Vous êtes sur la page 1sur 53

BTS_GI

SOMMAIRE
SOMMAIRE 1

SOMMAIRE 1

INTRODUCTION 10

INTRODUCTION 10

PARTIE1: 12

PARTIE1: 12

)I HISTORIQUE DE LA DELEGATION: 13

)I HISTORIQUE DE LA DELEGATION: 13

-I.1 ) PRESENTATION DE LA STRUCTURE DE STAGE: 13

-I.1 ) PRESENTATION DE LA STRUCTURE DE STAGE: 13

EXTRAIT DE LA MONOGRAPHIE DE LA PROVINCE DE CHICHAOUA: 13

CLASSIFICATION DE LA DÉLÉGATION PROVINCIALE DE CHICHAOUA 13

-I.2 ) PRESENTATION DE LA DÉLÉGATION: 14

-I.2 ) PRESENTATION DE LA DÉLÉGATION: 14

-I.3 ) COMPOSITION: 14

-I.3 ) COMPOSITION: 14

LE SERVICE DE LA GESTION DE LA VIE SCOLAIRE COMPOSÉE DE SEPT


BUREAUX: 14

LE SERVICE DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DES AFFAIRES


GÉNÉRALES, DIVISÉ EN DEUX UNITÉS : L’UNITÉ DES RESSOURCES
HUMAINES AVEC CINQ BUREAUX ET L’UNITÉ DES AFFAIRES
ADMINISTRATIVES ET FINANCIÈRES AVEC SEPT BUREAUX. 14

LE SERVICE DE LA PLANIFICATION DES CONSTRUCTIONS DE


L’ÉQUIPEMENT ET DU PATRIMOINE COMPOSÉ DE HUIT BUREAUX ; 14

LE SERVICE DE LA LUTTE CONTRE L’ANALPHABITISATION ET


L’ÉDUCATION NON FORMELLE. 14

LE BUREAU D’ORDRE. 14

LA CELLULE D’INFORMATIQUE. 14

1
BTS_GI

LE BUREAU DE COMMUNICATION. 14

LE BUREAU DES EXAMENS ET CONCOURS PROFESSIONNELS. 14

UN SECRÉTARIAT PARTICULIER. 14

)II COMPETENCES : 17

)II COMPETENCES : 17

-II.1 ) LES COMPETENCES DU DELEGUE PROVINCIAL : 17

-II.1 ) LES COMPETENCES DU DELEGUE PROVINCIAL : 17

L’ÉLABORATION DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT PROVINCIAL DE


L'ENSEIGNEMENT PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE; 17

LA PRÉPARATION DE LA CARTE SCOLAIRE AU NIVEAU DE LA PROVINCE ET


ÉTABLIR LA PROGRAMMATION DES BESOINS DE LA PROVINCE ET DE LA
PRÉFECTURE EN CONSTRUCTIONS ET ÉQUIPEMENTS SCOLAIRES ET EN
RESSOURCES HUMAINES ET FINANCIÈRES; 17

LA REPRÉSENTATION DU SERVICE PROVINCIAL AUPRÈS DE TOUTE


PERSONNE PHYSIQUE OU MORALE AU NIVEAU DE LA PROVINCE OU DE LA
PRÉFECTURE; 17

LA SUPERVISION DE TOUS LES SERVICES ADMINISTRATIFS ET


ÉTABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT RELEVANT DU RESSORT TERRITORIAL
DU SERVICE PROVINCIAL 17

-II.2 ) COMPETENCE DES SERVICES: 17

-II.2 ) COMPETENCE DES SERVICES: 17

-II.2.A ) LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA GESTION DE LA VIE


SCOLAIRE : 17

-II.2.A ) LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA GESTION DE LA VIE


SCOLAIRE : 17

L’ORGANISATION ET LE SUIVI DES ACTIVITÉS DE L’INSTANCE


D’ENCADREMENT ET DE CONTRÔLE PÉDAGOGIQUE. 18

VEILLER À LA COORDINATION DES OPÉRATIONS LIÉES AU PROGRAMME DU


DÉVELOPPEMENT DE L’ENSEIGNEMENT AU MILIEU RURAL AU NIVEAU DE
LA PROVINCE. 18

L’ORGANISATION DES EMPLOIS DU TEMPS ET DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE


À L’INTÉRIEUR DES ÉTABLISSEMENTS DE L’ENSEIGNEMENT PUBLIC ET
PRIVÉ. 18

L’ORGANISATION DE L’ENSEIGNEMENT PRÉSCOLAIRE ET VEILLER SUR SON


DÉVELOPPEMENT. 18

2
BTS_GI

LA PARTICIPATION À LA DÉFINITION DES BESOINS EN CADRES


PÉDAGOGIQUES ET EN MATÉRIEL DIDACTIQUE. 18

VEILLER À L’OUVERTURE DE L’ÉTABLISSEMENT DE L’ENSEIGNEMENT SUR


SON ENVIRONNEMENT SOCIAL, CULTUREL ET ÉCONOMIQUE, ET À
SOUTENIR ET SUIVRE LE PROJET DE L’ÉTABLISSEMENT. 18

L’ORGANISATION ET LE SUIVI DE LA PRÉVENTION SANITAIRE À


L’INTÉRIEUR DES ÉTABLISSEMENTS DE L’ENSEIGNEMENT AINSI QUE LA
SENSIBILISATION DES ÉLÈVES ET LEURS PARENTS. 18

L’ORGANISATION ET L’APPUI DES ACTIVITÉS SOCIALES, PÉDAGOGIQUES,


SPORTIVES OU CULTURELLES À L’INTÉRIEUR DES ÉTABLISSEMENTS
SCOLAIRES EN COORDINATIONS AVEC LES PARTIES CONCERNÉES. 18

LA PARTICIPATION À L’ÉTUDE DE PROJETS DE CONVENTIONS DE


PARTENARIAT ET COOPÉRATION AVEC D’AUTRES DÉPARTEMENTS
MINISTÉRIELS, COLLECTIVITÉS LOCALES OU LA SOCIÉTÉ CIVILE. 18

L’APPUI AUX BIBLIOTHÈQUES ET LABORATOIRES SCOLAIRES ET LE


CONTRÔLE DE LEUR GESTION. 18

L’APPUI ET LE DÉVELOPPEMENT DE LA SOLIDARITÉ SCOLAIRE ET AUX


COOPÉRATIVES SCOLAIRES. 18

-II.2.B ) LES COMPÉTENCES DU SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES ET


DES AFFAIRES GÉNÉRALES: 18

-II.2.B ) LES COMPÉTENCES DU SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES ET


DES AFFAIRES GÉNÉRALES: 18

VEILLER À AMÉLIORER LES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL. 19

L’ANIMATION DE LA FORMATION ET LA FORMATION CONTINUE DES


CADRES PÉDAGOGIQUES ET ADMINISTRATIFS. 19

LA RATIONALISATION DE LA GESTION DU PERSONNEL À L’ÉCHELON


PROVINCIAL. 19

L’ÉLABORATION DU PROJET DU BUDGET ET LES PROGRAMMES DE SON


EXÉCUTION. 19

LE SUIVI DE LA GESTION FINANCIÈRE DES ÉTABLISSEMENTS RELEVANT DE


LA DÉLÉGATION. 19

LA PASSATION DES MARCHÉS ET BONS DE COMMANDES, ET SUIVI DE LEUR


EXÉCUTION. 19

LE SUIVI DES LITIGES DONT LE MINISTÈRE FAIT PARTI À L’ÉCHELON


LOCAL ET PROVINCIAL, ET VEILLER À L’EXÉCUTION DES JUGEMENTS. 19

3
BTS_GI

-II.2.C ) LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA PLANIFICATION DES


CONSTRUCTIONS DE L’ÉQUIPEMENT ET DU PATRIMOINE : 19

-II.2.C ) LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA PLANIFICATION DES


CONSTRUCTIONS DE L’ÉQUIPEMENT ET DU PATRIMOINE : 19

LA PARTICIPATION À L’ÉLABORATION DU PLAN PROVINCIAL DU


DÉVELOPPEMENT DE L’ENSEIGNEMENT. 20

LA RÉALISATION ET L’EXPLOITATION DES STATISTIQUES RELATIVES AU


SECTEUR DE L’ENSEIGNEMENT. 20

LA COLLECTE DES DONNÉES DÉMOGRAPHIQUES PROPRES À LA PROVINCE.


20

L’ÉLABORATION DE LA CARTE SCOLAIRE ET LES PRÉVISIONS DE LA


RENTRÉE SCOLAIRE EN COORDINATION AVEC LES SERVICES RÉGIONAUX
ET CENTRAUX CONCERNÉS. 20

LA PARTICIPATION AVEC LES PARTIES CONCERNÉES DANS LE CHOIX DES


TERRAINS POUR LA CONSTRUCTION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES
RELEVANT DE LA DÉLÉGATION. 20

LA PROGRAMMATION DES CONSTRUCTIONS SCOLAIRES ET LE SUIVI DE


LEUR EXÉCUTION, AINSI QUE LA MISE EN PLACE D’UN PLAN DE
MAINTENANCE DES CONSTRUCTIONS ET DES ÉQUIPEMENTS ; 20

LA SUPERVISION ET LA CONSERVATION DE L’ASSIETTE FONCIÈRE DE LA


DÉLÉGATION, AINSI QUE LE SUIVI ET LA GESTION DU PATRIMOINE
MOBILIER ET IMMOBILIER 20

-II.2.D ) LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA LUTTE CONTRE


L’ANALPHABÉTISME ET DE L’ÉDUCATION NON FORMELLE : 20

-II.2.D ) LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA LUTTE CONTRE


L’ANALPHABÉTISME ET DE L’ÉDUCATION NON FORMELLE : 20

L’ÉLABORATION ET L’EXÉCUTION DE LA CARTE ANNUELLE DES


PROGRAMMES DE L’ALPHABÉTISATION ET DE L’EDUCATION NON
FORMELLE. 21

LA SÉLECTION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES QUI ACCUEILLERONT LE


PROGRAMME GÉNÉRAL DE L’ALPHABÉTISATION OU LE SOUTIEN
PÉDAGOGIQUE. 21

LA NOMINATION DES CADRES PÉDAGOGIQUES BÉNÉVOLES. 21

LA GESTION DU DÉPÔT DES MANUELS ÉDUCATIFS ET LA SATISFACTION


DES DEMANDES. 21

L’ÉLABORATION DES ÉTATS DE PAIEMENT DU PERSONNEL OUVRANT DANS


LE DOMAINE. 21

4
BTS_GI

LA SUPERVISION DE L’ÉTUDE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS PRÉSENTÉS


PAR LES ASSOCIATIONS. 21

LE SUIVI DES PROGRAMMES DE L’ALPHABÉTISATION ET DE L’EDUCATION


NON FORMELLE. 21

LA SUPERVISION DE FORMATIONS CONCERNANT LES PROGRAMMES DE


L’ALPHABÉTISATION ET DE L’EDUCATION NON FORMELLE. 21

LA PRÉPARATION À LA RÉUNION DE LA COMMISSION PROVINCIALE


PRÉSIDÉE PAR LE GOUVERNEUR DE LA PROVINCE, POUR ÉTUDIER LE BILAN
DU PROGRAMME ET L’APPROBATION DU PLAN D’ACTION DE L’ANNÉE
SUIVANTE. 21

PARTIE2: 22

PARTIE2: 22

)I CADRE DU PROJET: 23

)I CADRE DU PROJET: 23

)II LES ACTIVITÉS DE BUREAU D’ÉQUIPEMENT ET DE LA GESTION DU


DÉPÔT: 23

)II LES ACTIVITÉS DE BUREAU D’ÉQUIPEMENT ET DE LA GESTION DU


DÉPÔT: 23

)III OBJECTIF: 24

)III OBJECTIF: 24

)IV DESCRIPTION DES ETAPES DE LA RÉALISATION: 24

)IV DESCRIPTION DES ETAPES DE LA RÉALISATION: 24

SITUATION1: LA DEMANDE 24

SITUATION2: LA RÉCEPTION 25

SITUATION3: LA SORTIE 25

)V OUTILS DE TRAVAIL: 26

)V OUTILS DE TRAVAIL: 26

-V.1 ) L'ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL (WINDOWS XP): 26

-V.1 ) L'ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL (WINDOWS XP): 26

-V.2 ) MÉTHODE MERISE: 26

-V.2 ) MÉTHODE MERISE: 26

5
BTS_GI

-V.3 ) L'ACCESS: 27

-V.3 ) L'ACCESS: 27

-V.4 ) OUTIL DE DÉVELOPPEMENT (VISUAL BASIC6): 27

-V.4 ) OUTIL DE DÉVELOPPEMENT (VISUAL BASIC6): 27

-V.5 ) LE MODÈLE A.D.O (ACTIVE X DATA OBJECT): 28

-V.5 ) LE MODÈLE A.D.O (ACTIVE X DATA OBJECT): 28

DÉCLARATION DE LA BASE DE DONNÉES: 28

DÉCLARATION DES JEUX D'ENREGISTREMENTS OU RECORDSETS: 28

OUVERTURE DE LA BASE DE DONNÉES: 28

AFFECTATION DES TABLES AUX RECORDSETS: 28

-V.6 ) MULTIMÉDIA ET BUREAUTIQUE: 29

-V.6 ) MULTIMÉDIA ET BUREAUTIQUE: 29

FLASH8: CRÉATION ANIMATION DES BOUTONS. 29

PHOTOSHOP: CRÉATION DES INTERFACES. 29

PAINT: CRÉATION DES FIGURES. 29

WORD: TRAITEMENT DE TEXTE (RAPPORT). 29

EXCEL: APERÇU D'ÉTAT. 29

SQL: APPELLE DE REQUÊTES. 29

ACCESS: CRÉATION DE LA BASE DE DONNÉES. 29

PARTIE3: 30

PARTIE3: 30

)I MODÈLE CONCEPTUEL DE DONNÉES (MCD): 31

)I MODÈLE CONCEPTUEL DE DONNÉES (MCD): 31

ENTITÉ: OBJET OU INDIVIDU 31

RELATION: LES ASSOCIATIONS ENTRE LES ENTITÉS. 31

PROPRIÉTÉ: LES CARACTÉRISTIQUES DE L'ENTITÉ. 31

)II MODÈLE LOGIQUE DE DONNÉES (MLD): 33

6
BTS_GI

)II MODÈLE LOGIQUE DE DONNÉES (MLD): 33

)III DICTIONNAIRE DE DONNÉES: 34

)III DICTIONNAIRE DE DONNÉES: 34

PARTIE4: 35

PARTIE4: 35

)I PRÉSENTATION DE LA SOLUTION PROPOSÉE: 36

)I PRÉSENTATION DE LA SOLUTION PROPOSÉE: 36

)II LES INTERFACES DE L'APPLICATION: 36

)II LES INTERFACES DE L'APPLICATION: 36

-II.1 ) FENÊTRE D'ACCÈS AU PROGRAMME: 36

-II.1 ) FENÊTRE D'ACCÈS AU PROGRAMME: 36

)III FENÊTRE MENU: 37

)III FENÊTRE MENU: 37

)IV FENÊTRE MISE À JOUR DEMANDE: 38

)IV FENÊTRE MISE À JOUR DEMANDE: 38

-IV.1 ) FENÊTRE MISE À JOUR RUBRIQUE: 39

-IV.1 ) FENÊTRE MISE À JOUR RUBRIQUE: 39

-IV.2 ) FENÊTRE MISE À JOUR ARTICLE: 41

-IV.2 ) FENÊTRE MISE À JOUR ARTICLE: 41

-IV.3 ) FENÊTRE MISE À JOUR CERCLE, COMMUNE, ETABLISSEMENT: 42

-IV.3 ) FENÊTRE MISE À JOUR CERCLE, COMMUNE, ETABLISSEMENT: 42

VOLET 'CERCLE': CE VOLET SE CHARGE DE METTRE À JOUR LES CERCLES


GRÂCE À PLUSIEURS BOUTONS. 42

VOLET 'COMMUNE': CE VOLET SE CHARGE DE METTRE À JOUR LES


COMMUNES. 42

VOLET 'ETABLISSEMENT': CE VOLET S'OCCUPE DE METTRE À JOUR LES


ÉTABLISSEMENTS. 42

-IV.4 ) FENÊTRE MISE À JOUR UTILISATEUR: 42

-IV.4 ) FENÊTRE MISE À JOUR UTILISATEUR: 42

7
BTS_GI

)V LES ETATS: 43

)V LES ETATS: 43

-V.1 ) ÉTAT DEMANDE: 43

-V.1 ) ÉTAT DEMANDE: 43

PARTIE5: 45

PARTIE5: 45

)I CADRE DU STAGE : 46

)I CADRE DU STAGE : 46

)II CRITIQUE DE PROJET: 46

)II CRITIQUE DE PROJET: 46

)III DISCUSSION : 47

)III DISCUSSION : 47

)IV RÉSULTATS FINALES: 48

)IV RÉSULTATS FINALES: 48

METTRE EN PRATIQUE LES CONNAISSANCES ACQUISES DURANT LA


PÉRIODE DE FORMATION. 48

S'ADAPTER AVEC LA VIE PROFESSIONNELLE ET CONFRONTER LES


CONTRAINTS DE STAGE. 48

PRENDRE CONSCIENCE DE L'IMPORTANCE DES RELATIONS HUMAINES ET


LA NÉCESSITÉ DE LA COLLABORATION AU SEIN DE L'ENVIRONNEMENT DE
TRAVAIL. 48

ACQUÉRIR LES TECHNIQUES DE COMMUNICATION ET DÉVELOPPER LES


COMPÉTENCES PERSONNELLES. 48

MAITRISER UN LANGAGE DE PROGRAMMATION (VB). 48

PARTAGER LES CONNAISSANCES ET ÉCHANGER LES INFORMATIONS ENTRE


LES ACTEURS DE BILAN. 48

)V RÉSUMÉ: 48

)V RÉSUMÉ: 48

L'AJOUT ET L'ENREGISTREMENT D'UNE NOUVELLE DEMANDE. 48

LA MODIFICATION DES INFORMATIONS SUR LES ANCIENNES DEMANDES.. 48

8
BTS_GI

SUPPRESSION DES INFORMATIONS SUR LES DEMANDES… 48

CONCLUSION 50

CONCLUSION 50

BIBLIOGRAPHIE 52

BIBLIOGRAPHIE 52

-COMPRENDRE MERISE OUTILS CONCEPTUELS ET ORGANISATIONNELS.


52

-ACCESS 2000. 52

-LE MANUEL VISUEL BASIC 6. 52

WEBLIOGRAPHIE 52

WEBLIOGRAPHIE 52

9
BTS_GI

INTRODUCTION

10
BTS_GI

Pour se lancer dans la vie professionnelle, un côté pratique est indispensable pour
toute étudiante ou étudiant. C'est pour cela la formation de technicien supérieur en
informatique au centre de préparation de Brevet Technicien Supérieur s'achève par un
stage qui rentre dans la phase finale de cette formation.

Le stage nous permet de s'intégrer avec douceur et sans difficultés au sein de la


vraie vie professionnelle et de prendre conscience de l'importance des relations
humaines dans le travail et la nécessité d'une collaboration pour mener à bien une
tâche. En plus il permet d'évaluer les connaissances acquises durant toute la période
de notre formation et de développer nos capacités d'agir face à une situation donnée
pour répondre aux exigences du marché d'emploi et affronter le milieu de travail.

Actuellement, la plupart des divers domaines et des secteurs tendent à


informatiser leur tâches et leur services, la chose qui a nous attirés et qui a nous
encouragés de passer notre stage dans la Délégation provinciale de CHICHAOUA qui a
plus besoin des plusieurs applications qui pourraient lui faciliter et sécuriser ses
données dans ses différents services dans le niveau local de la Délégation.

En effet, le stagiaire apprend à découvrir divers aspects d'un problème, la


multiplicité des solutions et le risque de certaines décisions. Il prend aussi conscience
de la finalité de l'apprentissage et les compétences requises pour l'expérience de la
profession. Il pourrait alors se rendre compte qu'il ne suffit pas d'accumuler des
connaissances et de les appliquer à la règle non résoudre un problème, ET créer un
certain type de cohérence et un trait de liaison entre ce qu'est théorique et ce qu'est
pratique.

11
BTS_GI

PARTIE1:

PRESENTATION DE LA DELEGATION

12
BTS_GI

 Introduction:
Dans cette partie nous présentons d'une façon concise une vue globale sur
l'environnement de travail, on va voir l'historique de la Délégation, et tous les services qui lui
composent, ainsi la manière de son travail à partir de la description détaillée de l'activité de
chaque service et de chaque bureau, ce chapitre prend en compte la représentation générale
de l'organigramme de la Délégation.

N.B: l'organigramme qu'on va voir peut subir des modifications suivant chaque
nouveauté dans les services.

)I HISTORIQUE DE LA DELEGATION:

-I.1 ) PRESENTATION DE LA STRUCTURE DE STAGE:

 Extrait de la monographie de la province de CHICHAOUA:

La Province de CHICHAOUA, qui se compose de deux pachaliks, quatre cercles


administratifs, quatorze caïdats, deux communes urbaines et trente trois communes rurales,
est classée parmi les cinq provinces les plus pauvres du Royaume, d’où l’intervention des
pouvoirs publics pour aider les populations les plus démunies. Parmi les administrations
impliquées, la délégation du Ministère de l’Education Nationale, concernée ; dans le cadre du
programme « TISSIR », le programme NAJAH, l’initiative royale « un million de cartables » et
la lutte contre l’analphabitisation.

 Classification de la Délégation Provinciale de CHICHAOUA

Les délégations provinciales et préfectorales du Ministère de l’éducation nationale, sont


classées selon l’effectif des élèves et le personnel du corps enseignant (tous cycles). D’où
leur subdivision soit, en un seul, deux, trois, quatre ou cinq services.

La délégation de la province de CHICHAOUA compte actuellement un effectif de 70376


élèves et 2550 (deux mille cinq cent cinquante) professeurs (tous cycles confondus) répartis
entre 18 établissements secondaires (Collégiaux et qualifiants) et 159 établissements
primaires. De part ces effectifs, elle est composée de (4) quatre services.

13
BTS_GI

-I.2 ) PRESENTATION DE LA DÉLÉGATION:

La Délégation Provinciale de CHICHAOUA créée en 1991, est liée actuellement à l’Académie


Régionale de l’Education et de Formation de la région de Marrakech-Tensift-Al HAOUZ, et en constitue
un des services provinciaux. Sa compétence s’étend sur l’ensemble du territoire administratif de la
province de CHICHAOUA, chargée d’y exécuter la politique du Ministère de l’Education Nationale,
dans le domaine de l’enseignement, primaire, secondaire collégial et secondaire qualifiant. Elle prépare
également la carte scolaire, et programme le besoin en infrastructures et en ressources humaines au
niveau de la province.

En plus de ses attributions en matière de la gestion de ses ressources humaines et suivi


pédagogique, la délégation veille sur la dépense du budget, et la maintenance de ses infrastructures.

-I.3 ) COMPOSITION:

La Délégation Provinciale se compose de quatre services :

 Le Service de la gestion de la vie scolaire composée de sept


bureaux:

 Le Service de la gestion des ressources humaines et des


affaires générales, divisé en deux unités : l’unité des ressources
humaines avec cinq bureaux et l’unité des affaires
administratives et financières avec sept bureaux.

 Le Service de la planification des constructions de l’équipement


et du patrimoine composé de huit bureaux ;

 Le Service de la lutte contre l’analphabitisation et l’éducation


non formelle.

On y compte aussi des bureaux, rattachés directement à Mr le délégué, à savoir :

 Le bureau d’ordre.

 La cellule d’informatique.

 Le bureau de communication.

 Le bureau des examens et concours professionnels.

 Un secrétariat particulier.

On note également une instance rattachée administrativement à la délégation, et soumise au


contrôle du trésorier payeur auprès da l’Académie Régionale de l’Education et de Formation : la
paierie.

14
BTS_GI

ORGANIGRAMME

Le schéma suivant illustre l’organigramme du service de la Délégation.

15
BTS_GI

ORGANIGRAMME:

Le schéma suivant illustre l'organigramme du service global de la Délégation.

SERVICE DE LA LUTTE CONTRE L’ANALPHABITISATION ET DE

- Bureau de l’éducation non


Organigramme de la Délégation

L’EDUCATION NON FORMAELLE

- Bureau de l’alphabétisation
SECRETARIAT LE DELEGUE PROVINCIAL

SERVICE DE LA GESTION SERVICE DES RESSOURCES SERVICE DE PLANIFICATION,


HUMAINES ET DES AFFAIRES DES CONSTRUCTIONS, DE Cellule
DE LA VIE SCOLAIRE
UNITEGENERALES
DES RESSOURCES L’EQUIPEMENT ET DU informatiqu

formelle
HUMAINES : PATRIMOINE e
- Bureau de coordination et de la UNITE DE PLANIFICATION :
formation continue - Bureau des statistiques
Bureau d’encadrement et de - Bureau de la programmation
- Bureau du personnel
contrôle et de la carte scolaire primaire- Bureau
administratif et des agents
- Bureau de la gestion des -Bureau du personnel de - Bureau de la carte scolaire – d’ordre
établissements primaires l’enseignement primaire secondaire collégiale et
- Bureau des activités -Bureau du personnel de qualifiant-
sociales, pédagogiques et l’enseignement secondaire - Bureau de l’information
culturelles - Bureau des dossiers, des Bureau de
scolaire, de l’orientation et des
- Centre de documentation documents et des mandats communication
bourses
pédagogique
- Bureau de l’enseignement UNITE DES AFFAIRES
ADMINISTRATIVES ET UNITE DES Bureau des
préscolaire CONSTRUCTIONS DE examens et
FINANCIERES
- Centre des ressources de -Bureau de dépense du budget L’EQUIPEMENT ET DU concours
l’enseignement préscolaire général PATRIMOINE : professionnels
- Bureau de la gestion des - Bureau de dépense du budget de - Bureau des constructions
établissements secondaires l’académie scolaires
- Bureau du partenariat, de - Bureau de la programmation, de - Bureau de la gestion de la LA
coopération et des projets des la préparation du budget et de la maintenance des bâtiments
comptabilité PAIERIE
établissements scolaires
- Bureau de la santé et du - Bureau de la régie
- Bureau de la gestion des
- Bureau de l’économie, des
sport scolaires
bourses et des internats logements administratifs et (Le fondé
Bureau du développement - logements de fonction
- Bureau de l’alimentation de pouvoirs)
de l’enseignement au milieu scolaire des établissements scolaires - Bureau d’équipement et de
rural -Bureau de l’entretien et de la gestion du dépôt
maintenance

16
BTS_GI

)II COMPETENCES :

-II.1 ) LES COMPETENCES DU DELEGUE PROVINCIAL :


Les compétences du délégué provincial consistent à :

 L’élaboration du plan de développement provincial de


l'enseignement préscolaire, primaire et secondaire;

 La préparation de la carte scolaire au niveau de la province et


établir la programmation des besoins de la province et de la
préfecture en constructions et équipements scolaires et en
ressources humaines et financières;

 La représentation du service provincial auprès de toute


personne physique ou morale au niveau de la province ou de la
préfecture;

 La supervision de tous les services administratifs et


établissements d'enseignement relevant du ressort territorial du
service provincial

-II.2 ) COMPETENCE DES SERVICES:

LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA GESTION DE LA


-II.2.A )
VIE SCOLAIRE :
Elles se définissent en ce qui suit :

17
BTS_GI

 L’organisation et le suivi des activités de l’instance


d’encadrement et de contrôle pédagogique.

 Veiller à la coordination des opérations liées au programme du


développement de l’enseignement au milieu rural au niveau de
la province.

 L’organisation des emplois du temps et du soutien pédagogique


à l’intérieur des établissements de l’enseignement public et
privé.

 L’organisation de l’enseignement préscolaire et veiller sur son


développement.

 La participation à la définition des besoins en cadres


pédagogiques et en matériel didactique.

 Veiller à l’ouverture de l’établissement de l’enseignement sur


son environnement social, culturel et économique, et à soutenir
et suivre le projet de l’établissement.

 L’ORGANISATION ET LE SUIVI DE la prévention sanitaire à


l’intérieur des établissements de l’enseignement ainsi que la
sensibilisation des élèves et leurs parents.

 L’organisation et l’appui des activités sociales, pédagogiques,


sportives ou culturelles à l’intérieur des établissements
scolaires en coordinations avec les parties concernées.

 La participation à l’étude de projets de conventions de


partenariat et coopération avec d’autres départements
ministériels, collectivités locales ou la société civile.

 L’appui aux bibliothèques et laboratoires scolaires et le contrôle


de leur gestion.

 L’appui et le développement de la solidarité scolaire et aux


coopératives scolaires.

La participation à l’organisation des colonies de vacances.

LES COMPÉTENCES DU SERVICE DES RESSOURCES


-II.2.B )
HUMAINES ET DES AFFAIRES GÉNÉRALES:
Ces compétences s’étendent à tout ce qui a trait au personnel :

18
BTS_GI

 Veiller à améliorer les œuvres sociales du personnel.

 L’animation de la formation et la formation continue des cadres


pédagogiques et administratifs.

 La rationalisation de la gestion du personnel à l’échelon


provincial.

 L’élaboration du projet du budget et les programmes de son


exécution.

 Le suivi de la gestion financière des établissements relevant de


la délégation.

 La passation des marchés et bons de commandes, et suivi de


leur exécution.

 Le suivi des litiges dont le ministère fait parti à l’échelon local et


provincial, et veiller à l’exécution des jugements.

LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA PLANIFICATION


-II.2.C )
DES CONSTRUCTIONS DE L’ÉQUIPEMENT ET DU PATRIMOINE :
Ce service est compétent en :

19
BTS_GI

 La participation à l’élaboration du plan provincial du


développement de l’enseignement.

 La réalisation et l’exploitation des statistiques relatives au


secteur de l’enseignement.

 La collecte des données démographiques propres à la


province.

 L’élaboration de la carte scolaire et les prévisions de la rentrée


scolaire en coordination avec les services régionaux et centraux
concernés.

 La participation avec les parties concernées dans le choix des


terrains pour la construction des établissements scolaires
relevant de la délégation.

 La programmation des constructions scolaires et le suivi de leur


exécution, ainsi que la mise en place d’un plan de maintenance
des constructions et des équipements ;

 La supervision et la conservation de l’assiette foncière de la


délégation, ainsi que le suivi et la gestion du patrimoine mobilier
et immobilier

LES COMPÉTENCES DU SERVICE DE LA LUTTE CONTRE


-II.2.D )
L’ANALPHABÉTISME ET DE L’ÉDUCATION NON FORMELLE :
Ce service a été créé le 24/10/2004 suite à la décision du monsieur le secrétaire d’Etat
auprès du Ministre de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur de la formation des
Cadres et de la Recherche Scientifique, chargé de l’Alphabétisation et de l’Education Non
Formelle.

Ses compétences se définissent en :

20
BTS_GI

 L’élaboration et l’exécution de la carte annuelle des


programmes de l’Alphabétisation et de l’Education Non
Formelle.

 La sélection des établissements scolaires qui accueilleront le


programme général de l’alphabétisation ou le soutien
pédagogique.

 La nomination des cadres pédagogiques bénévoles.

 La gestion du dépôt des manuels éducatifs et la satisfaction des


demandes.

 L’élaboration des états de paiement du personnel ouvrant dans


le domaine.

 La supervision de l’étude des dossiers de subventions


présentés par les associations.

 Le suivi des programmes de l’Alphabétisation et de l’Education


non Formelle.

 La supervision de formations concernant les programmes de


l’Alphabétisation et de l’Education non Formelle.

 La préparation à la réunion de la commission provinciale


présidée par le gouverneur de la province, pour étudier le bilan
du programme et l’approbation du plan d’action de l’année
suivante.

21
BTS_GI

PARTIE2:

PRESENTATION DES ETAPES DE LA REALISATION ET LES


OUTILS UTILISES

22
BTS_GI

Introduction:

Ce chapitre consacré à donner une petite présentation sur l'ensemble des phases de la
réalisation de notre projet, il permet aussi de déterminer en détaille les différents outils et
logiciels utilisés par l'application.

)I CADRE DU PROJET:
Après la période passée dans la visite de tous les services et de tous les bureaux de la
Délégation, nous avons choisi le bureau d’équipement et de la gestion du dépôt comme un
bureau qui a plus besoin d'une application qui lui permettrait de faciliter ses tâches et
d'informatiser ses données, le bureau est parmi les premiers bureaux qui subit un manque de
la côté informatique puisqu'il fait le traitement de ses données d'une façon manuelle. Pour
cela, on a pensé de faire une application informatique qui pourrait lui permet de faire les
mêmes tâches mais d'une manière automatique.

)IILES ACTIVITÉS DE BUREAU D’ÉQUIPEMENT ET DE LA


GESTION DU DÉPÔT:
Ce bureau s'occupe de:

• La gestion du dépôt (matériels, équipements…).

• La préparation des dossiers d'appels d'offres relatifs à l'achat et l'entretien des


équipements, et le suivi des marchés.

• La réception et la distribution de matériels et fournitures.

• Le bureau a une communication continue avec deux unités:

• Le bureau de programmation de la préparation du budget et de la comptabilité qui chargé


de l'engagement et le paiement.

• La cellule d'informatique qui assure la bonne exploitation des ressources informatiques et


la sécurité des données, ainsi le bon déroulement des logiciels et les applications utilisés par
le bureau.

23
BTS_GI

)III OBJECTIF:
Le but du projet de conception de ce stage est d’apprendre à concevoir en se confrontant
à la réalité professionnelle. En informatisant les tâches du bureau d'équipement et de la
gestion du dépôt à partir de mettre en place une application qui doit fournir des fonctions
permettant de consulter, de modifier et d'ajouter l'information à une base de données en
utilisant un SGBD relationnel.

)IV DESCRIPTION DES ETAPES DE LA RÉALISATION:


Après avoir effectué le choix de notre thème de stage, nous avons scindé notre projet en
plusieurs phases comme suit:

• Etape1: Définition du cahier des charges:

Après la consultation du bureau, nous avons essayé de construire une idée globale sur
les différents besoins et contraintes du bureau. Alors on a essayé de séparer les tâches de ce
bureau en trois parties principales (Demande, Réception, Sortie).

• Etape2: Définition des solutions techniques et l'analyse des besoins:

Nous avons résumé et analysé les trois situations comme ci-dessous:

 Situation1: La Demande

La première situation consiste à définir les besoins des établissements dont chaque
établissement envoi à la Délégation une demande (ou plusieurs demandes), cette dernière se
charge à informer le Bureau d’équipement et de la gestion du dépôt qui appartient au service
de planification, des constructions, de l'équipement et du patrimoine. Le bureau se charge à
gérer ces demandes qui portent toutes les informations sur les différents besoins qui
nécessitent l'établissement tel que la rubrique, les articles et la quantité totale demandée de
chaque article.

24
BTS_GI

• EXEMPLE:

Rubrique ARTICLE

Matériel didactique Table, Bureau, Tableau…

Matériel Informatique Ordinateur, Imprimante…

 Situation2: La réception

Il s'agit de la situation intermédiaire puisque le bureau passe un bon de commande


contient tous les besoins des établissements dans une date donnée.

On note bien que ce n'est pas toujours les entreprises qui peuvent fournir la Délégation,
on trouve la Ministère(MEN), l'académie(AREF), les dons… Et parfois la Délégation elle-même
peut être un fournisseur si son stock lui permet de satisfaire les besoins de la demande.

Alors, la Délégation reçus un ensemble des propositions de plusieurs entreprises, mais


normalement elle accepte la proposition de l'entreprise qui possède le prix le moins cher.

Après la passation de la commande et de la confirmation, on arrive à la phase de la


livraison.et cette phase se fait selon les conditions accordées par le bon de commande. Donc
la Délégation reçus la marchandise et elle la stocke sur ses différents dépôts(les dépôts
peuvent êtres des sales ou des classes de différents établissements de la Délégation).

 Situation3: La sortie

Cette partie représente la phase finale du bureau, ce dernier s’occupe de la distribution


des articles sur les établissements et cette opération se passe par la signature de plusieurs
documents qui assurent la sécurité et la réception de la marchandise dans les bonnes
conditions.

: On rappelle bien que nous avons seulement incité sur la première situation

(Situation Demande).

25
BTS_GI

• Etape3: Le choix de la méthode de conception:

Comme toute application le choix d'une méthode de conception reste l'élément principal
qui permet de traduire ses besoins. A cette raison, nous avons travaillé par la méthode Merise
qui se représente sous forme d'un diagramme Entités-Relations grâce au Modèle Conceptuel
de Données (MCD) et Modèle Logique de Données (MLD).

• Etape4: Le développement et la création des interfaces:

Cette phase consiste à créer les fenêtres de différentes parties de l'application et


implémenter chaque partie et se vérifier de chaque partie à partir de la correction des erreurs
et de mettre en place les solutions de chaque problème.

• Etape5: Test et mise en place de la solution:

Lors de cette étape on a procédé à l'intégration de notre solution, on a testé chaque


module à par puis on a vérifié le projet complet et son fonctionnement pour montrer à
l'utilisateur comment communiquer avec les différents interfaces.

)V OUTILS DE TRAVAIL:

-V.1 ) L'ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL (WINDOWS XP):


Notre projet a été crée sous l'environnement Windows (Windows XP), donc il pourrait
fonctionner dans la plupart environnements existant.

-V.2 ) MÉTHODE MERISE:


Merise est une méthode d'analyse, de conception et de gestion de projet (Un projet est -
dans un contexte professionnel - une aventure temporaire entreprise dans le but de créer un
produit ou...) complètement intégrée, ce qui en constitue le principal atout.

Elle a fourni un cadre méthodologique et un langage commun et rigoureux à une


génération d'informaticiens.

26
BTS_GI

-V.3 ) L'ACCESS:
Access est l'application de la suite OFFICE, il est un des gestionnaires de bases de
données les plus simples à utiliser.il a été conçu par Microsoft pour permettre aux managers
de mémoriser et d'interroger les données concernant leur entreprise.

L'Access est un SGBD (un Système de Gestion de Bases de Données) permet de


garantit la sécurité de données, il offre en plus aux développeurs un environnement complet
s'appuyant sur un langage puissant : Access Basic.

-V.4 ) OUTIL DE DÉVELOPPEMENT (VISUAL BASIC6):


Microsoft Visual Basic est un langage de programmation qui permet de créer des
applications parfaitement opérationnelles dans le laps de temps. Ceci a été possible grâce aux
deux facteurs qui ont donné leurs noms au produit: la construction visuelle d'une application
par le dessin direct des fenêtres et de leurs constituants, et l'utilisation du langage BASIC qui
est à la portée d'une grande majorité des programmeurs.

C'est un langage qui sert à créer des applications graphiques de façon simple, mais
également de créer des applications véritablement complexes. Programmer en VB est un
mélange de plusieurs tâches, comme disposer visuellement les composants et contrôles sur
les formulaires, définir les propriétés et les actions associées à ces composants, et enfin
ajouter du code pour ajouter des fonctionnalités.

Comme les attributs et les actions reçoivent des valeurs par défaut, il est envisageable
de créer un programme simple sans que le programmeur ait à écrire de nombreuses lignes de
code. Les premières versions ont souffert de problèmes de performance, mais avec la
naissance d'ordinateurs plus rapides et grâce à la compilation en code natif, ce problème de
performance s'est estompé.

Visual Basic6.0:
Visual Basic 6.0 (mi-1998) subit des changements substantiels par rapport aux premières
versions, c'est une version qui a apporté de nombreuses améliorations dans différents
domaines, surtout la possibilité de créer des applications Web-based. VB6 n'est plus supporté
par Microsoft depuis mars 2008.

27
BTS_GI

Microsoft a cessé le support grand public pour Visual Basic 6.0 le 31 mars 2005. Le
support étendu a pris fin en mars 2008. En réaction, La communauté des utilisateurs Visual
Basic a fait part de ses préoccupations à ce sujet et a incité les utilisateurs à signer une
pétition pour permettre de maintenir le produit en vie.

-V.5 ) LE MODÈLE A.D.O (ACTIVE X DATA OBJECT):

En Visual Basic, on trouve plusieurs méthodes qui permettent l'accès à différentes bases
de données, mais l'A.D.O reste le modèle le plus utilisé pour l'accès aux bases de données
distantes.

 Déclaration de la base de données:

Dans le modèle A.D.O, la déclaration de la base dans le programme se fait comme suit:

Exemple : Dim cnx as ADODB.connection

 Déclaration des jeux d'enregistrements ou recordsets:

Il est conseillé de créer autant de jeux d'enregistrements qu'il y a de tables et requêtes


dans la base de données.

Exemple: Dim RC as ADODB.recordset.

 Ouverture de la base de données:

Le plus souvent, on ouvre la base dans la procédure événementielle "Form_Load".

Exemple: set cnx =New ADODB.coonection

cnx.Provider = "Microsoft.Jet.Oledb.4.0"

cnx.ConnectionString = "C:\base.mdb"

cnx.Open

 Affectation des tables aux recordsets:

Set RC=New ADODB.recordset

RC.Open"SELtECT*from etablissement", cnx, adOpenStatic, adLockOptimistic

28
BTS_GI

etablissement est le nom de la table dans la base de données.

-V.6 ) MULTIMÉDIA ET BUREAUTIQUE:


 Flash8: création animation des boutons.

 Photoshop: création des interfaces.

 Paint: création des figures.

 Word: traitement de texte (rapport).

 Excel: aperçu d'état.

 SQL: appelle de requêtes.

 Access: création de la base de données.

29
BTS_GI

PARTIE3:

CONCEPTION DE LA BASE DE DONNEES DE BUREAU

30
BTS_GI

 Introduction:
Cette partie va être destinée à la modélisation des données relatives au bureau
d’équipement et de la gestion du dépôt, toutefois le MCD permet de décrire d'une façon
schématisé les relations entre ces données qui seront accompagnées d'un dictionnaire de
données en guise de légende. Enfin on va savoir le passage en MLD et notre dictionnaire de
données.

)I MODÈLE CONCEPTUEL DE DONNÉES (MCD):


Le Modèle conceptuel des données (ou MCD), schéma représentant la structure du
système d'information, du point de vue des données, c'est-à-dire les dépendances ou relations
entre les différentes données du système d'information.

Le Modèle Conceptuel des Données se compose de:

 entité: objet ou individu

 relation: les associations entre les entités.

 propriété: les caractéristiques de l'entité.

31
BTS_GI

Modèle Conceptuel de Données (MCD)

32
BTS_GI

)II MODÈLE LOGIQUE DE DONNÉES (MLD):


Le Modèle Logique de Données(MLD) reprend le contenu du MCD précédent, mais
précise la volumétrie, la structure et l'organisation des données telle qu'elles pourront être
implémentées.

Le Modèle Logique de Données est un passage de MOD vers un système

Informatique de stockage des informations dans une base de données (modèle physique
de données).

Le passage d'un MCD vers un MLD sera effectué en tenant compte des règles de
gestion à l'aide de la méthode MERISE, nous avons obtenu sous Access le MLD suivant:

Analyse et conception (MLD)

33
BTS_GI

)III DICTIONNAIRE DE DONNÉES:

Nom Signification type

Cod_cercle Le code de cercle Texte

Nom_cercle Le nom de cercle Texte

Cod_com Le code de commune Texte

Nom_com Le nom de la commune Texte

cod_etab Le code de l'établissement Texte

nom_etab Le nom de l'établissement Texte

Adresse L'adresse de l'établissement Texte

Tel Le téléphone de l'établissement Numérique

E-mail L'e-mail de l'établissement Texte

cod_dem Le code de la demande Texte

date_dem La date d'envoi de la demande Date

cod_generique Le code générique de la rubrique Texte

Rubrique La rubrique Texte

cod_art Le code de l'article Texte

Désignation La désignation de l'article Texte

Quantité La quantité de l’articles Numérique

Numero_serie Le numéro de série de chaque article Numérique

Dictionnaire de données

34
BTS_GI

PARTIE4:

PRESENTATION DE L'APPLICATION

35
BTS_GI

 Introduction:
Ce côté-là ressemble au manuel d'utilisation de l'application, il représente la procédure
globale qui permet à l'utilisateur de communiquer avec les différentes interfaces de
l'application.

)I PRÉSENTATION DE LA SOLUTION PROPOSÉE:


L'application que nous avons conçue pourrait alors gérer les demandes envoyées par les
établissements au bureau d’équipement et de la gestion du dépôt suivant le cahier de charges
et les règles de gestion définies auparavant.

)II LES INTERFACES DE L'APPLICATION:

-II.1 ) FENÊTRE D'ACCÈS AU PROGRAMME:


C'est la première fenêtre qui se lance au démarrage de l'application, le programme ne
peut être lancé que par un utilisateur de la Délégation, alors il demande le login de l'utilisateur
avec le mot de passe, si l'utilisateur a saisi un mot de passe ou un login non correct, un
message d'erreur lui informe que l'un de les deux erroné.

Figure1: Accès
Comme vous remarquez dans la figure ci-dessus, le label en bas de la fenêtre permet
d'accéder à une autre interface qui permet de modifier le mot de passe de l'utilisateur. En
principe, on ne peut pas accéder à cette fenêtre que par la saisie du login et du mot de passe
correctes.

36
BTS_GI

La modification du mot de passe se fait par la saisie de l'ancien mot de passe et le


confirmer et donner le nouveau mot de passe, puis on sauvegarde les modifications à l'aide
d'un bouton 'valider'.

Figure2: Modifier Mot de passe

)III FENÊTRE MENU:


La fenêtre 'menu' permet de visualiser les différents menus de l'application, ici on
précise deux menus principales: Mise à jour et Impression.

Figure 3: Menu

37
BTS_GI

Le clic sur le menu 'Mise à jour' permet d'ouvrir une petite liste de mise à jour de
différentes fenêtres de l'application. Une fois l'utilisateur sélectionne une ligne de liste

On passe une fenêtre de mise à jour.

Figure 4: Mise à jour

)IV FENÊTRE MISE À JOUR DEMANDE:


La fenêtre Demande permet de manipuler les informations sur la demande :

: Ajouter une nouvelle demande à l'aide de bouton 'Nouveau'.

: Enregistrer une demande à l'aide de bouton 'enregistrer'.

: Modifier une demande à l'aide de bouton 'Modifier'.

: Supprimer une demande à l'aide de bouton 'Supprimer'.

: Voir le premier enregistrement à l'aide de bouton 'Premier'.

38
BTS_GI

: Voir le dernier enregistrement à l'aide de bouton 'Dernier'.

: Voir l'enregistrement suivant à l'aide de bouton 'Suivant'.

: Voir l'enregistrement précédent à l'aide de bouton 'Précédent'.

: Imprimer l'état de demandes.

La recherche se fait selon plusieurs critères (établissement, date, rubrique, article)

on doit sélectionner un de ces critères avec l'option qui lui correspond pour obtenir les
informations souhaitées sur une liste en bas.

Figure5: Mise à jour Demande

-IV.1 ) FENÊTRE MISE À JOUR RUBRIQUE:


Pour plus de détail nous avons crée la fenêtre 'Mise à jour Rubrique' qui contient des
informations complètes sur une rubrique.

39
BTS_GI

Figure6: Mise à jour Rubrique

40
BTS_GI

-IV.2 ) FENÊTRE MISE À JOUR ARTICLE:


Cette fenêtre a pour but la saisie des caractéristiques de chaque article tel que la
désignation et le numéro de série, comme vous remarquez la manipulation se fait à l'aide de
plusieurs procédures (Ajout, suppression, modification, enregistrement…).

Figure7: Mise à jour Article

41
BTS_GI

-IV.3 )FENÊTRE MISE À JOUR CERCLE, COMMUNE,


ETABLISSEMENT:
Cette interface possède trois volets:

 Volet 'Cercle': ce volet se charge de mettre à jour les cercles


grâce à plusieurs boutons.

 Volet 'Commune': ce volet se charge de mettre à jour les


communes.

 Volet 'Etablissement': ce volet s'occupe de mettre à jour les


établissements.

Figure8: Mise à jour cercle, commune, établissement

-IV.4 ) FENÊTRE MISE À JOUR UTILISATEUR:


Cette feuille sert à ajouter un nouvel utilisateur, donc il se fait de cliquer sur le bouton
ajouter puis saisir l'utilisateur enfin d'enregistrer la saisie par le bouton enregistrer. La fenêtre
contient un bouton supprimer pour supprimer un utilisateur.

: On note bien que l'utilisateur a la possibilité de supprimer seulement son login


et son mot de passe sans toucher des logins des autres utilisateurs.

42
BTS_GI

Le bouton 'Annuler' permet de retourner à la fenêtre 'Mise à jour'.

Figure9: Mise à jour utilisateur

)V LES ETATS:

-V.1 ) ÉTAT DEMANDE:


Le programme offre la possibilité d'imprimer un état des informations sur les demandes.
L'impression de cet état se fait selon plusieurs critères (selon la date, l'etablissement, la
rubrique, l'article).

43
BTS_GI

: L'aperçu de l'état se fait sur l'Excel.

Figure10: Etat Demande

44
BTS_GI

PARTIE5:

Discussion

45
BTS_GI

 Introduction:
Dans ce chapitre, nous allons discuter les résultats obtenus de début de notre stage à
sa fin, on va voir le déroulement de notre projet et l'ensemble des contraintes rencontrées lors
de cette période.

)I CADRE DU STAGE :
Ce stage étalé également sur un mois, du 06/05/2010 au 15/06/2010, est venu après
deux années universitaires passées dans le centre de la préparation de Brevet de Technicien
Supérieur (BTS) en Informatique à CHICHAOUA. Pour mettre en exergue les acquis de notre
cursus, la période passée à la Délégation Provinciale du Ministère de l’Education Nationale de
CHICHAOUA est très importante car elle revêt un caractère d’application des acquis du fait de
notre implication dans le travail exécuté au service de planification, des constructions, de
l'équipement et du patrimoine notamment au Bureau d’équipement et de la gestion du dépôt et
bien sur ça était une grande occasion pour profiter le plus possible de sa longue expérience.

)II CRITIQUE DE PROJET:


Au cours de notre stage à la Délégation de Chichaoua et surtout dans nos premiers
jours, nous n'avons pas arrivé à choisir un thème pour notre projet. Car il fallait prendre en
conscience les besoins de différents bureaux mais finalement et à l'aide des consignes de
notre encadrant nous avons pu arriver à choisir le thème de gestion d'équipement et de
patrimoine pour le bureau d'équipement et de la gestion du dépôt. En plus et qu'après le choix
de thème nous n'avons pas arrivé à comprendre en début le système de fonctionnement du
bureau qu'après une longue durée de temps ce qui a représenté un effet négatif sur le
déroulement de notre projet.

Au début nous avons pensé à terminer les trois situations pendant la période donnée
pour notre stage, mais malheureusement nous avons seulement arrivé à Termier la première
situation (Demande). Car une période d'un mois n'est pas suffisante de créer une grande
application et ce point là a été également un obstacle qui a pu empêcher le bon déroulement

46
BTS_GI

de notre projet. Mais d'une façon générale nous avons pu affronter tous les problèmes et tous
les obstacles rencontrés grâce à la collaboration de notre encadrant.

Malgré le temps insuffisant qu’était consacré pour le stage, mais on y avait appris
beaucoup chose, et on avait fréquenté des gens experts dans ce domaine qui ont été très
généreux avec nous, vraiment ce stage était une expérience très profitable.

)III DISCUSSION :
Cette période de stage fut marquée par notre participation effective avec le personnel de
la Délégation, nous avons pu mettre en application une grande partie de nos connaissances
acquises au cours du cursus BTS. Ce fut une expérience très positive sur plusieurs titres
puisque nous avons pu affronter plusieurs obstacles dus aux conflits internes de la Délégation.

En effet la période passée à la Délégation a été une grande expérience notamment au


niveau de relations professionnelles. Avant tout nous somme très satisfaits de travailler avec
un encadrant qui a déployé ses grands efforts pour nous encadrer et nous aider afin de suivre
notre projet et son déroulement dans les bonnes conditions.

En ce sens, le stage nous a vraiment permis de découvrir la formation du BTS d'un point
de vue plus pratique que théorique et nous pensons que c'est une bonne manière d'aborder
un domaine complexe et de confronter la réalité de vie professionnelle.

47
BTS_GI

)IV RÉSULTATS FINALES:


Dans notre stage que nous avons effectué, nous avons acquis plusieurs qualités et parmi
ces qualités nous citons les suivant:

 Mettre en pratique les connaissances acquises durant la


période de formation.

 S'adapter avec la vie professionnelle et confronter les contraints


de stage.

 Prendre conscience de l'importance des relations humaines et


la nécessité de la collaboration au sein de l'environnement de
travail.

 Acquérir les techniques de communication et développer les


compétences personnelles.

 Maitriser un langage de programmation (VB).

 Partager les connaissances et échanger les informations entre


les acteurs de bilan.

)V RÉSUMÉ:
L'objectif majeur de notre projet consiste à créer une application pour gérer les
demandes envoyées par les établissements au bureau d'équipement et de la gestion de
dépôts. L'application prend en compte:

 L'ajout et l'enregistrement d'une nouvelle demande.

 La modification des informations sur les anciennes demandes.

 Suppression des informations sur les demandes…

L'application s'occupe de sécuriser les données à l'aide d'une base de données


relationnelle, elle possède une fenêtre d'accès contient deux champs pour saisir le login et le
mot de passe, alors les personnes qui faisant partie de la Délégation sont les seules qui ont la
possibilité d'accéder à l'application, elles doivent déjà avoir un compte pour qu'elles puissent
effectuer les modifications relatives au demandes.

48
BTS_GI

49
BTS_GI

CONCLUSION

50
BTS_GI

Avant la clôture de ce modeste travail, nous voudrions bien mettre l'accent sur
l'importance du stage pour chaque stagiaire au niveau de l'adaptation avec le monde
professionnel.

En effet, notre stage effectué au sein de la Délégation, nous a permis de mettre en


pratique notre savoir faire. Ainsi il nous a été une occasion d'établir des liens avec des
personnes de différentes catégories et d'un niveau intellectuel différent.

Le stage est accompagné d'un projet, ce dernier a pour but de mettre en en


évidence les connaissances acquises durant les deux années de formation, il consiste à
donner une solution pour la gestion des demandes relatives au bureau d'équipement et
de la gestion de dépôts. L'objectif donc est de proposer une solution adaptée aux
attentes du bureau qui permet de répondre à un besoin immédiat pour peu de temps.

En générale, notre stage était très enrichissant et très intéressant du fait qu'il
permet de confronter la vie professionnelle et de savoir valoriser les compétences
personnelles.il est aussi une excellente opportunité de contact avec les problèmes en
matière pratique.

En fin, nous tenons à remercier tous ce qu'on participé de nous aider pour que
notre stage se déroule dans les meilleures conditions surtout nos professeurs et notre
encadrant pour les informations précieuses qu'ils n'ont cessé de nous donner tout long
de notre formation.

Que Dieu nous assure le succès pour accomplir notre devoir dans l'intérêt général.

51
BTS_GI

BIBLIOGRAPHIE

 -Comprendre MERISE outils conceptuels et


organisationnels.

 -Access 2000.

 -Le manuel Visuel Basic 6.

WEBLIOGRAPHIE

www.ifrance. Com.
www.VBfrance. Com.
www.code-sources.com.

52
BTS_GI Délégation de CHICHAOUA

53