Vous êtes sur la page 1sur 6

c 


  
 
     
1-Historique
2-Statuts juridiques de Marsa Maroc et de l¶ANP
3-Organigramme
4-Objectifs de Marsa Maroc
5-Activités de Marsa Maroc
 
 

L¶exploitation portuaire est passée à travers son histoire par plusieurs modes de gestion :
Avec l¶accroissement de l¶activité portuaire, l¶état s¶est trouvé dans l¶obligation de créer d¶abord la
direction du port de Casablanca, puis en 1963 de mettre en place l¶institution de la régie d¶aconage
de ce dernier qui s¶est chargé au départ de gérer les services d¶acconage, de manutention, de
magasinage des marchandises au sein du port de Casablanca, puis dans l¶ensemble des ports de
commerce du Maroc.
Face à l¶accroissement de l¶activité des ports du royaume, il est devenu nécessaire voir
indispensable d¶assurer une coordination entre ces diverses entités chose qui s¶est concrétisée avec
la création en 1964 d¶une direction autonome des principaux ports puis avec la naissance d¶un
service des ports secondaires en 1976.
Cependant, ces organismes ont connu des difficultés de gestion, ce qui a incité la création de
l¶Office d¶exploitation des ports ODEP, sous la forme d¶un établissement publique à direction
générale et à conseil d¶administration. Cet office était sous la tutelle du ministère des travaux
publics et sous le contrôle direct du ministère des finances. Depuis sa création, l¶ODEP était présent
dans pratiquement tous les ports importants du pays.
L¶ODEP a officiellement disparu en donnant naissance à deux nouvelles entités :
v — : —  
  
chargée des prérogatives régaliennes de gestion et de
régulation des activités au sein des ports du Royaume.

v @ : @ 
 
 
  en charge des activités commerciales concédées
dans les dits ports et dont la dénomination commerciale est —@—— .

Il est à rappeler que la nouvelle loi, portant réforme du secteur portuaire, est entrée en vigueur le 5
décembre 2006, ainsi la SODEP change d¶identité visuelle une année après sa création pour devenir
MARSA MAROC.

 @ 

      — 

    
-La société d¶exploitation des ports est créée par la Loi 15-02, c¶est une société anonyme à
Directoire et à Conseil de surveillance. Elle est régie par la loi N°17-95 sur les sociétés anonymes et
la loi 15-02 relatives aux ports, c¶est un organisme public à caractère industriel et commercial. Le
cadre juridique de Marsa Maroc se caractérise par la personnalité morale autonome en matière de
gestion.
Le Dahir de création de Marsa Maroc lui confère le droit d¶administrer, de gérer ses propres
ressources sous sa totale responsabilité, d¶exploiter les terminaux à quai et à bord et d¶être
propriétaire de ses actions et de défendre ses intérêts en justice. Par ailleurs, Marsa Maroc assure
pour le compte de l¶état et sous son contrôle, les missions de police portuaire et de la pêche

— 

- Créée par la Loi 15-02, l¶Agence Nationale des Ports est un « Etablissement Public doté de la
personnalité morale et de l¶autonomie financière ». La tutelle technique de l¶Agence est assurée par
le Ministère de l¶Equipement et du Transport.
L¶agence est soumise au contrôle financier de l¶Etat applicable aux établissements publics
conformément à la législation en vigueur. 11



!  
  


L¶organisation de Marsa Maroc est fondée sur le principe de la décentralisation avec des
responsabilités claires et des moyens de gestion et d¶auto contrôle.
_





 : Soci t d¶exploit tion des ports SODEP




 : M RSA MAROC


: 1er Décembre 2006



: Société anonyme à directoire et conseil de
surveillance



 : 733.956.000 DHS



 : 175, Boulevard Zerktouni ± 20100 ± Casablanca
MAROC




: Mohammed ABDELJALIL
@  

: Gestion de terminaux et quais portuaires


!! —!!
: 2.372 MDH

!!
!: 2251 Collaborateurs

" !
  # : 36 Millions de tonnes

@
 : Al Hoceima, Nador, Tanger, Casablanca,
Mohammedia, Jorf Lasfar, Safi, Agadir, Lâayoune, Dakhla.

$ #
!     
Marsa Maroc a pour objet d¶exercer concurremment avec d¶autres personnes morales de
portuaires et le cas échéant la gestion des ports.
Ainsi Marsa Maroc peut être autorisé notamment à :
v Exploiter les activités portuaires revêtant le caractère de service public industriel et
commercial tel le pilotage, la remorque, le lamanage, le magasinage et l¶entreposage.
v Exploiter un terminal portuaire qui est une zone d¶un port, composée de quais, de terre-
pleins et d¶installations affectés au traitement d¶un trafic déterminé.
v Exploiter des quais, des terres- pleins, des hangars ou d¶autres installations portuaires.
v Exercer la manutention portuaire composée de l¶ensemble des opérations à bord des
navires et à quai d¶embarquement et de débarquement des marchandises.
v Exploiter toute autre activité portuaire connexe au service des navires des marchandises
et ou des passagers.
v Marsa Maroc peut également se voir confier la gestion d¶un ou de plusieurs port.
v Mne convention de concession passée entre l¶agence nationale des ports (ANP) et Marsa
Maroc fixera :
v La liste des activités portuaires exercées par la société qui englobe l¶ensemble des
activités commerciales exercées par Marsa Maroc.

r —

     
La mission principale de Marsa Maroc est le traitement, dans les meilleures conditions de délai,
de coût et de sécurité, de l¶ensemble des navires des marchandises transitant par les ports
marocains.
Depuis l¶annonce de l¶escale d¶un navire, jusqu'à la livraison de la marchandise a son
propriétaire, divers services seront rendus par Marsa Maroc :
v Mn service d¶aide à la navigation
v La manutention et l¶entreposage des marchandises
v L¶acconage et le magasinage des marchandises.
v Le débarquement, l¶embarquement et le transport des produit solides en vrac.

Outre sa mission d¶exploitant portuaire, Marsa Maroc est aussi chargé de :


v La maintenance des infrastructures portuaires autres que les ouvrages extérieurs et les
chaînes d¶accès.
v La gestion des gares maritimes et leurs annexes.
v La gestion du domaine public.
v La gestion des cales.
v La gestion des halles de poissons de Mohammedia, Casablanca, Safi et Agadir.

Par ailleurs, Marsa Maroc assure pour le compte de l¶état et sous son contrôle les missions de
police portuaire.