Vous êtes sur la page 1sur 2

EPFL RECHERCHE OPÉRATIONNELLE

Institut de Mathématiques SC & PH


L. Pournin AUTOMNE 2007

SÉRIE D’EXERCICES 2

Problème 1
Formuler les programmes linéaires suivants sous formes canonique et standard.

b) Maximiser z = 2x1 − x2
a) Maximiser z = x1 + x2 1
s.c. 3 x1 + x2 = 2
s.c. 2x1 + x2 ≤ 6
−2x1 + 5x2 ≤ 7
x1 + 2x2 ≥ 1
x1 ≥ 0
x1 , x2 ≥ 0
x2 ≥ −3
c) Minimiser z = −x1 − x3
1
s.c. x1 + 2 x2− 3x3 ≥ 2
4x2 + x3 = 5
x1 , x3 ≥ 0
x2 ≤ 0

Problème 2
La fabrique RadioIn crée deux types de radios A et B. Chaque radio produite est le fruit
des efforts conjoints de 3 spécialistes Pierre, Paul et Jean. Pierre travaille au plus 24 heures
par semaine. Paul travaille au plus 45 heures par semaine. Jean travaille au plus 30 heures par
semaine. Les ressources nécessaires pour construire chaque type de radio ainsi que leurs prix de
vente sont donnés dans le tableau ci-dessous :
Radio A Radio B
Pierre 1h 2h
Paul 2h 1h
Jean 1h 3h
Prix de vente 15 frs 10 frs
On suppose que l’entreprise n’a aucun problème à vendre sa production, quelle qu’elle soit.

a) Modéliser le problème de la recherche d’un plan de production hebdomadaire maximisant


le chiffre d’affaires de RadioIn sous forme d’un programme linéaire. Préciser clairement
les variables de décision, la fonction objectif et les contraintes.
b) Résoudre ce programme linéaire graphiquement et donner le plan de production optimal.

Problème 3
Reformuler les problèmes d’optimisation suivants sous forme de programmes linéaires cano-
niques.

a) Min z = max (2x1 + 3x2 , x1 − 2x2 + 4x3 )


s.c. −2x1 + x3 = 12
x1 + 2x2 ≤ 5
x1 , x2 , x3 ≥ 0

1
b) Min z = |x1 − 2x3 | + | − x1 + 3x2 + x3 |
s.c. x1 − 4x2 + x3 = 5
5x2 − 3x3 ≤ 6
x1 , x2 , x3 ≥ 0

c) Max z = x1 + |x1 − x2 |
s.c. x1 + x2 ≤ 5
x2 − x3 ≤ 7
5x1 + 2x2 − 8x3 ≤ 5
x1 , x2 , x3 ≥ 0

d) Min z = |x1 − 10| + max(2x2 − 4,|3x1 − 4x3 |)


s.c. |x1 | + x2 ≤ 1
max(−x1 + x2 + x3 ,x1 − x2 − 2x3 ) ≤ 7
x1 , x2 , x3 ≥ 0

Problème 4
Une usine dispose de trois machines A, B et C. La machine A permet de faire de la gelée d’abri-
cots, la machine B de la confiture de fraises et de la gelée de fraises et la machine C traite les
déchets produits par A et B.

La machine A est alimentée par un mélange composé à 60% d’abricots et à 40% de sucre et peut
traiter au plus 15 tonnes de mélange par jour ; pour une tonne de mélange, elle produit 800kg
de gelée et 200kg de déchets.
La machine B est alimentée par un mélange composé à 80% de fraises et à 20% de sucre et peut
traiter au plus 10 tonnes de mélange par jour ; pour une tonne de mélange, elle produit 600kg
de confiture, 300kg de gelée et 100kg de déchets.
Tous ces déchets doivent être éliminés à l’aide de la machine C qui peut en traiter au plus 2
tonnes par jour.

L’usine achète des abricots, des fraises et du sucre aux prix respectifs de 3000, 3500 et 1200 frs
la tonne. Elle vend la tonne de gelée d’abricots à 4500 frs, celle de gelée de fraises à 5000 frs et
celle de confiture de fraises à 4000 frs.

On recherche un plan de production journalier maximisant le bénéfice de l’usine.


a) Formuler ce problème sous la forme d’un programme linéaire (PL).
b) Déterminer un plan de production journalier optimal en résolvant graphiquement le PL.
Indication : la formulation finale ne doit compter que deux variables de décision.

24 septembre 2007 – lp/gh