

Par analogie avec la page precedente, on peut differencier trois etats pour le transistor: bloqué (pas d'eau qui passe), passant, et saturé (le debit
est maximum).

Premiere chose à savoir: Ic = ß x Ib. Cela signifie que le courant pouvant circuler dans le collecteur du transistor est proportionnel au courant
circulant dans la base.
(ß se dit beta et est le gain du transistor. Il est aussi appelé hfe, et est donné dans les datasheets des transistors. Il vaut de l'ordre de 200
pour les transistors de signal. Plus les transistors sont "gros", plus ce gain est faible).

Deuxieme chose à savoir: Ic = Ie.


En effet, la formule exacte est Ie = Ic + Ib. Mais comme ß est "grand", le courant de base est negligeable par rapport au courant de collecteur.

Lorsque Ic < ß x Ib, le transistor est saturé, on a alors Vce = Vce_sat.


C'est egalement un parametre constructeur qui depend beaucoup du transistor. pour les transistors de signal il vaut environ 0.2V.

Caractéristique Ic = F(Ib)

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_composant.htm[26/11/2010 03:44:51]
Le transistor bipolaire

Simple illustration de la formule Ic = ß x Ib.

A noter que Ic peut etre inferieur à ß x Ib (soit Ib > Ic / ß). Dans ce cas, le transistor est
saturé.

Caractéristique Ic = F(Vbe)

Lorsque la tension Vbe est nulle, aucun courant ne circule dans le collecteur (donc non plus dans l'emetteur). Si
on reprend l'analogie avec la premiere page, le robinet est fermé. On dit que le transistor est bloqué.

Lorsque la tension Vbe vaut environ 0.7V (depend des transitors), le transistor est passant, et il peut etre
saturé.
Pour savoir si le transistor est saturé ou non, il faut regarder le graphique ci dessous.

Lorsque Vbe est entre 0 et 0.7V, le transistor est quasiment bloqué, Ic est negligeable.

Caractéristique Vce = F(Ib)

Sur cette caractéristique, on distingue bien les trois zones de fonctionnement du transistor. C'est à mon avis la
caracteristique la plus utile pour comprendre le fonctionnement du transistor meme si elle n'est dans aucun
livre.

~ Ib = 0 => Vce peut prendre les valeurs qu'"il veut". C'est à dire que le transistor est bloque et Ic = 0.

~ 0 < Ib < Ib_sat => le transistor est passant mais non saturé. Vce est supérieur à Vce_sat = 0.2V. Il y a un
courant qui circule.

~ Ib >= Ib_sat => le transistor est saturé. Pour toute valeur de Ic < ß x Ib, la tension Vce reste constante et
vaut Vce_sat = 0.2V pour un transistor de faible puissance.

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_composant.htm[26/11/2010 03:44:51]
Le transistor bipolaire

Caractéristique Vce = F(Ic)

Cette caractéristique est celle donnée dans tous les livres. Elle montre que pour une valeur fixee de Ib, si le
courant Ic est faible, on a Vce < 0.7V et le transistor est saturé. Par contre, si Ic devient trop important, le
transistor se comporte comme un generateur de courant presque parfait, et on a Ic = ß x Ib.

La droite en bleu represente la "droite de charge" cette droite represente les valeurs des couples (Ic,Vce)
lorsqu'on fait varier Ib. C'est un cas particulier, en fait on obtient une droite de pente 1/R.

Cet exemple sert uniquement à illustrer le graphique precedent. Ainsi on constate à nouveau que le fait
d'augmenter Ib permet d'augmenter Ic, et entraine une diminution de Vce.

Les codes de marquage des transistors

La plupart des transistors europeens portent une reference à la norme pro-electron comme pour les diodes (cf cours sur les diodes).

premiere lettre: Matériau utilisé Deuxieme lettre (et eventuellement troisieme): Type de transistor

A: germanium C: transistor de faible puissance ou audio

B: silicium D: transistor de puissance fréquence audio

C: arséniure de gallium F: transistor de faible puissance haute frequence

R: matériaux composés LX: transistor de puissance haute fréquence

LY: phototransistor

PX: transistor de puissance haute frequence

PY: phototransistor

S: transistor de faible puissance interrupteur


http://xizard.chez.com/Cours/transistor_composant.htm[26/11/2010 03:44:51]
Le transistor bipolaire

T: triac ou thyristor

U: transistor de puissance interrupteur

Autre norme: la norme Jis (transistors japonais)

Reference: Type de transistor:

2SAxxxx PNP haute frequence

2SBxxxx PNP basse frequence

2SCxxxx NPN haute frequence

2SDxxxx NPN basse frequence

2SHxxxx Unijonction (transistor assez special dont je parlerai peut etre)

2SJxxxx FET canal P

2SKxxxx FET canal N

Norme americaine: Jedec


Ce sont tous les transistors préfixés par 2Nxxxx.

Cliquez ici pour voir le tableau complet:


~ Premiere page
~ Deuxiemme page

Les principales caractéristique des transistors bipolaires

Caractéristiques à regarder pour le choix d'un transistor (Suivant l'utilisation, on privilegiera certaines de ces caractéristiques):

Le gain (Hfe, ß) sans unité. On rappelle que Ic = ß x Ib. Plus le gain est élevé, mieux c'est.
Remarque: pour les transistors type BC547, ... les suffixes indiquent le gain. En gros: A, -16: gain de 150; B, -25: gain de 200; C, -40: gain de
400. Exemple: BC327-40.

Ic_max en A. C'est le courant maximum qu'on peut faire passer dans le collecteur (donc l'emetteur) du transistor sans le détruire.

Vce_max (Vce0) en Volts. C'est la tension collecteur-emetteur maximale que peut supporter le transistor sans claquer.

Ptot en Watts. C'est la puissance maximale que peut dissiper le transistor. Plus il est gros, plus il peut dissiper.

Vce_sat. C'est la tension collecteur-emetteur lorsque le transistor est saturé. Plus le transistor est "gros", plus cette valeur est élevée. Elle
peut aller de 0.1V pour des transistors de faible puissance à quelques volts pour des monstres!

Ft en Hz. C'est la fréquence de transition. A cette fréquence, le transistor devient inutile. En effet, il faut savoir que le gain du transistor
baisse avec la fréquence d'utilisation. A la fréquence de transition, le gain vaut 1. Ce parametre est tres important en haute frequence.

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_composant.htm[26/11/2010 03:44:51]
Le transistor bipolaire

Dans la page suivante, nous ellons voir si vous avez bien compris ... et nous allons parler des composants (code couleur, marquage, ...)

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_composant.htm[26/11/2010 03:44:51]
Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire en commutation.

Introduction

Nous allons maintenant etudier le transistor en commutation. C'est à dire qu'il ne peut prendre que deux etats: bloqué ou saturé. Il faut savoir que
ce mode de fonctionnement est le plus courant.

On peut assimiler le transistor à un interrupteur commandé electriquement. La commande etant la base, et l'interrupteur etant entre le collecteur et
l'emetteur.

~ Ainsi pour un transistor NPN, lorsque Vbe = 0, le transistor est


bloque.

Ca signifie que Ic = Ie = 0, et Vce est quelconque positif (Inferieur à


Vce_max tout de meme, sinon le transistor grille). La valeur de Vce
depend du montage, nous en reparlerons dans l'exemple ci dessous.

~ Et lorsque Vbe = 0.7V (tension de seuil de la diode base emetteur),


le transistor est passant. Pour qu'il soit saturé, on a vu qu'il fallait que
Ib > Ic/ß

Ca signifie que Vce = Vce_sat = 0.2V pour un transistor de faible


puissance. Le courant peut alors circuler dans le transistor du collecteur
vers l'emetteur. Ce qu'il faut bien voir c'est que le transistor se
comporte comme un interrupteur, c'est à dire que si "vous ne vous en
servez pas", Ic et Vce vaudront 0.

~ Pour le transistor PNP, c'est exactement le meme principe:

~ Lorsque Veb = 0, le transistor est bloqué, on a Vec quelconque, et Ic = Ie


=0

~ Lorsque Veb = 0.7V (donc Ib > 0), alors Vec = Vec_sat et 0 <= Ic = Ie < ß
x Ib.

Etude d'un exemple: commande d'un relais à partir d'un signal logique

Le but est de commander un relais à l'aide d'une porte logique, d'une sortie du port parallele, .... On ne peut pas brancher directement le relais sur
cette sortie, car il consomme trop de courant. Il faut donc mettre un transistor qui va servir d'interrupteur commandé electriquement. (certains
dirons que le transistor amplifie le courant de sortie de la porte logique; mais je n'aime pas cette explication, car en fait il se contente de laisser

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_commutation.htm[26/11/2010 03:44:56]
Le transistor bipolaire

passer un fort courant (qui vient de l'alimentation, et non de la porte logique) entre son collecteur et son emetteur lorsqu'on lui envoie un petit
courant sur la base).

On va calculer la valeur de R. Notez que cette résistance est obligatoire. En effet, la jonction base - emetteur se comporte comme une diode. C'est à
dire que Vbe_max = 0.7V environ. Sans cette resistance, on forcerait Vbe à 5V, ce qui aurait pour effet de griller le transistor et/ou la sortie de la
porte logique.

Voici le schema que nous allons etudier.

Donnees:
~ T: transistor NPN, ß = 200, Vce_sat = 0.2V, Vbe_sat = 0.7V, Vce_max = 45V
~ REL: relais, Rrel = 310 Ohms, relais prevu pour etre alimente en 12V
~ D: diode de roue libre. Cette diode sert uniquement à proteger le transistor lorsqu'on le bloque (supprime le pic de tension du au relais).
~ R: ce qu'on cherche.
~ Vcc = +12V
~ Ve vaut 0 ou 5V. Lorsque Ve = 0, on veut que le relais ne soit pas alimenté (soit Urel = 0), et lorsque Ve = 5V, on veut que le relais soit alimenté
(soit Urel = 12V environ).

Résolution du probleme:

On commence par verifier pour Ve = 0:


~ Si Ve = 0, alors Vbe = 0, et Ib = 0 (la "diode" base emetteur est bloquee).
Donc le transistor est bloque, Ic = Ie = 0. Donc Urel = Rel x Ic = 310 x 0 = 0.
~ On a bien obtenu ce qu'on voulait.
~ Remarque, dans ce cas la, Vce = Vcc = 12V. (c'est bien inferieur à Vce_max)

On fait le calcul de R pour Ve = 5V:


~ Calcul de Ic:
On a Vcc = Vce + Urel
Or il faut que le transistor soit saturé. Donc Vce = Vce_sat. D'autre part, Urel = Rrel x Ic
Donc Vcc = Vce_sat + Rrel x Ic
Soit Ic = (Vcc - Vce_sat) / Rrel = (12 - 0.2) / 310 = 0.038A

~ Calcul de Ib_min:
Ib_min = Ic / ß = 0.038 / 200 = 0.19mA (= 0.00019A)

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_commutation.htm[26/11/2010 03:44:56]
Le transistor bipolaire

~ On prend un coefficient de sécurité de 1.5 pour etre sur que le transistor sera bien saturé:
Donc Ib_sat = Ib_min x 1.5 = 0.28mA

~ Enfin, calcul de R
Il faut se souvenir que la jonction base emetteur se comporte comme une diode (voir cours sur les diodes).
On a Ve = Ur + Vbe. Or Vbe = Vbe_sat = 0.7V (diode).
Donc Ve = R x Ib_sat + Vbe_sat
Soit R = (Ve - Vbe_sat) / Ib_sat = (5 - 0.7) / 0.00028 = 15062 Ohms = 15kOhms

Résumé:
~ On a donc réalisé un "interrupteur" commandé electriquement:
~ Lorsque Ve = 0, le transistor est bloqué, et le relais n'est pas alimenté.
~ Lorsque Ve = 5V, Ib est un "petit" courant de commande, qui laisse passer un "grand" courant entre le colleteur et l'emetteur. Le relais est
alimenté.

Remarque:
~ le calcul serait identique pour une LED à la place du relais. On aurait Iled = Ic = 0.025A par exemple (ca depend de l'eclairage qu'on veut). Il
faudrait simplement faire attention de mettre une résistance en série avec cette LED, car sinon elle serait alimentée en 12V comme le relais. (Calcul
de cette resistance: Rled = (Vcc - Vce_sat - Uled) / Iled = (12 - 0.2 - 2) / 0.025 = 390 Ohms par exemple. (Uled = 2V pour une LED verte)).
~ Autre chose: Il faut bien comprendre que le fait d'augmenter Ib lorsque le transistor est saturé ne change pas Ic. En effet, Vce ne peut pas
descendre en dessous de Vce_sat, donc Ic ne change plus.

Nous allons maintenant voir si vous avez bien tout compris!

Il suffit que vous remplissiez ce formulaire. Pour la correction, voyez plus bas.

Pour tous les exercices, on suppose que les valeurs des resistances sont bien calculées (que ce soit pour allumer une LED ou saturer un
transistor).
On désigne les tensions aux bornes des composants par des noms logiques. Par exemple Ur1 pour la tension positive au bornes de la resistance
R1.
Aucun des exercice ne nécessite de calcul, il sagit seulement de raisoner!
Bon courage!

Schema n°1

Les transistors PNP c'est génial!

Vous devez dire si la LED s'allume ou non et si le transistor est bloqué ou saturé, suivant la valeur de Ve.
Remarque: Vcc = +12V.

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_commutation.htm[26/11/2010 03:44:56]
Le transistor bipolaire

Sachant que Ve= 12 V


La LED est allumée et le
transistor bloqué correction:
La LED est allumée et le
transistor saturé
La LED est eteinte et le
transistor bloqué
La LED est eteinte et le
transistor saturé

Schema n°2

Voici un petit schéma pour bien assimiler quand les transistors sont passants ou bloqués.

Rappel: Vec_sat = 0.2V et Veb_sat = 0.7V

La diode LED
est:
Eteinte
Allumée correction:

Schema n°3

Ce montage avec les 4 transistors s'appelle un pont en H. Il permet par exemple d'alimenter dans les deux
sens un moteur.

Ici, vous devez determiner quelle(s) LED(s) s'allume(nt).

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_commutation.htm[26/11/2010 03:44:56]
Le transistor bipolaire

On n'appuye sur aucun interrupteur. On appuye sur I1 On appuye sur I2


LED1 allumée LED1 allumée LED1 allumée
LED2 allumée LED2 allumée LED2 allumée

correction:

Schema n°4

Petit complement:
T1 et T2 constituent un montage darlington. C'est equivalent à un transistor dont le gain vaut ß1 x ß2, et dont
Vbe_sat = 1.2V

On met le montage sous tension, et on suppose que le condensateur est initialement déchargé. Dite ce qu'il se
passe. (la lampe est une lampe 12V tout ce qu'il y a de plus classique).

La lampe:
S'allume
immédiatement correction:
S'allume apres un
moment
S'allume
immédiatement puis
s'eteint
Ne s'allume pas

Correction des exercices remise a zero

Avertissement:

Toutes ces informations sont données a titre indicatif, et nous ne pourrons en aucun cas etre tenus pour responsables en cas d'erreur

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_commutation.htm[26/11/2010 03:44:56]
Le transistor bipolaire

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_commutation.htm[26/11/2010 03:44:56]
Transistor: l'essentiel

Montages fondamentaux .

Introduction:

Nous allons étudier les caractéristiques essentielles des trois principaux montages à transistor:
    - Emetteur commun
    - Collecteur commun
    - Base commune
Il s'agit d'amplificateurs de signaux alternatifs que l'on représentera en modèle petit signal.
Nous calculerons pour ces trois montages l'amplification en tension, l'impédance d'entrée,
l'impédance de sortie.

Comment calculer les tensions et courants de repos?


Avant de pouvoir étudier le caractère dynamique des circuits électroniques, il faut connaitre les
paramètres statiques ou de repos, c'est à dire quand il n'y a aucun signal à l'entrée du circuit.
L'étude des points de repos est très importante: il faut calculer le point de repos de manière à
permettre une amplification linéaire du transistor.
Par exemple, pour un amplificateur capable d'amplifier de 0 à E, il est nécessaire de placer le
point de repos de sa sortie à E/2 pour permettre à la tension d'avoir une amplitude la plus forte
possible.

Pour calculer les points de repos de ce montage, nous allons tout


d'abord calculer Ib. On considérera que le transistor est en
fonctionnement linéaire et que l'on a bien Ic = ß.Ib.
  (Ib + Ic).Re + Vbe = Vb  et  Vb/R2 + Ib = (Vcc - Vb)/R1  ->   Vb(1/R1 +
1/R2) = Vcc/R1 - Ib
D'où  Vb = (R1//R2).(Vcc/R1 - Ib)
On obtient alors:  (Ib + Ic).Re + Vbe = (R1//R2).(Vcc/R1 - Ib)
Soit Ib[(1+ß).Re + R1//R2] = Vcc.(R1//R2)/R1 -Vbe
Donc Ib = [Vcc.(R1//R2)/R1 -Vbe]/[(1+ß).Re + R1//R2]

A partir de cette relation, il est très simple de calculer numériquement


Ib, on en déduit le potentiel de l'emetteur:
Ve = Ib.(1 + ß).Re
De même, le potentiel du collecteur:
Vc = Vcc - Ib.ß.Rc
Enfin, le potentiel de la base:
Vb = Ve + Vbe = Ib.(1 + ß).Re + Vbe

Emetteur commun:

Les schémas:
Le montage emetteur commun est très interressant pour son gain en tension (Vs/Ve). Il
possède en revanche une impédance de sortie assez élevée. Nous étudierons ces
paramètres à partir du schéma "petit signal".

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_amplificateur.htm[26/11/2010 03:45:00]
Transistor: l'essentiel

Le schéma ci-contre est la


représentation dite "grand signal",
c'est à dire que le schéma est encore
entier, sans simplification due au
comportement dynamique du circuit.
Pour ce circuit, on a une tension
d'alimentation de 30V, on pose Ic =
Ie=10mA, I1=I2=1mA. On néglige le
courant de base Ib (Ib = Ic/ß). Tous
ces paramètres sont calculables à
partir des valeurs résistances mais le
principal n'est pas là.
On remarque que le point de repos du
transistor est placé environ à la moitié
de la tension maximale de sortie du
montage. En effet, le potentiel du
collecteur du transistor peut varier de
1.4 à 30V et son niveau de repos est
15V.
Ce circuit présente un intérêt pour
l'amplification de signaux alternatifs
et il ne faut prendre en compte que le
caractère alternatif  de la tension e.
Les condensateurs Ce, C1 et C2 ne sont
que des condensateurs de liaison, ils
n'interviennent dans aucun calcul et
sont supposés maintenir une tension
constante à leurs bornes. Ces
condensateurs ne laissent passer que la
composante alternative et bloquent la
composante continue du signal. Ils sont
indispensables pour le fonctionnement
du montage.
Par exemple, si la tension e est
purement alternative, sa composante
continue est nulle. Par contre, la
composante continue de la base du
transistor vaut 1.6V, Le condensateur
C1 a donc à ses bornes 1.6V qui
proviennent de la différence des
composantes continues de la tension e
et de la tension de la base.
On peut à partir de l'hypothèse
précédente simplifier le schéma en
remplaçant tous les condensateurs par
des courts circuits, il s'agit de la

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_amplificateur.htm[26/11/2010 03:45:00]
Transistor: l'essentiel

modélisation petit signal.


Ce schéma montre comment
modéliser le transistor en petit
signal. Le modèle petit signal est
l'étude des "petites" variations de
courant ou de potentiel autour d'un
point de repos. Il est nécessaire de
ne considérer que des petites
variations dans le domaine de
fonctionnement linéaire du
transistor.
Par conséquent, la jonction base-
emetteur du transistor se modélise
comme une résistance et la partie
collecteur-emetteur est équivalente
à un générateur de courant en
parallèle avec une résistance. Cette
résistance Rce se traduit comme
une fuite du transistor. Elle se
calcule de la manière suivante:
Rce = dIc/dVce  à Ib constant.  Il
faut procéder à des mesures pour
la déterminer ou connaitre les
caractéristiques du transistor
(courbes caractéristiques ou
tension d'Early).
On négligera cette résistance par la
suite, sa valeur est assez forte
(plusieurs kohm).   

Le transistor se comporte comme une source de courant commandée par Vbe, on remarque
que la relation Ic = ß.Ib n'est plus utilisée. Par contre on représente le transistor comme
une source de courant commandée par la tension Vbe, c'est le paramètre s appelé 
transconductance  qui lie Vbe à Ic.   Ce paramètre se calcule en utilisant la relation s = ß/r
et s'exprime en Siemens (unité inverse de l'ohm). Comme on ne connait pas r, on utilise s =
Ico/Vt (on rappelle que Vt = kT/q - voir cours sur les diodes).
Vt = 25mV à une température de 300 Kelvin  d'où s = 40.Ico à 300 Kelvin (environ 25°C).
On en déduit ainsi r = ß/s
Remarque: la notation Ico précise qu'il s'agit du courant de repos de Ic.

Voici donc notre


montage
emetteur commun
en "petit signal".
Les
condensateurs

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_amplificateur.htm[26/11/2010 03:45:00]
Transistor: l'essentiel

sont remplacés
par des courts
circuits, nous
allons désormais
nous servir de ce
schéma pour
calculer les
amlifications et
les impédances.

L'amplification en tension  Vs/Ve:


D'après le schéma ci-dessus, Vs = - s.Vbe.(Rce//Rc//RL) or Vbe = Ve
Donc A = Vs/Ve = -s.(Rce//Rc//RL)

L'impédance d'entrée:
On remarque qu'elle vaut:  Ze = R1//R2//r, Elle n'est pas fonction de la charge en sortie,
par contre, elle est fonction du courant de repos du collecteur.
Attention, la résistance r peut avoir une valeur assez faible: si ß = 300 et Ico = 1mA ,   r =
7.5 kohm;  si ß = 300 et Ico = 10mA ,  r = 750 ohm.

L'impédance de sortie:
Elle est encore très simple à calculer, Zs = Rce//Rc ~ Rc

Collecteur commun:

Les schémas:
Le montage collecteur commun est très interressant pour son gain en courant (Is/Ie). Il
possède en revanche un gain en tension null puisqu'il se comporte comme un suiveur. Nous
étudierons ces paramètres à partir du schéma "petit signal".

Le schéma ci-contre est la


représentation "grand signal" du
transistor cablé en collecteur commun.
Les courants et potentiels de repos ont
été calculés pour ß = 200 avec la
méthode indiquée dans le rappel
précédent. Les valeurs des résistances
R1 et R2 ont été choisies pour
simplifier les calculs.
Comme pour l'emetteur commun, ce
circuit présente un intérêt pour
l'amplification de signaux alternatifs
et il ne faut prendre en compte que le
caractère alternatif  de la tension e.

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_amplificateur.htm[26/11/2010 03:45:00]
Transistor: l'essentiel

Les condensateurs C1 et C2 ne sont


que des condensateurs de liaison, ils
n'interviennent dans aucun calcul et
sont supposés maintenir une tension
constante à leurs bornes.
On simplifie donc le schéma en
remplaçant tous les condensateurs par
des courts circuits pour passer en
modélisation petit signal.

On obtient le schéma suivant


pour le collecteur commun en
"petit signal".

Nous allons alors nous servir de


ce schéma pour calculer les
amlifications et les impédances.

L'amplification en tension  Vs/Ve:


D'après le schéma ci-dessus, Vbe/r + s.Vbe = Vs/(Rce//Rc//RL) or Vbe = Ve - Vs
D'où (Ve - Vs).(1/r + s) = Vs/(Rce//Rc//RL)
Soit  Ve.(1/r + s) = Vs[1/(Rce//Rc//RL) + 1/r + s]
Donc A = Vs/Ve  = (1/r + s)/[1/(Rce//Rc//RL) + 1/r + s]
Remarques:
1/r + s = s/ß +s = s(1/ß + 1) ~ s  Cette approximation tient compte de la forte valeur de ß
en générale.
D'où  A = Vs/Ve  =  s/[1/(Rce//Rc//RL) + s]
On constate que la résistance de charge en sortie du montage intervient.

Numériquement, avec les valeurs indiquées et pour RL = 100 ohm, on a:


A = Vs/Ve  = 0.97 ~ 1

Conclusion:
Le montage se comporte comme un suiveur de tension.

L'impédance d'entrée:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_amplificateur.htm[26/11/2010 03:45:00]
Transistor: l'essentiel

En réutilisant le gain A = Vs/Ve , on a Ie = Ve/( R1//R2) + (Ve - A.Ve)/r = Ve/( R1//R2) +


Ve(1 - A)/r
D'où  Ze = Ve/Ie  = 1/[1/(R1//R2) + (1 - A)/r]
On obtient en remplaçant A par son expression Ze = Ve/Ie  = R1//R2//[ß.(Re//Rl)]
Elle est fonction de la charge en sortie car elle est liée à A.

Numériquement, avec les valeurs indiquées et pour RL = 100 ohm, on a:


Ze = Ve/Ie  = 3.77 kohm

L'impédance de sortie:
De même, on se sert de l'amplification pour le calcul de Zs et on néglige Rg d'où Ve = e or
pour le calcul de Zs, on fixe Ve. En dynamique, on Ve = 0.
On a alors Vbe = -Vs et Is = -s.Vbe - Vbe/r +Vs/(Rce//Re)
Is = s.Vs + Vs/r +Vs/(Rce//Re) = Vs.[ s + 1/r + 1/(Rce//Re)]
Donc Zs = 1/[ s + 1/r + 1/(Rce//Re)]

Numériquement, avec les valeurs indiquées, on a:


Zs = Vs/Is  = 2.48 ohm

Base commune:

Les schémas:
Le montage base commune se caractérise par son gain en tension (Vs/Ve) important et son
impédance d'entrée assez faible. Nous étudierons ces paramètres à partir du schéma
"petit signal".

Tout d'abord, le schéma "grand signal"


du montage base commune.

Comme pour les autres montages, ce


circuit ne présente qu'un intérêt pour
l'amplification de signaux alternatifs..
Les condensateurs C1, C2 et Cb ne sont
que des condensateurs de liaison, ils
n'interviennent dans aucun calcul et
sont supposés maintenir une tension
constante à leurs bornes.

On simplifie donc le schéma en


remplaçant tous les condensateurs par
des courts circuits pour passer en
modélisation petit signal.
On obtient le schéma "petit
signal" suivant pour le montage
base commune.

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_amplificateur.htm[26/11/2010 03:45:00]
Transistor: l'essentiel

Comme précédement, nous allons


nous servir de ce schéma pour
calculer les amlifications et les
impédances.

Comme pour les montages


précédents, Rce est négligée car
sa valeur est très forte par
rapport aux autres résistances
auxquelles elle est associée.

L'amplification en tension  Vs/Ve:


D'après le schéma ci-dessus, Vbe = -Ve or Vs = -s.Vbe.(Rc//RL) or Vbe = -Ve
D'où Vs = s.Ve.(Rc//RL)
Donc A = Vs/Ve = (s + 1/Rce)(Rce//Rc//Re)  ~ s.(Rc//RL)
Remarque:
On constate que la résistance de charge en sortie du montage intervient.

Numériquement, avec Ico = 10mA, ß = 200, on a s = 400mS et r = 500ohm.


E = 25V,  Re = Rc = 1kohm.
On ne branche pas charge (RL est infinie).
A = Vs/Ve  = s.Rc = 400

L'impédance d'entrée:
On a Ie = Ve(1/Re + 1/r + s)
D'où  Ze = Ve/Ie  = 1/[1/Re + 1/r +s] = Re//r//(1/s)
Remarque importante:
L'impédance d'entrée n'est pratiquement pas fonction de la charge en sortie RL.

Numériquement, avec les valeurs précédentes:


Ze = Ve/Ie  = 2.5 ohm

L'impédance de sortie:
Elle est très simple à calculer:
Zs = Rce//Re ~ Re

Numériquement, avec les valeurs précédentes, on a:


Zs = Vs/Is  = 1kohm

En résumé:

Voici un tableau rappelant les résultats à retenir concernant ces trois montages
fondamentaux:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_amplificateur.htm[26/11/2010 03:45:00]
Transistor: l'essentiel

  Emetteur commun Collecteur commun Base commune


- s.(Rc//RL) + s.(Rc//RL)
Amplification 1
Forte, quelques Forte, quelques
A = Vs/Ve Suiveur
100 100
Impédance r//R1//R2 R1//R2//[ß.(Re//RL)] Re//r//(1/s)
d'entrée Moyenne, quelques Moyenne, quelques Faible, quelques
Ze = Ve/Ie 100 d'ohm kohm ohm
Impédance de
Rc Re//r//(1/s) Rc
sortie
Quelques kohm Faible, quelques ohm Quelques kohm
Zs = Vs/Is

Avertissement:

Toutes ces informations sont données a titre indicatif, et nous ne pourrons en aucun cas
être tenus pour responsables en cas d'erreur.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_amplificateur.htm[26/11/2010 03:45:00]
Exemples d'utilisations des transistors bipolaires
Remarques concernant tous les montages:

Tous les montages ont ete testes (sauf ampli de classe B)

Si un montage refuse de fonctionner, mettre un condensateur de 1000µF sur la plaque


d'essais entre la masse et le +Vcc.

Certains calculs sont volontairement approchés pour des raisons de simplicité (calculs de
puissance dissipée, ...)

Liste des montages:

Regulateur de tension

Generateur de courant

Bascule à transistors

Oscillateur simple

Oscillateur avec un quartz

Amplificateur pour micro à electret

Amplificateur de classe B

Generateur de rampes

Montage n°1: Regulateur de tension

A quoi ca sert?
Ce montage permet d'obtenir une tension de sortie fixe avec une tension d'entree variable

Schema:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Principe de fonctionnement
~ On cree une reference de tension à l'aide de R1 et de D1. La tension sur la base de T1
vaut alors 5.1V (tension de la diode zener).
~ Le transistor joue le rôle de suiveur de tension et "amplifie" en courant. C'est à dire que
Vs = 5.1V - Vbe = 4.5V environ.
~ Pour un bon fonctionnement, il faut que Vcc vale au moins 6V.
~ La resistance R2 sert de resistance de charge. Sinon lorsque le montage est à vide
(courant de sortie Is = 0), Vs ne vaut pas 4.5V

Calculs
Soit Vcc = 15V, ß = 100, Vd = 5V1, Is_max = 100mA (intensite max de sortie).

Resistance R1:
~ Il faut le courant circulant dans la base de T1 soit negligeable devant le courant
circulant dans la diode zener, sinon la tension de sortie n'est pas stable. On va donc
calculer la resistance maximale, puis on va diviser sa valeur par 10 pour respecter la
condition ci dessus.
~ R1_max = (Vcc - Vd) * ß / Is_max = (15 - 5.1) * 100 / 0.1 = 9900 Ohms. On prendra
donc R1 = R1_max / 10 = 1 kOhms.
~ Pour faire le calcul, j'ai pris le pire des cas, c'est à dire que plus aucun courant ne
circule dans la diode (voir cours sur les diodes). J'ai utilise la formule Ic = ß * Ib et U
=R*I

Puissance dissipee par T1:


~ P = Vce x Is_max = (Vcc - Vs) * Is_max = (15 - 4.5) * 0.1 = 1.05W.
~ Il va donc falloir un petit radiateur.

Remarques
~ Vous pouvez bien entendu changer le transistor. Il faut le choisir en fonction du courant
de sortie (Is_max) qu'on veut obtenir. Pensez à bien regarder la datasheet pour savoir
quelle est la puissance maximale que peut dissiper le transistor que vous avez choisi.
~ Le BD139 peut par exemple etre remplace par un BD135.
~ Notez que ce type de montage existe en circuit integre deja tout fait. Ce genre de
circuit integré est bien plus stable et consomme beaucoup moins. Cependant il peut etre
interessant d'utiliser ce montage pour faire un regulateur à faible tension de dechet
(difference entre Vcc et Vs).

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Montage n°2: Generateur de courant

A quoi ca sert?
Ce montage permet de faire circuler un courant constant dans un dipole, et ce quel que soit
la tension à ses bornes (dans une certaine mesure). Le dipole se branche entre A et B

Schema:

Principe de fonctionnement
~ On sait que pour un transistor, on a Ic = Ie. On va donc simplement fixer Ie à une valeur.
~ Pour cela, on cree une reference de tension à l'aide des trois diodes, et de la resistance
R1.
~ D'autre part, on sait que Vbe = cte = 0.7V. On va donc pouvoir obtenir une tension fixe
aux bornes de R2. Et qui dit tension fixe aux bornes d'une resistance dit courant fixe (U =
R * I).
~ Et voilà, c'est tres simple et tres pratique!

Calculs
Soit Vcc = 10V, Vd = 0.6V, Veb = 0.7V, ß = 200 et I = 0.02A (ce qu'on veut obtenir).

Resistance R2:
~ On a Ur2 = 3 * Vd - Veb
~ Donc R2 = Ur2 / Ir2 = (3 * Vd - Veb) / Ie = (3 * 0.6 - 0.7) / 0.02 = 55 Ohms. On
prendra donc la valeur normalisee 56 Ohms.

Resistance R1:
~ La resistance R1 permet d'avoir une tension de reference bien fixe. Il faut donc
que le courant qui part dans la base du transistor soit negligeable devant le courant
qui circule dans les diodes et la resistance.
~ Or, on a Ib = Ic / ß.

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
~ Donc on va faire circuler Ir1 = 10 * Ib = 10 * 0.02 / 200 = 1mA
~ Soit R1 = (Vcc - 3 * Vd) / Ir1 = (10 - 3 * 0.6) / 0.001 = 8200 Ohms

Puissance max dissipée par le transistor:


~ P = Vec_max * I = (Vcc - 3*Vd + Veb) * I = (10 - 3*0.6 + 0.7) * 0.02 = 0.178W. Ca
va!

Remarques
~ Pour verifier le courant, vous pouvez brancher directement un amperemetre entre A et
B. Vous devriez trouver environ 20mA (si vous trouvez 0, changez le fusible de votre
amperemetre avant d'accuser le montage).
~ La tension maximale entre A et B pour que le generateur de courant fonctionne en tant
que tel vaut: Vab_max = Vcc - 3*Vd + Veb - Vec_sat = 10 - 3*0.6 + 0.2 = 8.4V environ.
~ Notez qu'on pourrait enlever une diode, on perdrait alors en précision, car Veb n'est pas
tout à fait fixe. L'avantage serait qu'on pourrait avoir une tension max entre A et B plus
elevée.
~ On pourrait remplacer les trois diodes par une diode zener (montee dans l'autre sens
bien sur).
~ Une utilisation de ce montage est par exemple d'alimenter une LED à l'aide d'une tension
d'entree quelconque. (On aura toujours la meme luminosite).

Montage n°3: Bascule à transistor.

A quoi ca sert?
Ce fabuleux montage permet à l'aide de deux transistors de réaliser une memoire. La
sortie change d'etat à chaque appui sur la touche.

Schema:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Principe de fonctionnement

La sortie se fait soit au point A, soit au point B. Ces sorties prennent deux etats qui
valent environ 0V ou +Vcc. Par la suite, on les appelera respectivement etat 0 et etat
1.

Partons de la condition A = 0 et B = 1. On va voir que lorsque A est à 0, B est à 1 et


vice-versa.

Si A = 0, alors T2 est saturé (Veb = 0.2V), donc B = 1, donc T1 est bloqué (Veb <
0.7V), donc A = 0. La condition est verifiée!

Maintenant, on appuye sur la touche:


~ Avant l'appui sur la touche, C1 etait dechargé, et C2 chargé à +Vcc (Vc2 = +Vcc,
fleche allant vers la droite).
~ Au moment où l'on appuye sur la touche, comme C2 est chargé, le transistor T2 se
bloque car sa tension Vbe devient négative.
~ Du coup, B = 0, ce qui entraine que T1 se sature, et A = 1
~ La bascule a changé d'etat

Si on appuye de nouveau sur la touche, on va revenir dans l'etat initial, et ainsi de


suite ....

Calculs
~ Pas grand chose à calculer, c'est plutot de la reflexion. Constatez que les resistances de
base (R3 et R4) sont beaucoup plus grandes que les resistances de collecteur.
~ Le choix des resistances determine la consommation du montage. Ainsi vous pourriez
diviser toutes les valeurs de resistances par 10 et multiplier celle des condensateurs par
10. La consommation serait elle aussi multipliée par 10! En contre partie, vous pourriez

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
alimenter quelque chose qui consomme plus (voir les remarques).
~ Vcc: de 1V à 45V (Vec_max = 45V = limite des transistors).

Remarques

Il est tout à fait possible de faire ce montage avec des transistors NPN, il suffit de
tout "retourner", et de reflechir un petit peu. C'est utile si on veut que l'interrupteur
soit connecté à la masse et la resistance de rappel R7 au +Vcc.

Attention, si vous connectez quelque chose qui consomme trop de courant (relais, ...)
au point A ou B, la bascule ne pourra plus basculer. Il faudra alors ajouter un
transistor pour "amplifier" le courant. (voir la page le transistor en commutation). Il
suffit de connecter le point A ou B sur la resistance de base.

Ce montage peut egalement se faire avec des circuits logiques (bascule D ou bascule
JK). Bien sur maintenant on utilise pratiquement plus que des bascules. Cependant
allez trouver une bascule qui fonctionne de 1V à 45V ...

Notez que l'ensemble S1, R7 peut tres bien etre remplace par un systeme qui fait des
impulsions positives (GBF, ...)

Montage n°4: Oscillateur simple ou montage astable

A quoi ca sert?
Ce montage permet de generer un signal carre ou rectangulaire au point A ou B

Schema:

Principe de fonctionnement

La sortie se fait soit au point A, soit au point B. Ces sorties prennent deux etats qui
valent environ 0V ou +Vcc. Par la suite, on les appelera respectivement etat 0 et etat
1.

Supposons que A = 0 et B = 1; et que les deux condensateurs sont chargés.

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
T2 est saturé par l'intermediaire de R4, et T1 est bloqué, car sa tension Vbe est
negative du fait que C1 est chargé.

Grace à R3, C1 se décharge, et la tension Vbe1 diminue pour finir par redevenir
positive. Lorsque Vbe1 = 0.7V environ, T1 se sature (B passe à 0).

Du coup, Vbe2 devient negative, et T2 se bloque. (A passe au niveau 1). Donc C1 se


charge positivement, et en profite pour saturer plus rapidement T1.

Dans le meme temps, C2 se decharge, et la tension Vbe2 diminue pour finir par
redevenir positive. T2 va se re-saturer, et on va recommencer un cycle.

Relevés à l'oscilloscope:

Calculs
On va se contenter de calculer les temps à l'etat haut et à l'etat bas pour le point B.

On sait (voir cours sur les condos) que le temps de charge d'un condensateur est
donnée par la formule:
T = R * C * ln [ (Vc(0) - Vc(inf)) / (Vc(T) - Vc(inf)) ]

Donc le temps à l'etat bas vaut Tb = R4 * C2 * ln [ (0 - 2*Vcc) / (Vcc - 2*Vcc) ] = R4


* C2 * ln 2 = 0.7 * R4 * C2

De meme, le temps à l'etat haut vaut Th = 0.7 * R3 * C1

Notez que ce calcul n'est pas tout à fait exact, car on a negligé Vce_sat = 0.2V et
Vbe_sat = 0.7V. Ceci permet de trouver une formule generale, independante de la
tension d'alimentation. (en réalité ce n'est pas tout à fait le cas).

Pour le montage proposé, ca fait Tb = Th = 0.023s = 23ms. (confirmé par le relevé).

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Remarques
~ Ce montage peut s'averer bien pratique pour faire clignoter une LED par exemple. Il est
tres simple, et ne prends pas beaucoup de place.
~ Notez que j'ai mis des condensateurs polarisés. C'est simplement pour montrer le sens de
branchement dans le cas où il serait necessaire d'en utiliser. (frequence d'oscillation moins
elevée). Cependant les condensateurs de 100nF ne sont pas polarisés (sauf cas tres rare).
~ La tension d'alimentation peut etre a peu pres quelconque, en respectant tout de meme la
tension Vce_max des transistors (45V pour ceux la).

Montage n°5: Oscillateur avec un quartz

A quoi ca sert?
Ce montage sert à faire osciller un quartz sans circuit integré.

Schema:

Principe de fonctionnement
Je n'en sais rien! Je donne ce montage pour information.

Relevé à l'oscilloscope

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Mode AC, amplitude environ 6V avec Vcc = 12V. Le signal est centré par rapport à Vcc/2
environ. Le quartz a une valeur d'1MHz

Remarques
Le montages a ete teste, il fonctionne bien avec des quartz ayant des valeurs comprises
entre 1 et 8 MHz

Montage n°6: Amplificateur de micro electret.

A quoi ca sert?

Ce montage ludique permet d'amplifier le son d'un micro à electret: . Le montage


se decompose en deux parties semblables. Le deuxieme etage est l'ampli "de puissance" sur
lequel est branché le haut parleur.

Schema:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Principe de fonctionnement

~ Le micro cree de toutes petites variations qui se repercutent sur la base de T1


~ T1 amplifie ces variations, et les transmets sur la base de T2 par l'intermediaire de
C5.
~ T2 amplifie de nouveau, mais est capable de delivrer suffisament de courant pour
alimenter un petit haut parleur.

Vous aurez reconnu le montage, il est constitué de deux emetteurs communs. (voir
page sur le transistor en mode lineaire).

Les condensateurs C3, C4, et C5 sont des condensateurs de liaison. Sans C3 par
exemple, le haut parleur serait alimenté en permanence avec une tension continue ce
qui produirait un mauvais son et risquerait de le griller.

Les condensateurs C1 et C2 sont là pour obtenir une amplification plus forte.

Relevés à l'oscilloscope:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Calculs
Pour Vcc = 15V, il faut calculer pour chaque transistor les resistances de telle sorte qu'au
repos (micro enlevé), la tension entre le collecteur et la masse de chaque transistor vale
environ Vcc/2 = 7.5V. Ceci permettra d'utiliser toute la plage de tension (0 à 15V) lorsque
le montage va fonctionner.

Voir le cours pour les calculs. Note: j'ai pris les valeurs au "feeling".

Remarques
~ Attention le micro à electret est polarisé; le moins, est la patte reliée au boitier.
~ Vous pouvez brancher à peu pres n'importe quel haut parleur en sortie, en sachant qu'on
entendra mieux si son impedance est plus elevée (moins de perturbations sur l'etage de
sortie).

Montage n°7: Amplificateur de classe B

A quoi ca sert?
Ce montage sert principalement dans les amplificateurs audio notemment dans l'etage de
sortie (juste avant le haut parleur). La version que je présente est une version de base; il
en existe des bien plus performantes.

Schema:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Principe de fonctionnement

Les transistors sont montés en suiveur. Lorsque Ve est positif, T2 se bloque, et R3


permet de rendre passant le transistor T1.

La tension Vs monte en recopiant Ve, en effet, on a Vs = Ve + Vd1 - Vbe - Ur1 = Ve


environ, d'où le nom de suiveur. Notez que R1 et R2 sont négligées, car de valeur tres
faible; elles sont juste là pour empecher l'echauffement excessif des transistors
dans le cas où ils conduiraient simultanément (cas où Vd < Vbe).

Il se passe exactement le contraire lorsque Ve est négatif, T2 est passant, ...

Notez que le montage n'amplifie pas en tension mais en courant (montage suiveur).

Calculs
~ On connecte un haut parleur de 8 Ohms en sortie, on a ß = 100, on prend R1 = R2 = 0.1
Ohms, Vcc = +15V, et Vss = -15V.
~ On veut que la puissance de sortie maximale de l'amplificateur soit de 18W. Soit une
puissance RMS de 9W

Resistance R3 = R4:
~ On neglige R1 et R2
~ On prend le cas de Vs = +12V sachant que c'est exactement le meme principe pour
Vs = -12V.
~ On sait que T2 est bloqué, et T1 passant. On commence par calculer Ic1:
~ On sait que Pmax = R * Ic1². Donc Ic1 = \/¯(P_max / R) = \/¯(18 / 8) = 1.5A

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
~ Donc Ib1 = Ic1 / ß = 1.5 / 100 = 0.015A
~ Or pour Vs = +12V, on a Ur3 = Vcc - Vs - Vbe = 15 - 12 - 0.7 = 2.3V
~ Donc R3 = Ur3 / Ib1 = 2.3 / 0.015 = 153 Ohms, on prendra 150 Ohms.

Puissance dissipée par R3 ou R4:


~ P = Ur3_moy² / R3 = (Vcc - Vd)² / R3 = (15 - 0.7)² / 150 = 1.36W !!!
~ C'est le probleme de la version la plus simple de l'ampli classe B. il faut des
resistances de base de 2W dans notre cas.

Le calcul de la puissance dissipée par les transistors est un peu trop compliqué pour
etre detaillé ici. Il faut simplement savoir que ce n'est pas lorsque c'est à fond qu'ils
dissipent le plus.

Remarques

Notez que pour le montage présenté, il faut une alimentation symétrique ±15V. Sans
alimentation double, il faudrait mettre des condenstateurs de liaison comme dans le
montage precedent. Pour un systeme de bonne qualité, il est toujours préférable de
ne pas avoir de condensateur de liaison en sortie, car ca introduit de la distortion.

Vous l'avez constaté, pour un ampli qui sort 9W RMS, les resistances de base doivent
deja dissiper pres de 2W. Il existe donc d'autres montages à partir du classe B qui
sont plus performants. Par exemple le montage bootstrap avec des condensateurs
branchés sur la sortie qui permettent de "rehausser" la tension d'alimentation des
résistance de base. Une autre solution est de mettre des transistors darlington (voir
cours); ce qui permet d'augmenter le gain, donc baisser la valeur de Ib.

Dans les circuits integrés amplificateurs, en général les premiers etages


d'amplification sont fait en classe A (un peu comme le montage precedant) car c'est
plus linéaire, et le dernier etage est fait en classe B, car ca dissipe moins de chaleur.

Montage n°8: Générateur de rampes

A quoi ca sert?
Ce montage permet de faire un generateur de rampes, c'est à dire une suite de triangles
rectangles à l'aide de seulement 4 transistors.

Schema:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Principe de fonctionnement

Le montage est constitué de trois parties: Une premiere partie qui cree un signal
carre, une seconde partie qui se charge de décharger brusquement C4 à chaque fois
que le signal carre est au niveau haut; et une troisieme partie qui est un generateur
de courant constant qui charge un condensateur.

La sortie du montage s'effectue aux bornes de C4.

On ne va pas reetudier le fonctionnement de l'oscillateur ni du generateur de courant


constant. Par contre on va s'interesser au fonctionnement du systeme de décharge:
~ On suppose que T1 est saturé (B = 0), donc T3 est bloqué. C3 est déchargé
~ T1 se bloque (B = 1), donc du fait de la faible valeur de R5, T3 court-circuite tres
rapidement C4. Ensuite le condensateur C3 se charge (grace à R5), et le courant dans
T3 diminue (grace à R6) pour devenir nul.
~ Des que Ib3 = 0, le condensateur C4 peut recommencer à se charger. On démare
une nouvelle rampe.
~ Ensuite, T1 se re-sature, B = 0, C3 se décharge alors rapidement dans D4.
~ et un nouveau cycle peut recommencer.

Pourquoi un generateur de courant constant?


~ Il est indispensable pour generer des rampes, en effet, la tension aux bornes d'un
condensateur croit linéairement que si le courant qui le traverse est linéaire (en clair,
en chargeant le condo avec une resistance, la tension varie de maniere exponentielle.
Pour plus de précisions, voir le cours sur les condensateurs).
~ Rappel: comme le courant est constant, on a I = C * U / t, avec I le courant
traversant le condo, U la tension à ses bornes à l'instant t, et C la capacité du
condensateur.

Relevés à l'oscilloscope:

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
La courbe en bleu est la rampe (sortie du montage aux bornes de C4). Son amplitude est
6V. La courbe en jaune est le signal carré à la sortie de l'oscillateur (amplitude 7V).

Calculs
Soit Vcc = 7.4V

Frequence de l'oscillateur:
Avec les valeurs données; la periode d'oscillation vaut Tb + Th = 0.7 * R3 * C1 + 0.7 *
R4 * C2 = 145ms soit f = 6.9Hz

Courant generé par le generateur de courant:


I = (3*Vd - Veb) / R = 0.092mA

Calcul de C4 pour que Vc4 = 6V en une période (on ne peut prendre plus que 6V car
sinon le generateur de courant sature (Vcc = 7.4V))
On sait que I = C * U / t, donc C = I * t / U = 0.000092 * 0.145 / 6 = 2.22µF. On
prendra donc 2.2µF pour C

Remarques
~ Ce montage effectue une petite synthése de ce qu'on a vu. Il montre qu'on peut faire
presque tout ce qu'on veut à l'aide des transistors.
~ Attention il ne faut pas charger la sortie du montage sinon votre rampe ne va plus
ressembler à rien.

Fin:

voilà, le cours sur les transistors est terminé, j'espere qu'il vous a plu, et que vous les
utiliserai plus souvent à la place de ces composants "tout faits" bien moins instructifs.

N'hesitez pas à nous écrire pour toute question: xizard@enib.fr & rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Nous ne pouvons en aucun cas etre tenus pour responsable des dommages corporels ou matériels
que pourraient causer ces montages.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/transistor_utilisation.htm[26/11/2010 03:45:05]
Les microcontroleurs PIC

Les microcontroleurs PIC

Avertissements:

Nous allons presenter dans cette rubrique les microcontroleurs PIC.

Le but de cette rubrique est d'aider ceux qui veulent se lancer dans la fabrication de montages avec
des pics à débuter.

Nous tenterons donc d'expliquer les differentes fonction du PIC à travers des exemples bien
commentés.

Qu'est ce qu'un PIC?

C'est un composant "à tout faire", programmable en assembleur.


En clair une "usine à gaz" réalisée aussi bien à base de circuits logiques qu'analogiques peut se
transformer en un petit circuit.

Il posséde un certain nombre d'entrées sorties logiques et analogiques pour certains.

Il se programme par l'intermedaire d'un P.C. et d'un programmateur. C'est à dire qu'on va écrire
un code pour chaque application développée.

Pourquoi avoir choisi les PIC

Nous avons longtemps hésité entre les differentes marques de microcontroleur:


~ PIC de chez Microchip
~ "Série 68HC11" de Motorola
~ AT90S... de Atmel
~ etc...

Ce qui a determiné notre choix:


~ Le prix: il existe des PIC à moins de 10F. Et ceux que nous utilisons coutent moins de 40F, voir
moins de 30F.
~ Le nombre de possibilités offertes pour les peripheriques: les PICs font partie des plus
complets.
~ Le boitier: les boitiers de microchip sont des boitiers classiques: de DIP8 à DIP40. Alors que
pour les Motorola, il faut un support special.
~ Le nombre d'instructions: Un microcontroleur se programme en assembleur (en général), le PIC
comporte un peu plus d'une trentaine d'instructions qu'on a vite fait de connaitre par coeur,

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_presentation.htm[26/11/2010 03:45:08]
Les microcontroleurs PIC

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_presentation.htm[26/11/2010 03:45:08]
Les microcontroleurs PIC

Description du microcontroleur PIC

Les mots ecrits en jaune sont explicités à la fin de la page.

Photos:

Voici une photo de 2 Microcontroleurs PIC:

Le premier PIC (le plus petit) est effacable electriquement (memoire EEPROM). Le
deuxieme PIC possede une fenetre pour l'effacement, il faut des Ultras Violets. Quant au
dernier, c'est l'un des dernier né et des plus puissant de la categorie. Il s'efface
egalement electriquement.

L'avantage de la memoire EEPROM est indéniable: elle s'efface en une fraction de seconde
contre une vingtaine de minutes avec les U.V.

Il existe egalement des modeles dit OTP (One Time Programable), c'est à dire qu'ils ne
sont programmables qu'une fois. Ils coutent evidemment moins cher.

Les principales caracteristiques des microcontroleurs PIC16F84:

A partir de maintenant on va s'interesser plus particulierement au PIC16F84:

Il ne coute qu'une quarantaine de francs

Il s'efface electriquement

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_composant.htm[26/11/2010 03:45:11]
Les microcontroleurs PIC

Il possede une structure RISC (Reduced Instruction Set Computer), c'est à dire que le
nombre d'instructions est réduit (35 pour notre PIC16F84).
L'un des avantages de ce type de structure est une tres grande vitesse d'execution du
programme. En plus, la plupart des instructions sont executées en un cycle d'horloge. Tout
ceci fait que les PIC font partie des microcontroleurs les plus rapides du marché.

Les differents types de memoire:

Memoire pour le programme que vous faites: FLASH (= EEPROM qui dure moins
longtemps) (1024 Mots de 14 bits), seul le programmateur est capable de l'effacer et
de l'écrire. Le PIC ne peut faire que la lire (l'executer)

Memoire pour les variables, la configuration, ... : memoire de type RAM (68 octets
pour l'utilisateur): dés qu'on coupe l'alimentation, tout est perdu. Cette memoire ne
sert que pendant l'execution du programme.

Memoire pour stocker des données de maniere permanente: EEPROM (64 octets = 64
* 8bits). Mais le PIC peut ecrire des informations dans cette memoire!
C'est tres pratique, ca peut par exemple permettre de memoriser un code, et ce
meme si le PIC n'est plus alimenté.

Toutes ces memoires ont des adresses. On les exprime generalement en hexadecimal:

La memoire de programme à une adresse allant de H'000' à H'3FF' (le H signifie


Hexadecimal). Je rapelle que H'F' vaut 15 en décimal.
On remarque qu'on retrouve bien nos 1024 Mots de memoire: F * F * 3 = 16 * 16 * 4
valeurs = 1024 Mots (16 valeurs, car de 0 à 15 on a bien 16 valeurs)

La memoire RAM se subdivise en 2:


~ De l'adresse H'00' à H'0B', et de H'80' à H'8B', ce sont des cases memoires
reservés pour la configuration, ... du PIC
~ De l'adresse H'OC' à H'4F', ce sont des cases memoires pour l'utilisateur (68 cases
memoire)

La memoire EEPROM de données à une adresse allant de H'00' à H'3F'. C'est à dire
qu'on a 64 cases memoire de données.

Le registre de travail: Il s'appele W. C'est une sorte de variable, qui sert trés souvent.
Dés qu'on veut manipuler des nombres (addition, ...), on est obligé de passer par ce
registre. Cette variable (W) contient une valeur de 8 bits (par exemple 01100010). Nous
verrons des exemples plus tard.

Quelques définitions:

Instruction: c'est un ordre qu'on donne au PIC.


Par exemple "ADDLW toto" aura pour effet d'additionner le contenu de W (voir plus haut)
avec la constante toto. (on aura préalablement fixé la valeur de toto dans le programme).

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_composant.htm[26/11/2010 03:45:11]
Les microcontroleurs PIC

Cycle d'horloge: il s'écoule un cycle d'horloge entre l'execution de deux instructions.

Registre: c'est une zone memoire de la RAM. Le PIC à des registres reservés pour la
configuration (utilisation des pattes en entrée ou en sortie, ...). Il y a le registre W que
nous avons vu precedement, et il y a egalement des registres à usage général (pour stocker
nos variables, ...).
Les registres reservés et les registres à usage général sont stockés dans la memoire RAM.

1024 Mots de 14 bits: En faisant une analogie avec des tiroirs, cela signifie qu'on a 1024
tiroirs à 14 compartiments, et que dans chaque compartiment il peut y avoir quelque chose
(equivalent à un "1" logique), et il peut ne rien avoir (equivalent à un "0" logique)

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_composant.htm[26/11/2010 03:45:11]
Les microcontroleurs PIC

Le materiel necessaire pour programmer les PIC

Les mots ecrits en jaune sont explicités à la fin de la page.

Liste du materiel necessaire

Il vous faut tout d'abord un programmteur. Je vous propose plusieurs solutions:


~ Réaliser notre programmteur, quasi universel qui programme également la plupart des
EEPROMs série. Cliquez ici.
~ Réaliser le programmateur type p16pro, qui lui ne programme pas les EEPROMs. Cliquez
ici.
~ Vous avez également la possibilité de nous acheter un programmeteur pour ceux qui ne
peuvent pas le faire. Voir la rubrique vente.
~ Je sais qu'il existe d'autres programmateurs plus simples, mais ils ne programment qu'un
type de PIC en général. Pour plus d'informations, vous pouvez aller voir ce site:
http://perso.wanadoo.fr/yves.heilig/
(certains se branchent sur le port serie)

De plus, il vous faudra au moins 1 PIC16F84. je l'ai trouvé plusieurs fois aux alentours de
40F à Paris.

Une plaquette d'essai, un quartz 4Mhz, deux condo de 15 à 39pF, ...

Les logiciels necessaires:

Il vous faut un P.C. avec un éditeur de texte. Pour ma part, je développe entierement sous
Linux.

Développer sous Linux:

Ceci peut se faire maintenant entierement gratuitement. Nous avons développé un logiciel
pour programmer quasiment tous les PICs, et une interface graphique pour le logiciel
d'assemblage.

Il vous faut un editeur de texte pour taper les programmes: au choix kwrite, vi, xedit, ....

~ Il vous faut un assembleur qui va permettre de transformer vos instruction ecrites en


assembleur (*.asm) en code hexadecimal (*.hex) pour le PIC. Le meilleur à mon goût est
gpasm, pour lequel j'ai réalisé une interface graphique.
~ Telechargez gpasm sur le site http://gpasm.sourceforge.net/. Decompressez le à l'aide
de la commande tar zxvf, et installez le en tapant "./configure", "make", puis "make install".
~ Une fois la version "ligne de commandes" installée, vous pouvez installer la version
graphique. La methode est exactement la meme. Cliquez ici pour la telecharger. Vous devez
indiquer le repertoire où se trouvent les fichiers.inc. Il vous suffit donc d'indiquer dans le

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_materiel_necessaire.htm[26/11/2010 03:45:13]
Les microcontroleurs PIC

champ "Extra Options:" de xgpasm "-I /usr/local/share/gpasm/header/".


~ Pour obtenir la version en francais (ce sera bientôt automatisé), il faut taper dans le
repertoire où vous avez décompressé gpasm:
msgfmt fr.po -o xgpasm.mo
cp xgpasm.mo /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/

. Aidez vous de la copie d'ecran pour la configuration:

Ensuite il vous faut le logiciel pour programmer les PICs. Cyril a développé ce logiciel
entierement graphique également.
Telecharger: xisept-1.1.rpm (version automatique, juste cliquer dessus, et ca s'installe).
xisept-1.1.tar.gz (à decompresser en tapant par exemple "tar zxvf xisept-1.1.tar.gz").

N'hesitez pas à nous ecrire, nous faire part de vos remarques, ... : xizard@enib.fr &
cseptsea@enib.fr

Développer sous windows:

Il vous faut un editeur de texte pour taper les programmes: notepad, ou mieux (pfe32).

Il vous faut un assembleur qui va permettre de transformer vos instruction ecrites en


assembleur (*.asm) en code hexadecimal (*.hex) pour le PIC. Il est fournit gratuitement par
Microchip. Il faut le telecharger sur le site http://www.microchip.com dans la rubrique
"Developpement tools". Il s'appelle MPLAB.

Ensuite il vous faut le logiciel pour programmer les PICs. Nous vous proposons le meme
logiciel que sous Linux, mais là il est payant (ceci pour vous inciter à utiliser Linux). Il
existe d'autres logiciels sur internet qui sont en sharwares tels p16pro, mais qui
programment tout de meme les PIC16F84.
Telecharger: xisept_lite.exe (version d'évaluation pour windows 95, 98, 98SE, ME, ...).

Développer sous Mac:

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_materiel_necessaire.htm[26/11/2010 03:45:13]
Les microcontroleurs PIC

Désolé, je sais juste que c'est faisable, mais je n'y connais rien.

Les documentations:

Les fiches techniques sur le PIC sont telechargeables en cliquant ici (1.4Mo); mais pour etre
sur d'avoir la derniere version, il faut aller sur le site Microchip:
http://www.microchip.com. (la version intitulée PIC16F84_2 contient la liste des
instructions)

Quelques définitions:

Assembleur: c'est le logiciel qui convertit les instructions en assembleur qu'on tape (par
exemple ADDLW toto), en code comprehensible par le PIC. C'est une sorte de traducteur.
Voici une image du compilateur (cliquez dessus pour l'aggrandir):

Programmateur: C'est le logiciel qui sert à transmettre un programme du P.C. au PIC. (par
l'intermediaire du port parallele ou du port serie).
Voici une image du programmateur P16PRO (cliquez dessus pour l'aggrandir):

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_materiel_necessaire.htm[26/11/2010 03:45:13]
Les microcontroleurs PIC

Nous allons maintenant voir en détail les differentes instructions du PIC16F84

Les mots ecrits en vert sont explicités à la fin de la page.

Comment proceder pour transmettre un programme au PIC

Tout d'abord, il faut que vous ecriviez le programme dans un editeur de texte, et que vous
l'enregistriez au format .asm (assembleur)

Ensuite il faut le compiler à l'aide du compilateur (assembleur) de microchip (voir page


precedente). Lorsque la compilation est terminée, il ne doit pas y avoir d'erreur ni de
warnings. Dans le cas contraire, ouvrez le fichier .lst ou .err pour voir ou est l'erreur (le
compilateur génére 4 fichiers).
Voici un exemple de programme pour lequel la compilation s'est bien passée:

Pour finir, lancez le logiciel de programmation (xisept, p16pro, ...), mettez le PIC dans le
programmateur, et allumez le. Vous n'avez alors plus qu'à ouvrir votre fichier compilé, et à
le transmettre au PIC.
Eteignez alors le programmateur, et sortez le PIC.

Maintenant que vous en savez un peu plus, on va détailler les 35 instructions du PIC.
Notez qu'il est inutile d'apprendre ces instructions par coeur, et que vous pouvez passer
directement aux exemples (page suivante), et vous referer à cette page pour vos
programmes

Les instructions:

Voici les 35 instructions du PIC. Pour plus de détails, reportez vous aux fiches techniques
de Microchip

Instruction Description
ADDLW   k Add literal to W
Valeurs 0 <= k <= 255
Operation W + k -> W

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Additione le contenu de W avec le contenu de la constante (literal) k, et


Description
met le résultat dans W (registre de travail)
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
C, DC, Z
affectés
exemple:

toto   equ     H'0A'   ; définition de la constante toto: toto =


H'0A'
                       ; programme, configuration, ...
       ADDLW   toto    ; si avant cette instruction W = H'01'
                       ; apres cette instruction, W = H'0B'

 
Instruction Description
ADDWF   f,d Add W and f
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
W + f -> W   si d=0
Operation
W + f -> f   si d=1
Additione le contenu de W avec celui de la variable f. Met le résultat dans
Description
W si d=0; met le résultat dans f si d=1
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
C, DC, Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       ADDWF   titi,1  ; si avant cette instruction W = H'01' et titi
= H'0B'
                       ; apres cette instruction, W = H'01' et titi =
H'0C'

 
Instruction Description
ANDLW AND Literal with W
Valeurs 0 <= k <= 255
Operation W & k -> W
Fait un "ET" logique bit à bit ente le contenu de W est la constante (literal)
Description
k
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

toto   equ     B'10010111'   ; définition de la constante toto en


binaire (8bits) (ca ne change rien)
                              ; programme, configuration, ...

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

       MOVLW   B'10001010'   ; On a alors W = B'10001010' (voir plus


bas)
       ANDLW   toto           ; apres cette instruction, on a W =
B'10000010'

 
Instruction Description
ANDWF   f,d AND W with f
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
W & f -> W   si d=0
Operation
W & f -> f   si d=1
Fait un "ET" logique bit à bit entre le contenu de W et le contenu de la
Description
variable f
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       ANDWF   titi,0  ; si avant cette instruction W = B'11110010'
et titi = B'01010111'
                       ; apres cette instruction, W = B'01010010' et
titi = B'01010111'

 
Instruction Description
BCF   f,b Bit Clear File
Valeurs 0 <= f <= 127   et   0 <= b <= 7
Operation 0 -> f(b)
Met à zero le bit n°b de la variable f.
exemple: avec titi = B'11111111'
Description BCF   titi,3     ; apres cette instruction, titi = B'11110111'
(notez qu'on numerote à partir de 0: le bit 0 correspond au premier "1" de
la variable titi)
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                       ; programme, configuration (port B en sortie),


...
       BCF     PORTB,1 ; On met à ZERO le bit 1 du port B.
                       ; Par exemple si PORTB = B'00001111' avant
l'instruction,
                       ; apres il vaudra B'00001101'

 
Instruction Description

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

BSF   f,b Bit Set File


Valeurs 0 <= f <= 127   et   0 <= b <= 7
Operation 1 -> f(b)
Met à un le bit n°b de la variable f.
exemple: avec titi = B'00000000'
Description BCF   titi,7     ; apres cette instruction, titi = B'10000000'
(notez qu'on numerote à partir de 0: le bit 0 correspond au premier "1" de
la variable titi)
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                       ; programme, configuration (port B en sortie),


...
       BSF     PORTB,5 ; On met à UN le bit 5 du port B.
                       ; Par exemple si PORTB = B'00001111' avant
l'instruction,
                       ; apres il vaudra B'00101111'

 
Instruction Description
BTFSC   f,b Bit Test File, Skip If Clear
Valeurs 0 <= f <= 127   et   0 <= b <= 7
Operation N'execute pas la ligne suivante si f(b) = 0
Test si le bit n°b du registre f est à ZERO.
~ Si c'est le cas, la ligne suivant l'instruction BTFSC n'est pas executée
~ Si ce n'est pas le cas, toutes les lignes sont executées.
Description
Cette instruction peut par exemple servir à savoir si on appuye sur un
interrupteur ou non.
Nb de cycles 1 en temps normal, et 2 si f(b) = 0
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                       ; programme, configuration (port B en entrée),


...
boucle                  ; c'est un label
       BTFSC   PORTB,7 ; On teste si l'entrée 8 (bit7) du port B est
à ZERO
       GOTO    boucle  ; Si elle ne l'est pas, on retourne au label
boucle
                       ; Si elle est à ZERO, alors l'instruction
precedente a ete sautée,
                       ; et on continue à partir de cette ligne.

Exemple d'utilisation: tant qu'on appuye pas sur l'interrupteur, le programme ne s'execute plus.

 
Instruction Description

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

BTFSS   f,b Bit Test File, Skip If Set


Valeurs 0 <= f <= 127   et   0 <= b <= 7
Operation N'execute pas la ligne suivante si f(b) = 1
Test si le bit n°b du registre f est à UN.
~ Si c'est le cas, la ligne suivant l'instruction BTFSS n'est pas executée
~ Si ce n'est pas le cas, toutes les lignes sont executées.
Description
Cette instruction peut par exemple servir à savoir si on appuye sur un
interrupteur ou non.
Nb de cycles 1 en temps normal, et 2 si f(b) = 0
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                       ; programme, configuration (port B en entrée),


...
boucle                  ; c'est un label
       BTFSC   PORTB,7 ; On teste si l'entrée 8 (bit7) du port B est
à UN
       GOTO    boucle  ; Si elle ne l'est pas, on retourne au label
boucle
                       ; Si elle est à UN, alors l'instruction
precedente a ete sautée,
                       ; et on continue à partir de cette ligne.

Exemple d'utilisation: tant qu'on appuye pas sur l'interrupteur, le programme ne s'execute plus.
Contrairement à l'exemple precedent, l'interrupteur sera branché entre le +Vcc et l'entrée 8 du port B
(avec evidemment une resistance à la masse)

 
Instruction Description
CALL   k Call Subroutine
Valeurs 0 <= k <= 2047
PC + 1 -> TOS
Operation
k -> PC
Ca sert à appeler un sous programme. S'utilise avec l'intstruction RETURN
ou RETLW

Juste avant l'execution du CALL, la variable PC contient la ligne en cours


d'execution (c'est toujours le cas)
Lorsque l'instruction CALL est executée, on sauvegarde l'adresse de la ligne
Description de retour dans la pile (TOS): "PC + 1 -> TOS"
Et on va à la ligne indiquée par la valeur de k.
(notez qu'on n'est pas obligé de compter les lignes pour savoir la valeur de
k, il suffit par exemple de mettre CALL   sous_prog)

Notez qu'on peut appeller des sous programme dans des sous programmes.
Le nombre maximum d'appels imbriqués est 8.
Nb de cycles 2
Bits du registre Status
Aucun

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

affectés
exemple:

                              ; programme, configuration, ...


       CALL    sous_prog     ; Lors de la compilation, sous_prog sera
remplacé par le numero de ligne à laquelle il est.
                             ; apres l'execution du sous programme,
l'execution continuera ici
sous_prog                     ; c'est un label
                             ; code du sous programme, ...
       RETURN                 ; dit au PIC de retourner à la ligne
suivant l'instruction CALL

 
Instruction Description
CLRF   f Clear File
Valeurs 0 <= f <= 127
Operation B'00000000' -> f
Met à ZERO tous les bits de la variable f.
Description exemple: avec titi = B'11001111'
CLRF   titi     ; apres cette instruction, titi = B'00000000'
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

                       ; programme, configuration (port B en sortie),


...
       CLRF    PORTB    ; On met à zero TOUTES les sorties du port B
                       ; Par exemple si PORTB = B'00001111' avant
l'instruction,
                       ; apres il vaudra B'00000000'

 
Instruction Description
CLRW Clear W
Valeurs Rien
Operation B'00000000' -> W
Met à ZERO tous les bits de la variable W (registre de travail)
Description exemple: si W = B'10000001'
CLRW   ; apres cette instruction, W = B'00000000'
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

            ; programme, configuration, ...


       CLRW ; On met à zero TOUS les bits de la variable W
            ; Par exemple si W = H'0E' avant l'instruction,

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

            ; apres il vaudra H'00'

 
Instruction Description
CLRWDT Clear Watchdog Timer
Valeurs Rien
B'00000000' -> WDT (chien de garde)
B'xxxxx000' -> WDT Prescaler (prédiviseur du chien de garde)
Operation 1 -> /TO (/TO signifie TO avec une barre au dessus, c'est à dire le
complement de TO)
1 -> /PD
Description Met à zero le chien de garde
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
/TO, /PD
affectés
exemple:

               ; programme, configuration, ...


       CLRWDT ; On remet à zero tous les bits du compteur du chien de
garde
              ; Par exemple si le compteur de WDT = H'5D' avant
l'instruction
              ; apres il vaudra H'00' et le prédiviseur est remis à
zero.

Tout ceci fera l'objet d'un exemple commenté (voir plus loin)

 
Instruction Description
COMF   f,d Complement f
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
/f -> W   si d=0   (/f signifie f barre (complement de f))
Operation
/f -> f   si d=1
Chaque bit de la variable f est remplacé par son complément. Par
exemple:
Description
si titi = B'01100011'
COMF   titi,1    ; on a alors titi = B'10011100'
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       COMF   titi,0   ; si avant cette instruction titi =
B'01010111'
                       ; apres cette instruction, W = B'10101000' et
titi = B'01010111'

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

 
Instruction Description
DECF   f,d Decrement f
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
f - 1 -> W   si d=0
Operation
f - 1 -> f   si d=1
Description Décremente (soustrait 1 à) la variable f.
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       DECF    titi,1  ; si avant cette instruction et titi =
B'11111111'
                       ; apres cette instruction,      titi =
B'11111110'

 
Instruction Description
DECFSZ   f,b Decrement f, Skip if 0
Valeurs 0 <= f <= 127   et   0 <= b <= 7
N'execute pas la ligne suivante si le resultat de f - 1 est B'00000000'
Operation f - 1 -> W   si d=0
f - 1 -> f   si d=1
Décremente (soustrait 1 à) la variable f, et regarde si le résultat de
l'operation est NUL
Description
~ Si c'est le cas, la ligne suivant l'instruction DECFSZ n'est pas executée
~ Si ce n'est pas le cas, toutes les lignes sont executées.
Nb de cycles 1 en temps normal, et 2 si le résultat de l'operation est 0
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                       ; programme, configuration (port B en entrée),


...
boucle                  ; c'est un label
       DECFSZ  PORTB,1 ; On décremente le port B, et on regarde si
cette variable est nulle.
       GOTO    boucle  ; Si elle ne l'est pas, on retourne au label
boucle
                       ; Si elle est à ZERO, alors l'instruction
precedente a ete sautée,
                       ; et on continue à partir de cette ligne.

Exemple d'utilisation: un décompteur binaire 8 bits.

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Instruction Description
GOTO   k Unconditional Branch
Valeurs 0 <= k <= 2047
Operation k -> PC
Ca sert à changer la ligne d'execution du programme.

Juste avant l'execution du GOTO, la varialbe PC contient la ligne en cours


d'execution (c'est toujours le cas)
Description Lorsque l'instruction GOTO est executée, on va à la ligne indiquée par la
valeur de k.
(notez qu'on n'est pas obligé de compter les lignes pour savoir la valeur de
k, il suffit par exemple de mettre CALL   sous_prog)
Nb de cycles 2
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                              ; programme, configuration, ...


       GOTO    ailleurs       ; Lors de la compilation, "ailleurs"
sera remplacé par le numero de ligne à laquelle il est.
                             ; autres morceaux de programme, ...
ailleurs                      ; c'est un label
                             ; L'execution du programme se continue à
partir de cette ligne

 
Instruction Description
INCF   f,d Increment f
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
f + 1 -> W   si d=0
Operation
f + 1 -> f   si d=1
Description Incrémente (ajoute 1 à) la variable f.
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       DECF    titi,1  ; si avant cette instruction et titi =
B'00000000'
                       ; apres cette instruction,      titi =
B'00000001'

 
Instruction Description
INCFSZ   f,d Increment f, Skip if 0

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1


N'execute pas la ligne suivante si le resultat de f + 1 est B'00000000'
Operation f + 1 -> W   si d=0
f + 1 -> f   si d=1
Incrémente (ajoute 1 à) la variable f, et regarde si le résultat de l'operation
est NUL
Description
~ Si c'est le cas, la ligne suivant l'instruction INCFSZ n'est pas executée
~ Si ce n'est pas le cas, toutes les lignes sont executées.
Nb de cycles 1 en temps normal, et 2 si le résultat de l'operation est 0
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                       ; programme, configuration (port B en entrée),


...
boucle                  ; c'est un label
       INCFSZ  PORTB,1 ; On incremente le port B, et on regarde si
cette variable est nulle.
       GOTO    boucle  ; Si elle ne l'est pas, on retourne au label
boucle
                       ; Si elle est à ZERO, alors l'instruction
precedente a ete sautée,
                       ; et on continue à partir de cette ligne.

Exemple d'utilisation: un compteur binaire 8 bits.

 
Instruction Description
IORLW Inclusive OR Literal with W
Valeurs 0 <= k <= 255
Operation W OU k -> W
Fait un "OU" logique bit à bit ente le contenu de W est la constante
Description
(literal) k
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

toto   equ     B'10010110'   ; définition de la constante toto en


binaire
                              ; programme, configuration, ...
       MOVLW   B'10001010'   ; On a alors W = B'10001010' (voir plus
bas)
       IORLW   toto           ; apres cette instruction, on a W =
B'10011110'

 
Instruction Description
IORWF   f,d Inclusive OR W with f
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

W OU f -> W   si d=0


Operation
W OU f -> f   si d=1
Fait un "OU" logique bit à bit entre le contenu de W et le contenu de la
Description
variable f
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       IORWF   titi,0  ; si avant cette instruction W = B'11110010'
et titi = B'01010111'
                       ; apres cette instruction, W = B'11110111' et
titi = B'01010111'

 
Instruction Description
MOVF   f,d Move f
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
f -> W   si d=0
Operation
f -> f   si d=1
Met le contenu d'une variable f dans le registre W si d = 0
Description Si d = 1, le contenu de la variable f est remis dans f. Ca sert à tester si f =
0. En effet, si f = 0, le bit Z du registre Status passe à 1.
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       MOVF    titi,0  ; On met le contenu de titi dans W
                       ; Par exemple si titi = D'125', apres
l'instruction, on aura W = D'125'

 
Instruction Description
MOVLW   k Move literal to W
Valeurs 0 <= k <= 255
Operation k -> W
Description Met le contenu d'une constante k dans le registre W
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Aucun
affectés

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

exemple:

toto   equ     H'0A'   ; définition de la constante toto: toto =


H'0A'
                       ; programme, configuration, ...
       MOVLW   toto    ; On a alors W = toto = H'0A'

 
Instruction Description
MOVWF   f Move W to f
Valeurs 0 <= f <= 127
Operation W -> f
Description Met le contenu d'une variable du registre (variable) W dans la variable f
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       MOVLW   D'102'  ; On met la valeur D'120' dans le registre W
       MOVWF   titi    ; On met le contenu de W dans titi. On a alors
titi = D'120'

Vous remarquerez que pour changer le contenu d'une variable, on est obligé de passer par W, le registre
de travail.

 
Instruction Description
NOP No Operation
Valeurs Aucune
Operation Aucune
Ne fait rien, si ce n'est occuper un cycle d'horloge (1 µS environ avec un
quartz de 4MHz).
Description
Peut etre utile pour faire des tempo precises
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                       ; programme, configuration, ...


       NOP              ; Occupe le processeur environ 1µS (avec un
quartz 4MHz)

 
Instruction Description

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

RETFIE Return From Interrupt


Valeurs Aucune
TOS -> PC
Operation
1 -> GIE (On autorise les interruptions)
Ca sert à revenir au programme aprés l'execution du sous programme
d'interruption.

Je m'explique: On peut demander au PIC d'interrompre le programme à


des intervalles de temps tres precis et tres réguliers. Le PIC execute alors
un sous programme d'interruption (écrit par l'utilisateur) qui doit débuter à
l'adresse H'04'. (On y accede avec org   H'04').
Description Lorsque l'execution de ce sous programme est finie, il faut revenir au
programme principal, ce qui se fait par l'intermediaire de la commande
RETFIE.

Juste avant l'interruption, le numero de la ligne de retour (= adresse de


retour) avait ete sauvegardé dans la pile "TOS".
On remet donc cette valeur dans PC, c'est à dire le numero de la ligne à
executer: TOS -> PC
Nb de cycles 2
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

org    D'000'            ; C'est l'adresse du début du programme.


       goto   debut     ; Il ne faut pas passer par les interruptions
en temps normal, c'est pour ca qu'on les sautes à l'aide de
l'instruction GOTO
org    D'004'           ; On se met à l'adresse des interruptions.
                        ; La partie de code qui suit n'est lue que
lorsqu'il y a interruption.
                        ; Instructions diverses.
       RETFIE           ; On revient à l'endroit où le programme
s'est arreté.
debut                   ; Label du début du programme
                        ; Suite du programme

 
Instruction Description
RETLW Return with Literal in W
Valeurs 0 <= k <= 255
k -> W
Operation
TOS -> PC
Ca sert à revenir au programme principal aprés l'execution d'un sous
programme.
Ca s'utilise avec l'instruction CALL.

Le contenu d'une constante k est stoqué dans W. Ca peut par exemple servir
Description pour savoir de quel endroit du sous programme on revient.

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Juste avant l'interruption, le numero de la ligne de retour (= adresse de


retour) avait ete sauvegardé dans la pile "TOS".
On remet donc cette valeur dans PC, c'est à dire le numero de la ligne à
executer: TOS -> PC
Nb de cycles 2
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                             ; programme, configuration, ...


       CALL    sous_prog     ; Va executer le sous programme.
       MOVWF   PORTB         ; On met la valeur de W = B'01100011'
dans le port B
sous_prog                    ; c'est un label
                             ; code du sous programme, ...
       RETLW   B'01100011'   ; dit au PIC de retourner à la ligne
suivant l'instruction CALL, avec la valeur B'01100011' dans W

 
Instruction Description
RETURN Return
Valeurs Aucune
Operation TOS -> PC
Ca sert à revenir au programme principal aprés l'execution d'un sous
programme.
Ca s'utilise avec l'instruction CALL.
Description Juste avant l'interruption, le numero de la ligne de retour (= adresse de
retour) avait ete sauvegardé dans la pile "TOS".
On remet donc cette valeur dans PC, c'est à dire le numero de la ligne à
executer: TOS -> PC
Nb de cycles 2
Bits du registre Status
Aucun
affectés
exemple:

                             ; programme, configuration, ...


       CALL    sous_prog     ; Va executer le sous programme.
                             ; Apres l'execution du sous programme,
on continue ici
sous_prog                    ; c'est un label
                             ; code du sous programme, ...
       RETURN                 ; dit au PIC de retourner à la ligne
suivant l'instruction CALL

 
Instruction Description
RLF   f,d Rotate Left File through carry
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Voir ci dessous
Operation Résultat -> W   si d=0
Résultat -> f   si d=1
Déplace tous les bits de la variable f d'un cran vers la gauche. Le bit
Description sortant (ex bit7) est stocké dans le bit C du registre Status.
Le Bit entrant (mis à la place de l'ex bit0) est un "0"
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
C
affectés
exemple: pour faire tourner les bits sur eux meme (sinon ils sortent)

chenil  equ     H'0C'    ;titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                         ; programme, configuration, ...
       BCF     STATUS,C  ; On met à zero le bit C du registre Status
(On a C = 0)
                         ; En supposant que chenil = B'10010000'
       RLF     chenil,1  ; On deplace tous les bits de chenil vers la
gauche.
                         ; On a alors chenil = B'00100000', et C = 1
(l'ex bit7)
       BTFSC   STATUS,C  ; On regarde si le bit C (l'ex bit7 de
chenil) est à UN
       BSF     CHENIL,0  ; Si c'est le cas, on met à UN le bit0 de la
variable chenil.
                         ; comme c'est le cas ici, on a chenil =
B'00100001'
Ce petit code permet de faire tourner le contenu de chenil sur lui
meme.

 
Instruction Description
RRF   f,d Rotate Right File through carry
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
Voir ci dessous
Operation Résultat -> W   si d=0
Résultat -> f   si d=1
Déplace tous les bits de la variable f d'un cran vers la droite. Le bit sortant
Description (ex bit0) est stocké dans le bit C du registre Status.
Le Bit entrant (mis à la place de l'ex bit7) est un "0"
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
C
affectés
exemple: pour faire tourner les bits sur eux meme (sinon ils sortent)

chenil equ     H'0C'     ;titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                         ; programme, configuration, ...
       BCF     STATUS,C  ; On met à zero le bit C du registre Status
(On a C = 0)
                         ; En supposant que chenil = B'10010000'
       RRF     chenil,1  ; On deplace tous les bits de chenil vers la
droite.

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

                         ; On a alors chenil = B'01001000', et C = 0


(l'ex bit7)
       BTFSC   STATUS,C  ; On regarde si le bit C (l'ex bit7 de
chenil) est à UN
       BSF     CHENIL,0  ; Si c'est le cas, on met à UN le bit0 de la
variable chenil.
                         ; la ce n'est pas le cas, l'instruction
precedente est donc sautée.
Ce petit code permet de faire tourner le contenu de chenil sur lui
meme.

 
Instruction Description
SLEEP "Endort le PIC"
Valeurs Rien
B'00000000' -> WDT (chien de garde)
1 -> /TO (/TO signifie TO avec une barre au dessus, c'est à dire le
Operation
complement de TO)
0 -> /PD
Met le PIC en veille. Le chien de garde continue cependant à fonctionner
s'il a été activé.
Pour réveiller le PIC, il faut soit que le chien de garde entre en action,
soit que l'utilisateur fasse un RESET externe, soit qu'il y ait une
Description
interruption.

Remarque: ne fonctionne qu'avec un circuit RC pour l'horloge (pas de


quartz)
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
/TO, /PD
affectés
exemple:

               ; programme, configuration, ...


       SLEEP   ; Le pic est alors en veille.

Tout ceci fera l'objet d'un exemple commenté (voir plus loin). Cette instruction peut servir pour faire des
temporisations.

 
Instruction Description
SUBLW   k Substract W from literal
Valeurs 0 <= k <= 255
Operation k - W -> W
Soustrait le contenu de W à la constante k, et met le résultat dans W
Description
(registre de travail)
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
C, DC, Z
affectés
exemple:

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

toto   equ     H'05'  ; définition de la constante toto: toto = H'05'


                       ; programme, configuration, ...
       SUBLW   toto    ; si avant cette instruction W = H'06'
                       ; apres cette instruction, W = H'FF'
                       ; et on a: C = 0 car le résultat est négatif
                       ; et Z = 0 car le résultat n'est pas nul

Cette commande est trés utilisée pour savoir si le contenu de W est égal à k. On les soustrait, et on
regarde si le résultat est nul.

 
Instruction Description
SUBWF   f,d Substract W from File
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
f - W -> W   si d=0
Operation
f - W -> f   si d=1
Description Soustrait le contenu de W à la variable f.
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
C, DC, Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       ADDWF   titi,1  ; si avant cette instruction W = H'08' et titi
= H'08'
                       ; apres cette instruction, W = H'08' et titi =
H'00'
                       ; et on a: C = 1 car le résultat est positif
                       ; et Z = 1 car le résultat est nul

 
Instruction Description
SWAPF   f,d Swap Nibbles in File
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
Si d = 0
f[3,0]  -> W[7,4]
f[7,4] -> W[3,0]
Operation
Si d = 1
f[3,0]  -> f[7,4]
f[7,4] -> f[3,0]
Echange les 4 bits de poids fort (bits de gauche) avec les 4 bits de poids
faible (bits de droite) d'une variable.
Description Exemple:
Si titi = B'11110000'
SWAPF   titi,1   ;On a alors titi = B'00001111'
Nb de cycles 1
Bits du registre Status

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Aucun
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       SWAPF   titi,1  ; si avant cette instruction titi = H'C8'
                       ; apres cette instruction, titi = H'8C'

 
Instruction Description
XORLW Exclusive OR Literal with W
Valeurs 0 <= k <= 255
Operation W XOR k -> W
Fait un "OU EXCLUSIF" logique bit à bit ente le contenu de W est la
Description
constante (literal) k
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

toto   equ     B'10010110'   ; définition de la constante toto en


binaire
                             ; programme, configuration, ...
       MOVLW   B'10001010'   ; On a alors W = B'10001010' (voir plus
bas)
       XORLW   toto          ; apres cette instruction, on a W =
B'00011100'

 
Instruction Description
XORWF   f,d Exclusive OR W with f
Valeurs 0 <= f <= 127   et   d=0 ou d=1
W XOR f -> W   si d=0
Operation
W XOR f -> f   si d=1
Fait un "OU EXCLUSIF" logique bit à bit entre le contenu de W et le
Description
contenu de la variable f
Nb de cycles 1
Bits du registre Status
Z
affectés
exemple:

titi   equ      H'0C'   ; titi est une variable. H'0C' est l'adresse
a laquelle (RAM) est stockée titi
                       ; programme, configuration, ...
       XORWF   titi,0  ; si avant cette instruction W = B'11110010'
et titi = B'01010111'
                       ; apres cette instruction, W = B'10100101' et
titi = B'01010111'

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Quelques définitions:

equ: est une directive du compilateur (assembleur). Ca sert à declarer une variable ET une
constante. Chaque fois que le compilateur rencontre la chaine (a gauche de equ), il la
remplace par la valeur indiquée a droite de equ. Ensuite c'est le PIC qui se debrouille. Si la
valeur attendue est une variable, le PIC va voir dans la RAM a l'adresse indiquée. Si la
valeur attendue est une constante, le PIC aura directement la valeur
exemple:
chaine   equ      H'0C'   ; Déclaration d'une variable ou/et d'une
constante
movlw    chaine          ; Là le PIC attend une constante
                         ; (literal -> W), donc il va mettre la valeur
0C dans W
movf     chaine,0        ; Là le PIC attend une variable,
                         ; il va donc aller voir à l'adresse 0C dans
la RAM
                         ; et mettra le contenu de cette adresse dans
W
Je rapelle que pour l'utilisateur, les adresses utilisables dans la RAM vont de H'0C' à
H'4F'

Literal: C'est une constante, désignée par la lettre k.


Par exemple au debut du programme, on peut avoir défini toto = H'01'. A chaque fois que la
constante toto interviendra, elle sera remplacée par la valeur H'01'

Registre Status: C'est une variable (registre) trés utile, puisqu'elle permet de savoir si un
résultat est nul, negatif, positif, ....
Nous en reparlerons par la suite.

Bit: C'est une "case". Si on reprend l'exemple des tiroirs avec des compartiments, le bit
represente un compartiment.

; : le point virgule sert à introduire un commentaire. Ce commentaire est juste la pour


l'utilisateur, il n'est pas stocké dans le PIC

H' ', B' ', D' ', ... : disent que la valeur qui suit est en Hexadecimal, en Binaire, en décimal,
.... Lors de la compilation, toutes les valeurs sont transcrite en hexadecimal.

f: c'est un registre situé dans la memoire RAM, défini par l'utilisateur, qui contient une
variable.
Par exemple on appelle titi le registre situé dans la memoire RAM à l'adresse H'0C'. Par la
suite, on pourra se servir de titi comme d'une variable. f désigne donc une variable
quelconque.

PORTB: c'est un registre (variable) de 8 bits qui contient les etats des sorties du pic. Par
exemple si PORTB = B'00010011', les sorties 1, 2, et 5 sont au niveau logique "1", les autres
sont à zero.

Label: ca sert à sauter des morceaux de code. (on utilise alors l'instruction GOTO; par

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

exemple "GOTO   boucle" fera s'executer le programme à partir du label boucle).

GOTO: instruction de saut: permet d'aller à un autre endroit du programme. (voir ci


dessus)

Sous programme: C'est un morceau de programme qui est appellé par un programme
principal. L'interet des sous programmes est de ne pas réécrire plein de fois la meme
chose, et de rendre le programme plus clair.

Chien de garde (WDT): C'est une fonction du PIC qui permet de savoir si une instruction
dure "trop" longtemps (peut etre désactivé). Cette fonction peut par exemple servir à faire
des temporisations: On "endort" le PIC, le chien de garde detecte que ca dure trop
longtemps, et il "reveille" le PIC.

Prédiviseur du chien de garde: ca sert à fixer le temps que met le chien de garde pour entrer
en action. Si le prediviseur est à zero, le chien de garde entrera en action apres environ
18mS d'inactivité du PIC. Si le prédiviseur est à 128 (B'xxxxx111'), le chien de garde
entrera en action apres environ 18m * 128 = 2.3 secondes.

Interruption: On peut demander au PIC d'interrompre le programme à des intervalles de temps tres
precis et tres réguliers. Le PIC execute alors un sous programme d'interruption (écrit par l'utilisateur) qui
doit débuter à l'adresse H'04'. (On y accede avec org    H'04').
Lorsque l'execution de ce sous programme est finie, il faut revenir au programme principal, ce qui se fait
par l'intermediaire de la commande RETFIE.

OU EXCLUSIF: voici la table de verité:

a XOR
a b
b
0 0 0
0 1 1
1 0 1
1 1 0

Toutes ces informations sont données à titre indicatif, et je ne peux en aucun cas etre tenu pour
responsable en cas d'erreur.

Pour toute remarque, ... ecrivez moi a xizard@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_instructions.htm[26/11/2010 03:45:16]
Les microcontroleurs PIC

Forme generale d'un programme

Les mots ecrits en vert sont explicités à la fin de la page.

Presentation en bref

Nous allons voir sur cette page ce qu'il faut écrite pour débuter et finir un programme.

Voici le cas le plus simple (sans interruptions)


; Apres chaque point virgule on peut mettre des commentaires
        list p=16f84,f=inhx8m       ; Type de PIC et format de fichier
        __config B'11111111110001'  ; Configuration du PIC
        #include "p16f84.inc"       ; Bibliotheque des instructions pour le PIC16F84

Son     equ     D'129'  ; Définition des constantes


Note    equ     H'0C'   ; Définition des Variables

        org     H'00'   ; Début du programme (ligne non obligatoire)


{ ICI ON METTRAIT LE PROGRAMME EN LUI MEME }
        end             ; Obligatoire pour dire que c'est finit

On va maintenant passer en revue toutes les instructions (pour plus de détails, reportez
vous à l'aide de MPASM: le compilateur de Microchip):

list p=16f84,f=inhx8m
Dit au compilateur le type de pic utilisé.
Indique le format de fichier utilisé.

__config B'11111111110001'
~ Bit0 et bit1: fixe le type d'oscillateur (obligatoire pour faire fonctionner le PIC):
11 => horloge avec un circuit RC
01 => horloge à qartz (4Mhz en général)

~ Bit2: Le chien de garde est activé lorsqu'il est à "1"

~ Bit3: La tempo à l'allumage du PIC est utilisée lorsqu'il est à "0"


Cette tempo est utile permettre à l'oscillateur de se stabiliser.

~ Bit4 à Bit 13: lorsqu'ils sont à "1", le programme n'est pas protégé, on peut toujours
le récupérer du PIC. Dans le cas contraire, on ne peut pas lire le programme contenu
dans le PIC, on peut juste l'executer.

#include "p16f84.inc"
Sert à définir les instructions qu'on a le droit d'utiliser (elles sont contenues dans le
fichier p16f84.inc).

Son     equ    D'129'


Definit la constante "Son". A chaque fois que le compilateur verra écrit "Son" dans le

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_compilateur.htm[26/11/2010 03:45:22]
Les microcontroleurs PIC

programme, il le remplacera par 129.

Note    equ    H'0C'


Definit la variable Note. A chaque fois que le compilateur verra ecrit "Note" dans le
programme, il le remplacera par 0C.
C'est le PIC qui fera la differance entre les variables et les constantes (en fonction
des instructions utilisées). Voir la page precedente pour plus de details.

        org    H'00'


Le PIC commence toujours à executer le programme à la ligne H'00'. On se met donc
à cette ligne pour commencer à écrire le programme.
Notez que le compilateur place par defaut le programme a partir de cette adresse.

Respectez bien les trois colonnes comme je l'ai fait ci dessus. (Dans notepad, vous pouvez
appuyer sur TABULATION pour définir les colonnes)

Pour ecrire un nombre, il existe plein de facons qui sont toutes equivalentes:
Ecriture d' Differentes possibilités. (exemple avec 5)
H'05'  ; le plus clair à mon gout
05H
Un nombre en Hexadecimal
0x05
5   ; par defaut les nombres sont en hexa
Un nombre en Binaire B'00000101'
D'005'
Un nombre en Décimal
.5
Un nombre en Octal O'005'

Notez que les zeros avant le 5 ne sont pas necessaire.

Voici maintenant le code dans le cas de l'utilisation des interruptions.


; Apres chaque point virgule on peut mettre des commentaires
        list p=16f84,f=inhx8m       ; Type de PIC et format de fichier
        __config B'11111111110001'  ; Configuration du PIC
        #include "p16f84.inc"       ; Bibliotheque des instructions pour le PIC16F84

Son     equ     D'129'  ; Définition des constantes


Note    equ     H'0C'   ; Définition des Variables

        org     H'00'   ; Adresse de début


        goto    Debut   ; On va au label "Debut"

        org     H'04'   ; Adresse d'interruption


{ ICI ON METTRAIT LE PROGRAMME A EXECUTER
EN CAS D'INTERRUPTION }
        retfie          ; On revient a l'endroit ou le programme s'est interrompu
Debut
{ ICI ON METTRAIT LE PROGRAMME EN LUI MEME }

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_compilateur.htm[26/11/2010 03:45:22]
Les microcontroleurs PIC

        end             ; Obligatoire pour dire que c'est finit

La seule chose à savoir, c'est que lors d'une interruption, le PIC execute un sous
programme commencant à l'adresse H'04'

Quelques définitions:

Compilateur: c'est le logiciel qui convertit les instructions en assembleur qu'on tape (par
exemple ADDLW toto), en code comprehensible par le PIC. C'est une sorte de traducteur.
Voici une image du compilateur (cliquez dessus pour l'aggrandir):

Programmateur: C'est le logiciel qui sert à transmettre un programme du P.C. au PIC. (par
l'intermediaire du port parallele ou du port serie).
Voici une image du programmateur P16PRO (cliquez dessus pour l'aggrandir):

Chien de garde (WDT): C'est une fonction du PIC qui permet de savoir si une instruction
dure "trop" longtemps (peut etre désactivé). Cette fonction peut par exemple servir à faire
des temporisations: On "endort" le PIC, le chien de garde detecte que ca dure trop
longtemps, et il "reveille" le PIC.

Ecrivez nous: xizard@enib.fr et rbourdon@enib.fr

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_compilateur.htm[26/11/2010 03:45:22]
Interface sur plaque a bandes pour port serie 9 broches

Interface n°1 pour prise informatique 9 broches (La plus facile a realiser)

Implantation des composants:


Les bandes grises sont les bandes de cuivres. il faudra une plaque de 15 bandes de 13 trous; soit environ 4cm*3.5cm.
Il faudra couper certaines bandes (avec un cutter ou un foret), par exemple celles qui sont sous le C.I. (circuit integré)

Les composants sont reperes par des lettres en bleu

Les pattes des composants sont reperees par des points rouges

Exemple d'implantation d'un composant:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1_9broches.htm[26/11/2010 03:45:27]
Interface sur plaque a bandes pour port serie 9 broches

Liste des composants:

Photo du
Nom du composant Schematisation Repere Nombre Prix a l'unite Remarques
composant

Les fers JBC 25Watts sont d'une excellente


Materiel de soudage - - 1 160F00
qualité

Attention, tous les mots sont importants!


Ces jacks sont plus petits que les jacks de
Jack male 2.5mm stereo - - 1 5F00 à 17F50
Walkman; et ils doivent etre stereo (3 parties
metalliques distinctes).

Le plus important est le "232". Ce


Circuit integre: Max232, ou
C.I. 1 18F00 à 30F00 composant est ce que certains appelent une
LM232, ou HIN232, ...
"puce". (16 pattes). Attention au sens!

Attention au sens: la bague noir sur la diode


Diodes 1N4148 D 2 0F40 à 2F50
indique le trait noir sur le schema.

Regulateur de tension, Regardez la photo. Le plus important est


5Volts, 100milliAmperes, REG. 1 2F00 à 5F00 qu'il fasse 5Volts, et qu'il porte une
boitier TO-92 (78L05) reference du genre 7805.

Attention il y a un sens! regardez la photo


qui est au dessus de ce tableau.
Condensateurs polarisés de La valeur du condensateur peut
4.7µF C 5 0F30 à 1F30 theoriquement etre comprise entre 1µF et
(4.7 micro Farads) 22µF
La tension mini du condensateur doit etre de
25Volts

Condensateur non polarise


Il n'y a pas de sens. ce condensateur sert
de 100nF C' 1 1F00 à 2F00
juste a proteger le regulateur
(100nF = 0.1µF)

On peut realiser les straps avec les

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1_9broches.htm[26/11/2010 03:45:27]
Interface sur plaque a bandes pour port serie 9 broches

Morceau de fil appele morceaux en trop des pattes des diodes et


- S 5 -
"strap" des condensateurs, ou avec des morceaux de
fils.
Plaque a bande cuivrees. Cliquez sur la photo pour avoir plus de
- - 1 10F00 à 23F00 details.
4cm*4cm mini Egalement appele plaque d'essai, ...
Fil blinde 2 conducteurs + Vous pouvez egalement prendre du fil genre
3F60/m à
tresse. Diametre exterieur: - F 3m casque de walkman. Dans ce cas, reliez les
6F50/m
3mm environ deux tresses entres elles.

Connecteur Sub-D 9 broches


- - 1 2F00 à 15F00 Choisissez un modele a souder
femelle (avec des trous)

Capot plastique pour prise


- - 1 3F00 à 20F00
SUB-D 9 broches

Boitier pour proteger le Choisissez le pour pouvoir faire rentrer la


- - 1 5F70 à 15F00
montage. plaque qui fait environ 4cm*4cm.

Montage:
Une fois que vous avez tous les composants, il ne vous reste plus qu'a les souder.
Il faut d'abord mettre les straps (morceaux de fil), car il y en a qui vont sous d'autres composants
Soudez ensuite le reste.
Ne chauffez pas trop le C.I.. Si vous avez peur de le griller, vous pouvez acheter un support pour C.I. 16 broches.
Le plus dur a souder est le jack, car il a tendance a fondre. Soudez d'abord le fil sur le Jack, et si vous pouvez, verifier qu'il n'y a aucun court-circuit.
Soudez ensuite l'autre extremitee du fil sur la carte.
Une fois que tout est soudé , verifiez bien qu'il n'y a aucun court circuit.

Essai:
Mettez un logiciel de votre choix en reception (X-Change se met automatiquement en mode reception).
choisissez sur la calculatrice (mode transmit), un programme a transmettre, et transmettez le.
Si tout se passe bien, vous devez voir apparaitre le programme que vous avez transmit sur votre ordinateur

Problemes connus et restrictions:


Si vous n'arrivez a transmettre ni dans un sens, ni dans l'autre, et que vous etes sur qu'il n'y a aucun court circuit sur votre plaque, alors c'est peut-etre que
votre P.C. ne peut pas fournir le courant necessaire pour alimenter le montage.
Dans ce cas, il faut ENLEVER LES DEUX DIODES (D), et ensuite ajouter une pile 9Volts avec le moins relié à la masse; et le plus relié a l'entre du
regulateur.
Lors d'une transmition avec FA-122 (logiciel casio americain), il peut arriver que l'ordinateur ecrive "transmit error". Rien de bien grave, puisque le
programme se transmet totalement.
Je ne suis en aucun cas responsable de ce que vous faites. Vous faites cette interface a vos risques et perils.

Remarques:
Cette interface a ete testée, et elle fonctionne.
Pour un quelconque probleme, quelque chose qui n'est pas clair, ..., envoyez moi un e-mail.

©Xavier IZARD, avril 1999

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1_9broches.htm[26/11/2010 03:45:27]
Interface sur plaque a bandes pour port serie 25 broches

Interface n°1 pour prise informatique 25 broches (La plus facile a realiser)

Implantation des composants:


Les bandes grises sont les bandes de cuivres. il faudra une plaque de 15 bandes de 13 trous; soit environ 4cm*3.5cm.
Il faudra couper certaines bandes (avec un cutter ou un foret), par exemple celles qui sont sous le C.I. (circuit integré)

Les composants sont reperes par des lettres en bleu

Les pattes des composants sont reperees par des points rouges

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1_25broches.htm[26/11/2010 03:45:32]
Interface sur plaque a bandes pour port serie 25 broches

Exemple d'implantation d'un composant:

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1_25broches.htm[26/11/2010 03:45:32]
Interface sur plaque a bandes pour port serie 25 broches

Liste des composants:

Photo du
Nom du composant Schematisation Repere Nombre Prix a l'unite Remarques
composant

Les fers JBC 25Watts sont d'une excellente


Materiel de soudage - - 1 160F00
qualité

Attention, tous les mots sont importants!


Ces jacks sont plus petits que les jacks de
Jack male 2.5mm stereo - - 1 5F00 à 17F50
Walkman; et ils doivent etre stereo (3 parties
metalliques distinctes).

Le plus important est le "232". Ce composant est


Circuit integre: Max232, ou
C.I. 1 18F00 à 30F00 ce que certains appelent une "puce". (16 pattes).
LM232, ou HIN232, ...
Attention au sens!

Attention au sens: la bague noir sur la diode


Diodes 1N4148 D 2 0F40 à 2F50
indique le trait noir sur le schema.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1_25broches.htm[26/11/2010 03:45:32]
Interface sur plaque a bandes pour port serie 25 broches

Regulateur de tension, 5Volts, Regardez la photo. Le plus important est qu'il


100milliAmperes, boitier TO- REG. 1 2F00 à 5F00 fasse 5Volts, et qu'il porte une reference du genre
92 (78L05) 7805.

Attention il y a un sens! regardez la photo qui est


au dessus de ce tableau.
Condensateurs polarisés de
4.7µF C 5 0F30 à 1F30 La valeur du condensateur peut theoriquement
(4.7 micro Farads) etre comprise entre 1µF et 22µF
La tension mini du condensateur doit etre de
25Volts

Condensateur non polarise de


Il n'y a pas de sens. ce condensateur sert juste a
100nF C' 1 1F00 à 2F00
proteger le regulateur
(100nF = 0.1µF)

On peut realiser les straps avec les morceaux en


Morceau de fil appele "strap" - S 5 - trop des pattes des diodes et des condensateurs,
ou avec des morceaux de fils.
Plaque a bande cuivrees.
Cliquez sur la photo pour avoir plus de details.
- - 1 10F00 à 23F00
4cm*4cm mini Egalement appele plaque d'essai, ...

Fil blinde 2 conducteurs + Vous pouvez egalement prendre du fil genre


3F60/m à
tresse. Diametre exterieur: - F 3m casque de walkman. Dans ce cas, reliez les deux
6F50/m
3mm environ tresses entres elles.
Connecteur Sub-D 25 broches
- - 1 2F00 à 15F00 Choisissez un modele a souder
femelle (avec des trous)

Capot plastique pour prise


- - 1 3F00 à 20F00
SUB-D 25 broches

Boitier pour proteger le Choisissez le pour pouvoir faire rentrer la plaque


- - 1 5F70 à 15F00
montage. qui fait environ 4cm*4cm.

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1_25broches.htm[26/11/2010 03:45:32]
Interface sur plaque a bandes pour port serie 25 broches

Montage:
Une fois que vous avez tous les composants, il ne vous reste plus qu'a les souder.
Il faut d'abord mettre les straps (morceaux de fil), car il y en a qui vont sous d'autres composants
Soudez ensuite le reste.
Ne chauffez pas trop le C.I.. Si vous avez peur de le griller, vous pouvez acheter un support pour C.I. 16 broches.
Le plus dur a souder est le jack, car il a tendance a fondre. Soudez d'abord le fil sur le Jack, et si vous pouvez, verifier qu'il n'y a aucun court-circuit. Soudez ensuite
l'autre extremitee du fil sur la carte.
Une fois que tout est soudé , verifiez bien qu'il n'y a aucun court circuit.

Essai:
Mettez un logiciel de votre choix en reception (X-Change se met automatiquement en mode reception).
choisissez sur la calculatrice (mode transmit), un programme a transmettre, et transmettez le.
Si tout se passe bien, vous devez voir apparaitre le programme que vous avez transmit sur votre ordinateur

Problemes connus et restrictions:


Si vous n'arrivez a transmettre ni dans un sens, ni dans l'autre, et que vous etes sur qu'il n'y a aucun court circuit sur votre plaque, alors c'est que votre P.C. ne peut
pas fournir le courant necessaire pour alimenter le montage.
Dans ce cas, il faut ENLEVER LES DEUX DIODES (D), et ensuite ajouter une pile 9Volts avec le moins relié à la masse; et le plus relié a l'entre du regulateur.
Lors d'une transmition avec FA-122 (logiciel casio americain), il peut arriver que l'ordinateur ecrive "transmit error". Rien de bien grave, puisque le programme se
transmet totalement.
Je ne suis en aucun cas responsable de ce que vous faites. Vous faites cette interface a vos risques et perils.

Remarques:
Cette interface a ete testée avec le connecteur 9 broches. Hormis une erreur eventuelle de branchement sur la prise 25 broches, il n'y a pas d'erreur.
Pour un quelconque probleme, quelque chose qui n'est pas clair, ..., envoyez moi un e-mail.

©Xavier IZARD, avril 1999

http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface1_25broches.htm[26/11/2010 03:45:32]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface%20Casio-Ordinateur-Vue%20Complète.jpg[26/11/2010 03:45:33]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Materiel_de_gravage.gif[26/11/2010 03:45:34]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Plaque_presensibilisee.gif[26/11/2010 03:45:35]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Jack_2,5mm.gif[26/11/2010 03:45:35]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Max232.gif[26/11/2010 03:45:36]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Regulateur.gif[26/11/2010 03:45:36]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Condensateur_tantale.gif[26/11/2010 03:45:37]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Condensateurs_non_polarises.gif[26/11/2010 03:45:37]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Fil_blinde_2_conducteurs.gif[26/11/2010 03:45:38]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Sub-D_25F.gif[26/11/2010 03:45:38]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Capot1.gif[26/11/2010 03:45:39]
http://xizard.chez.com/Les_montages/Interface/Interface%20Casio-Ordinateur-Vue%20Composants.jpg[26/11/2010 03:45:40]
http://xizard.chez.com/Cours/Images/code_fabricants_transistors_1.jpg[26/11/2010 03:45:47]
http://xizard.chez.com/Cours/Images/code_fabricants_transistors_2.jpg[26/11/2010 03:45:49]
Les microcontroleurs PIC

Le materiel necessaire pour programmer les PIC

Les mots ecrits en vert sont explicités à la fin de la page.

Notre premier exemple: clignotement d'une LED à l'aide du chien de garde.

Voici le schema de cablage, vous pouvez réaliser ce petit montage sur plaquette d'essais:

Explications et conseils: R1 et C1 servent pour l'horloge du PIC. On doit avoir 5k < R1 < 100k
et C1 > 20pF.
C2 sert à découpler l'alimentation (alim plus stable).
N'oubliez pas de relier la patte RESET au +5V.
Attention l'alimentation doit etre de bonne qualité et valoir de 4.5V à 5.5V
La norme voudrait qu'on relie toutes les entrées inutilisées à un potentiel (masse ou +5V).
C'est à faire si vous voulez que le PIC consomme moins ...

Le cablage sur plaque d'essais:

C'est l'exemple classique pour débuter. Je vais cependant tenter de l'expliquer clairement.

http://xizard.chez.com/Cours/PIC_exemple1.htm[26/11/2010 03:45:51]
Les microcontroleurs PIC

Vous pouvez cliquer ici pour telecharger le programme (au format .asm. Il faudra le
compiler avec MPASM. Regardez les pages precedentes pour plus d'informations)
list p=16f84,f=inhx8m
__config B'11111111110111'
#include "p16f84.inc"
bsf STATUS,RP0
movlw B'00001101'
movwf OPTION_REG
movlw B'11111110'
movwf TRISB
bcf STATUS,RP0
Boucle
sleep
comf PORTB,1
goto Boucle
end

Détaillons la fonction de chaque ligne de ce programme:

list p=16f84,f=inhx8m: permet de dire au compilateur le type de PIC utilisé (16F84),


et indique le format de fichier.

__config  B'11111111110111': configure le PIC pour que le code ne soit pas protégé, on
utilise la temporisation de démarage, on utilise le chien de garde, et l'oscillateur est