Vous êtes sur la page 1sur 8

CHOIX DES INVESTISSEMENTS

1) LʼINVESTISSEMENT :

Lʼinvestissement est une dépense afin dʼobtenir des recettes futures et de la


rentabilité. Il est lié à la stratégie de croissance ou de diversification ou de
rationalisation.

a) Classification :

INVESTISSEMENT
DE REMPLACEMENT
DʼEXPANSION STRATÉGIQUE
DʼINNOVATION SOCIAL
DE MODERNISATION OU DE DʼINTERET PUBLIQUE
PRODUCTIVITÉ

b) Politique générale et investissement :

POLITIQUE GÉNÉRALE INVESTISSEMENTS


NATURE OPTIONS TYPES EXEMPLES
Lancement dʼun
produit
INNOVATION
QUANTITATIVES
Augmentation du
+ CAPACITE potentiel de
production
CROISSANCE
Nouveau métier
INNOVATION
Nouveaux produits
Accroître les STRATEGIE
Intégration
ventes DIVERSIFICATION Défensive ou
verticale
offensive
Implantation à
Défensive et
lʼétranger
offensive
R&D
POLITIQUE GENERALE INVESTISSEMENTS
NATURE OPTIONS TYPES EXEMPLES
Automatisation de
MODERNISATION
RATIONALISATION PRODUCTIVITE Machine outils
RENOUVELLMENT DU
REMPLACEMENT Machines outils
Réduire les coûts MATERIEL

DESINVESTISSEMENT
CONVERSION SUBSTITUTION Cession puis
ET INVESTISSEMENT
DʼACTIVITES rachat de matériels
DE DIVERSIFICATION
Accroître les ventes

2) PROCESSUS DʼINVESTISSEMENT :

Politique générale
Stratégie des centres de responsabilité en fonction de son ou ses objectifs.
Plan dʼinvestissement par centre de responsabilités (type et planification).

Cahier des charges par investissement.


Consultation des fournisseurs, analyse des propositions.
Sélection des offres (selon les critères : technique, économique, financier).

Plan de financement (calcul de la trésorerie nette dégagée).


Financement du projet (stratégie financière).

3) LES METHODES DE CALCUL DE RENTABILITE :

Cash flow « CF » (flux de trésorerie nette)


Investissement

FLUX DʼEXPLOITATION FLUX FINANCIERS


Comptes de résultats annuels
Prévisionnels
CA  créances clients
Achats  stocks  B.F.E.
 dettes fournisseurs
frais généraux dettes fiscales et sociales
D.A.
I.S. ΔB.F.E.
Résultat net  M.B.A. (CAF)
CF = M.B.A. - ΔB.F.E.
a) Méthodes traditionnelles :

TAUX NET DE RENTABILITE :

Résultat net moyen / prix dʼachat (P.A.)

PAY-BACK (délai de récupération) « d »

ANNEES 1 2 3 4
CASH FLOW « CF » 300 1500 3400 3000
CASH FLOW CUMULES 300 1800 5200 8200

Si P.A. compris entre 3° et 4° années des CF cumulés


d = 3 + 1 (P.A. – ΣCFn3) / (Σ CFn4 – Σ CFn3)
Soit si PA compris entre ni et ni + 1 d = ni + 1 (PA – ΣCFni) / (Σ CFni+1 – Σ CFni)
1 peut être remplacé par 360 jours ou 52 semaines.

d = 2 + 1 ((5000 – 1800) / (5200 – 1800)) = 2,94 ans


2 + 360 (3200/3400) = 2 ans et 339 jours

Thème :
Investissement
PA = 1000 euros amortis sur 5 ans
Créances clients : 2 mois de CA
Dettes fournisseurs : 2 mois de CA
Stock : 1 mois de CA
Année : 1 2 3 4 5
CA 1200 200 2400 2400 2400
EBE 50 330 880 1300 1190
Méthodes traditionnelles ??

b) Méthodes « nouvelles » :

VAN (valeur actuelle nette)

a% taux dʼactualisation (rendement moyen des capitaux propres)

actualisation des cashs flows : CFa = CF / (1+a)n


Lʼactualisation consiste à ramener la valeur des CF à la valeur à 10

VAN = Σ CFa – Pa
Si VAN = 0 : lʼentreprise récupère la dépense initiale et génère une ressource
financière.
TIR (taux interne de rendement)
Calcul du taux dʼactualisation aʼ qui permet : P.A. = Σ CFaʼ soit une VAN nulle

PA – (CF1/(1 + aʼ) + CF2/(1 + aʼ)2 + ….. CFn /(1 + nʼ)n) = 0


POUR CELA ON PEUT PROCEDER PAR ITERATIONS SUCCESSIVES
SI VAN < 0 alors aʼ > a

Si VAN1 et a1 avac VAN1 > 0 et VAN2 et a2 avec VAN2 < 0

TIR = a1 + Δ aʼ (VAN1 / (VAN1 – VAN2))


Avec Δ aʼ = a2ʼ – a1ʼ

IP (indice de profitabilité) IP = Σ CFa / PA

4) UTILISATION DE CES METHODES :

PAY BACK : privilégie le DELAI LE PLUS COURT (démarche économique)

VAN : objectif de maximalisation du profit généré par lʼinvestissement (démarche


capitalistique)
TIR : MESURE DU RENDEMENT DE LʼINVESTISSEMENT
PERMET UNE COMPARAISON FACILE DE PLUSIEURS INVESTISSEMENTS

IP : RENTABILITE RELATIVE DES INVESTISSEMENTS

Exercice a = 10%

Année 1 2 3 4 5
CA 1200 2000 2400 2400 2400
EBE -50 880 880 1300 1190
DotaAmort 200 200 200 200 200
R brut -250 130 680 1100 990
ImpSociétés 0 0 187 366 330
R net -250 130 493 734 660
MBA -50 330 693 934 860
BFE 100 167 200 200 200
Δ BFE 100 67 33 0 0
Cash Flow -150 263 660 934 860
CF -136 227 497 640 536
actualisé

CFa = CF / (1+ a%)n

% net de rentabilité : Σ R net : 1775 Résultat net moyen = 1775 / 5 = 355


 355 / 1000 = 35,5%

VAN : Σ CFa : 1747 – 1000  747


TIR aʼ  VAN = 0

aʼ : 20% = (125) 183 382 450 346  Σ 1236  VA ?ʼ 236


aʼʼ : 30% = (115) 156 301 328 232  Σ 902  VANʼʼ (98)
aʼʼʼ : 25% = (120) 168 339 384 283  Σ 1054  VANʼʼʼ 54

TIR = 25% + 5% (54 / (54 – (98))) = 26,77%

Cas n°2 :
Investissement : PA : 10 000
% EBE = 15% %BFE = 24% a% = 7%

1 2 3 4 5
Année
6000
EBE 2000 3500 5000 2500 15% CA
2000
Dot Amort 2000 2000 2000 2000
40 000
CA 13 333 23 333 33 333 16 666
Résultat
0 1500 4000 3000 500 EBE - CA
brut
1333
IS 0 500 1000 167 R brut / 3
Résultat 2667
0 1000 2000 333 R brut - IS
net
R net +
MBA / CAF 2000 3000 4667 4000 2333
dot amort
9600
BFE 3200 5600 8000 4000 24% CA
BFEn-1 –
Δ BFE 3200 2400 4000 -1000 -4000
BFEn
CAF - Δ
Cash flow -1200 600 667 5600 6333
BFE

ANNEES 1 2 3 4 5
CASH FLOW « CF » -1200 600 667 5600 6333
CASH FLOW
-1200 -600 67 5667 12000
CUMULES
D = 4 + 1 (10000 – 5667)

% net de rentabilité : 1200 / 10000 = 12%


Payback : 4 + 1 ((10000-5667) / (12000-5667) = 4,68 ans
VAN : CFa (1121) 524 544 4272 4515  Σ : 8734
 8734 – 10000 = (1266)
aʼ = 3,5%  (1159) 560 602 4880 5332
Σ CFaʼ : 10215 VANʼ : 215
aʼʼ : 4%  (1159) 554 593 4787 5205
Σ CFaʼʼ : 9986  VANʼʼ = (14)
TIR : 3,5% + 0,5% (215 / (215 – (14))  3,96%

5) LA SELECTION DES INVESTISSEMENTS :

Fonction de la politique générale de lʼentreprise et de la stratégie du centre de


responsabilités.

LES METHODES DʼANALYSE MULTICRITERES


Méthodes dʼaide à la décision utilisées initialement en prévision technologique et en
« R&D »

Méthodes de « scores » :
- des critères concernant les aspects de lʼinvestissement : technique,
économique…
- une pondération de ces critères
- une échelle de notes (de 1 à 5) pour évaluer les projets

a/ Méthode MOTTLEY NEWTON :

Les investissements sont évalués pour chaque critère par une note pondérée.

INVESTISSEMENTS : A B C
CRITERES POIDS
x 1 5*1 = 5 4*1 = 4 3*1 = 3
y 2 4*2 = 8 4*2 = 8 5*2 = 10
z 3 3*3 = 9 3*3 = 9 4*3 = 12
TOTAL 6 22 21 25

Cette méthode permet une présélection si le nombre de projets est si important.

b/ Méthode MARSAN ELECTRE :

Cette méthode utilise la technique du déclassement.


Lʼobjectif est de constituer le noyau des meilleurs projets.
Calcul de lʼindice de concordance « IC » ou indice de supériorité ou dʼégalité.
 A B C
A (1+2+3) / 6 = 6/6 (1+0+0) / 6 = 1/6
B (0+2+3) / 6 = 5/6 (1+0+0) / 6 = 1/6
C (0+2+3) / 6 = 5/6 (0+2+3) / 6 = 5/6
Numérateur = Σ des poids si la note est ≥ pour chacun des critères
Dénominateur = Σ des poids
« C » est le meilleur projet, puis « A »

Calcul de lʼindice de discordance « ID »


Cet indice prend en compte lʼinfériorité majeure dʼun projet par rapport à un autre
projet.

 A B C
A 0/12 3/12
B 1/12 3/12
C 2/12 1/12

Numérateur = écart de note pondérée le plus élevé dʼun projet par rapport à un autre
projet.
Dénominateur = écart le plus grand possible : (5-1)*3 = 12

« C » est le meilleur projet : ses « ID » sont les plus faibles.

Le noyau des meilleurs projets est constitué des projets ayant les « IC » les plus
élevés et les « ID » les plus petits.

Exercice :

Projets : A B C D E
CRITERES POIDS
v 1 5 5 5 5 5
w 2 5 5 5 1 3
x 2 4 5 4 4 1

Coût
y 3 83 K€ 77,9 118 95,8 75
z 3 45 K€ 48 50 35 55

Note des coûts :

Coût y :
A B C D E
A 6/11 11/11 8/11 8/11
3/12 0/12 6/12 3/12
B 8/11 11/11 8/11 11/11
3/12 0/12 9/12 0/12
C 5/11 6/11 5/11 8/11
9/12 12/12 9/12 12/12
D 6/11 4/11 9/11 6/11
8/12 8/12 8/12 6/12
E 4/11 4/11 4/11 6/11
6/12 6/12 4/12 12/12