Vous êtes sur la page 1sur 7

Bismillahir-Rahmanir-Rahim

asSalâmou`alaykum wa rahmatou Llahi wa barakâtuh

Notre Da’wa .

Al-’Allama Muqbil Ibn Hadi al-Wadi’i

1) Nous croyons en Allah Ses Noms et Attributs, , tels qu'ils sont mentionnés dans le Livre d'Allah et
dans la Sunna du messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa sallam), sans tahrif ( changement,
déformation), ni ta'wil ( interprétation figurative), ni tamthil ( opérer une similitude), ni tashbih (
ressemblance), ni ta'til ( reniement).

2) Nous croyons qu'invoquer les morts et chercher refuge auprès d'eux , et de même avec les vivants,
en ce dont personne n'est capable sauf Allah, est un shirk billah ( association à Allah).De même,
croire que les sorts et les amulettes peuvent apporter un bien en même temps qu'Allah ou en dehors
d'Allah , est un shirk, et les porter sans avoir cette croyance en eux est de la superstition.

3) Nous prenons le Livre et la Sunna selon leur signification apparente, en nous ne faisons pas de
ta'wil, excepté à travers une preuve qui nécessite le ta'wil ( interprétation) du Livre et de la Sunna.
4) Nous croyons que les Croyants verrons leur Seigneur dans l'au-delà, sans que nous nous
demandions le comment de cela. Et nous croyons en l'intercession ( As-Shafa'a) , et que les gens du
tawhid seront sortis du Feu.

5) Nous aimons les sahaba ( compagnons) (radiallu ‘anhum) du messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa
sallam) , et nous détestons ceux qui parlent contre eux. Nous croyons que parler en mal d'eux revient
à parler en mal de la Religion, car ils sont ceux qui nous l'ont transmise. Et nous aimons la famille du
prophète (salallahu ‘alayhi wa sallam) avec l'amour qui est permis dans la shari'a.

6) Nous aimons les gens du Hadith ( ahl al hadith) et tous les Salaf de la communauté faisant partie
de Ahlus Sunna ( gens de la Sunna).

7) Nous détestons al 'ilm al kalam ( la science de la rhétorique théologique) , et nous la considérons


comme étant parmi les raisons majeures de la division de la Oumma (communauté).

8) Nous n'acceptons rien des livres de fiqh ( jurisprudence) , ni des livres de tafsir ( exégèse du
Qu’ran), ni des histoires anciennes , ni des Sira ( biographies) du prophète (salallahu ‘alayhi wa
sallam) , excepté ce qui a été confirmé par Allah ou son messager (salallahu ‘alayhi wa sallam) .Nous
ne disons par pas là que nous les rejetons, ni ne prétendons que nous n'en avons pas besoin. Plutôt,
nous tirons bénéfice de nos Savants et des juristes , et d'autres encore. Cependant, nous n'acceptons
un jugement qu'avec une preuve authentique.

9) Nous n'écrivons pas dans nos livres , ni ne disons dans nos cours, ni ne donnons des sermons, avec
autre chose que le Qur’an et les ahadith authentiques. Et nous détestons ce qui émane de biens des
livres et des prêcheurs en termes d'histoires mensongères et de ahadith faibles et inventés.

10) Nous ne faisons de takfir ( anathème - faire sortir de l'islam ) sur aucun musulman à cause de ses
péchés, excepté l’association, ou l'abandon de la prière, ou l'apostasie ( renier l'Islam). Nous
cherchons refuge auprès d'Allah contre cela.
11) Nous croyons que le Qur’an est la Parole d'Allah , il n'est pas créé.

12) Nous tenons obligatoire la coopération sur la vérité avec tout musulman, et nous nous déclarons
innocents devant Allah des appels de la Jahiliya.

13) Nous ne jugeons pas correcte la révolte contre les gouverneurs musulmans, tant qu'ils sont
musulmans, ni ne pensons que les révolutions apportent la réconciliation. Plutôt, elles corrompent la
communauté. En ce qui concerne les gouverneurs de Aden , alors nous pensons que les combattre
est une obligation, jusqu'à ce qu'ils se repentent de leur hérésie , du Socialisme, et d'appeler les gens
à l'adoration de Lénine et de Marx et d'autres que ces deux-là qui ont professé le Kufr (mécréance).

14) Nous soutenons que la multiplicité des partis (groupes) d'aujourd'hui est la cause de la division
des musulmans et de leur faiblesse.

15) Nous soutenons que la da'wa ( prêche) des Ikhwan al muslimin n'est pas une da'wa probe et
droite qui apporte la rectification de la communauté. Certes, leur da'wa est politique, pas religieuse.
Elle est également une da'wa de l'innovation , car elle est un appel en vue de faire des pactes
d'allégeance inconnus et elle est une da'wa de fitna (discorde, trouble) fondée sur l'innovation, et
tout ceci est basé sur l'innovation.

16) Nous conseillons les frères qui travaillent parmi eux de les abandonner, jusqu'à ce que rien de
leur temps ne soit accordé à ce qui ne profite ni à l'Islam, ni aux musulmans. Et il est du devoir du
musulman que sa priorité soit à Allah en aidant l'Islam, et les musulmans qui sont sous l'emprise d'un
musulman quel qu'il soit ou d'une jama'a.

17) Nous restreignons notre compréhension du Livre d’Allah et de la Sunna du messager d'Allah
(salallahu ‘alayhi wa sallam) à la compréhension des Salaf de la Oumma parmi les savants du hadith,
et non ceux qui les suivent aveuglément. Plutôt, nous prenons la vérité d'où qu'elle vienne. Et nous
savons que certains se prétendent de la Salafiya , pourtant la Salafiya est innocente d'eux, car ils
apportent à la société ce qu'Allah a rendu illicite.
18) Nous croyons que la politique fait partie de la religion, et ceux qui essaient de séparer la religion
de la politique essaient seulement de détruire la Religion et de propager le désordre. De même, ce
qui s'est répandu dans certains pays islamiques , que : " la Religion est pour Allah, mais l'Etat est pour
le peuple" est un appel de la jahiliya. Plutôt, tout doit être pour Allah.

19) Nous croyons qu'il n'y aura ni honneur ni victoire pour les musulmans tant qu'ils ne retourneront
pas au Livre d'Allah et à la Sunna du messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa sallam).

20) Nous détestons les partis (groupes) d'aujourd'hui: le Parti Communiste mécréant, et le parti
Ba'thi mécréant, le parti Nasiri mécréant, et le parti Socialiste mécréant, et le parti Rafidite mécréant.
Et nous croyons que les gens sont divisés en deux groupes: le parti d'Allah , et ce sont ceux qui
établissent les piliers de l'Islam et les piliers de la Foi. Et il y a le parti de Shaytan , et ce sont ceux qui
engagent la guerre contre la Shari'a d'Allah.

21) Nous nous opposons à ceux qui divisent la religion en choses d'un coté triviales , secondaires, et
d'un autre coté, en choses importantes. Et nous savons combien est destructive cette da'wa.

22) Nous nous opposons à ceux qui délaissent (méprisent) la science de la Sunna et qui disent qu'ils
n'ont pas de temps pour cela . De même, nous nous opposons à ceux qui délaissent le fait d 'agir
selon la Sunna du messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa sallam).

23) Nous affirmons que les affaires les plus importantes doivent avoir la préséance sur les autres.
Ainsi, il est obligatoire aux musulmans qu'ils donnent l'importance à la ‘aqida, puis de déjouer les
efforts des Communistes et du parti Ba'thi. Donc cela ne peut arriver excepté en tenant ferme au
Livre et à la Sunna.

24) Nous soutenons qu'aucune jama'a n'a la capacité de faire face à l'ennemi, que ce soit les
Rafidites, les Shi'ites, ou les Sourouri ou les Sunnites jusqu'à ce qu'ils gagnent la véritable fraternité
et l'unité sur cette ‘aqida.

25) Nous nous opposons à ceux qui sont arrogants et qui clament que les prêcheurs à Allah sont des
agents Wahabites. Et nous savons que leurs détestable intention est qu'ils désirent créer une
coupure entre les gens de la masse et les gens de science.

26) Notre da'wa et notre ‘aqida est plus chère à nos yeux que nous-mêmes, nos biens et nos
progénitures. Ainsi nous ne sommes pas prêts à la laisser tomber pour de l'or ni pour de l'argent.
Nous disons que cela est tel qu'aucun ne peut espérer nous désintéresser de notre da'wa , ni penser
qu'il lui est possible de nous l'acheter pour des dinar ou des dirham. Car les politiques savent déjà
cela de nous, et ils ont désespéré de nous l'acheter par des hautes positions sociales ou des biens
matériels.

27) Nous aimons les gouvernements pour ce qu'ils ont de bien, et nous les détestons pour ce qu'ils
ont de mal. Et nous n'autorisons pas la révolte contre eux, excepté si nous voyons une mécréance
claire de leur part sur laquelle il y a une preuve d'Allah , à la condition que nous en soyons capables,
et qu'il n'y aura aucune guerre civile entre les musulmans et leurs opposants. Car les gouverneurs
dépeignent ceux qui se révoltent contre eux comme des gens causant la corruption. Et par ailleurs,
d'autres conditions interviennent, référez-vous pour cela à nos autres livres. Et le pire des
gouvernements est le gouvernement Communiste de Aden. Qu'Allah précipite son déclin et en
purifie les pays musulmans.

28) Nous acceptons la guidée et les conseils d’où qu'ils viennent et nous savons que nous sommes
des étudiants en science , nous tombons juste certaines fois et nous trompons à d'autres. Nous
sommes ignorants à certains moments et savants à d'autres.

29) Nous aimons les savants de la sunna d'aujourd'hui et espérons tirer bénéfice d'eux , et nous
regrettons la mort de beaucoup d'entre eux.

30) Nous refusons une fatwa sauf si elle émane du Livre d'Allah et de la Sunna du messager d'Allah
(salallahu ‘alayhi wa sallam).

31) Nous combattons ceux qui visitent les tombes et d'autres choses qui sont parmi ceux qui font
l'éloge du kufr.
32) Nous nous opposons aux leaders musulmans dans leurs alliances avec les ennemis de l'Islam, que
ce soient les américains ou les Communistes.

33) Nous nous opposons aux appels de la jahiliya comme le nationalisme et le nationalisme arabe.
Nous nous y opposons et les désignons comme appels de la jahiliya et nous les tenons responsables
du déclin des musulmans.

34) Nous attendons le revivificateur avec lequel Allah revivifie Sa Religion. Abû dawud ( m.257H)
rapporte dans ses Sunan d'après Abû Hourayra (radiallahu ‘anhu) que le prophète (salallahu ‘alayhi
wa sallam) a dit: « certes Allah envoie à la tête de chaque siècle un revivificateur de cette
Communauté afin de revivifier Sa religion » ( Sahih: Rapporté par Abû Dawud (no. 4291), Al-Hakim
(4/522), al-Khatib al-Baghdadi dans Tarikh Baghdad (2/61), Ibn ’Adi in al-Kamil (1/123), al-Bayhaqi
dans Ma’rifatus-Sunan wal-Aathaar (1/137). Et nous espérons que cet homme apportera un réveil
islamique très largement répandu.

35) Nous croyons fermement en l'égarement de celui qui rejette les ahadith se rapportant au Mahdi,
au Dajjal, et à le descente de Issa Ibn Maryam (‘alayhi salam). Et nous ne désignons pas par là le
Mahdi des Rafida. Plutôt, nous désignons le leader issu de la famille du prophète (salallahu ‘alayhi wa
sallam) , faisant partie des gens de la Sunna , remplissant la terre de justice et de bienfaisance, de
même qu'elle était remplie d'oppression et d'injustice auparavant. Et nous disons qu'il fait partie des
Ahl As-Sunna, car maudire les nobles Compagnons ne fait pas partie de la justice ( ndt: à l'instar de ce
que font les Rafida cités auparavant).

36) Ce qui vient de suivre est un aperçu de notre ‘aqida et de notre da'wa. Et les mentionner avec
leurs preuves aurait largement allongé ce livre. Certes, j'ai mentionné leurs preuves dans Al makhraj
minal fitna . Ainsi, s'il y a quelque objection à cela, alors nous sommes prêts à accepter le conseil s'il
est sincère, et à le réfuter s'il est erroné, et à l'éviter si c'est une opposition têtue. Et Allah est plus
Savant.

Sachons que cela n'a pas entièrement couvert notre da'wa et notre ‘aqida, car notre da'wa émane du
Livre et de la Sunna, pour revenir au Livre et à la Sunna, et de même en ce qui concerne notre ‘aqida.
Et Allah nous suffit, et Il est Le Meilleur de ceux en qui l'on place notre confiance. Et il n'y a ni force ni
puissance qu’en Allah.
Article tiré du site troid.org

Source : Tarjuma Abi ’Abdur-Rahman Muqbil Ibn Hadi al-Wadi’i (p. 135-142), légèrement adapté.

Traduit par Oum Souleimen

Revu par les salafis de l’Est