Vous êtes sur la page 1sur 64

La procédure de la réception de marchandise

La faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Ain Sebaa.

Réception
marchandises
Descriptions et
Procédures

Réalisé par:
FOUAD Ghizlane s MARJANE DERB
SULTAN

1 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

SOMMAIRE :

DEDICACE………………………………………………………...2

REMERCIEMENTS………………………………………………3

INTRODUCTION…………………………………………………4

1ère Partie : PRESENTATION DE L’HISTORIQUE DE LA GRANDE DISTRIBUTION AU


MAROC……………………………………………………...6

Section1 : l’évolution de la grande distribution sur le territoire marocain :


A- LES ACTEURS ET LEURS STRATEGIES……………………………………….

Section2 : PRESENTATION DE MARJANE HOLDING :

B- ANALYSE SWOT……………………………………………………………………..

Section3 : ORGANISATION DE MARJANE AIN SEBAA :

C- LA STRATEGIE DU MAGASIN……………………………………………………

La 2éme PARTIE :LA PRODEDURE DE LA RECEPTION MARCHANDISE

Section1: Introduction Générale

Section 2: Description Général

1ére Partie : La Réception marchandise………………………………………………………

2éme partie : Description de "Réception marchandises"……………………………………

3éme partie : Description de "Préparer les commandes à réceptionner (jour J-1)………

4éme partie : Description de "Arrivée du fournisseur (jour J)" ……………………………..

5éme partie : Description de "Réceptionner la marchandise (jour J)" …………………….

6éme partie : Description de - Cas particulier : Réceptionner la marchandise entrepôt import "
16”...............................................................................................................................................

7éme partie : Description de - Cas particulier : Réceptionner le carburant ……………………..

2 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

8éme partie : Description de "Contrôler le BL/BR (jour J)"………………………………………

9éme partie :Description de "Saisir la réception (jour J)" ………………………………………

10éme partie : Description de "Suivre les commandes non réceptionnées (jour J)"……….

11 éme partie : Description de "Etiqueter la marchandise (jour J)"……………………………

12éme partie : Description de cas particulier :traiter les retours définitifs……………………

CONCLUSION GENERALE…………………………………………

3 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

vec beaucoup d'émotion ;

Je tiens à dédier ce modeste travail Spécialement à deux personnes qui ont déployé
tous les efforts pour que je puisse arriver au terme de mon parcours à :

La faculté des sciences juridiques et économiques et sociales AIN SEBAA

Mon père M.FOUAD Mustapha et ma mère Mme EDDAHAR Amina

A tous les membres de ma famille et mes collègues.

MERCI à TOUS

FOUAD GHIZLANE

4 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Avant d'entamer ce rapport, j'aurais le plaisir de présenter mes


vifs remerciements à toute personne ayant contribuée de près ou de
loin à ma formation, et ce depuis le début de mes études à ce jour
pour réaliser une partie de mes rêves.

De ce fait, je suis très reconnaissante à notre aimable


encadreur K.BOUSSETA pour sa compréhension et les conseils qu'il
n'a cessé de m'épauler tout au long de ma formation.

Je souhaiterais également remercier tout le personnel de


Marjane Derb sultan qui veuille trouver ici le témoignage de ma
respectueuse reconnaissance pour l'intérêt qu'il a bien voulu porter
à mon stage.

Qu'il me soit permis de citer en particulier :

Mr FENJIRO (Directeur Général) et MME HIND (chef personnel),


qui ont bien voulu accepter ma demande de stage, ainsi qu'à tous le
personnel du département BAZARE rayon loisir et culture ainsi que
Mr MOUNIR service contrôle de gestion pour l'aide et les
remarquables conseils qu'ils n'ont cessés de me prodiguer, ainsi
pour les moyens dont ils m'ont dotés afin de passer mon stage dans
les meilleurs conditions.

Je dois beaucoup à toutes ces personnes précitées à qui je


dédie la présente étude et les pries de lire mon travail et ma
connaissance d'un grand MERCI.

5 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Le présent rapport de stage professionnel se veut l’émanation d’un parcours


enrichissant effectué au sein de Marjane Derb sultan

Cette immersion s’étant étalée sur mois et 20jours, m’a permis de mettre l’accent sur le
domaine de la recherche, et d’approvisionner le magasin par les marchandises qui
passent par des plusieurs étapes c’est pour cela il faut savoir la procédure de la réception
marchandises.

Les questions qui se posent :

 Quels sont les points forts et faibles du magasin ?


 Comment se passe la réception marchandises ?
 Quels sont les étapes qui précédent et suivent cette réception ?

Quel sera le plan d’action associé à cette mission ?

Le présent rapport sera élaboré sur deux parties, Une première partie sera
scindée sur une présentation de l’historique de la grande distribution au Maroc, le
groupe Marjane : les départements, puis la 2éme partie portera sur l’analyse de la
procédure de la réception marchandise aves tous ses étapes.

6 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

7 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

1ère Partie :Présentation De L’Historique De La Grande Distribution Au


MAROC

Section1 : l’évolution de la grande distribution sur le territoire marocain :

Comment la grande distribution a bousculé le commerce ?

C'est une révolution que le Maroc a entamé depuis la décennie 90, un nouveau style de
consommation s’est installé : La grande distribution a fait son entrée sur un marché
particulièrement gardé par le commerce traditionnel et de proximité. Mais celui-ci a la peau
dure, difficile de le déloger car les habitudes de consommation sont encore bien installées,
surtout avec le fameux carnet de crédit de l'épicier du quartier.

On retiendra 1992 comme étant l'année de la grande distribution, aussi bien pour le
commerce de gros que pour le détail. Ce nouveau phénomène a entraîné un développement au
niveau de l'emballage, du "juste in time" dans la livraison des stocks pour ces grands magasins
et un progrès au niveau du producteur. Elle a aussi poussé à la mise en place des chaînes de
froid indispensables aux produits frais et denrées périssables.

Depuis l'ouverture du marché marocain aux produits étrangers, une mouvance a


commencé dans le commerce. Avec de nouveaux produits, de nouveaux styles de
consommation se sont installés. Les marques étrangères lancent des offres offensives et les
producteurs locaux répliquent.

8 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

La grande distribution a également amené dans son sillage de nouvelles formes de


communication telles que la publicité, l'animation et la promotion sur les lieux de vente. Des
entreprises se sont spécialisées dans ce nouveau créneau et, avec la PLV (publicité sur les
lieux de vente), se taille progressivement une place à côté des outils traditionnels du mix
marketing. Les atouts de ces instruments de communication sont nombreux : rapidité
d'exécution, coût modéré, impact réel sur les ventes. Du simple porte-affiche à la borne
interactive, en passant par les présentoirs ou les animatrices, chaque support répond à un
objectif précis.

Depuis cette date, le paysage du commerce a évolué et c'est ce que montre la dernière
enquête que vient de publier le ministère du Commerce et de l'Industrie (MCI) sur "Les Grands
Magasins". L'enquête a été lancée en juillet 2001 et depuis, le secteur a poursuivi son plan
d'expansion avec des ouvertures successives. Le tissu commercial dans les grandes villes, est
devenu un ensemble complexe par le nombre et la variété des formes de commerce qui y
cohabitent. Le commerce moderne s'imposera donc avec force et participera à la transformation
du tissu commercial.

C'est ce qui explique l'engouement des investisseurs pour ce secteur, notamment les
enseignes étrangères qui se sont installées pour leur propre compte ou en association avec des
entreprises marocaines. C'est le cas entre autres du Français Auchan qui a pris 49% du capital
de Cofarma, gérant les hypermarchés Marjane. Ce dernier est lancé par Le groupe marocain
ONA (Omnium Nord Africain) en tant que leader dans ce domaine.

A- les acteurs et leurs stratégies :

Les grandes surfaces représentent aujourd’hui 7% dans l’économie nationale.

Pourtant, l’accroissement de ces grandes surfaces est un phénomène qui a fortement


marqué l’économie nationale durant la décennie écoulée. Le nombre de ces points de vente a
été multiplié par dix les vingt dernières années. Le Maroc comptait seulement cinq grandes
surfaces au début des années 70.

Aujourd’hui, les statistiques officielles font état de plus de 50 entités.L’évolution des


grandes surfaces a été intimement liée au degré d’intervention de l’état dans le secteur
économique.
9 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

En effet, la distribution constitue l’un des secteurs les plus importants dans le commerce
national. Elle forme le canal principal de liaison entre le secteur productif (agricole, industriel, ou
artisanal) et l’utilisateur. Elle est le régulateur entre l’offre et la demande.

La dynamique de privatisation engagée par le Maroc est le processus de libéralisation qui


a soufflé sur l’économie mondiale donnera un nouvel élan à un secteur en agonie. Entre 1989 et
1999, sept hypermarchés ont vu le jour. Leur mode de gestion et leur organisation reproduisent
fidèlement le modèle occidental.

Ces grandes surfaces se concentrent essentiellement sur l’axe Fès et Casablanca. Elles
ont préféré s’implanter dans les centres urbains ayant un fort potentiel d’achat. Et dans les
périphéries des villes. Les catégories à fort revenu étaient visées. La majorité des clients se
sont révélés être à revenu moyen.

Le premier enseigne c’était le célèbre magasin situé au centre - ville de Casablanca,


Alpha 55. Après, les cinq opérateurs se partagent le marché : MARJANE, METRO (MAKRO),
ASWAKASSALAM, SUPERSOL ET LABEL ‘VIE. Le premier Marjane est ouvert à Rabat en
1991. Une année avant la constitution du holding Cofarma.

Au début, les grandes surfaces ont beaucoup souffert. D’une part du faible pouvoir d’achat
et d’autre part des habitudes de consommation et comportementales d’une large cible de la
population.

Cependant, la réussite de la grande distribution au Maroc s’explique en premier lieu par la


capacité d’adaptation du consommateur marocain vis-à-vis à ce nouveau mode de
consommation.

Il faut signaler enfin que l’élément qui caractérise aujourd’hui la grande surface est le libre
service, qui est d’origine américaine.

B-Les cinq grands réseaux de la distribution au Maroc :

Cofarma (enseigne Marjane) : présentation ultérieure

10 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Métro (ex Makro) :Métro présent au Maroc depuis 1991 dans le domaine du cash & carry, a
été rachetée en 1997 par le groupe allemand Métro. Elle dispose à ce jour de six
établissements situés à Casablanca, Salé, Fès, Agadir et Marrakech. Le chiffre d'affaires du
groupe était de 300 millions d'euros environ en 2002. Métro a entamé, la même année, une
modernisation de l'ensemble de ses unités et leur passage sous enseigne Métro.

Acima :Acima, créée au début de l'année 2002, résulte du partenariat entre l'ONA et
Auchan. Acima a ouvert onze supermarchés en un peu plus de deux ans, son rythme de
croissance moyen étant fixé à six grandes surfaces par an, situées plutôt en centre-ville

Aswak Assalam :Cette enseigne du groupe Chaâbi compte actuellement trois magasins
situés à Rabat,

Marrakech et Kenitra. Elle cherche à se différencier en affirmant une forte « marocanité ».


Aswak Assalam a conclu en février 2004 un accord de franchise avec le groupe Casino.

Hyper SA (enseigne Label Vie) :Cette enseigne marocaine compte six supermarchés, dont
quatre à Rabat. Elle dispose d'une plate-forme d'approvisionnement moderne et a remodelé
l'intérieur de ses établissements à l'automne en 2001. Son plan de développement prévoit
l'ouverture de seize unités sur cinq ans. La société a racheté pendant l'été 2002 les deux
magasins Supersol de Casablanca et de Rabat détenus auparavant par Ahold Superdiplo
Maroc.

C-Radioscopie des Grandes Surfaces

Répartition par date de création

Tranche de date de Nombre de points de venteTaux de croissance en °/°


création cumulés

Avant 1998 32
1998 35 9
1999 45 29

11 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

2000 et 2002 80 78
2003 et 2006 116 45

Répartition par ville

Ville Nombre de points de Part en °/°


vente

Casablanca 40 34

Rabat 23 30

Agadir 6 5

El Jadida 4 3

Tétouan 3 3

Fès 8 7

Meknes 4 3

Kenitra 5 4

Beni Mellal 2 2

12 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Khouribga 2 2

Safi 3 3

TOTAL 116 100


Société Enseigne Nombre de points deSecteur d’activité
vente
Marjane Holding Marjane 14 Alimentaire et non
alimentaire
Holding Makro Métro 6 Alimentaire et non
Morocco alimentaire
Groupe Ynna/ GéantAswak Assalam 3 Alimentaire et non
alimentaire
Hyper S.A Label vie 9 A prédominance
alimentaire
Acima S.A Acima 16 A prédominance
alimentaire
Top Prix Top Prix 3 A prédominance
alimentaire
Franprix Franprix 1 A prédominance
alimentaire
Comptoir Comptoir de 13 Electroménager
Métallurgique Marocain
l’électroménager
Sailance Sailance 3 Electroménager
Cramer Cramer 9 Electroménager
Casa Galerie Casa Galerie 4 Habillement
Kitea Kitea 22 Ameublement
Kaoba Kaoba 6 Ameublement
Mobilia Mobilia 16 Ameublement

D-Les différents réseaux de distribution au MaroC

13 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Section2 : PRESENTATION DE MARJANE HOLDING

1- L’appartenance au groupe ONA.

Marjane est l’enseigne commerciale de Cofarma, holding en charge du développement des


hypermarchés. Premier groupe industriel et financier du Maroc, ONA opère dans quatre métiers
stratégiques : Mines et Matériaux de construction, Agro-alimentaire et Boisson, Distribution et
Activités Financières, et développe de nouveaux métiers liés à des secteurs porteurs,
notamment dans la Nouvelle Technologie de L’information.

14 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

2- Un partenariat privilégié avec AUCHAN.

Depuis janvier 2001, ONA est partenaire d’Auchan, deuxième groupe français de distribution
implanté dans 13 pays différents, qui détient 49% du capital de Cofarma (les 51% restants
appartenant à ONA).

Cette alliance vise la poursuite active du développement des hypermarchés Marjane sur le
territoire marocain et le développement d’une chaîne de supermarchés à travers la création du
holding Acima (51% ONA et 49% Auchan). Elle permet, en outre, à Marjane de bénéficier du
savoir-faire reconnu d’un géant de distribution moderne, d’accéder à une importante centrale
d’achat, d’améliorer la définition de ses références et d’optimiser ses moyens logistiques.

3- Les hypermarchés Marjane.

Crée en 1990, Marjane est l’enseigne pionnière de la grande distribution au Maroc. Son
concept d’hypermarché est à l’origine d’une triple évolution :

• Repositionnement de l’offre des enseignes préexistantes.


• Large diffusion du principe proposé aux consommateurs.
• Baisse des prix proposés aux consommateurs.

En déclinant tous les éléments du mix grande distribution , dans ses aspects
merchandising , communication et animation , Marjane a su s’imposer auprès du grand public
ainsi qu’auprès des marques qui y trouvent un bon support de valorisation et de promotion de
leurs produits.

Marjane a , par ailleurs , développé un concept global de centre commercial intégrant , aux
cotés de l’espace hypermarché, une galerie de boutiques variées ainsi qu’une batterie de
services sur les parkings ,telles que les stations d’essence ou

les expositions automobiles . Ensemble constituant de véritables pôles de vie et de


commerces au périphérique des villes.

Aujourd’hui, Marjane est un moteur de dynamisation et d’innovation dans son secteur et


accompagne l’émergence de nouveaux modes de vie et de consommation.

4-ACTIVITES DE MARJANE.

a- Présentation de l’enseigne Marjane

-Historique :

*Janvier 1990 : Création de Marjane l’enseigne commerciale de Cofarma, holding grande


distribution de l’ONA.

*Février 1990 : Ouverture du premier hypermarché Marjane à Rabat- Bouregrege.

15 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

*Novembre 1993 : Marjane s’implante dans la capital économique à Casablanca Californie.

*Novembre 1998 : En développant le concept de mini hypermarché en centre-ville, Marjane


s’installe à Casablanca Twin center.

*Décembre 1999 : La chaîne poursuit sa stratégie de développement en ouvrant les portes


d’un nouvel hypermarché à Marrakech - Ménara.

*2000 : Marjane s’implante à Casablanca- Ain Sebaâ en septembre, et à Rabat- Hay Riyad
en novembre.

*Mars 2001 : ouverture d’un nouvel hypermarché à Agadir.

*2002 : Marjane ouvre ses portes à Fès en novembre et à Tanger en mars.

*Janvier 2005 : ouverture de Marjane Tétouan

*MAI 2005 : ouverture de Marjane Meknes

*Octobre 2005 : Ouverture de Marjane DERB SULTAN.

*Ouverture de Marjane Hay hassani

Fiche technique :

Chiffre d’affaires : 1 037 343 milliers de dirhams

 Résultat net : 12 306 milliers de dirhams (soit 7 939 milliers de francs).

 Effectif permanent : 835 collaborateurs.

16 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Plan de Marjane

17 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

a- LES PRINCIPAUX CONCURRENTS DE MARJANE

Marjane étant leader sur le marché de la grande distribution ne se souci pas de la


concurrence sauf qu’avec l’évolution probable de ce secteur on peut citer ceux qui suivent :

Les concurrents traditionnels comme Derb Ghalaf, Garaj allal, Derb Sultan,

 le secteur informel,
 METRO (MAKRO),
 ASWAK ASSALAM,
 SUPERSOL,
 LABEL VIE,
 LES ACIMA,
 Actuellement HANOUTY
 ET PROCHAINEMENT CARREFOUR.

c- Top 20 Fournisseurs

CALS FOURNISSEUR
1 AFRIQUIASALUB
2 BRASSERIESDUMAROC SA
3 CENTRALE LAITIERE S,A
4 IMM
5 LESCELLIERSDE MEKNES
6 MARJANE FRUITS LEGUMES
7 RADELEC
8 SIALIMS,A
9 LESIEUR CRISTAL
10 BOULANGERIE DE MARJANE
11 UNILEVER MAGHREB
12 SONY MAROC
13 BOUCHERIE MARJANE TRADITIONNELLE
14 STEELCASE STRAFOR
15 BOURCHANIN
16 WHIRLPOOLMAROC
17 STE COPRALIM
18 CIE MAROCAINE DESHYDROCA
19 EXTRAELECTROMENAGERS
20 NESTLE MAROC SA

18 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

b- ANALYSE SWOT

1- Les forces

• Marjane a une très Bonne notoriété.


• Jusqu’aujourd’hui Marjane est leader sur le secteur de la grande distribution.
• Marjane a une Bonne image de marque.
• Marjane possède une équipe expérimentée dans le domaine de la grande distribution.
• L'appartenance de Marjane à l’ONA.
• Un emplacement stratégique.
• Marjane possède une grande diversité de produits et plus l’exclusivité de la
commercialisation des produits importés.
• Marjane offre à sa clientèle une parfaite sécurité.
• Marjane présente une large garantie des produits vendus.
• Marjane a une très grande clientèle fidèle qui malgré la concurrence garde le privilège
de s’approvisionner de Marjane.
• La présentation des produits.
• Satisfaction de la clientèle malgré la vieillesse du magasin.
• Marjane fait le maximum pour présenter des produits de bonne ou très bonne qualité.
• Marjane a une diversification de produits qui satisfait sa clientèle.
• Y’ a une concurrence acharnée sur Marjane.

• Bon cadre de sécurité magasin.

2- Les faiblesses:

• Personnel Non Motivé


• Depuis son ouverture Marjane garde la même monotonie de présentation,
• Très peu d’animation et de promotion.
• Marjane possède un potentiel humain opérationnel mais qui a un niveau de formation bat.
• La Qualité des produits Marjane laisse à désirer surtout aux produits frais et charcuterie.
• Sur le magasin ou entre personnel on trouve une Mauvaise Ambiance.
• Mauvaise communication interne et externe.

19 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

• L'augmentation des prix par rapport aux différents concurrents existants sur le marché.
• La clientèle Marjane trouve les prix proposés par Marjane élevés.
• Les promotions présentées par Marjane ne sont pas intéressantes.
• Mauvais cadre de sécurité parking.
• Accueil moins chaleureux.
• Un Confort d’achat minimal.
• Une animation absente et inefficace.
• Un service après vente pas bien positionné au niveau magasin.
• La circulation magasin pose problème les jours de grande fréquentation.
• Les indicateurs et le balisage pose problème soient de présentation ou de qualité.
• La propreté est à revoir surtout au niveau des produits frais.
• Mauvaise ambiance.
• Attente à la caisse
• Mauvais accueil.

3- Les opportunités:

• Marjane possède une zone d’achalandage très importante.


• La notoriété de Marjane lui permet d’être en bonne disposition.
• Les potentiels de Marjane lui permettent la possibilité d’une grande extension.
• Un secteur jeune.
• Pas de saturation du marché.
• Le mode de consommation suit ce mode de distribution moderne.
• 90% des consommateurs marocains sont pas intéressés par ce mode de consommation
(Marjane ne touche aujourd’hui que 10% de la population marocaine).
• Aide des grands agrégats (indicateurs économiques globaux) au développement de ce
secteur).

4- Les menaces:

• Les jours à venir il y ’aura de nouveaux entrants au secteur.


• Comportement consommateurs : La clientèle devient de plus en plus exigeante.

20 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

• L’évolution du marché informel.


• Pénétration facile du marché (faiblesse des barrières à l’entrée)
• Contraintes économiques et sociales.
• Contraintes d’infrastructures : plusieurs villes ne sont pas dotées d’infrastructures
encourageantes et un plan d’aménagement intéressant, pas de concentration en terme de
pouvoir d’achat motivant.
• Forte concurrence : Cash & Carry Makro (METRO), ASWAK ASSALAM, LABEL ‘VIE,
LES ACIMA Supermarchés, Hanouty et prochainement CARREFOUR

21 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Section3 : ORGANISATION DE MARJANE AIN SEBAA

1-Historique :

Suite à une longue étude de marché, un nouvel hypermarché voit donc le jour en
septembre2000, celui-ci étant situé en périphérie de la ville de casablanca. Le site est bien
évidemment géré par Cofarma.

L’hypermarché comprend, une galerie de boutiques haut de gamme : Caterpillar, New


Balance), un concessionnaire Peugeot-Citroën, une station service et un parking. Le succès est
au rendez-vous.

L’hypermarché a mis en valeur les produits marocains qui sont placés au devant de la
scène tel la faïence de Fès implantée à l’entrée. Mais la grande nouveauté qui distingue
Marjane Ain Sebaâ est la création au sein de l’enceinte commerciale de Marjane d’un Show-
room, Peugeot-Citroën d’une superficie de 1350 m².

Ainsi, les visiteurs du magasin en faisant leur course vont pouvoir découvrir en même temps
les nouveaux modèles de voitures.

Avec ce nouvel investissement Cofarma a pu créer 250 emplois directs et 150 indirects dont
90% des employés embauchés sont de la population locale. Le chiffre d’affaire prévisionnel de
ce magasin est de 380 millions de dirhams pendant le premier exercice.

Les 184 individus travaillant dans le magasin se répartissent suivant 4 secteurs distincts :

 L’administration.
 L’opérationnel.
 Le « non food ».
 Le « food ».

22 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Les produits sont classés selon 5 catégories (PGC, Produits frais, Bazar, GPEM et Textile).
Quant à leur disposition dans le magasin, elles sont divisées en deux grandes
parties : food (PGC, et Produits frais), et non food (Bazar, GPEM et Textile). Les départements
food appelés aussi « zones chaudes » sont placés au fond du magasin à gauche en raison de
leur importante fréquentation par le consommateur marocain.

Ainsi les départements non food ou « zones froides » sont placés à l’entrée du magasin à
droite afin d’obliger le client à passer par tous les rayons de l’hypermarché. Sans oublier qu’il
est prouvé qu’un client entrant dans une grande surface aura plutôt tendance à se diriger vers la
droite, c’est parmi l’une des politiques de vente privilégiées par les grandes surfaces comme
Marjane.

2- Fiche signalétique :

• Date d’ouverture : 2005.


• Surface de vente : 4500 m².
• Surface de la galerie marchande : 1000 m².
• Nombre de boutique : 16.
• Surface du terrain : 6 ha.
• Total investissement (MDH.HT) : 180 000 DH.
• Nombre de caisses : 34.
• Effectif : 224.
• Parking (nombre de places) : 1000.
• Fréquentation annuelle : 4000 passages/ jour.
• Panier moyen : 203 jusqu’à 221 DH par client.

23 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

3-Organigramme de Marjane AIN SEBAA

D I R E C T E U R D U M A G A S I N

D i r e c t e u r a d j o i n t

C . D . P G C C . D . B A Z A RC . D . C a i s s e s C . D . R H
é p i c e r i e / c o mn f é . bn i a s g e / b r i c co . l a c g e e n t r a l e a d m i n i s t r a t i
l i q u i d e / D . P . Hl i b. r a i r i e / p a p c . c o f f r e s e c r é t a i r e c a
j o u e t / s p o r t s t a n d a r d c o u

C . D . P r o d u Ci t . s D . G P E M / S C t a . D t i . o S n é c u r Ci t .é D . C o m p t a b
F r a i s / M a r c hb él a n c b r u n b a l i s a g e c o m p t a
b o u l / p â t f / l é sg . a . v . r e s p . c . g e s t i
b o u c h / v o l s t a t i o n c . f a c t u r e

C . D . A P L S C . D . T e x t i l Re e s p . D é c o r a I tm i o p n o r t
s u r g e l é b / e / b l a n c
c r e m . / c h a r c h / f / c h a u s s
s t a n d m a r o q u i n e r i e

C . D . T e c h n i Iq n u f eo r m a t i q u e

C . D . R é c e p t i o n M a r c h a n d i

24 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

4-Description des différents départements :

La structure du magasin se compose de deux types de départements : les départements


opérationnels et les départements fonctionnels.

A- Les départements opérationnels :

Marjane derb sultan, cinquième hypermarché, s’inscrit dans le cadre d’un programme de
développement ambitieux du groupe ONA, ainsi que le renforcement du leadership de Marjane
sur la plus forte région économique du pays Casablanca

Comme tous les hypermarchés Marjane, le magasin de Marjane Ain Sebaa obéit à un plan
pratiquement identique à tous les autres, élaboré dès le départ par l’ONA qui a voulu qu’une
distinction directe puisse être faite par le client entre ses hypermarchés et toutes autres
enseignes.

Les tâches du personnel

* Le chef de département.

Le chef de département est, comme son nom l’indique, celui qui gère le département et qui
le contrôle. Il a de multiples rôles qui peuvent être résumés comme suit :

Elaborer la politique commerciale de son département en conformité avec les directives


du directeur du magasin et de la stratégie définie ;

Gérer le personnel : cette tâche consiste à encadrer, contrôler et évaluer les membres de
son équipe ;

Etre au courant et en accord avec tout ce qui se fait dans son département en apposant
sa signature sur les papiers concernant la plupart des actions devant être réalisées ;

Etre un intermédiaire entre les chefs de rayon et la direction que ce soit dans le sens
ascendant ou descendant de la circulation de l’information ;

Régler tous les problèmes que rencontrent les chefs de rayons et auxquels ces derniers
n’ont pas pu apporter une résolution ;

S’engager sur des objectifs à atteindre, ainsi que sur des résultats à réaliser.

 Environ trois fois par mois, les chefs de départements sont amenés à assister à
des réunions avec le Directeur du magasin qui fixe l’ordre du jour selon les données qu’il veut
détenir.

25 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Assurer le bon fonctionnement de son espace de vente en termes d’approvisionnement,


de gestion des stocks, de présentation des linéaires (merchandising) et d’actions
promotionnelles …

Pour ce qui est de l’approvisionnement, le CD doit être en relation permanente avec ses
fournisseurs. La gestion de commande est en fait une étape importante dans la gestion des
stocks. Le CD contrôle les réserves et se charge de superviser l’inventaire et sert à ce propos
d’intermédiaire entre son département et celui du contrôle de gestion.

Concernant le merchandising qui est la disposition des produits dans le magasin, le CD


contrôle tout et n’hésite pas à effectuer des changements qui pourront attirer davantage la
clientèle.

- C’est dans cette optique qu’il organise également parfois des actions promotionnelles
internes obtenues par négociation avec des fournisseurs.

Etre en relation permanente avec la centrale d’achat (Marjane holding) et les partenaires
du magasin.

* Chef de rayon

Dans la Grande Distribution, le chef de rayon est le gérant d’un espace de vente composé de
support de rangement et de présentoirs appelés gondoles, têtes de gondoles ou encore bacs
frigorifiés etc.…

Les principales tâches du chef de rayon peuvent être énumérées comme suit :

Vérifie la présence des membres de l’équipe (vérifie les cartes de pointage).

Organise l’animation des têtes de gondoles et s’assure que les vendeurs et les
animatrices sont présents au niveau des rayons.

Guide et oriente la clientèle.

Monte des promotions internes relatives aux rayons.

Prépare la décoration des rayons.

Met en œuvre les actions week-end (montre les promotions relatives) et suit les
articles dépliants.

Assure la permanence sur la surface de vente: traite les réclamations des clients et
les conseille.

Anime et gère les nouveautés selon l’espace alloué.

Corrige le planning de réparation des tâches selon les besoins ;

26 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Fait le comptage physique des articles en stock, en cas d’insuffisance, le chef de


rayon déclare et détermine le nombre des articles pour passer la commande.

* L’assistante commerciale :

Sous l’autorité du chef de département qu’elle est chargée d’assister, la secrétaire


commerciale assure des fonctions qui varient selon le département. Ses tâches se résument
en :

• La saisie des commandes et la relance fournisseurs.


• La coordination entre le chef département et les chefs rayons.

• Etre à jour dans les commandes et relancer les fournisseurs.


• La gestion administrative du département.

* Le vendeur animateur :

IL présente un argumentaire complet sur le produit, guide et oriente le choix de la clientèle et


explique l’usage du produit.

* Merchandiser :

C’est un représentant d’une entreprise qui assure le rangement et le réassort des articles au
niveau rayon, sur lesquelles se trouvent les produits de son entreprise. Il aide et assiste la
clientèle.

* Les employés libre service ELS :

Leur rôle est en général d’aider le chef de rayon dans la gestion du rayon. Il peut ainsi se
résumer :

• Au nettoyage du rayon ;
• Au triage et à la préparation du rayon : Quotidiennement, l’ELS dès son arrivée
procède au remplissage qui consiste à combler les vides constatés au niveau du rayon ;

• Au Balisage manquant qui consiste à mettre les étiquettes des produits où ne figurent
pas les prix ;
• Au rangement de la réserve ;

• Au réassort : qui est la sortie au magasin d’articles nouvellement reçus ou déjà


existants.
• A l’inventaire : au cours de l’inventaire les ELS sont généralement mobilisés.

En caisse : Rassemble et traite les retours caisses (les produits non désirés par les clients,
les articles abandonnés dans les autres rayons, les articles dont le code ne passe pas ou dont
le prix de vente réel est différent à celui affiché)

27 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Les départements sont divisés en deux types de départements :

Département food

Département non food.

a- Département food :

Produits frais :

Il se décompose en deux département mais sous la responsabilité d’un seul chef et il génère
20.30% du CA du magasin.

Département Marché :

Les rayons du marché sont subdivisés comme suit :

 Boulangerie/ Pâtisserie ;

 Fruits/ Légumes ;
 Volaille/ Boucherie ;
 Poissonnerie ;
 Epices/ Olives
 Vracs.

Autres produits de libre service (APLS) :

Le département APLS importe l’essentiel des références frais CONTINENT (chaîne


d’hypermarchés français en partenariat avec Marjane), les commandes sont directement prises
en charges par le chef de département.

Pour le marché au contraire, les plates formes CONTINENT sont peu utilisées ; On fait appel
de façon séparée à une trentaine de fournisseurs indépendants, capable de livrer rapidement
ainsi de respecter les dates fixées de livraison, en fait on est obligé de compter sur ces
fournisseurs pour l’approvisionnement car il ne semble pas évident de faire venir vite ces
produits au Maroc.

Ce département se compose de :

Crémerie/ Charcuterie : Séparé en deux rayons : Le stand et le libre service.

Le libre service : Il y a l’ultra frais (yaourt, lait) et le fromage/ margarine.

Le stand : On trouve du fromage (Patte pressée, fromage frais, patte mole à croûte) et de la
charcuterie (bœuf, volaille, porcherie).

Surgelé : Plat cuisiné, glaçons, poissons surgelés, légumes surgelés, entrées.

28 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

L’implantation dans ce département se fait selon les zones : zone tiède, zone chaude et zone
Froide.

b- Département non food :

Ils sont au nombre de trois : Département Bazar, Département Electroménager et


Département Textile.

Département Bazar :

Il est composé de quatre rayons :

 Ménage : Cadeaux, verrerie, vaisselle, jetables, cuissons sur feu, cuisson sans feu,
entretien rangement,…Ce rayon connaît une augmentation importante des ventes avec
l’organisation de l’opération AID Kabîr et l’opération du mois Ramadan.

 Bricolage : Piles, lampes, espace auto, les huiles, tapis, sanitaire,…

 Librairie/ Papeterie/ Bagage : Ouvrages, livres, fournitures scolaires, fournitures de


bureau,…

 Jouets/ Sport/ Loisirs : Jouets enfants, jouets bébés, jeux de société, jeux de loisirs,
camping…

Grâce à l’opération Achoura et la fin d’année, le CA de ce rayon augmente par rapport aux
autres périodes de l’année, où il ne réalise que 8.20% du CA du magasin

Grands et petits électroménagers (GPEM) :

Le département GPEM génère 11.50% du CA du magasin. Les articles du département


GPEM sont organisés comme dans les autres départements, en famille et chaque famille est
identifiée par un code, on distingue trois grandes familles

Grand électroménager ou blanc :

 Bien-être maison ;
 Lave/ Sèche linge
 Lave vaisselle ;
 Réfrigérateurs : Ils sont implantés en fonction du ratio taille/ prix ;
 Congélateurs : On commence par le plus cher au moins cher ;
 Cuisinières, fours, encastrables : L’implantation se fait sur la base du H
nombre disponible, le prix et la dimension.

29 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Petit électroménager :

o Sac aspirateurs + accessoires.


o Préparation aliments.
o Micro-onde.
o Soin du linge.
o Hygiène.
o Rasoirs.
o Entretien sols.
o Pièces détachées.
 Audio visuel ou brun : Il contient
o Audio visuel
o Rayon informatique
o Mûr TV
o Rayons chaîne Hi-fi
o Service après vente : Il est annexé au département GPEM, et gère les réclamations
des clients

Département Textile :

Il se compose des rayons suivants : Bébés/ Enfant, Hommes/ Femmes, Blanc, Maroquinerie.

L’implantation dans ce département se fait selon l’unité de besoin. Cette implantation peut
être changée chaque saison. Par exemple dans le rayon des hommes il y a en permanence des
caleçons et chaussettes car ils ont une forte rotation et un premier prix, par contre les autres
habits, ils sont saisonniers.

Il reste plus ou moins difficile à affronter la forte concurrence des magasins spécialisés. En
plus de cette contrainte le département textile ne réalise que 20.3% du CA globale de Marjane.

b- départements fonctionnels :

a-Service personnel :

C’est l’un des services les plus dynamiques à Marjane ; sa mission consiste en l’optimisation
de la gestion du personnel pour assurer le fonctionnement, l’organisation et la gestion des
ressources humaines ainsi de les adapter le plus aux besoins du magasin.

En effet les principales activités de ce service sont :

 La paie
 L’établissement du planning annuel des congés ;
 Le suivi du personnel (pointage des fiches) ;
 L’établissement des décisions de recrutement et le licenciement concernant les agents de
maîtrise et les E.L.S.

30 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Marjane Aïn Sebaâ contient 207 employés dont 60% sont des femmes et 40% hommes.
Cette équipe se compose de 15 cadres ayant pour but d’encadrer l’ensemble du personnel, soit
un taux d’encadrement de 20%, à côté de ces cadres on trouve les agents de maîtrise
constitués par 50 personnes qui s’occupent de l’encadrement des E.L.S. Soit un taux de 70%.

Ce sont des ressources qui veillent, en plus de la continuité de la vie de Marjane, à satisfaire
sa clientèle et développer ses capacités en étant innovante sur le marché.

b- Service contrôle de gestion :

Il a pour mission :

- Préparation des tableaux de bord journaliers (C.A marges brut & trésorerie).

- Rapprochement quotidien des recettes (informatiques et réelles), analyse des écarts,


contrôle journalier des marges systèmes, suivi des encaissements T.P.E (Interbank &
Wafamonétique).

- Suivi des bons ONT et bon AFRIQUIA (station).

- Arrêt des marges produits frais et station (inventaire physique mensuel).

- Suivi hebdomadaire de la démarque.

- Préparation du tableau mensuel du C.A et de la marge brute.

- Correction des litiges sur GOLD (contrôle factures).

- Contrôle et validation des transferts de stock.

- Arrêté de la TVA collectée sur C.A (mensuel).

- Contrôle et validation des achats au marché de gros (fruits et légumes) .

 Contrôle des inventaires périodiques.

c- Service comptabilité

 Ce service effectue plusieurs opérations parmi lesquelles il y a :


 Comptabilité des achats locaux.
 Comptabilité des recettes.
 Comptabilité des coopérations commerciales.
 Comptabilité des dépenses par caisse.
 Comptabilité des achats imports.
 Comptabilité immobilisations.
 Comptabilité trésorerie banque.
 Déclaration TVA (mensuelle).

31 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

d- Département réception marchandises

C’est un service dont la fonction principale est de réceptionner les marchandises et


d’effectuer leurs renvois en cas de non conformité avec les commandes. Les principaux agents
qui participent à l’organisation de ces opérations à côté du chef de service, sont :

 Chef de piste ;
 Chef de table de marque : Food, non food ;
 + Bureau de rapprochement.
 Ce service s’occupe aussi de l’enregistrement des réceptions et l’édition du dossier de
réception qui se compose de :
 Bon de livraison ou de facture ;
 BVR (Bon de livraison valorisée) ;
 Bon de réception ;
 Bordereaux de réception.

e-Service informatique :

C’est un service qui contient une dalle d’exploitation équipée de nombreux ordinateurs, le
chef de service contrôle un système d’encaissement sous le logiciel « RIVA » et un système de
gestion sous le logiciel « GOLD ». Il est même chargé d’effectuer la saisie des opérations dans
les 32 caisses du magasin, ainsi que le calcul du CA mensuel, et le suivi des changements des
prix,

f- Département caisse :A la tête de ce service il y a un responsable et des superviseurs qui


effectuent le contrôle des caissières à l’aide d’une fiche où sont enregistrés le CA nette réalisé
par chaque caisse, le nombre de clients passés et le panier moyen. Cette opération permet de
savoir combien de caisse il faut ouvrir afin d’avoir une fluidité dans les caisses ainsi de ne pas
avoir des caisses supplémentaire

Ce service se compose de :

 Caisse centrale : gestion du personne, des planning, affectation des caissières,


alimentation des Caisses,…
 Caisse Coffre : se charge des recettes.
 Caisse de l’accueil.
 Ligne de caisse qui se compose de : 32 caisses.
 Caisse HI-FI.
 Caisse des consignes.
32 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

 Caisse chapiteau.

g- Département sécurité :

Ce service prend en charge la sécurité des clients, du personnel et du magasin à trois


niveaux :

+ Sécurité du parc automobile.


+ Sécurité du magasin et des caisses.

h – Service balisage :

Ce service a pour mission de contrôler l’affichage des prix dans le magasin, et d’effectuer
l’édition des étiquettes, ainsi il doit suivre les prix promotionnels qui sont affichés sur le dépliant.

5- Description du département BAZARE

. Il est composé de quatre rayons :

 Ménage : Cadeaux, verrerie, vaisselle, jetables, cuissons sur feu, cuisson sans
feu, entretien rangement, soin de linge, préparation table

 Bricolage : Piles, lampes, espace auto, les huiles, tapis, sanitaire

 Librairie / Papeterie / Bagage : ouvrages, livres, fourniture scolaires, fourniture


de bureau, …

 Jouets/Sport/Loisirs : jouets, bébés, jeux de société, jeux de loisirs, sport


d’équipe, jouets d’été, camping, sport nautique, sport extérieur, sport intérieur,
jouets mixes …

33 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

L’organigramme de département

Chef de département

Assistante
Chef rayon
commerciale

Vendeur merchandiser
animateur ELS

34 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

C- LA STRATEGIE DU MAGASIN

1- La politique produit et services

Marjane n’est pas une vitrine simple des fournisseurs, il est un espace chaleureux accueillant
un grand nombre de produits pour les clients en terme de produits Food et non Food.

La politique produit à des principes et des spécificités s’inscrivant dans plusieurs missions :

 réconforter le client en progressant son pouvoir d’achat


 le servir de façon efficace.
 Une qualité irréprochable

2- La politique prix

Au début, Marjane était considéré comme étant une vitrine des fournisseurs, il ne possédait
pas un pouvoir de négociation car il n’avait pas de poids dans leur chiffre d’affaires donc il était
suiveur.

Avec l’ouverture de 12 magasins, le poids de négociation a été développé (Marjane est


devenu une centrale d’achat), donc il pesé dans le chiffre d’affaires des fournisseurs ce qui lui a
permis de développer un pouvoir d’achat et obliger ces derniers à baisser leur prix et offrir à
Marjane ce qu’ils ne peuvent l’offrir à aucun autre concurrent.

Le profit de ces négociations est destiné au client, Marjane a mis le poids sur le volume pour
réaliser des économies d’échelles sur les achats et le répercuter sur le prix de vente d’où le
caractère concurrentiel qui différencie Marjane de ses concurrents.

3- La politique de communication

Dans les supports de communications utilisés par MARJANE, on détermine trois types de
dispositifs :

 Tracts : tout ce qui est « print »


 Radio : messages radio
 Affichage.

Un budget annuel de 0,75% du chiffre d’affaire prévisionnel national. Il est à l’ordre de 25


millions de Dirhams

La répartition de ce budget est faite de la façon suivante :

 Tract : 60 %
 Radio : 10%

35 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

 Etudes : 10%
 Affichage : 10%
 Opérations spécifiques (opérations régionales ou spécial magasin) : 10%

4- La politique de distribution

C’est alors en 1990, qu’il a été lancé le premier hypermarché Marjane : Marjane Rabat
Bouregrege.

Aujourd’hui, on compte quatorze hypermarchés dans tout le royaume.

A travers le développement de son réseau de distribution, Marjane vise à toucher les quatre
coins du royaume et de s’attaquer aux villes où les contraintes d’infrastructures sont faibles car
cela oblige la centrale d’achat à se concentrer dans les grandes villes. Cela impliquera un
désintéressement via le développement de ses régions.

5- La politique de vente

Afin d’atteindre son objectif de pénétration de toutes les CSP, MARJANE adopte plusieurs
actions marketing parmi lesquelles la promotion des ventes. Dans ce cadre, il y a deux types
d’opérations promotionnelles :

- Les opérations thématiques: elles sont faites à l’occasion d’un événement particulier au
cours de l’année : Ramadan, fêtes religieuses, rentrée scolaire. En fait, ces opérations viennent
répondre à l’augmentation de la demande et aux besoins spécifiques de la population durant
cette période. Donc il y a une concentration sur des rayons précis plus que d’autres.

-Les opérations « Trafic » : Quant aux opérations « Trafic », elles représentent une nouvelle
démarche suivie par MARJANE, il y a deux ans, dans le cadre de sa nouvelle vision. Cela
consiste en l’élaboration de dépliants au format tabloïde surnommés « Trafic » tout au long de
l’année à raison de

 4 trafics en 2003.
 7 trafics en 2004.
 11 trafics en 2005.

36 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

37 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

INTRODUCTION GENERALE :

La réception marchandise est un passage indispensable, mais cela n’est pas sans danger
dans la mesure, où il existe une part d’inconnue avec le fournisseur.

La marchandise qu’il va valoriser peut présenter des dangers potentiels et si vous


acceptez, vous endossez en même temps une part de responsabilité juridique

Pour sécuriser cette étape, nous verrons successivement les bonnes procédures
d’acceptation des fournisseurs, les critères qui seront éventuellement à préciser dans un
cahier des charges et ensuite les contrôles à mettre en place lors de la réception physique
des produits.

On outre, la réception des marchandises met donc le réceptionnaire face à deux acteurs
responsables :

• Le transporteur qui est le responsable des avaries et manquants survenus au cours


du transport, à condition qu’ils soient constatés à l’arrivée de la marchandises en
présence du chauffeur.

• Le fournisseur qui est le responsable de la qualité et de la quantité des produits


livrés par rapport à la commande.

Le réceptionnaire a pour obligation de vérifier la conformité de la marchandise livrée au


moment de la livraison avant de signer le bon de livraison, toute anomalie concernant la
livraison (avarie, produit manquant par rapport au BL, colis endommagé ) doit être
impérativement indiquée sur le BL, accompagné de la signature du contrôleur.

Donc la réception est une étape incontournable , elle s’inscrit dans une succession d’autre
étapes que sont le choix des fournisseurs, le rongement en réserve ,ou le
déconditionnement avant une mise en fabrication, l’autre point essentiel est qu’il y a
transfert de la garde, et donc de la responsabilité sur ces marchandises, lorsque vous
acceptez une composante marchandise transformable et pouvant entrer dans le
composition des repas, également une composante responsabilité soit pour le fournisseur
soit pour le réceptionnaire.

Donc :

• Comment on peut organiser le service réception marchandises ?

• Quelles sont les règles fondamentales de cette réception ?

• Quels sont les champs d’application de cette procédure dans Marjane Derb Sultan.

38 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

• Cette procédure est contrôlée ? ou pas ?

DESCRIPTION MARCHANDISE :

A- L’ORGANISATION GENERALE DU SERVICE RECEPTION


MARCHANDISES
La Réception Marchandises est gérée par un responsable et est composée :

 d’un service administratif (secrétariat de la RM) : l’agent de rapprochement et l’agent


de saisie s’occupent du rapprochement visuel des documents et de la saisie des
réceptions respectivement.
 d’un quai de déchargement où se déroulent la réception et le contrôle de la
marchandise.
 d’une table de marquage sur laquelle est étiquetée la marchandise.
La journée de travail du service s’organise suivant un « planning journalier des livraisons ».
Ce planning détermine les livraisons prévues par fournisseur pour chaque jour de la
semaine à l’exception du dimanche pour les départements hors produits frais. Il permet une
meilleure qualité de réception et une meilleure gestion des réserves.

Ce planning est établi conjointement entre les départements commerciaux, la réception


marchandises et les fournisseurs.

Néanmoins, dans le cas d’une demande exceptionnelle du chef de département


opérationnel, le responsable réception peut corriger le planning d’une journée. Par ailleurs,
les livraisons des produits frais sont prioritaires.

Préconisations pour l’élaboration du planning de livraisons :

 Chaque chef de rayon doit planifier les jours de livraisons de ses fournisseurs en
fonction de ses besoins (étalement des commandes, jour de livraison des
fournisseurs sur la zone géographique du magasin, charge de travail de la RM)
 Le responsable réception marchandises regroupe les plannings de livraisons des
différents chefs de rayons,
 Il établit ensuite « un planning journalier des livraisons » en tenant compte de la
charge de travail des réceptionnaires.

 Le responsable de la réception marchandises doit assurer :

39 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

 L’herméticité du site,
 Le respect strict des procédures de réception (contrôle quantité, contrôle qualité,...).

 Il est également responsable de l’acceptation ou du refus de la marchandise.

B- REGLES FONDAMENTALES DE LA RECEPTION D’UNE


MARCHANDISE

a. Gestion de l’espace de travail

Le responsable réception est responsable de la gestion de la cour de service et de la zone


réception.

La cour de service doit être toujours dégagée.

Les quais de réception doivent être toujours propres.

Il est interdit de stocker la démarque dans la zone de réception.

Les aires de déchargement doivent être à la fin de chaque journée vidées de toute
marchandise pour les réceptions du lendemain.

Ainsi, il faut veiller à ce que la marchandise soit rangée dans les réserves immédiatement
après sa réception.

b. Réception d’une marchandise

Elle n’est possible que sur la base d’un bon de réception informatique (hors fournisseurs
Marché à ce jour) et du bon de livraison fournisseur.

Toute sortie de matériel appartenant ou non au magasin doit être matérialisée par un bon
de sortie.

La réception marchandises doit posséder une sonde pour mesurer le degré de température
des produits frais.

La fiabilité des balances doit être contrôlée chaque matin.

Aucune commande ne peut être déclenchée au niveau du service réception marchandises.

Les retours échange ne sont pas autorisés.

C- LE CHAMPS D’APPLICATION DE LA PROCEDURE

40 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Cette procédure traite toutes les étapes de la réception d’une marchandise. Les cas
particuliers suivants sont traités dans d’autres procédures :

• Réception des produits frais : cf. procédure centralisation PF


• Réception des gratuités : cf. procédure gratuités
• Réception du tabac : cf. procédure vente du tabac
• Réception des recharges téléphoniques : cf. procédure vente des recharges
téléphoniques
• Réception des articles presse : cf. procédure vente des articles presse
• Réception des articles entrepôt FLEG : cf. procédure fonctionnement centrale FLEG

Le Contexte

Cette procédure participe à la mise en œuvre :Du Processus

oApprovisionnement

oRéception

oRèglement

41 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

DESCRIPTION DE LA PROCEDURE DE LA RECEPTION MARCHANDISE

42 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

RÉCEPTION MARCHANDISES - LOGIGRAMME


Préparer les commandes à réceptionner (jour J-1)

Arrivée du fournisseur (jour J)

Réceptionner la marchandise (jour J)

Cas particulier : Réceptionner la marchandise entrepôt


import

Cas particulier : Réceptionner le carburant

Contrôler le BL/BR (jour J)

Saisir la réception (jour J)

Suivre les commandes non réceptionnées (jour J)

Etiqueter la marchandise (jour J)

Cas particulier : Traiter les retours définitifs

43 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

a-DESCRIPTION DE “ Préparer les commandes à réceptionner (jour J-1) ”

Logigramme
P R É P A R E R L E S C O M M A N D E S À R É C E P T IO N N E R (J O U R J -1 ) -
L O G IG R A M M E

A s s is ta n te s R é c e p tio n n a ir e
c o m m e r c ia le s
Jour J à
J o u r J -1
D é p o s e r d a n s le s l 'o u v e rtu re
b a c s d e la R M le s B Cd e l a R M R é c u p é r e r le s
s ig n é s p a r le s C R e t à B C du bac de
r é c e p t io n n e r le jo u r J la R M

A n n e x e 1 (B o n d e S 'a s s u r e r q u e
com m ande) le s b o n s d e
com m ande
s o n t s ig n é s
p a r le s
p e rs o n n e s
h a b ilit é e s

44 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

b-L’OPERATION : “ déposer dans les bacs de la réception marchandise les

bons commande signés par les chefs de rayon à réceptionner le jour j “

Responsable: Assistantes commerciales

Les BONS DE COMMANDE doivent être dûment signés par le CHEF DE RAUON

En cas d'absence du Chrf de Rayon , les Bons de Commande doivent être signés par le
CHEF DE DE PARTEMENT.

Le département réseption marchadises doit disposer d'une liste des spécimens de


signature des chefs de rayon et des chefs de département.

c- L’OPERATION : “s’assurer que les bons de commande sont signés


par les personnes habilitées“
Responsable: Réceptionnaire

Le département reception marchandise doit disposer d'une liste des spécimens de


signature des chefs de rayon et des chefs de département.

45 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Description de "Arrivée du fournisseur (jour J)"

Afin de respecter la chaîne de froid des produits frais, ces derniers sont prioritaires et
doivent être réceptionnés dans la matinée.

Logigramme
ARRIVÉE DU FOURNISSEUR (JOUR J) - LOGIGRAMME
Age nt de sécurité gué rite Fournisse ur Chef de piste Re sponsa ble RM
e

Arrivée du
fourniss eur Note r dans un re gistre : le nom du
fournisse ur+le nom du livre ur+le
rayon à livre r+la da te +l'heure
d'e ntré e +le m atricule du vé hicule

Ide ntifie r physique m e nt la


ma rcha ndise de stiné e
é ve ntue llem e nt à un autre clie nt

Re porte r sur le re gistre le nom bre


de pa le tte s dé stiné e s S'a ssure r de la pré se nce du BL
é ve ntue llem e nt à un autre clie nt

Autorise r le fournisse ur à e ntre r Pré sente r le fa x Ide ntifie r la da te de livra ison e t


da ns les a ires de ré ception du BC e t le BL le num é ro du BC se lon le
a u che f de piste pla nning de ré ception

Re m e ttre le BL à Livra ison


l'a ge nt de ?
pré vue
ra pproche me nt
Oui Non

Décha rge r le Edite r le bon de Inform e r le Dé cide r a ve c le


ca m ion ré ce ption re sponsable RM CR conce rné
d'a cce pte r ou de
re fuse r la
livraison
Annex e 2 (Bon de
réc epti on)

Re m e ttre le bon
de ré ce ption a u
ré ceptionna ire

L’OPERATION “décharger le camion“


Responsable: Fournisseur

Chaque réceptionnaire ne peut réceptionner qu'un camion à la fois.

46 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Toute marchandise déchargée doit être immédiatement réceptionnée.

Le chef de piste doit refuser le déchargement de la marchandise en cas d'absence du bon


de livraison.
Description de "Réceptionner la marchandise (jour J)

47 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Logigramme
R É C E P T IO N N E R L A M A R C H A N D IS E (J O U R J ) - L O G IG R A M M E

R é c e p ti o n n a i r e

B o n d e r é c e p t io n
O u v rir le s c o lis

I d e n ti fi e r l e s
ge ncode s de s
p r o d u i ts

C o n tr ô l e r l a
m a rc h a n d ise
(q u a n ti té e t
q u a l i té )

M a rc h a n d ise
N on ? O ui
c o n fo r m e

R e fu se r A c c e p te r la
t o ta l e m e n t o u liv ra iso n
p a r ti e l l e m e n t l a
liv r a iso n

R e p o r te r S i g n e r l e b o n d eR e m e ttr e l e b o n A c h e m i n e r l a
m a n u e l l e m e n t r é c e p ti o n d e r é c e p ti o n m a r c h a n d ise
l e s q u a n ti té s re m p li v e rs l a ta b le d e
r e ç u e s su r l e b o n m a n u e lle m e n t à m a rq u e
d e r é c e p ti o n l 'a g e n t d e
ra p p ro ch e m e n t

48 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

a-L’OPERATION “contrôler la marchandise “


Responsable: Réceptionnaire

Le réceptionnaire vérifie si les normes de qualité prédéfinies pour chaque type de produit
sont respectées (température, DLC, ...)

Le contrôle de la qualité est important dans la mesure ou il permet de réduire la démarque.

Toutes les livraisons doivent être réceptionnées rigoureusement et exhaustivement.

b-L’OPERATION:“refuser totalement ou partiellement la livraison “

Responsable: Réceptionnaire

Le réceptionnaire retourne immédiatement la marchandise dans les cas suivants :

 Défaut de fabrication, marchandise abîmée ou défectueuse ou DLC proche : la


marchandise est refusée sur le quai.

 La quantité livrée est supérieure à celle réceptionnée : la quantité non commandée


est refusée.

 Le gencode ou la désignation d'un article est non conforme au bon de réception :


l'article est refusé.

 L'article est absent sur le bon de réception : tout article inconnu ou non prévu sur le
bon de réception est refusé.

49 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

RECEPTIONNER LA MARCHANDISE ENTROPOT IMPORT 16

50 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Logigramme
C A S P A R T IC U L IE R : R É C E P T IO N N E R L A M A R C H A N D IS E E N T R E P Ô T IM P O R T - L O G IG R A M M E
T ra n s p o rte u r C h e f d e p is te R e s p o n s a b le
e
e n tre p ô t im p o rt RM

P ré s e n te r a u c h e f d e V é rifie r q u e le B ris e r le p lo m b
p is te le s d o c u m e n ts c a m io n e s t
D oc: u m ents
le B L + la lis te d e p lo m b é
c o lis a g e + l'o rd re d e D é c h a rg e r le c a m io n
tra n s p o rt+ le b o n d e
c o r re s p o n d a n c e
V é rifie r le n u m é ro C o n trô le r l'é ta t d e s p a le tte s (film
d e p lo m b s u r d é c h iré , c o lis a b îm é s )
l'o rd re d e
A nn e xe 3 tra n s p o rt
(B L) C o n trô le r le n o m b re e t le N ° d e s
p a le tte s liv ré e s p a r ra p p o rt à la lis te
E d ite r le b o n d e d e c o lis a g e
ré c e p tio n
A nn e xe 4 (L is t e d e
c o lis a ge) D oc u m e nts + B R

A n ne xe 5 (O rdre de
t ran s po rt)

S i m a rch a n d ise c o n fo rm e
A n ne xe 6 (B o n de ?
(q u a n tité e t q u a l ité ) N on
c o rre s po nda n c e )
O ui

R e p o rte r s u r le B R le s q u a n tité s R e m p lir le


ré e lle m e n t ré c e p tio n n é e s e t le d o c u m e n t
s ig n e r litig e s s u r
liv ra is o n

R e p o rte r s o n n o m R e p o rte r s u r l'o rd re d e tra n s p o rtA n n e x e 7 ( L i tig e s sur


s u r l'o d re d e l'h e u re d 'a rriv é e e t d e d é p a rt d u l i vr a is o n )
O rd re d e trans p ort
tra n s p o r t e t le tra n s p o rte u r e t le s ig n e r
s ig n e r

R e p o rte r s o n n o m R e m p lir le b o n d e c o rre s p o n d a n c e


B o n d e c orre s p o n d a nc e
s u r le b o n d e e t le s ig n e r E n v o y e r le
c o rre s p o n d a n c e e t docum ent
le s ig n e r litig e s s u r
liv ra is o n p a r e -
C a c h e te r le B L , le s ig n e r, le fa ire m a il a u
BL s ig n e r p a r le tr a n s p o rte u r e t e n re s p o n s a b le
g a r d e r u n e c o p ie e n tre p ô t

RECETIONNER LE CARBURANT:

51 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

logigramme:

CAS PARTICULIER : RÉCEPTIONNER LE CARBURANT - LOGIGRAMME

Fournisseur Réceptionnaire
e En présence de l'agent de
sécurité et le responsable
Jour J avant station
midi Stationner sur un Monter en haut du camion
plan horizontal Plan de
chargement+BL

Vérifier le plombage des fermetures des


compartiments et de la vanne

Comparer le N° de la citerne avec le N° du sabre

Mesurer au sabre le niveau des produits dans les


compartiments du camion

Reporter manuellement les quantités reçues sur le bon


de réception

Comparer la quantité jaugée avec celle du BL

Si quantité jaugée = quantité du BL ?

Non Oui

Interdire le dépotage S'assurer de la qualité


du carburant livré

Ouvrir la vanne et verser 5l de chaque carburant dans


un seau

Si présence d'eau ?

Non Oui

Brancher les Reverser les 5l dans les Interdire le dépotage


flexibles cuves

Ouvrir les Remonter en haut des compartiments pour vérifier


vannes du qu'ils sont vides (vannes ouvertes et tuyaux enlevés)
Dépotage terminé
camion
(dépotage)
Signer le BL et le remettre au responsable station et à
BL l'agent de sécurité pour signature

Ouvrir les vannes de camion (dépotage) :

Responsable: Fournisseur

Le dépotage doit s'effectuer produit par produit.

Il est interdit de :

⇒ dépoter avec plus de deux flexibles simultanément,les croiser,


⇒ les faire passer sous le camion.

52 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Description de "Contrôler le BL/BR (jour J)"

Toutes les réceptions de la journée doivent être saisies le jour même.

Logigramme

53 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

C O N T R Ô L E R L E B L / B R (J O U R J ) - L O G I G R A M M E

A g e n t d e ra p p ro c h e m e n t F o u r n i ss e u r A g e n t d e sé c u r i t é g u é r i t e
e

B o n d e liv ra is o n
P o i n t e r l e b o n d e r é c e p ti o n a v e c
l e B L (c o n tr ô l e r l a d é s i g n a t i o n l e s
q u a n ti té s r é c e p t i o n n é e s)
B on de
ré c e p t io n
re m p li B L c o n fo r m e a?u B R
m a n u e l le m e n t
Non

R e m p lir le b o n d e
r e t o u r i m m é d i a t S o u c h e ro s e d u Q u i tte r l e s a i r e s C o n tr ô l e r l e
O ui b o n d e re t o u r d e r é c e p ti o n c a m io n
im m é d ia t
A n n e x e 8 (B o n d e
re t o u r im m é d ia t )

S i c a m io n v id e ?
C a c h e te r , s i g n e r e t d a te r l e b o n
d e liv ra iso n
C o p ie d u B L
c a c heté N on
R e m p l i r e t si g n e r l e b o r d e r e a u d e
r é c e p ti o n D e m a n d e r le s
j u s t i fi c a ti fs (b o n d e
O ui r e to u r i m m é d i a t o u
d é f i n i ti f o u
A n n e x e 9 ( B o rd e re a u d e ré c e p t i o n )
m a r c h a n d i s e d e s ti n é e
à u n a u tr e c l i e n t)
F a ire sig n e r le b o rd e re a u d e
r é c e p ti o n p a r l e r é c e p t i o n n a i r e e t
l e c h e f d e p i s te

N o te r s u r so n r e g i s tr e l 'h e u r e d e
R e m e tt r e l e d o s s i e r à l ' a g e n t d e
s o r ti e d u c a m i o n
s a i si e

A-L’OPERATION: «remplir le bon de retour immédiat et le mentionner


sur le bon de livraison du fournisseur“.
Responsable: Agent de rapprochement

54 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Le bon de retour immédiat comporte les mentions suivantes :

∇ Le mode de compensation « retour immédiat »,


∇ le motif du retour (défaut de fabrication, date limite non respectée, quantité reçues
supérieures, etc…),
∇ le gencode des articles retournés,
∇ la désignation des articles retournés,
∇ les quantités retournées,
∇ le nom du livreur,
∇ le numéro CIN du livreur,
∇ le numéro d’immatriculation du véhicule,
∇ visa et Cachet du livreur. (le cachet dans le cas de la livraison par un transporteur
est obligatoire)

Le bon de retour immédiat est établi dans les cas suivants :


∇ Défaut de fabrication ou DLC proche,
∇ La quantité livrée est supérieure à celle réceptionnée,
∇ Le gencode ou la désignation d'un article est non conforme au bon de réception,
∇ L'article est absent sur le bon de réception.

Pour tout Retour Immédiat, il est impératif de mentionner sur la copie du BL à


retourner au fournisseur avant de le cacheter :

• la mention « retour immédiat »

• la mention Pièce jointe PJ : Bon de retour N° …. et d’agrafer ce bon de retour


au BL

A la sortie du véhicule de la Réception Marchandise, l’agent de sécurité Guérite


doit s’assurer que les éléments mentionnés ci-dessus figurent bien sur le BL et le
BR

L’OPÉRATION: «remplir et signer le bordereau de réception “


Responsable: Agent de rapprochement

Le bordereau de réception comporte les informations suivantes :


• Date de livraison,
• N° du BL,
• Nom du réceptionnaire,
• Département concerné,
• les références du fournisseur.

Saisir la réception

55 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Toutes les réceptions de la journée doivent être saisies le jour même.

Logigramme
SAISIR LA RÉCEPTION (JOUR J) - LOGIGRAMME

Agent de saisie Responsable RM

Jour J

Saisir sur Gold : le n° de


Bon de réception commande+la date de
rempli réception+le nom du
manuellement réceptionnaire+le numéro du
BL+les quantités
réceptionnées

Valider la saisie permettant


l'initialisation d'un n° de
réception

Editer le BRV

Annexe 10 ( BRV)

Editer la liste des réceptions


GOLD triant les réceptions du
jour J par département

Annexe 11 (liste des réceptions GOLD)

Classer la liste des réceptions Vérifier que toutes les réceptions du jour J
GOLD avec le BC+Bon de sont saisies le jour même
réception+BL+ Bordereau de
réception+BRV+Bon de retour
définitif ou immédiat éventuel Rapprocher la liste des réceptions GOLD
avec le carnet des bordereaux de réception
pour s'assurer du suivi des N° UTIL

56 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Saisir la réception
Toutes les réceptions de la journée doivent être saisies le jour même.

Logigramme
SAISIR LA RÉCEPTION (JOUR J) - LOGIGRAMME

Agent de saisie Responsable RM

Jour J

Saisir sur Gold : le n° de


Bon de réception commande+la date de
rempli réception+le nom du
manuellement réceptionnaire+le numéro du
BL+les quantités
réceptionnées

Valider la saisie permettant


l'initialisation d'un n° de
réception

Editer le BRV

Annexe 10 ( BRV)

Editer la liste des réceptions


GOLD triant les réceptions du
jour J par département

Annexe 11 (liste des réceptions GOLD)

Classer la liste des réceptions Vérifier que toutes les réceptions du jour J
GOLD avec le BC+Bon de sont saisies le jour même
réception+BL+ Bordereau de
réception+BRV+Bon de retour
définitif ou immédiat éventuel Rapprocher la liste des réceptions GOLD
avec le carnet des bordereaux de réception
pour s'assurer du suivi des N° UTIL

A-L’OPERATION “ éditer la liste des réception GOLD triant les


réceptions du jour j par département“
Responsable: Agent de saisie

La liste des réceptions GOLD comporte les éléments suivants :

 La date,
 Le site,
 Le département,
 Le n° util,
 Le n° de réception,
 Le CNUF,

57 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

 Le libellé du fournisseur,
 Le n° de commande.
Suivre les commandes non réceptionnées (jour j) :

Logigramme
S U IV R E L ES C O M M AN D ES NO N RÉC EP T IO N N ÉES (JO U R J) - L O G IG RA M M E

A ssista n te c o m m e rcia le C h e f d e ra yo n
E n fin de journée J

R é cu p é re r le s b o n s d e
co m m a n d e n o n livré e s

In fo rm e r le ch e f d e ra yo n S o ld e r la co m m a n d e n o n
co n ce rn é livré e e t/o u d e m a n d e r d e
fix e r u n e n o u ve lle d a te d e
livra iso n e n co n ce rta tio n
a ve c le fo u rn isse u r e t la
RM

A-L’OPERATION :“ solder la commande non livrée ou demander de fixer


une nouvelle date de livraison en concertation avec le fournisseur et
avec le service réception marchandise “
Responsable: Chef de rayon

Si la commande n'est pas livrée deux semaines après la nouvelle date prévue de livraison,
le chef de rayon doit la solder.

58 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

ETIQUETER LA MARCHANDISES:

Logigramme

ETIQUETER LA MARCHANDISE (JOUR J) - LOGIGRAMME

Réceptionnaire Responsa ble RM Chef de table de Agent table de


marque marque

Vérifier les gencodes


des produits au scanner Récupérer le
(par sondage) BRV auprès de
l'agent de saisie

Produits gencodés ?
Editer sur GOLD Apposer les
les é tiquettes sur Etiquettes étiquette s sur les
Oui la base du BRV produits
Non

Produit
correctement ? Non
gencodé
Acheminer les
produits vers la
Oui réserve

Envoyer les Acheminer les Envoyer une demande


produits à la produits ve rs la de rattachement à
table de marque rése rve l'acheteur concerné pour
saisir le nouveau
gencode

A-L’OPERATION : “apposer les étiquettes sur les produits“


Responsable: Agent table de marque

• Les étiquettes sont apposées sur les produits selon les critères suivants :

• Les produits frais et les produits concernés par les dépliants ou les promotions sont
prioritaires pour l’étiquetage,
• L’étiquette doit être apposée sur une surface plane,
• La date de péremption ne doit pas être cachée,
• Pour les articles du textile, l’étiquette est collée sur une fiche cartonnée reliée à
l’étiquette du produit par un fil plastique,
• L’étiquetage doit se faire en haut à droite.

L'agent table de marque appose les étiquettes "mention gratuité" sur les articles gratuités.

59 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Le responsable RM doit s'assurer que les étiquettes non utilisées sont détruites.

60 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

Traiter les retours:


Pour tour Retour définitif, l’écrit de l’accord du fournisseur est obligatoire avant d’entamer la
démarche du Retour,

Le responsable Réception Marchandise doit refuser tout retour dont le dossier ne contient
pas cet écrit du fournisseur.

Logigramme

CAS PARTICULIER : TRAITER LES RETOURS DÉFINITIFS - LOGIGRAMME

Chef de rayon Réceptionnaire Agent de saisie

Le jour J-1

Trier les articles


à retourner le
jour J

Remplir et
signer le bon de
retour définitif

Annexe 12 (Bon de
retour définitif)

Arrivée du fournisseur
Agrafer le bon
de retour
définitif à l'écrit
du fournisseur

Le jour J Transmettre la Contrôler le retour


marchandise à Bon de retour marchandise (quantité et
la RM désignation)

Signer le bon de retour et y


reporter le nom du livreur,
n° de la CIN, et visa du
livreur

Remettre la souche rose du Saisir et éditer le bon de retour


bon de retour au Bon de retour GOLD
fournisseur

Classer le bon de retour définitif


manuel et GOLD+l'écrit du
fournisseur avec le dossier RM

Dans le cas où le Retour définitif est effectué lors d’une livraison Fournisseur, il est
impératif :

• d’apposer sur le BL la mention : Retour définitif et PJ : Bon de retour N°…


• d’exiger le cachet du transporteur sur le bon de retour définitif (en plus du
• nom, du N°CIN, N°’immatriculation et du visa)

61 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

A-L’OPERATION“ trier les articles à retourner le jour j“


Responsable: Chef de rayon

Le tri des articles à retourner au fournisseur est effectué par le chef de rayon à tous les
niveaux du circuit de la marchandise :

• A la période de consignation : à la fin de cette période, tous les articles « invendus »


du produit en consignation doivent être retournés immédiatement au fournisseur,
• Lors de la mise en rayon,
• Lors des inventaires.

B-L’OPERATION“ remplir et signer le bon de retour définitif“


Responsable: Chef de rayon

Le chef de rayon remplit le bon de retour définitif comportant les mentions suivantes :

• Le gencode,
• Le libellé de l'article,
• La quantité à retourner au fournisseur,
• Le type de retour "retour définitif".

62 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

En guise de conclusion, je serai amené à dire, qu’au niveau de la reception


marchandises Marjane Derb Sultan, et malgré la présence de cadre et de collaborateur
compétent, celle-ci manque un tout petit peu de lucidité surtout au niveau de l’organisation
du travail, chose qui sera de mauvaise augure sur l’aspect général de cette entreprise,
surtout que le département déjà cité, est le plus sensible de tous.

Par conséquent, il leur faudra prévoir une rénovation des outils de travail,
une bonne répartition du volume des horaires en fonction d’un calendrier multitâches,
qui doit être préparé au préalable par les responsables du service, et aussi revoir le
nombre de l’effectif à la hausse, puisque cinq ou six agents ne feront jamais le travail de
9 ou 10.

Enfin, je pense qu’il va falloir installer une grille de salaire, généralisée sur
tout le personnel, pour que celle-ci soit une source de motivation pour eux, dans l’unique
but d’optimiser leur rendement.

63 FOUAD GHIZLANE
La procédure de la réception de marchandise

64 FOUAD GHIZLANE